Page 1

Wissembourg d’Altenstadt et de Weiler

Bulletin municipal d’informations

décembre 2005

la gazette de


Bloc notes Mairie (standard) 03 88 54 87 87 Services techniques 03 88 54 34 27 Police municipale 03 88 54 87 80 CCAS 03 88 54 87 74 (Service de l’aide sociale)

Mairie d’Altenstadt 03 88 94 04 18 ANPE 03 88 54 94 00 Bibliothèque 03 88 94 16 96 Centre de secours 03 88 94 05 28 Centre des Impôts 03 88 54 18 90 Com. de communes 03 88 05 35 50 Conseil Général 03 88 94 18 36 (Antenne départementale)

Centre médico-social 03 88 54 93 21 EDF (dépannage) 03 88 73 43 10 Espace jeunes 03 88 54 31 66 Gare 08 92 35 35 35 Gaz (dépannage) 03 88 82 00 44 Gendarmerie 03 88 94 01 02 Hôpital 03 88 54 11 11 Maison de retraite 03 88 34 00 40 Maison de l’Enfance 03 88 54 39 42 Mission locale 03 88 54 37 46 Office du tourisme 03 88 94 10 11 Point accueil jeunes 03 88 54 29 10 Pompiers : 18 Poste 03 88 54 19 70 Relais Culturel 03 88 94 11 13 SAMU : 15 Sécurité Sociale 0 820 904 151 SMICTOM 03 88 54 84 00 Sous-Préfecture 03 88 54 17 80 Trésorerie 03 88 94 01 29 Tribunal 03 88 54 95 15

Etat civil du 1er septembre au 12 novembre 2005 Wissembourg Mariages

Naissances

Septembre 2005 le 07 Marie MURA veuve SCHMIDT le 12 Frédéric MERCK le 20 René SERR le 24 Paul CASPAR

Juin 2005 le 22 Enora Josselin le 23 Justine Sommer de Gélicourt le 28 Victor Adé

Décès Septembre 2005 le 23 Michel Muller le 23 Catherine Loehr veuve Hemmerle Octobre 2005 le 02 Jean Emile BOELLINGER le 10 Amélie STAUFFNER épouse BASTIAN le 11 Anne ZERR veuve HEINTZ le 16 Théodore BECKER le 18 Adèle STOLTZ le 19 Constant LEMAîTRE le 24 Albert QUÉMÉRÉ Novembre 2005 Le12 Kewin ROSIER

Altenstadt Décès Octobre 2005 Le 20 Francine VOGLER épouse SUNDER Le 20 Louis KLEINERT La Municipalité adresse ses pensées aux familles

La Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Directeur de la publication : Pierre BERTRAND Hôtel de Ville, Place de la République 67160 Wissembourg. Rédaction et Conception : Daniel ALEXANDRE, Strasbourg. Crédit Photos : Ville de Wissembourg – Daniel ALEXANDRE, Strasbourg. Imprimerie Valblor – Dépôt légal à parution Décembre 2005

2

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Juillet 2005 le 06 Selen Kaya le 08 Léane Laporte le 20 Juliette Verneuil Août 2005 le 07 Clotilde Bessot le 09 Océane Lovergne le 15 Jean Schmälzle le 17 Killian Dupaquier le 23 Tristan Fischer le 26 Lucie Ehrismann le 29 Kaylen Marec le 30 Sébastien Lettrari Septembre 2005 le 05 Stéphane BURG le 09 AsimDEMIR le 09 Kerem SOLAK le 09 Fadela RICHI Octobre 2005 le 10 Nora WELLER le 10 Pierre KREISS le 10 Lisa KRUMM le 10 Titouan TRAVERT le 10 Jessy RENNER le 10 Shaïna OHOUO le 10 Thybo AVRIL le 10 Julie STAUDER le 10 Maria-Clara KORNETZKY


e L

éditorial

Les récents événements si violents qui ont heurté la joie de vivre de nos compatriotes vivant en milieu urbain tant en province qu’à Paris et dans sa proche banlieue, nous interpellent.

Ils révèlent, au delà d’un mal de vivre, un dysfonctionnement grave de notre société en quête de repères. Sans sous-estimer les nuages sombres qui se dessinent à l’horizon, il devient de plus en plus difficile de résoudre tous les problèmes, ceux posés à l’administration tout comme à ses élus. Certaines personnes, éprouvent de plus en plus de difficultés à s’en sortir face à des situations lourdes telles que le surendettement, le chômage, la dislocation du tissu familial, l’échec…

Rencontre avec des collègiens d'Outre-Rhin

“Il n’y a qu’à…” refrain souvent lancé à la tête des décideurs qui euxmêmes se heurtent à des difficultés administratives et même aux lenteurs des services publics…

Certes, l’action dans l’urgence s’impose par moment. Mais l’action qui naît dans la réflexion demeure la seule capable d’offrir une stabilité aux décisions tout en leur assurant une traduction concrète dans les faits.

Pleinement conscients des demandes répétées visant à réduire les impôts et la pression fiscale, vos élus veillent à une saine gestion des deniers publics. Ils n’ignorent pas qu’une réduction d’impôts toujours souhaitée entraînerait indéniablement une chute des investissements et par conséquent, la non-réalisation de projets voulus par les habitants de Wissembourg et les responsables de la vie associative.

sommaire 2 3 4 5 9 11 12 13 14 17

Solidaire de ceux qui travaillent au développement de la ville et pour le bien commun, soutenant ceux qui oeuvrent à l’amélioration de la qualité de vie et du cadre de vie à Wissembourg, l’équipe municipale s’investit à leurs côtés. Ses membres savent que toute action a un coût. Coût financier, certes. Coût humain aussi. Travail, réflexion, engagement personnel, tant de valeurs qui sont des piliers sur lesquelles se bâtit l’avenir de Wissembourg. Je souhaite qu’il soit le plus radieux possible afin que tous ses habitants vivent sereinement dans le bonheur et leurs épreuves dans la dignité. Alors, et alors seulement, sans prétentions nous aurons tous réussi à assumer notre vie quotidienne. Nous progresserons fraternellement vers notre destin commun : l’entente entre les habitants d’une même cité. C’est cette dernière qu’il convient de servir. Elle fera de 2006, une année de paix. Je le souhaite très sincèrement avec vous !

18 19 20 21 22

Mes vœux les plus sincères de bonne et heureuse année s’adressent à vous et à ceux qui vous sont chers. Votre maire, Pierre BERTRAND, le maire délégué, les adjoints et toute l’équipe municipale

Décembre 2005

Wissembourg pratique Editorial... L’agenda du maire... Express... Actions... Jeunes... Plan local d’urbanisme Seniors.... Actuellement... Sortir... Recette d’ici... Les sapeurs pompiers... Tribune de l’opposition Sécurité... Coup de chapeau... Calendrier des manifestations...

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

3


a

l’agenda du maire QUELQUES DATES... Septembre

Mardi 18

Réunion de travail concernant l'aménagement du secteur Gare

Jeudi 20

Visite de chantier – restructuration collège de Wissembourg

Vendredi 21

Mardi 6

Réunion concernant l'aménagement du secteur Gare

Mercredi 7

Commission d'Attribution de logements à l'OPUS

Rencontre avec le Commissaire de Police de Haguenau

Mercredi 7

Réunion mensuelle de travail avec M. le SousPréfet

Réunion de travail – projet de la restructuration du Relais Culturel

Vendredi 09

Réunion de travail à la Sous-Préfecture –

Visite de la maison enfance avec l’ensemble du personnel municipal

Ouverture du festival international de musique Jeudi 15

Relais culturel – présentation de la nouvelle saison culturelle Réunion de travail – Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Wissembourg Réception en Mairie en l'honneur du centenaire de Mme Cassel demeurant à Wissembourg

Samedi 17

Lundi 24 Mardi 25

Mercredi 26

Visite de chantier – restructuration de l’ancien Lycée rue de l'Ordre Teutonique

Inauguration de la Traversée du Massif Vosgien à VTT

Conseil municipal Vendredi 28

Novembre

Réunion de travail concernant le règlement local de publicité

Jeudi 3

Réunion de travail – Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Wissembourg

Samedi 5

Rencontre avec des collégiens wissembourgeois et de Wolfsburg situé en outre-Rhin

Mardi 8

Réunion publique - PLU à Weiler

Mercredi 9

Commission d'Attribution de logements à l'OPUS

Réunion du Conseil municipal Réunion mensuelle avec M. le Sous-Préfet

Vendredi 30

Réunion de quartier à Altenstadt

Octobre

Réunion publique - PLU à Altenstadt

Commission d'Appel d'offres – concernant l'aménagement du secteur de la gare

e

Samedi 1

Ouverture du 150 anniversaire de la ligne ferroviaire Strasbourg- Haguenau- Wissembourg –Winden – Neustadt

Mercredi 05

Commission d'Attribution de logements à l'OPUS

Jeudi 06

Jeudi 10

Réunion mensuelle avec le M. le Sous-Préfet

Réunion de travail – Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Wissembourg

Mercredi 16

Rencontre avec des collégiens d’outre-Rhin

Réunion de travail avec le Directeur Régional et Départemental de la DDE

Vendredi 18

Visite du chantier de restructuration du collège OTFRIED

Réunion du Comité de pilotage Natura 2000

Mercredi 23

Rencontre avec le Directeur de la Banque de France de Strasbourg

Réunion de la Commission d'Attribution de logement à l'OPUS

Samedi 26

Portes ouvertes à la nouvelle Maison de l'Enfance

Cérémonie du 11 novembre – Wissembourg Réunion de travail à l’espace jeunes

Réunion en mairie avec les chasseurs Mercredi 12

Réunion avec les locataires des logements OPUS résidant rue des fauvettes concernant la restructuration du secteur Breitwiese

Vendredi 14

Soirée d'ouverture de la manifestation “Lire en fête” au Relais Culturel

Samedi 15

Remise du Grand Prix de la Décapole Exercice d'automne du Centre de Secours chez OUTILS WOLF Soirée d'ouverture de la manifestation “Lire en fête” à La Saline à Soultz-sous-Forêts

Dimanche 16 Remise de prix – Lire en fête – Lundi 17

4

Signature de la convention de formation continue franco-allemande (Rastatt/Wissembourg)

Commission d'Attribution de logements à l'OPUS

Mercredi 28

Mardi 11

Commission d'Attribution de logements à l'OPUS

Portes ouvertes à la Maison de retraite Stanislas

Lundi 26

er

Réunion sur le terrain – PLU de Wissembourg Réunion publique présentation du - PLU au Relais Culturel

Ouverture de la saison culturelle à La Saline de Soultz-sous-Forêts Mercredi 21

Réunion de la Commission Consultative de la Chasse

Réunion de la Commission consultative de la chasse

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Inauguration du marché de Noël à Wissembourg Mercredi 30

Conseil municipal

Chaque mercredi, en fin de journée, réunion de travail des adjoints, du Maire de Wissembourg et du Maire délégué d’Altenstadt. Pour rencontrer le Maire ou l’un de ses adjoints, contactez le Secrétariat Général de la Mairie de Wissembourg, tél. 03 88 54 87 75.


e

express

Extension de la maison d’accueil du Mont des Oiseaux à Weiler Mont des oiseaux

Située sur une merveilleuse colline au cœur de Weiler, l'Association du Mont des Oiseaux a développé deux établissements d'accueil. L’Institut Médico-Pédagogique habilité pour accueillir 26 enfants polyhandicapés de trois à vingt ans et la Maison d'Accueil Spécialisée s'adressant à des adultes polyhandicapés et autistes. Une véritable structure fonctionnant 24h/24, 365 jours par an, permettent à ces personnes de se développer en fonction de leurs possibilités et de leurs besoins personnels. Le projet pédagogique s’articule autour de deux axes : accueil et soins. L’un consiste à évaluer et à traiter dans les meilleures conditions les problèmes posés par les différents handicaps. Le second veille à proposer un lieu adapté assorti d’un encadrement

Cette réorganisation actuellement en cours est uniquement destiné aux adultes. D’ici le prochain été, la nouvelle construction permettra de faire passer la capacité d’accueil de 18 à 40 personnes. La création d’une vingtaine de postes, dans la logistique, l'éducatif et le soin, est prévue pour compléter les 52 autres déjà mis en place.

suffisant et adapté en vue de favoriser un maximum d’échanges. Aussi, un projet individuel est mené avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire: médecins, pédiatres, psychiatres, psychomotricienne, kinésithérapeutes, personnel infirmier et aides soignants, aides médico-psychologiques, éducateurs et animateurs. Le vaste chantier commencé voici quelques mois permet de rajouter 1900 m2 supplémentaires à la Maison d'accueil spécialisée actuelle.

Salle d’éveil

L’ensemble permettra de répondre à une demande constante de places d’accueil pour des adultes polyhandicapés et autistes. Extension

Nouvelle station d’épuration… La Ville de Wissembourg réalise la construction d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées. Des études sont en cours avec le Syndicat des eaux et de l'assainissement du Bas-Rhin (SDEA). Elle tiendra également compte des nuisances olfactives qui se dégagent actuellement de la station d’épuration tout en détaillant les alternatives techniques les plus appropriées.

Centre de formation franco-allemand Fin octobre, M. le maire, M. le président et M. le vice-président de la Communauté de communes recevaient l’Oberbürgermeister de Rastatt, M. Klaus-Eckhard Walker dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville pour ratifier les statuts de l'association en vue de la mise en place d'une formation continue pour adultes.

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

5


e

express

Doté d’une autonomie juridique et financière, le CCAS est présidé, de droit, par le maire. Un viceprésident élu par le Conseil d’Administration du CCAS l’assiste. Régi par différents articles du Code de l’Action Sociale et des Familles, le Centre Communal d’Action Sociale a pour mission : ➤ d’instruire les dossiers des demandes d’aide sociale soit au titre de la solidarité nationale, soit au titre de la solidarité communale ; ➤ de procéder à une analyse des besoins sociaux de la commune. Les missions du C.C.A.S. sont officiellement définies par des textes de lois. Le Centre Communal d’Action Sociale soutient une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées. Il peut intervenir sous forme de prestations remboursables ou non remboursables. Il participe à l’instruction des demandes d’aide sociale dans les conditions fixées par la voie réglementaire. Il transmet les demandes dont l’instruction incombe à une autre autorité. L’établissement du dossier et sa transmission constituent une obligation, indépendamment du bien-fondé de la démarche.

Les personnes âgées Information et coordination, aide à domicile, soins, animations, sont autant de services pour les personnes âgées de la commune soutenues financièrement par le CCAS de Wissembourg. Respectueux de la volonté des aînés wissembourgeois qui souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile, le CCAS soutien la mise à disposition des prestations qui préservent leur autonomie dans leur cadre de vie habituel.

6

dotations de l’Union Européenne, de l’Etat et de l’industrie agroalimentaire, cette collecte annuelle permet aux associations caritatives départementales d’aider de nombreux foyers. L’an passé, en deux jours, une vingtaine de tonnes de denrées alimentaires a été collectée sur Wissembourg.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Les personnes en situation de précarité ou de difficultés sociales

Wissembourg tout en images

Compte tenu de leurs difficultés ou fragilités spécifiques, ces personnes nécessitent un accompagnement et la mise en œuvre d’actions sociales de proximité. Ces interventions constituent également un facteur de cohésion et de développement social sur la ville de Wissembourg. Ces actions sociales de proximité cherchent à aider toute personne en difficulté pour qu’elle retrouve ou développe son autonomie au quotidien, notamment dans le domaine social et médico-social.

Les charmes de Wissembourg…

Traitement des situations d’urgence Dans un contexte social incertain, une partie de nos concitoyens rencontre des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Elles conduisent quelques fois à un processus de déstructuration et d’exclusion. Le CCAS a développé des services pour renforcer le lien social. (instruction de dossiers ; fonds d’aide social au logement ; recouvrement de loyers impayés et de factures d'électricité ou de gaz , accompagnement lors de la création d’un dossier RMI). Les 25 et 26 novembre derniers, quelques bénévoles recueillaient les dons dans les supermarchés de la Ville et à la mairie. Huile, sucre, café, cacao, conserves de légumes ou de plats cuisinés… sont les denrées non périssables dont a besoin la Banque alimentaire. Associée aux

titre d’un film réalisé par RIJO vidéo vous accompagne le temps d’une promenade de 52 minutes à travers les rues pittoresques de la ville. A partir d’images fixes et animées, le documentaire évoque aussi les festivités et animations de la Ville qui se déploient tout au long de l’année. Disponible en DVD ou VHS à l’Office de Tourisme de Wissembourg

Piste cyclable Pour assurer une meilleure sécurité à ses nombreux utilisateurs, un cheminement cyclable a été matérialisé à Altenstadt, rue du Général de Gaulle.


Dis-moi… c’est quel arbre ? En ce samedi 15 octobre, les 55 élèves des deux classes de CE (cours élémentaire) et de CM (cours moyen) de l’école primaire d’Altenstadt étaient conviés à des travaux pratiques. Et pas n’importe lesquels ! Pelles à la main, ils ont démontré leur ferme volonté de planter des arbustes dans la cour de leur école. Après la rénovation puis l’extension du bâtiment, il restait à réaménager son jardin. Sous les regards bienveillants de Daniel WILLGENSS, jardinier-chef de la Ville, du maire-délégué Gilbert Hiebel et des membres du conseil consultatif, les élèves ont participé à la plantation de l’une des buttes qui sera intégrée à l’espace vert. Cette occasion a permis aux écoliers de découvrir les diverses variétés d’arbres parmi les quelques 180 arbustes qui seront plantés dans le décor. Quelques jours plus tard, une sortie en forêt programmée durant les vacances de la Toussaint a permis à

l’ensemble du conseil municipal des enfants ainsi qu’aux édiles adultes de connaître le fonctionnement de l’écosystème forestier.

Faire appel à un artisan d’outre-Rhin ? Depuis plusieurs années, les artisans n'hésitent plus à passer la frontière pour proposer leurs services dans le pays voisin. Les consommateurs alsaciens se voient ainsi régulièrement démarchés par des professionnels allemands, qui à des prix alléchants, repeignent les façades de leur maison. Depuis la mise en place du marché unique et la libre prestation de service qui en découle, rien ne s'y oppose. Mais attention, car outre le problème linguistique que cela peut éventuellement causer, il est important de bien s'informer sur ses droits avant de signer un devis ou un contrat de commande. Mieux vaut connaître les obligations du professionnel, notamment fiscales, afin d'éviter toute mauvaise surprise à la fin des

travaux. L'avis d'un spécialiste s'avère donc indispensable. C'est pourquoi le groupement local Regio Pamina, en coopération avec l'association franco-allemande “Euro-InfoConsommateurs” située à Kehl en Allemagne, organise des permanences juridiques gratuites tout au long de l'année dans les locaux de l'ancienne douane à Lauterbourg.

Chaque deuxième mercredi du mois, un juriste bilingue accueille les citoyens allemands et français pour les informer sur tout ce qui touche au domaine des services, à celui des assurances, des crédits, l’achat de véhicules, le commerce électronique, l'immobilier… en somme, à tout ce qui concerne la consommation transfrontalière.

Pour vous aider dans vos démarches, des brochures de conseils pratiques sont également disponibles sur le site Internet de Euro-Info Consommateurs,www.euroinfo-kehl.com. Adresse et coordonnées Lieu : L'Ancienne douane à Lauterbourg Horaires : 9h00-12h30 et 13h30-16h00 Contact : Jörg Saalbach - Tél. 03 88 94 67 25 Informations / contacts Groupement Local REGIO PAMINA Kristine Clev Plate-forme douanière Tel. 03 88 05 08 25 F-67630 Scheibenhard Fax 03 88 05 08 28

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

7


Au collège Otfried… D’une capacité de 180 places, le nouveau restaurant scolaire ne désemplit pas à l’heure du déjeuner. Plus de 650 repas y sont servis chaque jour de classe ! Quelques innovations : Une carte magnétique rechargeable fait place aux tickets et à la facture forfaitaire pour le règlement des repas.

Les élèves sont davantage responsabilisés. Ils sont invités à rapporter leur plateau, à faire le tri entre les déchets alimentaires et ceux d’une autre nature. Le pain non consommé est récupéré par une association humanitaire. Un geste civique félicité par Madame Pehi-Verny, principale de l’établissement. Si le restaurant est aujourd’hui opérationnel, les travaux de restructuration du collège se poursuivent. La cuisine pédagogique de la “Segpa” - section d’enseignement général et professionnel adapté - sera mise en service à la mi-décembre. Courant octobre, une réunion de chantier avait réuni la Municipalité, le personnel du collège, l’architecte et les riverains pour faire le point sur l’évolution de la réhabilitation de l’ensemble du collège. Le nouveau bâtiment principal devrait être opérationnel aux alentours de février 2006. Des rénovations dans les anciens bâtiments et différents aménagements d’espaces verts seront entrepris par la suite. Le 18 novembre dernier, de nombreux élus actuels et anciens de l’arrondissement de Wissembourg ont découvert le chantier du collège.

L’école ouverte

Lucie, Yvonne et Jeanne “Nous sommes toutes les trois de véritables wissembourgeoises. La réhabilitation du collège nous intéresse tout particulièrement puisque ce sont nos jeunes qui fréquentent cet établissement… On dit qu’à Wissembourg, la circulation est difficile, voire dangereuse ! Faisons taire les mauvaises langues en leur faisant comprendre la conception moyenâgeuse des rues de la Ville. Un peu de civisme, voilà la solution ! A l’unisson, nous faisons le même constat : Wissembourg, notre fleuron, a su s’agrandir au fil des ans ! ”

8

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Le dispositif “Ecole ouverte” mis en place l’an passé est d’actualité tous les mercredis matins au collège Otfried de Wissembourg. Une vingtaine de volontaires répondent présents pour faire leurs devoirs et revoir les matières non assimilées durant la semaine. La méthode plait aux élèves. Ils souhaitent “bûcher” l’histoiregéo ou l’anglais et les maths. Cette dernière matière remporte le plus grand succès.

Lire en fête “Dans l’air du temps”… pas moins de 45 classes représentant un millier d’enfants ont réalisé, en octobre dernier, des dessins sur ce thème lors de l’opération “Lire en fête”. A l’ouverture de cette manifestation, le lancement de fusées par des écoliers a impressionné un public nombreux rassemblé sur le parvis du Relais Culturel.

Electricité de Strasbourg au bureau de poste de Wissembourg L'accueil téléphonique est le moyen privilégié que choisissent les 446000 clients pour contacter Electricité de Strasbourg. La quasi totalité des services client peuvent être traités par téléphone ou par internet. D'autre part, ÉS a signé récemment une convention avec la poste qui permet à ses clients de payer leur facture d'électricité, sans frais, dans le bureau de poste de leur choix. La Poste de Wissembourg, 28 rue du Général Leclerc accueille un point-service permettant un accès gratuit au service de l'accueil clientèle d'ÉS par téléphone tout en mettant à disposition du public des brochures d'information.

Nouveaux guichets… La borne multifonction installée à l’entrée de la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) de Wissembourg permet la mise à jour de sa carte Vitale, l’édition d’une attestation de paiement des indemnités journalières ou l’impression d’une feuille de maladie. Une façon d’optimiser l’offre de service dans ce centre où plus de 60 personnes franchissent le seuil chaque jour.


a

actions

Voirie

L'aménagement du chemin menant au Mont des Oiseaux à Weiler est en cours d'exécution. Un tapis d'enrobé, des éléments ralentisseurs ainsi qu'un cheminement piétonnier sécurisé et adapté à l'utilisation des handicapés (défini avec les responsables du Home d'Enfants) seront réalisés. A noter aussi que différents tronçons de cheminement piétonnier ont été traités cet automne. Cette opération sera poursuivie en 2006 et comprendra également le renforcement de l'éclairage public. Le pavage d'un tronçon de la rue Traversière a été renouvelé et l'accès à la station d'épuration a été réaménagé. Divers travaux de voirie ont par ailleurs été réalisés et portent sur l’aménagement d’un arrêt de bus et l’extension d’un parking, …

Maison de l’Enfance La réalisation du bâtiment abritant la maison de l'enfance est achevée. L’établissement est opérationnel depuis le 1er septembre 2005. Des aménagements extérieurs sont en cours de réalisation.

La période de Noël et d’hiver à Wissembourg Chaque année, les services techniques réalisent de nombreux aménagements dans le cadre des festivités de Noël. Le marché de Noël, qui se déroulera cette année dans l'avenue de la Sous-Préfecture, nécessite le montage d'une quarantaine de chalets et de stands. Plus de 3 kilomètres de guirlandes lumineuses avec 9000 ampoules et plusieurs autres motifs illumineront la Ville. Le Service Technique de Wissembourg est également en charge des 200 sapins décoratifs de tailles différentes qu’ils placeront à différents endroits : marché de Noël, écoles, bâtiments publics… Aurons-nous un Noël blanc ou un hiver rigoureux ? La disponibilité des hommes des services techniques de la Ville nous est assurée. Deux camions équipés de saleuses et de lames assureront le déneigement en double traitement sur un parcours de 56 kilomètres de voiries. Une équipe d’astreinte pourra être renforcée ; elle se tient en alerte 24h/24h. Vers 4 heures, chaque matin, une constatation de l’état des routes est réalisée. En cas d’enneigement, les voies prioritaires, les grands axes puis les rues en pente sont traitées en priorité tout comme les abords des bâtiments publics, les cheminements des écoles de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler. Mais chaque riverain se souviendra de son obligation de déneiger le trottoir devant sa propre habitation.

Signalisation

Ecoles

Une signalisation indiquant l’emplacement des hôtels de la Ville a été mise en place en coordination avec les hôteliers de Wissembourg.

Des travaux dans les écoles se poursuivent durant les congés scolaires : peinture, clôtures, etc. Une structure mobile est en cours d'installation dans la cour de l'école Wentzel en remplacement du bâtiment préfabriqué devenu trop vétuste.

Logements

Courts de tennis Les travaux d'aménagement du nouveau site tennis (2 courts découverts et 2 courts couverts) ont été attribués. Ces courts se situent face au lycée Stanislas. Le démarrage des travaux est prévu début 2006.

Stade de football Le remplacement et le renforcement de l'éclairage nocturne du stade des Turcos ainsi que la mise en conformité de l'armoire de commande ont été réalisés récemment.

Un programme de réhabilitation des logements sociaux a été engagé par l'OPUS. Il concerne la construction de nouveaux logements dans le secteur Breitwiese. La construction d'une trentaine de logements (principalement individuels) en remplacement au collectif bordant la place Breitwiese au nord et destiné à la démolition, est devenue possible grâce à la mise à disposition de terrains par la commune.

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

9


a

actions Berges de la Lauter Les travaux de réaménagement des berges faubourg de Bitche (tranche 7) viennent d'être achevés. Suite à cette dernière tranche de travaux, l'ensemble des berges du faubourg de Bitche, soit 600 ml, a été restauré sur plusieurs années. Dans les années à venir, d'autres berges nécessiteront une restauration et devront faire l'objet d'une programmation pluriannuelle.

Traversée d'Altenstadt Les études concernant ce projet sont d’ores et déjà engagées. Elles feront l'objet de diverses réunions publiques au cours de l'année 2006.

Abbatiale La seconde tranche de l'éclairage intérieur et de mise en conformité de l'abbatiale Sts Pierre et Paul est achevée.

Etudes de dossiers Actuellement, diverses études se poursuivent : PLU, nouvelle station d'épuration, Relais Culturel, nouveau groupe scolaire, école Wentzel, éclairage public, voirie, patrimoine, …

AEP.-Assainissement Les travaux d'assainissement (programme 2005) ainsi que les travaux de renforcement du réseau A.E.P. avenue de la Gare, sont achevés.

Restructuration de l’aile sud de l’ancien lycée L'aménagement de l'aile sud se poursuit et nécessite des travaux supplémentaires : remplacement de planchers, réalisation d'un “bandeau” sur façade.

Elagage d’arbres Suite à un diagnostic établi par un spécialiste de l’ONF sur des arbres implantés dans divers parcs de la Ville, un élagage de sécurité sera effectué. Cette opération de sécurité, sera réalisée partiellement par des employés communaux et par une entreprise spécialisée. Au regard du diagnostic, une douzaine d’arbres nécessitent un abattage. La municipalité sensible à l’importance portée sur la présence d’arbres en milieu urbain, veille à diverses replantations de différentes espèces.

10

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Aménagement secteur Gare L'attribution des travaux est en cours et devra permettre le démarrage des travaux au printemps prochain. L'organisation et la planification du chantier feront l'objet d'informations auprès du public et des riverains.

Le saviez-vous ? Le Père Charles de Foucauld né à Strasbourg 1858 vécut une courte partie de son existence au second étage de la maison Vogelsberger située au n°2 du quai Anselmann à Wissembourg. Il quitte le monde terrestre le 1er décembre 1916, à l'âge de 58 ans. Symbole du dialogue entre chrétiens et musulmans au temps de l'Algérie française, Charles de Foucauld a laissé derrière lui de nombreux écrits spirituels, une abondante correspondance, et un ouvrage d'explorateur et de géographe, “Renaissance au Maroc”. Modèle de fraternité universelle, il a été béatifié par le pape Benoît XVI le 13 novembre dernier.


j

jeunes Le Centre de Loisirs sans hébergement En partenariat avec la Fédération Départementale des Maisons de la Jeunesse et de la culture (FDMJC 67) l’Espace Jeunes de Wissembourg a vocation de mettre en place des activités de proximité et de qualité accessibles à tous. Son but est de permettre aux enfants de 5 à 12 ans, qui fréquentent le centre, de grandir en toute sécurité grâce à un encadrement dynamique et qualifié. Les objectifs éducatifs sont divers. Rendre possible à l’enfant d’acquérir plus d’autonomie dans ses activités et ses relations avec autrui dans le respect de ses possibilités afin d’accroître sa confiance en lui. Ils l’aident à faire des choix, à se reconnaître et à être reconnu au travers de ses origines, de sa culture, de ses goûts et ses différences. Ils vivent un temps de vacances et de loisirs privilégiés pendant lequel les rythmes de vie sont pris en compte. Les objectifs pédagogiques sont nombreux. Les principales occupations favorisent la découverte, la créativité et l’expérimentation. Grâce à des activités originales et nouvelles, l’enfant fait ses propres expériences sans mettre en danger sa sécurité physique, morale ou affective. Ils plongent l’enfant en relation dans la vie collective en l’associant à une méthodologie participative de communication. Situé au cœur de l’ancienne maison de l’enfance, le centre de loisirs peut accueillir une trentaine de têtes blondes. Ils disposent de cinq pièces, d’une cuisine et de sanitaires. Chaque enfant y organise son propre lieu de vie en fonction de ses préférences. L’équipe, (une directrice, un sous-directeur, deux animateurs BAFA et quelques stagiaires) veille au fonctionnement

quotidien. La journée débute à 8h 45 par l’accueil. Après l’appel et une dynamisation (c'est-à-dire, tous les chérubins sont invités à chanter, ou à exercer quelques mouvements de gymnastique douce), les activités débutent. Chaque tranche d’âge est encadrée par un binôme d’animateurs. Après le repas de midi, un temps de repos est suivi d’autres activités.

Philippe, 21 ans animateur BAFA… “Musicien dans l’âme, je suis heureux de pouvoir faire découvrir des univers méconnus à des jeunes de tous horizons…”

Laeticia, 26 ans animatrice BAFA…

Durant les vacances scolaires de la Toussaint, plusieurs activités étaient inscrites au programme : décoration de portes, jeux de société, conception d’un épouvantail, préparation d’une maquette, sortie au petit Fleck et bien d’autres…. Une surprise de dernière minute avait provoqué une joie collective ! la visite du zoo du cirque Amar de passage à Wissembourg. La semaine s’est achevée avec la préparation d’un goûter où les parents découvrirent les chefs d’œuvres décoratifs réalisés par leurs enfants sur le thème… d’Halloween !

“On apprend toujours… en pleine préparation d’un cocktail de vampire… La recette ? du jus d’orange sanguine, mélangé à du sirop de grenadine et du sucre vanillé. Mélanger avant de boire et la potion requinque sans prendre une tête de… citrouille !”

Margot, 16 ans stagiaire “Les profs du lycée nous ont confié des travaux personnels encadrés appelés TPE avec un groupe. Le sujet : démontrer l’impact de l’image sur le développement de l’enfant. Quel plaisir de voir le discernement de ces jeunes et leur joie de vivre !…”

Christophe, 12 ans nouvellement inscrit… “Les animateurs sont sympas, on peut faire des jeux et du bricolage et mieux connaître nos copains…”

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

11


p

plan local d’urbanisme Après un diagnostic qui s’attache à mettre en évidence les atouts et les difficultés de fonctionnement de Wissembourg, le Plan Local d’Urbanisme permet à la Ville d’établir le projet du développement communal. Il repose sur une analyse globale de la Ville et tient compte des paramètres suivants : ➤ l’environnement, les paysages, l’évolution de la population : nombre d’habitants et de ménages, courbes d’âges… ➤ l’habitat : le patrimoine ancien, les nouvelles constructions, les différentes réhabilitations ➤ la vie économique : les industries, les commerces, le tourisme Ce diagnostic aide aussi à cerner au mieux les tendances d’évolutions et les besoins pour les années à venir. Sur cette base, une politique globale est élaborée. Elle intègre les Solution du concours parue dans la gazette de septembre Lors de la précédente parution de la Gazette, vous avez été nombreux à trouver la bonne réponse que voici : “Il s'agirait, dit-on, d'un lion... mais libre à chacun d'y voir un autre animal, agressif bien sûr ! On raconte aussi que cet animal est tout ce qui reste des deux tours qui jadis encadraient la

projets existants qu’ils soient communaux ou intercommunaux. Cette action est appelée “Projet d’Aménagement et de Développement Durable”. La municipalité expose ses intentions pour les années à venir. Destiné à l’ensemble des citoyens, ce document constitue un schéma directeur de cohérence des différentes actions d’aménagement que la Commune engagera.

Dès maintenant, un cahier “remarques et suggestions” est à votre disposition en Mairie.

Le Plan Local d’Urbanisme est élaboré par une commission d’urbanisme composée de l’équipe municipale, des membres de la Communauté de Communes du Pays de Wissembourg. Toutefois, c’est le conseil municipal qui, en dernier ressort, décide des orientations à donner à ce document. Une fois les réflexions menées, une exposition publique est organisée pour recueillir les avis et les observations de chacun en vue d’enrichir ce projet.

Plan Local d'Urbanisme : votre avis compte !

Lauter à proximité de la Pfistermühle (moulin appartenant à l'abbaye). A savoir le “Pfisterturm” d'une part, le Wolfsturm ou “tour des loups” sur l'autre rive. Sur les gravures anciennes de la ville, on distingue effectivement l'une de ces tours (rive droite) tandis que l'autre est introuvable ! Sa démolition définitive, daterait de 1808 lorsque le rempart longeant le fossé des tilleuls a servi de carrière de pierres. C'est alors

Bien vu ! C’est à Wissembourg… mais où ? Les 5 premières bonnes réponses seront récompensées. Les gagnants recevront l' ouvrage “La Ville de Wissembourg et la Commune d’Altenstadt”. Et bien sûr, réponse dans le prochain numéro de la Gazette.

COUPON-RÉPONSE BIEN VU (Décembre 2005) - La photographie représente : ___________________________________________________________ NOM ______________________________PRENOM _______________________________ ADRESSE __________________________________________________________________

Coupon-réponse à renvoyer ou à déposer à la Maire de Wissembourg, Secrétariat Général, 11 place de la République, 67160 Wissembourg

En parallèle à la réflexion globale conduite sur plusieurs années, la Municipalité porte le souci des projets immédiats, à condition qu’ils s’inscrivent dans une évolution globale et cohérente tout en veillant à la maîtrise des coûts des équipements publics.

A noter qu'une réunion d'information supplémentaire aura lieu à l'école de Weiler vendredi 16 décembre à 18 h 30 Les grandes lignes du projet de PADD vous seront présentées dans les quatre pages qui suivent.

Les quatre pages suivantes vous informent…

que la vieille muraille du monastère a été limitée à sa hauteur actuelle, sauf du côté de la maison Kauff, où l'on peut encore observer son chemin de ronde”.

s


s

seniors

Rencontre intergénérationnelle En ce mercredi 16 novembre, l’ensemble du conseil municipal des enfants était réuni auprès des personnes âgées de la résidence Massol à Wissembourg.

Humour Méditation souriante pour ceux qui se croient toujours jeunes…

Ordre du jour : présenter aux résidents les différentes actions menées durant l’année. Un public attentif écoutait les jeunes intervenants qui avaient préparé soigneusement leur exposé sous l’œil bienveillant de Madame Motsch adjointe au maire. Thibaut demande à l’ensemble des personnes présentes Est ce que vous avez un chien ? Non, pourquoi ? Savez-vous que nous avons mené une action propreté tout en veillant à en informer le public ? Superbe idée lance une pensionnaire… qui toutefois se demande si c’est le toutou ou son maître qui doit être éduqué ! Tour à tour, Valérie, Elodie, Sihame, Valentin, Antoine, Elise, s’expriment d’une manière brillante et intelligente. Une question est lancée dans le public : quel est le sujet d’actualité qui a retenu le plus votre attention cette année ? A l’unanimité, tous répondent que les commémorations du 60e anniver-

saire de la Libération demeure un sujet sensible. Comment comprendre la souffrance d’une personne âgée imaginant le visage que son fils aurait aujourd’hui, s’interroge Valérie ? Il ne faut plus que cela recommence, plus jamais… rétorque Elodie. Dans l’assemblée, une résidente évoque les violences urbaines tout en se demandant pourquoi nous en sommes arrivés à ce point. Nouveau débat, nouvel échange. Antoine : “c’est pour se prouver quelque chose, mais on ne sait pas quoi ?” Valérie va plus loin en disant que “certains souhaitent voir”. Marion est encore sous l’émotion d’avoir vu brûler un véhicule sous ses yeux. “Si tu sautes dans l’eau, je saute aussi” voilà une réflexion plus synthétique de Thibaut. A Lise de conclure : “tout ces faits sont déplorables et presque inimaginables” !

“Le coin de ma rue est deux fois plus loin qu’avant. Et ils ont ajouté une montée que je n’avais pas remarquée ! J’ai dû cesser de courir après le bus parce qu’il démarre bien plus vite qu’avant. Je crois qu’on fait maintenant les marches d’escaliers bien plus hautes que dans le temps. Et vous avez remarqué les petits caractères que les journaux se sont mis à employer ? Cela ne sert à rien de demander aux gens de parler clairement. Tout le monde parle si bas qu’on ne comprend quasiment rien. On vous fait maintenant des vêtements si serrés à la taille et aux hanches que c’est désagréable. Les jeunes gens eux-mêmes ont changé. Ils sont bien plus jeunes que lorsque j’avais leur âge. Et d’un autre côté, les gens de mon âge sont bien plus vieux que moi ! L’autre jour, je suis tombé sur une ancienne connaissance ; elle avait tellement vieilli qu’elle ne me reconnaissait plus ! Je réfléchissais à tout cela en faisant ma toilette ce matin… Ils ne font plus de si bons miroirs qu’il y a soixante ans !”

L’après-midi se termine sous les félicitations de Marie-Thérèse Ott, directrice de “la maison” qui se réjouit déjà pour une prochaine fois !

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

13


A

actuellement

Noël au Pays de Wissembourg

Depuis une décennie, Wissembourg accueille chaque année un public nombreux et heureux de retrouver l’ambiance du Noël alsacien avec ses mystères, ses couleurs, ses senteurs et sa magie.

trouvera jouets en bois, cartes de vœux, objets et lampes de décoration, pâte à sel et bougies ainsi que des produits du terroir tels les “Wihnachtsbredle” (petits gâteaux de Noël), les pains d'épices, les chocolats et d’autres spécialités régionales. Le “Christkindelmarik” se tiendra cette année, le samedi 10, le dimanche 11, le samedi 17 et le dimanche 18 décembre de 10h à 16h. Il est une destination incontournable pour les wissembourgeois et les touristes.

Tous auront le plaisir de se retrouver au “Café de Noël”, le temps d’un goûter. Le “marché de Noël” c’est aussi le temps des ateliers vivants. Les enfants peuvent y “mettre la main à la pâte”… Sous l’œil bienveillant de spécialistes et de passionnés, les plus jeunes (à partir de 6 ans) s'initieront aux activités ; bricolage, composition florale, pâtisserie, art de la pâte à sel ... Ces ateliers fonctionneront le samedi 10 et dimanche 11 décembre, de 14h à 17h, au premier étage de la Grange aux Dîmes. Participation aux frais : 4 € par atelier. Inscriptions sur place. Au son des tambours, Hans Trapp et toute sa cavalerie entreront dans la Ville. Un cortège impressionnant s’achève par la venue du Christkindel, le dimanche 18 décembre à 17 h au centre ville de Wissembourg. Venez nombreux à la rencontre des mystères de Noël. Au détour des ruelles de Wissembourg, vous y

Le Café de Noël

Le marché de Noël est une des traditions les plus populaires d'Alsace, un véritable spectacle pour les yeux et chacun des cinq sens. La présentation de produits du terroir et des créations présentées dans une trentaine de maisonnettes et stands, feu de la solidarité, renforce la féerie de ce rendezvous attendu par petits et grands. Dans une trentaine de maisonnettes décorées de lumière, on

14

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005


Noël festif, Noël magique, Noël gourmand… mais surtout Noël de la solidarité. Un concert au

le dimanche 11 décembre à 17h30, en l’église Saint-Jean à Wissembourg.

tiques, les récits évangéliques de l’Annonciation, de la Visitation, de la Nativité et de l’Adoration des mages sera exposée tous les jours de 14h à 18h, sauf le lundi, au Relais Culturel. Une initiative d’Alsace-Media. Entrée gratuite.

Proposée par les Scouts et Guides de France, une crèche vivante se tiendra Place de la République le dimanche 11 décembre de 10h à 17h.

Le lendemain du jour de Noël, la population du Pays de Wissembourg, refoulera le Hans Trapp vers sa forteresse ; le château du Berwartstein Elle

profit d’un orphelinat Mère Thérèsa en Ethiopie sera donné

découvrirez des êtres légendaires (elfes, sorcières,trolls, ...). Ils vous conduiront à l'atelier de fabrication des jouets, les samedis 10 et 17 décembre, départ à 19h place de la République. Durée 1h15. Une couronne de l'Avent ornera la place centrale de Wissembourg.

Connaissez-vous l'histoire du sapin de Noël ? Qu'est-ce qu'une couronne de l'Avent ? Pourquoi un marché de Noël ? Qui sont “Christkindel” et Hans Trapp ? Que signifie la petite année qui sépare Noël et le Nouvel An ? Le Goûterconférence “on lève le

voile sur les mystères de Noël” se déroulera le jeudi 15 décembre à 17h “Aux vignes de la Couronne”. Réservation obligatoire. Participation 7,50 €/personne, dégustations comprises.

L’allumage festif de la bougie se fera les dimanches 11 et 18 Une grande BD préparée décembre à 16 h, sous l’œil attentif du Hans Trapp. Ambiance musicale.

par 9 illustrateurs inspirés par les annonces prophé-

contribuera pour un temps à la victoire du Bien sur le Mal. Les habitants parcourront à pied les villages du Mundat, villages français et allemands - le Mundat ignore les frontières -. Ils découvriront la Chapelle Ste Anne et le tombeau où repose le chevalier Johann von Drodt. Rendezvous le lundi 26 décembre. Départ de Wissembourg à 9 h - 18 km de randonnée (Retour en bus) – Selon l'affluence une deuxième randonnée est prévue le dimanche 8 janvier 2006. Sur inscription à l'Office de Tourisme. Participation aux frais : 6 € (repas non compris : 14 € avec repas) - Possibilité de forfait avec hébergement et repas.

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

15


Autrefois… la veillée de Noël… Les enfants sont partagés entre l'espérance et la crainte. La petite fille qui rêve d'une poupée se demande si Hans Trapp n'a pas remarqué une certaine incartade ignorée même de maman. Le petit garçon espère que Christkindel lui accordera son beau mécano malgré les polissonneries commises durant l'année. L'émotion est à son comble lorsque retentit le son d'une clochette. La porte s'ouvre et Christkindel apparaît. Par la porte laissée ouverte on aperçoit une profusion de jouets et de friandises autour du sapin de Noël illuminé. C'est alors qu'un bruit de chaînes se fait entendre et se rapproche, mais oui, c'est lui, c'est Hans Trapp qui apparaît à la frayeur des petits.

Le Sapin et l’Epicéa Dans quelques jours ils seront à l’honneur dans nos maisons et sur les places de la ville : le sapin et l’épicéa (faux sapin ou sapin de Norvège) deux arbres de nos forêts. Deux mondes convergent dans les Vosges ; l’un nordique, l’épicéa qui depuis la dernière glacification, s’était réfugié dans les vallées les plus froides des Vosges, puis l’autre un peu plus méridional constituant la principale essence de “l’étage montagnard humide” qui est chez lui en Forêt-Noire et dans les Vosges. C’est aussi deux silhouettes bien distinctes, l’une avec des rameaux pendants, ressemblant à des draperies, une cime toujours conique, l’autre a des branches presque perpendiculaires au tronc, avec des rameaux opposés, une cime qui s’aplatit, se dégarnit avec l’âge. Les cônes de l’épicéa pendent, persistent sur l’arbre une fois les graines sorties : ce sont nos “Tannezapfele” alsaciens ; le sapin lui a ses fruits qui se dressent, se désarticulent à maturité. Les aiguilles de l’épicéa vivent trois à quatre ans, elles sont quadrangulaires, pointues à leur extrémité, disposées tout autour du rameau, de taille identique. Celles du sapin vivent six à huit ans, elles sont plates, ont la pointe échancrée, de

Tremblants ils essayent de se cacher et Hans Trapp demande de sa voix caverneuse quels sont ceux qui n'ont pas été sages. Il distribue quelques tapes après avoir menacé les plus grands de les emporter dans son sac. Mais Christkindel intervient et les enfants promettent d'être bien sages à l'avenir. Hans Trapp est renvoyé et Christkindel peut distribuer à chacun les jouets tant convoités. Rassemblée autour du sapin traditionnel décoré de pommes, de noix, de pains d'épices et de bougies et surmonté d'un ange doré, la famille déguste les “bredele” (petits gâteaux de Noël) et le vin chaud parfumé aux oranges et à la cannelle.

16

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

A

actuellement

deux tailles différentes, formant deux couches sur les rameaux. Leur face inférieure comporte deux bandes parallèles, blanchâtres. Les racines de l’épicéa sont traçantes, ce qui lui permet de coloniser les sols superficiels et humides. Le sapin a un pivot qui l’ancre solidement au sol et lui permet de puiser l’eau profondément. Le bois a des fibres longues, de couleur uniforme. Il faut être fin connaisseur pour les distinguer. Celui du sapin est plus lourd, comporte des plus gros nœuds. Celui de l’épicéa a des poches de résine, des rayons ligneux, des nœuds généralement moins gros. Les troncs d’épicéa sont moins coniques ce qui fait que le rendement au sciage est plus élevé. Les trois cents “sapins de Noël” de Wissembourg qui sont bien souvent des épicéas issus de semis naturels sont prélevés par les employés municipaux sur indications des forestiers. Parmi ceux gênant d’autres arbres, en surnombre. Les épicéas et sapins feront encore longtemps partie de nos paysages, avec en mélange leur cousin le “Douglas”. Ils atteignent des diamètres de 80 à 85 cm et des hauteurs de 40 mètres pour les plus beaux spécimens de la forêt de Wissembourg.


s

sortir

Au cœur du relais Culturel…

Envie de sortir, rire, sourire, se divertir, de s’instruire ? Les événements festifs jalonnent le calendrier. Le mardi 13 décembre, les Wissembourgeois ont rendez-vous avec le spectacle Ailleurs c’est plus loin. Tour de chant d’un compositeur mais aussi un parcours poétique dans les langues de chez nous : français, allemand, alsacien. Une soirée pleine de couleurs, où se glisseront quelques sketches et des morceaux d’histoires à la façon d’un conteur. Jeudi 15 décembre à 20h30. Sans musique, le silence serait assourdissant. Le spectacle Sentire est une vision novatrice et féminine de la danse. Un flamenco en quatre temps qui s’inspire de ses origines et les fusionne avec d’autres cultures. Un voyage musical et chorégraphique sur les traces du peuple gitan à travers le monde. Mis en scène par Daniel Hoeltzel, Prinzessel Blanche Neige en dialecte vous surprendra. Une reine qui voulait avoir un enfant blanc comme la neige, rouge comme le sang, noir comme l’ébène. Quelques temps après, elle eut une fille… C’est un conte de Noël, où petits et grands sont conviés le samedi 17 décembre

UP PAMINA VHS Dans notre prochaine Gazette, nous Rencontres évoquerons les

Internationales du Cinéma d’Animation de Wissembourg qui se sont déroulées du 14 au 22 novembre 2005 Saison 2005 / 2006 de l’UP PAMINA La plaquette des manifestations 2005/2006 est disponible à l’UP PAMINA à Wissembourg et dans les UP partenaires. Sur simple demande, elle sera envoyée gratuitement

UP PAMINA VHS 15 Rue de la Pépinière F-67160 Wissembourg Tél. 0 (033) 3 88 94 95 64 Fax 0 (033) 3 88 94 95 70 Internet : upt.free.fr e-mail : upt@free.fr

à 20h30 et le dimanche 18 à 15h. Renseignements et réservations au 03 88 54 79 32. L’année 2006 débutera tout en musique. L’ensemble Mélodia offrira un concert tout en couleurs le samedi 7 janvier 2006, à La Saline de Soultz-sous-forêts. La nuit du vendredi 3 février 2006, un concert exceptionnel de deux heures sur les traces de notre Johnny national sera donné par Jean-Claude Bader accompagné du groupe Tennessee. Les plus grands tubes de Johnny Hallyday s’enchaîneront en live dans une ambiance Rock’n’roll.

RECETTE D’ICI…

L’œil vif et le sourire en coin, Marie Fischer habitante de la commune d’Altenstadt détient bien des secrets de cuisine. Inutile de lui demander son âge ! Elle vous indique un chiffre à l’envers ! Toutefois, dans son ordinateur de “tête” légendaire d’un grand âge inconnu, elle nous confie une recette toute simple :

Les “Bredle”

Côté théâtre, Est-ce qu’on ne

pourrait pas s’aimer un peu ? raconte l’histoire d’une série de personnages dont les destins n’arrivent pas à se croiser. Une course poursuite haletante, entre des êtres meurtris qui veulent s’aimer, mais qui sont toujours séparés. Si ce spectacle, le samedi 4 février 2006 à 20h30, invitera à la réflexion sur la solitude et ses méfaits, il sera aussi un joyeux bric-à-brac où la musique, le clown, le texte, le mime, la grimace et le silence s’entremêlent pour exprimer la quête de l’amour. Programmation complète disponible au Relais Culturel de Wissembourg, à La Saline de Soultz-Sous-Forêts et en Mairie. Renseignements et réservations : Relais culturel de Wissembourg tél. 03 88 94 11 13 Saline de Soultz-sous-Forêts tél. 03 88 80 40 42

Ingrédients : 250 g de beurre 250 g de sucre 1 sachet de sucre vanillé 3 œufs 500 g de farine 1/2 paquet de levure le zeste d’un demi-citron La recette : Mélanger le beurre, le sucre et le sucre vanillé. Ajouter les 3 œufs un à un puis le reste des ingrédients. Etaler la pâte, la découper avec des petits moules de formes différentes, puis napper d’un jaune d’œuf. Mettre au four pendant 10 minutes environ sur thermostat 7. C’est tout simple et ça sent bon ! Bonne dégustation !

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

17


L

les sapeurs pompiers prévention. Veiller toujours mieux à la sécurité des personnes et de leurs biens, éviter l’éclosion d’un sinistre comme limiter ses effets auprès de tous… c’est au quotidien que se mesure l’importance de ces “anges gardiens”.

8 au total - d’un vestiaire, de 3 salles de réunion et de formation, d’une salle de crise ainsi qu’une autre réservée à l’exercice physique. Enfin, la troisième tranche de travaux se porte sur la réhabilitation du bâtiment administratif actuel.

Effectif

Les anges gardiens de notre quotidien : les sapeurs-pompiers On les connaît sans les connaître. Et pourtant ils sont omniprésents au nom de leur seule devise ; “Sauver ou Périr”. Chaque jour, les sapeurspompiers sont appelés pour sauver des vies, éteindre des incendies, porter secours aux accidentés de la route. Ils protègent et préservent nos vies, nos biens et notre environnement. Au delà des images d’Epinal, le métier des légendaires “soldats du feu” a profondément changé. Pour un sapeur-pompier, chaque mission est un engagement physique et moral. Durant ces dernières années, les volontaires ont vu leur métier se transformer. Les incendies ne représentent plus en effet que 10 % de leurs interventions. Les nouvelles missions des sapeurspompiers s’articulent autour de la

Le corps des sapeurs-pompiers de Quelques lignes Wissembourg est composé de : d’ Histoire… • 45 pompiers volontaires L’histoire des sapeurs-pompiers • 8 pompiers professionnels remonterait à deux siècles avant notre ère : un certain Ctésibus, • 5 médecins savant d’Alexandrie en Egypte • 5 infirmiers aurait inventé une pompe pour éteindre les incendies. Toutefois, l’existence de cette fameuse pompe Le nouveau centre est contestée par certains. Mais les de secours en cours historiens s’accordent pour affirmer de construction que les Egyptiens et les Grecs orga3000 m2 de surface au sol dont nisaient des rondes de nuit effec1500 m2 réservée aux stationne- tuées par des vigiles. ments des véhicules. Durant le règne d’Auguste, des Cette première phase des travaux cohortes étaient constituées pour s’achèvera en mars prochain. assurer une surveillance en vue de La seconde phase concerne la mise faire appliquer des mesures de à disposition de plusieurs bureaux - prévention. Il faut attendre l’année

813 où Charlemagne prononce une peine d’amende contre l’habitant commandé qui ne fera pas son service de garde de nuit pour voir renaître la volonté de prévention contre l’incendie. Au Moyen-âge les choses évolueront dans ce sens. En 1150, les marchands et artisans

18


doivent être en mesure de fournir chaque soir des hommes pour veiller la nuit. En 1254, sous Saint Louis, on fait déjà la différence entre ce guet et celui du Guet Royal dont les soldats sont entretenus par le Roi. C’est au XVIIe siècle que les moyens de lutte se développent avec l’apparition des premières pompes. En 1716, on dénombre plus de 32 Gardes Pompes à Paris. En 1722, apparaît le premier uniforme. Ce dernier s’alignera sur la tenue militaire en 1792 lorsque la Convention décrètera la réorganisation des Gardes-Pompes de Paris en corps militaire. C’est en 1802 que le terme de “Pompier” est officialisé. En 1811, ces pompiers sont équipés de pompes à bras sur châssis de roues qui seront utilisées jusqu’en 1930. Le 18 septembre 1811, Napoléon ordonne la création d’un Bataillon de ce qu’on appellera désormais “Sapeur-Pompier” puisque, tout comme les Sapeurs du Génie, ils manient la … hache et la pioche.

Sapeurs-pompiers volontaire… pourquoi pas vous ? Devenir sapeur-pompier volontaire, c’est possible dès l’âge de 16 ans (avec autorisation parentale). Pour cela, on s’adresse au corps des sapeurs-pompiers de Wissembourg. Il est exigé un examen médical. Le candidat doit être sportif, disposer de temps en dehors de son travail ou de ses études, jouir de tous ses droits civiques, et suivre une formation de base préalable aux interventions de secours et, enfin, il signera un engagement de 5 ans renouvelable. Renseignements : 03 88 94 05 28

Le Capitaine Joël Siegrist, 33 ans, Chef de Centre “Ce métier nous inclut dans une véritable vocation collective au service du public”. Bernard Riedinger, 46 ans, Lieutenant “Etre sapeur-pompier, c’est avant tout une forme de sacerdoce auquel on associe un grand don de soi et une disponibilité à toute épreuve”.

Tribune de l’opposition… Le double langage du Conseil Général Lors des orientations budgétaires pour 2006, le département annonce une augmentation de 10 % de nos impôts locaux. A en croire son président, 20 % aurait été nécessaire pour boucler correctement les projets “prioritaires” de l’opération “hommes et territoires”. Au regard de la compilation des priorités, on semble déboussolé par le choix des urgences et ce qu’il en restera. A Wissembourg, on a tranché : abandon de la nouvelle école primaire, pourtant annoncée à grand renfort de publicité lors de réunions de quartiers. Sans subvention du Département, avec le seul budget municipal, l’opération ne pouvait se faire. Notre premier vice-président du Conseil Général, Maire de Wissembourg, montrant son allé-

geance à son président, a abdiqué toute prétention sur cette nouvelle école. Pas de locaux neufs, pas de cantine scolaire pour nos enfants du primaire. Le motif évoqué étant de ne pas plomber les finances départementales. Si l’on en croit le président du Conseil Général, le motif d’une telle augmentation de nos impôts locaux vient de la décentralisation, ainsi nous le citons : “l’Etat et le Gouvernement n’ont pas répercuté le transfert financier correspondant”. Il est déplorable que notre président du Conseil Général, également sénateur, soutient ce gouvernement à Pairs et s’en plaint à Strasbourg !

gnies croulent sous les bénéfices), l’augmentation des salaires de nos élus politiques (70 %)… On nous annoncera en fin d’année 2005, que le taux d’inflation ne sera que de 3 %. De qui se moque-t’on ? A quand l’augmentation des salaires et des retraites alignée sur toutes ces augmentations ? Malheureusement, on ne peut que constater qu’il y a un fossé entre nos élus politiques, déconnectés de la réalité économique de leur concitoyens. Heureusement il nous reste le bulletin de vote, pour une justice plus équitable et plus solidaire. Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Double langage ou langue de bois ?

Le groupe écologistes, démocrates et solidaires.

A l’heure de la grande masse des augmentations ; Gaz (30 % en 18 mois), pétrole (dont les compa-

Bordier Serge, Schwartz Norbert, Piquard Jean-Louis et Millot Stéphanie

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

19


s

sécurité Le partage de la route en 12 pratiques A l’usage des automobilistes et des cyclistes… 1. Ensemble partageons la route : respectons-nous les uns les autres La rue, la route sont les lieux publics où s’exerce la liberté fondamentale de déplacement de chacun. Pour que cette coexistence s’exerce dans de bonnes conditions de sociabilité et de sécurité, les usagers ont le devoir du respect mutuel. Automobilistes, cyclistes ou piétons, ont le devoir de s’adapter aux conditions spécifiques de circulation des uns et des autres. Dans toutes les situations, la patience, la tolérance et la courtoisie s’imposent. Automobilistes, respectez les cyclistes ! Ils sont vulnérables ! Redoubler d’attention et réduire la vitesse, deux points incontournables. A vélo, on se déplace plus lentement. On fait plus facilement des écarts en fonction des conditions météorologiques ou de l’état de la chaussée. Le nombre d’accident des personnes non protégées par une carrosserie est en augmentation constante. Cyclistes, soyez indulgents, notamment envers les automobilistes ! Ils n’ont pas toujours conscience de votre situation ; ils peuvent parfois s’impatienter de votre lenteur. Les piétons, usagers encore plus vulnérables que vous, notamment lorsqu’ils traversent la chaussée ou que vous circulez parmi eux ont droit à votre respect.

2. Chacun à sa place, le code de la route est premier ! La vie en communauté sur un espace donné demande des règles, implicites et explicites. Elles organisent les rapports des personnes sur

20

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

cet espace et visent à protéger les plus faibles. Les règles de circulations les plus importantes (celles qui sont pénalement sanctionnées) sont édictées par le code de la route. Leur légitimité : la protection des personnes. Automobilistes, respectez le code de la route pour votre sécurité et pour celle des autres usagers de la route.

le vélo d’un feu jaune ou blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière fonctionnant sur pile ou dynamo, des catadioptres oranges sur les roues et les pédales et un catadioptre rouge à l’arrière, un catadioptre blanc à l’avant.

4. Cyclistes, protégez-vous ! Le port d’un casque peut éviter des traumatismes crâniens en cas de chute. Un écarteur de danger monté sur votre vélo incite les automobilistes à respecter une certaine distance avec vous.

5. Automobilistes, maîtrisez votre vitesse Cyclistes, respectez le code de la route pour votre sécurité et par soucis d’exemplarité. Le respect du code de la route par tous est garante d’une vie plus pacifique.

3. Cyclistes, soyez visibles Portez des vêtements clairs et des accessoires (baudriers, brassards…) fluorescents le jour et réfléchissants la nuit. Votre vélo : un vélo muni d’équipements de qualité en état de fonctionnement : freins, pneus, éclairage conformes à la réglementation. Pour l’éclairage, il convient de doter

Adaptez-la en fonction du lieu traversé, des circonstances climatiques et des usagers rencontrés. Le différentiel de vitesse, l’appréciation des distances sont des moyens qui servent à limiter le nombre d’accidents.

6. Cyclistes, choisissez votre itinéraire et adaptez votre pratique Choisissez les itinéraires qui offrent le plus de sécurité. Les routes à trafic routier important sont à éviter, et la circulation de nuit à limiter. A plusieurs, mettez-vous en file simple en cas de route étroite ou de dépassement par un véhicule.


7. Automobilistes, la nuit, utilisez vos feux de croisement Avant de croiser un cycliste, mettez vos feux de croisement, la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante le jour, comme nous y oblige la réglementation.

8. Cyclistes, positionnez-vous clairement sur la chaussée ! Utilisez les aménagements spécifiques : bande, pistes cyclables. Affirmez clairement vos intentions aux autres usagers. Tendez le bras pour indiquer que vous tournez (surtout à gauche) et assurez-vous d’une juste compréhension de votre intention par les autres usagers. N’empruntez pas les sens interdits et respectez les feux rouges.

9. Cyclistes, fractionnez et protégez les groupes Le groupe doit être limité en nombre, environ 10 personnes et jamais plus de 2 de front.

10. Automobilistes, en doublant un cycliste, respectez les distances de sécurité Elles sont de 1 mètre en agglomération, et de 1,50 mètre hors agglomération.

11. Cyclistes, 12. Automobilistes, prévenez et utilisez votre anticipez les vélo sur les comportements petites distances des autres usagers Vous gagnerez du temps tout en faiEvitez tout changement brusque de direction et prévoyez vos mouvements suffisamment tôt. Circulez le plus près possible du bord droit de la chaussée quand son état le permet, et à 1 mètre du trottoir ou des voitures en stationnement. Vous éviterez les portières qui s’ouvrent ou les automobilistes qui doublent en forçant le passage.

sant de l’exercice physique. Vous contribuerez au respect de l’environnement et surtout, vous comprendrez mieux les difficultés de circulation des cyclistes. En conséquence, en accroissant le nombre de cyclistes, vous sensibiliserez les autres automobilistes à davantage de respect à leur égard.

c

coup de chapeau

Récompenses…

Bravo…

Déclarés meilleurs élèves de leurs classes respectives par l’équipe professorale du Lycée Stanislas à Wissembourg, Adrien Jeaeger, Mickaël Hamann, Samuel Ketterer, Olivier Haas, Joël Muller, Frédéric Loeffler, Antony Kissoun, Régis Landry, Raphaël Roeckel, Jérémie Recher, Nicolas Gusching et Stéphane Lehmann engagés dans le cadre d’une formation professionnelle et technique ont été récompensés par l’Association des chefs d’entreprises de Wissembourg (ACEW).

Albert Cansell 64 ans, directeur général de l’entreprise Schiller à Wissembourg s’est vu remettre la palme du concours Lépine régional de Strasbourg. Il a mis au point le premier défibrillateur de poche du monde.

Grand Prix de la Décapole…

Une nouvelle fois...

Michel-Paul Urban auteur d’un ouvrage étymologique et historique des noms de lieux en Alsace intitulé “Lieux-dits”, s’est vu remettre le Grand Prix de la Décapole par Bernard Pierrat, président de l’Académie en présence de nombreuses personnalités locales et régionales.

Noces de diamant… Tous nos vœux de bonheur aux époux FISCHER Henri, LOHMANN Marcel et BRUNNER Emile. Ils viennent de fêter leurs 60 ans de vie commune.

Après avoir participé à un concours organisé sur le plan européen, Christophe Schimpf 32 ans, boucher au centre-ville, a décroché un prix pour l’une de ses meilleures spécialités ; le boudin noir. En 1995, son père Bernard avait déjà remporté un prix d’excellence.

Décembre 2005

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler

21


c

calendrier des manifestations 2005 DECEMBRE Samedi 3 à 19h TELETHON Salle communale Altenstadt Samedi 3 et dimanche 4 Marché de Noël et animations du temps de l’Avent Wissembourg Veillées et marché de Noël campagnard Hunspach Dimanche 4 à 11 h Marché de Noël Salle polyvalente - Riedseltz Mardi 6 Cortège de St. Nicolas Centre ville - Wissembourg Mardi 6 de 10h à 13h et de 16h à 20h Don du Sang Foyer Sts. Pierre et Paul Wissembourg

Samedi 10 à 20 h Représentation théâtrale Salle polyvalente - Riedseltz Samedi 10 et dimanche 11 Marché de Noël et animations du temps de l’Avent Wissembourg Dimanche 11 à 17 h Concert Eglise St.Jean Wissembourg Dimanche 11 à 12 h Fête de Noël des aînés Salle des Fêtes - Seebach Dimanche 11 Fête de Noël du 3e âge Weiler Mercredi 14 de 8h à 18h Marché des 4 Temps Centre ville à Wissembourg Samedi 17 à 20 h Représentation théâtrale Salle polyvalente - Riedseltz Samedi 17 et dimanche 18 Marché de Noël et animations du temps de l’Avent Wissembourg

22

Dimanche 18 à 17 h Cortège du Hans Trapp “nocturne” Centre ville - Wissembourg Vendredi 23 Défilé de Noël à travers les rues du village organisé par Richesses de Seebach Salle des Fêtes - Seebach Lundi 26 à 13h30 Cross de Noël organisé par le R.A.C.W. Derrière nouveau lycée Wissembourg Lundi 26 Sortie à pied au château du “Hans TRAPP”, organisé par le Comité des Fêtes Départ Place de la Mairie Wissembourg

Samedi 14 à 20 h Représentation théâtrale Salle polyvalente - Riedseltz Samedi 14 et dimanche 15 Exposition avicole organisée par la Sté. Colombophile Salle des Fêtes - Seebach Samedi 21 à 20 h Représentation théâtrale Salle polyvalente - Riedseltz Sam.21/Dim.22 à 20h30 et 15h Concert des Winmügge Relais Culturel - Wissembourg Sam. 28 et Dim. 29 Exposition Avicole - 30e Expo Régionale de lapins avec une participation allemande Foyer Avicole - Wissembourg

2006 JANVIER

Samedi 28 à 20 h 30 Concert d’Hiver Société des Accordéonistes Relais Culturel - Wissembourg Samedi 28 à 20 h Soirée théâtrale – Chorale Ste. Cécile Foyer catholique - Seebach Samedi 28 à 14 h Cours de taille sur jeunes arbres organisé par l’association arboricole du Pays de Wissembourg R.V. devant l’Eglise Bremmelbach Samedi 28 Kesselfleisch organisé par l’US Schleithal Club house - Schleithal Dimanche 29 Championnats d’Alsace de cross-country Gymnase lycée - Wissembourg Dimanche 29 à 11h30 Repas paroissial paroisse de Riedseltz Salle polyvalente - Riedseltz

Dimanche 8 Marche de l’Epiphanie – organisée par l’Union Sportive de Schleithal Schleithal Dimanche 8 à 13h30 Tournoi de belote organisé par le F.C. Rott Club-house - Rott Dimanche 8 Randonnée au Château du Hans Trapp, organisée par l’OT-SI de Wissembourg Le matin R.V. : Office de Tourisme Wissembourg Vendr. 6 au Dim. 10 Tournoi de football en salle organisé par le FC Riedseltz Salle polyvalente - Riedseltz Samedi 7 et dimanche 8 Exposition avicole du Syndicat d’Aviculture de Drachenbronn/Birlenbach Salle des Fêtes - Drachenbronn

Gazette de Wissembourg, d’Altenstadt et de Weiler Décembre 2005

Mardi 31 de 10h à 13h et de 16h à 20h Don du sang Foyer Sts. Pierre et Paul Wissembourg

FEVRIER Dimanche 5 à 12 h Repas des “Cochonnailles”, organisé par le Tennis-club Foyer - Climbach Dimanche 5 à 12 h Couscous organisé par le Skat club de Seebach Salle des Fêtes - Seebach Sam. 4, 11, 18 et 25 à 20 h Soirées théâtrales Chorale Sainte-Cécile Foyer catholique - Seebach Dimanche 5 à 8h30 Buffet petit déjeuner organisé par l'espace jeunes Salle polyvalente - Riedseltz Samedi 11 à 20h30 Concert d’Hiver de l'Harmonie Municipale de Wissembourg Relais Culturel - Wissembourg


DECEMBRE_2005  

la gazette de d’Altenstadt et de Weiler décembre 2005 Bulletin municipal d’informations

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you