Issuu on Google+

LE MAGAZINE DES SUPPORTERS DE CITROËN RACING - MERCREDI 28 MARS 2012

NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

LE GUIDE DU SPECTATEUR

LA LISTE DES ENGAGÉS LES HORAIRES LES CARTES DES SPÉCIALES ET TOUS LES BONS PLANS POUR NE MANQUER AUCUN TEMPS FORT !


ÉDITO

L’APPEL DU GRAND AIR Qu’il s’agisse de votre ‘première fois’ ou que vous soyez un vieil habitué du bord des routes, vous serez à coup sûr fasciné par le spectacle offert par les virtuoses du WRC. Suivre un rallye n’est pas facile pour un néophyte, mais cela n’a rien d’insurmontable avec un minimum de préparation. Grâce à ce guide, vous disposerez de l’ensemble des informations indispensables pour passer un bon week-end. Mis à part la première spéciale, tracée dans les rues de Lisbonne, le rallye se déroule sur les chemins montagneux de l’Algarve. En vous rendant sur ce spéciales, vous découvrirez des paysages à couper le souffle, vous traverserez des villages pittoresques et vous ferez des rencontres inattendues. Le rallye n’est pas qu’une compétition automobile, c’est aussi une communion avec le terroir et ses habitants.

M

onte-Carlo, Suède, Mexique et maintenant Portugal : le Championnat du Monde des Rallyes poursuit son exploration de la planète et c’est toujours un grand plaisir de retrouver l’Algarve et son public si chaleureux ! J’aime beaucoup cette région et ses spéciales très techniques. Ce n’est vraiment pas facile d’aller vite sur ce terrain, car il y a de nombreux ‘ciels’ et virages masqués qui rendent le pilotage très délicat. Et je ne vous parle pas des multiples changements d’adhérence, qu’il faut savoir ‘lire’ pour assurer dans les parties glissantes et attaquer dès que le grip est bon… Après trois rallyes particulièrement spécifiques, nous attendons ce rendez-vous avec impatience car il va nous permettre d’établir la véritable hiérarchie entre les concurrents. Si nous sommes rapides au Portugal, cela signifie que nous serons également dans le coup en Argentine, en Grèce, en Nouvelle-Zélande, en Finlande et en Sardaigne ! Je vous souhaite un excellent week-end en vous demandant d’avoir une seule et unique priorité : la sécurité. Lorsque nous évoluons à la limite, nous pouvons commettre une erreur de pilotage et sortir de la route. Faites preuve de bon sens en choisissant un emplacement à partir duquel vous verrez évoluer les voitures sans risque. Ecoutez les conseils des commissaires et des forces de l’ordre, ils sont là pour assurer la sécurité de tous. Et une fois le spectacle terminé, n’essayez pas de nous imiter au volant de votre propre véhicule, il n’est pas fait pour ça... Merci pour votre passion et votre précieux soutien !

2

Parmi les spectateurs, deux écoles s’affrontent. Il y a les boulimiques, qui veulent voir un maximum de spéciales. Pour cela, il faut préparer minutieusement son road book et repartir après avoir vu passer quelques voitures. Au vu de la densité de la circulation pendant le rallye (tablez sur une moyenne de 40 à 50 km/h pour vos déplacements), il parait difficile de voir plus de quatre spéciales par jour. Autre école : la méthode cool ! Choisissez une spéciale et... restez-y pour voir les deux passages, quitte à se déplacer de quelques centaines de mètres pour apprécier un autre point de vue. N’oubliez pas le pique-nique et une radio pour pouvoir suivre l’évolution de la compétition. Quelques conseils pour finir : faites le plein de votre voiture et programmez votre GPS la veille du départ, faites demi-tour avant de vous garer dans les accès aux spéciales, soyez respectueux de la nature et des habitants et ouvrez grand vos yeux !

CHAMPIONNATS DU MONDE FIA AVANT LE RALLYE DU PORTUGAL PILOTE

POINTS

1

Sébastien Loeb

66

2

Mikko Hirvonen

50

3

Petter Soberg

47

4

M. Ostberg

28

5

JM. Latvala

26

CONSTRUCTEUR

POINTS

1

Citroën Total WRT

108

2

Ford WRT

70

3

M-Sport Ford

38

4

Mini WRC Team

26

5

Qatar WRT

16

6

Adapta WRT

12

7

Citroën Junior WRT

6

PORTUGAL

TOTAL

PORTUGAL

TOTAL

-

26

TOP CHRONO est édité par Citroën Racing Communication. Directeur de la publication : Yves Matton - Rédacteur en chef : Marie-Pierre Rossi - Conception et édition : Zone Rouge - Photos : McKlein, Nicolas Zwickel. CITROËN RACING - 19, allée des Marronniers - 78035 Versailles - FRANCE


www.citroen-wrc.com

ÉTAPE 1

JEUDI 29 MARS

C

omme l’an passé, le rallye débute par une « super spéciale » tracée dans les rues de Lisbonne. Il s’agit d’une excellente occasion pour découvrir la capitale du pays, célèbre pour ses marchands ambulants, ses quartiers pittoresques et ses chanteurs de fado. L’ES1 se déroule à proximité immédiate de deux des monuments les plus célèbres de la ville : le monastère des Hiéronymites et la Tour de Belém. Après une parade face aux spectateurs, les équipages s’élancent sur les 3270 mètres d’une spéciale pavée. Attendez-vous à voir les WRC – équipées de suspensions et de pneus terre – partir dans de longues glissades. Même s’il ne s’agit pas du spectacle le plus impressionnant du week-end, la beauté des lieux et la ferveur du public suffisent généralement à créer la magie ! Les premières voitures sont attendues sur le podium de départ, situé Praça do Império, à partir de 14h55.

Après cette mise en bouche, les concurrents prennent la direction de l’Algarve. Ils font halte à Ourique, à 200 km au sud de Lisbonne, pour un parc de regroupement prévu à partir de 17h55. Cette pause constitue une belle occasion d’approcher les pilotes de près et d’obtenir des autographes ! Le village d’Ourique se situe près de l’IC1 et le regroupement s’effectue sur le parking du stade (accès par la route R123). Le regroupement est destiné à attendre le coucher du soleil, puisque la première étape se poursuit par trois spéciales nocturnes. Même si les risques de poussière stagnante sont élevés, voir les pilotes évoluer dans ces conditions particulières est une expérience à vivre. Pour accéder facilement à la spéciale de Gomes Aires (ES2), prenez l’IC1 en direction de Santana da Serra et quittezla au km 683,3. Prenez ensuite la route en terre en direction de Portela

de Lobo. Dans Santa Clara (ES3), le ‘spot’ incontournable est une épingle qui aura l’immense avantage d’être éclairée ! Pour vous y rendre, prenez la EN393 vers Almodôvar jusqu’au km 73,3, puis prenez la route asphaltée en direction de Sta. Clara. Nous vous déconseillons l’ES4, qui ne comporte qu’une zone publique difficilement accessible.

14h55

Départ (Pç. Imperio - Lisbonne)

15h00

ES1 – Lisboa (3,27 km)

17h55

Regroupement - Ourique (2h05)

20h19

ES2 – Gomes Aires (10,19 km)

20h49

ES3 – Santa Clara (14,29 km)

21h25

ES4 – Ourique (11,10 km)

22h30

Assistance A – Estadio Algarve (45’)

À l’issue de ce périple de 350 km, les voitures regagneront l’Estadio Algarve pour une assistance de 45 minutes prévue à partir de 22h30.

BON À SAVOIR L’ordre de départ de la première étape est choisi par les pilotes en fonction de leur classement dans la spéciale qualificative, disputée mercredi matin à Val de Judeu. Le pilote ayant réalisé le meilleur chrono choisira son ordre de départ en premier, et ainsi de suite. L’objectif est généralement de partir aux alentours de la 15e position, afin de bénéficier d’une trajectoire déjà balayée par les autres concurrents. Mais partir loin augmente les risques de rencontrer de la poussière… ou de la boue s’il pleut ! Pour les étapes suivantes, l’ordre de départ des pilotes prioritaires FIA P1 et P2 est inversé par rapport à leur classement de la veille. Autrement dit, le dernier pilote classé P1 ou P2 ouvre la route le lendemain… En fin de rallye, les équipages classés aux dix premières places marquent des points pour le Championnat du Monde ‘Pilotes’ selon le barème suivant : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. Les trois premiers de la Power Stage (ES22 – Sambro 2) marquent 3, 2 et 1 points supplémentaires. Les dix premiers équipages nominés au Championnat du Monde ‘Constructeurs’ marquent également des points pour leur équipe. Le barème est identique, mais il n’y a pas de points attribués lors de la Power Stage. Les équipages nominés sont identifiés dans la liste des engagés (page 8) par la mention M.

3


ÉTAPE 2

VENDREDI 30 MARS

A

près une bonne nuit de sommeil, le rallye reprend ses droits en fin de matinée. Les concurrents parcourent à deux reprises une boucle de trois spéciales dans les montagnes surplombant Tavira et Loulé. Les trois secteurs chronométrés s’enchaînant en moins d’une heure et demi, il est quasiment impossible de se déplacer d’une spéciale à l’autre. Les zones aménagées pour le public dans la spéciale de Tavira (ES5/8) sont très nombreuses, à tel point que vous pourrez facilement vous déplacer entre les deux boucles pour profiter d’un spectacle différent. Les accès les plus aisés s’effectuent depuis la N125 (Faro – V.R. Sto António), puis l’EM397 en direction de Cachopo à partir de Tavira. Après 3 km, prenez la route à droite et continuez pendant 2 km pour arriver sur un gros freinage conditionnant une épingle à droite. Si vous continuez à suivre l’EM397, passez Vale do Junco puis prenez la route à droite en direction du Jardim de Bonsai. Vous pourrez alors observer les voitures dans une section large et rapide suivant un virage serré. 4

Les accès à la spéciale d’Alcarias (ES6/9) sont plus restreints. La meilleure solution consiste à suivre l’EN397 jusqu’au village d’Alcaria do Cume. Les voitures arrivent depuis une montée rapide, négocient une épingle gauche et poursuivent sur une route très étroite. Troisième spéciale du jour, S. Brás de Alportel (ES7/10) réserve son meilleur point de vue aux conducteurs de 4x4. Très spectaculaire, le gué situé peu après le départ est difficile d’accès. Après avoir rejoint Barranco do Velho, prenez la direction de Javali. Il vous faudra ensuite remonter la spéciale à pied pour arriver jusqu’à la rivière. Plus facile, l’accès s’effectuant depuis Alportel est considéré comme un des plus spectaculaires du rallye. Prenez la direction de Parises, passez Cova da Muda et continuez tout droit jusqu’au croisement avec la spéciale. Arrivant d’une section très rapide, les voitures traversent la route asphaltée et enchaînent avec une longue et large courbe à gauche. Un must pour les amateurs de glisse !

11h00

Assistance B – Estadio Algarve (15’)

12h01

ES5 – Tavira 1 (25,01 km)

12h36

ES6 – Alcarias 1 (25,15 km)

13h28

ES7 – S. Brás de Alportel 1 (16,18 km)

14h40

Assistance C – Estadio Algarve (30’)

15h56

ES8 – Tavira 2 (25,01 km)

16h31

ES9 – Alcarias 2 (25,15 km)

17h23

ES10 – S. Brás de Alportel 2 (16,18 km)

18h20

Assistance D – Estadio Algarve (45’)


www.citroen-wrc.com

ÉTAPE 3

SAMEDI 31 MARS

C

oncentrées entre Loulé et Almodôvar, les trois spéciales du samedi sont tout aussi rythmées que celles de la veille. Comme souvent en WRC, les concurrents effectuent deux passages dans la boucle, avec une assistance de 30 minutes à mi-journée. Le chrono d’Almodôvar (ES11/14) propose un accès très facile à partir du village de Santa Clara a Nova. Rejoignant une route asphaltée, les pilotes négocient une courbe à droite suivie d’une épingle gauche. Cet endroit est parfait si vous ne voulez pas manger trop de poussière !

08h30

Assistance E – Estadio Algarve (15’)

09h49

ES11 – Almodôvar 1 (26,22 km)

10h43

ES12 – Vascāo 1 (25,29 km)

11h30

ES13 – Loulé 1 (22,57 km)

13h05

Assistance F – Estadio Algarve (30’)

14h39

ES14 – Almodôvar 2 (26,22 km)

15h33

ES15 – Vascāo 2 (25,29 km)

16h23

ES16 – Loulé 2 (22,57 km)

17h40

Assistance G – Estadio Algarve (45’)

La spéciale de Vascāo (ES12/15) offre également de nombreux ‘spots’. Depuis l’EN2 en direction de Dogueno, prenez la direction Guedelhas au km 669,6, puis passez A-dos-Grabdes et Santa Cruz avant de prendre la direction de Cerro das Águias. Vous arriverez sur une section très spectaculaire, avec une portion rapide et technique précédant une épingle et une route plus étroite. La colline surplombant l’endroit vous assure un point de vue parfait ! La boucle s’achève avec la spéciale de Loulé (ES13/16). Pour rejoindre l’accès sélectionné, prenez l’EN2 vers Almodôvar. Entre B. do Velho et Cortelha, prenez la direction Aterro sanitário. Vous devrez marcher au moins 600 m pour rejoindre la zone, ou plutôt les zones. Un des points de vue intéressants se situe au niveau de l’épingle raccordant la route asphaltée au chemin de terre. Un peu plus loin, la spéciale longe le terrain de moto-cross de Cortelha. La montée s’élargit avant une courbe à gauche très rapide. 5


ÉTAPE 4

DIMANCHE 1ER AVRIL

L

a quatrième et dernière journée de course se déroule au sud d’Ourique, non loin des spéciales disputées le jeudi soir. Le chrono de Silves (ES17/20), qui passe à deux reprises sous l’autoroute IC1, est assez facile d’accès. Pour rejoindre la zone, il suffit de quitter l’IC1 au km 702,5 en direction de Boião, Azilheira. Après Corte Peral, suivez S. Martinho sur la route en terre. Les voitures arrivent dans une descente très cassante avant de négocier un virage à 90°. Les spectateurs peuvent se placer à l’intérieur, en surplomb de la route, ou sur une colline à l’extérieur. Plus longue spéciale du rallye avec ses 31,04 km, Montana da Serra (ES18/21) offre de très nombreuses possibilités. L’option la plus originale

consiste à rejoindre Monte da Ribeira, traversé par la spéciale. L’accès s’effectue par l’IC1, sortie Rio Torto. Pour rester plus près de la côte, vous pouvez quitter l’IC1 en prenant la sortie Monchique (N267). Traversez S. Marcos da Serra en suivant la direction Pereiras, puis Joios. Vous arriverez sur une zone très intéressante sur le plan du pilotage, avec un « pif paf » sur un pont. Le rallye s’achève avec le chrono de Sambro (ES19/22), qui sert de théâtre à la Power Stage. Deux accès sont possibles : depuis la EN393 en suivant la route qui passer par Sta. Clara, ou par l’IC1 vers Almodôvar et G. Aires. Après un ultime passage par l’assistance, les pilotes achèvent le rallye sur le podium d’arrivée, situé à l’Estadio Algarve.

CONNECTEZ-VOUS AU WRC ! Prolongez l’expérience sur internet avec le site citroen-wrc. com et ses contenus exclusifs : infos, classements en direct, photos, vidéos… Consultez notre chaîne YouTube (www.youtube. com/citroenwrt), mise à jour quotidiennement, et rejoigneznous sur Facebook (www. facebook.com/citroenracing). Vous pouvez également retrouver les dernières infos sur Twitter : ‘followez’ @citroenracing, @officialwrc et @rallydeportugal.

6

06h55

Assistance H – Estadio Algarve (15’)

07h59

ES17 – Silves 1 (21,42 km)

08h52

ES18 – Santana da Serra 1 (31,04 km)

09h42

ES19 – Sambro 1 (5,08 km)

11h04

Assistance I – Estadio Algarve (30’)

12h23

ES20 – Silves 2 (21,42 km)

13h16

ES21 – Santana da Serra 2 (31,04 km)

14h10

ES22 – Sambro 2 (5,08 km)

15h20

Assistance J – Estadio Algarve (10’)

15h45

Podium (Estadio Algarve)


www.citroen-wrc.com

PARC D’ASSISTANCE

L’ESTADIO ALGARVE, CŒUR DU RALLYE Centre névralgique du rallye, le parc d’assistance regroupe toutes les structures des équipes : camions-ateliers, bureaux, cuisines et espaces réceptifs pour les invités... Ainsi, les équipes Citroën Racing (Citroën Total World Rally Team, Qatar World Rally Team, Citroën Junior World Rally Team et Van Merksteijn Motorsport) occupent une surface totale d’environ 2000 m2, au sein de laquelle est implantée l’emblématique Energy Station aux couleurs de Red Bull. Le public peut accéder au parc d’assistance, qui est installé près de l’Estadio Algarve, construit à l’occasion de l’Euro 2004. L’accès s’effectue par l’IP1 / A22, puis l’IC4.

À VOS AUTOGRAPHES !

SÉBASTIEN LOEB / DANIEL ELENA

MIKKO HIRVONEN / JARMO LEHTINEN

NASSER AL-ATTIYAH / GIOVANNI BERNACCHINI

THIERRY NEUVILLE / NICOLAS GILSOUL 7


VODAFONE RALLY DE PORTUGAL 2012

LA LISTE DES ENGAGÉS N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 14 16 17 18 21 37 52 15 31 32 35 36 49 51 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 113 114 8

CONCURRENT Citroën Total WRT Citroën Total WRT Ford WRT Ford WRT M-Sport Ford WRT M-Sport Ford WRT Qatar WRT Citroën Junior WRT Brazil WRT (M) Adapta World Rally Team Henning Solberg WRC Team Mini Portugal WRC Team Mini Portugal Jari Ketomaa Van Merksteijn Motorsport M-Sport Ford WRT Czech Ford National Team Prodrive WRC Team Prodrive WRC Team Volkswagen Motorsport Hayden Paddon Craig Breen Maciej Oleksowicz Yazeed Al Rajhi Pedro Meireles Karl Kruuda Marius Aasen Volkswagen Motorsport Ricardo Moura Fabio Frisiero Lorenzo Bertelli Andis Neiksans Ricardo Triviño Bujalil Protasov Yuriy Rifat Sungkar Miguel Barbosa Sander Pärn Paulo Freire João Fernando Ramos Sebastien Chardonnet Ivo Nogueira Paulo Neto Ivan Cominelli Paolo Semeraro Christopher Duplessis Jose Antonio Suarez Alastair Fisher Mark Donnelly Pontus Tideman Brendan Reeves KNAF Talent First John Maccrone Elfyn Evans Yeray Lemes João Silva Ashley Haigh-Smith Fredrik Ahlin

M M M M M M M M M

PILOTE Sebastien Loeb Mikko Hirvonen Jari-Matti Latvala Petter Solberg Ott Tanak Evgeny Novikov Nasser Al-Attiyah Thierry Neuville Daniel Oliveira Mads Osteberg Henning Solberg Armindo Araújo Paulo Nobre Jari Ketomaa Peter Van Merksteijn Jr. Dennis Kuipers Martin Prokop Dani Sordo Patrik Sandell Sebastien Ogier Hayden Paddon Craig Breen Maciej Oleksowicz Yazeed Al Rajhi Pedro Meireles Karl Kruuda Marius Aasen Kevin Abbring Ricardo Moura Fabio Frisiero Lorenzo Bertelli Andis Neiksans Ricardo Triviño Bujalil Protasov Yuriy Rifat Sungkar Miguel Barbosa Sander Pärn Paulo Freire João Fernando Ramos Sebastien Chardonnet Ivo Nogueira Paulo Neto Ivan Cominelli Paolo Semeraro Christopher Duplessis Jose Antonio Suarez Alastair Fisher Mark Donnelly Pontus Tideman Brendan Reeves Timo van der Marel John Maccrone Elfyn Evans Yeray Lemes João Silva Ashley Haigh-Smith Fredrik Ahlin

COPILOTE Daniel Elena Jarmo Lehtinen Mikka Anttila Chris Patterson Kuldar Sikk Denis Giraudet Giovanni Bernacchini Nicolas Gisoul Carlos Magalhães Jonas Andersson Ilka Minor Miguel Ramalho Edu Paula Mika Stenberg Eddy Chevaillier Robin Buysmans Zd ĕnek Hrůza Carlos Del Barrio Maria Andersson Julien Ingrassia John Kennard Roberts Gareth Andrzej Obrebowski Michael Orr Mário Castro Martin Järveoja Veronica Engan Frederic Miclotte António Costa Mitia Dotta Lorenzo Granai Peteris Dzirkals Alex Haro Bravo Kyrylo Nesvit Scott Beckwith Justino Reis Ken Järveoja Ricardo Barreto Manuel Carvalho Thibault de la Haye Vitor Hugo Paulo Fiuza Johann Zoller Dario Colombo Karl Atkinson Candido Carrera Daniel Barritt Dai Roberts Stig Rune Skjaermoen Smyth Rhianon Erwin Berkhof Stuart Loudon Andrew Edwards Rogelio Penate José Janela Craig Perry Morten Erik Abrahamsen

VOITURE PRIORITÉ Citroën DS3 WRC 1 Citroën DS3 WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Citroën DS3 WRC 1 Citroën DS3 WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta WRC 1 Mini JCW WRC 1 Mini JCW WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Citroën DS3 WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Ford Fiesta RS WRC 1 Mini JCW WRC 1 Mini JCW WRC 1 Skoda Fabia S2000 2 Skoda Fabia S2000 3 Ford Fiesta S2000 3 Ford Fiesta S2000 3 Ford Fiesta S2000 3 Mitsubishi Lancer Evo X R4 3 Ford Fiesta S2000 Ford Fiesta S2000 Skoda Fabia S2000 Mitsubishi Lancer Evo IX Mitsubishi Lancer Evo IX Subaru Impreza Subaru Impreza Subaru Impreza Subaru Impreza Subaru Impreza Mitsubishi Lancer Evo IX Subaru Impreza Mitsubishi Lancer Evo X Mitsubishi Lancer Evo X Citroën DS3 R3 Citroën DS3 R3 Citroën DS3 R3 Renault Clio R3 Renault Twingo R1 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2 Ford Fiesta R2


Rallye du Portugal 2012 - Le guide du spectateur