Page 31

MontZoom-17v2.qxp_Mise en page 1 10/04/19 19:23 10/04/19 19:23 Page 3

LUNDI 22 AVR Homefront 1H40  2013 ¬ 1H40 21:00 FILM AMÉRICAIN DE G. FLEDER ¬ 2013 À la suite d’une mission d’infiltration défaillante dans le milieu des motards, Phil Broker, agent fédéral associé à la lutte antidrogue, décide de prendre sa retraite dans un endroit tranquille en Louisiane avec sa fille, Maddy.

CRITIQUES PRESSE • Une suite laide qui donne envie de voyager dans le temps pour empêcher sa réalisation. (Libération)

• Le Terminator lui-même se définit avec humour : un peu vieillot, mais pas obsolète. Ce n'est pas si sûr. (Positif)

• Une série B à très gros budget, sans vision de cinéma pro-

2.5

3.05

3.25







AVIS SPECTATEURS

500

pre, qui laisse au spectateur un petit sentiment de dejà-vu. (AVoir-aLire.com) • Terminator : Genisys s'apparente à un cauchemar de cinéphile, entre mépris pour le spectateur et opportunisme nauséeux. (Ecran Large) • Références savoureuses et répliques cultes. (20 Minutes)

Jason Statham

James Franco

Winona Ryder

MARDI 23 AVR Madagascar 3, bons baisers d’Europe 20111 ¬ 1H33 201 1H33 21:00 FILM AMÉRICAIN DE C. VERNON ¬ 2011 De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu’ils sont prêts à tout pour y parvenir !

CRITIQUES PRESSE • Plus il court vers sa fin, plus Madagascar 3 dégage de lumière et d’énergie, atteignant une sorte de comble fusionnel avec un numéro de cirque musical illustré par le Firework de Katy Perry. (Libération) • C’est un sacré cirque, en effet, que ce Madagascar 3 ! L’humour est toujours joyeusement potache, on retrouve avec plaisir les délires du commando des pingouins, et les auteurs multiplient les clins d’œil. (Le Journal du Dimanche) • Les auteurs s’amusent avec les clichés nationaux, et deux scènes démentes valent particulièrement le détour. (Télérama) • Truffé de dialogues pleins de verve, ce récit insurrectionnel inverse toutes les valeurs et va très, très loin dans le délire graphique (...). Tremble Pixar ! DreamWorks a enfin réussi à atteindre son objectif : faire des films pour l’adulte qui sommeille en chaque enfant. Et c’est génial. (Première)

3

3.3

3.4







AVIS SPECTATEURS

735

Profile for zappeur

Le P'tit Zappeur - Bretagnesud #507  

Le P'tit Zappeur - Bretagnesud #507  

Profile for zzzap