Issuu on Google+

www.24heures.ch MARDI 5 FÉVRIER 2008 FR.S. 2.40 (TVA 2,4% INCLUSE) € 1.60 No 29 Fondé en 1762

MODE

Les belles colères de Bernard Lavilliers, éternel baroudeur

L’un des trois sera désigné aujourd’hui gardien de la Nati

Autrefois coté, le gant a perdu la main

CULTURE PAGE 37

SPORTS PAGE 15

LAURENT CROTTET

FOOTBALL

VOUS PAGE 35

Super Tuesday, le choix des stars et des pipoles ÉTATS-UNIS De nombreuses personnalités s’affichent aux côtés des candidats lors de ces primaires présidentielles. Aujourd’hui, le pays retient son souffle: la vague électorale déferle sur 24 Etats. LIRE EN PAGE 3

FONCTIONNAIRES

Négociations repoussées

PATRICK MARTIN

GAMMA

CHANSON

Le Conseil d’Etat a suspendu les discussions avec les syndicats pour avoir le temps de chiffrer leurs demandes. PAGE 21

SERVICE PUBLIC

La Poste fustigée L’ex-régie est accusée d’avoir gonflé les coûts liés à ses obligations de service universel. PAGE 5

UNIVERSITÉS

Tessinois atypique Interview du nouveau secrétaire d’Etat à l’éducation et à la recherche, Mauro Dell’Ambrogio, doté d’un parcours étonnant. PAGE 6

JUSTICE VAUDOISE

Désaveu cinglant L’auteur d’un accident mortel à Eysins, en 2004, devra être rejugé, ainsi que l’exige le Tribunal fédéral. PAGE 23

EURO 2008

Les supporters ne se pressent pas Les hôtels de La Côte n’ont toujours pas enregistré de réservations de la part des fans des équipes nationales. JASON REED/REUTERS

PAGE 25

DONNEZ VOTRE AVIS

Barack Obama a le sourire. Parmi les stars sur lesquelles le candidat démocrate peut compter se trouve notamment Robert De Niro (à g.). L’acteur serre ici la main du sénateur Edward Kennedy, un poids lourd de la politique américaine. EAST RUTHERFORD, NEW JERSEY, LE 4 FÉVRIER 2008

é La Poste peut-elle réduire davantage son réseau d’offices? LIRE EN PAGE 5

PUBLICITÉ

Le cachet postal fait mauvaise foi ÉDITORIAL THIERRY MEYER RÉDACTEUR EN CHEF

M

ême dix ans après son extinction officielle, le monopole déteint encore sur les réflexes de La Poste. L’entreprise publique et l’autorité de régulation postale se sont livrées à un exercice d’une rare opacité: recalculer les coûts du service minimum auquel le géant jaune est astreint, selon un calcul théorique différent de la réalité actuelle, mais qui ne correspond pas à un scénario futur… on n’a rien inventé de

plus abscons pour noyer le poisson! Sur ce plan, c’est raté, puisque les observateurs de tous bords constatent que le surcoût du service de base a été artificiellement gonflé par La Poste. Pire, le régulateur est beaucoup plus explicite lorsqu’il évoque des soupçons de subventions croisées entre les services, une pratique interdite. Les partisans d’un service public intangible estiment qu’avec l’argent ainsi indûment gagné, La Poste peut financer un réseau d’offices complet, et que l’opération peau de chagrin doit cesser. De leur côté, les milieux économiques dénoncent une manœuvre dilatoire pour empêcher une ouverture du marché des lettres. Le choix est désormais politique. Au

Conseil fédéral, puis au législateur de choisir l’option qui sied. Mais le règne de la mauvaise foi ne peut plus durer. C’est une spécialité suisse de vouloir la fin des monopoles tout en leur réservant des rentes de situation qui tiennent du viager. Swissair et ses destinations protégées à la fin des années nonante, Swisscom et le dernier kilomètre quelques années plus tard, les exemples ne manquent pas. A force de nager dans le compromis, le cadre légal crée des ambiguïtés que le consommateur finit par payer. La Poste a accumulé près de 1 milliard de bénéfices l’an dernier. Elle paraît donc armée pour une libéralisation plus rapide. Et pour une assimilation des règles complètes de LIRE EN PAGE 5 la concurrence.

ici.

et pourtant

Fr.1670

ailleurs.

Lit «Somewhere» pour couchage 160 x 200 (L 181 x h 80 x p 241), sommier en option. En teck brut massif. Assemblage tenons et mortaises. Finition huilée.

vivre sans frontieres 15, ROUTE SOUS-RIETTE 1023 CRISSIER-LAUSANNE 021 635 30 77 www.lamaisoncoloniale.com

BOURSE 10 | DÉCÈS 12-13 | COURRIER 19 | CONCOURS 25 | CLUB 24 28 | PETITES ANNONCES 31 | AGENDA 32 | SUDOKU 34 | CINÉMA 38 | TV 39 | MÉTÉO 40 CONTACTEZ-NOUS: rédaction 021 349 44 44 Fax 021 349 44 19 e-mail: 24heures@edipresse.ch ABONNEZ-VOUS: 0800 824 124 Fax 021 349 31 69 PUBLICITÉ: 021 317 81 11


2

5 MINUTES

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

L'ACTUALITÉ EN UN COUP D'ŒIL

SUISSE

Selon l’association RoadCross, la surmortalité des jeunes de 18 à 25 ans sur les routes romandes est un problème inquiétant. Le nombre de victimes a fortement progressé en 2007 (+17,2%) avec 116 décès sur les routes romandes, contre 99 en 2006. Sur les six cantons romands, les jeunes comptent pour plus d’un décès sur trois, alors que la moyenne suisse est d’un sur quatre.

Un homme brûlé retrouvé à Cornavin Un homme grièvement brûlé a été retrouvé dimanche matin entre les deux wagons d’un train CFF garé à Cornavin (GE). L’inconnu, vraisemblablement un sans-abri, a sans doute été victime d’un arc électrique. Il a été hospitalisé au CHUV dans un état grave.

Suspect arrêté pour le pétard au Grütli Six mois après l’explosion à retardement d’une pièce d’artifice au Grütli lors du 1er Août, un suspect a été appréhendé. Il est aussi dans le collimateur du ministère public dans le cadre de l’enquête sur les attaques à l’explosif contre les boîtes aux lettres de responsables de la fête, survenues au début septembre. L’arrestation a eu lieu à la fin janvier dernier, avec

Indignation générale après la mort d’un jeune à Locarno Le conseiller d’Etat PDC Luigi Pedrazzini (photo) a demandé une peine rapide et exemplaire pour les trois jeunes qui ont tabassé à mort un étudiant de 22 ans lors du Carnaval de Locarno. Les auteurs présumés ont entre 19 et 21 ans, et sont en détention préventive. Deux d’entre eux sont originaires de Bosnie, le troisième de Croatie. la collaboration de la Police judiciaire fédérale. Le suspect est maintenu en détention préventive en raison du danger de collusion et de fuite.

Micmac à l’ambassade de Suisse au Pérou L’ambassade suisse au Pérou n’est plus seulement soupçonnée de trafic de visas mais encore d’avoir acheté des médicaments à un pris surfait. Ces produits auraient été acquis auprès d’un Suisse domicilié au Pérou. Les enquêtes contre deux ressortissants suisses ont été élargies.

Un chercheur du CERN meurt sur la route Un chercheur russe travaillant pour l’Organisation européenne pour la recherche

»

Ces actes de violence commis par des individus isolés attirent l’opprobre sur tous les immigrés au comportement correct, a déclaré le conseiller d’Etat tessinois. Quant KARL MATHIS - A à l’évêque de Lugano, Mgr Pier Giacomo Grampa, il a demandé à Dieu de pardonner aux agresseurs. Il a par ailleurs remercié la victime pour avoir fait don de ses organes.

nucléaire (CERN, basé à Genève) a été tué dimanche dans un accident de la circulation dans l’est de la France. Deux autres scientifiques, russes également, ont été grièvement blessés.

Plusieurs véhicules militaires siphonnés Un Allemand de 53 ans a volé plusieurs centaines de litres d’essence dans les réservoirs de véhicules militaires stationnés près d’un centre logistique de l’armée à Lenzbourg (AG). Il a été placé en détention préventive. Le quinquagénaire a été découvert dimanche soir dans un véhicule à l’intérieur duquel se trouvaient plusieurs bidons d’essence vides. Il est passé aux aveux, précisant avoir utilisé le carburant pour son usage personnel.

L’Iran a inauguré hier son premier centre spatial. Le site, rudimentaire selon les images de la télévision, permettra d’envoyer prochainement dans l’espace un satellite iranien.

Le parlement français révise la Constitution Les deux chambres du Parlement français réunies à Versailles ont adopté hier à une large majorité une révision de la Constitution nécessaire à la ratification du traité européen de Lisbonne. La révision a été approuvée par 560 voix, venues notamment des élus du parti de droite au pouvoir, contre 181 et 152 abstentions. De nombreux élus socialistes ont voté contre, ou se sont abstenus

Neuf Irakiens tués par accident L’armée américaine a annoncé hier avoir tué accidentellement neuf civils lors d’une opération menée samedi au sud de Bagdad contre Al-Qaida. Les Etats-Unis font souvent état d’enquêtes après des opérations entraînant la mort de civils, mais les résultats sont rarement rendus publics.

Violences à la frontière entre Gaza et l’Egypte Un Palestinien a été tué hier et trois blessés à la frontière entre Gaza et l’Egypte où des policiers égyptiens ont ouvert le feu pour disperser des manifestants VC2

Un attentat suicide frappe Israël pour la première fois en un an Un attentat suicide a frappé Israël hier pour la première fois en un an, tuant une Israélienne et entraînant la mort de deux kamikazes palestiniens originaires de Gaza. L’attaque, effectuée à Dimona, une ville de 40 000 habitants située dans le désert du Néguev (au sud d’Israël), a été revendiquée par les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, issues du mouvement Fatah du président palestinien Abbas. Un responsable masqué des Brigades a précisé que l’opération avait été menée avec deux autres groupes armés.

Le Conseil d’Etat a suspendu, hier, les discussions avec les syndicats. Le temps de chiffrer leurs demandes d’améliorations de la nouvelle grille salariale, à l’origine de la grève de jeudi dernier à Lausanne. Le gouvernement se dit prêt à étudier d’autres variantes en vue d’aboutir à un accord. Une nouvelle rencontre est agendée au 31 mars.

Interdire la gare aux requérants est illégal Les requérants d’asile pourront continuer de fréquenter la gare CFF de Vallorbe. La motion du Conseil communal y interdisant leur présence est illégale, a conclu l’avis de droit du canton, demandé par la Municipalité. Une nouvelle séance de concertation est prévue la semaine prochaine.

Collaborateurs du CHUV exposés à l’amiante Six collaborateurs de l’entretien des bâtiments du CHUV ont été exposés à CHRIS BLASER-A de l’amiante lors de travaux de nettoyage sur le site de Cery, à Prilly. Une enquête administrative sera engagée. Par ailleurs, le CHUV va refaire «par sécurité» des contrôles dans ses 48 bâtiments.

Chauffard trop sévèrement condamné

MONDE

L’Iran inaugure son centre spatial

Fonction publique, discussions suspendues

»

Les Brigades sont constituées de dizaines de groupes armés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, sous les ordres de chefs AP locaux, sans direction centrale. Lors d’une conférence de presse à Gaza, il a été indiqué que les deux kamikazes étaient passés directement de la bande de Gaza à Israël sans transiter par le Sinaï égyptien, comme l’ont suggéré des médias israéliens. L’armée et la police israélienne avaient été placées en état d’alerte à la frontière égyptienne ces derniers jours, au vu des risques d’«infiltrations terroristes».

L’auteur d’un accident mortel en 2004 à Eysins ne méritait pas la peine sévère infligée par la justice vaudoise. L’accusé avait écopé de 4 ans ferme pour «meurtre par dol éventuel», subtilité du Code pénal assimilant à de l’intention le

L’Etat à la caisse pour deux gardiens de prison licenciés Licencié en octobre 2004 pour avoir accepté un panier garni des mains d’un détenu en semi-liberté, l’ancien gardien de la prison de Vevey a finalement été indemnisé par l’Etat. Sa collègue, licenciée pour le même motif, a aussi été dédommagée. Au total, le canton a déboursé 90 000 francs. Mais Claude Hurni, l’ancien gardien, n’a pas oublié ses quinze mois de chômage. «J’ai tout perdu par la faute d’incompétents. Or ces gens-là, eux, ont toujours la confiance de l’Etat.» Au total, quatre gardiens avaient dû prendre la porte. Ils ont été fait de s’être accommodé d’un résultat funeste auquel on pouvait s’attendre. Les juges fédéraux ne voient pas en quoi ce cas diffère d’un homicide par négligence. L’affaire sera rejugée à la baisse.

Un détenu meurt après avoir tenté de se pendre Un prisonnier, détenu à la prison de la Croisée à Orbe, est décédé samedi au CHUV, trois jours après sa tentative de suicide. Agé de 33 ans, l’homme était incarcéré préventivement depuis quelques jours, pour «incendie intentionnel».

Important déficit pour le Giron du Nord 2007 La fête a été belle. Pourtant, le verdict des comptes est négatif: les organisateurs du Giron du Nord 2007 doivent en effet trouver 40 000 francs pour combler le déficit de la manifestation. La moitié de cette somme sera couverte par des ventes de matériel et le comité se démène pour pouvoir rembourser les 20 000 francs restant.

blanchis par le juge d’instruction cantonal, mais l’affaire s’était poursuivie devant le Tribunal des prud’hommes de l’administration cantonale.

»

Le canton n’a pas complètement perdu, et cette affaire est désormais classée», a indiqué hier Frédéric Rouyard, au nom du Département de l’Intérieur. Mais pour Jean-Michel Dolivo, avocat de Claude Hurni, l’épilogue a un goût saumâtre: «C’est un énorme gâchis! (…) Cette victoire montre la limite de la protection des droits des salariés en cas de licenciement.»

Vidéosurveillance demandée à Morges Sauvagement agressé en décembre dernier alors qu’il quittait sa boulangerie, le président du Conseil communal de Morges, Daniel Buache, se déclare favorable à l’installation de caméras de surveillance pour prévenir une agression plus grave. Un avis partagé par le commandant de la police municipale, Philippe Desarzens, qui a plaidé hier en faveur de telles installations.

Mineur condamné après une rixe au cutter L’affaire avait suscité l’émoi il y a près d’un an à Vevey. Deux garçons de 16 ans en étaient venus aux mains au restaurant McDonald’s. Un jeune Suisse de Vevey, avait sorti un cutter et tailladé un Albanais au front, au nez et au cou. Les deux garçons avaient souhaité que cette affaire en reste là, prônant l’apaisement. Mais la présidente du Tribunal des mineurs concernée a récemment convoqué le jeune agresseur, et l’a condamné à un mois de détention avec sursis pendant un an.

LE F-35 L'US Air Force souhaite accélérer le rythme de production de son nouveau chasseur, le F-35 dont 2458 exemplaires ont été commandés par l’armée américaine. Coût de l’opération: 300 milliards de francs suisses. 15,6 m (F-35B)

Particularités Furtivité Ailes et fuselage d'une seule pièce Soutes pour dissimuler l'armement

Un réacteur Pratt & Whitney F135 ou GE Rolls-Royce

15,7 m (F-35A et F35-C)

13,1 m (F-35C) Conception Lockheed Martin, BAE Systems et Northrop Grumman

10,7 m (F-35A et F35-B) 4,6 m

palestiniens. Ces incidents sont survenus alors que la dernière brèche ouverte à la frontière a été fermée hier matin.

Bombardements turcs au nord de l’Irak L’armée turque a annoncé que son aviation avait «massivement» pilonné hier des bases de rebelles kurdes situées au nord de l’Irak. Ankara assure que son seul objectif est d’éliminer les rebelles du PKK.

Bruxelles blâme Sofia et Bucarest Un an après l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans

Armes en soutes Deux missiles air-air Deux missiles air-sol de précision

l’Union européenne, Bruxelles a déploré hier «l’absence de résultats convaincants» en matière de lutte contre la corruption dans les deux pays, et contre le crime organisé en Bulgarie. Dans ce contexte, la Commission n’exclut pas d’imposer des sanctions en juillet.

Un pilote seul dont le casque de nouvelle génération permet l'affichage d'informations sur sa visière.

Extérieures Deux missiles sous les ailes Supports d'armes pour 6804 kg Canon: 22 mm Système de décollage et d'atterrissage vertical (F-35B)

Immeuble en feu en Allemagne, neuf morts

Versions

Neuf personnes, dont cinq enfants, ont succombé dimanche soir dans l’incendie d’un immeuble à Ludwigshafen. L’incendie, aux origines encore inexpliquées, est le plus meurtrier survenu dans la ville depuis la fin de la guerre.

F-35A Décollage et atterrissage conventionnels

F-35B Décollage court et atterrissage vertical

F-35C Appareil pour porte-avions

Coût unitaire

45 millions de $

60 millions de $

55 millions de $

Armées où il sera en service

Armée de l'air américaine

US Marine Corps Royal Air Force* Royal Navy*

Marine américaine

Vitesse

Plus de Mach 1,6

Plus de Mach 1,6

Plus de Mach 1,6

Autonomie

2222 km

1667 km

2593 km

*Royaume-Uni

P. Feller/Sources: Reuters/Lockheed Martin, Global Security, FAS

Les jeunes Romands meurent sur les routes

VAUD

Pays partenaires Grande-Bretagne, Turquie, Pays-Bas, Italie, Canada, Australie, Danemark et Norvège

Statistiques Les trois versions du F-35 remplaceront le F-16, le F/A-18 Hornet et d'autres appareils en service dans l'armée américaine au cours des 30 prochaines années.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

3

POINT FORT

»

»

SUPER TUESDAY NEW YORK Barack Obama Vingt-quatre Etats organisent convoite le vote afro-américain leurs primaires pour désigner dans le quartier noir de Harlem, ceux qui s’affronteront en novembre. fief du couple Clinton.

»

CAPITAL En Californie, le vote de l’importante communauté hispanique pourrait se révéler décisif.

Un raz-de-marée électoral de New York à Los Angeles

L’héritage de Bill Le jackpot de ce Super Tuesday est double. La Californie et New York sont les deux Etats les plus peuplés à voter aujourd’hui et qui possèdent le plus grand nombre de délégués nécessaires pour obtenir l’investiture. Alors que les derniers sondages prédisent un duel très serré entre Hillary Clinton et Barack Obama au niveau national, le sénateur afro-américain de l’Illinois a décidé de défier la sénatrice de New York sur ses terres et notamment à Harlem, où de nombreux habitants de ce quartier historique noir sont sensibles à son message. A l’image de Ralph Nixon, un barbier afro-américain de 63 ans, qui, dans l’un des fauteuils de son salon au décor orange seventies, contemple son univers en train de brutalement se transformer. Ralph est arrivé à Harlem en 1973, y a ouvert son salon sur le Boulevard Malcom X en 1986 et coupe encore

On vote aussi »en Suisse romande SUPER TUESDAY est aussi l’occasion pour les démocrates américains de l’étranger de choisir leur candidat favori. Ce soir, Genève fera office d’unique bureau de vote pour les citoyens des Etats-Unis vivant en Suisse (ainsi que ceux habitant la France voisine). Munis de leur passeport et d’une preuve de résidence, ils pourront, entre 19 et 22 heures, participer à la première «primaire globale» à l’Hôtel Warwick. Aucune inscription n’est exigée au préalable. Quant aux républicains, pour voter, ils doivent obligatoirement passer par leur Etat d’origine. H. D. C.

La galaxie des groupies des principaux candidats à la Maison-Blanche Scarlett Johansson

Caroline Kennedy

Ted Kennedy

Barack Obama

Morgan Freeman Oprah Winfrey

Stevie Wonder

Sharon Stone

InfograPhil Photos: Reuters, EPA, AFP, AP, Keystone, Gamma,

John Kerry

Kathleen Kennedy Townsend

George Clooney

Maria Shriver Schwarzenegger Rudy Giuliani

Arnold Schwarzenegger

Jenna Jameson John Bon Jovi

Rob Reiner

John McCain Sylvester Stallone

Steven Spielberg

Pour l’emporter côté républicain, il faut le soutien de 1191 délégués sur les 2380 attendus à la convention qui se tiendra du 1er au 4 septembre à Minneapolis (Minnesota). 1081 seront désignés aujourd’hui, dont 173 en Californie et 101 dans l’Etat de New York. Ont obtenu des délégués jusqu’ici: John McCain: 93, Mitt Romney: 59, Mike Huckabee: 40 les cheveux pour 13 dollars (14 francs). «Dans le nouvel immeuble de l’autre côté de la rue, les appartements coûtent 1 million de dollars, lance-t-il à ses quatre clients, en ce vendredi pluvieux de début février. Les loyers ont doublé, les gens partent. Tout ça, c’est à cause de Bill Clinton.»

Harlem divisé Depuis que l’ancien président a installé ses bureaux à Harlem en 2001, ce quartier noir historique est en profonde mutation. La présence de Bill Clinton sur la 125e Rue, au nord de Manhattan, a assis la popularité du couple Clinton auprès de nom-

breux Afro-Américains. Charles Rangel, le député noir qui représente la circonscription à Washington et qui est l’un des élus les plus influents à la Chambre des représentants, est un fidèle allié d’Hillary Clinton. Dimanche, il a fait campagne dans des églises. Harlem est divisé entre les pro-Clinton et les pro-Obama, comme Ralph Nixon. «Je suis né en Caroline du Nord, j’ai connu la ségrégation, racontet-il. Toute ma vie, j’ai été dirigé par les Blancs. J’aimerais que ça change.» Au siège de campagne d’Obama, à quelques blocs du salon de coiffure de Ralph Nixon, les volontaires défilent.

Sally Field

Hillary Clinton

Pour l’emporter côté démocrate, il faut au candidat au moins 2025 des 4049 délégués qui siégeront à la convention qui aura lieu du 25 au 28 août à Denver (Colorado). 2084 seront désignés aujourd’hui, dont 441 en Californie et 281 dans l’Etat de New York. Ont obtenu des délégués jusqu’ici: Barack Obama: 63, Hillary Clinton: 48

Stephanie Johnstone, une musicienne blanche de 25 ans originaire de l’Illinois, s’est engagée pour aider le sénateur de son Etat: «Mes parents sont chrétiens évangéliques et ils ne sauraient voter pour un candidat pro-avortement, explique-t-elle. Mais moi, je crois en l’intégrité d’Obama.»

Une campagne de longue haleine et… onéreuse Chez les républicains, la situation devrait se décanter aujourd’hui en faveur d’un John McCain largement en tête dans les sondages au niveau national. Chez les démocrates en revanche, Hillary Clinton et Barack

Obama voient plus loin que le Super Tuesday. Les deux rivaux ont déjà commencé à préparer les primaires de Virginie et du Maryland du 12 février. Les regards se tournent vers le Texas et l’Ohio, qui votent le 4 mars et pourraient être décisifs. La bataille s’annonce encore longue. En attendant, Obama a récolté le mois dernier la somme record de 32 millions de dollars (35 millions de francs suisses) pour sa campagne. £ Demain, notre dossier complet: résultats, cartes animées, images de campagne, portraits

www.24heures.ch

DANIELLA ZALCMAN

«T

sunami Tuesday» (Mardi tsunami), Super Tuesday (Super mardi), «Super Duper Tuesday» (Super hyper mardi). Les Américains jonglent avec les qualificatifs pour décrire la vague électorale qui déferle aujourd’hui sur leur pays. Vingt-quatre des cinquante Etats organisent leurs primaires présidentielles. Des millions d’électeurs, de l’Alaska à New York en passant par la Californie, vont pouvoir choisir qui représentera les partis démocrate et républicain lors de l’élection présidentielle de novembre prochain. Barack Obama ou Hillary Clinton? Un Noir ou une femme? Les démocrates sont face à un casse-tête historique. La bataille républicaine est plus classique. Les conservateurs ont encore trois options: le sénateur John McCain, un héros du Vietnam qui fait aujourd’hui figure de favori, Mitt Romney, un businessman mormon et ex-gouverneur du Massachusetts, et Mike Huckabee, un pasteur baptiste et ancien gouverneur de l’Arkansas.

Ralph Nixon, coiffeur à Harlem, votera pour le changement: Barack Obama.

La communauté des Latinos au cœur de la bataille californienne Avec son nombre record de délégués, la Californie pèsera lourd lors de ce Super Tuesday. Pour les candidats démocrates davantage encore que pour les républicains, puisqu’ils seront soutenus par 370 délégués contre 170. Hillary Clinton et Barack Obama redoublent donc d’efforts pour décrocher la victoire. Très majoritairement démocrates, plus mobilisés que jamais, les Hispaniques joueront un rôle capital. Ils représentent en effet un tiers de la population de l’Etat et près d’un cinquième de l’électorat. A première vue, l’ancienne First Lady bénéficie d’une confortable avance. Selon des sondages en date du 22 janvier, elle recueillerait la sympathie de

59% des Latinos – contre 19% seulement pour Barack Obama. Cette avance sanctionne un long travail de terrain. Très tôt dans sa campagne, Hillary Clinton a su se placer en favorite. Elle s’est associée à des personnalités telles que le maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa, et le président de l’Assemblée de l’Etat, Fabian Nuñez. Elle disposait déjà d’un fort capital de sympathie: pour nombre de Latinos, le seul nom de Clinton rappelle une période de prospérité. Rien n’est joué cependant. Les sondages doivent être appréhendés avec précaution. D’une part, les Latinos n’ont pas tous le droit de vote. De l’autre, ils sont nombreux à hésiter: voilà deux semaines, un sur cinq se disait encore indécis.

BRIAN SNYDER/REUTERS

JEAN-COSME DELALOYE NEW YORK

Antonio Villaraigosa, le maire de Los Angeles, fait lui campagne pour le clan Clinton.

Barack Obama, de son côté, se présente avec le soutien de Ted Kennedy. Or, au sein de la communauté hispanique, le sénateur du Massachusetts n’est pas un

inconnu. Il en est même une figure emblématique depuis qu’au milieu des années 60, son frère, Robert Kennedy, a soutenu la grève des travailleurs immi-

grés. Barack Obama a également cultivé une image séduisante auprès d’une population hispanique souvent défavorisée – celle d’un fils d’immigré, dévoué au service du public. Intervenu tardivement en Californie, il a su si bien reconquérir le terrain que les derniers sondages le donnent au coude à coude avec sa rivale. Il rallierait 34% des électeurs démocrates – majoritaires dans l’Etat – à deux points d’Hillary Clinton, qui séduirait 36% des votants. Si la même tendance devait s’observer auprès de la population des Latinos, Obama pourrait alors rattraper son retard et gagner les faveurs de la Californie. KATJA SCHAER SAN FRANCISCO VC2


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

5

SUISSE

«La Poste a dupé la population et ses clients» SERVICE PUBLIC

«S

oit les responsables de La Poste ont fait preuve d’incompétence, soit ils ont menti sur le coût du réseau d’infrastructure pour justifier politiquement la fermeture des bureaux postaux», dénonce Michel Gobet, secrétaire central du Syndicat de la communication. En effet, 200 millions de francs suffiraient pour couvrir les surcoûts liés aux obligations de service universel de La Poste, selon le modèle de calcul présenté hier par l’autorité de régulation (PostReg). Jusqu’ici, le géant jaune estimait cette contribution à 412 millions. Après tergiversations, PostReg et La Poste se sont mis d’accord sur la définition de la contribution aux frais d’infrastructures: cette somme correspond à la différence entre les coûts du réseau postal actuel et ceux d’un réseau sans obligation de service universel sur tout le territoire. Elle est financée par les activités soumises au monopole (lettres jusqu’à 100 grammes). Pour offrir ces services dans l’ensemble du pays, 1700 offices postaux devraient suffire, mais il s’agit d’un chiffre hypothétique, a tenu à souligner le responsable ad interim de PostReg, Marc Furrer. Actuellement, La Poste gère un réseau de 2318 offices et 150 agences.

Marc Furrer, de PostReg, veut créer la transparence quant aux frais réels de La Poste.

Martin Kaiser, d’EconomieSuisse, ancien directeur jusqu’à fin 2007 de PostReg et pourfendeur de La Poste, n’est pas tendre: «Les motivations de La Poste sont évidentes: en gonflant les coûts de la desserte de base, elle a pu repousser l’ouverture du marché des lettres et justifier les tarifs excessifs des lettres. Les clients et la population ont été dupés.» Selon lui, le Conseil fédéral doit agir en accélérant la libéralisation. EconomieSuisse demande aussi la lumière sur les soupçons de subventionnement croisé, une pratique illégale. Car en faussant les chiffres, La Poste a artificiellement réduit le prix des produits soumis à la concurrence, comme la vente d’articles de papeterie.

Accusations réfutées A La Poste, on réfute ces accusations. Selon Nathalie Salamin, il ne s’agit là que d’un nouveau mode de comptabilisation imposé au géant jaune. «Celui-ci ne prend pas en compte tous les éléments, comme le coût de la distribution du courrier, par

KEYSTONE

MONIQUE KELLER ZURICH

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Pour justifier des tarifs excessifs et le démantèlement du réseau d’offices, et afin de retarder l’ouverture du marché, La Poste aurait gonflé les coûts de la desserte de base.

SURCOÛT

200 millions, plutôt que 412 annoncés par La Poste, suffiraient pour assurer le service universel. ARCHIVES

exemple.» Et la porte-parole de rappeler que les comptes ont toujours été approuvés par les réviseurs et le Conseil fédéral. La Poste présentera ses résultats pour 2007 en avril, puis PostReg publiera la situation exacte dans son rapport d’activité en juillet. D’ici là, Marc Furrer s’est refusé à tirer des conclusions sur la poursuite de la libéralisation que le Conseil fédéral devrait bientôt soumettre au Parlement. Idem des répercussions que la nouvelle estimation de la contri-

Un vorace ver chinois arrive en Suisse AGRICULTURE Le nématode est un des êtres les moins dotés de la Création: son millimètre de long n’est qu’un tube digestif. Il ne possède que 959 cellules dont 300 cellules neuronales. Pour comprendre sa détresse intellectuelle, il faut savoir qu’un seul de nos neurones peut établir beaucoup plus de 300 connexions neuronales… N’empêche, ce ver avance, recule, perçoit la chaleur. Certains

KEYSTONE

Une espèce de nématode a été découverte dans des serres de tomates du pays.

Un ver ravage nos légumes.

scientifiques ont même décroché un Prix Nobel grâce à lui. Il peut aider le maïs à combattre des insectes prédateurs. Mais cause aussi des ravages irréversibles sur les tomates, concombres et salades.

bution aux frais d’infrastructure pourrait avoir sur les tarifs pratiqués par La Poste. Pour Marc Furrer, il s’agit désormais de créer la transparence. «Nous disposons maintenant d’une base pour calculer le financement du service universel et pour vérifier le respect de l’interdiction des subventions croisées

entre les services soumis au monopole et ceux soumis à la concurrence.» £

DONNEZ VOTRE AVIS é La Poste peut-elle réduire davantage son réseau d’offices? LIRE EN PAGE 19

Rattrapé par son passé, un prêtre se suicide NEUCHÂTEL L’homme avait été dénoncé pour des abus sexuels commis dans les années 1980. Suspendu d’abord par l’Eglise, il avait depuis été réintégré. Un prêtre neuchâtelois a mis fin à ses jours dimanche soir, a indiqué à l’ATS un membre de la famille. Dans une lettre, le prêtre disparu aurait dénoncé la «chasse médiatique» dont il a fait l’objet. «Je ne tiens plus», aurait-il même écrit. Avec l’éclatement des affaires d’abus sexuels dans l’Eglise catholique, l’homme a été rattrapé par son passé. En 2001, il a en effet été dénoncé pour des actes commis dans les années 1980 – avant son ordination. La justice fribourgeoise a prononcé un non-lieu, les faits étant prescrits par la loi. L’évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, Mgr Bernard Genoud, a néanmoins retiré son ministère pendant deux ans à ce prêtre. Celui-ci a réintégré l’Eglise après avoir suivi une thérapie. Il a d’abord officié dans un EMS, puis dans un service de documentation, avant d’être rappelé en paroisse. Soumis à un contrôle médical régulier, encadré par l’équipe pastorale, tenu à l’écart des enfants et vivant sous le même toit que son supérieur, il était jugé «sous contrôle» par sa hiérarchie. A Neuchâtel, des sites internet cherchaient à identifier le prêtre en question. Sa famille revendique pour sa part le droit à l’oubli. Quant à l’évêché, il n’a fait aucun commentaire. S. G. avec ATS

PUBLICITÉ

Un regard neuf sur la gestion de fortune

C’est cette version, encore inconnue à ce jour, que la station de recherche Agroscope ChanginsWädenswil (ACW) vient de découvrir dans des serres du nord de la Suisse. Horreur! A ce jour, nous sommes les seuls, avec la France, à avoir détecté le vermisseau sur le continent européen. Le malin vient de Chine. On l’y a repéré en 1983. Il a ensuite gagné le continent américain. Puis la Suisse. ACW travaille à la mise au point d’une méthode de diagnostic rapide et d’une stratégie de lutte biologique afin de contrôler sa dissémination.

PRIVATE BANKING Anne accorde sa confiance à Alain, son gestionnaire. Parce qu’à la BCV, la clientèle privée bénéficie aussi de l’ingénierie financière offerte aux grandes institutions. Pour Anne, nos compétences font la différence. Découvrez notre approche de la gestion de fortune au 0848 808 880 (tarif national) ou sur www.bcv.ch

ANNE-MURIEL BROUET

Ecologie libérale roule à fond pour l’initiative pour des véhicules propres ENVIRONNEMENT Le mouvement estime que les mesures incitatives ne suffisent plus. Isabelle Chevalley s’explique. Afin de doper la récolte de paraphes pour l’initiative demandant la non-homologation des véhicules très polluants (plus de 250 g de CO2 au km), Ecologie libérale a fait connaître hier son soutien au texte. Selon les initiants, 422 modèles en vente dépassent cette valeur limite. La présidente d’Ecologie libérale Isabelle Chevalley explique pourquoi elle roule pour une politique plus contraignante.

– En soutenant ce texte, vous risquez d’effrayer une partie de votre électorat allergique aux interdictions…

– Etre libéral, c’est être responsable. C’est aussi faire face à ses devoirs. Et nous devons aujourd’hui lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Les incitations ne suffisent plus. – Vous êtes donc favorable à une politique plus coercitive?

– La taxe sur le CO2 voulue par le Conseil fédéral ne suffit pas. Elle est, même si ce n’est pas forcément à moi de le dire, antisociale. Les personnes avec des moyens importants seront beaucoup moins touchées que

les personnes à bas revenus. Il faut donc aller au-delà. La Confédération devrait introduire une vignette bleue pour les véhicules avec de faibles émissions de particules. En cas de pic de pollution, au lieu de la simple circulation alternée, on n’autoriserait que ces voitures. – Qu’est-ce qui vous séduit dans l’initiative lancée par les jeunes Verts?

– Le texte ne vise pas que les 4x4. Ils concernent les tout-terrain mais aussi certains cabriolets et voitures de sport. Beaucoup de véhicules lourds sont visés.

Ça crée des liens

Gestion de fortune

CÉDRIC WAELTI VC2


6

SUISSE

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Comment choisir un professeur? «Pas en fonction du passeport» Le nouveau secrétaire d’Etat à l’éducation et à la recherche, Mauro Dell’Ambrogio, est un Tessinois à poigne. CÉDRIC WAELTI

M

auro Dell’Ambrogio a succédé à Charles Kleiber début janvier à la tête du Secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche. Père de sept enfants, le radical tessinois se dévoile pour la première fois dans la presse et livre sa vision des rapports entre Université et Cité. – Votre parcours est assez atypique. Vous avez notamment été chef de la police du Tessin, à 30 ans, avant de vous occuper des hautes écoles. Quel est le point commun entre les policiers et le monde universitaire?

– C’est vrai que j’ai un parcours professionnel assez varié. J’ai dirigé des policiers, des enseignants, des médecins. Au-delà de leurs qualités respectives, ces univers font parfois preuve de corporatisme. En tant que manager, il faut donc éviter que ces réflexes paralysent les réformes. En tant qu’homme politique, il faut aussi dépasser ces oppositions au nom de l’intérêt général. – Beaucoup de chercheurs suisses vont à l’étranger pour des doctorats ou des post-doctorats. Mais peu reviennent, faute de postes. Faut-il protéger la relève suisse?

– Dans le monde académique, la concurrence est dure. Les places sont rares – pour les meilleurs aussi. Lors du recrutement d’un professeur, il ne peut pas y avoir d’autre critère que celui de la qualité. Le choix

OLIVIER ALLENSPACH

Les jet-skis pourraient naviguer en Suisse sur des plans d’eau désignés par les cantons.

NAVIGATION Le Conseil fédéral veut autoriser l’immatriculation de ces bateaux de sport. Mais Berne confirme que leur navigation restera interdite sur le Léman.

ne peut s’effectuer ni en fonction du sexe ni en fonction du passeport, si ce n’est pour un certain équilibre de l’ensemble. D’ailleurs, les carrières internes à l’Uni favorisent les baronnies.

Des jet-skis en Suisse? En annonçant son intention d’autoriser leur immatriculation (24 heures d’hier), le Conseil fédéral a jeté un pavé dans la mare. Les plaisanciers et les baigneurs devront-ils composer avec les vagues et le bruit des motos des eaux? Les amoureux du Léman en buvaient déjà la tasse… Qu’ils se rassurent: la navigation sur le lac restera interdite, confirme Gerhard Kratzenberg, chef de la section navigation à l’Office fédéral des transports (OFT). L’interdiction figurera d’ailleurs en toutes lettres dans l’accord franco-suisse sur l’utilisation des eaux du Léman, qui est en cours de révision.

– Dans les hautes écoles suisses, certains dénoncent un recrutement qui vise surtout à attirer «des têtes d’affiche» sans tenir compte de leurs aptitudes pédagogiques…

– On ne peut pas demander à un professeur d’avoir toutes les qualités. Je crois qu’il est important que les équipes soient complémentaires. Par exemple, si le professeur titulaire de la chaire est un génie dans son domaine, mais mauvais en cours, il doit pouvoir s’appuyer sur un collègue ou un maîtreassistant qui saura transmettre les connaissances aux étudiants. – Dans le système actuel, les assistants sont déjà très sollicités, voire même un peu exploités parfois…

– C’est comme cela qu’ils progressent… Le poste d’assistant est provisoire. Il n’est qu’une étape dans une carrière. – La concurrence entre universités implique aussi une compétition pour attirer des fonds privés. Est-ce que la Confédération doit mettre des garde-fous?

– Non. Les entreprises font partie du lien avec la cité. Dans tous les cas, c’est une question que chaque institution et le pouvoir public qui la gère doivent résoudre en toute liberté. – L’affaire Rylander à l’Université de Genève a pourtant montré que le risque de dérive n’est pas un fantasme, mais une réalité…

– Les universités doivent posséder des mécanismes de contrôle interne. Il est particulièrement nécessaire qu’il y ait,

PUBLICITÉ

KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

UNIVERSITÉS

Les jet-skis ne troubleront pas les eaux du lac Léman

ATYPIQUE

«J’ai dirigé des policiers, des enseignants, des médecins. Des univers professionnels qui font parfois preuve de corporatisme. En tant que manager, il faut éviter que ces réflexes paralysent les réformes.» BERNE, LE 28 JANVIER 2008

SERGE GUMY

Le parcours étonnant d’un Tessinois pressé

– Quel rôle va jouer la Confédération dans le processus de regroupements universitaires?

Les étagères au-dessus de son bureau sont encore vides. Mais elles se garnissent peu à peu. Complet-cravate élégant, accueil à l’italienne. Enfin, pardon, à la tessinoise! Né en 1953, Mauro Dell’Ambrogio est un secrétaire d’Etat à l’éducation et à la recherche à poigne. Ce radical maîtrise parfaitement les trois langues nationales. Il a étudié le droit à Zurich, décroché un doctorat et passé son brevet d’avocat. Après quoi, ce natif de Giubiasco est nommé juge au Tribunal de district de Bellinzone. Il a 25 ans. Cinq ans plus tard, il devient chef de la police cantonale tessinoise, avec 600 hommes sous ses ordres. Après les policiers, les

– La Confédération doit veiller à éviter des doublons à la charge des contribuables dans les domaines les plus onéreux. C’est peut-être le cas notamment dans le domaine des spécialisations médicales ou dans certains domaines des sciences naturelles ou de l’ingénieur. Pour le reste, c’est bien qu’il y ait de la concurrence. Le fait qu’il y ait une faculté de sciences politiques à Genève et une autre à Lausanne n’est pas problématique. Dans les domaines avec assez d’étudiants et peu d’infrastructure onéreuse, la concurrence profite à l’ensemble de la Suisse. £

Pactole pour les «experts» de Martigny

«Les PME sont dynamiques, flexibles, résistantes. Il ne leur manque qu’un coup de pouce pour se développer et mieux affronter l’avenir». Pierre-François Veillon Conseiller national

Resp. C. Lance

C. W.

dans toute institution publique, une transparence sur l’utilisation des fonds privés et leur provenance.

RECHERCHE

VC2

enseignants. A 38 ans, il devient secrétaire général du Département de l’instruction publique du Tessin. Il s’occupe alors activement de la mise en place de l’Université de la Suisse italienne. Puis on retrouve Mauro Dell’Ambrogio comme directeur d’une clinique médicale. Après trois ans, le manager-juriste laisse tomber la blouse, et revient chez les profs en prenant les rênes de la Haute Ecole spécialisée de la Suisse italienne. Sur le plan politique, le Tessinois a été syndic de Giubiasco durant douze ans. Il a aussi occupé les bancs du Grand Conseil tessinois entre 1999 et 2007.

La France était tentée Dans le cadre de ces discussions, la France a certes mis sur la table la question de l’autorisation des jet-skis, selon Gerhard Kratzenberg. Mais la Suisse s’en est tenue à l’interdiction totale sur les lacs suisses. Les cantons pourront faire des exceptions et désigner d’ici à 2009 les plans d’eau sur lesquels les amateurs pourront jouir de la vitesse. Le Léman n’est toutefois pas concerné par ce régime d’exception. Si la navigation reste interdite sur les lacs suisses, Léman compris, à quoi bon alors permettre l’importation et l’immatriculation en Suisse des jet-skis? «Bonne question», admet Gerhard Kratzenberg. La réponse tient au «Cassis de Dijon». Et à la volonté du Conseil fédéral, en vertu de ce principe, de permettre aux marchandises européennes de circuler plus librement en Suisse. Circuler librement, enfin, sauf sur les lacs…

Réforme de l’imposition des PME Comité romand «Oui à la réforme de l’imposition des PME» www.renforcerpme.ch

24 février

OUI

L’institut valaisan IDIAP touche 13 millions de francs, dont une moitié de Berne, pour affirmer son alliance avec l’EPFL. «Notre collaboration avec l’EPFL est appelée à s’accroître encore», disait Hervé Bourlard au moment où l’institut qu’il dirige à Martigny, l’IDIAP, prenait ses quartiers au Centre du Parc (24 heures du 4 juin 2007). Pensait-il déjà si bien dire? Sept mois plus tard, la Confédération délie largement les cordons de sa bourse: 6,5 millions de francs sur cinq ans ont été attribués à cette fondation à but non lucratif par Pascal Cou-

chepin, chef (octodurien) du Département fédéral de l’intérieur. La ville de Martigny et le canton ont déjà promis de doubler cette somme, première condition de son octroi. Il y en a une seconde: que l’IDIAP renforce ses liens avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Mais l’institut n’a pas à se faire prier. L’EPFL, membre de son conseil de fondation (au même titre que la Ville de Martigny, le canton du Valais, l’Université de Genève et Swisscom), a toujours été associée à l’histoire de l’IDIAP. Par exemple, les doctorants qui réalisent leur thèse à Martigny obtiennent un diplôme aux couleurs de l’EPFL. «L’école devient

ainsi notre référent, avec une mission de supervision scientifique. Nous restons toutefois parfaitement autonomes», précise Jean-Albert Ferrez, directeur adjoint. Et d’ajouter que «cette somme ne va pas faire exploser la taille de l’institut, car les fonds publics ne constituent que le tiers de notre budget. Nous estimons que nous avons atteint la dimension idéale.»

Spécialistes de l’analyse Une centaine de personnes s’activent dans l’Institut Dalle Molle d’intelligence artificielle perceptive. Sous cet intitulé intrigant, elles travaillent entre autres à améliorer les relations entre les humains et leurs ordi-

nateurs. Reconnaissance vocale, analyse d’images fixes ou en mouvement, reconnaissance de visages, biométrie, mais aussi préparation de nouvelles interfaces et de moteurs de recherche destinés aux contenus multimédia font partie de leurs spécialités. Et leurs résultats peuvent aller jusqu’à fournir de nouveaux outils aux services secrets, par exemple. Très bien positionné à l’échelle européenne, l’IDIAP obtient 40% de ses fonds en remportant des mandats de recherche communautaires. «Pour faire fructifier ces travaux tout en gardant une taille acceptable, nous créons régulièrement des start-up», ajoute Jean-Albert Ferrez. E. BA.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

7

MONDE

L’uranium, face sombre du nucléaire 85% de la radioactivité du minerai d’origine.» Et cette situation n’est pas près de trouver une issue. Selon Almoustapha Alhacen, le Niger, quatrième producteur d’uranium au monde, a accordé, entre 2006 et 2007, 122 permis d’exploitation notamment à des sociétés chinoises, canadiennes, anglaises et bien sûr à Areva.» Almoustapha Alhacen, qui travaille depuis 1978 dans l’uranium et qui a été plusieurs fois menacé de licenciement, a donc repris son bâton de pèlerin pour alerter l’opinion.

Le Niger ALGÉRIE Arlit

Niamey BURKINA FASO BENIN

NIGER

Zinder NIGERIA

TCHAD P. Feller

MALI

EXTRACTION Arlit, petite ville minière en zone touareg, est contrainte de vivre avec la radioactivité. Témoignage.

CHLOÉ LAMBERT

I

l en impose avec sa tenue de touareg, Almoustapha Alhacen. Cet employé d’une des deux filiales d’Areva (groupe français spécialisé dans le nucléaire) au Niger, est également le président de l’ONG Aghir In Man (le bouclier de l’âme). Il parcourt actuellement l’Europe pour parler de l’extraction de l’uranium et des conditions rencontrées par les habitants de la petite d’Arlit. «Nous voulons informer le monde, évoquer les problèmes de radioactivité qui provoquent des morts, des maladies, des fausses couches. Ces difficultés ne sont pas connues de l’opinion.» Et c’est vrai, qu’en Europe, on connaît mieux les questions qui se trouvent en aval de la filière atomique (déchets nucléaires notamment). Reste qu’en amont, les dangers

AFP/PIERRE VERDY

PHILIPPE DUMARTHERAY

DÉSERT

«Ici, on ne parle que de pollution durable.» La mine à ciel ouvert d’Arlit, exploitée par le plus gros groupe nucléaire du monde, Areva, n’est pas isolée. Le Niger a accordé depuis deux ans 122 nouveaux permis d’exploitation de minerais. MINE D’ARLIT, NIGER, LE 23 FÉVRIER 2005

Almoustapha Alhacen veut alerter l’opinion mondiale sur les dangers des mines d’uranium.

sont importants. Sans oublier que pour chaque kilo d’uranium extrait à Arlit, des quantités gigantesques d’eau, de produits chimiques, sans parler d’électricité avec une usine à charbon, sont nécessaires. Le nucléaire, une énergie propre, cela fait sourire un peu tristement Almoustapha Ahlacen. «Dans la région, il n’y a plus de faune et de flore. Les autruches, les gazelles ont disparu. Il n’y a plus d’arbres non plus. La mine

tives des mines. «C’est un premier pas, constate Almoustapha Alhacen. Mais pendant des dizaines d’années, les déchets sont arrivés en ville. Ils ont servi dans la construction, dans la confection d’ustensiles. Les résidus, on les trouve partout. Il y a notamment des millions de tonnes qui se retrouvent dans le sol. Chez nous, dans le désert, le sable est emmené par le vent. Cela donne des tonnes de résidus qui conservent

puise l’eau à 300 mètres de profondeur. Les racines des arbres ne descendent pas si bas. A Arlit, on ne parle que de pollution durable.»

Ferrailles radioactives Almoustapha Alhacen a décidé d’agir il y a quelques années déjà. En 2000, il crée l’ONG Aghir In Man, puis il se met en contact avec la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indé-

pendante sur la radioactivité) basée en France. La CRIIRAD vient enquêter sur place en 2003. Des appareils de mesure de la radioactivité sont alors confisqués. Mais, dans la foulée, Areva, qui alimente en partie les réacteurs nucléaires suisses, décide de lâcher du lest. Elle débloque des fonds pour améliorer la situation sanitaire dans la région. Areva décide aussi de ne plus laisser sortir les ferrailles radioac-

La Chine accusée Depuis quelques mois se greffe un autre problème, celui de la rébellion touareg. «Tout tourne autour de l’uranium et de la protection de la nature. Mais la rébellion s’intéresse aussi à des postes au gouvernement. S’il n’y avait pas d’uranium, il n’y aurait pas de révolte. Le gouvernement croit que je suis de mèche. Ce n’est pas vrai. Mais le gouvernement dit aussi qu’Areva soutient la rébellion. Pour se venger. Car la France n’a plus le privilège d’exploiter seule les minerais du Niger. Areva, c’est dégueulasse, mais les Chinois, c’est pire encore. Mais personne ne s’en occupe. On est dans un désert!» £ Almoustapha Alhacen donne une conférence ce soir à 20 h 15 à la Maison des Associations à Genève, et demain soir à 18 h 30 et 20 h 30 au cinéma Bellevaux à Lausanne.

PUBLICITÉ

votre monde à portée de main Internet Everywhere. Accédez à Internet en haut débit

depuis votre ordinateur portable, n’importe où, n’importe quand et en toute simplicité.

1.–

Option iCON 7.2 Internet Everywhere/24 mois Sans plan tarifaire 399.–

HSDPA

Découvrez dès maintenant la gamme Internet Everywhere et surfez à moitié prix pendant 6 mois. orange.ch/internet_everywhere

Prix TVA incluse. Offre valable pour toute nouvelle souscription de 24 mois à un abonnement Internet Everywhere (p. ex. Internet Everywhere Day CHF 10.–/mois, 3.50/jour). Carte SIM incl. Valable dans la limite des stocks disponibles. Promotion valable jusqu’au 23.03.2008. Pendant les 6 premiers mois, 50% de réduction sur les abonnements mensuels Internet Everywhere et 50% de réduction supplémentaire sur le tarif journalier pour Internet Everywhere Day.

VC2


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

9

MONDE

ALAIN JOURDAN

L

es premiers évacués suisses ont atterri hier soir à Zurich. Dans N’Djamena, l’armée semble avoir repris le contrôle de la situation, mais les combats du week-end ont fait «beaucoup de morts» et au moins 500 blessés, selon un premier bilan établi hier de source humanitaire internationale. Entre la France et les rebelles tchadiens, le ton, lui, s’est durci. L’homme qui a mené l’offensive contre N’Djamena, le général Mahamat Nouri, estime avoir été trompé par les Français. Parmi les rebelles, l’euphorie des premières heures a fait place à un sentiment de déception et de colère. Samedi, le pouvoir tchadien vacillait. Retranché dans son palais, Idriss Déby a joué la montre et mis en échec ses assaillants. Comment? Joint par téléphone, Brahim Kochi, le conseiller diplomatique du général Nouri, donne sa version des événements qui ont secoué le pays ces dernières heures.

– Qu’allez-vous faire maintenant? Vous retirer, ou reprendre les combats?

– Nous sommes allés trop loin. Il n’est plus question de battre en retraite. Nous attendons nos derniers renforts. Déby n’est plus en mesure de mener une contre-offensive sur le terrain. Ses hélicos continuent à pilonner nos positions, mais ils occasionnent peu de dégâts sur nos positions. Ce sont les populations civiles qui sont les plus touchées. – Le Soudan est opposé au déploiement de l’Eufor. En menant votre raid la veille de l’arrivée de cette force ne jouez-vous pas le jeu de Khartoum?

– Nous ne voulons pas nous opposer à la venue de l’Eufor. Nous l’avons dit et répété. La France le sait. Le général Nouri a ajouté qu’il n’était pas question de faire obstacle au travail des organisations humanitaires. Ce que nous soupçonnons en revanche, c’est l’existence d’un agenda secret entre la France et Déby. Nous ne sommes pas à la solde du Soudan. Le Soudan nous a

– Que s’est-il passé à N’Djamena?

– Le général Nouri a été abusé par la France lors de l’assaut final. Des émissaires du Ministère français des affaires étrangères nous ont contactés samedi après que Déby s’est retranché

DÉBANDADE

Des milliers de civils ont fui hier N’Djamena, où règne un calme précaire. Il y a «beaucoup de morts» et la Croix-Rouge tarde à collecter les cadavres dans les rues. L’armée tchadienne dit avoir repoussé l’assaut des rebelles. Eux évoquent un retrait purement tactique de la capitale et affirment attendre l’arrivée imminente d’une colonne de renforts. N’DJAMENA, LE 3 FÉVRIER 2008

seulement accueillis pour que l’on puisse s’organiser. Le Tchad est un pays francophone qui n’a rien à voir avec les affaires religieuses ou politiques du Soudan. C’est un conflit tchado-tchadien. – Avec la France, le divorce est consommé?

– La France a pris le soin de rappeler tous les chefs d’Etat africains ces dernières heures, pour qu’ils condamnent notre attaque plus fermement qu’ils ne l’avaient fait au départ. Elle n’a pas compris qu’on se révoltait contre un système. On est arrivé à un stade où nous n’avons pas peur pour nos vies. La France sous-estime la situation et prend un risque qu’elle ne mesure pas. Nous avons toute la population derrière nous. Elle va perdre son pré carré et devenir un ennemi à part entière. Au point où nous en sommes, nous sommes prêts à aller jusqu’à l’affrontement.£

Des insurgés alliés de circonstance Il n’y a pas une rébellion, mais plusieurs. L’offensive de ces derniers jours sur N’Djamena est menée par trois groupes de rebelles, unis depuis la mi-décembre 2007 dans une alliance de circonstance pour combattre Idriss Déby. A la tête de cette coalition d’insurgés, l’élite politique tchadienne. £ Crée fin 2006, l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) est le groupe le plus important, en nombre d’hommes et de véhicules. Ce mouvement est dirigé par le général Mahamat Nouri, ministre de la Défense d’Idriss Déby de 2001 à 2003, puis ambassadeur du Tchad en Arabie saoudite. £ Le deuxième pilier de l’alliance est le Rassemblement des forces

L’itinéraire des rebelles LIBYE AFRIQUE

NIGER

Le conseiller du général Nouri dénonce le double jeu de la diplomatie française.

ÉGYPTE

Future zone d’intervention de l’EUFOR

TCHAD Ati Abéché Adré

N’Djamena

CAMEROUN

dans le palais présidentiel. Ils nous ont demandé de ne pas faire couler le sang, qu’ils négociaient le départ du dictateur déchu. Nous étions en confiance. Ils disaient même qu’ils étaient avec nous. C’est pour faciliter l’évacuation de Déby et de ses ressortissants que la France nous a demandé de ne pas attaquer l’aéroport. En réalité, ce temps a été utilisé pour faire venir des renforts et sauver le régime.

TCHAD

AFP / SONIA ROLLEY

Les rebelles tchadiens dénoncent Paris

Itinéraire des rebelles

Darfour

SOUDAN

RÉP. CENTRAFRICAINE

pour le changement (RFC), dirigé par Timan et Tom Erdimi, les

neveux du président Déby. Avant de passer dans le maquis, fin 2005, ces frères jumeaux travaillaient au cabinet présidentiel et contrôlaient les filières du coton et du pétrole. £ Le troisième groupe rebelle est essentiellement composé de Tchadiens arabes. L’Union des forces pour la démocratie et le développement Fondamental (UFDD-F), né d’une scission avec le groupe du général Nouri est dirigée par Abdelwahid Aboud. Longtemps en rivalité, ces trois mouvements avaient signé un accord de paix avec les autorités tchadiennes le 25 octobre dernier. Un mois plus tard, cet accord avait volé en éclats après que N’Djamena a accusé le Soudan d’armer les rebelles. Y. V. D. S

Le gouvernement colombien organise Vers des élections anticipées pour la mobilisation contre les FARC dénouer la crise gouvernementale

Des dizaines de milliers de Colombiens ont manifesté hier à travers le monde pour dire «non aux FARC» et dénoncer la violence et les prises d’otages auxquelles se livrent les rebelles. Des rassemblements étaient convoqués dans environ 160 villes à travers le monde, dont 40 en Colombie, par des organisations se disant indépendantes. Cette mobilisation, la plus importante jamais organisée contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), a obtenu le soutien actif des autorités colombiennes. A l’étranger, elle a été coordonnée à l’étranger par les ambassades. Le gouvernement, qui s’efforce de transformer ces marches en plébiscite, a lancé ces derniers jours des appels constants à manifester massivement. Les télévisions, de leur côté, ont diffusé en boucle des images d’otages derrière des barbelés. Certains dirigeants de groupes paramilitaires d’extrême droite ont également appelé depuis les prisons où ils sont incarcérés à participer à ces

AFP/CARLOS JULIO MARTINEZ

De nombreuses manifestations ont été organisées dans le monde pour dénoncer les prises d’otages.

Les manifestants anti-FARC ont défilé hier par dizaines de milliers, comme ici à Cali.

défilés. Les élèves des collèges et les fonctionnaires ont été autorisés à ne pas se rendre en classe ou au travail pour manifester contre la guérilla marxiste. A Madrid, aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, au Venezuela et dans de nombreux autres pays, les ambassades colombiennes ont appelé leurs ressortissants à manifester. A Paris, environ 200 personnes, en majorité colombiennes, ont aussi fustigé la guérilla.

Les Betancourt dénoncent une manipulation La famille d’Ingrid Betancourt et ses comités de soutien

ont cependant critiqué le rassemblement. «Nous dénonçons une manipulation. C’est une marche de propagande… complètement organisée par le gouvernement», a dénoncé la sœur de l’otage, Astrid Betancourt. Elle «vise à appuyer (…) le recours à la force» pour libérer les otages, a-t-elle ajouté. A Bogota, les familles d’otages et des groupes de gauche ont également refusé de s’associer au mouvement et se sont retrouvées dans une église de la capitale colombienne. De même, l’Union syndicale ouvrière (gauche) a-t-elle refusé de participer aux manifestations. «Non à la marche de la haine, de l’intolérance promue par le gouvernement guerrier» d’Alvaro Uribe, a déclaré la centrale syndicale. «Que vous participiez à cette marche ou que vous n’y participiez pas ne change rien», affirmait, sceptique, l’écrivain et journaliste Antonio Caballero. Selon lui, l’opération a principalement servi «à diviser» le principal parti de gauche colombien. Dimanche, les FARC ont annoncé une nouvelle libération de trois otages en Colombie. Dans un communiqué, la direction des FARC se dit prête à libérer unilatéralement trois exparlementaires capturés en 2001. AFP

ITALIE Silvio Berlusconi s’est opposé à la formation d’un gouvernement intérimaire chargé de préparer un nouveau mode de scrutin. Le président du Sénat italien Franco Marini a annoncé hier soir l’échec de ses consultations avec les partis politiques pour trouver une solution à la crise gouvernementale. Deux ans après les dernières législatives, un retour aux urnes semble de plus en plus inéluctable. Silvio Berlusconi, le leader de

la droite, a une nouvelle fois réclamé hier «des élections immédiates». Il a «totalement» rejeté l’idée de mettre en place un gouvernement intérimaire, chargé de faire voter une réforme électorale, comme le souhaitent le président de la République Giorgio Napolitano et la quasi-totalité de la gauche. Le dirigeant du centre gauche et maire de Rome Walter Veltroni avait réclamé la mise en place d’un gouvernement d’une durée de trois mois, afin de modifier le mode de scrutin. «Trois mois, pas trente ans», avait-il plaidé, en évoquant le

risque d’une Italie «ingouvernable». Les sondages ne sont pas étrangers à la position de Silvio Berlusconi. Selon une enquête publiée par l’hebdomadaire L’Espresso, la droite devancerait la gauche de 16 points, avec 58% des intentions de vote, contre 42%. RÉD / AFP

PUBLICITÉ Le droit à l’alimentation: l’enfant pauvre des droits humains? Débat présenté à

l’Espace Culturel des Terreaux 14, rue des Terreaux, Lausanne

Jeudi 7 février 2008, 19 h, entrée libre Le débat sera suivi d’un apéritif.

AFP/ANDREAS SOLARO

RASSEMBLEMENTS

Franco Marini n’a «pas trouvé de majorité significative» sur un projet de réforme électorale, à l’issue de quatre jours de consultations.

Avec: S.E. Jean Feyder, Ambassadeur du Luxembourg auprès des Nations Unies Thierno Aliou Ba, agro-sociologue, coordinateur du programme Baamtaare, Sénégal Bastienne Joerchel, responsable du secrétariat romand d’Alliance sud Pierre-François Veillon, Conseiller national vaudois, Union Démocratique du Centre (UDC) Modération: Michel Kocher, Radio Suisse Romande En partenariat avec l’Espace Culturel des Terreaux

VC2


10

ÉCONOMIE-BOURSE

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Comment l’inflation vous touche ménages suisses (sans l’assurance maladie) – qui sert de référence à l’évaluation de la situation économique ou l’indexation des salaires et des rentes.

CONSOMMATION L’Office fédéral de la statistique vous propose de calculer les conséquences du renchérissement sur votre propre budget.

2006 (2,1% contre 2%). Il y a même gagné si l’on remonte à 2000, puisqu’il a subi une augmentation de 6,5% contre 8% pour un ménage moyen. Cette situation est notamment liée à la volatilité du prix de l’énergie, plus particulièrement du pétrole, explique l’OFS. De plus, d’autres catégories de produits, tels que la nourriture, les transports ou le logement, influencent proportionnellement plus le panier moyen qu’un budget vorace en énergie. En revanche, le jeu de

Pour les petits budgets C’est principalement pour répondre aux difficultés des petits budgets que cette «calculatrice individuelle du renchérissement» a été imaginée. «Les gens qui gagnent moins ont un problème avec l’inflation officielle. Ils subissent davantage le renchérissement à cause du poids des biens de consommation première, du loyer et des transports dans leur budget», explique Marcel Paolino, responsable de la section Prix de l’OFS. Mais au-delà de cette problématique, n’importe quel consommateur intéressé à réfléchir à la structure de ses dépenses peut y trouver son compte. «C’est aussi une forme de gadget!» note Marcel Paolino. Ce petit jeu en ligne réserve d’ailleurs quelques surprises. Selon les budgets type élaborés par l’Office fédéral de la statistique, un ménage qui change régulièrement sa voiture de luxe, roule beaucoup et vole deux fois par année jusqu’aux Etats-Unis a enregistré un renchérissement à peine plus élevé que la moyenne depuis la fin de

I

ls ont banni le restaurant, s’offrent un cinéma tous les six mois et ne se souviennent plus de s’être laissés aller à une petite folie. Chez les Durussel, chaque francs compte pour boucler le budget. Et malgré sa rigueur, cette famille subit de plein fouet le renchérissement. Davantage que Marc, un jeune célibataire vêtu comme une gravure de mode, qui part régulièrement en vacances, sans se priver du dernier gadget électronique et de son abonnement de fitness. Et vous, comment ressentez-vous l’inflation? Alors que les prix prennent l’ascenseur, l’Office fédéral de la statistique (OFS) offre désormais la possibilité de mesurer leur impact sur son propre foyer. Ce service, mis en ligne la semaine dernière, permet de comparer l’évolution d’un budget personnalisé à celui du panier moyen de la ménagère. Une manière de rendre vivant l’indice suisse des prix à la consommation (IPC) – basé sur la consommation moyenne des

http://www.portal-stat.admin.ch/ indivrechner/f/index.htm

PUBLICITÉ

CORBIS/TIM PANNELL

LAURE PINGOUD

l’écologie en vaut la chandelle à plus court terme: une famille verte, sans voiture et adepte de l’abonnement général des CFF, a ainsi connu une inflation de 1,7% depuis la fin de 2006, soit 0,3% de moins que la moyenne. A partir de ses simulations, l’OFS constate toutefois que les indices individuels sont souvent assez proches du renchérissement officiel. A chacun de vérifier selon ses critères. £

INDICE

Le simulateur mis en place par l’Office fédéral de la statistique permet de comparer l’évolution d’un budget personnalisé à celui du panier moyen de la ménagère. ARCHIVES

LES MARCHÉS BOURSIERS » PLUS FORTES HAUSSES EN %

» PLUS FORTES BAISSES EN %

»

Galenica N Ascom N Perrot Duval BP EG Laufenburg I u-Blox N Romande Energie Gurit P Bucher N

BT&T Timelife Affichage N Komax Hold. N EFG Intl N Elma Elektr. N Interroll Hold. N Spirt Avert I Day N

SPI SMI Chimie/Pharmacie Banques Alimentation Assurances Electronique Industrie

11.1% 7.8% 7.1% 5.8% 5.6% 5.5% 5.3% 5.3%

MARCHÉ SUISSE SWISS MARKET INDEX SMS TITRE

5063 5014 5052 5103 5102 5286 5059 5520 5966 5528 5681 5688 5754 5970 5739 5760 5784 6294 5802 5948

ABB Ltd N Adecco N Bâloise N Clariant N CS Group N Holcim N Julius Baer N Nestlé N Nobel Biocare P Novartis N Richemont P Roche BJ Swatch Group P Swiss Life N Swiss Re N Swisscom N Syngenta N Synthes N UBS N Zurich FS N

CLÔTURE

28.— 58.15 96.85 8.85 61.80 108.70 79.— 484.50 261.50 54.35 63.45 198.80 302.— 265.— 80.90 425.50 278.— 134.80 44.26 310.75

PRÉC. PROG.

+0.3 +0.3 -0.5 +0.9 -0.7 +0.3 -0.3 -2.3 -2.4 -0.9 +0.8 -0.3 +1.7 -0.1 -2.2 -0.8 +0.2 -1.8 -0.3 -0.7

-14.1 -5.0 -13.1 -15.9 -9.2 -10.3 -15.5 -6.8 -13.6 -12.4 -18.3 +1.6 -11.5 -6.3 +0.5 -3.7 -3.6 -4.1 -15.5 -6.5

AUTRES VALEURS SUISSES SMS TITRE

CLÔTURE

5127 5140 5151 5012 5018 5119 5031 5250 5026 5064 5066 5264 5791 5952 5851 5061 6291 5074 5072 5084 5057 5138 5094 5790 5959 5180 5170 5171 5123 5124 5211 5220 5253 5298 5320 5322 5409 5411

1.99 -3.3 55.85 +0.3 35.— -1.4 28.90 +0.1 233.60 -5.8 25.15 -1.5 17.30 +0.5 16.90 +4.0 12.30 +7.8 188.50 +3.7 405.— -2.4 281.— -0.3 507.— +0.1 470.— +1.4 482.— -0.2 83.70 +2.8 42.— +3.4 140.10 +0.0 68.50 +4.3 995.— m 0.0 38452.50 m 0.0 80.— +2.5 44.52 +1.6 193.40 +0.2 58.10 -3.1 87.— m 0.0 448.75 +0.0 31.95 -5.1 424.50 +11.1 158.— +1.2 498.— +1.6 1063.— +0.0 2222.50 m 0.0 5175.— m 0.0 33.25 +0.1 143.90 +3.4 341.50 +0.9 18.75 +1.9

4M Tech N Actelion N Addex Pharma N Advanced Digital N Affichage N AGEN Holding N Alpine Select N Arpida N Ascom N Basilea Pharma Baumgartner N BC GE P BC SG N BC VD N BC VS P BB Biotech P BioMarin N BKW FMB Ener. N Bobst Group N Bondpartners P Bque Rothschild P Charles Voegele P Ciba SC N Cie Fin Tradition P Cytos Biotech N Edipresse N Edipresse P EFG Intl N Galenica N -AGeberit N Georg Fischer N Givaudan N Golay Buchel P Henniez N Implenia N Inficon N Kaba Holding N Kudelski P

VC2

PRÉC. PROG.

-5.2 +7.3 -11.2 -9.6 -7.3 -11.7 -4.9 -17.1 -0.4 -14.5 -5.5 -0.3 +1.8 -6.1 -1.0 -2.1 +3.7 -2.7 -15.0 -12.2 -12.1 -13.8 -15.2 -4.7 -31.2 -15.6 -5.5 -29.7 -14.2 +1.6 -28.5 -2.5 -11.7 +2.0 -3.9 -21.1 -3.8 -16.3

5403 5452 5441 5445 5446 5450 5447 5125 5460 5485 5495 5560 5599 5600 5512 5611 5613 5608 5682 5687 5689 5733 5956 5776 5741 5751 5612 5750 5793 5765 5753 5761 5756 5787 5798 5799 — 5805 5826 5850 5856 5825 5828 5979

»

Kuehne Nagel N 106.40 +4.4 -1.9 Leclanché N 163.50 m 0.0 -5.8 Lem Holding N 280.— +1.7 -12.5 Lindt Spr. N 35420.— +3.8 -10.9 Lindt Spr. BP 3351.— +0.2 -14.5 LO Holding N 1182.50 m 0.0 -9.6 Logitech N 32.72 -0.5 -21.1 Lonza Group N 136.80 -0.0 -0.4 Metraux N 181.75 m 0.0 -10.0 Meyer Burger N 311.— +0.6 -25.5 Micronas N 8.31 +4.5 -26.4 OC Oerlikon n 405.75 +0.4 -14.2 Panalpina N 180.— +4.5 -8.3 Pargesa P 106.70 +0.6 -15.6 Partners Group N 141.10 +1.2 -7.1 Perrot Duval BP 135.— +7.1 -14.2 Petroplus N 70.— +0.3 -20.1 PubliGroupe N 298.75 -2.0 -18.5 Rieter N 417.25 +3.7 -16.5 Roche P 215.— +0.0 +0.9 Romande Energie N 2474.— +5.5 +18.6 Schindler N 65.60 -1.3 -10.1 Scor N 16.30 +3.4 -15.9 SEZ N 37.50 +0.2 -2.5 SGS Surveillance N 1425.— +0.7 +5.6 Sika SA P 1805.— +3.4 -15.4 Sonova N 97.25 +1.3 -23.9 Speedel N 88.40 +0.2 -31.3 Straumann N 285.— +3.4 -8.7 Sulzer N 1140.— -0.4 -31.5 Swatch Group N 57.95 +1.0 -13.3 Swisslog N 1.25 -0.7 -21.8 Swissquote N 55.— +4.0 -13.5 Tecan N 57.50 +2.1 -15.4 Temenos N 27.50 +2.6 -1.6 Tornos N 14.90 +4.5 -13.3 U-blox N 47.85 +5.6 -25.2 Unilabs P 61.25 m 0.0 0.0 Valiant N 185.50 +0.2 +4.9 Vaudoise Ass. N 167.— +1.2 -5.3 Vetropack P 1890.— +2.9 -9.1 Von Roll P 8.55 +0.2 +0.5 Vontobel N 46.— +4.5 -15.9 Ypsomed N 82.— +0.6 -11.8

MÉTAUX PRÉCIEUX Achat CHF/KG

Or Argent Platine Palladium Vreneli Napoléon

»

-7.5% -5.8% -5.7% -5.1% -4.8% -4.6% -4.1% -3.6%

31250.00 574.00 62263.00 14501.00 178.00 174.00

6321.23 7751.7 1456.83 1611.91 2001.72 722.34 2129.71 1375.14

-0.51% -0.82% +0.34% -0.47% -2.09% -1.14% +0.36% +0.84%

DJ Stoxx DJ E.Stoxx 50 CAC 40 FT 100 Xetra DAX Dow Jones Nasdaq Nikkei

EUROPE (euros) (sauf indic. contraire) SMS TITRE

8950 7025 8953 8952 8302 7026 8532 8997 — 8533 7306 8538 7027 7028 7029 7030 8470 7611 8334 7031 8534 8535 7032 7034 7033 7035 8996 8964 7036 8307 7606 8547 7670 7056 7038 7037 8312 7039 8999 8536

Vente CHF/KG

CLÔTURE PRÉC. PROG.

ABN Amro Adidas Ahold NV Akzo Nobel Alcatel-Lucent Allianz Alstom Altadis Arcandor Areva AstraZeneca (GBp) Automa-Tech AWD Holding Bayer Beiersdorf BMW BNP Paribas Bulgari SpA Carrefour Centrotec Sust. Christian Dior Cie Geophysique Conergy AG Daimler Deutsche Bank Deutsche Telekom Dexia DSM NV E.ON EADS ENI SpA ExonHit Thera Fiat SpA Franconofurt Heidel. Druckmas. GEA Group Groupe Danone Henkel priv. Hennes Mauritz (SEK) Hi-Media

Achat USD/OZ

37.50 43.27 8.77 50.68 4.40 120.09 137.40 50.15 13.03 669.23 2099.— 2.89 29.70 55.97 51.20 38.42 65.20 7.97 47.42 11.60 75.82 163.18 18.50 54.18 77.33 13.39 16.87 29.03 128.64 17.57 22.10 3.66 15.74 8.20 19.64 21.76 54.— 30.97 348.50 5.04

Vente USD/OZ

31550.00 894.05 898.05 589.00 16.47 16.72 63013.00 1777.50 1797.50 15251.00 414.50 434.50 197.00 196.00

PÉTROLE Clôture Précédent

Mazout Prix par 100 l. à 15º de 3001 à 6000 l. Essence Prix par litre (sans plomb 95) Brent Prix du brut ($ par baril)

Swatch, le tourbillon

» L’ACTION DU JOUR: Galenica N

INDICES BOURSIERS

98.5

98.5

1.74 91.12

1.77 91.58

+1.0 -0.5 +0.2 +2.1 +3.0 -0.9 -0.0 +0.1 +2.4 +2.1 +0.6 +1.7 0.0 +1.8 -0.0 +2.5 -0.1 +0.8 -0.2 +0.6 +0.5 +1.8 +2.2 +1.1 -0.0 -1.2 +0.6 +1.7 +1.8 +0.2 +1.5 +0.5 +0.1 +2.5 +1.2 +2.1 -1.8 +1.2 -3.3 +0.8

+1.2 -15.5 -7.9 -7.5 -11.1 -18.8 -6.5 +0.8 -19.7 -14.7 -3.0 -9.9 +0.9 -10.4 -3.3 -9.2 -12.1 -16.6 -11.0 -20.0 -15.6 -16.3 -26.0 -18.5 -13.5 -10.8 -2.0 -10.2 -11.6 -19.5 -11.7 -19.0 -11.0 -5.9 -14.6 -8.5 -12.0 -19.4 -11.4 -16.5

7391 7043 7042 8431 7046 8460 7045 8430 7440 7047 7048 8951 8537 7049 8471 7050 8473 7051 8998 8539 8960 7551 7513 8549 8361 7052 7053 8513 8542 7054 8514 8433 7811 8955 8540 8531 8543 8544 8962 8545 8953 8541 8339 7550 8965

369.01 3867.16 4973.64 6026.21 7000.49 12651.66 2391.69 13859.7

+0.25% -0.00% -0.08% -0.04% +0.45% -0.71% -0.89% +2.68%

HSBC Holdings (GBp) 778.— Indus Holding 20.91 Infineon 7.24 Lafarge/Fidel 110.16 Lanxess 24.71 Loreal 83.05 Lufthansa 15.79 LVMH 71.25 Marks Spencer (GBp) 432.— Metro AG 55.36 Muenchener Rueck 119.70 Nokia OYJ -A25.10 Oberthur Card 5.— OVB Holding 22.50 Pernod-Ricard 71.76 Premiere AG 14.39 Pinault-Printemps 97.35 Q-Cells 65.50 Repsol-YPF 22.04 Rhodia 20.06 Royal Dutch Shl A 24.15 Royal Dutch Shl A(GBp) 1806.— Royal Dutch Shl B(GBp) 1765.— Saft Groupe 27.56 Sanofi-Aventis 53.85 SAP 32.43 Siemens 90.80 Société Générale 83.61 Soitec 5.78 Solarworld AG 31.29 STMicroelectronics 8.66 Suez SA 42.44 Telecom Italia 2.02 Telefonica 19.82 Teleperformance 21.55 Total 49.74 Thomson 8.67 Transgene SA 9.52 Unilever NV 22.— Vallourec SA 142.77 Vestas Wind S. (DKK) 536.— Vinci 47.94 Vivendi 28.25 Vodafone Group (GBp) 177.90 Wolters Kluwer 19.50

» SYMBOLES m cours moyens d demandé o offre Préc différence en % par rapport au dernier cours Prog progresssion depuis le début de l’année

» BILLETS

+0.5 -1.0 +0.5 -0.5 +3.0 -0.4 -0.8 +0.1 -0.5 +0.8 -1.6 +0.0 +4.6 -0.9 +0.8 -2.9 -0.1 +2.3 +0.1 +1.8 +0.7 0.0 +0.3 -1.2 -0.4 +0.5 +1.5 -4.7 -2.0 +1.4 +2.4 +1.6 +0.1 +0.2 +0.7 +0.6 +1.2 -0.8 -1.4 +3.8 +7.7 -0.1 +0.4 -1.8 0.0

-7.6 -13.7 -10.2 -11.5 -26.4 -15.2 -13.3 -13.8 -22.8 -3.6 -9.9 -5.3 -7.0 +9.7 -54.6 +11.5 -11.5 -32.8 -9.5 -24.0 -16.0 -14.4 -15.5 -11.0 -14.4 -8.7 -16.5 -15.4 -30.7 -25.0 -11.6 -8.8 -4.7 -10.8 -19.0 -12.4 -10.8 -35.2 -12.5 -22.8 -2.8 -5.3 -9.9 -5.2 -11.8

NEW YORK US $ SMS TITRE

CLÔTURE PRÉC. PROG.

8166 8165 8154 8040 8041 8043 8130 8042 8060 8168 8167 8090 8169 8170 8110 8171 8121 8172 8155 8173 8153 8174 8175 8181 8180 8177 8015

Advanced Micro Alcon Altria Group Caterpillar Chevron Citigroup Coca Cola Corning Du Pont Ford Motor Genentech Inc General Electric Halliburton Hewlett-Packard IBM Inter. Exchange Johnson & Johnson Medtronic Merck & Co Monsanto Motorola Newmont Mining Nortel Networks Pfizer Procter & Gamble Texas Instrum. Time Warner

8157 8156 — 8158 8061 8159 8160 8112 8151 8162 8164

Amgen Apple Biogen Idec Cisco Dell EBay Google Intel Microsoft Oracle Yahoo

7.92 145.37 75.07 70.95 82.02 29.15 58.63 24.56 45.64 6.68 71.49 35.37 34.71 44.06 107.93 136.25 63.47 47.55 47.47 114.27 12.22 50.91 12.70 23.63 66.15 31.16 15.84

-1.0 +1.9 -0.4 -1.1 -0.5 -1.8 -1.0 -0.2 -0.6 -2.4 +0.9 -2.1 +2.9 -0.8 -1.0 +0.5 +0.1 -0.6 +3.2 -0.2 -3.7 -4.3 +0.0 +0.1 +0.1 -1.1 -1.4

+5.6 +1.6 -0.6 -2.2 -12.1 -1.4 -4.4 +2.3 +3.5 -0.7 +6.5 -4.5 -8.4 -12.7 -0.1 -29.2 -4.8 -5.4 -18.3 +2.3 -23.8 +4.2 -15.8 +3.9 -9.9 -6.7 -4.0

-0.3 -1.5 +2.4 -4.4 -1.6 0.0 -3.9 -2.6 -0.9 -2.3 +3.5

+1.5 -33.5 +11.1 -12.0 -18.3 -13.1 -28.3 -20.4 -15.1 -10.5 +26.0

NASDAQ US $ 47.18 131.65 63.29 23.82 20.02 28.81 495.43 21.20 30.19 20.20 29.33

ET DEVISES BILLETS

DEVISES

SMS

ACHAT

VENTE

SMS

1 Euro

1001

1.57

1.63 1163

ACHAT

1.5984 1.6364

VENTE

1 Dollar US

1002

1.04

1.11 1103

1.0774 1.1030

£ 1 Livre Sterling

1004

2.07

2.23 1443

2.1297 2.1799

1 Dollar Canadien

1003

1.04

1.12 1123

1.0814 1.1070

100 Yens

1006

0.97

1.07 1953

1.0079 1.0317

100 Cour. suéd.

1007 16.20 17.80 1083 17.0023 17.4063

100 Cour. norvég.

1009 19.20 20.90 1084 19.9018 20.3576

100 Cour. dan.

1008 20.70 22.50 1085 21.4457 21.9541

Le marché s’est cherché pendant une bonne partie de la séance, évoluant irrégulièrement, pour finalement nettement glisser dans le rouge. Les chiffres décevants de l’emploi américain ont ravivé les craintes d’une récession. Le SMI a cédé 0,82% à 7751,70, le SPI 0,52% à 6321,23 et le SLI 0,40% à 1188,16. Swatch Group (+1,77% à 302) caracolait largement en tête. Son directeur général, Nick Hayek, se montre très confiant. Il table sur une progression du chiffre d’affaires de 8 à 10 milliards de francs. Il s’attend à une poursuite du boom que connaît le secteur horloger depuis des années: la demande pour les montres ne se tarit en effet pas et les marques Blancpain, Breguet, Omega et Swatch se comportent particulièrement bien en ce début d’année. ABB (+0,36% à 28) figurait aussi parmi les gagnants du jour. Un broker anglo-saxon met en évidence des perspectives de croissance intactes, même en cas de récession, et la solidité du bilan. Les pharmas n’étaient guère à la fête. Roche (–0,30% à 198,80) a pourtant obtenu des autorités européennes l’homologation de Xeloda pour le traitement du cancer métastatique du gros intestin, utilisé en combinaison avec une autre chimiothérapie. Novartis (–0,91% à 54,35) pâtissait de commentaires mitigés, mettant en avant une absence de stratégie pour relancer la croissance et ses difficultés à résister aux pressions politiques sur la fixation des prix. Les bancaires Julius Baer (–0,32% à 79), UBS (–0,32% à 44,26) et Credit Suisse Group (–0,72% à 61,80) ont clôturé en négatif. UBS fait l’objet d’une enquête de la justice américaine sur ses pratiques comptables, qui auraient induit en erreur ses investisseurs en maintenant une valeur surévaluée de ses obligations hypothécaires. La contre-performance du poids lourd Nestlé (–1,61% à 488) pesait sur le marché. Au SPI, Galenica (+11,13% à 424,50) a explosé. Le comité de la FDA a émis une recommandation positive pour l’homologation de Ferinject, dont l’efficacité semble prouvée pour traiter les anémies par déficience en fer consécutives à des règles importantes. BANQUE CANTONALE VAUDOISE / M. R.

No SMS. Bourse en direct é Relevez le No de 4 chiffres à côté des actions suisses et des devises. é Sur votre téléphone portable, composez un message commençant par «24 QI» suivi d’un espace et des quatre chiffres avant de l’envoyer au No 900. Vous recevrez un SMS en retour avec le cours et les statistiques. é Coût: 60 ct. par SMS.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

11

ÉCONOMIE

Yahoo! ne veut pas de Microsoft et drague Google La guerre au sommet du web ne fait que commencer. Yahoo! trouve que Microsoft propose trop peu pour le racheter et Google entre dans la ronde pour barrer la route au numéro un des logiciels. Vous suivez? ÉLISABETH ECKERT

M

ême si les enjeux économiques sont pharaoniques – il s’agit tout de même de milliards de dollars (lire ci-dessus) – on assiste là à un condensé de Top Models ou des Feux de l’amour. Bienvenue au Soap opera de l’internet. Résumé: il y a un an à peine, le numéro un mondial des moteurs de recherche Google approche le numéro deux Yahoo!, inventeur du genre, mais tombé dans les profondeurs du classement, par faute d’innovations commerciales. «Veux-tu m’épouser», demande le premier au second, qui rejette la proposition, tout en affirmant aujourd’hui «avoir toujours laissé la porte ouverte, le temps d’analyser la demande». Or, vendredi dernier, la coquette Yahoo! a eu une nouvelle offre de mariage, en la

«Ce n’est qu’une option parmi d’autres» Microsoft pensait avait fait le plus gros. La fiancée ne pourrait qu’acquiescer. C’était sans compter sur la fierté des dirigeants de Yahoo!, dont son PDG Jerry Yang. Cette nuit, il a écrit à ses actionnaires, en des termes certes très polis, mais qui, fondamentalement, signifie pour l’heure le rejet de l’offre de Microsoft: «Cette OPA, écrit Jerry Yang, est pour nous une option parmi d’autres. Nous étudions par ailleurs d’autres propositions, afin de maximiser la valeur de notre société.» A ce stade, donc, «aucune décision n’a été prise». Voilà donc l’amoureux éconduit, au motif que la coquette aurait plein d’autres prétendants, parmi lesquels figureraient le câblo-opérateur Comcast, le groupe de médias Viacom ou l’industriel General Electric. Pire, selon le Wall

Un fonds singapourien complaisant UBS Le fonds d’Etat

singapourien GIC dit comprendre l’irritation de certains actionnaires d’UBS face à la recapitalisation de la banque. Il est prêt à adapter le projet de transaction pour que celui-ci soit approuvé par l’assemblée extraordinaire du 27 février. ATS

Street Journal, le PDG du toutpuissant Google – ennemi juré de Microsoft – Eric Schmidt aurait, dimanche soir, directement téléphoné à Jerry Yang pour lui offrir l’aide de son groupe.

Google dénonce le risque de monopole Et pour cause. Google en veut encore terriblement à Microsoft, pour s’être opposé à son désir de racheter le site commercial «DoubleClick». L’affaire est certes encore en cours devant les tribunaux. Mais Google ne voit que des défauts à un mariage entre Microsoft et son concurrent direct Yahoo!: «Cette union, affirme ainsi David Drummond, directeur juridique de Google, mettrait en danger les principes mêmes de l’internet, à savoir l’ouverture et l’innovation.» Pire: «Microsoft ne rêve que d’une chose: établir un nouveau monopole (ndlr: software et web), afin de limiter de manière injuste la possibilité pour les internautes d’accéder librement aux services de messagerie, services web ou messageries instantanées de leur concurrent.» Grand méchant loup contre chevalier blanc? L’histoire dira quel soupirant la princesse Yahoo! choisira. £

Chiffre d’affaires en hausse pour Emmi LAIT Emmi a réalisé l’an passé

un chiffre d’affaires en augmentation de 7,1% à 2,501 milliards de francs. Le groupe laitier lucernois a engagé des mesures pour améliorer sa rentabilité à long terme, après l’annonce début décembre d’un avertissement sur résultat. ATS

Ryanair voit son bénéfice chuter AVIATION La compagnie

AP

INTERNET

personne de Microsoft, leader mondial du logiciel, mais petit Mickey sur la Toile et sur ses potentielles recettes publicitaires. En fin de semaine dernière, la firme de Bill Gates et Steve Ballmer a ainsi proposé 44, 6 milliards de dollars de Yahoo, soit tout de même une prime de… 62% pour les actionnaires.

EN BREF

RACHAT

Yahoo! fait monter les enchères et n’exclut pas de préférer Google, numéro un des moteurs de recherche, au géant Microsoft. ARCHIVES

aérienne irlandaise Ryanair a annoncé une chute de 27% de son bénéfice net au troisième trimestre de l’exercice 2007-2008, en dépit d’un bond de 21% de son trafic, et a fait état de perspectives très moroses pour 2008-2009. AFP

PUBLICITÉ

La pub sur le net fait rêver les géants Voilà encore bien une guerre qui nous dépasse complètement, pauvres usagers d’internet. C’est vrai, quoi? Que nous voulions retrouver la dernière recette de brocolis aux meringues de Betty Bossi ou l’analyse redoutablement pertinente de Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, sur la théorie du screening, qu’importe que nous passions par Google, Yahoo! ou MSN (Microsoft), ces divins moteurs de recherche qui nous rendent plus intelligents. Et pourtant. Pour les acteurs de ce secteur, la lutte est aussi

serrée qu’entre Coop, Migros et Denner. Un click de souris équivaut, quelque part, à des portions de dollars, parce que monnayables auprès des publicitaires qui «financent» ces sites gratuits. Or, en la matière, le marché est en train de croître fortement, même si ce n’est encore qu’une goutte dans le marché commercial mondial. En 2001 en effet, la pub sur internet (aux Etats-Unis) ne pesait que 8 milliards de dollars. Fin 2007, ses recettes représentent déjà 22 milliards de dollars et, selon la société Oppenheimer,

ces dernières pourraient encore doubler cette année, à 42 milliards de dollars. Or, sur ce marché, Google est devenu le leader mondial incontesté: avec ses 75% de parts de marché en tant que moteur de recherche, le groupe américain aurait, selon ACNielsen, capté 56,3% des recettes publicitaires, contre 17,7% pour Yahoo! et moins de 10% pour MSN. Ainsi, en juin dernier, les entrées de Google auraient pour la première fois dépassé celles de Yahoo!, AOL et Microsoft réunis. É. E.

La Société Générale doit maintenant affronter les juges et la ministre! Un procès-fleuve en blanchiment s’est ouvert hier à Paris. Parmi les accusés, Daniel Bouton, PDG de la banque qui fait l’objet d’un rapport critique de la ministre de l’Economie.

prendre! Il y a peu, Daniel Bouton devait expliquer comment sa banque avait perdu 7 milliards d’euros, dont 4,82 milliards à la suite de manipulations d’un de ses courtiers, Jérôme Kerviel. Aujourd’hui, sa qualité de PDG l’emmène vers d’autres périls, ceux de l’affaire du Sentier II.

Jamais la France n’a connu procès aussi massif. Son intitulé: l’affaire du Sentier II (il y avait eu un premier scandale financier au Sentier, ce quartier parisien de la confection). Le Palais de Justice de Paris a dû construire une salle spéciale (coût: 670 000 euros) pour accueillir les 170 avocats de la défense et les 151 prévenus, la plupart mis en examen pour abus de bien social et blanchiment aggravé. Leur procès en correctionnelle a commencé hier et se terminera le 3 juillet! Dans la foule des accusés, brille une calvitie désormais bien connue: celle de Daniel Bouton, PDG de la Société Générale, la principale banque en cause dans ce dossier lourd de 20 000 pièces. Ne lui souhaitez pas bonne année, il risquerait de mal le

61,2 millions recyclés Il s’agit d’un vaste système de blanchiment de fonds organisé par six réseaux entre Paris et Israël principalement, mais aussi en Belgique et en Suisse. Ces entrepreneurs du Sentier – pour diminuer leur bénéfice afin de payer moins d’impôts – signaient des chèques en paiement de factures fictives. Ces chèques étaient convertis en liquide par les six réseaux dans des bureaux de change en Israël où la réglementation est moins contraignante. Le liquide revenait à son propriétaire, après déduction de la commission du réseau de blanchiment. Ensuite, ces chèques transitaient par plusieurs banques jusque dans des établissements français. La traçabilité des fonds était ainsi mise en échec. En tout, 61,2 millions

FRANCE

d’euros auraient été ainsi recyclés, 32 transitant par la Société Générale et 24 par la Barclay’s. Le Parquet reproche à Daniel Bouton et à sa banque de n’avoir pas suffisamment contrôlé l’origine des chèques. Ce que conteste vigoureusement le PDG qui plaide l’innocence. Bien que l’affaire soit tout à fait différente, les failles dans le contrôle interne de la banque sont aussi critiquées la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, dans son rapport sur la mésaventure survenue à la Société Générale à propos des récentes fraudes. Elle préconise en matière de surveillance «une plus grande implication des instances de gouvernance des établissements». La ministre souhaite également augmenter le montant maximal – fixé actuellement à 5 millions d’euros – des amendes infligées par la Commission bancaire aux établissements fautifs. Enfin, ce rapport approuve le «débouclage» rapide par la banque des positions litigieuses qu’avait prises le courtier Kerviel.

Mythe N° 1

P OUR FIGURER PARMI LES MEIL LEURES BANQUES, IL FAUT AVOIR UNE PRÉSENCE MONDIALE . Faux ! L’histoire des entreprises a fourni par le passé de nombreux exemples de problèmes liés à une taille trop importante. En ce qui nous concerne, nous n’aspirons clairement pas à devenir un « global player ». Wegelin & Co. Banquiers Privés, la banque la plus ancienne de Suisse, est originaire de St- Gall. Avec 400 collaborateurs, plus de CHF 20 milliards sous gestion et 8 succursales dans le pays, nous estimons bénéficier d’une taille adéquate. Celle-ci nous permet d’être proche de notre clientèle et de lui offrir les meilleures solutions d’investissement disponibles. Depuis 2004, Wegelin & Co. est présente à Lausanne et depuis l’année dernière à Genève. Nous serions heureux de vous rencontrer. Genève: téléphone 022 307 21 21 ou geneve @ge.wegelin.ch Lausanne: téléphone 021 213 25 25 ou lausanne @vd.wegelin.ch www.wegelin.ch

ST-GALL LOCARNO

BÂLE

BERNE

LUGANO

GENÈVE

LAUSANNE

SCHAFFHOUSE

ZURICH

JEAN-NOËL CUÉNOD PARIS VC2


12

AVIS MORTUAIRES

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

...

www.hommages.ch

«Le doute est un hommage rendu à l’espoir»

Madame Fernande Nidegger-Challet, à Saint-Sulpice; Monsieur Pierre Nidegger et Madame Beatrice Schwab, à Saint-Sulpice; Monsieur et Madame Bernard et Patrizia Nidegger-Paggi, leurs enfants Fabien et Alessia, à Saint-Sulpice; Monsieur Mathieu Nidegger et Madame Anne Catherine Nidegger, à Saint-Sulpice; Les familles parentes, alliées et amies ont le profond chagrin de faire part du décès du

Docteur Jean-Claude NIDEGGER leur très cher époux, père, beau-père, grand-père, parent et ami, enlevé paisiblement à l’affection des siens, à son domicile, le samedi 2 février 2008. L’ensevelissement aura lieu au cimetière de Saint-Sulpice, le jeudi 7 février. Culte en l’église romane de Saint-Sulpice, à 14 h 30. Honneurs à 15 heures. Domicile mortuaire et de la famille: chemin du Russel 15, 1025 Saint-Sulpice (VD). Adieu mon amour. Tu seras toujours dans nos cœurs. Pierre, Bernard, Mathieu, Fabien, Alessia Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Tu es partie dans la tranquillité, laissant à chacun les souvenirs des moments précieux partagés avec toi.

Avec un immense chagrin, Eliane, Walter, Michaele, Oriane et Matteo Baiguera-Romerio, à Savigny; Gabriella, Piero, Giulia et Luca Ronchi-Romerio, à Oleggio Castello (Italie); Joseph et Rosetta Zuliani, Delfino et Alba Zuliani, à Genève; ainsi que les familles parentes, alliées et amies ont la tristesse d’annoncer le décès de

Madame Maria Teresa ROMERIO ZULIANI leur très chère maman, belle-maman, grand-maman, sœur, belle-sœur, tante, parente et amie, enlevée à leur affection le dimanche 3 février 2008. Messe en l’église Saint-François d’Assise, à Renens, le mercredi 6 février, à 14 h 30. Honneurs à 15 h 15. L’inhumation du corps aura lieu le jeudi 7 février, à Dagnente, en Italie. Domicile mortuaire: Centre funéraire de Montoie, 1007 Lausanne. Domicile de la famille: Eliane Baiguera, Saint-Amour 6, 1073 Savigny. Cet avis tient lieu de faire-part.

LA DIRECTION, LE PERSONNEL ET LES RETRAITÉS DE BOBST SA PRILLY - MEX ont la tristesse de faire part du décès de

Monsieur Renzo RADINA retraité

dont ils garderont le meilleur des souvenirs.

SOUVENIR

LE GROUPEMENT VAUDOIS DES VIGNERONS-TÂCHERONS SECTION LA CÔTE a le regret de faire part du décès de

Madame Béatrice BOVARD membre sympathisante de la section et épouse de feu Monsieur Robert Bovard, ancien président.

Léonard BIRCHLER ŒNOLOGIE À FAÇON SA a le regret de faire part du décès de

Monsieur Raymond PASQUIER ancien caviste

qui a fait toute sa carrière dans l’entreprise.

Marie-Louise BIRCHLER-OSTERTAG Cher papa, voilà déjà huit ans que tu nous as quittés, et toi maman chérie, il y a quatre ans. Dieu ne nous enlève pas nos chers parents, il les cache dans son cœur pour qu’ils soient plus près du nôtre. Veillez sur nous tous!

LE GOLF CLUB VILLARS a la profonde tristesse de faire part du décès de

Vos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Pour les obsèques, veuillez vous référer à l’avis de la famille.

Madame Liliane ROHDE-VON GUNTEN membre et amie du club

REMERCIEMENTS La famille de

Madame Olga BURDET MALTE / ANTOINE BLANC

VC2

a reçu de nombreux témoignages de sympathie et d’amitié qui l’ont réconfortée. Elle prie chacun de trouver ici l’expression de sa vive reconnaissance.


13

AVIS MORTUAIRES

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

...

www.hommages.ch

Ses enfants: Louiselle et Michel Müller-Fenu, à Yverdon; Clément et Nathalie Fenu-Adam, à Lausanne; Maria Fenu, à Bussigny; Anna Fenu, à Bussigny; Ses petits-enfants: Marianne et Alessandro Rigoni-Müller, à Avry-sur-Matran; André et Barbara Müller-Aubert, à Echichens; Stéphane et Fatima Fenu-Da Rocha, au Portugal; Natacha et Alfredo Rogante-Fenu, à Yverdon; James et Solange Fenu-Favre, à Estavayer-le-Lac; Jeff Fenu, à Lausanne; Ses arrière-petits-enfants: Leonardo, Davide, Quentin, Aurore, Maxens, Dani, Lara, Luca, Valentin, Romane, ont la tristesse de faire part du décès de

La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute. Pierre Desproges

Catherine Berger Estoppey, ses filles Camille et Irène, à Genève; Josette et Jean-Paul Estoppey-Reymond, à Mézières (VD); Thierry et Pamela Estoppey, leurs enfants Maurine et Pablo, à Lausanne; Anne-Marie Berger-Mauron, à Cottens (FR); Marie-Claude et Serge Caccia-Berger, leurs enfants Julien et Adrien, à Môtiers (NE); Marc et Isabelle Berger-Miot, leurs enfants Jean, Simon, Marie et Claire, à Fribourg; François et Nathalie Berger-Coquoz, leurs enfants Thomas, Julie et Martin, à Prez-vers-Noréaz; Sophie et René Clément-Berger, leurs fils Matthieu et Guillaume, à Lausanne; ainsi que les familles parentes, alliées et amies ont la douleur de faire part du décès de

Monsieur Luigi FENU

Monsieur Didier ESTOPPEY

enlevé à leur tendre affection le samedi 2 février 2008, dans sa 90e année. La cérémonie religieuse aura lieu en l’église catholique de Bussigny, le mercredi 6 février, à 14 h 30. Honneurs à 15 heures. La famille remercie le personnel soignant de l’Hôpital de Morges, ainsi que le Dr Anken de Préverenges, pour leur dévouement et leurs grandes qualités humaines. Adresse de la famille: Maria et Anna Fenu, chemin de Rente 14, 1030 Bussigny.

leur très cher époux, papa, fils, frère, beau-frère, oncle, parrain, parent et ami, enlevé subitement à leur tendre affection le 25 janvier 2008, dans sa 46e année. Un recueillement aura lieu en la chapelle du Centre funéraire de Saint-Georges, à Genève, le jeudi 7 février, à 14 heures. En lieu et place de fleurs, un don peut être adressé à l’Atelier des enfants action directe en bidonville Lima, Pérou, CCP 10-55-7, 1610 Oron-la-Ville. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Je quitte ceux que j’aime pour aller retrouver celle que j’ai aimée. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

CONVOIS FUNÈBRES LAUSANNE 13 h 30 - 14 h: M. Roland Magnin-Gurtner; Prilly; centre funéraire de Montoie, chapelle B.

VAUD Apples. - 14 h: M. Jean-François Rochat; temple. Arzier. - 14 h: Mme Martine Loup-Morand; temple. Epalinges. - 14 h 30: Mme Liliane Rohde-von Gunten; temple des Croisettes. Gland. - 14 h 30: M. Georges Chapuis; temple. Grancy. - 14 h 30: Mme Colette Cugny-Borgeaud; temple. Maracon. - 14 h 30: Mme Sylviane Pochon-Gonthier; temple. Morges. - 14 h: M. Bruno Giovanni Augustin; église catholique. Nyon. - 14 h: Mme Lotti Wenger-Kocher; temple de Nyon. Rolle. - 14 h: M. Raymond Pasquier; église catholique. La Tour-de-Peilz. - 14 h 15: Mme Suzanne Juvet-Brun; temple. Vevey. - 14 h 30: M. Jeronimo Espinosa Benitez; église Notre-Dame. Yvonand. - 14 h: Mme Rose Perrin-Jaquier; temple.

VALAIS Saint-Maurice. - 15 h 30: Mlle Claire de Cocatrix; église Saint-Sigismond.

Simone ALLAZ s’est endormie à l’EMS Les Châteaux, à Echallens, le 3 février 2008, dans sa 78e année, entourée de sa famille. Font part de leur tristesse: Aline Allaz-Morand, à Villars-leTerroir, ses enfants et petits-enfants; Marie-Claire Allaz-Martin, à Lausanne, ses enfants et petits-enfants; Antoinette Allaz-Pittet, à Villars-leTerroir, ses enfants et petits-enfants; ainsi que les familles parentes, alliées et amies. La messe de sépulture sera célébrée en la chapelle Saint-Roch, rue Saint-Roch 19, à Lausanne, le mercredi 6 février, à 15 h 30, dans l’intimité de ses proches et de ses amis. Adresse de la famille: Eliane Pittet-Allaz, Vy d’Echallens, 1040 Villars-le-Terroir. Tes souffrances sont finies. Repose en paix. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Le site hommages.ch reprend systématiquement l'intégralité des avis mortuaires publiés dans ce titre. Vous pouvez renoncer à la publication de votre avis sur internet en le précisant au moment de passer votre commande.

Repose en paix, tes souffrances sont finies. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Evelyne Chevalley, à La Tour-de-Peilz; Stéphane Chevalley, ses enfants Thibaud et Noémie, son amie Danièle Greco, à Bretigny-sur-Morrens; Yannick Chevalley et son amie Nicoleta Ghigherciuc, à Ecoteaux; Dany Chevalley, à Palézieux; ainsi que les familles parentes, alliées et amies ont la grande tristesse d’annoncer le décès de

Cavalo

Giuseppina BALMELLI-TETTAMANTI

enlevé subitement à l’affection des siens le 30 janvier 2008, à l’âge de 63 ans. La cérémonie d’adieux a eu lieu dans l’intimité de la famille. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

ont le chagrin de faire part de son décès, survenu le 30 janvier 2008, dans sa 93e année. Selon le vœu de la défunte, la cérémonie d’adieux a eu lieu dans l’intimité de la famille. Un merci particulier à la doctoresse T. Bizzozzero et au personnel de l’EMS Nelty-de-Beausobre, à Morges. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

Monsieur Nicola NIGRO survenu le 1er février 2008, à l’âge de 49 ans. Une cérémonie d’adieux sera célébrée en l’église Saint-François d’Assise, à Renens, le mercredi 6 février, à 10 h 15. Honneurs à 11 heures. L’inhumation suivra au cimetière de Prilly. Domicile de la famille: Vincenzo et Maria Nigro, rue des Alpes 18, 1020 Renens.

Monsieur Roger ROULIN-HOTTINGER enlevé à leur tendre affection le 29 janvier 2008, dans sa 84e année. L'incinération a eu lieu dans l'intimité. Domicile de la famille: Dessous 7, Le Coudray, 1372 Bavois.

Bernard CHEVALLEY Les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants; Les parents et amis de

Ses parents: Maria et Vincenzo Nigro-Di Sunno; Ses sœurs, leurs époux et enfants: Maria Teresa et Rosario Luperto-Nigro; Micheline et Lorent Schirosi-Nigro; Son frère et son compagnon; Gianni Nigro et Bernard Monod; ont la grande tristesse de faire part du décès de

Josiane et Gilbert Guilloud-Roulin, à Champagne, leurs enfants et petites-filles; Jean-François et Claudine Roulin-Pasche, au Coudray (Bavois), et leurs filles; Roger et Gertrud Roulin-Zingg, au Coudray (Bavois), et leurs fils; ainsi que les familles parentes, alliées et amies ont la tristesse de faire part du décès de

TOUS LES COLLABORATEURS DE L’AGENCE GÉNÉRALE AXA WINTERTHUR PATRICK GLANNAZ ont le profond regret de faire part du décès de

Madame Lisette GENTIZON mère de leur collègue et ami, Jacques Gentizon, responsable de l’agence de Nyon. Nous faisons part de notre sympathie émue à toute la famille et nous la prions d’accepter nos condoléances les plus sincères.

LA DIRECTION, LE PERSONNEL ET LES RETRAITÉS DE BOBST SA PRILLY - MEX ont la tristesse de faire part du décès de

Monsieur Roland MAGNIN retraité

dont ils garderont le meilleur des souvenirs.

La chance de nos pauvretés, de nos pleurs, de nos persécutions, c’est que les situations de malheur nous vident pour que Dieu puisse mieux nous remplir de son bonheur, dans son Royaume. Dieu seul suffit, acceptons de le découvrir. Abbé Paul-André Piller, homélie du 3 février 2008

Sa maman: Madeleine Piller, à Fribourg; Ses sœurs et beaux-frères: Marie-Thérèse et Claude Raboud, leurs enfants Margaux, Matthieu et Maude, à Orbe; Marie-Françoise et Grégoire Piller, leurs enfants Maximilien, Ludovic et Aurélien, à Villars-sur-Glâne; Son oncle et ses tantes; Modeste et Annemarie Piller, à Altdorf, et famille; Hedwige Oetterli, à Soleure, et famille; Sœur Marie-Modeste Piller, à Montorge; Ses cousins et cousines des familles Burke et Mc Carthy, aux Etats-Unis; Ses amis: Les abbés Philippe Baudet, Jean-Jacques Martin, Hervé Mas et Luc de Raemy; Joël Guerra et Aurélie, à Vevey; John Vonlanthen, à Granges-Paccot; Isabelle Leimgruber, à Vevey; Les familles Bianchi, Bise, Piller et Meuwly, ont le profond chagrin de faire part du décès de

Monsieur l’abbé Paul-André PILLER

Avis mortuaires, dernier délai Les avis de décès ou de remerciements paraissent à l’identique dans les 4 éditions de 24 heures. Ils sont à transmettre pour la parution du lendemain (le vendredi pour celle du lundi) de la manière suivante:

Jusqu’à 17 h du lundi au jeudi Jusqu’à 16 h le vendredi à Publicitas Lausanne, rue Etraz 4, fax 021 317 80 30 ou aux guichets de: 24 heures à Lausanne, avenue de la Gare 33 24 heures à Lausanne, place Pépinet 3 Publicitas Montreux, avenue des Planches 22 Publicitas Vevey, rue du Simplon 5 Publicitas Yverdon, avenue Haldimand 4 Publicitas Payerne, rue d’Yverdon 19 Publicitas Morges, Grand-Rue 1 Publicitas Nyon, avenue Perdtemps 9

Tous les jours de 17 h à 19 h (ainsi que le week-end et les jours fériés) – par fax, en indiquant l’adresse de facturation, au 021 349 41 10 – par e-mail, en indiquant l’adresse de facturation, à l’adresse mortuaires@24heures.ch – remis à la réception du journal, av. de la Gare 33 (Tour) – expédiés par exprès à la rédaction de 24 heures, av. de la Gare 33 (en mentionnant «avis mortuaire» sur l’enveloppe). L’avis doit parvenir à la rédaction à 19 h au plus tard. Passé 19 h, aucun avis ne pourra être accepté pour le lendemain. Les avis mortuaires, les remerciements et les In Memoriam sont acceptés sur une largeur de 2 colonnes (45 mm de large) ou 4 colonnes (94 mm de large).

enlevé à leur tendre affection le 3 février 2008, à l’âge de 45 ans. La célébration des funérailles aura lieu le mercredi 6 février, à 14 h 30, en la basilique Notre-Dame de l’Assomption (église rouge), à Neuchâtel, suivie de l’incinération. Paul-André repose en l’Hôpital de la Providence, à Neuchâtel. Adresse de la famille: Madeleine Piller, chemin Jolimont 16, 1700 Fribourg. R. I. P. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

LA PAROISSE NOTRE-DAME DE VEVEY a la tristesse de faire part du décès de

Monsieur l’abbé Paul-André PILLER Les obsèques seront célébrées en l’église Notre-Dame, à Neuchâtel, le mercredi 6 février 2008, à 14 h 30.

LA MUNICIPALITÉ ET LE PERSONNEL COMMUNAL DE LA COMMUNE DE VILLENEUVE ont le regret de faire part du décès de

Monsieur Jean RAMOLFO employé communal retraité

LA MUNICIPALITÉ LE CONSEIL COMMUNAL ET LE PERSONNEL DE LA COMMUNE DE PAUDEX ont le regret de faire part du décès de

Villeneuve, le 5 février 2008.

LATITUDES VOYAGES a le chagrin de faire part du décès de

4'8'<.62= =.

Important!

7@NJ@L ," =M#<IAF &- # 6@NL@HHC =M#<IAF 7IHMIGC :@KIGLLCL

Avis mortuaires de famille et de remerciements: si aucune indication n’est mentionnée au sujet de la grandeur, l’avis paraîtra sur 4 colonnes (94 mm de large).

Monsieur Roger REICHEN

OOO$JDE$AF

Avis de remerciements: pour des raisons techniques, le journal peut être contraint de renvoyer d’un jour ou de deux jours la publication des avis de remerciements.

père de Monsieur Serge Reichen, municipal.

Monsieur Jean RAMOLFO

Pour les obsèques, prière de se référer à l’avis de la famille.

époux de notre collègue et amie, Madame Martine Ramolfo.

217981 :5>>2>

%(& *+( (% (%

098=256= :9?< 9/=);?2= 3?>?<2= OOO$BGEHGMC$AF

www.hommages.ch

VC2


14

SPORTS

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Malley vit une folle semaine PATINAGE - HOCKEY Entre aujourd’hui et dimanche, le Centre Intercommunal accueille Art on Ice puis la Skoda Cup. Deux manifestations qui nécessitent d’importants aménagements. ANDRÉ BOSCHETTI

VALDEMAR VERISSIMO

D

Pierre Gueissaz (directeur du CIGM) et son équipe travaillent 24 heures sur 24 depuis vendredi soir pour aménager la patinoire.

CIGM, l’équipe technique de Art on Ice a pris le relais pour la mise en place de toute la logistique. Tout devait être prêt pour la fin de la journée et l’arrivée des artistes. De notre côté, nous avons simultanément dû enlever les différentes barrières de protection et placer 3000 chaises numérotées. Sans oublier le montage de places en bord de glace réservées aux VIP.» é SKODA CUP Demain soir, le dernier spectateur parti, l’opération de remise en place de Malley en configuration hockey pourra commencer. «Il s’agira, dans un premier temps, de tout débarrasser pour ensuite reposer les bandes, les protections vitrées, etc., explique Gueissaz. Pour cela, dès le jeudi matin, une trentaine de personnes supplémentaires seront mises à notre disposition par la Ville de Lausanne. Une aide indispensable puisque tout devra être en ordre pour le lendemain, vendredi, à 14 heures!» é ÉQUILIBRE FINANCIER Entre le succès que connaît Art

on Ice et le contrat de trois ans signé entre LHC et la Ligue suisse de hockey pour l’organisation de cette Skoda Cup, les mêmes problèmes risquent bien de se reposer à l’avenir pour le CIGM. «C’est vrai, conclut Pierre Gueissaz, et cela ne nous gêne pas même si l’idéal serait de disposer d’une semaine de battement entre les deux manifestations. Sur le plan financier non plus je ne me fais pas de gros soucis. Sachant que les 5000 francs que coûte la pose, puis l’enlèvement, des publicités propres à l’équipe nationale sont prises en charge par la Ligue, nous devrions connaître, à mon avis, une première année blanche. Avec l’espoir qu’avec le temps ce tournoi connaisse un succès populaire grandissant qui nous permette de dégager quelques bénéfices.» Pour que les comptes soient équilibrés, il faudrait, selon Gérard Scheidegger, responsable de l’organisation du tournoi, quelque 6000 entrées payantes sur les trois jours. Un chiffre qui devrait

KEYSTONE

epuis vendredi dernier, Malley est en ébullition. Et, pour une fois, le LHC n‘est pour rien dans les petits soucis qui préoccupent le quotidien de Pierre Gueissaz, le directeur du Centre intercommunal de glace de Malley (CIGM). Entre la mise sur pied du gala de patinage artistique Art on Ice (voir ci-dessous), puis l’organisation de la Skoda Cup, un tournoi international de hockey qui se tiendra de vendredi à dimanche, la patinoire de Malley n’a même plus le temps de somnoler. Explication avec l’homme qui gère cette semaine de folie. é ART ON ICE «Nous organisons pour la 6e année consécutive Art on Ice, commence Pierre Gueissaz, et la mise sur pied de ce gala ne présente plus de complications particulières. En revanche, ce sera la première fois qu’il sera couplé avec la Skoda Cup. C’est pourquoi, depuis vendredi et la fin de la rencontre entre LHC et Langenthal, nous sommes confrontés à une véritable course contre le temps.» Une heure après le dernier coup de sirène, deux équipes et onze personnes au total se sont relayées 24 heures sur 24 pour raboter la glace, poser la publicité spécifique à l’équipe de Suisse de hockey, refaire la glace et configurer Malley dans sa version patinage artistique. «Ce matin (hier), continue le directeur du

SHOW

Stéphane Lambiel et bien d’autres champions de renommée mondiale vont régaler les spectateurs ce soir et demain. Avis aux amateurs, il reste des places. ZURICH, 31 JANVIER 2008

être atteint sans problème au vu d’une prévente de billets qui fonctionne mieux que prévu. Erigée exclusivement pour le hockey en 1984, il aura

donc fallu attendre près de vingt-trois ans pour que Malley réussisse enfin à mettre sur pied une vraie compétition internationale dans son sport de prédilection. £

Stéphane Lambiel et Sarah Meier vont faire vibrer le public Pour la sixième fois, le show de patinage Art On Ice s’arrête deux soirs à Lausanne. Une bonne occasion pour les Romands de saluer les récents médaillés d’argent des Championnats d’Europe de Zagreb. On ne change pas une équipe qui gagne. Pour la sixième année consécutive, les passionnés romands auront la chance de pouvoir admirer, ce soir et demain soir, quelquesuns des meilleurs patineurs de la planète pour un spectacle de patinage qui a gagné ses galons au niveau mondial. Car Art On Ice n’est pas un gala

comme les autres. Loin du folklore désuet de Holiday On Ice, le concept imaginé par Oliver Höner et Reto Caviezel a fait ses preuves. En associant musique live et programmes créés spécialement pour la manifestation, Art On Ice a conquis un public de connaisseurs (65 000 spectateurs en 2007) qui ne se contente pas d’une série d’exhibitions de vieilles gloires sur le retour. Bien entendu, le succès de l’événement est assuré grâce à la présence des deux étoiles helvétiques, Stéphane Lambiel et Sarah Meier. Déjà plébiscités

par le passé, les deux stars du patinage helvétique ont une nouvelle fois fait fort aux Championnats d’Europe en récoltant chacun la médaille d’argent. Aux côtés de ces deux indétrônables, le public lausannois aura la chance de voir les champions d’Europe allemands de la catégorie couples, Aliona Savchenko et Robin Szolkowy, ainsi que deux anciens champions renommés, la Japonaise Shizuka Arakawa, médaillée d’or aux JO de Turin et Kurt Browning, quadruple champion du monde (89, 90, 91 et 93) et premier homme à avoir

passé un quadruple saut en compétition. La partie artistique sera assurée par l’ancien leader du groupe Boyzone, Ronan Keating, accompagné par le ténor islandais Garoar Thór Cortes et la chanteuse anglaise Kim Wilde. Véritable icône pop dans les années 80, la chanteuse britannique doit la majeure partie de son succès à sa reprise du tube des Supremes You Keep Me Hangin’On et au hit Kids In America. La présence du ténor Cortes rappelle d’ailleurs étrangement la performance féerique de la so-

prano alémanique Noëmi Nadelmann en 2006. Pour que la fête soit complète, Art On Ice propose également des interludes plus comiques avec quelques acrobates à la dextérité époustouflante. Sachez encore qu’il reste quelques places pour les deux représentations lausannoises. JEAN-FRÉDÉRIC DEBÉTAZ Ce soir et demain à la patinoire de Malley dès 19 h 30. Live: Ronan Keating, Cortes et Kim Wilde. Billets: caisses ouvertes dès 18 h.

HOCKEY SUR GLACE LNB Ce soir 20.00 Bienne - Viège 20.00 Martigny - Thurgovie 20.00 Neuchâtel - Coire 20.00 Olten - La Chaux-de-Fonds 20.00 Sierre - Ajoie CLASSEMENT 1. Bienne* .................... 46 32 1 4 9 198-117 2. Lausanne*...............48 31 3 3 11 209-120 3. Chaux-de-Fonds*.46 29 2 4 11 224-144 4. Viège* ...................... 46 29 2 3 12 194-125 5. Ajoie* ....................... 46 25 6 0 15 183-133 6. Langenthal* ........... 47 22 6 3 16 176-165 7. Olten*.......................47 21 2 3 21 170-159 8. GCK Lions*............. 46 16 7 4 19 162-168

102 102 95 94 87 81 70 66

9. Thurgovie+.............46 14 5 3 24 172-207 55 10. Sierre+..................... 46 13 4 2 27 163-222 49 11. Coire+ ...................... 46 10 4 7 25 156-224 45 12. Martigny+ ............... 45 10 3 7 25 143-209 43 13. Neuchâtel+.............46 4 3 4 35 101-246 22 * = qualifié pour les play-off + = éliminé de la course aux play-off 1RE LIGUE, GROUPE 3 Quarts de finale (best of 7) Ce soir (2e match) 19.45 Guin - Saastal (série: 1-0) 20.00 Tramelan - Verbier (0-1) 20.15 Bulle - Star Lausanne (0-1) 20.15 Franches-Montagnes - Yverdon (1-0)

Maurice Greene met un terme à sa carrière ATHLÉTISME

AP

Le sprinter américain a motivé sa décision en raison de blessures récurrentes.

Maurice Greene détient toujours le record mondial du 60 m. VC2

Maurice Greene, 33 ans, renonce. Le champion olympique (2000), triple champion du monde (1997, 1999, 2001) et ancien détenteur du record du monde du 100 m (9’’79) a motivé sa décision en raison de blessures récurrentes. «J’ai passé les trois dernières saisons à me battre en permanence contre les blessures, a déclaré Greene. J’ai donc décidé

de me retirer de ce sport que j’aimais et qui m’a tant apporté.» L’athlète a officialisé sa retraite sportive à Pékin, où il se trouvait dans le cadre d’une visite pré-olympique. Depuis sa médaille de bronze sur 100 m aux JO 2004 d’Athènes, Maurice Greene, qui avait établi le record du monde en 1999, avait multiplié les déconvenues, en raison de blessures récurrentes. L’athlète de Kansas City, qui arborait un pitbull tatoué sur le bras gauche, a donné une impulsion décisive à sa carrière lorsqu’il rejoignit l’entraîneur

californien John Smith en 1996 à Los Angeles, dans l’unique but de devenir le meilleur. Trois ans plus tard, le 16 juin 1999 à Athènes, il établissait le record du monde du 100 m en 9’’79. Un chrono hautement symbolique puisqu’il égalait celui réalisé aux JO Séoul (1988) par le Canadien Ben Johnson, et annulé par la suite pour cause de dopage.

Trois fois doré en 1999 L’année 1999 constitua le sommet de la carrière de Maurice Greene, qui décrocha trois médailles d’or aux champion-

nats du monde de Séville sur 100 m, 200 m ainsi qu’avec le relais 4x100 m américain. Après un troisième et dernier titre mondial sur 100 m en 2001 à Edmonton, il décrocha deux médailles aux Jeux d’Athènes en 2004; le bronze sur 100 m et l’argent sur 4x100 m. Depuis, Maurice Greene apparaissait épisodiquement en compétition. Et lorsqu’il était épargné par les blessures, il signait des performances bien en deçà de son niveau passé. Son record du monde en salle du 60 m en 6’’39 tient en revanche toujours. SI


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

15

SPORTS

Le sprint final est lancé

Köbi Kuhn guilleret En attendant, c’est le nom d’Hitzfeld qui a éclipsé celui de Kuhn ces dernières semaines. Sa nomination, même si elle suppose encore un dernier accord de principe, permettra au moins de tourner la page. Sa succession étant réglée, aucune interférence ne se glissera entre Kuhn et son objectif européen. Il semblait même guilleret, hier lors du voyage vers Londres, recentrant immédiatement le débat. «J’ai voulu des adversaires de très haut vol pour notre préparation, soufflait-il. Avec l’Angleterre à Wembley, puis l’Allemagne à Bâle, on ne peut pas dire que nous faisons dans la facilité. Mais c’est ce qu’il faut. Car à l’Euro, il n’y a presque que

arrivant à terme en juin prochain, Ludovic Magnin a rempilé avec Stuttgart pour deux ans, soit jusqu’en 2010. L’international vaudois est arrivé au VFB à l’été 2005. Il y a obtenu la saison passée son deuxième titre de champion d’Allemagne après celui qu’il avait décroché avec Werder Brême. Magnin devrait toucher 3,2 millions de francs par saison. Il a disputé pour l’heure 106 matches de Bundesliga, pour un total de 6 buts, dont 45 sous le maillot de Brême entre 2002 et 2005. SI

Euro 2008: appel aux réalisateurs amateurs FOOTBALL Dès aujourd’hui, de

CONFIANT

Köbi Kuhn a livré son premier entraînement de l’année au Griffin Park, stade d’un club londonien de 4e division (au premier plan, Barnetta), LONDRES, LE 4 FÉVRIER 2008

Le gardien de l’Euro 2008 sera connu aujourd’hui Au lendemain du Mondial 06, Köbi Kuhn avait instauré un tournus pour ausculter de plus près les performances de ses gardiens. Pour dénicher celui qui gardera la cage helvétique lors de l’Euro 08. Après plus d’un an d’essais stricts, le couperet tombera aujourd’hui. Le sélectionneur annoncera qui sera titulaire contre l’Angleterre. «Et celui qui commencera a Wembley a toutes les chances d’être le gardien qui sera dans les buts le 7 juin, lors du premier match de l’Euro, précise d’emblée Kuhn. A moins qu’il y ait vraiment de gros problèmes en cours de route. Je crois qu’il est important, pour l’équipe comme pour les portiers, de savoir qui jouera.» Pascal Zuberbühler, Diego Benaglio et Fabio Coltorti retiennent leur souffle. Autrement dit, sans pour autant que d’immenses certitudes placent l’un des trois prétendants loin devant les autres, les choses auront au moins le mérite d’être claires. Dans la tête de Kuhn, la décision est déjà prise. «Oui, depuis la fin de l’année dernière déjà, assure-t-il. J’avais mon idée sur la question. Après, j’ai écouté Eric Burgener (entraîneur des gardiens) et Jörg Stiel (conseiller spécialiste en la matière). J’ai récolté toutes les informations pour faire mon choix. Qui était celui auquel je pensais déjà…» Le mystère n’en sera plus un ce soir. D. V.

» Pascal Zuberbühler » Diego Benaglio

» Fabio Coltorti

nouveaux spots TV pour la campagne d’accueil pour l’UEFA seront présentés sur les petits écrans de Suisse. Ces spots inviteront les téléspectateurs à réaliser leurs propres clips vidéo pour l’accueil des hôtes de l’Euro 2008. Ces clips pourront ensuite être téléchargés sur le web afin d’être jugés par le public. Le spot qui aura recueilli le plus de voix sera primé et diffusé sur les chaînes nationales. A la clé de ce concours interactif, des séjours de vacances en Suisse d’une valeur de 5000 fr. 2

Un Dakar satellite ÉRIC LAFARGUE

I

l fallait bien une Majesté, fut-elle déchue. L’Angleterre, humiliée par la Croatie, ruminera l’Euro de loin. Mais quand elle reçoit pour tromper sa peine, c’est en grande pompe: le temple de Wembley, un nouveau maître de cérémonie en la personne de Fabio Capello et des ambitions de rachat. La Suisse voulait lancer son compte à rebours sur des bases solides. Elle sera servie. D’amicale, cette rencontre n’en portera que le nom. Une lutte de prestige colle déjà aux crampons de l’affrontement. Mieux: comment ne pas penser que Köbi Kuhn, au moment même ou Ottmar Hitzfeld lui vole la vedette avec six mois d’avance, voudra montrer qu’il tient encore plus que jamais la barre? Ottmar Hitzfeld, l’homme dont toute la Suisse du football parle actuellement. Dans son souci de ne heurter personne – et surtout pas les pontes de l’ASF et de la SFL –, il faudra patienter jusqu’à fin février pour que les comités des deux entités respectives entérinent ce qui est déjà considéré comme certain. L’actuel entraîneur du Bayern, qui n’avait pas fait mystère de son intérêt, sera bel et bien le successeur de Köbi Kuhn après l’Euro. Il se murmure qu’un accord financier aurait été trouvé pour 900000 francs par année. C’est trois fois moins que ce qu’il touche à Munich. Mais cela reste un prix élevé pour la Suisse. Celui de la qualité, il faut le croire…

FOOTBALL Son contrat

LAURENT CROTTET

DANIEL VISENTINI LONDRES

Hitzfeld veut Pont Le fidèle Michel Pont n’est pas loin, indissociable duo depuis plus de six ans déjà. Une question sur l’avenir fuse vers le Genevois. D’accord pour être le futur assistant d’Hitzfeld, comme tout le monde le chuchote déjà? «Je ne me pose même pas la question, siffle-t-il. Personne n’est venu parler de cela avec moi. Alors je suis très clair pour ne pas me disperser: je suis l’assistant de Köbi, je pense à l’Angleterre, à l’Euro qui se profile et à rien d’autre.» Hier soir, Ernst Lämmli, le délégué aux équipes nationales, a pourtant bien précisé que le successeur de Kuhn entend travailler avec Pont. «Ottmar Hitzfeld nous a fait part dimanche de son souhait de collaborer avec Michel Pont. Il veut qu’il soit son assistant. C’est également le souhait de l’ASF qui entend clarifier la situation rapidement». £

Magnin prolonge à Stuttgart

ÉRIC LAFARGUE

L’équipe de Suisse est à Londres pour y affronter l’Angleterre demain soir dans le temple de Wembley. Le parfum de l’Euro 2008 s’installe autour de la sélection de Köbi Kuhn.

des équipes de ce niveau-là. Et tant pis si nous ne sommes pas favoris. Cela nous permettra justement de nous situer. Le sprint final est lancé.»

KEYSTONE

FOOTBALL

EN BREF

CLUB Xamax. ÂGE 37 ans SÉLECTIONS 50 ATOUTS Zubi est un monument. Et pas seulement par la taille. Il est le seul gardien de l’histoire à n’avoir pris aucun but lors d’un Mondial, celui de l’été 2006 en l’occurrence (la Suisse n’a été éliminée qu’aux tirs au but contre l’Ukraine). Il a pour lui une grosse expérience. Et il ne doute pas, indépendamment de ce qui peut arriver. «Je fais mon travail et le coach décidera, dit-il calmement. Cela dit, ce serait fantastique de terminer ma carrière internationale sur un Euro en Suisse.» FAIBLESSES Inconstant avec Xamax, il ne donne pas toujours les signes de sécurités attendus. Idem sous le maillot suisse, où certaines bourdes mémorables fragilisent sa position. Kuhn prendra-t-il le risque de lui faire confiance? Ce serait un choix qui prêterait le flanc la critique. D. V.

CLUB Wolfsburg (All). ÂGE 24 ans SÉLECTIONS 8 ATOUTS Benaglio est sans doute le plus talentueux des trois portiers suisses. Il s’est imposé au Portugal, dans un «petit» club (Madère). Depuis qu’il est à Wolfburg, il est enfin plus médiatisé. Ses prouesses prennent enfin du relief, quand il qualifie son club pour la Coupe, ou quand il brille en championnat. «La seule différence d’avec mes performances portugaises, c’est que maintenant on en parle plus», avoue-t-il. Et du haut de ses 24 ans, il représente l’avenir. FAIBLESSES Une discrétion naturelle qui se conjugue mal avec un poste d’exception. Et la poisse, lors du tournus, d’avoir gardé la cage de la Suisse quand l’équipe vacillait (défaite contre l’Allemagne, naufrage en 2e période contre le Japon par exemple). Il se dit que les joueurs sont pour lui. Cela suffira-t-il aux yeux de Kuhn? D. V.

CLUB Santander (Esp). ÂGE 27 ans SÉLECTIONS 8 ATOUTS Coltorti, comme Zubi, ne doute pas de ses moyens. Il a pour lui une sacrée force physique et il s’en sert. A bon escient avec la Suisse. Des trois gardiens, c’est lui qui s’est montré le moins «critiquable» lors du tournus. Sur la base de ses performances sous le maillot helvétique, il serait presque le favori. FAIBLESSES Mais derrière le Coltorti imperturbable se cache un joueur parfois trop impulsif. Dans ses sorties, dans certaines prises de risque. Cela est-il compatible avec un Euro et la formidable pression qui pèsera sur les épaules du portier suisse? D’autant plus qu’en quittant Grasshopper pour Santander, Coltorti a osé un pari fragile. Il gagne plus d’argent. Mais il chauffe le banc. Il a fallu une blessure du titulaire pour qu’il ait sa chance. Sans forcément la prendre vraiment. D. V.

RALLYE-RAID Le Dakar 2008

annulé pour des menaces terroristes, l’organisateur se devait de réagir sans attendre pour sauver ses partenariats financiers, mais aussi ménager les concurrents lésés. Hier, Amaury Sport Organisation (ASO) a donc annoncé la création du premier rallye satellite labellisé «Dakar Series». Cette épreuve tout terrain de 3000 km se déroulera du 20 au 26 avril en Hongrie et en Roumanie. Un premier lot de consolation en attendant de savoir où se courra le Dakar 2009. 2

Palander: saison finie SKI ALPIN Kalle Palander met

prématurément fin à sa saison. Le Finlandais, actuellement 3e du classement général de la Coupe du monde, a été victime d’une fracture de stress à un tibia et a été opéré. Le skieur de 31 ans a l’intention de participer à ses quatrièmes Jeux olympiques, en 2010 Vancouver. En décembre dernier, il avait remporté le géant d’Alta Badia. SI

L’arbitrage, ce serpent de mer planétaire

«

Sur la planète foot il n’est pas de dimanche sans commentaires acides concernant les prestations arbitrales. A tel point que le plus pondéré des citoyens se demande s’il ne faut pas être un tantinet maso pour diriger un match. Toutes ligues confondues. La France n’y échappe pas. Est-ce le constat qu’aucun arbitre tricolore ne fait partie des sélectionnés prévus pour diriger les matches de l’Euro à venir, mais cette «vexation» a rouvert, une fois de plus, le chantier de l’arbitrage. En neuf propositions, des solutions (L’Equipe) sont développées, évidemment méritant

LA DIAGONALE DU FOOT NORBERT ESCHMANN

toutes d’être étudiées. Ce qui étonne cependant c’est qu’en l’occurrence il est très peu question de la responsabilité des joueurs. Car si la technique, la vitesse du jeu, la résistance physique des acteurs connaissent une progression logique correspondant à l’impact de ce sport — plus encore

à l’argent qu’il véhicule —, la mentalité des footballeurs s’est elle aussi considérablement transformée. On ne compte plus, à chaque match, le nombre de simulateurs en tous genres. Faire le «mort», toujours quand son équipe mène au score, pour gagner du temps, donne à sourire. Sur tous les corners, ou longs coups francs, il est aussi démontré la bonne qualité de maillots résistants à tous les styles d’accrochages. Et celui — ceux — intervenant au moyen d’un tacle effarant qui, pour éviter un carton, mime pour l’arbitre la belle rondeur du ballon avec la mine naïve du plus grand des faux-jetons…

Celui-là aussi fait évidemment sourire. Mais jaune. Oui, les joueurs actuels ont appris à tricher plus sournoisement, à matraquer délibérément sous le couvert de l’engagement total. Les respectables présidents de la FIFA et de l’UEFA, Sepp Blatter et Michel Platini aiment le football et ses pratiquants. Ils veulent donc faire reconnaître que si la défaillance du plus doué des joueurs face au but grand ouvert fait partie de «l’erreur humaine», il en est de même pour l’arbitre. Tout, disent-ils, s’équilibrant naturellement au bout de la compétition. Peutêtre, mais comment le démon-

trer et surtout le prouver? Et l’arbitrage, depuis le temps, n’aurait-il pas besoin d’un «ravalement de façade», d’un consolidement des fonctions? Yves Débonnaire, ancien footballeur intelligent et technique, actuel sélectionneur des moins de 17 ans helvétiques, parle de l’arbitrage: «Actuellement le foot, c’est vingt-deux types qui vont à cent à l’heure. Un seul homme ne peut pas s’en sortir, notamment au niveau des angles de vue impossibles à maîtriser. Il faut lui donner de l’aide humaine et pas forcément par la contribution de l’outil TV. Mais, surtout, qu’il ne soit plus seul! Car il est vrai que le

comportement des joueurs évolue en fonction de leur cote à maintenir ou à grandir. L’argent, oui l’argent… Plus vicieux, ils sont donc logiquement plus difficiles à contrôler. On me prend pour un doux rêveur quand je rappelle en haut lieu le nombre d’arbitres intervenant en hockey sur glace ou en basket. Sans parler des sept arbitres d’un match de football américain…» Et Yves Débonnaire de s’amuser en terminant: «Dans notre football, le quatrième arbitre sert à surveiller les entraîneurs sur leur banc de touche…

» VC2


16

SPORTS

Le Superbowl, un business qui vaut son pesant d’or FOOTBALL AMÉRICAIN

FOOTBALL - CAN 2008 Les tenants du titre écartent l’Angola et joueront contre la Côte d’Ivoire pour une revanche qui promet.

JEAN-FRANÇOIS HOCHSTRASSER

L

10 millions les 5 secondes Qui dit 92 millions de téléspectateurs dit évidemment autant de consommateurs potentiels. Le public cible: en priorité les hommes de 18 à 50 ans. Soixante secondes au second quart pour Chevrolet, un message pour le Toyota Se-

» Résultats FOOTBALL Coupe d’Afrique des Nations, quarts de finale: Côte d’Ivoire - Guinée.........................5-0 (1-0) Ghana - Nigeria.........................................2-1 (1-1) Egypte - Angola.......................................2-1 (2-1) Tunisie - Cameroun Ordre des demi-finales (jeudi): Ghana contre Tunisie ou Cameroun (18 h); Egypte Côte d’Ivoire (21h30).

SUPERBOWL Finale du Championnat de football américain (42e édition): New York Giants - New England Patriots ....................................................................17-14 (3-7)

TENNIS Fedcup. Groupe mondial I. Quart de finale. A La Jolla Beach, Californie: Etats-Unis Allemagne 2-1. Davenport bat Görges 6-1 6-2. Harkleroad bat Malek 6-1 6-3. L’Espagne, la Chine et la Russie déjà qualifiés pour les demi-finales. é Paris. (600 000 dollars/en salle). Double dames. 8es de finale: Hrdinova/Uhlirova (Tch) battent Bacsinszky/Vedy (S/Fr) 6-3 4-6 12-10. é Classements ATP. Entry system: 1. (1) Federer (S) 6630 pts (6630); 2. (2) Nadal (Esp) 5980 (5980); 3. (3) Djokovic (Ser) 5165 (5165); 4. (4) Davydenko (Rus) 2725; 5. (5) Ferrer (Esp) 2715; 6. (6) Roddick (EU) 2155; 7. (7) Gasquet (Fr) 1895; 8. (8) Youzhny (Rus) 1845; 9. (10) Nalbandian (Arg) 1700; 10. (11) Berdych (Tch) 1685; 11. (12) Murray (GB) 1685; 12. (9) Blake (EU) 1645; 13. (14) Cañas (Arg) 1573; 14. (21) Monaco (Arg) 1520; 15. (15) Ferrero (Esp) 1515; 16. (24) Gonzalez (Chili) 1515; 17. (13) Baghdatis (Chy) 1505; 18. (16) Moya (Esp) 1505; 19. (17) Robredo (Esp) 1490; 20. (18) Tsonga (Fr) 1489. Puis les Suisses: 32. (33) Wawrinka; 143. Bohli; 217. Lammer; 470. Bastl. Race: 1. Djokovic 200. 2. Tsonga 155. 3. Nadal 114. 4. Federer 90. 5. Youzhny 85. 6. Philipp Kohlschreiber (All) 77. 7. Jarkko Nieminen (Fin) 74. 8. Puis: 18. (16) Wawrinka. é Classements WTA. Entry system: 1. (1) Henin (Be) 6680 pts; 2. (2) Ivanovic (Ser) VC2

Amr Zaky a marqué un but gag synonyme de qualification!

L’Egypte en demi-finale

En battant les New England Patriots 17-14, les Giants de New York ont réalisé l’une des plus grandes surprises de l’histoire du Superbowl, dimanche à Phoenix. Comme chaque année, le spectacle était aussi en dehors du terrain.

L’Egypte a logiquement battu l’Angola (2-1), hier à Kumasi en quarts de finale de la Coupe d’Afrique (CAN-2008), et retrouvera jeudi en demi la Côte d’Ivoire, grand favori du tournoi, pour la revanche de la finale de la dernière CAN, remportée par les Pharaons. Les Egyptiens, plus forts collectivement et plus expérimentés, ont maîtrisé les Palancas Negras, qui atteignaient ce stade de la compétition pour la première fois de leur histoire.

AP

es chiffres annoncés donnent le tournis. Ils sont à la démesure de l’Amérique, dans tous ses excès. On aime, ou on déteste. Impossible d’y rester insensible, surtout en pleine crise des «subprime». Dimanche, le 42e Superbowl a réuni près de 92 millions de téléspectateurs devant leur petit écran. Un record d’audience, porté à 150 millions dans le monde. De quoi rendre muet les candidats aux élections primaires en pleine campagne, même à la veille du «Super Tuesday». Une pause forcée, non pas par amour du sport, mais simplement faute d’auditoire! Au jeu des pronostics, la sénatrice démocrate Hillary Clinton, supportrice de la franchise de New York - forcément -, a d’ailleurs marqué un bon point. Barak Obama, lui, était dans le camp des footballeurs de Boston, invaincus en 17 matches sur les 17 du championnat avant le Superbowl. Prémonitoire?

AFP

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

QUATERBACK

Elu meilleur joueur (MVP) de ce 42e Superbowl, le stratège new-yorkais Eli Manning (en blanc) a fait mentir tous les pronostics en permettant aux Giants d’obtenir leur troisième titre après 1987 et 1991. PHOENIX, LE 3 FÉVRIER 2008

quoia 2008 redessiné, ou encore le coréen Hyundai - une première - qui vante son nouveau modèle… Pour les constructeurs automobiles, cet événement planétaire télévisuel offre une extraordinaire vitrine commerciale. Et peu importe le prix, puisqu’on a estimé les trente secondes de diffusion à près de 3 millions de dollars cette année. Sans compter la conception unique des publicités, souvent dignes d’une superproduction hollywoodienne, à l’image de

la bande-annonce de la R8. Pour son retour après vingt ans d’absence, Audi s’est ainsi offert un remake du Parrain de Francis Ford Coppola. Ou comment détourner la célèbre scène de la tête de cheval dans le lit… La somme la plus coquette? Les dix millions de dollars touchés par Madonna pour apparaître cinq secondes, notamment aux côtés de Shakira (2,5 millions de dollars), dans un spot des shampooings Sunsilk. Un

montage vidéo psychédélique sur des images d’archives à la sauce pop art façon Andy Warhol. Quant au clip le plus fun, la palme reviendra certainement à Pepsi, habitué du genre, qui s’est déchaîné sur le pauvre Justin Timberlake. La petite histoire ne dit pas s’il pourra encore chanter! La grande histoire, elle, retiendra que les Giants ont réalisé un véritable exploit. Celui de battre les New England Patriots, invain-

cus depuis le début de saison, à 35 secondes du terme de la rencontre. Un record dans l’histoire du Superbowl. Parfaitement servi par Eli Manning, son quarterback élu MVP, le héros du jour s’appelle Plaxico Burress, auteur du touchdown victorieux. Et dire que les New-Yorkais étaient donnés perdants par 14 points d’écart. £

3827. 3. (3) Kuznetsova (Rus) 3760. 4. (4) Jankovic (Ser) 3695. 5. (5) Sharapova (Rus) 3061. 6. (6) V. Williams (EU) 2720. 7. (7) Chakvetadze (Rus) 2720. 8. (8) Hantuchova (Slq) 2677. 9. (9) Bartoli (Fr) 2133. 10. (10) S. Williams (EU) 2022. 11. (12) Petrova (Rus) 1912. 12. (13) Golovin (Fr) 1852. 13. (11) Dementieva (Rus) 1791. 14. (14) Schnyder (S) 1756. 15. (15) Vaidisova (Tch) 1667. 16. (16) Safina (Rus) 1662. 17. (17) Peer (Isr) 1480. 18. (18) Mauresmo (Fr) 1453. 19. (19) Bammer (Aut) 1366. 20. (20) Szavay (Hon) 1303. Puis les Suissesses: 93. (96) Bacsinszky; 124. (126) Gagliardi; 189. Vögele. Race: 1. Sharapova 1000. 2. Ivanovic 825. 3. Henin 525. 4. Jankovic 520. 5. Hantuchova 485. 6. Vaidisova 300. 7. Kuznetsova 280. 8. Radwanska (Pol) 251. 9. V. et S. Williams (EU) 250. Puis: 28. Schnyder 125. 35. Bacsinszky 104.

sud-ouest). 3. Dallas Mavericks 31/15. 4. Utah Jazz 30/18 (leader de la division nordouest). 5. Los Angeles Lakers 30/16. 6. San Antonio Spurs 29/16. 7. Denver Nuggets 28/18. 8. Golden State Warriors 29/19. 9. Portland Trailblazers 27/19. 10. Houston Rockets 27/20. 11. Sacramento Kings 22/24. 12. Los Angeles Clippers 14/30. 13. Memphis Grizzlies 13/34. 14. Seattle SuperSonics 12/35. 15. Minnesota Timberwolves 10/36.

2’’46. 35. Vogel à 3’’57. 54. Gmür à 5’’90. Berthod, Hangl et Kamer pas qualifiées pour la 2e manche. Fuhrer et Janka éliminées en 2e manche. Coupe d’Europe. Classement général (25/36): 1. Gut 869. 2. Kamer 716. 3. Springl (All) 674. 4. Vanja Brodnik (Sln) 588. 5. Dettling 556. Géant (6/10): 1. Köhle 330. 2. Brodnik 278. 3. Springl 252. 4. Stuhec 240. 5. Dettling 229. 6. Gut 202. Puis: 8. Kamer 180. 17. Gmür 66.

JEUX: LES GAINS

GOLF Scottsdale, Arizona. US PGA (6 mio de dollars/par 71): 1. Holmes (EU) 270 (68/65/66/71), vainqueur au 1er trou du barrage. 2. Mickelson (EU) 270 (68/68/67/67). 3. Warren (EU) 271. 4. Appleby (Aus), Elkington (Aus), Na (EU), Sutherland (EU) et Crane (EU) 272.

RINKHOCKEY Coupe de Suisse. Messieurs. 8es de finale: Biasca - Wimmis 1-6. Uri (LNB) - Uttigen 5-10. Pully (LNB) - Vordemwald 4-6.

SKI ALPIN Abetone (It). Coupe d’Europe de géant dames: 1. Robnik (Sln) 2’04’’59. 2. Koehle (Aut) à 0’’72. 3. Stuhec (Sln) à 0’’82. 4. Gut (S) à 0’’98. 5. Dettling (S) 1’’11. Puis les autres Suissesses: 24. Abderhalden à

3 - 14 - 8 - 4 - 9 Tiercé (pour 1 franc): 3 - 14 - 8 Ordre exact: 1584.–. Différent: 162.– Quarté + (1 fr.): 3 - 14 - 8 - 4 Ordre exact: 9077.60. Différent: 1134.70 Trio/bonus: 30.– Quinté + (2 fr. 50): 3 - 14 - 8 - 4 - 9 Ordre exact: Tirelire. Différent: 12 752.25 Bon4: 336.–. Bon4sur5: 168.–. Bon3: 20.50 2 sur 4 (5 fr.): Rapport unique: 102.50

BASKETBALL NBA: Washington Wizards - Los Angeles Lakers 91-103. Detroit Pistons - Dallas Mavericks 90-67. Classements. Conférence est: 1. Boston Celtics 36/8 (leader de la division atlantique). 2. Detroit Pistons 34/13 (leader de division centrale). 3. Orlando Magic 31/18 (leader de la division sud-est). 4. Cleveland Cavaliers 26/20. 5. Toronto Raptors 25/21. 6. Washington Wizards 24/22. 7. Atlanta Hawks 19/24. 8. New Jersey Nets 20/27. 9. Indiana Pacers 19/29. 10. Chicago Bulls 18/28. 11. Philadelphia 76ers 18/29. 12. Milwaukee Bucks 18/30. 13. Charlotte Bobcats 18/30. 14. New York Knicks 14/33. 15. Miami Heat 9/36. Conférence ouest: 1. Phoenix Suns 33/14 (leader de la division pacifique). 2. New Orleans Hornets 32/14 (leader de la division

Tirages du 4 février 2008

5

10 14 16 20 25 29

31 33 35 44 45 46 47 48 50 51 64 68 69

c

7

9 10 R

c

c

t

t

8 10

t

k

k

p

p

p

R

V

D

8

V

R

2 avec 11 Fr. 9547.92 avec 10 207.50 Somme estimée au prochain concours: 90 000.–

TOTO-X

22 - 32 - 33 - 35 - 36 - 38 111 avec 5 Fr. 59.20 1576 avec 4 4.20 7811 avec 3 3.– Somme estimée au prochain concours: 270 000.–

NHL: Canadiens de Montréal (avec Streit/ bilan -2) - New York Rangers 3-5.

CAGNES-SUR-MER 05-02-2008 (Réunion 1) 1re course (48.000 euros - 2800m - 16 Partants) départ vers 13h50

Terrain probable : terrain bon Propriétaires

Chevaux

Entraîneurs

Origines

F. Male F. Male

KSAR CLAIRCHAMP

1

Ecurie La Moretta S. A. S. Ed. Gubellini

2

Mickael Cormy Mickael Cormy

3

D. Passard N. Ensch

(4)

G. Lelarge S. Cingland

(5)

B. Chalmel R. Jaffrelot

(6)

Mme K. Garcia L. Garcia

7

J. J. Roulland S. Peltier

8

S. Hemelare Mme C. De Soete

(9)

V. Swimberghe Ch. Martens

(10)

D. Garconnet A. Laurent

(11)

A. Aiello J. Y. Marie

12

M. Boudou O. Boudou

(13)

L. Dorthe J. Van Eeckhaute

c

SPORT-TOTO

122-11X-112-2112

HOCKEY SUR GLACE

PRIX DES PENSEES - Attelé -

Arrivée et rapports d’hier à Enghien Prix Gallus II - No plus gagnant: 1803

Les meilleures vidéos du Superbowl 2008 sur: www.24heures.ch

Manucho la révélation Ils ont ouvert le score sur un penalty d’Hosny Abd Rabou (23e). Les Antilopes Noires ont très vite égalisé grâce à leur meilleur joueur, la révélation du tournoi: Manucho. D’un coup de canon expédié de plus de 20 mètres, la nouvelle recrue de Manchester United (prêté pour l’instant au club grec du Panathinaïkos) a trouvé la lucarne gauche pour son quatrième but de la compétition. Mais l’Egypte a repris l’avantage sur un but gag marqué devant une défense angolaise pantoise: Amr Zaky a repris, presque sans le vouloir, le ballon de la poitrine sur un centre fuyant de Fathi. Dès lors, les Pharaons, quintuples champions d’Afrique (record), ont fait parler leur science du jeu et gardé le contrôle sur le match. Les Angolais ont raté quelques opportunités, notamment sur l’engagement en seconde période, quand Manucho a évité la sortie du gardien mais a légèrement trop croisé son tir, ou sur un tir du diamant Flavio Amado. Les Palancas Negras ont tout de même réussi leur plus beau parcours en CAN, de bon augure avant la prochaine Coupe d’Afrique, organisée sur leur sol dans deux ans. AFP

Ecurie Pascal Geslin M. X. Charlot B. Goetz B. Goetz

(14) 15

(16)

Dahir De Prelong / Agrippa Mesloise

GREGOMAR

Lemon Dra / Nuclear Ok

NUIT PEBE

Tenor De Baune / Danoise Fleurie

L'IDOLE DU GRANIT

Tarass Boulba / Romane Sautonne

KRISTAL D'URZY Ever Jet / Cecilia

MERCI QUI

Corot / Version Du But

KETCH DU BELLAY Biesolo / Rantka

KAIN POIFOND

Passionnant / Allegorie Perse

KIFLOSAK CORDIERE Niflosac / Esther

MAESTRO BOURBON

And Arifant / Ocre Et Verte

KNOCK DE MANCHE Workaholic / Ausone

LOYD DORE

Abydos / Geode De Huniere

NOISE

Ekir De Leau / Affriolante

NOLAILA

Colt Fortysix / Dolaila

LARA SPEED

Athos Du Houlbet / Vicky Du Houlbet

KOCABAR

Lutin d'Isigny / Clandestine

24 heures / J.-F. Motta a choisi: 11 - 10 - 16 - 2 - 14 - 3 - 8 - 6

Drivers

Sexe Age Robe

Dist.

Performances

J. M. Dupont

H 10 bai

2800

0a 3a (07) 7a 9a Da 6a 3a

121 565 85/1

16

P. Gubellini

M 5 bai

2800

da 1a (07) 1a 1a 1a

130 465

13

Mickael Cormy

F 7 bai

2800

4a 3a (07) 2a 1a 1a 4a 2a

164 320 15/1

N. Ensch

F 9 alezan 2800

0a 7a 0a (07) 2a 5a 8a Da

172 870 29/1

12

S. Cingland

H 10 ale-

2800

0a 8a (07) 2a 8a 8a 2a 3a

184 067 45/1

11

F. Lecarpentier

H 8 bai

2800

7a (07) 1a 0a 0a 1a 5a 3a

191 520

L. Garcia

H 10 bai

2800

Da (07) Da Da 8a Da Da

200 597 65/1

14

R. Metayer

H 10 bai

2800

1a Da (07) 5a 4a 6a Da 1a

201 971

9/1

10

Rik Depuydt

H 10 bai

2800

0a 6a 0a (07) Da 9a 9a 6a

202 062 29/1

15

Ch. Martens

H 8 bai

2825

1a 1a (07) 6a 5a 2a 4a 1a

275 415

A. Laurent

H 10 bai

2825

2a 4a (07) 0a 9a 8a 0a 6a

338 424 14/1

R. Lacroix

M 9 bai

2825

6a 0a 7a (07) 8a 0a 7m

367 340 24/1

9

Y. A. Briand

F 7 bai br

2825

0a 7a (07) Da 1a 0a 0a 3a

369 160 14/1

B

2825

7a 0a (07) 7a Da 6a 0a 0a

375 650

7/1

7

28/1

8

400 394 14/1

6

Ecuries

x = déferré E n° = écurie

J. Van Eeckhaute F 7 bai

Gain totaux

M. X. Charlot

F 9 noir

2825

0m (07) 5a 5a 4a 0a 6a 8a 388 505

B. Goetz

H 10 ale-

2825

3m 0a (07) 2a 1m Da 1a

SYNTH = classement Pronomatic Lauréats par famille de critères

!

Cotes Prob

2/1

3/1

4/1

Info non quantifiable aptitude - forme

SYNTHESE

D *

* *

E

*

*

* * *

*

!

A * C * !

* * * *

!

*

gains - performances driver - entraîneur - propriétaire


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

17

SPORTS VAUDOIS

«Coureurs, soyez fiers de porter le maillot vaudois!»

EN BREF Les filles de Juventus Montreux en Coupe d’Europe RINK-HOCKEY Pour la

première fois de son histoire, l’équipe féminine de Juventus Montreux participera à une phase de coupe européenne. En poule de qualification, l’équipe du duo d’entraîneurs Pedro Antunes et Jorge Elias rencontrera le club français d’US Coutras (Aquitaine). La rencontre aller aura lieu le 8 mars à Villeneuve (salle de la Tronchenaz) et le match retour le 29 mars. Juventus Montreux est actuellement coleader de LNA avec Diessbach. 2

Georges-André Banderet, président cantonal.

13es camps de Gimel presque pleins

CYCLISME Président de l’Association vaudoise (ACCV), Georges-André Banderet plaide pour un changement des mentalités. Et interpelle notamment les lauréats cantonaux en ces termes.

FOOTBALL On se bouscule

au portillon des camps agendés cette année aux 7-11 juillet et 14-18 juillet (enfants des générations 1995, 1996 et 1997). Le premier affiche déjà complet et il ne reste que treize places pour le second. Rappelons que les camps de Gimel ont obtenu le label de qualité de l’ASF. Détails sur www.campdegimel.org J.-F. M.

HONNEUR AU MAILLOT courses dignes de ce nom afin que vive le cyclisme vaudois. Pour cela vous devez croire en la réussite de votre entreprise et sermonner vos coureurs licenciés pour qu’ils prennent part à vos manifestations. Les intéressés ne doivent pas attendre le matin de la course, une fois qu’ils ont ouvert les volets, pour décider s’ils s’alignent ou pas.» Georges-André Banderet ne mâche pas ses mots. «S’il imprime un programme dans lequel n’apparaissent que vingt noms, l’organisateur perd toute crédibilité auprès des annonceurs.» En 2007, par exemple, le Critérium de Nyon est passé à la trappe à cause d’un nombre d’inscrits insuffisant. «Par respect et pour éviter les annulations, les coureurs doivent honorer de leur présence les épreuves. Ce sont d’ailleurs les

Taramarcaz se console dans le Superprestige CYCLOCROSS L’espoir du Vélo Club Rennaz a pris la septième place de la manche disputée dimanche à Hoogstraten (Belgique). La déception était telle que Julien Taramarcaz a pensé, un moment, mettre fin à sa saison de cyclocross pour mieux préparer celle sur route. Il faut dire que le Valaisan a été particulièrement malheureux cette saison dans les grands rendez-vous. Victime d’ennuis mécaniques aux Mondiaux comme aux championnats de Suisse M23 (il avait course gagnée quand son dérailleur l’a lâché à 500 m de l’arrivée), dans un jour sans aux championnats d’Europe (11e), il trouve, heureusement, de quoi se consoler en Coupe du monde, où il a accédé une fois au podium (deuxième place), ainsi qu’en Superprestige (trois places sur le podium, dont une victoire), une série de courses

sur invitation se disputant en Belgique et en Hollande. Dimanche, lors de la sixième et avant-dernière épreuve du Superprestige, Julien Taramarcaz (20 ans) a fait la course avec les meilleurs espoirs. Distancé dans les derniers hectomètres seulement, le champion de Suisse junior 2005 sur route a pris la septième place, à 1’03’’ du vainqueur, le Luxembourgeois Jempy Drucker. Troisième de l’épreuve, le leader du classement général, Thijs Van Amerongen, a porté à neuf points son avance sur Taramarcaz. Ses chances de revenir sur le Hollandais étant très minces, le Valaisan s’attachera en priorité, lors de l’ultime épreuve, à préserver sa deuxième place. Deux juniors du VC Rennaz étaient également engagés à Hoogstraten. Le Montreusien Arnaud Grand s’est classé 16e et le Fribourgeois Valentin Scherz 26e, respectivement à 2’11’’ et 3’00’’ du vainqueur. A. VZ

Pour le président de l’Association cycliste cantonale, le champion devrait porter avec plaisir les couleurs vaudoises. Le Critérium de Nyon pourrait se dérouler à Changins en 2008. NYON, LE 21 MAI 2006

premiers à se plaindre de ne pas pouvoir courir en Suisse romande.» é PORTER LE MAILLOT «Dès qu’il a gagné un titre romand ou cantonal, le coureur n’a pas la fierté de montrer le maillot distinctif. Ne serait-ce qu’en le gardant le reste de la journée. Le tricot lui brûle la peau. Il faut l’enlever au plus vite car il cache le nom du sponsor du club.» Le citoyen cycliste d’Onnens Georges-André Banderet persiste et signe. «C’est tellement désolant qu’après concertation, les présidents romands ont décidé, dorénavant, de ne décerner qu’un macaron ou un T-shirt aux couleurs du canton.» é PROPOSITIONS «Pour satisfaire chacun, on pourrait imaginer un maillot avec un encart blanc sur lequel figureraient le

nom du club et celui du sponsor.» Signé Roger Champion, du Cyclophile morgien. «L’idéal serait que la Fédération impose son port dans le peloton comme elle le fait pour le maillot de champion de Suisse», ajoute Georges-André Banderet qui, magnanime, promet: «Nous allons quand même étudier sous quelle forme nous pourrions récompenser nos coureurs méritants.» é ÉTATS GÉNÉRAUX «Conscient que le cyclisme, à l’instar d’autres sports, subit une érosion, décidé à agir, je propose de mettre sur pied des états généraux du cyclisme le 23 février. Dirigeants, coureurs et bénévoles échangeront leurs points de vue, partageront leurs idées sur la question. La réflexion pourrait déboucher sur une assemblée générale extra-

ordinaire.» L’invitation émane de la bouche d’Eric Flaction, membre du comité de l’ACCV. é DOPAGE «Des détracteurs critiquent notre sport par la faute de sportifs et de dirigeants qui continuent de le salir. Malgré les risques de sanctions, pas assez sévères à mon avis, les incriminés osent encore se regarder dans la glace le matin. Leur comportement empêche des jeunes de venir nous rejoindre car les parents ne veulent pas prendre le risque d’envoyer leurs enfants dans un milieu où règne la malhonnêteté.» Coup de gueule, encore, de Georges-André Banderet. £MÉRITES Le Mérite sportif 2007 de l’ACCV a été attribué à Cindy Nicolet (Bicross Club Echichens). Un Mérite spécial a été décerné au cyclo-crossman broyard Yves Corminbœuf.£

Guillaume Berney et Sven Fawer s’envolent sur la neige de Chaux-Neuve Helvetia Nordic Trophy: le Vallorbier remporte le saut spécial et l’Ormonan le combiné de la manche organisée en France voisine par le Ski-Club Vaulion. Il n’y a pas de neige à Vaulion. Le ski-club local, qui fête son centenaire cette année, n’a pas baissé les bras pour… si peu. Placée sous la direction de Claude Maire, la manche de l’Helvetia Nordic Cup, qu’il a mise sur pied samedi à Chaux-Neuve dans un décor de carte postale, a été une réussite. Plus de cinquante jeunes sauteurs et adeptes de combiné nordique émanant de France, de Suisse alémanique et du canton de Vaud ont animé ces joutes. Sur le front du saut spécial M16 au tremplin de 60 mètres, la victoire est revenue à Guillaume Berney (16 ans): «J’étais bien en décembre, puis

Nyonnaises à l’épreuve de Troistorrents BASKETBALL Nyon Basket

féminin accueille demain (à 20 h 30 à la salle du Rocher) Troistorrents dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue. Face aux Valaisannes, deuxièmes de LNA et également qualifiées pour les demi-finales de la Coupe de Suisse, la tâche des joueuses de La Côte, deuxièmes de LNB, apparaît pour le moins ardue. 2

Les Nyonnais trustent les palmes NATATION 47 podiums

et 23 titres. A Lancy, les protégés de David Rivet ont croulé sous les récompenses à l’occasion des championnats romands espoirs. Au classement des médailles, le Cercle des nageurs de Nyon (CNN) s’est hissé à la deuxième place. Noémi Girardet (1994) et Barnabé Charmey (1992) ont glané, chacun, six fois l’or. Fanny Borer (12 ans) est montée à six reprises sur le podium. Y. G.

Ecublens a une revanche à prendre

SKI NORDIQUE

VOLLEYBALL LNB Dimanche

PHOTOS JEAN-PAUL GUINNARD

L

e vélo avance cahin-caha. Dans le canton de Vaud aussi. Comment redorer son blason et lui assurer la place, toute la place qu’il mérite, sur l’échiquier du sport? Ce constat et cette question ont taraudé les esprits à l’occasion de l’assemblée générale de l’Association cycliste cantonale vaudoise (ACCV), tenue samedi, à Changins, à l’initiative du VC Nyon qui fête ses 75 ans. A propos d’esprit, le président Georges-André Banderet a stigmatisé celui qui prévaut dans les pelotons. Où il est question de fierté, de reconnaissance et de respect en déficit. Ainsi, les lauréats cantonaux et vaudois n’attachent pas ou peu d’importance au port du maillot distinctif de champion. Pas nouveau, le phénomène est symptomatique d’un malaise. Le cyclisme se nourrit de traditions et de valeurs. Que les dirigeants entendent cultiver. Car, pensent-ils, celles-ci sont garantes du passé comme de l’avenir. é MOUILLER LE MAILLOT «Messieurs les présidents, je vous exhorte à organiser des

PHOTOS ALAIN ROUÈCHE-A

PATRICK TESTUZ

Guillaume Berney (Vallorbe) a remporté le saut spécial M16.

Sven Fawer (Les Diablerets) vainqueur du combiné.

j’ai connu un creux. J’ai retrouvé mes bonnes sensations. J’ai sauté pour la victoire. Elle est encourageante en vue des championnats de Suisse où j’espère monter sur le podium.» Berney a devancé Sven Fawer (15 ans) des Diablerets. Adepte du ski de fond («Je préfère le saut, mais je le pratique parce que ça fait

partie de la discipline») le collégien de dernière année à Aigle remporte le combiné. Son souhait: «Pouvoir suivre bientôt le cursus sports-études dispensé au Centre national de saut à skis d’Einsiedeln.» JEAN-FRANÇOIS MOTTA Résultats détaillés sur www.ch

à domicile, la bande à Anthony Luhning a imposé sa loi à Chênois II. Dans une rencontre où les sets ont été très disputés jusqu’au 18e point, les locataires du Croset ont à chaque fois su rester constants et entreprenants pour que l’adversaire ne revienne pas. Au final les Vaudois l’emportent sur le score de 3-0 (25-20 25-18 25-17). De bon augure avant le derby de ce samedi contre LUC II. «Nous ne les avons pas encore battus cette saison. Nous avons une revanche à prendre», note le passeur Christophe Rothen. Rendez-vous samedi à 15 heures à Dorigny. C. GO. VC2


18

SPORTS LA CÔTE

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Besogneux, Forward s’offre trois points dans la douleur HOCKEY 2e LIGUE Dernier du classement, Portes-du-Soleil a déjoué les plans de Morgiens attentistes. Un avertissement pour les locataires des Eaux Minérales.

ALAIN ROUÈCHE-A

«O

AU POIL

Les Morgiens on dû batailler ferme pour l’emporter face à Portes-du-Soleil. Leur dilettantisme devra être surmonté ces prochaines soirées, s’ils veulent aller de l’avant. MORGES, LE 10 NOVEMBRE 2007

au même titre que son vis-à-vis Brun, le gardien Cédric Weissert (24 ans) a rappelé que Forward dispose avec David San Vicente de deux remparts de valeur. «J’aime les matches chauds, c’est motivant.» Aux tirs de loin dont la trajectoire peut être déviée, il avoue une préférence pour les un contre un. «Tu es seul face à l’adversaire. Il faut prendre la bonne

Football à l’intérieur, bisbille à l’extérieur FOOTBALL

Ce ne sont pas les basketteurs qui foulaient le parquet du Rocher ce week-end mais les footballeurs qui ont pris part au traditionnel tournoi en salle du Stade Nyonnais. Le rendez-vous n’accueillait pas moins de 64 équipes de tous les horizons, soit environ 700 joueuses et joueurs. Les organisateurs craignaient des retards, toujours fréquents dans ce genre de manifestation, mais ils ont réussi à respecter les horaires à la lettre. Alors que les joueurs de la «une» de Nyon étaient en voyage à Madrid, les «jaune et noir» étaient représentés en grande partie par la section junior du club. Un tournoi pour les 2e et 3e ligues offrait toutefois l’opportunité aux actifs de s’exprimer alors que la désormais traditionnelle épreuve féminine du dimanche aprèsmidi accueillait les meilleures représentantes de la région.

La police s’en mêle Le seul point noir du weekend aura été le manque de respect de certains énergumènes, à l’extérieur du collège du VC2

ALAIN ROUÈCHE

La 25e édition du tournoi indoor du Stade Nyonnais a réuni quelque 700 joueurs. Des énergumènes ont tenté de s’inviter à la fête.

Duel entre juniors D de Nyon (en jaune) et de Saint-Prex.

Rocher, qui sont venus perturber l’organisation. Responsable du tournoi, Roland Brunner était interloqué. «Alors que dans la salle toutes les équipes ont joué avec un fair-play incroyable, il a fallu qu’un groupe de perturbateurs tente de s’immiscer dans les débats. Nous avons dû appeler la police plusieurs fois. Le plus navrant c’est que nous n’y sommes pour rien et que nous ne savons pas comment endiguer le problème.» Le groupe de six ou sept jeunes n’a, heureusement, pas pu pénétrer dans la salle et n’a ainsi pas perturbé le bon déroulement du tournoi. Les joueurs sont pour leur part tous repartis le sourire aux lèvres et se sont donné rendez-vous pour l’année prochaine. LAUREL MORAND

décision.» C’est ce qu’il a parfaitement fait samedi soir! Prochain match: Rarogne Forward, samedi, à 20 h. £

Ledermann); 55e Giove 3-1 (Flaction, F. Kürsner), Forward à 4 c 5; 60e Delacrétaz 4-1 (Giove). Forward: Weissert; Mounoud, C. Lapointe; Flaction, Corthay; Wirz, Haberthur; Giove, Ledermann, Delacrétaz; F. Kürsner, J. Kürsner, Steiger; Grand, Gabella, Parein; Stierli, Sprecher, Staub. Pénalités: 9 x 2’ + 2 x 10’ (Wirz et Sprecher) contre Forward. 8 x 2’ contre Portes-du-Soleil.

Forward - Portes-du-Soleil 4-1 (0-1 1-0 3-0) Eaux Minérales. 147 spectateurs. Arbitres: MM. Dubois et Paroz. Buts: 14e Wyder 0-1; 37e Ledermann 1-1 (Wirz, Delacrétaz); 41e Giove 2-1 (C. Lapointe,

Derniers résultats. Montana Nendaz 4-2; Leysin - Nendaz 9-0; Château-d'Œx - Trois Chêne 5-3. Rarogne - Montana 6-5. Classement: 1. Forward 16/41; 2. Montana 16/40; 3. Château-d'Œx 17/35; 4. Meyrin 16/33; 5. Rarogne 16/32; 6. Trois Chêne 16/15; 7. Renens 16/14; 8. Leysin 16/14; 9. Nendaz 17/10; 10. Portes-du-Soleil 16/9.

Rentrée tonitruante de Kresovic BASKETBALL 1re LIGUE Les Morgiens s’imposent face à Regensdorf. Sans convaincre pour autant. «Le résultat final est trompeur. Nous avions les moyens de l’emporter plus nettement, mais nous avons souffert longtemps pour n’avoir pas su continuer sur notre lancée du premier quart-temps.» A l’heure de l’analyse, Bertrand Levrat était en proie à des sentiments mitigés. «Regensdorf s’était déplacé sans son meilleur marqueur Joël Fuchs. Cela ne l’a pas empêché de se défendre bec et ongles et de nous infliger un 10-0 sonnant au début du 3e quart-temps à l’issue duquel nous nous retrouvions à égalité parfaite: 49-49! Nos adversaires ont même pris l’avantage 53-51 avant que nous ne parvenions à remettre la compresse et à assurer notre victoire finale.»

Retour efficace Et dire que les Morgiens bénéficiaient du retour tonitruant d’un Sacha Kresovic auteur de 29 points! «Un retour très apprécié, mais qui n’a pas eu l’impact espéré, reconnaît le coach morgien. En effet ses coéquipiers l’ont surtout regardé jouer et marquer, oubliant pour leur part de prendre leurs responsabilités. Sacha doit constituer un plus appréciable pour l’équipe, mais ses coéquipiers ne doivent pas se reposer exclu-

STÉPHANE ROMEU

Coup de chapeau Face à des Valaisans en mal de succès, il a donc fallu toute la détermination du portier Weissert pour éviter le camouflet. Histoire de se rassurer, on se contentera alors des rares triangulations qui ont permis aux Giove, Delacrétaz, Ledermann de donner du relief à une rencontre que les joueurs locaux auraient pu et dû boucler plus tôt. Héros morgien de la soirée,

HANDBALL Le match de barrage pour l’ascension en 3e ligue prend gentiment forme pour le groupement Trélex-Chéserex-GlandGenolier. Samedi, l’équipe de TCGG, dirigée par Michel Bays et Bernard Nicolet, a battu, pour la deuxième fois en une semaine, Chênois IV sur une nouvelle marge de cinq buts (20-15 cette fois-ci). «Ce fut du reste le même match, tout aussi engagé et cette victoire nous ouvre quelques perspectives. Mais il nous reste toutefois un gros écueil à franchir, constitué par Annemasse», dit Michel Bays. Avec désormais quatre points (et un match) d’avance sur le duo Annemasse - Chênois IV, les jeunes joueurs du groupement TrélexChéserex-Genolier-Gland constitueront l’équipe à battre. «C’est une nouvelle situation qu’il va falloir bien gérer, car maintenant, nous serons partout attendus au tournant», pense Michel Bays.

SERGE MARTINELLI

n doit se montrer patients pour retourner une situation à notre avantage.» Patrice Pellet analyse, suppute et jette les bases de cette fin de saison, play-off compris L’entraîneur est à moitié rassuré: ses joueurs n’ont pas négocié leurs dernières échéances avec toute la concentration d’un chef de file. Ainsi contre Portes-du-Soleil, ces derniers ont été en ballottage défavorable durant les deux tiers du match. Bloqué à la ligne bleue par des défenseurs valaisans finissant le match sur les rotules, Forward n’a dû son salut qu’à une baisse de régime adverse. Pour les Morgiens, adeptes du «on a le temps, laissons venir», cette formule, jusque-là sans dégâts, n’aura rien d’une panacée lors des finales.

TCGG a fait le break

Monnet (8 points) inscrit un superbe panier contre Regensdorf.

sivement sur lui.» Il y a donc quelques correctifs à apporter, sur le plan mental essentiellement. «Après un excellent départ (23-13 à la fin du premier quart) nous nous sentions plus forts que notre adversaire. Et nous avons commencé par mal jouer et accumuler les pertes de balle. Comme souvent dans des cas similaires. Heureusement nous avons réussi à nous ressaisir durant les dernières dix minutes!» Fabrice Vuilleumier, le capitaine, partage l’avis de son en-

traîneur. Il sait que dimanche prochain, au Tessin, face à Breganzona, il faudra faire preuve de davantage de concentration. D’autant plus que l’équipe ne pourra pas compter sur les services de Julien Develey. LÉON BECK Morges - Regensdorf 81-65 (23-13, 13-18, 13-18, 32-16) Morges: Schmid (8 points), Kresovic (29), Vuilleumier (13), Monnet (8), Ferguson; Develey (6), Jaures (13), Flaction (2), Klima (2), Piovano et Vez.

Un bon nul pour les M17 En championnat M17, les féminines de TCGG ont plutôt bien négocié leur déplacement à la vallée de Joux, où elles ont obtenu un bon point (12-12), face à un adversaire qui avait posé énormément de problèmes à Yverdon, l’intouchable leader (du moins jusqu’alors). Les M17 élites, eux, ont souffert à Chênois. La lanterne rouge s’est inclinée au domicile du deuxième de classe 45-26, avec un bon score offensif néanmoins. L’honneur des juniors garçons a été sauvé par les M15, qui n’ont pas rencontré le plus petit problème à Moudon, ainsi que le prouve la marque de 36-12. Etoy tient bon L’équipe première du HBC Etoy tient toujours le couteau par le manche, dans son groupe de quatrième ligue. Ce weekend, elle n’a pas éprouvé trop de peine à s’imposer contre Sion (30-24). La fin du championnat promet toutefois d’être très serrée, puisque trois équipes visent la place de barragiste. En l’état actuel, Etoy compte un point d’avance sur Genève/Pâquis, mais avec un match en plus. En fait, l’adversaire le plus dangereux semble être l’équipe de Nyon vétérans, qui ne compte que deux points de retard sur Etoy, mais avec trois matches en moins. Les M15 nyonnais continuent Trois victoires en trois matches: c’est le bilan des juniors M15 promotion lors du tour final. En dernier lieu, les jeunes Nyonnais sont allés s’imposer à la vallée de Joux (30-16) et ont donc confirmé leur excellent état de forme en ce début d’année. Derrière eux, Crissier, qui a battu Servette, est la seule autre équipe à avoir fait le plein (2 matches/4 points). Nyon II défait Nyon II, en troisième ligue, n’a pour sa part pas été à pareille noce, puisque la réserve du club a subi une lourde défaite (29-16) à Yverdon. Circonstances largement atténuantes, le leader alignait sa dream team, avec des Jaton, Ballif et autre Perrin qui ont encore le gabarit de 1re ligue lorsqu’ils sont réunis… J.-M. B.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

19

DÉBATS

Sur les murs, l’homme nu choque plus que la censure La ville de Lausanne est-elle trop prude en matière d’affichage?

5% Sans opinion OUI 41% NON 54% Nombre de réponses reçues: 1300

LA QUESTION DU JOUR Malgré les avis partagés des votants, la Municipalité de Lausanne trouvera un soutien clair dans les commentaires. D’aucuns apprécient qu’elle soit garante d’une certaine ligne de conduite et fustigent la nudité comme publicité. Peut-être que trop cacher suscite la curiosité. Une pose naturelle me paraît nullement déplacée. CLAUDE CURCHOD VEVEY

La Municipalité de Lausanne est assez coulante pour certaines publicités présentant une vision avilissante de la femme ou pour la publicité en faveur du petit crédit. Certains de ses membres ont également su montrer beaucoup de largesse d’esprit en matière d’affichage sauvage. Mais dans l’exemple

cité, elle aurait mieux fait de censurer le douteux calembour Flagrant Delhi.

(sans écran) devraient être autorisés, afin de supprimer les films ou photos pornos dans les classes.

ULI DOEPPER LAUSANNE

JEAN-PIERRE LECOULTRE LAUSANNE

La ville se porte garante d’une certaine ligne de conduite en matière d’affichage public que je trouve bienvenue. FRÉDÉRIC SCHÜTZ LE PONT

«Il n’y a rien de sexuel» n’est pas un argument. Pourquoi alors ne nous promènerionsnous pas à poil en ville de Lausanne? Parce qu’il y a des codes de société à respecter. Ici, la nudité relève du privé. Si un Papou de Nouvelle-Guinée venait chez nous, on lui demanderait de s’habiller. Et inversement, nous n’irions pas parader chez lui en costard. Ainsi, avec cette affiche, c’est le support même qui dérange, car il relève du domaine public. Dans un livre, le problème se poserait différemment, la relation entre le lecteur et le livre pouvant être qualifiée d’intime.

DR

VOTRE AVIS

La Municipalité de Lausanne a exigé qu’on rhabille les deux hommes nus courant sur l’affiche d’un spectacle programmé à l’Arsenic.

en gaver les enfants, nos premiers spectateurs? La rue doit rester un espace neutre. Libre aux pseudo-artistes qui n’ont que ces arguments d’organiser des courses entre eux! THÉRÈSE KORADI MENÉTRU-LE-VIGNOBLE (FRANCE)

Je trouve cette interdiction ridicule. Cela représente un esprit d’un siècle en arrière. JAKOB EGGENBERGER LA TOUR-DE-PEILZ

ANNE ROESSINGER LAUSANNE

Quand on n’a rien à faire, rien à dire et qu’il faut agir, tout est bien pour se faire plaisir. Et pendant qu’on donne des cours de sexualité à l’école et même à la TV, on transforme, par une ignorance cultivée, une simple affiche de théâtre en une lugubre débauche de

Nous demandons de plus en plus le respect entre hommes et femmes, mais voyons encore très souvent des affiches qui dégradent la gent féminine, d’où nombre de viols dans les écoles et par des adultes n’ayant pas toutes leurs facultés de discernement. D’autre part, pour les enfants, seuls les téléphones portables de l’ancienne génération

PAUL-ANDRÉ EICHER PRÉVERENGES

Est-ce nécessaire d’afficher ou d’utiliser la nudité pour promouvoir un produit ou un spectacle? LILIANE MICHOUD CORSEAUX

DIDIER HOLL VILLENEUVE

ROBERT BRAND GRANDVAUX

Non, la pruderie de Lausanne ne me dérange pas!

BÉATRICE LOVIS LAUSANNE

S’il s’agit d’une «mise à nu dans le jeu théâtral», pourquoi en mettre sur l’affiche, à part pour le mini-scandale publicitaire? Le bouche-à-oreille suffit à un bon spectacle. Je n’ai rien contre les zigounettes bondissantes, mais à quoi bon

sexe à soustraire à tous nos chérubins bientôt sans zizi!

Invraisemblable! In-croy-able! Un exécutif, prétendument de gauche, enfile les oripeaux poussiéreux d’un pétainisme mal relooké! La pudeur révèle une prostituée qui avance voilée: sournoise, hypocrite. La pudeur génère culpabilisation, stigmatisation, refoulement, mutilation et honte de soi. Quoi de plus malsain que de corseter une affiche où s’exhibent deux saisissantes natures! La Municipalité de Lausanne devrait se cacher!

rel» – il a fallu en faire des photos pour arriver à attraper les deux zizis en l’air en même temps – et rien d’humoristique. Elle est plutôt «bestiale», cherchant à supprimer toute différence entre l’homme et l’animal. De plus, je la trouve immorale, car on veut valoriser sur grande affiche une sexualité libérée qui, malheureusement aujourd’hui, fait des ravages auprès des enfants et des ados.

Je trouve que la ville de Lausanne n’est pas trop prude et je comprends sa réaction. Ce n’est pas esthétique du tout et cela peut choquer certaines personnes et plus particulièrement les enfants. DALIA ESTERER GENÈVE

C’est bien, mais faisons de même avec les affiches où sont représentées des femmes… MARCEL GENOUD CHÂTEL-SAINT-DENIS (FR)

J’approuve pleinement la décision de censurer cette affiche qui n’a rien de «natu-

LA NOUVELLE QUESTION é La Poste peut-elle réduire davantage son réseau d’offices? LIRE L’ARTICLE EN PAGE 5 Donnez votre réponse, suivie d’un court commentaire si vous le désirez, avec nom, prénom et adresse avant 18 heures: - par e-mail: debats@24heures.ch - sur notre site web: www.24heures.ch/question - par téléphone: 021 351 22 10 - par SMS: commencez votre SMS par 24 debats et envoyez-le au 939 (coût du SMS: 20 ct., maximum 160 caractères).

VOUS AVEZ LA PAROLE LAVAUX

On peut enfin cauchemarder!

A propos de l’article intitulé «Le questionnaire sur la fusion des cinq communes ne garantit pas l’anonymat» (24 heures du 29 janvier 2008): Comme Mme Nicole Gross, syndique d’Epesses, nous sommes plusieurs, à Cully, à être outrés par les propos de M. Genoud. Il semble craindre tellement la fusion de nos cinq communes qu’il essaie de décourager ses concitoyens de remplir le questionnaire que chacun a reçu personnellement, par la poste, à ce sujet. Lors de la première votation, beaucoup se sont plaints, après coup, de n’avoir pas été assez informés, Oui, car pour assister aux débats, il fallait se déplacer, ce qui n’est plus du goût de chacun, aujourd’hui. Cette fois, nos municipalités ont dépensé pas mal d’argent pour que chaque personne reçoive, à la maison, toute une liste de questions; ce qui permet de prendre son temps pour réfléchir et peser le pour et le contre avant de devoir voter. Et il aura fallu cet article pour que je constate que, moi aussi, j’avais un numéro. Autrefois, quand on avait une carte de vote, elle aussi avait un numéro pour qu’on ne puisse pas voter deux fois! Alors je me demande: a-t-on vraiment envie de fusionner avec ces Grandvaliens tellement frileux qu’ils auraient besoin de se cacher derrière l’anonymat? Françoise Blanchoud, Cully

»

CHRIS BLASER

Des Grandvaliens frileux

Lavaux. Le village d’Epesses.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Mur de la honte Les gabarits étant en place, j’ai répondu à l’invitation d’aller voir sur place. Sidéré! Les promoteurs ont l’outrecuidance de considérer l’endroit comme parfait pour leur monolithe. Vieux Lausannois, j’estime sacrilège de gâcher un tel emplacement pour mettre une horreur esthétique de plus à Ouchy. Déjà qu’il faut supporter, d’est en ouest, le débarcadère et son parking à bateaux, le port de petite batellerie bien sympathique, les tas de sable et le distributeur monumental de la Sagrave, les ateliers de la CGN, il faudrait encore se cacher derrière cette monstrueuse incongruité. Par dépit, les Alpes de Savoie disparaîtraient. Curieux, je suis allé vers la Voile d’Or à Vidy; de là, ce sont les Tours d’Aï qui disparaissent du panorama. Quelle honte; c’est comme si l’on dynamitait le Cervin pour que Zermatt bénéficie de davantage de soleil.

Courrier des lecteurs: Rédaction de 24 heures av. de la Gare 33, 1001 Lausanne

Soyons réalistes: nos édiles ont cru favorable de diriger le trafic de transit à travers la zone touristique (seule ville au monde à avoir inventé ça), d’estimer la présence du lac à 15 minutes insuffisante et d’aménager une piscine pataugeoire, ils veulent définitivement détruire ce paradis que pourrait être Ouchy. A mon humble avis, même à la Riponne ce bâtiment serait incongru; il aurait sa place au milieu des autres cubes construits au Flon, il ne gênerait au moins pas la vue. Si cet édifice «doit» arriver à Ouchy, qu’il soit au moins orienté nord-sud ou, mieux, construit sur l’emplacement où vient le Knie: il nous cacherait les hangars de la CGN. Le cirque pourrait être déplacé de 100 m à l’ouest et la place de parc orientée nord-sud en s’adjoignant la zone actuellement quasi en friche: mieux vaut une place de parc occupée sporadiquement qu’un gigantesque écran définitif. Raymond Leuba, Lausanne

»

Accès électronique par l’adresse e-mail 24H.courrierL@edipresse.ch

Présentation du futur nouveau Musée des beaux-arts. On peut enfin cauchemarder! Le cube de béton reste une verrue parallélépipédique lacustre. Si c’est l’éclairage qui en fait la beauté il y a plus simple et moins cher: un jeu de lumières sur des toiles amovibles que l’on retire la journée. Je crains fort qu’à terme la CGN ne soit obligée de revoir le trajet de ses croisières pour touristes: Morges – Nyon – Genève puis remontée lente Yvoire – Evian et traversée directement sur Morges avec un écran géant montrant l’ancien paysage sur tribord. Si le lac eut été une mer des Caraïbes, j’aurais proposé un cube de verre sous-lacustre. Eloigné du centre pour éloigné…! Pierre Lauper, Montreux

Vieille baderne et grincheux! Si en toute humilité, je suis prêt à accepter d’être jugé de telle manière, je me permets cependant de penser que si M. Thierry Meyer, rédacteur en chef de 24 heures, avait pris la peine de consulter la liste de ceux qui soutiennent le projet du «Grand Rumine» (www.mbavd.ch) il aurait eu des scrupules à insulter ainsi certains des signataires dans son éditorial du 20 janvier dernier. Lorsqu’il semble nécessaire qu’un débat populaire soit mis sur pied au sujet du futur Musée cantonal des beaux-

»

arts, on ne devrait pas lire de tels propos dans un journal qui se veut démocratique. Frank Böttger, La Sarraz

Une splendide manipulation! A propos de l’article «On peut enfin rêver» (24 heures du 30 janvier 2008 au sujet du Musée cantonal des beaux­arts): Elle montre une luminosité impressionnante, la photo principale qui est censée illustrer le rêve sur un quart de la page. Seulement, toutes ces lumières à gauche et à droite du building qui sont réfléchies si poétiquement sur la surface du lac ne viennent d’aucune source lumineuse. Les reflets ont été montés sans la moindre raison d’être. Est-ce qu’une nouvelle école d’art surréaliste serait née? Comment peut-on faire confiance à des promoteurs qui trichent déjà lors de la présentation de leur projet? Stefan Bodmer, Saint-Sulpice

IMPOSITION DES ENTREPRISES

Favorisons le dynamisme et la création d’emplois! Plus de 95% des entreprises de Suisse sont des PME. Elles occupent deux personnes actives sur trois. Elles créent l’emploi. La votation du 24 février prochain s’adresse essentiellement à elles, aux petites entreprises de quelques employés.

Nos correspondants sont nos hôtes et s’expriment librement. Nous ne publions cependant que l’essentiel de chaque message.

»

Donnons donc aux PME les moyens de continuer à créer des places de travail dans notre pays, et cela malgré une concurrence internationale accrue. Préservons l’emploi pour les jeunes qui arrivent sur le marché! Ne laissons pas une gauche idéologique, avec ses modèles théoriques qui ne marchent pas, imposer des impôts pour financer un chômage qu’elle crée elle-même en muselant l’esprit d’entreprise. Maintenons notre pays dynamique et concurrentiel en permettant aux petites entreprises de se développer et par là même de fournir des emplois en suffisance. Accepter la réforme sur l’imposition des entreprises c’est garder la Suisse prospère, promouvoir la création de postes de travail et favoriser la qualité du tissu social et la richesse de tous. Benoît Perruchoud, directeur de Conseil Placement Formation, Lausanne

PULLY

Accident d’escalator Samedi dernier, le 2 février à 16 h 30, mon mari et moimême avons été victimes d’une chute dans l’escalator qui monte de la gare de Pully en direction de la Migros. Sous le choc, nous avons oublié de remercier les personnes (trois dames et un monsieur) qui se sont portées à notre secours. Qu’elles trouvent ici l’expression de notre reconnaissance pour leur gentillesse et leur aide. Christine et Jacky Foretay, Pully

Pour empêcher les abus, nous vous prions d’indiquer votre adresse complète et votre numéro de téléphone personnel.


20

OPINIONS

SIGNÉ BURKI

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Après le Superbowl, le «Super Mardi»!

RÉFLEXIONS

Le réenchantement du monde

Désordres XXXXXXXL ingérables!

I

révert aurait aimé cette liste folle de désordres planétaires: le climat qui joue la trignolette, le pétrole qui va bientôt manquer, la pollution qui asphyxie la Terre, les migrations qui font peur, la grippe aviaire qui guette au coin des étangs, et, cerise sur le gâteau, les Bourses qui dégringolent et les banques, nos chers refuges, qui tremblent sur leurs bases… A qui la faute, tout ça? Comme individu, je sais que si je secoue la branche assez fort, j’arriverai à faire tomber la pomme la plus haute et la plus rouge pour la croquer à belles dents. Une relation de causalité immédiate, facile à comprendre, dont mon cerveau «voit» aisément le début, le déroulement et la fin. Et si d’aventure la pomme me tombe sur le nez, ce sera clairement de ma faute. En revanche, les désordres planétaires évoqués plus haut sont, eux, d’un ordre de grandeur si énorme, qu’ils me dépassent, nous dépassent, radicalement. Si radicalement que je ne les ai pas vraiment sentis venir – ils viennent de si loin, cent ans, mille ans, peut-être même dix millions d’années, des durées qui ne signifient rien de très tangible pour moi. Des désordres dont je ne vois pas bien non plus où ils conduisent, ni, a fortiori, ce que je pourrais faire pour qu’ils cessent de nuire. Je me trouve donc dans la situation de la fourmi

I est généralement admis que la construction de soi passe par une succession d’étapes incontournables. Pour les spécialistes, les premières années de vie déterminent l’avenir d’un sujet et l’imitation joue un rôle capital dans le processus évolutif de l’enfant. Si la fonction mimétique ne se déclenche pas, il est fort probable qu’il devienne autiste, schizophrène ou encore pervers! Son système neuronal en miroir ayant dysfonctionné, les neurones miroirs ne répondront qu’à ce qu’il fera et pas à ce que feront les autres. Les sensations d’autrui lui seront étrangères, sa faculté empathique étant déficitaire. Qu’est-ce qu’un neurone miroir? Boris Cyrulnik expliquait à Nouvelles Clés* que, lorsqu’un chimpanzé voit un congénère manger une banane, les mêmes neurones s’allument dans son cerveau, avec à peine moins d’intensité que dans celui du singe qui agit. Phénomène attesté par la suite chez les humains. Nommés «miroirs» parce qu’ils reflètent l’activité cérébrale d’une personne accomplissant un geste, ces neurones expliqueraient pourquoi les émotions, tant le rire que la peine, sont contagieuses. Plus étonnant encore: si je m’imagine jouant au foot, les neurones qui s’activent dans mon cerveau sont les mêmes que si je le faisais vraiment. Autrement dit, un neurone ne

VU EN LIGNE Le meilleur des blogs: rendez-vous sur www.blog.24heures.ch Commentez, discutez, et ouvrez votre propre blog!

L'INVITÉ GÉRARD BOSSY ÉDUCATEUR

«Un quart des Américains auraient dépassé les anciennes valeurs (profit, individualisme, divertissement, compétitivité) pour une qualité de vie inédite» fait pas de différence entre le réel et l’imaginaire, de même que se confondent intention d’agir et action elles-mêmes! La puissance des pensées n’est plus un mythe! Selon la neuropsychologie, toute la culture est fondée sur l’imitation; le miroir de l’autre nous construit ou nous égare. Si ce raisonnement est suivi à la lettre, notre civilisation contemporaine semble courir droit à sa perte, pourrait-on penser. Mais, heureusement, d’autres pensent différemment et agissent avec perspicacité. Ainsi, une étude américaine** à vaste échelle a démontré que plus d’un quart des citoyens américains

aurait déjà dépassé les anciennes valeurs (profit, individualisme, divertissement, compétitivité) pour s’identifier avec une qualité de vie inédite et plus en adéquation avec le potentiel d’être humain que tout le monde trimballe avec soi. Pour les auteurs de cette étude, l’émergence d’individus formant cette nouvelle population appelée les «Créatifs Culturels» serait la prémisse à un changement de paradigme. Leur grande faiblesse, c’est que pour l’instant ils n’ont pas encore conscience d’eux-mêmes en tant que groupe. C’est ainsi, disait l’écrivain Patrice van Eersel: «Les féodaux non plus n’avaient pas les outils pour voir arriver les hommes de la Renaissance… mais tout change.» Ainsi, le réenchantement du monde passe par une poussée d’objecteurs de croissance habités par la détermination contagieuse de se reconstruire sur les vestiges d’un modèle sociétal incapable d’élever les valeurs fondatrices de notre humanité. Et tout cela grâce au jeu des neurones miroirs! L’être humain a décidément une sacrée responsabilité en étant venu habiter cette Terre. A lui d’exploiter au mieux le champ des possibles mis gracieusement à sa disposition. * www.nouvellescles.com ** A lire: L’émergence des créatifs culturels, Ed. Le Souffle d’Or ou www.culturalcreatives.org

P

L'INVITÉ CLAUDE MONNIER CHRONIQUEUR

«Nous ne sommes pas constitués, cérébralement, pour gérer des systèmes des millions de fois plus grands et plus durables que nous» qui n’a pas vu s’approcher le grand gaillard de 1,80 m sur le point de l’écraser, qui ne comprend pas ce qui lui arrive et ne peut en conséquence échapper à son destin tragique – tout cela sans qu’il y aille de sa faute. Faut-il déduire de cette comparaison que la pagaille planétaire n’est, en raison de son énormité même, la faute à personne? Qu’elle est une fatalité que nous sommes condamnés à subir? La réponse aux deux questions est oui. Mais cette réponse nous choque. Pourquoi? Parce que nous sommes orgueilleusement convaincus que nous, les humains, avons le pouvoir de régler le fonctionnement de la Terre comme on règle le fonctionne-

SSE DÉCONSTRUCTIVE Par André Gavillet. Les délégués de la Société suisse des entrepreneurs ont rejeté la nouvelle convention collective du secteur de la construction. Ce refus est un accident national grave à traiter comme tel.

LA CARTE ÉCONOMIQUE DE LA CHINE L’essor de l’économie s’est concentré sur Pékin et les zones côtières, dont Shanghai et Canton, qui ont absorbé environ 80% des investissements étrangers, devenant les principaux pôles du commerce extérieur avec les plus hauts revenus. Les provinces centrales font l’objet de mesures plus récentes pour leur croissance. Gilbert Etienne

domainepublic.blog.24heures.ch

gae.blog.24heures.ch

»

»

ment d’une horloge, et qu’en conséquence, si nous ne procédons pas à ces réglages, nous péchons contre la Nature et contre Dieu. Quel dilemme! Nous nous révélons, dans les faits, incapables de régler les désordres planétaires d’une taille qui dépasse infiniment la nôtre; mais cette incapacité même nous fait nous culpabiliser à mort! Que peut-on donc dire et faire pour échapper, serait-ce un peu, à un dilemme aussi désespérant? Primo, reconnaître que nous ne sommes pas constitués, cérébralement, pour gérer des systèmes des millions de fois plus grands et plus durables que nous. Secundo, éviter en conséquence de créer ou de laisser se créer des structures immenses qui, un jour, telles des créatures de Frankenstein, échapperont fatalement à notre compréhension et à notre contrôle. La mondialisation financière? Un gouvernement planétaire? Des marchés communs colossaux? Taille XXXXXXXL, attention, danger! Privilégier donc les structures plus modestes, où nous pouvons encore avoir notre mot à dire. Tertio, faire ce que la science nous dit être bon – ne pas laisser couler inutilement l’eau du robinet par exemple! – même si nous savons que ces actes intelligents n’auront d’effet visible, au mieux, que mille ans après notre mort – ça, c’est de la morale!

DU LIVRE AU FILM Jean-Louis Kuffer compare le film No Country for Old Men des frères Ethan et Joel Coen au livre de Cormack McCarthy qui l’a inspiré.

»

passiondelire. blog.24heures.ch


CINÉMA

Agressé, le premier citoyen porte témoignage

Un détenu meurt après avoir tenté de se pendre

Astérix aux JO surnage malgré la vague de critiques

AUTRES RÉGIONS PAGE 29

CULTURE PAGE 37

MORGES PAGE 27

KEYSTONE

ORBE STÉPHANE ROMEU

SÉCURITÉ

MARDI 5 FÉVRIER 2008

21

Le gouvernement se donne du temps pour mieux renégocier FONCTIONNAIRES Le Conseil d’Etat a suspendu les discussions avec les syndicats jusqu’au 31 mars. Le temps de chiffrer leurs demandes d’améliorations de la nouvelle grille salariale, à l’origine de la grève de jeudi dernier.

préparer différentes variantes pour pouvoir envisager la suite.» Cet ajournement des négociations a mis à mal, pour la première fois, l’union des organisations de fonctionnaires sur ce dossier. Pour le bouillant syndi-

«Je suis heureux de constater que les syndicats commencent enfin à trouver des avantages à la nouvelle grille salariale»

MEHDI-STÉPHANE PRIN

L

e retour à la table des négociations, hier, entre les syndicats de la fonction publique et le gouvernement vaudois n’aura pas duré longtemps. A midi, les discussions étaient reportées au 31 mars à la demande du Conseil d’Etat, et de son président Pascal Broulis. «Nous avons, comme à notre habitude, écouté les demandes des représentants du personnel. Maintenant, nous devons les chiffrer et

passage en force est définitivement écarté, ils craignent paradoxalement l’enterrement de la grille salariale Decfo-sysrem, qui n’a pas que des défauts à leurs yeux. Elle permet, entre autres, de tenir la promesse faite depuis des années de reva-

PASCAL BROULIS, CONSEILLER D’ÉTAT caliste de SUD, Aristides Pedraza, il s’agit de la mort, dans les faits, de la nouvelle grille salariale. «Le gouvernement a encaissé le choc de l’extraordinaire mobilisation de jeudi dernier. Cette victoire est le fruit de la grève.» Les deux autres syndicats, FSF et SSP, ne partagent pas cet optimisme. Si le scénario du

loriser les enseignants du primaire. Pour l’instant, la voie de l’enterrement du projet n’est pas privilégiée par Pascal Broulis. «Je ne peux rien exclure, mais je suis heureux de constater que les syndicats commencent enfin à trouver des avantages à Decfosysrem. Ce système est complexe, et nous allons aussi mettre à profit ces prochaines se-

maines pour mieux l’expliquer, pour être didactique.» De leur côté, les syndicats ont bien l’intention de ne pas faire retomber la pression avant le 31 mars prochain. «En gagnant du temps, le Conseil d’Etat espère certainement que la mobilisation retombe, dénonce David Gygax, du SSP. Nous allons continuer à organiser régulièrement des réunions, des assemblées, pour maintenir la lutte.» Quant à la retenue de salaire pour les grévistes de jeudi dernier, syndicats et gouvernement ne doivent pas avoir participé à la même séance. Du côté des représentants du personnel, le Conseil d’Etat a accepté que les heures supplémentaires puissent être utilisées comme moyen de compensation. Faux, rétorque Pascal Broulis. «Nous en déciderons lors de notre séance de ce mercredi. Mais pour moi, tout travail mérite salaire, et pas l’inverse.» £

PATRICK MARTIN

COLÈRE

Le Conseil d’Etat veut savoir combien coûtent les revendications des 12 000 fonctionnaires qui ont manifesté jeudi dernier. LAUSANNE, LE 31 JANVIER 2008

A la tête d’un Département de la formation qui fournit le gros des troupes de grévistes et de manifestants, Anne-Catherine Lyon a été doublement interpellée. Dans la rue (24 heures de samedi) et par le syndicat SUD. Hier, ce dernier lui proposait une assemblée avec les enseignants. Objectif: «Apporter sa contribution à la réouverture du dialogue.» Depuis, ledit dialogue a été suspendu jusqu’à additions connues, mais la question demeure: la ministre socialiste ne peut-elle s’engager plus? «Je comprends qu’on m’interpelle», répond Anne-Catherine Lyon, en rappelant qu’elle est la patronne d’environ 16 000 des 27 000 employés de l’Etat de Vaud. Même quand elle lit: «Lyon, tu dors?» «Je le prends comme une marque de confiance, la fonction publique

PATRICK MARTIN-A

«Il s’agit d’arriver au meilleur projet, pas d’agir en solitaire»

Anne-Catherine Lyon: «Je comprends qu’on m’interpelle, et je le prends comme une marque de confiance.»

a vu, depuis 2002, qu’elle pouvait compter sur moi pour défendre son point de vue au sein de la délégation du Conseil d’Etat aux ressources humaines.» Mais dans son

style, qu’elle aime à cibler sur l’efficacité, et à caractériser par une stricte discrétion collégiale. La demande de SUD passe au même filtre: «J’ai besoin de discuter de cela avec la déléga-

tion. Il s’agit d’arriver au meilleur projet possible, pas de faire cavalier seul. M’isoler n’aurait aucun sens», insiste-t-elle. La rupture de la collégialité vue comme «un fusil à un seul coup» est une comparaison qui a toute son approbation. «D’autant, glisset-elle, que dans une perspective de gauche, le projet Decfo amène des améliorations incontestables.» Et de citer l’amplitude de carrière enfin commune à toutes les fonctions, et des annuités plus favorables qu’aujourd’hui aux bas salaires. Bref, ce n’est pas aujourd’hui que le syndicat SUD verra Anne-Catherine Lyon faire valoir sa différence. Et se manifester un peu plus? «Je crois que c’est un trait profond de ma nature de préférer faire à dire. Mais je vais m’améliorer.» L. BU.

LAUSANNE L’exposition dont ils ont été victimes ne présenterait pas de risque pour leur santé, «selon les connaissances en la matière». Un bilan médical sera néanmoins établi aussi longtemps que nécessaire. «Nous voulons assumer pleinement nos responsabilités. Ces collaborateurs ont été exposés à l’amiante de façon inutile. Il n’y a pas de risque pour leur santé, selon les connaissances en la matière, mais un bilan et un suivi médical seront néanmoins menés aussi longtemps que nécessaire», promet Oliver Peter,

directeur administratif et financier du CHUV. La mesure concerne six collaborateurs qui ont travaillé, courant 2007, dans une ancienne chaufferie du site de Cery qui servait de réserve à mazout. Une enquête administrative sera engagée pour définir les causes de l’incident. Dans le cadre de l’inventaire des bâtiments cantonaux pouvant contenir de l’amiante, 48 bâtiments construits entre 1950 et 1990 ont été ciblés au CHUV. Pour chacun d’entre eux, un rapport a été établi, ainsi qu’une cartographie des matériaux de construction analysés. Bilan: deux doivent être assainis dans l’année. Il s’agit

du bâtiment des instituts, 19 rue du Bugnon, et de celui des ateliers du CHUV. Un troisième, le bâtiment de l’Economat, à Prangins, sera démoli. Etrangement, les six collaborateurs du CHUV exposés à l’amiante en 2007 l’ont été… dans une ancienne chaufferie de Cery. Oliver Peters: «Nous avons appris cet incident la semaine dernière. La chaufferie en question n’était pas à l’inventaire officiel.» Des prélèvements d’air ont été effectués, également dans la chaufferie désaffectée. Selon le CHUV, «les résultats sont négatifs et il n’y a aucun danger pour le personnel tant que les matériaux ne sont pas manipu-

lés». Il n’empêche. Un projet complémentaire va être rapidement engagé car les résultats obtenus dans le cadre des analyses effectuées par le mandataire comportent des anomalies. Dans le cadre d’une démarche qualité, certains échantillons ont fait l’objet d’une double analyse, et les résultats se sont révélés contradictoires. De plus le diagnostic du mandataire, qui devait se baser sur des visites exhaustives, a démontré, suite aux contrôles effectués avant travaux par les services du CHUV, que l’inventaire était insuffisant: la chaufferie désaffectée de Cery n’y figurait pas. LAURENT ANTONOFF

CHRIS BLASER

Six collaborateurs du CHUV ont été exposés à l’amiante sur le site de Cery

L’exposition à l’amiante des six collaborateurs a eu lieu en 2007 dans une chaufferie désaffectée, installée sur le site de Cery.

Région La Côte, avenue Perdtemps 11, CH-1260 Nyon Tél. +41 22 994 40 80 Fax +41 22 994 40 88 24hnyon@edipresse.ch


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

23

VAUD

Le chauffard a été condamné à tort pour meurtre

Interdire la gare aux requérants n’est pas légal

TRIBUNAL FÉDÉRAL

VALLORBE Interdire l’accès de la gare CFF aux requérants d’asile est contraire au droit car discriminatoire. C’est la conclusion de l’avis de droit demandé par la Municipalité au canton.

L’auteur d’un accident mortel en 2004 à Eysins ne méritait pas la peine sévère infligée par la justice vaudoise. Les juges fédéraux ne voient pas en quoi le cas diffère d’un homicide par négligence. L’affaire se voulait exemplaire de la rigueur envers les chauffards. Elle sera rejugée à la baisse.

En décembre dernier, une motion radicale adoptée par le Conseil communal demandait d’interdire la gare de Vallorbe aux requérants d’asile du centre d’enregistrement et de procédure (CEP) tout proche. Les motionnaires affirmaient que leur présence créait un sentiment d’insécurité dans la population.

GEORGES-MARIE BÉCHERRAZ

Sévère reproche L’imposant mémoire déposé par l’avocat Paul Marville et l’état de faits retenu par le jugement vaudois ont convaincu la Cour suprême que le cas a été apprécié de manière inadéquate. «Et les juges fédéraux n’y vont pas de main morte!» souligne Me Marville. Il n’est pas courant en effet de lire une conclusion aussi sévère dans un arrêt du Tribunal fédéral: «En surévaluant le degré du risque pris (ndlr: par le conducteur),

PHILIPPE MAEDER-A

F

oncer à 130 km/h de nuit en feux de croisement sur une route limitée à 80 km/h au volant d’une Impreza de 241 chevaux, déraper à la sortie d’une courbe, s’écraser contre un pylône et provoquer la mort de son jeune passager, ce n’est plus une faute de circulation, c’est un meurtre. Telle est la conclusion à laquelle était parvenu le Tribunal correctionnel de La Côte en septembre 2006. L’accusé avait écopé de 4 ans ferme pour «meurtre par dol éventuel», subtilité du Code pénal assimilant à de l’intention le fait de s’être accommodé d’un résultat funeste auquel on pouvait s’attendre. Considérée à l’époque comme indéfendable, voire exemplaire du tour de vis voulu par la justice vaudoise envers les chauffards, soutenue en cassation, la cause vient de connaître un rebondissement inattendu devant le Tribunal fédéral.

FATALITÉ

Le Tribunal fédéral tance la justice vaudoise, qui avait vu un meurtre par dol éventuel dans le terrible accident qui coûta la vie à un jeune passager de 13 ans, en décembre 2004, sur la route reliant Crans-près-Céligny à Eysins. ARCHIVES

les instances cantonales ont interprété trop largement la notion de meurtre par dol éventuel. Elles ont violé le droit sur ce point, ce qui entraîne l’annulation de la décision attaquée.» L’affaire devra être rejugée par le Tribunal cantonal sous l'angle de l’homicide par négligence. Il n’est pas exclu qu’elle retourne en correctionnelle. De l’homicide par négligence – trois ans de prison au maximum – au meurtre – cinq ans au moins –, il y a donc un pas que le Tribunal fédéral refuse de franchir. Me Marville: «J’observe quand même que le Tribunal de La Côte ne devait pas être bien convaincu puisqu’il s’est arrêté à 4 ans alors que le procureur général en avait requis 6.» Explication

de la Cour à l’époque: le chauffard a été personnellement affecté par le décès de son passager, son neveu de 13 ans.

Circonstances mal évaluées Négligence ou meurtre? C’est en examinant les circonstances même de l’accident que la justice vaudoise aurait dû faire la différence. On exagère à peine à dire que ce qui a été retenu contre le conducteur aurait dû l’être à sa décharge. Le Tribunal fédéral considère donc que ces circonstances ne permettent pas de déduire que le fautif devait s’attendre à créer un risque suffisant pour être accusé de dol éventuel. D’abord, parce que l’homme connaissait bien les

Lausanne et le canton se veulent bons élèves en énergies renouvelables À L’UNISSON Climat solaire entre la conseillère d’Etat radicale Jacqueline de Quattro et le municipal Vert lausannois Jean-Yves Pidoux.

départ non plus: les indicateurs fiables manquent encore.

ODILE MEYLAN

Les énergies renouvelables: voilà un domaine où Lausanne et l’Etat de Vaud sont en phase, et tiennent à le proclamer. Jacqueline de Quattro, en charge du Département cantonal de la sécurité et de l’environnement

(DSE), et Jean-Yves Pidoux, municipal lausannois des Services industriels, invitaient ainsi hier les médias à un tour d’horizon commun des projets en cours. Mot d’ordre: «Tout ce qui peut aider à lutter contre le dérèglement climatique est bon, comme tout ce qui peut réduire la dépendance énergétique.» En revanche, pas d’autre but chiffré que celui du Conseil fédéral, soit 10% d’apports en énergies renouvelables d’ici à 2010. Et pas de situation de

Jacqueline de Quattro et Jean-Yves Pidoux: «Tout ce qui peut aider à la lutte contre le dérèglement climatique est bon à prendre.»

Constitution à l’appui Des bonnes volontés à revendre par contre. «Pour le canton il ne s’agit pas d’imposer, mais d’inciter», note la conseillère d’Etat. «La loi sur l’énergie a été longtemps attendue (ndlr.: jusqu’en 2006), mais elle est très bonne», réplique le municipal. Et puis, tout cela «est consigné dans le programme de législature» et «fait l’objet d’une ambition convergente des groupes politiques». La preuve: c’est une radicale et un Vert qui vous le disent. Et c’est constitutionnellement béni puisque (article 56): «L’Etat et les communes collaborent aux efforts tendant à se passer de l'énergie nucléaire.» Quant aux projets, ils sont légion, des éoliennes du Jura à la géothermie de Lavey, en passant par les centrales au fil du Rhône de Massongex et Illarsaz, sans même oublier le transfert à Cery de la compostière lausannoise de La Tuilière. Si, si, le compost c’est aussi du chauffage à distance! Bons élèves jusqu’au bout, Lausanne et le DSE. LAURENT BUSSLINGER

lieux. Ensuite, parce qu’il n’y avait aucun trafic. Enfin, parce que les qualités de tenue de route de sa voiture et la chaussée sèche au moment de l’accident ne rendaient pas inéluctable un dérapage à la sortie du virage. Et d’observer que la police, lors

d’une reconstitution, s’en était tirée sans dommage. Le dernier accident mortel de dans le canton où le meurtre fut retenu jusqu’au Tribunal fédéral fut aussi le premier dans l’histoire du droit suisse. C’était en 1986, sur l’A1 Lausanne-Yverdon. £

Anticonstitutionnel En raison de son caractère très restrictif, la Municipalité a choisi de soumettre la motion à l’analyse juridique du canton. La réponse est tombée hier: les mesures préconisées sont anticonstitutionnelles. «Interdire l’accès d’un lieu à une catégorie de personnes est contraire à la liberté personnelle, à la liberté de mouvement et à la liberté de réunion, garanties par les Constitutions fédérale et vaudoise», souligne le Service cantonal des communes. Hier soir, le canton et la Municipalité affirmaient leur volonté de trouver des solutions conformes au droit pour résoudre le problème soulevé par la motion. Le conseiller d’Etat Philippe Leuba et le syndic Laurent Francfort rencontreront la semaine prochaine le directeur de l’Office fédéral des migrations, Eduard Gnesa. ISABELLE BIOLLEY

PUBLICITÉ

Information importante pour nos clients:

Nos magasins seront fermés pour cause d’inventaire. Etoy: 6.2.08, à partir de 14 h Villeneuve: 7.2.08, à partir de 14 h

Nous vous remercions pour votre compréhension et nous réjouissons de vous accueillir lendemain dès 7 h.

1163 Etoy (VD), Z.I.Littoral Parc A 1/sortie Aubonne, Route de l’Industrie 6 Tél. 021/636 60 00, Fax 021/636 64 80

1844 Villeneuve (VD), Z.I.D119 A 9/sortie Villeneuve, Chemin du Pré-Neuf Tél. 021/967 40 00, Fax 021/967 44 80

www.hornbach.ch VC2


24

VAUD

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Les bagues dentaires ne sont Le sens de plus l’apanage des jeunes l’à-propos LIFTING

ISABELLE GUISAN

» Combien ça coûte

TENDANCE Aujourd’hui, les adultes n’ont plus peur d’afficher un sourire de requin. Les traitements orthodontiques sont en augmentation pour des raisons esthétiques et médicales. VIVIANE MENÉTREY

«Plus à l’aise» A l’origine de cet engouement, l’esthétique bien sûr, mais aussi la santé. Dans bien des cas, un redressement dentaire permet d’éviter de graves lésions ou des déchaussements. Photographe indépendant, Yves, 45 ans, a fait partie de ces bagués pour raison médicale. «Porter un appareil était vital, car j’avais les dents du haut trop en arrière. Quand je mangeais, ma mâchoire supérieure attaquait les gencives du bas, à tel point que mes

LARS BORGES/CORBIS

L

ORTHODONTIE

Des people tels Alyssa Milano ou Tom Cruise n’hésitent plus à entamer un traitement. Le phénomène gagne du terrain également en Europe. ARCHIVES

dents ont commencé à se déchausser.» Résultat après quatre ans de traitement et une opération de la mâchoire: une diction améliorée et un mieux au niveau psychologique. «Je me sens plus ouvert, plus à l’aise avec les gens.» Si les adultes sont plus nombreux aujourd’hui, c’est aussi parce qu’ils sont mieux informés de l’existence de tels traitements, constate Christoph Büchler, président de la Société suisse d’orthopédie dento-faciale. «Et puis les gens sont décomplexés. Ils voient des amis porter un appareil et se lancent à leur tour.» A l’instar de Laurence, baguée depuis une année, jusque-là convaincue d’être «trop veille». Tout a changé un jour d’été 2006, où elle croise une amie qui porte un appareil. «Elle m’a dit que c’était tout à fait faisable, et à tout âge», se souvient-elle. Aujourd’hui, la chercheuse affiche son «sourire de requin» sans complexes. Et ne regrette rien, même si elle reconnaît avoir souffert les premiers temps et manger plus difficilement certains plats. Quant au regard des autres, Laurence s’en «fiche complètement»: «Un jour, un ami m’a dit: «Après, tu te feras refaire les seins!» Alors

LDD

aurence* rigole. De toutes ses dents. Non pas blanches, mais couleur métal, celle des bagues dentaires qu’elle porte depuis une année. Son âge: 44 ans. Sa profession: chercheuse. Bizarre? Dans l’air du temps, plutôt. Car comme de plus en plus de parents en âge de financer un traitement orthodontique à leurs enfants, Laurence a choisi de se l’offrir aussi. Et elle n’est pas seule. A commencer par les people, tels Alyssa Milano, Tom Cruise, ou encore Alexandra Neldel, qui incarne la très baguée Lisa Plenske dans la série Le destin de Lisa. Venu des Etats-Unis et du Brésil, le phénomène gagne du terrain en Europe depuis trois ans. Dans le canton de Vaud, certains orthodontistes traitent même jusqu’à 30% d’adultes, alors qu’ils n’étaient que quelques-uns il y a dix ans. Selon Claude Mossaz, chargé d’enseignement à la division d’orthodontie à l’Ecole de médecine dentaire de Genève, les adultes sont de plus en plus nombreux en raison des progrès effectués ces dernières années: «Les appareils sont plus petits et ne se voient presque pas.»

Le traitement permet dans bien des cas d’éviter de graves lésions ou des déchaussements.

que pour moi, il ne s’agit pas de chirurgie esthétique, mais de penser à ma santé. Mais le plus souvent, on me dit que je suis courageuse. Ou alors on me demande le prix.»

Coup de massue C’est que les tarifs ne sont pas doux: comptez 6000 à 10 000 francs (selon l’ampleur du traitement) pour des bagues externes, et 50 à 80% de plus pour un appareil lingual, posé à l’intérieur de la mâchoire et donc invisible (lire ci-dessus). Pour échapper au coup de

massue financier, certains choisissent de faire poser leurs bagues à l’étranger, avant de poursuivre le traitement en Suisse. Il y a deux mois, Safiye, 30 ans, s’est rendue en Turquie. «Cela m’a coûté 1000 francs alors qu’ici, j’en aurais eu pour 2500 francs», explique la jeune femme. Mais les bonnes affaires peuvent se révéler très provisoires. Chris en a fait la douloureuse expérience il y a trois ans. Marié à une femme d’origine brésilienne, ce photographe de 41 ans a profité d’un voyage dans la famille de son épouse

BAGUES MÉTALLIQUES Les plus classiques et les moins chères, mais en perte de vitesse, car trop voyantes. Pour un traitement de deux ans, comptez entre 6000 et 8000 francs. BAGUES EN CÉRAMIQUE Aussi externes, elles possèdent l’avantage de se fondre avec la couleur des dents. Mais d’aucuns les déconseillent, car l’élastique de caoutchouc placé entre chaque bague jaunit au contact de certains aliments – comme le curry ou le safran. «La dernière génération de bagues est autoligaturante et n’a plus de caoutchouc, précise l’orthodontiste Claude Mossaz. Ce sont les plus demandées.» Avantage: plus esthétiques et plus hygiéniques. Coût: 8000 à 10 000 francs. APPAREIL LINGUAL Le plus cher et le plus long. Les bagues sont posées à l’intérieur de la mâchoire et ne se voient pas. Elles peuvent causer des aphtes et rendre la prononciation difficile. «L’avantage est purement esthétique», estime Claude Mossaz. Coût: 12 000 à 15 000 francs. INVISALIGN Dernier-né, ce système de gouttières se clipe sur les dents, à l’intérieur de la mâchoire. On peut ainsi enlever ses bagues pendant les repas, «maximum une heure par jour, sinon ça ne sert à rien», précise Claude Mossaz. Inconvénient: long et ne convient pas dans tous les cas. Coût: environ 9000 francs. V. MY

pour faire poser ses plaquettes. Prix de l’opération: 500 francs. L’addition a pris l’ascenseur après son retour en Suisse. «L’orthodontiste m’a dit que ce type de bagues n’était pas utilisé ici et le traitement a pris plus de temps.» Trois ans plus tard, il estime avoir dépensé près de 24 000 francs. Regrette-t-il sa démarche? «Non, car cela m’a permis de prévenir un futur déchaussement. J’aurais sans doute perdu patience si je ne l’avais fait que dans un but purement esthétique.» £ * Prénom fictif.

Banque Franck,Galland

LE RÉTROVISEUR

LE FOND DE L’AIR EST FRAIS

CARTE BLANCHE

»

Votre réussite a une histoire, donnons-lui un avenir.

CARNAUBA ALTERNATIVE FUNDS – DIRECTIONAL (USD)

DIAGONALE DU FOOT

TM

+130,3% Genève | Lausanne | Neuchâtel | Nyon | 058 310 40 00

NORBERT ECHMANN

+ 14,6% en 2006 + 12,1% en 2007

www.franckgalland.com

*Notice légale: Performance d’un fonds offshore identique jusqu’au 30.11.2007. Les performances passées ne constituent pas une garantie des résultats futurs. Les données de performances n’incluent pas les commissions et frais perçus lors de l'émission et du rachat des parts. Le fonds est un fonds de placement contractuel de droit suisse présentant un risque particulier au sens de l’art. 71 al. 3 LPCC, à compartiments multiples, relevant de la catégorie « Autres fonds en investissements alternatifs » au sens des art. 25 et ss, 68, 71 et 92 et ss de la Loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux (LPCC) et des art. 99 et ss et 112 et ss de l’Ordonnance du Conseil fédéral du 1er janvier 2007 (OPCC). Chaque compartiment constitue un fonds de fonds, investissant dans différents placements collectifs ou fonds d’investissements étrangers qui poursuivent des stratégies d’investissements alternatives, effectuent des investissements alternatifs ou utilisent des techniques d’investissements alternatives (généralement connus sous le nom de « Hedge Funds »). Les risques des Hedge Funds ne sont pas comparables à ceux des fonds de placement contractuels, et leur liquidité est restreinte. La plupart des Hedge Funds sont soumis aux législations de pays dont la structure juridique et la supervision des autorités de surveillance ne sont pas comparables aux normes suisses. Les investisseurs potentiels sont expressément avertis des risques décrits dans le Prospectus et doivent notamment être prêts à accepter ces risques. En particulier, ils doivent être préparés et être dans une situation financière leur permettant de supporter des pertes substantielles, voire totales, de leur investissement. L’investisseur dans le Fonds de placement contractuel ne bénéficie que d’un droit de rachat mensuel « net de commission » avec un préavis de 45 jours avant la date d’évaluation de fin du mois (+20 jours ouvrables pour le calcul de la valeur nette d’inventaire définitive, et 3 jours de valeur pour le paiement des parts rachetées). Le prospectus, le prospectus simplifié ainsi que les rapports annuels peuvent être obtenus gratuitement auprès de la Banque Franck, Galland & Cie S.A., Rue Rodolphe Toepffer 1, CP 3254, 1211 Genève 3.

VC2

MICHEL MEMBR DE L’US

«

Je n’aurais pas pu faire carrière dans la diplomatie, c’est un fait. Dès qu’il s’agit de présenter à un tiers la personne avec qui je converse agréablement et parfois fort intimement, je perds d’un coup la mémoire de son nom. Le blanc total, abyssal, angoissant. Il en a été ainsi de tout temps, qu’il s’agisse d’un ami OLIVIERouMEUWLY proche d’une vague connaisHISTORIEN sance; je crois que nous sommes nombreux à souffrir de ce mal. Au fil des ans, la capacité à réagir et la mémoire subissent évidemment d’autres d’attaques, tout aussi perverses. Des visages familiers ou inconnus sourient et nous hèlent dans une fête, mais impossible d’y accoler un nom, un métier, une relation quelle qu’elle soit. Pour nous aider, ces personnes bien élevées tendent des perches, nous rappellent que tel et tel est un ami commun, que nous avons fait telle excursion en telle année ensemble. Mais nous cherchons tellement fort que notre confusion empire. L’autre jour, miracle, j’ai toutes les données en main en rencontrant un copain perdu de vue depuis longtemps. Son nom, son métier, la dernière PHILIPPE DUBATH fois et le dernier lieu où nous nous sommes rencontrés, tout y est. Juste un détail… suis-je censée savoir qu’il vient de divorcer? Je n’en suis pas sûre. Je fais donc mine de m’étonner quand il me l’apprend en me confiant dans le même souffle que sa nouvelle copine a 57 ans. Il semble guetter ma réaction… dois-je trouver que 57 ans, c’est jeune ou c’est vieux? J’hésite mais déjà il ajoute avec un sourire autocompatissant: «Et pourtant, Dieu sait si les femmes libres de 40 ans sont nombreuses!» Ouf, j’avais compris à temps: une femme de 57 ans pour un homme qui en a 63, c’est beaucoup, voyons, c’est vieux! JEAN-JACQUES Que les féministes pures et TILLMAN dures me le pardonnent, mais j’ai souri d’aise à l’idée d’avoir évité de commettre un nouveau faux pas. Pourtant, j’aurais pu et dû, pour une fois, mettre avec délice les pieds dans le plat. M’étonner par exemple: «Elle est si jeune? Et ça ne te dérange pas, une pareille différence d’âge?» Encore loupé, damned.

PUBLICITÉ

1/1/2000 - 31/12/2007*

LE R DU

LA C DU

PATRICE PRÉSID DE L’US


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

25

LA CÔTE

Les supporters de l’Euro 2008 n’ont pas trouvé lit à leur pied HÔTELS La foule des fans de football attendue en juin à La Côte ne se manifeste toujours pas. Pourtant, il y a encore passablement de chambres libres. La faute, sans doute, à un système de réservation par internet inadapté. JEAN-MARC CORSET

ALAIN ROUÈCHE

L

a nuit du 7 au 8 juin 2008 promet d’être chaude à Genève. Supporters portugais et turcs se rencontreront en effet dans le chaudron de la Praille. Quel que soit le résultat du match qui opposera les deux pays lors de l’Euro 2008 de foot, certains risquent de faire une drôle de mine en apprenant à quelle enseigne ils sont logés. A en croire le site officiel de Suisse Tourisme (myswitzerland.com), les seuls lits encore disponibles sont situés à Aigle, Ovronnaz, Vevey (un 5 étoiles!) ou... dans La vallée de Joux! Paradoxe, la plupart des hôtels de La Côte non seulement ont encore des chambres libres en cette période, mais ils n’ont pas encore enregistré de signe de vie de cette foule de supporters. Après une année record pour l’hôtellerie de La Côte, 2008 s’annonce sous les meilleurs auspices. L’Euro va attirer tous les regards et les supporters vers la Suisse, avec un succès au moins équivalent à celui rencontré par les

SUR LA TOUCHE

Certain de faire le plein pendant l’Euro 2008, le Best Western de Chavannes-de-Bogis ne s’inquiète guère du nombre de chambres pour l’instant libres en juin. Les supporters de la Turquie, du Portugal ou de la République tchèque finiront bien par chercher un endroit où se loger… CHAVANNES-DE-BOGIS, LE 4 FEVRIER 2008

billets. Or, à quatre mois du premier coup de sifflet de l’arbitre, c’est le calme plat dans les réceptions d’hôtels, où l’on attend encore le coup de fil des passionnés. «Nous sommes complets la dernière semaine de juin, indique Robert Pontet, directeur de l’Hôtel du Mont-Blanc Au Lac, à Morges. Mais c’est à cause d’un grand séminaire. Nous avons bien eu

des demandes pour des groupes désirant venir pendant l’Euro, mais ils étaient trop importants pour notre établissement.»

Chavannes au vert Réaction similaire au Best Western de Chavannes-de-Bogis, qui compte tout de même 180 chambres. «Il s’agit d’une clientèle de passage, en last minute,

analyse le directeur adjoint, Olivier Surmont. Nous n’avons pas reçu de réservations de groupes, qui passent par des agences. L’hôtel n’affiche donc pas encore complet.» L’adjoint de direction ne paraît pas s’en plaindre. Cela permettra en effet d’adapter le tarif à la demande et d’éviter les négociations avec les tour opérateurs. De toute façon, remarque-t-il,

«on sait qu’on va remplir». A l’Office du tourisme de Nyon, on se dit tout de même «assez surpris» de ce manque d’intérêt: «Nous avons eu des demandes de groupes, de gros sponsors, mais quasiment aucun supporter, relève Marc Baertsch, un des responsables de Nyon Région Tourisme. Pas de panique toutefois: tout comme l’hôtelier de Morges,

le responsable du tourisme juge qu’il est encore tôt. Certains veulent d’abord obtenir un billet avant de songer à leur hébergement. De plus, selon Marc Baertsch, tout comme en Allemagne il y a deux ans, beaucoup de personnes décident de se déplacer au dernier moment, cherchant une chambre sur place. Autre phénomène: nombre de Turcs et de Portugais – dont les communautés sont importantes en Suisse – devraient loger dans leurs familles. Mais il y a probablement aussi pour l’heure une autre raison à cette défection: l’organisation de l’hébergement des spectateurs de l’Euro. Lorsqu’on cherche, sur le site officiel de Suisse Tourisme, une chambre pour deux nuits, par exemple du 7 au 9 juin, on ne trouve rien sur La Côte, alors que Genève affiche presque complet. Le supporter qui veut faire la fête devra donc faire un long trajet dans la nuit. Et par quel moyen? Une partie de la responsabilité incombe aussi aux hôteliers, qui rechignent à attribuer des lits aux Offices du tourisme. «Les contingents sont à zéro. Dans cette période sensible, les hôteliers préfèrent gérer leurs chambres tout seuls», dit-on à Nyon. Le mieux serait de s’adresser directement aux Offices du tourisme régionaux, plutôt que via internet. Mais le supporter en provenance de Porto ou d’Izmir sait-il où se trouvent Nyon ou Morges? é

TARTEGNIN

Cassée de noix LULLY Abritant 15 noyers,

le domaine Girardet organise chaque mercredi du mois de février une soirée de cassée de noix, suivie d’un repas de remerciements. Les fruits secs sont ensuite acheminés au moulin de Sévery pour être pressés. Les participants aux soirées ont droit à une bouteille d’huile. Inscriptions au 021 801 01 56. 2

Le Tribunal cantonal a débouté l’opposant au plan partiel d’affectation Sous Tartegnin. Le règlement doit permettre la construction de 43 nouvelles places de parc. «C’est un bon point», se félicite le syndic de Tartegnin, Laurent Munier. La Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal a rendu la semaine

passée un jugement qui doit permettre l’entrée en vigueur du Plan partiel d’affectation (PPA) Sous Tartegnin. L’habitant qui avait fait recours contre l’adoption du texte par le Conseil d’Etat a été débouté. Il estimait que le parking prévu dans le règlement urbanistique était mal placé dans le village, et qu’il ne répondait pas à un intérêt public. S’il ne fait pas recours au Tribunal fédéral, l’opposant pourra encore combattre le projet lors de la mise à l’enquête des

43 futures places de parc. Une étape qui pourrait être entreprise très rapidement. «Nous préparons le dossier, remarque Laurent Munier. Sans opposition à cette procédure, les travaux commenceront au printemps.» Pour la Municipalité, il est primordial d’assainir le problème du parcage sauvage dans les rues étroites du village. Si le nombre de places privées est aujourd’hui de 124, les habitants possèdent 156 voitures privées. R. E.

GEORGES MEYRAT-A

La Cour administrative lève un obstacle à la réalisation du parking

EN BREF

Une parcelle de vignes, à l’entrée du village, doit changer d’affectation pour que la Municipalité puisse y construire un parking.

PUBLICITÉ

Chaque jour, du 4 au 6 février, découvrez un indice qui vous permettra de déchiffrer la phrase mystère en chinois ! Deuxième piste aujourd'hui. Rendez-vous demain dans 24 heures pour un autre indice !

INDICE DU JOUR Ce voeu est exprimé le premier jour du premier mois du calendrier chinois Le 7 février, à l'occasion du nouvel-an chinois, votre journal sera consacré à la Chine exemple

24 CHINE FETE Délai de participation : 6 février minuit Concours commun entre Tribune de Genève et 24 heures

6A

Participation par SMS (Fr. 1.-/SMS) > Tapez 24 CHINE + la réponse à la question (exemple: 24 CHINE FETE ) > Envoyez le message au numéro 900 > Vous recevez de suite une confirmation de participation

Retrouvez tous nos meilleurs concours sur votre mobile en téléchargeant notre application. Envoyez par SMS «24WIN» au 363 Service gratuit. Plus d'infos sur www.24heures.ch Fonctionne avec tous les opérateurs. Transfert de données non inclus.

Participation par courrier: envoyez une carte postale avec votre réponse à: Marketing 24 heures , 24 Concours, av. de la Gare 33, 1001 Lausanne.

VC2


26

NYON ET RÉGION

Un manège pour former les cavaliers de demain CHAVANNES-DE-BOGIS Grâce à une affectation de son domaine en zone équestre, Eric Vulliez peut enfin réaliser son rêve: s’offrir un manège de concours. MADELEINE SCHÜRCH

Q

EN BREF Nouveau poste MORGES La Municipalité

propose de créer un nouveau poste de délégué au développement durable, dans une demande de crédit de 60 000 francs qu’elle présentera demain au Conseil communal. Cet engagement doit permettre de développer des projets en lien avec Agenda 21. Le titulaire sera chargé de promouvoir un programme d’action encourageant, par exemple, une démarche participative du citoyen, des réflexions sur les énergies renouvelables ou encore l’appui aux familles dans un idéal humaniste. L. AUR

Beautés animales, un hiver en montagne GLAND Le Cercle des sciences

naturelles organise jeudi soir une projection du film documentaire Les seigneurs de l’hiver. Ce dernier suit, durant toute la saison froide, les joies et les peines de la faune du parc de la Vanoise, près de Chambéry. Entrée libre, projection à 20 h 30 au siège de l’UICN à Gland. 2 ALAIN ROUÈCHE

ue les élevages de chevaux se multiplient entre Lausanne et Genève ne lui fait pas peur. Eric Vulliez va enfin réaliser son rêve de toujours: construire son propre manège. Avec sa compagne Noëlle Béchir, entraîneur reconnu dans le milieu des concours, cet agriculteur de Chavannes-de-Bogis entend réaliser sur son domaine de la Sallivaz un véritable centre équestre. Pas aussi tape-à-l’œil que le nouveau temple de la monte américaine érigé à Givrins par l’épouse de Michael Schumacher. Ni une usine à former des cavalières du dimanche. «Nous voulons créer une écurie de concours de bon niveau pour le dressage et le saut, dans la bonne ambiance familiale qui règne depuis toujours ici», explique le couple.

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

UNE ÉQUIPE

Noëlle Béchir et Eric Vulliez avec Sallivaz, une jument de 6 ans née au domaine, la «chouchoute» des écuries. Comme l’âne Merlin, seul animal autorisé à se balader librement entre box et paddock. Le manège et les écuries en projet permettront au couple de propriétaires de former des jeunes cavaliers dans de bonnes conditions. CHAVANNES-DE-BOGIS, LE 4 FÉVRIER 2008

Un long parcours Eric Vulliez a commencé à monter lors de son apprentissage à Fehraltorf, dans le canton de Zurich, où étaient organisées des courses de chevaux. «A mon retour, mon père ne voulait pas entendre parler d’écurie. C’est lorsque j’ai repris la ferme, en 1976, que j’ai commencé à prendre des chevaux en pension.» D’abord quatre, puis plus. L’idée de créer un manège s’est imposée il y a cinq ans pour cet agriculteur qui avait définitivement laissé tomber vaches et grandes cultures. D’une part, parce que sa compagne est une professionnelle du dressage, d’autre part parce son domaine se prêtait bien, par ses grands espaces et la proximité de l’autoroute, à l’installation d’un manège. Mais pour y arriver, il a fallu franchir quelques obstacles,

le plus important étant de faire passer une partie de son domaine agricole de 30 hectares en zone sportive. En décembre 2006, le Conseil communal de Chavannes-de-Bogis approuvait cette affectation équestre sur trois hectares de son terrain.

Box avec terrasse Aujourd’hui, son projet, soumis à l’enquête publique jusqu’au 18 février, prévoit la construction d’un manège couvert qui permettra enfin de donner cours et entraînements, été comme hiver. Cette halle de 25 m sur 50 m sera érigée côté Lausanne de la ferme. De l’autre côté de l’ensemble rural, près de la route qui monte à la douane de Chavannes-de-Bogis, prendront place de nouvelles écuries,

offrant à terme 28 boxes et 4 selleries. «Chaque box aura sa petite terrasse, ce qui permettra au cheval de sortir», explique le propriétaire, qui a voulu éloigner le plus possible les écuries du manège, afin de garantir aux chevaux la tranquillité une fois leur entraînement terminé. A terme, le manège, qui sera construit par étapes, pourra accueillir une quarantaine de chevaux. Si Eric Vulliez s’occupe de l’intendance et des installations, Noëlle Béchir maîtrise la partie équestre. Cet entraîneur francosuisse, qui a écumé manèges et écuries de concours de Chantilly à Versoix, a déjà formé de nombreux jeunes, qui brillent aujourd’hui dans les compétitions. A commencer par ses deux filles, Maeva et Céline. £

PUBLICITÉ

Après moins d’un an d’activité, l’arcade Sun Store quitte la Levratte NYON Trop petite, la pharmacie n’a pas séduit les habitants du quartier. Qui verront prochainement un tea-room s’installer pas loin, à la place de l’épicerie de l’avenue Alfred-Cortot.

VC2

GEORGES MEYRAT

«J’ouvre vite, je ferme vite. Je ne suis pas du genre à cogiter des mois. L’ouverture d’une succursale à la Levratte était une erreur qu’il fallait rapidement régler.» Fondateur et patron de Sun Store, Marcel Séverin assume son choix. Ses collaborateurs l’avaient prévenu, il a persisté. «Je la sentais bien, cette petite pharmacie de proximité!» Seulement, les habitants préférant marcher jusqu’à La Combe pour trouver plus de choix, le Vaudois a dû renoncer. Fermeture, donc, moins d’un an après l’inauguration, malgré un nombre impressionnant de cabinets médicaux installés dans le quartier. «C’était une erreur. Nos succursales font en moyenne

Mercredi 2 avril 2008 ARENA GENÈVE La succursale Sun Store de la Levratte n’a pas trouvé sa clientèle, celle-ci préférant profiter d’un choix plus large à La Combe.

400 m2, contre 80 m2 à la Levratte. C’était d’autant moins viable que nous sommes déjà très présents à Nyon, avec deux enseignes.» Pour l’instant, rien n’est annoncé pour remplacer la pharmacie. Histoire de poursuivre dans la continuité, à une fermeture succède une ouverture dans le quartier. En l’occurrence, un tearoom lancé par Cédric Bolatto et installé à la place de l’épicerie

tenue, durant 35 ans, par Monique Spichty. «Nous ouvrirons dans la première quinzaine de mars, une fois les travaux terminés», nous apprend un employé de Cédric Bolatto. L’établissement devrait être à l’image de celui que le boulanger-pâtissierconfiseur tient déjà à Rolle. «Le pain est préparé au laboratoire à Gland, mais est cuit sur place. Par ailleurs, le lieu sera entièrement non-fumeurs.» G. B.

www.opus1.ch

Pour des raisons techniques, la page clic-clac est reportée


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

27

MORGES

«Mon agression du mois de décembre a fait réfléchir les gens» Deux mois après avoir été tabassé en sortant de sa boulangerie, Daniel Buache, président du Conseil communal, accepte de faire le point. Il ne voit pas d’un mauvais œil la mise en place d’un dispositif public de caméras de surveillance. LISE BOURGEOIS

D

aniel Buache, premier citoyen de Morges, a fait la une des journaux en décembre dernier après avoir subi une agression d’une grande violence. C’était une nuit de fin de semaine, alors qu’il sortait de son laboratoire par la porte donnant sur une petite ruelle. L’élu de l’Entente morgienne s’en est tiré avec une commotion et des plaies au visage. Ses agresseurs n’en voulaient pas à ses biens. Ils lui ont juste demandé un renseignement anodin, avant de lui porter un premier coup en pleine face, puis de le tabasser. «J’ai eu peur pour ma vie», dit aujourd’hui le boulanger. Cette agression a marqué les esprits à

Morges, et poussé le centredroite à questionner la population sur l’éventuelle installation de caméras de surveillance aux endroits sensibles de l’espace public (24 heures du 1er février). Interview de l’homme qui a, bien involontairement, ouvert le débat.

C’est le seul moyen de retrouver les coupables. Je pense qu’il faut agir et ne pas attendre qu’un accident plus grave arrive. En outre, il y en a depuis longtemps dans les grands magasins et personne ne s’en plaint. Je trouve, enfin, que dans une politique d’extension des transports publics, il serait bon de les rendre sûrs. Aujourd’hui, les parents ont tendance à aller chercher leurs ados plutôt que de les faire rentrer par le dernier bus.

– Comment vous portez-vous depuis votre agression?

– J’ai dû travailler à mi-temps pendant les deux à trois semaines qui ont suivi l’accident. Aujourd’hui, je garde une certaine appréhension; je regarde dehors avant d’ouvrir la porte! Et puis, j’ai encore de gros coups de fatigue, ce qui est normal après une commotion. – N’avez-vous pas le sentiment que votre infortune a été récupérée politiquement dans le cadre de la campagne pour l’élection complémentaire?

– Non. Je pense simplement que mon agression a fait réfléchir les gens. Je ne vois pas ce questionnaire sur les caméras de surveillance comme un argument de campagne électorale. Je crois que Denis Pittet (ndlr: municipal libéral de la Police) a le souci de prévenir ce genre de problème. On ne va pas nous demander si l’on est de gauche ou de droite avant de

– Vous êtes proche de vos apprentis. Ne craignez-vous pas que la surveillance vidéo ne favorise un climat antijeunes?

STÉPHANE ROMEU

SÉCURITÉ

PRÉSIDENT DU CONSEIL

Daniel Buache relève: «Lorsque j’ai déposé plainte auprès de la Sûreté, j’ai demandé aux policiers quel était le meilleur moyen de prévenir de tels agissements. Ils m’ont tout de suite parlé de caméras.» MORGES, LE 4 FÉVRIER 2008

nous taper dessus! La sécurité concerne tout le monde. Autrefois, je ne fermais à clé ni ma maison ni mon laboratoire. Le jour où je me suis rendu compte que cela était néces-

PUBLICITÉ

saire, les serrures ne fonctionnaient même pas, faute d’avoir servi…

– Lorsque j’ai déposé plainte auprès de la Sûreté, j’ai demandé aux policiers quel était le meilleur moyen de prévenir de tels agissements. Ils m’ont tout de suite parlé de caméras.

– Que pensez-vous de l’extension des caméras de surveillance au domaine public?

– C’est difficile à dire. Les gendarmes m’ont montré, pour voir si je les reconnaissais, des photos de jeunes souvent issus des Balkans. Je pense qu’en les accueillant, nous avons également accueilli la violence qu’ils ont vécue chez eux. Mais il faut relativiser. Les déprédations régulièrement observées sur la place de la Gare, par exemple, sont aussi le fait de jeunes d’ici et d’ailleurs, qui s’amusent en faisant des bêtises. Parfois, j’en vois la nuit qui grimpent aux réverbères… Le danger est que cela débouche sur un engrenage de la violence. é

La police municipale se prononce en faveur des caméras de surveillance RAPPORT ANNUEL

Le nombre d’amendes de stationnement est en hausse, admet le commandant de la police de Morges, Philippe Desarzens. La police n’est cependant pas en mesure de donner de chiffre, assure-t-il, à l’heure de la présentation du rapport de police 2007. Curieusement, l’an passé à la même époque, au même rendez-vous, ce chiffre était connu et annoncé. Pour rappel, les amendes d’ordre – stationne-

«Je suis favorable

ecnert con

CHUCK BERRY

25 MARS 08 THÉATRE DE BEAULIEU - LAUSANNE Locations: Ticketcorner - Fnac - PostFinance Card Ticket

www.postfinance.ch/ticket. Commandez et téléchargez vos billets avec la PostFinance Card Ticket.

Renseignements au 0901 566 500 (CHF 1.49/min) - www.Lmprod.ch

à la surveillance vidéo, mais cela ne remplace pas une présence policière» PHILIPPE DESARZENS, COMMANDANT DE LA POLICE DE MORGES

ment, circulation, excès de vitesse jusqu’à 15 km/h – s’élevaient en 2006 à 26 500, soit 73 par jour en moyenne. Pour 2007, le passage en stationnement payant des places du parc des Sports a marqué à la hausse le nombre d’amendes délivrées par les deux contractuels de la ville, qui tenaient déjà un score très respectable en la matière en 2006. Un troisième assistant de police, engagé en renfort, va débuter en mars. Dans ce rapport 2007, la police met surtout en avant la

STÉPHANE ROMEU

Les nouveaux radars installés fin septembre n’ont pas fait augmenter le nombre de délits enregistrés. Par contre, le nombre d’amendes de stationnement est toujours à la hausse.

Philippe Desarzens a promu Aurélie Duc au grade d’appointée, après avoir présenté les activités de la police au cours de l’année 2007.

stabilité, voire la baisse, de certains chiffres. Ainsi, malgré l’installation de sept nouveaux radars, contrôlant à la fois le franchissement du feu rouge et la vitesse, le nombre d’infractions ne connaît pas de hausse. Les dépassements de vitesse au-delà de 15 km/h concernent 139 usagers, soit 5,8% du total des infractions, un chiffre proche du précédent exercice. Le nombre d’accidents subit quant à lui une tendance à la baisse. Reste une augmentation marquante, celle du nombre de dossiers transmis à l’Office des poursuites. «Cela confirme la difficulté des ménages à assumer leurs charges», commente Philippe Desarzens.

Deux fois plus d’agressions qu’en 2006 Fait notable et surprenant enfin: le nombre d’agressions a doublé entre 2006 et 2007. «Ce chiffre est à prendre avec des pincettes, car il ne reflète en rien la gravité des actes commis. Il inclut les violences conjugales, qui n’étaient pas comptabilisées dans cette rubrique auparavant», précise le commandant. Pour combattre agressions et déprédations, la question de

l’installation des caméras de surveillance rencontre l’assentiment du chef de la police municipale. «Je suis favorable à la mise en place d’un système de surveillance vidéo, en particulier dans le secteur de la gare, mais cela ne remplace pas une présence policière. C’est un complément», conclut Philippe Desarzens. LAURENCE ARTHUR

» En 2007... 375 conducteurs dénoncés aux radars (feux et vitesse). 139 excès de vitesse de plus de 15 km/h sur un total de 6752 excès de vitesses mesurés au radar mobile. 161 accidents ont été signalés à la police municipale. 4713 interventions sous la rubrique police d’ordre et police secours. 268 cas de vols, effractions et cambriolages. 28 policiers inscrits à l’effectif. Ils devraient être rejoints, en cours d’année 2008, par deux aspirants qui terminent leur formation. 121 agressions diverses.

VC2


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Le canton passe à la caisse pour les gardiens licenciés

La rue Pépinet deviendra piétonne LAUSANNE La Municipalité doit présenter d’ici à juin un projet qui bannira les voitures de l’artère reliant la place Saint-François à la rue Centrale.

VEVEY Licenciés pour corruption en octobre 2004, deux gardiens de prison ont finalement été indemnisés. L’Etat de Vaud débourse près de 90 000 francs et met un point final à ce long différend.

«Moins il y a de voitures, plus on est contents!» Patron du restaurant Kai Zen, Sacha Weibel a le sourire. La rue Pépinet, où se trouve son établissement, deviendra piétonne. Reste à savoir quand. En décembre 2007, le Conseil communal a renvoyé à la Municipalité la motion de la socialiste Magali Zuercher. Celle-ci demandait la transformation de la rue Pépinet en zone piétonne, avec piste cyclable. La commission a appuyé la demande de la socialiste. La Municipalité devra présenter un projet d’ici au mois de juin. «Cette rue est un peu le chaînon manquant de la zone piétonne du centre-ville, estime

RAPHAËL DELESSERT

ÉDOUARD CURCHOD

L

la motionnaire. Actuellement, beaucoup trop d’espace est dévolu à la voiture dans cette rue.» Un discours qui ne convainc pas la droite. «Si on empêche trop les accès au centre-ville, on va tuer le commerce, estime Nicole Grin, de LausannEnsemble. Tout le monde ne peut pas se déplacer à pied ou à vélo!» Les commerçants de la rue sont partagés. «Presque toute ma clientèle vient en voiture, se désole Pascal Barone, responsable de la Lunetterie de PépinetSaint-François. La disparition des places de parcs m’inquiète.» Patron du Kai Zen, Sacha Weibel est lui ravi. «Dans cette rue, on voit chaque jour des quasi-accidents entre des enfants et des voitures. J’ai beaucoup voyagé en Suisse (ndlr.: il a été hockeyeur professionnel) et j’ai pu constater que toutes les villes qui ont opté pour un centre-ville piéton s’en sortent très bien. C’est un plus pour la qualité de vie.» J. MA.

VIRÉS DE LA PRISON

La maison d’arrêt de Vevey est aujourd’hui désaffectée. En automne 2004, quatre gardiens, accusés d’avoir accepté un jambon, un fromage et quelques bouteilles de vin des mains d’un détenu en semi-liberté, ont dû rendre leurs clés sur-le-champ. Deux d’entre eux viennent d’être indemnisés par le canton. VEVEY, LE 24 JANVIER 2008

2004. Ils ont par la suite été blanchis par le juge d’instruction cantonal, mais l’affaire s’est poursuivie devant le Tribunal des prud’hommes de l’administration cantonale. L’Etat de Vaud a été condamné à verser 100 000 francs de dommages et intérêts à deux des quatre gardiens. Le troisième a été débouté, et le quatrième est décédé pendant la procédure. Le canton a alors déposé un recours au Tribunal cantonal. En vain. Edicté en automne

dernier, l’arrêt de cette Cour est toujours favorable aux deux gardiens, même si leurs indemnités sont revues à la baisse de quelques milliers de francs.

«Un énorme gâchis» L’Etat en restera là et n’ira donc pas plaider sa cause devant le Tribunal fédéral: «Il n’y aura pas de nouveau recours, puisque le licenciement pour justes motifs n’a été retenu ni par le Tribunal des prud’hommes ni par le Tribunal cantonal.

Le canton n’a pas complètement perdu, et cette affaire est désormais classée», a indiqué hier Frédéric Rouyard, délégué à la communication du département de l’Intérieur. Pour Jean-Michel Dolivo, l’avocat de Claude Hurni, l’épilogue a un goût saumâtre: «C’est un énorme gâchis! L’Etat de Vaud a perdu deux collaborateurs qui avaient donné entière satisfaction. Cette victoire montre la limite de la protection des droits des salariés en cas de licenciement.» £

CHRIS BLASER – A

orsqu’il a vu plus de 42 000 francs atterrir sur son compte en banque, Claude Hurni a hésité entre soulagement et amertume. Viré séance tenante en octobre 2004 pour avoir accepté un panier garni des mains d’un détenu en semi-liberté, l’ancien gardien de la prison de Vevey a finalement été indemnisé par l’Etat de Vaud. Sa collègue, licenciée pour le même motif, a elle aussi été dédommagée. Au total, le canton a déboursé près de 90 000 francs. «Je remercie les contribuables vaudois d’avoir payé des impôts afin de participer aux versements de ces indemnités de licenciement, reconnus abusifs», lâche, fâché, Claude Hurni. L’ancien maton n’a pas oublié les quinze mois de chômage qui ont suivi son départ de la maison d’arrêt veveysanne: «J’ai tout perdu par la faute d’incompétents. Or ces gens-là, eux, ont toujours la confiance de l’Etat.» Au total, quatre gardiens avaient dû prendre la porte en

29

AUTRES RÉGIONS

Les piétons seront bientôt les rois sur la rue Pépinet, entre Saint-François et la rue Centrale. Certains commerçants voient toutefois d’un mauvais œil la disparition des vingt-six places de parc.

Lucensois, souriez, vous êtes sur le net! Sacs-poubelle lausannois autopsiés

On n’arrête pas le progrès. A Lucens, le site internet de la commune propose depuis un an une vue permanente du château, via une webcam privée. Une autre webcam, panoramique cette fois et installée sur le domaine public, est en phase de test. Le hic? Contrairement à la majeure partie des 2300 caméras web du même genre en Suisse, celle-ci permet d’identifier les usagers du parking de La Poste. Au grand dam de certains habitants. «Ni le Conseil communal ni la population n’ont été infor-

Un camion-poubelle a pioché au hasard trois tonnes de sacs-poubelle, histoire de voir si les habitants du chef-lieu triaient correctement leurs déchets. La vue englobe aussi le va-etvient des usagers du parking.

moral!» Dès lors, pourquoi s’en priver? La loi fédérale sur la protection des données est pourtant claire: une caméra web doit être installée de manière à ce qu’aucune personne ne puisse être identifiée, par son véhicule ou son habillement. De plus, les personnes doivent être expressément averties. Ce qui n’est pas le cas à Lucens. S. F.

Le Lausannois peut mieux faire en matière de tri des déchets. C’est ce qui ressort d’une vaste opération menée par le Centre intercommunal de logistique (CIL). Le 7 décembre dernier, des hommes du CIL sont montés à bord d’un camion-poubelle et ont collecté pour trois tonnes de déchets dans les rues lausannoises. Des sacs ramassés devant des villas et des immeubles locatifs, tous équipés de conteneurs à ordures, à papier et carton, à verre et à déchets

La ville devrait accepter Un détenu de la prison un locatif au parc Piguet d’Orbe se pend YVERDON-LES-BAINS Le Tribunal cantonal a donné raison au promettantacquéreur du parc privé sur lequel est projeté un immeuble de 60 logements. C’est à tort que les autorités ont refusé de délivrer le permis de construire. Le parc Piguet, souvent présenté comme le «poumon vert» d’Yverdon, finira sans doute par accueillir un immeuble de 60 logements. Depuis mardi dernier, un nouveau pas a en tout cas été franchi dans ce sens: le Tribunal cantonal (TC) a donné un sérieux coup de pouce à ce projet immobilier (sept niveaux, 18,50 m de large,

116 de long, et un faîte culminant à 18,10 m). Il somme la Municipalité d’Yverdon de prendre une nouvelle décision sur ce dossier. En mars 2007, les autorités locales avaient en effet refusé d’octroyer au promoteur le permis de construire tant convoité. L’enquête publique, fin 2006, avait provoqué une levée de boucliers. Aux oppositions individuelles s’étaient notamment greffées celles de la Société de sauvegarde et de restauration du Castrum (SSRC) et de Pro Natura. La Municipalité d’Yverdon, invoquait, elle, différents motifs d’ordre esthétique et «volumétrique» qui n’ont pas convaincu la cour administrative du TC. V. MA.

végétaux. Les dizaines de sacspoubelle récoltés ont ensuite été dépecés et analysés. Le chef du CIL, Christophe Leroy, a aussi mis la main à la pâte. «Malgré le confort d’avoir des containers en bas de chez soi, on a retrouvé dans ces sacs-poubelle environ 25% de

LAUSANNE

SUICIDE Un détenu de l’établissement pénitentiaire de la plaine de l’Orbe est décédé après avoir tenté de se pendre. Un prisonnier, détenu à la prison de la Croisée à Orbe, est décédé samedi au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), trois jours après sa tentative de suicide. Agé de 33 ans, l’homme était incarcéré préventivement depuis quelques jours, pour «incendie intentionnel». Sinistre pour lequel la police cantonale se refusait, hier, à donner plus d’information. «L’enquête étant toujours en cours», a justifié son porte-parole Philippe Jaton. Une tragé-

die en deux actes dont le prologue remonte à mercredi dernier. Le détenu, alors seul dans sa cellule, avait tenté de mettre fin à ses jours par pendaison en se servant de sa ceinture. Un acte de désespoir imprévisible selon la police cantonale. Découvert par le personnel de l’établissement pénitentiaire, l’homme avait alors immédiatement reçu les premiers soins dans sa cellule, avant d’être héliporté au CHUV à Lausanne, où il est arrivé dans un état grave. Une enquête pénale a été ouverte par le juge d’instruction de service. Mais les éléments recueillis à ce stade permettent d’ores et déjà d’affirmer que le détenu a mis fin à ses jours sans l’intervention d’un tiers. R. M.

PATRICK MARTIN

Une caméra diffuse en continu une vue du château de Lucens et du va-et-vient du parking de La Poste. Des habitants s’offusquent.

més, déplore un membre du législatif. Je me demande d’ailleurs si c’est bien légal.» Pas vraiment justement. La Poste, propriétaire du parking, envisage d’ailleurs de demander que l’angle de la webcam soit modifié. Les conséquences d’une utilisation détournée semblent toutefois échapper à la Municipalité de Lucens. «Il n’y a pas d’enregistrement, nous n’avons donc aucune obligation d’avertir la population, estime à tort le syndic Etienne Berger. Et nous n’avons jamais utilisé cette caméra à des fins policières.» La démarche se veut touristique. «Et beaucoup de Lucensois de l’étranger m’ont dit qu’ils appréciaient cette offre. En cas de bourdon, ils regardent le château de Lucens: ça leur remonte le

GéRALD BOSSHARD

WEBCAM

Parmi les détritus, le papier et le PET représentent des volumes consid��rables, alors qu’ils devraient être triés à part.

choses qui ne devraient pas y être», déplore-t-il. Le tri du papier est rentré dans les mœurs? Faux. Ce sont quelque 238 kilos de carton et de papier qui ont ainsi été découverts dans les sacs-poubelle! Autre grand négligé du recyclage: le PET. Si le poids total de bouteilles retrouvées reste limité (43 kilos), la masse représente tout de même trois sacs de 160 litres bien remplis. «Le PET est notre vrai point noir», analyse Christophe Leroy. Finalement, les déchets végétaux finissent aussi en grande partie dans la poubelle, sans autre forme de procès: 233 kilos de peaux de banane, de feuilles de salade et d’autres pelures d’oignons ont été retrouvés dans les trois tonnes de sacspoubelle autopsiés. J. PI.

Un mineur condamné après une rixe au cutter VEVEY Le Tribunal des mineurs, à Lausanne, a condamné un jeune agresseur suisse à un mois de détention assorti du sursis pendant un an. L’affaire avait suscité l’émoi il y a près d’un an à Vevey. Deux garçons, alors âgés de 16 ans, en étaient venus aux mains dans le restaurant McDonald’s de la ville. Des propos déplacés, puis une bousculade auraient été le point de départ de la rixe. Un des protagonistes, un jeune Suisse de Vevey, avait sorti un cutter et tailladé un Albanais au front, au nez et au cou. Conduit à l’hôpital, ce dernier a reçu plusieurs points de suture, alors

que la police retrouvait dans des taillis deux cutters jetés par l’agresseur, interpellé par la police. Il avait alors été dénoncé et le dossier transmis au Tribunal des mineurs. Les deux garçons avaient souhaité que cette affaire en reste là, prônant l’apaisement. Des échanges, par téléphone, ont eu lieu entre les deux familles. L’Albanais agressé et les siens avaient alors décidé de ne pas porter plainte. Le cas était néanmoins poursuivi d’office par la justice, le moyen utilisé étant jugé dangereux. La présidente du Tribunal des mineurs concernée a convoqué le jeune agresseur en 2007, et l’a condamné à un mois de détention, avec sursis pendant un an. C. BO. VC2


32

AGENDA

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

24 HEURES VOUS INVITE À...

Les bonheurs enfantins

Expérimentation musicale

ÉCOUTER

VOIR

ÉCOUTER

Idaho

Riccardo Pagni, Muriel Abadie

En concert demain au Bourg, Lausanne. 22 h. 1e partie: Bandini.

Vevey, Galerie Ô Quai des Arts, quai Perdonnet 22. Jusqu’au 16 février, ma-sa 14 h-18 h. 021 921 73 77.

Festival Rue du Nord. Musiques improvisées d’aujourd’hui.

Avec quatre minis et huit albums à son actif, le groupe californien a de quoi jouer quelques heures. Il tourne à l’occasion de la ressortie «deluxe» des EP Forbidden et Alas (1997), inédits en Europe. En ouverture de bal, les Lausannois Bandini sont à découvrir: le pedigree des musiciens et la bonne tenue de leur prestation au Lôzane’s Burning permettent de se réjouir doublement d’une virée en Idaho. FRANÇOIS BARRAS

houettes brèves d’un cerf couché ou d’un oiseau magique côtoient avec bonheur un panier tressé ou quelque autre ustensile du quotidien. Noircissant l’espace indécis d’un fond souvent blanc, les sujets impriment notre imaginaire de leurs formes symboliques. La simplicité du trait, doublée d’une épaisseur de la matière et des collages, sont à l’origine de la force graphique de l’œuvre de la Française. Au final, c’est un même instinct enfantin qui se meut chez ces deux artistes aux univers bien distincts, rassemblés avec intelligence dans cet accrochage radieux et fantasque. ISABELLE VUONG

Pour ses cinq ans, le Festival Rue du Nord organise sa programmation autour de la recherche et du développement instrumental. Aboiements, vibrations des cordes d’un piano, talkies-walkies ou synthétiseurs, toutes sortes de sons insolites sont harmonisés pour composer des musiques plutôt captivantes. Six artistes ou groupes, d’ici et d’ailleurs, ont été invités à présenter leurs expérimentations musicales. Ce jeudi, le multi-instrumentiste valaisan Richard Jean sera accompagné du guitariste anglais Keith Rowe et de sa chienne Titzia, avant la Berlinoise Andrea Neumann, son groupe Lidingö et

ET SI NOUS SORTIONS... PLUS LOIN POUR LES PLUS JEUNES VEVEY MUSÉE SUISSE DE L'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE %021 925 21 40 Grande-Place Les anniversaires Visite "jeu de piste" dans l'exposition et animation à l'atelier photo. Goûter d'anniversaire à apporter. En cadeau, un CD avec toutes les images de la fête. Dès 10 ans, sur inscr. Jusqu'au 24 déc. 16 h 15-18 h

Avec Pierre-Isaïe Duc et Valeria Bertolotto. Pauline est une petite fille de trois ans qui rit avec sa maman et à qui son papa raconte plein d'histoires, et puis la maladie survient, le cancer. Elle n'y survit pas. Son père fait de sa fille un être de papier pour échapper à la douleur par un acte de résilience salvatrice. Jusqu'au 10 fév. 20 h

VEVEY ORIENTAL-VEVEY, SCÈNE DU BOUT DE LA VILLE

RENENS

%021 923 74 50 Rue d'Italie 22 Lettres de la guerre D'Antonio Lobo Antunes, mise en scène Michel Grobéty. Avec le Théâtre de la Mémoire. Ces lettres se présentent à la fois comme le journal de bord d’un médecin hanté par le désir de construire une œuvre littéraire et un document sur le quotidien d’une guerre aussi instable et violente qu’un ciel d’orage tropical. Jusqu'au 10 fév. 20 h

SALLE DE SPECTACLES

GENÈVE

Rue de Lausanne 37 Thé dansant Avivo Entrée libre. 14 h-17 h

CASINO-THÉÂTRE

VEVEY L'atelier Pic-sel pour petits doués Savoir comment ça marche, comment prendre de bonnes images, comment truquer une photo, la conserver et faire des retouches. Pour enfants de 8 à 11 ans, sur insc. Jusqu'au 30 déc. 16 h-17 h 30

AÎNÉS

THÉÂTRE LAUSANNE PULLOFF THÉÂTRES %021 311 44 22 Rue de l'Industrie 10 Les liaisons dangereuses De Christopher Hampton d'après l'œuvre de Pierre Choderlos de Laclos, mise en scène Jean-Gabriel Chobaz. Ces liaisons nous content les jeux pervers de la Marquise de Merteuil, aristocrate libertine, intelligente et cultivée, et du Vicomte de Valmont, Don Juan manipulateur, froid et sans scrupule. Trahison, plaisir, amour et mort s'entremêlent. Jusqu'au 20 fév. 19 h

THÉÂTRE BOULIMIE %021 312 97 00 Place Arlaud 10 Les jeunes peut-être, mais pas les vieilles tout d'même! De Dominique Cozette et Eliane Boéri, par les 3 Jeanne, mise en scène Tilly. Avec Eliane Boéri, Arianne Dubillard, Marthe-Hélène Raulin. Nouveau spectacle qui chevauche tous les poncifs qui s'attachent à l'âge, les liftings, les kilos en trop, la retraite, le jeunisme débilitant, etc. Humour vachard et formidablement tonique. Jusqu'au 9 fév. 19 h

THÉÂTRE VIDY La Passerelle %021 619 45 45 Avenue E.-J.-Dalcroze 5 L'enfant éternel De Philippe Forest, mise en scène et adaptation Denis Maillefer. VC2

Rue de Carouge 42 Central Park West De Woody Allen, mise en scène David Bauhofer. Avec Sara Barberis, Caroline Cons, Sabrina Martin, Gaspard Boesch, Erik Desfosse. L'auteur s'attaque à la complexité des rapports humains à travers des dialogues hilarants et des situations aussi absurdes que cauchemardesques. . Rens./rés.: 022 839 21 02. Jusqu'au 9 fév. 20 h 30

COMÉDIE DE GENÈVE Boulevard des Philosophes 6 Salomé D'Oscar Wilde, mise en scène Anne Bisang. Avec Lolita Chammah, Elidan Arzoni, Juan Bilbeny, Daniel Martin, Philippe Panizzon. Tirée des Evangiles, l'histoire est célèbre: Salomé danse pour Hérode. En récompense elle exige la tête de Jean-Baptiste, que le tétrarque de Judée retient prisonnier. Dans cette interprétation de l'épisode biblique, tout n'est que désirs exacerbés par le refus de l'autre, espoirs tendus jusqu'à se rompre pour être violemment comblés ou déçus. Rens./rés.: 022 320 50 01. Jusqu'au 10 fév. 20 h

LE GARAGE Avenue de Chamonix 3bis L'Art en tranches De Jean-Michel Ribes, d'après "Musée Haut, Musée Bas", par la troupe Ment, mise en scène Christine Aebi. Rens./rés.: 076 280 01 02. Jusqu'au 9 fév. 20 h 30

MAISON DE QUARTIER DE LA JONCTION %022 708 11 70 Avenue Sainte-Clotilde 18 bis La Vie rêvée De René Belletto, par la compagnie Malafemmena, mise en scène Camillo de Cesare. Avec Nino Siroli. Jusqu'au 9 fév. 20 h 30

THÉÂTRE DU GRÜTLI %022 328 98 78 Rue du Général-Dufour 16 Moitié-Moitié De Daniel Keene, mise en scène Kristian Fredric. Avec Cédric Dorier, Denis Lavalou. Histoire de deux demi-frères, issus de la même femme à vingt ans de distance qui, au fil des répliques tranchantes, exorcisent leurs rancœurs, leurs désillusions, leurs frustations, mais modulent aussi les contours d'une vie possible ensemble. Jusqu'au 9 fév. 20 h 30

THÉÂTRE SAINT-GERVAIS %022 908 20 00 Rue du Temple 5 Saadi, agence de gaieté Avec Saadi Afshar, Leïla Mohamadi, Reza Ghiassabadi. Le spectacle évoque les aventures d'une troupe de Siah Bâzi qui émigre à l'étranger après la fermeture de son théâtre. Pièce de théâtre précédée du film documentaire Siah Bâzi, les ouvriers de joie de Maryam Khakipour. Spectacle improvisé en persan surtitré en français. Jusqu'au 7 fév. 20 h 30

SPECTACLES DIVERS GENÈVE

MUSÉE SUISSE DE L'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE %021 925 21 40 Grande-Place Work-shop Pic-sel, découvrir la photographie numérique Comment gérer ses images numériques, connaître les différents formats informatiques ou conserver ses photographies, faire des retouches, réaliser des photomontages ou de grands panoramas, etc. Atelier pour adultes (6 séances) sur inscription. Jusqu'au 31 déc. 19 h 30-21 h

PAROISSE NOTRE-DAME Salle Saint-Joseph Rue des Chenevières 8 Le club de rire Avec Claire Gerber-Bernasconi, animatrice. Ouvert à tous sans inscription. Rens./rés.: 021 971 16 17. Jusqu'au 1 avr. 20 h-21 h

OPÉRA

ANIMATIONS VEVEY LE BOUT-DU-MONDE Bar-Scène %021 921 40 04 Rue d'Italie 24 Soirée jeux de rôles Jusqu'au 26 fév. 19 h

GENÈVE THÉÂTRE DU LÉMAN SALLE DU GRAND CASINO Quai du Mont-Blanc 19 One Night of Queen Spectacle qui rend hommage au groupe Queen, et présente plus de 20 tubes de ce groupe légendaire. Rens./rés.: 022 364 30 05. 20 h 30

CONFÉRENCES LAUSANNE LE CAZARD Pré-du-Marché 15 Les chakras et la connection corps-esprit Par Sir Martin Brofman, PH.D. (USA), conférencier international (Copenhague). Conférence organisée par l'Artimon. Rens./rés.: 021 625 55 84, 079 412 29 53, www.artimon.ch. Billets à l'entrée dès 18h. 20 h

GENÈVE

LAUSANNE

BÂTIMENT DES FORCES MOTRICES

Ce n'est pas moi qui guérit, c'est Dieu Par Joao De Deus, guérisseur-médium au Brésil. Soins prodigués à la Casa de Dom Inacio de Loyola, hôpital spirituel au Brésil et témoignages. Conférence et projection du film. 19 h 45

Salle Théodore-Turrettini Place des Volontaires 2 Da gelo a gelo De Salvatore Sciarrino, mise en scène par Trisha Brown. Cent scènes et soixante-cinq poèmes d'après le journal d'Izumi Shikibu (Japon, XIe siècle) en langue italienne. Rens./rés.: 022 418 31 30. Jusqu'au 7 fév. 20 h

CLASSIQUE PULLY THÉÂTRE DE L'OCTOGONE %021 721 36 20 Avenue de Lavaux 41 Quatuor Terpsycordes et Cédric Pescia, piano Oeuvres de Dvorak, Chostakovich, Bloch. Pour l'Art & Le Lutrin, musique de chambre. 20 h 30

ROUGEMONT ÉGLISE SAINT-NICOLAS DE MYRE Anika Vavic, piano Oeuvres de Scarlatti, Beethoven, Brahms, Chopin. Dans le cadre des Sommets musicaux de Gstaad. Rens./rés.: 026 925 11 66. 20 h

HALLES DE L'ILE Black Box %022 311 52 21 Place de l'Ile 1 Loulou et Pierre-André Boo Dans une danse "contempourrie", décalée et tendre, suivi de Toufo, chanson humoristique. Dans le cadre du festival Black Movie. 18 h

son piano dépouillé. Le lendemain, vendredi, le duo biennois Strøm se présente dans l’épure après une résidence de six mois en Scandinavie, alors que les Lausannois de Kiku donnent leur vision acoustique métissée d’électronique du monde. Samedi, un grand nom de la scène musicale improvisée, Phil Minton, se produit en solo, précédé du trio québécois P.O.W.E.R. qui a développé un travail autour de la télévision, des talkies-walkies et des appareils électroniques. CORINNE JAQUIÉRY

... ET DANS LA RÉGION

THÉÂTRE LES SALONS Rue Bartholoni 6 Confédération Hermétique Mise en scène Jean-Alexandre Blanchet. De et avec Laurent Nicolet. La Suisse est victime de son syndrome du ou bien, la peur de l'inconnu, le besoin d'être constamment rassurée. Et ça depuis sa création. Regard humoristique et décalé sur les particularités de notre beau pays. Rens./rés.: 022 346 13 33. One man show. Jusqu'au 16 fév. 20 h 30

LDD

Ses avions et ses totems racontent des histoires de couples inséparables et de vitesse grisante, où véhicules et machines volantes s’élancent à la poursuite d’un rêve impossible. Faites de bric et de broc, les sculptures déglinguées et bariolées de Riccardo Pagni s’inscrivent dans la lignée du baroque italien mâtiné d’une touche de futurisme du début du XXe siècle. Il y a également quelque chose de bricolé chez les animaux et objets peints par Muriel Abadie, sujets faussement naïfs qui s’épanouissent sur de grandes toiles monothématiques à l’acrylique ou au pastel à l’huile. Tracées approximativement au pinceau sur le papier marouflé sur toile, les sil-

Lausanne, Théâtre 2.21. Dès jeudi jusqu’ à samedi, 21 h. 021 311 59 82 LDD

Groupe prolifique et confidentiel, Idaho sert de vaisseau aux langueurs bluesy de Jeff Martin, dont le timbre de voix et la scansion au spleen intergalactique ne sont pas sans évoquer d’autres talents contemplatifs comme Mark Kozelek (Red House Painters), J Mascis (Dinosaur Jr) et le tonton Neil Young (himself). Labourant les champs d’une folk fragile piquetée d’éclats postrock histoire de ne pas rendre le tout trop comestible, Martin besogne sa guitare depuis 1993 en duo ou en groupe — la formation dans laquelle il se rend au Bourg mercredi soir, offrant du même coup une affiche de haute tenue au club lausannois.

DR

A l’ouest, du nouveau

JAZZ GENÈVE AMR Cave Sud des Alpes %022 716 56 30 Rue des Alpes 10 Jam des ateliers En ouverture concert des ateliers de l'AMR. 21 h 30

ROCK, POP, ETC. LAUSANNE LE ROMANDIE %021 311 17 19 Place de la Riponne 10 Baroness + Kylesa 21 h 30

NOUVELLE ACROPOLE %021 312 15 65 Montchoisi 5 La philosophe, à quoi ça sert? Par Annie Alpino. Conférence de présentation du cycle de cours: "Philosophies comparées d'Orient et d'Occident". Entrée libre. 19 h

GENÈVE INSTITUT NATIONAL GENEVOIS %022 310 41 88 Promenade du Pin 1 Ethique et économie Par Michel Lambelet. Une association de défense des contribuables à Genève. Pourquoi? Entrée libre. 20 h

PROJECTIONS LAUSANNE CASINO DE MONTBENON Allée Ernest-Ansermet 3 Everest - Les regards de Sagarmatha Film documentaire et conférence d' Alexia Zuberer, dans le cadre d' Exploration du Monde. Rens./rés.: 021 318 71 75, vente de billets uniquement sur place, caisse ouverte 1h avant la séance. 14 h 30, 20 h 15

GENÈVE AMR Foyer Sud des Alpes %022 716 56 30 Rue des Alpes 10 Mémoires vives Projection vidéo des archives de l'AMR et autres surprises. Entrée libre. 18 h

MAISON DES ASSOCIATIONS SOCIOPOLITIQUES %022 329 20 22 Rue des Savoises 15 Arlit deuxième Paris Film de Idrissou Morakpai, suivi d'un débat: notre uranium tue au Niger en présence de M. Almoustapha Alhacen, président de l'ONG nigérienne Aghir'in Man. 20 h 15

MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE Espace vidéo %022 418 63 00 Route de Malagnou 1 Grand coq, petit espoir A quoi sert le Grand Tetras? Sa disparition est-elle une fatalité? Cinq témoins nous racontent leur relation avec cet oiseau, symbole de nature sauvage et ancestrale. Par Lionel Charlet (Suisse/2004). Durée 31min. Projection en continu. Dès 7 ans (âge légal). Jusqu'au 29 fév. 10 h-17 h

DIVERS, POUR TOUS LEYSIN TOBOGGANING PARK

POUR LES PLUS JEUNES BASSINS ATELIER ARGILE VIVANTE %022 366 12 56 Place de la Tillette Portes ouvertes de l'atelier Démonstrations et possibilité de s'exercer au tour (prévoir des habits en conséquence). Dès 5 ans. Jusqu'au 6 fév. 9 h-12 h, 14 h-17 h

PRANGINS MUSÉE NATIONAL SUISSE %022 994 88 90 Château La porcelaine, c'est quoi? Espace pour enfants: jeux, atelier de dessin, concours et le film de l'émission "C'est pas sorcier: la céramique.". Jusqu'au 24 fév. 11 h-17 h

CONFÉRENCES MORGES

Avec Pierre-André Diserens, anc. dir. du CSP-Vaud. Dans le cadre des actions "Terre Nouvelle", ouverture sur le monde: Construire une terre nouvelle? Rens./rés.: 021 802 17 27 ou 021 802 33 77. Collecte. 14 h 30-16 h

PROJECTIONS MORGES THÉÂTRE DE BEAUSOBRE Foyers du théâtre Avenue Vertou 2 Ciné-club: La vieille dame indigne (1965) Film de René Allio. Rens./rés.: 021 802 39 09. 20 h 30

DIVERS, POUR TOUS MORGES OBSERVATOIRE DE MARCELIN %021 801 33 28 Observations astronomiques Séance publique, les premiers mardi du mois, par ciel dégagé uniquement. Sans réserv. Entrée libre. Jusqu'au 2 déc. dès 20 h

%079 377 96 71 A côté du Centre des Sports Quatre à huit pistes de difficultés différentes pour adultes et enfants, et deux minipistes pour enfants jusqu'à 6 ans. Se renseigner sur l'ouverture des installations. Jusqu'au 16 mars, 10 h-18 h

CHAPELLE DES CHARPENTIERS

PRILLY

URGENCES SANTÉ Ambulances, SMUR..............................................................................................% 144 MÉDECIN ET DENTISTE DE GARDE (de la SVM/SVMD) Central téléphonique des médecins. 24 h/24......................... % 0848 133 133 CENTRE MÉDICOCHIRURGICAL DU CENSUY Urgences médicochirurgicales, physiothérapie (avec ou sans rendez-vous). Sa 8 h 30-18 h, lu-ve 7 h 30-20 h Av. du Censuy 16, Renens................................................... % 021 635 88 45 CENTRE MÉDICAL DU VALENTIN Sa/di 9 h-21 h et jours fériés, lu-ve 7 h-23 h Rue du Valentin 32 ................................................................... % 021 321 23 33 CENTRE MÉDICAL DE VIDY A deux pas du rond-point de La Maladière. Urgences médicochirurgicales, physiothérapie, chirurgie de la main, gynécologie, chiropratique. Sa/di 9 h-23 h, lu-ve 7 h-23 h Rte de Chavannes 11 ............................................................... % 021 622 87 77 CENTRE D’URGENCES MÉDICOCHIRURGICALES VIDY SOURCE Aile est de la Clinique de la Source Urgences médicochirurgicales, gynécologie. Avec ou sans assurance privée Sa/di 9 h-21 h, lu-ve 7 h-21 h Av. Vinet 30................................................................................. % 021 641 25 25 CONSULTATION D’ORTHOPÉDIE CLINIQUE BOIS-CERF Ouvert 5 jours sur 7, sur rendez-vous....................................% 021 619 69 99 Avenue d’Ouchy 31 PERMANENCE DENTAIRE DE BEL-AIR URGENCES ET TOUS SOINS 7/7 – 365/365 1, place Bel-Air (Tour Métropole) - Lausanne ....................... % 021 320 32 81 www.malodent.ch PERMANENCE DE LONGERAIE Urgences chirurgicales SOS main. 24 h/24 Av. de la Gare 9 ....................................................................... % 021 321 03 00 POLICLINIQUE MÉDICALE UNIVERSITAIRE Urgences de médecine 7/7, 24 h/24. ..................................... % 021 314 66 66 Urgences dentaires 7/7, 24 h/24..............................................% 021 314 47 47 Rue du Bugnon 44 URGENCES DENTAIRES 7/7 www.swissdentalclinics.ch Vevey CDR, ch. du Collège 3 .................................................... % 021 923 52 31 Lausanne CDC, place Chauderon 16 ...................................... % 021 341 03 41 Yverdon CDY, rue d’Orbe 31.................................................% 024 424 04 44 Morges CDM, rue St-Louis 2B................................................ % 021 804 68 04 Fribourg CDF, av. de Beauregard 10...................................% 026 309 26 26 Cossonay CDC, 5/7, rue des Laurelles 3 ............................. % 021 863 63 63 VISITES AUX MALADES DES CLINIQUES PRIVÉES Clinique Bois-Cerf. 9 h-21 h 30 ................................................ % 021 619 69 69 Clinique Cecil. 9 h-21 h 30 ........................................................% 021 310 50 00 Clinique de la Source. 9 h-21 h ................................................. % 021 641 33 33 Clinique de Montchoisi. 10 h-20 h 30 ..................................... % 021 619 39 39

PATINOIRE DE MALLEY Chemin du Viaduc 14 Art on Ice Avec la championne olympique Shizuka Arakawa, les champions du monde Stéphane Lambiel, Kurt Browning, les champions d'Europe Savchenko/Szolkowy et Sarah Meier. Et avec Ronan Keating, chanteur pop irlandais, qui sera l'hôte de marque. Rens./rés.: 0900 800 800 ou www.artonice.com. Jusqu'au 6 fév. 19 h 30

VEVEY PLACE DU MARCHÉ Vevey sur glace Une patinoire couverte et gratuite dédiée aux joies des sports sur glace, à côté du lac Léman. Rens./rés.: 021 925 53 58. Jusqu'au 2 mars

GENÈVE CABINET DES ESTAMPES %022 418 27 70 Promenade du Pin 5 Minotaure, la revue d'Albert Skira 1933-1939 Visite commentée. Jusqu'au 6 mars, 12 h 30

SALLE DU MÔLE Rue du Môle 21, Pâquis Exposition-expérience: Scènes de silence L’exposition propose aux visiteurs de renoncer, le temps d’un parcours de 50 minutes, à l’univers du bruit et de la parole pour découvrir d’autres formes de communication. Rens./rés.: 022 731 74 76. Jusqu'au 17 fév. 10 h-18 h

Au Moyen-Orient: Observateur des droits humains dans les territoires palestiniens

URGENCES

G A I L L E


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

33

AGENDA

INFOS SOCIALES URGENCES AIR GLACIERS % 141 5 AMBULANCE ET CARDIOMOBILE % 144 CENTRE D'INFORMATION TOXICOLOGIQUE % 145 LA MAIN TENDUE 24h/24. % 143 POLICE % 117 POMPIERS % 118 SAUVETAGE DU LAC % 117 SAUVETAGE PAR HÉLICOPTÈRE % 141 4 SECOURS ROUTIERS 24h/24. % 140 SOS-ENFANTS Ligne d'aide aux enfants et aux jeunes. % 147 SION URGENCES NON VITALES % 0900 144 033

PERMANENCES LAUSANNE À BEL-AIR Permanence dentaire Lu-ve 8 h-19 h, sa-di 9 h-17 h % 021 320 32 81 ADENT CLINIQUE DENTAIRE LAUSANNE-BLÉCHERETTE Route du Châtelard 54 B Lu-ve 7 h-21 h, sa 8 h-16 h, di 15 h-18 h % 021 644 20 00 CDC CLINIQUE DENTAIRE DE CHAUDERON Place Chauderon 16 Lu-ve 8 h-19 h, sa-di 9 h-13 h % 021 341 03 41 CENTRALE DES MÉDECINS ET MÉDECINS-DENTISTES DE GARDE 24h/24 Ordonnances urgentes seulement (dès 23h au matin). Médecins-dentistes de garde. % 0848 133 133

CENTRE D'URGENCES MÉDICOCHIRURGICALES VIDY SOURCE Aile est de la Clinique de la Source Urgences médicochirurgicales, gynécologie Avenue Vinet 30 Lu-ve 7 h-21 h, sa-di 9 h-21 h % 021 641 25 25 CENTRE DE MÉDECINE DENTAIRE ET D'IMPLANTOLOGIE (CMD+I) Urgences dentaires Avenue Mon-Repos 14 Lu-ve dès 24 h % 021 312 21 53 CENTRE MÉDICAL DU VALENTIN Rue du Valentin 32 Lu-ve 7 h-23 h, sa-di 9 h-21 h % 021 321 23 33 CHUV Urgences 24h/24 % 021 314 11 11

CHUV MATERNITÉ Urgences maternité Jour et nuit Urgences gynécologie (021 314 34 10), urgences obstétrique (021 314 50 96), urgences accouchement (021 314 35 05) Avenue Pierre Decker % 021 314 34 10 CHUV MÉDECINE ET PÉDIATRIE Urgences médecine adultes et enfants Jour et nuit Avenue Montagibert % 021 314 38 78 CHUV MÉDECINE ET PÉDIATRIE Urgences chirurgie adultes et enfants Avenue Montagibert % 021 314 38 77 DÉPARTEMENT DE PSYCHIATRIE/ CHUV

Service de psychiatrie de liaison Urgences crise Rue du Bugnon 44 % 021 314 19 30 HÔPITAL DE L'ENFANCE DE LAUSANNE (HEL) Urgences 24h/24 Chemin de Montétan 16 % 021 627 28 29 HÔPITAL OPHTALMIQUE JULES GONIN Policlinique Consultations sur rendezvous et urgences 24h/24 % 021 626 84 67 HÔPITAL OPHTALMIQUE JULES GONIN Fondation Asile des aveugles Avenue de France 15 % 021 626 81 11 PERMANENCE DE LONGERAIE Urgences chirurgicales SOS main, 24h/24 Avenue de la Gare 9 % 021 321 03 00

POLICLINIQUE MÉDICALE UNIVERSITAIRE Centre de vaccination et de médecine des voyages Rue du Bugnon 44 % 021 314 49 39 POLICLINIQUE MÉDICALE UNIVERSITAIRE Médecine de premier secours (interne et générale) 24 h/24 Rue du Bugnon 44 Lu-di dès 24 h % 021 314 60 60 URGENCES DENTAIRES 24 h/24 % 0800 101 800 VIDY MED SA Urgences médicochirurgicales, physiothérapie, chirurgie de la main, gynécologie, chiropratique Route de Chavannes 11 Lu-ve 7 h-23 h, sa-di 9 h-23 h % 021 622 88 88

ÉCUBLENS ADENT CLINIQUE DENTAIRE Chemin du Croset 7 Lu-ve 7 h-21 h, sa 8 h-16 h, di 9 h-12 h % 021 694 20 00 MORGES CDM CLINIQUE DENTAIRE Rue Saint-Louis 2b Lu-ve 8 h-17 h, sa-di 9 h-12 h % 021 804 6 804 HÔPITAL DE ZONE Chemin du Crêt 2 % 021 804 22 11 NYON URGENCES DENTAIRES % 021 213 77 77 RENENS CENTRE MÉDICAL DU CENSUY PERMEDICO Centre médical du Censuy Permedico Urgences médicochirurgicales, physiothérapie Avenue du Censuy 14 % 021 635 88 45

PHARMACIES DE GARDE GLAND PHARMACIE AMAVITA BORGEAUD Centre Coop jusqu'à 19 h 30 % 058 851 36 10 MORGES PHARMACIE CAPITOLE TAVIL-CHATTON Grand-Rue 11 jusqu'à 19 h % 021 801 21 84 SAINT-PREX PHARMACIE DE SAINT-PREX Centre commercial Rue de la Gare 1 Jours fériés et dimanches: fermé. Urgences: 021 613 12 24 ou pharmacie de service de Morges. 8 h-18 h 45 % 021 806 26 26

VÉHICULES AUTOS-MOTOS-VELOS-BATEAUX

Lire et écrire. Cours pour adultes dans toute la Suisse roma romande. Sans jugement. Pour mieux participer à la vie. Pour être libre. Association Lire et Ecrire Section Lausanne

021 329 04 48

A Lausanne, cours gratuits financés par la Ville - CIFEA

Abonnez-vous

aux 10 hors-série!

IMMO-COMMERCIAL

IMMO-LOCATION

À VENDRE

MAISONS, APPART., TERRAINS, IMM.

Fr.

49.–

(frais de port et TVA inclus)

A remettre Bar, restaurants, épiceries, kiosques. Toutes situations, agences s’abstenir. % 078 753 58 19.

Morges - Chanel 14 A louer de suite ou pour date à convenir, appartements entièrement rénovés de

3½ pièces

IMMO-VENTE

dès Fr. 1400.– par mois, charges en plus. Pour visiter: % 021 803 18 55 Pour traiter: 022-777504

4X / an

La référence mode

MAISONS, APPART., TERRAINS, IMM. Février - avril septembre - novembre Propriétaire d’une villa, d’un appartement ou d’un terrain et VOUS DÉSIREZ VENDRE VOTRE BIEN IMMOBILIER? Nous vous offrons Une estimation de sa valeur Présentation de qualité de votre bien Conseils et sécurité pour une transaction aux meilleures conditions Clientèle importante et sérieuse

Les compétences professionnelles de nos courtiers sont à votre service! Contactez M. Dénéréaz pour tous renseignements sans engagement

022-777469

2

4X / an

X / an Le guide du bien-être 100% suisse

Le magazine romand de la déco et du design

Mars - juin septembre - décembre

Mai - octobre

Pour toutes les femmes qui sont en vous! MARTIGNY 036-438170 A louer à proximité de la Gare

Appartement de 4½ pièces de 141 m2 ouvert sur les combles Très spacieux et lumineux Véranda avec cheminée Une salle de bains et une salle de douche Cuisine parfaitement agencée Loyer mensuel: Fr. 2030.– acompte de charges compris Disponible de suite ou à convenir

Pour s’abonner SMS

SMS (Fr. 0.20/SMS)

1. Envoyez ACHAT HFEM au 363 2. Suivez les indications

8 INTERNET

www.femina.ch abonnement@femina.ch

( TÉLÉPHONE

021 349 30 22

COURRIER

Femina, service clients CP 615, 1001 Lausanne

Offre spéciale jusqu’au 31.12.2008. Réservée aux non-abonnés résidant en Suisse VC2


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

35

VOUS

IRVING PENN

KARL LAGERFELD

Le gant a perdu la main AUTOPORTRAIT

Gant et robe du soir de Jean Dessés (1950). Avant les années 1960, il n’était pas envisageable de sortir sans eux!

MODE Le gant fut un symbole de pouvoir, de richesse, d’élégance. Le signe d’appartenance à une culture raffinée. Il n’est plus rien, ou presque. Dans un livre d’art paru cet hiver, Françoise de Bonneville raconte les nombreuses heures de gloire du gant, et le génie de ceux qui le concevaient. VINCENT BORCARD

P

endant la Révolution française, celui qui sortait ganté pouvait, sur la base de ce seul indice royaliste, finir sur l’échafaud. La Terreur a été l’âge d’or des fashion victims… Aujourd’hui, on en enfile dans l’unique but de se protéger les mains du froid. Tragique constat! Le gant, le vrai, tel un animal en voie de disparition qui ne survivrait que dans les zoos, n’existe plus guère que dans les collections de haute couture. Franchement, qui porte des gants en été? «J’en porte tout le temps, notamment parce que je prends beaucoup le métro, témoigne Françoise de Bonneville, auteur du Gant. Dès que le printemps arrive, les gens me regardent bizarrement. C’est un objet culturel. Mais la majorité de la population ignore tout de cette culture. D’où mon envie de lui consacrer un livre.» Mais quel bouleversement climatique a causé la fin de l’âge du gant? «Son abandon remonte aux années 1965-1970. C’est une pé-

Un retour encore frileux

Législation antikrachs Dans son texte, Françoise de Bonneville fait revivre le symbole millénaire de la sainteté des papes, de la fidélité des chevaliers, de la puissance des souverains, de la pureté des femmes. Et fait miroiter des plaisirs démodés. Le XIXe siècle est illuminé d’un délicieux paradoxe: plus le gant est long, plus l’épaule se dénude. Sous l’Ancien Régime, les gants font perdre la tête aux élites. Pour éviter faillites personnelles, abus de biens sociaux et autres krachs, les rois doivent légiférer et interdire les ornements les plus exorbitants. La passion, la nécessité de changer de gants quatre fois par jour n’auraient pas été possibles sans le génie des artisans. Quand cette industrie naissante est menacée, Napoléon Ier, puis Napoléon III, la relancent. Aujourd’hui, ce sont les maisons de haute couture qui veillent quand il le faut à la survie de ces manufactures centenaires, à Grenoble, à Niort ou à Millau, dans l’Aveyron. Improbable regain Le savoir-faire existe, les entrepreneurs aussi, pourquoi ne pas envisager le retour du gant dans la rue? Françoise de Bonneville n’y croit qu’à moitié: «Tout repose sur les grandes marques.

De la résille longue signée Lacroix (ci-dessus) au gant de vaisselle mapa, le monde du gant est riche en modèles et en histoire. Mais cet accessoire évincé de la mode par Mai 68 n’est plus l’apanage d’une société de bonnes manières. Désormais, il se porte pour faire du sport et du jardinage!

Elles peuvent faire pour le gant ce qu’elles ont réussi avec les jeans, les ceintures, les sacs et aujourd’hui les chaussures. Mais j’en doute, c’est un accessoire moins utile. Et il se perd. Toujours un seul, c’est désagréable!» Plaisanterie mise à part,

Le livre Le gant rend hommage à cet accessoire aujourd’hui désuet.

l’auteure peut imaginer une vogue dans l’air du temps pour des objets spectaculaires, qui accrochent le regard. «Mais le geste du gant est perdu. On ne reverra pas le gant noir ou marine, très codifié, qu’on mettait pour sortir.» Et puis, c’est bien davantage

Nivea prend soin des hommes et de leurs rides La marque célèbre pour son intemporel petit pot bleu vient de commercialiser trois nouveaux produits masculins: un gel, un after-shave et une crème antirides. Notre test. Les hommes peuvent désormais rivaliser avec la gent féminine. Au rayon crèmes et petits pots, ils ne sont plus à la traîne et ont aussi droit à des soins spécifiques pour leurs peaux fragiles. Pour satisfaire l’homme moderne, Nivea for men a développé une gamme Extreme

comfort. Composée d’un gel à raser et d’un baume aprèsrasage, cette ligne utilise les vertus apaisantes et soignantes de la camomille et de la racine de réglisse. Et pour rendre ces messieurs encore plus séduisants, Nivea a également élaboré un soin hydratant antirides: le DNAge. Soucieux de ses rides, l’homme d’aujourd’hui est désormais une femme comme les autres… Y. T. DNAge, soin antirides, 19 fr. 90. Extreme comfort gel de rasage, 6 fr. 90. Extreme comfort baume, 11 fr. 90. En vente dans les grandes surfaces et parfumeries.

qu’un bout de tissu, fût-il siglé. «C’est la finition qui fait le gant. Pour qu’ils moulent, il faut des petites fourchettes entre les doigts et une petite forme en losange qu’on ne retrouve que dans les produits de luxe. Le bon marché simplifie les formes. A Paris, je vois parfois des choses amusantes chez Monoprix. On les enfile et on voit que le bout est mal fichu. Pour être glamour, les gants doivent épouser complètement la main. J’ai vu beaucoup de gants dans les magasins de prêt-à-porter cet hiver. Mais à la vue des soldes dans les boutiques, je n’ai pas l’impression que cela ait superbement marché. Pour avoir de beaux gants, il faut compter 150 euros (225 francs).» L’acquisition d’un luxe nécessite toujours des sacrifices.£ Le gant, Françoise de Bonneville, Editions du Regard, 78 fr. 40 chez Payot.

La civilisation du gant est morte. Mais qu’en est-il du joli gant lui-même? Loin de Paris, madame peut-elle trouver de quoi habiller ses (belles) mains? Pas pour se protéger du froid ni pour tailler la haie de meurons? Oui, répond Carmen Russo, sous-cheffe au rayon accessoires de Globus, à Lausanne. «Les clientes avaient commencé à en demander. Pour la première fois depuis des années, nous pouvons leur proposer quelques modèles.» Précédant les hirondelles, le gant d’été est de retour! La tendance est aux teintes brillantes, gris métallisé et imitation pécari (dès 40 fr.). Marie-Anne Janz, responsable de la boutique Teinture d’Iode, à Vevey, peut attester du retour en grâce du joli gant… d’hiver. Elle a très bien vendu un modèle en cuir, long, jusqu’au coude, conçu pour accompagner une veste à manches trois-quarts. Peu efficace contre le froid, mais très apprécié par sa clientèle. Et pour le printemps? Pour l’instant, rien. Agnès Vasseur, responsable produits à La Redoute, confirme cette inégalité saisonnière. «La mitaine marche très bien. C’est devenu un accessoire de mode.» Mais en été, le gant ne se conjugue qu’avec le monde du luxe. Le prêt-à-porter ne s’y risque pas. Conséquence: d’ici à quelques semaines, le site www.laredoute.ch ne proposera plus d’autres gants que ceux de toilette! V. B.

La déco en trois clics LOGICIELS Avec M6 et D & Co, Anuman sort huit programmes informatiques pour transformer la maison sans se prendre la tête.

DR

COSMÉTIQUES

La mode selon Karl Lagerfeld ne fait pas fi du gant de cuir. Version masculine.

riode au cours de laquelle on a voulu se débarrasser de beaucoup de choses. Et notamment de la distance avec l’autre que le gant permettait d’instaurer.» Les convenances, les bonnes manières, le maintien… Mai 68 a été la «chienlit», pour le gant aussi.

PHOTOS LACROIX / LDD

RÉTRO

Des 3 produits testés, le gel de rasage s’est particulièrement distingué.

Ce qu’il en pense Testé par un trentenaire lors de ses rasages bihebdomadaires, l’exercice s’est révélé particulièrement agréable en ce qui concerne le gel Extreme comfort. «La mousse est très abondante et ne sèche pas, on se croirait chez le barbier! C’est vraiment un produit exception-

nel que je vais continuer à utiliser.» En revanche, le baume s’est avéré trop liquide et son odeur trop forte. Enfin, notre cobaye a apprécié la texture peu grasse de la crème antirides, mais admet ne pas avoir éliminé ses légères pattes d’oie. Y. T.

Marre de la déco défraîchie de la maison? Envie de refaire la chambre de Junior qui est sorti de l’enfance pour entrer dans l’adolescence? Les huit nouveaux logiciels réalisés par la maison française Anuman avec l’émission D & Co de M6 devrait permettre à tous les apprentis décorateurs de transformer leur intérieur sans se prendre la tête. A partir d’un plan en deux dimensions, et avec l’aide d’une multitude d’objets de déco allant du meuble au papier peint, on

peut refaire entièrement une pièce en quelques clics et visualiser les changements en temps réel et en 3D. Le programme permet même de se promener dans l’espace ainsi modifié. Comble du bonheur: une fois le nouveau décor choisi, une calculatrice permet d’évaluer la quantité de peinture ou le métré de tapisserie nécessaires à sa réalisation. A.-I. A. Logiciels de déco d’intérieur D & Co, en vente chez Migros, Media Markt et Manor, entre 19 et 69 fr. selon les programmes. On peut aussi les télécharger sur www.architecte-construction.com VC2


36

LIVRES

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Les crocs du fantastique

MON CHOIX MONICA BUDDE * COMÉDIENNE

RÉCITS Vampires, incube, ange et morts-vivants peuplent le dernier livre de Carlos Fuentes. L’occasion, pour le fantasque écrivain mexicain, de varier une nouvelle fois sa manière et de sonder les attraits de la mort.

Virginia Jens Christian Grøndahl Gallimard, Folio.

«Il se passe peu de choses dans ce roman tout en sensibilité, mais chacune nous fait penser que c’est «comme dans la vie». Le narrateur évoque son adolescence pendant la guerre, et l’attirance qu’il a éprouvée pour une jeune fille plus âgée que lui, avec laquelle il a aidé un pilote anglais tombé en parachute non loin de là, risquant d’être arrêté par les Allemands. Sans que rien ne soit dit de l’issue de cette péripétie, on retrouve le personnage des années après, sur la tombe de cette amie de jeunesse où il rencontre son veuf et, plus tard, le fils du couple et ses propres enfants, de vrais sauvages. Tout cela comme dans la vie…»

BORIS SENFF

D

L’impureté duelle Si un auteur a bien illustré la formule qui veut que le roman, le récit, soit le lieu littéraire de l’impureté, c’est bien Carlos Fuentes. Entre instinct et culture, Ancien et Nouveau Monde, mystique et politique, les dualités, les couples de contraires peuplent ses livres foisonnants. Qu’il s’attelle à la confrontation entre normalité et surnaturel ne surprend donc que mesurément. Monteur de cinéma introverti, pères de famille sans histoires, vieille fille un peu rêveuse, jeune homme orphelin revenant au pays, médecin remplissant son devoir, ses personnages n’affichent que peu d’aspérités, voire évoluent dans une médiocrité attestée. D’une écriture toujours plus désinvolte avec les années

JORGE UZON / AFP

e la grande fresque baroque et historique (Terra nostra, son chef-d’œuvre) à la satire politique futuriste (Le siège de l’aigle) en passant par des récits d’inspiration autobiographique (Diane ou La chasseresse solitaire), Carlos Fuentes varie les genres avec un vigoureux éclectisme. Dans son dernier recueil traduit en français, En inquiétante compagnie, le Mexicain de bientôt 80 ans effectue pourtant une incursion sur un territoire inédit: le récit fantastique, gothique.

Par-dessus le toit

CARLOS FUENTES

Le maître mexicain ajoute une corde à son arc avec un recueil de nouvelles gothiques qui viennent briser la pensée moyenne à grands coups de provocation surnaturelle. MEXICO, 15 OCTOBRE 2003

L’Hèbe, 188 p.

(aux phrases raccourcies) mais ne perdant rien de sa force narrative, Carlos Fuentes les fait glisser dans un surnaturel souvent morbide, teinté de passion amoureuse et de vengeance. L’une des réussites du recueil consiste dans le contraste entre ces gens ordinaires et un monde qui se dissout dans un fantastique pas toujours ténébreux (l’ange de Calixta Brand). Même consenti dans l’hébétude ou la

passivité, il n’y a pas de solution de continuité entre le surnaturel et ces vies quotidiennes. Et dans les failles ainsi ouvertes s’engouffrent les peurs inconscientes, les frustrations indicibles, les désirs inavoués. Et l’irréductible mystère. «Un livre parfait serait illisible. Seul Dieu le comprendrait, à la rigueur.» Celui de Fuentes semble plutôt avoir été écrit pour le Diable… Et avec tous les morts-vivants qui traî-

nent dans ses pages, la grande Faucheuse y trouve assurément une place de choix, avec ce paradoxe constamment pointé: la mort est-elle ce point final et terme effrayant ou est-elle déjà à l’œuvre au sein même de la vie? Question sans fin… On laissera la conclusion au très célèbre personnage du dernier récit, un certain Vlad, parfois connu sous le nom de Dracula: «L’histoire! Pensez à l’his-

toire que je viens de vous raconter et dites-moi si tout ce fatras de mensonges, ces cachemisère de notre funeste condition de mortels qu’on appelle professions libérales, politique, économie, art, oui, même l’art, señor Navarro, nous sauvent de la stupidité de la mort!» £ Carlos Fuentes, En inquiétante compagnie, Traduit de l’espagnol par Céline Zins. Gallimard, 312 p.

Le romancier en doux vampire Frangine de Zazie La nouvelle héroïne de Stefano Benni est une adolescente refusant la pensée unique.

Du roman partout En attendant de rejoindre le Centre culturel israélien où cela se passera, l’auteur s’attarde dans un bistrot où, tout aussitôt, l’observation d’une serveuse en minijupe l’incite à la baptiser (Riki) et à lui prêter un premier amant (à 16 ans, un certain Charlie, remplaçant du gardien de l’équipe de foot locale) et à inventer une Lucie avec laquelle ledit Charlie trompe bientôt Riki. Comme deux quinquas siègent à la table voisine, l’auteur leur trouve la dégaine de figures de roman noir, et voici le duo prêt à l’usage imaginaire… VC2

Amos Oz, écrivain israélien, est également un militant pacifiste.

Durant la présentation de ses livres, qui lui valent les platitudes habituelles de la part du spécialiste en littérature, l’auteur continue de penser à Riki et Lucie. Tandis que plusieurs personnages de l’assistance le font «créer» le vieil Arnold Bartok que sa mère tyrannise, tel jeune poète tourmenté ou tel ex-prof teigneux qui estime la littérature israélienne contemporaine indigne de sa fonction éducative.

Scènes «à option» Après la séance, c’est avec Rochale la comédienne – qu’il fascine à l’évidence – que l’auteur s’en va de par les rues, lui proposant de la raccompagner chez elle.

La suite sera modulable en diverses versions à option… Peu importe au demeurant le détail du «feuilleton», dont le contenu ne se borne pas évidemment aux «histoires» racontées mais introduit une réflexion sur la vocation du roman, instrument de connaissance, symphonie de mémoire (comme le sont plusieurs romans d’Amos Oz) ou «lettre à la petite cousine» selon l’expression de Céline. Tout cela dans une tonalité tchékhovienne et un climat qui rappelle, aussi, la province douce-acide des Vitelloni de Fellini. JEAN-LOUIS KUFFER Amos Oz. Vie et mort entre quatre rimes. Traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen. Gallimard, Coll. du Monde entier, 131 p.

Le satiriste italien Stefano Benni est un combattant au long souffle. Depuis plus de trente ans, il résiste à la dictature de la pensée unique et à la barbarie ambiante par la profusion, voire l’excès, par une écriture lucide et exubérante brassant les genres. Il écrit des satires sociales et politiques plus ou moins habitées par le conte, et plus ou moins percutantes, féroces, ou encore émouvantes, à l’instar de Saltatempo (2003) et Achille au pied léger (2006), où l’Italie était comparée à une «secte funèbre vouée au suicide collectif» et souffrant de «téléonanisme». La Péninsule n’est pas en voie de guérison à en lire Margherita Dolcevita, qui vient d’être traduit en français.

Modernité maléfique L’héroïne éponyme de ce roman est une adolescente qui se définit comme «polémique». Elle a quelques kilos de trop, mais surtout un imaginaire si vaste que le dictionnaire n’y suffit pas. Ainsi puise-t-elle souvent dans le «vocabulautre» pour nous raconter les mésaventures de sa famille, dont la douce folie va être bouleversée par l’arrivée de voisins, incarnation d’une «modernité maléfique». Margherita ne tombera pas sous leur influence, ne se laissera pas voler sa personnalité comme sa mère – qui va se shooter aux pilules anticellulite – ou de son père –

«La protagoniste, assistante sociale au bout du rouleau, dont le couple bat également de l’aile, cherche une issue à son malaise lorsqu’elle rencontre un réfugié dont la femme a été tuée et qui survit avec ses deux enfants. Alors que son conjoint s’inquiète, une nouvelle relation s’établit entre la travailleuse sociale, dont l’auteure a pratiqué elle-même le métier, et cet homme qu’elle s’affaire à aider. L’amour de la poésie, auquel fait allusion le vers de Verlaine cité dans le titre, entre également en jeu dans ce roman sans fioritures et imprégné d’humanité.»

Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme. Cormac McCarthy Point Seuil, 298 p.

LDD

FABLE

Dans le succulent Vie et mort entre quatre rimes, Amos Oz brocarde les gens de lettres et montre que tout peut nourrir un roman.

CHRISTIAN MAURY / GAMMA

ROMAN

On sourit tout le temps à la lecture du dernier roman d’Amos Oz, qui interroge le sens et les pouvoirs de la fiction et jette, sur la figure du romancier lui-même, un regard nuancé d’humour et de dérision. Pourquoi écrivez-vous? A la main ou à la machine? Pourquoi avez-vous quitté votre dernière épouse? Vos écrits sont-ils tirés de la réalité ou inventés? Telles sont, entre autres exemples stéréotypés, les questions auxquelles le protagoniste du roman sera censé répondre ce soir à l’occasion d’une rencontre littéraire où un spécialiste de la littérature décortiquera son œuvre avant qu’une jeune comédienne n’en lise quelques pages.

Joëlle Stagoll

Stefano Benni.

qui rejoint la milice chargée d’épurer le quartier. Refusant d’avaler le discours prémâché que crache l’écran géant maintenant installé au salon, la jeune fille mène son enquête, et découvre des choses bien sombres. Le satiriste italien ne canalise hélas pas toujours assez son inventivité dans cette fable exubérante et pessimiste, qui n’en conjugue pas moins esprit d’enfance, amour de la littérature et dénonciation sans appel de l’intolérance et de l’ignorance: raciste et aveugle, notre société fait vieillir le monde de façon exponentielle, en piétinant sa sagesse et dopant son égoïsme.

«Avec des airs de polar texan, ce roman dégage une atmosphère de brutalité et de barbarie que nous ressentons de plus en plus dans le monde actuel. On s’attache vite au shérif Bell qui est aux premières loges pour voir évoluer la société vers plus de violence insensée, au point de vouloir décrocher. Mais le mécanisme du mal est enclenché. Sur les traces d’un jeune homme qui a découvert par hasard, dans le désert, une valise pleine de dollars, un tueur effrayant, du nom de Chigurh, sème la mort sur son chemin d’ange exterminateur. Ce qui m’a saisie est l’analogie qu’il y a entre ce monde dévasté par la haine et le nôtre, gagné par une nouvelle forme de fascisme.» J.-L. K.

ELISABETH VUST Stefano Benni, Margherita Dolcevita. Traduit de l’italien par Marguerite Pozzoli. Ed. Actes Sud, 256 p.

*Monica Budde, très présente sur les scènes théâtrales romandes, est l’interprète principale, au côté de Michel Voïta, du film L’écart, de Franz Josef Holzer.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

37

CULTURE

«On m’écoute mieux lorsque je n’ai pas l’air d’un assassin» Avec Samedi soir à Beyrouth, Bernard Lavilliers propose un mariage reggae-soul qui lui permet d’exprimer sans excès ses belles colères. FRANÇOIS RUFFIEUX

L

e crachin qui tombe sur Genève ne tempère pas son enthousiasme. Les longues journées de promo touchent à leur fin, et le musicenchanteur se réjouit visiblement d’entrer en répétition (ce matin même), pour une tournée qui passera par l’Arena le 23 mai. Avec ses quarante ans de carrière, dont trente d’un succès cultivé le plus souvent en dehors des circuits commerciaux, Bernard Lavilliers (61 ans) en impose. Rencontre trop brève, mais vivifiante, en marge de Samedi soir à Beyrouth, son dix-huitième album studio. – Beyrouth représente le point de départ chronologique pour l’écriture de cet album. Mais aussi, et surtout, un lieu qui dit un monde toujours plus difficile à saisir…

– Un endroit en effet très vivant et très mort en même temps. Une ville sans arrêt foudroyée et reconstruite. Ce pays a tellement souffert! La vie y est d’autant plus forte que la mort y rôde. Les gens sont nés avec elle, mais ils s’en foutent. Leur urgence est différente. C’est une folie d’aller là-bas. En tout cas, c’est le voyage qui m’a le plus marqué depuis longtemps. J’ai assisté à des spectacles, rencontré des musiciens, des écrivains. Il existe à Beyrouth une espèce d’anarchie incroyable, pas vraiment de police, mais pas de SDF non plus. Etonnant! – Avec Rafales, l’album s’ouvre sur un personnage insaisissable.

– Le vent déplace les territoires. C’est un phénomène climatique, bien sûr, mais le vent a une véritable identité. C’est un anarchiste, un romantique. Il sait caresser, gifler, attiser le feu ou

encore faire tourner les éoliennes. C’est quelque chose de diabolique et de bénéfique à la fois, un mélange du bien et du mal. – Musicalement, l’aventure de ce disque débouche sur un étonnant mariage de reggae et de soul, avec des rythmes lents qui conviennent particulièrement bien à votre voix et à votre envie de dire les choses, non?

– Je souhaitais rapprocher Memphis de Kingston. Ce mélange m’a en effet permis de chanter calmement des choses terribles. Je crois qu’on m’écoute mieux lorsque je n’ai pas l’air d’un assassin. On n’explique rien quand on est en colère. Cela n’a rien à voir avec l’écriture, mais avec le ton, l’interprétation. Je laisse partir le texte. Je me souviens d’avoir été frappé par cela en rencontrant Brassens. Il n’intervenait pas, car il n’aimait pas ça, ou alors il était trop timide. C’était vraiment très subtil. – Bosse! exprime une belle colère sur un thème qui vous est cher…

– Depuis pas mal de mois, en France, on n’arrête pas de nous dire qu’on ne fout rien (ndlr.: allusion, bien sûr, au «Travailler plus pour gagner plus» de

Sarkozy). Mais on va le sortir d’où, tout ce travail? J’aimerais vivre assez longtemps pour voir une société qui n’aurait plus à souffrir du chômage… Jehro (ndlr.: qui en a écrit la musique) m’a subtilement coaché. En la chantant trop fort, elle aurait semblé vindicative, moins goguenarde, et n’aurait pas atteint son but. – Une longue tournée va débuter. Que proposerez-vous sur scène?

– J’entre en répétition et ça me réjouit, car je ne suis pas du tout blasé. Sur scène, j’aurai huit musiciens qui vont jouer plein d’instruments. C’est assez spécial. Et comme j’adore les cuivres et les cordes, j’ai décidé de me faire plaisir. On sera donc à la limite d’un orchestre, mais en essayant de garder l’identité d’un groupe. Le spectacle sera constitué d’un tiers de nouveautés, d’un tiers de morceaux moins connus de mon répertoire, et d’un tiers de chansons dont je ne peux pas priver le public, sous peine de me faire gifler! Les gens connaissent sans doute mieux Betty ou La salsa que Samedi soir à Beyrouth, encore trop nouvelle. Il en ira peutêtre différemment dans deux ou trois ans.£

LDD

CHANSON

LAVILLIERS

Le célèbre baroudeur est de retour avec un nouveau disque. Sa prochaine tournée passera par l’Arena de Genève, le 23 mai. ARCHIVES

Est-il tombé dans la boue du plagiat? Un reggae véhément Bernard Lavilliers connaît-il Claude Roy et René Laporte? Toujours est-il qu’on retrouve plusieurs fragments de textes de ces deux poètes dans deux titres de son dernier album. Ce qui ne dérangerait pas grand monde si une mention de ces «emprunts» figurait sur la pochette. Mais ça n’est pas le cas. Alors, simple oubli ou plagiat? La question est d’autant plus troublante qu’une autre chanson du nouveau disque – Solitaire, 100% Lavilliers celle-là – a pour thème… la difficulté d’écrire, avec cette chanson qui «ne veut pas se laisser faire…»

Une source anonyme – relayée par le blog du journaliste Bertrand Dicale, du Figaro – a donc reconnu les mots de Roy dans Je te reconnaîtrai, qui renvoie à Petit matin, un poème paru chez Gallimard en 1949. Quant à ceux de Laporte, ils sont largement repris dans Attendu, puisque l’ensemble du premier couplet est concerné. Le texte original s’intitule Difficile de juger, et date de 1968. Pour la première partie du litige, Lavilliers évoque une «mémoire particulière» qui aurait ravivé ces fragments. Quant à la seconde, reconnaissant immédiatement les

faits, il plaide non coupable en soulignant un oubli de sa maison de disques. Interrogé hier à Genève, le manager du chanteur corroborait d’ailleurs cette version, documents à l’appui. Les paroles de la chanson ont ainsi été déposées sous le nom de Laporte auprès de la Sacem (société de gestion du droit d’auteur pour la musique). La musique seule est créditée Lavilliers. «Attendu que le monde est fabricant de boue, que les genoux de l’homme sont noirs dès qu’il tombe…» Superbe! L’aura de Lavilliers en souffrira-t-elle? F. R.

Dans l’élan bourlingueur du très bon Carnets de bord de 2004, Bernard Lavilliers a choisi Beyrouth pour lancer son nouvel album, ville «moitié charnelle, moitié voilée», qui donne une impression forte d’un monde toujours plus complexe. Si les textes du Stéphanois restent fidèles à ses thèmes de prédilection (les voyages, la femme, le travail, le pouvoir), il innove dans la forme en déclinant un impeccable reggae mêlé de soul. C’est d’ailleurs dans quelques mythiques studios de Kingston et Memphis qu’il a enregistré l’essentiel des onze titres. Sans forcer le trait, Lavilliers parvient

Fustigé par la presse, Astérix aux JO fait rire le public

Comme César, ils sont venus voir. Voir si ce que les médias ont raconté était vrai. Voir si le désastre cinématographique avancé par certains était un effet de style de critique blasé ou le constat réfléchi d’une personne aux références multiples. Alors, ils sont venus et ils ont vu. Et, contrairement aux réactions acerbes de la presse, ils ont plutôt apprécié ce troisième volet des pérégrinations du petit Gaulois teigneux, comme ces deux jeunes de 18 ans venus savourer les quelques répliques de Jamel: «C’est un peu dommage, il est moins présent que dans le précédent, mais le film est tout de même assez drôle. En tout cas, ce n’est pas nul.» Plus loin, une maman sort de la salle avec son fils de 12 ans: «J’ai bien rigolé, je ne pensais pas que cela serait aussi drôle. J’ai accompagné mon fils qui voulait absolument

Critiques «trop méchants» Pour les adultes, la présence d’Alain Delon suscite un plus grand intérêt, spécialement lorsque, dans une tirade, l’acteur énumère une partie de sa filmographie: «C’était excellent, glisse un père de famille. Les enfants ne comprennent pas, mais pour notre génération, c’est très amusant. J’avais un peu peur, après avoir lu certaines choses sur le film, mais au final, je trouve que certains ont été trop méchants. Bref, c’était nettement mieux que prévu.» Les réalisateurs Thomas Langmann et Frédéric Forestier semblent donc avoir gagné leur pari. En misant sur un budget colossal de 78 millions d’euros et en invitant quelques guest stars, les deux hommes ont donné au peuple ce qu’il souhaitait: un spectacle divertissant. JEAN-FRÉDÉRIC DEBÉTAZ

Samedi soir à Beyrouth, Barclay/Universal. En concert le 23 mai à l’Arena de Genève.

EN BREF Supplémentaire à Boulimie LES 3 JEANNE Retour gagnant

pour les trois dames de l’humour avec leur nouveau spectacle Les jeunes peut-être, mais pas les vieilles tout de même. Une supplémentaire est annoncée pour le 10 février (à 18 h). 021 312 97 00. C. J.

PATHé FILMS / LDD

Les critiques assassines envers le nouvel épisode des aventures d’Astérix ont bourgeonné ces derniers temps dans la presse. Le public lausannois y a-t-il été sensible? Réactions.

le voir et je ne suis pas déçue. J’avais lu que ce n’était pas terrible, mais j’ai autant ri que pour Mission Cléopâtre.» A côté d’elle, son fils prend bien soin d’ajouter: «Et pis y a Schumi!» Pointée du doigt par beaucoup, la présence des stars «exocinéma», tels que Schumacher, Zidane ou Parker remporte un franc succès auprès du jeune public.

CINÉMA

à conserver sa véhémence pour dénoncer, par exemple, les maux du pouvoir. Ainsi, mélange de colère et de dérision, Bosse! brocarde la formule sarkozyste du labeur. Toujours dans la marge, le chanteur n’en demeure pas moins au cœur de l’actualité, dénonçant encore, dans Killer, le nouveau comportement social: «Alors tu t’es sculpté ce visage de glace, pour qu’aucun sentiment n’arrive à la surface». Dur et doux, séduisant! F. R.

Astérix aux Jeux olympiques recueille son lot de louanges, en dépit de la sévérité des critiques.

» En chiffres, dans les salles françaises et vaudoises FRANCE 464 248, c’est le nombre de spectateurs qui sont allés voir le nouvel Astérix lors du premier jour en salles (mercredi passé) en France. Bien loin des 629 148 spectateurs qui avaient découvert Mission Cléopâtre le jour de sa sortie. VAUD Pour Jean-Claude Steiner, de Ciné Qua Non, les chiffres des cinq premiers jours d’exploitation sont conformes aux prévisions

généralement appliquées pour les blockbusters: «Nous avons comptabilisé 6500 spectateurs depuis le lancement, des chiffres qui correspondent au dernier Pirates des Caraïbes. L’horaire particulièrement attrayant (ndlr: une séance toutes les heures le week-end entre 13 h et 23 h) séduit les gens. J’avoue que l’on craignait que les critiques négatives nuisent à la bonne marche du film, mais le bouche-à-oreille me semble plutôt positif.» Même ton

pour Marc Pahud, président de l’Association des cinémas vaudois et deuxième exploitant du canton: «Nous avons accueilli 3087 spectateurs à Vevey sur les cinq premiers jours. C’est environ mille de moins que pour Mission Cléopâtre (4161). Le beau temps a poussé les gens loin des cinémas, ce qui fait que c’est un résultat assez encourageant. Reste à voir comment il se comportera sur la longueur.» J.-F. D.

Quintessence du quintette PULLY Quel programme!

Le Quatuor Terpsycordes avait déjà mis à son répertoire l’année passée le monumental Quintette No 1 d’Ernest Bloch avec le pianiste Cédric Pescia: une exécution bouillonnante et fiévreuse. L’alchimie entre le quatuor genevois et le pianiste vaudois s’intensifie. Le concert de ce soir à l’Octogone en est la preuve. Au menu, entre autres: le Quintette op. 87 de Dvorák, une des partitions les plus abouties du compositeur tchèque. Pully, ce soir à 20 h 30. Loc.: 021 721 36 20. M. CH. VC2


38

CINÉMA

DANS LA RÉGION NYON

... À LAUSANNE

par le réalisateur de ”Neverland” et ”À l’ombre de la haine”

D'Andrey Paounov, Fenêtre sur Sarajevo, s.-t. anglais vo 20.45 Aloys-Fauquez 4 021 647 46 42, salle sans entracte

De Mike Nichols, avec Tom Hanks, Julia Roberts vf 18.45

CAPITOLE La guerre selon Charlie Wilson

70

D'Eran Kolirin, avec Sasson Gabai, Ronit Elkabetz vo 17.00

=w

De Mike Nichols, avec Tom Hanks, vf 14.30, 16.30, 20.30

Matrimonio alle Bahamas

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr

rr

De Claudio Risi, avec Massimo Boldi, sans s.-t. vo 18.30 Théâtre 6 021 312 51 32

De Tim Burton, avec JJohnny Depp, Helena Bonham Carter vf 21.00 Capitole World-Dreams S.A. rue Neuve 5 022 362 62 44

CINÉMATHÈQUE L'homme qui rit

DÈS DEMAIN

AUBONNE

Prénom Carmen

MORGES

70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, Gérard Depardieu vf 20.30

Astérix aux Jeux olympiques

Rex Grand-Rue 25 021 808 53 55

Into the Wild 70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, vf 18.30, 21.00

ww

De Paul Leni, avec Conrad Veidt, muet 15.00

LesCerfsVolants.ch

0w

De Sean Penn, avec Emile Hirsch, vo 20.45

La visite de la fanfare

70

D'Eran Kolirin, vo 18.45 Odéon World-Dreams S.A. Dufour 4, 021 802 60 50

rr

De Jean-Luc Godard, avec Maruschka Detmers, vf 21.00

ww

Quasimodo

CINÉTOILE MALLEY LUMIÈRES Astérix aux Jeux olympiques

The Mosquito Problem and Other Stories rr

La guerre selon Charlie Wilson =w

Astérix aux Jeux olympiques

=w

L'île De Pavel Lounguine, avec Piotr Mamonov, vo 18.00

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, Gérard Depardieu vf 15.45, 18.15, 20.45

La visite de la fanfare

BELLEVAUX 0

D’après le best-seller acclamÉ dans le monde entier

Astérix aux Jeux olympiques 70

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

De William Dieterle, avec Charles Laughton, vo 18.30 Montbenon 021 315 21 77

70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, vf 14.00, 15.00, 16.00, 17.00, 18.00, 19.00, 20.00, 21.00

La guerre selon Charlie Wilson

La graine et le mulet

7=

D'Abdellatif Kechiche, avec Habib Boufares, vf 20.45 Lavaux 36 021 728 69 69

MODERNE Fuck Fighter + La boulangère + Les méga-seins =w

De Mike Nichols, avec Tom Hanks, vf 14.00

yy

permanent de 10.30 à 22.45h Av. Fraisse 2 021 616 28 77

PATHÉ FLON 0

National Treasure Benjamin Gates et le Livre des secrets 0=

Alvin et les Chipmunks

`4

De Jon Turteltaub, avec Nicolas Cage, Diane Kruger vf 15.30, 18.00, 20.45

De Tim Hill, avec Jason Lee, vf 13.10, 15.40

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, vf 13.00, 14.30, 16.00, 17.30, 19.00, 20.30

De Joel et Ethan Coen, avec Tommy Lee Jones, vf 16.00, vo 18.45, vf 21.00

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr De Tim Burton, avec Johnny Depp, vf 15.00, vo 17.30, vf 20.30 Viaduc 1, Prilly 021 661 10 76

CITY CLUB PULLY 0 It's a Free World

=w

Astérix aux Jeux olympiques

Bee movie: drôle d'abeille

70

`5

De Simon J. Smith et Steve Hickner, vf 13.10

Chambre 1408

ww

De Mikaël Hafstrom, avec John Cusack, vf 18.00, 20.50

Into the Wild

0w

De Sean Penn, avec Emile Hirsch, vf 14.20, 17.40, 21.00

National Treasure Benjamin Gates et le Livre des secrets 0=

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr

De Tim Burton, avec Johnny Depp, vf 12.00, vo 15.20, vf 15.30, vo 18.00, vf 18.10, vo 20.40, vf 20.50 Port-Franc 16

PATHÉ LES GALERIES DU CINÉMA =r

1 journée

De Jacob Berger, avec Bruno Todeschini, vf 14.00, 19.15

A la croisée des mondes: la boussole d'or

0w

De Sean Penn, avec Emile Hirsch, vo 15.00, 18.00, 21.15

La guerre selon Charlie Wilson

=w

De Mike Nichols, avec Tom Hanks, vf 14.30, vo 16.45, 19.00, vf 21.30

La visite de la fanfare

70

D'Eran Kolirin, avec Sasson Gabai, vo 17.00, 19.00

De Jon Turteltaub, avec Nicolas Cage, Diane Kruger vf 14.40, 17.40, 20.40

Le renard et l'enfant77

`7

La guerre selon Charlie Wilson

0w

De Mike Nichols vo 13.00, 15.30, 18.15, 21.00

National Treasure Benjamin Gates et le Livre des secrets 0=

De Ken Loach, avec Kierston Wareing, vo 18.45

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr De Joel et Ethan Coen, avec Tommy Lee Jones, vo 13.00, 15.30, 18.15, 21.00

Survivre avec les loups

D'Isabelle Mergault, avec Michèle Laroque, vf 13.45, 16.15, 18.30, 21.00

Into the Wild

De Jon Turteltaub, avec Nicolas Cage, Diane Kruger vo 16.30, 21.30

70

0r

Enfin veuve

National Treasure Benjamin Gates et le Livre des secrets 0=

Promets-moi

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, vf 13.30, 16.00, 18.45, 21.30

De Luc Jacquet, avec Bertille Noël-bruneau, vf 13.00

rr

D'Ang Lee, avec Tony Leung Chiu Wai, vo 21.00

0=

De Chris Weitz, avec Dakota Blue Richards, vf 13.15

Astérix aux Jeux olympiques

Lust, Caution

ww

D'Emir Kusturica, avec Marija Petronijevic, vo 15.45, 18.30, 21.15

==

De Véra Belmont, avec Mathilde Goffart, vf 14.15 Petit-Chêne 27

ZINÉMA, SALLES 1 ET 2 rr

El Otro

D'Ariel Rotter, avec Julio Chavez, vo 16.00, 18.00

rr

La France

De Serge Bozon, avec Sylvie Testud, vf 18.00, 20.00, 22.00

Markus Raetz

rr

D'Iwan P. Schumacher vo 16.00

Sept bennes et un cadavre

rr

De Thomas et Erik Haemmerli, vo 20.00, 22.00 Maupas 4 021 311 29 30

... ET À GENÈVE De Juan Patricio Riveroll vo 18.00

GENÈVE

The Terrorist

Conversation on a Sunday Afternoon =w De Khalo Matabane vo 22.15

Dancing Bells

=w

De Deepak Kumaran Menon vo 19.30

Nippon e Yokoso

=w

De Pablo Aldrete, vo 17.15

Reflections

=w

D'Yao Hung-I, vo 15.15 CAC Voltaire salle Langlois Général-Dufour 16 022 320 78 78

Ah Chung

=w

De Chang Tso-Chi, vo 17.30

La influencia

=w

De Pedro Aguilera, vo 20.00

Tbilisi-Tbilisi

=w

De Levan Zakareishvili vo 22.00

The Best of Times

=w

De Chang Tso-Chi, vo 15.30 CAC Voltaire salle Simon Général-Dufour 16 022 320 78 78

Foster Child

rr

De Brillante Mendoza vo 16.30, 18.40

I don't want to sleep alone

rr

Opera

Black Movie

rr

Lumière silencieuse 7w De Carlos Reygadas, vo 21.15 Les Scala Eaux-Vives 23 022 736 04 22, salles sans entracte

De Sean Penn vo 15.00, 18.00, 21.00

D'Edward Yang, vo 22.15

Xiaolin Xiaoli

ry

De Zhang Miaoyan, vo 20.15 Spoutnik rue de la Coulouvrenière 11 022 328 09 26

Mad Detective

rr

0w

Central Chantepoulet 23 022 908 04 30, salle sans entracte

rr

Délice Paloma

rr

De Nadir Moknèche, vf 16.00

La guerre selon Charlie Wilson =w

De Kevin Lima, vf 13.00

La graine et le mulet

Into the Wild

Je suis une légende ww

De Luc Jacquet, vf 14.15 Les Scala Eaux-Vives 23 022 736 04 22, salles sans entracte

De Francis Lawrence vf 17.00, 22.00

La guerre selon Charlie Wilson De Mike Nichols vo 14.30, vf 15.30, 17.45, vo 19.30, vf 20.00, 22.15

Lust, Caution

Tous les films

De P. Lounguine, vo 18.45

De Wong Kar-Wai, vo 21.00

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr De Joel et Ethan Coen vf 16.30, 18.45, 21.00 Art-Ciné rue de Carouge 72-74 022 328 23 23

It's a Free World De Ken Loach vo 16.30, 18.45, 21.00

Markus Raetz D'Iwan P. Schumacher, salle vidéo, vo 16.45

=w 0=

De Thomas et Erik Haemmerli, salle vidéo, vo 18.55 Bio Pl. du Marché (Carouge) 022 301 54 43

Promets-moi

ww

D'Emir Kusturica vo 15.15, 18.15, 21.00 Broadway Cendrier 22, 022 731 15 80

XXY

ww

De Lucia Puenzo, vo 16.45 Cinélux Bd Saint-Georges 8 022 329 45 02, salle sans entracte

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr De Tim Burton vf 18.30, 21.00 Cinéma Forum Chêne-Bougeries 40 022 348 50 50

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr

De Joel et Ethan Coen vo 13.45, 16.15, 18.45, 21.15 City Pl. des Eaux-Vives 3 022 736 89 20, salle sans entracte

1 journée De Jacob Berger vf 16.20, 18.30, 21.00

=r

De Sean Penn vf 14.30, vo 18.30, vf 21.30

Le renard et l'enfant77

=w

GENÈVE

7=

D'A. Kechiche, vf 14.45, 18.00

La visite de la fanfare

My Blueberry Nights0w

Il était une fois

De V. Bruni Tedeschi, vf 21.00

De M. Nichols, vf 18.30, 20.45 Ciné 17 rue Corraterie 17 022 311 81 80

L'île

=w

Actrices

De Johnnie To, Wai Ka Fai vo 21.00 Titanium World-Dreams SA rue de la Servette 1 022 734 79 10

Sept bennes et un cadavre rr

De Tsai Ming-Liang vo 14.00

Into the Wild

70

D'Eran Kolirin vo 16.45, 18.45

rr

A la croisée des mondes: la boussole d'or

0=

De Chris Weitz, vf 13.00

Alvin et les Chipmunks

`4

De Tim Hill, vf 14.00, 16.15

Astérix aux Jeux olympiques

70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier vf 13.00, 14.30, 16.00, 17.30, 19.00, 20.30, 21.45

Bee movie: drôle d'abeille

`5

De Simon J. Smith et Steve Hickner, vf 13.15

ww

Chambre 1408 De Mikaël Hafstrom vf 18.30, 21.00

0r

D'Isabelle Mergault vf 14.00, 16.15, 18.30, 21.00

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr

De Tim Burton vo 14.00, 16.30, 19.15, 21.45 Pathé Rex Confédération Centre 0900 900 156

De Luc Jacquet, vf 14.00

A la croisée des mondes: la boussole d'or

National Treasure Benjamin Gates et le Livre des secrets 0=

Alvin et les Chipmunks

Le renard et l'enfant77

D'Ang Lee, vo 20.45 Nord-Sud Servette 78 022 733 19 00, salle sans entracte

Enfin veuve

=w

=w

De Chris Weitz, vf 13.30

0= `4

De Jon Turteltaub, vf 13.30, vo 15.15, vf 16.30, vo 18.00, vf 19.15, vo 20.45, vf 22.00

De Tim Hill, vf 13.00

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier vf 13.00, 15.45, 18.30, 21.15

De Joel et Ethan Coen vf 15.30, 18.15, vo 18.30, vf 21.00, vo 21.30

Survivre avec les loups

Bee movie: drôle d'abeille

70

==

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr De Tim Burton, vf 13.00, 15.45, vo 16.45, vf 18.30, vo 19.30, vf 21.15, vo 22.15 Pathé Balexert Av. Louis-Casaï 27 0901 30 20 10

70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier vf 13.30, 16.00, 18.45, 21.30

Chambre 1408 De Mikaël Hafstrom vf 16.30, 21.30

Enfin veuve D'Isabelle Mergault vf 14.45, 17.00, 19.15

Gone Baby Gone De Sean Penn vf 15.00, 18.00, 21.00

La guerre selon Charlie Wilson De Mike Nichols vf 14.00, 19.00

De Joel et Ethan Coen vo 15.00, 18.00, 21.00

De Tim Burton vf 16.15, 19.00, 21.45 Pathé Rialto Bd James-Fazy 33 0900 900 156

The Perfectionist + Bi total yy

Permanent de 10.30 à 23.45h Splendid 1 + 2 Pl. Grenus 3, 022 732 73 73

Astérix aux Jeux olympiques

ww

Lezioni di cioccolato

0r wr 0w

=w

De Claudio Cupellini vo sans s.-t. 18.45

70

rr

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr De Joel et Ethan Coen vf 16.00, 21.15

Una moglie bellissima

Un baiser s'il vous plaît D'Emmanuel Mouret vf 19.00 Cinéma-Théâtre André Dussollier Domaine de Divonne 0033/4 50 40 34 55

FERNEY-VOLTAIRE

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier vf 16.45, 19.15, 21.45

De Ben Affleck, vo 21.30

Into the Wild

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr

`5

De Simon J. Smith et Steve Hickner, vf 13.00

De V. Belmont, vf 13.00, 15.45

Astérix aux Jeux olympiques

Astérix aux Jeux olympiques

De Jon Turteltaub, vf 13.00, 15.45, vo 18.30, vf 21.15

DIVONNE-LES-BAINS

rr

De Leonardo Pieraccioni vo sans s.-t. 16.30 Titanium World-Dreams SA rue de la Servette 1 022 734 79 10

Astérix aux Jeux olympiques

70

De Thomas Langmann, Frédéric Forestier vf 21.00

Cortex De Nicolas Boukhrief vf 19.00

I'm not there

rr

De Todd Haynes vo 18.30

Juno De Jason Reitman vo 21.00 (avant-première)

No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme rr De Joel et Ethan Coen vo 18.30

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street wr De Tim Burton, vo 21.00 Cinés Voltaire La Poterie 0033/8 92 68 00 39

GEX Si c'était lui D'Anne-Marie Etienne vf 20.30 Cinéma-Club 0033/4 50 41 89 49

HOROSCOPE ÉRIC WINKELMANN 021 808 52 16 ADRESSE: Avenue de la Gare 33, CP 385, 1001 Lausanne. Tél. 021 349 44 44. fax 021 349 44 19, www.24heures.ch, 24heures@edipresse.ch ABONNEMENTS: Avenue de la Gare 33, 1001 Lausanne. Suspension et changement d’adresse temporaire: Tél. 0900 924 124 (6 fr. service et appel compris). Gratuit sur www.24heures.ch Autres services: Tél. 0800 824 124 (appel gratuit), fax 021 349 31 69 Tarifs pour la Suisse: TVA incluse, 32 fr. par mois. RÉDACTIONS: Rédacteur en chef (resp.): Thierry Meyer (thierry.meyer@edipresse.ch). Rédacteurs en chef adjoints: Xavier Alonso (xavier.alonso@edipresse.ch), Jean-Marc Sandoz (jean-marc.sandoz@edipresse.ch), Corinne Feuz (corinne.feuz@edipresse.ch). Edition Lausanne et Région: place Pépinet 3, 1001 Lausanne. Tél. 021 349 44 44. Rédacteur en chef régional: Nicolas Verdan (nicolas.verdan@edipresse.ch). Edition Riviera-Chablais: av. des Planches 22, 1820 Montreux. Tél. 021 966 82 82. Rédacteur en chef régional: Patrick Monay (patrick.monay@edipresse.ch). Edition Nord vaudois-Broye: av. Haldimand 6, 1400 Yverdon-les-Bains. Tél. 024 424 84 24. Rédactrice en chef régionale: Isabelle Biolley (isabelle.biolley@edipresse.ch). Edition La Côte: av. Perdtemps 11, 1260 Nyon. Tél. 022 994 40 80. Rédacteur en chef régional: Michel Jotterand (michel.jotterrand@edipresse.ch). MÉDIATEUR: Daniel Cornu (mediateur@edipresse.ch). MARKETING: Florence Ruffetta (florence.ruffetta@edipresse.ch). PUBLICATIONS RÉGIONALES: Directeur: Eric Hoesli (eric.hoesli@edipresse.ch). Directeur commercial: Patrice Matthey (patrice.matthey@edipresse.ch). ÉDITEUR Edipresse Publications SA, avenue de la Gare 33, 1001 Lausanne. Directeur général: Théo Bouchat. Indication des participations importantes selon article 322 CPS: Le Matin SA, Infotec Holding SA «en liquidation», Terre et Nature SA, Agedip SA, Journal de Morges SA, ER Publishing SA, Rhône-Média SA, Jobup Sàrl, Ecran P&P SA, Comfriends SA, Edipresse Luxe SA. PUBLICITÉ: Régie: Publicitas SA. Responsable produit: Armand Goy (agoy@publicitas.ch). Réception des annonces: Lausanne Rue Etraz 4, 1002 Lausanne. Tél. 021 317 81 11, fax 021 317 80 30. Montreux Av. des Planches 22, 1820 Montreux. Tél. 021 966 82 28. Morges Grand-Rue 1, 1110 Morges. Tél. 021 804 18 60. Nyon Av. Perdtemps 11, 1260 Nyon. Tél. 022 363 79 59. Vevey Rue du Simplon 5, 1800 Vevey. Tél. 021 925 29 50. Yverdon-les Bains Av. Haldimand 4, 1400 Yverdon-les-Bains. Tél. 024 426 92 01. Payerne Route d’Yverdon 19, 1530 Payerne. Tél. 026 662 42 82. Petites annonces: Tél. 0848 890 900, fax 0848 890 990. Internet: www.24heurespub.ch Audience REMP: 240 000 lecteurs (MACH Basic 2007-2) Tirages contrôlés REMP. 24H La Côte et région: 12 263 ex. 24H Riviera-Chablais: 18 548 ex. 24H Nord vaudois-Broye: 16 003 ex. 24H Lausanne et région: 42 288 ex. 24H Edition totale: 89 102 ex. Membre de la combinaison TOP 2 Romandie. Nouvelle échelle de rabais Edipresse TOP Conto valable. Mise en garde: une exploitation à quelque fin que ce soit, d’annonces paraissant dans 24 heures, par des tiers non autorisés, notamment dans des services en ligne, est proscrite et sera poursuivie. VC2

Bélier (21.3-20.4) 21.3-31.3: Pluton vous sature encore de ses problèmes; le mieux serait de nettoyer définitivement les scories du passé. 1.4-10.4: Journée féconde sur le plan matériel; ce sera le moment ou jamais de saisir la balle au bon et de signer tous les contrats. 11.4-20.4: Mars vous envoie un aspect très dynamique; vous dégagez une force et un courage que beaucoup vous envieront.

Lion (23.7-23.8) 23.7-2.8: Rien de troublant ne viendra contrecarrer cette période; votre route est dégagée, les étoiles vous laissent en paix. 3.8-12.8: Méfiez-vous des belles promesses et des contrats mirobolants; les petits caractères recèlent peut-être des lacunes. 13.8-23.8: Mars vous donne un moral d’acier et vous autorise de prendre les risques nécessaires; écrasez la concurrence.

Balance (24.9-23.10) 24.9-3.10: Phase de restructuration, au cours de laquelle la planète Pluton vous demande de couper certaines branches mortes. 4.10-13.10: Une phase enviable, amis Balances, qui privilégie les contacts et les tractations; frappez et l’on vous ouvrira. 14.10-23.10: Reprenez-vous en main et abordez les problèmes avec énergie; vous passez facilement l’épaule, allez de l’avant.

Sagittaire (23.11-21.12) 23.11-1.12: Période placée sous la seule influence de la planète Saturne; les choses n’iront pas comme vous le voudriez. 2.12-11.12: Cordialité et entente seront les deux mots-clés du moment; vous maîtrisez définitivement les circonstances. 12.12-21.12: Des confrontations parfois un peu rudes pointent leur nez à l’horizon; tranchez avec vigueur et souplesse, battez-vous.

Taureau (21.4-21.5) 21.4-30.4: Imposez-vous une discipline stricte si vous voulez faire avancer vos plans; misez également sur la longue durée. 1.5-10.5: Les relations avec l’entourage professionnel ou non seront tendues; la faute à Mercure qui signale des mésententes. 11.5-21.5: Vous feriez mieux de laisser tomber les choses si vous avez l’impression que vous poursuivez des buts illusoires.

Vierge (24.8-23.9) 24.8-2.9: Ne vous laissez pas aller à la déprime à cause de quelques contrariétés; vous devrez encore travailler pour atteindre vos buts. 3.9-12.9: Vous aspirez à un changement fondamental de votre situation actuelle, mais ne vous sabordez pas par précipitation. 13.9-23.9: Quelques obstacles et embûches sont à prévoir; montrez-vous combatif, la victoire est au bout du chemin.

Scorpion (24.10-22.11) 24.10-2.11: Rien ne viendra se mettre en travers de vos projets; toutefois, soyez clair dans vos idées et structurez bien vos idées. 3.11-12.11: Beaucoup d’imprévus et de malentendus vous attendent au coin du bois; soyez attentif, ne vous laissez pas démonter. 13.11-22.11: Si vous remarquez quelques problèmes et incertitudes dans le déroulement de vos projets, alors n’insistez pas.

Capricorne (22.12-20.1) 22.12-31.12: Acceptez les réajustements en cours sans vous accrocher aux choses périmées; le futur s’annonce bien meilleur. 1.1-10.1: C’est dans le cadre de vos émotions et de vos amours que vous trouverez le plus de satisfactions; séduisez. 11.1-20.1: Consacrez-vous davantage à votre famille et recentrez-vous sur des atmosphères bienveillantes; humeur en hausse.

Gémeaux (22.5-21.6) 22.5-31.5: Le climat céleste s’oppose toujours à vos désirs et à vos envies; vous rencontrerez encore quelques obstacles. 1.6-10.6: Journée en or massif, dévolue aux déplacements intéressants et aux tractations réussies; beaucoup de fruits en vue. 11.6-21.6: Vous disposez de beaucoup de conviction pour vous imposer; vous avancez, porté par un punch de derrière les fagots. Cancer (22.6-22.7) 22.6-1.7: Livrez-vous à une analyse sans complaisance des faits survenus les mois précédents; vous devriez changer les choses. 2.7-12.7: Les choses pourraient vite changer dans vos rapports avec votre chéri; ce n’est pas encore le moment de tout casser. 13.7-22.7: Journée rébarbative, la Lune déprime le contexte; surveillez vos humeurs et ne rendez pas les autres responsables.

Si c’est votre anniversaire Cette journée vous voit tenir la forme de votre vie, le contexte est chaleureux, tout sourit à votre approche, la confiance en soi revient très vite, tout roule. Vous renaissez de vos cendres dans une atmosphère qui se réchauffe gentiment. Vos négociations prennent aussi un tour intéressant, les contrats proposés porteront leurs fruits dès les semaines qui viennent, signez tout les yeux fermés. Les contacts et le relationnel sont aux petits soins, vous allez obtenir toutes les réponses que vous attendez. Les astres ne manquent pas de vous donner une vivacité d’esprit qui surprendra votre entourage.

Verseau (21.1-19.2) 21.1-31.1: Vous traversez cette période sans histoire, car le ciel brille par sa neutralité; faites ce que bon vous semble, éclatez-vous. 1.2-10.2: Mercure stimule les idées et les tractations; cette planète vous permet de bien faire passer vos messages. 11.2-19.2: Vous aurez l’occasion de montrer les dents et de faire avancer un programme qui roule à plein tube; foncez tout azimut. Poissons (20.2-20.3) 20.2-28.2: Le vilain Saturne vous coince toujours aux entournures; faites contre mauvaise fortune bon coeur, c’est la seule solution. 1.3-10.3: Les circonstances les plus insolites sont à l’ordre du jour, grâce à la planète Uranus qui vous pousse à tout changer. 11.3-20.3: Evitez les rapports de force et les affrontements directs; vous ne disposez pas en ce moment des meilleures armes.


MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

39

LES GENS

Toutes des Mata Hari MODE

DÉMENCE

Papesse de la mode à New York, présidente de l’association des stylistes américains, Diane von Fürstenberg a donné dimanche le la de l’hiver 2008, avec une collection faite pour habiller les espionnes, de Berlin à Shanghai.

PHOTOS SETH WENIG / AP, Peter FOLEY / EPA ET NICHOLAS ROBERTS / AFP

Robe moulante sur imprimé de fleurs noires et fond ivoire.

Sac de voyage en cuir.

Pardessus gris sur robe de satin bleu.

mais le mythique fume-cigarette. Parcourant les rues de Berlin vers un rendez-vous secret, l’espionne n’a qu’une pochette. C’est lorsqu’elle part pour Shanghai qu’elle s’équipe d’un énorme sac de voyage en cuir

fauve. Les accessoires sont signés de la styliste. Une fois arrivée, elle arbore une robe moulante à petit col qui la fait ressembler aux belles Chinoises, fendue sur les côtés et imprimée de larges

fleurs noires sur fond ivoire. En Chine, Mata Hari troque ses manteaux berlinois pour de petites vestes en cuir, qui couvrent des chemisiers d’organza et ponctuent ses jupes crayon en taffetas vert. AFP

année. La chanteuse, qui a eu un comportement de plus en plus surprenant depuis sa rupture avec son ex-mari, Kevin Federline, en novembre 2006, avait été conduite à l’hôpital début janvier après une dispute au sujet de la garde de leurs deux fils.

Un vrai désarroi A la suite de cette altercation, la chanteuse avait perdu son droit de garde et de visite sur Jayden James, âgé de 1 an, et sur Sean Preston, 2 ans. Depuis la séparation du couple, Britney Spears a été vue vêtue d’une minijupe sans sous-vêtements, elle s’est rasée la tête, a roulé sur le pied d’un photographe, a quitté les lieux d’un accrochage ou encore a abandonné sa voiture en pleine circulation parce qu’un pneu était crevé. Récemment, elle a été vue assise en pleurs sur la bordure d’un trottoir. AP

AFP

La chanteuse Britney Spears, placée sous tutelle provisoire après des mois de difficultés personnelles, devra rester deux semaines de plus à l’hôpital psychiatrique de l’Université de Los Angeles, où elle a été internée jeudi. Britney Spears aurait dû quitter l’établissement dimanche, après trois jours d’observation. Mais les médecins ont décidé de la garder, selon un proche de la star, qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat. Selon cette même source, les médecins ont utilisé un article de loi permettant d’interner une personne si elle est gravement dérangée ou si elle représente un danger pour elle-même ou pour les autres. Un tribunal de Los Angeles a examiné hier le placement sous tutelle de Britney Spears, décidé vendredi. C’est déjà la seconde hospitalisation de la star cette

O

uvert par la voix sensuelle et grave de Marlène Dietrich, le défilé baptisé «Affaire étrangère» a permis à l’auditoire de se convaincre, si besoin était, que la femme peut être élégante même en temps de crise, et que les espionnes devaient séduire pour arriver à leurs fins. Dans une salle comble, où l’actrice Susan Sarandon attirait tous les flashs, les tailleurs en tweed ceinturés ont défilé au pas de charge. Coiffées de calots en feutre sur des chevelures abondantes et vaporeuses, les espionnes doivent se protéger du froid avec d’amples manteaux à l’allure militaire, certes, mais à la taille toujours marquée, féminité oblige. Les pardessus sont gris à revers prune, parfois en maille, laissant apparaître une robe en satin bleu, nécessaire pour les métamorphoses. Lesquelles se conjuguent aussi en robes en lamé argent ou or retenues par une seule bretelle, ou par des tenues plus courtes à damiers noir et argent à l’ourlet à franges, auxquelles il manque désor-

Britney internée et sous tutelle

Britney Spears a un comportement de plus en plus surprenant depuis sa rupture avec son ex-mari, Kevin Federline, en novembre 2006.

TÉLÉVISION tsr 1

tsr 2

tf1

france 2

france 3

m6

arte

12.45 Le journal. 13.20 Toute une histoire. 14.20 La vie avant tout. bC 15.05 Tout le monde déteste Chris. bC 15.35 7 à la maison. bC (Saison 6, 17/22). 16.20 Boston Legal. bC (Saison 1, 16/17). Cryogénie. 17.05 Le destin de Bruno. 17.30 Dolce vita. 18.10 Top Models. 6 bC 18.35 Tapis rouge. 18.55 Le journal. 19.20 Météo. 19.30 Le journal. 6 20.10 A bon entendeur. 6 Boissons énergisantes: attention de ne pas vous brûler les ailes!

6.45 Zavévu. 8.00 Les Zozios. 8.25 Quel temps fait-il? 9.15 tsrinfo. 10.10 Mise au point. 11.00 Nouvo. 11.30 Les Zozios. 11.55 Zavévu. 12.20 tsrinfo. 12.45 Quel temps fait-il? 13.20 Le journal. 14.05 tsrinfo. 15.30 Nouvo. 16.00 Zavévu. 17.00 Ça c’est fait. 17.20 Dawson. bC 18.00 Malcolm. bC 18.25 Grey’s Anatomy. bC (Saison 3, 22/25). La vie rêvée. 19.15 Kaamelott. 19.30 Le journal. 6 20.00 Banco Jass. 20.15 Suite nuptiale. Court métrage.

12.05 Attention à la marche! 6 13.00 Journal. 6 13.40 Météo. 6 13.50 Les feux de l’amour. 6 14.40 Séduction meurtrière. 6 Téléfilm de suspense de Dale G. Bradley (USA - NouvelleZélande, 2002, 115 min). Avec Katrina Browne. 16.35 Que du bonheur. 6 16.45 Las Vegas. 6 (Saison 1, 7/23). Le comte de Montecito. 17.35 La Cauetidienne. 6 18.20 Star Academy. 19.05 La roue de la fortune. 6 20.00 Journal. 6

6.30 Télématin. 8.50 Des jours et des vies. 6 9.15 Amour, gloire et beauté. 6 9.40 C’est au programme. 10.50 Motus. 6 11.25 Les Z’amours. 6 12.00 Tout le monde veut prendre sa place. 6 13.00 Journal. 6 14.00 Toute une histoire. 6 15.05 Le Renard. 6 (Saison 28, 5 et 6/10). Le silence coûte cher - Tu ne tueras point. 17.20 Rex. 6 (Saison 7, 5/10). Mauvaises actions. 18.10 Cinq sœurs. 6 18.50 On n’a pas tout dit. 20.00 Journal. 6

12.00 Le 12-13. 13.05 30 millions d’amis collector. 6 13.45 Inspecteur Derrick. 6 (Saison 10, 4/10). L’intrus. 14.45 Sénat info. 15.00 Questions au gouvernement. 6 16.00 Outremers. 6 16.30 Les nouvelles aventures de Lucky Luke. 6 Les Dalton contre Billy the Kid. 17.00 C’est pas sorcier. 6 17.30 Des chiffres et des lettres. 6 18.05 Questions pour un champion. 6 18.40 Le 19-20. 20.10 Tout le sport. 20.20 Plus belle la vie. 6

12.20 Une nounou d’enfer. 6 12.50 Le 12.50 - Météo. 6 13.10 Une nounou d’enfer. 6 13.35 Roman noir. 6 Injection mortelle. Téléfilm. 15.30 Les miracles de Mirella. 6 Téléfilm. 17.05 Smallville. 6 (Saison 3, 21/22). 18.00 N.I.H.: alertes médicales. 6 (Saison 1, 13 et 14/20). Vengeance du passé - Au bout du monde. 19.50 Six’ - Météo. 6 20.05 Ma famille d’abord. 6 (Saison 2, 5/29). Bonjour rondeurs! 20.40 Kaamelott.

19.00 Les palais aquatiques d’Istanbul. Les citernes byzantines et les bains turcs recueillant l’eau de pluie sont à la base du système d’approvisionnement en eau de la capitale turque. 19.45 Arte info. 20.00 Le journal de la culture. 20.15 La mer du Nord (2/2). Des côtes écossaises à l’archipel des Halligen, les vagues de la mer du Nord abritent harengs, phoques, loutres et méduses. 20.59 Thema: Gazprom ou la bombe G.

20.45 Père et maire. 6 Téléfilm sentimental avec Christian Rauth et Sébastien Knafo. Un plus petit que soi. Il y a six mois, Franck Rousseau a été victime d’un accident vasculaire cérébral qui lui a laissé des séquelles handicapantes. Son ex-femme estime qu’il n’est plus en mesure de prendre soin de leur fille et en demande la garde.

20.40 Dangereuse ressemblance. Téléfilm de John Bradshaw (Canada, 2006, 85 min). Avec Mariel Hemingway et Morgan Kelly. Claire est une psychiatre qui élève seule sa fille Emily, depuis la mort de son mari. Emily, devenue adolescente, est un peu difficile. Claire s’occupe d’un patient qui lui confie avoir des difficultés avec les femmes. En fait, il s’agit d’un psychopathe.

20.50 Bridget Jones: l’âge de raison. 6 Comédie sentimentale de Beeban Kidron (G-B Fr. - USA, 2004, 118 min). Avec Renée Zellweger, Colin Firth et Hugh Grant. Vivant une grande passion avec Mark, Bridget Jones commence pourtant à douter. Elle imagine que Mark la trompe avec la belle Rebecca et pense qu’elle ne plaît plus à l’homme qu’elle aime.

20.50 Voici venir l’orage. 6 (2/3). Téléfilm historique de Nina Companeez (France, 2007, 110 min). Avec Arnaud Giovaninetti et Anne Brochet. Comme des milliers de Russes, Tatiana et Leonid ont choisi d’émigrer à Berlin qui, en 1920, connaît une sorte d’âge d’or. Ils y retrouvent des amis et la vie brillante qu’ils menaient avant la révolution.

20.50 Papillon. 6 Film d’aventures de Franklin J. Schaffner (USA, 1973, 145 min). Avec Dustin Hoffman et Steve McQueen. Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, Papillon est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Sur le navire-prison qui l’emmène vers le sinistre bagne de Cayenne, il se lie d’amitié avec Louis Delga, un faussaire.

20.50 Pékin Express, la route des Incas. 6 Jeu animé par Stéphane Rotenberg. Episode 3: en route pour l’incroyable capitale du Brésil, Brasilia. Pour cette troisième étape, les équipes partent à l’assaut de Brasilia, la capitale futuriste du Brésil, bâtie au milieu de nulle part il y a 50 ans. Les équipes sont réveillées à l’aube.

21.00 Le monde selon Gazprom. 6 Documentaire d’Alexandre Dolgorouky (Fr., 2007). Gazprom, conglomérat industriel et financier créé en 1992 sur les ruines du système soviétique, est le premier exploitant de gaz au monde, la plus grosse entreprise russe et l’une des principales capitalisations financières de la planète.

22.25 Infrarouge. Pédophilie: l’Eglise catholique en accusation. Invités: Bernard Genoud, Charles Poncet et Françoise Morvant, notamment 23.30 Le journal. 23.45 Les âmes fortes. Drame de Raoul Ruiz (Fr. Bel. - Sui., 2001, 105 min).

22.10 Toute une histoire. Talk show présenté par Jean-Luc Delarue 23.05 Sport dernière. 23.15 A bon entendeur. 6 (R). Boissons énergisantes: attention de ne pas vous brûler les ailes! 23.45 Infrarouge (R). 0.45 Le journal. 6

22.50 Pascal, le grand frère. 0.20 Les piégeurs (Saison 1, 9/9). Terrain vague. 1.15 Les piégeurs (Saison 2, 1/8). Descente aux enfers. 2.15 Star Academy (R). 3.05 Reportages. 6 (R). Mini Miss... rêve de petites filles. 3.30 Sur les routes d’Ushuaïa. 6

22.40 Faites entrer l’accusé. 6 Charles et Christophe Cretello, double détente. 0.10 Journal de la nuit. 0.35 Histoires courtes. 6 Cycle «Initiations». 2.00 Science, on tourne (R). 2.50 Métiers dangereux et spectaculaires. 6 Documentaire.

23.20 Soir 3. 23.45 Ce soir (ou jamais!). Revue de presse d’actualité. Invités : Juliette, Marc Fumaroli, Jérôme Savary, François d’Orcival et Jean-Pierre Le Goff. 1.05 NYPD Blue. 6 (Saison 6, 5/22). Cœurs et âmes.

22.40 T’empêches tout le monde de dormir. Invités: Rama Yade, Isabelle Mergault, Jocelyn Quivrin, Alice Taglioni, Daniel Darc, Luc Besson, Dikeuss et Didier Barbelivien. 1.20 Capital. 6 (R). Habiter en centre-ville: qui peut encore se le permettre?

22.30 Le prisonnier du Kremlin. 6 Documentaire. 23.00 Les trois chambres de la mélancolie. Documentaire. 0.45 Les Gueules noires. Chronique de Marianne Tardieu et Rodolphe Bertrand (France, 2007). 1.25 Kennedy-Oswald (R).

chaînes régionales TVRL 6.00 INFOREGION. Journal de la veille. 6.20 SPORTGREGION. L’actualité sportive du week-end. 6.30 Osmose. Chirurgie de l’aorte. 7.00 Boucle jusqu’à 9h30. 9.30 Grand Conseil vaudois. 12.00 Boucle jusqu’à 14h. 14.00 Grand Conseil vaudois (suite). 18.00 INFOREGION. Journal d’informations quotidien. 19.30 Conseil communal de Lausanne. En direct. Depuis l’Hôtel de Ville. Suivi de INFOREGION, La Caméra en balade, Mon p’tit coin de paradis et Préface...

ICI TV

Canal NV

Max TV

Canal  9

14.00 Séance du Grand Conseil. Depuis Lausanne. 17.00 Interruption des programmes. 19.00 L’Info. 19.15 Caméra en balade. 19.25 Préface. Invité: Daniel Pennac. 19.45 Mon p’tit coin de paradis. Au Flon. Invitée: Céline Baillod. 20.00 L’Info. 20.15 Caméra en balade. 20.25 Préface. 20.45 Mon p’tit coin de paradis. Au Flon. 21.00 L’Info. 21.15 Caméra en balade. 21.25 Préface. Invité: Daniel Pennac. 21.45 Mon p’tit coin de paradis. Au Flon. Invitée: Céline Baillod. 22.00 L’Info. 22.15 Caméra en balade. 22.25 Préface. 22.45 Mon p’tit coin de paradis. Au Flon. 23.00 L’Info. 23.15 Caméra en balade. 23.25 Préface.

12.00 Actualité Régionale. 14.00 Grand Conseil Vaudois. 17.00 Eco.Décode. Palaces et spa (n°4). 17.30 Denis Martin sonne toujours deux fois. Invité: Franck Bouroullec. 18.00 Chiens-Chats Etc. 18.30 Confidences. Invitée: Magali Di Marco Messmer. 19.00 Actualité Régionale. 19.30 Osmose. 20.00 Préface. Invité: Daniel Pennac. 20.30 Actualité Régionale. 21.00 Jonctions Magazine. Femme pasteure, une vocation au quotidien. 21.30 La Limousine. Invité: Patrick Fiori. 22.00 Actualité Régionale. 22.30 A la découverte des eHnv. 23.00 Actualité Régionale. 23.30 Les Fugues franco-suisses. La route de la lumière.

8.00 Info-Région. Après l›Info-Région: Plan large et B-Roll EPFL. 10.00 Deltavision. Foi et politique avec Claude Ruey. 12.30 Info-Région. 13.30 Osmose. Chirurgie de l’aorte. 15.00 Notre Région. Lonay: soirée «Meilleurs talents 2008» à La Gracieuse. 19.00 Info-Région. 20.00 Deltavision. Foi et politique avec Claude Ruey. 20.30 Zoom sur les métiers. Technicien en denrées alimentaires. 20.45 ECO. decode. Palaces et spas, le top (2/4). 21.00 Jonction Magazine. Femme pasteure, une vocation qui se vit au quotidien. 21.30 Osmose. Chirurgie de l’aorte.

12.00 Nouvelle diffusion des émissions du lundi soir. 13.00 Nouvelle diffusion des émissions du lundi soir. 18.00 Le journal et la météo. 18.20 L’agenda. Les meilleurs rendez-vous culturels de la semaine. 18.30 L’entretien. 18.50 Passé, présent. 19.00 Toutes les heures, nouvelle diffusion des émissions du soir. Plus de détails sur câblotexte, télétexte ou www.canal9.ch.

NRTV 6.05 Ma boîte à outils. 6.20 La caméra en balade. Prix de Lausanne. 6.30 Osmose. Chirurgie de l’aorte. 7.00 Rediffusion de la boucle jusqu’à 9h. 9.30 Grand Conseil Vaudois. 12.00 Rediffusion de la boucle jusqu’à 14h. 14.00 Grand Conseil Vaudois. 18.05 Parlons peu, parlons bien. 18.25 Préface. Invité: Daniel Pennac. 19.00 Rediffusion de la boucle jusqu’à 2h.


40

LE PORTRAIT

MARDI 5 FÉVRIER 2008 24 HEURES

Ailleurs et ici, Paola Ghillani, manager d’un monde meilleur MADELEINE VON HOLZEN

U

n diable rouge lorgne à travers les vitres. Les murs peints de la cage d’ascenseur font monter le visiteur de l’enfer au paradis. Une ancienne imprimerie rachetée par un mécène passionné d’opéra, un mobilier d’artistes ou de jeunes créateurs, des couleurs, des tableaux: Hornbachstrasse 50, à Zurich, héberge de nombreux talents. C’est là que Paola Ghillani, celle que les Suisses connaissent pour avoir développé le label Max Havelaar est venue poser son bureau. L’endroit lui sied à merveille. Et c’est donc là que son rêve d’enfant a pris corps. Créer une entreprise. «Vous savez, je n’y ai pas cru jusqu’au dernier moment. Même lorsque des sociétés m’ont sollicitée, je doutais encore.» Cette femme, chouchou des Romands dans les sondages et qui a figuré parmi les quelques dizaines de jeunes dirigeants de la planète choisis par le World Economic Forum, fait partie de plusieurs conseils d’administration, mais ne vit d’aucune certitude. «La seule constante, dans le monde, c’est le changement.» Au Registre du commerce, Paola a choisi la compagnie d’amis, en un joli «Paola Ghillani Friends». De fait, une seule table dans une grande pièce occupée par d’autres entrepreneurs indépendants. Pour éviter de se charger financièrement et pour travailler en réseau. Où est né le besoin d’éthique? Elle cherche par la fenêtre. «Cela peut paraître bateau, mais mes parents ont vécu la Seconde Guerre mondiale, enfants, et ils étaient issus de familles simples.» Son père italien est venu en Suisse pour former des mécaniciens. Sa mère couturière raccordait

1963 Naît à Monthey, trois frères et sœurs. Formation de pharmacienne, complétée en gestion d’entreprise, à l’IMD. 1999 Est nommée CEO de la Fondation Max Havelaar. Puis présidente de la Fair Trade Labeling Organisations (FLO), l’organisme qui régit sur un plan international les labels du commerce équitable. 2000 Désignée «Global Leader of Tomorrow» par le World Economic Forum, Davos.

les fins de mois et tenait le foyer magistralement. Les enfants se sont bien moqués, parfois, de leurs histoires de guerre. «Mais nous avons compris le goût et le respect de la vie.» La vie, d’ailleurs, elle l’a d’abord approchée scientifiquement, suivant des études de pharmacienne. Pour justifier son ascension rapide au marketing chez Ciba, malgré un «style de management très différent» de ses collègues directeurs, Paola Ghillani s’en remet un peu à la chance: «J’ai été la bonne personne au bon endroit au bon moment.» Pas plus que ça? «Cela ne veut pas dire que je n’aurais pas été attendue au contour si je n’avais pas apporté plus que les résultats attendus. De toute façon, même lorsque les choses allaient bien, j’ai été attendue au contour.» Elle en rigole, et pourtant. Après avoir

2005 Siège au Comité international de la Croix-Rouge, ainsi que dans divers conseils d’administration et comités d’experts de fonds d’investissements éthiques. 2005 Le 1er septembre, crée sa propre entreprise, Paola Ghillani Friends SA.

«Ce n’est peut-être pas bienvenu pour une femme de le dire, mais j’aime vraiment la stratégie, j’adore même»

(avec les majuscules) et à l’environnement. Des PME, quelques multinationales, des dirigeants de sociétés dans la production et dans les services ont compris que le modèle est applicable. «En réalité, j’ai plus d’impact aujourd’hui. Car le développement durable peut se réaliser partout. Pas seulement dans les échanges Nord-Sud.» Ce qu’elle aime: développer des projets qui ont un impact. «Ce n’est peut-être pas bienvenu pour une femme de le dire, mais j’aime vraiment la stratégie, j’adore même.» Le global, l’holistique, dit-elle, «et mener des troupes», s’amusant de ses

donné un véritable essor au label, Paola Ghillani avait été remerciée par la Fondation Max Havelaar pour «divergences de vues». Les courbes des ventes des produits labellisés se sont méchamment aplaties depuis son départ. Mais aujourd’hui, Paola Ghillani fait d’autres heureux. De son message et de son charisme, de ce commerce équitable qu’elle a incarné, sont nées des envies. Faire des profits qui bénéficient à l’«Etre Humain»

MÉTÉO -3°

La neige a fait son apparition jusqu’à basse altitude lundi matin, mais elle ne s’est réellement imposée qu’au-dessus de 700 à 800 mètres. Pour ce qui est de ce mardi, la matinée s’annonce assez ensoleillée malgré des passages nuageux déjà denses le long du Jura. Le ciel se couvrira ensuite dans l’après-midi et quelques gouttes ne sont pas exclues sur le nord de la région. Le soleil résistera en revanche bien dans les Alpes. Un net redoux se fera sentir à toutes les altitudes. Le sud-ouest se lèvera en cours de journée.

MÉTÉONEWS

-2° Sainte-Croix

-3°

-3°

-2°

-4°

Neuchâtel 7°

Vevey Montreux

-6°

Jeudi -3°

10°

(70%)

-2°

(65%)

-2°

-1°

Dimanche(60%) -2°

Martigny

-7°

-3°

Grand Saint-Bernard 2°

-2°

Zurich 7° Lucerne 7°

Saint-Gall 6°

Coire 8°

Lugano 9°

Villars

-3° Samedi

lu 4

Schaffhouse 7°

Genève 8°

Dans le monde aujourd’hui

Sion

Vendredi (70%)

di 3

Sion 7°

-3°

° Après-midi

sa 2

Lausanne 7°

Thonon

° Matin

ve 1er

Berne 7°

Château-d’OEx

Evolution pour les jours prochains (% de fiabilité)

je 31

Bâle 9°

Lausanne

ma 29 me 30

Genève

1003.79 m

-5°

Delémont 9°

Aigle

Mercredi (75%)

Fribourg

Bulle

Nyon

-1°

-2°

Moudon

2007 2006

En Suisse aujourd’hui

Bière

-1° 07h11 15h45

Payerne

Lacs

Préalpes, Alpes

Echallens

-2°

1° OSO 20/40 km/h

Vallorbe

Morges

Plateau, Léman

2008

-2°

Yverdon-les-Bains

Le Sentier

°C Vent moyen/rafales Niveau 5° SO 15/30 km/h Léman 371.92 m 5° Neuchâtel SO 10/25 km/h 429.02 m

Source: MeteoSuisse

10°

Morat

Ephéméride: mardi 5 février

Lune Lever Coucher

15°

La Chaux-de-Fonds

Puis... Passage à un temps assez ensoleillé jeudi. A partir de vendredi, bien ensoleillé après dissipation des grisailles sur le Plateau et le bassin lémanique. Il fera à nouveau très doux. 36e jour de l’année. Agathe

0° Neuchâtel

Demain Mercredi, temps nuageux et venteux avec quelques averses, surtout le matin. Neige dès 1200 à 1600 mètres.

Jura, 4° 1000 m

Retrouver les chroniques de Paola Ghillani sur www.lesquotidiennes.ch

Lausanne: comparatif 2006 à 2008 Bienne

VINCENT DEVANTAY

Joux

ZURICH, LE 29 NOVEMBRE 2007, PHOTO FLORIAN CELLA

Températures maximales

Embellie passagère

Soleil Lever 07h52 Coucher 17h42

intonations militaires. Mais l’objectif de cette Gruérienne est toujours le même: le concret, le changement, la réalisation de ses projets. Démontrer que c’est possible, que le rêve peut devenir réalité. Pour sortir, c’est sûr, mieux vaut prendre les escaliers. Question de rester dans la douceur des couleurs pastel du paradis. Celles qui permettent de croire en un monde meilleur. Au rez-de-chaussée une jeune femme chante. £

ENTREPRENANTE Celle que les Suisses connaissent pour avoir développé le label Max Havelaar dit avoir davantage d’impact avec Paola Ghillani Friends, la société qu’elle a créée.

Amsterdam pluie éparse Athènes ensoleillé Bangkok éclaircies Barcelone beau temps Berlin averses éparses Bruxelles pluvieux Florence éclaircies Le Caire beau temps Lisbonne éclaircies pluvieux Londres Los Angeles beau temps Miami beau temps éclaircies Milan

8° 16° 29° 13° 6° 8° 12° 21° 14° 14° 11° 26° 9°

Montréal neige Moscou éclaircies New York pluie éparse Nice bien ensoleillé Paris faible pluie Rio de Janeiro forte pluie Rome ensoleillé Stockholm éclaircies Sydney orageux Tokyo éclaircies ensoleillé Tunis éclaircies Venise très nuageux Vienne

3° -2° 12° 15° 12° 23° 12° 4° 30° 8° 16° 11° 6°


24 Heures