Issuu on Google+


ya pa s de s e omair e on l’a ma nge!


edito edito

J’ai fini ma énième relecture du dernier Full et dans l’attente du prochain numéro, je finis par allumer ma télé...

Là, avachi devant mon poste, je zappe, je zappe, je zappe et le constat est évident, les gens ne pense qu’à ça...!! Ouuuui! Qu’à ça! la bouffe, la bouffe, la bouffe. Masterchef sur TF1, Bon appétit et Côté cuisine sur France 3, Les escapades de Petitrenaud sur France 5, Un diner presque parfait, Top Chef et Cauchemar en cuisine sur M6, Hell’s Kitchen sur W9, un chef à ma porte sur Gulli etc...

Je ne suis pas certain que le cœur de cible du Full soit la fameuse ménagère de moins de 50 ans mais ne diton pas qu’un cuisinier sommeille en chacun de nous. Le Full n’est jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction, alors une fois n’est pas coutume, nous serons cette fois dans la tendance et toujours dans la bonne direction! En espérant que cette nouvelle formule de Full sera à votre goût. Pour en terminer avec cet édito, je vous laisse méditer cette citation du grand philosophe Patrick Sébastien: « La pauvreté c’est bouffer des nouilles, la richesse déguster des pâtes » Alors, dégustons ce nouveau Full et comme le dirait Joël Robuchon avec son petit cheveux sur la langue so sexy: « ...et bon appétit biensssssur... »!! Jérémy, El Papou!


fullCulture

A

Le LAC DES CYGNES

vant les vacances, une cinquantaine de lycéens ont été emmenés par l’animatrice culturelle, à La Coursive pour voir « Le Lac Des Cygnes ». Le ballet classique Russe, a été initialement présenté dans le Bolchoï au XIXe siècle par cinquante cinq danseurs du Ballet de l’Opéra National Tchaïkovski de Perm. Selon le programme, la compagnie « est l’un des plus prestigieux instituts artistiques de la Russie », et est particulièrement connu pour ses opéras et ballets de Tchaïkovski. « Le Lac Des Cygnes est incontestablement le ballet le plus connu et le plus populaire au monde, » dit le programme. « Le Lac Des Cygnes » est une histoire d’amour dont les personnages principaux sont un prince, un cygne et un sorcier. Ce ballet est divisé en trois actes suffisamment simples aux yeux d’étudiants non expérimentés en dance ou ballet. Le public que j’ai interrogé a apprécié. Des filles ont même trouvé le prince très séduisant… D’autres ont adoré le suspense du premier et troisième acte mais ont trouvé le deuxième ennuyant. Pour la plupart, c’était la première occasion de voir un ballet professionnel, au prix de cinq euros alors que les billets vendus au grand public valait trente et un euros. Un petit bémol ceux qui s’étaient assis sur les sièges latéraux et sur les escaliers n’étaient pas très confortablement assis pour deux heures et demie donc ravis à l’arrivée des deux entractes !

T

he classic Russian ballet, first presented by The Bolshoi in the 19th century, was performed by 55 dancers of le Ballet de l’Opera National Tchaikovsky de Perm. According to the program, the company “is one of the most prestigious artistic institutes in Russia” and is particularly known for the operas and ballets of Tchaikovsky. “Swan Lake is incontestably the best known and most popular ballet in the world,” the program said. “Swan Lake” is a love story involving a prince, a swan and a witch. The story is told in three acts and was simple enough for students to understand. Those with whom I spoke after the performance enjoyed it. Some of the girls found the prince sexy. Some said they liked the suspense of the first and third acts but found the second act boring. For most of the students it was the first opportunity to see a professional ballet company, and they were able to do so for 5 Euros when tickets sold for as much as 31 Euros. Those who sat in the side seats and on the staircase were really uncomfortable for two and a half hours and happy when the intermissions came.


Le programme décrit les actes de la manière suivante : « ACTE I. Le prince Siegfried fête sa majorité au cours d’un bal et doit s’y choisir une épouse. La veille, il voit passer au loin une nuée de cygnes et décide sur l’heure de partir pour la chasse avec ses compagnons. Parvenus au lac des cygnes, il épaule son arbalète, mais les cygnes se transforment en ravissantes jeunes femmes avec à leur tête, la princesse Odette, victime d’un sortilège de sa marâtre. Le jour Odette sera mariée, le sortilège prendra fin. Siegfried s’éprend aussitôt d’elle et fait le serment de la sauver.

ACTE II. Le lendemain du bal, à la suite des candidates fiancées

survient le sorcier Rothbart et sa fille, Odile, sosie d’Odette. Elle est cygne noir. Abusé par la ressemblance, Siegfried la choisit. Au moment où vont être célébrées les noces, un cygne blanc se profile au loin.

ACTE III. Horrifié et conscient de sa méprise, Siegfried

court vers le lac pour s’y faire pardonner. Mais Odette ne peut plus être sauvée. Le jeune prince décide alors de la rejoindre dans la mort. Les vagues du lac enlacent les amants à jamais et les pouvoirs maléfiques du sorcier Rothbart sont anéantis. Se dessine alors une ultime vision : Odette et Siegfried unis par un amour éternel. »

Thomas Gair


fullCulture

La carriere extraordinaire d’une femme

J

eudi 8 décembre, la classe de seconde 8 a eu la chance de faire une rencontre que l’on ne fait pas tous les jours, celle de Luisa Futoransky. Depuis quand vous êtes-vous lancée dans les voyages et pourquoi avez-vous autant voyagé? Les voyages sont la seule façon de tuer votre préjugé. J’ai beaucoup voyagé, cette année je suis allée en Équateur où je me suis retrouvée à 1800 mètres de hauteur malgré mon âge (rire). Je suis également allée en Macédoine puis à La Rochelle. Quel lien avez-vous avec l’Argentine? J’ai des relations avec l’Argentine comme vous avez des relations avec vos parents, votre famille. Une partie de ma famille vit làbas. Mes parents ont toujours été en désaccord avec ma décision d’écrire, ils auraient voulu que je devienne avocate. Je n’écris pas dans d’autre langue que l’espagnol, c’est ma langue maternelle malgré le fait que je vive en

France depuis 30 ans. L’Argentine c’est mes racines. J’ai un souhait, celui de devenir française et de pouvoir voter. Mais la fainéantise m’empêche de remplir les papiers qu’il faut sachant qu’il y en a plein. Mais si quelqu’un aimait les faire à ma place je serais tout à fait d’accord (rire). Quels études avez-vous faites? J’ai fait des études de droit,et j’ai obtenu mon doctorat. Quels ont été les différents métiers que vous avez exercés? Lequel préférez-vous? Pourquoi? Tous (éclat de rire). J’ai obtenu un doctorat. Dans ma vie j’ai été avocate, j’ai également travaillé dans la communication à la radio, j’ai été journaliste à l’agence France Presse. Il y en a plein d’autre mais cela me prendrait des heures pour vous les citer. Je n’ai pas de préférence. Depuis combien de temps écrivez-vous? Qu’est-ce qui vous a donné envie de le faire? Joker , je ne sais vraiment pas pourquoi j’écris. J’écris depuis l’âge de 7 ans, je savais déjà écrire avant d’être capable de lire.


De quoi vous inspirez-vous pour écrire vos poèmes? Je m’inspire de vous (petit sourire), de la vie. Lisez-vous les poèmes d’autres auteurs ? Parfois, parfois... (sourire). J’aime lire les poèmes d’amour et apprécie beaucoup la façon d’écrire des poètes italiens, les poètes espagnols eux, je n’aime pas leur façon d’écrire qui est trop réfléchie. Par contre, un poète espagnol que j’adore c’est Fédérico Garcia Lorca.

Luisa Futoransky a lu un poème en espagnol, nous avons pu entendre son bel accent argentin. Cette rencontre fut très enrichissante, l’artiste a offert un recueil de poèmes à une élève de la classe qui fut touchée.

Par Émeline Gyde et Claire Cointet.


Prix du meilleur scénario

Naïs FAVRE-FAURRE

Lorna, jeune Albanaise vivant en Belgique et employée dans un pressing, forme un couple étrange avec Claudy, toxicomane avec lequel elle partage le même appartement. En effet, pour lui permettre d’obtenir la nationalité belge, Fabio, malfrat, lui a organisé un mariage blanc car elle désire gagner de l’argent pour acheter un snack avec son petit ami Sokol, travailleur émigré en Allemagne. Mais il est prévu qu’elle se remarie ensuite avec un mafieux russe, prêt à payer très cher pour avoir la nationalité belge. Pour réussir ce second mariage, Fabio prévoit d’éliminer Claudy le «mari» de Lorna par une overdose, l’obtention d’un divorce étant trop longue pour son client russe. Cependant, Claudy a besoin de Lorna pour pouvoir arrêter la drogue et peu à peu, elle se lie à ce personnage et essaye de retarder le moment de sa mise à mort. Le Silence de Lorna est loin d’être un mauvais film, mais il n’a pas toutes les qualités pour satisfaire tout le monde. Tout d’abord, il n’y a pas vraiment d’ambiance. Le film est dépourvu de musique et c’est bien dommage. Le choix est sûrement dû au fait que le film doit être le plus réaliste possible. Et justement, il est trop réaliste et on a plus l’impression de voir un documentaire qu’un film de fiction. On peut s’ ennuyer dans ce film plutôt lent. Mais cette platitude et cette lenteur sont certainement nécessaires pour souligner la parfaite justesse des acteurs. Et puis, la «fin» laisse perplexe, elle arrive trop tôt. L’intrigue s’arrête brutalement et on ne sait pas ce qu’il adviendra de Lorna ; on reste sur sa «faim». Néanmoins le jeu de l’actrice est séduisant, émouvant, intriguant; joué par Arta Dobroshi qui crève littéralement l’écran. L’histoire de ces mariages blancs est bien exploitée et c’est encore une œuvre hors normes récompensée à Cannes qui nous change des films grands publics 10000 fois vus et revus en boucle sur nos écrans. C’est grâce à des films comme cela que l’on diversifie sa culture cinématographique. Les fans des frères Dardenne vont sûrement aimer, les autres n’y trouveront pas leur compte.

Un film de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Le Silence de Lorna

fullCulture


fullDossier

o s

B nBon de quoi sont composes les bonbons

BONBONS !!! Nous les connaissons tous ! Avec leurs formes des plus drôles aux plus bizarres, de toutes les couleurs et ayant des goûts irrésistibles qui font de nous leur principal prédateur. Mais de quoi sont-ils composés pour subir un tel sort !!!

Les colorants sont utilisés pour donner au BONBONS des variations de couleurs nous donnant envie de les engloutir sur place! Ils ont aussi pour but de nous donner une idée gustative (Traduction: rouge = fraise ; vert = pomme ; ...). Il existe trois types de colorants alimentaires autorisés en alimentation: les colorants naturels (Traduction: on en trouve dans la nature), les colorants de synthèses fabriqués par l’industrie chimique qui comprend les colorants « identique nature » (Traduction: on en trouve dans la nature, mais on les fabrique nous même) et les colorants artificiels (Traduction: ben eux on les trouve pas dans la nature). Les colorants les plus utilisés sont les colorants artificiels (Traduction: ben c’est ceux qu’on trouve pas dans la nature). La gélatine est l’un des ingrédients que l’on utilise pour fabriquer les BONBONS.; elle est solide et peut être translucide, transparente ou légèrement jaune (Traduction: en gros on voit à travers) et n’ayant aucun goût ni odeur. Elle est obtenue par l’ébullition prolongée de la peau de porc (Traduction: Beurk !). Dans les BONBONS on peut trouver des conservateurs, qui sont des substances dont l’effet direct retarde ou empêche d’indésirables modifications microbiologiques dans les denrées alimentaires, en particulier leur altération et bla bla bla zzzzzzzzzz (Traduction: que l’on puisse encore les dévorer après plusieurs jours). Ils sont également composés d’arômes artificiels que les scientifiques ont qualifiés d’intéressants d’un point de vue aromatique (Traduction: pour renforcer le goût), mais comme on en trouve pas encore dans la nature: ce sont des substances aromatiques artificielles. Et quand elles rentrent dans la composition d’un arôme


celui-ci est qualifié d’artificiel. En Europe, il suffit d’une seule minuscule, microscopique molécule artificielle dans un arôme naturel pour que celui-ci devienne artificiel et soit étiqueté « arôme artificiel » Na! Tout ça pour donner du goût à nos BONBONS, ppffuuii!!! Les BONBONS sont constitués de graisses alimentaires d’origine animale ou végétale dont la plus connue est celle de cacao pour faire du chocolat. Les graisses aident aussi à la conservation des BONBONS et à nous faire grossir mais sinon à rien d’autre! Et enfin, le meilleur du meilleur, the best of the best is le sucre! Oui car sans lui nos BONBONS ne seraient pas des BONBONS. Ce que l’on nomme habituellement le sucre est une « substance de saveur douce extraite de la canne à sucre ». Il est majoritairement formé d’un composé nommé saccharose. Il se trouve que la betterave sucrière et d’autres végétaux permettent également de produire des produits composés majoritairement de saccharose. Ce qui est clair, c’est que les saveurs sucrées semblent indiquer aux primates, humains ou non humains, la valeur énergétique des végétaux, d’où le plaisir qui lui est associé (ça donne la patate ... ou la betterave!).

Ces BONBONS nous font baver, rêver et ont également le don de faire frétiller nos papilles. Seulement, après avoir regardé de plus près certaines substances qui les composent, on a moins faim! Mais ça ne durera pas car nous nous jetterons de nouveau dessus pour mieux les dévorer. ( avec modération ;] )

Florent et Valentin de Vieljeux amateurs de BONBONS parmi tant d’autres


fullDossier

uizz

uffe

o b

Par la Vieljeux’s Team

Dit au full ce que tu manges il te diras qui es … 1) Tu es plus … A. Mac Do, Fast Food B. Self... Repas équilibré, mais le goût laisse parfois à désirer C. Une salade Intermarché 2)Un repas équilibré pour toi c’est : A. Nuggets, hamburgers/frites, sunday B. Salade, steak/jardinière de légumes, fruits C. Melon, steak/frites ketchup, salade de fruits 3)Ton genre à toi … A. Solitaire, j’aime le sport, j’aime pas les gens (Mais j’aime le Full ^^!) B. Grâce à la musculation, tu es beau/beau (belle) gosse, bien musclé(e) C. Normal, pas de prise de tête 4)Toi, niveau Pokémon, tu es : A. Ronflex B. Pikatchu C. Togepi 5) Tes sports de prédilection ? A. Dormir, manger. Toi, tu as atteint le niveau concours et en plus tu es imbattable B. Musculation / Yoga C. Foot, Basket / Danse, Gym


i a

. . .l

b

n

Max de A : Tu impressionne le Full !! Il te remet la médaille d’or de … La mal-bouffe... Full pense que même si tu es sain à l’extérieur, Full sait lire en toi et voit bien que tu es tout pourri à l’intérieur ! Le Full sait bien que tout les fast-foods n’ont plus aucun secret pour toi, mais ne t’inquiète pas le Full compatit à ta souffrance prochaine et se désole d’avance de ta transformation en Ronflex, si ce n’est pas déjà le cas ! ^^

Max de B : Adepte du bio, tu y es accro ! Full te trouve à son goût mais si tu continues, tu risques de perdre un os … (Et le Full) Pour sûr, tous tes repas sont équilibrés et Full est fière de toi, tu manges bien tes 5 fruits et légumes par jour. Grâce à tes efforts tu es un réel Togepi... Full te le dit !

Max de C : Le mec normal... Le Full tiens à te dire que tu connais les limites et qu’il apprécie que tu ailles au-delà !Tu fais pas d’histoire, tu as la classe mais tu le rabâches pas toute la journée ! Tu le sais c’est déjà pas mal. Full est content qu’il y ait des mecs comme toi tu sais ^^


fullDossier

Le régime GEEKÉTIQUE

Par Benji et Marion

La culture geek, contrairement à toutes autres cultures existantes dans le monde, est universelle. Du JAPON, à la FRANCE, en passant par le RUSSIE, l’IRAN, le BRESIL, le geek existe dans le monde entier. Et chacun peut apporter sa touche culinaire, à travers des émissions, des vidéos YOUTUBE : les jeux vidéos leurs sont une sources d’inspiration ! TH : n o 6 s s s (18 Cui inute 0°C LE P’TIT DÉJ ) 15 m eat the rainbow cat Pour la tête, des pattes et de la queue du chat voir la recette des biscuits PACMAN (ajoutez le colorant à la pâte). Pour les muffins-arc-en-ciel, mélangez la farine, le sucre et l’œuf en premier lieu, puis ajoutez-y la crème fraîche épaisse et la levure. Séparez la mixture dans plusieurs bols afin d’y insérer les différents colorants. Ajoutez au fur et à mesure les couleurs. Faire cuire. Après la cuisson, disposez comme ci-côté. (mettre de la confiture sur le toast).

- un toast - 100g de crème fraîche épaisse - 1 œuf - 100g de sucre - 120g de farine - ½ sachet de levure chimique - confiture

LE DÉJEUNER bento crétin

Il faut faire cuire le riz, l’égoutter... rien de bien compliqué ! Faire deux tas bien distincts avec le riz, dans l’un des tas, versez des petits pois (cuits), du maïs, des petits bouts de carottes taillés en fleurs dans une boite Disposez des boulettes de viande dans le bas de la boite, puis une couche de brocolis et des frites froides (voir l’image) . Le plus compliqué : modelez votre lapin crétin ! Puis ajoutez lui du fromage pour les dents, les oreilles, du jambon pour le ventre, la bouche, les yeux, les oreilles. Un bout d’olive sur chaque œil.

- des carottes - du riz - du maïs - du jambon - des petits pois - des boulettes de viande - des frites - des brocolis - une olive - du gruyère, edam...


LE GOÛTER

: buiscuits PAC-MAN TH 0°C) 8 1 ( 6 Fouettez rapidement le - un toast sucre et l’huile. Ajoutez - 100g de crème les œufs. Versez la farine C fraîche UIS et mélanger rapidement S épaisse 10 M ON IN : jusqu’à obtenir une pâte - 1 œuf assez épaisse. Coupez des fantômes et des Pac-Man puis les cuire. - 100g de sucre Pour le glaçage, mélangez le blanc d’œuf et le jus de - 120g de farine - ½ sachet de levure citron et y ajouter le sirop de maïs et le sucre impalpable. Séparez le glaçage dans différents bols afin d’y chimique mettre différentes couleurs. Déposez le glaçage sur - confiture mins n les biscuits. Mettre vite une pépite de chocolat dans 10 tio dre idifica n e t At la sol ) age ur laç (po g du

chaque œil !

LE DINER

hamac hamac baudet - un filet de poulet - de la chapelure - du parmesan - du lait - du pain en tranche - de la crème fraîche - du fromage tranché - de la sauce chili - de la salade iceberg

Mettre le filet de poulet dans le lait puis le rouler dans la chapelure mélangée au parmesan. Faire cuire le filet de poulet dans une poêle et mettre de la sauce chili sur une tranche de pain et de la crème fraîche sur une autre tranche de pain. Ajouter la salade et l fromage en tranche et enfin le filet de poulet, et fermer le tout !

La religion, les clichés, les frontières n’existent plus sur la toile. Le geek est partout ! Après avoir envahi la lecture, le cinéma, la télévision, certains ont commencé a envahir l’univers culinaire. Fini les « grands chefs de la grande gastronomie », laissons la place aux nouveaux chefs d’aujourd’hui ! Tel que M. POULPE avec son émission « MANGE MON GEEK » ! Le régime geekétique est-il fait pour vous ? En tout cas le vendeur de BD nous dit OUI !


fullDossier

le

L

a santé vient en mangeant, et pour une personne en pleine croissance celle-ci est d’autant plus importante. Elle doit pouvoir répondre à vos besoins quotidiens. Comme la santé de ses lecteurs importe beaucoup à votre cher magazine, il s’est associé à MarieCharlotte Barrière, diététicienne, pour vous faire une proposition alléchante d’une journée nutritionnellemment saine, et n’oubliez pas qu’une alimentation équilibrée ne se fait pas sur un repas mais sur la journée.

Petit déjeuner :

Pour être complet et équilibré, il doit comporter : - du pain ou des céréales - un produit laitier (lait, yaourt, fromage blanc, etc.) - un fruit ou un jus de fruit pour les fibres et les vitamines - une boisson (thé, café, eau, jus de fruit, etc.). N’oubliez pas que le premier repas de la journée est indispensable pour rester en forme toute la journée.

Déjeuner

Un bon repas équilibré, vous permettra de recharger les batteries, de tenir jusqu’au dîner et donc d’éviter de grignoter dans l’après-midi. Un repas équilibré se doit être composer de : - légumes cuits/ crus - viande ou poisson ou œuf - féculents : pain ou pâtes ou riz ou pomme de terre ou lentilles ou maïs ou flageolets ou haricots blancs… - produit laitier : yaourt ou lait ou fromage Il est possible occasionnellement de prendre un plat unique, de manger une salade composée ou encore de vous tourner vers la cuisine rapide Vous pouvez alterner repas copieux et repas légers. Ainsi, aprés un déjeuner copieux au restaurant (exemple : une pizza 4 fromages) mangez léger au dîner (exemple : crudités, une tranche de jambon, une salade verte, un fromage blanc et un fruit ).


Goûter :

Le goûter est une collation complémentaire aux trois repas essentiels, qui participe à l’équilibre alimentaire journalier. Il évite le grignotage et s’il est léger, il limite le surpoids. De quoi se compose le goûter idéale? On y trouvera toujours un produit laitier, un aliment à base de céréales et un fruit ou un jus de fruit. Quelques exemples pratiques: - une banane coupée dans une coupelle de fromage blanc et 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine - un jus de fruit + une tranche de pain avec fromage blanc et une cuillère à café de confiture par dessus - un milkshake à la fraise (lait demi-écrémé et fraises fraîches) + 1 tranche de pain beurrée - une macédoine de fruits variés, un yaourt nature (mélanger le tout) et 2 biscuits secs (type petit beurre) - un verre de lait, 1 tranche de pain avec de la pâte à tartiner, une pomme à croquer

Diner :

Le repas du soir est lui aussi important, cependant il faut éviter qu’il soit trop copieux. Les composantes de ce repas restent les mêmes que pour le déjeuner en diminuant un peu les quantités et en veillant a écarter les aliments trop gras ( ex: fritures ) et les aliments sucrés ( ex : patisseries)

Eviter de sautez des repas, cela incite au grignotage. Prenez le temps de manger pour bien digérer. N’oubliez pas les fruits et légumes, vos alliés dans l’élaboration d’une alimentation équilibrée. Ils contiennent des fibres qui ralentissent l’absorption des matières grasses et du sucre, augmentent la sensation de satiété, et régularise votre transit. Boire 1,5 L d’eau vous permet d’éliminer les toxines et hydrate votre corps, c’est essentiel dans le maintient d’une bonne santé. Les matières grasses sont obligatoires pour être en bonne santé, mais celles qui doivent être majorées sont les matières grasses végétales (huiles et margarines) alors n’hésitez pas à vous faire vous même votre sauce vinaigrette en variant les huiles, chacune vous apporte des nutriments différents, tous essentiels pour votre organisme.

Marie-Charlotte Barrière


fullillustration


fullillustration


Par Jérémy Deberque


FULL MAGAZINE est édité par l’association Maison des Lycéens du LP Rompsay soutenue par les MDL et FSE du bassin rochelais. Directeur de la Publication : Nicolas Broussard, animateur culturel du LP Rompsay. Rédacteur en chef : Jeremy Belleuvre (président de la MDL) assisté de Amandine Châtaignier. Graphisme : N!KO. Ont contribué à ce numéro : Pour le Lycée Vieljeux, Vieljeux’s Team, Florent et Valentin, dans le cadre de l’atelier d’écriture MDL/Full encadré par Marie et Jérémy. Pour le Lycée Valin, Émeline et Claire, Naïs, Jo. Pour le lycée Dautet , Thomas. Pour le lycée St Exupéry, Benji et Marion. Pour le lycée Hôtelier, Jérémy Deberque, Pour le lycée Rompsay, Cécile, Emran. Merci à Marie-Charlotte Barrière pour sa précieuse contribution. Bien sûr les animateurs culturels des lycées du bassin Rochelais /// Les images et photos présentées dans cet ouvrage sont la propriété de leurs auteurs ou ayant-droits et sont reproduites à titre informatif, promotionnel et non lucratif /// Réalisation respectueuse de l’environnement, imprimée sur papier 100% recyclé avec des encres végétales./// Numero ISSN : 2108-422X. IMPRESSION : IRO - ZI Pasteur, Périgny . FULL MAGAZINE est un projet soutenu par la Région Poitou-Charentes et par la ville de La Rochelle.



Full n°5