Page 36

livres Rap Indépendant

Sylvain Bertot (Le Mot et le Reste)

Après Rap, Hip-Hop, et ses 30 ans de rap en 150 albums (voir Clutch#6), Sylvain Bertot revient avec un second ouvrage dédié à sa spécialité : la vague hip-hop indé de la fin des 90’s et du début des années 2000. De façon minutieuse, l’auteur rend hommage à une scène méconnue, mésestimée et souvent peu comprise. Décalés face à une industrie musicale frileuse (après les premiers échecs commerciaux suivant la période faste du golden age) ces rappeurs « bizarres » - car non-signés - n’en semblaient que plus créatifs. Cent disques d’auto-entrepreneurs décomplexés, en retrait mais indispensables, à l’avant-garde du rap actuel. | P.M.

Grimm, contes choisis

Yann Legendre (Textuel)

Avouons-le : c’est l’idée de voir les illustrations du graphiste de renommée internationale Yann Legendre qui nous séduisait dans ce livre. Pour le coup, pas de déception : l’objet lui-même est époustouflant, avec sa couverture jouant sur les reliefs, les couleurs et les typos. Et en ouvrant chaque début de la vingtaine de contes des célèbres frangins sélectionnés ici, son univers graphique permet de redécouvrir un imaginaire bien moins innocent que dans les souvenirs d’enfance. Aussi impressionnantes de beauté que dérangeantes, les images procurent à ces histoires souvent connues une poésie fantastique proche de Poe. | B.O.

Jaurès, le bal républicain

Grandes Bouches (Chants d’action)

Voilà qui devrait réconcilier avec Jaurès, figure de la gauche sociale bien mis à mal par le monde politique contemporain (piétiné, serait sans doute un mot plus approprié). Fidèles à leur ligne de chansons engagées, Les Grandes Bouches (membres fondateurs des Motivés) se lancent dans l’exercice du livre-disque pour dépoussiérer en deux temps la pensée d’un homme devenue icône. Premier mouvement : le livre. Un condensé de la vie et des réflexions de Jaurès, illustré par Ernest Pignon-Ernest. Second mouvement : la musique. Des airs puissament festifs pour ramener les discours et le militantisme au cœur de la rue et du quotidien. | B.O.

Le détroit du loup

Olivier Truc (Métailié)

Le dernier Lapon, premier roman d’Olivier Truc, avait été plus qu’une agréable surprise : une découverte. Journaliste spécialiste des pays scandinaves, il poursuit son exploration du grand nord avec un nouveau polar atypique. D’une écriture toujours aussi ciselée, fourmillant de détails sur l’histoire d’un peuple (les samis) peu connus par chez nous, il approfondit certaines pistes évoquées dans le précédent livre et ouvre le récit à une plus large immersion. Au fond, plus que l’intrigue, c’est l’ambiance qui prime ici, et le décor halluciné de Laponie lui offre son meilleur terrain d’expression. | B.O.

36 •

Clutch Toulouse oct. 2014  
Clutch Toulouse oct. 2014  

La griffe culturelle | numéro 23 | oct. 2014 | gratuit.

Advertisement