Page 8

8

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

DOSSIER : LE TOUR DES POTIERS

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS ALEXIS DELON/PREVIEW

À Betschdorf Un pot extraordinaire « La poterie à Betschdorf, c’est mort ! » nous assène d’emblée Vincent Remmy, fils de potiers depuis 1594. « C’est pas du défaitisme, c’est un constat ! Il y a de l’intérêt pour cet artisanat unique en son genre, mais toute la difficulté c’est aujourd’hui d’en vivre ! Le grès au sel, c’est tellement compliqué que plus personne ne va là-dedans. » Vincent est d’ailleurs l’un des derniers à fabriquer sa propre argile, à l’ancienne, avec un filtre presse. C’est aussi un de ceux qui ont multiplié les initiatives pour rendre visible son art : un magasin à Kaysersberg sur la route des vins pendant 5 ans ou des ateliers tous publics sur la technique du raki, menés par Marie-Line, sa femme, qui produit, elle, des sculptures plus artistiques et des crèches originales. Mais c’est la rencontre d’un scientifique, chef de projet du chercheur japonais Masuru Emoto qui allait lui ouvrir de nouvelles perspectives. « Cet homme cherchait un potier fabricant son argile pour y intégrer quelques grammes d’une préparation à base de plantes et de minéraux pour produire des poteries dotées de super pouvoirs. Quelques expériences ont achevé de me convaincre que cela apportait un taux vibratoire hors du commun aux céramiques. Pour faire simple, ça fonctionne sur le même principe que l’homéopathie pour produire une eau parfaite qui vous donne de l’énergie et une sensation de bien-être. » Depuis cette rencontre, cette agnicéramique de bien-être lui a ouvert un nouveau marché, bien au-delà des frontières. Gobelets, cruches, fontaines, bols et même médailles en céramique et or pour soulager les douleurs composent une large part de sa production actuelle. Cette aventure a ouvert à Vincent les portes d’un nouveau talent, puisqu’il s’est aujourd’hui formé au magnétisme... Un personnage étonnant, ce potier qui se réinvente perpétuellement, qui a de l’or dans les mains, qui ne cherche pas à convaincre... Quoique après avoir passé de petits tests de réceptivité à cette poterie, me voici toute disposée à ouvrir mes chakras !

Le four chez Vincent Remmy

— C’est pas du défaitisme, c’est un constat ! Il y a de l’intérêt pour cet artisanat unique en son genre, mais toute la difficulté c’est aujourd’hui d’en vivre. — Vincent Remmy Vincent Remmy

Profile for Zut Magazine

ZUT - Journal Haguenau et Alentours N°5  

Un tour des potiers à Betschdorf et Soufflenheim, un reportage chez Celtic, un petit goût de kéfir... Et aussi nos bonnes adresses en Alsace...

ZUT - Journal Haguenau et Alentours N°5  

Un tour des potiers à Betschdorf et Soufflenheim, un reportage chez Celtic, un petit goût de kéfir... Et aussi nos bonnes adresses en Alsace...

Advertisement