Page 1

zatopekmagazine.com

Cahier

technique en pages centrales

Zatopek

N°26 - trimestriel - mai - juin - juillet 2013 - France - 5.50 €

Le 1

er

Magazine Running & Santé de votre Région

Glucides Boycottez-les !

Enquête

Les coureurs ont-ils le sens de l’humour ?

Marathonien

Pourquoi tu pleures ?

Histoire

Les épreuves qui fichent la honte

STRETCHING

AIDER A COURIR +VITE COMMENT IL PEUT NOUS

L 16992 - 26 - F: 5,50 € - RD

L’actu courses

Raid Normand, Marathon de Strasbourg, Festa Trail, Andorra Ultra Trail

COVER 1_MAG_Zat_26_FR.indd 3

25/03/13 11:19


ZATOPEK EST UNE PUBLICATION DES Editions Sport et Santé sprl 177 rue Vanderkindere B-1180 Bruxelles (Belgique) TVA: BE 0882 202 726 Tel: 00 32 (0)2 538 54 58 Fax: 00 32 (0)2 537 13 38 Email: info@zatopekmagazine.com Site web: www.zatopekmagazine.com SERVICE ABONNEMENTS Sur le site www.zatopekmagazine.com ou par téléphone: 0033 9 62 33 75 05 (France) et 0032 2 538 54 58 (Belgique et autres pays). EDITEUR RESPONSABLE Gilles Goetghebuer 177 rue Vanderkindere B-1180 Bruxelles DIRECTEUR DE PUBLICATION Jean-Paul Bruwier jpb@zatopekmagazine.com CONCEPTION ET GRAPHISME Denis Thiry denis@perfecto.be REDACTEUR EN CHEF DU MAGAZINE Gilles Goetghebuer gilles@zatopekmagazine.com SECRETAIRE DE REDACTION Anna Muratore anna@zatopekmagazine.com ICONOGRAPHIE Olivier Beaufays olivier@zatopekmagazine.com ONT COLLABORE A CE NUMERO: Olivier Beaufays, Aurore Braconnier, Louise Deldicque, Marc Francaux, Anne-Sophie Girault, Gilles Joinau, Roger Igo, Anna Muratore, Palix, Igor Risbane, Vincent Rousseau, Naïm Schneyders. CREDITS PHOTOS Tristan Shu:5; Hong-Kong marathon:8; Andres Rodriguez/Fotolia.com:16; Manu Molle/OC Sport:17; Suunto:18; Poznan Maraton:20; Bas van den Eijkhof:22; Charles Reutlinger:22; ASO/P. Perreve:29,30; Sebastian Thanner/Fotolia. com:30; Spomeidis/triathlon.org:33; Stendenlauf Wörschach:38; ASO/EVA:39,41; ASO:40; Yohann Métay:44,45; Delly Carr/Triathlon.org:47; SCC Events:47; Marathon photos:47; Pascal Tournaire/ UTMB:49; Yuri Arcurs/Fotolia.com:49; The news market:51; Palix: 56,57,59,61; Anne-Sophie Girault:62; Francis de Barbeyrac:63,64,65,66; Naïm Schneyders:26,65; Dumas/DR:4,6,10,21,23,24,26,34,35,36,37,4 3,48,50,52 REGIE PUBLICITE Toutes éditions, Belgique et Luxembourg: Ghislaine De Drijver et Isabelle Crutzen Podium Media Europe SA Mobile: 0032 473 93 41 28 Tel: 00 352 26 90 86 69 Fax: 352 24611082 info@podium-media.biz Skype: jpodium Pour la France et la Suisse: Attr’Action Email: pub@zatopekmagazine.com 213, Avenue Paul de Vivie 84210 Pernes-Les-Fontaines – France Tél: 0033 04 32 80 26 83 Fax: 0033 04 90 61 25 50 Pour le Québec: Mathieu Poirier mathieu@zatopekmagazine.com

SOMMAIRE_

EDITORIAL

I

l y a 50 ans tout juste, le boxeur américain Davey Moore était mis KO au terme d’un terrible combat contre le Cubain Sugar Ramos pour le titre mondial des poids plume. «Ce n’était pas ma soirée», déclare-t-il sobrement à son retour dans le vestiaire avant de perdre connaissance. Il est mort trois jours plus tard des suites de ses blessures. Cela se passait le 25 mars 1963. Tout le monde aurait sans doute oublié cette histoire si quelques semaines plus tard, Bob Dylan n’avait sorti sa célèbre chanson «Who Killed Davey Moore» reprise en français par Graeme Allwright «Qui a tué Davey Moore». Il ne s’agit pas d’une allégorie mais d’une véritable enquête sur les circonstances du décès. A chaque couplet, Dylan interroge les différents acteurs du drame: l’adversaire, l’arbitre, le manager, le public, le journaliste, le bookmaker. Chacun se dédouane à sa façon. «C’est pas moi qui l’ai fait tomber, vous ne pouvez pas m’accuser.» Cette chanson date d’il y a 50 ans. Elle reste comme la plus implacable condamnation du voyeurisme qui constitue malheureusement un des socles du sport-business. Car Davey Moore est loin d’être un cas isolé. On estime qu’au cours du dernier siècle, environ 500 boxeurs dans le monde ont perdu la vie sur le ring. Le bilan est presqu’aussi désastreux dans les autres disciplines. Même en course à pied! Dans un numéro précédent, nous avions dressé la liste des champions de marathon disparus dans des circonstances tragiques: suicides, meurtres, drames domestiques. Il faudra songer à y ajouter le nom du Marocain Abderrahim El Goumri, victime d’un accident de voiture en ce début d’année. L’industrie du sport-spectacle donne alors l’impression d’avoir recréé le mythe grec du Minotaure, une créature mi-homme mi-taureau à laquelle on offrait en sacrifice des jeunes filles et des jeunes garçons pour apaiser sa colère. Dans ce numéro, vous lirez plein de choses passionnantes (NB: on l’espère). Mais ne ratez pas en dernière page le regard sévère porté par un ancien coureur, Francis de Barbeyrac, sur l’état actuel du sport de haut niveau. «On affiche les chronos, les distances, les moyennes», dit-il. «Tout cela prête à une surenchère médiatique qui nous écarte, à mon avis, des vérités du sport. On ancre dans l’esprit des gens que tout cela est hors de portée. Or la bonne leçon à tirer de ces exploits serait au contraire qu’on puisse se dire que tout est possible et donner l’envie à chacun, avec le talent qui est le sien, de s’atteler à de grands objectifs». Comment pourrait-on mieux le dire? Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef (en haut à gauche)

COMMISSION PARITAIRE: 1115 U 89417 IMPRESSION Imprimé en Belgique/Printed in Belgium Imprimerie Bietlot rue du Rond-Point 185 B-6060 Gilly Belgique

04_AJOUTEZ À MON PANIER

34_TEMOIGNAGES

10_COURRIER DES LECTEURS

38_PSYCHOLOGIE

Luxembourg: MPK – Elisabeth Biever 11, rue Ch. Plantin – B.P. 2022 L-1020 Luxembourg Tel: 00 352 499 888 306

12_LA MUSE DU COACH

44_MACADAM PEOPLE

France, Suisse et Québec: MLP ZA de Chesnes -55 bd de la Noirée F-38070 Saint Quentin Fallavier Tel: 04 74 82 39 56

14_ZOOM

46_AU CARREFOUR DE LA NUTRITION

16_DES CHERCHEURS QUI CHERCHENT

50_RENCONTRE

22_CONSEILS SANTE

60_CELA S’EST PASSE PRES DE CHEZ VOUS

24_BIOMECANIQUE

62_INTERVIEW

DISTRIBUTION Belgique: Tondeur Diffusion Patrick Malotaux 9 Avenue Van Kalken 1070 Bruxelles Tel: 02 555 02 11

Trimestriel Mai, Juin, Juillet 2013 N° ISSN 1783-4104 La reproduction des textes et photos publiés dans ce numéro est interdite LA LOCOMOTIVE (toutes éditions) Est un supplément gratuit au trimestriel Zatopek et ne peut être vendue séparément Rédacteurs Belgique: Olivier Beaufays olivier@zatopekmagazine.com Eric Cornu eric@zatopekmagazine.com Jérôme Jacot jejacot@yahoo.fr Christophe Libin christophe@zatopekmagazine.com Rédacteurs France et Suisse: Cyrille Gindre cyrille@volodalen.com Sophie Sartet sophie@zatopekmagazine.com Rédacteur Québec: Mathieu Poirier mathieu@zatopekmagazine.com Conception et graphisme France/Suisse: Attr’Action info@attr-action.com

MAG_Zat 26 Belux.indd 3

Tout ce qu’il faut pour courir à la page La parole est à vous

Posez vos questions à l’entraîneur Vincent Rousseau décrypte une image Le stretching à l’épreuve de la science A la découverte du syndrome de Lucy Le stretching au secours de la performance

La tournée des madeleines

L’humour, toujours l’humour Yohann Metay force le trail Des idées fausses et beaucoup trop sucrées Gary Taubes témoigne à charge contre les glucides

 Les courses les plus infâmantes de l’histoire

Francis de Barbeyrac, le premier globe-trotteur

28_PHYSIOLOGIE

Quand les grosses fatigues nous font pleurer

ATTENTION

Ne ratez pas notre supplément à détacher au centre du magazine.

26_ZATOPEK 3

25/03/13 12:07


AJOUTEZ_À MON PANIER CHAQUE SAISON VOIT FLEURIR SON LOT DE NOUVEAUTÉS, VÊTEMENTS, CHAUSSURES ET AUTRES GADGETS POUR RENDRE LA COURSE À PIED PLUS MODERNE. TOUJOURS PLUS MODERNE. Rubrique réalisée par Olivier Beaufays

GARMIN FÉNIX Impossible de se perdre!

www.garmin.com

Cette montre donne l’heure et la date, mais pas seulement. Elle dispose d’une fonction «boussole» pour ceux qui auraient peur de perdre le nord. Elle donne également l’évaluation de l’altitude grâce à un système double de barométrie et de positionnement GPS. La montre permet aussi d’enregistrer préalablement les coordonnées de quelques points d’excellence: sources naturelles, refuges, lieux-dits ou ravitaillements. A tout moment, on peut aussi enclencher l’option «trackback» qui affiche le chemin du retour.

ADIDAS BOOST Une révolte? Non, Sire, une révolution! Depuis les années 70, le succès des chaussures de course à pied doit beaucoup à la maîtrise d’un matériau connu sous les initiales «EVA» (pour éthylène-acétate de vinyle). Il s’agit d’une mousse qui possède la propriété d’amortir des milliers de chocs sans se tasser. Ses qualités étaient tellement évidentes que toutes les grandes marques y recouraient peu ou prou, ce qui explique aussi les similitudes entre les différents modèles. Il a donc fallu de l’audace à la société adidas pour s’affranchir d’une technologie qui avait si bien fait ses preuves et ceci grâce à une collaboration étroite avec le plus grand groupe chimique du monde (BASF) pour remplacer l’ancienne EVA par une mousse composite appelée «Boost». Le nouveau matériau se présente sous la forme d’un amas de microscopiques billes blanches fabriquées en un alliage plastique (TPU) réputé pour sa souplesse et sa résistance dans le temps. Rien n’a été laissé au hasard! Avant d’équiper les nouveaux modèles de la gamme, ces semelles ont été testées pendant des milliers d’heures à des températures variant de -20 à 40° C. A chaque fois, on vérifiait que la chaussure conservait ses qualités d’amortissement qui sont, paraît-il, trois fois meilleures que celles de l’EVA, ce qui permet d’économiser de la matière (et donc du poids) sous la plante du pied. Mieux encore! La semelle Boost se caractérise par une restitution élastique de l’énergie emmagasinée en phase d’écrasement, ce qui donne l’impression grisante de rebondir sur le sol. A condition d’être bon coureur! Grâce à cela, adidas entend bien regagner les faveurs des coureurs rapides et remonter du même coup dans le classement des marques les plus prisées sur le marché du jogging. Pour les coureurs débutants, elle envisage déjà une transition en douceur avec la confection de nouveaux modèles qui allieraient l’EVA www.adidas.com et le TPU.

L’AVIS D’UN PRO SÉBASTIEN CAMUS, RECORDMAN DE LA TRAVERSÉE DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE À PIED (TROIS JOURS). «Ces appareils sont tellement précieux que le pire qui puisse arriver en expédition serait qu’ils tombent en panne! Avec une autonomie de batterie de 50 heures et une robustesse hors du commun, ce Fénix inspire plutôt confiance. A l’entraînement, je m’en sers aussi pour des relevés de vitesse ascensionnelle. Enfin, j’ai un faible pour la fonction trackback. Comme tous les traileurs, je ne résiste pas à l’appel de nouveaux sentiers à explorer. Grâce à elle, je n’ai plus peur de me perdre.»

L’HOMME QUI SE PRENAIT POUR UNE AUTO

A

la fin du mois de février, la police suisse a été avertie qu’un joggeur se baladait sur l’autoroute A2 à hauteur de Bâle. Interrogé sur ce curieux choix de parcours, le fautif expliqua qu’il suivait la route indiquée par son GPS. L’appareil était-il en panne? Non. Vérification faite, il fonctionnait parfaitement. Seulement, c’était un GPS de voiture!

4 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 4

25/03/13 12:08


AJOUTEZ_À MON PANIER 3 pages


COURRIER_DES LECTEURS RÉAGISSEZ SUR WWW.ZATOPEKMAGAZINE.COM OU ENVOYEZ VOTRE COURRIER Pour la France: 213 avenue Paul de Vivie, 84210 Pernes-les-Fontaines Pour la Belgique: 177 rue Vanderkindere, 1180 Bruxelles

L’avez-vous reconnu?

On pense ce qu’on veut!

Qui est le monsieur sur la photo à l’article sur l’entraînement par intervalles dans votre dernier numéro? S’agit-il de l’auteur Guy Thibault? Merci d’éclairer ma lanterne. Au fait, j’allais oublier: j’ai bien aimé l’article pour la clarté des explications, faciles et pratiques!

Jean-Marie Stavot

Notre réponse: Non, il ne s’agit pas de Guy Thibault mais de Jacques Capelovici, alias «Maître Capello». Les plus anciens parmi nos lecteurs l’auront peutêtre reconnu. On ne sait pas s’il s’y connaissait en physiologie du sport. En revanche, il était incollable sur l’usage de notre belle langue franLe véritable Guy Thibault çaise. Linguiste de formation, il a longtemps animé des émissions de jeux télévisés comme le célèbre «francophonissime» qui opposait des journalistes des télévisions suisse, belge, monégasque, luxembourgeoise, canadienne et française dans les années 70. Il excellait aussi dans la construction de palindromes. On lui doit notamment le célèbre: «Esope reste ici et se repose». Disparu en 2011, ce portrait était une façon de lui rendre hommage en regard d’un encadré qui éclairait un point de terminologie et s’intitulait: «ne pas confondre».

Une puce pour la vie Félicitations pour votre magazine qui propose de vrais contrepieds aux idées reçues. J’apprécie aussi qu’il cherche toujours à se nourrir de l’expérience des autres. Je réside pour le moment en Allemagne. J’ai remarqué qu’ici, le problème posé par les puces de chronométrage a été résolu depuis longtemps, alors qu’en France, cela semble encore être un casse-tête. J’ai acheté la mienne il y a quinze ans pour 25 euros et je l’utilise sur toutes les courses en Allemagne. Pourquoi ne fait-on pas la même chose ailleurs et notamment en France?

J’aime bien la façon dont est présentée la problématique «Courir fait-il maigrir?» et le fait qu’à la fin de l’article il revient à chacun de se forger sa propre opinion. Je préfère cela au mode classique d’écriture par lequel le journaliste veut absolument qu’on partage ses convictions. J’adhère! D’autant que, sur ce type de sujet, il y a presqu’autant de réactions différentes qu’il y a d’individus. Personnellement, le sport ne m’a jamais fait maigrir. Sauf lorsqu’il était accompagné d’un régime.

Corinne Evangelista

Alain Le Roux

Notre réponse: C’est une longue histoire. Au début du chronométrage électronique dans les années 2000, beaucoup d’organisateurs de course en Allemagne ont fait l’investissement d’un système baptisé «ChampionChip». Ces premières puces présentaient le désavantage d’être chères (+/- 25 euros/pièce). Elles étaient soit vendues aux participants qui les gardaient à vie, soit louées pour la durée de l’épreuve. Problème! Il fallait alors les récupérer à l’arrivée. Quant aux puces perdues, elles devaient être rachetées par l’organisateur, ce qui représentait à chaque fois un budget de plusieurs centaines d’euros. Dans les autres pays européens, les choix stratégiques ont été différents. La plupart des organisateurs se contentent de louer les services de sociétés spécialisées qui utilisent désormais des systèmes plus performants avec des puces jetables intégrées dans le dossard. De ce fait, le système ChampionChip est devenu très rare ailleurs qu’en Allemagne. Sauf en triathlon. Et pour cause! Seules les puces ChampionChip supportent sans encombre d’être plongées dans l’eau.

ERRATUM Dans notre article sur l’Entraînement par intervalles du dernier numéro de Zatopek, au graphique de la page 40, la formule présentée pour les calculs est incomplète. Voici ce qu’il fallait lire: Nombre de répétitions = 240,21 - 4,896 x Rapport + 0,025 x Rapport2

In

z

10 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 10

25/03/13 12:09


Trail 80km Individual

14 I 09 I 2013

Trail 80km Run-Bike-Bike Trail 50km Individual

NE

W

Trail 26km Individual de Bruxelles / van Brussel

Have a taste of fresh air in Europe’s capital.

Trail 19km Duo

2014

Info - Registration:

zatopekmagazine .com MAG_Zat 26 Belux.indd 11

25/03/13 12:09


LA MUSE_DU COACH ENVOYEZ-NOUS VOS QUESTIONS ET NOTRE ENTRAÎNEUR ROGER IGO PRENDRA SA PLUS BELLE PLUME POUR VOUS RÉPONDRE. Le courrier doit être adressé à la rédaction: info@zatopekmagazine.com ou directement via notre site www.zatopekmagazine.com. Vous pouvez y poster directement vos questions en cliquant d’abord sur l’onglet «vos réactions» et puis sur «exprimez-vous». Face à l’abondance de courriers, seuls les abonnés auront désormais le privilège d’une réponse longue et personnalisée. Il suffit de mentionner vos noms et prénoms. L’ancien sous-officier d’élite Roger Igo exerce le métier d’entraîneur depuis plus de vingt ans. A 59 ans, il poursuit une carrière qui compte de nombreux titres et distinctions en cross, sur route et en montagne.

AU DIABLE, LES FORMULES J’ai 68 ans et je cours régulièrement depuis plus de 30 ans. Récemment, j’ai fait un test de terrain à intensité maximale. Ma fréquence cardiaque est montée jusqu’à 180 battements par minute. Quand j’en parle à mon médecin, il fronce les sourcils. Pour lui, je ne devrais pas dépasser la fréquence cardiaque maximale théorique obtenue par l’équation 220 – l’âge. Lors des tests que je passe à l’hôpital tous les deux ou trois ans, il m’arrête d’ailleurs dès que j’atteins les 152 battements par minute. Son argumentation me fait réfléchir. «Votre cœur est bien entraîné. Mais il faut aussi penser à préserver vos artères!» Il a peut-être raison. D’un autre côté, si je m’en tiens à ce qu’il me propose, mes séances de fractionné perdront beaucoup de leur saveur. Qu’en pensez-vous? J.E. Notre réponse

L’équation 220 – l’âge a été popularisée par le physiologiste suédois Per-Olof Astrand dans les années 60. Il voulait montrer que la fréquence cardiaque maximale baissait avec les années, en dépit du niveau d’entraînement. Nulle part, il ne recommande de s’en servir pour fixer des limites à la performance. Il était bien conscient aussi des imperfections de sa formule. Le fait par exemple qu’elle soit inutilisable avant l’âge de 20 ans et qu’elle affiche ensuite d’énormes disparités selon les individus. Très tôt, on s’est aperçu aussi que l’écart-type augmentait avec les années. Le Professeur finlandais Martti Karvonen prit alors la liberté de l’adapter un peu: FC max = 210 – (âge x 0,65). Dans le cas de notre lecteur de 68 ans, cela lui fait une valeur théorique de 166 déjà plus proche de la réalité du terrain. De toutes façons, l’entraînement ne doit jamais être prisonnier des formules scientifiques. Faites confiance à vos sensations et laissez-vous pénétrer par la sagesse de cette expression: le corps est son meilleur médecin! 12 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 12

Parcourez aussi notre grande bibliothèque de questions et de réponses. Vous y trouverez peutêtre votre bonheur! www.zatopekmagazine.com

Pourquoi tant de gaine? Je cours 4 fois par semaine et je me demande si je ne devrais pas intégrer aussi une séance de musculation dans mon programme.

NOTRE RÉPONSE

Marie

A raison de quatre entraînements par semaine, on va considérer que les jambes sont suffisamment sollicitées et se focaliser plutôt sur le haut du corps avec des exercices spécifiques de gainage: pompes, planches, ballon, etc. Beaucoup de coureurs ne mesurent pas bien l’importance de ce renforcement. Mais il faut comprendre qu’à chaque foulée, la colonne vertébrale subit des forces importantes. Si elle plie, cela revient à gaspiller une partie de l’énergie nécessaire à la performance.

La double peine J’ai repris la course après deux mois d’interruption. Dans un précédent Zatopek, vous disiez qu’il fallait doubler la période de repos pour estimer le temps d’une bonne récupération et retrouver son ancien niveau. Cela voudrait dire que je ne serai de nouveau en forme que dans 4 mois. Or j’ai prévu de participer à un trail de 40 kilomètres d’ici là. Cela m’embête.

NOTRE RÉPONSE

Renaud

Le fait de doubler la période d’interruption s’applique à des situations où l’on a arrêté complètement l’entraînement comme après une opération ou une fracture. Dans ces cas-là, il faut laisser le temps aux tissus de bien cicatriser avant de songer à regagner la forme perdue. S’il s’agit d’un simple arrêt de l’activité et que, parallèlement, on a fait l’effort d’entretenir sa condition physique, le retour est beaucoup plus rapide. Dans un mois, vous serez en pleine bourre!

25/03/13 12:09


LA MUSE_DU COACH 1 page


ZOOM_PHOTO DANS CHAQUE NUMÉRO, VINCENT ROUSSEAU COMMENTE UNE PHOTO. POUR LA PREMIÈRE FOIS, IL A RETENU L’IMAGE D’UN DE SES ANCIENS RIVAUX, LE KÉNYAN JOHN NGUGI, QUE L’ON VOIT ICI LEVER LE BRAS LORS DE SA VICTOIRE DANS LE 5000 MÈTRES DES JEUX OLYMPIQUES DE SÉOUL EN 1988.

_DE VINCENT ROUSSEAU John Ngugi est âgé de 26 ans lorsqu’il s’impose aux Jeux de Séoul. Sa victoire constitue une grosse surprise. A l’époque, il était surtout connu comme crossman. Il ne possédait aucune référence sur la piste et personne ne le plaçait parmi les favoris. Je me souviens surtout de la façon très étonnante dont il a construit son succès. En fait, il a reproduit exactement la même tactique suicidaire qu’il avait adoptée aux championnats du monde de Rome l’année précédente et qui avait lamentablement échoué puisqu’il avait terminé seulement douzième. Cette tactique consiste à se traîner en queue de peloton pendant trois tours puis placer «une mine» dans le deuxième kilomètre et faire tout exploser. Rendez-vous compte! A Séoul, on l’a chronométré à 58 secondes sur le quatrième tour de piste. Ce sont des temps de passage qu’on voit généralement sur 800 ou sur 1500 mètres. A Rome, cela n’avait servi à rien. Finalement, nous étions revenus dans son sillage. Mais à Séoul, personne ne l’a plus rattrapé et il a terminé avec 30 mètres d’avance. Les médailles d’argent et de bronze revinrent aux Allemands Dieter Baumann (RFA) et Hansjorg Kunze (RDA) que l’on devine dans le flou loin derrière. Dans les dix derniers mètres, ils avaient coiffé le pauvre Portugais Domingos Castro qui, dans les derniers tours, avait été le seul à mener la contre attaque. A l’arrivée, on l’a vu pleurer dans les bras de son frère jumeau, Dioniso qui fut recordman du monde du 20km en 1990. John Ngugi était bâti très différemment des autres coureurs avec un buste tout petit par rapport à des jambes et des bras qui semblaient interminables. Au Kenya, il avait été livreur de lait avant d’entrer dans l’armée. Il avait aussi des cuisses beaucoup plus musclées que ses concurrents. Cela lui conférait une puissance phénoménale qui lui permettait de réussir sur tous les terrains. Ce jour-là, Ngugi a signé son meilleur chrono sur la distance: 13 minutes 11 secondes et 70 centièmes. Les journalistes venus pour l’interroger après sa victoire furent décontenancés par son récit. Il faut reconnaître qu’il n’était pas facile de le comprendre. Et puis surtout il répétait à l’envi à propos de son titre: «je le dois à Castro, je le dois à Castro» Etait-ce une façon de rendre hommage à celui qui avait été son principal rival pendant la course? Pas du tout! En fait, il avait été vexé quelque temps auparavant d’entendre Castro déclarer: «Ngugi ne me fait pas peur. Il ne sait courir que dans la brousse.» Il s’était répété cette phrase en boucle tout au long de l’épreuve et cela lui avait mis la rage au ventre.

14 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 14

25/03/13 12:09


ZOOM_PHOTO 1 page


DES CHERCHEURS_QUI CHERCHENT

La

zizanie SI VOUS VOULEZ SEMER LA ZIZANIE DANS UN GROUPE DE SPÉCIALISTES EN MÉDECINE DU SPORT, C’EST FACILE. METTEZ LA QUESTION DU STRETCHING SUR LA TABLE. AMBIANCE ASSURÉE!

L

es espèces animales et végétales sont assez différentes les unes des autres. Prenons par exemple l’otarie et le grain de riz. Bien que tous deux possèdent environ 30% de gènes communs, on ne peut pas dire qu’ils se ressemblent beaucoup. Pareil pour les hommes et les éponges de mer. Nos génomes sont identiques à 40%. Là encore, on repère difficilement des traits de parentalité. Ah si! Tous les êtres vivants ont tout de même une chose en commun. Ils se rigidifient avec le temps! Voyez comment l’arbrisseau

plie sous le vent conformément à la fable de La Fontaine. En vieillissant, il perdra cette belle souplesse et son tronc se couvrira de bois. Et bien, on observe des processus similaires de durcissement au fil des années pour (presque) toutes les espèces de la création: poissons, oiseaux, insectes, mammifères… Sans oublier les humains! Au début de la vie, un bébé couché sur le dos peut très facilement agripper ses pieds jusqu’à se mordiller les orteils. Une performance impossible pour la majorité des personnes âgées qui peinent

16 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 16

25/03/13 12:09


DES CHERCHEURS_QUI CHERCHENT 5 pages


CONSEILS_SANTÉ

NOUS SOMMES NOMBREUX À RESTER ASSIS PENDANT HUIT, DIX ET MÊME PARFOIS PLUS DE DOUZE HEURES PAR JOUR! ATTENTION AU SYNDROME DE LUCY!

Méfiez-vous de lui ! L

’auteur romantique Alexandre Dumas (1802-1870) était quarteron, c’est-à-dire que, par sa grand-mère martiniquaise, un quart de sang noir (comme on disait à l’époque) coulait dans ses veines. Cela ne l’a pas empêché de mener une brillante carrière littéraire, ni à son métis de père d’atteindre le grade de Général dans l’armée napoléonienne. Il arrivait néanmoins que son ascendance soit raillée dans les dîners mondains. – «Cher Maître», lui dit un jour un convive dans le cadre d’une discussion qui portait sur les colonies. «Vous devez bien connaître les Nègres. Vous avez, si je ne me trompe, un peu de leur sang dans les veines».

voyez, Monsieur, que ma famille commence là où la vôtre finit.» Et Tac! Une saillie d’Alexandre Dumas pouvait faire plus mal qu’un coup d’épée. Cent cinquante ans plus tard, ce sens de la répartie se double même de vertus prémonitoires. Car si l’homme descend du singe, ainsi qu’on résume classiquement les travaux de Darwin, les générations actuelles donnent parfois l’impression d’effectuer le chemin en sens inverse! De fait, nous sommes de plus en plus nombreux à être confrontés à un problème que connaissaient bien nos ancêtres hominidés: celui de se tenir debout, tout simplement!

– «Mais très certainement» répondit Dumas. «Mon père était mulâtre, mon grand-père était un nègre et mon arrière grand-père était un singe. Vous 22 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 22

25/03/13 12:10


CONSEILS_SANTÉ 1 page


BIOMÉCANIQUE_

Messieurs les coureurs, les premiers LE STRETCHING PERMET AUX COUREURS DE REGAGNER DE LA SOUPLESSE. C’EST INCONTESTABLE! PARFOIS MÊME IL AMÉLIORE LEURS PERFORMANCES ATHLÉTIQUES!

D

ans l’article précédent, nous faisions connaissance avec le «Syndrome de Lucy» qui désigne le processus de rétraction des muscles ischios-jambiers, lié à un mode de vie trop sédentaire. Ce

syndrome affecte notre posture générale. On se ratatine! Il change aussi notre façon de courir. Pour comprendre ce qui se passe, il faut jeter un œil sur ces planches anatomiques et suivre le parcours de ceux qui composent le groupe musculaire appelé ischios-jambiers: biceps fémoral, semi-tendineux et semi-membraneux. On verra alors qu’ils possèdent des attaches sur le fémur et la hanche, mais aussi sur le tibia et le péroné et forment de ce fait un groupe musculaire bi-articulaire, c’est-à-dire qu’ils interviennent à la

fois dans les mouvements d’extension de la hanche et dans ceux de flexion du genou. En cas de rétraction, ils opposent forcément une

Biceps fémoral Semi-tendineux

Semi-membraneux

24 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 24

25/03/13 12:10


BIOMÉCANIQUE_ 1 page


SCIENCE_ET_ÉMOTIONS

Jessica Ennis, médaille d’or à Londres 2012. Les sanglots longs de l’heptathlon.

LES LARMES SONT PLUTÔT RARES DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS. ON PLEURE AU CINÉMA, AUX ENTERREMENTS, MAIS PARFOIS AUSSI À LA FIN DES MARATHONS!

Pourquoi tant de L A

l’arrivée d’une course épuisante, il n’est pas rare de voir des participants littéralement submergés par leurs sentiments. Certains fondent en larmes, sans que l’on sache précisément s’il s’agit d’un excès de douleur ou de joie. Peut-être avez-vous déjà été témoin de ces épanchements inattendus? Peut-être même avez-vous personnellement vécu cette curieuse expérience? La combinaison de l’effort, de la fatigue et de la souffrance physique endurée parfois pendant de longues heures plonge le coureur dans un état émotionnel tout à fait inhabituel. On peut

se sentir alors totalement bouleversé par des situations qui, dans un autre contexte, n’auraient suscité aucun émoi. «Tu as vu cet oisillon sur la branche? Comme c’est émouvant!» Certains craquent en retrouvant leur famille sur la ligne d’arrivée. «Bravo Papa!». Et c’est parti pour les pleurs! Parfois même, la vue d’un simple paysage suffit. Il n’est pas rare que des coureurs se transforment en madeleine parce qu’un rayon de soleil perce les nuages. Peut-on donner une explication rationnelle à ce phénomène? La première qui vient à l’esprit repose sur l’idée de grand nettoyage.

Ces larmes nous dégageraient symboliquement de toutes les tensions accumulées pendant la course. L’analyse de leur composition apporte de l’eau au moulin de cette théorie. C’est le cas de le dire! Comme la sueur, les sécrétions des glandes lacrymales sont riches en minéraux (chlore, potassium, calcium) ce qui n’étonnera pas ceux qui ont déjà donné un «bisou magique» sur la joue d’un enfant en pleurs et remarqué en cette occasion que le goût de sel est assez prononcé. (NB: cela marche aussi avec les adultes). Moins connu: les larmes contiennent

28 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 28

25/03/13 12:10


e LARMES aussi des sucres, des enzymes, des virus (notamment ceux des hépatites) et des protéines à des teneurs qui varient d’ailleurs selon le contexte émotionnel. Celles qui coulent après la course sont particulièrement riches en enképhalines. Ce sont des molécules formées d’un nombre limité d’acides

Le mystère des yeux qui coulent!

aminés (maximum 8) qui appartiennent à la grande famille des endorphines, c’est-à-dire toutes ces substances chimiquement proches de la morphine, que le cerveau produit naturellement pour atténuer la douleur. A la fin d’un marathon, elles imprègnent littéralement le cerveau. En définitive, celui-ci profiterait de la reprise en main de l’organisme par le système nerveux parasympathique (*) pour se débarrasser de toute cette drogue anesthésiante devenue inutile. A leur manière, ces larmes participeraient donc au rééquilibrage psychique. Notons au passage que ces

enképhalines n’ont qu’une très courte durée de vie et donc l’instabilité émotionnelle post-effort ne dure jamais plus que quelques minutes. A la suite de quoi, on retrouve son habituelle contenance et on ne comprend pas bien cet accès soudain de sensiblerie. Il arrive même qu’on se sente un peu gêné! (*) Le système nerveux parasympathique est responsable du retour au calme après un épisode d’activité plus intense sous la domination du système nerveux sympathique. Ces deux systèmes utilisent des neurotransmetteurs de types différents: acétylcholine dans le premier cas, adrénaline dans le second. 26_ZATOPEK 29

MAG_Zat 26 Belux.indd 29

25/03/13 12:10


SCIENCES_ET_ÉMOTIONS 6 pages


Passe par chez vous... I Cahier régional

Édito Il y a les courses à côté de chez soi auxquelles on aime participer pour s’entraîner et parce qu’il est agréable de concourir dans une ambiance locale. Il y a les courses plus loin en France et au-delà dont la notoriété draine les foules ; on en fait nos objectifs de l’année. Et puis il y a les nouvelles courses, celles qui traduisent l’engouement pour la course à pied et qui ne manquent pas de piquer notre curiosité. Zatopek vous propose sa sélection de printemps, un mix de toutes ces courses, classées par région mais qui finalement gagnent toutes à être “courues”. Dans la partie technique de la Locomotive, vous trouverez les ficelles pour passer d’un format à l’autre. Bonnes courses ! Sophie SARTET

La Loco des Courses page 02 : Île-de-France page 04 : Nord-Ouest page 08 : Nord-Est page 14 : Sud-Est page 18 : Sud-Ouest page 20 : Un peu plus loin

La Loco Technique page 22

Je cours pour ma forme Le rôle de l'animateur page 24

C'EST DU VÉCU

Progresser rime avec diversité page 28

actus science

Alimentation, fatigue et performances page 32

Une image... un mot

Écrivez-nous ! >> contact@zatopekmagazine.com

Zatopek n° 26 I mai / juin / juillet 2013 I


LA LOCOMOTIVE_ACTUS DES COURSES 32 pages


TÉMOIGNAGES_

L’ARRIVÉE DES ÉPREUVES DE LONGUE HALEINE PRÊTE SOUVENT À DE BIEN CURIEUX SPECTACLES. LES CONCURRENTS PASSENT LA LIGNE PUIS SOMBRENT EN SANGLOTS! Par Olivier Beaufays

Les émotifs anonymes COURIR POUR NE PAS PLEURER VALÉRIE

SOUVENIR DE MA VIE DE MADELEINE JACQUES

«Je pleure facilement dans la vie. Surtout «Quand au trentième kilomètre de depuis que je suis maman. Une véritable mon deuxième marathon, j’ai coméponge! En revanche, je n’ai jamais versé pris que j’allais descendre sous les une larme à l’issue d’un effort éprouvant. quatre heures, j’ai craqué. D’un Pas même après un Ironman! Je ressens coup j’ai repensé à tous les sacriune énorme satisfaction à l’arrivée des fices consentis aux cours des mois épreuves. Un immense bonheur, oui. Mais précédents, aux chamboulements sans larmes de joie. Peut-être que je foncimposés dans ma vie professiontionne à l’envers. J’ai l’impression que la nelle et surtout familiale… Cela m’a course m’aide plutôt à me maîtriser. A mis dans un état d’extrême émotivité prendre du recul sur des événements qui, au point que des larmes se sont sans cela, me tournebouleraient totalemises à couler. Je ne m’y attendais ment. Tenez, pas plus tard que la semaine pas du tout. Depuis lors, j’ai couvert dernière, j’étais sur le point des distances plus longues. de craquer au boulot. Alors, J’ai participé à des épreuves j’ai enfilé mes baskets. Je plus éprouvantes. Mais je suis partie une heure. Et j’en n’ai plus jamais ressenti la «Courir en nature est un révélateur des émotions qui suis revenue gonflée à bloc, même émotion.» nous transportent dans notre quotidien.» les poings serrés. Et les KRISTIN MOEHL, lauréate de l’UTMB en 2009 Suite du dossier yeux bien secs!»

ELLE L’A DIT!

après La Locomotive

34 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 34

25/03/13 12:10


PSYCHOLOGIE_

QUOI DE PLUS ABSURDE QUE DE PAYER POUR PARTICIPER À UNE ÉPREUVE DE COURSE À PIED QUAND ON SAIT QUE L’ON VA SOUFFRIR L’ESSENTIEL DU TEMPS ET PRIER POUR QUE CELA FINISSE LE PLUS VITE POSSIBLE? POUR ASSUMER CET ÉTAT DE CHOSES, LE SENS DE L’HUMOUR EST AUSSI INDISPENSABLE QU’UNE BONNE PAIRE DE CHAUSSURES.

Est-ce que ce monde est sérieux ? C

ommençons par une petite blague. Un athlète demande à son épouse ce qu’elle préfère chez lui: son corps de rêve ou son intelligence hors du commun? Ce à quoi elle répond: «Ce que je préfère chez toi, c’est ton sens de l’humour». D’accord, il n’y a pas de quoi se rouler par terre de rire. Mais cette réplique possède au moins le mérite de traduire fidèlement une situation à laquelle un grand nombre de coureurs se trouve régulièrement confronté, à savoir qu’il est pratiquement impossible de se sortir des incohérences de la vie sans une bonne

dose d’autodérision. L’humour se retrouve ainsi au carrefour de deux processus identitaires: l’individualisation et la socialisation. L’individualisation tout d’abord. Comme coureur, on se trouve souvent en position d’isolement. C’est vrai: on ne mange pas toujours la même chose que les autres, on ne se repose pas aux mêmes heures, on s’absente souvent. On peut même avoir un très mauvais caractère lorsqu’on se trouve privé de sortie. Tout cela n’est pas facile à vivre et l’entourage se venge parfois avec des piques du style. «Tu n’es qu’un

égoïste. Rien ne compte en dehors de ta petite personne et de tes sacrosaints entraînements!» Et ce dialogue, il vous rappelle certainement quelque chose: « – Quoi, tu rentres déjà? – Ben oui, je me suis inscrit à une course pour demain. – Une course! Je ne pige pas qu’on puisse aimer un sport aussi ennuyeux.» Même dépourvues de toute intention malveillante, certaines remarques sont dures à encaisser. «Avec tout le mal que tu te donnes, c’est tout de même moche pour toi de faire un

38 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 38

25/03/13 12:10


PSYCHOLOGIE_ 5 pages


MACADAM_PEOPLE

Yohann Métay, LE COMIQUE TRAILEUR DANS LE MUSIC-HALL, ON CONNAISSAIT DÉJÀ LE PERSONNAGE DU «COMIQUE TROUPIER»: UN HUMORISTE HABILLÉ EN SOLDAT QUI RACONTE DES BLAGUES MILITAIRES. LE VOICI INCARNÉ PAR YOHANN MÉTAY DANS UNE VERSION LÉGÈREMENT REVISITÉE, CELLE DU COMIQUE TRAILEUR!

Après dix années de professorat en éducation physique, Yohann Métay (37 ans) s’est lancé dans l’aventure du théâtre. Il tourne notamment avec son spectacle intitulé La tragédie du dossard 512 qui raconte son expérience sur l’UTMB en 2006. Infos sur le site www.yohannmetay.com

QU’EST-CE QUI VOUS A PRIS DE FAIRE UN SPECTACLE SUR LE TRAIL? CE SPORT PRÊTE À RIRE SELON VOUS?

Ben oui. Au-delà de la performance sportive, les traileurs sont marqués, comme chacun d’entre nous, par leurs ambivalences. Discutez avec n’importe quel ultra-traileur. Vous serez frappé par le déchirement qu’il subit entre cette recherche de souffrance et l’envie d’y échapper. A un moment, mon personnage se met à pleurer parce qu’il doit reprendre la route et quitter le lieu du ravitaillement: un gymnase chauffé, avec tables de massage et pâtes à volonté. Quand on lui demande pourquoi il repart, il répond: «pour le plaisir de courir.» C’est comique, non? CE NE SONT PAS LES SEULES AMBIVALENCES QUE VOUS RELEVEZ DANS LE DISCOURS DES TRAILEURS.

C’est vrai, je m’amuse aussi de la façon dont on met parfois en avant le fameux «esprit trail» et ses nobles sentiments comme l’amour de la nature, le goût de l’effort ou le côté camaraderie. Alors que, dans la réalité, on se trouve également guidé par des motivations beaucoup plus prosaïques. Dans le spectacle, j’illustre ce décalage avec le départ de l’UTMB. Tout commence de manière très solennelle sur l’air de Conquest of Paradise de Vangelis. Les coureurs se tapent sur l’épaule et se souhaitent bonne chance. Et puis, pan! Dès que le départ est donné, tout le monde se bouscule pour être devant. 44 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 44

25/03/13 12:11


MACADAM_PEOPLE 1 page


CARREFOUR DE_LA NUTRITION

PASTA PARTYS, BARRES ÉNERGÉTIQUES, BOISSONS DE L’EFFORT, TOPETTES ET AUTRES GÂTEAUX POUR SPORTIFS. LES COUREURS À PIED CONSOMMENT ÉNORMÉMENT D’ÉNERGIE SOUS FORME DE GLUCIDES. PEUT-ÊTRE MÊME BEAUCOUP TROP!

Vous prenez du sucre?

NON MERCI ! L

a diététique est décidément une science pleine de rebondissements. Après des années passées à encourager les sportifs à consommer des glucides pour se prémunir des pannes énergétiques, voilà qu’on assiste actuellement à un spectaculaire revirement de la part de spécialistes qui prônent désormais la tempérance. Selon eux, l’apport excessif de sucres aurait pour effet de déstabiliser complètement le métabolisme et de favoriser la prise de poids. A la tête de ce mouvement, on trouve encore une fois le

physiologiste sud-africain de l’Université du Cap, Tim Noakes, qui décidément prend un malin plaisir à contredire les certitudes de ses collègues. En l’occurrence, il conteste la réputation faite aux sucres d’être les meilleurs «carburants de l’effort». Certes, les sucres permettent d’apporter un maximum d’énergie en un minimum Tim Noakes remet le couvert

46 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 46

25/03/13 12:11


CARREFOURDE_LA NUTRITION 3 pages


RENCONTRE_ LE LIVRE «WHY WE GET FAT» FAIT ACTUELLEMENT SCANDALE AUX ETATS-UNIS. SON AUTEUR, GARY TAUBES S’INTERROGE: «POURQUOI SOMMES-NOUS DEVENUS GROS.» PUIS IL DÉVELOPPE UNE THÉORIE À LA FOIS CHOQUANTE ET SÉDUISANTE. QU’EN PENSEREZ-VOUS?

Objection Monsieur Taubes !

Gary Taubes (57 ans) est un journaliste scientifique américain, régulièrement publié dans des revues prestigieuses comme Science ou Discover. En 2010, il sort un ouvrage consacré à la nutrition sous le titre provocateur «Why We Get Fat» (en français «pourquoi on grossit») qui fait l’effet d’une bombe dans le monde de la nutrition. «Les conclusions de Taubes sont surprenantes au départ mais incroyablement convaincantes au final», résume parfaitement un critique du magazine Newsweek. Best-seller aux Etats-Unis, le livre est désormais disponible en français (Editions Thierry Souccar, 2012). Préparez-vous au choc!

LE TITRE DE VOTRE LIVRE WHY WE GET FAT N’EST PAS SUIVI DE POINT D’INTERROGATION. CELA SIGNIFIE QUE VOUS CONNAISSEZ LA RÉPONSE. QUELLE EST-ELLE?

Mais cette réponse est connue depuis belle lurette. Elle était déjà donnée par le gastronome et écrivain français Brillat-Savarin (1755-1826), l’immortel auteur de l’expression «Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es». Dans son ouvrage La Physiologie du Goût, sorti en 1825 et réédité plusieurs fois par la suite, Brillat-Savarin écrit: «une des causes évidentes de l’embonpoint est dans les farines et fécules dont l’homme fait la base de sa nourriture journalière». Plus loin, il ajoute: «Mangez-les, engraissez, devenez laids, pesants, asthmatiques, et mourez de gras-fondu!» C’est clair, non?

50 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 50

25/03/13 12:11


RENCONTRE_ 4 pages


LES GRANDES HONTES_DU PASSÉ

LES COURSES LES PLUS INFÂMA NTES DE L’HISTOIRE Dossier réalisé par Aurore Braconnier

DANS L’HISTOIRE DE LA COURSE À PIED, VOICI LES ÉPREUVES DONT ON REGRETTE QU’ELLES AIENT EXISTÉ. SEXISTES, RACISTES, ASSASSINES OU SIMPLEMENT IDIOTES. CES COURSES-LÀ FICHENT LA HONTE À TOUS LES AMOUREUX DU SPORT!

O

n trouve des choses magnifiques dans la grande histoire de la course à pied. On trouve aussi des choses abjectes, ignominieuses, révoltantes. Songez ainsi qu’au Moyen-âge, on organisait des courses seulement réservées aux prostituées auxquelles on demandait parfois de se dévêtir, histoire de mieux souligner encore l’avilissement de celles que l’on disait prêtes à tout pour un rouleau d’étoffe ou une paire de chaussures.

Lors des Jeux olympiques de Saint-Louis en 1904, rebelote. Cette fois, les organisateurs eurent l’idée débile d’organiser des journées anthropologiques où devaient s’affronter des représentants des peuples considérés comme sauvages.

Plus proche de nous, des courses furent également instituées dans les camps nazis pour humilier les prisonniers, les asservir ou carrément les diviser entre ceux qui seraient immédiatement exécutés et ceux qui auraient le droit de vivre encore un peu. Toutes les histoires que vous trouverez dans les pages qui suivent sont véridiques. Malheureusement!

26_ZATOPEK 55

MAG_Zat 26 Belux.indd 55

25/03/13 12:11


LES GRANDESHONTES_DU PASSÉ 6 pages


HISTOIRE_DU SPORT

BARBEYRAC, L’HOMME QUI A TRAVERSÉ EN COURANT LES CONTINENTS AUSTRALIEN ET AMÉRICAIN, QUAND CE N’ÉTAIT PAS ENCORE À LA MODE, ET EN PLUS… SANS RIEN DIRE À PERSONNE!

DES HISTOIRES PAS

NULLES

Au téléphone, Francis de Barbeyrac, à qui je demandais timidement une entrevue, me répond un peu interloqué: “Mais attendez, Mademoiselle, il doit y avoir une erreur. Je suis un vieux monsieur. Mes histoires n’intéressent plus personne.”

“Laissez-moi en juger”, lui ai-je rétorqué. “Si elles sont nulles, je vous promets de ne rien publier.” Et voilà comment je me suis retrouvée chez lui, dans sa maison de Fontainebleau pour écouter, entourée de ses petitsenfants, des histoires pas nulles. Franchement pas nulles.

MERCI DE VOTRE ACCUEIL!

C’est bien naturel. Mais je ne sais pas trop ce que tu vas pouvoir écrire quand même. Bon, c’est vrai. Dans les années 70, j’ai traversé l’Australie et les Etats-Unis à pied. A part ça… IL ME SEMBLE QUE CE N’EST DÉJÀ PAS SI MAL! D’AUTANT QUE VOUS AVEZ ACCOMPLI CES PÉRIPLES À UNE ÉPOQUE OÙ L’ON NE PARLAIT PAS DE RAID, DE TRAIL OU D’ULTRA-ENDURANCE?

Ah ça, c’est sûr. On me prenait pour un cinglé! Mais j’ai toujours été assez imperméable aux opinions et regards des autres. J’aimais courir, voilà tout. Pour moi, c’était aussi une façon de voir du pays. Vois-tu, je suis issu d’une famille plutôt pauvre de sept enfants en Bretagne. Nous n’avions aucun moyen de transport à l’époque: pas de voiture, pas de moto. Tous les déplacements se faisaient à pied. L’école, les courses, les visites. Bref, nous marchions tout le temps. Et les week-

62 ZATOPEK_26

MAG_Zat 26 Belux.indd 62

25/03/13 12:12


HISTOIRE_DU SPORT 4 pages


Voir bulletin ci-dessous ou via www.zatopekmagazine.com

s /FFRE4RANQUILITÏ  (par prélèvement bancaire)

€par an

au lieu de 22€

s /FFRE$ÏCOUVERTE  (1 an - 4 numéros)

20€00 38€00 55€00

au lieu de 22€

s /FFRE#ONlANCE  (2 ans - 8 numéros)

au lieu de 44€

s /FFRE&IDÏLITÏ  (3 ans - 12 numéros)

au lieu de 66€

4 FORMULES Zatopek Le 1

gion & Santé de votre ré Magazine Running

Boire

Les conseils qui tuent !

Viagra

La pilule bleue bientôt sur la liste rouge

Pieds nus

Et si Bikila avait raison ?

Dossier : le mur du marathon

Apprenez à l’éviter !

e ranc EnduVOTRE INDICE,

Cahier central :

NOUVELLE FORMULE !

Zatopek

Le 1

Psychologie

Magazine Running & Santé de votre ré gion

Difficile de bien vieillir ! Conseils et témoignages

Diététique

Coca-Cola, le roi du trail

Nike ou Prozac ? LES

BIENFAITS DU SPORT CONTRE LA DÉPRESSION

La vérité sur les bracelets Power Balance Bruxelles



CALCULEZ

La 1e Corrida de la Warme Kriek

Radcliffe,

L’actu des régions, Eco-Trail de Paris® , Nices-Cannes, les pages scientifiques de Volodalen…

COMPAREZ-VOUS GRANDS ! AUX PLUS Bekele, Zatopek ...

Supplément 16 pages



INCLUS

LES CAHIERS

www.zatopek.fr

www.zatopek.fr

D’ABONNEMENT

Disponibles sur

zatopekmagazine.com Zatopek : votre coach perso en kiosque et sur internet

Courir mieux, plus vite, plus loin ou plus responsable, quel que soit votre défi, Zatopek vous aide à le réussir. Tarifs valables en France métropolitaine Document à nous retourner dûment complété, daté et signé, accompagné d’un RIB ou d’un chèque selon l’offre retenue, à l’adresse ci-dessous :

J’opte pour l’OFFRE TRANQUILLITÉ

Nom Prénom :

18 €/an soit 4,50 € le numéro par prélèvement bancaire

E-mail : Adresse :

Autorisation de prélèvement (joindre un RIB) J’autorise Zatopek France SARL* à débiter mon compte de 4,50 € chaque trimestre dans le cadre de mon abonnement au magazine Zatopek. Compte à débiter

CP :

Code banque

Code guichet

N° de compte

Clé

Coordonnées de l’Etablissement Teneur du Compte à débiter Nom : Adresse : C.P. : Ville :

* N° émetteur: NNE 588 756

Je fais le choix de la simplicité en recevant le magazine directement chez moi chaque trimestre, tout en gardant la possibilité de stopper quand je le souhaite sur simple demande.

Ville : Tél. : Pour une bonne gestion de votre dossier, tous les champs doivent être renseignés.

Date et Signature :

J’opte pour l’ABONNEMENT ANNUEL et je paie par chèque à l’ordre de Zatopek France Offre Découverte : 1 an, 4 numéros pour 20 €, soit 5 € le n°

J’accepte de recevoir les newsletters Zatopek par e-mail.

Zatopek France SARL

Offre Confiance : 2 ans, 8 numéros pour 38 €, soit 4,75 € le n°

213 Av. Paul de Vivie – 84210 Pernes-les-Fontaines contact@zatopekmagazine.com - www.zatopekmagazine.com

Offre Fidélité : 3 ans, 12 numéros pour 55 €, soit 4,58 € le n°

R.C.S. Avignon 529418089

Offres exclusivement réservées à la France métropolitaine. Abonnement à partir du numéro suivant le magazine en cours. LOI INFORMATIQUE ET LIBERTÉS : vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Pour plus d’informations et pour vous abonner depuis les DOM-TOM ou depuis l’étranger, rendez-vous sur le site www.zatopekmagazine.com

COVER 1_MAG_Zat_26_FR.indd 5

Zatopekmagazine.com 25/03/13 11:20

ZATOPEK 26 FR  

Zatopek magazine n°26 FR en version virtuelle de démo

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you