Page 1

ZahraSAAB I Book 2016


“THE SUN DOES NOT REALISE HOW WONDERFUL IT IS UNTIL AFTER A ROOM IS MADE.” LOUIS KAHN


Index

[PA] PROJETS ARCHITECTURAUX

[WS] WORKSHOPS

ZahraSAAB I Book 2016

[PM] PHOTO-MONTAGES


[PROJETS ARCHITECTURAUX] Projets réalisés durant mes années d’études d’architecture, pendant les cours de projet. Ces projets ont été selectionnés parmis les travaux de la quatrième et la cinquième année de Bachelor d’architecture et ont été réalisés de manière individuelle.


[PA01] MEDIATHEQUE DE SAIDA

DEVELOPPEMENT

[PA02] TOURISTIQUE DE TYRE

[PA03] CENTRE DE JEUNESSE


[PA01]

MEDIATHEQUE DE SAIDA// (TH)READING

Saida est une des villes les plus importantes du Sud du Liban. Pourtant elle ne possède pas de bibliothèque publique assez grande pour servir ses fonctions correctement. Le projet avait pour but de créer un point de rencontre culturel et social pour les habitants de Saida et des communes aux alentours. Le travail des espaces étaient centrés sur la narrative et l’expérience de l’usager. C’est pourquoi une continuité physique et visuelle a été mise en place dans le bâtiment, tout en respectant les contraintes contextuelles et environnementales

// COUPE DE SITE

RHIZOME

(DELEUZE ET GUATTARI)

La médiathèque a pour objectif de mélanger différents types de médias que nous avons aujourd’hui, pour pouvoir diffuser le ‘savoir’. La plupart passent par les nouvelles technologies, et pour pouvoir les comprendre, nous devons nous renvoyer à la philosophie de Deleuze et Guattari dans : «Mille platteaux» et plus particulièrement leur concept de rhizome. Le concept du rhizome est la base de l’organisation en réseau. Il n’a pas de début et pas de fin, et pourrait être lié à n’importe quel point avec les autres.

1. le site a une topographie de 3.5m et

2. Comme l’information est une chose

3. Le changement de topographie du

4. Le creux créé est utilisé comme

un accès piéton depuis la mer.

continue et lie le monde entier, le site

site participe dans l’insertion du bâti-

un lieu extérieur de lecture où il peut

sera un élément continue du projet.

ment, et crée un mouvement conti-

aussi y avoir des animations. Une par-

nue de l’extérieur vers l’intérieur.

tie de la façade sert aussi de support de projection.


//CONTINUITÉ SPATIALE

Le toit, accessible, est un lieu d’où la ville peut être vue, comme dans les maisons du centre historique de Saida.

L’escalier guide les usagers vers différents espaces de ‘refuge’ où ils peuvent s’asseoir et lire calmement. Il est aussi utilisé comme vecteur de circulation et vecteur social, comme une extension de la place extérieure à l’intérieur.

Le ‘grand escalier’ suspendu par des cables métalliques joue le rôle d’un escalier habité, multifonctions. Il joue le même rôle de vecteur social que l’escalier du hall d’entrée mais à une échelle plus grande.

[PA01]


// COUPE

[PA01]


1.

3. 4.

2. 5. 1. Perspective générale 2. amphithéâtre/escalier 3. Perspective arrière 4. Dernier étage de la médiathèque 5. Hall d’entrée [PA01]


[PA02]

// CONCEPT

DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA CÔTE DE TYRE La côte maritime de Tyre relie le centre historique de Tyre, avec ses maisons traditionelles et son motif urbain irrégulier, et Tyre moderne qui est plus régulière. L’objectif de ce projet est de revitaliser cette zone inéxploitée, en créant un complexe touristique qui relierait le port au centre historique de Tyre et serait un point d›attraction.

Concept de la trame appliquée au site pour le projet

Grille principale inspirée par le motif régulier de la ville nouvelle.

Application d’une matrice régulière sur le site et intégration de diagonales

Intersection des axes menant à des endroits importants de la ville avec la grille principale.

Ouverture du projet pour garder une continuitée entre le mer et la ville pour les habitants.


// PLANS

Espaces sociaux

Circulations

Toits végétalisés

[PA02]


// COUPE

[PA02]


1.

2. 3.

1. Perspective d’entrée sur le site 2. Amphithéâtre extérieur 3. Vue aérienne [PA02]


[PA03]

// CONCEPT

CENTRE DE JEUNESSE

Mar Mikhael est considérée comme le nouveau point de rencontre pour les ‘fêtards’, et attire aussi beaucoup d’artistes. Elle était originalement connue pour être une zone industrielle mais est maintenant plus connue pour ses bars et ses restaurants. Le projet consistait à créer un espace pour les jeunes où ils pourraient se rassembler et acceuillir des activitées qui manquent dans le quartier, permettant ainsi de rammener une vie de jour dans le quartier qui est pour l’instant seulement actif la nuit.

Les escaliers de Mar Mikhael sont un endroit populaire chez les jeunes qui n’ont pas d’espace publique où se retrouver. La majorité se retrouvent donc sur ces escaliers.

Le concept de distribution des étages fut inspiré par la dynamique des escalier et le projet fut imaginé en demi niveau.


// PLANS Quelques plans du centre de jeunesse qui compte 5 étages en demi niveaux.

Plan à R+1

Plan à R+2

toit végétalisé qui peut servir de terrace et de point de rencontre. Crée une césure qui répond au contexte des maisons environnantes et de la hauteur de végétation aux alentours.

Plan à R+5

dernier étage

[PA03]


// COUPE

[PA03]


// ELEVATION OUEST

[PA03]


[WORKSHOP E.M.M.A.] Les ateliers E.M.M.A. sont organisé par Ana Serano, professeur à l›université de Bath en Angleterre, anuellement à la Beirut Arab University. Ces workshops, facultatifs, ont pour vocation de découvrir et développer d›autres moyens de représentation en architecture tout en travaillant sur les atmomsphères et les scénographies, d›après certains thèmes imposés.


[WS01]

[WS02]

[WS03]

[WS04]


EMOTION IN MOTION

[WS01]

RECITS VISIONNAIRES

Travail en binôme qui consistait à choisir un texte évocatif et en imaginer un objet à mettre en scène de manière évocative. Nous avons réalisé une danseuse de ballet en fils de cuivre pour rappeler le mouvement et la danse des émotions.

texte evocatif choisi

«Out of infinite longings rise finite deeds like weak fountains, falling back just in time and trembling. And yet, what otherwise remains silent, our happy energies—show themselves in these dancing tears.» The Initial, from the beginning of Book I, Part Two of The Book of Images by Rainer Maria Rilke


Un jeu de lumière et de miroirs permet de créer une ambiance propre au poème que nos avons essayé de matérialiser.

[WS01]


[WS02]

VOGUING PLACES

Représentation après étude d›un espace architectural célèbre, ici les thermes de Peter Zumthor à Vals. La représentation de l›espace devait suivre une certaine narrative et mise en scène. La narrative choisie pour ce lieu fut celle de la guérison et du bien être.

Analyse des différents éléments extérieurs et intérieurs à partir d›isolations de photographies (lumière, eau, matériaux, réfléxion). La thérapie des bols tibétain a aussi été étudiée dans le cadre de la la mise en scène choisie.


Rendu final de la modélisation 3D d’un des espaces du projet de Peter Zumthor et création d’une certaine mise en scène pour créer une ambiance particulière dans cet espace.

[WS02]


[WS03]

EPHEMERA//

LUCENT MEMO-RANDOM Création d›un pavillon éphémère pour la cérémonie annuelle de remise des diplômes de l’université. Travail sur les étapes des rituels de passage internationaux, et de différentes cultures. Projet de groupe qui fut lauréat.

Analyse des espaces utilisés et des espaces non utilisés durant la cérémonie traditionnelle de remise des diplômes et proposition d’une nouvelle circulation


Photos de la maquette d’étude réalisée

Présentation finale du pavillon imaginé

[WS03]


[WS04]

EPHEMERA

Adaptation du pavillon créé pour deux expositions artistiques, La Beirut Design Week et la Beirut Art Fair. L’installation à la Beirut Design Week a été réalisé, mais la proposition pour la Beirut Art Fair n’a pas été construite.

Installation à la Beirut Design Week avec une topographie adaptée au lieu qui retranscrivait l’histoire du quartier dans lequel nous étions.


Evolution historique de la fontaine du jardin de Sanayeh

De nombreux arbres ont été coupés au cours des années et certaines des lumières se regroupent pour reformer un tronc d’arbre avec des lumières de couleurs différentes.

Travail toujours autour de la mémoire du lieu. Arrangement des lumières pour recréer une topographie autour de la fontaine pour rappeler l’évolution de sa hauteur au cours du temps. [WS04]


[PHOTO-MONTAGES] «In a fragment of a second you can understand: Things you know, things you don’t know, things you don’t know that you don’t know, conscious, unconscious, things which in a fragrant of a second you can react to: we can all imagine why this capacity was given to us as human beings - I guess to survive. Architecture to me has the same kind of capacity. It takes longer to capture, but the essence to me is the same. I call this atmosphere. When you experience a building and it gets to you. It sticks in your memory and your feelings. I guess thats what I am trying to do.» P. Zumthor


[PM01]

[PM02]

[PM03]

[PM04]


[PM01] The silence

sound

of

photo-montage de photos d’une exposition artistique au centre Pompidou, 2014

[PM01]


[PM01] The journey

end of the

photo-montage de photos de chantier dans une cage d’ascenseur, 2015

[PM02]


[PM02] Roses photo-montage à partir de photos d’une exposition réalisée par A. Serano, 2016

[PM03]


[PM04] Beirut›s view photo-montage de 5 photos différentes de la ville de Beyrouth, prise depuis le 25ème étage d’un chantier, 2015


[PM04]


Architectural book Z. SAAB  
Architectural book Z. SAAB  
Advertisement