Page 1


stéphanie leduc

entrevue dryade

Stéphanie est l’auteur québécoise de Titi Krapouti et cie (Glénat), de Terre sans dieux (Vents d’Ouest) et de Dryade. Qu’est-ce qui vous a motivé à faire la BD Dryade ? Un voyage de trois mois en Hollande. Avant mon séjour là-bas, je n’avais remarqué que distraitement la BD érotique en général. Là-bas, j’ai découvert dans la section des livres usagés la BD érotique italienne et espagnole des années 70-80. Les dessins étaient superbes, souvent oniriques ou fantaisistes. En lisant d’autres BD du même genre, je me suis aperçue, en tant que lectrice, que l’intrigue des histoires étaient souvent légère, un accessoire qui servait plus à donner un contexte aux successions de scènes torrides qu’à embarquer le lecteur. Je me suis dit que je pouvais essayer d’apporter quelque chose au genre érotique de ce côté là en essayant d’écrire un scénario où les scènes érotiques participent à l’intrigue. J’espère avoir réussi avec Dryade. Quelles sont vos sources d’inspiration pour ce projet? Disons que j’ai utilisé des ingrédients que j’aimais déjà comme le genre fantasy dans le contexte d’un monde post-apocalyptique. Ajoutez à cela un personnage qui vient de naître (Flore) et qui découvre cet univers en même temps que nous. Je trouve que c’est un bon fil conducteur et encore une fois, ça laisse la place à l’improvisation. Qu’est-ce qui se démarque des autres bandes dessinées de son genre? Sans être une spécialiste du genre, (j’en ai lu de mon côté, mais ça reste un petit % de tout ce qui se fait…) je dirais que c’est le style “Erotic-Fantasy” où j’amène des trouvailles différentes que je laisse le plaisir au lecteur de découvrir. ;-) Et comme je disais plus haut, c’est une BD érotique avec une vraie intrigue et non une histoire qui n’est qu’un prétexte pour des scènes érotiques qui s’enchaînent l’une après l’autre. Dans Dryade, les scènes érotiques participent à l’histoires et font avancer l’intrigue avec des personnages auxquels (j’espère !), on peut s’identifier ou, à la limite, comprendre leurs actions dans le contexte de l’univers où ils évoluent. C’était mon défi.

Comment trouvez-vous l’expérience de l’adaptation en film ou en court-métrage? Pour l’instant, nous sommes encore au tout début du développement du court-métrage de Dryade, mais je peux déjà vous dire que ce que j’aime de l’expérience est le travail d’équipe. Pour la première fois, je travaille sur un projet qui résulte d’une collaboration entre différents talents et différentes disciplines. C’est l’antithèse complète de ce que représente le travail d’un auteur de bande dessinée. Ça fait travailler d’autres muscles, c’est le moins qu’on puisse dire !

Couverture et extraits de Dryade

Quel est votre sujet de dessins ou de peinture préféré? À 8 ans, je vous aurais répondu les sirènes et les licornes. J’étais imbattable pour dessiner des chevaux. ;-) Aujourd’hui, j’aime dessiner des corps en mouvement. Et je précise bien, en mouvement. Dessiner un corps uniquement pour l’anatomie ne m’intéresse pas. Voilà pourquoi je suis rarement dans les ateliers de modèle vivant. Il doit y avoir une action. Et des arbres, j’adore dessiner des arbres. Ça se rapproche un peu du dessin abstrait et ça détend. Quels sont vos futurs projets ou les projets que vous travaillez actuellement? En ce moment, j’en suis à la moitié du tome 3 de Titi Krapouti & cie - La réserve étoilée. C’est un spécial Noël qui paraîtra en 2017 aux éditions Vents d’Ouest en Outaouais. Une BD jeunesse bien sucrée avant de retourner ensuite plancher sur le tome 2 d’une série érotique bien salée. À suivre !

Pour plus de détails

w

http://www.stephanieleduc.com


sommaire

Couverture: Marie-Hélène Morin Fafard

Bandes dessinées

zidara9 #10 nano septembre 2016

ATTENTION! écrit et dessiné par EM

illustré par Brandy Woods scénario par Yann Brouillette

PAGE 4

PAGE 9

PAGE 14

mini-EntrevuES

Éditorial

stéphanie Leduc

Dee-D. Mathieu Cassendo

PAGE 2

PAGE 13

abonnez-vous

PAGE 22 Par rémi paradis

Un coup de chance et d’effort de ma part a permis à ce nouveau numéro de voir le jour et d’être l’un des premiers entièrement dessiné par des femmes! Notons qu’elles sont de plus en plus présentes dans le domaine de la bande dessinée québécoise et je crois que c’est important de souligner concrètement leur talent à travers ce nouveau numéro. Que ce soit en entrevue ou en bande dessinée, elles abordent différents thèmes chauds ou sucrés qui illustrent bien que ce n’est pas un domaine réservé qu’aux hommes!

aux deux 2 prochains numéros de Zidara9 pour

10$!

10$ pour 2 numéros, livraison gratuite au Québec! Contactez jemabonne@zidara9.com Prochain numéro: Mi-Octobre spécial HORREUR! Ou visitez http://zidara9.com Soutenez notre magazine de bandes dessinée québécois de Science-Fiction! Publié et édité par Rémi Paradis - © Rémi Paradis et les auteurs de Zidara9 2016 - Québec (Qc), Canada - code UPC: 7-78313-04362-4-10 dépot légal septembre 2016 - Biblio. et archives nationales du Québec 2016 - Biblio. et archives Canada 2016 - tous droits réservés










Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible



!

à l’achat

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

Disponible



!

à l’achat

!

à l’achat

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat



!

à l’achat





Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

10

!

à l’achat


Disponible

Disponible

! à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

11

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

12

!

à l’achat


Dee-D. Mathieu Cassendo

Entrevue

La petite suceuse

Dee est l’auteure québécoise de la bande dessinée « La petite suceuse » à paraître en nov. 2016 au édition BERBER. Quel est le sujet et thème de votre bande dessinée ?

La Petite Suceuse est une série qui touche plusieurs thèmes. Si on se concentre seulement sur l’expérience de la protagoniste, Magdalena, on patauge dans la relation amour-haine qu’elle a avec son père, son envie obsessive d’une révolution et sa quête d’une liberté qui lui a toujours été inconnue. Au premier plan, c’est un grand questionnement sur l’identité et l’affirmation de cette identité. Magdalena est Hemagi : un être aux capacités physiques décuplées, se nourrissant de sang humain et étant au service de l’État canadien. Les Québécois, jamais en face des Hemagis, vont les appeler « vampires ». Mais avec « osti de » devant, parce que plusieurs ne les aiment pas et ce n’est pas un beau mot. Mag en a marre et se décide enfin à prendre l’initiative d’être le changement qu’elle veut voir dans le monde. Mais elle est vraiment fucked up.

Couverture de “La Petite suceuse” par Dee, à paraître au édition BerBer en novembre 2016

Quelle est votre technique ?

Le découpage est fait à la main sur des feuilles brouillon. Les images sont ensuite numérisées, j’fais la mise en page et je fais le brouillon officiel directement par Photoshop. Le reste est numérique. Qu’est-ce qui vous a motivé à réaliser ce projet?

Premièrement, les éditions Berber1313 (rires en canne), deuxièmement, la bière (rires en canne de plus belle), et finalement j’ai juste envie d’écrire et de dessiner. Avec les gâteaux aux bananes, ce sont les choses que je sais faire le mieux, alors pourquoi ne pas l’exploiter jusqu’à épuisement émotionnel? que j’me dis. Avez-vous d’autres futurs projets en chantier?

La Petite Suceuse Tome 2. J’ai aussi un webcomic que je dois entretenir. Ça s’appelle Burr Rain Storm; une histoire de dépression/psychose avec une pincée de pikliz.

Comment en êtes-vous arrivée à faire cette BD?

J’étais très peu sobre. Ha. Je me rappelle être allée lourdement m’écraser sur mon lit, et la phrase « C’que j’aimerais, déposer ma langue sur la chair, Et laisser tout le nectar, Le mélange des fluides, Glisser entre mes lèvres. » m’est venu en tête. Comme ça. Puis j’me suis dit que ce serait vraiment drôle que ça vienne d’une vampiresse. Et, bien que j’étais complètement pétée de fatigue, j’ai trouvé la force de prendre mon carnet et d’écrire ces lignes dans le noir dans le but de les travailler plus tard. Side note : c’était vraiment écrit tout croche à la lumière du jour, c’tait assez drôle. Finalement, j’ai changé « chair » pour « nuque » parce que, t’sais, hein, comme, voilà, c’tait louche.

Pour plus de détails

13

w

https://dmathieucomics.com/

f

https://www.facebook.com/DMathieuComics/


14


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

17

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

18

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible Disponible

!

à l’achat

Disponible

19

!

à l’achat

!

à l’achat


Disponible

Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

Disponible

20

!

à l’achat

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

!

à l’achat


22


23


24


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

25

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

26

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

27

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

28

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

29

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

30

!

à l’achat


Disponible

Disponible

!

à l’achat

!

à l’achat

Disponible

Disponible

!

à l’achat

31

!

à l’achat


LA SCIENCE-FICTION RENCONTRE UNE LÉGENDE CRIE TRADITIONNELLE !

de

Christian Quesnel

Des quatre coins de l’Immensité des Esprits, la monotonie l’appela. Alors, de son cœur, il tira l’énergie. Du soleil, la chaleur. De la Lune, il prit de la boue pour former un nouveau monde, moi, Aski-i.

culturepop.qc.ca À l’aide de tableaux inspirés de pétroglyphes amérindiens millénaires, ce récit graphique fantastique raconte la création du monde par Wésukechak, demi-dieu envoyé par le Créateur pour assurer un équilibre parfait, bien qu’improbable, entre les espèces

Disponible sur :

w w w. m o e l l e g r ap h i qu e . c om

biographies des auteurs

zidara9 #10

Illustratrice, coloriste et scénariste http://arie--e.blogspot.ca Arielle Toute petite, Arielle coloriait des chiens et des hippies souriants sur du gazon vert pétant et le soleil peinturé dans le coin. Avec le temps et la désillusion, ce beau monde s’est transformé en personnages défigurés par la misère humaine. Elle aime danser sur les Doors, dormir et chialer sur la vie.

Nadeshicon

Le

REÇOIT

La Foire Geek

8 octobre 2016

Venez rencontrer des artistes et des marchands de la communauté geek et participer aux ateliers de création.

Entree gratuite !

AU PROFIT DE

ACSA

ADOPTION CHATS SANS ABRIS

www.foiregeek.com www.centreacsa.com www.nadeshicon.com

Brandy Woods Illustratrice et coloriste http://facebook.com/brandywoods.art Brandy est une jeune dessinatrice Titulaire d’un D.E.C. en Illustration & Design du Collège Dawson, à Montréal. En plus d’être une artiste talentueuse, elle fait des arts martiaux et a déjà géré une entreprise de vente d’épées. Elle n’a pas encore décapité de zombie... sauf dans les jeux vidéo. http://brandywoods.com Frank Fournier Coloriste http://zinedetritus.blogspot.ca Né avec un crayon dans la main, il obtient un diplome en graphisme mais rêve dans l’ombre de la BD. Pour l’Association BD de Sherbrooke, il expose des bédés jusqu’à la parution du zine JOKER. En 1985, il fait partie d’une délégation d’auteurs à Angoulème. De 2008 à 2011, il édite le Zine Détritus. Aujourd’hui, il est coloriste occasionnel et rêveur à temps plein! Marie-Hélène Morin “Fafard” Couverture http://facebook.com/fafard Marie-Hélène Morin Fafard, alias Fafard, est une jeune artiste prolifique oeuvrant dans le domaine du jeu vidéo. Elle pratique la bande dessinée par plaisir depuis l’enfance et désire grandement percer dans ce domaine. Marlène Blanchette “Em” illustratrice et scénariste http://ysucae.blogspot.com Marlène, alias Em, est fille de bûcherons de l’Abitibi. Elle voulait devenir une bonne citoyenne jusqu’à ce qu’elle rencontre C, qui lui a montré l’Art et tout ce qui est Bien. S’ensuivit une formation de bédé et de dessin animé et accessoirement de vie, après, bien après, pendant sa traversée du désert et des forêts de sapins géants. Michèle Laframbroise illustratrice et scénariste http://savantefole.wordpress.com Michèle est une savante folle qui adore raconter des histoires de science-fiction, en mots et en images. Elle a publié une vingtaine d’albums de BD et de romans de SF depuis 1992. http://www.heroesofthenorth.com/comics/ Yann Brouillette Scénariste Scénariste et co-créateur de l’univers des super-héros canadiens Heroes of the North, c’est avec enthousiasme qu’il se joint à la formidable équipe de Zidara9 pour vous livrer cette fois-ci plusieurs courtes histoires drôles.

Zidara9 v10 preview  

Pour commander: http://zidara9.com

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you