Page 1

la culture

source de création et d’emplois N ÔLE : NO R T N O C E L N : OUI E I T U O S LE

ANIMER UBLIC P E C A P S E L’

l’accès de tous à la culture, nous développerons notre politique ne sera pas l’animation culturelle parcelle de la culture en régie. tout en ville : La culture est un domaine de création qui a besoin de liberté. C’est pourquoi

Pour faciliter

L UN LABE N EUROPÉE Nous souhaitons obtenir un label européen sur la filière de la tradition papetière (pour toute la chaîne « papier – images – BD – numérique »), afin de promouvoir l’image

secteur éco- • en valorisant notre patrimoine ar- d’Angoulême à l’extérieur. nomique important pour chitectural et historique par des specAngoulême, qui fait partie de tacles thématiques ainsi que des l’identité de notre ville et qui génère sons et lumières. Il s’agit aussi d’un

de nombreux emplois. À Angoulême, on ne peut pas défendre l’emploi et rogner sur la culture!

• en investissant un certain nombre de lieux – Basseau, le Champ de Mars, la place du Minage, des kiosques place New-York et au Champ de Mars, la cour de l’Hôtel de Ville, les bords de la Charente, le carrefour Barrouilhet, où sera proposée une offre cultu-

redonner confiance au monde culturel en garantissant et en sanctuarisant les budgets. relle et artistique la plus diversifiée possible :

Nous devons impérativement

Il faudra aussi trouver, de manière concertée avec les acteurs, des idées de mutualisation. Quelques pistes de réflexion :

un portail web culture très largement ouvert et participatif, avec un agenda partagé.

• des concerts de musique ; • des échanges de livres (book crossing) ; • des expositions de peinture ; • de la danse et de la sculpture dans la ville ; • des projections de cinéma ou d’images animées sur des murs de la ville.

• en exploitant davantage les berges

Des marchés à bons de du fleuve, notamment grâce à une commande, pour l’impression des guinguette. documents par exemple.

En termes d’organisation, nous aurons un Adjoint à la Culture et un Conseiller délégué aux Festivals. Ce dernier veillera en particulier à encourager les participations privées, les circuits courts de financements, le mécénat et la création d’un fonds de dotation.

OIT D E R U T L LA CU LE ! L I V N E R ATTIRE

www.bonnefont2014.org | tel. 06 95 59 92 24 permanence : 1 place de l’Éperon - 16000 ANGOULÊME


R VALORISE RE LA CULTU S PAR TOU Nous valoriserons également la culture par tous, en faisant la promotion de nos compagnies amateurs de théâtre et de danse, des écoles de peinture, de sculpture, de musique, etc. Nos Festivals sont emblématiques d’Angoulême et leur notoriété dépasse nos frontières pour rayonner à l’international.

L’abandon de la Garden Nef Party a été une catastrophe, vécue très douloureusement par les Angoumoisins. C’est pourquoi nous souhaitons

retrouver un Festival de rock l’été.

HET L I U O R R BA

:

E DE C N E G R U ’ L E DE É R T N E ’ L RÉNOVER AGE ! M I ’ L E D LA VILLE

Il nous semble plus que jamais urgent d’intervenir pour supprimer la verrue de Barrouilhet, ce bâtiment resté à l’état de taudis depuis 1996, afin de conforter

l’identité d’Angoulême, ville de l’Image.

C’est pourquoi nous demandons à Philippe Lavaud de présenter au plus vite en Conseil municipal une déli-

bération initiant le lancement d’une déclaration d’utilité publique de Barrouilhet, en vue de son expropriation.

Cela fait des années que le maire annonce un telle procédure de DUP, sans l’avoir réellement mise en œuvre à ce jour.

Une fois cette déclaration d’utilité publique validée, nous lancerons un

le dialogue avec les propriétaires, contrairement à l’adjoint de la municipalité actuelle qui, en 2008, avait dit aux propriétaires qu’il allait les écarter. Nous disposons d’outils pour progresser sur ce dossier, comme par exemple l’établissement public de coopération intercommunale. Il suffit de vouloir véritablement les mettre en œuvre...

- A court terme, nous souhaitons installer un mur d’images animées, qui offrira de la visibilité à toutes les productions d’animation locales. - A moyen terme, Barrouilhet deviendra le point central d’une

plan de réhabilitation de cette entrée de la Ville de Il est surtout indispensable de renouer l’Image :

opération de rénovation

de l’ensemble de la zone allant de la maison diocésaine au carrefour de Mazagran. On ne peut plus accepter cette succession de maisons murées.

www.bonnefont2014.org | tel. 06 95 59 92 24 permanence : 1 place de l’Éperon - 16000 ANGOULÊME

Notre projet en faveur de la culture  

Le contrôle : non Le soutien : oui

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you