Page 1

Gem in Way

Numéro 15 - février 2010

Incl us, u ne n o

uvel le

érot ique

Du nouveau P19, la page Dolce Vita Dossier

Opinion

Culture

L’amour page 7

Haïti - Grandes écoles page 16

musique - mode - littérature page 20


Edito

Rédactrice en chef: Réna Siklaoui Maquettiste: Olivier Sevellec

on cœur, mon amour…Quand j’aime, j’évoque avec amour ! You will love her, tu l’aimeras … Les expressions de tes sentiments honoreront l’amour ! Lettre d’amour, faire l’amour, une déclaration d’amour… la langue a continuellement célébré l’amour ! Hymne à l’amour, La maladie d’amour… Nous chantâmes l’amour avec amour ! Romeo et Juliette, Tristan et Iseult… Vous vous êtes maintes

M

fois délectés de la littérature de l’amour ! Le temps d’aimer, Love story… Avec passion et fougue, Ils ont joué dans des films l’amour! Je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles... Au passé, au présent, au futur, nous avons tous aimé, nous aimons tous, et nous continuerons tous d’aimer avec amour ! Mais qu’est vraiment l’amour ? Cu- nous fait vivre ? pidon et ses flèches ? Une alchimie Mais qu’aime-t-on le plus ? La perinexplicable ? Un sentiment qui sonne avec laquelle on fait sa vie ? Notre famille, nos parents, nos enfants, nos ami(e)s, nous-mêmes ? Le chocolat, le sommeil, l’art ? Pourquoi aime-t-on déjà ? Pour se sentir moins seul ? Par nature humaine ? Parce que la société nous oblige à aimer ? On ne le choisit pas, on aime tout simplement ? Y-a-t-il un âge pour aimer ? La majorité ? L’enfant n’aime-t-il pas ? La vieillesse doit-elle laisser l’amour à la jeunesse ? Comment aime-t-on ? Avec le cœur, les mots, les gestes? Avec désir ? Avec dégoût ?

4

News

6

t Portrai Dossier

7

. . . e r i a Somm

n o i n i p O e t i l o s n I JDA Ar t s

e r u t l u et C

C S E t s o P

16

20 22 24 30

Vous l’aurez compris, l’Amour avec un grand A cette fois, nous est grandement énigmatique. Les philosophes ont tergiversé, les psychanalystes ont analysé, maman a tenté de me l’expliquer.Aujourd’hui, volontairement ou involontairement, nous aimons tous alors, arrêtons de nous poser des questions et célébrons l’amour à travers ce GIW amoureusement préparé par nos soins pour vous faire aimer ce que nous avons aimé écrire. Réna Siklaoui


Mémo Nostalgie de la Royauté Un charisme, une âme fédératrice, un pouvoir central réuni en une couronne. Les familles royales deviennent le symbole d’une vie chevaleresque dans l’Histoire !

de la Rome antique et de la Grèce. Le baroque de longues tentures pourpres, les fleurs de lys brodées en argent, une beauté et un esthétisme comme un rêve.

ertes tout n’était pas rose du temps de la monarchie, les rois pouvaient être aussi bien des dégénérés que des grands esprits. La France a connu tous les cas de figure de Philippe le Bel à Louis XV. Et pourtant c’est une époque qui me laisse songeuse. Les grandes ambitions, les envies de conquêtes, les châteaux, les grands ponts de pierre, les cathédrales, les tableaux, la magnificence des cérémonies et des costumes. L’époque des rois en remontre au classicisme

Un autre regret pour la période des rois : la gloire et l’honneur, des valeurs implantées dans les esprits de l’époque. Nostalgie aussi d’un temps d’une identité nationale en devenir, d’une France qui se construit.

C

autres, pour un beau palais, des ouvriers dans la misère, pour une conquête de territoires, des impôts qui s’alourdissent, des hommes qui meurent.

Du moins la médiocrité n’avait que peu de place dans cette ère des grands. Sans vouloir faire de politique, il est des jours où parfois je pense à un monde doté de plus d’envergure, de charisme, un monde qui donne envie à tous d’avancer ! Pour vouloir changer le Il est vrai que je laisse de côté la mi- monde, tout est une histoire de sère de campagnes, les épidémies, rêves et de belles ambitions, pas de les famines, le manque de confort, discours grandiloquents ni de clip une vie dure et de labeur sans vidéo. grandes récompenses. La grandeur des uns fait souvent le malheur des Céline Sandrin

Agenda 24 février : Confrontation des prez de listes (Qui mangera la pâté de chat et les cocktails d’huiles de tournesol savamment mélangés par leur vice-prez ?!) 25 février : La Lady’s Night (contre ou pour la mixité, vient expérimenter les deux ambiances) 10-11-12 mars : les TROIS jours de liste : tu peux tout demander, profiter de tout… absolument de tout ! Les listes sont là pour animer ta vie de gémien pendant trois jours 9 mars : élit le prochain BDE de GEM ! Ifun – Crack’Hot – Chop Gun ? 17 Mars : La Grande Dictée (tu te plains des fautes dans le GIW, viens nous prouver que tu peux faire mieux) 17 et 18 mars : les journées de la presse et de la communication (forums – conférences – animations, rencontre des journalistes de la presse écrite, de la télé, etc. à GEM) 18 Mars : soirée Touloulou sur les airs de tous les coins du monde, découvre de nouveaux horizons ! Il paraît qu’il y aura aussi une soirée organisée par Planètes en février … il paraît …

3


News Le bonheur de Pierre tre…) et coproduit par iStudio Cinéma Télévision (INC), qui sortira dans les salles le 24 février 2010. C’est une comédie populaire, mais aussi « exotique » car l’action se déroule au Québec, avec un mélange de personnages français et typiquement québécois. Le casting est on ne peut plus alléchant : Sylvie Testud (Stupeur et tremblement, La Môme), Rémy Girard et Louise Portal (Les Invasions Barbares), et Pierre Richard. Oui, j’ai bien dit Pierre Richard, le myLa promotion du film Le bonheur de thique et décalé acteur français qui Pierre : une opportunité offerte aux fait hurler de rire les plus petits étudiants de GEM comme les plus grands. Mais par quel hasard cette équipe d’étudiants de notre école aurait l’honneur d’assurer la promotion ichaël Leyrat-Savin, Julie d’un tel film promis au succès ? Le Bredeche, Julia Didelle, bon samaritain s’appelle Jérôme Florence Klein, Charlotte Grange. Coproducteur du film et Dessertenne, Pauline Voldoire, originaire de la région RhôneEdouard Chemin, Marie Grange et Alpes, il a tenu à s’adresser à des Carole Moro : voici l’équipe de étudiants pour leur faire vivre l’exGEM qui va assurer la promotion périence de la promotion d’un film. du film Le bonheur de Pierre, non Il s’agit d’une grande première dans seulement dans la région Rhône- l’histoire du cinéma. Alpes mais également dans la iStudio, la société de coproduction, France entière. a donc proposé aux étudiants de Le Bonheur de Pierre est un film cinq ESC de la région Rhône-Alpes Franco-canadien, réalisé par Ro- de participer à cette aventure ; bert Ménard (non, pas le fondateur l’idée étant de redoubler d’imagide Reporters sans frontières, l’au- nation et de créativité afin de créer

M

4

l’événement et le buzz autour de ce film. A travers ce « Challenge Action », iStudio propose ainsi aux étudiants de mettre en œuvre des opérations de communication et de marketing originales et innovantes. Notre école, Grenoble Ecole de Management, est donc en compétition avec 4 autres Ecoles Supérieures de Commerce de la région: EM Lyon, ESC Saint-Etienne, ESC Chambéry et ESC Clermont-Ferrand. Ce film va trouver écho auprès des 10 millions de Français qui ont visité le Québec au cours de la dernière décennie, et des nombreux Français qui rêvent d’y aller un jour. L'accent québécois, le mythe de l'hiver canadien, le rêve de la cabane perdue dans la nature, et le message de bonheur que véhicule le film, sont autant d’éléments susceptibles de séduire un grand nombre de spectateurs. Alors, si vous aussi vous souhaitez participer à cette aventure, n’hésitez pas : un conseil, un coup de main, ou une idée brillante, l’équipe Challenge Action est prête à s’agrandir ! Et surtout, ne manquez pas la sortie du film le 24 février ! Décrit comme un « feel-good movie » aux Etats-Unis, vous êtes sûrs de passer un bon moment !! Pour tout renseignement sur le déroulement du projet, ou pour rejoindre l’équipe, veuillez contacter Julia Didelle (julia.didelle@grenoble-em.com) Carole Moro


News Une Nuit trop Courte! Le festival international de courtsmétrages étudiants Une Nuit Trop Courte innove pour sa 7èmeédition. a première soirée, le 26 février prochain, se déroule au Centre National d’Art Contemporain (CNAC) de Grenoble. En école de commerce, nous, étudiants, avons tendance à nous plaindre de notre incapacité à aller au musée, faire des expositions, nous cultiver d’une manière ou d’une autre… Pour une fois vous aurez l’occasion d’allier l’enrichissement culturel à l’agréable. En effet, avant la soirée de projection des courts-métrages hors-compétition du festival, vous pourrez voir l’exposition temporaire « Forever Free, e Cinema Show » de Marnie Weber (voir encadré). Cette exposition vous permettra d’admirer le lieu mythique et renommé de la ville de Grenoble dont les murs sont monument historique. Pour le samedi après-midi, nous vous proposons la projection du

L

INFOS et TARIFS : Festival Une Nuit Trop Courte 26-27 février 2010 5 euros le vendredi soir (CNAC : 155 cours Berriat) 6 euros le samedi soir (ESC Grenoble : 12 rue Pierre Sémard) 10 euros le pass 2 soirs 5 euros la projection au cinéma Le Club

suivie d’une rencontre avec le réalisateur afghan qui fera partager son expérience dans différents domaines artistiques film « L’Enfant de Kaboul » réalisé avant d’arriver au cinéma : mupar le président du jury du festival sique, arts plastiques… de cette année : Barmak Akram. Epopée brûlante au cœur de la cul- Enfin, le samedi soir, vous aurez ture afghane, « L'Enfant de Ka- droit à la coutumière soirée dans boul» fait le portrait d'une ville les murs de l’école. Cette soirée provestige sans céder à la tentation du met d’être riche en émotions et en misérabilisme. Cette projection, couleurs avec des films en compéorganisée au cinéma Le Club, sera titions venant des quatre coins du monde, un jury de professionnels du monde du 7ème Art, un grand Marnie Weber a récemment été exposée à la galerie Simon Lee de Londres, à New York et Paris ou dans des expositions collectives à Düssel- buffet à l’entracte, un concours de Très Courts-Métrages et une redorf, Los Angeles, etc. Pour la petite histoire, Marnie Weber débute dans les années quatre- mise des prix en grande pompe, avec 1000 euros à la clé pour le vingt, en tant que membre du groupe punk de Los Angeles, « e Party meilleur des courts-métrages. Boys », suivit d’une carrière solo avec ses deux albums. Cette soirée est la consécration du Elle dessine ses costumes et met en scène ses performances. travail d’une année entière pour Le travail de Marnie Weber intègre beaucoup d’arts différents : Colune équipe de 25 personnes, motilage, sculpture, costume, performance, musique, film et vidéo qui vée et investie dans un projet qui concourent à la création de mondes habités par des créatures animales, promeut la création étudiante. des clowns et des personnages féminins. Elle y ménage toujours un état de malaise, de tension entre enfance/adulte, mâle/femelle, Emile Grihangne humains/animaux, vie/mort.

5


Portrait Gem In Way : Bonjour Célia, tout d’abord peux-tu te présenter brièvement ?

as-tu mis en place ton projet de soutien scolaire ?

Célia : Je m’appelle Célia, j’ai 20 ans et je suis en 1ère année parcours lettres et management. Au sein de l’école et en termes associatifs, je participe entre autres au projet Indonésie avec SOS.

C : Alors, dans un premier temps, on a circulé dans le village pour communiquer un peu autour de ce que nous proposions car personne n’était vraiment au courant. J’ai également dû démarcher la location d’une salle de classe auprès d’une directrice de maternelle. Au départ, je m’attendais à une dizaine d’enfants, j’ai fini par me retrouver avec une trentaine! Pour une meilleure organisation, j’ai décidé d’un âge minimum de 5 ans et j’ai tenté de répartir au mieux les effectifs entre le matin et l’après-midi. Au programme des deux premières semaines : autoportraits, contes, et scénettes, et les deux autres semaines soutien scolaire personnalisé pour les plus de huit ans (Anglais, Maths et Français) et initiation informatique. Cette dernière activité a été réalisée en partenariat avec la jeune femme avec laquelle je suis venue à Messamena. Cependant, elle a eu un peu de mal à atteindre ses objectifs étant donné qu’il n’y avait pas

GIW : Alors parle nous maintenant de ton approche de l’humanitaire ? C: Et bien, tout d’abord, à long terme, je souhaiterais travailler dans l’humanitaire. En 1ère année de prépa, je n’avais pas trop le temps de construire seule mon propre projet humanitaire, raison pour laquelle je me suis tournée vers des sites internet d’associations humanitaires et c’est ainsi que j’ai trouvé Grain d’espoir, association française créée par un étudiant en médecine qui a commencé à faire des « caravanes santé » au Cameroun. Ils furent mes premiers interlocuteurs. GIW : Une fois sur place au Cameroun, comment cela s’est-il passé ? C : A l’ origine, je voulais faire du soutien scolaire, mais j’ai également pensé à des activités créatives (ex : construire une mini scène de théâtre). Une fois sur place, j’ai passé quelques jours à Yaoundé avant de rejoindre un village en pleine forêt du nom de Messamena, accompagnée d’un camerounais et d’une autre française de 28 ans qui avait pour projet de mettre en place un centre informatique. GIW : Et concrètement, comment

6

Rencontre avec Célia d’électricité dans notre village. Nous avons fini par faire marcher les ordinateurs grâce à des groupes électrogènes. GIW : Qu’as-tu retenu de cette expérience ? C : Il ne faut pas se leurrer, c’est assez dur psychologiquement. En tant qu’européens, on est parfois considérés comme ayant de l’argent et l’effort financier qui est fait par certains pour faire ce genre de missions, n’est pas forcément vu. Mais je retiens surtout quelques images : les mères curieuses qui me regardent par la fenêtre de l’école, les gens du village qui te font des grands sourires et surtout tous les enfants qui viennent te voir et te poser pleins de questions. Finalement, ce que j’ai préféré, c’est mon contact avec les enfants. Propos recueillis par Réna Siklaoui


Do

ssie r


Dossier Pour écrire un poème d’amour… Combien d’entre nous se sont retrouvés seuls, un 14 février, pour avoir mal préparé cette journée si importante aux yeux des femmes ! Je vous propose ici de devenir, une fois pour toutes, l’amant dont elle a toujours rêvé.

mis, le mois de février nous sourit. Les jours rallongent et les jupes des filles raccourcissent, les perdreaux chantent à nouveau, on a le cœur léger. Pour ne pas rompre cette harmonie ambiante, vous devez vous aussi chanter l’amour à l’être chéri. Mais je vous vois venir avec vos gros sabots, ce n’est pas sur le mur de la chope qu’il vous faut dire votre flamme, préférez une scène bucolique pour conter fleurette. Car c’est là mon premier point : les femmes ne résistent pas aux amoureux des promenades en plein air, et la plus rustre des brutes peut devenir un délicat compagnon sous ce jour. Ouvrez donc votre ode à l’amour sur une touche pastorale, une description champêtre ; parlez de la douceur de la saison et n’hésitez pas à évoquer ces animaux mignons qui ont déjà l’affection des femmes.

A

femmes s’enorgueillissent, au risque de paraître entreprenant : on n’a rien sans rien. Enfin, jouez le tout pour le tout. Prenez des accents dramatiques et décrivez les affres d’incertitude dans lesquels vous plonge votre amour. C’est votre seule chance. Pour achever de vous convaincre, illustrons notre propos par un exemple de ce à quoi vous devez arriver. Un sonnet, forme classique mais indémodable, lui prouvera votre passion. Au mois de février, l'hiver est encore près Un rayon de soleil sur les derniers flocons Suffit à reverdir les jardins et les haies La chrysalide dort, au chaud dans son cocon Pourtant cet air glacé ne me fait pas frémir Ton regard amoureux me réchauffe le cœur Contre ton sein mignon, j'aime à me blottir Je me sens avec toi une nouvelle ardeur Quand vient à moi le son de ta voix chaleureuse Ton sourire enjôleur et tes mains cajoleuses Achèvent de séduire celui qui tant t'admire Noyé dans l'océan de tes yeux clairs et bleus Ebloui par ta grâce, consumé par ton feu J'ai le cœur qui soupire et l'âme qui chavire Gageons que les plus paresseux d’entre vous se refuseront à tant de contraintes stylistiques ; ne vous découragez pas. Un haïku peut suffire, et vous évitera les césures mal placées, les pieds en nombre impair et les rimes maladroites : rien de tout cela n’est imposé, la forme est libre. En trois vers, formulez votre pensée à la manière orientale, incarnez l’in-

Attention cependant à ne pas vous Dans mes bras tu frissonnes égarer, revenez rapidement au vif La lune nous sourit du sujet, c’est-à-dire le charme irréComme aux amants d'un soir sistible de votre cavalière. Commencez doucement, prudemment par quelques mots innocents, par- soutenable légèreté de l’être. lez-lui de son regard par exemple. Flattez ensuite ces attributs dont les

8

Emile Grihangne


Dossier Ce que veulent les femmes… i l’on en croit le film typique américain tout droit sorti des studios hollywoodiens, « Ce que veulent les femmes » avec le ô combien salaud Mel Gibson, la gent féminine recherche avant tout de vrais gentlemen, le style parfait petit gendre avec qui passer le restant de ses jours.

S

Je n’en suis pourtant pas si sûre. Que veulent les femmes en réalité ? (Svp la com’ litté, ayez bien en tête qu’il ne suffit pas de comprendre les femmes un jour, il faut surtout les satisfaire et les combler tous les jours…) Ce que les femmes recherchent chez un mec, c’est avant tout un complice. Une oreille attentive et non distraite, qui nous écoute patiemment quand on gueule, des bras chaleureux qui nous entourent quand on crise…Bref une épaule sur qui compter, se reposer et s’endormir tendrement au coucher du soleil (wouaah)…Bon, ça c’est dans le cas optimiste où le mec est juste distrait et n’a pas à déplacer des montagnes pour évoluer .

camp !!! Plutôt prétentieux ou en- rondeurs disgracieuses ? Proposeznuyeux ? lui une nuit d’amour bestiale en lui susurrant qu’une telle action phyNous évoquerons donc tout sique lui fait perdre 360 calories. Ce d’abord le type de mec sûr de lui, serait dommage de s’en priver… charmeur et charmant, qui se persuade que sa seule prestance et sa N’oublions pas non plus de menbelle gueule suffiront à faire cra- tionner le type de gars mou du quer les filles. Oubliés les invita- genou, qui dit toujours oui à tout ce tions au restau, au ciné, les que l’on fait, sans jamais rien nous rendez-vous charmeurs, les mo- reprocher…Lassant. Ennuyeux. On ments complices…Il semblerait finit par faire de grosses bêtises pour que la passion revienne et qu’enfin on puisse avoir des discussions enflammées au téléphone : « Je t’ai trompé hier soir, je ne me souviens plus très bien, mais je me suis réveillée nue comme au premier jour, les joues roses et le souffle court….Tu m’en veux pas hein… »

que le plus petit acte romantique vous pèse, chers messieurs. Bon ce mois-ci, on est sympas, on vous divulgue quelques bonnes idées pour vous rattraper : Hélas, ce n’est pas le cas de tous les Votre âme sœur aime le Nutella ? mecs, donc il m’a semblé utile de Surprenez-la avec un gros pot de sa diviser la gent masculine en deux pâte à tartiner préférée à la sortie groupes et ensuite d’évaluer la tâche des cours… à effectuer pour chacun d’eux afin de rencontrer les objectifs de ces Celle qui fait battre à votre cœur la demoiselles. Les gars, repérez votre chamade souhaite perdre quelques

Rien ne vaut la passion, mes amis. Soyez imaginatifs : des pétales de rose sur le lit plairont aux plus romantiques d’entre nous, un dîner aux chandelles dans un petit restaurant douillet ravira les autres. Finalement, on veut juste un mec tout chaud dans notre lit…Pas prise de tête, juste complice et attentionné…Le lundi soir si possible, quand y a rien à faire…Livraison gratuite svp ! A bon entendeur, salut ! Carole Moro (passionnée par la passion)

9


Dossier En ce moment, je sors avec Skype Ce soir, 19h30, j’ai un rendez vous avec une fille. 19h10, serein, je sors de la douche, me prépare, m’habille. 19h20, une dernière clope avant de partir. Ca y est, c’est l’heure, j’allume mon PC, double-clique sur Skype. C’est parti pour un café avec ma copine…

jeudis un large panel de filles plus ou moins ouvertes à nos propositions alcoolisées, pourquoi choisissons-nous la frustration de parler avec un écran ? A ce niveau plusieurs théories sont possibles. Une première, qualifiée de pessimiste. On part du principe que les gens sont débiles (affirmation, et non pas supposition), et n entend souvent dire de préfèrent la difficulté, après tout par ses amis, ou connais- pourquoi faire simple quand on sances se sentant l’âme de peut se compliquer la vie. En plus donner des conseils, que l’amour à cela permet aux plus geeks d’entre distance, de manière certaine, ne nous d’éprouver la fiabilité des rémarche pas. Dès lors, toute per- seaux sociaux et de communication sonne s’engageant dans ce type de (oui, Skype est bien mieux qu’MSN relation passe, dans les meilleurs des cas pour un naïf romantique, ou à l’extrême pour un inconscient. Rétablissons l’ordre des choses, une RAD (abréviation usuelle de relation à distance dans cet article) ne se choisit pas mais se subit. Oui, il faut arrêter de penser que c’est un plaisir d’entretenir une relation intime avec son téléphone plutôt que de se s’enlacer, ou que la webcam offre plus de charme qu’un regard vers sa copine !). Bon, il faut admettre que cette endormie à coté de soi (oui, seule- hypothèse n’est pas très viable. H0 ment un regard, un peu de roman- recalée ! (car p-valeur supérieure tisme ne fait pas de mal). Alors que au seuil). nous sommes jeunes, beaux, intel- Deuxième possibilité, la théorie du ligents et que les 2C nous offrent la déplacement. Et oui, sur le principe possibilité d’expérimenter tous les des résidences secondaires, à

O

10

chaque ville sa copine ! Facilité, praticité, idéal pour les plus nomades d’entre nous. Contre-indication spécifique aux gens vertueux, qui ont un minimum d’estime d’eux-mêmes et des autres. Mais ma naïveté, et mon inclination à croire en la nature humaine me font rejeter cette théorie. Enfin dernière hypothèse, l’Homme moderne du haut de ses 20 ans, a réalisé qu’il valait mieux n’avoir que peu de moments à partager plutôt que de « profiter » de son corps encore ferme, de ses cheveux encore sur son crâne, et de l’insouciance qui accompagne la vie étudiante. Car embrasser la personne que l’on aime, aussi peut souvent soit-il, est sûrement mieux qu’un même baiser accompagné d’un doux parfum d’alcool et de cigarette contre un mur d’une salle aux allures industrielles. Parce qu’après tout, à force de s’amuser, les noms et les visages disparaissent au détriment du simple besoin physique. En amour, le nom reste gravé, et le plaisir demeure bien plus que physique…Enfin, parce que personne ne peut affirmer du devenir d’une RAD, par contre, ce qui est sûr, c’est que si l’on n’essaye pas, ça ne marchera pas. Joakim Rau


Dossier

N ou velle

PAN ! Dans l’œil, et ailleurs… Le passage de l’enfance à l’âge adulte…

toutes les précédentes. Départ et arrivée normés et en rangs serrés. Le début de l’ennui pendant trois athan ne s’attendait pas à longues heures au fil des galeries en faire l’expérience brutale sur la culture indienne, la galerie mais jouissive en ce jour de visite scolaire au Philadelphia Museum of Art. Lui qui ne voyait la féminité qu’au travers du prisme maternel n’avait aucune expérience ni jamais eu la moindre pensée à propos du corps lascif d’une femme, exposant ses charmes ou les scellant à ceux d’un homme. En d’autres égyptienne, l’Antiquité, et d’autres parties obscures pour l’esprit de termes, Nathan était « vierge ». Perçue comme une énième visite jeunes enfants à qui on tente d’inscolaire soporifique et n’ayant que suffler la fibre culturelle. pour but inavoué d’échapper à l’enceinte grillagée de l’établissement Lorsqu’ils visitent ce musée, beauscolaire, Nathan s’apprêtait à tra- coup de spectateurs passent à côté verser cette obligation comme d’Etant donnés : 1° La chute d’eau /

N

érot ique

2° Le gaz d’éclairage – l’œuvre se trouve dans une petite salle sombre, adjacente à la salle consacrée au Grand Verre et aux autres œuvres de Marcel Duchamp. Le sol est tapissé de mo quette, prêtant à l ’e n d r o i t une atmosphère feutrée que l’on ne retrouve pas dans le reste des s a l l e s consacrées à l’art du XXe siècle car le parquet y fait résonner les pas des enfants du collège de Bluemington, les rapp e l a n t brusquement à la réalité. Ainsi, le petit Nathan Smith – profitant d’un relâchement de la surveillance de son professeur – se faufila près de cette œuvre intrigante. Conscient des sanctions auxquels il aurait à faire face, il sentait cette attraction de plus en plus puissante sur son

11


Dossier

être. Il aperçut deux petits points lumineux rompant avec la pénombre ambiante ; deux petits trous forés dans le bois et dont l’espacement correspondait à l’écartement entre les yeux humains. La curiosité et le mimétisme faisant leur œuvre, ses deux yeux s’accolèrent aux œilletons. La lumière fut vive comparée à la pénombre de la pièce que c’est tout juste si Nathan ne fit pas un bond soudain dans une autre dimension. Il se trouva projeté devant une scène pour le moins étrange, un spectacle qui tient du diorama autant que du peep-show. Car ce qu’il vit à travers une mandorle de pénombre, à travers l’échancrure percée dans le pan d’un mur de briques rouges, c’est un corps inanimé – celui d’une femme nue, couchée sur le dos, au milieu d’un enchevêtrement de branchages desséchés. Derrière elle, un paysage de collines et d’arbres dont le bleu du ciel est à peine troublé par quelques nuages moutonneux. Mais ce qu’il voit surtout, c’est que cette femme écarte les jambes vers lui, révélant ainsi ce qui reste habituellement caché – sa cuisse gauche est un peu relevée tandis que sa jambe droite se projette vers lui, presque une ligne de fuite. Ce qui en premier lieu s’est offert à sa vue à travers les œilletons de la porte, c’est une vulve baignée par la lumière : il n’y a pas de zones sombres, pas de toison brune dissimulant les replis intimes. La

12

vulve est dévoilée, lisse et bombée, mise à nu par l’épilation. Et puis une fois passée la stupéfaction initiale, Nathan regarda plus attentivement, se rendant compte que le sexe devant lui ne ressemble pas à ce que ses professeurs de sciences naturelles ont pu lui décrire lors des cours d’anatomie, quelque chose d’inhabituel, d’incompréhensible pour cet enfant de 13 ans : une vision de l’ordre de la blessure. Troublé, il dirigea son regard vers le paysage, cherchant des indices, une explication… Ses yeux s’arrêtèrent alors sur la lampe à gaz que la femme tient à bout de bras, il en émane une faible lueur verdâtre. Etrange, que fait cette lampe au sein d’un espace aussi lumineux ? pensa-t-il avant que son attention ne se porte sur la main qui serre le manche du bec de gaz ; les doigts sont grossièrement représentés et la main en devient presque obscène, quelque chose d’inquiétant s’en dégage, il ne saurait dire quoi mais cela l’oppresse… Soudain, à droite du bec de gaz, il aperçoit la chute d’eau, scintillante et mouvante, elle semble presque réelle, mais lui ne s’en laisse pas conter, il est déjà allé dîner au restaurant chinois avec ses parents, et a vu maintes fois de semblables cascades se déverser éternellement sur fond de chromes soigneusement encadrés.

cade inondant les replis de cette vulve… Lorsque sa rêverie prend fin, il scrute à nouveau le corps étendu face à lui : étudie la peau claire et grumeleuse, un peu fissurée par endroits, remarque la mèche de cheveux blonds qui dissimule le visage du mannequin, le sein gauche qui s’étale sur les brindilles, la touffe de poils blonds qui orne l’aisselle gauche. Sans trop y croire, il essaye de se déplacer afin d’apercevoir, qui sait, un morceau de visage, un petit bout d’épaule droite ; mais il ne voit rien de plus, les yeux de Nathan sont corsetés par les œilletons tandis que la pression qu’il ressent dans son pantalon depuis que sa « découverte » s’accentue, son cœur battant la chamade, l’atmosphère la pièce devenant de plus en plus pesante à tel point qu’il a du mal à en trouver son souffle. La porte ne s’ouvrira pas, elle est condamnée, mais Nathan grâce à cette expérience, ouvrit son champ des possibles, non sans quelques déboires puisque l’humidité ne fut plus que la seule sensation qu’il sentit dans son pantalon…

Alexandre Lanoë Ses yeux se reportent vers le sexe, il se prend à imaginer pareille cas-


Dossier Amour, sexe et… vie étudiante. Sociologie des comportements amoureux et sexuels décryptés par une psychiatre-sexologue.

Gem In Way : Avant d’entrer dans le vif du sujet, pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous expliquer pourquoi vous vous êtes engagée dans cette voie ? Sylvie CORDELLIER-JOUANNEY : Je suis psychiatre-sexologue. J’ai d’abord effectué des études de médecine afin de devenir psychiatre, les étudiants, et plus particulièrece n’est que plus tard au contact de ment les étudiants des écoles de populations adolescentes et étu- commerce, appréhendent l’amour, diantes nantaises que je me suis l’acte sexuel et tout ce qui y a trait ? spécialisée. Par ailleurs, cela relève aussi d’un choix plus personnel car S.C-J : Je tiens d’abord à rappeler j’ai une sœur décédée du SIDA. que, la sexualité, avant d’être un objet d’étude que nous disséquons GIW : Pourquoi autant de purita- avec les sociologues et les philonisme et en même temps une sophes, demeure un plaisir. Les grande liberté sur les questions de jeunes d’aujourd’hui sont les hérisexualité dans notre société ? tiers de la génération soixante-huitarde qui a vécu la libération S.C-J : La sexualité est au carrefour sexuelle. Néanmoins, il y a eu, et de bien des enjeux. Il s’agit d’un cela comme pour tout, des évoluprisme de choix pour analyser l’ar- tions qui ont trait à différents asticulation entre l’économique, le ju- pects de notre monde ridique, le philosophique, contemporain (mondialisation, l’artistique et le politique. Et ainsi avenir incertain, éducation permistenter de mieux comprendre la cul- sive, etc.). Face à ces questions préture dans laquelle nous évoluons. gnantes, les jeunes adultes La sexualité des jeunes est partout somatisent en vivant une sexualité dans le débat public, bien entendu gratuite parfois violente dans cerce sont toujours des « vieux » qui tains cas mais qui, si elle ne s’acen parlent, et il convient justement compagne pas d’émotions, de de redonner la parole aux jeunes. sentiments, ne se vit qu’à travers de prismes festifs. Le besoin de sentiGIW : Nous aimerions avoir votre ments, de protection, de calme, de point de vue quant à la façon dont projets (même s’il est difficile de se

projeter à cet âge) est vivace. Les Sup de Co, même s’ils se libèrent des années de prépa qu’ils ont supportées, ont besoin d’un équilibre entre déchaînement et stabilité. GIW : Quels conseils donneriezvous aux étudiants d’école de commerce plus sensibles à la fête et ce qui va avec ? S.C-J : En aucun cas de se réfréner ! Aimer ou tout simplement avoir des relations sexuelles est très naturel. S’y adonner ne veut pas dire s’avilir. En effet, l’expérience est importante, c’est ce qui fait que nous nous construisons pour ou contre quelque chose. Néanmoins, il ne faut jamais oublier de le faire dans le respect de soi-même et dans le respect des autres, cela signifie se protéger en toute circonstance. Alexandre Lanoë

13


Artagem Les plus beaux seront récompensés… La beauté semble suffire à recevoir un titre.

ous les ans, le Gala organise l’élection des « Dauphins d’Or », il met en compétition les étudiants ainsi que les professeurs de l’école. L’élection se fait selon plusieurs critères, on évalue l’humour, la motivation en soirée, la capacité à mettre de l’ambiance et … la beauté. Nous nous intéresserons aux catégories « plus beau/belle gosse » et « plus beau couple ».

T

Etrange critère que la beauté, qui ne s’apprend pas et ne s’achète pas. Les gens naissent libres, égaux mais pas forcément beaux ; certains le sont d’autres pas ; quoiqu’il en soit il n’y a aucun mérite à l’être, vu que cela ne dépend pas de la personne concernée. Récompenser une personne pour sa beauté, c’est comme récompenser quelqu’un parce qu’il est gourmand ou qu’il a les yeux bleu : il n’y est pour rien. Le premier tour de l’élection des Dauphins d’Or est passé ; trois garçons et trois filles sont sélectionnés. Les gens leurs disent « bravo » ou encore « félicitations ! », mais je suis devant une incompréhension ; félicitation de quoi ? d’être né beau ; ça c’est un système méritocratique qui laisse sa chance à tous…

dans la catégorie « plus belle gosse », deux filles sur trois n’étaient pas nominées l’an dernier, et pourtant leur visage n’a pas changé. Certains me diront que la concurrence était plus lourde l’an passé. A ces personnes, je répondrai que certaines étaient nominées l’année dernière et pas cette année. En réalité, la beauté n’est pas le seul critère, il est aussi question de visibilité et de capital sympathie.

L’élection du plus beau couple est une démarche plus ambiguë et plus perverse. Il est question d’évaluer la beauté individuelle et la beauté que représente l’entité du couple. En claire, c’est inviter les électeurs à juger l’apparence d’une relation ; relation qui est basée sur des sentiments non évaluables. Donc, un couple sera jugé beau si les concernés sont beaux et ont l’air de vivre une belle relation. Encore une fois, Parler de beauté et se limi- décerner un dauphin d’or au plus ter à l’esthétique du visage et du beau couple n’a aucun sens. C’est corps est insuffisant ; et pour cause, juste un moment où le couple est

14

sur scène, souvent mal à l’aise et exhibe à l’école entière une relation qui touche à sa profonde intimité. Les étudiants en raffolent…

Certes, ces distinctions prennent place dans une ambiance festive. Pour les apprécier il faut certainement les considérer avec humour et dérision… Réna Siklaoui


Actualités by Céline Sandrin

Le manuscrit de la pomme de Newton en ligne. La Royal Society (prestigieuse institution scientifique anglaise) a mis en ligne le manuscrit original qui raconte comment Isaac Newton a découvert la loi universelle de la gravitation en regardant une pomme tomber. C’est la biographie écrite en 1752 par W. Stukeley, qui décrit comment un soir chez le savant, ils prirent un thé sous un pommier du jardin et qu’Isaac lui relata comment précédemment il comprit la gravitation en contemplant la nature. « Pourquoi une pomme tombe-t-elle toujours perpendiculairement vers le sol ? ».

135% de croissance en France

Chavez contre la vente d’armes

Il y a eu 580 193 entreprises créées en 2009 contre 327 000 en 2008. Trois atouts expliquent ce soudain engouement français pour l’entrepreneuriat. Le premier est le nouveau statut entrepreneur mis en place par Hervé Novelli, secrétaire d'État aux PME, le 1er janvier 2009. 320.000 personnes ont déjà opté pour cette solution soit pour arrondir les fins de mois, soit pour créer leur emploi. Les principaux secteurs bénéficiaires sont celui du commerce et des services, surtout dans les arts et spectacles, l'éducation, les services à la personne, l'information et la communication. Ils enregistrent une croissance de 135% entre janvier et novembre 2009 par rapport à 2008. Le deuxième est l’ensemble des mesures en faveur du développement durable. Le conseil pour aider les particuliers et entreprises à économiser l’énergie fait désormais un tabac. Et le troisième avec les médecines douces, les soins (relaxation, massages, saunas) qui attirent de plus en plus d’adhérents. Notamment parmi les personnes âgées sachant qu’un français sur trois aura plus de 60 ans dans les années à venir.

« Il y a des jeux sur Playstation qui t'apprennent à tuer. Une fois, ils en ont même fait un avec mon visage : il faut chercher Chavez pour le tuer. » Le parlement vénézuélien s’est donc empressé d’interdire sous peine de 5 ans d’emprisonnement la commercialisation des jeux vidéo classés dans la catégorie « belliqueuse » par les autorités. Chavez a trouvé une solution aux amateurs de jeux vidéo : les jeux didactiques en réseau ! Il ne s’est pas arrêté là ; après les jeux vidéo Chavez s’est mis en tête de réformer tous les jouets en passant par la création de poupées aux visages d’indiens car « Barbie n’a rien à voir avec notre culture », en encourageant l’usage de toupies et de yo-yo. D’ailleurs c’est bien connu, si les jeux vidéo de guerre existent c’est pour mieux servir le capitalisme. Ils créent un besoin en armes qui sert ensuite aux occidentaux à mieux les vendre. Chavez étend même cette explication au tabac, à la drogue et à l’alcool, tout autant de dépendances dues au capitalisme… Remercions Chavez pour cette leçon d’humanité et d’économie.

15


Opinion Les grandes écoles à l’heure de la mondialisation Spécificité française, le modèle de grande école est inconnu à l’échelle mondiale omme nous le disions en introduction, nos écoles sont peu connues à l’international : dans le classement de l’université de Shanghai la première d’entres elles, l’école Polytechnique, n’est même pas dans le peloton des 200 premières institutions mondiales. La Sorbonne est plus renommée que Centrale ou les Mines. Leurs

C

petites promotions n’apparaissent pas sur un marché mondialisé dominé par de grandes universités aux promotions de plusieurs milliers d’étudiants. Seules les meilleures écoles sont visibles : « On voit de plus en plus d’entreprises étrangères recruter directement chez nous, explique le directeur

16

d’HEC. Elles ont référencé trois ou quatre écoles en Europe et viennent y faire de véritables road shows.» De plus elles soufrent d’une faiblesse en matière de recherche : comment rivaliser avec des universités comme Harvard dont la dotation atteint les 25 milliards de dollars ? Mais plus que d’excellence, c’est de visibilité qu’elles manquent. « Sous le double effet de la mondialisation de l’enseignement supérieur et de la concurrence nous assistons à une

homogénéisation des formes institutionnelles et une standardisation des diplômes. L’université est aujourd’hui le modèle par excellence, et les masters et PhD sont les offres standardisées » résume Cyrille Van Effenterre, le délégué de Paristech. Les grandes écoles ne manquent pourtant pas d’atouts : formation

professionnalisante et souvent innovante, bon taux d’insertion professionnelle, capacité de sélection des étudiants, savoir-faire en matière de partenariat avec les entreprises. Les fusions se multiplient afin d’atteindre la taille critique qui leur permettra d’avoir une bonne visibilité. Elles abandonnent aussi le cloisonnement strict commerceingénierie en développant une double culture par des alliances entre ESC et écoles d’ingénieurs. « Les ingénieurs sont demandeurs de cours de management, tandis que les commerciaux cherchent à mieux appréhender un monde industriel qu’ils connaissent moins bien » résume ierry Grange. Toutes proposent la « grande école » mais cela ne suffit plus. Elles proposent des MBA, seul diplôme connu dans le monde entier, des doctorats et des formations continues. Chez les plus grandes comme HEC ou l’ESCP-EAP la « grande école » ne représente plus qu’entre 1/3 et ¼ de l’activité. La solution serait-elle alors une fusion entre grandes écoles et universités ? « La distinction université-grande école est aujourd’hui obsolète » affirme Pierre Tapie, le président de la Conférence des grandes écoles (CGE). A quand GEM et l’INP sur le campus universitaire ? ibault Aimé


Opinion Haïti : Quel Dieu bénir ? Haïti est aujourd’hui l’un des pays le plus pauvre du monde. Des émeutes de la faim éclataient déjà avant l’ouragan de 2008, faisant plus de 800 morts et des dégâts considérables. Bon nombre d’Haïtiens sont contraints de manger des galettes de terre, très mauvaises pour la santé, mais ne coûtant que 3 centimes d’euros sur le marché. Haïti, petit récapitulatif d’une sombre histoire.

ous domination française dès le XVIIème siècle, l’île vit grâce à l’esclavage. En 1804, après de vaines tentatives, l’île acquiert enfin son indépendance. Dès lors, une lutte incessante s’établit entre les noirs et les propriétaires terriens, blancs. Entre massacres, dictatures et républiques, l’île a eu du mal à se développer. Finalement, les Américains occupent l’île entre 1915 et 1943. Après leur départ, une série de coups d’Etat rend l’île très instable et la conduit vers une dictature extrêmement répressive, poussant une partie de la population à s’exiler. Après de nouveaux coups d’Etat une démocratie est définitivement instaurée, grâce à l’intervention militaire des Etats-Unis. Aujourd’hui, avec un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, et une centaine de répliques, c’est plus de 110 000 morts, des millions de sans-abri, des risques sanitaires énormes qui ébranlent ce pays. Et c’est au milieu des cadavres, des pleurs et des ruines que les Haïtiens crient « merci ». Merci

S

Jésus de nous avoir épargné. Des processions dans toute la ville de Port-au-Prince exhortent Dieu de leur pardonner leurs pêchés. Ils le bénissent d’avoir miraculeusement sauvé 132 personnes des décombres. Une polémique apparaît aux Etats-Unis avec le télévangéliste Pat Robertson, qui affirme que les Haïtiens auraient pactisés avec le Diable au XVIIIème siècle pour bouter les français hors d’Haïti.

même voté par les Nations Unies en 1993, qui plonge davantage le pays dans la misère. Puis au moment des catastrophes, entre ouragans et séismes, l’île est dépendante des aides apportées par la communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis.

Alors aujourd’hui, Dieu à peut-être envoyé un séisme à Port-au-Prince, tuant par ailleurs l’archevêque Joseph Serge Miot sous les décomEt pourtant, le véritable Dieu de bres de sa cathédrale (un honneur cette moitié d’île reste la commu- selon le Vatican), mais l’île doit son nauté internationale. Complète- salut à son ancien ennemi, les ment dépendante de l’argent Etats-Unis. Ces derniers l’ont afenvoyé par les 2 millions de ressor- firmé : l’aide octroyé sera durable. tissants haïtiens à travers le monde, Traduction : les Etats-Unis vont l’île vit au rythme du bon vouloir rester un moment sur l’île, attendes pays occidentaux. Dès 1825, dant certainement une contreparune indemnité de 150 millions de tie à la reconstruction de l’île. Dieu francs-or est exigée par la France, merci. qui bloqua toute perspective de déSwann Ferrand veloppement d’Haïti. Un blocus est

17


Opinion

MERDE A CELUI QUI LIRA

Petit précis d’impolitesse fants modèles. Néanmoins, il semble être de meilleur goût que de règlementer une pratique qui n’a désormais plus rien de provocatrice, et qu’il faut donc protéger de la vulgarité.

Voilà en quoi réside le problème de tous ces termes qui donnent un certain relief à nos conversations : comment ne pas sombrer dans la bana« C'est une impiété inepte d’avoir fait du mot con un lité et la vulterme bas, une injure. » Jules Michelet garité ? La es sempiternelles remon- tâche qui nous incombe alors est trances de nos mères n’auront difficile, et il ne faut pas se mépas réussi à nous en empê- prendre, nous ne souhaitons pas cher, injures, insultes, et autres ir- justifier l’utilisation de l’effronterie. révérences forment la structure de Celle-ci est de toute manière bien notre langage courant. Alors, certes trop répandue pour qu’une telle réles bons sentiments qui nous habi- flexion ait un sens, et il est bien plus tent pourraient avoir la perversion pertinent de se mettre en quête de vouloir que nous nous auto-fla- d’un éventuel raffinement dans cet gellions, et ceci afin de laver cette exercice. lie qui souille jusqu’aux traits gracieux de nos petites bouilles d’en- La première règle qui semble évi-

L

dente est celle de bannir tout déversement public d’injures. Parce que l’on a un minimum d’estime pour soi, on préfèrera profiter de telles occasions pour montrer de nous l’image de quelqu’un de brillant, au discours soigné, même s’il a tendance à virer à la désuétude. La seconde règle est celle de bien choisir ses mots. Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que certains n’ont un sens trivial que pour les ignorants, et qu’il est préférable, on en conviendra, de ne pas s’attacher l’image de l’ignorance. La seconde est tout simplement sensorielle. En effet, il semble plus avisé de préférer les termes aux sonorités lourdes, qui ont plus d’impact sur notre interlocuteur, et donc nous dispensent de rajouter des effets d’emphase qui seraient dommageables à notre dignité. Enfin, je ne peux que vous inviter à préférer l’impertinence à toute forme de vulgarité. Cette impolitesse ironique vous fera aimer des gens, vous les ferez rire, et par la suite, vous aurez tout le loisir de rire de ces mêmes personnes. La rédaction rappelle que l’abus d’injures est dangereux pour la vanité, et qu’elles sont réservées à un usage au sein du strict cercle des intimes. En outre nous ne saurons que trop recommander leur usage pour leur seule valeur esthétique et non significative. Olivier Sevellec

18


Dolce Vita Le vrai du faux du développement durable Impossible de lire une revue sans du...carburant. Les émissions de permettrait aussi d’éviter 135 000 qu’on parle de développement dura- CO2 restent de 104 g par kilomètre tonnes de déchets par an en France. ble ! Et pour cause, que ce soit pour pour une Prius, par exemple. Les OGM sont dangereux pour la critiquer, pour admirer, ou pour s’en servir comme objet de marketing, le Les biocarburants sont bons pour santé « DD » est au cœur de tous les dé- l’environnement Vrai et faux. Aucune étude n’a enbats. Essayons d’y voir un peu plus Faux … pour l’instant. Car les cul- core pu prouver l’effet néfaste des clair sur toutes les idées reçues : tures végétales qui produisent des OGM, certains OGM pourraient biocarburants nécessitent beau- même être bénéfiques s’ils nécessicoup de pesticides et de pétrole. Il tent moins de pesticides et d’eau. faudra attendre la « seconde géné- Mais aujourd’hui, ils sont surtout ration » de biocarburants. utilisés pour pouvoir asperger les Le papier est la première cause de cultures d’insecticides. déforestation Faux : l’industrie papetière utilise A Noël, il vaut mieux acheter un surtout des copeaux de bois et des vrai sapin qu’un sapin en plastique. sciures. La déforestation est avant tout due à l’élevage (80%) à la pres- Vrai : le sapin artificiel contient des sion démographique et aux mobi- composants toxiques dans ses liers de bois rares. épines et son processus de fabrication consomme énormément Le papier recyclé est meilleur pour d'énergie. Vivre « écolo », coûte cher l’environnement Le tri, c'est utile. Vrai et faux : Certes manger bio coûte plus cher, mais avoir un Faux : Pour blanchir le papier, on mode de vie responsable, c’est aussi utilise du chlore, très polluant, et Vrai. Le tri que nous avons fait en limiter ses dépenses en électricité, qui se dégrade difficilement. La 2007 a permis d'économiser 1,8 en eau, en essence … à la fin du meilleure solution est d’acheter du million de tonnes de CO2. papier "gris" peu désencré, ou du mois, on économise à être écolo ! papier à faible grammage (60 Il y a de plus en plus de débouchés dans le développement durable. Les transports sont la première g/m²). cause de pollution au monde L’eau du robinet n’est pas bonne Vrai : avec les nouvelles directives qui apparaissent et l’effet marketing Faux : c’est l’industrie en première pour la santé. du développement durable, les méplace, puis l’agriculture en Faux : L’eau du robinet fait l’objet tiers sont de plus en plus nombreux deuxième place. d’un contrôle sanitaire drastique de et liés à tous les secteurs d’activités Les voitures hybrides sont propres. la part de l’administration. De plus, (finance, com, RH …). l'eau en bouteille n'est pas meilSophie Pereira Faux : Le principe est celui d'un leure pour la santé (certaines ont moteur à énergie électrique qui même une teneur en minéraux fonctionne en alternance avec trop élevée). Boire l’eau du robinet

19


Insolites Il est l’heure des Insolites! Le saviez-vous ? Une femelle furet meurt si elle est en chaleur et qu'elle ne trouve pas de partenaire. Sur les statues équestres, si le cheval a les deux membres avant levés, son cavalier est mort au combat. Si seul un membre est levé, le cavalier est mort suite à ses blessures. Si les quatre membres touchent terre, c'est une mort naturelle.

« Les concombres légèrement recourbés peuvent avoir une hauteur maximale de l'arc de 20 millimètres pour 10 centimètres de longueur du concombre. » (Commission européenne) L’ET exposure law rend illégal pour les citoyens américains d'avoir tout contact avec des extraterrestres. Les pépins de pomme contiennent du cyanure. L’alimentation saine n’est pas si inoffensive que ça… En Suède, les voitures ont le volant à gauche, sauf pour les voitures de la Poste. Ceci pour que le facteur n’ait pas à sortir et à faire le tour de la voiture, c'est moins dangereux.

VDM Aujourd'hui, mon copain, en cherchant un surnom mignon pour désigner mon postérieur, a finalement opté pour "Gandalf ". Apparemment parce que son légendaire "Vous ne passerez pas !" semblait lui parler. VDM Aujourd'hui, mon chef a trouvé que je n'étais pas bien rasé et je lui ai affirmé le contraire. Pour vérifier, il a mis sa main sur ma joue. Évidemment, la secrétaire de direction est arrivée à ce moment. Nous étions dans un petit couloir mal éclairé et mes collègues m'ont informé qu'une rumeur courait déjà. VDM

Pour voir les 35000 œuvres du Louvre à raison de 2 minutes par œuvre, il vous faudrait environ 147 jours pour tout visiter, à raison de 8 heures par jour.

Chiffres : 73%, c’est le nombre de filles mariées à 18 ans au Bangladesh 45%, c’est le pourcentage d’américains ne sachant pas que le Soleil est une étoile 11 000, c’est le nombre d’américains qui se blessent chaque année en essayant des positions sexuelles bizarres

20


Sport Opération mains-sales L’orage gronde sur le football espagnol. Depuis des siècles, on savait certains matchs façonnés par les mains de présidents berlusconesques (Lorenzo Sanz au Real, Jesus Gíl à l’Atletico). La nouveauté cette année c’est que maintenant, en plus de vous faire acheter et de jouer le match quand même, vous pouvez parier sur votre propre défaite. Une seule condition : changer de nom. Bienvenue dans la triche 2.0.

conseils municipaux entiers démissionnent, des présidents de communautés autonomes sont chahutés et des maires en exercice mis en examen pour meurtre de leur prédécesseur. Tous ont trempé dans des affaires de corruption qui fleurent bon l’Italie des années 90. La bulle immobilière a éclaté dans une odeur de fumier. C’est au tour du football e 13 juin 2009, l’UD Las Pal- de ramasser. mas et le Rayo Vallecano se rencontrent pour la dernière En Espagne, on était jusque-là hajournée de championnat de D2 es- bitué aux petits arrangements en pagnole. Le club des Îles Canaries a famille et aux mains volontaires besoin d’un point pour sauver sa dans la surface pour quelques biltête. Le Rayo ne veut prendre aucun lets. Jesuli, ancien joueur du Tenebut pour assurer à son gardien le rife, avouait alors dans une titre de meilleur portier de conversation téléphonique, enredeuxième division. Résultat : 0-0. gistrée et publiée par El Mundo, Tout le monde est content, sauf avoir reçu 7.000 euros pour perdre l’UEFA. contre Malaga le 15 juin 2008. Malaga monta en première division Des paris suspects ont été réalisés grâce à une main dans la surface de depuis plusieurs centres de la ban- Borja, défenseur du Tenerife. De la lieue de Madrid. L’ESSA, associa- gruge à l’ancienne made in Fertion de maisons de pari en ligne, est nando Sanz, président du Malaga et chargée de la surveillance des paris. fils de Lorenzo Sanz. On en aurait Elle alerte l’UEFA. L’instance euro- presque la larme à l’œil. péenne compare alors le listing des parieurs avec celui des licenciés fé- Le Tchernobyl du football déraux de la quatrième à la première division espagnole. Sept Sauf que le marché des paris en noms sont retrouvés. Mais selon ligne représente déjà 75 millions certains, plus de 200 joueurs se- d’euros après à peine un an et demi raient concernés par ces listings. de légalisation en Espagne. CerC’est qu’en ce moment en Espagne, taines projections prévoient même malgré le soleil, l’air est lourd. Des d’atteindre 450 millions d’euros

L

pour 2012. Quatre des cinq premières équipes de la Liga ont vendu leur maillot à des maisons de pari en ligne pour des contrats pouvant aller jusqu’à 30 millions d’euros. Mais ces réglementations ne sont pas généralisées et les sociétés opèrent depuis l’étranger (Gibraltar, Malte). Pire, la loi espagnole ne prévoit aucun organisme de régulation du marché pour l’instant. Au royaume des aveugles, les ophtalmos sont milliardaires. Peter Limacher, commissaire de l’UEFA anti-corruption,avait prévenu. 200 matchs étaient alors suspectés dans différents championnats de seconde zone : « c’est le plus grand scandale de l’histoire du football ». Limacher vient d’annoncer l’explosion de Tchernobyl. Il n’en reste pas là « ce n’est que la pointe de l’iceberg » avait-il ajouté. Après la Bundesliga, la Liga est le second « grand » championnat touché par les scandales des paris en ligne. La France s’apprête à les réglementer. Et à arrêter le nuage à la frontière ? Maher Sellam

21


JDA Si Anna faisait de bonnes blagues... Vous avez toujours rêvé d'être la star du 7ème Boulevard? Et on ne vous a pas encore repéré à la soirée Halloween ou à la soirée romantique de 7ème BoulevArt ? Vous en avez assez des séries, ou de DVD et vous pensez qu’un bon film entre amis dans un lieu original c’est mieux ? La Nuit du Cinéma est faite pour vous !! Le 2 mars 2010, viens gravir les marches de ce lieu d’histoire qu’est la cinémathèque de Grenoble pour assister à une soirée exceptionnelle. « Mais pour voir quoi ?» Nous avons tous en tête la maxime suggérant qu'un battement d'aile de papillon pourrait être le point d'origine d'une tempête. Franklin illustre parfaitement cette représentation: « A cause du clou, le fer fut perdu. A cause du fer, le cheval fut perdu. A cause du cheval, le cavalier fut perdu. A cause du cavalier, la bataille fut perdue. A cause de la bataille, la guerre fut perdue. A cause de la guerre, la liberté fut perdue. Tout cela pour un simple clou. » Vous vous interrogez sur l’année 2012 (merci les Mayas) ? Vous vous demandez ce qui se serait passé si César n’avait pas traversé le Rubicon? Ou si Anna faisait de bonnes blagues ? Alors venez voir ou revoir avec nous l’Effet papillon et Babel pour que nous décryptions ensemble la THEORIE DU CHAOS Deux films pour un thème : La théorie du Chaos Synopsis : Trois drames, trois continents différents. C’est l’histoire d’une Américaine, en voyage au Maroc avec son mari, qui est blessée par balle. Une gouvernante, au statut illégal, traverse la frontière mexicaine pour assister au mariage de son frère. Au Japon, une adolescente perturbée adopte un comportement provocant. Synopsis : C’est l’histoire d’Evan Treborn, qui a la faculté de pouvoir retourner dans la passé, et de changer quelques détails de la vie. Fasciné, il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut enfin repartir dans le passé et sauver la seule Tarifs : 6€/personne jeune fille qu'il ait jamais aimée. Mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puisen prévente ; 7€/persant qu'incontrôlable. Il va s'apercevoir que s'il change la moindre chose, il change sonne sur place tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections. Rendez-vous à 20h00 à la Cinémathèque de Au menu : Grenoble: 4 rue Hecréflexions et échanges sur la compréhension du monde environnant, sur l’actualité rétor Berlioz 38 000 cente et détente. En plus, pour vous mesdemoiselles un casting de rêve, Ashton KutGrenoble (à deux pas cher et Brad Pitt tout ça dans la même soirée et pour vous messieurs Kate Blanchett et de la Place saint Amy Smart. André). Alors ne nous dites pas que l’on n’essaie pas de vous gâter ! Après l’esprit, l’appétit: un buffet froid et une tombola viendront pimenter cette soirée qui s’annonce, nous vous l’assurons, sensationnelle !

22


JDA rt, musique et récolte : un cocktail digne de la fête de la Récup’.

A

Fini l’image de saltimbanque, la Fête de la Récup’ redore son image pour la 9e année de son existence. Au programme, un florilège de joie, d’émotion, de découverte, de musique… et bien sûr de récup’ ! « Te prouver à toi, gémien, qu’on peut au quotidien récupérer des objets » Le but est simple : sensibiliser à la Récup’ de manière ludique et interactive. Pour cela, toute l’équipe se mobilise par diverses actions : récoltes ouvertes, petit déj’ le 10 février sur la mezz. Mais ce n’est pas tout, bientôt des journées de récolte s’organiseront de façon à te prouver, à toi gémien, qu’on peut au quotidien récupérer des objets qui ne servent plus : tour dans les assos, opération « cannettes » à la Kfêt, collecte dans Grenoble… N’hésites pas à nous déposer tout ce dont tu ne te sers plus au local Zone Art ou Dolce Vita ! Objets cassés, fer à repasser, sèche-cheveux, mais aussi briques de lait, bouteilles en plastique, cartons, papier, vêtements sont nos amis !

Un évènement musical Mais la Fête de la Récup’ se joint aussi à vous pour vous organiser deux concerts à l’occasion de la semaine du Développement Durable du 7 au 16 avril 2010. Au programme, un concert d’ouverture à l’Adaep où les amateurs de reggae/ska se reconnaîtront. Un deuxième concert où les amateurs de rock ne seront pas déçus. On vous réserve encore quelques surprises sur la programmation. Plus d’info dans les prochains articles. Transformer, c’est créer Enfin l’équipe se mobilise aussi derrière la friperie, nouveauté de cette année qui se déroulera les 13 et 14 avril, pour vous démontrer, une fois de plus, ce qu’on peut faire avec l’ensemble des objets et vêtements récoltés. Des jeunes créateurs de la région viendront customiser tes fringues en live ! De même, tu pourras faire preuve de créativité en réalisant ton œuvre d’art à partir d’objets de récup’, guidé par des artistes qui se feront un plaisir de t’épauler. Alors, en attendant avril, 1A, 2A, et même 3A, participe aux différentes collectes et joins-toi à nous dans les différentes opérations qui seront organisées !

23


Music L’actualité musicale anglais fêlés de Hot Chip. Au programme de One Life Stand, pop synthétique, refrains accrocheurs et rythmiques dancefloor. Mais par rapport aux Un grand retour, un nouvel album, opus précédents, le groupe a perdu le décès de l’un de vos chanteurs pré- un peu de folie au profit d’une dose férés, que se passe-t-il du côté de l’ac- de romantisme et de mélancolie, les tualité musicale ? morceaux sont donc plus mélodiques. C’est bien aussi. Une belle série de remix devrait suivre dans près avoir fait sensation en les prochains mois. 2008, les new-yorkais de Vampire Week-end étaient Adam Green était au début des anattendus au tournant pour leur nées 2000 la moitié des Moldy deuxième album Contra. Com- Peaches (auteur de la chanson « ment ne pas décevoir ? Les jeunes Anyone Else But You »). Augens ont décidé de continuer dans jourd’hui ce barde déglingué contila même voie en poussant un peu nue de confectionner ses chansons plus le concept : toujours influen- folk foutraques rappelant Kevin cés par la musique populaire afri- Ayers ou Jonathan Richman. Son caine et la musique classique dernier album Minor Love sonne occidentale (les cordes et le piano particulièrement 60’s sûrement à de « Taxi Cab ») ils incluent d’au- cause de son son pourri. On suctres éléments tels que des xylo- combe au charme de son écriture phones caribéens (l’excellent single simple et enfantine. « Horchata »), des rythmes raggaeton (« Diplomat’s son »), ska (« Ho- Ok Go avait créé le buzz en 2007 liday ») ou bien des percussions avec son clip des tapis roulant. Ils brésiliennes ainsi que des éléments reviennent avec un nouvel album électroniques .Cet album est à la Of e Blue Colour Of e Sky. Le groupe prend une nouvelle orienhauteur de nos attentes. tation musicale, moins power-pop, Autre retour très attendu, celui des plus mélodique, mêlant pop 80’s,

A

24

électro-funk et influences anglaises. Très sympa. Les Fool’s Gold sont aussi influencés par la musique d’Afrique de l’ouest et d’Ethiopie. Mais pas seulement. En effet les Californiens nous proposent une Afro-pop-rock chantée en hébreu. Un album gai et chaleureux. Dans l’actualité aussi, le décès de plusieurs artistes, depuis le début de cette année 2010. Tout d’abord celui du chanteur Mano Solo. Fils du dessinateur Cabu, il rencontre le succès dès les années 90 avec des albums engagés comme La Marmaille Nue (1993) ou Les Animals (2004). Autre disparition, celle de la chanteuse américano-mexicaine Lhasa de Sela. Sa musique, mélangeant influences mexicaines, gitanes et rock lui permit de conquérir de nombreux pays avec ses albums La Llorona et e Living Road. Enfin à noter aussi, la mort de Teddy Pendergrass, figure emblématique de la soul de Philadelphie en solo ou avec le groupe Harold Melvin & the Blue Notes. Faut espérer que notre Johnny ne claque pas tout de suite. Louis Quignon


Cinéma Avatar : Illusion d’optique ou film culte ? Comment aborder le dernier bébé de avatar, humanoïde créé génétiquement en mélanJ.Cameron ? geant l’ADN humain à celui des Na’vis, les aumoins d’être resté cloîtré à tochtones de Pandora. la Bastille des semaines du- Mais Jack, alors initialerant, le nom Avatar ne peut ment envoyé infiltrer les vous être inconnu. Gros buzz de fin Na’vis, dernier obstacle à d’année, le dernier bébé de James l’obtention du minerai, va Cameron était annoncé comme le s’éprendre de cette nourenouveau du septième art et les in- velle culture jusqu’à la dédices ne manquaient pas : 15 ans de fendre corps et âme. préparation du script, budget colossal de 237 millions de dollars et Sur le plan technique, le film frôle utilisation massive des effets spé- la perfection et dès la scène d’intro ciaux, soit la recette qui fit le succès c’est la grande claque. La qualité des de ses prédécesseurs. Car en ce qui effets, en relief ou en profondeur, la concerne les effets spéciaux, c’est La superposition des images, réelles et marque du père Cameron ; et son en 3D, l’originalité de l’environnecrédo « toujours plus et toujours ment, des couleurs, tout est orchesmieux », en témoignent Termina- tré de façon à vous faire pleurer. tor, Alien le retour et bien sûr Tita- La bande son est elle aussi à la haunic, autant dire qu’Avatar était teur et amplifie considérablement l’immersion en collant aux thèmes attendu au tournant. abordés (héroïsme, guerre, amour, Le film raconte l’histoire de Jake découverte de l’inconnu) avec une Sully, ancien marine désormais en simplicité et une originalité dont fauteuil roulant alors propulsé sur seul (ou presque) James Horner est la planète Pandora où de puissantes capable. firmes s’attèlent à résoudre la crise Néanmoins le film présente de énergétique terrestre grâce à un nombreux points faibles. Le scénaprécieux minerai. Jake va alors rio, association sophistique de remplacer son frère, récemment thèmes à la mode (écologie, amour décédé, dans interracial, confrontation avec une le programme nouvelle culture) avec entre autres Avatar. Il va une (mauvaise) pincée de « Danse ainsi pouvoir avec les loups » et de « Pocahontas lier son esprit », est saupoudré d’un manichéisme à celui d’un puéril dont l’illustration la plus re-

A

présentative et la plus pathétique reste le colonel, personnage dont les répliques peinent à atteindre la maturité d’un enfant de six ans. C’est donc avec une grande linéarité et sans grande conviction que l’on suit la trame du film. De plus, non content d’affaiblir l’intrigue, le manichéisme discrédite les acteurs qui, confinés dans des rôles d’autistes, ne parviennent pas à se mettre en avant. Dès lors ne soyez pas dupe, si la première vision vous laisse bouche bée, la seconde vous restera en travers de la gorge, une fois les effets spéciaux digérés. Mirage de fin d’année, Avatar ne restera dans les annales que parce qu’il est à ce jour le plus gros budget et la plus grosse illusion d’optique que le 7ème art ait jamais connu. Picwic

25


Book’in Dépoussiérons Musset ! Au milieu de tout ça se glisse Rosette, une jeune femme qui servira les plans de séduction de Perdican. Le livre se présente sous la forme d’une pièce de théâtre, relativement courte, avec à son actif 90 modiques pages. Jusque-là, vous me direz, il n’y a rien d’exceptionnel dans ce livre. Et, en ce sens c’est vrai, seulement, il y a Musset ! La France a connu Vitaa et Marc Lévy, mais elle a surtout connu Musset. Car d’une histoire a priori banale, il a réussi à De nos jours, les chansons, romans, en faire une merveille de dialogue ou films d’amour mielleux et insi- et de mélodrame (au sens noble du pides fleurissent dans notre univers terme). Quand certaines diront que aussi vite que des mauvaises herbes les mecs sont tous des connards, dans nos jardins. Bien entendu, avec Musset, plus diplomatique dira que la Saint Valentin, ce phénomène ne les hommes sont inconstants, faux, fait qu’empirer. Heureusement, la bavards, hypocrites, méprisables et littérature possède ce don subtil et sensuels. Quand certains dirons méconnu de parler d’amour, au sens que les femmes c’est compliqué et vrai du terme. Exemple concret avec incompréhensible, Musset, plus « On ne badine pas avec l’amour » élégant, dira que les femmes sont d’Alfred de Musset. perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. Il faut reOn ne badine pas avec connaître que tout ça a quand l’amour » est une histoire tout même plus de classe que les stéréoce qu’il y a de plus de simple. types modernes du genre. Ecrite au XVIIème siècle, elle nous conte une romance impossible Le texte est peut-être ancien, mais il entre Perdican, jeune homme cou- possède un caractère intemporel, le reur, et Camille, fraîchement vieux français ajoutant même au convertie à la religion, et se desti- charme du livre. Les dialogues nant à une (dure) vie d’abstinence. entre Camille et Perdican sont alors

«

26

un vrai régal, dans l’opposition entre la foi et le plaisir, la rigidité et la passion…De plus, la fin dramatique permet de se détacher des films à l’eau de rose et d’une niaiserie sans fin auquel le cinéma hollywoodien nous a habitués. En cette période de Saint Valentin, il convenait de trouver un livre sur l’amour, et qui soit capable de parler au plus grand nombre, avec franchise et authenticité. Il est clair que Marc Levy, qui vend des livres comme on vendrait des baguettes de pain aurait pu convenir. Mais avec du recul, on comprend en lisant Musset, qu’il n’y a pas besoin d’utiliser des fantômes pour parler d’amour (pour les non connaisseurs, référence à « Et si c’était vrai »), que la beauté tient parfois dans la banalité, et que la main de l’écrivain (j’entends par là son talent) s’occupera de vous séduire. Oui, Musset est méconnu, mais il mérite, au vu de ce livre, d’avoir une réhabilitation, si l’on a pu faire revenir la Mini, la DS, que l’on écoute encore les Beattles ou les Stones, jetons Guillaume Musso à la poubelle, zappons Hugh Grant à la télé, et lisons « On ne badine pas avec l’amour » Pas encore convaincus ? Les monologues de Perdican et Camille feront le reste… Joakim Rau


Mode 13 confidences que vous ne lui avouerez jamais… 1) Vous préférez largement une soirée DVD posée chez lui plutôt qu’il vous traine au bowling le soir de la St-Valentin après avoir englouti un rôti de bœuf farci à la ratatouille au restaurant juste avant…Non vraiment, après un festin, vous voulez juste vous allonger et ne plus bouger.

l’aide du bistouri, elle arrive encore à garder sa cellulite ! Non, vraiment, rien d’exceptionnel cette fille… » Jalousie quand tu nous tiens…

tout sauf ce genre de fille superficielle et obsédée par son apparence. Dur le double jeu…

10) Vous avez juste envie d’un 7) Vous avez juste envie qu’il VRAI cadeau cette année pour la disparaisse quand il vous fait sa Saint-Valentin, et non pas un parrhétorique de drague lourde et fum ringard, des fleurs (trop comlongue comme un jour sans pain : « mun), ou encore des chocolats (t’as 2) Vous le maudissez en si- Tes parents ont décroché les étoiles pas compris que j’étais au régime !). lence quand il feint de vous consi- pour les mettre dans tes yeux… » Non, cette année, vous aimeriez qu’il trouve l’attention parfaite, le dérer comme une midinette quand Oh my god ! cadeau qui vous ressemble : vous lui soutenez que « oui, le pourquoi pas une invit’ à la patinage artistique, c’est un sport Fashion Week de Londres, une qui requiert des prouesses techsoirée massage au Spa, ou encore niques sans précédent ». une place pour le concert de 3) Lady Gaga…Innovez ! Vous détestez qu’il vous mâchouille l’oreille durant l’acte, 11) Vous aimeriez en secret une mais c’est plus fort que lui, réflexe relation à la Sartre-Beauvoir : un de survie sans doute, il n’oublie amour nécessaire et des amours jamais cette petite attention. contingentes. Le cocktail réussi 4) entre des amourettes mortelles Vous ne supportez plus et un amour immuable. ce vieux marcel troué et délavé qu’il ne porte que quand il est chez lui, et par malchance, tous 12) La tarte au thon succulente les soirs où vous vous retrouvez 8) Vous avez juste envie qu’il qu’il a engloutie en une bouchée pour une soirée « casual ». vous appelle par votre prénom. Au tout en vous dévorant des yeux, a 5) Vous êtes mal à l’aise en placard les « Bébé » (assez ridicule), en fait été préparée par votre pote présence de chandelles et autres « Chérie » (là, on prend dix ans membre de Millésimets, que vous bougies disposées sur la table lors d’un coup), ou pire « Ma puce » aviez appelée en catastrophe 2h d’un dîner amoureux. Vous avez la (c’est super moche une puce, les avant le rendez-vous. vague impression de veiller les gars !). 13) Vous n’osez pas lui avouer morts. 9) Vous n’osez pas lui avouer que vous et lui, ce sera bientôt du 6) Vous n’en pouvez plus qu’il que votre bronzage qu’il chérit tant, passé. vous vante Megan Fox à longueur c’est grâce à « Institut Soleil Cuivré Carole Moro de journée. « Chéri, elle est refaite » situé à quelques pâtés de maisons. je te signale. En plus, même avec Vous lui avez assuré que vous étiez

27


Millesi’mets Pour vos dîners en amoureux … Le 14 février, nos couples gémiens seront à l’honneur avec la célébration de la Saint-Valentin. En cette occasion, Millési’Mets vous a concocté un menu pour chauffer l’ambiance…

Faites fondre le beurre dans une poêle et faites-y revenir l’ail à feu doux jusqu’à ce qu’il embaume. Ajoutez le sucre et le vinaigre et remuez jusqu’à dissolution du sucre. Disposez les quartiers de tomate dans la poêle en une seule couche et laissez-les cuire 5 minutes à couvert. Les tomates doivent être légèrement caramélisées. Retournez-les à mi-cuisson. Huilez deux moules à tartelette. Découpez deux disques de pâte de la taille des moules. Répartissez les quartiers de tomate dans les moules puis mettez en place les disques de pâte en les pressant sur les côtés. Badigeonnez de l’œuf battu, enfournez et laissez cuire environ 15 minutes à 200 °C. La pâte doit être légèrement dorée et gonflée.

… Car s’il est un domaine qui permet de célébrer l’amour, c’est bien la cuisine. On reconnaît à nombre d’aliments leurs vertus aphrodisiaques. Parmi les légumes, citons nos amis les artichauts. Dans les douceurs sucrées, on retrouve bien sûr le chocolat. La croyance la plus répandue en ce qui concerne les vertus aphrodisiaques sont les épices, de la cannelle au curry, en passant par le gingembre. Ne lésinez donc plus sur ces ingrédientsphiltres d’amour… Pour vous lancer dans la cuisine Pendant ce temps, faites frire les aphrodisiaque, suivez le guide ! brins de basilic un à un pendant 30 Plat : Tarte Tatin à la tomate et leur salade de roquette Ingrédients 1 rouleau de pâte feuilletée 4 petites tomates fermes 30g de beurre 1 gousse d’ail 1 c. à s. de sucre brun 2 c. à s. de vinaigre balsamique 1 œuf légèrement battu Du basilic frais Préparation : Coupez les tomates en quatre. Retirez le cœur et les pépins. Aplatissez légèrement les quartiers de pulpe.

28

secondes. Lorsqu’ils sont croustillants, égouttez-les sur de l’essuietout. Démoulez les tartes et décorez du basilic frais. Servir avec une salade de roquette et de la sauce vinaigrette. Dessert : Fondants au chocolat au cœur framboise Préparation : 15min Cuisson : 10min Ingrédients 3 œufs 110g de sucre 90g de chocolat noir 85g de beurre 35g de farine 300g de framboises Du papier sulfurisé Mixer les framboises et couler le coulis dans des bacs à glaçons. Faire prendre au congélateur. Faire fondre le chocolat avec le beurre. Blanchir les œufs et le sucre au batteur jusqu'à obtenir une mousse compacte. A la main, ajouter le chocolat, puis délicatement la farine. Verser la mixture aux trois quarts des moules, insérer un glaçon de framboise, recouvrir de fondant et cuire à 200°C pendant 10 minutes. A déguster chaud ou froid, accompagné de quelques framboises fraîches et/ou de coulis de framboise et saupoudré de sucre glace. Vous pouvez utiliser d'autres fruits rouges selon vos envies, et des fruits exotiques en hiver.


Dahu Valentine’s Day Tout le monde est d’accord pour dire que la Saint Valentin n’est qu’une stupide fête commerciale. Et pourtant, le 14 janvier, tous les couples se sentent obligés de fêter cet évènement à l’eau de rose à grands renforts de cadeaux et autres invitations au restaurant. Si tu succombes à cette pression conjugale, aie au moins la gentillesse de trouver mieux qu’un mug immonde orné d’un gros cœur ou qu’un dîner aux chandelles à Courtepaille. Pour Valentin. Valentin est quelqu’un de simple. Mesdemoiselles, oubliez cartes, fleurs et autres billets doux. Privilégiez l’utile au futile ! Sa barbe pousse un peu trop en ce moment ? C’est parti pour un rasoir ! Il fait un peu froid à Grenoble ? C’est parti pour une écharpe ! (heu… inutile de préciser que si tu lui as déjà offert ce cadeau, il n’en aura pas besoin d’une deuxième, même si effectivement, la solution écharpe représente souvent l’issue de secours des recherches de cadeaux désespérées). On ne va pas te donner toutes les adresses où tu peux acheter un rasoir ou une écharpe dans Grenoble. Darty est ton 1er ami, les Galeries Lafayette ton 2e et le Dahu ton 3e (d’ailleurs le site internet www.ledahu.net devrait même être opérationnel à l’heure où tu liras ces mots !)

Pour Valentine Valentine est un peu plus compliquée que Valentin. Elle f a i t comme si la Saint Valentin ne lui importait pas du tout : « Tu sais Valentin, notre amour va bien au-delà d’une stupide fête commerciale » Valentin, oublie tout de suite cette phrase : elle attend un vrai cadeau, voire deux ! Un truc bidon du type végétal (roses, tulipes, pissenlits…) ET un objet solide, un peu comme celui qu’elle t’a offert. Oublie le rasoir, cela pourrait la vexer. Penche toi plutôt vers le rayon bijoux. Encore une fois tu trouveras ton bonheur aux Galeries Lafayette (on ne les oublie plus depuis qu’elles ont envahi le hall de GEM le mois dernier). Mais si ta Valentine (prononcez Valentaïne) est dans une asso du type Zone Art, peut-être préfèrera-t-elle des bijoux plus ethniques comme ceux de chez Gudule (20 rue Brocherie et 10 rue La Fayette), sans tomber dans le cliché bien trop facile représentant les membres de la Zone Art comme des roots écoutant des musiques psychotropes.

Cadeaux mixtes Si votre activité sexuelle n’est pas plus excitante que celle d’un couple de 62 ans habitant la Tronche, foncez Au Lapin Vert. Ce n’est pas un restaurant mais un Sex Shop situé 14 rue Guétal. Frissons garantis ! Cela ne vous suffit pas ? Plus qu’une seule solution à vous proposer : le Club Libertin Les Dunes que les Crack’Hot vous ont déjà fait visiter : 27, rue Nicolas Chorier, ouvert tous les jours, et il y a même un tarif étudiant, alors n’oubliez pas vos cartes ! Pour ceux que cette dernière solution n’emballe pas outre mesure (ce que je peux concevoir), il reste un lieu bien plus traditionnel mais également bien plus hygiénique où fêter la Saint Valentin, appelé Restaurant. Les odeurs n’y seront pas les mêmes qu’aux Dunes mais cela n’est peut être pas plus mal. Rdv dans la rubrique En Amoureux page 182 du Dahu Antoine Vigé Hélie

29


PostESC Avocat d’affaires : Une denrée rare Pour ce mois de février, la rubrique « Vous voulez gagner confortablement votre vie sans attendre d’avoir la cinquantaine bien sonnée ? » C’est possible, à condition de ne pas vous tromper d’établissement ou de spécialité pour votre formation. Mais sachez au préalable que les métiers les plus rémunérateurs sont aussi ceux qui exigent le plus de travail… ou alors un talent fou !

vocat d’affaires. Revenus. De 40 000 à 60 000 euros de salaire brut annuel dans un cabinet français, de 50 000 à 75 000 euros dans un cabinet britannique, et de 70 000 à 100 000 euros dans un cabinet américain, auxquels il faut retirer de 15 à 20 % de charges (propres au contrat libéral), mais ajouter des bonus parfois très importants. Métier. L’avocat d’affaires a pour clients des sociétés. Ses activités se rapprochent de celles du conseil en stratégie. Il a pour spécialité, selon les cas, le droit financier, le droit boursier, le droit social (il conseille alors les directeurs des ressources humaines), le droit immobilier, ou encore le droit de la propriété intellectuelle. Il exerce dans des cabinets spécialisés, français, mais aussi assez souvent – à Paris – dans des cabinets anglo-saxons. « L’avocat d’affaires diffère du juriste d’abord du fait de son diplôme d’avocat, bien sûr, mais aussi par ses facilités relationnelles, indispensables dans ses relations avec les clients »,

nuance Rémy Fouillois, directeur senior chez Michael Page International, division juridique et fiscal. « Mais tous les avocats d’affaires ne sont pas forcément amenés à plaider ! » L’avocat d’affaires est en général sous statut libéral, et donc rémunéré en "rétrocession d’honoraires". Au quotidien, les délais imposés par les clients sont toujours très courts. Stress et heures sup garantis ! Formations. Le CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat) est in-

A

30

dispensable, ainsi qu’un Master 1 de droit, dans une spécialité adéquate. Pour donner à son profil une autre dimension, mieux vaut avoir fait en plus une grande école de commerce type ESSEC, avoir passé l’examen du barreau de New York ou avoir obtenu un LLM-Master of Law dans un établissement britannique ou américain. Souhail Bouziane


PostESC Rencontre avec Raphaël Ory J’ai rencontré Mr Raphaël Ory, avocat d’affaires, diplômé de GEM, titulaire du Master en Droit des affaires de l’école. Il a bien voulu répondre aux quelques questions que je lui ai posées.

tère spécialisé Entrepreneurs GEM, Préparation du CRFPA à Paris 1 GIW : Quels sont les qualités reSorbonne, Ecole de formation des quises chez un avocat d’affaires ? barreaux de la Cour d'Appel de R.O : Elles sont multiples mais les Paris (EFB). Après plusieurs expériences tant en principales sont à mon sens la réacbanque d'affaires qu'en cabinet tivité, la rigueur et la faculté d'avocats, je suis désormais colla- d'adaptation. Gem in Way: Pouvez-vous vous borateur au sein du cabinet DS présenter ? GIW : Est-ce que le mastère en Avocats à Singapour. droit des affaires de l’ESC Grenoble Raphaël Ory : Raphaël Ory, 28 ans, GIW : Pouvez-vous nous définir peut rivaliser avec les parcours puavocat au barreau de Paris, colla- votre fonction ? rement axés sur le domaine juriborateur au sein du bureau de Sindique ? gapour du cabinet DS Avocats. R.O : Ma fonction au sein du cabinet DS Avocats Singapour consiste R.O : A l'heure actuelle, les profesGIW: été votre parcours ? à accompagner les entreprises dans sionnels du droit sont encore très leurs projets d'implantation et d'in- attachés à la faculté de droit. CeR.O : Cursus universitaire: Master vestissement à Singapour et dans la pendant, on remarque depuis Droit des affaires (Grenoble), Mas- zone Asie du Sud-Est. Je les aide à quelques années un rapprochedéfinir leur projet et ment certain avec les écoles de à choisir la struc- commerce. Les grands cabinets ture juridique et d'affaires aiment désormais recruleur schéma d'in- ter des profils avec une double vestissement les compétence afin de comprendre plus appropriés. des problématiques élargies. Une fois que leur implantation en GIW : Le cursus de l’école est-il sufAsie est avancée, je fisant pour intégrer un cabinet où définis avec eux la est ce qu’il faut compléter son parstructuration de cours ailleurs ? leur activité au regard des probléma- R.O : Pour mettre toutes les tiques juridiques, chances de son côté, il me semble fiscales et doua- qu'une formation à la faculté de nières dans un droit est nécessaire et appréciée des souci d'optimisa- recruteurs. tion. J'accompagne également les entreInterview réalisée par prises dans leurs acSouhail Bouziane quisitions sur la zone.

31


VOUSACCOMPAGNEDANSVOSPROJETS ETVOUSPROPOSE:

CADEAUDEBIENVENUE Pourtoute1ère ouvertured’uncomptechèques

CartebleueVISAClassicouÉlectron,GestiondecomptessurInternet,Facilité decaisse,Etc.

+ 40€ offertsauxadhérentsSMERRA ou25€ auxaffiliés

(2)

uncréditétudiantà tauxpréférentiel1,99% (3) Prélib’Campus:leprêtde1000€ à 0% (4) desassurancesAutoetHabitationà destarifsavantageux GlobeStudent:uneoffreadaptéepourvotreséjourà l’étranger

RendezͲvousà l’agenceBNPPARIBASEUROPOLE

25Ͳ27ruePierreSémard 0438210202

(1)

(2)

BNPParibas–– SAaucapitalde1.811.390.890euros SAaucapitalde1.811.390.890euros–– Si Sièègesocial:16,bd.desItaliens75009Paris gesocial:16,bd.desItaliens75009Paris–– Immatricul Immatriculééesouslen esouslen°° 662042449RCSParis 662042449RCSParis–– IdentifiantC.E.:FR76662042449 BNPParibas

Servicesbancairesgratuitspendant2ans(1)

OffreréservéeauxétudiantsdeGEMpourtoute1èreouvertured’uncomptechèquesdansl’unedesagencesBNPParibasduGroupedeGrenoble,sousréserved’acceptation. AuͲdelà des2ansdegratuité,cotisationmensuellede3,25€ aveclacarteVisaClassic(Tarifenvigueurau01/01/2010).

Offrevalablejusqu’au31/12/2010,noncumulableavecd’autrespromotionsencours.Affilié :souscriptionà lasécurité socialeSmerra.Adhérent:souscriptionà lamutuelleouassuranceSmerra.Justificatifà fournir. (3)

TEGannuelfixeenvigueurau01/01/10,horsassurancefacultative.Sousréserved’acceptationdudossierparBNPParibas.Duréemaximumducrédit:9ans.Plancher:760€.Cautionfamilialeoutiersnécessaire.

(4)

Offrevalablejusqu’au30/04/2010,sousréserved'acceptationdevotredossierparBNPParibas,réservéeauxétudiantsâgésde18à 29ans.Vousempruntez1000€ suruneduréetotalede12mois;vousremboursezen12mensualitésde83,33€ (hors

GIW 15  

Février 2010, nouvelle érotique

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you