Page 53

JEAN-PIERRE MOURE

« Muscler le territoire de petites et moyennes entreprises »

Acteurs Urbains : Quelle place la mobilité urbaine tient-elle dans la politique menée à Montpellier au regard des nombreux défis auxquels la ville doit faire face ? Jean-Pierre Moure : La question des transports est absolument centrale parce qu’elle permet de structurer le développement de l’agglomération. Avec les troisième et quatrième lignes de tramway, inaugurées en avril dernier, une « étoile ferroviaire » commence à se dessiner au sein de la ville. Grâce à ce maillage, le tramway représente un succès populaire puisque le réseau actuel transporte chaque jour 350 000 personnes. Nous allons poursuivre notre action dans ce domaine avec la réalisation de la ligne 5, dont les travaux vont démarrer dès 2013 et seront finalisés en 2017. Et nous avons d’ores et déjà programmé la construction d’une sixième ligne dans le prolongement de la future gare TGV, jusqu’à l’aéroport. Quels sont vos projets, à court et moyen termes, en matière de développement urbain durable ? J.-P. M. : Nous nous engageons dans l’aménagement de nouveaux quartiers, comme celui d’ÉcoCité qui s’étend sur 2500 hectares entre les communes de Castelnau le Lez, Lattes et Pérols et Montpellier. La municipalité investira annuellement 2 M€ pendant 20 ans dans ce projet. Nous souhaitons y développer un nouvel urbanisme durable, à la fois novateur et ambitieux. Dans ce sens, nous col-

« NOUS SOUHAITONS DÉVELOPPER UN NOUVEL URBANISME DURABLE, QUI SOIT À LA FOIS NOVATEUR ET AMBITIEUX. »

laborons avec le groupe IBM sur la concrétisation du concept de « smart city » ou ville intelligente. Le projet de quartier « Oz Montpellier Nature Urbaine » prévu autour de la future gare TGV s’inscrit également dans cette logique. Aujourd’hui, financer des projets d’envergure s’avère de plus en plus difficile. Comment dépasser ce problème ? J.-P. M. : L’objectif consiste à croiser les investissements publics et privés. Nous sommes parvenus de manière exemplaire à ce résultat concernant le contournement de la ligne ferroviaire de Nîmes à Montpellier ou le déplacement de l’autoroute qui doit être réalisé dans les deux ans à venir. Ces deux dossiers représentent 3 Md€ d’investissements, financés respectivement par RFF et les Autoroutes du Sud de la France (ASF), avec toutefois la participation de notre collectivité à hauteur de 80 M€. Montpellier compte parmi les villes françaises qui ont connu une croissance importante ces dernières années. Comment gérer la situation ? J.-P. M. : L'une des difficultés consiste à maîtriser la poussée démographique même si, bien entendu, celle-ci représente, au demeurant, une bonne nouvelle pour la ville. En ce sens où elle accroît notre richesse en ressources humaines et montre que la ville garde son attractivité. L’agglomération compte aujourd’hui 430 000 habitants et le bassin de vie atteint 650 000 personnes dans un rayon de 22 km autour du centre-ville. Notre population augmente à un rythme annuel de 1,1 %. Cela représente donc environ 6 500 habitants de plus chaque année, qui, pour une grande part d’entre eux, doivent trouver un emploi. Pour cette raison, il est important de muscler le territoire en petites et moyennes entreprises.

MONTPELLIER AGGLOMÉRATION

Pour le président de Montpellier Agglomération, élu en décembre 2010, les questions de mobilités et d’aménagements urbains figurent parmi les enjeux essentiels auquel la métropole languedocienne doit répondre pour accompagner sa croissance.

CV EXPRESS Né en 1949. • De 1974 à 2007 : Cadre supérieur de La Poste • Depuis 1986 : Maire de Cournonsec • Depuis 1998 : Conseiller général de l'Hérault • Depuis 2010 : Président de Montpellier Agglomération

Dans cette optique, nous avons créé la marque « Montpellier Unlimited » qui a vocation à être portée, utilisée et diffusée par tous les entrepreneurs locaux. Cette marque doit renforcer l’attractivité économique de la ville et défendre les valeurs d’excellence, d’audace et d’innovation, qui sont les nôtres. À travers elle, Montpellier, actuellement 8e ville de France, doit continuer à afficher positivement sa différence. ACTEURS URBAINS /// MARS 2013

53

Profile for Isabelle  Besson-Moreau

ACTEURS URBAINS N°10 - MARS 2013  

Le premier magazine mensuel des décideurs de la distribution urbaine de marchandise. Porté par le développement du e-commerce notamment, la...

ACTEURS URBAINS N°10 - MARS 2013  

Le premier magazine mensuel des décideurs de la distribution urbaine de marchandise. Porté par le développement du e-commerce notamment, la...

Advertisement