__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Le Magazine de la Ville | Février 2020 | www.wingles.fr

ACTUALITÉS

le maire a salué une dernière fois les winglois Suivez l'actualité en direct

#211


SOMMAIRE

ACTUALITÉS : le maire a salué une dernière fois les Winglois P4

ACTUALITÉS : théâtre en 4 actes : du rire et de l'imaginaire P6

ACTUALITÉS : mémoire de la mine : un devoir, une passion

Retour en images

portrait

11

quotidien

15

le coin des assos

12

Agenda

16

3

Actualités Tout comprendre des élections municipales en exposition

5

Des vacances sportives en février

5

Le plastique n'est plus aussi fantastique

8

Le centre médico-sportif n'existe plus

8

Tous les goûts sont dans la nature et au salon ARTENA

9

ÉDITEUR Mairie de Wingles | 26, rue Jules Guesde - BP 60065 | 62410 Wingles | Représentée par Maryse Loup DIRECTRICE DE LA PUBLICATION Maryse Loup RÉDACTION - CONCEPTION Service Communication IMPRESSION L’Artésienne - Liévin

2

| Février 2020 |


RETOUR IMAGES

Les Winglois peuvent être fiers de leur élan de générosité à l’occasion du Téléthon les 6 et 7 décembre. Près de 5645€ ont été récoltés en faveur de la lutte contre les maladies génétiques rares.

Le père Noël s’est trompé de jour ! Il est venu en avance à Wingles pour rendre visite aux enfants. Dans chaque école ou au restaurant scolaire, l’homme le plus attendu de l’année a distribué des premiers cadeaux avant de revenir le 24 au soir.

L’harmonie municipale a investi l’église SaintVaast pour son traditionnel concert de Noël le 21 décembre.

Le 23 janvier, Maryse Loup a rencontré les élèves du collège Blum pour leur expliquer la fonction de maire.

La CARSAT a remis un prix à l'association VMPW lors du concours "retraite et bénévolat".

Les habitants ont joué le jeu du recyclage en disposant leurs sapins de Noël usés dans l'espace attribué par les services techniques

3


ACTUALITÉS

Le maire a salué une dernière fois les Winglois Oublier les mauvais moments et retenir surtout les avancées réalisées au profit des habitants de sa commune qu’elle aime tant. Maryse Loup a formulé ses derniers vœux aux Winglois lors d’une cérémonie placée sous le signe de la culture et des émotions le 17 janvier. A la salle Gustave Berthe, sous une salve d’applaudissements, Maryse Loup a quitté une dernière fois le pupitre tenu pendant 6 ans avec beaucoup d’émotion et la satisfaction du devoir accompli : «  Je souhaite vous dire à quel point il est satisfaisant, enrichissant, passionnant de mettre sa vie entre parenthèses et de travailler pour une ville et ses habitants, d’améliorer leur quotidien, leur cadre de vie, de résoudre certains de leurs problèmes, de les rencontrer et d’échanger avec eux tout simplement. […] La maison est propre, le budget est sain et se porte bien voire très bien ».

4

| Février 2020 |

Un spectacle avec les habitants Près de 400 personnes ont assisté à la cérémonie des vœux du maire mais pas seulement. En effet, très attachée aux vertus de la culture, la première magistrate a invité les ballets du Nord à se produire sur la scène pour interpréter de la danse contemporaine sur le thème symbolique de l’oubli. Le spectacle a pris une autre dimension lorsque 12 Wingloises complices ont investi la scène. Leur chorégraphie a éveillé la curiosité, réveillé les émotions et suscité l’admiration du public. Ce moment d’enchantement illustre ainsi les propos liminaires du discours de Maryse Loup : «  Nulle part, mieux que dans la culture et ses moments d’émotion partagée, ne bat le cœur commun du vivre ensemble. La culture, c’est ce qui fait société, ce qui nous rassemble ».


ÎÎ Les personnes âgées de plus de 17 ans ont la possibilité de suivre un stage BAFA « base  » organisé du 23 février au 1er mars 2020 par la Mission Jeunesse et l’association Familles rurales. Cette formation en demi-pension se déroulera au complexe sportif Michel Bernard. Tarif : 420€. Renseignements au 06 87 00 13 56 ou au PIJ. ÎÎ Les inscriptions au Printemps des aînés se poursuivent jusqu’au 14 février 2020 inclus. Cette manifestation est réservée aux seniors de 70 ans et plus. Ils peuvent se rendre au CCAS munis du livret de famille et/ou de la carte d’identité pour prendre part à cette chaleureuse manifestation prévue le 1er mars 2020 à la salle Gustave Berthe. Infos au 03.21.40.82.03. ÎÎ Calendrier des encombrants dans votre rue, une adresse internet pour vérifier : https://dechets-infoservices.agglo-lenslievin.fr/collecte ÎÎ A l’occasion la journée nationale de l'audition,

Tout comprendre des élections municipales en exposition Les 15 et 22 mars 2020, les citoyens winglois choisiront une nouvelle équipe municipale avec à sa tête un maire élu pour un mandat de 6 ans. Mais au fait, pour quoi vote-t-on ? Une exposition* sur le sujet se tiendra à l’accueil de la mairie du 5 au 21 février aux horaires habituels d’ouverture de l’établissement public. Définition d’une collectivité territoriale, pouvoir du maire, déroulement d’une élection, etc., sont quelques thèmes abordés pour mieux comprendre les enjeux électoraux. Cette exposition a également été mise à disposition du collège et des lycées de Wingles.

le CCAS organise en partenariat avec la CARMI/ FILIERIS une demi-journée de dépistage prévue

*Exposition organisée par les Points Information Jeunesse de Wingles,

le jeudi 5 mars matin. Prise de rendez-vous au

Harnes, Beuvry, Saint-Pol sur Ternoise, Avion, Courrières, Vendin-le-Vieil et du

03.21.40.82.03. Places limitées .

PIJ de la mission locale de l’Artois.

ÎÎ Le service culturel organise un stage de musique gratuit du 17 au 21 février. Plusieurs ateliers sont organisés : de l’éveil musical pour les 5-8 ans, du chant pour les 9-14 ans et de la percussion et fabrication d’instruments pour les 9-15 ans. Une représentation aura lieu le 21 février à 18h à la salle des Baladins. Inscriptions au service culturel avant le 7 février 2020.

Des vacances sportives en février Pour les vacances de février, les Éducateurs Sportifs Municipaux proposent des activités multisports pour les enfants âgés de 6 à 12 ans. Pour cela, il suffit de s'inscrire, moyennant une cotisation annuelle "Atout Sports" (25/26€ pour les Winglois). Cette adhésion permet également d’accéder aux activités périscolaires des mardis et jeudis de 16h45 à 17h45 en dehors des vacances scolaires. Infos au 03.2174.61.30. de 9h15 à 10h30

de 10h30 à 11h45

de 13h45 à 15h

de 15h à 16h15

9/12 ans

6/8 ans

9/12 ans

6/8 ans

Lundi 17/02

Escalade et Badminton

Handball et Tir à l'arc

Mardi 18/02

_

Tennis de table et Futsal

Mercredi 19/02

_

Tennis et Basket

Jeudi 20/03

_

Gymnastique

Athlètisme et Danse

Escalade et Tennis

Vendredi 21/02 Lundi 24/02

Gymnastique et Badminton

Basket et Tennis

Mardi 25/02

_

Tir à l'arc et Futsal

Mercredi 26/02

_

Ping pong et Tennis

Jeudi 27/03

_

Gymnastique

Escalade et Tennis

Badminton et Basket

Vendredi 28/02

5


Théâtre en 4 actes : du rire et de l’imaginaire C’est déjà la quatrième édition du festival consacré aux arts théâtraux. En mars/avril, la salle des Baladins accueille des spectacles accessibles à tous : Comédie, classique revisité, marionnettes et pièce en patois sont au programme du théâtre en 4 actes.

Ils s’aiment – Compagnie Calligramme

Freaks, le cirque de Monsieur Finsky – Compagnie Lutka

Samedi 7 mars à 20h30

Samedi 14 mars à 20h30

Duo comique et romantique

Spectacle de marionnettes A partir de 10 ans

Ils se marièrent... et eurent beaucoup d'ennuis ! En même temps, si tout se passait bien, ce serait beaucoup moins drôle ! De révélations en réconciliations, de permis de conduire en conduites pas permises, Sophie et Nico nous donnent à voir tous les bons et les mauvais côtés de leur vie maritale. C’est tout simplement l’histoire d’un couple ordinaire que l’on aime à observer, tant il nous ressemble parfois. Et puis ce qu'il y a de bien dans leurs disputes... c'est qu'après, ils se réconcilient et sont en pleine forme... pour se re-disputer ! Sophie Solazzo et Nico Antonio de la Compagnie Théâtrale Calligramme de Provin n'ont pas résisté à l'envie de reprendre cette comédie culte écrite par Pierre Palmade et Muriel Robin. 20 ans après sa création, cette pièce est toujours aussi drôle, et encore plus quand on l'assaisonne avec un soupçon de références à notre ch'tite région! Ils s'aiment, une comédie aussi décapante que surprenante à redécouvrir d'urgence !

6

| Février 2020 |

Mesdames et Messieurs ! Approchez ! Approchez ! Entrez dans le monde étrange et mystérieux du cirque de Monsieur Finsky. Sous les lumières du chapiteau, la femme à barbe va vous séduire, les sœurs siamoises vous amuser, l’homme tronc vous intriguer... Mais dans l’ombre des coulisses les trouverez-vous si attrayants ? Une fois les projecteurs éteints et les rideaux clos, l’envers du décor vous offre un tout autre spectacle !


Samedi 21 mars à 20h30

Quo qui s’passe al Sinse Nini ? – Compagnie la Mauvaise troupe d'Awoingt

Comédie

Samedi 4 avril à 20h30

Aujourd’hui c’est fourberies – Compagnie La belle histoire

Sketchs patoisants

Scaparelle et Toinine, mari et femme, sont au service de Gorgonte, père de Marianne et Doridas. Quand Scaparelle est mis à la porte avec fracas, les époux décident de se venger en empêchant par tous les moyens, des plus fous aux plus absurdes, Doridas de conquérir les femmes qu’il désire. De plus, avant de fuir, ils voleront l’argent de l’avaricieux Gorgonte. Touchés par la sincérité de Marianne, ils l’aideront à épouser celui qu’elle aime…  Un tréteau, des comédiens, et un assemblage de scènes les plus connues de l'œuvre de Molière... «Aujourd'hui c'est Fourberies», se présente comme une  "pièce-puzzle" qui se pulvérise matériellement au départ de l’action. A travers la langue du XVIIe siècle, on retrouve les conflits sociaux et intergénérationnels de l’époque de Molière dans une pièce si fidèle au style de Poquelin qu’on pourrait se demander si elle n’est pas un inédit retrouvé dans une malle poussiéreuse…

Au cœur d'une ferme du Nord, Nini, fermière de choc, tente désespérement de mener à bien toutes les activités de la ferme, sans soutien de son mari alcoolique, qui finit par partir. Eugénie doit aussi s'occuper de son vieux père Gaston, peu raisonnable. Ce dernier lui donne également du fil à retordre ! "C'est en patois de ch'Nord ..... Enfin, pas tout sinon j'ne comprin rin".

7


Le plastique n’est plus aussi fantastique Depuis le 1er janvier 2020, certains produits en plastique et à usage unique sont interdits dans le commerce : les bâtonnets de coton-tige, les couverts (fourchettes, couteaux, cuillères, baguettes), les assiettes, les pailles, les touillettes à café, etc. Pour vous aider à changer vos habitudes, voici quelques alternatives plus respectueuses de l’environnement. 1 – Consommer l’eau du robinet en utilisant une carafe en verre plutôt que les bouteilles en plastique 2 – Prendre une paille en inox, en bambou, en pâte type bucatini ou perciatelli 3 – Manger des produits issus du vrac 4 - Un tissu enduit de cire pour remplacer le film plastique 5 – Utiliser une brosse à dent en bois 6 – Utiliser un coton tige en bambou, en silicone ou un mimikaki (cure oreille en inox) 7 – Essayer une cup menstruelle plutôt que tampon et serviette hygiénique 8 – Se raser avec un rasoir non jetable

Le Centre médico-sportif n’existe plus Assurer un suivi du sportif tout au long de l’année pour mieux le protéger. C’était la mission principale du CMS aujourd’hui dissolu. En effet, l’association, créée en 1990 et présidée par Marcel Motuelle ces dix dernières années, souffrait d’une baisse des moyens, d’un besoin de bénévoles accru et surtout d’un manque de fréquentation important depuis quelques années. « C’était un travail lourd. Il fallait prendre des rendezvous, s’assurer que les sportifs viennent pour éviter le déplacement inutile du médecin, etc. Pour y parvenir, il fallait une volonté partagée par les associations qui finalement s’est étiolée », regrette Marcel Motuelle.

Une aide pour les associations caritatives wingloises Pour dissoudre une association, la loi prévoit également la redistribution de l’argent disponible sur le compte associatif vers des œuvres caritatives. Dans ce sens, le CMS a ainsi partagé l’épargne restante entre le CCAS, AOLW et le Réseau d’aide et de solidarité. « Nous avons donné plus à cette dernière car il y avait une urgence. Cela a permis d’acheter de nouvelles étagères plus robustes et de remplacer un congélateur défectueux », explique l’ex-président qui a tenu à remercier l’ensemble des bénévoles et le médecin Isabelle Krawczyk pour leur dévouement.

Cette décision frustrante mais inévitable doit interroger d’une manière plus élargie sur la sécurité des jeunes sportifs. En effet, une mesure facilitant l’inscription d’un enfant à une pratique sportive sera proposée à nouveau en 2020 (la mesure prévue dans la loi de financement de la Sécurité Sociale a été refusée dans un premier temps par le conseil constitutionnel). Elle prévoit de remplacer le certificat médical par une simple attestation sur l’honneur des parents affirmant le suivi médical d’un mineur, à l’exception des sports considérés risqués (rugby, plongée, boxe…)

8

| Février 2020 |


Tous les goûts sont dans la nature et au salon ARTENA Le salon ARTENA, dédié à l’artisanat, le terroir et la nature, aura lieu les 7 et 8 mars au complexe sportif Michel Bernard. Cette édition 2020 met en avant les petits gestes du quotidien qui préservent l’environnement et le cadre de vie des hommes. Elle met aussi à l’honneur les plaisirs culinaires qui font la renommée de notre région. Si la nature fait bien les choses, l’Homme a tendance à les défaire. Aussi, il est important de mettre en lumière les initiatives qui prennent soin de ce qu’elle nous offre. Le Salon ARTENA invite cette année près de 50 exposants désireux de montrer un savoir-faire Made in Ch’tis. De l'environnement accessible à tous Cette huitième édition consacre un large volet à l’écocitoyenneté. Il sera question tout simplement d’agir à l'échelle individuelle en appliquant tous les petits gestes en faveur de son environnement proche. On parle ici notamment de réemploi, de recyclage, et même de limitation de déchets. Les services techniques exposeront, par exemple, des objets en bois de récupération. Ils seront à remporter grâce à une tombola.

Des activités familiales Bien évidemment, les animaux de la ferme, adorés des enfants, seront toujours aussi présents. Les curieux et courageux pourront aussi traire une chèvre et découvrir le cycle du lait du pis jusqu’au bol, histoire de se connecter à la réalité agricole. En parlant de connexion, le public pourra découvrir des composteurs 3.0, directement reliés aux smartphones ! Enfin, les producteurs locaux iront à la rencontre des visiteurs pour organiser des petites dégustations de chocolat et autres gourmandises qui réveillent les papilles ! Informations pratiques Les 7 et 8 mars à partir de 10h jusqu’à 19h le samedi et 18h le dimanche. Complexe sportif Michel Bernard 19 rue André Pezé à Wingles Entrée gratuite

9


Mémoire de la mine : un devoir, une passion « Je regrette d’être parti de la mine » dit l’un ; « je suis soulagé de l’avoir quitté » dit l’autre. Pas toujours d’accord sur leur vécu respectif, les deux amis, JeanMichel Bel Hadj et Marcel Motuelle, s’accordent néanmoins sur l’importance de transmettre aux plus jeunes générations l’histoire de la mine dans la région. Depuis un an, ces passionnés, accompagnés d’un collectif de bénévoles*, vont à la rencontre des écoliers pour témoigner des conditions de vie et de travail dans les fosses. Après l’établissement Sophie Berthelot en 2018, ce sont les élèves de l’école Ferry qui ont écouté les propos des anciens mineurs la veille de la Sainte-Barbe  : « nous sommes bien reçus par les directeurs d’école qui comprennent notre démarche », remercie Jean-Michel. « Les enfants sont très réceptifs. Ils posent énormément de questions et réagissent aux photos et vidéos projetées  », se réjouit Marcel. La compagnie a ensuite rendu visite aux personnes âgées de la Résidence Autonomie, bien au fait de cette période marquante. De toutes les manifestations Depuis 2012 et la reconnaissance internationale attribuée par l’UNESCO le patrimoine, longtemps ignoré voire rejeté, vit une renaissance. «  Il faut comprendre et ne pas oublier que ce métier a permis de relever la France. Nous sommes donc fiers d’y avoir contribué quelques années. Même si nous avons pris des chemins différents pour diverses raisons, nous conservons beaucoup d’admiration et de respect pour nos copains mineurs, partis pour la plupart trop tôt. C’est pourquoi nous nous faisons un devoir de participer à toutes les manifestations qui valorisent notre patrimoine », expliquent Jean-Michel et Marcel. Il était difficile en effet de ne pas remarquer ces fidèles de la Route du Louvre lorsque le marathon traversait la commune  : l’un marchait en tenue de mineur, l’autre proposait très

10

| Février 2020 |

sympathiquement une séance photographique avec un décor de la mine. Ils étaient aussi présents le 10 mars 2019 pour inaugurer les totems du bassin minier sur la commune. Comme le chantait Pierre Bachelet : Ils étaient de la fosse, comme on est d'un pays / Ils aimaient leur métier comme on aime un pays. *Ont participé  : Cécile Richard, Jacqueline Lesne, Jacqueline et Marcel Motuelle, Gino Tomasi, Jean-Michel Bel Hadj

Parmi les derniers témoins

Ils sont de moins en moins nombreux à pouvoir raconter leur histoire. Jean-Michel Bel Hadj a travaillé 5 ans dans les mines entre 1965 et 1970. Il a débuté à la fosse 2 bis d’Hénin Liétard puis à la fosse 9 de Roost-Warendin et enfin à la fosse 10 de Leforest. A son retour du service militaire, il a intégré une entreprise en tant que soudeur. Il regretta longtemps l’esprit de camaraderie et l’organisation des Houillères qui permettait d’avoir un toit et une ascension sociale régulière. Marcel Motuelle, lui, a travaillé entre 1959 et 1962 à la fosse de Liévin. « Soit tu casses du charbon à la mine, soit tu casses ta pipe en Algérie ». Finalement, Marcel a connu les deux enfers. Il a néanmoins pu intégrer une usine de Verrerie à Cambrai pour échapper à ce destin promis à de nombreux hommes. «  J’ai ressenti un chagrin énorme de laisser mes collègues mais pas de partir. J’avais conscience du danger du métier  : difficulté de respirer, fatigue importante etc. J’ai eu la chance de m’en sortir contrairement à beaucoup ».


Marine Fourniez, une résistante oubliée De sa maladie, elle en a fait une force pour la France. Marine Fourniez est décédée le 15 mars 1947 à l’âge de 26 ans dans un relatif anonymat. Et pourtant, entre janvier 1943 et le 2 septembre 1944 jour de la Libération de Wingles, celle qu’on surnommait « Agnès », a joué un rôle important dans la Résistance. Le 12 février, jour de son 99ème anniversaire, une cérémonie lui rendra hommage. Le devoir de mémoire est bien présent dans l’esprit de Maxence Druelle. Cet adolescent de 15 ans, passionné d’histoire, se bat pour honorer le souvenir de sa grand tante Marine Fourniez. «  Je suis venu rencontrer le maire de Wingles car ma tante était résistante et elle est tombée dans l’oubli. J’aimerais qu’elle obtienne la reconnaissance qu’elle n’a pas eu de son vivant  ». Le jeune homme a ainsi présenté un dossier documenté complet attestant du parcours et du rôle de Marine au sein de la Résistance. Du courage face au danger Née le 12 février 1921 à Labuissière, Marine est l’ainée d’une famille de 4 enfants. Rapidement, elle s’installe au 13 rue X à Wingles (actuellement rue Allendé). Marine est ouvrière à la chaine à l’usine d’hydrocarbure de la ville. Malheureusement, elle subit un accident lourd de conséquence. En

effet, une mauvaise manipulation entraine un dommage irréversible à la tête puisqu’elle développe un mal incurable. Se sachant condamnée, n’ayant ni mari, ni enfant, la Wingloise décide d’entrer dans la Résistance en janvier 1943. Dans la clandestinité, Marine s’appelle désormais « Agnès ». Elle porte le matricule 162 section 3, secteur 2 au sein des Francs-tireurs et partisans français. Ell intègre également la FFI et les milices du Pas-de-Calais. « Sa mission consistait à transporter des lettres, des ordres, des tracts, des journaux et même des armes, des grenades et de la dynamite  », explique Maxence. A plusieurs reprises, l’agent de liaison manque de se faire repérer par l’armée allemande. « Une fois la Gestapo a suivi ma tante jusqu’à son domicile. Heureusement, elle s’en est rendu compte. Avec l’aide de son père, ils ont pu dissimuler à temps les armes

contenues dans la valise, dans la cheminée. Les soldats ont fouillé la maison de fond en comble sans jamais les trouver. Sans quoi, toute la famille aurait été exécutée », poursuit le jeune homme. Longtemps traquée durant ses nombreuses liaisons Lens-Wingles et Billy-Berclau, Agnès n’a jamais été attrapée. Seule la maladie finira par l’emporter le 15 mars 1947. Malgré les nombreuses preuves de sa bravoure, Marine Fourniez n’a jamais obtenu de médaille, ni de carte de combattant ou de Titre de Reconnaissance de la Nation. Touchés par cette histoire, André Kuchinski, maire d’Hulluch ville de résidence de Maxence et Maryse Loup, maire de Wingles, se rendront sur la tombe de Marine au cimetière de Wingles le 12 février à 15h, jour de son anniversaire. Cet hommage permet ainsi de rallumer la flamme du souvenir de la courageuse résistante.

Appel à témoin pour un travail de recherche sur des soldats polonais

Que sont devenus les soldats polonais démobilisés en 1945 à Calais et arrivés pour certains à Wingles en 1947 ? Ces militaires appelés « Anders » et « Poland » font l’objet d’un travail de recherche à l’Université de Lille par deux investigateurs retraités. « Ces soldats, qui n’avaient pas de famille en France, ne sont pourtant pas rentrés en Pologne, car ils étaient originaires des territoires de l’est du pays, annexés par Staline en 1945. Nous avons trouvé une trace de ces soldats à Wingles. Ils vivaient dans des baraquements rue Raoul Briquet », avance Michel Leclerc et Gérard Biskupski. Pour leur travail de mémoire, les deux historiens souhaitent accroître leurs connaissances sur le parcours de ces militaires polonais. « Nous sommes intéressés par des témoignages de descendants de ces soldats « Anders » ou « Poland », mais aussi par des documents que pourraient encore détenir les familles : des fiches individuelles ou contrats d’embauche aux Houillères ou dans d’autres industries, des documents militaires de l’armée polonaise…, des photos, des documents délivrés par les autorités françaises lors de l’arrivée à Calais ou à Lille », expliquent-ils. Pour les aider, vous pouvez prendre contact avec M. Delattre du Comité Historique et Généalogique de Wingles : geneawingloise@laposte.net ou en prenant contact auprès de Michel Leclerc au 0614292160 ou de Gérard Biskupski au 0622776614

11


LE COIN DES ASSOS

Louis Wattrelot, champion du monde de Yoseikan Budo Monter sur la plus haute marche d’un podium mondial, écouter la Marseillaise, obtenir une médaille d’or procurent une immense fierté pour un sportif et son entourage. Louis Wattrelot et son club de Yoseikan Budo de Wingles ont goûté à ce sentiment extraordinaire. Le 7 décembre, au stade Coubertin de Paris, ce jeune garçon de 16 ans a obtenu le titre mondial dans la catégorie junior – de 90 kg. « C’était ma première participation. Il y avait mes parents, ma sœur, mon entraîneur Gilbert. J’étais très heureux de partager cette réussite avec eux ». Le travail paye A la porte Saint-Cloud, plus de trente pays se sont réunis pour pratiquer la discipline fondée par Hiroo Mochizuki : « nous sommes arrivés le matin. J’ai effectué une pesée à midi avant la présentation des sportifs. Ce sport progresse mais nous n’étions pas beaucoup dans ma catégorie. J’ai donc combattu contre deux adversaires. Malgré une blessure à la cuisse, j’ai eu le

12

| Février 2020 |

plaisir de remporter la compétition ». Cette récompense valorise le travail entrepris par Louis depuis près de neuf ans. « J’ai commencé à l’âge de sept ans. Je cherchais un sport pour bouger. J’ai fait un essai et j’ai beaucoup apprécié la diversité du Yoseikan Budo. Il y a du sol, on joue des pieds, des mains, on a une arme (bâton recouvert de mousse) et il y a toute une gestuelle permise grâce au kata, base du Yoseikan Budo », explique le sportif. Pas seulement une compétition Cet art martial valorise l’esprit compétitif mais ce n’est pas une fin en soi. Il valide simplement

les progrès réalisés par l’athlète. D’ailleurs, avant l’âge de 16 ans, il est plus question d’apprentissage sous forme de jeux éducatifs, de développement psychomoteur puis, pour les adolescents, de construction physique, sociale et l’acquisition de valeurs morales. Dans ce sens, Louis a pour objectif de passer un premier examen appelé "Dan" pour valider son expérience acquise auprès de ses entraîneurs du club winglois. Le Yoseikan Budoka participera ensuite au championnat de France les 11 et 12 avril à Ceyrat dans la peau du nouveau champion du monde de la discipline !


Votre collectivité s’engage avec Citeo pour le tri et le recyclage.

Un doute, une question sur le tri ? #SUIVEZMOI 0 800 596 000

SUR CONSIGNESDETRI.FR

13 1

18/08/15 16:55


14

| Février 2020 |


Anniversaires de la RĂŠsidence Autonomie ĂŽ

En novembre : Christiane Haverlant, Marie Martin, Marie Pazgrat, Jacqueline durot et Julia sĂŠgard (abs).

15


Le 2/02

Salle Gustave Berthe

Loto, par Miss Deudeuch62 Complexe sportif Michel Bernard

Les 7 et 9/02

Salle Gustave Berthe

Loto, par l'ACLW

Le 6/03

18h - Mairie

Conseil Municipal

Les 7 et 8/03

10h - Complexe sportif Michel Bernard

Salon Artena

Concours de danse, par Génération Danse

Le 7/03

20h30 - Salle des Baladins

Théâtre en 4 actes : "ils s'aiment" par la compagnie Calligramme

Le 15/03 1er tour des élections municipales

Le 18/03

Les 21 et 22/03

Le 21/03

Loto, par VTT Pyramides passion

Théâtre en 4 actes : "aujourd'hui c'est fourberies" par la compagnie la Belle Histoire

Le 22/03 2ème tour des élections municipales

Le 14/03

20h30 - Salle des Baladins

Théâtre en 4 actes : "Freaks" par la compagnie Lutka

Salle Leclerc

Don du sang, par l'EFS

Salle Gustave Berthe

Repas dansant, par Génération Danse

Le 19/03

Monument aux morts

Commémoration du cessez-le-feu de la Guerre d'Algérie

Le 28/03

Salle des Baladins

Concert de Saint-Patrick, par l'harmonie municipale

Salle Gustave Berthe

20h30 - Salle des Baladins

Profile for Ville de Wingles

Wingles Action n°211 - Février 2020  

Wingles Action n°211 - Février 2020  

Profile for wingles
Advertisement