Page 1

La MĂŠdecine Traditionnelle Chinoise

lustration 1: ReprĂŠsentation du Yin et Yang

1


1 Introduction à la médecine traditionnelle chinoise La médecine traditionnelle chinoise aide gens il y a des milliers années. Elle est efficace et sans effets secondaires. Elle réponde à la question ; comment peut-on vivre et s’occuper de soi pour rester en bonne santé jusqu'à l'âge de la retraite? Elle est apparue à l’Europe d’Ouest et en France en particulier en XIX° siècle. Mais ce n’est que dans les années 1975 que cette science devient en France plus rependue. De nos jours, elle est quand-même encore relativement peu connue. Elle est nommée par les uns "médecine parallèle", par d’autres "douce", "alternative" ou encore "complémentaire", sans savoir d’ailleurs très bien ce que recouvrent ces expressions.

2


2 Les principes généraux 2.1 L’homme est étudié et traité comme un organisme complet La médecine traditionnelle chinoise étudie l’homme dans l’ensemble son corps, sa psychique, ses pensées et ses sentiments. Elle étudie un être vivant de façon dynamique en se rendent compte de toutes les relations à l’intérieur d’un organisme.

2.2 L’homme répond à deux parties opposées – notion du Yin et du Yang Les Chinois étudient l’homme aussi dans la relation avec l’environnement, les climats, les saisons et les rayonnements, qui agissent sur lui. Ils viennent du Soleil, de la Lune ou de la Terre. L’homme est pour les Chinois un reflet de l’activité et des mouvements du monde et de l’univers. Il fait alors une partie de la loi binaire universelle de l’alternance et de la complémentarité, qui est représentée par Yin – Yang. D’ailleurs le Yang attire le Yin et le Yin attire le Yang et cette complémentarité binaire se retrouve partout : Dans toutes les sciences elle est visible : en électricité : pôle positif et négatif du courant ; en biologie, héliotropisme positif et négatif des végétaux ; et en chimie : bases et acides. Dans l’univers, le Yin et le Yang sont appliqués aux saisons et aux cycles des jours et des nuits ; à minuit, le Yin est dans son maximum ; c’est le moment où naît le Yang qui augmente jusqu'à midi; c’est l’heure où naît le Yin. Ainsi, lorsque le Yang croît, le Yin décroît et cette évolution s’applique également aux cycles des saisons ; au printemps, le Yang croît jusqu'à l’été, époque de son maximum, puis, c’est la naissance du Yin qui croît jusqu'à son maximum : l’hiver. Chez l’homme, le corps est Yin et Yang ; « son corps a besoin du Yin et Yang comme la terre a besoin de l’eau et soleil » (Neiking-So-Ouen), et sa physiologie reflète le Yin et le Yang de l’univers. Les viscères de son corps sont classés en deux catégories : 1) « Entrailles » à fonction atelier (fou) de polarité Yang : estomac, intestin grêle, gros intestin, vésicule biliaire, vessie, triple réchauffeur ; ils ont pour but absorber et à trier des aliments et éliminer des déchets ; ils ont pour but produire de l’énergie. 2) « Organes » à fonction trésor (tsang) de polarité Yin : poumon, foie, cœur, rate, rein, maître du cœur ; ils ont pour but l’épuration et la redistribution et sont chargés de conserver et concentrer l’énergie. 3


La physiologie chinoise groupe deux par deux ces différents organes et entrailles à six paires Yin – Yang « couplés » Cœur

Intestin grêle

Poumon

gros intestin

Foie

Vésicule biliaire

Rate

Estomac

Rein

Vessie

Maître du cœur

Triple réchauffeur

La maladie se propage, lorsqu’il y a le déséquilibre dans ce rythme binaire. Pour éviter la disharmonie, il faut le corriger. 1 YANG Jour Activité - Mouvement Extérieur Mâle Rapidité Montée Chaleur Croissance Gauche

YIN Nuit Repos - Inertie Intérieur Femelle Lenteur Descente Froid Décroissance Droite

2

2.3 La vie de l’homme est régie par la règle des Cinq Eléments – notion de concordance Feu : symbolise la jeunesse, la chaleur, l’été, le Yang Eau : représente la mort, Yin, l’hiver Bois : symbolise croissance,le printemps, la naissance Métal : signe de concentration, et de l’automne, l’age de retrait Terre : entre dans le cycle à la fin d’été, un élément contenant tous les éléments, l'age de l'adulte 1 Pierre HUARD, Ming WONG ; La médecine chinoise ; Que sais-je

2 http://www.medecinechinoise.org/medecine-traditionnelle-chinoise/50/a-propos-de-la-theorie-du-yin--yang.htm 4


Illustration 2: Cinq éléments Tout est classé d’après ces cinq éléments : les saisons, les sentiments, les couleurs, les saveurs, les différentes parties du corps humain, les organes et les entrailles. Pour que cet ensemble reste parfaitement équilibré et le cycle tourne sans problèmes, il doit respecter deux lois :

2.3.1 Loi de production Le bois produit le feu, le feu stimule la terre, la terre produit le métal minerai, le métal engendre l’eau, et l’eau encourage le bois.

2.3.2 Loi d’inhibition Le feu fond le métal, le métal coupe le bois, le bois couvre la terre, la terre absorbe l’eau, l’eau éteint le feu. Dans l’organisme vivant, tout est divisé en 5 fonctions, qui ne marchent pas les unes des autres. Chacune d’elle en « nourrit » une autre quand elle possède trop d’énergie. En même temps, chaque fonction contrôle une autre, pour éviter les excès et rester en équilibre. Ces deux principes peuvent expliquer que la faiblesse ou le blocage d’une fonction entraînera non seulement un dysfonctionnement local mais aussi, plus tard, des problèmes avec d'autres organes. Les expériences chinoises montrent qu’elles dépendent également des saisons. Ainsi, à chaque fonction corresponde une saison :

5


Saison correspondante Foie Printemps Coeur Été Rate Été indien Poumon Automne Rein Hiver Fonction

De manière pratique, ca peut expliquer pourquoi telle fonction aura une probabilité plus forte d’être en déséquilibre lors de la saison correspondante. De la même manière, à chaque fonction corresponde à une émotion : Émotion correspondante Foie Colère Cœur Joie excessive Rate Réminiscence Poumon Tristesse Rein Peur sans raison Fonction

Cela signifie, en pratique, que telle émotion en excès va finir par déséquilibrer la fonction correspondante ; ou bien, à l’inverse, que la présence de telle fonction en déséquilibre va finir par produire l’apparition de l’émotion correspondante. Enfin, et avec la même logique, à chaque fonction est attachée une couleur, une saveur, un son, etc.

2.4 Les méridiens L’énergie circule dans tout l’organisme dans « méridiens », sortes de canaux de transport. On pourrait les comparer à un fil électrique le long duquel transitent les électrons. Ces méridiens sont en relation avec les organes internes. Ils traversent par tout le corps : trois d’entre eux commencent aux orteils et apportent l’énergie au niveau du thorax, endroit où trois autres méridiens font monter l’énergie jusqu’au bout des doigts ; de même, trois méridiens font descendre l’énergie jusqu’à la face, où trois autres méridiens l’acheminent vers le bas jusqu’aux orteils. 3

3 http://www.medecinechinoise.org/medecine-traditionnelle-chinoise/29/a-quoi-correspondent-lesmeridiens-.htm 6


3 Diagnostic selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise 3.1 La pratique du diagnostic Normalement, il y a quatre étapes de diagnostic : •

Entretien, où le praticien pose les questions au patient sur son mode de vie (professionnel, social), ses habitudes de vie courante, son état émotionnel, l’histoire de sa maladie et ses symptômes actuels. Il peut aussi poser des0 questions pour avoir une bonne idée de l'état général du patient : crainte de la chaleur ou du froid, transpiration diurne ou nocturne, douleurs, soif, selles, urines, appétit, digestion, sommeil, etc.

Le praticien observe le patient pour découvrir des changements de formes ou de couleurs au niveau de la face en particulier. Il examine le teint, le regard, l'attitude générale, la respiration (régulière ou non), les yeux, les oreilles, la peau, les dents, les lèvres, etc. Il étudie la langue et son enduit, reflets de l’état interne du patient.

Le timbre et le son de la voix, ainsi que les bruits éventuels de la respiration (toux, encombrement bronchique, etc.), donnent de bonnes indications sur l’état de santé du patient. Il recherche également d’autres bruits (hoquet, éructations, etc.).

La palpation d’un certain nombre de zones du corps, à la recherche de chaleur, de froid ou de distension donne de précieux renseignements sur le fonctionnement de l’organisme. Enfin, la palpation fine des pouls procure une idée très précise de l’état de santé du patient.

L’interprétation de tous ces signes permettent au praticien de déterminer un principe thérapeutique adapté à chaque personne.4

3.2 Les avantages du diagnostic chinois Il en existe au moins trois : •

Le patient pourra mieux connaître le fonctionnement de son organisme, avec une vision orientale et objective, et ainsi comprendre comment telle ou telle manifestation morbide est logiquement liée à tel ou tel symptôme.

Le patient aura ainsi la possibilité de suivre l’évolution de la thérapie. Quelle que soit la cause de sa venue, il devra pouvoir observer un « mieux » objectif de son état de santé, en 3 ou 4 séances au maximum.

Lorsque son état de santé sera satisfaisant, le patient sera plus prudent et rigoureux qu’auparavant dans l’observation de sa vitalité ; il aura ainsi la possibilité de se faire soigner suffisamment tôt avant qu’une maladie grave ne se déclenche.5

4 http://www.medecinechinoise.org/medecine-traditionnelle-chinoise/23/comment-se-pratique-le-diagnostic-selon-lesprincipes-de-la-medecine-traditionnelle-chinoise-.htm

5http://www.medecinechinoise.org/medecine-traditionnelle-chinoise/22/quels-sont-pour-le-patient7


4 Traitements en Médecine Traditionnelle Chinoise 4.1 Types de traitements On peut distinguer 4 branches principales thérapeutiques : •

Les manipulations externes : acupuncture et massages. La première est la plus connue et la plus pratiquée ; la deuxième est utilisée en particulier chez les enfants, car traditionnellement, les aiguilles ne sont jamais posées avant 7 ans chez la petite fille et 8 ans chez le petit garçon.

La pharmacopée, extrêmement riche et diverse, n’est malheureusement que très difficilement utilisée en France aujourd’hui, pour des raisons de fiabilité des produits ainsi que pour des problèmes de légalité.

Les exercices internes, en particulier avec des techniques de respiration et de relaxation.

Les exercices externes : TAI QI CHUAN, QI GONG, etc. Ces mouvements lents, arrondis et répétitifs ont pour but de faire circuler le sang et l’énergie dans le corps ; ils ont ainsi une action de prévention des maladies ; ils ont aussi leur part complémentaire au niveau des autres types de soins.

4.2 Prévention des maladies Une caractéristique particulière de la médecine chinoise est qu’elle ne propose pas seulement des méthodes pour lutter contre la maladie ; elle préconise aussi un certain type de qualité de vie, ce qui tient lieu de prévention, bien différente de la notion de dépistage.Cette prophylaxie présente deux aspects : •

l’enseignement et la pratique de certains exercices physiques, comme le QI GONG ou le TAI JI QUAN

une pédagogie active en ce qui concerne l’hygiène de vie : rythme repos / travail (avec une régularité de ce rythme, un sommeil de bonne qualité et suffisant), alimentation (qui doit être saine, sans excès, agréable, variée en fonction des saisons), gestion des émotions, sexualité équilibrée, exercices physiques (qui a pour effet de faire circuler les énergies de l’organisme), etc.

Le patient devient ainsi aussi responsable de sa santé.

les-avantages-du-diagnostic-chinois-.htm 8


5 Bibliographie et sitographie http://www.medecinechinoise.org/ Pierre HUARD, Ming WONG ; La mĂŠdecine chinoise ; Que sais-je

9


Table des matière La Médecine Traditionnelle Chinoise..................................................................................................1 1 Introduction à la médecine traditionnelle chinoise............................................................................2 2 Les principes généraux......................................................................................................................3 2.1 L’homme est étudié et traité comme un organisme complet.....................................................3 2.2 L’homme répond à deux parties opposées – notion du Yin et du Yang.....................................3 2.3 La vie de l’homme est régie par la règle des Cinq Eléments – notion de concordance...........4 2.3.1 Loi de production...............................................................................................................5 2.3.2 Loi d’inhibition..................................................................................................................5 2.4 Les méridiens.............................................................................................................................6 3 Diagnostic selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise...........................................7 3.1 La pratique du diagnostic ..........................................................................................................7 3.2 Les avantages du diagnostic chinois..........................................................................................7 4 Traitements en Médecine Traditionnelle Chinoise............................................................................8 4.1 Types de traitements..................................................................................................................8 4.2 Prévention des maladies.............................................................................................................8 5 Bibliographie et sitographie..............................................................................................................9

10


MTC  

Médecine traditionelle chinoise

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you