Page 80

de même dans de nombreux pays anglo-saxons, puisqu’une partie des émissions disponibles en France sont en fait des adaptations de programmes nés au Royaume-Unis ou aux États-Unis. Allant du programme court de deux minutes, au documentaire de plus d’une heure, tous les formats ont su faire leur place dans le paysage télévisuel français. Certains ont connu plus de succès que d’autres et poursuivent une ascension continue, tandis que d’autres ont eu une durée de vie très limitée dans le temps. Nous avons tenté de dresser une liste non exhaustive des émissions culinaires diffusée en France de 1954 à aujourd’hui (voir documents annexes pp. 109–112). Cette liste fait office de corpus et tente de donner un échantillon représentatif des émissions diffusées au fil du temps. Nous discernons alors deux types d’émissions, les émissions à portée pédagogique et les émissions culinaires de télé-réalité.

36 Bon appétit bien sûr !, France 3, présentée par Joël Robuchon et produite par Guy Job, 2000–2009 37 La cuisine des Mousquetaires, FR3 et France 3, présentée par Maïté Ordonez, assistée par Micheline Banzet, 1983–1999

La première catégorie d’émission – émissions à portée pédagogique – a toujours fonctionné (et encore aujourd’hui) sur le principe simple d’une transmission culturelle et pratique par la démonstration de savoir-faire, de gestes et de techniques concrètes. En permettant de refaire chez soi « comme un chef » des plats souvent traditionnels mais élaborés, ces émissions se popularisent et rencontrent un franc succès. Offrir aux téléspectateurs la possibilité de reproduire ces recettes chez soi est un moyen de transmettre une bonne image de la cuisine. Si l’on s’y intéresse et que l’on désire passer à l’action, cela exige souvent du temps, de la patience, de la précision et une certaine passion pour la cuisine. Bon appétit bien sûr ! 36 et La cuisine des Mousquetaires 37 en sont de parfaites illustrations. Le dispositif est simple, les chefs cuisiniers sont face caméra et installés derrière un plan de travail. De cette manière toutes les actions sont montrées aux téléspectateurs. Il existe aussi des

42 — II. Communication autour des produits alimentaires

L'image dévorante  

Mémoire DNSEP 5e année Design graphique Multimédia ÉSA des Pyrénées — site de Pau Zoë Husson — mars 2016 "Quand les gens ne savent plus...

L'image dévorante  

Mémoire DNSEP 5e année Design graphique Multimédia ÉSA des Pyrénées — site de Pau Zoë Husson — mars 2016 "Quand les gens ne savent plus...

Advertisement