Page 1


Entrevue avec Yann Brouillette le Comic Book Chemist

http://comicbokchemistry.com

Yann Brouillette est professeur de chimie au Collège Dawson. Il publie régulièrement des histoires de science-fiction dans nos pages de Zidara9. Nous l’avons rencontré pour parler de sa deuxième passion…

En tant que docteur en chimie, ne trouvez-vous pas que la science décrite dans les bandes dessinées est abracadabrante ou farfelue? Bien entendu, on trouve de tout dans un univers fantastique. Que ce soit des atomes irréels comme l’adamantium, le vibranium, et la kryptonite ou encore des drogues qui confèrent des capacités hors du commun. Dans cet amas nébuleux de données, j’essaie d’apporter quelques lumières. L’adamantium, par exemple, vient du mot adamant - qui signifie indestructible. Le mot diamant en est justement un dérivé. Certes, l’adamantium n’existe pas, mais le titanium, lui, est un métal bien réel que le corps humain ne rejette pas, utilisé notamment pour les prothèses de hanche ou de fémur. Ainsi donc, si Wolverine devait couvrir ses os d’un métal, il pourrait le faire jusqu’à un certain point en titane.

Vous avez développé l’univers des super-héros canadiens Heroes of the North (HotN) en publiant plus de 300 pages de BD, parallèlement à votre métier de professeur de chimie. Les comic books et la chimie ne sont-ils pas des domaines incompatibles? Il est vrai qu’ils sont différents, mais pas inconciliables. Le hasard a voulu que je signe mon contrat de professeur à Dawson la même semaine que celui d’auteur pour HotN. Cependant, ma passion pour les deux domaines remonte à ma tendre enfance. Les X-Men ont suscité mon intérêt pour la théorie de l’évolution, tout comme l’ont fait Hulk et les Quatre Fantastiques pour les rayons gamma et les rayons cosmiques, respectivement. Pour moi, la chimie et les super-héros se sont toujours bien mélangés. Maintenant lecteur averti et chimiste de formation, je porte un regard attentif à la science dans la fiction. On peut noter, par exemple, que plusieurs éléments chimiques du tableau périodique ont influencé le nom de superhéros; Iron Man, Silver Surfer et les Metal Men pour n’en nommer que quelques-uns. A contrario, certains atomes ont pris l’appellation de certains héros, comme le Thorium (Th, élement 90) qui fait référence à Thor, le dieu scandinave du tonnerre.

D’accord! Mais allons plus loin. Quel autre exemple de composé chimique pourrait expliquer rapidement un phénomène décrit dans une bande dessinée? Prenons Archangel, le mutant qui peut voler dans l’univers des X-Men. Il a des ailes en métal et la peau bleue. De prime abord, cela semble invraisemblable. Mais en fait, si l’on ingère des composés ioniques à base d’argent - pas notre petit change là, mais l’élément chimique numéro 47 (Ag) - eh bien notre corps, loin de le rejeter, l’emmagasine. Ce n’est pas en soi fatal, mais l’inconvénient c’est que ça colore notre peau en bleu... de façon permanente. Ainsi donc, lorsque le personnage d’Apocalypse transforme Angel en Archangel, remplace les ailes de plumes de ce dernier par des ailes en métal et lui colore la peau en bleu; on peut raisonnablement soutenir que ses nouvelles ailes doivent être composées d’argent, en raison de l’effet collatéral de la coloration bleutée de sa peau. Vous croyez que l’auteur a pensé à ça? Bien sûr que non! Bien souvent les récits sont simplement rocambolesques. Par contre, il n’en demeure pas moins que certains faits inusités, rapportés dans les bandes dessinées sont bel et bien scientifiquement documentés. Par  exemple, ce que Warren Ellis et Mark Millar ont fait avec Ultimate Fantastic Four (et autres personnages) est tout à fait crédible et remarquable.



Suite Page 9


COVER: JAVIER MARTINEZ OLIVEROS

SoMMaIre

PAGE 04

BaNDeS DeSSINéeS

PAGE 8, 10, 17 et 20

luDuC

PAGE 11

éDItorIal

étaIt là

ZIDara9 #12 avrIl 2018

PAGE 16 Par réMI ParaDIS

Encore une fois, découvrez un numéro très varié qui saura plaire à tous les goûts! C’est aussi avec plaisir que je vous offre ce numéro gratuIteMeNt au format digital! Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas lire le dernier numéro de Zidara9! PAGE 12

PAGE 18

PAGE 19

BIograPHIeS DeS auteurS emrys Csato Illustrateur & Coloriste Emrys se définie comme un Nerd qui aime participer à des conventions et mettre en valeur les cosplay de ses personnages favoris. Ses histoires préférées traitent de la compréhension mutuelle entre les gens qui pensent différemment. Il adore les chevaux, les choses gay, le jardinage, et les moments sexy en compagnie de son copain. Christopher loup Illustrateur et Coloriste Né à Paris en 1987, Christopher aka Drawage est depuis son plus jeune âge un inconditionnel du dessin et un grand fan de science-fiction. instagram @drawage facebook @ley.chris.officiel léa Matte Illustratrice http://leamatte.cleanfolio.com Léa a complété un Baccalauréat en Bande Dessinée avec une mineure en Arts Visuels en 2011. Elle continua comme artiste autodidacte et travaille présentement comme illustratrice à son compte. Dominic-rafaël gérin alias drako Illustrateur Étant atteint d’un trouble langagier sévère, dès son plus jeune âge, Drako est venu à utiliser le dessin pour s’exprimer. Se limitant à des griboullis au début, il a appris son art en copiant, du mieux qu’il pouvait, les dessins d’auteurs populaires de BD Puis, vers l’âge de 18 ans, il a suivi des cours avec un professeur privé durant deux ans, afin de parfaire son dessin. Drako travaille en collaboration avec son frère, Tarasque, en publiant une série dans le fanzine LeBOB depuis 2011. Une première auto-publication fut réalisée par Drako & Tarasque en 2013 au nom de La Foire aux Démons. http://bestiairefantastick.blogspot.com luduc Scénariste et chroniqueur http://luduc.tv/ Originaire de Trois-Rivières, Luduc débuta Les reportages de Luduc alors qu’il venait tout juste de terminer ses précédents projets. Son but ultime était de montrer en vidéo sa première expérience en tant que cosplayeur (mais d’un point de vue extérieur pour ainsi contredire les médias populaires). La première vidéo connu un franc succès, ce qui incita la continuité vers ce projet. Luc Duchesne fut gradué au Collège Shawinigan en Microédition et Hypermédia mais décida de se perfectionner en conception graphique et montage vidéo, ce qui lui permit de devenir enseignant en 2012, directeur graphique en 2013 et chroniqueur pour le Journal de Montréal en 2016.

PUBLIÉ ET ÉDITÉ PAR RÉMI PARADIS © RÉMI PARADIS ET LES AUTEURS 2018 QUÉBEC (QC), CANADA TOUS DROITS RÉSERVÉS

Jean-Michel gérin alias tarasque Scénariste Tarasque a été diplômé en Arts et Lettres: Littérature au Cégep Garneau en 2008 et en Techniques de la documentation en 2014. Intéressé dès son plus jeune âge par la BD et beaucoup plus tard par la littérature, la poésie, le théâtre et le cinéma, Jean-Michel se mit à la scénarisation de bande dessinée. Tarasque travaille en collaboration avec son frère, Dominic-Rafaël Gérin dit Drako, en publiant une série dans le fanzine LeBOB depuis 2011. Une première auto-publication fut réalisée par Drako & Tarasque en 2013 au nom de La Foire aux Démons. véronique Savard Illustratrice/Coloriste veroniquesavard.wixsite.com Diplômée du programme d’animation 3D du Collège Dawson en 2017, Véronique Savard est une illustratrice québécoise travaillant surtout en tant que “Concept Artist” pour divers entreprises. Julien Janssens Illustrateur/Encreur https://instagram.com/janssens.ju/ Julien est né en Belgique en 1990. Il a étudié le dessin et la BD à l’académie Constantin Meunier de Bruxelles. Bien qu’il se parle lorsqu’il dessine et chante dans la douche, il aime le son de sa voix dans un cornet de fête. Javier Martinez oliveros Illustrateur & Encreur Javier est un graphiste colombien qui rêve d’illustrer des super héros depuis l’enfance. Œuvrant habituellement dans la conception de sites web, il illustre occasionnellement des aventures de super héros canadiens pour l’univers de Heroes of the North et participe pour la cette fois-ci en créant le cover du collectif de Zidara9. http://www.behance.net/jmostudio Yann Brouillette Scénariste yann@comicbookchemistry.com Yann travaille activement à la création d’une «Machine à voyager dans le temps», qui lui permettrait de rédiger davantage de scénarios tout en continuant de lire autant de BD; en plus de répondre à ses responsabilités de père, d’alchimiste et de ninja. Mais il y a un hic! La machine ne progresse qu’à raison de 3600 secondes par heure... Scénariste et co-créateur de l’univers des super-héros canadiens, Heroes of the North, c’est avec enthousiasme qu’il s’est joint à la formidable équipe de Zidara9, afin de partager avec vous, cette fois-ci, des courts récits d’humour saugrenu. Merci à tous les artisans de ce magazine et à ses nombreux lecteurs.


4


5


6


7





Entrevue avec Yann Brouillette (suite) le Comic Book Chemist

http://comicbokchemistry.com sa course au travers les multiples niveaux du plancher. J’ai reproduit cet effet en prenant des verres de polystyrène (ou styromousse) que j’ai suspendus à l’aide de pinces un par-dessus l’autre. J’ai ensuite versé de l’acétone pure dans le premier verre. L’acétone dissout le polystyrène et tombe donc dans le second verre, et ainsi de suite. L’expérience s’accompagne de longs filaments qui pendent et avec un peu de colorant vert, ça donne un effet assez spectaculaire et proche de la scène du film.

Comme enseignant, j’imagine que vous vous servez d’exemples tirés de BD pour expliquer un certain nombre de concepts à vos élèves? Oui. J’ai même créé un cours complémentaire de 45 heures de « chimie des comic books » pour les élèves non-inscrits en science. La relation que je tisse alors entre certaines BD et la chimie me permet d’introduire un aspect souriant et inusité dans une discipline qui est rarement ludique. Quand tu traites de la thermodynamique des réactions, par exemple, les élèves  ne voient pas toujours l’intérêt. En revanche, quand tu leur dis que Iceman devrait être très chaud (et non de glace) s’il crée un environnement de froidure, ils veulent comprendre. L’énergie thermique ne disparaît pas, il faut qu’elle aille ailleurs. C’est le même principe qu’un réfrigérateur. Si Iceman génère du “froid”, c’est qu’il absorbe le “chaud” qui l’entoure. Là, ils comprennent et veulent aller plus loin.

Pouvez-vous nous divulguer sur quoi porteront certaines de vos prochaines vidéos? Autrement dit, nous livrer un scoop? Eh bien je vais plier par la pensée des cuillères, comme Neo dans la Matrice, en utilisant des cuillères faites de gallium, un métal qui fond à 30oC. Je vais changer la trajectoire d’un rayon laser, comme un jedi ou Cyclop des X-Men, en utilisant des aimants ou encore des solutions denses de sucre. Il y aura aussi une vidéo sur Sandman, pour les fans de Spider-Man, bien sûr. Et une dizaine d’autres expériences, reliant différents traits de super-héros avec les données des sciences chimiques.

Et pour tous ceux qui ne peuvent pas s’inscrire à votre cours? On peut trouver plusieurs vidéos sur ma chaîne YouTube CHEM CURIOUS... Ah ah! Grosse plug! Depuis 4 ans, je réalise de courtes vidéos dans lesquelles je reproduis en laboratoire une scène d’un film qui semble être impossible en réalité. Il y a des expériences qui sont trop dangereuses à réaliser à la maison, mais il y en a qu’on peut reproduire à la maison... si tu fais attention.

J’ai vu que vous aviez produit concurremment une série de vidéos qui utilisent des comic books comme réactifs, la série Comic Book Chemistry Literally. De quoi s’agit-il? C’est une idée qui m’est venue en faisant les autres vidéos. Je me suis dit que je pourrais mimer des super pouvoirs en utilisant justement le support papier et/ou plastique de la bande dessinée elle-même. J’ai donc fait flamber un comic de Human Torch, qui est resté à terme intact après que les flammes se soient dissipées. J’aime bien jouer avec le feu. Merci beaucoup d’avoir bien voulu échanger avec nous. Tout le plaisir est pour moi. J’espère que ce court entretien a permis de mettre en lumière que la chimie est bien souvent l’ADN des super-héros. Une métaphore qui invite à relier de manière amusante différents traits de super-héros avec les composés chimiques.

Parmi vos vidéos Chem Curious, laquelle préfèrez-vous? Hum, c’est dur à dire! Les abonnés de ma chaîne semblent aimer mille fois plus tout ce qui a un lien avec Spider-Man. Pour ma part, je préfère la scène qui porte sur le sang acide des Aliens, lequel passe et poursuit

Pour plus de détails http://youtube.com/user/ChemCurious/ http://www.comicbookchemistry.com/




10


11


12


13


14


15


16


17


Luduc Était là luduc.tv

cosplay et culture geek Depuis maintenant 7 ans, je ne cesse de m’étonner du grand nombre d’activités offertes pour notre communauté otaku/geek. Bien sûr, comme beaucoup d’entre nous, j’apprécie spécialement participer à celles-ci pour donner mon avis de fan et d’adepte. Voici certains endroits qui m’ont marqué durant les derniers mois:

me disant « Mais voyons! À quoi bon organiser ça? ». Malgré moi, je ne m’attendais pas à toutes les activités offertes : soccer à bulles (un sport semblable au soccer, sauf que vous êtes à l’intérieur d’un gros ballon en plastique), le Quidditch (sport inspiré de « Harry Potter » dont le concept est de lancer des ballons dans des anneaux suspendus tout en courant avec un balai entre les jambes) et l’entraînement au sabre laser. L’événement n’avait pas succombé à la tentation de faire comme tous les autres compétiteurs et poussait d’elle-même pour y offrir sa propre personnalité. Sur place, j’ai eu le bonheur de rencontrer des invités comme l’excellent humoriste Jérémie Larouche (qui nous fit un grand cadeau en nous offrant son spectacle « La saga des étoiles »), Denis Talbot et Karl Tremblay (qui furent invités à parler de leur passion), ainsi que l’auteur Anne Robillard (qui venait nous parler des « Chevaliers d’Émeraude »).

shawicon

http://www.shawicon.ca Cet événement fait partie des conventions que j’espère voir dans les prochaines années. Le Shawicon, qui se tient à Shawinigan, consiste surtout à inviter des artistes / icônes de notre culture québécoise que normalement, d’autres conventions oublient trop souvent. Par exemple, en 2017, j’ai eu l’honneur de rencontrer le grand Claude Legault, l’un des co-scénaristes derrière « Dans une galaxie près de chez vous ». Et cette année, ce fut le tour du grand François Pérusse de visiter la Mauricie.

L’ORCHESTRE DE JEU VIDÉO http://www.orchestre-ojv.ca/fr

Si vous êtes fans de musique de jeux vidéos, je vous conseille fortement de surveiller les spectacles de l’OJV, une troupe composé de passionnés de musique de jeux vidéos offrant des trames sonores de grands classiques à chacun de leurs concerts. Au courant des années, cette troupe a offert des concerts portant sur la franchise « Zelda », sur les jeux de la « Nintendo 64 », sur les « RPG », etc. Dernièrement, j’ai assisté à deux de leurs plus récents concerts (« Évolution » et « Nostalgeek ») qui se sont surpassés sur le plan musical. Désormais, plus aucun classique en 8-bits ou 16-bits n’avait de secrets pour eux. Chaque musique nous remplit de nostalgie, nous emportant aussi dans un état de sérénité. Je souhaite personnellement « Longue vie! » à ce projet!

GEEKULTURE LANAUDIÈRES https://geekulturelanaudiere.com/

Je croyais qu’à force de fréquenter les conventions pendant 7 ans, j’aurais fait le tour. Le « Geekulture » m’a prouvé le contraire en juin dernier, me montrant que oui, il est possible aussi d’insérer des activités sportives pour les geeks. Au départ, je fus sceptique,

18


SCéNarIo luDuC

IlluS léa Matte

1


Zidara9 volume 12 gratuit  

Pour plus de détails: http://zidara9.com

Zidara9 volume 12 gratuit  

Pour plus de détails: http://zidara9.com

Advertisement