__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Jacques Domeau Alain Roux

Rencontres photographiques d'Acigné

Nelly Kerfanto Christophe Le Dévéhat Elodie Guignard 2002 >> 2007


L’échange et la mémoire

L

es Rencontres photographiques sont nées de la volonté de la ville d'Acigné de développer une action culturelle sur le thème de l'image. Il s’agissait bien sûr de favoriser la création, mais aussi de permettre l'expression photographique conjointe des professionnels et des amateurs. Provoquer des échanges avec la population, sensibiliser le public aux techniques photographiques, telles furent les missions confiées, année après année, aux artistes accueillis en résidence dans notre commune. De 2002 à 2007, cinq éditions des Rencontres photographiques se sont succédé avec, à chaque fois, un photographe différent. Chacun d’eux a mené, à sa façon, un travail de création autour de l’image en s’attachant à faire participer habitants et associations. L’objectif était aussi de contribuer à construire une mémoire visuelle et collective d’Acigné en ce début du 21ème siècle. Démarche scrupuleusement suivie par nos cinq invités comme a pu le constater le public acignolais lors des expositions organisées à l’issue de chaque résidence. Ce furent des moments de partage qui permirent à la population de redécouvrir son visage, parfois sous un angle insolite. Il fallait aller plus loin. La commission culture a décidé de rendre cette mémoire plus visible et plus durable. D’où la décision d’éditer ce livre qui retrace les cinq résidences. Les artistes et une sélection de leurs meilleurs clichés y sont présentés dans l’ordre chronologique. Ces pages témoignent d’une manière émouvante de la diversité des sensibilités et du regard que les photographes ont porté sur nous. Bernard CORLAY Adjoint à la culture, l'animation et à la communication


Rencontres en Acigné,

impressions rétiniennes, j'avance, comment rendre compte ?

J'avance sur la toile de ma mémoire, en d'autres lieux, d'autres visages,

surimpression, j'avance, voyageur en

relief, entre rencontre et solitude, me frayant un passage, j'entends sonner l'heure du clocher, je m'éveille de

moi-même et je regarde le monde autour de moi, empli maintenant de vie et d'humanité routinière.

Jacques Domeau >> 2002


Freddy


En 2003, lorsque la mairie d’Acigné m’a passé commande d’une série d’images sur son

territoire, je me suis muni d’une carte de la commune et je suis parti faire le tour du propriétaire.

Les photographies qui découlent de cette quête sont tout sauf spectaculaires.

Je me suis attaché à prendre des motifs désuets que l’on ne prend même plus la peine de regarder tant ils se confondent dans le paysage.

Pourtant, que de petites histoires derrière chaque image.

Il a bien fallu que quelqu’un un jour achète cette caravane avant qu’elle ne finisse au milieu d’un sous-bois. Cette haie déplumée est le fruit de la main de l’homme (ou

plutôt de son taille-haie), le camion-citerne a certainement transporté des dizaines de milliers de litres de produits inflammables avant de se retrouver relégué dans un coin de cette station-service.

Et d’autre part, cinq ans après ces prises de vues, le panneau « Les Onglées » est-il toujours en place ? Qu’en est-il de cet abribus, les écoliers peuvent-ils maintenant se mettre à l’abri plus confortablement ? Le poteau en ciment qui soutient les barbelés

a-t-il fini par rendre l’âme ? De belles limousines américaines se trouvent-elles dans ces deux garages à l’abandon ?

Mes images ne vont pas bien sûr changer la face du monde : juste interpeller quelques personnes un peu curieuses. Bonne promenade.

Alain Roux >> 2003


Les enfants font la couleur de la vie… Depuis près de vingt ans, je me rends chez les gens qui veulent bien me recevoir pour les photographier. Uniquement dans leur lieu de vie. J’ai emprunté cette démarche à

la grande photographe américaine Diane Arbus (1923-1971). Comme elle, je « prends contact avec mes sujets et demande un rendez-vous pour aller chez eux ».

Ma démarche se situe donc exclusivement dans le théâtre de l’intime. Il s’agit aussi

pour moi de constituer un corpus d’images qui proposerait un véritable témoignage sur notre changement de siècle.

Techniquement, je travaille sur les notions de miroir, de reflet et de transparence. Les reflets m’aident à fabriquer ma photographie. L’image devient « l’image de l’image » afin de proposer différents niveaux de lecture.

Commune rurale au départ, Acigné est devenue une petite ville en pleine expansion. En quelques décennies, la population a évolué de manière significative. L’idée de

constituer une mémoire photographique de ses habitants m’a immédiatement séduite.

Pendant plusieurs mois de l’année 2004, j’ai donc posé mon regard sur les Acignolais

et Acignolaises. J’ai constaté qu’au-delà des petits soucis et des gros drames, la vie

débordait de partout. Et j’ai trouvé la confirmation que les enfants font la couleur de la vie…

Nelly Kerfanto >> 2004 / 2005


Vue(s) d'ici

une résidence à Acigné. Ici je n'ai aucune mémoire… Armes et bagages.

D'abord, construire l'outil. Ce sera mon chapiteau, montreur d'images, montreur d'oiseaux.

C'est une caisse vide, un petit théâtre de 30 sur 40 cm, sous un drap noir. Rien de funèbre, une sorte d’énigme d'Isidore Ducasse. Cela prend la forme d'une valise. En photographie, on appelle aussi ça une chambre ; la valise et la chambre ; me voilà prêt au voyage. Ici, je n'ai aucun souvenir…

Construire, bâtir, élever, préserver…, habiter.

Habiter le quartier des photographes, rue Brassaï…, rue Newton. Ici on dit « cité dortoir », mais, dormir, il y a encore des rêves, une mémoire à inventer !

Je ne me souviens jamais de mes rêves… alors les photographier ! Parcourir le paysage qui s'offre à vous, et se raconter des histoires pour raconter l'histoire et les fictions qui s'y tissent. Il y a encore une mémoire archaïque qui traîne ici et là, dans les recoins, le secret des jardins. Une source.

Ici, en passant, quelques images déposées en creux au fond de l'œil, retenues sur les papiers sensibles. Remplir la valise avant de repartir.

Tout au plus quelques traces. Les montrer dans cette vieille boutique à l'abandon du vieux centre,

pour habiter à nouveau les murs, ceux qui voyaient, coïncidence, 80 ans auparavant le bijoutier du lieu faire le photographe pour le village.

L'endroit s'ouvre derrière, sur le jardin que j'avais découvert au tout début ; au fond le cerisier est chargé de fruits mûrs. Je m'en souviens. Christophe Le Dévéhat, décembre 2008

Christophe Le Dévéhat >> 2006


A travers le feuillage est une série d'images réalisées au cours d'une

résidence artistique qui s'est déroulée à Acigné entre juin et septembre 2007. Ces photographies ont ensuite été exposées, du 15 au 27 Octobre au 7 rue de Calais. Cela fait plusieurs années que je mène un travail

photographique autour du corps, de l'humain, de la nature. Ma démarche

est fondée sur l'observation des gestes et des attitudes. Le moment de la

prise de vue est un moment fragile, où le corps est là, très présent à la nature qui l'entoure, mais à la fois ailleurs, dans un monde de fantaisie et de merveilleux. De plus en plus mises en scène, mes images racontent des histoires. Ces histoires, chacun peut se les approprier en y apportant

ses propres références, son propre imaginaire. A travers le feuillage est aussi le fruit d'une rencontre avec les jeunes d'Acigné.

En proposant aux adolescents de l'école ABC Danse et de la troupe de théâtre "Les Arlequins" de poser, j'ai pu aller loin dans la mise en scène et

le jeu, tout en abordant à nouveau tous les thèmes qui me sont chers. Je

me suis promenée avec chacun de ces jeunes pendant des heures dans la

nature acignolaise, munie d'un sac rempli de costumes et d'accessoires. Lorsque j'avais trouvé l'endroit idéal, je sortais tous les costumes et imaginais des personnages ou des situations souvent étranges.

Cette expérience fut très riche tant au niveau humain qu'artistique. La liberté de création que m'a laissée la mairie d'Acigné, m'aura permis de mettre en images des imaginaires.

Elodie Guignard >> 2007


Alain Roux

Né en 1956 à Paimpol Entre en photographie en 1979 Vit et travaille à Berlin

Jacques Domeau

Né en 1962, vit à Rennes, explore la photographie dans tous ses états, du noir et blanc à la couleur, pour des vagabondages visuels entre imaginaire et réalité. Expositions Le Chercheur d'Art (Rennes) Affichage avenue Winston Churchill (Villejean, Rennes) Artothèque de Vitré(en compagnie d'Alain Roux) Galerie de la Présidence de Rennes II La Criée centre d'art contemporain (Rennes, exposition collective)

EXPOSITIONS > 2008: Voyage à Paimpol Photoplatz im Hotel Bogota, Berlin. Europäischer Monat der Fotografie Photographie et Film > 2006 : Sheffelstraße 3  En Mai à la librairie Le Chercheur d’Art à Rennes Novembre : Photoplatz im Hotel Bogota, Berlin. Europäischer Monat der Fotografie > 2004 : Les Etrangers  Espace Peiresc de Toulon Galerie photo du Parvis d’Ibos > 2003 : Les Etrangers  Librairie Le Chercheur d’Art, Rennes > 2003 : Paysages d’Acigné  Salle Annie Brown, Acigné > 2003 : Petites fictions  Artothèque de Vitré, avec Jacques Domeau. > 2003 : Faiseurs d’histoires Galerie du TNB à Rennes. Exposition collective, œuvres du FRAC. > 2001 : Les Affinités Electives Le Bon Accueil à Rennes. Exposition collective.

> 2000 : D’EUX Galerie de la Présidence, Université Rennes 2 > 2000 : Dehors/Dedans   MJC La Paillette de Rennes En collaboration avec le sculpteur Vincent Brodin. > 1993 : Le Havre, Les Açores, New York   Centre Culturel Le Triangle, Rennes ACQUISITIONS > FRAC Bretagne, 4 photographies de la série D’EUX  > Artothèque de Vitré 3 photographies de l’exposition  petites fictions CATALOGUE Le Havre, Les Açores, New York, 1993

Nelly Kerfanto

Travaille depuis près de 20 ans sur la représentation des gens chez eux (ethnophotographie). Depuis quelques années, elle anime régulièrement des ateliers de photographie pour le Centre d’information sur l’urbanisme de Rennes.


Christophe Le Dévéhat

Né en 1967, a d'abord commencé par le dessin, puis la peinture. Étude aux Beaux-Arts de Rennes. Photographe tardif. Créateur associé de feu le journal culturel La Griffe pour lequel il réalise de nombreux portraits, photos de spectacles, de concerts. Quelques pochettes de disque, pour Red, Laurent Korcia, Hyppolyte Luka... Photos pour Rennes Métropole. Ouvrage collectif : Via Rennes, Les Editions de Juillet, 2005. Et du désordre dans les valises.

Elodie Guignard

Née le 13/01/79 diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, avec les félicitations du jury vit et travaille à Rennes comme photographe indépendante http://eloguignard.free.fr/ ExpositionS > 2008 : Conches-en-Ouche. > 2008 : Château de la Groulais, Blain, biennale photographique. > 2008 : La nuit, je dors, espace LTM, Rennes. > 2007 : A travers le feuillage, Acigné, images réalisées au cours d’une résidence à Acigné. > 2006 : Biennale photographique de Conches-en-Ouche.

> 2005 : L’extrême familier, projection, Voies Off, rencontres internationales de la photographie, Arles. Prix et bourses > 2006 : Prix de la biennale de Conches-en-Ouche autour du portrait. > 2006 : Bourse Déclics Jeunes de la fondation de France, pour un travail photographique en Inde. > 2005 : Coup de cœur, 27ème bourse du talent http://www.photographie.com


Remerciements aux personnes, aux commerçants, aux écoles et aux associations, notamment le Club Photo d’Acigné, qui ont contribué à la réussite des cinq résidences.

Les Editions de Juillet 16, rue du Landrel - 35135 Chantepie www.editionsdejuillet.com

Création & maquette : Yves Bigot Achevé d’imprimer sur les presses de Chat Noir Impressions Editeur : 2-952a3336 - ISBN : 2-9523336-9-6 Quatrième trimestre 2008


Profile for yves bigot

Résidences photographiques d'Acigné  

5 années de residences photographiques à Acigné (35)

Résidences photographiques d'Acigné  

5 années de residences photographiques à Acigné (35)

Profile for ybig
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded