Issuu on Google+

MALIKOVA MONIKA ÉTUDIANTE EN ARCHITECTURE DU PAYSAGE Haute Ecole Charlemagne- ISI Gembloux- CAMBRE Bruxelles.


SOMMAIRE

1. Nouvelles formes d’habitation, WELLEKAMP, WOLFSBURG, ALLEMAGNE, 2008. 2. RÉAMÉNAGEMENT D’UNE LIAISON URBAINE-RURALE A LEIPZIG, 2008. 3. RÉAMÉNAGEMENT DU QUARTIER NORD DE BRUXELLES, BELGIQUE, 2007. 4. COMPOSITION DE CORPS ET L’ESPACE 5. DIVERS: URBANISME, CARTOGRAPHIE ET COUPES TECHNIQUES.


NOUVELLES FORMES D’HABITATIONS, WOLFSBURG, ALLEMAGNE PREMIER PRIX DU JURY ET DU PUBLIC DANS LE CADRE DU WORKSCHOP HABITATION VERTE.

1


NOUVELLES FORMES D’HABITATIONS 1

A 39

L 3 2

8 B 18

2 K 9

Dans le cadre du workshop organisé par la ville de Wolfsburg et ciblé sur le thème des habitations vertes, Wellekamp un quartier clé pour l’histoire de la ville a été proposé pour le réaménagement. Wolfsburg se trouve à environ 30 minutes en train de Hannover. C’est la ville où s’est développé Volkswagen. Wellekamp est un des premiers quartiers de la ville, construit afin de loger les ouvriers de la première usine de Volkswagen. Dû à leur importance historique dans la ville, les bâtiments du quartier Wellekamp sont classés en tant que la patrimoine architectural à protéger. Cependant ces logements ne sont plus adaptés à accueillir des jeunes familles d’aujourd’hui. Il s’agit de la principale problématique de la ville qui voit sa population vieillir mais pourtant qui fait tout pour attirer une population jeune et dynamique dans la ville. Toute la ville est construite selon un concept qui met en évidence un contraste entre l’ancienne et la nouvelle architecture. Wellekamp offre la possibilité d’habiter dans un parc avec une place centrale engazonnée et plantée d’arbres verts.


NOUVELLES FORMES D’HABITATIONS ERHOLUNGSLEBE

BEDARFEN

ARBEIT

ZU HAUSE

Modèle de vie des années 60.

Modèle de vie actuel.


NOUVELLES FORMES D’HABITATIONS Le concept du projet repose sur la confrontation du modèle de vient des années 60 et du mode de vie actuel. Le principe est de rester dans l’idée de la ville qui réalise un contraste entre l’ancienne architecture et l’architecture moderne. Alors que dans les années 60 on parcourrais une distance entre les différents domaines (Habitat-travail-services-loisirs), actuellement on préfère avoir tout près de soit et des créer finalement une anamorphose dans les schéma des années 60. La société actuelle vie d’une manière plus intensive et possède moins de temps à effectuer des grandes distances entre ces différents éléments. Il s’agit donc de construire un complexe où toutes ces fonctions se mélangent. Cette nouvelle structure doit rester en lien avec l’ancien quartier de Wellekamp. De ce fait la nouvelle structure est dessinée de manière d’être en contraste nouveau-ancien avec la structure d’origine. La nouvelle rallonge de Wellekamp profites des avantages du quartier, notamment de son grand espace vert central, tout en dynamisant l’entièreté du quartier avec des nouvelles fonctions qui s’y installerons. Par mis ces nouvelles fonctions on note des petits commerces de quartier ainsi que plusieurs bureaux. Pour rester attirer une population jeune on reste dans l’idée de créer une structures présentant des activités attractives comme des jardins se trouvant sur les toits et offrant un panorama sur la ville. D’autres fonctions telles que des activités culturels et sportives sont incorporées dans ce nouveau bâtiment. Wolfsburg est une ville dont l’image clé est la voiture alors pourquoi ne pas habiter avec sa voiture?


NOUVELLES FORMES D’HABITATIONS

Une promenade verte est prévue dans cette structure mettant en évidences ces nouvelles formes d’habitations. Des appartements ayant un ascenseur pour des voitures (image de la ville) ainsi qu’un garage dans l’appartement. Des cantres de sport entre des étages d’habitations défileront au cours de la promenade. En bas de cette promenade suspendue se trouverons plusieurs squares destinés à accueillir des spectacles du quartier ainsi que plusieurs petit commerces servant principalement au quartier.


RÉAMÉNAGEMENT D’UNE LIAISON URBAINE-RURALE A LEIPZIG. DANS LE CADRE DE L’ATELIER PROJET A L4UNIVERSITE DE DRESDEN ET A LA DEMANDE DE LA VILLE DE LEIPZIG.

2


ANALYSE Le projet consiste à relier le centre ville de Leipzig au lac ‘markkleeberger’. Le site est caractérisé par différentes entités. Les axes de circulatio permettent une liaison direct du ste à son environnement tout en faisant également l’objet de rupture. Des éléments forts ressortent du paysage, attirent le regard, aident à nous repérer et nous orientent. Par ces liaisons, ruptures et orientations, un rythme se créé à travers la perception physique et mental du site.

RÉAMÉNAGEMENT D’UNE LIAISON URBAINE-RURALE A LEIPZIG.


concept Les liaisons forment des points d’articulation où la vitesse de notre déplacement est ralentie. on y prend son temps par des activité de détente et de loisir. Trois séquences différentes se déguagent. Chacune d’entre elles représente un monvement différent: ‘rassembler’, ‘canaliser’, ‘éparpiller’. Les deux points exptêmes du site, la ‘Bayerische Bahnhof’ et le lac sont les deux points attractif du projet. L’ancienne gare joue le rôle de porte de la ville elle marque clairemen l’enrée du centre ville et le début d’un ailleurs elle nous incite à voir au delà. L’usine joue le rôle d’articulation entre les deux pôles principaux que sont la ville et le lac. Elle fait l’objet d’un aménagement culturel mixte. L’arrivée au lac s’ouvre sur un vaste paysage. Evasion, on a quitté la ville. Le parcour entre ces trois pôle se fait par 3 thématiques, 3 ‘bandes’: une bande urbaine, une bande verte et une bande active.

RÉAMÉNAGEMENT D’UNE LIAISON URBAINE-RURALE A LEIPZIG.


RÉAMÉNAGEMENT D’UNE LIAISON URBAINE-RURALE A LEIPZIG.


RÉAMÉNAGEMENT DU QUARTIER NORD DE BRUXELLES

3


Projet Bruxelles nord

Le quartier de BruxellesNord est un quartier qu’on peut qualifier de problématique. D’une part on constate la présence d’un quartier d’affaires présentant des problèmes sociaux ainsi que des problèmes d’infrastructures. Le quartier est traversé par un axe routier principal qui engendre une pollution visuelle ainsi qu’auditive. Un espace vert présent sur place est coupé plusieurs fois par cet axe. Un projet de nouveaux logements est mis en place et un aménagement paysager s’exige afin de rendre le quartier attractif à la population. Le concept du projet vient de l’endroit même. Un site où a eu lieu longtemps une activité navale ainsi que ferroviaire. Un site qui était industriel dans le temps et qui en garde des traces encore aujourd’hui. L’idée est de relier le quartier de part et d’autres du canal et de rendre l’endroit attrayant à des manifestations culturelles.


Projet Bruxelles nord

Afin de garder cette identité industrielle du site, une ponctuation à caractère rigoureuse vient se mettre en place. Cette ponctuation est présente par des alignements d’arbres ayant des directions et densités différentes selon les séquences présentes sur le site. Cette Ponctuation est matérialisée également par un mobilier urbain ayant un caractère industriel. Ainsi pourquoi ne pas utiliser des Conteneurs vides à parois mobiles qu’on pourrait remplir de végétaux de manière à en faire des jardins. Chaque conteneur a sa fonction ainsi on retrouve de conteneurs minéraux, végétaux, d’autres ayant une fonction de buffet ou bien de bibliothèque du quartier.


Projet Bruxelles nord


Composition de corps et d’espace

4


Composition de corps et d’espace

l’exercice consiste à former à l’aide de lignes, de surfaces et de volumes, par un procédé d’organisation de ces éléments, un nouveau corps à l’intérieur d’un cube. Création d’une ‘follies’ dans le parc Grossen Garten de dresden.


Plan, coupes et modelisation 3D


Composition de corps et d’espace

Pavillon pour sculptures, jeux de lumière et d’ombre. espace chorégraphique sur le place de la Rathaus, dresden.


divers: Urbanisme, cartographie, coupes techniques.

5


Aménagement d’une Zone d’activités economiques


Cartographie

peupleraie boisement prairies

bâti culture autoroute

route de contournement voirie locale cours d ’eau secondaire cours d ’eau principal


Profil

PROFIL 2

1.70

1.60

1.00

0.00

10.75

10.81

10.89

1.10 1.90

2.10

11.25

11.28

2.83

52.14

43.72 2.60

0.30 0.93

94.31

4.36

48.08 48.38

5.00

38.72 0.70

10.53 10.77

10.62

10.75

10.85 3.22

35.50

0.93 1.10

52.14

40.66 1.40

10.88

10.89 8.09

34.40

0.31

25.07 25.38

5.29

19.78 1.30

29.47 11.00 11.00

11.05

11.10

3.89

15.89

11.25

11.18

23.62 1.20

4.99

4.18

11.48

11.19

escaliers

PENTES (%)

0.37

6.35 6.72

DISTANCES CUMULEES

6.35

00.00

SITUATION PROJET

5.85

10.90

DISTANCES PARTIELLES

12.80

NIVEAUX

MUR

DISTANCES CUMULEES

00.00

23.62

33.47

DISTANCES PARTIELLES

12.72

SITUATION EXISTANTE

11.90

NIVEAUX

11.04

• •• ••• • •••• •• • • • • • • • • • • • • • • • • •

1.10


5

0,1

0,1 0,14

Coupe 2

0

0,01

• • ••• • •• • • •• • • •• ••••••••••••••••••

fondation en empierrement

Coupes techniques: mur de soutenement et escalier. 0,01

0,4

Mortier hydrofuge • • • •• • •••• • • • • • • • • • • Bloc de coffrage • •• • • •• • •• • •• • • • • • • • • • • • • • • • Couvre-mur en Empierrement 22/40 bois 'Itauba' 220x20x5cm 0,59

• • • •• •••• • •• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •• • •• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •• •• •••••• •• • •••••••••••

Drain 80mm de diam. 0,13

• • • • • • ••• •• • •• • • • • • • • • • • • • • • • • 50x50x8cm

11x11x5cm

• • • •• •• •• • •••• • • • • • • • • • • • • • • • •

0,39

0,01

0,04 0,1

fondation en empierrement 0,01

Sable de pose

2%

0,2

1%

0,15

0,73

0,54

Plaque d'acier • • ••• • •• • • •• • • •• ••••••••••••••••••

• • •• • •• •• • •• • • • • • • • • • • • • • • 100/30/10cm

0,1 0,14

1%

0,02

0,2

Mortier de pose 5 0,04 0,1 0,05

0,27

0,05

Fondation • • ••Chevron • •• • •• • •en • • bois ••••••••

0,4

Mortier hydrofuge • • • •• • •••• • • • • • • • • • •

0,59

Bloc de coffrage • •• • • •• • •• • •• • • • • • • • • • • • • • • •

Empierrement 22/40 Drain 80mm de diam.

0,13

Coupe 3 0,27

Fondation • • •• • •• • •• • • • • • • • • • • • •

0,54

0,01

0,07 0,05

0,02

1%

Contre marche en bois 'Itauba' 11x11x7cm

0,01

0,33

0,14

0,01 0,15

0,34

0,21

• • •• • •• • •• •• • • • • • • • • • • • •

Gazon 0,16

0,01

1,4

6

•• • • • ••• • •• • •• • •• • •• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • armature 0,25

0,01

0,33

0,01

0,02

1%

0,07 0,05

Chevron en bois 5x5cm

0,14

0,01 0,15

0,01

Semelle en caoutchouc •• • • •• • ••••••••••• • •• • • • • ••• • • • • • • • • • •

Marche en acier Corten 40x50x5cm

Planche en bois 'Itauba' 220x20x7cm

Contre marche en bois 'Itauba' 11x11x7cm

Fer 'U'

0,15

Coupe 3

Bandelette en acier Corten 100x20x0.8cm

Mortier hydrofuge

0,3

0,01

Semelle en caoutchouc •• • • •• • ••••••••••• • •• • • • • ••• • • • • • • • • • •

Chevron en bois 5x5cm

Marche en acier Corten 40x50x5cm

Planche en bois 'Itauba' 220x20x7cm

Fondation e • • •• • •• • •• •


34

3

0.5

33

0.10

8

38

13

0.08 0.06

R0

10

41

1010

0.10

41

0.12

0.20

10

18

10

41

1

0.30

0.19

0.25 0.10

39 16 15

0.25

19

0.10

0.20 0.15

0.20

0.12

1%

0.20

0.12

38 1%

0.03

1%

17

0.15

16

0.20

0.10

0.60

20

0.60

0.10

1%

0.20

1%

.05

26

0.25

0.03 0.20

38

0.03

0.45

39

15 0.10

0.25

0.15

10

3

4

.05

15 410.10

1.5%

0.10

10

R0

0.22

14

10

0.20

1%

0.20

0.03

39

0.20

0.15

0.25

0.30

7

0.60

0.20

0.10

0.04

1.5%

0.10

1

2

1.5%

0.10

0.10

0.05

12 11

6

5

42

0.10

10

0.53

coupes de voirie et de gradins (projet bxl nord)



Portfolio I