Page 24

culture

VERDICT . . .

[

La sélection culturelle et subjective de la rédaction

cinéma

musique

SUZANNE

ALTERNINE

KATELL QUILLEVÉRÉ JANVIER 2014

2.0

JUIN 2013

Avec 2.0, les rennais d’Alternine revisitent les fondamentaux du punk. Il y a dans leur son rageur et sans concession quelque chose comme une mise en abyme du rock métal et indé des années 90. Un son épuré, cathartique, une fureur non filtrée. La voix d’abord chaude et enveloppante de la chanteuse Laetitia Jéhanno est un mirage : elle vient se briser contre les martellements de Jean-Félix Hautbois à la batterie, et les mélodies froides et perçantes de la basse de Julien Névo et des guitares de Benoît Toquet et Maxime Pouteau. Chaque son est une nécessité et 2.0 est une musique de l’instant, du primordial, du viscéral qui saisit les entrailles. Music for (most of) human, indique le site internet d’Alternine... Music (terribly) human. I ANNAÏG COMBE

Il y a Suzanne, fragile et rêveuse puis Marie sa sœur, son pôle et son équilibre malgré des intérêts et préoccupations différents. Pour les accompagner et les soutenir dans leurs vies il y a Nicolas, leur père routier. La maman ayant disparu prématurément, le papa plein d’amour pour ses deux filles est aussi démuni que désarmé pour veiller sur elles. Mais voilà Suzanne est comme absorbée par les évènements qu’elle vit avec intensité. Sans bien comprendre les raisons de ses choix, elle veut vivre. Très jeune elle tombera enceinte. Comme prédestinée à la tragédie et n’aspirant qu’à l’amour, elle suivra un jeune voyou quitte à abandonner son jeune fils et sa famille. Cette fuite en avant la conduira en prison. Les sacrifices ne sont pas mesurés chez Suzanne. C’est l’amour qui la guide. L’instabilité et les erreurs ne racontent rien d’autre que la noirceur intériorisée par cette définitive romanesque qu’est Suzanne. Durant une vingtaine d’années, la réalisatrice Katell Quillevéré cueille les moments de la vie douloureuse d’un triangle familial. Les deux actrices Sara Forestier et Adèle Haenel sont tout simplement remarquables de sincérité et proposent un jeu épuré, touchant et qui favorise l’intensité dramatique qui fait la force du film. I CÉLIAN RAMIS

DVD Livre CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT PAOLO VIRZI JANVIER 2014

Guido et Antonia, que tout oppose, forment un couple fort et énergique. Lui, timide, cultivé et pragmatique, elle frénétique, angoissée et créative. La passion les réunis et leur vie est à leur image, irrégulière et décalée. Lui travaille la nuit dans un hôtel et la rejoint au petit matin afin qu’elle, à son tour, se rende au sien. Ce couple très attachant que Paolo Virzi nous permet d’observer de près nous renvoi à nos propres angoisses existentielles et pressions sociales. C’est dans le désir et le besoin aussi soudain qu’inattendu d’avoir un enfant que naîtra une fêlure. Au-delà du problème de l’infertilité et des protocoles médicaux qui l’accompagnent, il est plus question au sein de ce couple aussi excentrique que génial de pouvoir assumer ou pas une différence de plus. Leur environnement est-il plus hostile que dissuasif face à ces différences sur lesquelles s’est construit leur amour ? Un amour en danger mais pour lequel nos deux protagonistes vont réellement être prêts à s’interroger, quitte à ne rien s’épargner. Au chapitre de l’antithèse, Paolo Virzi nous rappelle que la vie n’est ni linéaire, ni un itinéraire tout tracé et c’est bien en cela que réside toute la beauté de celleci. Ainsi chaque jour nous offre la possibilité de l’aimer d’un bonheur jusque-là inconnu. I CÉLIAN RAMIS

janvier 2014 / yeggmag.fr / 24

]

Livre

CES GENS QUI S’EXPRIMENT LE BLEU DES ÉTOILES SEPTEMBRE 2013

Deux slameurs, Chantal Metzger-Roca et Max’rime, deux graffeurs Dyer et Jocks, et une plasticienne, Pauline Guiho Blanchard, s’expriment. Ecrivent pour les uns, dessinent peignent et collent pour les autres. Assemblent ensemble mots et images pour une envolée poétique sur le thème de la ville. Routine de la ville, beauté et laideur du quotidien. Ces gens qui s’expriment est un beau livre, une oeuvre à part, à lire, à contempler, mais à écouter aussi (on trouve une clé USB en dernière page, pour une lecture des textes par les slameurs). Le Bleu des Etoiles, maison d’édition rennaise associative créée cet été, a fait un pari formidable et un choix de qualité avec ce recueil de slam, de graffitis, de peintures, dessins et collages. Editeur à suivre : « Parce que l’on veut créer, parce qu’on se dit que tout est possible, parce que l’on refuse de rentrer dans les cases, parce qu’on veut toujours plus ». I ANNAÏG COMBE

YEGG JANVIER 2014  

Féminin rennais nouvelle génération

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you