Page 1


Prenez une île. Pas trop grande pour qu’on puisse en faire le tour en pas trop longtemps, mais quand même assez. Peignez-la en vert. Employez tous les verts que vous connaissez et même les autres. Ne lésinez surtout pas avec les verts. Puis installez des montagnes près de la mer pour que ça fasse de jolies côtes. Mettez des rivières bien paisibles par-ci par-là, des collines et des lacs un peu partout.

Convoquez le soleil et les nuages et dites-leur de faire le plus beau ciel du monde et le plus grand. Arrosez pour que ça brille. Mettez-y des hommes : faites-les roux, chaleureux, hospitaliers, poètes. Puis reposez-vous... vous venez d’inventer l’Irlande.


St. Kevin’s Church est l’exemple unique en Irlande d’édifice à toit de pierre flanqué d’une petite tour ronde.

Du haut de ses 33 m, la tour ronde (XIe siècle) domine les autres édifices. Elle servait de point de repère pour les voyageurs, de refuge en cas d’attaque, ainsi que de clocher et de tour de guet. Son toit a été refait en 1876 avec les pierres d’origine.

Au beau milieu d’une vallée solitaire creusée de deux lacs sombres, l’ensemble monastique de Glendalough (de l’irlandais Gleann dá Loch, «vallée des deux lacs»), fondé au VIe siècle par saint Kevin, a conservé tout son pouvoir d’enchantement. Il faut imaginer que, pendant près de huit siècles (618-1398), le monastère était entouré de nombreuses habitations, de scriptoriums, d’une infirmerie et d’une ferme.

La cathédrale est tout à fait caractéristique des églises irlandaises primitives avec son portail au linteau maintenu par un arc-boutant et un ressaut sur ses murs nord et sud.

A l’est du lac inférieur s’étendent les bâtiments principaux, auxquels on accède par une porte fortifiée, unique en son genre, qui comptait jadis deux étages.


La tour ronde

Construite entre 950 et 1200, elle permet sans doute au pèlerin de s’orienter. La porte, à 2 ou 3 mètres du sol, laisse supposer que la tour sert à la défense mais aussi à abriter le trésor. Pourtant son nom irlandais, cloigtheach (« maison des cloches »), suggère une utilisation plus pacifique.


Montage des croix C’est par un système de mortaise et de tenon que le socle et la croix étaient assemblés, ainsi que le fût, la tête et le sommet, lorsqu’ils n’étaient pas faits d’une seule pièce.


La croix ouest, la plus haute d’Irlande (6,5 m).

La croix de Muiredach

Fondé au Ve siècle par saint Buithe, disciple de Patrick, Monasterboice est l’un des plus anciens monastères d’Irlande. L’intérêt du lieu tient essentiellement à ses croix. Comme toutes les croix scripturaires dont la fonction était l’éducation des fidèles, elles comportent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.


Le Connemara est un pays de montagnes, de lacs et de tourbières où le soleil, la pluie et le vent composent une symphonie de couleurs : verts denses et lumineux des fougères et de l’herbe rase ; gris des murets et des roches escarpées ; bruns des tourbières et des vastes étendues de bruyères ; rouges écarlates des haies de fuchsias ; nappes argentées des lacs si nombreux qu’ils semblent, par instants, occuper tout l’espace.


Lough Erne


Irlande  

Voyage entre terre et mer dans les tourbières du Connemara et les beautés de l'ouest de l'Irlande.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you