Issuu on Google+

Bulletin no 1 / mars 2010

Hommage à Daniel Lanz, un pilote d’exception (no 117) Karland 1984

D a n s c e n u m é ro Daniel Lanz nous a quittés Le sourire de Daniel Le Billet du Président Assemblée annuelle L’assemblée vue par Rèdge L’apéro de début d’année Le soutien des annonceurs Sorties circuits 2010 Tarifs peu exorbitants Circuits Bulletin d’inscription Affiche circuits

p. 3 p. 5 p. 7 p. 11 p. 15 p. 15 p. 17 p. 19 p. 23 p. 26 p. 29

Réunions du mercredi p.31 Repas de soutien Hervé Gantner p.32 Nouvelles d’ Hervé Gantner p.33 L’interview de Rèdge p.35 Repas soutien Blaise Labarthe p.43 Carnet rose p.44 Un livre en souscription p.45 Le calendrier 2010 p.47 Rencontre : Michel Nimis p.51 Tout savoir sur le NSC p.56 1


H o m m a ge

Daniel Lanz nous a quittés Mercredi 10 février. Cimetière de St-Georges. C’est un long cortège d’amis qui, petit à petit, silencieux, remplit la grande salle du centre funéraire pour rendre un dernier hommage à Daniel Lanz. C’est un combat inégal contre la maladie qui s’achève. Devant le cercueil, entre les gerbes de fleurs, la moto de Daniel évoque sa carrière sportive, sa passion de coureur. Emotion… Chacun perdu dans ses pensées retrouve un souvenir, une rencontre, une anecdote avant d’entendre les paroles du pasteur, celles de la belle sœur, de l’ami évoquant ce qui a fait de Daniel une personnalité aussi attachante. Difficile de dissimuler sa tristesse et son chagrin. L’hommage rendu à la famille, tous les amis se retrouvent dans la grand hall. Ils sont des dizaines qui se retrouvent pour rappeler des souvenirs, des moments vécus au contact de celui qui vient de nous quitter. Que de visages connus ! C’est toute une époque que l’on retrouve, celle des circuits sur lesquels Daniel a fait valoir ses qualités de tout grand pilote. Impressionnant de retrouver aussi nombreux ceux qui l’ont affronté sur les pistes, qui l’ont côtoyé dans les parcs à coureurs ou encore qui ont partagé sa passion de la mécanique ! Beaucoup sont des membres du Norton qui ont vécu les circuits de Karland, de Lédenon, du Castellet, lorsque le club pouvait encore organiser des manches du championnat suisse. C’est comme si se retrouvaient, avec des visages un peu vieillis, tous ceux qui ont vécu cette période inoubliable de la moto, rassemblés sous le signe d’une indestructible amitié. Une fois encore, Daniel a réussi à nous réunir dans l’hommage qui lui a été rendu. Que toute sa famille, en particulier ses enfants Allison et Adrien, sa compagne Eliane, trouvent ici l’expression de notre profonde sympathie et de reconnaissance pour le soutien qu’ils lui ont apporté tout au long de son combat. RG 3


H o m m a ge / 2

Le sourire de Daniel Ce jour-là, l’automne dernier à Verbois, une fois sa combinaison endossée, la jugulaire de son casque ajustée, on a retrouvé au coin de son œil cette petite lueur qui témoignait de tout son bonheur de se retrouver au guidon de sa Cobas 125, plongé une fois encore dans le monde magique de la course, l’ambiance du parc coureurs. Emotion aussi, pour nous, de le voir revivre, pour la dernière fois peut-être, cette montée de Verbois, remportée trois fois, inchangé dans sa combinaison de course, retrouvant exactement les mêmes gestes, les mêmes attitudes, la même concentration comme s’il s’agissait de décrocher la coupe du vainqueur. Car c’est bien à Verbois que tout a commencé. En 1976. Personne, peut-être pas même lui, ne peut se douter que cette première montée, décevante au demeurant et qui en aurait découragé plus d’un, va susciter une passion aussi vive pour la compétition motocycliste et révéler un tempérament aussi accrocheur et obstiné chez un garçon de nature plutôt timide, discrète et réservée. Dès ses premières courses, il se montre rapide, sûr de lui, sans que cela ne change sa personnalité. Les premiers succès, dans la catégorie débutants, l’amènent à son premier titre de champion suisse en 1979. En fait c’est le début d’une carrière brillante qui l’amène en une douzaine d’années à côtoyer les meilleurs pilotes suisses et européens. Il comprend très vite qu’il ne suffit pas d’être un bon pilote, mais qu’il faut aussi préparer minutieusement sa moto. Chaque détail compte et Daniel n’hésite pas à passer ses nuits à rependre, améliorer, modifier sa moto. La passion de la course va de pair avec la passion de la mécanique.

5

En gravissant les échelons de la compétition, la concurrence devient plus rude. Cela le conduit à opter pour des motos plus personnalisées et techniquement plus difficiles à mettre au point. C’est un challenge qui correspond bien à l’indépendance de son caractère. Heureusement, il peut compter sur des amis qui ne ménagent pas leurs heures pour l’accompagner. Ce sont des nuits qu’ils passent ensemble, Claude Hausel et lui, penchés sur le moteur pour le rendre fiable et performant. Autre compagnon qui a beaucoup compté dans le cheminement de Daniel, Olivier Thierrin. En 1989, Daniel décroche son deuxième titre national, cette fois-ci en catégorie 125 Elite. Cette année-là est particulièrement fastueuse et personnellement je garde un souvenir très fort du duel qui l’a l’opposé à une autre tout grand pilote, Marco Gentile. C’est ce spectacle qui m’a convaincu que tous deux avaient la classe, le style et la combativité des meilleurs pilotes disputant le championnat mondial. Le souvenir que nous garderons de Daniel, nous qui l’avons suivi dans sa carrière sportive, c’est celui d’un grand pilote et d’un sportif exemplaire. Mais c’est aussi, en tant qu’ami, le souvenir d’une personnalité attachante, modeste, respectueuse de autres que nous voulons garder en même temps que ce sourire qui illuminait son visage quand il était content, celui que nous lui avons vu l’automne dernier à Verbois après sa dernière montée. Allison, Adrien, vous sa famille et ses amis, gardez bien au fond de vous l’image d’un grand et noble champion que nous n’oublierons pas. RG


Le billet du président Je vous adresse à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année au sein du Norton Sport Club. Le comité dans son intégralité a été réélu lors de l’AG du club. Mes remerciements à ses membres qui continuent à offrir du temps et leurs efforts pour que le club aille de l’avant. Pas de nouveau membre au comité, mais je salue l’arrivée de notre ami «BigR» au sein de la commission sportive et lui souhaite plein de réussite dans ce qu’il a entrepris cette année. Pour cette nouvelle saison et comme l’année dernière, nous avons reconduit notre association avec Swissmoto en ce qui concerne les circuits de vitesse, mais une évolution a eu lieu puisque l’entité SwissNorton est officiellement née. Elle est en charge de l’organisation des sorties circuits du club. Une explication plus approfondie figure dans ce bulletin. Le calendrier sportif du club pour cette année 2010 est bien complet avec trois enduros : Agadir, Gye-Sur-Seine, Peney, quatre sorties surs circuit: Lurcy-Levis, Lédenon, Bresse et le Castellet, sans oublier Verbois, bien sûr ! Un calendrier pas encore complet puisque quelques sorties tourisme, dont la fameuse sortie des 24 cols et des initiations terrain seront agendées au cours de l’année. Bref ! Comme vous le voyez le club est toujours actif et je compte sur les membres pour participer à ces différentes activités. N’oubliez pas non plus les assemblées mensuelles, tous les premiers mercredis de chaque mois, sauf janvier et août, pour vous tenir encore plus au courant de l’actualité du club et participer aux discussions. Je finirai ce billet en vous souhaitant à tous une excellente année motocycliste 2010. Luc Bonfils

7


La vie du club

Assemblée générale annuelle 3 février 2010 au Tivoli Séance ouverte à : 20h40 Excusé : François Vuille 1. Appel : les listes de présence circulent ; il y a vraiment beaucoup de monde pour participer à la première et importante assemblée de l’année, ce qui prouve l’intérêt des membres pour les affaires du club. 2. Lecture du PV 2009 ; elle n’est pas demandée. 3. FMS / UMG. Ni informations, ni questions au sujet des deux organisations faîtières. Les cartes FMS sont à retirer auprès de Julie. 4.Rapports a) du président : comme il l’avait fait lors de la soirée annuelle (voir Bulletin no 6 / 2009) , le président souligne une année 2009 très favorable pour le club, avec beaucoup de manifestations très réussies. Bien que le nombre de membres continue à baisser, la situation semble se stabiliser. Le club compte actuellement 362 membres dont 211 membres actifs. Il évoque aussi la réussite de la collaboration avec Swissmoto et salue la création de Swissnorton ce qui facilitera beaucoup les organisations à venir. b) de la trésorière. Tous les documents concernant les comptes ont été distribués aux membres présents. Ils sont très brièvement commentés. La trésorière se montre très satisfaite puisque l’exercice 2009 se termine par un bénéfice de près de 9’000 francs sur un exercice financier qui tourne autour de 250’000 francs. La fortune du club s’élève à un peu plus de 92’000 francs. A l’exception des deux premières, Chenevières et LurcyLévis, toutes les manifestations ont été bénéficiaires. Bernard Bally s’étonne de constater qu’il y a encore plus de 30’000 francs de factures

qui restent à encaisser. Il s’agit pour essentiellement de paiements de publicités qui n’ont pas encore été réglées mais qui devraient l’être très prochainement. Le président s’engage à donner le nom des entreprises et personnes retardataires lors d’une prochaine assemblée. c) des vérificateurs des comptes : Françoise Udry, vérificatrice des comptes pour cette année étant malade, c’est Jean-Marc Rizzi qui l’a remplacée. Alain Petter demande à l’assemblée, après l’examen minutieux des comptes, de donner décharge au comité et à la trésorière de l’exercice 2009. d) du président de la commission sportive : Jean-Philippe Brunazzi, rappelle toutes les manifestations, Fête du Sport, Retro StCergue, Verbois, où la Commission sportive a été présente. Il remercie tous ceux qui par leurs achats ont permis à la CS de soutenir les pilotes. Il félicite tous les coureurs qui ont porté haut les couleurs du Norton, comme ceux qui, lors de la soirée annuelle ont été distingués, Sébastien Fraga, Roudy Grob et le Robby-Dakar Team. 5. Approbation de ces rapports Soumis au vote, tous ces rapports sont approuvés sans discussion et sans questions par une très large majorité de l’assemblée. 6. Election du Comité 2010 Le comité se présente inchangé à l’élection. Aucune candidature nouvelle ne lui est parvenue. Toutefois, aussi bien la viceprésidente que la trésorière, annoncent qu’elle ne se représenteront plus l’an prochain et qu’il faudra leur trouver des successeur-e-s Président : Luc Bonfils Vice-présidente : Jessie Weder Secrétaire : Julie Adam 9


L a v i e d u c l u b / A s s e m bl é e 2 Vice-secrétaire : Malorie Liechti Trésorière : Prisca Puysegur Vice-trésorière : Vanessa Pisano Responsable matériel : Daniel Abbé Prés. Comm. Sportive : Jean-Philippe Brunazzi Vérificateurs aux comptes : Christophe Labarthe et Alain Petter Webmaster : François Vuille Administration circuits : Jessie Weder Le comité est élu à l’unanimité, moins une abstention, par l’assemblée 7. Constitution des commissions : a) Commission sportive : Jean-Philippe Brunazzi, Jeff Thévoz, Christophe Labarthe, Régis Marty. b) Commission du bulletin : Roudy Grob c) Publicité du bulletin : Luc Bonfils, Malorie Liechti et Manuel Aldao La constitution de ces commissions est acceptée en bloc. 8. Fixation des cotisations pour 2011 : Le comité propose de faire deux cotis étudiant, passif et actif, 65.- et 95.- . Cette proposition est rejetée par l’assemblée qui préfère les laisser à 65.- que ce soit passif ou actif. Pas de changement proposé des cotis 2011 : 100.- et 140.-, mais proposition d’augmenter de 5 francs soit à 10 francs au total la part de la commission sportive. Cette proposition, est acceptée malgré 9 abstentions. 9) Proposition du comité Aucune proposition individuelle n’est parvenue par écrit au comité. Le comité propose d’inscrire une nouvelle sortie karting au calendrier 2010 , jumelée avec sortie tourisme en mai, sur le circuit de l’Enclos.

11

10) Budgets 2010 Prisca Puysegur nous présente les budgets 2010, qui couvrent les cinq manifestations organisées par Swissnorton, l’enduro de Peney et Verbois. Ces budgets ne soulèvent aucune remarque et sont acceptés à l’unanimité. 10 ) Calendrier 2010 Jess explique comment fonctionne l’Association Swissnorton et les raisons qui ont conduit à sa mise sur pied. Enduro d’Agadir du 11 au 13 mars Enduro de Gye sur Seine le 25 avril Sortie circuit Lurcy-Levis les 12 et 13 juin Sortie circuit Lédenon les 21 et 22 juillet Sortie circuit Bresse les 7 et 8 août Enduro de Peney les 11 et 12 septembre Sortie circuit Castellet les 25 et 26 septembre Course de côte de Verbois le 16 octobre 11. Admissions / Démissions 5 admissions et 3 démissions : 12.Divers Sortie tourisme par Roudy et Sophie + 24 cols par Xavier ; les dates ne sont pas encore fixées. 13 mars: Repas de soutien d’Hervé Gantner 13-14 mars : Side-car party à Lurcy-Lévis 19 mars : Repas de soutien de Blaise Labarthe Roudy ouvre une souscription pour son livre «Echappements libres et effluves de ricin» à paraître en mars. Hervé propose de donner un nom de pilote à chaque virage de la montée de Verbois. Luc lui demande de créer un comité pour organiser ceci et le soumettre au club. Fin : 22h Malorie Liechti Vice secrétaire


Aprilia Dorsoduro 750 2010


La vie du club

L’assemblée générale vue par Rèdge

Les choses sérieuses commencent, je n’ai pas mieux à proposer. l’assemblée générale est ouverte. Cette Il y a quand même une proposition qui année j’ai décidé de donner un coup de main a justement été réfutée et même refusée ; à Jean-Phil, président de la commission elle concernait les cotisations des membres sportive (C’est pas moi mais les filles du scolarisés donc les moins fortunés d’entre comité qui l’ont baptisé comme ça). nous ; la hausse de leur cotisation ne Donc je vais essayer de voir cette soirée devait à juste titre pas être augmentée. avec cet œil-là. On nous parle de plein de Heureusement leur coti ne changera pas. choses et on nous demande de voter sur Hervé s’est débrouillé comme un chef en quelques sujets, le comité, par exemple. Je jouant leur avocat. pense que toute l’assemblée est déjà super Une autre belle surprise pour ma contente d’avoir un comité et vu le temps que pomme, la commission sportive propose ça prend sur une année, ben pas beaucoup de une petite augmentation de la cotisation monde se presse au portillon pour prendre 2011 pour aider encore plus les sportifs du la succession et assumer n’importe quelle club qui font des championnats et qui font place, quelle qu’elle soit… Donc il aurait briller le nom du club dans toute l’Europe. été assez surprenant que l’assemblée vote Cette dernière est acceptée à la majorité. qu’elle n’est pas d’accord avec le comité L’assemblée générale sert aussi aux proposé. On remarquera quand même une pilotes à  faire leurs promotions pour leurs abstention… Ou alors, si l’assemblée le fait, repas de soutien respectifs, accueillis avec il faut proposer une solution de rechange qui divers enthousiasme de la part de l’ensemble tienne la route. de l’assemblée. On apprendra quand même que certains Une petite note personnelle : je me souhaitent arrêter à la fin de l’année. Certes, réjouis de recevoir le livre de la moto de mais si personne ne daigne reprendre la 1899 à 1954 si son auteur s’est autant place, ça va devenir très compliqué. surpassé que pour le précédent ; je trépigne Ensuite on nous demande d’accepter d’impatience pour qu’il arrive au plus vite des comptes qui ont été méticuleusement chez moi. scrutés par des vérificateurs. Là aussi, je L’assemblée générale c’est l’annonce de vois difficilement un refus des membres. tous les circuits que propose Swissnorton au Il y a quand même eu fort heureusement nombre de 4 si je ne m’abuse pour 2010 et des discussions de la part de certains aussi la prévision de toutes les manifestations patrons/pilotes à qui on ne la fait pas et qui au programme. ont une habitude certaine de jongler avec les Même si ça fait depuis 18h30 que je chiffres. J’avoue pour ma part m’être un peu suis en séance (comme je l’avais dit, je perdu dans ce qu’on peut ou pas annoncer fais quelques infidélités au Norton), je ne comme bénéfice ou je ne sais quoi. Même manquerai pour rien au monde les débats, en étant un piètre comptable, les chiffres de mises aux point, divers conseils d’après la soirée de fin d’année m’ont quand  même causerie, ce sont toujours des moments fait écarquiller les yeux et je ne pense pas uniques. être le seul. Mais voilà ! comme beaucoup Rèdge 13


La vie du club

L’apéritif traditionnel vu par Lucky


La vie du club

L’apéritif traditionnel vu par Rèdge Il y a des traditions qui ne doivent surtout pas changer. Comment commencer autrement l’année que par l’apéro ? Et pourtant, je dois vous avouer qu’après 7 ans au sein du NSC, j’ai un peu honte mais c’est la première fois que j’y participe…Ya-t-il encore plus honteux ? Eh bien, oui ! je n’étais jamais allé au musée Bezon non plus. En 2010 je vais réparer deux grosses erreurs d’un coup. Les explications très vagues sur le site internet ne me permettent pas de trouver du premier coup cet endroit magique. Heureusement que notre président ne bosse pas dans les GPS ; on aurait plein de gens qui tourneraient en rond, moi, je vous le dis. J’arrive dans les premiers et me dirige vers Andrée et Eric. L’accueil est on ne peut plus chaleureux. Je m’en souviendrai même encore très longtemps ; il a fait une petite allusion très cocasse à  propos du projet qui occupe une grande partie de mon temps ces derniers jours. Ça à  l’air peut-être bête à dire, mais quand les gens passent la petite porte métallique, on voit presque à chaque fois de larges sourires et plein de questions fusent de part et d’autre. C’est un peu comme ces banquets de famille que l’on fait une fois par année. La petite note très drôle c’est quand Menu annonce à la criée les gens qui arrivent. Même si ce n’est pas bon pour leurs poumons, les fumeurs en sont quitte pour de nombreux éclats de rire. Je trouve que

Pierre-Yves excelle à ce jeu-là et je ne suis pas le seul à  être client de ses frasques. L’apéro, ce sont des retrouvailles, un discours du président, la présentation des différents projets des pilotes et ceux du Norton cette fois-ci. Les motos qui sont bichonnées dans le local auraient bien des choses à raconter si on leur greffait la parole ; elles ont dû en entendre des théories, discours et autres rêves de pilotes. L’apéro, c’est tout ça mais c’est surtout aussi la photo avec tous les participants ; on dirait ces grandes photos de mariage où le photographe se donne un mal fou pour cadrer tout le monde. Je ne peux pas passer sous silence cette bataille de boules de neige d’anthologie que nous a  livrée Pierre-Yves et un ancien président du Norton ; ils se sont mis au aguets en haut de la rampe pour piéger comme il se doit de leur hauteur les pauvres membres qui sortaient pour la dite photo. Connaissant l’oiseau, ça ne m’étonnerait même pas qu’il se soit inspiré de le nuit du 11 au 12 décembre 1602... En tout cas, on ne peut pas nier que ça fait du bien de commencer l’année en riant à gorge déployée. Après la photo, nous retournons au chaud. Ce mois de janvier représente à merveille nos chers hivers d’antan par un froid arctique. Il est temps pour moi de prendre congé de cette si sympathique assemblée en espérant que le reste de l’année soit tout aussi festive.

15


& S O MOTOTERS SCO CBR 600

Route des Jeunes 4 1227 Les Acacias Tél 022 343 11 15 Fax 022 343 11 32 www.ristori-motos.ch info@ristori-motos.ch

CB 1000 RA

CONDITIONS AUX MEMBRES DU NORTON SPORT CLUB


L a v i e d u bu l l e t i n

Le soutien des annonceurs du bulletin D’abord un tout grand merci à tous nos annonceurs sans qui nous ne pourrions pas produire les six numéros annuels du bulletin.

tout nouveau, cela demandera un peu plus de travail au rédacteur qui met en pages le bulletin, mais ça vaut probablement la peine.

Le soutien qu’ils nous accordent avec fidélité est un encouragement très précieux d’autant ce sont aussi eux que nous sollicitons régulièrement pour nos manifestations, notamment Verbois.

Nous souhaitons aussi offrir un peu plus de souplesse pour ne pas figer les annonces toute une année. Il y a par exemple des nouveaux modèles de motos qui apparaissent au fil des mois et, pour autant que cela ne nous oblige pas à recomposer nous-mêmes complètement les annonces, nous sommes prêts à apporter des correctifs souhaités.

En ces temps difficiles sur le plan financier, puisque tout le monde évoque la crise et que bien des publications disparaissent faute de publicité, l’accueil que nous réservent nos fidèles partenaires doit être apprécié à sa juste valeur. Sans doute avons-nous perdu quelques-uns d’entre eux, passant progressivement de trente pages d’annonces à un peu plus de vingt. Ce n’est pas si mal que cela. Or, avec ce numéro 1 / 2010, nous arrivons au terme du contrat annuel qui nous lie et nous devons partir à la recherche de son renouvellement et à des démarches pour en obtenir de nouveaux. A noter que les contrats publicitaires couvrent les publications jusqu’au no 1 de l’année 2011. Comme on n’arrête pas le progrès et que nous voulons que le bulletin soit de plus en plus attractif, nous proposons à nos annonceurs, dès le numéro 2, des pages ou demi-pages en couleurs qui permettront de toujours mieux faire valoir la beauté de leurs produits, à des prix raisonnables. C’est 17

Rappelons que le bulletin est tiré à 600 exemplaires par numéro, qu’il touche non seulement les membres mais aussi des lecteurs extérieurs. Il est aussi possible de le consulter sur le site : www.norton-club.net à la rubrique club / bulletins. Des membres sont en train de prendre des contacts pour reconstituer notre dossier d’annonces et si possible l’enrichir. Nous espérons qu’ils trouveront un accueil favorable auprès des entreprises contactées et que nous pourrons ainsi continuer à informer nos lecteurs de tout ce qui se passe au sein du Norton qui, chacun le sait, s’efforce de développer le sport et l’esprit motocycliste en Suisse romande. Au nom de toute l’équipe rédactionnelle, nous vous remercions d’avance de l’appui que vous nous accorderez. Amicalement, Roudy Grob, rédacteur du bulletin


SwissNorton

Sorties circuit 2010 Que nous réserve 2010 ? Tout d’abord, une entrée en matière, les 12 et 13 juin, sur le petit circuit de LurcyLevis... pour une sortie familiale comme les membres du club les aiment. Finalement, on essaie encore une fois de remplir !!! ... Ensuite, nous partirons en semaine pour le Lédenon, les 21 & 22 juillet... de quoi se dépayser, tout en se rappelant des tonnes de souvenirs... En août, les 7 & 8, la sortie désormais obligatoire à Bresse, à deux pas de chez nous ! Et pour finir en beauté... le Castellet les 25 & 26 septembre... Vous vous demandez peut-être ce que SwissNorton va changer pour vous? Fondamentalement... RIEN ! Vous êtes toujours chez vous, et ceci plus que jamais ! Nous aspirons toujours à garder ce côté familial qui vient de la demande des membres du Norton. Bien sûr, il nous faut accepter les non-membres, sinon, nous ne rentrerions pas dans nos frais... ce qui est dommage ! On aimerait tellement ne remplir qu’avec des membres ! Promis, promis ! Les petits déjeuners sont toujours compris !... L’apéro, aussi ! Le coaching sera toujours là, et pour les filles, non plus une, mais deux «entraîneuses» ; Julie, bien sûr, mais également sa coéquipière des 500 miles, Céline, c’est officiel !!!!! Nous avons de plus en plus de filles sur la piste, il nous fallait donc plus de «coacheuses», car ... entre filles, on se comprend mieux ! On ne dit pas : « Dans le droite, tu prends à la corde !» mais : «Vise le cône !» et c’est tellement plus simple !! Pour les garçons ... il y aura toujours NOS GARS ! Ceux-ci sont tellement

19

sympa, compétents, patients, disponibles... adooooooooorables ! Grâce à eux déjà tellement de progrès ont été faits ! Pour le staff ... Michele (Talus) et votre humble serviteure... et une petite nouvelle officiellement : Roxane (La Vis) à la trésorerie. Et puis, les membres du comité NSC et ceux du comité Swissmoto sur les prégrilles... UNE SACRE EQUIPE QUI GAGNE. Mais nos portes sont toujours ouvertes pour ceux qui voudraient venir passer le week-end en bénévole... sérieusement ! Un grand coup de main n’est jamais, jamais, jamais de trop ! Si cela vous tente... n’hésitez pas! Contactezmoi !(jessie@ swissnorton.com). En fait, le bénévolat sur piste, c’est assez sympa ! On prend le soleil en pré-grille et on a beaucoup de sourires et de mercis en retour ; et ça, ça fait chaud au coeur de se sentir utile ! Ce qui est plaisant dans nos sorties, c’est qu’évidemment beaucoup de monde se connaît. Outre les membres du Norton, maintenant, on se retrouve un peu comme dans une fête de famille quand on retrouve nos cousins vaudois, valaisans de Swissmoto... et c’est sympa, car en faisant le tour des tentes dans le paddock, on peut finalement goûter à pas mal de spécialités culinaires importées de chaque canton ! Et sur la piste, plus encore de respect, quand on connaît presque tout le monde ! C’est pourquoi l’apéro du soir est si important ... et mis à part au Castellet ou le resto est obligatoire, le «repaddock» du soir est super-sympa aussi, quand tout le monde apporte sa table ... et (surtout) tout le reste ! Nous voulons garder ce côté fantaisiste


Peillonnex AndrĂŠ Menuiserie traditionnelle et menuiserie en meubles

Perly

TĂŠl. 079 307 74 82

Bureau: 293, route de Saint-Julien Atelier: 30, route de Certoux


Swiss Norton / 2 dans les paddocks, tant que sur la piste, aux contrôles technique et administratif, le sérieux reste notre priorité. Et comme nous avons affaire à des amis, nous serons toujours ouverts à toutes les discussions, critiques, propositions... C’est pourquoi, en tant que membre du Norton, je trouve qu’il est important que nous privilégions les sorties SwissNorton. Bien sûr, rien ne vous oblige à choisir nos sorties... mais en privilégiant ces sorties-là, nous nous assurons de notre longévité ! Et en tant que bénévole, je voudrais vous dire à quel point, j’ai plaisir à travailler pour le vôtre le plus longtemps possible ! J’avoue que de voir les inscriptions se remplir de jour en jour, sans avoir besoin de faire outre mesure de publicité extérieure, me réjouit particulièrement et me fait très, très plaisir, mais surtout me rassure sur la qualité de ce que nous vous avons proposé jusqu’ici. Il faut croire que vous avez aimé notre travail, l’ambiance que vous avez

21

trouvée ou retrouvée ; voir des anciens qui reviennent est également un grand plaisir... et voir, qu’en plus, ils confient leurs enfants à NOS GARS... c’est une sensation formidable MERCI pour la confiance que vous accordez à toute l’équipe du staff,... ça donne vraiment envie de se donner à fond pour vous tous. Je ne sais pas vous, mais moi, en tout cas... je me réjouis de vous retrouver très très vite pour un week-end tout sympa... dès juin 2010 ! Gros bisous à tous ceux qui nous soutiennent et aux autres, qui y viendront forcément. Gros bisous AUX FILLES et AUX GARS sans qui rien ne serait ..... Gros bisous à tous ceux qui vont bosser, sans qui ... on m’entendrait râler du bout du paddock ! ;0)))))))))) Sportivement, Jessie


MOTO-SHOP Kurt STALDER www.motos-shop.ch Agent officiel SUZUKI

Depuis 1964, plus de 40 ans à votre service 102, rue des Eaux-Vives 1207 Genève Tél. 022 735 57 21 Fax 022 735 53 18 kstalder@swissonline.ch


SwissNorton / 3

Circuits 2010 ... tarifs peu exorbitants ! Je n’ai pas eu beaucoup de remarques Pour les tarifs membres sur les circuits, sur les prix que nous avons affichés je voudrais attirer votre attention sur les pour les sorties circuit 2010. Je savais efforts que nous avons fournis pour ne que l’association officielle SwissNorton pas afficher de prix exagérés.  inquiétait pas mal de nos membres au niveau Pour Lurcy-Levis, une toute petite augmentation des tarifs et je m’attendais à augmentation de 10.- car malheureusement quelques réactions ... mais ... RIEN ! après deux ans de déficit sur cette piste, Et pourtant... il y en a eu des palabres nous aimerions au minimum rentrer dans internes pour que les tarifs restent plus les frais... J’ai bien essayé de ne pas y qu’honnêtes ! Eh oui... la petite famille du retourner, mais à voir les réactions de Norton ne doit pas être lésée par rapport déception aux assemblées, décision a été à l’avant Swissmoto.. Effectivement, prise d’y aller en 2010... J’espère donc, cette pour exemple, les tarifs étudiants de - année encore, que les membres viendront. 33% offerts par le NSC contre 0% chez C’est vrai que le NSC y a beaucoup de Swissmoto... Dans le cadre de la naissance souvenirs, alors donnons-nous encore une de SwissNorton, que devions nous faire ? chance ! Supprimer simplement les tarifs étudiants du Quant à Bresse, aucun changement de Norton pour se mettre à niveau Swissmoto ? tarif 410.- et nous restons encore moins cher Ou au contraire aurait-il fallu que Swissmoto que bien d’autres organisations ! offre la même chose ? Hey ... avec une coti Pour le Lédenon, bien qu’en semaine, annuelle de 60 francs, Swissmoto ne peut nous avons fait un effort immense pour vous pas encore offrir des rabais pareils... Ça se proposer cette sortie à 295.- francs les deux comprend ! Il faut tout de même se rendre jours. Bien sûr, le tarif affiché est 340.00, compte qu’avec le double d’étudiants c’est que les deux repas obligatoires sont par rapport aux années où la décision des déjà compris dans le prix. 295.- pour rouler 33% a été votée, cela commence à être deux jours au Lédenon,, c’est juste... du pain un manque à gagner à combler avec une béni ! augmentation minime, mais tout de même, Le tarif du Castellet 590.- (dont 90.- de sur les autres inscriptions... Ce n’est pas le repas) qui est moins cher de presque 100.but de SwissNorton.  La solution trouvée par rapport à d’autres organisations (où on pour SwissNorton est un rabais de 20% pour se fait pourrir par exemple !)... et par chance les membres... et pour les membres Norton, des dates ne sont pas si désagréables, je dirais le NSC offre en plus, 13% supplémentaires. même carrément parfaites... fin septembre, Autrement dit aucun changement pour nos pas trop chaud, mais pas trop de risque de étudiants membres et ceux de Swissmoto, mauvais temps, un mois après la rentrée eux, ont une surprise agréable, un rabais de scolaire, un week-end... que du bonheur  20% auquel ils n’avaient jamais eu droit. Voici donc une saison pas très chère. Je Souhaitons que cela permette à certains me plais à le répéter, car nous y avons mis d’enfin pouvoir mettre le pied à l’étrier... beaucoup de bonne volonté. Et sincèrement, enfin... sur le cale-pied ! j’espère que cela sera remarqué car avec la 23


Jonction - Genève 022 329 10 10

ENVIE DE ROULER SUR CIRCUIT? ENVIE DE TESTER UNE KTM

GRATUITEMENT? ALORS DECOUVREZ L’OFFRE TNT (TRACK `N TEST) DE KTM SUR NOTRE SITE INTERNET...

READY TO RACE www.bassetmotos.ch


SwissNorton / 4 prestation qu’offrent nos «trainers», les petits déjeuners et autres attentions familiales, je suis certaine que, question rapport qualité/ prix/ambiance, nous ne sommes pas ridicules du tout ... Sachant en plus que s’inscrire aux sorties SwissNorton assure la continuité et la longévité des sorties du club, il ne faut pas être doté d’une intelligence surhumaine pour comprendre que c’est tout bénèf pour les membres NSC !  Le seul point négatif est que je n’ai pas réussi à vous proposer un  nouveau tracé. Ma foi, j’avoue que la concurrence est rude... mais je ne désespère pas !!! On ne peut pas se battre sur tous les fronts en même temps. C’est également pourquoi nous avons le plaisir d’avoir un membre

supplémentaire dans le staff SwissNorton en la personne de Roxane (prégrille du Castellet) ; grâce à sa collaboration, nous serons encore plus actifs, mais reste à voir encore le remplissage 2010 pour espérer un plus en 2011...  Voilà pour ce qui est des news SwissNorton. J’espère que nous serons à la hauteur de vos attentes et, je le redis, si vous aviez des propositions, des idées, des envies particulières, n’hésitez pas à me contacter. Je suis là pour ça, pour vous, parce que ça me plaît !   Je vous embrasse tous et me réjouis de tous ces magnifiques week-ends qui nous attendent ! Jessie

Ont collaboré à ce numéro 1 / 2010 Luc Bonfils, Roudy Grob, Malorie Liechti, Régis Marti, Jérôme Schneider, Lucienne Strigini Grob, Jessie Weder, 25


Le sport mêlé à l’élégance

ER-6f Le bicylindre parallèle dispense la puissance pour la balade. Le cadre élancé et le carénage intégral garantissent le confort et la protection pour l’usage quotidien. L’ER-6f, une vraie polyvalente!

Plus d’infos sur: www.kawasaki.ch/fr/er-6f

Nous sommes à votre disposition. 1205 Genève Plainpalais Motos Rue de la Muse 6 Tél. 022 328 07 21 www.plainpalais-motos.ch

1222 Vésenaz Virages Rte de Thonon 152 B Tél. 022 772 17 00 www.virages.ch

1219 Châtelaine SP Moto Av. de châtelaine 79 Tél. 022 344 50 04 www.spmoto.ch

1227 Carouge 2 Wheels Sàrl Rue Caroline 49 Tél. 022 823 10 30 www.2-wheels.ch


27


Email :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assurance accident ou employeur : . . . . . . .. .

Pour les Français, travaillant en France : numéro de Licence FFM : . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pour les participants mineurs, date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..

Couleur: . . . . . . . . . . . . N° de start souhaité : . . . . . . .

Modèle : . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tél. professionnel: . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

LURCY LEVIS, 12 + 13 juin 2010 Prix membre LURCY LEVIS, 12 + 13 juin 2010 Prix non-membre LURCY LEVIS, 12 + 13 juin 2010 Etudiant Membre NSC LEDENON, 21 + 22 juillet 2010 Prix membre LEDENON, 21 + 22 juillet 2010 Prix non-membre

Circuits :

CHF 330 (€ 215.00) CHF 400 (€ 260.00) CHF 220 (€ 150.00) CHF 340 (€ 230.00) CHF 410 (€ 270.00)

Dans la mesure du possible, sinon, nous vous attribuerons un numéro proche du votre (par ex. 20 – 201)

Cylindrée : . . . . . . . . . . . . . .

Marque :

Moto :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .

Tél. privé: . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .

No postal: . . . . . . .

Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .

CIRCUITS 2010

Bulletin d’inscription

SWISSNORTON

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …………..

Pilote :


29

LEDENON, 21 + 22 juillet 2010 Etudiant Membre NSC

BRESSE 07 + 08 août 2010 Prix membre BRESSE 07 + 08 août 2010 Prix non-membre

BRESSE 07 + 08 août 2010 Etudiant Membre NSC CASTELLET, 25+26 Septembre 2010 Prix membre CASTELLET, 25+26 Septembre 2010 Prix non-membre

CHF 275 (€ 185.00) CHF 590 (€ 400.00) CHF 660 (€ 445.00)

CHF 410 (€ 270.00) CHF 480 (€ 320.00)

CHF 245 (€ 165.00)

Date: ……………………………………. Signature: …………………………….

.... ........ Par ma signature, je confirme avoir lu et accepté le règlement de la manifestation et certifie avoir une assurance couvrant les accidents qui peuvent survenir sur un circuit. En aucun cas le club organisateur ne pourra être tenu pour responsable des frais découlant d’un accident et le non respect de ce qui précède.

Les pilotes français ne travaillant pas en Suisse, doivent être en possession d’une licence FFM entraînement au minimum. Ce document vous sera demandé au contrôle administratif. Sans cette licence, l’accès à la piste vous sera refusé. Pour les pilotes français travaillant en Suisse, le nom de votre employeur Suisse est : . . . . . . . . . . . . .

CATEGORIES COURS DE PILOTAGE : Débutants qui n’a jamais roulé sur circuit Moyens qui a déjà roulé sur un circuit ou bonne expérience sur route Avancés qui roule avec une bonne expérience sur circuit Racing qui roule avec une très bonne expérience sur circuit ou licencié

CASTELLET, 25+26 Septembre 2010 Etudiant Mbre NSC CHF 425 (€ 290.00) Le tarif étudiant n’est applicable qu’aux étudiants MEMBRES DU NORTON (Actif ou passif)


WELCOME TO THE CLUB ! Du client lambda au client Honda

Le RedWing Club®, c’est la nouvelle communauté Honda pour tous les fans de moto et de scooter. Que tu sois accro ou juste amateur : Inscris-toi maintenant au club, tu ne le regretteras pas !

Plus d’infos sur www.redwingclub.ch


La vie du club

Les réunions du mercredi en question Depuis que le club existe, et cela remonte à très, très longtemps, le mercredi est le jour où l’on se retrouve lors de réunions qui se veulent amicales, où l’on discute de tout et de rien, simplement pour le plaisir de se retrouver entre copains. Ce n’est pas la première fois que la fréquentation de ces réunions a connu un net fléchissement. Cela dépend beaucoup du local, beaucoup aussi de la saison. Plus facile de se retrouver sur une terrasse que dans un local bruyant et, jusqu’à peu, enfumé, de la possibilité ou non de croquer un morceau tout en bavardant et, évidemment, des personnes que l’on espère rencontrer. Mais de fait, depuis quelque temps, il faut bien le constater, il n’y a plus grand monde pour s’asseoir autour d’une table le mercredi, si ce n’est une poignée d’irréductibles que le froid le plus intense ne dissuade pas de se déplacer. Certes, il y a d’autres occasions précieuses de se rencontrer et de cultiver l’amitié. Tout le monde sait que les sorties sur circuit sont autant de fêtes qui parfois se terminent tard dans la nuit et qui renforcent des liens entre les participants. Il y a aussi l’apéro, la soirée annuelle, la mise en place de l’enduro ou de Verbois… Il reste que les réunions du mercredi sont, sinon désertées du moins très peu fréquentées et cela depuis plusieurs mois. Il y a quelques années, parce que c’était aussi de ce point de vue des années creuses, le comité avait envisagé et réalisé des animations qui avaient connu un certain succès, soirée d’initiation au GPS, soirées

de cinéma, soirée de découverte des pocketbikes… En d’autres temps, on se donnait rendez-vous à la patinoire. Il y a eu, pour rendre les réunions amicales plus attractives, une époque où l’on disputait durant l’hiver un championnat interne de quilles âprement disputé. Faudrait-il imaginer de nouvelles formules de réunion ou plus simplement reprendre petit à petit l’habitude de nous rencontrer plus ou moins régulièrement le mercredi soir juste pour le plaisir de parler moto, de la vie du club, d’échanger des souvenirs, des projets et pourquoi pas, des cancans pas nécessairement malveillants ? Lors de la dernière assemblée, Redge demandait, si l’on pouvait être satisfait de ces réunions du mercredi ? Laissait-il entendre que les membres n’y trouvaient pas ou plus leur compte ? Il ne précisait pas si la question s’adressait au comité ou aux membres. Personnellement, je pense que c’est aux membres de répondre et, ce qui serait le plus sympa, ce serait qu’ils viennent un mercredi à la réunion pour en parler, éventuellement faire des propositions pour la redynamiser, pour qu’à nouveau, on ait plaisir à se retrouver sans autre préoccupation que du cultiver l’amitié, quitte à sacrifier une émission de TV que de toute manière on aura oubliée le lendemain. Ce serait bien si on renouait avec une certaine convivialité plus étendue au sein de notre club le mercredi. Roudy Grob

31


Des nouvelles d’Hervé Gantner Premièrement, bonne année à tous ! Cela fait un bon moment que vous n’avez pas eu de nouvelles de ma part, et j’en suis désolé. Pour expliquer cela, il faut dire qu’au mois de mai 2009, j’ai subi une immense chute lors des essais d’une course comptant pour le championnat suisse. Touché à plusieurs endroits, surtout au genou et à la tête, j’ai mis beaucoup de temps à me remettre et retrouver l’envie de faire quelque chose. En résumé, j’ai encore perdu un sacré paquet de neurones dans l’histoire, et j’ai dù prendre une période de réflexion sur mon avenir, sportif et professionnel. Initialement, je pensais arrêter la moto, étant fatigué de me faire mal pour ne rien gagner au final. Mais il faut croire que je ne supporte pas la vie normale très longtemps. La moto me manquant, j’ai essayé de trouver un moyen de faire de reprendre le guidon, en étant compétitif mais sans devoir trouver des immenses budgets. J’ai pris des renseignements pour participer à une course qui me trotte dans la tête depuis un long moment, le dernier rêve motocycliste qui me reste à réaliser avant de changer de type de moto pour aller faire un tour au Dakar, un jour, qui sera mon dernier défi de ma vie sportive. De cette période de réflexion et d’hésitation, il en est sorti que mes projets pour l’an 2010 sont les suivants : - participer à la mythique course du Tourist Trophy, sur l’Ile de Man,

-  participer au championnat suisse des supermotards, Pour ceux qui ne connaissent pas le Tourist Trophy, appelé TT par les connaisseurs, il faut préciser que ce  n’est pas une course pour les touristes, comme son nom pourrait le faire croire, mais bien la plus belle, la plus longue et la plus rapide des courses de vitesse, qui se dispute sur une…. route sur une petite île perdue entre l’Angleterre et l’Irlande. Afin de faire mieux découvrir ce qu’est le TT, un site spécial a été conçu par ma fantastique webmasteure, Sonia, que je remercie encore une fois au passage. Allez voir, cela vaut le coup d’œil : www.rv-gantner.ch/TT 2010. Je vous enverrai d’autres nouvelles dans un court laps de temps, mais avant tout, je tenais à envoyer ce message afin de m’excuser envers les gens qui n’ont pas eu de mes nouvelles. Alors toutes mes excuses et, à très bientôt pour de nouvelles et sans doute extraordinaires aventures. Hervé Gantner

33


Agence générale de Chêne-Thônex Pierre Basset Rue Peillonnex 19 Case postale 12811 1225 Chêne-Bourg Téléphone 022 349 28 00 Fax 022 349 80 72 E-mail pierre.basset@generali.ch


L e s i n t e rv i ew s d e R è d ge

Luc Bonfils Je rentre de 16 km de course à pied et je dois dire que Luc a bien contribué à faire en sorte que la distance me paraisse moins longue. En effet tout au long du parcours, je me suis demandé comment je pourrais faire pour que cette interview ne soit pas celle du président du Norton, mais, eh bien, celle du pilote moto que j’ai vu prendre beaucoup de plaisir lors des nombreuses sorties du club. Je n’ai pas envie qu’aux réponses de ce questionnaire, il nous « vende » le Norton, même si je sais bien que, s’il était très distant de ce dernier, il ne serait certainement pas hiérarchiquement à cette place. Moi, le Luc que je veux que vous découvriez, c’est celui qui lors des soirées d’anniversaire par exemple, vous raconte qu’à tel endroit il est passé par un trou de souris… ou encore qu’avant telle course, il a fini juste à temps de mettre le dernier boulon pour remonter son moteur avant les essais qualifs. Allez ! je pense que vous l’attendez tous : c’est un passionné. Comment pourrait-il en être autrement ? En tout cas, lors de repas ou accoudé à un bar, j’ai toujours écouté avec une oreille attentive et me suis régalé au partage de ses péripéties. On va voir si le pilote aura évincé le temps d’un instant, le président.

1. Sur quel circuit as-tu posé les roues pour la première fois ? C’était sur le circuit du Lédenon. La descente vers Nîmes fut épique. Il pleuvait des cordes et nous avons mis près de 6 heures. Ce qui est bien plus que le bus qui avait nos affaires. Entre un sac qui était mal harnaché, une moto qui tournait sur trois pattes et une alarme bricolée mais pas étanche voilà ce qui explique notre retard. 2 . Tu avais quel âge et c’était en quelle année ? J’avais 26 ans et je me souviens comme si c’était hier en mai 1989. 35

3. Quelle était ta monture et sa cylindrée ? Une Yamaha FZR 1000cc modèle 1987 celle avec le phare carré 4. Qui étaient les gentils organisateurs ? C’était le NSC. Les contrôles techniques et administratifs étaient bien plus légers. 5. Pourquoi avoir choisi cet organisateur plutôt qu’un autre ? Le Norton à l’époque était un peu le seul à organiser ce genre de manifestations. Et j’ai eu la chance de côtoyer un certain Vuffray qui me l’avait fortement conseillé. La petite anecdote c’est qu’il me prédisait un grand avenir dans ce club.


Fiduciaire

figesta

Tous mandats fiduciaires et comptables Fiscalité suisse et internationale Création, domiciliation et gestion de sociétés

Centre Artissimo Route de la Gare - 1295 Mies Tél. 022 755 17 55 - Fax 022 755 22 84


L e s i n t e rv i ew s d e R è d ge / 2 Je dirais que j’ai pu faire ses championnats grâce à l’infrastructure que le Norton a mise en place et je lui en suis très reconnaissant. 9. Y-a-t il des pilotes de ce club que tu as pris pour exemple ou pour qui tu as un grand respect ? Je citerai 4 pilotes, mais il y en a tant d’autres qui mériteraient d’être nommés. Il n’y a évidement aucun classement dans l’ordre dont je vais en parler : d’abord Gilbert Leu pour son charisme et la fluidité de son pilotage. Ensuite Urs Frischknecht pour l’élégance de son pilotage et pour sa disponibilité ; il prodiguait ses conseils sans aucune retenue. Il y a aussi Philippe Zanetta pour sa vitesse et la pureté de son style et pour finir dans une catégorie qui me tient particulièrement à cœur , le deux-temps, le pilote qui m’a le plus impressionné, c’est Daniel Lanz. 10. A ton avis qu’attend le club de toi ? Que je continue à contribuer à la bonne marche du club. La réponse est un peu

6. En gardes-tu un souvenir ? Si oui lequel ? Le deuxième jour de roulage, on constate que nos 1000 accélèrent fort dans les rectilignes et on se sent très à l’aise dans le groupe des moyens. On dépasse quelques pilotes et Vuffray nous propose alors de rejoindre les racings…déjà ? Après des dépassements canons, des inters, des exters, les racings me font forte impression. Du coup je me sens moins à ma place pour le moment qu’en moyens, donc retour aux sources, mais l’expérience fut excellente. 7. Depuis quand as-tu la joie d’être membre du Norton ? Je me suis inscrit au mois de février 1990. La décision a été prise après être allé voir la course de côte de Verbois. On considérait à l’époque cette course un peu comme une récompense après s’être investi une année pour le club… 8. Est-ce que le Norton t’a apporté un soutien dans ta carrière ?

37


Moniteur auto et moto école

Hervé Gantner Théorie - Sensibilisation Moto - Voiture

Apprenons à conduire avant de piloter! info@rv-gantner.ch 079 213 62 94


L e s i n t e rv i ew s d e R è d ge / 3 bateau, soit ! 11. En toute humilité, qu’aurais tu envie de dire au lecteur du bulletin ? Faites-vous plais.. heu !! Non désolé ! j’ai mal commencé ma phrase, prenez votre pied sur circuit et surtout faites très gaffe sur la route. 12. En quelle année as-tu fais ta première course dans un championnat et lequel ? C’était en 2003 pour le championnat genevois. 13. Sur quoi comme monstre ? La fameuse RZR 352-358 ou 362 (ça dépend de l’alésage). 14. Quel est ton plus beau souvenir de course, le truc qui te donne encore la chair de poule aujourd’hui ? Sur le circuit de Magny-Cours en 2004. Je suis dans une grosse baston avec une OW31 ; c’est je te dépasse, tu me dépasses pendant toute la course. Au dernier tour, l’OW est devant. Après la descente, juste avant le dernier droite qui conduit au stand, je fais un freinage magistral repoussant au maximum mon repère et ça passe intérieurement. Je bouillonne. Je viens de faire les freins à une moto qui, à mes yeux, est mythique. Je franchis la ligne d’arrivée le poing levé et sous le casque, j’arbore mon plus grand sourire. 15. Et bien sûr le pire, celui qui te fait froid dans le dos ? C’est aussi à Magny-Cours, mais une année plus tard en 2005. Je suis très content parce que je gagne la première course. Comme à chaque fois, c’est la feuille des temps qui m’intéresse pour voir les progrès.

39

Oh !surprise je vois une miss qui est trois dixièmes plus rapide que moi. Je prends le deuxième départ, le couteau entre les dents, bien décidé à combler ce petit retard. Le feu passe au vert et on part comme des balles de fusils. On forme un groupe d’une dizaine de pilotes à se tirer une méga bourre. Arrivés à Adélaïde, je décide de retarder encore mon freinage. Je freine très tard, trop tard même, je dirais, et je double huit pilotes en ayant encore trop de vitesse et je vois dans mon champ de vision François qui lui a déjà enclenché son virage dans sa courbe quasi parfaite. Imaginez la scène : je suis droit et François est perpendiculaire à moi, comme un « t » majuscule en fait. J’ai deux choix possibles : je percute ou je freine encore plus fort. La deuxième solution m’est fatale. Je perds l’avant et percute la piste, l’épaule la première. Je me relève immédiatement. Les autres pilotes que j’ai dépassés précédemment me frôlent et j’ai très peur d’être percuté. Le temps me paraît bien long au milieu de ce capharnaum. Je vais retirer une grosse leçon de cette aventure. 16. Si on te donnait 500’000 frs dans quel championnat signerais-tu ? Si tu rajoutes des thunes, je vais en motogp… et en 2-temps bien sûr. Plus sérieusement, le championnat suisse me conviendrait peut-être plus, tout en étant conscient de mon niveau, mais pour le fun, ça serait assez génial. 17. A ton avis quel est le Migros-data pour un pilote moto?


L e s i n t e rv i ew s d e R è d ge / 4 surtout être très entouré… 20. Pour le moment es-tu satisfait de ton parcours sportif ? Oui et…non ! Je m’explique : j’ai quelques petits regrets sur la découverte tardive des possibilités de faire des championnats de vitesse ce qui me frustre un peu. Par contre, tout ce que j’ai réalisé me comble et me donne de très bons souvenirs. Voilà le pourquoi du oui et non.

En SBK et en GP, je trouve que 40 ans me paraît une bonne limite. Pour les autres championnats, tout dépend du niveau de ces derniers. 18. Comment te vois-tu dans 5 ans dans le milieu de la moto ? Toujours là ! Quelques sorties circuit sans oublier Verbois, bien sûr. Et pourquoi pas une petite surprise mais ça n’est pas encore d’actualité. 19. Avec l’expérience que tu as, si un jeune de 18 ans te disais qu’il voudrait arriver pro un jour, quel conseil pourrais-tu lui donner ? Je lui dirais qu’il faut aller crescendo, étape par étape : commencer par le pocket-bike, poursuivre en 125 qui est une très bonne école, et surtout qu’il commence le plus jeune possible. 18 ans, c’est déjà assez tard. Regarde l’exemple de Thomas Lüthi. Il y a d’excellents championnats en formules promos. Pour finir, je lui dirais de prévoir du temps pour trouver des sponsors et de

Merci beaucoup d’avoir répondu à ce questionnaire, ce club regorge de pilotes ayant fait de très belles choses dans leur carrière mais, par excès d’humilité ou tout simplement parce qu’on ne le leur a jamais demandé, ben ils gardent ça précieusement dans leur tête. Ce petit questionnaire sert juste à mieux connaître les gens qui font vivre notre beau club et le rendent si particulier. Rèdge

41


105, route des Jeunes Tél. 022 301 49 10 Fax 022 301 49 12 1227 Acacias

tout pour le peintre -10% pour les membres Exposition de 160m2 Ouvert le samedi www.lecomptoir105.ch

Vous êtes pressés parce que vous êtes en retard, désorganisés, stressés ou que vous êtiez sûr qu'il vous en restait un carton ? Pas de problème, nous avons l'habitude de ce genre de clients. 75, Ancienne-Route 1218 Grand-Saconnex Tél. 022 798 07 51 cachot @ bluewin.ch


43


C a rn e t ro s e C’est une fille !!! Elle s’appelle Léane. PourYasmina et Jérôme Schneider, nos deux photographes, c’est un grand bonheur. Le Norton est très heureux aussi de souhaiter la bienvenue dans notre petit monde à cette petite merveille et de féliciter très chaleureusement ses parents.

Passionnés de moto, et de son histoire, en Suisse, vous ne pouvez pas rater ce qui suit. Un nouveau livre va bientôt sortir :

Echappements libres et effluves de ricin

Roudy, rédacteur du bulletin du Norton Sport Club, a fini un livre qui retrace 55 ans d’histoire de courses motos à Genève et en Suisse, de 1899 à 1954. Il faut dire qu’il s’y connaît un peu ... Roudy est le fils de Rudi, l’un des membres fondateurs du NSC en 1949, et également président d’honneur du NSC et mérite du club... Roudy, encyclopédie vivante du Norton, et sacrée pointure... Pourrait encore en pourrir pas mal de nous tous sur la piste si... ! En plus de rédiger les 6 bulletins annuels, il a aussi écrit le livre des 50 ans du NSC, paru en 1999. Il s’est attelé à cette tâche colossale que de réunir de magnifiques photos et écrire des textes qui nous font revivre cette passion des courses motos, à une époque où les difficultés étaient bien différentes des nôtres, mais où la passion était la même.Sa prose est agréable, drôle, sympa et facile à lire... Moi qui  ne suis pas une flèche, je comprends toujours tout !!!! Donc, pour savoir combien il doit faire imprimer d’exemplaires, à 40 francs pièce, Roudy lance une souscription dans le document pdf ci-contre. Vous pouvez lui faire parvenir votre souscription par mail : rgrob@vtx.ch où il vous suffit de l’imprimer et de la lui retourner par poste ou encore, plus simplement, par téléphone : 00 41 22 752 34 69. Merci de lui faire bon accueil, ça vaudra sacrément le coup ! Jessie


45

A commander par mail: rgrob@vtx.ch par téléphone : 00 41 22 752 34 69 ou par le bulletin de souscription à renvoyer Roudy Grob 85d, rte de Thonon CH 1222 Vésenaz

au prix de 40 FS

Imprimé en format A4 oblong à l’Imprimerie du Cachot, le livre sera disponible dès avril 2010 chez l’auteur Roudy Grob

plus de 200 photos

Cinquante années de moto à Genève et en Suisse 1899-1954

40 chapitres

Echappements libres et effluves de ricin

210 pages

---------------------------------------------------------------------------------Prénom : .....................................

Nom : .......................................

Adresse : ..............................................................................................

Email : .....................................

Téléphone : .........................

Localité : ..................................

No Postal : ..................

Je suis intéressé-e par l’achat de ...... exemplaire(s)


Street Triple 675

CHF 12’390.-

Street Triple R 675

CHF 13’740.-

Daytona 675

CHF 16’390.-

nouveau coloris Phantom Black

Dès 18 ans KW Bridage 25 rt offe

rue Puiserande 7 - Jonction - Genève | T 022 329 10 10 | www.bassetmotos.ch


Calendrier

Championnat du Monde des Grands Prix de Vitesse 2010 11 avril 25 avril 2 mai 23 mai 6 juin 20 juin 26 juin 4 juillet 18 juillet 25 juillet 15 août 29 août 5 septembre 19 septembre 10 octobre 17 octobre 31 octobre 7 novembre

Grand Prix du Qatar Grand Prix du Japon Gand Prix d’Espagne Grand Prix de France Grand Prix d’Italie Grand Prix de Grande Bretagne Grand Prix des Pays Bas Grand Prix de Catalogne Grand Prix d’Allemagne Grand Prix des Etats Unis Grand Prix de Tchéquie Grand Prix d’Indianapolis Grand Prix de Saint Marin Grand Prix de Hongrie Grand Prix de Malaisie Grand Prix d’Australie Grand Prix du Portugal Grand Prix de Valence

Doha Motegi Jerez Le Mans Mugello Silverstone Assen Catalunya Sachsenring Laguna Seca Brno Indianapolis Misano Balaton Ring Sepang Phillip Island Estoril Ricardo Tormo

Circuits Championnat suisse 2010 9-11 avril 7-9 mai 11-13 juin 2-4 juillet 30-31 juillet 27-29 août 17-19 septembre

Hungaroring Schleiz Most Pannoniaring Magny-Cours 500 Miles Course nationale Dijon Slowakiaring

Manifestations du Norton Sport Club 11-12-13 mars 25 avril 12-13 juin 21-22 (23) 7-8 août 11-12 septembre 25-26 septembre 16 octobre En suspens

Enduro d’Agadir Enduro de Gye-sur Seine Lurcy-Levis Lédenon Bresse 7-8 août Enduro de Peney Castellet Verbois L’Enclos, Tourisme 47


PARQUETERIE DU NANT D'AVRIL Sàrl Nant d'Avril 26 1214 Vernier Tél. 022 341 39 18 Fax 022 341 45 11 Mobile 079 639 49 17 parqnav@bluewin.ch TVA N° 673 708

PARQUETS - PONÇAGE

PARQUETS - PONÇAGE VITRIFICATION VITRIFICATION PLINTHES - MOQUETTES PLINTHES - MOQUETTES

Nant d’Avril 26 - 1214 Vernier / GE - parqnav@bluewin.ch Tél. 022 341 39 18 - Fax 022 341 45 11 - Mobile 079 639 49 17


49


2008

2008

Valentino Rossi World Champion

Manufacturers World Champion

MotoGP

MotoGP

2008

Team

World Champion

MotoGP

NEW 2009

2008

Manufac World Cha

Moto


R e n c o n t re s

Champion suisse 1969 ; Michel Nimis C’est une époque qui reste dans son souvenir comme une aventure dont les épisodes se mélangent un peu. Inutile de lui demander le palmarès qui l’a conduit au titre de champion national dans la catégorie 125 en 1969, les victoires qu’il a remportées. En revanche, il retrouve un petit sourire nostalgique lorsqu’il évoque ses trois saisons de compétition qui au volant de sa Renault Estafette l’ont conduit, tout d’abord au pied de toutes les courses de côte du pays, ensuite pendant un mois, sur quelques circuits internationaux pour se mesurer à l’élite européenne. Talentueux, il l’était, mais, comme beaucoup de coureurs, il lui manquait les moyens financiers pour poursuivre une carrière qui aurait pu le mener plus loin. Tout a commencé lorsque gamin encore, il s’amusait dans les bois de Bernex sur des vélomoteurs bricolés, des motos récupérées qui ne résistaient jamais bien longtemps aux traitements qu’il leur faisait subir. C’est notamment une Motobécane 125 qu’il achète pour 5 francs et qui pas plus que les autres épaves ne tiendra longtemps le coup sur les bosses, dans les ravins et les gouilles de la campagne genevoise. C’est pourtant bien à Verbois, en 1967, au guidon d’une Gilera 250 qu’il participe pour la première fois à une vraie compétition. Pas très convaincant puisqu’il termine bon dernier de la catégorie. Ça ne fait rien ! Il a bel et bien attrapé le virus, mais il lui faudra acquérir une moto un peu plus performante s’il veut participer au Championnat suisse. C’est donc au guidon d’une Morini qu’il se lance l’année suivant. Là, non plus ce n’est pas une grande réussite. La moto 51

n’est pas à la hauteur de ses ambitions qu’il a d’ailleurs modestes ; c’est avant tout pour le plaisir qu’il persévère à se lancer à l’assaut des nombreuses courses de côtes organisées dans le pays. Et puis, il y a aussi le circuit de Monthoux, aux portes de Genève, qui lui permet de se perfectionner dans le pilotage le samedi matin, un circuit qui lui permet de côtoyer les pilotes du Norton. C’est là qu’il participe pour la première fois à une course en circuit. Cela le persuade enfin de faire l’achat d’une vraie moto de compétition. Il s’agit de la Honda Racer de Pierrot Viura qui vient de remporter la Championnat de France. Elle va enfin permettre à Michel Nimis d’exprimer tout son talent et de lutter à armes égales avec ses adversaires. A son programme, le Championnat suisse avec ses quelque douze courses de côte et ses deux circuits Monthoux et Hockenheim. Depuis plusieurs années, le sport motocycliste en Suisse a repris son essor malgré l’interdiction des courses. Dans toutes les catégories, notamment dans


Aprilia RSV 4 Factory

Benelli TnT 899 Sport

Moto Morini 1200 Sport

www.cpc2r.ch 7, rue de la Navigation - 022 901 08 70


R e n c o n t re s / 2 peut la Honda et n’en sort qu’au dernier moment alors que tous les autres ont déjà pris le départ et le croient hors course. Le couteau entre les dents, il s’élance à son tour et effectue la meilleure montée privant son adversaire d’une victoire de prestige. Quarante ans plus tard, il en sourit encore. C’est à ses yeux sa plus belle victoire. Donc le titre en 1969 et surtout une licence internationale qui lui ouvre les portes des courses à l’étranger, toujours avec la Honda ex-Viura. Evidemment, pas question d’une nouvelle carrière ! Michel n’en a ni les moyens financiers, ni l’ambition. Mais tout de même, il achète l’AJS 350 de Gérard Chaperon, moins pour faire des résultats avec une moto qui compte déjà plusieurs années à son compteur, mais pour obtenir quelques primes de départ supplémentaires lui permettant de couvrir ses frais de déplacement. Ce sont moins les résultats qu’il obtient que les souvenirs qu’il emmagasine qui lui restent de sa seule saison internationale. Il prend le départ à quelques courses en France, à Bourgen-Bresse notamment et en Belgique. A Mettet, il n’a plus un sou en poche et attend

celles des pilotes nationaux, la concurrence est rude car les premières places permettent d’accéder à une licence internationale. Cette fois-ci, comme l’an dernier, le principal adversaire de Michel est JeanClaude Demierre, mais cette fois-ci, ils ne se battront plus pour échapper à la dernière place du classement, mais bien pour la plus haute marche du podium. Oulens, Bonvillars, Generoso, Monthey, Tenero, Orsières, Tenero, Hockenheim…C’est une fois l’un, une fois l’autre, un fois la Yamaha, une autre la Honda, mais sur l’ensemble, pas de doute, Michel accumule les points et, avant la dernière course à Châtel-St-Denis, le titre lui est acquis. Cependant, il y a aussi une question de prestige. Jean-Claude est chez lui, sur la route qui conduit aux Paccots, devant son public. Michel s’en souvient : « Après la deuxième courbe, c’est à fond et la quatrième se prend aussi plein gaz… ». Intox ou non, Michel tente le coup et, lui qui a connu très peu de chutes au cours de la saison, sinon aucune, se retrouve dans un pâturage, la moto tordue. Mortifié, sous sa tente, il répare aussi bien qu’il le

Un départ en fanfare à Hockenheim

53


R e n c o n t re / 3

impatiemment son enveloppe contenant ses investir pour tenir une place honorable dans primes de départ pour pouvoir prendre le le Continental Circus. Ce n’est plus tout à fait un jeu. Dernier acte d’une brève carrière, il chemin du retour. En guise de vacances, pendant un participe à une course française sur le circuit mois, Michel se déplace, accompagné de Monthoux sans l’aval de la Fédération. d’Evelyne, sa fiancée, en Tchécoslovaquie On lui retire sa licence. Donc changement et Yougoslavie. Grâce à son titre, il est de cap. Il se marie, fonde une famille. C’en engagé sur plusieurs circuits. Il se souvient est fini de la moto pour Michel Nimis.. particulièrement d’une course sur un circuit de 14 kilomètres qui lui a fait comprendre toute la différence qu’il y avait entre un petit coureur amateur et un vrai professionnel. Dans une grande courbe à gauche, après une longue descente, le nez dans la bulle de sa petite Honda, il observe la foule qui semble l’acclamer ; il y a de quoi se sentir pousser des ailes. Jusqu’au moment, très bref, où il voit débouler sur sa gauche une fusée : juste le temps de reconnaître Grassetti sur une Jawa d’usine. Il se croit à l’arrêt tant la différence de vitesse est impressionnante. C’est lors de ce voyage que Michel réalise pleinement tout ce qu’il faudra 55


R e n s e i g n e m e n t s e t a d re s s e s Siège social

Norton Sport Club c/o B.Iwas rue de Carouge 99 1205 GE Pour adresser un courriel au comité : comite@norton-club.net

Comité 2010

Président Luc BONFILS 076 325 40 09 ch. des Pontets 3 1212 Gd-Lancy president@norton-club.net Vice-présidente Jessie WEDER 022 310 71 85 teamanajess@norton-club.net Secrétaire Julie ADAM 079 702 11 65 secretariat@norton-club.net.net Vice-secrétaire Malorie LIECHTI 076/393.16.82 vice-secrétaire@norton-club.net Trésorière Prisca PUYSEGUR 078 771 16 12 compta@norton-club.net Vice-trésorière Vanessa PISANO 079 449 79 90 tresorerie@norton-club.net Resp. matériel Daniel ABBÉ 079 310 49 11 parqda@bluewin.ch Resp. circuits Jessie WEDER 022 310 71 85 admincircuit@norton-club.net Resp. Internet François VUILLE 079 321 39 66 fvuille@galactus.ch Com. Sportive Jean-Philippe BRUNAZZI 022/420.72.55 (prof) comsportive@norton-club.net Réunions ordinaires du comité : Tous les lundis précédant les assemblées Lieu fixé par le président Commission sportive Président Jean-Philippe BRUNAZZI teamanajess@norton-club.net Membres : Christophe Labarthe, Jeff Thévoz, Régis Marty Commission du bulletin Responsable Roudy GROB 022 752 34 69 rgrob@vtx.ch Publicité : Luc Bonfils CCP 12-1-2 Banque cantonale Genève Compte en CHF : C 0793.11.72 Norton Sport Club IBAN CHF CH87 0078 8000 C079 3117 2 Compte en EUR : S 3310.27.97 Norton Sport Club IBAN EUR CH35 0078 8000 S331 0279 7 Assemblées Réunions

Tous les premiers mercredis du mois sauf janvier et août Tous les mercredis dès 20h00

Local

Brasserie Tivoli 1227 Carouge - Genève

2, rampe Quidort Tél. 022 788 87 69


bulletin, norton, moto