Page 1


CITROËN L’ATOUT DE CITROËN RACING EN CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES

CITROËN RACING’S ASSET IN THE WORLD RALLY CHAMPIONSHIP

P

erpétuant son engagement dans les épreuves routières les plus prestigieuses, Citroën Racing aligne la DS3 WRC en Championnat du Monde des Rallyes depuis le début de la saison 2011. Répondant à la nouvelle réglementation édictée par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), Citroën DS3 WRC est un véritable concentré de Créative Technologie.

ce niveau du sport automobile, l’utilisation de l’injection directe ouvre de nouvelles perspectives dans le développement des moteurs de compétition, notamment dans le domaine de la consommation de carburant. Totalement conçu et fabriqué par Citroën Racing, ce moteur développe une puissance de 300 ch.

Au premier coup d’œil, la ligne compacte, dynamique et agressive de ce ‘petit bolide’ trahit ses ambitions de victoire avec ses ailes élargies, ses boucliers redessinés et ses appendices aérodynamiques. Construit à partir de la coque de série, le châssis reçoit de nombreuses modifications pour adapter la transmission à quatre roues motrices et les suspensions McPherson. La sécurité de l’équipage est assurée par un arceau cage contribuant à augmenter la rigidité de la voiture.

Homologuée et fournie par Sadev, la boîte de vitesses séquentielle à six rapports est accouplée à des différentiels mécaniques avant et arrière. La commande semi-automatique et le différentiel central sont désormais interdits. Afin de contrôler les budgets, la FIA a par ailleurs défini les caractéristiques (dimensions, poids, prix…) des principaux composants de la voiture. Tenant compte de ces contraintes, les ingénieurs de Citroën Racing et de Sadev ont recherché la performance et la fiabilité en optimisant chaque détail.

Par rapport à la génération précédente de World Rally Cars, la réglementation 2011 a provoqué une véritable révolution sous le capot. Citroën DS3 WRC est motorisée par un 4 cylindres turbo à injection directe de 1600 cm3. Inédite à

Digne héritière des Xsara et C4 WRC, Citroën DS3 WRC a remporté dix courses sur treize lors de la saison 2011. Le Citroën Total World Rally Team a ainsi décroché un septième titre de Champion du Monde des Constructeurs.

P

ursuing its involvement in top-class road racing, Citroën Racing unveiled the DS3 WRC at the start of the 2011 season of the World Rally Championship. Compliant with the new regulations drawn up the FIA, Citroën DS3 WRC is packed full of Créative Technologie. The compact, dynamic and aggressive design of this ‘little racer’ immediately catches the eye – it has clearly been designed with winning in mind with its widened wings, redesigned bumpers and aerodynamic features. Built using the production body shell, the chassis has undergone many modifications to adapt the four-wheel drive transmission and the McPhersonstrut suspension system. The safety of the driver pair is guaranteed by a roll cage, which enhances the sturdiness of the car. Compared with the previous generation of World Rally Cars, the 2011 regulations have led to a genuine revolution under the bonnet. Citroën DS3 WRC is powered by a four-cylinder, 1600cc turbocharged direct injection engine. A first at this level of motorsport, the use of a direct injection engine

opens up new possibilities for the development of racing engines, especially in terms of fuel consumption. Designed and built from start to finish by Citroën Racing, this engine develops a healthy 300bhp. Certified and supplied by Sadev, the six-speed sequential gearbox is coupled with front and rear differentials. Semi-automatic controls and the central differential are now prohibited. In order to keep costs under control, the FIA has also defined the characteristics (dimensions, weight, price, etc.) of the car’s main components. Taking these constraints into account, Citroën Racing and Sadev’s engineers looked to maximise performance and reliability by focussing on every last detail. A worthy successor to Xsara and C4 WRC, Citroën DS3 WRC won ten of the thirteen rallies in the 2011 season. Citroën Total World Rally Team therefore won its seventh Manufacturers’ World Championship title.


CARROSSERIE ET CHÂSSIS : UNE LIGNE COMPACTE ET AGRESSIVE BODYWORK AND CHASSIS: COMPACT AND AGGRESSIVE DESIGN

O

ptimisée en soufflerie, la carrosserie de Citroën DS3 WRC exacerbe les courbes du modèle d’origine. Afin d’atteindre la largeur maximum autorisée de 1820 mm et d’abriter les roues de 18 pouces (version asphalte), les ailes et les pare-chocs ont été redessinés. Le bouclier avant intègre une lame aérodynamique, tandis qu’un imposant aileron arrière est fixé au hayon. Les portières sont également modifiées, avec le montage de vitres fixes en polycarbonate et l’injection de mousse destinée à absorber l’énergie en cas de choc latéral. Construit à partir de la coque de série, le châssis de DS3 WRC intègre un arceau cage constitué de plus de 40 mètres de tube d’acier.

La partie inférieure reçoit plusieurs modifications structurelles notables : -- l’ajout de points de fixation supérieurs pour la suspension arrière McPherson ; -- l’optimisation des points d’ancrage inférieurs de suspensions ; -- l’intégration du tunnel de transmission et du différentiel arrière ; -- l’ajout de renforts latéraux au niveau des bas de caisse. DS3 étant plus compacte que sa devancière, les ingénieurs de Citroën Racing ont optimisé le positionnement de chaque composant afin d’obtenir le meilleur compromis souhaité entre les centres d’inertie et de gravité.

F

ine-tuned during extensive wind tunnel testing, Citroën DS3 WRC’s bodywork accentuates the curves of the original model. The wings and the bumpers have been redesigned in order to attain the maximum authorised width of 1,820mm and to accommodate the 18-inch wheels (tarmac version). The front bumper now includes an aerodynamic splitter, whilst a stylish rear spoiler has been attached to the tailgate. The doors have also been altered, with the installation of polycarbonate fixed frame windows and the injection of foam designed to absorb energy in the event of a side impact. Built using the production body shell, the DS3 WRC chassis includes a roll cage made of over 40 metres of steel tubing. The lower part has

undergone several significant structural modifications: -- Upper attachment points added for the rear McPherson-strut suspension -- Optimisation of the lower suspension attachment points -- Integration of the transmission tunnel and the rear differential -- Lateral reinforcements added level with the body sills Since DS3 is more compact than its predecessor, Citroën Racing’s engineers worked on improving the position of each component so as to achieve the best possible balance between the car’s centres of inertia and centres of gravity.


LIAISONS AU SOL : LA RECHERCHE DE L’EFFICACITÉ GROUND LINK SYSTEMS: THE HUNT FOR EFFICIENCY

L

a réglementation sur les liaisons au sol n’ayant subi que des légères retouches par rapport à la génération précédente de World Rally Cars, le bureau d’études a pu tirer parti de son expérience pour transposer des solutions ayant fait leurs preuves. Les suspensions avant et arrière sont de type McPherson, avec une latitude permettant d’optimiser la position des points d’ancrage. Afin de limiter les coûts de développement et d’exploitation, il n’est possible d’homologuer qu’un type de pivot. DS3 WRC utilise donc une pièce identique à l’avant et à l’arrière, sur la terre comme sur l’asphalte. La

liaison avec la jambe de force est assurée par une pièce d’interface différente selon les versions. Les amortisseurs réglables à trois voies (compression basses et hautes vitesses, détente) sont conçus et fabriqués par Citroën Racing. Légèrement plus petits que par le passé pour être en conformité avec la réglementation 2011, les disques de freins de 355 mm (asphalte) et 300 mm (terre) à l’avant, et 300 mm à l’arrière, sont pincés par des étriers à quatre pistons. Un système de refroidissement par eau améliore leur efficacité sur asphalte.

S

ince ground link system regulations have only undergone minor modifications compared to the previous generation of World Rally Cars, design office engineers were able to make the most of their experience, deploying solutions that have already proven their worth. The McPherson-strut front and rear suspension systems have latitude that enables the position of the attachment points to be optimised. In order to keep development and running costs down, it is possible to certify only one type of pivot. DS3 WRC uses the same part at the front and the rear, on both the gravel and tarmac versions. The struts are con-

nected using an interface part that varies according to the version. Just like its big sister, the C4 WRC, the three-way adjustable shock absorbers (low- and high-speed compression and rebound) have been designed and built by Citroën Racing. Slightly smaller than before in order to comply with the 2011 regulations, the 355mm (tarmac) and 300mm (gravel) brake disks at the front, and the 300mm brake disks at the rear, come with fourpiston callipers. A water-cooling system improves the efficiency of the brakes on tarmac.


MOTEUR : LA RÉVOLUTION DE L’INJECTION DIRECTE ENGINE: THE DIRECT INJECTION REVOLUTION

P

our la première fois de son histoire, Citroën Racing a conçu la totalité des pièces de son moteur, y compris le bloc-cylindres et la culasse. Véritable œuvre d’art usinée dans un bloc d’aluminium, le quatre cylindres de 1600 cm3 répond aux contraintes de la réglementation, qui impose un poids minimum et une position du centre de gravité. C’est toutefois au niveau de la culasse à seize soupapes que se situe la principale révolution. Désormais obligatoire en WRC, l’injection directe a constitué un véritable défi pour les motoristes de Citroën Racing. Injecté dans la chambre de combustion, le carburant n’est

mélangé à l’air qu’à ce moment. La mise au point de ce dispositif est d’autant plus complexe qu’elle est associée à une suralimentation par turbocompresseur ! Par rapport aux anciens deux litres turbo, la diminution de la cylindrée associèe à une limitation de la pression de suralimentation provoquent une légère baisse de puissance, compensée par l’injection directe, tandis que le couple est quasiment réduit de moitié. La définition du moteur est homologuée pour trois ans. Chaque voiture ne peut utiliser plus de trois moteurs au cours de la saison 2012.

F

or the first time ever, Citroën Racing has designed all of the components of its engines, including the cylinder block and cylinder head. Housed in a machined aluminium block, the exquisitely crafted four-cylinder 1600cc engine complies with the requirements of the regulations, which stipulate in particular a minimum weight and a position for the centre of gravity. It is however on the car’s 16-valve cylinder head that the main change has taken place. Now mandatory in WRC, direct injection posed a real challenge for the engine specialists at Citroën Racing. Fuel is only mixed with air once it has been injected into the combustion chamber. The development of this sys-

tem was all the more complex because it needed to be combined with a forced induction turbocharger! Compared with older two-litre turbocharged engines, the reduction in capacity combined with the limited booster pressure results in a slight drop in power output, which is compensated by direct injection, whilst torque is pretty much halved. The engine definition is certified for three years. Each car cannot use more than three engines during the 2012 season.


TRANSMISSION : QUATRE ROUES MOTRICES POUR TOUS LES TERRAINS TRANSMISSION: FOUR-WHEEL DRIVE FOR ALL SURFACES

D

es spéciales glacées suédoises aux chemins cassants grecs en passant par l’asphalte catalan, DS3 WRC doit affronter des terrains de jeu aussi variés qu’exigeants. Bien que dépourvue de toute assistance électronique, la transmission à quatre roues motrices est conçue pour obtenir les meilleures performances en toutes circonstances. La réglementation ‘World Rally Car’ impose aux constructeurs de retenir un fournisseur ayant répondu à un cahier des charges établi par la FIA. Le poids et le prix de chaque élément sont ainsi figés. Citroën Racing a conclu un accord de partenariat technique avec la société française Sadev.

La boîte de vitesses séquentielle à six rapports et le différentiel avant sont intégrés dans un carter en aluminium. Un arbre de transmission longitudinal assure la liaison avec le différentiel arrière. Le différentiel central est désormais interdit, mais un système permet de désaccoupler les roues arrière lors de l’utilisation du frein à main hydraulique. Également bannie, la commande semi-automatique avec palette au volant est remplacée par une commande par levier totalement mécanique. Comme pour le moteur, la durée de vie de la boîte de vitesses est réglementée. Les constructeurs nominent deux liens de trois rallyes et un lien de deux rallyes au sein desquels ils doivent utiliser la même transmission.

W

ith special stages on icy Swedish roads, rough gravel tracks in Greece and smooth Catalan tarmac, DS3 WRC has to cope with both varied and demanding road surfaces. Although it is without any electronic assistance, the four-wheel drive transmission has been designed to maximise performance in all conditions. The ‘World Rally Car’ regulations require manufacturers to select a supplier that has met the specifications drawn up by the FIA. The weight and price of each element are set by the regulations. Citroën Racing has signed a technical partnership agreement with the French company, Sadev. The six-speed sequential gearbox and the front

differential are integrated in an aluminium housing. These are connected to the rear differential via a longitudinal drive shaft. The central differential is now prohibited, but a system may be used to disconnect the rear wheels when using the hydraulic hand brake. Semi-automatic, steering wheel-mounted controls are also outlawed, and have been replaced with a totally manual gearshift lever. Like the engine, the lifespan of the gearbox is restricted by the regulations. The manufacturers must choose two links of three rallies and one link of two rallies in which they must use the same transmission.


EN DÉTAIL… IN DETAIL

ÉLECTRONIQUE EMBARQUÉE

L’électronique embarquée de DS3 WRC tire parti de l’expérience accumulée ces dernières années. Le faisceau électrique multiplexé, les boîtiers de puissance et tous les organes de commande sont conçus par Citroën Racing. Le code source du logiciel interne est déposé auprès de la FIA, qui a par ailleurs accès aux acquisitions de données moteur et châssis.

SÉCURITÉ

Conscients que la sécurité peut être perpétuellement améliorée, les ingénieurs ont cherché à améliorer la protection et le confort des équipages

au-delà de la réglementation. Citroën Racing a par exemple développé son propre siège baquet.

ERGONOMIE

Le format compact de DS3 WRC permet aux pilotes de disposer d’une excellente vision de la route. Situé derrière le volant, un écran LCD couleur affiche les principales informations (régime, rapport engagé). La position des leviers de commande de boîte de vitesses et de frein à main, placés aussi près que possible du volant, a été longuement étudiée. Assis plus bas pour optimiser le centre de gravité, le copilote dispose de son propre écran, fixé sur le tunnel de transmission.

ONBOARD ELECTRONICS

DS3 WRC’s onboard electronics draw on the wealth of experience that has been accumulated in recent years. The multiplexed electrical wiring harness, the powerbox and all electrical controls are designed by Citroën Racing. The source code of the internal software is submitted to the FIA, which also has access to the engine and chassis data acquisition system.

SAFETY

Aware that safety can always be improved, engineers looked to boost the protection and comfort of driver pairing beyond the levels required by the

regulations. Citroën Racing has, for example, developed its own bucket seat.

ERGONOMICS

The compact design of DS3 WRC offers drivers an excellent view of the road. A colour LCD screen located behind the steering wheel shows the key information (engine speed, gear selected). The position of the gearshift and handbrake levers has been carefully designed so that they are placed as near as possible to the steering wheel. With a lower seat position to improve his centre of gravity, the copilot has his own screen, fixed to the transmission tunnel.


HISTORIQUE : DIX VICTOIRES ET LE TITRE MONDIAL EN 2011 THE STORY SO FAR: TEN WINS AND THE WORLD TITLE IN 2011

L

a conception de DS3 WRC a été lancée à l’automne 2009, lors de la définition des grandes lignes du règlement. Reprenant le précédent moteur 2000 cm3 turbo en version ‘déboostée’, une voiture laboratoire a permis aux ingénieurs de travailler sur la transmission dépourvue de différentiel central. Ces essais se sont poursuivis lors du premier semestre 2010. Les premiers tours de roues d’une DS3 WRC équipée du moteur 1.6 turbo à injection directe ont eu lieu le 23 juillet sur le circuit situé près de l’usine Citroën Racing de Versailles-Satory. L’augmentation de la durée de vie des composants a ensuite imposé de longues séances d’essais dans toutes les conditions.

Citroën DS3 WRC a fait ses débuts officiels en compétition dans le cadre du Rallye de Suède (10-13 février). Sébastien Loeb et Daniel Elena ont remporté la première victoire de la DS3 WRC lors du Rallye du Mexique. Ils se sont ensuite imposés en Sardaigne, en Argentine, en Finlande et en Espagne. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont quant à eux gagné les Rallyes du Portugal, de Jordanie, de Grèce, d’Allemagne et de France. Avec 10 victoires en 13 rallyes, le Citroën Total World Rally Team a décroché son septième titre de Champion du Monde des Constructeurs, tandis que Sébastien Loeb et Daniel Elena ont aligné une huitième couronne mondiale consécutive.

D

esign of the DS3 WRC began in autumn 2009, when the main features of the regulations were defined. Using the previous 2,000cc engine with reduced turbo boost, a development mule was produced, enabling the engineers to work on the transmission, now stripped of its central differential. Testing continued in the first half of 2010. The first track outing of a DS3 WRC, equipped with the 1.6-litre turbocharged direct injection engine, took place on July 23rd on the track next to Citroën Racing’s plant in Versailles. The increased lifespan of components meant that long test sessions in a wide variety of conditions were necessary.

DS3 WRC made its official competitive debut at Rally Sweden (10-13 February). Sébastien Loeb and Daniel Elena notched up the DS3 WRC’s first win at Rally Mexico. They then went on to win in Sardegna (Italy), Argentina, Finland and Spain. Meanwhile, Sébastien Ogier and Julien Ingrassia won in Portugal, Jordan, Greece, Germany and France. With ten wins in thirteen rallies, Citroën Total World Rally Team won its seventh Manufacturers’ World Championship title, while Sébastien Loeb and Daniel Elena claimed their eighth consecutive world title.


FICHE TECHNIQUE

TECHNICAL SPECIFICATIONS

CHÂSSIS Structure Carrosserie MOTEUR Type Alésage x course Cylindrée Puissance maxi Couple maxi Puissance au litre Distribution

CHASSIS Structure Bodywork ENGINE Type Bore x stroke Capacity Maximum power Maximum torque Specific output Ditribution

Alimentation EMBRAYAGE Type TRANSMISSION Type Boîte de vitesses Commande Différentiels FREINS Avant Arrière Répartition Frein à main SUSPENSIONS Avant Arrière Amortisseurs

Coque renforcée par arceau multipoints soudé Acier et composite Citroën Racing - 1.6 turbo à injection directe 82x75,5 mm 1598 cm3 300 ch à 6000 tr/mn 350 N.m à 3250 tr/mn 188 ch/L Double arbre à cames en tête entrainés par courroie crantée 4 soupapes par cylindre Injection directe pilotée par boîtier Magneti Marelli SRP-HP Bi disque céramétallique Intégrale Séquentielle à six rapports Sadev Mécanique Avant et arrière mécaniques, autobloquant Disques ventilés 355 mm (asphalte) et 300 mm (terre) Etriers 4 pistons refroidis par eau (asphalte) Disques ventilés 300 mm Etriers 4 pistons Réglable de l’habitacle A commande hydraulique Type McPherson Type McPherson Citroën Racing réglables 3 voies (compression basse et haute vitesse, détente)

DIRECTION Type Assistée hydraulique ROUES Asphalte Jantes 8x18’’ Terre et neige Jantes 7x15’’ DIMENSIONS, POIDS ET CAPACITÉS Longueur 3948 mm Largeur 1820 mm Empattement 2461 mm Voies 1618 mm (avant et arrière) Réservoir 75 litres Poids 1200 kg minimum / 1350 kg avec équipage (règlement)

Fuel feed CLUTCH Type TRANSMISSION Type Gearbox Control Differential BRAKES Front Rear Distribution Handbrake SUSPENSION Front Rear Shock absorbers

Reinforced body with weleded, multi-point roll cage Steel and composite fibre Citroën Racing - 1.6-litre turbocharged direct injection engine 82x75.5mm 1,598cc 300bhp at 6,000rpm 350Nm at 3,250rpm 188bhp/litre Double overhead camshaft valve train driven by timing belt 4 valves per cylinder Direct injection controlled by Magneti Marelli SRP-HP unit Cerametallic twin-disk Four-wheel drive Sadev six-speed sequential Manual Front and rear mechanical, auto-locking Ventilated disks, 355mm (tarmac) and 300mm (gravel) Water-cooled 4-piston callipers (tarmac) Ventilated disks, 300mm 4-piston callipers Adjustable from cockpit Hydraulic control McPherson type McPherson type Citroën Racing three-way adjustable shock absorbers (low- and high-speed compression and rebound)

STEERING Type Hydraulic power-assisted steering WHEELS Tarmac 8x18’’ wheels Gravel and snow 7x15’’ wheels DIMENSIONS, WEIGHT AND CAPACITIES Length 3,948mm Width 1,820mm Wheel base 2,461mm Track 1,618mm (front and rear) Fuel tank 75 litres Weight 1,200kg minimum / 1,350kg with driver pairing (regulations)


Citroën Racing Rédaction et conception : Zone Rouge - Traduction : Espace Anglais Photos : Nicolas Zwickel & McKlein Impression : J. Brard Imprimeurs – IMPRIM’VERT® Imprimé en UE – Février 2012

COMMUNICATION CITROËN RACING 19, allée des Marronniers – 78035 Versailles – FRANCE Tél. +33 1 30 84 04 04 – Fax +33 1 30 84 04 60 DOCUMENT NON CONTRACTUEL

www.citroen-wrc.com www.citroenracingmedia.com


CRÉATIVE TECHNOLOGIE

Press Kit - Citroën DS3 WRC  

Press Kit - Citroën DS3 WRC

Advertisement