Page 1

workshop Promenades Urbaines Réalisé au sein du Master Professionnel Créateur de produits multimédias Artistiques et Culturels Rennes 2 en partenariat avec l’école des Beaux Arts de Rennes

Frédéric Daygue Pierre Moreau Nicolas Rouxel Romain Derrien Marie-Anne Ligoure


graphique 1 interface favoris 2 onglet localisation 3 onglet visio 4 onglet sélèction 5 onglet

extensions

d

board number one 1 storie board number two 2 storie board number three 3 storie board number four 4 storie

possibles 1 extensions ma ruche.org 2 dans à echelle humaine 3 information tube 4 you

h g de faisabilité 1 étude techonologies? 2 Quelles

conclusion

comment ça marche? les bornes

f

technologies

1 2

e expériences

c

1 leconcept 2 lanouveauté la cible 3les 4lieux impacts 5 les expériences 6 les sensorielles

interface

1lecontexte de travail 2 projet de l’existant 3 constat et enjeux du projet 4 problématiques

réponse

b

dispositif

introduction

a

sommaire

1 pour conclure...

2


introduction

1

le contexte Rennes Métropole est une communauté d’agglomérations regroupant différentes équipes municipales locales. Cette structure est mise en place dans un esprit d’échange de compétences afin de proposer une politique globale intercommunale. L’une de ses missions est de penser l’aménagement urbain dans son ensemble afin de répondre aux attentes des citoyens et aux problèmes liés à l’évolution de la société (évolution démographique, économique...) et des modes de vie (individualisme, distance avec le travail, temps de transport...). Rennes Métropole prévoit près de 60000 nouveaux habitants à Rennes en 2010, qu’il faudra accueillir et donc loger. On propose donc un développement maîtrisé et respectueux du territoire de chacune des communes ainsi que un accès facilité aux commerces et services de proximité.

2

projet de travail Rennes Métropole souhaite proposer, en complément des éléments de parcours urbains existants, un système de visite en mobilité afin de proposer un médium de communication innovant.

Dans ce cadre, Rennes métropole, associé à l’office du tourisme, propose à ses citoyens de découvrir leurs environnements citadins aux travers de visites urbaines traitant de l’habitat local, de l’équipement urbain, des aménagements publics, etc. Il s’agit pour les Rennais d’une invitation à la visite de leur territoire et à la découverte des nouveaux modes d’habitation, des nouvelles formes urbaines et de nouveaux matériaux dans leur environnement. Ces visites sont l’occasion de partager des expériences et de créer ainsi une culture commune.

3


introduction

3

constat de l’existant Après avoir fait l’étude des supports de communication (guide, site internet) et après avoir rencontrer les utilisateurs de services et certains acteurs de Rennes Métropole, nous dégageons quelques constats :

La cible actuelle :

Un service tout public, (juniors, adolescents, étudiants, actifs, séniors, habitants permanents / touristes)

Les services proposés actuellement :

Visite indépendante en suivant le guide papier mis à disposition. Visite groupée en bus avec un parcours commenté.

Les supports de communication actuels : Le projet est véhiculé au travers de supports de communication classiques : guides imprimés, prospectus disponibles à l’office du tourisme et site internet.

4

problématiques et enjeux du projet Le questionnement qui se pose est le suivant : Dans le cadre d’un dispositif de service en mobilité novateur, comment transmettre les cultures urbaines et sociétales en amenant des cibles choisies sur des questionnements traitants de l’urbanisme contemporain. Le but est de faire participer le public à des expérimentations ludiques et sensorielles afin de mettre en évidence certains attraits particulièrement intéressants de l’environnement urbain. 4


réponse

1

le concept Notre intention est de faire découvrir les ressources de la ville par des expériences multi sensorielles au travers d’une réalité augmentée. Le projet se présente comme une application utilisable à partir d’un terminal de type « smartphones ». Cette application en temps réel présente les différentes évolutions et perspectives de la ville au travers de différentes expériences sensorielles. Le but étant de mettre en avant certaines parties de l’agglomération rennaise.

Lorsque l’utilisateur filme un quartier répertorié via cette application, il voit sur son écran diffèrents points tactiles. En les « cliquant », ces derniers activent une petite animation explicative sur les évolutions et les possibilités de Rennes métropole. Dans chacun des quartiers rennais, on retrouve diffèrentes « familles » d’expériences sensorielles touchant à l’architecture, à la nature ou encore à l’histoire. Notre expérience est de vivre une culture urbaine transmise par les sens, de manière implicite. Le visiteur va ainsi réellement vivre la politique urbaine de Rennes mais cette fois d’une toute nouvelle manière.

5


réponse

2

la nouveauté Il s’agira d’un dispositif en mobilité consistant en une expérience en temps réel mettant en place un système à la fois auditif, visuel et sensoriel. Auditif par la mise en place d’une certaine ambiance sonore liée au lieu de l’expérience diffusée dans les écouteurs du téléphone et de fait un réel message de la politique de Rennes Métropole. Afin de proposer une expérience immersive forte, une attention toute particulière sera portée au médium sonore.

Ce dernier utilise en effet la technique holophonique : Pour un auditeur, l’écoute naturelle de plusieurs sons simultanés (sons naturels, voix, instruments de musique) est plus intelligible lorsqu’il peut localiser leurs origines dans l’espace. Cette localisation est due à l’audition binaurale, c’est à dire par ses deux oreilles, qui sont connectées aux deux hémisphères cervicaux. Ainsi, les yeux fermés, l’auditeur est capable, avec une certaine précision, d’estimer pour chaque source sonore une distance, un angle dans le plan horizontal (azimut) et un angle vertical (élévation). La technique de spatialisation sonore holophonique exploite la propagation spatiale des ondes et couvre tous les points de la scène sonore. Ainsi, les sons perçus par l’auditeur changent selon sa position dans l’espace, tous les auditeurs (comme les observateurs d’une image optique holographique) bénéficient d’une perception spatiale complète et très réaliste quelque soit leurs positions par rapport au système de diffusion. Au niveau de la prise de son, un assemblage multidirectionnel de plusieurs capteurs permet de capter des signaux contenant l’information suffisante pour définir l’arrivée d’une surface d’onde en trois dimensions. C’est donc une prise de son multicanal complètement différente de celle utilisée pour une simple prise de sons stéréo. Grâce à ce système, nous pouvons proposer une installation mobile très immersive. Lors de son déplacement dans l’espace, l’utilisateur perçoit une image associé à un flux audio qui évolue selon la position géométrique de l’utilisateur. Ainsi, nous pouvons simuler auditivement les flux de transport, des sons de piétons qui circulent autour de l’auditeur, un son qui s’estompe si l’utilisateur s’éloigne de la scène, etc.

6


L’application met également en place un

réponse

système visuel novateur. L’incrustation d’éléments virtuels au sein d’une réalité augmentée est un procédé encore peu utilisé, notament à cause de limites techniques. Pour palier à cette réalité, nous avons mis en place un système de bornes que nous détaillerons plus tard. Ce système visuel permet une réelle interaction entre l’utilisateur et ce qui est donné à visualisé. Nous lui proposons de pouvoir agir sur les éléments qui visualise. Par rapport à un média de diffusion traditionnel (film, photo) où le spectateur est passif, ce système permet une réelle implication de la part de l’utilisateur qui devient acteur, développant ainsi en lui un très grand intéret

L’application MobiRennes met également en place un

système sensoriel par le biais de l’écran tactile

du « smartphone » et des vibrations engendrées par le vribreur des téléphones.

7


réponse

3

la cible Notre cible est représentée par les 15-30ans. Nous nous tournons vers les adolescents et les jeunes actifs suite à un constat des précédents parcours urbains déjà mis en place qui s’adressaient selon nous à un public plutôt de touristes et de personnes plus âgées. Notre projet se veut plus technologique et donc tourné vers une cible plus réceptive aux nouveaux médias.

5

les impacts L’application est une nouvelle manière de voir la ville de Rennes. Nous voulons amener les utilisateurs à découvrir leur ville autrement, d’une autre manière. Redécouvrir des lieux connus ou inconnus de manière ludique et innovante. Toucher une nouvelle cible que celle qui aujourd’hui fait les promenades urbaines en bus.

4

les lieux Travail autours de Rennes métropoles dans le secteur Est, Sud, Sud-Ouest, Sud-Est,, Nord-Ouest, Ouest et Nord. Dans les villes D’Acigné, Thorigné Fouillard, Cesson Cévigné, Bruz, Chartres de Bretagne, saint Jacques de la Lande, Noyal Chatillon sur Seiche, Orgères, Pont-Péan, Saint-Erblon, Vern sur Seiche, Chantepie, Brécé, Montgermont, La Chapelle des Fougerezt, Pacé, Chavagne, Le Rheu, Mordelles, Le Verger, saint-Grégoire, Betton, Chevaigné, St Sulpice la Foret. Soit en complément des brochures existantes sur les lieux.

8


réponse

6

les expériences sensorielles Dans chacun des quartiers rennais, on retrouve diffèrentes « familles » d’expériences sensorielles touchant à l’architecture, à la nature à l’histoire et enfin aux flux. Chacune de ces expériences aura ainsi un visuel adapté mais aussi une ambiance spécifique particulière. L’utilisateur de l’application sera ainsi completement plongé dans un tout nouvel univers qui lui fera redécouvrir Rennes et ses aglomérations d’un tout nouvel angle.

Les expériences sensorielles seront par exemple : La visibilté des extensions des bâtiments Une ambiance sonore et visuelle (pluie) La visualisation des flux Les espaces liés à la nature (aspect historique) Les flux temporels (jour nuit) L’évolution des bâtiments (garages collés à la maison…) Les espaces collectifs, les équipements Différencier un bâtiment en deux habitats Allée comme zone de transport Jouer sur les textures, nouveaux matériaux La taille des habitats La répartition des types de population La densité de population Le respect de l’environnement L’évolution des sociétés L gestion des parcs naturels Espace pensé dans son ensemble pour différentes fonctions 9


dispositif

1

comment ça marche? Le système «Mobi-Rennes» est en fait une petite application à utiliser sur son téléphone dernière génération, les smartphones. Cette dernière sera téléchargeable en accès libre et gratuit sur le site de Rennes métropole mais aussi accessible depuis les bornes «mobi-Rennes».

2

les bornes Plusieurs guides ont été réalisés par Rennes métropole définissant chacun des secteurs de Rennes et certaines de ses aglomérations. Ces parcours urbains sont repris par l’application «Mobi-Rennes», ainsi des bornes d’informations sont réparties un peu partout dans la ville. Ces bornes permettent aux utilisateurs de repérer les endroits ou l’application est accéssible. Lorsque ces derniers passent à proximité d’une borne, ils recoivent une alerte sms les invitant à tenter l’expérience sensorielle à proximité. Ces bornes sont réparties dans toute l’agglomération et font office de signes visuels qui véhicule la communication du service, au même titre que les affiches, les guides ou le site internet. 10


dispositif

les bornes Le Principe :

Les bornes interactives « Mobi Rennes » servent tout d’abord de signal visuel pour repérer qu’un quartier est équipé avec le système de réalité augmentée que propose le service. Elles sont équipées des technologies Wi-Fi et Bluetooth permettant la connexion avec le téléphone de l’utilisateur. Via le système de transmission Bluetooh, l’utilisateur peut récupérer le logiciel servant au fonctionnement du service de géo-localisation et réalité augmentée que propose « Mobi Rennes » sur son téléphone portable. Ainsi il n’a pas besoin d’avoir une option Internet payante avec son abonnement pour profiter de ce service.

Le Fonctionnement :

La borne est équipée de deux écrans LED. Le grand écran situé en bas affiche le logo « Mobi Rennes », qui est de couleurs et de formes différentes suivant l’état de la borne. La borne peut en effet avoir plusieurs états comme illustré ci dessus. Le petit écran du haut affiche quant à lui uniquement du texte : des informations utiles à l’utilisateur pouvant le guider dans l’utilisation du service. Via sa connexion wifi, la borne sert également à envoyer des données, préalablement calculées via un ordinateur distant, vers le téléphone de l’utilisateur pour éviter que tout les calculs de la partie graphique du logiciel ne se fassent sur son téléphone.

Évolution

La borne pourra également servir à transmettre aux utilisateurs du service des informations utiles relatives au quartier, Par exemple, une courte vidéo présentant le quartier, des sms d’informations sur la vie de celui-ci comme une braderie, une fête etc. La borne pourra donc évoluer avec les futurs services proposés pour le projet « Mobi Rennes ».

11


interface

1

interface graphique Une attention toute particulière à été apporté à la conception de l’interface graphique de cette application. Elle doit être simple à comprendre, rapide et doit laisser un maximum de place à l’image pendant les expériences.

Un soin particulier à été apporté au design graphique de l’application. Celui ci doit représenté la mobilité, l’aspect ludique et l’initiative de Rennes Métropole

L’application se veut simple d’utilisation, elle présente 4 fonctionnalités principales accéssibles via 4 boutons : thématiques, visualisation, localisation, favoris. 12


interface

2

onglet favoris L’onglet en forme d’étoile donne accès à la partie favoris. Celle ci permet à l’utilisateur de personnaliser son espace et de répertorier les informations et les environnements qui lui ont particulièrement plu.

13


interface

3

onglet localisation L’onglet en forme de boussole donne accès à la géolocalisation.

14


interface

4

onglet visio L’onglet en forme de d’oeil donne accès aux expériences à proprement parlés.

15


interface

5

onglet sélèction Afin de ne pas surcharger la partie visio, il est possible d’appliquer un fitre et de sélèctionner les thèmatiques que l’on veut voir apparaitre.

16


expériences

1

story board number one

environ 3-4 secondes

CONSTRUCTION

environ 2-3 secondes

DE LA VIE

OUIIIIINNN !!!! (cris d'enfants) Il faut que je trouve quelque chose de visuel — je cherche.

EXTENSION

Deux possibilités :

environ 3 secondes

A — module se construit tout en se plaçant sur la maison

B — extension qui reprend la principe du début

17


expĂŠriences

2

story board number two

18


expĂŠriences

3

story board number three

19


expĂŠriences

4

story board number four

20


extensions

1 2

dans ma ruche.org

extensions possibles

Le projet «Mobi-Rennes» est adaptable à d’autres villes de France voir du monde. Il est tout à fait envisageable de vendre ensuite ce projet à d’autres agglomérations.

Le service que nous avons présenté jusqu’ici répond à la demande de Rennes Métropôle pour la mise en place des ballades urbaines novatrice. En extension de cet utilisation, l’outil proposé peut se décliner pour devenir un véritable accesoire urbain multifonction. Il pourrait offrir une multitudes de services, très pratique pour pratiquer nos activés urbaines quotidiennes. Nous avons donc pensé à ajouter d’autres fonctionnalités comme la possibilité de récupérer du contenu sur des sites de partage tels que Youtube, La Ruche ou Google Map puis de les réutiliser à l’échelle d’un quartier.

Le partage d’informations avec le site web communautaire « La Ruche » pourrait également apporter un plus à notre application. Ce service a pour but de mettre en relation des habitants de Rennes et des environs, des associations et collectifs. Il permet également de créer des groupes de discussion et de communiquer ses événements en les localisant sur une carte. On pourrait donc imaginer faire fonctionner notre application en parallèle avec ce site et d’y récupérer des donnés qui seraient directement accessibles via le smartphone. Grâce à des repères cliquables s’affichant en réalité augmentée sur l’écran du téléphone quand l’utilisateur filme un bâtiment, il aurait alors accès à des informations provenant du site La Ruche, comme par exemple l’organisation d’un événement ou la fiche d’un membre. Il s’agirait donc ici d’apporter un côté participatif et social à l’application qui serait fondée sur le partage des données entre utilisateurs du logiciel.

3

information à echelle humaine Toujours dans une optique de faire évoluer le logiciel vers des contenus partagés, nous avons pensé à intégrer une fonction de repérage des commerces de proximité. Les commerçants d’un quartier de Rennes pourraient par exemple s’inscrire dans la base de données qu’utilise le logiciel via un portail Internet et y entrer les informations relatives à leurs commerces (la géo-localisation de leur magasin, les horaires d’ouverture, le type de commerce etc.). Il s’agit donc pour les commerçants de mettre en visibilité leurs activités et pour l’usager d’un moyen d’accéder à des informations complémentaires qui pourront le guider davantage dans son quartier. Ce mode de repérage pourrait également s’appliquer aux transports en commun, banques, pharmacies etc., mais le tout à une échelle d’un quartier, proposant des informations détaillées. 21


extensions

4

you tube En récupérant des donnés sur la plateforme de partage vidéo Youtube il serait possible via un système de tag de faire un lien directement vers une vidéo depuis le logiciel.(le téléphone) Par exemple, l’utilisateur se promène dans un quartier, en visant une rue avec la caméra de son téléphone ; une icône qui apparaît sur l’écran de son téléphone lui signale qu’il existe une vidéo en ligne en rapport avec cette rue. ( il peut avoir accès à une vidéo Youtube, via une icône lui signalant une interaction). Concrètement, en marchant Place de la Mairie à Rennes et en visant cette place avec la caméra de son téléphone, une icône interactive fera le lien vers une vidéo d’un rassemblement ou d’une animation qui a eu lieu sur cette place et qui aurait été mise en ligne par un utilisateur sur Youtube. L’utilisateur, via son smartphone, pourra donc avoir accès à une information laissée par les gens qui ont uploadé une vidéo en rapport avec des événements en liaison avec cet endroit. Une nouvelle vision de l’art urbain : déconstruire et reconstruire la mise en contact avec l’art : une autre forme de médiation Nous pensons également mettre ce système en rapport avec les diverses formes d’expressions artistiques à l’échelle d’une ville ou d’un quartier. L’utilisateur pourrait par exemple grâce à son smartphone être guidé visuellement par l’intermédiaire de l’écran de son téléphone vers un endroit ou un bâtiment ou il y a eu une intervention artistique. C’est une façon de repérer les oeuvres d’art dans la ville mais également d’accéder à un contenu additionnel (courte présentation de l’artiste, de l’oeuvre ou de la manifestation). A Rennes, Les Alignements d’Aurélie Nemours ou le bâtiment « Unité » dans le centre ville pourraient bénéficier de cette autre forme de mise en contact avec une œuvre artistique. Il s’agit d’une autre forme de médiation de la rencontre entre l’art et le grand public ; de développer un nouveau regard artistique sur la ville, regard que nous n’avons pas forcément lors d’une simple promenade. Cela s’applique également aux bâtiments dotés d’un jeu d’éclairage architectural (qui les mettent en valeurs la nuit). Ils pourraient donc être vus comme tel le jour par le biais du smartphone grâce par exemple à un système de réalité augmentée. Nous pensons ici à des lieux comme le Palais Saint George ou l’Opéra de Rennes.

22


technologies

1

étude de faisabilité Afin de réaliser notre projet, différentes étapes sont nécessaires, le projet à ainsi tout d’abord était pensé, il sera développé du point de vue des fonctionnalités afin d’être présenté à Rennes métropole en réponse à leur appel d’offre. Pour sa mise en place, la réalisation d’une étude de faisabilité sera nécessaire. L’objectif de ce type d’étude est de justifier la dépense d’un projet en identifiant les résultats attendus par l’activité et aussi par Rennes métropole. Cette recherche nous permettra de comprendre vraiment l’objectif du projet et le délai pour la livraison. Il pourra consister en une première étude quantitative sur un panel représentatif de notre cible les 15-30ans, en leur demandant si le service « Mobi-Rennes » pourrait les intéresser. Puis une seconde étude cette fois qualitative sur leurs attentes vis à vis du service.

2

Quelles technologies? Dans un second temps, nous avons identifié les techniques et les services dont nous aurons besoin pour la mise en place concrète du projet. Il faudra tout d’abord des développeurs afin de créer et de mettre en place notre application sur smartphone. Afin d’être valide les téléphones qui utiliseront l’application « Mobi-Rennes » devront impérativement être équipés d’une caméra, d’un écran multitouche, d’une sortie son avec écouteur, d’un GPS ou de la géo-localisation , et enfin de fonctionner avec Java. En parallèle, il faudra trouver des constructeurs/développeurs pour les bornes de localisation qui possèderont des capacités de calcul permettant d’alléger le flux d’informations à récolter par le téléphone. Il faudra également un ingénieur du son afin de capturer diffèrents sons évocateurs de la vie urbaine mais aussi un photographe pour créer une banque d’images qui seront exploitées pour la réalisation des expériences sensorielles. Enfin, il faudra ajouter l’application sur le site de Rennes Métropole afin de la télécharger par les utilisateurs sans oublier la publicité autour de ce nouveau service en mobilité enfin disponible à Rennes et ses alentours. 23


conclusion

1

pour conclure... Pour conclure, notre application « Mobi-Rennes» répond aux attentes de services en mobilités considérés comme très pratiques par les utilisateurs et amené à se développer. Ce transmet et fait vivre des cultures urbaines et sociétales au travers d’expérience en mobilité. C’est un outil de communication pour Rennes Métropole Notre projet fait passer un message simple et clair, avec «Mobi-Rennes», on a «l’agglo dans sa poche», un texte court et accrocheur qui résume bien notre projet dévellopé à partir des téléphones portables dernière génération. L’application s’inscrit dans une suite logique et en complément des actuelles brochures papier. De plus «Mobi-Rennes» permet de se libérer des contraites engendrées par les visités guidées classiques en bus (pas de réservation, pas d’horaires imposés, liberté de s’arrêter), les expériences sensorielles sont disponiblent à tout moment et un peu partout dans Rennes et sa métropole. MobiRennes est une application qui permet aux citoyens de redécouvrir leur environnement de façon simple, ludique et sensorielle. Ce projet ce veut évolutif et peut devenir à terme un accesoire urbain multifonction très complet qui répondra aux besoins de notre cible principale (15-30ans)

24


workshop mobilité orange  

workshop mobilité orange

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you