Page 1

FR

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE

Conclusions du Conseil sur la communication de la Commission concernant les relations entre l'UE et l'Amérique latine 2985ème session du Conseil RELATIONS EXTERIEURES Bruxelles, le 8 décembre 2009

Le Conseil a adopté les conclusions suivantes: "1.

Le Conseil réaffirme l'importance du partenariat stratégique de l'UE avec l'Amérique latine dans le contexte mondial et est déterminé à renforcer encore la coopération dans l'intérêt mutuel des deux régions. Dans ce cadre, le Conseil se félicite de la présentation, par la Commission, de la communication intitulée "L'Union européenne et l'Amérique latine: un partenariat entre acteurs mondiaux"1.

2.

Le Conseil souhaite accroître la coopération concernant les priorités communes recensées par les deux parties et intensifier encore le partenariat grâce à la mise en avant des valeurs et intérêts partagés par les deux régions en contribuant à la paix et la sécurité, à la protection et à la promotion des droits de l'homme ainsi qu'en renforçant la participation des citoyens et la démocratie.

3.

Le Conseil rappelle que les pays de l'UE et de l'Amérique latine sont attachées à un système multilatéral efficace, qui donne un rôle central aux Nations unies, permettant de répondre aux menaces et aux défis au niveau de la planète. À cet égard, le Conseil souligne qu'il est nécessaire de consolider notre partenariat birégional en recourant à un dialogue stratégique et axé sur les résultats qui porte sur les questions mondiales et régionales d'intérêt commun et favorise l'élaboration de positions communes dans un cadre multilatéral.

1

Doc. 14120/09.

PRESSE Rue de la Loi 175

B – 1048 BRUXELLES

Tél.: +32 (0)2 281 8239/ 6319

Fax: +32 (0)2 281 8026

press.office@consilium.europa.eu http://www.consilium.europa.eu./Newsroom

1

FR


4.

Le Conseil rappelle que l'UE a pour objectif stratégique de consolider le partenariat birégional entre l'UE et l'Amérique latine par un réseau d'accords d'association. Tout en reconnaissant les difficultés politiques actuelles, Le Conseil demande à nouveau que l'on fasse aboutir les négociations en vue de conclure un accord d'association, qui soit équilibré et ambitieux, avec l'Amérique centrale, en tant que partenaire régional. Il fait valoir les avantages politiques et économiques d'une poursuite de l'intégration régionale et convient de redoubler d'efforts pour la reprise des négociations en vue de conclure un accord d'association UE-Mercosur ambitieux et équilibré, sans négliger la priorité qu'il accorde au système commercial multilatéral et à la conclusion du cycle de Doha, et de faire progresser les dossiers UE-Mercosur. Il réitère également l'appel qu'il a lancé pour que soient menées à bien les négociations relatives à un accord commercial multipartite avec les pays de la Communauté andine qui, par souci de cohérence dans l'action, devrait avoir un lien évident avec l'accord de dialogue politique et de coopération entre l'UE et la Communauté andine existant ou un futur accord actualisé. Le Conseil confirme aussi qu'il est disposé à ce que tous les pays de la région participent au processus de négociations actuel.

5.

Le Conseil se félicite du renforcement des relations bilatérales avec certains pays de la région. Le Conseil préconise de tirer pleinement parti des accords et partenariats bilatéraux existants pour développer le dialogue et la coopération dans des domaines d'intérêt commun.

6.

Le Conseil rappelle que, dans le cadre de la coopération avec l'Amérique latine, l'UE devrait continuer à poursuivre l'objectif de l'éradication de la pauvreté, à soutenir un développement économique et social respectueux de l'environnement, y compris la réalisation des OMD, à promouvoir l'intégration régionale, la sécurité, la démocratie et les droits de l'homme ainsi qu'à s'attaquer au changement climatique et à renforcer la collaboration dans la lutte commune contre le trafic de stupéfiants. Le Conseil note la création de la nouvelle facilité d'investissement pour l'Amérique latine et se déclare favorable à ce que les programmes communautaires de coopération existants soient complétés par cette approche partant de la base afin de mieux tenir compte des priorités établies en commun.

7.

Le Conseil attend avec intérêt le 6ème sommet UE-Amérique latine et Caraïbes qui se tiendra à Madrid en mai 2010, en présence des chefs d'État et de gouvernement et de représentants de la société civile et du monde des affaires des deux régions. Le Conseil estime que le sommet de Madrid devrait essentiellement s'attacher à réaffirmer les priorités communes et à présenter des stratégies et des actions pratiques et concrètes, y compris par le biais de la création de la fondation UE-ALC. Dans ce contexte, le Conseil mesure l'intérêt de lancer de nouvelles initiatives lors du sommet."

_________________

2

FR

Conclusions du Conseil sur la communication de laCommission concernant  

cefial, www.cefial.org

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you