Issuu on Google+

[ ESSAI VTT ]

XPREZO T-29

Gourmandise québécoise Rien à voir avec la poutine, le roboratif mets québécois ! Le T-29 de chez Xprezo, cette petite marque artisanale, est un plat raffiné qui s’apprécie avec délectation. Alors, on savoure... TEXTE > JULIEN NAYENER & PHOTOS > RICHARD BORD

A

vant de se lancer dans de longs discours, on préfère regarder. Observer les lignes fluides du T-29. Son architecture épurée. Puis en scruter les détails et la finition raffinée. Certes, on a tout à fait le droit de ne pas être particulièrement fan de l’acier et de son charme parfois un brin suranné, mais on ne pourra cependant pas nier que cet Xprezo capte le regard. Ne laisse pas indifférent. Et ce n’est pas dû uniquement à sa robe flamboyante. C’est peut-être tout simplement que le T-29 possède une âme et qu’elle apparaît jusque sur ses tubes, faits à la main dans les ateliers de Bromont, au Québec, par un cercle étroit de passionnés. Au premier rang desquels Hugo Bardou, le créateur de cette petite marque artisanale, le patron de cette boîte à dimension humaine qui n’est jamais le dernier à enfourcher ses bikes pour aller les mettre à l’épreuve sur les sentiers. Eh oui, ce n’est pas si fréquent de voir un

Une âme jusque sur ses tubes

› Mousse verte et conifères, le décor rappelle celui d’une forêt canadienne, mais c’est à Fontainebleau que nous avons en partie réalisé le test du T-29, soumis pendant un mois et demi à un intense roulage.

boss qui roule ! Lors du dernier Roc d’Azur, on l’avait ainsi croisé au guidon, bien entendu, accompagné de Benoît Bex, de la société Road Trip Import qui, ça ne s’invente pas, a fait le pari (car c’en est un) qu’Xprezo peut avoir un avenir dans nos contrées. Après tout, il n’y en a pas que pour les mastodontes du marché et on est forcément sensible à l’histoire de ces petites marques qui se débattent au beau milieu de tous ces géants. Ah bon, le propos devient politique !? Alors revenons à ce T-29. Après le Sub-5, tout-suspendu de 100 mm, testé dans un précédent numéro, on a donc poursuivi la découverte de la gamme Xprezo avec ce 29 pouces, le p’tit dernier de la famille québécoise.

54 241VV-054_057 Autopsie Xprezo OK Seb RELUTIBO.indd 54

19/01/12 20:40


e

3 199 € Le vélo complet 999 € le kit cadre 10,810 Kg avec pédales shimano M520

+ originalité + comportement + look rétro + osmose roues-cadre - SOUCI SUR LE MOYEU tune - l’originalité a quand même un prix...

1 › La proue de tous les Xprezo est barrée d’un X où figure la mention «handmade - fait main». Les cadres de la marque sont tous soudés artisanalement à Bromont, au Québec. Sur la photo, on remarque particulièrement le renfort qui solidarise la douille de direction et 1 2 3 le tube diagonal. 2 › Les amoureux de l’acier peuvent se délec4 5 ter de la finesse des tubes et de leur aspect épuré. Tout cela rappelle une autre époque qu’on aime revisiter le temps d’un test comme celui-ci. 3 › Gros plan sur la patte arrière délicatement ciselée. Petite touche «tuning» avec le rotor rouge assorti. Joli. 4 › Les soudures sont délicates et discrètes comme ici au niveau du boîtier de pédalier. Nouvelle illustration de la qualité du travail effectué dans les ateliers de Bromont. 5 › Les tubes sont en Colombus Nivacrom Zona double butted (double épaisseur). Ce matériau présente notamment l’intérêt d’offrir un bon compromis entre légèreté, rigidité et durabilité.

55 241VV-054_057 Autopsie Xprezo OK Seb RELUTIBO.indd 55

20/01/12 15:18


[ ESSAI VTT ]

› › ›

› › › › › ›

FICHE TECHNIQUE

CADRE Acier / Colombus Nivacrom Zona Coloris dispos : noir mat et gris, rouge sang et blanc, rouge candy et blanc SUSPENSION Fourche Rock Shox Reba RLT 29 / poploc / 80 mm

› Le T-29 nous a séduits par son comportement polyvalent. Une pincée de nervosité, une autre de confort, un petit zeste de folie. Tout pour passer de bons moments dans les singles.

TRANSMISSION Dérailleur AV/AR Shimano SLX / Sram X9 Commandes Sram X9 Pédalier Sram X9 (42x28) Cassette Sram PG 1070 (11x36) Chaine Sram PC 1071 POSTE DE PILOTAGE Direction FSA FR-200 Potence Truvativ Stylo World Cup (100 mm) Cintre Truvativ Stylo T40 (710 mm) FREINAGE Freins Formula R1 (160/160 mm) TRAIN ROULANT Roues Astérion 355 XC Racing 29er Pneus Specialized Fast Track LK 29x2.0/ Maxxis Ikon 29x2.2 ASSISE Tige de selle FSA FR-200 (diamètre : 27,2 mm) Selle Selle Italia SLR TAILLES DISPONIBLES M et L CONTACT www.xprezo-france.com

GÉOMÉTRIE

MESURÉ EN TAILLE M

585

109

457 445 1085 307

MÉMO

À RETENIR Le T-29 brille par sa polyvalence. Ceux qui cherchent le rendement apprécieront le côté dynamique du cadre acier, bien servi par des roues Astérion rigides et légères, idéales pour la performance. Ceux qui sont moins affûtés apprécieront le caractère doux et docile du T-29 qui n’est pas trop exigeant, facile à prendre en main, et qui sait aussi délivrer son lot de sensations. C’est sûr, le charme de l’acier peut encore agir et ce T-29 en est un bel exemple. Disponible en kit cadre, il est aussi proposé dans deux montages différents par Road Trip Import.

NOTATION 16,2/20 Type de parcours

› › › › › › › ›

ROULANT CASSANT PETITS DÉNIVELÉS GRANDS DÉNIVELÉS DESCENTE TERRAIN LUDIQUE PETITES DISTANCES GRANDES DISTANCES

› ›

ÉQUIPEMENT FINITION

56

Statique

16 16 16 15 15 16 16 16

❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚

17 19

❚❚❚❚❚❚❚❚❚ ❚❚❚❚❚❚❚❚❚❚

241VV-054_057 Autopsie Xprezo OK Seb RELUTIBO.indd 56

Chanceux que nous sommes, Benoît Bex nous a concocté un petit montage de derrière les fagots, comme on dit... Avec notamment une paire de roues Astérion 355 XC Racing 29’’ (voir encadré page suivante) qui, associées au cadre en Colombus Zona, promettaient de former un couple d’enfer. Soudé à la main, comme tous les

vélos de la marque, le cadre du T-29 ne propose, lui, rien de révolutionnaire côté géométrie : un empattement modéré (1085 mm en taille M), une longueur de bases qui l’est tout autant (445 mm), un boîtier de pédalier assez bas (307 mm)... Sur la balance, pesé par nos soins (voir Spécial Matos 2012 p. 52), il affiche 1859 grammes (avec

LE COLOMBUS ZONA, C’EST QUOI ? Le cadre du T-29 est fabriqué avec des tubes en Colombus Nivacrom Zona. C’est un alliage d’acier dans lequel on retrouve notamment du vandium et du niobium, métaux associés dont l’utilisation permet notamment de conserver les propriétés mécaniques d’un tube, y compris à des températures supérieures à 1 000 degrés. Le matériau est réputé pour sa «docilité» lors des opérations de soudage en particulier. Les divers traitements pratiqués sur le matériau sont, eux, destinés à homogénéiser les caractéristiques mécaniques des tubes. Ceux-ci sont asymétriques, d’un poids modéré, rigides et résistants, par exemple utilisables sans souci pour fabriquer un triangle arrière. Leur durabilité est jugée très bonne et ils sont peu sujets à la corrosion. Voilà ce que l’on peut retenir du Colombus Zona. Si toutefois tu veux pousser plus loin les investigations, on t’invite à aller faire un petit tour ici : www.ceeway.com/ZONA.htm

collier de selle). Le vélo complet ? Un peu plus de 10,8 kg. Place maintenant au terrain !

Action ! Durant un mois et demi, nous avons donc emmené ce T-29 sur plusieurs terrains différents : de Fontainebleau à Dijon en passant par la FrancheComté, il a été confronté à des

Quelles sensations ? reliefs, et des terrains différents : caillasse, racines et boue forcément ! Pour tout dire, on était surtout impatient d’en savoir plus sur les capacités du vélo en terme de rendement et de nervosité. Avec un bon montage, un poids plutôt contenu, une paire de roues de ce standing, on avait hâte de voir si l’on pouvait retrouver certaines sen-

19/01/12 20:40


sations délivrées par exemple par un modèle carbone. Sur les relances brutales, on doit reconnaître qu’on n’a pas eu cette impression d’accélération sèche et virile comme on en ressent sur certains cadres en matériau composite. En revanche, le dynamisme du T-29 nous a conquis. Au train, le vélo restitue parfaitement l’énergie, tout en souplesse et en efficacité. Il n’est pas non plus trop exigeant et reste agréable à rouler même quand la forme n’est pas au zénith. L’osmose entre le cadre et la paire de roues nous a aussi semblé évidente. Un mariage réussi entre légèreté, rigidité, sans oublier le zeste de confort qui va bien. S’il ne serait pas aberrant de prendre le départ d’un cross court au guidon de

Plus marathonien que crosseur ce T-29, on en fait quand même plus volontiers un marathonien au long cours. Pas de souci pour enquiller les heures ! Le Québécois ménage son pilote et on a particulièrement apprécié sa rapide et facile prise en main. On ne tâtonne pas des heures pour trouver la bonne position. Dommage cependant pour les plus grands d’entre nous que le vélo ne soit pour l’instant proposé qu’en deux tailles. La stabilité du bike est, elle, très sécurisante, mais celui-ci nous a surtout étonnés dans les parties trialisantes ou très cassantes à basse vitesse. Le T-29 se place bien et ce, même dans un mouchoir de poche. La précision chirurgicale des roues Astérion se révèle ici encore un précieux allié. Bref, à l’heure du bilan, on a savouré la polyvalence du vélo. Performant sans être trop exigeant. Qui sait aussi distiller du plaisir de pilotage. Et pour ne rien gâcher, comme une cerise sur le gâteau, il y a cette fameuse touche d’originalité. Une gourmandise québécoise dont on ne se lasse pas ! ❚

› Lorsqu’il faut appuyer, le T-29 sait répondre présent. Le cadre et les roues Astérion donnent un ensemble très dynamique et complémentaire.

LES ROUES ASTÉRION Notre T-29 de test était équipé des 355 XC Racing 29er, montées en tubeless, de chez Astérion. C’est le modèle haut de gamme de «grandes roues» Cross-Country du monteur français. Si on a été absolument conquis par le comportement des roues rigides, précises et légères (1395 grammes la paire), complément idéal du cadre, nous avons rencontré un souci au niveau du moyeu Tune (sur la roue arrière) après un mois et demi de test, il faut dire dans des conditions souvent difficiles (boue, humidité, froid). Après qu’on ait décelé un bruit suspect, nous avons vérifié l’étendue des dégâts au démontage : corps de roue libre fendu, roulements hâchés menus, cliquet cassé. Nous avons sollicité Benoît Stupici de chez Astérion pour en savoir plus : «Depuis fin 2008 jusqu’à mi-2009, ce fut une période noire pour Tune avec des corps de roue libre qui se fendaient quasi tous à plus ou moins long terme. Depuis septembre 2009, Tune a donc modifié ses CRL défectueux. Ceux-ci avaient un usinage droit au niveau des cannelures du corps de cassette, ils ont été remplacés par des CRL avec un usinage qui se termine en virgule. Depuis ce changement, je n’ai recensé que trois problèmes à ce jour sans compter celui-ci. Pour ce cas précis, je soupçonnerais un défaut de traitement thermique sur les cliquets qui se tordent, entraînant une «réaction en chaîne» (déformation du logement des cliquets, puis arrachage de ces derniers, puis coincement dans le CRL qui se fend...) et qui se met en travers, entraînant la désintégration des roulements… Je pense donc à un souci ponctuel en production, car dans le cas contraire, nous aurions eu énormément de retours... Or, ce n’est pas le cas malgré plusieurs centaines de moyeux vendus !».

LA FICHE TECHNIQUE Astérion 355 XC Racing 29er - 1395 gr. la paire - Hauteur : 16 mm (profil ultra bas) / 24 mm de large - Compatibles tubeless - Cercles en alliage 6061 T6 anodisé - Moyeux avant et arrière Tune en alliage d’aluminium usiné CNC et anodisé - Roulements de précision avec lubrification et étanchéité spécifique - Rayons Sapim CX-Ray noir spécifique; 32 rayons croisés par 3 - Prix : 755 euros (699 euros sans ligatures).

57 241VV-054_057 Autopsie Xprezo OK Seb RELUTIBO.indd 57

19/01/12 20:40


T-29 review