Page 1

…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédi ens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du deetclutte 3 du cirque e t de la rue, film et de laCarnet télévision, ... Artistes Fév.09 Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et I – Après le « sommet social », amplifions la mobilisation. administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à etc…l’occasion Artistes du cirque de la sociaux, rue, leChanteurs iques et de de la rencontre avec leset partenaires 18 février, une lyr légère inflexion sociale à son plan de relance. variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont Musiciens, Techniciens administratifs annoncées, des Plasticiens, processus de concertation sont proposés suret le partage de la valeur ajoutée du et desspectacle profits, un fonds d’investissement social est programmé. vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la Les organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les sont trop parcellaires pour modifier cap économiqueClow de la politique Par ailleurs rue,mesures Chanteurs lyriques et dele variétés, ns, gouvernementale. Mimes, Comédiens, le Président a refusé catégoriquement d’augmenter le Smic, de modifier sa politique d’emploi dans les fonctions publiques et de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires… A cela s’ajoutent et Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens l’attitude dogmatique du patronat et son refus d’assumer ses responsabilités. administratifs duréponses spectacle vivant, dueffets film et économique de la télévision, La crise nécessite des d’une toute autre portée. Les de la crise et financière s’accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés. La recrudescence des suppressions d’emploi, etc… Artistes dupartiel, cirque et àde la larue, Chanteurs lyriques et de d’utilisation du chômage contribuent amplifier récession et pèsent lourd sur le pouvoir d’achat qui se dégrade. variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Dans eurs, Marionnettistes, Tout ceci conduit les organisations syndicales à poursuivre la mobilisation. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels. Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle Elles confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle du 19 mars 2009 qui vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays. rue,EnChanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, prolongement de leur déclaration commune du 5 janvier 2009, elles appellent leurs syndicats et les salariés, les demandeurs d’emploi, les retraités, à faire entendre au gouvernement comme aux responsables et Danseurs, Marionnettistes, Mus iciens, Plasticiens, Techniciens patronaux et employeurs leurs revendications :  défendre l’emploidu privéspectacle et public ; administratifs vivant, du film et de la télévision,  lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales ;  exiger des politiques rémunération le maintien du pouvoir d’achat des salariés, etc… Artistes du decirque et qui deassurent la rue, Chanteurs lyriques et de des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités ;  défendre le cadre collectif et solidaireComédiens, de la protection sociale, des services publics de qualité. variétés, Clowns, Mimes, Danseurs, Marionnettistes, Elles expriment leur solidarité et leur soutien aux salariés des DOM et à leurs organisations syndicales et Musiciens, Plasticiens, iciens et du spectacle appellent gouvernement et patronat àTechn répondre positivement aux administratifs revendications posées. Elles conviennent de seet réunir nouveau le 20 mars 2009 à 8h00. Artistes du cirque et de la vivant, du film deà la télévision, etc… rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs d u spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Ensemble, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle Tout ! vivant, du fil m et de la télévision, Devient etc…possible Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision,


Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du II – Assurance Chômage : nouvelle prolongation film et de la Latélévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, convention d’assurance chômage du 18 janvier 06 et ses annexes (8 & 10et comprises) antérieurement prolongée jusqu’au 15 février Chanteurs lyriques de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, fait l’objet d’une nouvelle prolongation jusqu’au 30 avril 2009. Danseu rs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Afin de laisser aux pouvoirs publics le temps nécessaire pour agréer la nouvelle convention d'assurance chômage du 23 décembre 2008 (2 réunions du Conseil supérieur pour l'emploi devront avoir lieu si en plus de la CGT qui s'oppose à la administratifs du spectacle etl'a annoncé), de lales télévision, nouvelle convention( argumentaire ci après), Forcevivant, Ouvrière fait dedu mêmefilm comme elle organisations patronales d'un côté, la CFDT, la CGC et la CFTC de l'autre ont signé, le 3 février 2009, un accord portant prolongation de etc…celui Artistes dude cirque de la rue, lyriques et de du 23 décembre 2008 sécurisation duet régime d'assurance chômage Chanteurs qui remplace le terme du 15 février 2009 par celui du 30 avril 2009. variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Calendrier : Music iens, Plasticiens, administratifs du 8 spectacle Une réunion a eu lieu le 19 février afin d’examiner leTechniciens règlement de la convention, seset annexes et ses accords d’application. Les annexes et 10 ont été reconduites en l’état : elles feront toutefois l’objet de transpositions techniques. Le conseil national de l’emploi examinera ces textes le 10 mars prochain, en vue de l’agrément de la convention vivant, du film etUnedic. de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs Quelques lyriquesinformations et de variétés, Clowns, concernant l’ASSEDIC  A propos du passage à l'AFD Danseurs, Mimes, Comédiens, Marionnettistes, Musiciens, À compter du 1 janvier 2009, il est prévu qu'une Allocation de Fin de Droits (AFD) succède à l'actuelle allocation transitoire (AT) du fonds de professionnalisation et de solidarité. A la différence des allocations il s'agira d'une allocation du Plasticiens, Techni ciens et administratifs duantérieures, spectacle vivant, pérenne, présentant deux caractéristiques: montant est forfaitaire : il s'élève à 30 €par jour film  etson de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, sa durée est modulée en fonction de l'ancienneté de l'allocataire dans le régime des annexes 8 et 10.  L'ouverturelyriques de droits est renouvelable fois. Chanteurs et dedeuxvariétés, Clowns, Mimes, Comédiens, NB. Une simulation réalisée par l'UNEDIC sur la mise en place de cette nouvelle allocation évalue à 22 700 personnes, à comportementMarionnettistes, constant, le nombre des bénéficiaires potentiels du dispositif, pour un coût deTechniciens 40 millions d'euros. Danseurs, Musiciens, Plasticiens, et Financièrement, il semblerait donc que l'AFD s'inscrive dans la tendance amorcée en 2007 d'une stabilisation à la baisse des dépenses des fonds. du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… administratifs Selon l'UNEDIC, 9 600 personnes, soit 42 % des futurs allocataires de l'AFD, présenteront une ancienneté dans le régime des annexes inférieure à cinq ans. Ces verront par conséquent leur indemnisation limitée à une et duréede de deux mois à Artistes du cirque et derniers de la rue, Chanteurs lyriques variétés, compter du 1 janvier 2009, contre trois mois à l'heure actuelle. Inversement, les 21,5 % d'allocataires justifiant d'une ancienneté supérieure à dix ans, soit 4 900 personnes, verront leur durée d'indemnisation passer à 6 mois. Musiciens, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes,  A propos des heures de Régime Général. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du : Extrait de la Circulaire ASSEDIC n°2007-08 du 04/05/07 film RAPPEL laAVECtélévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, 2.7.et CUMULde DE L'ARE UNE REMUNERATION L'intermittent qui exerce une activité professionnelle peut cumuler partiellement ses rémunérations avec l'allocation d'aide au retour à l'emploi. Cette disposition autorise le cumul partiel de et l’ARE avec procurés par une ou Clowns, plusieurs activités. Il peutMimes, s’agir d’activités maintenues ou reprises, Chanteurs lyriques deles revenus variétés, Comédiens, salariées ou non. Ainsi, l’intermittent peut-il être admis à bénéficier de l’ARE tout en conservant une activité professionnelle accessoire telle que celle d’enseignant. Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Rien n’empêche donc un artiste intermittent de renouveler des droits avec un contrat de Régime Général en cours….sauf des administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… problèmes informatiques. Donc à savoir : Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés,  Les salaires et les heures de régime général sont à déclarer comme les autres, en conformité avec les données inscrites sur le bulletin de salaire. Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens,  Les programmes informatiques n’aiment pas qu’on cumule plusieurs emplois le même jour et donc indiquent une incohérence dans la déclaration. Ne pas en tenir compte. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du  Toute déclaration faite par l’allocataire reste provisoire pour l’ASSEDIC jusqu’à réception de l’attestation de l’employeur pour les emplois d’artiste). film et(AEMde la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, En cas d’emploi en cours en régime général, l’employeur ne peut délivrer d’attestation qu’en fin de contrat. Il est donc indispensable d’envoyer chaque mois copie variétés, du bulletin de salaire à l’agence ASSEDIC en précisantComédiens, : Annexe X – Chanteurs lyriques et unede Clowns, Mimes, contrat de régime général en cours (date de fin de contrat) – à traiter en agence. Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et  Problèmes liés à la mise en place du Pôle Emploi : Des milliers de dossiers sontspectacle en retard. Les dossiers des intermittents souvent traiter, ne sont la plupart administratifs du vivant, du étant film etplus dedifficile la à télévision, etc… du temps pas dans la « bonne pile ». Il ne faut pas accepter de retard dans le traitement d’un dossier. Le téléphone et le mail sont actuellement inefficaces, et il faut réclamations écrites aux directeurs Artistes du cirque dedonclaadresser rue,systématiquement Chanteursdes lyriques et de variétés, d’agences. Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Les syndicats peuvent appuyer toutes les réclamations en envoyant une copie du courrier à la Direction Régionale. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film 

 et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, er

er


Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, M imes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens III - Droit d’opposition à l’Accord national interprofessionnel relatif et à l’assurancedu chômage : Argumentaire. administratifs spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… « …Notredu opposition est motivée par le que cetChanteurs accord ne répond pas aux enjeux et actuels crise Artistes cirque et de lafaitrue, lyriques ded’une variétés, économique dont chacun s’accorde à considérer qu’elle va accroître de façon considérable le nombre de salariés Mimes, frappés par le Comédiens, chômage. Clowns, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Je rappelle que l’Article 20 de la précédente Convention avait acté le principe d’une « remise à plat » du Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du régime. Cette remise à plat est nécessaire parce que le système est véritablement à bout de souffle : d’emploi sur deux bénéficie aujourd’hui du régime d’assurance chômage et avec film moins et d’un de demandeur la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, un niveau d’indemnisation très faible. Le système d’indemnisation s’est avéré incapable de s’adapter à l’évolution du marché du travail, en particulier à l’explosion de la précarité. La principale cause de non Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, indemnisation des demandeurs d’emploi est en effet l’insuffisance de la durée d’activité pour l’ouverture des droits à l’indemnisation chômage. En 2007, plus de 1,7 millions de demandes d’allocation chômage Danseurs, Marionnettistes, Musicien s, Plasticiens, Techniciens et ont été rejetées pour ce motif. administratifs spectacle vivant, film et de la La CGT est arrivée du à la table des négociations avec desdu propositions concrètes pourtélévision, tenter de remédieretc… à cette situation : Artistes du par cirque et plus de delala moitié rue,desChanteurs demois, variétés,  sachant exemple que CDD sont d’une lyriques durée inférieureet à un elle a proposé d’indemniser les demandeurs d’emploi dès le premier jour de travail. Cette demande n’a pas Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, été satisfaite,  par ailleurs, la Convention n’ouvre aucun droit pour les jeunes primo demandeurs d’emploi comme le Plasticiens, et administratifs du spectacle vivant, du proposaientTechnicie les organisationsns syndicales,  pour les saisonniers, il s’agit d’une simple correction pour en revenir à la Convention de 2006, film  etles intérimaires de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, sont confinés dans une précarité accrue,  les salariés seniors, ceux qui ont plus de 50 ans, voient leurs droits sévèrement amputés ; la dispense Chanteurs lyriques et58 ans deestvariétés, Clowns, Mimes, Comédiens, de recherche d’emploi après de plus supprimée. La CGT a aussi avancé des pistes de financement : modulation des cotisations visant à pénaliser le Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et recours aux contrats précaires, pénalisation des licenciements boursiers, élargissement de l’assiette des cotisations aux ressources provenant de vivant, la participation, l’intéressement et des stock–options, etc. administratifs du sp ectacle du defilm et de la télévision, etc… Aucune d’entre elle n’a été retenue. Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Au bout du compte, aucune des propositions de refonte du système avancée par la CGT n’a été prise en compte par le patronat, ni la nécessité deDanseurs, construire une sécurité sociale professionnelleMusiciens, incluant la Clowns, Mimes, Comédiens, Marionnettistes, garantie pour les salariés privés d’emploi de disposer d’un revenu décent, ni la nécessité de mobiliser de nouvelles sources de financement et de les entreprisesdu dans spectacle leur gestion de l’emploi. Plasticiens, Techniciens etresponsabiliser administratifs vivant, du Certes, l’accord réduit de 6 à 4 mois la durée d’activité nécessaire pour prétendre à l’ouverture des droits. très la grande majorité des salariés précaires resteront exclus du système d’autant film Mais et lade télévision, etc… Artistes du cirque et de quelas’ilsrue, retrouvent un emploi, ils devront alors travailler pendant 6 mois au cours des 12 derniers mois pour bénéficier à nouveau d’une indemnisation. Selon les calculsClowns, de l’Unedic, cette disposition permettrait de Chanteurs lyriques et de variétés, Mimes, Comédiens, « repêcher » 70 000 demandeurs d’emploi. Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Mais simultanément, l’accord réduit la durée d’indemnisation pour un nombre beaucoup plus important de demandeurs d’emploi. Ainsi, par exemple, un chômeur ayant cotisé pendant 16 mois (Filière 3 au sein administratifs duplusspectacle film et sadedurée lad’indemnisation télévision, etc… de laquelle se trouve de la moitié des vivant, demandeurs du d’emploi) verrait réduite de 7 mois avec cette Convention. Quant aux chômeurs de plus de 50 ans, ils pourront voir leur durée Ar tistes du cirque de Avec la ces rue, lyriques et de variétés, d’indemnisation réduite deet 9 mois. règles,Chanteurs 168 000 demandeurs d’emploi auraient été exclus au cours de l’année 2007. Avec la progression du chômage, il est probable que ce chiffre serait très Clowns, Mimes, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, largement dépassé en Comédiens, 2009. Plasticiens, Techniciens administratifs du spectacle De plus, l’accord acte la diminution et automatique des cotisations chaque semestre aux 1vivant, janvier et du 1 juillet, si le « résultat d’exploitation semestriel du semestre précédent est excédentaire d’au moins 500 film millions et de la». D’après télévision, etc…ce système Artistes dude cirque et de la d’euros l’Unedic toujours, permettra baisser les cotisations dès lerue, 1 juillet de cette année à hauteur de 0,247 points, c'est-à-dire un manque à gagner de 1 milliard d’euros Chanteurs lyriques etl’Unedic. de Et variétés, Mimes, Comédiens, au bas mot pour le budget de ce, au momentClowns, même où la Ministre de l’Economie et des Finances annonce que le taux de chômage devrait atteindre le niveau record de 10 % de la population Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et active ! La CGT considère du en conséquence que cet accord ne répond en rien d’indemnisation d’un administratifs spectacle vivant, du film etauxdebesoins la télévision, etc… chômage en forte augmentation. Aussi, nous demandons l’ouverture d’une nouvelle négociation pour permettre prise en compte de propositions refonte du système, d’amélioration Artistes dula cirque et de la rue, deChanteurs lyriques et des de conditions variétés, d’indemnisation et de réforme du financement… » Bernard THIBAULT Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Secrétaire général de la CGT Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, er

er er


Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mime s, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, IV - Nouvelle forme de violencePlasticiens, au travail,Techniciens nouvelle et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… forme de harcèlement ! Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Scène nationale de Cherbourg Octeville, Clowns, Mimes,la Comédiens, Danseurs, Ma rionnettistes, Musiciens, petite entreprise ne connaît pas la crise... Plasticiens, Techniciens et administratifs du sociaux. spectacle vivant, du La Scène Nationale de Cherbourg Octeville est confrontée à des problèmes du personnel font les frais de la mauvaise gestion humaine et financière film 2desalariés, et dedontlaun représentant télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, la structure. Chanteurs lyriques et de variétés, Mimes, Sans doute inspirée par le récent limogeage d'un certainClowns, haut fonctionnaire, la scène Comédiens, nationale de Cherbourg a mis au point son plan de redressement face à la crise. Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Voici la recette :  arrivez avec undu huissier dans le bureau de deux du salariés pris et au de hasard de procéder à etc… la administratifs spectacle vivant, film la afin télévision, perquisition de leur ordinateur : ici, le directeur technique et le régisseur son, respectivement 20 et 14 ans boîte feront l’affaire dont vous souhaitez vous débarrasser) Artistes dude cirque et de(sinon, la prenez rue,ceux Chanteurs lyriques et de variétés,  dramatisez une poignée de mails Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens,  faites-en une utilisation abusive  mettez les deux salariés oralement à pied à titre conservatoire, ce qui signifie SUSPENSION Plasticiens, Techniciens e t administratifs du spectacle vivant, du IMMÉDIATE DU SALAIRE salariée en CDD renouvelable à une délation sans objet, quitte à frôler le harcèlement film  etincitez deunela télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, écrivez et envoyez à vos deux boucs émissaires une lettre de convocation à un entretien préalable au licenciement Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens,  servez chaud ! Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Vous avez à présent la recette miracle pour résorber le déficit de votre structure ! Autrement dit : vous n'avez pas l'œil sur votre budget, fliquez vos salariés. administratifs du specta cle iront-ils vivant, film et de Jusqu’où pourdu nous licencier ? la télévision, etc… ArtistesAprès dulescirque la Dramatique rue, Chanteurs lyriquesdeet de variétés, problèmeset du de Centre National de Normandie, Chaillot, de l’orchestre d’Avignon et ceux moins médiatisés de la Scène Nationale de Fécamp, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Musiciens, arrivent ceux de la Scène Nationale de Marionnettistes, Cherbourg Octeville : Les tutelles prennent-elles toute la mesure de ces dossiers ? Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du JE DEFENDS MON METIER film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artist es du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, L’URF LR des syndicats CGT du Spectacle apporte son vif et entier soutien aux salariés Clowns, Mimes, Comédiens, Marionnettistes, Musiciens, de la ScèneDanseurs, Nationale de Cherbourg. Elle dénonce le Techniciens comportement hypocrite de la Direction. du spectacle vivant, du Plasticiens, etet malfaisant administratifs valent les grands discours des employeurs sur l’indispensable nécessité de dialogue social pour une film Que et degestion la detélévision, etc… Artistes du cirque et de la rue , meilleure l’entreprise ? Que vaut leurlyriques présence (revendiquée) côtés des salariésClowns, quand ceux-ci Mimes, manifestent pour la défense Chanteurs et deauxvariétés, Comédiens, des moyens nécessaires à une culture de service public dégagée des lois du marché, et contre la Danseurs, Marionnettistes, régression sociale conduite par la politique Musiciens, gouvernementale ? Plasticiens, Techniciens et Les alliances conjoncturelles voulues par les employeurs ne sont que de la poudre aux yeux, derrière les administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… beaux discours se cachent les plus vils comportements patronaux dont les salariés font toujours et invariablement les frais. et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Artistes du cirque Dont acte ! Aux tables de négociation et aux manifs on se le rappellera ! Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue,


Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Plasticiens, V - Communiqué de Musiciens, la Fédération Cgt duTechniciens Spectacle et administratifs spectacle vivant, du film et de la à propos dudu « Conseil de la Création Artistique ». télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, MainComédiens, mise du château sur la Création ? Musiciens, Clowns, Mimes, Danseurs, MarioArtistique nnettistes, Plasticiens, Techniciens et jeune administratifs du fut spectacle Un des premiers gestes de la toute cinquième république de créer, en vivant, 1959, un du ministère des Affaires culturelles à part entière – le général de Gaulle était non seulement un film homme et decultivé, la c’était télévision, etc… Artistes cirque et decetlaacterue, également un homme de culture. du Et pour bien marquer symbolique, c’est à André Malraux qu’il confia ce ministère. C’était il y a tout juste cinquante Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, ans. Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Pla sticiens, Techniciens et Aujourd’hui, le Président de la République vient de prendre un décret instituant, auprès de lui, « un Conseil de du la création artistiquevivant, dont la mission est d’éclairer les télévision, choix des pouvoirs administratifs spectacle du film et de la etc… publics en vue d’assurer le développement et l’excellence de la création artistique française, de promouvoir diffusion et la plus Artistes du sacirque delarge…». la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Marionnettistes, Musiciens, Nicolas Mimes, Sarkozy a Comédiens, déjà eu l’occasion Danseurs, de nous faire part de son amour immense pour la littérature et de « l’utilité » qu’elle représentait à ses yeux. Il a même osé faire la promotion Plasticiens, Techniciens et a dministratifs du spectacle vivant, du d’Eurodisney dans les media ! film Certes, et de télévision, etc…de Artistes cirque et de la rue, il ne la viendrait à l’idée de personne le rapprocher, du en matière de culture, de Charles de Gaulle, et sans doute serait-il discourtois de comparer l’action de Christine Albanel à la Chanteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, vision d’André Malraux d’une politique culturelle. Mais au-delà de la prétention redoutable et dangereuseMarionnettistes, de vouloir définir « l’excellence » en art, c’est Plasticiens, la création même deTechniciens ce Conseil qui a et Danseurs, Musiciens, quelque chose de profondément choquant. administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… La question n’est pas de débattre de la compétence ou non des membres qui composent ce Artistes et de la c’est rue, deinstitution variétés, Conseil.du Ce cirque qui est inacceptable, de Chanteurs confier le rôle etlyriques la mission et d’une républicaine à un Conseil privé présidé par Nicolas Sarkozy lui-même ! Ce qui heurte c’est la Clowns, Mimes, Comédiens, privatisation de la chose publique, c’est Danseurs, le bond en arrièreMarionnettistes, de cent cinquante ans queMusiciens, fait faire à la France son premier magistrat. Il nous ramène au second empire, sous N. le petit, comme le Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du nommait Victor Hugo, ou pire, à l’Ancien régime. film Ceetquiden’estlapastélévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, acceptable, c’est le choix délibéré de mépriser les instruments de la démocratie :lyriques Parlement, organisations professionnellesClowns, au profit de personnalités « qualifiées » Chanteurs et de variétés, Mimes, Comédiens, qui n’ont pu ou su résister à la reconnaissance du « Château ». Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et La Fédération du spectacle CGT et ses syndicats ont, en son temps, accueilli avec satisfaction la administratifs du spectacle vivant, du travaillé film et télévision, création de ce ministère ; ils ont toujours étroitement avecde ses la dirigeants, politiques etc… et fonctionnaires, y compris lorsqu’ils combattaient la politique menée. Ils continueront à réclamer Artistes cirque de pérennes la rue,pour Chanteurs lyriques et de variétés, pour cedu ministère des et moyens mettre en œuvre une politique artistique et culturelle nationale ambitieuse, largement et publiquement débattue et clairement définie. Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, C’est pourquoi aujourd’hui, la Fédération du spectacle CGT et ses syndicats dénoncent avec Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du force le décret qui vient d’être pris et qui constitue une grave atteinte portée à la démocratie travers d’une de nos institutions film culturelle et deaula télévision, etc… républicaines. Artistes du cirque et de la rue, Ch anteurs lyriques et de variétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de var iétés, Clowns, Mimes, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du

Carnet de lutte n°3 - Février 2009  

Carnet de lutte n°3 - Février 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you