Page 58

58

LIVRES/ARTS

Offrez des livres !

L’Art de renaître 17 avril 1975 – 7 janvier 1979 : deux millions de morts. Oublier l’horreur, l’impensable. À l’heure où le procès des dirigeants Khmers Rouges s’ouvre, le travail de mémoire s’impose non comme un devoir, mais comme une nécessité. Celle de redonner une humanité à tous ces morts et disparus mais aussi à tous ceux qui leur ont survécu ; les vivants. Deux artistes, Vann Nath et Séra, et une dizaine de jeunes plasticiens de trois écoles d’art du Cambodge tentent de traiter par l’art du génocide. Le centre de ressources audiovisuelles de Bophana a invité les jeunes disciples à produire des œuvres à partir d’archives et du témoignage de leurs maîtres rescapés, exilés. De ce projet original sont nés une exposition et un livre d’art absolument magnifique, trilingue (français, khmer, anglais), où chacune des langues apporte un rythme, une respiration et une

Très vache

Tout le monde a oublié le sens premier du mot vacherie, innocente cabane à vaches, qu’on nomme plus volontiers aujourd’hui baraque, cabane, abri ! Vêtues de bois, de tôle et/ou de pierres, elles sont les témoins de leurs époques révolues, des saisons qui passent, mais peuvent également vivre avec leur temps. L’initiative singulière des Éditions Mardaga fera sans doute des heureux pour les fêtes : elles publient un très bel ouvrage sur le patrimoine rural destiné à abriter nos ruminantes. Baraques, cabanes et autres vacheries propose une balade au cœur de ce patrimoine architectural

L’art d’habiter

Dans le rayon beaux livres à (se faire) offrir pour Noël, les Éditions Parenthèses vous enlèvent tout souci de choix ! La publication de 20 maisons nippones un art d’habiter les petits espaces de l’architecte marseillaise Isabelle Berthet-Bondet, lauréate de nombreux prix et spécialiste du Japon, enchantera néophytes et spécialistes. 200 documents iconographiques de grande qualité illustrent l’art de vivre japonais, dont les maisons reposent sur une véritable philosophie de la spatialité, une dimension sensible de l’habitat. Vingt petits bijoux de douze architectes différents sont parfaitement analysés, grâce aux rencontres entre l’auteur, les

esthétique particulière. Sa force réside aussi bien dans les choix graphiques et chromatiques que dans son propos intelligent, sensible et accessible. À travers l’écriture, la photographie, le reportage, il nous est donné de rencontrer l’humain et d’assister aux mécanismes de la création. Et c’est avec émotion que le lecteur voit, pièce après pièce, ce créateur chercher, se souvenir et transformer les quelques bribes de l’histoire qu’il récolte en un geste pictural. C’est ici que l’histoire le traverse et donne naissance à une œuvre, une mémoire en acte, un espace de liberté : un art résistant, fougueux et débordant. Une idée cadeau pour vous, un soutien généreux pour ces artistes du Cambodge. CLARISSE GUICHARD

totalement oublié à travers une centaine de superbes clichés de Christian Deblanc, Dominique Linel et Jean-Louis Brocart agrémentés de citations de grands noms de la littérature, amoureux des mots et de la nature. Comme le disait le bien nommé Jules Renard : «avoir dans une cabane des rêves d’empereur» est une approche du bonheur ! F.I.

Baraques, cabanes et autres vacheries Éd. Mardaga, 29 euros

bâtisseurs créateurs et les habitants eux-mêmes. En quête de spiritualité, ils dévoilent leur univers protecteur, accueillant la nature avec ses fameux jardins alors que l’occident les conçoit à l’extérieur. Un superbe ouvrage, témoin d’une culture qui a tant inspiré l’architecture occidentale moderniste. FRÉDÉRIC ISOLETTA

20 maisons nippones Isabelle Berthet-Bondet Éd. Parenthèses, 32 euros

Miroir réponds moi Nous connaissons de très beaux ouvrages sur le regard porté par l’occident sur les cultures extra-européennes, sur «les autres mondes» et sur leurs arts, premiers ou non. Mais il est plus rare de se découvrir dans le miroir, et de contempler comment «l’autre» nous perçoit… Hors des sentiers battus, le beau livre L’homme Blanc, vu à travers les œuvres d’art des civilisations non occidentales de l’anthropologue Nicolas Menut est une curieuse invitation à un exotisme excentré peuplé d’œuvres surprenantes parfois inconnues à ce jour, représentant l’homme blanc dans les arts non

occidentaux. Richement illustré et documenté, le regard inversé oscille entre art et histoire, intimement liés, ou comment les figures des «sauvages» qui devenaient familières des conquérants européens percevaient «l’autre au teint pâle» dans leur univers symbolique et artistique. Surprenant ! F.I.

L’homme blanc Nicolas Menut Éd. du Chêne, 39,90 euros

Cambodge, l’Atelier de la Mémoire Soko Phay-Vakalis Sonleuk Thmey Editions Livre + DVD 35 euros

Zibeline n°36  

Toute l'actualité culturelle déc/janv 2010/11 en région PACA

Zibeline n°36  

Toute l'actualité culturelle déc/janv 2010/11 en région PACA

Advertisement