__MAIN_TEXT__

Page 1

Algues pures de haute qualitĂŠ Production optimale de spiruline et de composĂŠs organiques

www.websitename.com


Histoire des systèmes de culture de la spiruline

Système en plein air • • • • • • • • • •

Environnement propice aux bactéries Une énorme superficie cultivable est nécessaire Production possible uniquement pendant les heures d’ensoleillement Très intensif en main d’œuvre Aucun contrôle de la croissance des algues Nettoyage manuel intensif Faibles coûts d’entretien Production possible uniquement dans des climats chauds Optimise la dérivation de l’oxygène La contamination bactérienne conduit à une qualité inférieure

Système fermé • • • • • • • • • •

Environnement sans bactérie Faible production de biomasse Une grande superficie cultivable est nécessaire Production possible uniquement pendant les heures d’ensoleillement Intensif en main d’œuvre Aucun contrôle de la croissance des algues Les sacs ne peuvent pas être nettoyés et sont jetés Coût du remplacement des sacs Exposition moindre à la lumière du soleil car les algues se collent aux parois internes Dérivation insuffisante de l’oxygène, ce qui nuit fortement à la croissance des algues

Système fermé • • • • • • • • • •

Environnement sans bactérie Faible production de biomasse Une grande superficie cultivable est nécessaire Production possible uniquement pendant les heures d’ensoleillement Intensif en main d’œuvre Contrôle limité/basique de la croissance des algues Les tubes entraînent des coûts en termes de nettoyage, de main d’œuvre et de produits chimiques Remplacement coûteux des tubes tous les 4 ans Exposition moindre à la lumière du soleil car les algues se collent aux parois internes Dérivation insuffisante de l’oxygène, ce qui nuit fortement à la croissance des algues


Histoire des systèmes de culture de la spiruline Tous les systèmes précédents permettent de faire pousser des algues mais ils sont incapables d’offrir à l’utilisateur final, « VOUS », de la spiruline pure de haute qualité avec les composés nécessaires que vous recherchez pour garder une santé optimale. Pourquoi ?

Ils ont tous recours au soleil pour cultiver les algues. Aucun de ces systèmes ne prévoit un contrôle permettant d’améliorer les composants des algues.

Les algues ne reçoivent pas les nutriments nécessaires au moment où elles en ont besoin. La température varie en raison du cycle du jour et de la nuit.

Toutes les cellules vivantes ont la possibilité de réagir. Seul un ordinateur est capable d’interpréter ce dont une cellule a besoin.


Exemple d’utilisation de systèmes en extérieur avec la lumière du soleil pour faire pousser des algues et les raisons de leur échec Spectre de photosynthèse Le spectre pénètre plus profondément dans l’eau (croissance optimale)

Le spectre pénètre moins dans l’eau (photosynthèse optimale)

Tue les algues

Production de chaleur

UV

Infrarouge

400

450

500

550

600

650

700

800

Nanomètres 32 Watts/M2

446 Watts/M2

527 Watts/M2

Les plantes vertes n’utilisent pas la partie verte du spectre

ABSENCE DE CONTRÔLE DES PATHOGÈNES DANS L’AIR


Les systèmes en extérieur aboutissent à une production élevée de biomasse avec de la spiruline de faible qualité car elle ne pousse que pendant les mois d’été

Mois de culture d'algues à l’extérieur en utilisant le soleil

Jan-Mai

Août-Déc

Pourquoi poussent-elles entre janvier et mai ?

Pourquoi poussent-elles entre août et décembre ? Résultats de production de la spiruline standard de faible qualité


Production de spiruline standard de faible qualité = pathogènes Spirulina Maxima contaminée

Spirulina Maxima non contaminée


Avec tout ce que nous avons appris sur les systèmes précédents

Nous possédons un brevet mondial qui couvre les éléments suivants : • Utilisation de spectres de lumière LED • Injection de nutriments lorsque les algues en ont besoin • Contrôle du pH • Contrôle de la température • Contrôle informatique pour ajuster le traitement nécessaire


Principaux éléments de la production de spiruline de haute qualité Température 28ºC – 30ºC

Lumière au spectre

La spiruline pousse avec une biodisponibilité élevée

Eau traitée par osmose inverse sans particule/sans chlore

Réacteur/récipient fermé, ce qui empêche les pathogènes ou les bactéries d’y pénétrer

Nutriments (NPK + Fer) CO2 pour maintenir un PH équilibré

Système informatique

Notre technologie nous permet d’ajuster ces paramètres en temps réel. Nous sommes en mesure de cultiver les composés organiques dont nous avons besoin.


La technologie (le réacteur) – Le premier système intelligent CO2/Air

Electro-valve injectant du CO2 au travers du système de ventilation Mise sous pression du bioréacteur à 20 PA

Châssis du bioréacteur Acier inoxydable 316 conforme aux BPF/Matériau approuvé par le système HACCP avec une durée de vie de 20 ans 45 parties pour produire un module 1X 90 Lm

Capteur/ Entrée auxiliaire Au milieu du bioréacteur, trou de 2’’ pour permettre d’abaisser les capteurs et de les insérer dans le bioréacteur. Fabriqué avec un joint sur mesure.

Éclairage Éclairage LED ciblé avec un rapport de puissance 9:1 graduable en fonction des besoins des algues 120 Watts : 0 - 4000 PAR Fonctionnement normal 1000 PAR Spectre 420nM – 780nM


Comment ça fonctionne ? C’est « simple comme bonjour »

1

2

L’ordinateur maintient tous les paramètres et procède à l’analyse à une vitesse de 400 GH

3

Xelliss demande ce qu’elle veut produire Phycocyanine, haute teneur en fer, haute teneur en vitamines, bêtacarotène…)

Le laboratoire élabore le mélange de nutriments pour la production à partir d’une base de données en ligne

Le système procède au remplissage avec de l’eau osmosée (sans particules ni chlore)

Le système ajuste le spectre de lumière pour la production

Le système ajuste la plage de températures

Le système ajuste le PH de l’eau en injectant du CO2

Les nutriments sont dosés

La spiruline est inoculée


Résultats de la cellule de spiruline

Phycocyanine Fer Bêtacarotène


Profile for xellisscorporate

Algues pures de haute qualité - Technologie Photobioréacteurs  

Algues pures de haute qualité - Technologie Photobioréacteurs