Page 40

S V O D

LA GUERRE DU STREAMING EST DÉCLARÉE ! Parce que la vidéo à la demande est un marché prometteur en pleine expansion, les grands noms du divertissement cherchent à s'y faire une place. Entre concurrents bien installés et acteurs montants, la guerre du streaming est déclarée.

miques, tous tentent de s'y mettre. Netflix a t-il pour autant des raisons de trembler ? AMAZON PRIME : LE CHALLENGER EN PLACE Avec sa plateforme Prime Video existant depuis 2006 et ses 100 millions d'abonnés, Amazon pourrait bien se présenter comme le principal rival de Netflix, d'autant plus que le géant de l'e-commerce entend étoffer davantage son offre. Encore bien loin des milliards déboursés par Netflix pour la diversification de son contenu, ce sont tout de même 250 millions que la multinationale de Jeff Bezos a dépensé pour l'obtention des droits du Seigneur des Anneaux, avec en ligne de mire une toute nouvelle série inspirée de l'univers de Tolkien. La diffusion est prévue pour 2020, aux côtés notamment de la série western Outrider dans laquelle nous retrouvons Arnold Schwarzenegger et d'une adaptation de Conan le Barbare. De quoi saliver en attendant.

139 millions d'abonnés, dans 200 pays à travers le monde. Des chiffres considérables pour la multinationale Netflix, passée en quelques années de simple entreprise de location de DVD à leader mondial du streaming vidéo. Grâce à son large catalogue de films et de séries ainsi que ses très nombreuses créations originales telles que les pépites Orange is the New Black et Stranger Things, la société de Reed Hasting a su créer une nouvelle manière de regarder la télévision. DISNEY+, HULU : L'ÉMERGENCE En 2013 déjà, elle mettait 1,22 milDE L'USINE À RÊVES liards de dollars sur la table pour SUR MOBILES, TABLETTES, Parce que la firme aux grandes avoir la possibilité de diffuser et ORDINATEURS, TV CONNECTÉE... oreilles cherche à être sur tous les de fabriquer ses propres contefronts, c'est tout naturellement nus, une somme qui n'a cessé de croître dequ'elle se lance à son tour dans l'aventure avec puis, en même temps que son chiffre d'afsa plateforme Disney+ que nous découvrirons faire. Le streaming ça marche, le public en dès cet automne. Une concurrence qui a de redemande et les concurrents sont désorquoi inquiéter Netflix car non content de promais légions. Course à l'originalité, grands poser des tarifs inférieurs, le service de vidéo à noms du divertissement et sommes astronola demande made in Disney profite d'un catalo-

À

Profile for zappeur

Le P'tit Zappeur - Bretagnesud #507  

Le P'tit Zappeur - Bretagnesud #507  

Profile for zzzap