Issuu on Google+

01 0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

rive du Nill, avant la construction du barrage de Aswan

1858 - Village de pêcheurs

1929 - Expansion des rives ouest du Nile

1958 - Mouvement Moderne et basse densité

1985 - Le socialisme arabe et l’accroissement démographique

1998 - Un couloir de transit

2012 - Quartier général du Business

Les contours des rives du Nil n’ont pas toujours été ceux qu’on connaît aujourd’hui. Lorsque la largeur

L’ouverture du barrage d’Aswan, projeté en 1902 stabilisa les rives ouest du Nil. La largeur réduite du

Le Ministre de Waqs décida alors de développer un master plan par lui-même, et il appela l’architecte

L’idée principale du socialisme arabe, était celui de fournir un cadre de protection sociale qui favori-

Déjà dans le master plan de Mahmud Riyad il avait été prévu un corridor qui traversait le quartier. Il

Dans les années ‘90 l’entretien des bâtiments dans le centre du Caire était presque inexistant, et les

du fleuve était encore celle d’origine, les égyptiens fondèrent quelques villages de pêcheurs sur la rive

fleuve permit enfin la construction de ponts pour traverser le fleuve.

Mahmud Riyad pour l’aider. Le plan qu’ils conçurent fut celui que encore aujourd’hui on peut obser-

sait le bien-être et donc la productivité de la population.

ne fut pas réalisé car le quartier informel de MietOkba n’appartenait pas à cette époque au ministre de

gens commencèrent à chercher des logements plus appropriés. Il les trouvèrent à Mohandessin, où en

Waqs et les habitants n’étaient pas d’accord à la destruction d’une parte de leurs demeures.

plus des logements de qualité, il existait aussi tout un réseaux de bâtiments administratifs et commer-

ouest, comme par exemple celui de Hideya. Les habitants de ces villages étaient spécialisée dans les disciplines de la pêche et de production de petits bateaux pour naviguer sur le Nil.

ver. Le premier master plan de la zone ouest fut projeté par ordre du Ministre de Waqs, le propriétaire de

En 1948 on commença à vendre les terrains. Les publicités de l’époque disaient «un model internatio-

Il en résulta un accroissement démographique très important, qui se constata dans la conception

cette terre, exception faite pour les villages. Ce plan fut dessiné par l’architecte et ingénieur Mahbub

nal de ville idéale, où l’on peut trouver la beauté de «vienne et l’élégance de Paris.».

d’une loi qui imposa la construction d’immeubles plus hauts et plus denses.

ciaux, grâce au grand axe qui permit le transfert de ces services du centre jusqu’à ici. A cause de la planification des nouvelles villes dans le désert,en déhors des limites de la ville du Greater

Plus à l’intérieur du pays, se constituèrent d’autres villages, comme par exemple Miet-Okba. La popu-

en 1934 et il comprenait un central park, une ceinture verte suivant les limites de la propriété de Waqs,

Cairo, la pression pour la construction des infrastructures nécessaires accrut, et en 1998 le corridor fut

lation de ces agglomérations s’occupait plutôt de la production agriculturelle. Les canaux d’irrigation

une zone très large réservée aux clubs et un système routier fait de grands axes principaux traversé par

La vente ne fut pas exactement un succés, jusqu’en 1955 quand le Syndicat des Ingénieurs acheta une

Le villas et les immeubles d’origine, de seulement 3 étages furent remplacées par des blocs de loge-

construit.

qui ont ensuite structuré le pays ont été construits à la base pour rendre fertiles les terres qui se trou-

une série de routes secondaires et courbes.

grosse portion de terrain pour développer un quartier pour ses membres (d’oû le nom du quartier «Al-

ment social.

La construction de ce corridor ne fut pas vraiment utile au plan qui avait été conçu au moment de la

vaient loin de l’eau.

Le plan suivait les mêmes principes de la cité-jardin anglaise, un mouvement qui été familier à Mah-

Muhandisin» qui signifie «La ville des ingénieurs»).

construction de la Rng Road, qui été un moyen de control de la croissance de la ville.

Le nouveau quartier fut projeté par l’architecte Mohamed Kamal Ismail, qui conçut une zone consti-

Cela permit par contre le développement de la zone de Mohandessin.

bub. Stefania Boggian

Il y avait un grand échange et transfert de marchandises entre ces petits villages et la ville du Caire,

Sous la direction de: Prof. Christian Gilot Prof. Elena Cogato Lanza Olivier Meystre Sophie Shiraishi Ying Zhou

mais traverser le Nil était encore très difficile.

22.03.2012 Projet de Master EPFLausanne - ENAC - SA - 2011-2012

A cause de la «Building Act», loi des Waqs qui contrôlait la subdivision de ce territoire dans le but de

tuée de villas et de bâtiment locatifs, qui n’avaient à l’époque pas plus que 3 étages, et qui étaient

construire de manière plus dense, ce plan qui été conçu pour une zone résidentielle de haut standing

souvent entourés d’un jardin.

fut abandonné. Seulement les gens de classe moyenne-haute pouvaient se permettre ce genre de logement.

Aujourd’hui le quartier est l0un des plus préstigieux de la ville.


02 0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

0

0.2

0.4

1km

Revenu bas

Boulevards principaux

100’000 - 350’00 h/km2

+ 15 étages

Enceinte

Voie ferrée

habitants

Revenu moyen

Axe de transit

50’000 - 100’000 h/km2

max. 15 étages

Murs

Routes principales

90000000

Revenu haut

Routes radiales

30’000 - 50’000 h/km2

max. 10 étages

Nil

Routes du réséau général

10’000 - 30’000 h/km2

max. 4 étages

Ponts

Ruelles

1000 - 10’000 h/km2

non construit 80000000

70000000

60000000

50000000

40000000

30000000

20000000

10000000 1900

1965

1970

1975

1980

1985

1990

1995

2000

2005

2010

2050

1900

1965

1970

1975

1980

1985

1990

1995

2000

2005

2010

2050

hab/km2 7500

4000

3500

3000

2500

2000

1500

1000

500

Distribution de la population

Stefania Boggian Sous la direction de: Prof. Christian Gilot Prof. Elena Cogato Lanza Olivier Meystre Sophie Shiraishi Ying Zhou 22.03.2012 Projet de Master EPFLausanne - ENAC - SA - 2011-2012

Réseau routier

Densité

Hauteur du bâti

Institutions publiques

Enclos

Frontières physiques

Le Caire 2050


Feasibility study