Issuu on Google+

b

Numéro 12 - novembre 2009

s ru e l l uve o N

es u q ri

Xpres sion se met a u Sport !

: s r u o conc

le s a p atez r b e u p N e s faus

Dossier

Opinion

Culture

Excès et Extrèmes

Le capitalisme, une utopie? Pédophilie page 16

Cinéma - musique - mode....

page 7

page 22


Edito

Redactrice en chef: Mélody Banquet Maquettiste: Guillaume Boyelle

Tout d’abord, un petit merci au JDS couche de pâte à base de farine de qui a dû citer au moins autant de blé ou de sarrasin, généralement de fois « Xpression » dans le numéro du forme ronde, cuite sur les deux mois de .. pardon du 1er semestre, faces. Elle se mange comme plat qu’il y avait de fautes d’orthographes principal ou comme dessert ; elle dans le GIW de septembre. Le JDS peut aussi constituer un en-cas. On n’est pas dans l’excès mais dans l’es- la déguste chez soi ou au restausai…question d’expérience Carlos, rant, et on en trouve à emporter si t’as besoin de conseil n’hésite pas ! lors d'évènements festifs, dans les fêtes foraines ou sur les tables de la mezzanine de GEM environ 6 mois NEXT sur 9. « Crêpe » dérive du latin crisEnsuite, une petite précision sur les pus, signifiant « bouclé, ondulé ». 3 mois qui vous attendent : la crêpe Les crêpes de sarrasin existent sous en Haute-Bretagne et au Québec, le est un met composé d'une très fine diverses formes et noms : la galette tourtou ou galetou en Limousin, le bourriole en Auvergne, la boûkète en Wallonie. Le Galichon, mon préféré, est la petite crêpe de la fin d’une fabrication et qui fini généralement dans la bouche des cuisiniers formation marmiton.org que nous sommes.

4

News t i a r t r o P r e i s s o D

. . . e r i a Somm

n o i n i p O e t i l o s n I

6

7 16

Sport JDA e r u t l u C t e s t r A C S E t s o P

20 21 22 24 30

Mais le Galichon est bien plus encore. C’est un concept, un art même pour certains (et certaines ok !) Car finalement un galichon plus un galichon plus un autre galichon…ça finit par faire une crêpe... cuite sur les deux faces ! À consommer chez soi ou à emporter, elle peut aussi constituer un en-cas. À consommer sans modération. GEM la crêperie, 2 adresses : 12 rue Pierre Sémard le jour et les 2C la nuit…. Bon Appétit bien sûr ! Mélody Banquet


Mémo Il pénètre en toi, il te transperce… Le froid s’installe à Grenoble, tes petites menottes n’osent plus émerger de tes larges poches rembourrées de coton épais. Tout juste si tu t’autorises à respirer un souffle de cet air glacial qui file à travers les immeubles grisâtres.

les autres… tant pis aurais-je envie noble ? Mais le froid cinglant des de dire ! Vous devrez les porter à premiers instants ne devra jamais longueur de journée, évaluant le te faire oublier le plaisir des jeux matin la rentabilité entre le froid d’hivers qui se profilent à l’horizon du trajet et les bras libres la journée et égayent déjà peut-être tes WE. et vice versa. Non, pas de découragement ! Qui Sportif, sportive, vous vous dites : dit grand froid, dit neige qui s’éterpas de soucis après une longue nise sur les sommets. Pense à ces ne bonne raison de te lever heure de renforcement musculaire moments où tu dévaleras les pistes le matin ? Le chauffage et échauffement, vous passerez étincelantes des derniers flocons ! central de l’école ! Tu auras outre la froideur hivernale ! Que Alors peut-être tu relativiseras ton bientôt plus chaud entre les murs nenni, la terre gelée et dure en malheur présent. (Enfin ceci ne de GEM que dans tes souvenirs es- guise de tatami sous les formidable concerne pas les 1A d’AG qui pautivaux. Problème, problème te dis- plaquages des rugbymen te fera vrettes ont sacrifié leur passion tu : que ferais je alors de l’épaisse chanter un tout autre refrain. (Je ne pour adopter la couleur jaune des couche de vêtements accumulés, parle pas ici des footeux. Qui consi- poussins, bel esprit vraiment !) veste, manteaux, pull, et cols roulés dère encore ce jeu de balle comme encombrant désespérément tes un sport … ?) Céline Sandrin bras. Les chanceux qui sont en assos pourront s’en débarrasser et Toujours heureux d’habiter Gre-

U

L’Agenda du mois 19 Novembre : la Boom des sportifs (tu pratiques un sport… ou pas, cette soirée est pour toi !) 26 Novembre : La Parad’Ice (soirée mythique s’il faut le rappeler !) 17 décembre : Pastis Pétanque (BDB vs BDS => qui donnera le plus de rêves ?) Du 15 Novembre au 17 décembre : profite outrageusement des p’tit-dejs et goûters de nos listeux ! Qui choisiras-tu ? les Crack-Hot ? les Téléshow’Pink ? les Chop’a’pic ? Une des six autres encore ? Du 13 au 18 Décembre : Partiel des 2A (Rendez-vous à la Toussaint prochaine?)

3


News Isabelle Fitamant nous ouvre les portes du Graduate Network

Gem In Way : Qu’est-ce que le Graduate Network ? Isabelle Fitamant : C’est l’association des diplômés de GEM. Le Graduate Network travaille sur deux niveaux : animer le réseau entre diplômés et développer les contacts entre les diplômés et les étudiants. Vous pouvez vous servir de notre réseau pour entrer en contact avec les diplômés de l’école afin de leur demander des conseils pour un stage ou un emploi. Nous sommes des « accélérateurs d’opportunité », nous essayons de déclencher et de provoquer des moments de rencontres entre étudiants et diplômés en entreprises. GIW : Comment est organisé le Graduate Network ? IF : Nous sommes composés d’une équipe de permanants (4 personnes) et d’un réseau de bénévoles qui vivent dans les principales villes du monde. Nous entretenons ce réseau par le site internet.

4

GIW : Comment se passe les sure, un stage de fin d’étude, votre relations entre les étudiants et premier job, votre deuxième job… les diplômés ? GIW : Pourquoi l’accès au GraIF : Souvent les étudiants sont duate Network devient payant maladroits quand ils sollici- cette année ? tent les anciens, et de leur côté, les diplômés sont débordés. IF : Cette année, la cotisation a été C’est pourquoi nous tra- remise au goût du jour car l’accès vaillons avec le couloir associatif au réseau est devenu payant pour pour voir comment mieux aider les les diplômés et que ce service reétudiants en protégeant les diplô- présente un réel coût. Nous més. Par exemple, c’est dans cet n’avons pas voulu changer les rèobjectif que, nous allons inaugurer gles du jeu pour les 2A et les 3A, les CV book (envoi groupé de CV). c'est-à-dire que nous leur offrons leur cotisation jusqu’à leur derGIW : Pourquoi les anciens accep- nière année d’école (césure non tent de jouer ce rôle « relais » entre prise en compte), et ils devront cotiser par la suite pour accéder au les étudiants et les entreprises ? réseau. Les 1A de leur côté devront IF : Ils le font pour faire partie du cotiser pour accéder à Graduate réseau car eux aussi peuvent avoir Network. La cotisation est de 150 besoin de contacter des anciens euros pour 8 ans soit à peine 20 étudiants. Puis ils ont conscience euros par an pour bénéficier d’une que le réseau fait la force et la no- multitude de conseils, de coups de pouce et de contacts. Il faut savoir toriété d’une école. que dans la majorité des écoles de GIW : Comment utiliser efficace- commerce, les étudiants ont accès ment le Graduate Network tout au au réseau de leur école seulement lorsqu’ils sont diplômés alors que long de sa scolarité ? nous, nous vous donnons accès au IF : Le Graduate Network c’est un réseau dès l’entrée dans l’école. Il carnet d’adresse qui s’ouvre à vous faut profiter de chaque opportunité dès la première année. Ces contacts de partage avec un diplômé (dès la peuvent vous aider dans le cadre de 1A) : forum des métiers, café mévos associations (idées, conseils…), tiers, intervention en cours… mais c’est aussi un moyen de trouInterview réalisée par ver un stage de fin de 1A, une céChristina Bergström


News mises de vos réalisations est fixée à fin janvier. D’ici là, tous à vos caméras ! Pour tout complément d’informations sur le festival, n’hésitez pas à visiter le site internet www.unenuittropcourte.com. Et si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur les modalités du concours inter-GEM de très court-métrage, n’hésitez pas à envoyer un mail à l’adresse suivante :

Gémiens, Gémiennes, Moteur et… Action ! our ceux qui ne le sauraient pas encore, le festival international de courts-métrages étudiants Une Nuit Trop Courte organisé conjointement par Planètes et la Zone Art, c’est bien plus qu’un hibou. En réalité c’est l’évènement cinéphile de l’année à Grenoble.

P

les membres de Planètes seront également là pour vous épauler au niveau technique. Et en l’honneur des talents de producteurs qui sommeillent en chacun d’entre vous, Planètes s’engage à vous fournir une caméra et une cassette pour la très modeste somme de 5 € au lieu de 10 €.

Pour sa 7ème édition, le Festival se déroulera les 26 et 27 février prochain. Deux soirées de projection auront lieu, dont une à l’école, ceci en présence d’un jury de professionnels du septième art. Pour sortir de l’ombre, les participants auront deux possibilités : remporter le Prix du Public ou bien le Prix du Jury doublé d’une récompense de 1000 €. Et parce que Gémiens, Gémiennes, Le Festival vous aime, cette année il a décidé d’innover en vous ouvrant ses portes. Histoire de faire plus court que court, le concours inter-GEM de TRES courts-métrages sera organisé spécialement pour vous en parallèle du Festival. Plus court que court en langage quantifié signifie pas plus d’une minute trente. Autrement dit, pas besoin d’être un expert en matière de production cinématographique pour se lancer! Ce concours est accessible à tous, l’important étant que chacun puisse profiter de cette belle opportunité, placée sous le signe de la créativité et de l’originalité. Avec un format aussi court, le tout réside dans le scénario, c’est pourquoi il serait dommage de ne pas se tester en réalisateur de film. Si besoin est,

Au final, si votre très court-métrage est sélectionné, il sera diffusé dans le cadre de la soirée de sélection du Festival, avec à la clé la possibilité de remporter le concours et de gagner 150 € ! Et oui, ainsi commencent les plus belles gloires. Cependant, avant de vous rêvez en Woody Allen, commencez par vous pencher sur le thème « J’aime… », car c’est sur celui-ci que devra porter la réalisation de votre très court-métrage. Libre à vous de le t r a i t e r comme il vous en dit… La deadline pour les re-

pierre.boucly@grenoble-em.com. NTC’ment votre, Delphine Varin


Portrait Caroline Doucet, sportive de haut niveau Des personnes étranges, au corps surdéveloppé, repérables à leurs épaules carrées et larges ? Vous seriez alors surpris de croiser Caroline dans les couloirs, peut-être même troublé par ses yeux aux couleurs de l’Océan.

C.D : J’ai commencé un cursus sport-étude en 4ème. Au lycée, j’ai été dans une école spécialement aménagée pour les sportifs avec environ 18h de cours par semaine. J’ai eu mon bac (je ne sais pas comment, mais je l’ai eu Gem In Way : Peux-tu en quelques !) et j’ai passé des concours pour faire une mots faire ton portrait ? école de commerce post-bac. J’ai Caroline Doucet : Comme c’est si fait 3 années à l’école Atlantique de bien dit dans la petite intro, je ne Nantes et puis j’ai repassé des suis pas si costaude que ça (enfin concours pour GEM. j’espère) sinon je pense que j’aurais été remarquée. Pour le moment ce GIW : Le nombre de tes entrainequi me passionne c’est l’aviron, ments s’accommode-t-il de ton mais bon j’aime aussi d’autres planning de cours en ESC ? sports comme le ski, la plongée, la voile… J’aime beaucoup voyager et C.D : Je suis inscrite au bureau des l’aviron m’a permis de découvrir talents. J’ai pas mal de possibilités quelques pays. Sinon quand j’ai le pour aménager mon emploi du temps, j’adore cuisiner (des trucs temps. Actuellement, je peux m’absuper légers et diététiques bien sur) senter de tous mes cours et égalesurtout les desserts. J’aime bien ment avoir du retard. J’ai aussi la faire des petites soirées ou des possibilité de faire ma deuxième grosses avec mes potes même si année en deux ans si jamais je n’arrive pas à suivre. Ce n’est pas touc’est pas tous les jeudis soirs ! jours facile et c’est un rythme GIW : Quel sport pratiques-tu avec soutenu. C’est toujours la course entre les cours et le sport (pas toutant d’engouement ? jours le temps de manger, mais toujours le temps pour prendre C.D : Je pratique l’aviron. Je m’entraîne à Grenoble mais je suis tou- une douche je vous rassure !) jours inscrite dans le club où j’ai appris à ramer au CAN (Cercle de GIW : Arrives-tu aussi à participer à la vie étudiante de l’école ? l’Aviron de Nantes). GIW : Quel a été ton parcours C.D : Je n’ai pas vraiment le temps avant l’école de commerce (sport- de participer à la vie étudiante. J’essaye de sortir mais ce n’est pas éviétude, étude) ? dent car j’ai besoin de récupérer

6

Une équipe de France prête à filer vers les étoiles

après les entraînements et donc de faire des bonnes nuits. Sinon j’ai fait l’Isère Trophy début octobre (course d’aviron) avec ICO et c’était vraiment sympa, j’ai bien aimé l’ambiance. GIW : Comment vois-tu ton avenir? C.D : Le sport est ma passion et je me suis toujours dit que je ne voulais pas le mélanger avec ma vie professionnelle. L’aviron n’est pas une discipline professionnelle, on ne gagne pas d’argent, seulement des primes pour les médailles aux Championnats du Monde et aux Jeux. Je ne pense pas travailler dans le sport même si j’aime ça, plutôt dans la finance (rien à voir !) Au bout d’un moment, il faut faire des choix et je pense que le boulot sera plus important que le sport (hélas !). Interview réalisée par Céline Sandrin


Do

Extrêmes, Excès

ssie r


Dossier Le flagrant délire de l’école de commerce, cette confusion des sens, la frontière informelle entre vie privée et vie publique…entre extrême intégration et extrême solitude... Vis ma vie en école de commerce.

Jackadi a dit… L’alcool qui coule à flot, les langues qui se délient et nous voilà plonger dans un univers où tout nous parait possible. Le sourire jusqu’aux oreilles, chaque année des étudiants teeeellement intelligents mais aussi teeeellement naïfs poussent les lourdes portes de GEM. Entre les soirées, les assos, les cours,… les rencontres se multiplient. Bienvenue en ESC, haut lieu d’échanges dans lequel de nombreuses amitiés se forment…et se déforment. Le problème majeur est en fait lié au nombre, je ne vous apprends

Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu… rien. Comment découvrir autant de personnes ? Comment aller contre ses relations que l’on dit superficielles quand vous croisez chaque jour des centaines d’étudiants ? Alors oui, des amitiés sincères se créent mais la bulle dans laquelle nous évoluons nous confronte également à des situations étranges, à des relations qu’on ne saurait qualifier. Ignorance ? Gêne ? Indifférence ? Ce qui est regrettable, c’est qu’au final beaucoup de personnes nous jugent sur ce qu’ils perçoivent et non sur ce qu’ils savent. Vous disiez ? Intelligents ?! Ah oui ! Mais naïfs aussi ! Ces relations ne sont pas forcément fausses mais elles ne sont pas assez entretenues, pas assez approfondies. S’ensuit alors parfois un sentiment d’isolement.

étant certainement la superficialité des gens de la Kfet. Mais c’est également le fait du fonctionnement de la vie en ESC. Car pris entre toutes nos occupations le temps se fait rare. Et ce temps qui nous manque, en plus d’avoir des conséquences sur notre vie sociale, a également une influence sur notre évolution. L’école nous éloigne en effet de nos anciennes préoccupations et nous empêche parfois de voir plus loin que le bout de notre nez. La tête remplie de toutes ces nouveautés on oublie d’avancer… jusqu’à la prise de conscience ! Au final, cette étape fait partie de nous, toutes les expériences vécues nous ont façonnées et nous permettent par la suite de prendre du recul et d’aborder les choses différemment. Je suis venue, j’ai vu, j’ai vaincu…

Jackadi a dit… En tout cas vous l’aurez compris, les règles de la bienséance priment sur la scène de l’ESC. Les acteurs se croisent, les jeux s’entrecroisent, on tente d’entretenir des relations qui demain ne seront plus. Et si Jack avait tord ? Parce que Jackadi c’est bien sympa quand on débarque avec des œillères à la place des yeux mais à un moment faudrait commencer à réfléchir à ce que VOUS en pensez.

Tout cela est évidemment une question de personnalité (E/I merci MBTI) et d’appartenance à la vie associative. L’image que l’on renvoie est due au local qui nous héberge et fausse certaines Pris dans les excès, on oublie. On relations à cause jouie. On vit. d’à priori déMélody Banquet biles, le plus connu de tous

8


Dossier gens ». Les médias deviennent alors pour lui le moyen de faire connaître ses Le 21 octobre dernier, GED recevait actions et de transmettre ses idées. Robert Ménard, retour sur une En effet, Robert Ménard explique conférence autour de la liberté ainsi sa carrière de journaliste : les d’Xpression… médias ne doivent pas être une fin mais un instrument. Robert Ménard est connu pour être un homme excessif. Cela s’est tra- Certains me diront que la liberté duit tout au long de sa vie par de d’expression peut avoir ses limites, multiples engagements dont le plus que certaines idées ne peuvent être connu de tous : la fondation de Reporters sans frontières, association qu’il a quittée en 2008 après 25 années de lutte. Ce fut pour lui la décision la plus difficile de sa vie, témoigne-t-il lors de la conférence. Mais ces années resteront à jamais comme l’expression d’un plaisir immense. La libération de prisonniers est sans nul doute ce dont il est le plus fier. « Quand un homme vous dit que c’est grâce à vous qu’il est sorti de plusieurs années d’enfermement, vous vous dites que votre vie a servi à quelque chose ».

L’expression de la liberté

Sa fibre révolutionnaire n’est pas le fruit d’un pur hasard. R. Ménard est né en Algérie et c’est son père, communiste puis membre de l’OAS (Organisation armée secrète), qui lui transmettra cet esprit subversif. Ainsi, jeune, il ne supportait déjà pas les personnes qui ne prenaient pas position. « Pour faire changer le monde, il faut être entendu et déranger les

pas les idées de tout le monde, mais je pense que n’importe qui a le droit d’exprimer ses opinions même si elles portent atteinte à des individus. Si on interdit la parole à quelqu’un, cela veut dire qu’il y a une part de vérité. Il faut combattre sur le terrain des idées et pour cela il faut qu’elles soient toutes entendues. De plus, il n’y a rien de mieux que d’interdire la diffusion de quelque chose pour que tout le monde veuille le savoir.

La liberté d’expression. De bien grands mots, de belles paroles. Et je vous l’accorde « l’art est difficile, la critique est facile ». Mais sans critique, pas d’expression et sans expression les choses n’avancent pas. « Notre ambition doit être de donner un sens à notre vie ». Vous donnerez donc à la votre le sens que vous voulez mais souvenez vous, enfant, ne rêviez vous pas de changer le monde ? Ce dont ce dernier a besoin c’est de gens qui pense différemment. Mais paradoxalement il nous place dans des moules. Personnellement, je refuse d’être cataloguée. Et je peux pour cela, rester fidèle à mes pensées et travailler à éviter d’être enfermée dans un émises publiquement, qu’elles ne mode de pensée unique. La presont pas moralement excusables. mière étape est d’en prendre L’idée fut évoquée pendant la conscience. conférence concernant Dieudonné et je suis tout à fait d’accord avec la La liberté, c’est la grandeur de la réponse de l’invité. « On ne va pas démocratie. faire une loi pour interdire la Mélody Banquet connerie ». Certes, on ne partage

9


Dossier À péchés capitaux, peines capitales ? Excommunions, mise à mort, prison Prenez le temps de réfléchir, mon à vie (à l’époque, réellement à vie), argument vous semblera de taille. ou au mieux rejet de la société : le Nous n’en sommes qu’au premier péché capital brûlait au fer rouge les péché, vient ensuite l’Orgueil (cf : bannis. attribution à ses mérites de qualités innées). Que dire de tous ceux présent, les sept péchés ca- mesurant 1m 80 ou plus, qui s’imapitaux se prêtent plus à des ginent que cette prédominance nascénarios de films qu’à ef- turelle leur confère un frayer les bonnes gens. Heureuse- avantage ! Péché d’orgueil ment car après avoir observé nos jeunes gens, la folie des mœurs en ESC, il y a largement grandeurs vous guette ! matière à défrayer toutes les chro- Attaquons-nous au troisième niques de l’époque ! Alea jacta est, qu’est la Gourmandise, enfin pour mes frères, vous êtes condamnés à être plus précis la démesure et la Géhenne pour l’éternité. l’aveuglement dans nos actes. Considérons le premier péché ca- Gourmandise pour le manger, pital: l’Acédie, soit la paresse mo- gourmandise pour le toucher ; nos rale. Elle n’est déjà plus à démontrer cinq sens en éveil, on profite de nos vu le nombre de connectés sur fa- corps sans mesure ! Qui a déjà dit « cebook pendant les cours. Vous non » à un p’tit verre de trop ? A un trouvez mon exemple inopiné ? corps chaud qui s’esbaudit sur la Voilà que vous faites de l’acédie ! piste? Gourmandise quand tu nous tiens!

voisin qui sonne pour la énième fois pour te dire qu’il a un gosse de 4 mois qui dort (ça fait bientôt un an qu’il a 4 mois) ? Je n’insiste pas…

Que dire, alors, de la Luxure (cf : plaisir sexuel recherché pour lui-même). Qui croirait que les accouplements, en ESC, œuvrent à repeupler la Terre ! Soyez modeste, avouez que faire l’amour c’est, avant tout, vouloir un plaisir sexuel! Vous pensez éviter le suivant ? La Colère, de sa véritable définition: « courte folie entraînant parfois des actes regrettables ». Tu n’as jamais ressenti l’envie terrible d’étrangler ton coloc pour le mois de vaisselles accumulées ? D’étriper ton

Nous finirons ce joyeux festival avec l’Envie (la volonté de s’approprier par tout moyen et à tout prix le bien d’un autre) ; qui n’a pas déjà convoité le magnifique polo orange du BDB ? « Moi », vous entends-je dire ! Prenons alors d’autres exemples plus probants pour vous éviter une nouvelle acédie. N’as-tu jamais envié les plannings du parcours asso ? Oui, j’ai touché ton point faible, toi aussi tu aimerais pouvoir faire la sieste entre 13h et 19h !

À

10

«

la Comédie Humaine réinventée

Continuons avec l’Avarice (cf : accumulation de richesses, recher-

Convoité le magnifique polo orange du BDB chée pour elle-même), ah voilà un péché capital qui te concerne moins ! Il est de notoriété publique que l’étudiant d’ESC est ruiné, en permanence en phase avec la couleur rouge de son compte bancaire. La seule avarice qu’on lui connaisse est l’accumulation de bouteilles vides devant la porte d’entrée, mais peut-on parler de richesses, si ce n’est seulement que d’accumulation.

Méfiez-vous : à Péchés Capitaux, Peines Capitales (de « capita » la tête, en langue morte). Céline Sandrin

»


Dossier La femme extrême La Femme est-elle devenue un Homme ?

n école de commerce, les filles aspirent aux mêmes postes que les garçons, elles sortent autant que les garçons ; en soirée, elles se mettent aussi chers qu’eux, certaines crient plus fort qu’eux… les différences entre les genres auront beau s’effacer, il y aura toujours une chose qui nous distinguera : le sexe ! Et c’est justement sur ce terrain là que la « masculinisation » de la femme pose problème. Certain(e)s diront qu’une fille qui s’habille de manière très féminine et valide fréquemment des partenaires différents est une catin ; alors qu’un mec qui fait la même chose s’attirera des regards amusés, impatients de connaître tous les détails... Pourquoi une telle différence de jugement ?

E

Le problème, c’est qu’en général, les filles à l’inverse des mecs, n’assument pas leur vie vagabonde. Deux filles peuvent faire exactement la même chose et avoir deux images opposées (fille qui plait vs catin). Je pense que tout dépend de l’intention mise dans cette chope, cette aventure. Il y a des filles qui sont victimes du regard des hommes sur elles, devenant des filles désirables et désirées qui acceptent les avances masculines pour se sentir exister ; mais qui n’écoutent pas leurs propres envies. Puis il y a les filles qui cherchent à plaire, qui jouent avec

moderne ne rime pas forcément avec libertinage, mais plutôt avec assurance. Chaque femme exerce sa liberté comme bon lui semble. Le symbole de la femme extrême reste Madonna, une femme qui porte toutes les casquettes : chanteuse, femme d’affaires, maman… et arrive à être crédible à chaque chapitre de sa vie. Elle montre son corps, sa vie exubérante, ses idées, sa féminité, en gardant son identité. Elle leur féminité et surtout qui assu- vie sa féminité sans contradiction. ment leurs actes. Elles multiplient les conquêtes parce qu’elles le veu- Le plus surprenant, c’est que ce ne lent bien, et ne sont nullement vic- sont pas forcément les hommes qui times de quelconque entretiennent cette vision négative manipulation. Ces filles là sont loin des femmes vivant comme bon d’être des filles faciles, pour moi, ce leur semble, mais ce sont bien les sont des filles qui nagent dans la li- femmes elles mêmes. Une partie de berté. Elles ne cherchent pas à pal- la gente féminine est à l’origine, et lier leur solitude, elles expriment entretient les médisances au sujet seulement leurs envies et réalisent des autres femmes. Certaines élèleur désirs sans complexe. La vent leur propre fils dans l’idée femme n’est pas un homme d’un qu’une femme qui ne résiste pas ses point de vu physiologique, mais charmes est une fille facile… la elle a la même liberté d’action boucle est bouclée… Pas de pasexuelle si elle le décide et l’assume. nique, il parait que la société est en La femme s’émancipe du regard de train de changer… la société. Christina Bergström Tout ça pour dire que la femme moderne est une femme extrême. C'est-à-dire, une personne qui ressent la liberté dans toutes les extrémités de son corps. Femme

11


Dossier Identité nationale : l’heure du choix ? Faisons d’abord un point historique. L’idée d’une identité nationale a émergé à partir de la Révolution Française et a ensuite été popularisé par le système éducatif de la IIIème République. Il s’agissait à l’époque de créer une unité nationale française axée sur l’amour de la patrie et sur la pratique du français.

oin d’être le résultat d’un processus spontané, l’identité nationale est un produit historique, c’est-à-dire une réalité construite par l’histoire et ancrée dans l’histoire. Dès lors, l’intégration des nouveaux arrivants au sein de la Nation a toujours constitué un défi : défi pour la Nation d’accueil qui doit intégrer des immigrés dont la culture, les coutumes, les valeurs spirituelles lui sont plus ou moins étrangères. Défi pour les immigrés qui doivent assimiler les valeurs de la Nation au sein de laquelle ils aspirent à vivre, ce qui signifie abandon d’une partie de leur propre identité. Il est indiscutable que les immigrés, à quelque période que ce soit, ont enrichi la France, par leur travail comme par leurs apports culturels. Mais il est tout aussi indiscutable qu’ils ont été progressivement conduits, voire contraints, de se fondre dans la société française, de devenir des Français.

L

qui écrivait « aux XVIIIe et XIXe siècles, (le) système de valeurs (de la France) représentait pour l'Europe et au-delà, un pôle d'attraction. L'assimilation des immigrés ne posait pas de problème. Il n'y en aurait pas davantage aujourd'hui si, dès l'école primaire et après, notre système de valeurs apparaissait à tous aussi solide, aussi vivant que par le passé (…) Si les sociétés occidentales ne sont pas capables de conserver ou de susciter des valeurs intellectuelles et morales assez puissantes pour attirer des gens venus du dehors et pour qu'ils souhaitent les adopter, alors, sans doute, il y a sujet de s'alarmer ». Or la République est, aujourd’hui, à une croisée des chemins. Deux voies sont proposées. La première, dans la perpétuation des « traditions démocratiques françaises », entend maintenir la République dans ses valeurs universelles, une République une et indivisible, laïque, composée de citoyens égaux en droits et en devoirs, assurant l’égalité des hommes et des femmes, quitte à lutter pour que les réalités se rapprochent chaque jour un peu plus de cet idéal.

L’autre voie suggère d’abandonner l’universalisme républicain au profit d’une République de la cohabitation, du voisinage entre communautés, chacune disposant de ses valeurs, de ses normes, et N'est-ce pas Claude Lévi-Strauss de ses représentants. Cette

12

voie-ci est d’autant plus envisageable depuis que le modèle anglosaxon est devenu une sorte de référence pour les problèmes liés à l’intégration des nouveaux arrivants sur leur territoire. La crise identitaire actuelle vient du fait que la France semble choisir de perpétuer les « traditions démocratiques françaises » alors que le modèle français est de plus en plus contesté et que les minorités ne veulent plus abandonner une partie de leur culture. A l’heure du grand débat sur l’identité nationale lancé par Eric Besson, gardons en tête que nous devrons choisir consciemment ou non entre ces deux voies. Que choisirez vous en pensant à toutes les conséquences de votre choix ? Pierre-Alain P orte


Dossier Hugo Chávez aumenta un 638% el presupuesto de la Presidencia El presidente prepara unos presupuestos para Venezuela en los que se contemplan recortes en otros ministerios y un aumento desorbitado de la asignación a su gabinete

2010”. Sin embargo y según revelan estos dos periódicos citados la Vicepresidencia de la República pasará de contar con 54 millones de euros a 215 millones, y el Despacho de la Presidencia se dispara de los 139 millones de euros hasta egún publica hoy el diario ve- rebasar los 1.000 millones de euros nezolano 'El Nacional' y del (3,3 millardos de bolívares); es decir, un aumento de 638,6%. que se hace eco el prestigioso rotativo francés 'Le Monde', al parecer el presidente de Venezuela Hugo Chávez a pesar de las dificultades económicas del año 2009 ha previsto un amento de un 638% en las carteras de la Presidencia y la Vicepresidencia de la república bolivariana. Eso, teniendo en cuenta que el actual presupuesto para la nación para 2010 será de 159,5 millardos de bolívares (49.000 millones de euros) será muy similar al del ejercicio anterior en 2009 que fue de 156 millardos (48.000 millones de euros) de bolívares, evidencia que habrá que recortar de otras carteras y asignaciones para sobrecargar las cuentas de la Presidencia. A pesar de esto, paradójicamente, el ministro de Economía y Entre los ministerios que deberán Finanzas, Alí Rodríguez Araque ha recortar gastos están Educación y declarado que “la política de auste- Educación Superior (34,2 millarridad se mantendrá y por ello es dos); Relaciones e Interiores (30,3 que de 35 organismos del Estado, millardos); Trabajo y Seguridad 24 contarán con menos recursos en Social (11,5 millardos) y Alimenta-

S

ción (2,8 millardos). Según informa el diario 'El Nacional', “el gasto establecido para la oficina del Presidente de la República representa 2,1% del presupuesto total y 0,4% del producto interno bruto”. Así el presupuesto de la Presidencia es casi el doble que el del Ministerio de Energía y Petróleo y supera de lejos a otros como Agricultura. Estos gastos del gabinete de gobierno cubrirán los viajes del presidente, sus gastos de seguridad y las donaciones que realiza el mandatario. Si bien es cierto que estas donaciones que se contemplan dentro de la asignación a la Presidencia suponen una parte muy importante de este presupuesto están destinadas a sufragar y mantener a numerosas Fundaciones que cubren las necesidades de Educación, Sanidad o desempleo de muchos venezolanos. No obstante, el propio Chávez reconoció sentirse “avergonzado” por sus propios gastos y “pequeñas” cuentas que se derivan de sus tareas de representación del Estado como 240.000 euros en trajes o 61.000 euros de gastos en la lavandería limpiando esos mismos trajes. Baptiste Bohnnomo

13


Actualités

par Carole Moro et Souhail Bouziane

Faut-il soutenir Polanski ?

Le petit Jean capitule

oman Polanski, l’un des cinéastes les plus notoires de ces dernières décennies, a été arrêté à Zurich où il devait recevoir un prix récompensant l’ensemble de sa carrière. La scandaleuse affaire du viol d’une mineure en 1977 refait surface pour terrasser celui qui nous a envouté par ses œuvres mirifiques. Bien que la victime ait renoncé à toute poursuite, Polanski devra probablement payer pour son présumé agissement après une éventuelle extradition aux Etats -Unis. Les temps sont durs pour les cinéastes…et pour les ministres (cf notre actuel Ministre de la Culture).

a polémique et la pression médiatique, suscitées par Jean Sarkozy qui postulait au poste de président de l’EPAD, le deuxième quartier d’affaire d’Europe, ont finalement eu raison du jeune homme ambitieux. Il a soutenu qu’il refusait catégoriquement que sa présidence puisse être entachée de soupçons de favoritisme ou de traitement de faveur. Son nom, qui a été perçu par l’opinion publique comme un avantage déterminant quant à sa désignation, a finalement été un handicap pour le fougueux petit Jean qui semblait vraiment brillant sur France 2. L’éminence n’est guère l’apanage de l’âge, c’est pourquoi la jeunesse ne doit en aucun cas entraver l’ambition. Marie Bové, finalement candidate à la tête de la liste Verte aux régionales en Aquitaine, aura au moins l’occasion d’être jugée sur des actes.

R

Scandale à la Berlusconi e journal italien de gauche, la Repubblica, a récemment lancé une pétition ayant pour objet de dénoncer les actes machistes dont le chef d’état est à l’origine. 98000 femmes ont répondu à l’appel, indignées par le comportement de Berlusconi, considéré comme méprisant à l’égard de la gent féminine… En demandant le divorce, sa femme a confirmé qu’il fréquentait bel et bien de nombreuses pin-up à qui il proposait des postes au sein du parti en vue des prochaines élections européennes. À 72 ans, celui qui détient la 70ème fortune du monde, arrive de toute évidence à maintenir une vie extrêmement « active».

L

16

La liberté de la presse en péril e nombreux journalistes dont des Français, venus couvrir les péripéties de la crise guinéenne, ont été violemment expulsé et menacé de mort par téléphone. Constat poignant fait par RSF qui met l’accent sur l’absence totale de liberté d’expression dans ce pays. Force est de souligner que ce même rapport indique que la France a honteusement chuté de la 35ème à la 43ème place.

D

L

Obama fait confiance au gays e détenteur du dernier prix Nobel, fait une nouvelle fois preuve de tolérance. Ce dernier a décidé de réintégrer les homosexuels au sein de l’armée américaine en abrogeant la loi discriminatoire de 1993 qui a causé le renvoi de 12000 militaires. Cette disposition ne surprend que ceux qui ont tendance à assimiler les gays aux efféminés.

L


Opinion Le capitalisme, une utopie ? La fin est proche ! Fini le système pervers, individualiste et insidieux ! La crise sera notre salut et apportera avec elle les bienfaits d’un monde nouveau, basé sur le partage, l’égalité, le respect… Les débats actuels oublient bien souvent ce qu’est réellement le capitalisme. are aux arguments redondants défendant le capitalisme en le qualifiant d’unique système viable. Au-delà du mot souvent mal compris, se cache une idéologie, un modèle aussi poétique que le socialisme mais d’avantage humain. Ne confondons pas idéologie et application. Inutile de défendre les dérives actuelles du capitalisme

G

libéral sauvage. Le capitalisme se caractérise par la propriété privée des moyens de production, et leur mise en œuvre par des travailleurs qui n’en sont pas nécessairement les propriétaires. D’autres bases peuvent être citées ici (marché, entreprise privée…). La notion d’accumulation du capital, qui se traduit par un enrichissement permanent des détenteurs de capitaux est souvent mal perçue. Pourtant, c’est le seul système qui garantisse une carotte suffisamment importante aux individus pour les inciter à prendre des risques. Cet appât du gain favorise l’initiative, nécessaire à l’Homme. Le capitalisme favorise cette pulsion naturelle, et le rend ainsi profondément humain. Là est la force du capitalisme : son intérêt pour l’Homme. Prenez le marché : l’Homme à toujours été enclin à échanger, sous quelque forme que ce soit. Le libre marché permet là encore d’assouvir une passion humaine, tout en maximisant la satisfaction globale (si vous baissez artificiellement un prix, moins de producteurs seront en mesure de produire ce bien, il y aura donc pénurie : moins de consommateurs seront servis). Par ailleurs, il ne faut pas confondre libéralisme et

«

capitalisme, même si les deux notions sont liées. Un système capitaliste n’exclu pas une intervention de l’Etat. L’accumulation de richesses incluant une croissance globale des ressources d’une nation permet à l’Etat d’en prélever une part de plus en plus importante, et d’accroître le bien-être général (hôpitaux, éducation, etc.). Ce n’est pas pour autant que le capitalisme est favorable à une répartition des richesses harmonieuse dans la so-

ce sont bien souvent les cigales qui font la danse du communisme…

»

ciété. Cette inégalité, essentiellement économique est souvent décriée. Or outre les excès, le principe d’égalité parfaite est injuste : donneriez-vous la moitié des graines de la fourmi à la cigale, sous des arguments d’égalité ? En définitif, ce sont bien souvent les cigales qui font la danse du communisme… Le capitalisme est à l’image de la statue de la liberté : symbole d’émancipation, d’échange avec d’autres pays et de puissance, à l’image du capitalisme. Le problème aujourd’hui vient essentiellement des dérives de ce système, qui comme tous les autres est faillible. Mais il ne faut pas pour autant jeter un système qui permet à une part croissante du monde de ne plus connaître les famines et l’extrême pauvreté. Les bases sont justes et humaines. Swann Ferrand

17


Opinion Inatteignable puisque célèbre ? somme rondelette qui a pu être donnée) et qui pourtant en 2002, recréait la polémique en réaffirmant avoir été abusée. On doit donc se l’avouer, son « pardon » n’avait rien de très catholique !

On a beau se persuader du contraire, en 2009, la justice semble encore ne pas être la même pour tous…

a fameuse affaire Polanski…tout d’abord, resituons les faits de cette affaire dans leur contexte :

L

Ne pleure pas petite fille...

10 Mars 1977 : Samantha, (13 ans) est invitée à faire des photos avec Roman Polanski (43 ans) pour un numéro de Vogue homme ; au cours de cette même soirée, l’artiste reconnaîtra plus tard avoir eu des relations sexuelles avec l’adolescente. Le lendemain des faits, Samantha porte plainte. Entre-temps : bien qu’ayant été jugé pour détournement de mineure, le cinéaste quittera les États-Unis avant que le procès ait eu lieu. 2005 : un mandat d’arrêt international est lancé par le magistrat du comté de LA. Polanski refuse l’extradition. 26 Septembre 2009 : le réalisateur est arrêté à l’aéroport de Zurich alors que sa venue en Suisse était justifiée par la réception de l’hommage du festival du film. A l’heure où nous écrivons cet article, la Suisse attend toujours la demande officielle d’extradition des USA.

réaction douteux (30 ans environ) des États-Unis face à l’arrestation de Polanski, ni même autour de la véritable culpabilité de Roman puisque ce dernier ne nie à aucun moment avoir eu des rapports sexuels avec cette fille de 13 ans, mais plutôt dans cette vague de protestations qui a suivi à l’annonce de l’arrestation de Polanski. A ceux qui invoquent le pardon de la victime, je répondrai qu’en tant qu’observateurs de cette affaire, nous ne pouvons pas donner notre opinion à partir d’un simple pardon moral. Que la victime pardonne sincèrement est une chose et du point de vue moral, c’est peutêtre tout à son honneur, mais que la justice ne fasse pas son travail sous ce seul prétexte est irrecevable. De plus, il convient de rester sceptique face à une victime qui, en 1997, pardonnait publiquement à Polanski en échange d’un arrangeVenons-en maintenant au vif du ment financier (dont le montant sujet qui ne réside pour ma part, ni n’a jamais été dévoilé mais nous dans la polémique du temps de imaginons assez aisément la

18

A ceux qui invoquent qu’il est aujourd’hui un peu tard pour la justice américaine de réagir, je répondrai que quelle que soit la durée du temps écoulé entre les faits et l’arrestation, quels que soient les pseudo-complots politico-étatiques qui se cachent derrière cette affaire, la victime n’en demeure pas moins une victime et la loi reste incontestable puisque la justice américaine ne prévoit pas de prescription pour pédophilie ou rapports sexuels avec mineur. De plus rappelons-le, nul n’a le droit de se soustraire à la justice pour être jugé (délit de fuite oblige) et c’est exactement ce qu’a fait un certain Polanski en quittant les ÉtatsUnis juste avant qu’il y ait eu procès. À ceux qui évoquent une relation sexuelle entre deux êtres consentants, j’ai envie de répondre « Peuton être consentant à l’âge de 13 ans ? », période de préadolescence où l’on se cherche inconsciemment et au cours de laquelle l’inconscience règne en maîtresse ? Vous vous rendrez donc bien compte que le


Opinion consentement est un bien grand mot pour un si « petit » âge. J’en viens donc maintenant aux propos très contestables des fervents défenseurs de Polanski :

fendent un ami - Mais ne sommesnous pas en train de tout mélanger? Qu’a donc à voir l’affection et le soutien à un ami, et la reconnaissance d’une erreur de ce même ami? Être l’ami de Polanski pousse à l’aider et le soutenir moralement dans cette épreuve mais n’implique pas de le défendre corps et âme. Un artiste, aussi grandiose soit-il, a le droit à l’erreur en tant qu’être humain ; le défendre aveuglément ne l’aiderait donc pas !

BHL qualifiant l’acte de Polanski d’ « erreur de jeunesse» - Dans mon vocabulaire, on appelle ça un rapport sexuel perpétré par un adulte de 43 ans sur une gamine de 13 ans. Mais il faut croire que nous n’avons pas tous la même notion de l’erreur et encore moins de la délimitation temporelle de la jeu- Alain Finkielkraut qui affirme en nesse. toute impunité qu’à l’époque des faits, « Samantha n’était pas une filClaude Lelouch : l’arrestation de lette » et là j’ai juste envie de dire Polanski est « scandaleuse dans sa que pour ces personnes célèbres, « forme » - En d’autres termes, arrê- 43 ans=jeunesse » et « 13 ans= ter un artiste alors qu’il débarque adulte et consciente de ses actes ». dans un aéroport pour y recevoir À cela, Mr Finkielkraut s’empresse une récompense interdirait à la loi de rajouter qu’il trouve inconcevade faire son devoir car bien en- ble que les « Suisses relâchent le fils tendu il y a des manières d’arrêter un artiste présumé coupable mais il n’y en a pas lorsqu’il s’agit d’un pauvre inconnu présumé coupable.

barbare de Kadhafi et maintiennent Polanski en prison » et encore une fois, je crains de ne pas suivre la pertinence du raisonnement car il ne s’agit pas d’évaluer la présumée culpabilité de Polanski en comparaison avec celle du fils Kadhafi ou de quiconque d’autre, mais juste de traiter au cas par cas tout personne inculpée dans une affaire. Somme toute, j’ai juste envie de dire qu’il ne sert à rien de décentraliser le débat sur une affaire qui ne se résume qu’à une seule chose : en 1977, Roman Polanski a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans, et qu’il soit un illustre cinéaste ou non, il devra se confronter à la même justice que le commun des mortels ! Réna Siklaoui

Gabriel Matzneff lui, se base sur une citation de Tchekhoff réadaptée à l’affaire Polanski qui est la suivante : « le devoir de l’écrivain n’est ni d’accuser ni de persécuter, mais de prendre la défense des gens en prison même s’ils sont coupables» Très bien, dans ce cas-là, on aurait aimé voir autant de mobilisation lorsque de pauvres innocents inconnus ont croupi en prison durant des années sans que personne ne lève le petit doigt. Matzneff aurait-il oublié de rajouter « célèbres » avant « en prison » ?? Scorcese et Woody Allen qui dé-

Trente ans après, cette femme refuse d'enfouir dans le passé son adolescence abusée

19


Insolites

Guillaume Boyelle

Il est l’heure des insolites! Qui veut acheter la Mercedes de Madoff?

Le petit Nicolas ou comment se laver devient un luxe

66 000km au conteur, c’est un break Mercedes noir estimé à 14 000 dollars, qui est mis en vente cette semaine. D’après nos sources cet argent servirait de fond à Madoff pour rejouer en bourse et tenter de se refaire une santé…info ou intox ?

Nicolas Sarkozy c’est fait installer une douche pour la modique somme de 245 572 euros ( non il ne manque pas de virgule).On espère au moins qu’il l’on fait à la bonne taille!

Arnac La Poste ommander sur internet: rien de plus simple! Recupérer son colis dasn sa boîte au lettre ou à la Poste: parfois un vrai cauchemard. Chaque année 1 500 000 colis sont volés par les employés de la Poste... Si en plus de faire grève ils volent les colis....Une vrai Arnac La Poste!

C

Comment perdre son temps... Record à la con.... n employé de banque zimbabwéen est devenu samedi le nouveau recordman du plus long discours du monde, parlant pendant 36 heures d'affilée ( enfin le vrai reccord c’est d'arriver à ecouter le discours en entier).

U

La performance de Jonah Mungoshi, qui a pris fin samedi soir, doit encore être homologuée par le Guinness Book of Records (Il y avait longtemps qu'on n'avait pas eu de record idiot...)

20

Cela fait 30ans que Mr. Baines se rend au McDonald’s toutes les semaines pour collectionner les jouets Happy Meal. A la demande de sa femme qui n’en pouvait plus d’être envahie de jouets en plastique, Mr. Baines a placé sa collection aux enchères sans succès…Moi qui est toujours rêvé d’un Ronald en plastique…

Les insolites du bac Une tonne pèse au moins 100 kilos surtout si elle est lourde (merci de l’info!!) Les Egyptiens écrivaient sur des papiers russes (le commerce marchait déjà très fort à l’époque)


Sport Domenech : la bête noire des Bleus ? Arrivé à la tête de l’équipe de France en 2004, au lendemain d’un désastreux Euro portugais, Raymond Domenech n’a jamais fait l’unanimité que ce soit auprès des supporters, que des journalistes. À juste titre ?

les attributs précités…attributs que ne semblent malheureusement pas posséder l’équipe de France de football. À qui la faute ? Les mauvaises langues, comme les bonnes d’ailleurs, pointeront du doigt (du bout de la langue ?) le sélectionneur. Légitime. Entraîneur de 1985 à 1993, puis sélectionneur des Bleuets (équipe de France Espoir) jusqu’en 2004 avant de prendre les rênes de l’équipe A, Domenech n’a gagné qu’un seul titre : champion de France de D2 en 1989 avec Lyon*. Ridicule. Certains protesteront en citant le dernier mondial. Merci les joueurs. Domenech n’a rien à voir avec le numéro de soliste de Zidane contre le Brésil. Domenech n’y est pour rien dans la solidité défensive de uram durant toute la compétition.

’équipe de France de football vient de jouer ses deux matchs de barrage contre l’Eire. Deux rencontres cruciales pour la qualification à la prochaine coupe du monde de football en Afrique du Sud. Peu importe le résultat, le fait est là : les Bleus n’ont pas réussi à se qualifier directement, dans un groupe a priori abordable. Mais voilà, la France fut incapable de battre une peu glorieuse équipe de Roumanie, a perdu contre une modeste équipe d’Autriche et a eu toutes les difficultés du monde à se défaire des amateurs féringiens (1-0)…Inquié- Que fait donc Raymond ? À part tant. demander sa femme en mariage, Pourtant, l’effectif français est l’un pas grand-chose…si, il bride une équipe talentueuse. Et ce n’est pas rien. Avec Monsieur Estelle Denis, l’équipe de France n’a aucun style des plus prestigieux d’Europe : Ri- de jeu, elle marque très peu de buts béry, Benzema, Anelka, Diarra, alors qu’elle possède une pléiade de Henry, Mexès et bien d’autres, tous joueurs offensifs, elle ne fait plus la des maillons indispensables des différence et se complaît dans la plus grands clubs. Oui mais voilà : médiocrité. Au-delà de ce jugeune équipe de football, c’est avant ment plus ou moins subjectif (la tout une âme, un esprit, un collec- subjectivité de la majorité soit dit tif, une identité, pas une somme en passant), les faits parlent d’euxd’individualités. Et c’est le rôle de mêmes : la France doit passer, pour l’entraîneur ou du sélectionneur (et la deuxième fois consécutive, par certains joueurs cadres) d’assurer les barrages pour accéder à une

L

«

je n’ai qu’un seul projet, c’est d’épouser Estelle

»

*les tournois espoirs de Toulon n’étant pas pris en compte

En pleine reflexion...

coupe du monde alors qu’elle est la grande favorite de son groupe. Grave. Alors que les entraîneurs compétents, voire doués, se bousculent dans le paysage footballistique français, la fédération préfère reposer l’espoir de tout un pays sur les sourcils d’un superstitieux pleureur, susceptible et têtu qui n’a « qu’un seul projet, c’est d’épouser Estelle. » Maher Sellam

21


JDA Le 1er décembre 2009: aLive, un projet musical et solidaire! e dernier-né de la Zone Art organise un concert rock tous les mois, afin de sensibiliser les jeunes Grenoblois à la lutte contre le Sida. En octobre, vous avez pu assister à l’Aerwork à la K’fêt avec Whalefin et Baptiste Zimmer. En novembre, les incroyables Dandy Brandy et les No…vice vous électrisent à l’Art-Ti-Cho! Mais en décembre, aLive vous invite à participer à un évènement 10 fois plus grand!

L

1er décembre: Le Concert l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, aLive organise un concert solidaire gigantesque! Ce soir-là, venez faire la fête au Prisme sur les incroyables sons rock des Housse de Racket et des Settled In Motion et accomplissez en même temps un geste dont vous ne pourrez être que fiers : aider le Sidaction! Faisons mentir les préjugés: non, solidarité ne rime pas avec ennui, ni jeunesse avec inaction! Venez donc vous faire plaisir, chanter et danser pour aider le Sidaction !

À

En 1ère partie: Les Settled In Motion ! es Settled In Motion constituent une valeur sûre de la scène locale grenobloise: l’année dernière, une partie d’entre vous a déjà pu entendre ces talentueux Grenoblois lors du Gros concert des Nuits Unplugged et avait été subjuguée par leur charisme sur scène et leurs mélodies entraînantes!

L

En tête d’affiche: Les Housse de racket ! ousse de racket est la valeur montante pop rock du moment, révélation des Inrockuptibles 2007! Ces 2 jeunes Parisiens ont sorti leur 1er album, Forty love, en octobre 2008 et effectuent déjà des tournées internationales (Royaume-Uni, Belgique …) à succès. Ils sont principalement connus pour avoir conçu le puissant générique du Grand Journal de Canal+ «Oh yeah!» et pour avoir assuré les 1ères parties de Phoenix, Yelle ou encore Micky Green. Reconnaissance ultime : ils viennent d’être adoubés par le génie de la musique Kanye West qui a publié sur son blog le clip de leur tubesque Synthétiseur. Leur musique électrique et colorée, leur énergie sur scène saura, sans aucun doute, séduire le jeune public attendu!

H

Cadeau : entre les prestations des 2 groupes, le fabuleux DJ Baptiste Zimmer viendra vous faire danser a célèbre association française dirigée par Pierre Bergé et Line Re- grâce à ses mixs endiablés ! naud et le projet aLive ont conclu, cet été, un partenariat dans lequel ce dernier s’est engagé à lui reverser 30% des bénéfices récoltés lors du gros concert du 1er décembre (Le reste des bénéfices servant uniquement au règlement des diverses charges). PAF: 10€ la place ou 11€ la Très concrètement, l’argent récolté grâce à votre participation au Gros place+le ruban rouge+1€ diconcert servira à aider la recherche contre le Sida et les malades. rectement reversé au Sidaction. Mardi 1er décembre 2009, plus de 500 personnes seront attendues au Horaires : 20h-minuit. Prisme pour aider le Sidaction en musique! Et vous, que ferez vous?

aLive, Partenaire officiel du Sidaction

L

22


JDA Le Micro-Ondes, la nouvelle radio de Gem ouveau nom, nouveau concept, on prend les mêmes et on recommence. Après les tentatives plus au moins manquées de la Freak Style Radio (pour ceux qui en ont entendu parler…), l’équipe de la radio de Gem

N

reprend tout à zéro avec de nouvelles idées originales qui font déjà parler d’elles. Plusieurs centaines de vues sur youtube en quelques jours pour les Micro-Couloirs du vendredi matin, plusieurs dizaines de mails envoyés pour gagner des places pour la Chauffmut, 18 places à gagner pour divers évènements en un mois d’existence, des interviews exclusives d’artistes (Les Fatals Picards, Sexion d’assaut), des talk-shows en ligne, un nou-

veau site internet…et ce n’est qu’un début… Tu l’as bien compris le MicroOndes va envoyer du lourd toute l’année rien que pour toi, ami Gémien ! D’ailleurs, si une envie te prend de faire une émission pour promouvoir ta liste, ton asso ou ta GP, passe voir notre équipe Open Mic’. Si tu veux avoir les nouvelles exclu de la radio de Gem, n’hésite pas à visiter notre site web : www.gemradio.fr. Et surtout n’oublie pas ce petit proverbe chinois: « La radio est toujours à la bourre, mais elle envoie du lourd » L’équipe du Micro-Ondes

Une friperie à GEM our sa 9ème année la Fête de la Récup’ s’offre un nouveau projet : Une friperie ! La Zone Art et Dolce Vita proposent une autre vision du développement durable avec la Fête de la Récup’.

P

Le but est de sensibiliser les Gémiens à la récupération et de montrer comment donner une deuxième vie aux objets cassés ou aux habits démodés car « Rien ne se perd, rien cne se crée, tout se transforme » Les vêtements collectés seront cus-

tomisés par des stylistes et reven- porte nous tout ce dont tu ne veux dus à prix réduits aux étudiants de plus à nos prochains évènements : GEM ! Les futurs Lagerfeld et Yves l’équipe de la Fête de la Récup’ sera St Laurent viendront designer tes là pour t’accueillir comme il se doit fringues ! Tous les bénéfices récol- et te récompenser pour ton geste tés seront reversés à une associa- écolo. tion sensible à la récup’. Ne ratez pas l’occaLa Fête de la récup’ se déroulera sur sion de deux journées durant la semaine faire du du développement durable début neuf avec avril et sera accompagnée de deux de l’ancien! soirées de concert organisées par la GP. Un événement qui s’annonce grandiose, immanquable… Fais le trie dans ton armoire et rap-

23


Music résent dans tous les médias pour la sortie de son album « La Superbe », Benjamin Biolay est un artiste qui ne laisse personne indifférent. Tandis que les « bobos » l’acclament, les « rockeurs » et autres pourfendeurs de la nouvelle chanson française crachent leur bile. Mais qu’en est-t-il pour l’individu lambda (ou le rockeur bobo)? Cette fois Biolay a choisi de raconter ses histoires le temps d’un double album, top de la consécration pour les artistes depuis les années 60. Et donc par définition c’est long.

P

L’album est suffisamment varié pour éviter les répétitions mais on ne peut pas dire que tout est génial. Les arrangements sont très raffinés (jazz, électro et cordes intelligemment utilisés) et influencés par l’Angleterre de sa jeunesse (XTC, les Smiths, le label Factory). Et donc certains morceaux sont très bons (« Si tu suis mon regard ») ; mais parfois qu’est ce qu’on s’ennuie. Par exemple, sur les 4 premiers morceaux, je me suis littéralement endormi. En général ces morceaux peu palpitants sont ceux où le jeune homme parle (slam ?) ses textes. C’est bien dommage parce qu’il est assez touchant lorsqu’il chante. En conclusion, son album eut été vraiment excellent, si il avait eu l’humilité de s’en tenir à un album simple ou même juste de faire un peu plus de tri. Mais cet album a tout de même plus d’envergure que ce qui se fait actuellement en France. Avec Wolfmother, difficile de faire plus aux antipodes. Le groupe aus-

24

tralien sort une nouvelle fois un disque («Cosmic Egg ») digne des grandes heures du Hard-Rock des années 70.Toutes guitares dehors, le groupe nous délivre 16 bombes hautes en énergie, histoire de se décrasser un peu les oreilles. On l’a entendu tout l’été avec le remix des Crookers de « Day’N’Night », je parle bien sûr de Kid Cudi. Son premier album « Man On e Moon » vient de sortir et c’est l’occasion de découvrir l’original du morceau ainsi que l’univers de cet artiste. Il développe ainsi plusieurs horizons musicaux en mêlant électro, rap, pop et rock, étant tour à tour mélancolique, festif, séducteur…. Son flow s’adapte entre chant, rap et texte parlé. On pense parfois à Kanye West mais Kid Cudi se montre plus humble, plus simple et de meilleur goût dans ses productions (extrêmement soignées car pas une goutte d’Auto-tune) et dans ses invités (Common, Ratatat et MGMT). Un seul regret ; il

the winter's sound

manque quelques morceaux plus pêchus. Par ailleurs je vous conseille de jeter un coup d’oreille au premier album « Album » de Girls. Le duo a concocté un ensemble de morceaux mélodiques indie-pop lo-fi, suggérant le soleil californien, tout à fait réjouissant. Louis Quignon

Quelques dates à vous signaler Le 16 novembre : parution l’album de em Crooked Vulture, super groupe constitué de Josh Homme de Queen Of e Stone Age, Dave Grohl de Nirvana et de John Paul Jones de Led Zeppelin. Un casting forcément alléchant, d’autant plus que leur concert à Rock En Seine était ahurissant. Le 27 novembre : sortie du projet Blakroc. Sous l’impulsion de Jim Jones, cet album rassemble les Black Keys (duo rock garagesoul-blues) et le gratin du hip-hop (Mos Def,ODB-je sais pas encore comment ils ont fait-,RZA, Raekwon, Q-Tip et j’en passe). Le 1er décembre : Housse de Racket en tête d’affiche du concert aLive au Prisme. Ce sera l’occasion de voir leur morceaux électro-pop jouissifs et volontiers régressifs (tels que « Oh yeah » ou « Synthétiseur ») sur scène.


Cinéma Tarantino connection Qui n’a jamais entendu parler de Pulp Fiction, Reservoir Dogs ou plus récemment d’Inglourious Basterds ? Tout ce petit monde appartient à l’univers bien particulier de Quentin Tarantino, un des réalisateurs américains les plus talentueux de sa génération.

ouvent présenté comme l’icône du cinéma indépendant américain, Quentin Tarantino débuta sa carrière comme gérant d’un vidéoclub en Californie. Cette étape lui permit d’acquérir une culture cinématographique quasi-illimitée, allant de la blacksploitation jusqu’aux films de kung-fu en passant par les westerns de Sergio Leone. Désireux de passer à la réalisation, il vendit les scripts de Tueurs nés (Oliver Stone, 1994) et True Romance (Tony Scott, 1993) pour pouvoir entamer le tournage de son premier film: Reservoir Dogs. Chef d’œuvre du 7ème art, hymne à la violence et à la cool-attitude, ce film, sorti en 1992, fit peu de bruit lors de sa sortie en salle mais déchaîna les passions lors du Festival de Sundance et celui de Cannes. Ce huit-clos ultra-violent présente le braquage raté de six escrocs qui se confrontent pour savoir lequel d’entre eux les a balancés. En plus d’une esthétique ultra-stylisée et d’une musique style

S

années 70 (écoutez Stuck in the middle with you…), la puissance de l’intrigue reste palpable jusqu’à la scène finale digne d’un face-àface de western américain. Puis le jeune réalisateur mûrit et atteint le summum en présentant à Cannes en 1994 ce qui sera sans nul doute la plus grosse claque cinématographique pour de nombreux cinéphiles, j’ai nommé : Pulp Fiction. Inqualifiable, ce film, tout droit sorti d’un script de série B,

acteurs formidables et des dialogues hilarants (mais très crus) font de cet ovni un véritable hommage au cinéma. Tous les détails y sont importants et fabriquent petit à petit l’histoire des personnages : un boxeur qui recherche coûte que coûte sa montre en or, un caïd qui veut récupérer sa mallette, un couple qui décide de braquer un restaurant… C’est une multitude d’histoires qui se croisent, s’entremêlent, et où les protagonistes se rencontrent et façonnent le destin des autres de manière inévitable. Le film trouve donc un certain prestige qui le conduit tout droit à décrocher la Palme d’or à Cannes en 1994 sous la présidence de Clint Eastwood.

Puis le cinéma de Quentin Tarantino évolue, celui-ci manie habilement tous les styles : blacksploitation pour Jackie Brown, série B pour Death Proof, effets japonisants pour la saga Kill Bill et même western urbain pour Inglourious Basterds, mais il conserve la narration divisée en chapitre initiée dans Pulp Fiction. Et même si dernièrement Inglourious Basterds a rencontré un succès mitigé auprès du public, celui-ci n’entame pas la réputation du réalisateur. met en émoi dès la première scène. De toute manière comme dirait Une structure narrative complexe Tarantino : « Vive le cinéma… ». et désorganisée, une bande-son à Matthieu Schaller vous faire pleurer de bonheur, des

25


Book’in Haut et Court HEC et les autres écoles de commerce s’enorgueillissent de former les champions du marketing et les experts de la finance. Si l’on en croit leurs plaquettes, elles offriraient à leurs élèves le pouvoir de changer le monde. Or ce monde est en crise … Aussi, Florence Noiville s’interroge sur la part de responsabilité de cet enseignement dans la crise actuelle.

et pourtant, elle remet en cause un système : le MMPRDC (Make More Profit, the Rest we Don’t Care). Aussi, nous évoque-t-elle son stage dans l’industrie du tabac. Inciter les jeunes à fumer : une expérience, un poil cancérigène mais bien payée…

’est avec émotion que j’ai appris l’existence de ce livre J’ai fait HEC... Car enfin, je tenais dans les mains un livre qui parlait d’autre chose que d’amour, de meurtre ou de science-fiction. Il traitait d’un sujet bien plus important et non moins superficiel: nous. Des étudiants d’école de commerce, des vrais. ... et je m’en excuse. De quoi cette étudiante d’HEC, promo 84, pouvait-elle bien s’excuser ? D’avoir trop joué à Paf le chien pendant ses cours ? D’avoir lu le JDS entre deux cas de droit? En un mot, d’avoir sacrifié ses capacités intellectuelles à des activités futiles et abrutissantes? Et bien non. Florence Noiville ne s’intéresse ni à Paf le chien (dommage), ni au JDS (tiens, elle aussi ?) mais plutôt à la responsabilité de nos formations face à la crise.

Ses camarades de promo (qu’elle interroge tout au long du livre) sont bien conscients eux aussi, que certaines missions n’ont de sens que dans la mesure où elles sont profitables. Mais pourquoi réagiraient-ils alors qu’ils bénéficient tous de salaires confortables ? C’est pourquoi la plupart d’entre eux se tournent vers des activités dites « parallèles ». C’est ce qu’a fait Florence Noiville. Aujourd’hui, elle a délaissé les affaires pour devenir rédactrice en chef au Monde des Livres.

C

L’auteur ne condamne personne, elle dénonce. Elle ne saurait jeter la pierre à l’école qui l’a formée (qui serait assez fou pour cracher dans une soupe à 10 000 euros l’année ?)

26

Il s’agirait de réintroduire de la morale dans tout cela. Elle propose de s’inspirer de Muhammad Yunus (Prix Nobel de la Paix 2006) qui a prouvé, grâce à ses microcrédits, que l’on peut « mettre des méthodes financières classiques au service d’une cause d’intérêt général ». Pour cela, elle encourage les étudiants à suivre des cours de social business et d’alter-management. C’est donc à ses étudiants (à

nous), qu’il incombe de réagir. Ce texte a, semble t-il, été écrit pour des étudiants d’école de commerce : il est court, écrit en gros caractères et nous concerne. Je vous conseille tout particulièrement le chapitre « I have a dream » dans lequel elle nous décrit son utopie d’HEC. A part ça, ce livre n’a rien d’exceptionnel mais a au moins le mérite de nous faire réfléchir. Dirons-nous dans 10 ans : « J’ai fait GEM et je m’en excuse » ? J’ai fait HEC et je m’en excuse Florence Noiville Ed. Stock, 120 p., 12€ Robin Vanlerberghe


Mélody Banquet

Place des tendances Bon allez je m’éloigne un peu de la mode à proprement parlé (sauf peut-être avec la première brève) et je vous fais découvrir quelques « tendances »…

Mon oeil! Des lunettes de soleil au bout du nez : un air mystérieux, follement attractif… ou prétentieux, un brin pathétique. Chic ou cheap. Quitte ou double.

monture parfaite. Essayez les rétros réédités d’Oliver peoples (celles qui sont sur le nez de Brad Pitt), les « Austin Power » et les « aéro » Paul Smith, les londoniennes pailletées de chez Kirk, les Cutler and Gross inspirées cette saison par Grace Kelly. Hésitez aussi entre les mythiques de Ray Ban, « Wayfarer », « Pilote» et « Clubmaster ».

Invitation au massage -« Et comme ça, tu aimes ? » - « Et bien… » Dans le reflet d’une vitre, vous surprenez le visage de votre partenaire : décomposé par la douleur. Une fois de plus, le massage que vous lui avez proposé se révèle être un supplice. Ce nœud saillant que vous avez tenté de dénouer ? Dommage, c’était l’omoplate. N’est pas masseur qui veut… à moins de tricher un peu. Procurez-vous des serviettes illustrées d’un plan du dos qui vous indique tous les points de pression (Tsubo en japonais) de massage shiatsu sur lesquels travailler. Tsubo massage set Japan Trend Shop 27euros

Pour maîtriser cet accessoire indispensable mais redoutable, fiez vous entièrement à Stéphane, un opticien qui parle de ses lunettes comme de vêtements. Il sélectionne ses modèles parmi les créateurs les plus pointus, ceux qui parient sur le style, pas sur la grosseur du logo sur la branche. Il prend son temps et vous initie au vrai chic optique. Il vous déniche la

Excentriques ou strictes, d’un raffinement discret, jamais vos lunettes n’ont eu autant de caractère. Et vous avec.

Bienvenue à Babyloan

vous choisissez un petit entrepreneur dans un pays du sud pour son projet. Vous lui confiez la somme que vous souhaitez pour lui permettre de lancer son commerce et de nourrir sa famille. Vos euros voyagent à l'autre bout du monde, servent à quelqu'un qui n'aurait jamais eu un prêt autrement et reviennent finalement dans votre portefeuille. L'idée des créateurs de Babyloan est aussi simple que géniale : mettre le micro-crédit à la portée des internautes. Nous permettre de don-

Cette nuit, vous avez ouvert une petite gargote dans les rues de Cotonou et réparé le camion d'un chauffeur à Phnom Pehn. La semaine prochaine vous prévoyez d'acheter des graines pour lancer une plantation de fleurs en Indonésie. Enfin, pas vous exactement. Mais Joséphine, Hieng et Khorn, avec votre aide. Un don ? Non, un prêt. Grâce à la plate-forme internet Babyloan,

Mode

Mon oeil 7, rue de la Butte aux Cailles (13e )

ner un coup de pouce à une personne que nous ne rencontrerons peut-être jamais mais en qui nous croyons. Une micro-aide, d'accord. Mais des milliers de babyloaniens solidaires qui parrainent des centaines de babyloanés, ça fait toute la différence. Devenez Babyloanien en faisant un prêt d'un montant minimum de 20€ www.babyloan.org

27


Millesi’mets La folie des cupcakes A l’instar des macarons parmi les gourmandises sucrées, les cupcakes font figure de fashion-cakes dans le monde des pâtisseries individuelles. Si bien qu’Avant-Garde et ses fashionistas en ont fait leur it-cake pour leur petit-déjeuner au début du mois. À Londres, ils ont fait sensation lors de la dernière Fashion Week où les célébrités se gavaient de ces miniatures en oubliant les calo- à l'aide d'une tasse (cup signifiant ries. Comment expliquer un tel en- tasse, pour les incultes !) : une tasse de farine, une tasse de beurre, une gouement autour des cupcakes ? tasse de sucre… Des ingrédients très classiques ! Dans l’esprit des és il y a deux siècles envi- Américaines, décoration en plus, ron, les cupcakes tirent c'est un peu notre gâteau au yaourt. leur nom de la façon amé- Ce qui fait donc leur originalité et ricaine de mesurer les ingrédients leur personnalité, c'est le glaçage

N

Préparation : 20 minutes Cuisson : 25 minutes Ingrédients (pour 12 à 16 cupcakes) Pour les gâteaux : - 170 g de beurre - 250 g de sucre - 2 gros œufs - 2 cuillères à café de vanille sucrée - 1/2 cuillère à café de sel - 2,5 cuillères à café de levure - 250 g de farine - 30 cl de lait Pour la ganache au chocolat : - 280 g de chocolat noir - 250 g de crème épaisse - 1 cuillère à café de vanille - 1 cuillère à soupe de beurre - 200 g de sucre glace

28

dont ils sont recouverts : crème au beurre colorée, "cream cheese" (fromage à tartiner type Saint Morêt) ou glaçage plus sobre à base de blanc d'œufs et de sucre glace, tout est permis. Décorés avec talent ou de manière plus kitsch, il y en a pour tous les goûts. Toujours est-il qu’aujourd’hui, le cupcake n’est plus seulement la pâtisserie star des goûters d’anniversaire ; les adultes sont prêts à faire la queue devant les boutiques qui ne vendent que des cupcakes comme les héroïnes de la série Sex and e City devant la boutique e Magnolia Bakery à New York, où plus près de chez nous, au Cake Shop de la rue iers ! Plus surprenant encore, ces petits gâteaux ont remplacé l'éternel gâteau de mariage dans les réceptions à la mode aux États-Unis ou en Angleterre. La folie gagne peu à peu la France... pour notre plus grand plaisir !

Réalisation Pour les gâteaux : Préchauffer le four thermostat 6. Dans un grand bol, mélanger le beurre et le sucre (les réduire en pommade). Y ajouter les œufs, la vanille, le sel et la levure puis la farine en alternant avec le lait. Battre pendant 30 secondes jusqu'à ce que Ça vous a donné envie ? Voilà une la préparation soit lisse. Verser la recette pour commencer ! préparation dans des moules individuels (aux 2/3). Enfourner entre 18 et 20 min. Pour la ganache au chocolat : Faire fondre le chocolat dans la crème épaisse. Y ajouter le beurre puis le sucre, battre au fouet électrique. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 à 2 heures avant de napper les gâteaux et de les décorer selon vos goûts (avec des vermicelles en couleur, etc.).

Bon Appetit!


Antoine Vigé Hélie

Dahu

Fat and Puff... Trouver une paire d’escarpins digne de ce nom pour le Gala ? Pas forcément évident à Grenoble. Par contre, si tu cherches une paire de gants adaptée à ton ascension de l’Everest en janvier prochain et des chaussettes en bouclette pour remplacer celles qu’Altigliss t’a gracieusement offertes (tu les as bien usées au dernier Challenge), tu es au bon endroit. Alors si tu kiffes la puff et que tu veux avoir du style, suis le guide.

Espèce de radin La Boite à Skis, 18 rue Marceau Leyssieux 38400 Saint Martin d’Hères Aristocrate ruiné : lis ceci. Tu n’as pas perdu le goût des weekends à Courchevel et à Gstaad avec tes amis versaillais. Tu aimes toujours autant descendre les pistes dans ta doudoune fourrée en poils de coyote canadien. Sauf que voilà, la crise est passée par là et tes parents rentiers n’ont plus un rond pour te payer tes skis Chanel. Une seule solution : la Boîte à Skis. Du matos neuf mais surtout du matos d’occasion à prix cassés (ski, snowboards et chaussures) ainsi que tous les accessoires du parfait rider. Ce sera mieux que rien !

Quai 34, 114 Cours Berriat, Grenoble Un magasin immense qui te proLa Glisse, 28 Boulevard Gam- pose du bon matos mais cette fois pour toutes les bourses. Des accesbetta, Grenoble Si tu veux entrer dans ce magasin, soires, des skis, des snows, tu trouveras l’essentiel de ton équipement tu as intérêt soit à : dans cette boutique aux allures de 1.Etre né avec des skis aux pieds 2.Avoir une bonne maitrise de l’an- grand hangar. glais Adrénaline, 26 et 28 place Paul 3.Les deux, c’est encore mieux Vallier et 1 et 3 cours Jean Jaurès, Pourquoi ?? Tout simplement car Grenoble on va te parler de flex dans la puff pour faire des slides sur des boxes Du matos pour toutes les bourses et avec un grab. En gros la Glisse c’est pour tous les niveaux chez Adrénadu beau matos et des vendeurs pas- line. 15 ans d’expérience, et ça se sionnés, mais un conseil : prépare sent. ton chéquier. Et au fait, le fartage gratuit avec la cotis’ AG, c’est ici même.

Fat Rider dans la Puff

A fond la forme Décathlon (à La Tronche, Saint Egrève et Echirolles) et Go Sport, Centre commercial K'Store, 26 Cours Berriat, Grenoble Inutile de te dire que tu ne trouveras pas forcément les skis ou le masque de tes rêves dans ces magasins grand public, mais il y a tout de même du choix, notamment dans les marques respectives de ces enseignes. Mais une question me taraude toujours, quelle mouche a piqué l’inventeur du nom de la marque Wed’ze ?

29


PostESC Une mémoire, au-delà du cinéma Si tu penses que tu ne verras des personnalités du cinéma qu’en photo tout au long de ta vie, plonge toi alors dans la vie professionnelle de Cécile, cette dernière te donnera peut-être de l’espoir… Gem In Way : Tout d’abord, Cécile, pourriez-vous vous présenter et nous faire part en quelques phrases de vos années en école de commerce ? Etiez-vous membre d’une association à l’époque ? Cécile Bourgeat : Je suis de la promo 1994-1997. Dès ma 1ère année je me suis engagée dans deux Clint Eastwood assos : « déclic Afrique », un projet humanitaire au Niger pendant un pour un projet dans une ONG eumois, et au BDA dans le groupe de ropéenne, puis de retour en France théâtre avec lequel on a participé à j’ai intégré Reporters sans fronplusieurs festivals étudiants. Ces tières en tant qu’administratrice. Et projets associatifs ont, sans aucun enfin je suis revenue dans ma ville doute, joué sur mes choix profes- natale à Lyon pour travailler en tant qu’administratrice à l’Institut sionnels. Lumière qui œuvre à mettre en vaGIW : Quelles ont été les étapes leur et à diffuser la mémoire cinéclés de votre vie à la sortie de l’ESC matographique. ? Comment en êtes-vous arrivée à GIW : Dans votre carrière au sein l’institut Lumières ? de ce même institut, vous dites « C.B : Je voulais travailler dans le coiffer plusieurs casquettes » tousecteur culturel, donc dès la fin de chant entre autres à l’administrames études à l’ESC Grenoble j’ai in- tion financière mais aussi au tégré l’université Dauphine où j’ai développement de la structure en fait un DESS. Le diplôme en poche elle-même. Gérer deux postes qui j’ai été recrutée au éâtre de ne se ressemblent pas du tout, l’Athénée Louis Jouvet pour un qu’est-ce que cela implique au quoprojet axé sur la mise en valeur des tidien ? théâtres à l’italienne. J’y suis restée un an et demi. Je me suis ensuite C.B : Administratrice dans une insenvolée au Togo comme volontaire titution culturelle est un poste très polyvalent, de la gestion financière

30

aux Ressources humaines et par la participation au développement de projets stratégiques pour notre structure (festival de cinéma Lumière 2009 par exemple). Ce poste offre des responsabilités très diverses ; d’autant que l’Institut Lumière n’est pas une structure qui peut se permettre d’avoir un poste pour chacune des fonctions (DAF, RH…). Cette polyvalence me plait beaucoup, je valse entre la gestion interne et externe, l’objectif étant de monter un projet et pas forcément de faire du profit. Même si on n’oublie pas tout l’enjeu de la recherche de financements privés. On ne peut donc pas dire que je sois dans le management, mais plus dans les RH, la gestion de salariés, et de projets. GIW : La gestion culturelle demeure « atypique » en sortant d’ESC où l’on se dirige plutôt vers


PostESC sonnes qui font le cinéma d’aujourd’hui. La problématique pour nous est surtout : « Comment changer cette approche un peu ringarde qui fait que l’on parle de « vieux films » alors qu’on ne parle C.B : Ce que je retiens principale- pas d’un vieux tableau de Picasso ment de mon passage à GEM, c’est ou d’une vieille pièce de Shakesle fait de nous responsabiliser, de peare » ? nous pousser à mener à terme des projets, grâce notamment aux GIW : Au sein de l’école, une commoyens donner dans les associa- mission du bureau des Arts (7ème tions. On teste le travail en équipe, Boulevard) tente de sensibiliser les la mise en œuvre de projet. On ap- étudiants au cinéma en proposant prend à s’adapter, à faire en entre autres des projections de quelque sorte « avec les moyens du films d’auteurs. Que pensez-vous bord ». Si les structures associa- de cette initiative ? Cela vous intétives ne sont pas comparables à la resserez-t-il de développer une coltaille d’une entreprise, les outils laboration avec eux ? restent globalement les mêmes. Au niveau théorique, je dirai que j’ai C.B : On travaille déjà beaucoup plus appris dans ma spécialité de avec les étudiants lyonnais pour les DESS. Bien que la base du métier ouvrir à cette culture cinématogra(gestion, RH) je la dois à l’ESC. phique. On est tout à fait prêt à traDans mon métier, il y a un équili- vailler avec des étudiants d’ESC. bre à trouver dans les projets des On garde toujours à l’idée institutions culturelles entre les as- que ces étudiants seront pects liés à l’organisation, la ratio- embauchés dans tout styles nalisation des besoins logistiques, de métiers et que notre obfinanciers etc. et le projet de fond jectif est qu’ils soient imartistique qui reste toujours priori- prégnés de cette culture, qu’elle ne reste pas cloisontaire . née à un monde d’amaGIW : Le secteur du cinéma fait teurs. A Grenoble je me rêver et semble inaccessible pour rappelle avoir travaillé au certains. Pensez-vous que leurs Mélies, un cinéma d’Arts et d’Essais. Il est important aprioris soient justifiés ? que cette culture trouve une C.B : Tout dépend de ce qu’on veut porte d’entrée dans le faire dans le cinéma. L’Institut Lu- monde ESC. mière s’intéresse surtout à la mémoire cinématographique. On la GIW : Pour terminer, au transmet, entre autre, à travers la quotidien, vous êtes amecréation d’un festival à Lyon qui née à faire des rencontres met en valeur ce patrimoine. On de prestige (Claudia Cardimontre non seulement des films nal, Clint Eastwood, David qui racontent notre histoire, mais Lynch…) Auriez-vous une ceux-ci sont présentés par des per- petite anecdote amusante à des métiers de la finance, du marketing... Pensez-vous que nous y soyons bien préparés en étant diplômés de Grenoble école de management ?

nous raconter? C.B : Une anecdote amusante … pas vraiment. Par contre dans un autre registre, au moment du festival du cinéma c’était vraiment fort de voir de grandes personnalités qui venaient non pour vendre un film ou faire leur promotion mais pour parler de leur amour du cinéma au grand public. Dixit Clint Eastwood : « c’était l’un des plus beaux festivals que j’ai vécu ». Des stars qui paraissent intouchables viennent parler de toutes sortes de films à un large public. C’est une force que de se dire que ces personnes qui ont marqué le cinéma essayent de transmettre cette passion à tout un chacun. Car le but du festival est de créer un lien entre culture cinématographique et le grand public qui n’est pas composé que de cinéphiles.


VOUSACCOMPAGNEDANSVOSPROJETS ETVOUSPROPOSE:

CADEAUDEBIENVENUE Pourtoute1ère ouvertured’uncomptechèques

CartebleueVISAClassicouÉlectron,GestiondecomptessurInternet,Facilité decaisse,Etc.

+ 40€ offertsauxadhérentsSMERRA ou25€ auxaffiliés

(2)

uncréditétudiantà tauxpréférentiel1,99% (3) Prélib’Campus:leprêtde1000€ à 0% (4) desassurancesAutoetHabitationà destarifsavantageux GlobeStudent:uneoffreadaptéepourvotreséjourà l’étranger

RendezͲvousà l’agenceBNPPARIBASEUROPOLE

25Ͳ27ruePierreSémard 0438210202

(1)

(2)

BNPParibas–– SAaucapitalde1.811.390.890euros SAaucapitalde1.811.390.890euros–– Si Sièègesocial:16,bd.desItaliens75009Paris gesocial:16,bd.desItaliens75009Paris–– Immatricul Immatriculééesouslen esouslen°° 662042449RCSParis 662042449RCSParis–– IdentifiantC.E.:FR76662042449 BNPParibas

Servicesbancairesgratuitspendant2ans(1)

OffreréservéeauxétudiantsdeGEMpourtoute1èreouvertured’uncomptechèquesdansl’unedesagencesBNPParibasduGroupedeGrenoble,sousréserved’acceptation. AuͲdelà des2ansdegratuité,cotisationmensuellede2,65€ aveclacarteÉlectronou3,20€ aveclacarteVisaClassic(Tarifenvigueurau01/01/2009).

Offrevalablejusqu’au31/12/2009,noncumulableavecd’autrespromotionsencours.Affilié :souscriptionà lasécurité socialeSmerra.Adhérent:souscriptionà lamutuelleouassuranceSmerra.Justificatifà fournir. (3)

TEGannuelfixeenvigueurau01/01/09,horsassurancefacultative.Sousréserved’acceptationdudossierparBNPParibas.Duréemaximumducrédit:9ans.Plancher:760€.Cautionfamilialeoutiersnécessaire.

(4)

Offrevalablejusqu’au31/12/2009,sousréserved'acceptationdevotredossierparBNPParibas,réservéeauxétudiantsâgésde18à 29ans.Vousempruntez1000€ suruneduréetotalede12mois;vousremboursezen12mensualitésde83,33€ (hors


Gem In Way 12