Page 51

mentir sur la composition réelle des produits que l’on achète ? Comment savoir si l’on a bien à faire à un produit du terroir ? Il serait bon que nous sachions faire la différence entre un vrai produit du terroir, et l’image d’un produit du terroir. Ces questions sont une parfaite transition pour introduire la partie suivante de ce mémoire, qui questionnera la communication et la législation des produits alimentaires. Nous pensons que cette rétrospective historique et culturelle était nécessaire afin de comprendre le rapport qu’entretiennent les français avec l’alimentation. Nous avons mis en évidence des attitudes qui semblent être le fruit d’une tradition, d’une culture et d’une histoire propres au pays. Mais pouvons-nous croire qu’aujourd’hui encore, seuls les vestiges culturels agissent encore sur la consommation alimentaire française ? Après ce point de vue culturel nous allons, dans une deuxième partie, prendre le point de vue de l’image. L’image en tant qu’objet visuel. Comment l’image participe à la construction d’une culture alimentaire ? Nous allons aussi parler des médias qui influencent et banalisent l’image de la nourriture. Nous verrons comment ils ont construit une image précise de l’alimentation et qu’il est désormais difficile de prendre du recul face à celle-ci. Cependant, nous verrons que les médias suscitent aussi une attitude éco-responsable.

35 — I. Cultures et pratiques de l’alimentation de 1900 à nos jours

L'image dévorante  

Mémoire DNSEP 5e année Design graphique Multimédia ÉSA des Pyrénées — site de Pau Zoë Husson — mars 2016 "Quand les gens ne savent plus...

L'image dévorante  

Mémoire DNSEP 5e année Design graphique Multimédia ÉSA des Pyrénées — site de Pau Zoë Husson — mars 2016 "Quand les gens ne savent plus...

Advertisement