Page 1

OT2592_P001_COUVERTURE

8/07/11

14:04

Page 1

www.wk-transport-logistique.fr

■ TRANSPORT LÉGER DURCISSEMENT DES RÈGLES EN VUE ■ S TRATÉGIE FOCUS SUR LE GROUPE CHATEL (14) ■ MERCEDES LE PREMIER MOTEUR EURO 6 ■ GARANTIES ANNUEL L ES DE RÉMUN É RATIONS LES GRILLES 2011


OT2592_P006-007_EVENT

6

8/07/11

14:05

Page 6

ÉVÉNEMENT ❱❱

❚ CESSION DE FONDS DE COMMERCE DANS LE TRM

PRIX MOYEN NÉGOCIÉ À 192 000 EUROS ! Dans le transport routier de marchandises, les ventes et cessions de fonds de commerce (hors échanges de titres sous seing privé) ont atteint un prix moyen de 192 000 euros en 2010. Un indicateur, révélé par le nouveau baromètre Bodacc/Altarès, qu’il faut savoir interpréter. n 2010, le prix de vente moyen d’un fonds de commerce d’une entreprise de transport routier s’est monté à 192 000 euros. Ce prix a grimpé entre 2009 et 2010 de… 46 % ! Une sensible progression qui place les entrep rises de TRM au premier rang des valorisations en croissance (voir graphique ci-contre). Bonne surprise ? C’est ce qui apparaît dans le premier baromètre des ventes et cessions de commerces et entre p rises en France commandé par la Direction de l’ In f o rmation Légale et Ad m inistrative (DILA), éditrice du BODACC (1) et réalisé par Altarès, spécialiste de l’ i n f o rmation interentrepri s e s. Ce baro m è t re vise deux objectifs : étalonner les transactions par secteur d’ a c t ivité et éviter les idées reçues sur la valeur réelle des fonds de commerce. « Malgré la crise, visible dans la baisse des transactions, les dirigeants d’entreprise ont réussi à préserver la valorisation de leur entreprise, parfois en re p o rt a n t

E

une cession. On ne parle ici que des affaires saines », assure Thierry Millon, responsable des Études chez Altarès. Cette « photographie » de la valeur des fonds de commerce a été réalisée sur les 44150 ventes et cessions de fonds, enregistrées et publiées en 2010 en France et outre-mer. Sur l’ensemble, le prix moyen a été de

L’Officiel des Transporteurs – N° 2592 du 8 avril 2011

176 000 euros et le prix médian de 80 000 euros. Un prix médian logiquement plus faible en raison de la majorité des TPE. « Ce pivot partage les transactions qui s’apprécient à un euro sym bolique celles qui se montent à plus de 10 ME pour une ving taine d’entre elles », expliquent les promoteurs de l’étude. C’est le résultat d’une moyenne des

ventes et cessions de fonds de c o m m e rce ayant été publiées par les Chambres de commerce, déclarées par les acheteurs (rappelons que le délai d’opposition est de 10 jours après publication au BODACC). Ne sont pas p ris en compte les échanges de titres et transactions sous seing privé. INCORPORELS ET CORPORELS Comment expliquer que le fonds d’une entreprise de transport soit remonté en flèche ? Il faut comp re n d re que ce montant de 192000 euros a été calculé sur 338 opérations recensées dans le TRM l’an passé, en chute par rapp o rt à 2008 et 2009 (voir graphique ci-dessous). Dans le transport interurbain, il a été recensé 86 transactions en 2010, pour un prix moyen de cession de 280 000 E. Dans le tra n s p o rt de proximité, les transactions ont été plus nombreuses (111 unités) mais le prix moyen négocié est m o i n d re (133 000 E). « Dans le


OT2592_P006-007_EVENT

8/07/11

14:05

Page 7

❰❰ ÉVÉNEMENT

Moyenne des prix de vente et cessions Activités Transport routier de marchandises

2008

2009

2010

149 ke

131 ke

192 ke

Transports : nombre de transactions Activités

2008 536

364

338

209

160

173

11

11

20

112

124

118

Transport routier de voyageurs

183 ke

131 Ke 126 Ke

Transport non routier

211 ke

293 Ke 111 Ke

Transport non routier

Services de transports

270 ke

337 Ke 299 Ke

Services de transports

Source : BODACC/Altarès

AUX EXTRÉMITÉS En 2011, les acheteurs se montrent plus nombreux que les ve ndeurs. « Il y a peu d’affaires sur le

2010

Transport routier de marchandises Transport routier de voyageurs

transport routier de marchandi ses, les fonds ont pris de la valeur car le nombre de transactions a plongé. Le secteur est en forte concentration.De plus les banques ont un peu plus ouvert le robinet à crédits ». Pour Pierre Cohen, patron de P2C Le Rapprochement (75), la remontée du prix des fonds de commerces en 2010 est logique.« En 2009,on a été au fond du trou. On ne pouvait pas tomber plus bas », clame-t-il. Dans la pratique, les prix des fonds de commerce sont souvent évalués sur des éléments incorporels (10 à 15 % du chiffre d’ a ffaires) et corporels (soit la valeur vénale des véhicules). Pour Pierre Cohen, le montant moyen de 192 000 euros et le médian de 80 000 euros semblent faibles. « Cela peut s’expliquer par le fait que ce baro m è t re a surtout pris en compte les microsociétés ». De fait, on est très loin des 241 ME déboursés par No r b e rt Dentre ssangle pour acquérir 100 % du g roupe britannique TDG (L’OT 2591) !

2009

Source : BODACC/Altarès

preneur n’a pas des moyens finan ciers sûrs. A l’inverse, de plus en plus de PME, entre 500 et 2 000 2008 2009 2010 personnes, qui ont une surface fi n a n c i è re solide, optent pour la 107 500 112 300 102 000 c roissance externe. Soit pour des 236 600 236 700 236 300 raisons de chiffre d’ a f f a i res, de marchés nouveaux ou d’implan 191 600 197 100 194 800 tations géographiques ». Au final, le baromètre des ces149 500 131 800 192 500 sions de fonds de commerce ré147 600 142 700 144 800 vèle cinq tendances de fond, soulignées par Altarès : 103 100 110 500 113 300 ➤ Les trois quarts des acheteurs et deux tiers des vendeurs sont 176 000 174 500 176 000 des entreprises de moins de Source : BODACC/Altarès trois salariés ; Dans ce contexte, Philippe ➤ Les trois quarts des acquéreurs Venditelli s’est positionné sur un sont des stru c t u res de moins créneau : les entre p rises « com de deux ans tandis que la moipliquées » à ve n d re ou qui ont tié a moins de 10 ans ; chuté en valeur. Un positionne- ➤ Les activités de service concenment qui part d’un double trent la moitié des repri s e s, constat, aux deux extrémités : 1/Il mais les prix de vente sont suexiste de très belles sociétés mais périeurs dans l’industrie et qui sont surcotées ; 2/ Il y a des plus encore dans le competites entreprises, avec des rémerce ; sultats médiocres, dont la valeur ➤ Les montants des transactions s’est effondrée car leur avenir est sont plutôt supérieurs à la incertain. m oyenne nationale dans le q u a rt nord-ouest de la France ; Selon Philippe Venditelli, le profil des acheteurs a aussi évo- ➤ Le statut de SARL est privilégié par les acquéreurs. B. B. lué. « On voit moins de cadres ten ter l’ave n t u re du rachat, car les (1) Bulletin officiel des annonces civibanques ne suivent plus si le re - les et commerciales.

Cession des fonds : comparaison par secteur d’activité (en euros) Activités Construction Commerce Industrie dont TRM Services Autres Total France

marché car les résultats des en treprises ne sont pas fameux, révèle Pierre Cohen. Ceux qui sont dans l’idée de céder attendent des jours meilleurs, plutôt que de bra d e r. C’est la loi de l’atten tisme ». Même constat de la part de Philippe Venditelli, ex-dirigeant de Venditelli Tra n s p o rt (cédé à Norbert De n t ressangle en 2005), devenu conseil sous les couleurs de sa stru c t u re PHV Management et Fa i re Pl a y, à Lyon. « Il y a très peu de beaux produits disponibles sur le mar ché. Je vois d a va n t a g e d’ a c h e teurs. Et il faut éviter de faire rê ver les cédants ».

L’Officiel des Transporteurs – N° 2592 du 8 avril 2011

7

Cession de fonds de commerce dans le TRM : prix moyen négocié à 192 000 euros !  

Dans le transport routier de marchandises, les ventes et cessions de fonds de commerce (hors échanges de titres sous seing privé) ont attein...