Issuu on Google+

GUIDE

2013


2 |


EDITORIAL

A

H

u sommet du WRC depuis plus de dix ans, Citroën Racing a marqué l’histoire du rallye. Victoires, titres et records sont les fruits du travail incessant d’une équipe, soudée et motivée par la seule envie de donner le meilleur d’elle-même.

aving dominated WRC for over ten years, Citroën Racing has made history in the world of rallying. The relentless hard work of this tightly-knit team – driven by a singular desire to give its best – has brought them rally wins, titles and records.

Cette saison ne manque pas de nouveautés, et la plus visible concerne la livrée des Citroën DS3 WRC officielles, qui arborent désormais les couleurs d’Abu Dhabi au côté de Total, notre partenaire depuis toujours. Tandis que Sébastien Loeb et Daniel Elena disputent leurs derniers rallyes, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen ont été rejoints par Dani Sordo et Carlos del Barrio pour défendre nos titres de Champions du Monde.

This season sees quite a few changes, the most visible of which concerns the livery of the works Citroën DS3 WRCs, which now features the colours of Abu Dhabi alongside those of Total, our longstanding partner. Whilst Sébastien Loeb and Daniel Elena contest their final rallies, Mikko Hirvonen and Jarmo Lehtinen have been joined by Dani Sordo and Carlos del Barrio to defend our World Championship titles.

Citroën Racing est également présent à tous les autres niveaux de la compétition. En plus de leur programme en WRC, Khalid Al-Qassimi et Scott Martin sont engagés sur le Championnat du Moyen-Orient. Nous sommes tout aussi fiers de compter Robert Kubica et Maciek Baran au sein de la famille Citroën Racing.

Citroën Racing is also taking part in all the other levels of the sport. In addition to their WRC programme, Khalid Al-Qassimi and Scott Martin are also competing in the Middle East Rally Championship. We are also proud that Robert Kubica and Maciek Baran are part of the Citroën Racing family this year.

Ce tour d’horizon serait incomplet si je n’évoquais pas la compétition-clients, qui est une des pierres angulaires de notre activité. Du Citroën Racing Trophy Junior, organisé sur le plan national avec des DS3 R1, au Citroën Top Driver, formule de promotion de référence disputée dans le cadre du WRC3, nous avons bâti une véritable pyramide permettant de révéler les talents de demain.

This overview would be incomplete if I didn’t mention customer racing, which is one of the cornerstones of our business. Starting with the Junior Citroën Racing Trophy, organised at national level with DS3 R1s, and leading up the Citroën Top Driver series, a benchmark promotional formula held as part of the WRC3, we have built a real driver development structure that will unveil the talented drivers of the future.

Yves Matton Directeur de Citroën Racing

Yves Matton Citroën Racing Team Principal | 3


SOMMAIRE

CONTENTS

CITROËN RACING C’est là que tout commence... Where it all begins

8

Yves Matton

14

Xavier Mestelan-Pinon

15

Programme 2013 2013 Programme

18

Le goût de l’aventure A taste for adventure

24

Les victoires de Citroën Racing Citroën Racing successes

30

GAMME RALLYE   RALLY RANGE

4 |

Citroën DS3 WRC

38

Citroën DS3 RRC

46

Citroën DS3 R5

48

Citroën DS3 R3

50

Citroën DS3 R1

56


ÉQUIPAGES  CREWS Sébastien Loeb

62

Daniel Elena

64

Mikko Hirvonen

66

Jarmo Lehtinen

68

Dani Sordo

70

Carlos del Barrio

72

Khalid Al-Qassimi

74

Scott Martin

76

Robert Kubica

78

Mohamed Al-Mutawaa / Mohamed Al-Sahlawi

80

CHAMPIONNATS  CHAMPIONSHIPS Championnat du Monde des Rallyes World Rally Championship

82

Championnat du Moyen-Orient des Rallyes Middle East Rally Championship

104

Citroën Top Driver

108

Citroën Racing Trophy

114

| 5


CITROËN RACING, VITRINE DE LA CRÉATIVE TECHNOLOGIE Depuis sa création, Citroën a toujours eu le goût des défis, de l’aventure et du sport. Héritière d’une légende automobile et vitrine de la Créative Technologie, l’entité Citroën Racing est chargée de la conception et de l’engagement des voitures de course de la marque, qu’il s’agisse du Championnat du Monde des Rallyes ou de la compétition-clients. 6 |


CITROËN RACING, A SHOWCASE FOR CRÉATIVE TECHNOLOGIE Since Citroën was founded, the company has always had a taste for challenges, adventure and sport. Citroën Racing is the heir to a motor car legend and a window for Créative Technologie; it is entrusted with looking after the design and running of the make’s entries whether in the World Rally Championship or through the customer racing department. | 7


C’EST LÀ QUE TOUT COMMENCE… C’est à Versailles, ville connue à travers le monde, qu’est implantée l’usine de Citroën Racing depuis la fin de l’année 2000. Ces installations à la mesure des ambitions de la marque constituent l’épine dorsale de l’équipe octuple Championne du Monde des Rallyes. Sécurité et confidentialité obligent, les portes du 19 allée des Marronniers ne s’ouvrent qu’après avoir montré patte blanche. Sur la façade du bâtiment principal, les lauriers décernés aux Champions du Monde FIA rappellent le glorieux palmarès de la marque. Avant d’accéder aux installations, un showroom expose aux regards des visiteurs quelques modèles ayant marqué l’histoire de Citroën Racing  : ZX Grand Raid, Xsara Kit-Car et WRC, C2 Super 1600, C4 WRC… Organisés en open space, les bureaux d’études châssis et moteur regroupent les ingénieurs chargés de la conception des pièces composant les voitures. Du design général au moindre détail, plus de 4000 plans sont réalisés sur les stations de CAO lors de la réalisation d’une nouvelle voiture. Le bureau de calcul est ensuite chargé de valider le dimensionnement des pièces. Citroën Racing s’appuie sur les technologies développées par le Groupe PSA pour les calculs de résistance de matériaux et de mécanique des fluides. Au cœur de l’usine, les ateliers, laboratoires et magasins de stockage occupent 10 000 des 15 000 m2 construits. La naissance de la DS3 WRC a eu lieu dans le laboratoire plasturgie, avec la construction d’une première maquette à l’échelle ¼ permettant de débuter les essais en soufflerie et d’affiner le design avant la construction d’un modèle à l’échelle 1. A quelques mètres, le laboratoire ‘Tôlerie’ est dédié à la construction des châssis. A partir d’une coque nue de série, les techniciens découpent, ajustent et soudent les tubes de l’arceau-cage, le tunnel de transmission, les points d’ancrage de suspension et les différents renforts. Autre point névralgique, le département ‘Moteurs’ assemble les blocs des DS3 WRC. Pour la première fois de son histoire, Citroën Racing a conçu 100% des pièces d’un moteur, y compris le bloc-cylindres taillé dans un bloc d’aluminium. Environ deux semaines sont nécessaires à l’assemblage d’un moteur, testé sur un banc d’essai dans la pièce attenante.

8 |


WHERE IT ALL BEGINS Citroën Racing has been installed in Versailles, a city known throughout the world, since the end of 2000. Its premises whose dimensions are in keeping with the ambitions of the 8-time World Rally Championship-winning team form its backbone. The doors of 19 Allée des Maronniers won’t open without invitation because of security and confidentiality. The laurels on the facade of the main building are those awarded to the FIA World Champions, and are a reminder of the make’s fabulous results. Before going into the factory itself, visitors pass through a display area where they can see some of the cars that have left their mark on the history of Citroën Racing: the ZX Grand Raid, the Xsara Kit-Car and WRC, the C2 Super 1600 and the C4 WRC. The design office for chassis and engines is open plan, and it is where the engineers conceive the car’s components. From the overall design down to the tiniest detail, more than 4,000 plans are drawn on the CAO stations when a new car is being made. The calculations department is then asked to validate the dimensions of the parts. Citroën Racing uses the technologies developed by the PSA Group for the stress resistance tests of the materials and fluid mechanics. In the very heart of the factory, the workshops, laboratories and parts stores take up 10,000 of the 15,000m2 building. The DS3 WRC was born in the plastics technology laboratory in the form of a ¼-scale model, which enabled the team to begin wind tunnel work and to refine the design before building the full-scale model. A few metres away the sheet metal laboratory is where the chassis is constructed. Starting with a series production shell the engineers cut, adjust and weld the tubes of the rollcage, the transmission tunnel, the suspension mounting points and the various reinforcers.

| 9


Le laboratoire ‘Suspension direction freins’ (SDF) regroupe des postes de travail dédiés aux amortisseurs, triangles, berceaux, pivots, freins, direction et systèmes hydrauliques. Le laboratoire ‘Boîte de vitesses et transmission’ est organisé à l’identique. Situé à l’étage, le laboratoire ‘Electricité et électronique’ a en charge la réalisation du faisceau électrique. Sept semaines sont nécessaires au montage de chaque faisceau, composé de plusieurs milliers de points de connexion. Tous les éléments, qu’ils proviennent des laboratoires de l’usine ou des sous-traitants, effectuent un passage par le laboratoire ‘Métrologie’, équipé d’unité de mesures en trois dimensions.

10 |


Another key area is the engine department, which assembles the DS3 WRC blocks. For the first time in its history CitroĂŤn Racing has designed 100% of the components in the engine including the cylinder block made from an aluminium billet. Around two weeks are necessary to assemble an engine, which is then run on the test bed next door. The suspension, steering, brakes laboratory contains the work stations dedicated to dampers, wishbones, sub frames, knuckles, steering and hydraulic systems. The gearbox and transmission laboratory is organized on the same lines. On the floor above, the laboratory for the electrics and electronics looks after the electric harness. It takes seven weeks to mount each harness made up of several thousand connections. All the components, whether they come from the factory laboratories or from sub-contractors, go through the measuring laboratory which has a 3-dimension measuring machine.

| 11


Après avoir été stockées dans l’immense magasin, les pièces détachées sont assemblées dans le hall de montage principal. Ce vaste espace est divisé en deux parties : celle réservée aux voitures disputant les rallyes, et celle réservée aux voitures d’essais. A l’issue de leur montage, les voitures sont déverminées sur la piste d’essais du Val d’Or, directement accessible à partir de l’usine. Les DS3 WRC effectuent alors un galop d’essai destiné à valider leur bon fonctionnement. Après plus de 700 heures de travail, elles sont enfin chargées sur les camions, qui quittent l’usine pour rejoindre le lieu des exploits de Citroën Racing…

12 |


After being stocked in the huge parts store, the spare parts are brought to the main assembly shop where the sub-assemblies are built up. This large space is divided into two parts: one reserved for the rally cars, and the other for the test cars. When the cars have been assembled they are given a shakedown on the Val d’Or test track, which has direct access from the factory. This is where the DS3 WRCs have their first test run to validate the fact that they are running properly. After more than 700 hours’ work, they are loaded into the transporter, which leave the factory to go to the places where CitroÍn Racing has achieved so many feats.

| 13


YVES MATTON

Date et lieu de naissance : 25 juillet 1967 à Coutrai (Belgique)

Date and place of birth: 25th July 1967 in Coutrai (Belgium)

Yves Matton, Bachelor of Business Administration de l’université d’Anvers, crée Prorace en 1990, une société spécialisée dans la préparation et la location de voitures de compétition. Dès 1996, Prorace s’implique, avec succès, dans le challenge Citroën.

Yves Matton, Bachelor of Business Administration from Antwerp University, founded Prorace, a company specializing in the preparation and rental of racing cars, in 1990. In 1996, Prorace began its successful involvement in the Citroën Challenge.

A partir de 2002, il rejoint Citroën Racing et devient Team Manager et responsable du service compétition client. Sous la houlette de Guy Fréquelin, il participe à la conquête des premiers titres mondiaux de la Marque et suit d’un oeil attentif l’éclosion de jeunes espoirs, comme Dani Sordo et Kris Meeke. En 2008, il fonde MY Racing afin de distribuer les pièces Citroën Racing pour la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Allemagne. MY Racing assure également l’organisation du Citroën Racing Trophy Belux. Nommé Directeur de Citroën Racing le 5 janvier 2012, Yves Matton a pris la suite d’Olivier Quesnel. Il est rattaché à Arnaud de Lamothe, Directeur marketing et communication de Citroën. 14 |

In 2002, he joined Citroën Racing and was appointed Team Manager and head of the customer racing department. Under the leadership of Guy Fréquelin, he played a part in the Brand winning its first world championships and carefully followed the emergence of promising young drivers, such as Dani Sordo and Kris Meeke. In 2008, he set up MY Racing to distribute Citroën Racing spare parts in Belgium, the Netherlands, Luxembourg and Germany. MY Racing also organises the Citroën Racing Trophy Belux. Yves Matton was appointed Citroën Racing Team Principal on 5th January 2012, taking over from Olivier Quesnel. He reports to Arnaud de Lamothe, Marketing and communications director at Citroën.


XAVIER MESTELAN-PINON Date et lieu de naissance : 26 mai 1971 à Vélizy (France) Ingénieur diplômé de l’Estaca en 1995, Xavier Mestelan-Pinon rejoint Citroën Sport à l’issue de son stage de fin d’études. D’abord en charge de la compétitionclients, il développe la gamme de produits basés sur la Citroën Saxo. En 2000, il est chargé de l’exploitation de la Xsara Kit-Car de Bruno Thiry en Championnat d’Europe et de Sébastien Loeb au Rallye du Var. Cette première association se solde par une victoire. Accompagnant la montée en puissance de l’équipe, Xavier Mestelan-Pinon devient responsable exploitation du programme WRC en 2001, puis responsable châssis en 2003. Il prend la responsabilité de l’ensemble du département technique en mars 2005 avec la mission de concevoir la C4 WRC. Xavier Mestelan-Pinon s’appuie sur Patrice Davesne (moteur), Laurent Fregosi (châssis), Didier Raso (électricité et système) et Benoit Nogier (Citroën Racing Technologies). Il a été nommé directeur-adjoint de Citroën Racing en janvier 2012.

Date and place of birth: 26th May 1971 in Vélizy (France) In 1995 Xavier Mestelan-Pinon received his engineering degree from the ESTACA and joined Citroën Sport after his end-of-studies training course. First of all he was put in charge of the client-competition department, and he developed the range of products based on the Citroën Saxo. In 2000 he was entrusted with running Bruno Thiry’s Xsara Kit-Car in the European Championship and Sébastien Loeb’s car in the Var Rally. Their first partnership ended in a victory.

Mestelan-Pinon was involved in the team’s rise to prominence. He was asked to run the 2001 WRC programme and in 2003 he looked after chassis. In March 2005 he took over responsibility for the whole technical department, and he was given the mission of designing the C4 WRC. Mestelan-Pinon is backed up by Patrice Davesne (engine), Laurent Fregosi (chassis), Didier Raso (electronics and systems) and Benoît Nogier (Citroën Racing Technologies). He was appointed Citroën Racing Deputy Team Principal in January 2012.

| 15


PROGRAMME 2013 CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES Officiellement engagé au Championnat du Monde des Rallyes FIA depuis 2003, Citroën Racing poursuit une implication qui s’est déjà traduite par huit titres ‘Constructeurs’. Homologuée en 2011, lors de l’avènement de la réglementation FIA basée sur les moteurs 1.6 turbo à injection directe, la Citroën DS3 WRC est exploitée pour la troisième saison. Avec deux couronnes et vingt-deux victoires obtenues sur terre, neige et asphalte, la Citroën DS3 WRC constitue la référence des voitures de la nouvelle génération. L’équipe chargée de défendre le glorieux palmarès de la Marque est le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. Après avoir rejoint Citroën l’an passé, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen sont alignés sur les treize manches composant le calendrier. Après avoir conquis neuf titres de Champions du Monde ‘Pilotes’ et ‘Copilotes’ de 2004 à 2012, Sébastien Loeb et Daniel Elena disputent un programme partiel de quatre courses (Monte-Carlo, Suède, Argentine et France). Nominé pour marquer des points ‘Constructeurs’ lorsqu’il est présent, le duo franco-monégasque est remplacé par Dani Sordo et Carlos del Barrio sur les neuf autres rallyes. Pilote officiel Citroën de 2007 à 2010, Dani Sordo effectue ainsi son retour au sein de la formation qui lui a permis de se révéler au plus haut niveau. Une seconde équipe est engagée au Championnat du Monde ‘Constructeurs’ sous le nom d’Abu Dhabi Citroën Total World Rally Team. Présente sur un minimum de huit manches, la DS3 WRC n°10 est prioritairement confiée à Khalid Al-Qassimi et Scott Martin. Lorsqu’ils sont retenus par leur programme en Championnat du Moyen-Orient, cette troisième voiture officielle est alignée pour d’autres équipages Citroën Racing.

16 |


2013 PROGRAMME WORLD RALLY CHAMPIONSHIP Having competed as a works team in the FIA World Rally Championship since 2003, winning eight Manufacturers’ titles, Citroën Racing continues its involvement this year. Homologated in 2011, when the FIA introduced new regulations based on 1.6-litre direct injection turbocharged engines, the Citroën DS3 WRC will be running in its third season. With two titles and twenty-two wins on gravel, snow and tarmac, the Citroën DS3 WRC has set the standard for this new generation of cars. The squad tasked with defending the superb competitive record of the Brand is the Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. After having joined Citroën last year, Mikko Hirvonen and Jarmo Lehtinen are set to take part in all thirteen rounds of the championship. After winning nine Drivers’ and Co-drivers’ World Championships between 2004 and 2012, Sébastien Loeb and Daniel Elena will be competing in a partial programme of four races (Monte-Carlo, Sweden, Argentina and France). Nominated to score points towards the Manufacturers’ championship when competing, the Franco-Monegasque duo will be replaced by Dani Sordo and Carlos del Barrio at the nine other rallies. A Citroën works driver between 2007 and 2010, Dani Sordo thus returns to the outfit that gave him his first chance to compete at the sport’s highest level. A second team will be taking part in the Manufacturers’ World Championships under the name of Abu Dhabi Citroën Total World Rally Team. Competing in at least eight rounds, the no.10 DS3 WRC will be mainly driven by Khalid Al-Qassimi and Scott Martin. When unable to compete due to their commitments in the Middle East Rally Championship, this third works car will be driven by other Citroën Racing crews.

| 17


PARTENAIRES CITROテ起 TOTAL ABU DHABI WORLD RALLY TEAM

www.total.com

www.michelin.fr

www.luhta.fi

www.citroen.fr

18 |

www.magnetimarelli.com

www.transalliance.fr

www.stilo.it

www.ngkntk.fr


CITROテ起 TOTAL ABU DHABI WORLD RALLY TEAM PARTNERS

www.visitabudhabi.ae

www.sabelt.com

www.ozracing.com

www.chiccodoro.ch

www.eurodatacar.fr

www.meteofrance.com

| 19


CHAMPIONNAT DU MOYEN-ORIENT DES RALLYES Premier constructeur à s’engager officiellement au Championnat du Moyen-Orient des Rallyes FIA, Citroën aligne trois équipages issus d’Abu Dhabi et des Émirats Arabes Unis. Déjà titré en 2004, Khalid Al-Qassimi a pour objectif de conquérir une nouvelle couronne. Secondé par Scott Martin, le pilote d’Abu Dhabi peut s’appuyer sur les qualités de la Citroën DS3 RRC, étroitement dérivée de la WRC puisque les principales différences se situent au niveau de la bride de turbo et des éléments aérodynamiques. Retenus à l’issue de deux journées de sélections organisées par Citroën Racing et Abu Dhabi Racing, deux jeunes pilotes des Émirats Arabes Unis disputent leurs premières saisons au volant de Citroën DS3 R3. Mohamed Al-Sahlawi et Mohamed Al-Mutawaa peuvent ainsi compter sur l’expérience de l’équipe octuple Championne du Monde pour apprendre la discipline et jouer la victoire au sein du classement ‘deux roues motrices’.

WRC2 & CHAMPIONNAT D’EUROPE DES RALLYES De retour à la compétition internationale après près de deux ans d’arrêt, Robert Kubica a choisi le rallye et Citroën Racing pour disputer la saison 2013. Copiloté par son compatriote Maciek Baran, le Polonais dispose d’une DS3 RRC pour un programme basé sur le championnat WRC2. Grâce à la dérogation accordée par la FIA, la voiture est équipée d’une commande de boîte de vitesses par palette au volant. Regroupant tous les véhicules à quatre roues motrices hors WRC, le WRC2 impose de s’engager sur un minimum de sept rallyes, les six meilleurs résultats étant retenus. Afin d’augmenter son expérience – inexistante sur la terre à l’aube de cette saison – Robert Kubica participe également à une sélection d’épreuves du Championnat d’Europe, dont les Canaries, les Açores, le Tour de Corse et la Pologne. 20 |


MIDDLE EAST RALLY CHAMPIONSHIP The first manufacturer to enter a works team in the FIA Middle East Rally Championship, Citroën’s line-up features three crews from Abu Dhabi and the United Arab Emirates. 2004 champion Khalid Al-Qassimi aims to win the title again. Along with co-driver Scott Martin, the Abu Dhabi driver can count on the qualities of the Citroën DS3 RRC, closely derived from the WRC, since it differs mainly by having a smaller turbo flange and more restrictive aerodynamic features. Chosen following a two-day selection procedure organised by Citroën Racing and Abu Dhabi Racing, two young drivers from the United Arab Emirates will be competing in their first seasons in a Citroën DS3 R3. Mohamed Al-Sahlawi and Mohamed Al-Mutawaa can therefore count on the experience of the eight-time World Championship-winning team to learn about the sport and challenge for the ‘two-wheel drive’ championship.

WRC2 & EUROPEAN RALLY CHAMPIONSHIP On his return to international racing after almost two years away from the sport, Robert Kubica has chosen to compete in rallying with Citroën Racing for the 2013 season. Alongside his co-driver and fellow countryman Maciek Baran, the Pole will be driving a DS3 RRC in a programme based on the WRC2 championship. Following special dispensation granted by the FIA, his car is fitted with a gearbox controlled by a steering wheel-mounted paddle. Featuring all of the non-WRC four-wheel drive cars, WRC2 requires competitors to take part in at least seven rallies, with the best six results counting towards the standings. In order to increase his experience – which was non-existent on gravel at the start of the season – Robert Kubica is also taking part in a selection of European Rally Championship events, including Rally Islas Canarias, Rallye Açores, the Tour de Corse and Rally Poland.

| 21


COMPÉTITION-CLIENTS Modèle de prédilection de Citroën Racing avec les versions WRC (World Rally Car) et RRC (Regional Rally Car), la Citroën DS3 est également déclinée selon les réglementations FIA R3 et R1. Destinées aux pilotes privés, ces voitures à deux roues motrices sont directement issues de la gamme de série. Commercialisées par la boutique Citroën Racing, les DS3 R3 et R1 sont utilisées dans le cadre des formules de promotion nationales et internationales mises sur pied par Citroën Racing. A la base de la pyramide, la DS3 R1 permet aux jeunes pilotes de faire leurs classes au sein des Citroën Racing Trophy Junior. Organisées dans cinq pays (Allemagne, Belgique, France, Pologne et Suisse), ces compétitions se déroulent exclusivement sur des rallyes asphalte.

Elles constituent autant de viviers pour les Citroën Racing Trophy, réservés aux DS3 R3 en Belgique, France, Italie, Pologne, République tchèque, Suisse et Royaume-Uni. Les calendriers mélangent généralement les épreuves terre et asphalte afin de préparer les pilotes aux compétitions internationales. Nouveauté de 2013, le Citroën Top Driver représente la formule de promotion ultime. Engagés sur des DS3 R3, les équipages s’affrontent sur six manches du WRC3 pour tenter de remporter une saison au volant de la DS3 R5. Développé au cours de l’année, ce modèle à quatre roues motrices chapeautera la gamme compétition-clients de Citroën Racing à partir de 2014.

22 |


CUSTOMER RACING Citroën Racing’s preferred model, with the WRC (World Rally Car) and RRC (Regional Rally Car) versions, the Citroën DS3 also comes in versions that comply with the FIA R3 and R1 regulations. Intended for private drivers, these two-wheel drive cars are directly derived from the mass production range. Marketed by the Citroën Racing boutique, the DS3 R3 and DS3 R1 are used in national and international promotional formulas set up by Citroën Racing. At the foot of the ladder leading to WRC, the DS3 R1 provides young drivers with the chance to cut their teeth in the Junior Citroën Racing Trophy series. Held in five countries (Germany, Belgium, France, Poland and Switzerland), these competitions are contested exclusively at tarmac rallies. They are all feeder series for the Citroën Racing Trophy, restricted to DS3 R3s in Belgium, France, Italy, Poland, the Czech Republic, Switzerland and the United Kingdom. The race calendar generally feature both gravel and tarmac rounds so as to prepare drivers for international competitions. New in 2013, the Citroën Top Driver series represents the ultimate in promotional formulas. Racing in DS3 R3s, the crews contest six rounds of the WRC3 to try and win a season in a DS3 R5. Developed during 2013, this four-wheel drive model will sit on the top rung of Citroën Racing’s customer racing ladder from 2014.

| 23


LE GOÛT DE L’AVENTURE Depuis sa création en 1919, Citroën a toujours mêlé l’aventure et la compétition à son activité industrielle. Aujourd’hui, Citroën Racing est l’héritière de l’esprit ayant animé les mythiques Croisières imaginées par André Citroën. DES AVENTURES ET DES RECORDS Ingénieur de formation, André Citroën avait un goût prononcé pour la technologie et la créativité. Dès les années 20, ce pionnier de l’industrie automobile lance ses équipes dans de nombreuses aventures sportives. La Croisière noire en Afrique, la Croisière jaune en Asie et la Croisière blanche en Amérique du Nord se succèdent et marquent à jamais l’histoire automobile. Puis c’est à Montlhéry que Citroën s’illustre. La marque prépare spécifiquement ses modèles 8cv, 10cv et 15cv pour établir une série de performances. En quatre ans, ces ‘Rosalie’ permettent à Citroën d’accumuler 192 records mondiaux. Parmi ces grands succès, la Rosalie IV – une 8cv à carrosserie profilée en forme de monoplace – couvre 300 000 kilomètres en 134 jours (93 km/h de moyenne) avec sept pilotes se relayant toutes les cinq heures !

24 |


A TASTE FOR ADVENTURE Since Citroën was founded in 1919, the company has always combined adventure and competition with its industrial activities. Today, Citroën Racing is the heir to the spirit that drove the mythic ‘Croisières’, the brainchild of André Citroën. ADVENTURES AND RECORDS André Citroën was a trained engineer who had a real gift for technology and creativeness. In the 1920s, this pioneer of the motor car industry sent his teams off on several sporting adventures. The ‘Croisière noire’ in Africa, the ‘Croisiére jaune‘ in Asia and the ‘Croisière blanche’ in North America followed one another, and have left an enduring mark in the history of the motor car. The next chapter in Citroën’s achievemWents was written on the Montlhéry circuit. The French make tuned its 8cv, 10cv and 15cv models and set a series of records. In four years these ‘Rosalies’, as they were called, accumulated 192 world records! Among the major successes was ‘Rosalie IV’ – an 8cv with streamlined single-seater-like bodywork – which covered 300,000 kilometres in 133 days (almost 94 km/h average speed), with seven drivers relaying one another every five hours!

TECHNOLOGY AT THE SERVICE OF COMPETITION Citroën has always associated its series production models with competition. At the end of the 50s the manufacturer entered its cars in rallies and in circuit racing. The aim was to test new technologies in view of their application to series production, and to show the qualities of the car with the distinctive double chevron badge. The DS19 shone in the greatest rallies in the world scoring victories in the Monte Carlo (1959 and 1966), the Criterium Neige et Glace, the Tour of Belgium, the Liège-Sofia-Liège event, the Tour of Corsica and the Moroccan Rally.

| 25


LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA COMPÉTITION Citroën a toujours associé la série à la compétition. À la fin des années 50, le constructeur engage ses modèles en rallye comme en circuit. Objectif : éprouver de nouvelles technologies en vue de leur application à la série et démontrer les qualités des modèles frappés du double chevron. En rallye, la DS19 s’illustre dans les plus grandes épreuves mondiales avec des victoires au Rallye MonteCarlo (1959 et 1966), au Critérium Neige et Glace, au Tour de Belgique, au Liège – Sofia – Liège, au Tour de Corse et au Rallye du Maroc. S’inscrivant dans la même lignée, la SM se frotte aux autres GT de son époque et gagne le Rallye du Maroc 1971. Particulièrement polyvalent, ce coupé est également aligné aux 24 Heures de Spa. Quelques années plus tard, ce sera au tour de la CX de conquérir de nombreuses victoires dans les rallyes d’endurance. En 1981, Citroën se tourne vers la petite Visa pour développer sa nouvelle voiture de course. La première Visa Trophée, homologuée en groupe 5, servira de base à la Visa 1000 Pistes Groupe B présentée en 1984. Puis Citroën passe la vitesse supérieure avec sa BX 4TC Evolution. Cinq mois après ses débuts, ce modèle est retiré de la compétition alors que l’ère du Groupe B touche à sa fin en Championnat du Monde des Rallyes. LA NAISSANCE D’UNE MACHINE À GAGNER En 1989, l’ancien département compétition devient Citroën Sport. La nouvelle entité se lance un premier objectif d’envergure mondiale : gagner le Paris-Dakar. Le 29 décembre 1990, les ZX Grand Raid quittent Paris pour rejoindre Dakar via Tripoli. Au terme de 6 747 kilomètres chronométrés, Ari Vatanen gagne l’épreuve mythique dès la première participation de Citroën Sport. Trois autres victoires de Pierre Lartigue en 1994, 1995 et 1996 s’ajoutent au palmarès. Durant cette période, Citroën gagne cinq titres de Champion du Monde des Constructeurs consécutifs et quatre titres Pilotes avec Pierre Lartigue. Engagée sur 42 épreuves en six saisons, la Citroën ZX Grand Raid s’impose à 36 reprises.

26 |


The SM followed in the DS’s footsteps and battled with other GTs of its era winning the 1971 Moroccan Rally. This multi-purpose coupe also raced in the Spa 24 Hours. A few years later it was the CX’s turn to score numerous victories in long-distance rallies. In 1981 Citroën began to develop a new racing car, the little Visa. The first Visa Trophy was homologated in Group 5 and served as the base for the Group B Visa 1000 Pistes unveiled in 1984. Citroën then moved up a step with its BX 4TC Evolution. Only five months after its debut, it was withdrawn from racing as the Group B era came to an end in World Rally Championship.

THE BIRTH OF A WINNING MACHINE In 1989 the former competitions department became Citroën Sport, and the new organization set itself its first major challenge on the world stage – victory in the Paris-Dakar! On 29th December 1990 the ZX Grand Raid left Paris and set off for Dakar via Tripoli. After 6,747 timed kilometres Ari Vatanen won this mythic event on Citroën Sport’s first participation. The team added three more victories to its laurels with Pierre Lartigue in 1994, 1995 and 1996. During this period Citroën racked up five Manufacturers’ World Championship titles on the trot, as well as four Drivers’ titles with Pierre Lartigue. In six seasons the Citroën ZX Grand Raid won 36 out of the 42 events in which it took part!

| 27


WORLD RALLY CITROËN ! Durant l’année 1997, la ZX laisse la place à la Xsara dans les concessions. Citroën Sport opère le même changement. La ZX et le rallye-raid sont remplacés par la Xsara et le Championnat de France des Rallyes. En moins de deux saisons, la Xsara kit-car devient une référence. Philippe Bugalski remporte deux titres consécutifs de Champion de France. Mieux, avec ses 2 roues motrices et son moteur atmosphérique, la Xsara kit-car bat toutes les WRC lors de deux épreuves du Championnat du Monde des Rallyes en 1999 (Catalogne et Tour de Corse). En 2001, Citroën Sport fait débuter la Xsara WRC avec un programme partiel en mondial. Philippe Bugalski atteint la huitième place du Rallye de Catalogne pour sa première apparition avec la WRC. Puis Sébastien Loeb monte sur la deuxième marche du podium du Rallye Sanremo avant que Jesus Puras n’offre la première victoire à la Xsara WRC en Championnat du Monde des Rallyes dès le Rallye de France. Le début d’une nouvelle ère ! En 2003, alors que Citroën participe à son premier championnat complet, la marque remporte le Championnat du Monde des Constructeurs grâce à une équipe de rêve, composée de Carlos Sainz, Colin McRae et Sébastien Loeb. En 2004 et 2005, Citroën aligne deux nouveaux titres mondiaux des Constructeurs alors que Sébastien Loeb gagne ses deux premiers titres Pilotes. Citroën se retire de la compétition durant l’année 2006. Sébastien Loeb pilote toujours une Xsara WRC engagée par une écurie privée et remporte un troisième titre Pilotes consécutif. De retour en Championnat du Monde des Rallyes en 2007, Citroën aligne la C4 WRC. Cette voiture permet à la marque au double chevron d’agrémenter son palmarès de quatre titres Pilotes pour Sébastien Loeb et trois autres titres Constructeurs entre 2008 et 2010. La saison 2011 est marquée par l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation. La DS3 WRC permet à Citroën de poursuivre sa série de titres. Victorieux de cinq manches, tout comme son équipier Sébastien Ogier, Sébastien Loeb reste invaincu. Il en va de même en 2012, lorsque le Français décroche son neuvième et dernier titre consécutif. Nouvelle recrue de l’équipe, Mikko Hirvonen offre à Citroën son premier doublé au championnat ‘Pilotes’. La Marque remporte également son huitième titre de Champion du Monde. 28 |


WORLD RALLY CITROËN! In 1997 the Xsara replaced the ZX in the make’s showrooms. Citroën Sport did the same and swapped the ZX and rally-raids for the Xsara and the French Rally Championship. In less than two seasons the Xsara kitcar became a benchmark, and Philippe Bugalski won two French Championship titles on the trot. What was even better was that the Xsara kit-car, with 2-wheel drive and a normally aspirated engine, beat all the WRCs in two events counting for the 1999 World Rally Championship (Catalunya and Tour de Corse). In 2001 Citroën Sport gave the Xsara WRC its debut with a partial world championship programme. Bugalski came eighth in the Catalunya Rally on his first appearance in the WRC. Sébastien Loeb then finished in second place in the Sanremo Rally, and Jesus Puras gave the Xsara WRC its first win in the World Rally Championship in Rally France. It was the start of a new era! In 2003, when Citroën took part in its first full championship, the make won the Manufacturers’ World Championship title thanks to a dream team consisting of Carlos Sainz, the late Colin McRae and Sébastien Loeb. In 2004 and 2005 Citroën added another two manufacturers’ titles to its results, while Loeb racked up his first two drivers’ titles. Although Citroën withdrew from racing in 2006, Loeb continued to drive a privately-entered Xsara winning his third consecutive drivers’ title. The French company returned to the World Rally Championship in 2007 with its C4 WRC. Thanks to this car the double chevron make added another four drivers’ titles for Loeb, and three more manufacturers’ crowns to its laurels between 2008 and 2010. The 2011 season saw the introduction of new regulations. Citroën extended its series of titles with the DS3 WRC. Winner of five rounds, like his team-mate Sébastien Ogier, Sébastien Loeb remained unbeaten. It was the same story in 2012, when the Frenchman secured his ninth successive and final title. New arrival in the team, Mikko Hirvonen helped Citroën to its first one-two finish in the Drivers’ championship. The Brand also won its eighth Manufacturers’ World Championship.

| 29


LES VICTOIRES DE CITROËN RACING CITROËN ZX GRAND RAID

1994

1990

Paris Dakar Pierre Lartigue – Michel Perin

Baja Espana Aragon Ari Vatanen - Bruno Berglund

Rallye de Tunisie Pierre Lartigue - Michel Perin

1991

Baja 1000 Portugal Pierre Lartigue – Michel Perin

Paris Tripoli Dakar Ari Vatanen - Bruno Berglund

Baja Espana Aragon Pierre Lartigue – Michel Perin

Baja Espana Aragon Pierre Lartigue – Michel Perin

Baja Italie Pierre Lartigue – Michel Perin

1992

Montée de l’Olympe Pierre Lartigue – Michel Perin

Rallye de Tunisie Pierre Lartigue - Michel Perin Paris Moscou Pékin Pierre Lartigue - Michel Perin

CITROËN VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE FIA DE RALLYE-RAID CITROËN WINNER OF FIA WORLD CUP FOR CROSS COUNTRY RALLIES

1993

1995

Baja 1000 Portugal Pierre Lartigue - Michel Perin

Granada – Dakar Pierre Lartigue – Michel Perin

Baja Espana Aragon Pierre Lartigue - Michel Perin

Rallye de Tunisie Pierre Lartigue - Michel Périn

Rallyes des Pharaons Timo Salonen - Fred Gallagher

Rallye de l’Atlas Pierre Lartigue – Michel Perin

Emirats Arabes Unis Pierre Lartigue – Michel Perin

Baja 1000 Portugal Ari Vatanen – Fabrizia Pons

CITROËN VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE FIA DE RALLYE-RAID CITROËN WINNER OF FIA WORLD CUP FOR CROSS COUNTRY RALLIES

Baja Italie Pierre Lartigue – Michel Perin Baja Espana Aragon Pierre Lartigue - Michel Perin Montée de l’Olympe Ari Vatanen CITROËN VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE FIA DE RALLYE-RAID CITROËN WINNER OF FIA WORLD CUP FOR CROSS COUNTRY RALLIES

30 |


CITROËN RACING SUCCESSES 1996

CITROËN XSARA KIT CAR

Granada – Dakar Pierre Lartigue – Michel Perin

1999

Rallye de Tunisie Pierre Lartigue - Michel Perin

Rally Catalunya Philippe Bugalski – Jean-Paul Chiaroni

Baja 1000 Portugal Pierre Lartigue – Michel Perin

Rallye de France – Tour de Corse Philippe Bugalski – Jean-Paul Chiaroni

Baja Espana Aragon Ari Vatanen – Picard

CITROËN XSARA WRC

Baja Italia Pierre Lartigue – Michel Perin

2001

Montée de l’Olympe Pierre Lartigue – Michel Perin

Rallye de France - Tour de Corse Jesus Puras – Marc Marti

Paris Ulan Bator Ari Vatanen – Gilles Picard

2002

CITROËN VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE FIA DE RALLYE-RAID CITROËN WINNER OF FIA WORLD CUP FOR CROSS COUNTRY RALLIES

ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb – Daniel Elena

1997

Rallye Automobile Monte-Carlo Sébastien Loeb - Daniel Elena

Baja Italie Pierre Lartigue – Michel Perin

Rally of Turkey Carlos Sainz – Marc Marti

Rallye de Tunisie Pierre Lartigue - Michel Périn

ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb - Daniel Elena

Rallye de l’Atlas Ari Vatanen - Fred Gallagher

Rallye Sanremo Sébastien Loeb - Daniel Elena

Baja Portugal Ari Vatanen - Fred Gallagher

CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

Baja Aragon Pierre Lartigue – Michel Perin

2004

Master Rallye Paris - Samarkand – Moscou Ari Vatanen - Fred Gallagher

2003

Rallye Automobile Monte-Carlo Sébastien Loeb - Daniel Elena

UAE Défi de Désert Ari Vatanen - Fred Gallagher

Swedish Rally Sébastien Loeb - Daniel Elena

CITROËN VAINQUEUR DE LA COUPE DU MONDE FIA DE RALLYE-RAID CITROËN WINNER OF FIA WORLD CUP FOR CROSS COUNTRY RALLIES

Rally of Turkey Sébastien Loeb - Daniel Elena

Cyprus Rally Sébastien Loeb - Daniel Elena

| 31


Rally Argentina Carlos Sainz - Marc Marti ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb - Daniel Elena Rally Australia Sébastien Loeb - Daniel Elena CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

2005 Rallye Automobile Monte-Carlo Sébastien Loeb - Daniel Elena Rally New-Zeland Sébastien Loeb - Daniel Elena Rallye d’Italia - Sardegna Sébastien Loeb - Daniel Elena Cyprus Rally Sébastien Loeb - Daniel Elena Rally of Turkey Sébastien Loeb - Daniel Elena Acropolis Rally of Greece Sébastien Loeb - Daniel Elena Rally Argentina Sébastien Loeb - Daniel Elena OMV ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb - Daniel Elena Rallye de France – Tour de Corse Sébastien Loeb - Daniel Elena Espagne Sébastien Loeb - Daniel Elena Australie François Duval – Sven Smeets CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

CITROËN C4 WRC 2007 Rallye Automobile Monte-Carlo Sébastien Loeb - Daniel Elena Corona Rally Mexico Sébastien Loeb - Daniel Elena Vodafone Rally de Portugal Sébastien Loeb - Daniel Elena Rally Argentina Sébastien Loeb - Daniel Elena ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb - Daniel Elena RallyRACC Catalunya-Costa Daurada Sébastien Loeb / Daniel Elena Rallye de France - Tour de Corse Sébastien Loeb / Daniel Elena Rally Ireland Sébastien Loeb / Daniel Elena

2008 Rallye Automobile Monte Carlo Sébastien Loeb / Daniel Elena Corona Rally Mexico Sébastien Loeb / Daniel Elena Rally Argentina Sébastien Loeb / Daniel Elena Rally d’Italia Sardegna Sébastien Loeb / Daniel Elena

32 |


BP Ultimate Acropolis Rally of Greece Sébastien Loeb / Daniel Elena Neste Oil Rally Finland Sébastien Loeb / Daniel Elena ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb / Daniel Elena Repco Rally New Zealand Sébastien Loeb / Daniel Elena Rallye de España Sébastien Loeb / Daniel Elena Rallye de France - Tour de Corse Sébastien Loeb / Daniel Elena

2010 Corona Rally Mexico Sébastien Loeb / Daniel Elena Jordan Rally Sébastien Loeb / Daniel Elena Rally of Turkey Sébastien Loeb / Daniel Elena Vodafone Rally de Portugal Sébastien Ogier / Julien Ingrassia Rally Bulgaria Sébastien Loeb / Daniel Elena

Wales Rally GB Sébastien Loeb / Daniel Elena CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

2009 Rally Ireland Sébastien Loeb / Daniel Elena Rally Norway Sébastien Loeb / Daniel Elena FxPro Cyprus Rally Sébastien Loeb / Daniel Elena

ADAC Rally Deutschland Sébastien Loeb / Daniel Elena

Vodafone Rally de Portugal Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rally Japan Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

Rally Argentina Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rallye de France Sébastien Loeb / Daniel Elena

RACC Rallye de España Sébastien Loeb / Daniel Elena

RACC Rally de Espana Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rally GB Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rally of Great Britain Sébastien Loeb / Daniel Elena

CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

| 33


CITROËN DS3 WRC 2011 Rally Guanajuato Mexico Sébastien Loeb / Daniel Elena Vodafone Rally de Portugal Sébastien Ogier / Julien Ingrassia Jordan Rally Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

2012

Rally d’Italia – Sardegna Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rallye Monte-Carlo Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rally Argentina Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rally Guanajuato Mexico Sébastien Loeb / Daniel Elena

Acropolis Rally Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

Philips Rally Argentina Sébastien Loeb / Daniel Elena

Neste Oil Rally Finland Sébastien Loeb / Daniel Elena

Brother Rally New Zealand Sébastien Loeb / Daniel Elena

ADAC Rallye Deutschland Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

Neste Oil Rally Finland Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rallye de France – Alsace Sébastien Ogier / Julien Ingrassia

ADAC Rallye Deutschland Sébastien Loeb / Daniel Elena

RACC Rally de Espana Sébastien Loeb / Daniel Elena

Rallye de France – Alsace Sébastien Loeb / Daniel Elena

CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

Rally Italia Sardegna Mikko Hirvonen / Jarmo Lehtinen RallyRACC - Rally de Espana Sébastien Loeb / Daniel Elena CITROËN CHAMPION DU MONDE DES RALLYES CITROËN WORLD RALLY CHAMPION

2013 Rallye Monte-Carlo Sébastien Loeb / Daniel Elena Philips LED Rally Argentina Sébastien Loeb / Daniel Elena

34 |


5 4 8 92 216 1387

titres en Coupe du Monde FIA de Rallye-Raid FIA World Cup for Cross country rallies titles victoires au Dakar Dakar wins titres de Champions du Monde FIA des Rallyes FIA World Rally Champions titles victoires en WRC WRC wins podiums en WRC WRC podiums victoires de spĂŠciales en WRC stages wins in WRC

| 35


GAMME RALLYE : LA QUATRIÈME DIMENSION La gamme 2013 de Citroën Racing comprend quatre modèles, tous basés sur la DS3. De la version R1, destinée aux jeunes pilotes, à la WRC qui a permis à Sébastien Loeb de remporter deux de ses titres mondiaux, ces voitures constituent autant de références dans leurs catégories respectives.

36 |


RALLY RANGE: THE FOURTH DIMENSION Citroën Racing’s 2013 range features four models, all based on the DS3. From the R1 version, designed for young drivers, up to the WRC used by Sébastien Loeb to win two of his nine world titles, these car are all leaders in their respective categories.

| 37


LE ‘PETIT BOLIDE’ Dévoilée en 2011 pour répondre à une nouvelle réglementation édictée par la FIA, Citroën DS3 WRC est un véritable concentré de Créative Technologie. Ses résultats perpétuent la tradition des Citroën titrées en Championnat du Monde des Rallyes. UNE LIGNE COMPACTE ET AGRESSIVE Optimisée en soufflerie, la carrosserie de Citroën DS3 WRC exacerbe les courbes du modèle d’origine. Afin d’atteindre la largeur maximum autorisée de 1820 mm et d’abriter les roues de 18 pouces (version asphalte), les ailes et les pare-chocs ont été redessinés. Le bouclier avant intègre une lame aérodynamique, tandis qu’un imposant aileron arrière est fixé au hayon. Les portières sont également modifiées, avec le montage de vitres fixes en polycarbonate et l’injection de mousse destinée à absorber l’énergie en cas de choc latéral. Construit à partir de la coque de série, le châssis de DS3 WRC intègre un arceau cage constitué de plus de 40 mètres de tube d’acier. La partie inférieure reçoit plusieurs modifications structurelles notables : ajout de points de fixation supérieurs pour la suspension arrière McPherson, optimisation des points d’ancrage inférieurs de suspensions, intégration du tunnel de transmission et du différentiel arrière et ajout de renforts latéraux au niveau des bas de caisse. DS3 étant plus compacte que sa devancière, les ingénieurs de Citroën Racing ont optimisé le positionnement de chaque composant afin d’obtenir le meilleur compromis souhaité entre les centres d’inertie et de gravité.

38 |


THE ‘LITTLE RACER’ Unveiled in 2011 to comply with the new regulations drawn up the FIA, Citroën DS3 WRC is packed full of Créative Technologie. Its results have continued to uphold Citroën’s impressive track record in the World Rally Championship. COMPACT AND AGGRESSIVE DESIGN Fine-tuned during extensive wind tunnel testing, Citroën DS3 WRC’s bodywork accentuates the curves of the original model. The wings and the bumpers have been redesigned in order to attain the maximum authorised width of 1,820mm and to accommodate the 18-inch wheels (tarmac version). The front bumper now includes an aerodynamic splitter, whilst a stylish rear spoiler has been attached to the tailgate. The doors have also been altered, with the installation of polycarbonate fixed frame windows and the injection of foam designed to absorb energy in the event of a side impact. Built using the production body shell, the DS3 WRC chassis includes a roll cage made of over 40 metres of steel tubing. The lower part has undergone several significant structural modifications: upper attachment points added for the rear McPherson-strut suspension, optimisation of the lower suspension attachment points, integration of the transmission tunnel and the rear differential, lateral reinforcements added level with the body sills. Since DS3 is more compact than its predecessor, Citroën Racing’s engineers worked on improving the position of each component so as to achieve the best possible balance between the car’s centres of inertia and centres of gravity.

| 39


LIAISONS AU SOL : LA RECHERCHE DE L’EFFICACITÉ La réglementation sur les liaisons au sol n’ayant subi que des légères retouches par rapport à la génération précédente de World Rally Cars, le bureau d’études a pu tirer parti de son expérience pour transposer des solutions ayant fait leurs preuves.Les amortisseurs réglables à trois voies (compression basses et hautes vitesses, détente) sont conçus et fabriqués par Citroën Racing. Légèrement plus petits que par le passé pour être en conformité avec la réglementation 2011, les disques de freins de 355 mm (asphalte) et 300 mm (terre) à l’avant, et 300 mm à l’arrière, sont pincés par des étriers à quatre pistons. LA RÉVOLUTION DE L’INJECTION DIRECTE Pour la première fois de son histoire, Citroën Racing a conçu la totalité des pièces de son moteur, y compris le bloc-cylindres et la culasse. Véritable œuvre d’art usinée dans un bloc d’aluminium, le quatre cylindres de 1600 cm3 répond aux contraintes de la réglementation, qui impose un poids minimum et une position du centre de gravité. C’est toutefois au niveau de la culasse à seize soupapes que se situe la principale révolution. Désormais obligatoire en WRC, l’injection directe a constitué un véritable défi pour les motoristes de Citroën Racing. Injecté dans la chambre de combustion, le carburant n’est mélangé à l’air qu’à ce moment.

40 |


GROUND LINK SYSTEMS: THE HUNT FOR EFFICIENCY Since ground link system regulations have only undergone minor modifications compared to the previous generation of World Rally Cars, design office engineers were able to make the most of their experience, deploying solutions that have already proven their worth. The three-way adjustable shock absorbers (lowand high-speed compression and rebound) have been designed and built by Citroën Racing. Slightly smaller than before in order to comply with the 2011 regulations, the 355mm (tarmac) and 300mm (gravel) brake disks at the front, and the 300mm brake disks at the rear, come with four-piston callipers. A water-cooling system improves the efficiency of the brakes on tarmac. THE DIRECT INJECTION REVOLUTION For the first time ever, Citroën Racing has designed all of the components of its engines, including the cylinder block and cylinder head. Housed in a machined aluminium block, the exquisitely crafted fourcylinder 1600cc engine complies with the requirements of the regulations, which stipulate in particular a minimum weight and a position for the centre of gravity. It is however on the car’s 16-valve cylinder head that the main change has taken place. Now mandatory in WRC, direct injection posed a real challenge for the engine specialists at Citroën Racing. Fuel is only mixed with air once it has been injected into the combustion chamber.

| 41


Par rapport aux anciens deux litres turbo, la diminution de la cylindrée associèe à une limitation de la pression de suralimentation provoquent une légère baisse de puissance, compensée par l’injection directe, tandis que le couple est quasiment réduit de moitié. La définition du moteur est homologuée pour trois ans. Chaque voiture ne peut utiliser plus de trois moteurs au cours de la saison 2013.

QUATRE ROUES MOTRICES POUR TOUS LES TERRAINS Des spéciales glacées suédoises aux chemins cassants grecs en passant par l’asphalte catalan, DS3 WRC doit affronter des terrains de jeu aussi variés qu’exigeants. Bien que dépourvue de toute assistance électronique, la transmission à quatre roues motrices est conçue pour obtenir les meilleures performances en toutes circonstances. La réglementation ‘World Rally Car’ impose aux constructeurs de retenir un fournisseur ayant répondu à un cahier des charges établi par la FIA. Le poids et le prix de chaque élément sont ainsi figés. Citroën Racing a conclu un accord de partenariat technique avec la société française Sadev. La boîte de vitesses séquentielle à six rapports et le différentiel avant sont intégrés dans un carter en aluminium. Un arbre de transmission longitudinal assure la liaison avec le différentiel arrière. Le différentiel central est interdit, mais un système permet de désaccoupler les roues arrière lors de l’utilisation du frein à main hydraulique. Également bannie, la commande semi-automatique avec palette au volant est remplacée par une commande par levier totalement mécanique. Comme pour le moteur, la durée de vie de la boîte de vitesses est réglementée. Les constructeurs nominent trois liens de trois rallyes et un lien de deux rallyes au sein desquels ils doivent utiliser la même transmission.

42 |


Compared with older two-litre turbocharged engines, the reduction in capacity combined with the limited booster pressure results in a slight drop in power output, which is compensated by direct injection, whilst torque is pretty much halved. The engine definition is certified for three years. Each car cannot use more than three engines during the 2013 season.

FOUR-WHEEL DRIVE FOR ALL SURFACES W ith special stages on icy Swedish roads, rough gravel tracks in Greece and smooth Catalan tarmac, DS3 WRC has to cope with both varied and demanding road surfaces. Although it is without any electronic assistance, the four-wheel drive transmission has been designed to maximise performance in all conditions. The ‘World Rally Car’ regulations require manufacturers to select a supplier that has met the specifications drawn up by the FIA. The weight and price of each element are set by the regulations. Citroën Racing has signed a technical partnership agreement with the French company, Sadev. The six-speed sequential gearbox and the front differential are integrated in an aluminium housing. These are connected to the rear differential via a longitudinal drive shaft. The central differential is prohibited, but a system may be used to disconnect the rear wheels when using the hydraulic hand brake. Semi-automatic, steering wheel-mounted controls are also outlawed, and have been replaced with a totally manual gearshift lever. Like the engine, the lifespan of the gearbox is restricted by the regulations. The manufacturers must choose three links of three rallies and one link of two rallies in which they must use the same transmission.

| 43


FICHE TECHNIQUE CHÂSSIS Structure Carrosserie MOTEUR Type Alésage x course Cylindrée Puissance maxi Couple maxi Puissance au litre Distribution Alimentation EMBRAYAGE Type TRANSMISSION Type Boîte de vitesses Différentiels FREINS Avant Arrière Répartition Frein à main SUSPENSIONS Type Amortisseurs

Coque renforcée par arceau multipoints soudé Acier et composite Citroën Racing - 1.6 turbo à injection directe 82x75,5 mm 1598 cm3 300 ch à 6000 tr/mn 350 N.m à 3250 tr/mn 188 ch/L Double arbre à cames en tête entrainés par courroie crantée 4 soupapes par cylindre Injection directe pilotée par boîtier Magneti Marelli SRP-HP Bi disque céramétallique Intégrale Séquentielle à six rapports Sadev - Commande mécanique Avant et arrière mécaniques, autobloquant Disques ventilés 355 mm (asphalte) et 300 mm (terre) Etriers 4 pistons refroidis par eau (asphalte) Disques ventilés 300 mm - Etriers 4 pistons Réglable de l’habitacle A commande hydraulique McPherson Citroën Racing réglables 3 voies (compression basse et haute vitesse, détente)

DIRECTION Type Assistée hydraulique ROUES Asphalte Jantes 8x18’’ - Pneus Michelin Terre et neige Jantes 7x15’’ - Pneus Michelin DIMENSIONS, POIDS ET CAPACITÉS Longueur / largeur 3948 mm / 1820 mm Empattement 2461 mm Voies 1618 mm (avant et arrière) Réservoir 75 litres Poids 1200 kg minimum / 1350 kg avec équipage (règlement)

44 |


TECHNICAL SPECIFICATIONS CHASSIS Structure Bodywork ENGINE Type Bore x stroke Capacity Maximum power Maximum torque Specific output Ditribution Fuel feed CLUTCH Type TRANSMISSION Type Gearbox Differential BRAKES Front Rear Distribution Handbrake SUSPENSION Type Shock absorbers

Reinforced body with weleded, multi-point roll cage Steel and composite fibre Citroën Racing - 1.6-litre turbocharged direct injection engine 82x75.5mm 1,598cc 300bhp at 6,000rpm 350Nm at 3,250rpm 188bhp/litre Double overhead camshaft valve train driven by timing belt 4 valves per cylinder Direct injection controlled by Magneti Marelli SRP-HP unit Cerametallic twin-disk Four-wheel drive Sadev six-speed sequential - Manual control Front and rear mechanical, auto-locking Ventilated disks, 355mm (tarmac) and 300mm (gravel) Water-cooled 4-piston callipers (tarmac) Ventilated disks, 300mm - 4-piston callipers Adjustable from cockpit Hydraulic control McPherson Citroën Racing three-way adjustable shock absorbers (low- and high-speed compression and rebound)

STEERING Type Hydraulic power-assisted steering WHEELS Tarmac 8x18’’ wheels - Michelin tyres Gravel and snow 7x15’’ wheels - Michelin tyres DIMENSIONS, WEIGHT AND CAPACITIES Length / Width 3,948mm / 1,820mm Wheel base 2,461mm Track 1,618mm (front and rear) Fuel tank 75 litres Weight 1,200kg minimum / 1,350kg with driver pairing (regulations)

| 45


CITROËN DS3 RRC : LA FAMILLE S’AGRANDIT Entrée en vigueur au début de l’année 2011, la réglementation FIA World Rally Cars permet aux constructeurs de proposer une variante Regional Rally Cars (RRC) de leurs modèles. Ces produits sont destinés à être engagés dans les échelons inférieurs au WRC : WRC2 (ex S-WRC), Championnat d’Europe (ERC), Championnat du Moyen-Orient (MERC), certains championnats nationaux… Championne du Monde des Rallyes en 2011 et 2012, la Citroën DS3 WRC est déclinée en version RRC. Visuellement, les deux modèles sont différents puisque la réglementation impose un package aérodynamique plus restreint sur la RRC. Les ouvertures du bouclier avant sont plus petites et l’aileron arrière répond aux normes S2000. Sous le capot, le 1.6 turbo à injection directe reçoit des modifications légères, avec un volant moteur spécifique et une bride de suralimentation de 30 mm (contre 33 mm pour la WRC). La puissance maxi passe ainsi à 275 ch. L’autre changement notable concerne les freins sur la configuration asphalte : le diamètre des disques est réduit de 355 à 350 mm et le système de refroidissement par eau est supprimé. Au-delà de ces évolutions, la Citroën DS3 RRC conserve tous les points forts de son aînée : coque renforcée par un arceau multipoints présentant un haut niveau de sécurité et de rigidité, suspensions McPherson et amortisseurs réglables Citroën Racing, boîte de vitesses séquentielle à six rapports…

46 |


CITROテ起 DS3 RRC: A NEW ADDITION TO THE FAMILY! Having come into force at the start of 2011, the new FIA World Rally Cars regulations allow manufacturers to produce a Regional Rally Car (RRC) variant of their models. These products are intended for use in the championships below the level of the WRC: WRC-2 (formerly S-WRC), European Rally Championship (ERC), Middle East Rally Championship (MERC), some national championships and so on. The World Rally Championship-winning car in 2011 and 2012, the Citroテォn DS3 WRC is now available in an RRC version. Visually, the two models are different since the regulations are more restrictive as regards aerodynamic features on the RRC. The bumper intakes are smaller and the rear spoiler complies with the S2000 standards. Under the bonnet, the 1.6-litre turbocharged direct-injection engine has been slightly modified, with a specific engine flywheel and a 30mm booster flange (compared with 33mm on the WRC). Maximum power output therefore drops to 275bhp. The other significant change concerns the brakes in tarmac configuration: the diameter of the discs has been reduced from 355 to 350mm and the water-cooling system has been removed. Aside from these changes, the Citroテォn DS3 RRC maintains all the strengths of its big sister: reinforced body with welded, multi-point roll cage offering a high level of safety and resilience, McPherson suspensions and Citroテォn Racing adjustable shock absorbers, six-speed sequential gearbox, etc.

| 47


CITROËN DS3 R5 : LE FUTUR EST EN MARCHE Révélée au Rallye du Portugal 2013, la Citroën DS3 R5 est destinée à représenter le sommet de la gamme compétition-clients rallye de Citroën Racing. Remplaçant progressivement les Super 2000 et les RRC dans les championnats nationaux et régionaux FIA (Europe, Moyen-Orient, Afrique, Asie-Pacifique…), les voitures de la classe R5 sont schématiquement des ‘petites WRC’ : moteur 1.6 turbo à injection directe, boîte de vitesses séquentielle, quatre roues motrices, suspensions McPherson… En cours de développement, la Citroën DS3 R5 sera commercialisée par Citroën Racing pour la saison 2014. Le vainqueur du Citroën Top Driver 2013 disposera également d’un exemplaire dans le cadre d’un programme en WRC2.

CITROËN DS3 R5: THE FUTURE IS NOW Unveiled at the 2013 Rally de Portugal, the Citroën DS3 R5 is designed to represent the pinnacle of rally customer racing at Citroën Racing. Gradually set to replace Super 2000s and RRCs in the FIA’s national and regional championships (Europe, Middle East, Africa, Asia-Pacific, etc.), broadly speaking, R5 class cars are ‘little WRCs’: 1.6-litre direct injection turbocharged engine, sequential gearbox, four-wheel drive, McPherson suspension, etc. Currently undergoing development, the Citroën DS3 R5 will be marketed by Citroën Racing for the 2014 season. The winner of the 2013 Citroën Top Driver series will also get a drive in one as part of a programme in WRC2.

48 |


| 49


UNE RÉFÉRENCE ! En complément de son engagement officiel en WRC, Citroën Racing a toujours proposé des produits conçus pour les clients. C’est dans cette optique qu’a été imaginée Citroën DS3 R3, qui a fait son apparition sur les épreuves spéciales au milieu de l’année 2010. Basée sur la réglementation du Groupe R3T, édictée par la FIA, DS3 R3 reprend l’architecture et l’apparence du modèle de série. L’EXPERTISE DE CITROËN RACING EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ DS3 R3 bénéficie de tout le savoir-faire de Citroën Racing en matière de sécurité passive et de rigidité du châssis. La monocoque de série est ressoudée avant de recevoir un arceau multipoints. Pour une meilleure répartition des masses, la batterie et l’extincteur automatique sont placés derrière les sièges. Protégeant la mécanique, un ski en acier contribue également à abaisser le centre de gravité. Le réservoir souple homologué FIA conserve son emplacement d’origine. DES SUSPENSIONS ADAPTABLES ET PERFORMANTES L’efficacité de DS3 R3 sur tous les types de terrains est liée à la qualité de ses trains roulants, conçus en utilisant les possibilités accordées par la réglementation. À l’avant, le berceau d’origine est modifié pour recevoir des triangles tubulaires. Issu de la série, le pivot est à la fois allégé et renforcé. Les amortisseurs se caractérisent par des innovations majeures : la jambe de force en aluminium lubrifiée par un bain d’huile, ce qui améliore la constance et la durée de vie de la suspension, et le point d’ancrage inférieur déporté vers l’avant, permettant d’augmenter le débattement et la longueur de guidage de l’amortisseur. Afin d’adapter son comportement à tous les styles de pilotage, DS3 R3 offre de nombreuses possibilités de réglages. Le système de freinage est équipé d’un ‘pedal box’ avec double maître cylindre. Les disques sont pincés par des étriers à quatre pistons (AV) et deux pistons (AR). Le frein à main est hydraulique. UN MOTEUR 1.6 THP AU COUPLE PHÉNOMÉNAL ! Pour la première fois de son histoire, Citroën Racing propose un produit compétition-client équipé d’un moteur turbo. Sa conception a été facilitée par l’expérience acquise par la marque en WRC depuis près de 10 ans. Le moteur 1.6 THP (turbo haute pression) est étroitement dérivé du bloc de série utilisé au sein du groupe PSA. Doté d’une bride de turbo réglementaire de 29 mm, il délivre une puissance de 210 ch. et un couple de 350 N.m (carburant commercial). Cette dernière valeur favorise la motricité et une grande facilité d’exploitation à tous les régimes.

50 |


A STANDARD! In addition to its official participation in WRC, Citroën Racing has always offered products designed for customers. The French manufacturer has now furthered this rich tradition by designing Citroën DS3 R3, which made its rallying debut at the middle of 2010. Based on the Group R3T regulations drawn up by the FIA, DS3 R3 features the same structural design and appearance as the production model. CITROËN RACING, EXPERTS WHEN IT COMES TO SAFETY Citroën Racing has deployed its extensive expertise in passive safety and chassis rigidity on DS3 R3. The standard monocoque chassis has been re-welded and fitted with a multi-point roll cage. In order to improve weight distribution, the battery and automatic fire extinguisher are positioned behind the seats. A steel skidplate protects the underside of the engine and also helps to lower the car’s centre of gravity. The flexible, FIA-homologated fuel tank remains in its original position. ADAPTABLE AND HIGH-PERFORMANCE SUSPENSION DS3 R3’s efficiency on all road surfaces stems from the quality of its suspension system, designed to make full use of the regulations. At the front, the production sub-frame has been altered so that tubular wishbones can be fitted. The axle is both lighter and stronger than on the production model. The shock absorbers boast several innovative features: the aluminium struts are lubricated in an oil bath, which improves the consistency and lifespan of the suspension, and the lower, frontally-offset anchor point, which increases the travel and the guiding length of the shock absorber. In order to adapt its road handling to all driving styles, DS3 R3 offers a variety of setup options.

| 51


Conformément à la réglementation, des nombreuses pièces sont issues ou dérivées de la série. Ainsi, les collecteurs d’admission et d’échappement, le turbo, les injecteurs et les pompes d’injection sont conformes à l’origine. Le filtre à air, les arbres à cames, les pistons, les bielles, le volant moteur et la ligne d’échappement sont en revanche spécifiques à la compétition.

UNE GRANDE PREMIÈRE AVEC LA COMMANDE DE BOÎTE DE VITESSES PILOTÉE Pour la première fois, un produit compétition-client rallye est équipé d’une commande pilotée, qui permet de réduire de moitié le temps de passage des rapports et d’augmenter la fiabilité. En effet, la gestion électronique n’autorise un changement de rapport que si les paramètres du moteur le permettent. La pédale d’embrayage subsiste, mais elle n’est utilisée que pour les départs. Lors des changements de rapports, l’embrayage est commandé automatiquement. Sous le capot, les éléments spécifiques à cette commande pilotée (électrovannes, actionneurs, groupe de pression) sont issus de la série et adaptés à la boîte de vitesses à six rapports. Le carter recevant l’embrayage bi disque est en fonderie d’aluminium, tandis que la cassette abritant la pignonnerie est taillée dans la masse. 52 |


The braking system features a ‘pedal box’ assembly with two master cylinders. The discs are held in place by four-calliper pistons at the front and two-calliper pistons at the rear. The handbrake is hydraulic. ENGINE: A 1.6-LITRE HIGH-PRESSURE TURBO WITH INCREDIBLE TORQUE! For the first time ever, Citroën Racing has produced a customer-racing product fitted with a turbocharged engine. The experience acquired by the brand in WRC for almost ten years has been put to good use in its design. The 1.6-litre THP (high pressure turbo) engine is very closely related to the production model used throughout the PSA group. Fitted with a regulation-compliant 29mm turbo flange, it develops 210bhp of power and generates a torque of 350Nm (with commercially-available fuel). This second value improves traction and delivers excellent versatility at all engine speeds. In accordance with the regulations, many parts have been taken or derived from the production model. For example, the intake and exhaust manifolds, turbocharger, injectors and injection pumps are identical to those used on production models. The air filter, camshaft, pistons, connecting rods, engine flywheel and exhaust system are, however, specific racing parts. GEARBOX: A MAJOR FIRST WITH SEMI-AUTOMATIC CONTROL For the first time, a customer-racing product has been fitted with a semi-automatic gearbox, which reduces the time spent changing gears and increases reliability. The electronic management system only authorizes gear changes when the engine parameters allow it. The clutch pedal is still present, but is only used to drive off. During subsequent gear changes, the clutch is automatically controlled. Under the bonnet, the specific elements of the semi-automatic control (solenoid valves, actuators and pressure unit) have all been taken from the production model and adapted to the six-speed gearbox. The housing for the twin-disc clutch has been cast in aluminium, whilst the gearing casing has been cut from the block.

| 53


FICHE TECHNIQUE CHÂSSIS Structure Carrosserie MOTEUR Type Alésage x course Cylindrée Puissance maxi Couple maxi Puissance au litre Distribution Alimentation EMBRAYAGE Type TRANSMISSION Type Boîte de vitesses Différentiels FREINS Avant Arrière Répartition Frein à main SUSPENSIONS Avant Arrière Amortisseurs

Coque renforcée par arceau multipoints soudé DS3 THP 150, prise d’air de toit et rétroviseurs spécifiques 1.6 THP PSA 77x85,8 mm 1598 cm3 210 ch à 4750 tr/mn 350 N.m à 3000 tr/mn 131,4 ch/L Double arbre à cames en tête entraîné par chaîne, linguet avec profil de cames adapté. Pistons, bielles, volant moteur et arbres à cames spécifiques. Injection directe, mono papillon motorisé Mécanisme poussé, bi disque céramétallique 184 mm Traction avant Séquentielle à six rapports, commande pilotée électro hydraulique avec palette au volant Autobloquant type ZF Disques ventilés 330x30 mm (asphalte) et 300x30 mm (terre), étriers 4 pistons Disques 300x8 mm, étriers 2 pistons Réglable À commande hydraulique Type McPherson, articulations et porte-moyeu spécifiques Essieu en H BOS réglables 3 voies (compression basse vitesse, compression haute vitesse, détente). Butée hydraulique réglable

DIRECTION Type Assistée hydraulique ROUES Asphalte Jantes 7x17’’ - Pneus Pirelli 200/50/R17 Terre Jantes 6x15’’ - Pneus Pirelli 195/70/R15 DIMENSIONS, POIDS ET CAPACITÉS Longueur / largeur 3948 mm / 1715 mm Empattement 2465 mm Voies 1520 mm (avant) – 1490 mm (arrière) Réservoir 67 litres Poids 1230 kg avec équipage (règlement) 54 |


TECHNICAL SPECIFICATIONS CHASSIS Structure Bodywork ENGINE Type Bore x stroke Capacity Maximum power Maximum torque Specific output Ditribution Fuel feed CLUTCH Type TRANSMISSION Type Gearbox Differential BRAKES Front Rear Distribution Handbrake SUSPENSION Front Rear Shock absorbers

Reinforced body with welded, multi-point roll cage DS3 THP 150 with specific roof-mounted air intake and rear-view mirrors 1.6 THP PSA 77x85.8 mm 1,598cc 210bhp at 4,750rpm 350Nm at 3,000rpm 131.4bhp/litre Double overhead camshaft valve train, breaker arm with adapted cam profile. Specific pistons, connecting rods, engine flywheel and camshaft Direct injection, motorized single throttle valve Thrust mechanism, 184mm cerametallic twin-disk Front-wheel drive Six-speed sequential, electronically controlled with steering wheel-mounted paddle Self-locking type ZF differential Ventilated disks, 330x30mm (tarmac) and 300x30mm (gravel), 4-piston callipers 300x8mm discs, 2-piston callipers Adjustable Hydraulic control McPherson type, specific hinges and hub carriers H-shaped axles BOS three-track adjustable shock absorbers (low-and high-speed compression and rebound). Adjustable hydraulic bump stop

STEERING Type Hydraulic power-assisted steering WHEELS Tarmac 7x17’’ wheels, PIrelli 200/50/R17 tyres Gravel and snow 6x15’’ wheels, Pirelli 195/70/R15 tyres DIMENSIONS, WEIGHT AND CAPACITIES Length / Width 3,948mm / 1,715mm Wheel base 2,465mm Track 1,520mm (front) – 1,490mm (rear) Fuel tank 67 litres Weight 1,230kg with driver pairing (regulations)

| 55


LE RALLYE ACCESSIBLE À TOUS ! Destinée à favoriser l’accession au sport automobile, Citroën DS3 R1 vient compléter l’offre compétition-clients de Citroën Racing. Particulièrement facile à prendre en main, ce produit se positionne comme un outil de formation au pilotage en rallye, en toute sécurité et à coût maîtrisé. Imaginée par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), la catégorie R1 a pour objectif de favoriser l’émergence de voitures de rallye accessibles. Afin de limiter les budgets au strict minimum, la plupart des éléments mécaniques doivent rester de série : groupe motopropulseur, trains roulants, freins... La recherche de performance n’étant pas prioritaire, la plupart des modifications autorisées sont principalement liées à la sécurité de l’équipage. Dérivée de Citroën DS3 So Chic VTi 120, la version R1 tire parti des atouts du modèle de base, et notamment du moteur 1.6 VTi à injection directe, issu de la collaboration entre PSA Peugeot Citroën et BMW Group. Il est associé à la boîte de vitesses manuelle synchronisée d’origine, dotée d’un couple court.

56 |


RALLYING FOR ALL! Designed to promote easier access to motorsport, Citroën DS3 R1 is the new addition to Citroën Racing’s customer racing line-up. Particularly easy to get to grips with, this product is marketed as a training tool, in which owners can learn about rally driving in complete safety and at a reasonable cost. Created by the FIA, the R1 category is intended to promote the introduction of affordable and accessible rally cars. In order to keep costs down to the strict minimum, most mechanical components must remain as standard, such as the powertrain, chassis and suspension systems, brakes, etc. As performance is not the main priority, most of the permitted changes relate to driver and co-driver safety. Based on Citroën DS3 So Chic VTi 120, the R1 version makes the most of the advantages of the production model, especially its 1.6VTi direct injection engine, the result of collaboration between PSA Peugeot Citroën and the BMW Group. The engine is coupled with a standard, manual synchromesh gearbox, with short torque settings.

| 57


La sécurité étant une des priorités majeures de Citroën Racing et de la FIA, Citroën DS3 R1 établit une nouvelle référence dans la catégorie. Afin de garantir une haute qualité de fabrication et un excellent niveau de fiabilité, les voitures sont livrées prêtes à courir après avoir été assemblées à l’usine de Poissy. Prélevée sur la chaîne de montage, la monocoque reçoit un arceau-cage soudé, dont le dessin est dérivé de DS3 R3. La totalité des équipements obligatoires (sièges-baquets, harnais, extincteurs, coupe-circuit) est également incluse. L’ensemble des composants des trains roulants est d’origine, à l’exception des amortisseurs développés par Citroën Racing. Le freinage est optimisé par l’utilisation de plaquettes et de liquide compétition. Les jantes monobloc sont chaussées de pneus Pirelli RX (slicks) ou RE (pluie). Jugée très facile à prendre en main par les pilotes ayant participé à son développement, Citroën DS3 R1 offre un plaisir et un confort de conduite qui permettent de réaliser les meilleures performances de la catégorie. Ce produit d’appel en matière de compétition-clients pose la première marche d’une filière menant vers Citroën DS3 R3, DS3 R5 et, pour les plus doués, DS3 WRC...

58 |


As safety is one of the main priorities for both Citroën Racing and the FIA, Citroën DS3 R1 sets a new benchmark in this area in the category. In order to ensure a high build quality and an unprecedented level of reliability, the cars are delivered ‘ready to race’ after having been assembled at the Poissy plant. The monocoque chassis is taken off the production line in order for a welded roll cage to be fitted, the design of which is based on the DS3 R3. All of the mandatory items of equipment (bucket seats, harness, fire extinguishers, master switch, etc.) are also included. All of the components used on the chassis and suspension systems are as standard, except for the shock absorbers, which are developed by Citroën Racing. The brakes have been improved thanks the use of racing brake pads and fluid. The one-piece wheels are fitted with Pirelli RX (slick) or RE (wet weather) tyres. Considered to be very easy to get to grips with by the drivers who took part in its development, Citroën DS3 R1 delivers real driving pleasure and comfort as well as the best performance levels in its category. This attractive customer racing product puts users on the first rung of a ladder which leads on to Citroën DS3 R3, DS3 R5 and, for the most talented drivers, DS3 WRC...

| 59


ÉQUIPAGES : UN EFFECTIF INTERNATIONAL ! Finlande, France, Monaco, Espagne, Émirats Arabes Unis, Grande-Bretagne, Pologne : l’effectif de nos équipages est plus international que jamais ! Faites plus ample connaissance avec les pilotes et copilotes Citroën Racing…

CREWS: AN INTERNATIONAL LINE-UP! Finland, France, Monaco, Spain, the United Arab Emirates, Great Britain and Poland: our line-up of crews has never been so international! Get to know the Citroën Racing drivers and co-drivers a little better…

NB : tous les chiffres de cette section ont été arrêtés après le Rallye de Sardaigne 2013 N.B: the statistics in this section are valid up to and including the 2013 Rally de Sardegna

60 |


| 61


SÉBASTIEN

LOEB

Date et lieu de naissance : 26 février 1974 à Haguenau (Bas-Rhin / France) Sébastien Loeb est le pilote de rallye le plus titré de l’histoire. Il cumule les records avec le plus grand nombre de titres mondiaux, de victoires, de victoires consécutives, de victoires en une seule saison et de podiums consécutifs. Seb a connu une ascension fulgurante. Issu des formules de promotion Citroën, il devient Champion de France des Rallyes sur Terre en catégorie 2 Roues Motrices au volant d’une Saxo Kit-Car, ce qui lui vaut d’intégrer l’équipe officielle Citroën en fin de saison 2000. Atteignant à chaque fois les objectifs qui lui étaient fixés (Champion de France des Rallyes sur Xsara kit-car et Champion du Monde Super 1600 sur Saxo S1600), il se voit confier le volant d’une Xsara WRC au Rallye Sanremo 2001. Deuxième à l’issue d’une course d’anthologie, il fait définitivement son entrée dans la cour des grands. Depuis, l’Alsacien a accompagné l’ascension de l’équipe en WRC avec un premier titre ‘Constructeurs’ en 2003 puis neuf titres ‘Pilotes’ consécutifs entre 2004 et 2012. C’est à l’issue de cette saison qu’il a décidé de mettre un terme à sa carrière de rallyman, n’effectuant plus que quelques rallyes. Passionné de pilotage au sens large du terme, Sébastien Loeb a déjà préparé sa reconversion. Après une saison 2013 des plus éclectiques, il s’engagera en WTCC avec Citroën Racing à partir de 2014.

62 |


0167 0009 0078 0116 1619 0896

départs en WRC WRC events titres en WRC WRC titles victoires en WRC WRC wins podiums en WRC WRC podiums points marqués scored points scratches en WRC WRC stages wins

1997 1999 2001 2004 2006 2008

premier rallye first rally entry premier rallye WRC first WRC entry Champion Junior WRC Junior WRC Champion premier titre WRC first WRC title 2e aux 24h du Mans 2nd in Le Mans 24 hours tests avec Red Bull F1 Red Bull F1 testing

Date and place of birth: 26th February 1974 in Haguenau (Bas-Rhin/France) Sébastien Loeb is the most-titled driver in the history of rallying. He holds the records for the highest number of world titles, number of consecutive victories, victories in a season and podiums on the trot. Loeb has had a stunning rise to fame. He came from the Citroën nursery, and won the French Gravel Rally Championship in a Saxo Kit-Car in the 2-wheel drive category, which led to him becoming a member of the Citroën factory team at the end of 2000. He achieved the aims set for him each year (French Rally Champion in the Xsara Kit-Car, and Super 1600 World Champion in a Saxo S1600). His first works drive was in the 2001 Sanremo Rally in a Xsara WRC in which he finished second after a mind-boggling performance that put him firmly among the greats of the sport. Since then the driver from Alsace has played his part in the rise of the team in the WRC by securing its first manufacturers’ title in 2003. Loeb went on to win nine consecutive drivers’ crowns between 2004 and 2012. He decided to hang up his rally driver’s gloves at the end of the 2013 season, only taking part in a few events this year. Passionate about racing in all its forms, Sébastien Loeb has already begun to prepare for life after rallying. After a highly eclectic 2013 season, he will be competing in the WTCC with Citroën Racing from 2014 onwards.

 www.sebastienloeb.com | 63


DANIEL

ELENA

Date et lieu de naissance : 26 octobre 1972 à Monaco Après avoir réalisé son rêve en participant – derrière le volant – au Rallye Monte-Carlo 1997, Daniel Elena fait peu après ses débuts en tant que copilote. Il est associé à Hervé Bernard, membre de l’équipe Rallye Jeunes FFSA. En fin d’année, il participe à son premier rallye aux côtés de Sébastien Loeb lors du Critérium des Cévennes. Depuis, ils ne se quittent plus et décrochent ensemble tous leurs succès ! Lors du Rallye de Sardaigne 2006, Daniel Elena devient le copilote comptant le plus de victoires en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA avec un vingt-cinquième succès. Il efface ainsi le précédent record de Luis Moya. Depuis, les victoires et les titres s’accumulent. A l’image de son pilote, le Monégasque est le copilote le plus titré et comptant le plus grand nombre de victoires en Mondial. Très attaché à sa Principauté d’origine, Daniel Elena est également le parfait complément de Sébastien Loeb. Face au calme apparent de son pilote, le copilote n’est jamais avare de facéties pour détendre l’atmosphère ! Outre sa carrière de copilote, Daniel Elena participe toujours à quelques rallyes, volant en main, pour le plaisir. Préparant sa reconversion, il a également créé la société All Sports Management, spécialisée dans l’évènementiel et la logistique en rallye.

64 |


0169 0009 0078 0006 0011 0013

départs en WRC WRC events titres en WRC WRC titles victoires en WRC WRC wins victoires consécutives wins in a row (2005 & 2008) victoires en 2008 wins in 2008 participations au Monte-Carlo Monte-Carlo entries

1997 1997 2002 2004 2009 2012

premier Monte-Carlo first Monte-Carlo entry Copilote de Seb Loeb Seb Loeb codriver Première victoire WRC First WRC win (Rallye Deutschland) premier titre WRC first WRC title organisateur du Monaco Quad Master MQM organizer neuvième titre WRC ninth WRC title

Date and place of birth: 26th October 1972 in Monaco Shortly after achieving his dream by taking part – as a driver – in the 1997 Rallye Monte-Carlo, Daniel Elena made his debut as a co-driver. He worked with Hervé Bernard, member of the FFSA’s Rallye Jeunes (young rally drivers) team. Towards the end of the year, he took part in his first rally alongside Sébastien Loeb at the Critérium des Cévennes. They have competed together ever since, sharing all their wins and titles! In the 2006 Sardinian Rally Elena became the codriver with the highest number of victories in the FIA World Rally Championship, as his twenty-fifth win beats Luis Moya’s record. Since then he has continued to rack up victories and titles. Like his driving buddy, the Monegasque is the codriver with the highest number of titles and victories in the world championship. Proud of his Monaco origins, Daniel is also the perfect foil to Loeb. In the face of his driver’s legendary discretion, Daniel always has a joke or a quip to lighten up the ambience! In addition to his career as a co-driver, Daniel Elena still takes part in a few rallies as a driver, just for fun. Preparing for life after rallying, he has also created his own company, All Sports Management, specialised in events management and rally logistics.

 @wrccodriver

| 65


MIKKO

HIRVONEN Date et lieu de naissance : 31 juillet 1980 à Kannonkoski (Finlande) Après avoir appris à conduire sur les lacs gelés, puis disputé ses premières compétitions en rallycross, Mikko Hirvonen n’attend plus que ses 18 ans pour passer le permis de conduire de s’engager à son premier rallye. Très vite remarqué et soutenu par Timo Jouhki, il peut rapidement se forger une grande expérience en pilotant une vaste gamme de voitures sur un programme de plus en plus international. Champion de Finlande dans la catégorie Groupe A deux roues motrices en 2002, il devient successivement pilote officiel Ford puis Subaru. Sans contrat en 2005, Mikko se montre à son avantage au volant d’une Focus privée, puisqu’il parvient à décrocher son premier podium en Espagne. À partir de 2006, il fait son grand retour au sein de l’équipe Ford. Faisant d’abord équipe avec Marcus Grönholm, il termine deux fois troisième du Championnat du Monde avec une première victoire acquise au Rallye d’Australie. Dès 2008, Mikko devient le plus sérieux rival de Sébastien Loeb dans la course au titre. Il termine trois fois vice-champion du monde des rallyes ne cédant que lors de la dernière épreuve en 2009 et 2011. Enrôlé par Citroën Racing au début de la saison 2012, il pousse régulièrement Sébastien Loeb dans ses derniers retranchements. Mikko décroche sa première victoire avec la DS3 WRC en Sardaigne. Dauphin de Loeb pour la quatrième fois, il permet à l’équipe de réaliser son premier doublé au Championnat du Monde ‘Pilotes’.

66 |


0144 0015 0063 1019 0250 0012

départs en WRC WRC events victoires en WRC WRC wins podiums en WRC WRC podiums points marqués scored points scratches en WRC WRC stages wins participations en Finlande Rally Finland entries

1998 2002 2004 2006 2009 2012

premier rallye first rally entry premier rallye WRC first WRC entry (Rally Finland) Pilote officiel Subaru Subaru works driver pilote officiel Ford Ford works driver vice-Champion du Monde pour 1 point runner-up for one point rejoint Citroën Racing joins Citroën Racing

Date and place of birth: 31th July 1980 in Kannonkoski (Finland) After learning to drive on the frozen lakes of his native Finland and making his competitive debut in rallycross, Mikko Hirvonen could barely wait to turn 18 so he could sit his driving test and enter his first rally. Quickly spotted and then supported by Timo Jouhki, he rapidly acquired lots of experience by driving a wide range of cars in an increasingly international programme. After winning the Finnish championship in the Group A two-wheel drive category in 2002, he became works driver at Ford and then Subaru. Without a works drive for 2005, Mikko impressed in a privatelyoperated Focus, as he claimed his first podium finish in Spain. In 2006, he rejoined the Ford works outfit. His first team-mate was Marcus Grönholm; he finished third in the world championship on two occasions and clinched his first victory in Australia. From 2008 onwards, Mikko Hirvonen became Sébastien Loeb’s fiercest rival in the fight for the world title. He finished as runner-up three times, losing out at the final round in both 2009 and 2011. Recruited by Citroën Racing at the start of the 2012 season, he regularly pushed Sébastien Loeb all the way. Mikko claimed his first win in the DS3 WRC at Rally Italia Sardegna. Runner-up to Loeb on four occasions, he helped the team to achieve its first ever one-two finish in the Drivers’ World Championship.

 www.mikkohirvonen.com 

 @MikkoWRC

| 67


JARMO

LEHTINEN Date et lieu de naissance : 3 janvier 1969 à Hartola (Finlande) Baignant dans le monde du rallye dès son plus jeune âge grâce à son père, Jarmo Lehtinen fait ses premiers pas de copilote en 1988, au côté de son ami Jari Mikkola. Durant un peu plus d’une décennie, il multiplie les expériences, notamment avec Marko Ramanen en Championnat de Finlande et de Grande-Bretagne. En 2002, il débute son association avec Mikko. Déjà très expérimenté, Jarmo aide son jeune compatriote à progresser, autant sur la scène nationale que lors de leurs premières apparitions hors de leurs frontières. Après quinze ans de carrière, Jarmo Lehtinen enfile enfin sa première combinaison de copilote officiel en 2003. Dès cette première saison chez Ford, puis en 2004 chez Subaru, l’équipage gagne une réputation de grande fiabilité en étant très régulièrement dans les points. Après une saison 2005 rythmée par des engagements privés, Mikko et Jarmo reviennent chez Ford en 2006. Après six saisons, ils sont enrôlés par Citroën Racing en 2012. L’équipage s’impose à quinze reprises en Championnat du Monde mais ne parvient pas à priver du titre Sébastien Loeb et Daniel Elena. A quatre reprises, Jarmo Lehtinen est vice-champion du monde des rallyes copilotes.

68 |


0148 0142 0015 0104 0004 0015

départs en WRC WRC events rallyes WRC avec Mikko WRC entries with Mikko victoires en WRC WRC wins arrivées dans les points points finishes fois vice-Champion du Monde times runner-up participations en Finlande Rally Finland entries

1987 1997 2002 2006 2008 2012

premier rallye first rally entry premier rallye WRC first WRC entry (Rally Finland) débuts avec Mikko becomes Mikko’s codriver première victoire WRC first WRC win (Rally Australia) première fois viceChampion du Monde runner-up for the 1st time rejoint Citroën Racing joins Citroën Racing

Date and place of birth: 13rd January 1969 in Hartola (Finland) Thanks to his father, Jarmo Lehtinen was immersed in the world of rallying from an early age. He had his first outing as co-driver in 1988, alongside his friend Jari Mikkola. For just over ten years he accumulated experience, particularly with Marko Ramanen in Finnish and British rally championships. Jarmo started to pair with Mikko Hirvonen in 2002. Thanks to his skills he helped his young fellowcountryman to improve on the national scene and on their first forays on the international one. After fifteen years Lehtinen finally became a works co-driver in 2003. In their first season with Ford, and the following one with Subaru, the pair gained a reputation for steadiness as they were regular points scorers. After the 2005 season in which Mikko and Jarmo raced as privateers, they were taken on again by the Blue Oval in 2006. After six seasons, they were recruited by Citroën Racing in 2012. The crew racked up fifteen victories in the WRC, but they were unable to prevent Sébastien Loeb and Daniel Elena from winning the titles. Lehtinen has filled the runner-up spot in the World Co-Drivers Rally Championship on four occasions.

 @fcdajamo

| 69


DANI

SORDO Date et lieu de naissance : 2 mai 1983 à Torrelavega (Espagne) Après des apparitions en motocross, karting et course de côte, Dani Sordo participe à son premier rallye en 1999. Au fil des années, le jeune pilote de Cantabrie se fait remarquer. A partir de 2003, d’abord en Mitsubishi puis avec Citroën Sport España, il remporte trois fois consécutivement le classement Junior du Championnat d’Espagne et s’adjuge le titre absolu en 2005. Au volant d’une Citroën C2 Super 1600, il remporte également le Championnat du Monde Junior avec quatre victoires. L’aventure continue à l’échelon supérieur avec une saison 2006 disputée sur une Xsara WRC préparée par Kronos Racing. Pour cette première année au plus haut niveau, il monte à quatre reprises sur le podium et termine cinquième du championnat. En 2007, il intègre le Citroën Total World Rally Team. Durant quatre années, il finit à vingtcinq reprises sur le podium et participe à la conquête de trois titres mondiaux de Citroën en 2008, 2009 et 2010. Pour son arrivée en WRC, Mini fait appel à l’Espagnol pour développer et piloter une de ses voitures officielles. Au cours des deux saisons passées chez Prodive, Dani se montre toujours aussi rapide et régulier, mais le constructeur se retire de l’aventure avant son terme. La saison 2013 est donc celle du grand retour pour Dani Sordo, qui a toujours été considéré comme un « membre de la famille » chez Citroën Racing.

70 |


0105 0034 0069 0546 0128 0010

départs en WRC WRC events podiums en WRC WRC podiums arrivées dans les points points finishes points marqués scored points scratches en WRC WRC stages wins participations en Espagne RallyRACC entries

1999 2003 2005 2006 2008 2013

premier rallye first rally entry premier rallye WRC first WRC entry (RallyRACC) Champion Junior WRC Junior WRC Champion premier podium WRC first WRC podium (RallyRACC) 3e du Championnat du Monde 3rd of the Drivers’ WRC rejoint Citroën Racing rejoins Citroën Racing

Date and place of birth: 2/05/83 in Torrelavega (Spain) After trying his hand at motocross, karting and hillclimbing, Dani Sordo took part in his first rally in 1999. Over the years, the young Cantabria-born driver made a name for himself. Beginning in 2003, initially with Mitsubishi and then with Citroën Sport España, he won the Junior Spanish Championship three times running and, in 2005, won the senior title. In a Citroën C2 Super 1600, he also entered the Junior World Championship with the Kronos Racing team and claimed his first world title, winning four rounds in the process. He pursued his involvement with Kronos Racing the following year, completing a full racing programme in 2006 in a Citroën Xsara WRC. In what was his first season at the sport’s highest level, he secured four podium finishes and finished fifth overall in the championship. In 2007, he joined the Citroën Total World Rally Team. Over a four-year period, he racked up twenty-five podium finishes and helped Citroën to win three manufacturers’ world titles in 2008, 2009 and 2010. For its entry in WRC, Mini called upon the services of the Spaniard to develop and drive one of its works cars. In two seasons spent at Prodive, Dani proved that he was still fast and consistent, but the manufacturer decided to leave the WRC earlier than expected. 2013 therefore sees a big comeback for Dani Sordo, who has always been considered to be a “member of the family” at Citroën Racing.

 www.danielsordo.com 

 @DaniSordo

| 71


CARLOS

DEL BARRIO Date et lieu de naissance : 15 août 1968 à Santander (Espagne) Comme la plupart de ses camarades, Carlos del Barrio n’a pas vingt ans lorsqu’il s’installe pour la première fois dans le baquet de droite d’une voiture de rallye. Sa carrière prend un véritable essor lorsqu’il s’associe à Jesús Puras à partir de 1994. Ensemble, les deux hommes vont disputer une douzaine d’épreuves mondiales, notamment sur des Citroën ZX 16S et Xsara Kit-Car. Cette association est également couronnée de trois titres de Champions d’Espagne en 1997, 1998 et 2002. Carlos monte également au côté de nombreux autres pilotes, comme Salvador Canellas ou… Dani Sordo pour la saison 2004 ! En 2005 et 2006, Carlos dispute deux saisons complètes en WRC sur la Xsara de Xavi Pons. Les saisons suivantes, on le retrouve tour à tour avec Jesús Puras, Dani Solà ou Daniel Oliveira en IRC. Lorsqu’il n’est pas dans le baquet de droite d’une voiture de course, Carlos assure le rôle d’ouvreur pour Dani, avec qui il est resté très lié. C’est tout naturellement que le duo se reforme à l’orée de la saison 2011. Après deux saisons chez Mini, ils rejoignent Citroën Racing en 2013.

72 |


0070 0025 0185 0013 0003

départs en WRC WRC events rallyes WRC avec Dani WRC entries with Dani points marqués scored points participations au Rallye d’Espagne RallyRACC entries fois Champion d’Espagne times Spanish champion

1987 1994 2004 2011 2013

premier rallye first rally entry premier rallye WRC first WRC entry (Rallye de Portugal) premier rallye avec Dani first rally alongisde Dani premier podium WRC first WRC podium (Rallye Deutschland) rejoint Citroën Racing joins Citroën Racing

Date and place of birth: 15th August 1968 in Santander (Spain) Like most of his fellow co-drivers, Carlos del Barrio hadn’t turned twenty when he climbed into the passenger seat of a rally car for the first time. His career really took off when he started racing alongside Jesús Puras in 1994. Together, the two men took part in a dozen or so WRC rallies, particularly in a Citroën ZX 16S and a Xsara Kit-Car. The partnership also won three Spanish Championships in 1997, 1998 and 2002. Carlos also competed with many other drivers, such as Salvador Canellas or Dani Sordo for the 2004 season! In 2005 and 2006, Carlos competed in two full WRC seasons alongside Xavi Pons in a Xsara. Over the next few seasons, he paired up with Jesús Puras, Dani Solà and Daniel Oliveira in IRC. When he wasn’t competing as a co-driver, Carlos worked in a gravel crew for Dani, with whom he remained very close. It was therefore no surprise that the duo renewed their partnership at the start of the 2011 season. After two years at Mini, they joined Citroën Racing in 2013.

 @CarlosdelBarrio

| 73


SHEIKH KHALID

AL-QASSIMI Date et lieu de naissance : 18 février 1972 à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) Sheikh Khalid bin Faisal bin Sultan Al Qassimi s’est intéressé très jeune aux sports mécaniques. Sa carrière de rallyman a véritablement été lancée en 2002, lorsqu’il a disputé sa première saison complète en Championnat du Moyen-Orient FIA (MERC). Il a remporté le titre en Groupe N, ainsi que le Championnat des Emirats Arabes Unis cette même année. Sheikh Khalid a conservé son titre national en 2003, mais la saison s’est bien mal terminée avec une vertèbre cassée lors d’un accident. De retour à la compétition en 2004, il a remporté le Championnat du Moyen-Orient au volant d’une Subaru Impreza WRX, avec deux victoires à Bahraïn et en Syrie. Sheikh Khalid a poursuivi sa carrière en MERC (2e en 2005 et 3e en 2006) tout en participant au Championnat du Monde des Voitures de Production (P-WRC). Une série de résultats solides lui a permis d’intégrer le Ford Abu Dhabi WRT pour la seconde partie de la saison 2007. Jusqu’en 2011, cinq saisons auront permis à Sheikh Khalid de participer à près de 40 manches du WRC, avec une 5e place au Rallye d’Australie 2011 pour meilleur résultat. Depuis le début de sa carrière en WRC, Sheikh Khalid est un ambassadeur actif de son émirat. Il s’implique pour aider les jeunes pilotes émiratis à développer leur carrière vers le haut niveau. Président d’Abu Dhabi Racing, Sheikh Khalid a noué un partenariat avec Citroën Racing qui prévoit de nombreuses actions dans ce sens.

74 |


0049 0012 0036 0007

départs en WRC WRC events arrivées dans les points points finishes points marqués scored points victoires en MERC MERC wins

2002 2004 2004 2009

première saison complète en rallye first rally full season premier rallye WRC first WRC entry (Rally Acropolis) Champion du Moyen-Orient Middle East Champion premier point en WRC first WRC point (Rally Ireland)

Date and place of birth: 18th February 1972 in Abu Dhabi (United Arabic Emirates) Sheikh Khalid bin Faisal bin Sultan Al Qassimi’s first taste of motorsport came early in life. His rally career formally began in 2002 when he contested his first full season in the FIA Middle East Rally Championship (MERC) and won the Group N title as well as the United Arab Emirates Championship in his debut year. Sheikh Khalid retained the UAE title in 2003, although his year ended in disaster when an accident left him with a broken vertebra. He returned to the wheel of a Subaru Impreza WRX in 2004 and eventually lifted the MERC crown after outright wins in Bahrain and Syria. Khalid continued to perform strongly in the MERC (coming 2nd in 2005 and 3rd in 2006) while also competing in the Production Car World Rally Championships (PWRC). A string of consistent results in the PWRC led to his entry into the Ford Abu Dhabi World Rally Team in 2007 for the second half of the season. Over five consecutive seasons until 2011, Sheikh Khalid tackled nearly 40 WRC rounds. His best result came at Rally Australia in 2011 when he finished fifth. Throughout his WRC career, Khalid has acted as a mentor and ambassador for Abu Dhabi emirate and been a stalwart figure in helping talented, young Emirati drivers develop their skills and hone their ambitions to drive at the sport’s highest level. Chairman of Abu Dhabi Racing, Sheikh Khalid has formed a partnership with Citroën Racing, which is planning more programmes of this kind.

 @khalidbinfaisal

| 75


SCOTT

MARTIN Date et lieu de naissance : 6 novembre 1981 à Carlisle (Grande-Bretagne) Après deux ans d’apprentissage, Scott Martin débute au côté de Matthew Wilson en 2004. Dès sa première saison, l’équipage originaire du comté de Cumbrie termine deuxième du Championnat de Grande-Bretagne. L’année 2005 est gâchée par un gros accident survenu lors de la première manche du BRC. Blessés, pilote et copilote doivent prendre leur mal en patience avant de revenir en fin d’année. Scott Martin rejoint les rangs du Championnat du Monde en 2006, d’abord au côté de Barry Clark dans le cadre d’une formule de promotion. L’association se poursuit en 2007, avec succès puisque le duo remporte le titre. Parallèlement, Scott augmente encore son expérience en secondant Mark Higgins sur certaines manches du P-WRC. Le tandem Wilson / Martin se reforme en 2008, avec un programme mondial complet à bord d’une Focus RS WRC07. Leur saison 2009 est la meilleure, puisqu’ils se classent septièmes du Championnat en ayant terminé dix rallyes sur douze dans les points. Faisant de leur régularité leur principale force, Matthew et Scott poursuivent sur le même rythme en 2010 et 2011. Leur association s’arrête début 2012, lorsque Matthew Wilson se casse la cheville après le Monte-Carlo. A pied pendant la majeure partie de l’année, Scott est choisi par Sheikh Khalid Al-Qassimi pour l’accompagner dans son programme avec Citroën Racing en 2013.

76 |


0079 0004 0040

départs en WRC WRC events rallyes WRC avec Khalid WRC entries with Khalid arrivées dans les points points finishes

2004 2006 2013

premier rallye WRC first WRC entry (Rally GB) premier point en WRC first WRC point (Rally Mexico) débuts avec Khalid becomes Khalid’s codriver

Date and place of birth: 6th November 1981 in Carlisle (Great Britain) After spending two years learning his trade, Scott Martin made his competitive debut alongside Matthew Wilson in 2004. In their first season together, the Cumbria-based crew finished as runners-up in the British Rally Championship. 2005 was spoiled by a major accident at the first round of the BRC. Driver and co-driver were injured in the accident and had a long lay-off before being able to return to action towards the end of the year. Scott Martin joined the World Rally Championship in 2006, initially alongside Barry Clark in a promotional formula. The pair continued their successful partnership in 2007, winning the title. At the same time, Scott increased his experience by operating as co-driver to Mark Higgins on certain rounds of the P-WRC. The Wilson/Martin crew reformed in 2008, with a full WRC programme in a Focus RS WRC07. They enjoyed their best season in 2009, securing seventh place overall in the Championship, having finished ten out of the twelve rallies in the points. Continuing to demonstrate impressive consistency, Matthew and Scott achieved similar results in 2010 and 2011. Their partnership ended in 2012, when Matthew Wilson broke his ankle after Rallye Monte-Carlo. Out of action for the majority of the year, Scott was chosen by Sheikh Khalid Al-Qassimi to work as his co-driver for his programme with Citroën Racing in 2013.

 www.scottmartin.co.uk 

 @scottmartinat

| 77


ROBERT

KUBICA Date et lieu de naissance : 7 décembre 1984 à Cracovie (Pologne) Décidé dès son plus jeune âge à faire carrière, Robert Kubica n’hésite pas à s’exiler en Italie lorsqu’il réalise qu’il n’a plus rien à prouver sur les pistes de karting polonaises. Il réussit ensuite son passage à la monoplace, mais sa progression connaît un coup d’arrêt quand il se blesse dans un accident de voiture avant le début de la saison 2003. C’est en 2005 qu’il s’impose parmi les espoirs du sport automobile en dominant la World Series FR 3.5. Testé par le Renault F1 Team, il est finalement enrôlé par BMW Sauber en tant que troisième pilote. Palliant à l’indisponibilité de Jacques Villeneuve au GP de Hongrie, il se met en évidence et gagne aussitôt sa place de titulaire. L’année 2007 est essentiellement marquée par son accident survenu lors du GP du Canada, mais il achève la saison sur une pente ascendante. En 2008, il s’invite d’emblée dans les prétendants au titre. En guise de clin d’œil au destin, il s’impose à Montréal et termine troisième du championnat, à égalité avec Räikkönen. Déçu par un exercice 2009 frustrant, Robert Kubica quitte BMW Sauber pour rejoindre le Renault F1 Team. Il retrouve le chemin des podiums et une excellente saison 2011 se profile à l’horizon. Passionné de sports mécaniques au sens large, le Polonais occupe son hiver en participant à des rallyes. Mais le 6 février 2011, il se blesse grièvement en sortant de la route à la Ronde di Andora (Italie). Après plus d’un an de convalescence, il fait son retour en rallye courant 2012. Souhaitant poursuivre sur la même voie, Robert Kubica choisit Citroën Racing pour l’accompagner dans son programme 2013.

78 |


0076 0012 0273 4203 0003

Grands Prix de F1 F1 GPs podiums en F1 F1 podiums points marqués en F1 points scored in F1 tours en course race laps rallyes WRC WRC entries

1994 2005 2006 2008 2012

débuts en karting karting debut premier test F1 first F1 test premier Grand Prix F1 first F1 GP (Hungaroring) première victoire en F1 first F1 win (Montréal) premiers rallyes en C4 WRC first rallies with a C4 WRC

Date and place of birth: 7th December 1984 in Cracow (Poland) Determined from a very early age to pursue a career as a racing driver, Robert Kubica had no hesitation in moving to Italy when he realised he had nothing more to prove on the karting tracks of his native Poland. He then successfully switched to single-seater racing, but his progress was halted when he was injured in a car accident at the start of the 2003 season. In 2005, he rose to prominence as one of motor racing’s talented young drivers in dominating the World Series FR 3.5. Invited to take part in testing with the Renault F1 Team, he was ultimately recruited by BMW Sauber as their third driver. He impressed after stepping in for the unavailable Jacques Villeneuve at the Hungarian GP and was soon afterwards confirmed as one of the team’s works drivers. 2007 will be most remembered for the serious accident in which Robert was involved at the Canadian GP, but he finished the season on a high. In 2008, he pushed his way into contention for the title. Appropriately, as fate would have it, he won in Montréal and finished tied for third in the championship with Räikkönen. Disappointed by a frustrating season in 2009, Robert Kubica left BMW Sauber to join the Renault F1 Team. He rediscovered his form, collecting podium finishes on the way, and an excellent 2001 season appeared to lie ahead. Passionate about motor sport in all its forms, the Pole spent the off-season competing in rallies. But on 6 February 2011, he was seriously injured when he went off at the Ronde di Andora rally (Italy). After over a year of rehabilitation, he returned to rallying action in 2012. Having decided to continue competing in rallying, Robert Kubica chose Citroën Racing to support him on his 2013 programme.

 www.kubica.pl | 79


MOHAMED

AL-MUTAWAA MOHAMED AL-MUTAWAA Date de naissance : 2 décembre 1992 Copilote : Stephen McCauley

MOHAMED AL-SAHLAWI Date de naissance : 23 janvier 1989 Copilote : Allan Harryman

C’est à l’issue de trois journées de sélections que Citroën et Abu Dhabi ont désigné les jeunes talents qui participent au Championnat du Moyen-Orient à bord de deux Citroën DS3 R3. Parmi les treize candidats venant des Emirats Arabes Unis, Mohamed Al-Mutawaa et Mohamed Al-Sahlawi se sont imposés au terme d’une série de tests spécifiques organisés au cœur du circuit Yas Marina. Actuellement étudiant en finances à l’université Zayed de Dubai, Mohammed Al-Mutawaa dispose d’une bonne expérience en circuit. En 2007, il a été sélectionné parmi 700 jeunes pilotes pour représenter les Emirats Arabes Unis en Europe en intégrant l’Autosport Academy, au sein de laquelle il a disputé une saison en Formule Renault 1.6. Par la suite engagé dans le Championnat national des Voitures de Tourisme en 2009 / 2010, il a terminé second du Championnat GT des Emirats Arabes Unis (2010 / 2011) tout en décrochant la place de dauphin des Formules Gulf 1000 Series. Titulaire d’une licence en comptabilité, Mohammed Al-Sahlawi est novice dans le sport automobile. Il s’est démarqué pendant les sélections par sa combativité et sa forte motivation. D’autre part, il a fait preuve d’une capacité de progression impressionnante. En retrait lors de la journée de mise en condition, il s’est imposé parmi les meilleurs dès les premières sélections chronométrés.

80 |


MOHAMED

AL-SAHLAWI MOHAMED AL-MUTAWAA Date of birth: 2nd December 1992 Codriver: Stephen McCauley

MOHAMED AL-SAHLAWI Date of birth: 23rd January 1989 Codriver: Allan Harryman

After a three-day selection procedure, Citroën and Abu Dhabi chose the talented young drivers who take part in the Middle East Rally Championship in two Citroën DS3 R3s. Mohamed Al-Mutawaa and Mohammed Al-Sahlawi topped a pool of thirteen candidates from across the United Arab Emirates, after a series of specific tests held at the Yas Marina Circuit. Currently studying finance at the Zayed University in Dubai, Mohamed Al-Mutawaa already has quite a bit of experience in track racing. In 2007, he was selected from among 700 young drivers to represent the United Arab Emirates in Europe by joining the Autosport Academy, with which he competed for one season in Formula Renault 1.6. Then entered in the Touring Car Championship in 2009/2010, he finished as runner-up in the United Arab Emirates GT Championship (2010/2011) and also claimed second place in the Formula Gulf 1000 series. Holder of a degree in accounting, Mohamed Al-Sahlawi is a beginner in motorsport but he stood out during the selection procedure thanks to his fighting spirit and determination. He also demonstrated an impressive ability to improve rapidly. In the background during the preparations on Friday, he proved to be one of fastest when the drivers completed their first timed laps.

 @MMutawaa

| 81


CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES Du mardi 15 janvier au dimanche 17 novembre, le Championnat du Monde des Rallyes 2013 sillonne la planète de long en large. Des routes verglacées du Monte-Carlo à la boue du Pays de Galles en passant par les routes en terre d’Argentine ou d’Australie, chacune des treize manches se distingue par ses spécificités, qui sont autant de défis pour les hommes et les machines.

82 |


WORLD RALLY CHAMPIONSHIP From Tuesday 15th January until Sunday 17th November, the 2013 World Rally Championship will criss-cross the planet. Starting on the icy roads of Monte Carlo, via gravel tracks of Argentina or Australia, and ending on the Welsh mud, each of the thirteen rounds has its own special characteristics providing the drivers and their cars with a host of daunting challenges.

| 83


LES RÈGLES DU JEU CARACTÉRISTIQUES DES ÉPREUVES Les rallyes peuvent se disputer sur 2, 3 ou 4 jours, avec une distance totale des épreuves spéciales comprise entre 300 et 500 km. Un rallye peut être mixte, mais toutes les spéciales d’une section doivent se disputer sur un même type de revêtement (les spéciales mixtes sont interdites). Il ne peut y avoir plus de 80 km de spéciales entre deux assistances. RECONNAISSANCES Les reconnaissances se déroulent sur deux jours selon le programme défini par l’organisateur. Les équipages peuvent effectuer deux passages par spéciale maximum. La vitesse est limitée et contrôlée par GPS. SHAKEDOWN ET SPÉCIALE QUALIFICATIVE La séance de mise au point permet également de déterminer les ordres de départ de la première étape des rallyes sur neige et terre. Dans un premier temps, les équipages peuvent effectuer deux passages en essais libres. Ensuite, chaque voiture s’élance dans l’ordre du championnat pour un passage chronométré. Les pilotes peuvent ensuite choisir leur ordre de départ pour la première

84 |

section, le plus rapide étant le premier à choisir et ainsi de suite. Les voitures sont placées en parc fermé à l’issue du shakedown qualificatif. Sur les rallyes asphalte, chaque équipage doit effectuer un minimum de quatre passages. SPÉCIALES Pour la première section des rallyes asphalte, les équipages prennent le départ des spéciales dans l’ordre du classement du Championnat du Monde ‘Pilotes’. Ensuite, l’ordre de départ est défini par le classement général de la section précédente. Sur la terre, l’ordre de départ de la première section est défini par le shakedown qualificatif. Ensuite, les pilotes P1 et P2 prennent le départ dans l’ordre inversé du classement général de la section précédente. Les départs sont donnés avec un intervalle de deux minutes minimum entre les voitures. Les spéciales sont chronométrées au dixième de seconde. Le départ est jugé arrêté, tandis que l’arrivée est lancée. Un faux départ est sanctionné par une pénalité de 10’’. ASSISTANCE L’assistance est strictement interdite en dehors des lieux et horaires définis par le programme


THE RULES OF THE GAME CHARACTERISTICS OF THE EVENTS The rallies can last 2, 3 or even 4 days. The total distance of the special stages must be between 300 and 500 kms. A rally can be run on mixed surfaces, but all stages must be held on the same type of surface (mixed stages are forbidden). More than 80 kms of stages between two service halts is not allowed. RECCE Recce takes place according to a programme defined by the organizer. Crews can cover each stage twice maximum. Speed is limited and checked by GPS.

SERVICE Service is strictly forbidden outside the times and places defined by the rally programme. The crew members can work on the car at all times (outside the parc fermé) with the help of the onboard equipment. Services can be carried out in the main parc or in distant zones. The only people allowed to work on the car are the crews and the eight mechanics identified by armbands. During a distant service the equipment that can be used is reduced to a minimum (jack, pressure pins, hand tools). Repairs must be carried out with the parts carried in the car.

SHAKEDOWN AND QUALIFYING STAGE The shakedown also helps to decide the starting order of the first stage on snow and gravel. First of all, the crews can cover the stage twice in free practice. Then each car sets off for a timed run in the championship order. The drivers can then choose their starting order for the first section, the quickest being the first to choose and so on. The cars are placed in parc fermé after the qualifying shakedown. In tarmac rallies each crew must cover the stage four times minimum. STAGES For the first section of tarmac rallies the crews start the stages in the drivers’ world championship order. After that the starting order is decided according to the overall classification of the previous section. On gravel, the starting order for the first section is decided by the qualifying shakedown. Then the P1 and P2 priority drivers start in the reverse order of the general classification of the previous section. There are two-minute minimum intervals between starts. The stages are timed to a tenth of a second. A standing start is given while the finish is a flying one. The penalty for jumping the start is 10s.

TYRES The manufacturers must designate a tyre manufacturer complying with the specification of the FIA for the whole season. The Citroën Total World Rally Team has chosen Michelin. The number of tyres per crew is limited by the supplementary regulations of each rally. A car can carry two spare wheels maximum.

| 85


du rallye. Les membres de l’équipage peuvent toutefois travailler sur la voiture à tout moment (hors parc fermé), à l’aide des équipements embarqués. Les assistances peuvent se dérouler dans le cadre du parc principal ou dans des zones éloignées. Les seules personnes autorisées à intervenir sur les voitures sont les équipages et les huit mécaniciens identifiés par des brassards. Lors d’une assistance éloignée, le matériel autorisé est limité au strict minimum (cric, chandelles, outils manuels). Les réparations doivent être effectuées à l’aide des pièces embarquées dans la voiture. PNEUMATIQUES Les constructeurs doivent désigner un manufacturier de pneumatiques répondant au cahier des charges de la FIA pour toute la saison. Citroën Racing a ainsi choisi Michelin. Les équipages disposent d’un nombre de pneumatiques limité par le règlement particulier de chaque rallye. Une voiture peut embarquer deux roues de secours maximum.

COMPOSANTS MÉCANIQUES Un constructeur engageant deux voitures peut utiliser un maximum de huit châssis pour la saison et chaque voiture ne peut utiliser plus de trois moteurs. Un ‘joker’ d’un moteur par constructeur peut être demandé à la FIA. Le remplacement du turbo en cours d’épreuve est interdit. Chaque constructeur doit nominer trois liens de trois rallyes et un lien de deux rallyes au sein desquels il compte utiliser la même transmis86 |

sion et le même lot de pièces de rechange (berceaux, crémaillères de direction, turbos). Enfin, une voiture ne peut utiliser plus de cinq jeux d’amortisseurs et cinq jeux de pivots par rallye. NOUVEAU DÉPART - RALLY2 Sauf mention contraire dans le règlement particulier de l’épreuve, un équipage ayant abandonné au cours d’une journée peut prendre un nouveau départ le lendemain après avoir reçu des pénalités de cinq minutes pour chaque spéciale non terminée ou manquée (dix minutes de pénalité minimum). Pour préparer ce nouveau départ, l’équipe dispose de trois heures d’assistance. ATTRIBUTION DE POINTS Pour les Championnats du Monde ‘Pilotes’ et ‘Copilotes’, les points sont attribués à l’arrivée de chaque rallye aux 10 premiers équipages selon le barème suivant : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. Les rallyes peuvent inclure une spéciale appelée ‘Power Stage’. Des points supplémentaires sont alors attribués aux trois premiers : 3, 2 et 1 points. Pour le Championnat du Monde ‘Constructeurs’, les points sont attribués aux 10 premiers équipages nominés selon le barème 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points. Tous les résultats sont pris en compte pour effectuer les classements finaux des Championnats. TITRES DÉCERNÉS La FIA attribue les titres de Champions du Monde ‘Pilotes’, ‘Copilotes’ et ‘Constructeurs’. Les constructeurs engagés doivent participer à tous les rallyes en nominant deux World Rally Cars. Le Championnat du Monde ‘Constructeurs’ est également ouvert aux équipes privées, qui doivent s’engager sur au moins sept rallyes, dont un hors-Europe, avec une ou deux World Rally Cars de même marque. ESSAIS Les essais privés sont interdits en dehors de neuf pays de l’Europe de l’Ouest. Un constructeur peut organiser un maximum de 42 jours par année calendaire.


MECHANICAL COMPONENTS A manufacturer who has entered two cars can use eight chassis maximum over the whole season, and each car cannot use more than three engines. Each manufacturer can ask the FIA for a waiver for one additional engine. Replacing the turbo during the rally is forbidden. Each manufacturer must nominate three links of three rallies and one link of two rallie in which he will use the same transmission and the same lot of spare parts (sub frames, steering racks, turbochargers). Finally, a car cannot use more than five sets of dampers and five sets of knuckle joints per rally. RESTART – RALLY 2 Unless stated differently in the event Supplementary Regulations, a crew that has retired during a day of the rally can restart the next day after being given a 5-minute penalty for each stage it has not finished or missed (minimum penalty, 10 minutes). The crew is allowed three hours service to prepare for this restart. ATTRIBUTION OF POINTS For the Drivers’ and Co-drivers’ World Championship points are awarded at the end of each rally

to the first ten crews according to the following scale: 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2, 1. Additional points are awarded to the first three in the Power stage (3,2,1). For the Manufacturers’ World Championship points are awarded to the first ten nominated crews according to the following scale: 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2, 1. All results are counted to establish the final overall classifications of the championships. TITLES AWARDED The FIA awards Drivers’, Co-drivers’ and Manufacturers’ titles. Manufacturers must take part in all the rallies by nominating two World Rally cars. The Manufacturers’ World Championship is also open to teams which must undertake to enter at least seven rallies including two outside Europe with one or two World Rally Cars of the same make. TESTING Private testing is forbidden outside the nine countries in Western Europe. A manufacturer can organize test sessions over 42 calendar days per year.

| 87


CALENDRIER 2013

88 |


2013 CALENDAR

08

RALLY FINLAND

09

ADAC RALLYE DEUTSCHLAND

10

RALLY AUSTRALIA

11

RALLYE DE FRANCE - ALSACE

01

RALLYE MONTE-CARLO

02

RALLY SWEDEN

03

RALLY GUANAJUATO MEXICO

04

RALLY DE PORTUGAL

05

RALLY ARGENTINA

06

ACROPOLIS RALLY

12

07

RALLY D’ITALIA SARDEGNA

13

15-20/01/2013 07-10/02/2013 07-10/03/2013 11-14/04/2013 01-04/05/2013

31/05-02/06/2013 20-22/06/2013

01-03/08/2013

22-25/08/2013

12-15/09/2013

03-06/10/2013

RALLY RACC - RALLY DE ESPAÑA 24-27/10/2013

WALES RALLY GB 13-17/11/2013

| 89


15-20/01/2013

RALLYE MONTE-CARLO – Première édition : 1911 – First event : 1911 – Base : Valence (France) et Monaco – Base: Valence (France) and Monaco – Surface : asphalte, neige et glace – Surface: tarmac, snow and ice

 www.acm.mc 

Š UTC+1

De l’Ardèche à l’arrière-pays niçois, le plus ancien rallye du Monde emprunte les magnifiques routes du sud de la France. La principale difficulté vient de la météo, imprévisible à cette période de l’année. From the Ardèche to hills above Monaco, the world’s oldest rally is held on some of the most stunning roads in the south of France. The main difficulty stems from the weather, which can be very unpredictable at this time of year.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

90 |

2013

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2006

Grönholm / Rautianen

Ford Focus RS WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2004

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2003

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC


07-10/02/2013

RALLY SWEDEN – Première édition : 1950 – Base : Hägfors – Surface : neige et glace

 www.rallysweden.com 

– First event : 1950 – Base: Hägfors – Surface: snow and ice

 @RallySweden 

Š  UTC+1

Même s’il emprunte des chemins de terre glacés, le Rallye de Suède est un des plus rapides de la saison grâce au grip procuré par les pneus cloutés. S’il est possible de s’appuyer sur les murs de neige lorsqu’ils sont durs, on peut aussi s’y enliser... Even though it is held on frozen gravel roads, Rally Sweden is one of the quickest of the season, thanks to the grip provided by the use of studded tyres. And although you can run wide onto the snow banks when they’re firm, you can also get stuck in one...

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2013

Ogier / Ingrassia

Volkswagen Polo R WRC

2012

Latvala / Antilla

Ford Fiesta RS WRC

2011

Hirvonen / Lehtinen

Ford Fiesta RS WRC

2010

Hirvonen / Lehtinen

Ford Focus RS WRC 09

2008

Latvala / Antilla

Ford Focus RS WRC 07

2007

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC 06

2006

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC 06

2005

Solberg / Mills

Subaru Impreza WRC 2004

2004

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC | 91


07-10/03/2013

RALLY MEXICO – Première édition : 1979 – Base : León – Surface : terre

 www.rallymexico.com 

– First event : 1979 – Base: León – Surface: gravel

 @RallyMexico 

Š UTC-6

Intégré au calendrier du WRC en 2004, le Mexique s’est vite imposé comme un des rendez-vous les plus populaires. C’est aussi le cauchemar des motoristes, qui doivent limiter au maximum la perte de puissance liée à l’altitude. Having joined the WRC calendar in 2004, Mexico quickly became one of the most popular rallies of the year. It is also a nightmare for the engineers, who have to minimise the power lost due to the high altitude of the stages.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

92 |

2013

Ogier / Ingrassia

Volkswagen Polo R WRC

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2010

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2006

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2005

Solberg / Mills

Subaru Impreza WRC 2004


11-14/04/2013

RALLY DE PORTUGAL – Première édition : 1950 – Base : Faro – Surface : terre

 www.rallydeportugal.pt 

– First event : 1950 – Base: Faro – Surface: gravel

 @rallydeportugal 

Š UTC

Longtemps organisé dans le nord du pays, le Rallye du Portugal est désormais basé en Algarve. Très technique, le parcours montagneux est considéré comme une référence permettant de jauger le niveau des différents compétiteurs. Held in the north of the country for a long time, Rally de Portugal is now based in the Algarve. This highly technical, mountainous course is often seen as a benchmark, used to judge the standard of the various competitors.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2013

Ogier / Ingrassia

Volkswagen Polo R WRC

2012

Østberg / Andersson

Ford Fiesta RS WRC

2011

Ogier / Ingrassia

Citroën DS3 WRC

2010

Ogier / Ingrassia

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2001

Mäkinen / Mannisenmaki

Mitsubishi Lancer Evo IV

2000

Burns / Reid

Subaru Impreza WRC 2004 | 93


01-04/05/2013

RALLY ARGENTINA – Première édition : 1980 – Base : Villa Carlos Paz – Surface : terre

– First event : 1980 – Base: Villa Carlos Paz – Surface: gravel

 www.rallyargentina.com 

 @RallyArgentina 

Cette épreuve est avant tout caractérisée par la ferveur du public, inconditionnel du WRC ! Au vu des vitesses atteintes, le terrain s’avère particulièrement exigeant pour les mécaniques et les pneumatiques. This event is above all known for its passionate, WRC-mad crowds! Given the speeds reached on many of the stages, the rally is especially hard on the cars and the tyres.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

94 |

2013

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2009

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2006

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2004

Sainz / Marti

Citroën Xsara WRC

Š UTC-3


31/05-02/06/2013

ACROPOLIS RALLY – Première édition : 1951 – Base : Loutraki – Surface : terre

 www.acropolisrally.gr 

– First event : 1951 – Base: Loutraki – Surface: gravel

 @AcropolisRally 

Š UTC+3

La manche grecque du WRC est considérée à juste titre comme la plus cassante de la saison. Au début de l’été, les températures peuvent être caniculaires et cela ne fait que renforcer la difficulté pour les hommes et les mécaniques. The Greek round of the WRC is rightly considered to be the roughest of the season. Held in early summer, conditions can be stiflingly hot, which only make the event even more difficult for man and machine.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2013

Latvala / Anttila

Volkswagen Polo R WRC

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Ogier / Ingrassia

Citroën DS3 WRC

2009

Hirvonen / Lehtinen

Ford Focus RS WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC

2006

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC | 95


20-22/06/2013

RALLY D’ITALIA SARDEGNA – Première édition : 2004 – Base : Olbia – Surface : terre

– First event : 2004 – Base: Olbia – Surface: gravel

 www.rallyitaliasardegna.com 

 @Rally_d_Italia 

Sablonneuses, sinueuses et truffées de virages masqués, les pistes en terre de l’île italienne constituent un véritable défi pour les pilotes. Le terrain est moins cassant qu’en Grèce, mais il n’en est pas moins exigeant. Sandy, narrow and packed with blind corners, the Italian island’s gravel roads provide a genuine test for the drivers. The road surface is a little bit less rough than in Greece, but it is no less demanding.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

96 |

2013

Ogier / Ingrassia

Volkswagen Polo R WRC

2012

Hirvonen / Lehtinen

Citroën DS3 WRC

2011

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2009

Latvala / Anttila

Ford Focus RS WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC

2006

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

Š UTC+2


01-03/08/2013

RALLY FINLAND – Première édition : 1951 – Base : Jyväskylä – Surface : terre

– First event : 1951 – Base: Jyväskylä – Surface: gravel

 www.nesteoilrallyfinland.fi 

 @RallyFinland 

Š UTC+3

Au pays de Mikko Hirvonen, les pilotes avalent les spéciales tracées sur des routes en terre damée à des vitesses vertigineuses. Evidemment, le Rallye des 1000 Lacs ne serait pas ce qu’il est sans ses mythiques bosses… In Mikko Hirvonen’s native country, the drivers hurtle across the compressed gravel roads at breathtaking speeds. And clearly, the “1000 Lakes Rally” wouldn’t be the same without its legendary jumps…

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2010

Latvala / Anttila

Ford Focus RS WRC

2009

Hirvonen / Lehtinen

Ford Focus RS WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC

2006

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC

| 97


22-25/08/2013

RALLYE DEUTSCHLAND – Première édition : 1982 – Base : Trèves – Surface : asphalte

 www.rallye-deutschland.de 

– First event : 1982 – Base: Trier – Surface: tarmac

 @WRCGermany 

Des spéciales tracées dans le vignoble de la Moselle à celles du camp militaire de Baumholder, le Rallye d’Allemagne est des plus contrastés. Il s’agit de la première manche 100% asphalte de la saison.’. Contested on stages winding through the Mosel vineyards and at the Baumholder military base, Rally Deutschland is full of contrasts. This is the first round of the season to be held exclusively on tarmac roads.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

98 |

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Ogier / Ingrassia

Citroën DS3 WRC

2010

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2009

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2006

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2004

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2003

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2002

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

Š UTC+2


12-15/09/2013

RALLY AUSTRALIA – Première édition : 1989 – Base : Coffs Harbour – Surface : terre

 www.rallyaustralia.com.au 

– First event : 1989 – Base: Coffs Harbour – Surface: gravel

 @RallyAustralia 

Š UTC+10

Organisée en alternance avec la Nouvelle-Zélande, la manche australienne se reconstruit une identité depuis qu’elle s’est installée sur la côte est du continent. Les pistes en terre rouge sont un régal pour les pilotes… sauf en cas de pluie ! Held on alternate years with Rally New Zealand, the Australian round acquired a very distinctive identity when it switched to the east coast of the continent. The drivers love the red gravel roads… unless it rains!

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2011

Hirvonen / Lehtinen

Ford Fiesta RS WRC

2009

Hirvonen / Lehtinen

Ford Fiesta RS WRC

2006

Hirvonen / Lehtinen

Ford Fiesta RS WRC

2005

Duval / Smeets

Citroën Xsara WRC

2004

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2003

Solberg / Mills

Subaru Impreza WRC

| 99


03-06/10/2013

RALLYE DE FRANCE – Première édition : 2010 – Base : Strasbourg – Surface : asphalte

– First event : 2010 – Base: Strasbourg – Surface: tarmac

 www.rallyedefrance.com 

 @rallyedefrance 

Š UTC+2

Basé en Alsace, sur les terres de Sébastien Loeb, le Rallye de France a pris la suite du Tour de Corse en 2010. L’itinéraire visite également les Vosges et le profil extrêmement rapide des routes met en valeur les pilotes au ‘gros cœur’. Based in Alsace, Sébastien Loeb country, the Rallye de France took over from the Tour de Corse as the French round in 2010. The route also takes in the Vosges and the extremely fast nature of the roads rewards drivers with a ‘big heart’.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

100 |

2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Ogier / Ingrassia

Citroën DS3 WRC

2010

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC


24-27/10/2013

RALLY DE ESPAÑA – Première édition : 1957 – Base : Salou – Surface : terre et asphalte

 www.rallyracc.com 

– First event : 1957 – Base: Salou – Surface: gravel and tarmac

 @rallyRACC 

Š UTC+2

Autrefois 100% asphalte, le Rallye d’Espagne s’est muté en épreuve mixte, avec une première journée sur terre suivie de deux sur tarmac. Les larges spéciales catalanes sont typées ‘circuit’, avec un revêtement lisse et beaucoup de grip. Previously held exclusively on tarmac, Rally de Espana has been transformed into a mixed surface event, with the first leg on gravel followed by two days on tarmac. The Catalan event is contested on wide, sweeping, circuit-style roads, with a smooth surface and high levels of grip.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME 2012

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2011

Loeb / Elena

Citroën DS3 WRC

2010

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2009

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2006

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

2005

Loeb / Elena

Citroën Xsara WRC

1999

Bulgaski / Chiaroni

Citroën Xsara Kit-Car | 101


13-17/11/2013

WALES RALLY GB – Première édition : 1932 – Base : Deeside – Surface : terre

 www.walesrallygb.com 

– First event : 1932 – Base: Deeside – Surface: gravel

 @WalesRallyGB 

Š UTC

Clôturant traditionnellement la saison, le Rallye de GrandeBretagne se déroule au Pays de Galles. A cette époque de l’année, le froid, la pluie, le brouillard ou même la neige rendent les spéciales forestières extrêmement délicates à négocier. Wales Rally GB, traditionally the final event of the WRC season, is held in Wales. At this time of year, low temperatures, rain, fog and occasionally snow can make the forest stages extremely difficult to negotiate.

PALMARÈS WRC WRC HALL OF FAME

102 |

2012

Latvala / Anttila

Ford Fiesta RS WRC

2011

Latvala / Anttila

Ford Fiesta RS WRC

2010

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2009

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2008

Loeb / Elena

Citroën C4 WRC

2007

Hirvonen / Lehtinen

Ford Focus RS WRC

2006

Grönholm / Rautiainen

Ford Focus RS WRC


| 103


CHAMPIONNAT DU MOYEN-ORIENT DES RALLYES Créé dès 1984, le Championnat du Moyen-Orient des Rallyes fait figure de tradition au sein d’une région qui montre un intérêt toujours grandissant pour le sport automobile. L’engagement officiel de Citroën Racing contribue à mettre en lumière une compétition disputée sur des terrains parmi les plus exigeants de la planète.

104 |


MIDDLE EAST RALLY CHAMPIONSHIP Created in 1984, the Middle East Rally Championship is a long standing event in a region that is increasingly interested in motorsport. The entry of a CitroĂŤn Racing works team sheds even more light on this championship contested in some of the most demanding conditions on the planet.

| 105


LES RÈGLES DU JEU CARACTÉRISTIQUES DES ÉPREUVES Il est recommandé que les rallyes se déroulent sur deux étapes, avec une distance totale des épreuves spéciales comprise entre 250 et 300 km. La longueur maximale d’une spéciale est de 33 km. VOITURES ADMISES Les rallyes sont globalement ouverts à tous les types de voitures à l’exception des World Rally Cars. Au sommet de la hiérarchie, la classe 2 regroupe les voitures R4, R5, S2000 et S2000Rallye, également connues sous la dénomination Regional Rally Cars. NOUVEAU DÉPART – RALLY2 Un équipage n’ayant pas terminé une étape peut reprendre le départ du rallye le lendemain, avec une pénalité de 5 minutes par spéciale non termi-

106 |

née (minimum de 10 minutes). Un abandon lors de la dernière étape est définitif. ATTRIBUTION DE POINTS Les 10 premiers marquent des points selon le même barème que dans tous les championnats FIA : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 point. Contrairement au Championnat d’Europe, il n’est pas prévu de points de bonus à la fin de chaque étape. TITRES DÉCERNÉS Cinq titres sont décernés en fin de saison : Pilotes, Copilotes, Pilotes Groupe N, Pilotes deux roues motrices et Pilotes Junior (nés après le 01/11/87). Pour prétendre aux titres, les pilotes doivent avoir participé à quatre épreuves au minimum. Tous les résultats sont pris en compte pour établir le classement des championnats.


CALENDRIER 2013 2013 CALENDAR 25-26/01/2013

Qatar

21-23/03/2013

Koweït  Kuwait

09-11/05/2013

Jordanie  Jordan

06-08/09/2013

Liban  Lebanon

01-03/11/2013

Chypre  Cyprus

28-30/11/2013

Dubai

THE RULES OF THE GAME CHARACTERISTICS OF THE EVENTS It is recommended that rallies are held over two legs, with the total distance of timed stages lying somewhere between 250 and 300km. The maximum length of a special stage is 33km. PERMITTED CARS Rallies are generally open to all types of cars except for World Rally Cars. At the top of the ladder, class 2 features R4, R5, S2000 and S2000-Rally cars, also known as Regional Rally Cars. SECOND START – RALLY2 Any crew that fails to finish a leg may rejoin the rally the following day, with a five-minute penalty for each uncompleted stage (minimum of ten minutes). Any retirements on the last leg are final.

ALLOCATION OF POINTS The top 10 score points according to the same scale as in all FIA championships: 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 and 1. Unlike the European championship, there are no bonus points awarded at the end of each leg. TITLES AWARDED Five titles are awarded at the end of the season: Drivers’, Co-drivers’, Group N Drivers’, Twowheel drive Drivers’ and Junior Drivers’ (born after 01/11/87). To be in contention for the titles, drivers must have taken part in at least four events. All results count towards the championship standings.

| 107


CITROËN TOP DRIVER Nouveauté de la saison 2013, le Citroën Top Driver est la formule de promotion ultime de Citroën Racing. Les équipages s’affrontent sur six manches du WRC3 avec une seule ambition : remporter le titre et la dotation constituée d’un programme en WRC2 avec la Citroën DS3 R5 !

108 |


MIDDLE EAST RALLY CHAMPIONSHIP CITROテ起 TOP DRIVER Created in 1984, the Middle East Rally Championship is a long standing event in a region that is increasingly New interested motorsport. of Top a Citroテォn for thein2013 season,The the entry Citroテォn Racing works team sheds evenDriver more series light on thisultimate championship contested in is the in promotional some of the most demanding conditions on the planet. formulas. The crews contest six rounds of the WRC3, all with the same aim: win the title and the prize on offer, a programme in WRC2 in a Citroテォn DS3 R5!

| 109


LES RÈGLES DU JEU ENGAGEMENT Le Citroën Top Driver est ouvert à tous les pilotes inscrits au WRC3, à l’exception de ceux figurant sur la liste prioritaire FIA. L’inscription peut s’effectuer à tout moment, au minimum 15 jours avant la date de clôture des engagements du premier rallye auquel le pilote souhaite participer. Chaque pilote doit désigner un Team auquel il est rattaché. Un Team ne peut aligner plus de deux voitures par course.

110 |

et K2, K4, K6 ou KM6 pour la terre. Les limitations sont celles en vigueur dans le règlement particulier de l’épreuve. DOTATION Le pilote vainqueur sera récompensé par la participation à six rallyes du WRC2 2014 au volant d’une Citroën DS3 R5. Le team vainqueur se verra proposer l’exploitation du véhicule.

VOITURES ADMISES Le Citroën Top Driver est ouvert aux Citroën DS3 R3 répondant au règlement technique de la formule. Les voitures sont soumises aux scellés du moteur, du turbo et de la boîte de vitesses. L’utilisation des lubrifiants Total est obligatoire.

ATTRIBUTION DE POINTS Les points seront attribués aux dix premiers, selon le classement des classes 5 et 6 confondues et selon le barème FIA : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 point. Chaque Team comptabilisera les points marqués par sa ou ses deux voitures.

PNEUMATIQUES Les voitures sont équipées de pneus Pirelli de types RX5, RX7, RX9 ou RE7 pour l’asphalte,

TITRES DÉCERNÉS Deux titres sont décernés en fin de saison : Pilotes et Teams. Tous les résultats sont retenus.


3

THE RULES OF THE GAME ENTRY Citroën Top Driver is open to all drivers registered in the WRC3, except for those on the FIA’s priority list. Drivers can register for the series at any time up to 15 days before the closing date for entries for the first rally in which he or she wishes to take part. Each driver must designate a Team with which he/she is competing. A Team can only enter a maximum of two cars per rally. PERMITTED CARS Citroën Top Driver is open to Citroën DS3 R3s that meet the formula’s technical regulations. The cars’ engines, turbochargers and gearboxes must be sealed. The use of Total lubricants is mandatory.

6

01-03/08

Wales Rally GB 13-17/11

4 5

Rally Finland

ADAC Rallye Deutschland 22-25/08

Rallye de France-Alsace 03-06/10

2 1

Rally d’Italia Sardegna 20-23/06

Rally de Portugal 11-14/04

TYRES Cars are equipped with Pirelli RX5, RX7, RX9 or RE7 type tyres for tarmac and K2, K4, K6 or KM6 type tyres for gravel. The limitations on use are those stated in the specific regulations of the event.

ALLOCATION OF POINTS Points will be allocated to the top ten, in line with the merged 5 and 6 classes, and according to the FIA scale: 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 and 1. Each Team will score the points secured by its car(s).

PRIZE The winning driver will secure participation in six rallies in the 2014 WRC2 in a Citroën DS3 R5. The winning team will have the chance to operate the car.

TITLES AWARDED Two titles are awarded at the end of the season: Drivers’ and Teams’. All results count towards the standings.

 www.citroentopdriver.com | 111


PILOTES 2013

59 BRYAN BOUFFIER DELTA RALLY TEAM

Age : 34 ans Copilote : Xavier Panseri Pays : France

Age: 34 years old Codriver: Xavier Panseri Country: France

61 SIMONE CAMPEDELLI SAINTÉLOC RACING

Age : 25 ans Age: 25 years old Copilote : Matteo Chiarcossi Codriver: Matteo Chiarcossi Pays : Italie Country: Italy

 www.simonecampedelli.com 

 @SimoCampedelli

51 SÉBASTIEN CHARDONNET TOP TEAMS

Age : 24 ans Age: 24 years old Copilote : Thibault de la Haye Codriver: Thibault de la Haye Pays : France Country: France

 www.sebastienchardonnet.com 

 @SebChardo

62 STÉPHANE CONSANI DELTA RALLY TEAM

Age : 22 ans Copilote : Maxime Vilmot Pays : France

Age: 22 years old Codriver: Maxime Vilmot Country: France

 @StephaneConsani

60 KEITH CRONIN

CHARLES HUST CITROËN BELFAST

Age : 27 ans Copilote : Clark Marshall Pays : Irlande

Age: 27 years old Codriver: Clark Marshall Country: Ireland

 www.keithcroninrallying.com  112 |

 @KeithC_Rally


2013 DRIVERS

57 FEDERICO DELLA CASA GEMA RACING TEAM

Age : 21 ans Copilote : Marco Menchini Pays : Suisse

Age: 21 years old Codriver: Marco Menchini Country: Switzerland

53 ALASTAIR FISHER SAINTÉLOC RACING

Age : 24 ans Copilote : Gordon Noble Pays : Grande-Bretagne

 www.alastairfisher.com 

Age: 24 years old Codriver: Gordon Noble Country: Great Britain

 @alastair_fisher

52 QUENTIN GILBERT TOP TEAMS

Age : 23 ans Age: 23 years old Copilote : Isabelle Galmiche Codriver: Isabelle Galmiche Pays : France Country: France

 www.quentin-gilbert.com 

 @gilbert_quentin

56 FRANCESCO PARLI BP RACING

Age : 41 ans Copilote : Tania Canton Pays : Suisse

 www.francescoparli.com 

Age: 41 years old Codriver: Tania Canton Country: Switzerland

 @FrancescoParli1

58 CHRISTIAN RIEDEMANN

CHARLES HUST CITROËN BELFAST

Age : 25 ans Copilote : Lara Vanneste Pays : Allemagne

Age: 25 years old Codriver: Lara Vanneste Country: Germany

 www.christianriedemann.com 

 @ChristianRiede | 113


CITROËN RACING TROPHY Véritables viviers de talents, les Citroën Racing Trophy et Citroën Racing Trophy Junior, respectivement réservés aux DS3 R3 et DS3 R1, sont organisés dans huit pays européens en 2013. A genuine breeding ground for talented young drivers, the Citroën Racing Trophy and the Junior Citroën Racing Trophy, restricted to DS3 R3s and DS3 R1s respectively, are held in eight European countries in 2013.

114 |


| 115


CALENDRIERS 2013 2013 CALENDARS ALLEMAGNE  GERMANY CITROËN RACING TROPHY JUNIOR 28/02-02/03

ADAC Pfalz-Westrich-Rallye

21-23/03

ADAC Wikinger-Rallye

12-13/04

ADAC Hessen-Rallye

02-04/05

AvD Sachsen-Rallye

15-18/08

ADAC Rallye Deutschland

20-21/09

ADAC Saarland-Rallye

 www.citroen-trophy.de

BELGIQUE  BELGIUM CITROËN RACING TROPHY CITROËN RACING TROPHY JUNIOR

 www.citroenracingtrophy.be

116 |

28/02-02/03

ADAC Pfalz-Westrich-Rallye (GER)

28-29/04

Rallye de Wallonie

27-29/06

Geko Ypres Rally

19-20/07

Rallye du Luxembourg (LUX)

06-07/09

Omloop Van Vlaanderen Rally

27-28/09

East Belgian Rally

01-03/11

Rallye du Condroz


FRANCE CITROËN RACING TROPHY JUNIOR 19-20/04

Rallye Lyon Charbonnières

17-18/05

Rallye Région Limousin

13-14/07

Rallye du Rouergue

05-06/09

Rallye Mont-Blanc Morzine

12-13/10

Rallye d’Antibes

22-24/11

Rallye du Var

CITROËN RACING TROPHY 19-20/04

Rallye Lyon Charbonnières

17-18/05

Rallye Région Limousin

29-30/06

Rallye Terre de Langres

27-28/07

Rallye Terre d’Auxerre

31/08-01/09

Rallye Terre de Lozère Sud de France

22-24/11

Rallye du Var

 www.citroenracingtrophy.fr

| 117


ITALIE  ITALY CITROËN RACING TROPHY 24/03

Rally del Ciocco

13/04

Rally 1000 Miglia

18/05

Rally Adriatico

14/07

Rally San Marino

01/09

Rally Friuli

13/10

Rallye Sanremo

 www.ds3r3racingtrophy.it

POLOGNE  POLAND CITROËN RACING TROPHY JUNIOR 12-14/04

Rajd Świdnicki

23-25/05

Rajd Wisły

05-07/07

Rajd Karkonoski

08-10/08

Rajd Rzeszowski

17-19/10

Rajd Dolnośląski

CITROËN RACING TROPHY 12-14/04

Rajd Świdnicki

23-25/05

Rajd Wisły

05-07/07

Rajd Karkonoski

08-10/08

Rajd Rzeszowski

27-29/09

Rajd Polski

17-19/10

Rajd Dolnośląski

 www.citroenracingtrophy.pl

118 |


RÉPUBLIQUE TCHÈQUE  CZECH REPUBLIC CITROËN RACING TROPHY 19-24/04

Rallye Šumava Klatovy

24-25/05

Rallye Český Krumlov

21-22/06

Rally Hustopeče

12-13/07

Bohemia Rally

30/08-01/09

Barum Czech rally Zlin

04-05/10

Rally Příbram

 www.citroenracingtrophy.cz

SUISSE  SWITZERLAND CITROËN RACING TROPHY & CITROËN RACING TROPHY JUNIOR 03-04/05

Critérium Jurassien

31/05-01/06

Rallye du Chablais

21-22/06

Rallye du Tessin

20-21/09

Rallye de Suran (FRA)

24-26/10

Rallye du Valais

ROYAUME-UNI  UNITED KINGDOM CITROËN RACING TROPHY

 www.citroenracingtrophy.com 

06-07/04

Bulldog Rally

04-05/05

Pirelli Rally

31/05-01/06

Jim Clark Rally

29-30/06

Scottish Rally

23-24/08

Ulster Rally

28-29/09

Trackrod Rally

19-20/10

Sunseeker Rally

 @CRTrophy

| 119


CONTACTS PRESSE  MEDIA CONTACTS MARIE-PIERRE ROSSI Responsable communication & évènements Communications & events manager

LINDA MARTINS Attachée de presse Press officer

Tel : +33 676 870 212 Email : mariepierre.rossi@citroen.com

Tel : +33 685 262 791 Email : linda.martins@citroen.com

Des photos et des vidéos libres de droits pour la presse sont disponibles sur notre site media :

Photos and videos copyright free for the press are available from our media website:

www.citroenracingmedia.com

www.citroenracingmedia.com

Pour obtenir plus d’informations sur Citroën, consultez le site www.citroen-presse.com

For further information about Citroën go to the site www.citroen-presse.com

COMPÉTITION CLIENTS  CUSTOMER RACING Marek Nawarecki Responsable compétition-clients Customer racing manager

Alexis Avril Responsable technique compétition-clients Customer racing technical manager

Tel : +33 1 30 70 20 40 Email: marek.nawarecki@citroen.com

Tel : +33 1 30 84 04 29 Email: alexis.avril@citroen.com

Jean-François Liénéré Responsable programmes compétition-clients Customer racing programmes manager

Benoît Picard Responsable boutique compétition-clients Customer racing shop manager

Tel : +33 1 30 84 04 55 Email: jeanfrancois.lienere@citroen.com

Tel : +33 1 30 84 07 23 Email: benoit.picard@citroen.com

Sites web : boutique.citroenracing.com - www.citroentopdriver.com - www.citroenracingtrophy.fr


www.citroen-wrc.com

www.facebook.com/citroenracing

www.dailymotion.com/citroenracing

www.twitter.com/citroenracing

www.instagram.com/citroenracing

www.foursquare.com/citroenracing

Citroën Racing - 19, allée des Marronniers - F-78035 Versailles Tel : +33 1 30 84 04 04 - Fax : +33 1 30 84 04 60 Ce guide est édité par Citroën Racing Communication. Conception, rédaction et réalisation : Zone Rouge – Traduction : Espace Anglais –­Photos : André Lavadinho, McKlein, Nicolas Zwickel, DPPI et Citroën Communication © Citroën Racing Juillet 2013 Document non contractuel et sans valeur réglementaire.

This guide is published by Citroën Racing Communications. Design, words and production by Zone Rouge – Translation: Espace Anglais – Photos: André Lavadinho, McKlein, Nicolas Zwickel, DPPI and Citroën Communication © Citroën Racing July 2013 Non-contractual document – no regulatory value.



Citroën Racing - Guide 2013