Page 1

REVUE EXPÉRIMENTALE D’ARTS APPLIQUÉS


PJT /1

PJT /2 PJT /3

PJT /4

PJT /5

WRK / SHP


MANAA

VOLUME D'ESPACE NÉGATIF

SX

NF

1re année Design d’Espace

LE MOT DANS L'ESPACE

QRTZ

X-SPT

2e année Design d’Espace

PAVILLON ÉPHÉMÈRE D'INFORMATION TOURISTIQUE

VNGT-DX

VNGT-SPT

EDTO


1re année Design Graphique

RECHERCHE PLASTIQUE SUR LA LIGNE

X

TRZE

2e année Design Graphique

FÊTE DES LUMIÈRES ET TYPOGRAPHIE EXPÉRIMENTALE

X-HT

VNGT-N

1re année DESIGN GRAPHIQUE / ESPACE

L’AIRE DU SOUPÇON

VNGT-HT

Face à l’incontournable rôle de l'expérimentation dans tout processus créatif, nous avons décidé d'en faire un objet de réflexion et de diffusion. Cette masse visuelle, cette matière polymorphe est la preuve d'une activité en train de s'accomplir, celle de la création. L'instabilité serait ainsi la définition même de l'expérimentation, car elle rend possible une multiplicité de formes. La seule existence virtuelle de toutes ces pistes de recherche légitime le moindre désir de se confronter à l'inconnu de l’activité

créative. Dans le cadre d'une formation en arts appliqués l'expérimentation est surtout le seul moyen de passer de la recherche fondamentale à la dimension appliquée, afin d’aboutir à l'objet concret, à l’objet du design dans toute sa matérialité et son utilité. C'est dans ce parcours que XPMT apparaît comme un projet formateur pour nous tous : étudiants, enseignants et direction. Une aventure commence avec ce premier numéro. César Ramirez


MANAA

VOLUME D'ESPACE NÉGATIF Inspirés du travail de l'artiste britannique Rachel Whiteread, ces volumes coulés en plâtre sont des restitutions à échelle réduite des espaces réels.


2

Après le relevé précis des dimensions d'un espace choisi (souvent des lieux de vie), chaque étudiant a réalisé ses plans, puis un coffrage correspondant aux limites intérieures de l'espace, pour dégager ainsi un réceptacle qui est ensuite rempli. Le vide rendu matière prend des formes énigmatiques qui renvoient à des architectures utopiques, dont l'impossibilité formelle est marquée d'une certaine force poétique. Par les qualités de leur présence ces objets aveugles, monolithiques, parlent de mémoire, d'immortalisation, de momification, d'absence et de silence dont le vide est probablement rempli.

3

4

5

1/ Mélody Maître 2/ Audrey BertoÏa 3/ Mélody Maître 4/ Romain Drapier 5/ Mathilde Reymond 6/ Marine Nique

6

/ SPT


HT /

7

8


7/ Romain Drapier 8/ Johan Varesano

8

/ NF


1re ANNÉE Design Graphique

RECHERCHE PLASTIQUE SUR LA LIGNE A l’issue d’un long travail d’explorations diverses qui a mobilisé différents médiums et techniques, les étudiants de 1re année de la section Design Graphique ont présenté ces triptyques comme une des dernières phases de leurs recherches sur la ligne.


Ce travail s’inspire à la fois des notions de recherche de Armin Hofmann et des compositions des « wall painting » de Sol Lewitt. Ces planches comportent souvent une dimension radicale dans la composition, elles rentrent ainsi en résonance avec certaines formes d'art contemporain.

1/ Emilie Rey-Flandrin

/ ONZ


DZE /

2

3

4

2/ Alban Rotival 3/ ClĂŠmence Fraisse 4/ Samantha Mercier


/ TRZ


1Re ANNÉE DESIGN D’ESPACE

DES MOTS DANS L’ESPACE Ces dispositifs textuels inspirés de textes de Georges Perec sont installés dans différents endroits de l’école. Il s’agit de propositions in situ qui font sens non seulement par ce que le texte dit, mais encore par le travail de création typographique mis en place.


Les lieux et supports qu’ils investissent révèlent une manière de s’interroger sur la notion de texte, voire sur la notion même de lecture. Ils attirent l’attention sur les liens entre la signification de l’énoncé, et l’espace qui les reçoit tout en leur donnant une dimension inattendue et particulière.

2

3

1/ Mathie Lepair 2/ Valentine Sénémaud 3/ Mathilde Alex 4/ Anais Jamont

4

/ QNZE


1


2

3

1/ Tanguy Rivory 2/ DaphnĂŠe Aduso-Marchand 3/ Anya Godefroy

2

/ X-SPT


2e année Design Graphique

FÊTE DES LUMIÈRES ET TYPOGRAPHIE EXPÉRIMENTALE Ce projet porte la conception d’une campagne publicitaire d’affiches pour la Fête des Lumières à Lyon prenant comme base un travail préalable de création typographie expérimentale.

1

Ici la lettre est envisagée comme un élément à la fois visible et lisible. La typographie constitue ainsi un objet complexe signifiant qui véhicule par ses formes un message autrement riche et porteur de connotations. Ainsi, les idées de rassemblement nocturne, d’animation lumineuse, de séduction visuelle par les couleurs et les formes sont prises en charge principalement par la matière de ces « typographies expressives ».


DU 6 AU 9 DÉCEMBRE

2

1/ Benoît Beracassat 2/ Claudine Stepien

/ DX-NF


3


FETES DES LUMIERES LYON - 6 > 9 DÉCEMBRE 2013

DU 6 AU 9 DÉCEMBRE 2013 FÊTE DES LUMIÈRES DE LYON

4

Du 6 au 9 décembre 2013

3/ Claudia Gallo 4/ Mathilde Rigaut 5/ Manon Guiraut

VILLE DE LYON

ONLYLYON

5

/ VNGT-N


2e année Design d’Espace

Pavillon éphémère d’information touristique pour la Place Bellecour Inspiré du pavillon éphémère installé chaque été à la Serpentine Gallery à Londres, ce projet a pour but la mise en place d’une scénographie inspirée sur un aspect de la ville de Lyon.


Ces maquettes ont aussi une deuxième fonction plus pratique : proposer un pavillon éphémère d’information touristique qui remplacerait l’office de tourisme de la place Bellecour pendant les mois d’été. Ces structures cherchent à développer le sens de l’expérimentation dans la conception spatiale de lieux avec une utilisation précise puisant leurs formes dans des esthétiques contemporaines.

Augustin Ducray

/ VNGT-TRS


VNGT-QTR /

Lysandre Charmois


Lorène Royer


1

1


2

1/ Manon Thorel 2/ Pauline Maurin

1

/ VNGT-SPT


Workshop : l'air du soupçon ou l'espace du possible Ce travail mené avec les classes de première année en design d'espace et design graphique est un workshop inspiré du travail d'artistes comme Thomas Demand, Hubert Renard et David Levinthal.


2

3

Il est question de porter un regard esthétisant sur l'environnement architectural du quartier de Vaise qui a nécessité d'un premier moment d'exploration photographique. Cette première partie a rendu compte de l'état de l'architecture du quartier avec son héritage industriel et l'hétérogénéité de son évolution actuelle. Un deuxième moment fut la construction d'une maquette de dimensions restreintes destinée à être photographiée pour le rendu final.

1/ Mathilde Rigaut, Maxime Rouby, Manon Thorel 2/ Pauline Maurin, Manon Lombard, Claudine Stepien 3/ Manon Guiraut, Lorène Royer, Pauline Ceccarello 4/ Clara Hubert, Julie Simon, Benoit Beracassat

4

/ VNGT-NF


TRNT

Dans ce travail où la réalité est une matière première que le photographe manipule à sa guise pour la plier à sa vision, chaque projet a révélé des problématiques assez différentes qu'il a fallu traiter différemment. Les rendus comportent des intentions utopiques, politiques, abstraites, mais ils sont tous l'objet d'une esthétisation du monde qui interroge les frontières du réel, du simulacre et du possible.

5

6

7

5/ Éléonore Borel, Ixia Aziabou, Annabelle Bonamour 6/ Maïa Griselain, Idriss El-Alaoui, Vincent Roquelet 7/ Claire Zenner, Sandra Orlando, Claudia Gallo 8/ Céline Brion, Claire Thivolle, Célia Seranne 9/ Sophie Roche, Lysandre Charmois 8

9


PAO CREATION - IMPRESSION OFFSET & NUMERIQUE - FAÇONNAGE

ÉLÉGANT CONCENTRÉ AFFÛTÉ SOUPLE L’œil de lynx

82 Route de Crémieu 38 230 Tignieu-Jameyzieu tél. : 04 78 32 23 19 e-mail : ica@imprimerie-ica.com H2O

ÉCO

www.imprimerie-ica.com


DIRECTION DE PUBLICATION SYLVIE MUSSO THOMAS ROSSET TEXTES ET ICONOGRAPHIE CÉSAR RAMIREZ MAQUETTE ET MISE EN PAGE LAURA CASENNE LUCAS CLAVEL INÈS LEVÉZIER PIERRE MOUNIER LAURA POINSON LUCAS POTRONNAT CLAIRE THIVOLLE

XPMT mai 2014  

Revue Expérimentale d'Arts Appliqués, École Presqu'île, Lyon (France)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you