__MAIN_TEXT__

Page 1

Le Magazine de la Ville | Décembre 2019 | www.wingles.fr

RETOUR EN IMAGES

le marché de noËl a lancé les festivités de fin d'année Suivez l'actualité en direct

#210


SOMMAIRE Par souci de neutralité en période pré-électorale, les rubriques "Mot du Maire" et "Tribunes" sont suspendues.

ACTUALITÉS : Le tri bientôt un jeu d'enfant p13

COIN DES ASSOS : Wingles, prêt à décoller avec Thomas Pesquet p15

HOTLINE : Comment se prémunir des maladies hivernales ? p18

Retour en images

4

mon petit commerce

Quotidien

19

wingles se construit

9

La P'tite Lady, nouvelle adresse mode

Agenda

20

Des travaux de signalisation pour la sécurité de tous

portrait de winglois

La salle Berthe rénovée Episode neigeux : Qui fait quoi ?

Actualités

François Claisse, la gendarmerie à vie

17

HOTLINE

18

Le Printemps des Ainés change de date 10 Andalousie, pays d'amour En hiver, prenez soin de votre chaudière

10 11

Que faut-il faire ou ne pas faire en cas de grand froid ? 12 Un Noël sans déchet

12

Encombrants : un coût inutile

14

ÉDITEUR Mairie de Wingles | 26, rue Jules Guesde - BP 60065 | 62410 Wingles | Représentée par Maryse Loup DIRECTRICE DE LA PUBLICATION Maryse Loup RÉDACTION - CONCEPTION Service Communication IMPRESSION L’Artésienne - Liévin

2

| Décembre 2019 |

16


3


RETOUR EN IMAGES

Le Foxy Festival a ouvert sa scène à deux soirées 100% rock à la salle des Baladins. Le vendredi 4 octobre, le public est venu vibrer aux sons de 4 groupes metal. Le lendemain des tributes de Queen, AC/DC et Scorpion ont attiré près de 400 spectateurs.

4

| Décembre 2019 |


Le militant écologiste, Jérémie Pichon a donné une conférence sur le zéro déchet à la salle des Baladins le 9 novembre.

Félicitations aux écoliers winglois pour leur détermination à aller jusqu'au bout d'eux-mêmes lors du Cross des écoles organisé le 15 octobre au complexe sportif Michel Bernard.

Journée commémorative du 11 novembre 1918 en souvenir des victimes de la Grande Guerre.

Les séniors ont beaucoup apprécié le spectacle offert par le CCAS en clôture de la Semaine Bleue à la salle Gustave Berthe le 20 octobre.

La salle des Baladins a affiché complet le 12 octobre pour le concours de chant, organisé par l'association ACLW en partenariat avec Radio+.

5


RETOUR EN IMAGES

Les services de la Ville et le CCAS ont organisé trois événements pour soutenir le mouvement octobre rose. Une randonnée, une pièce de théâtre d'intervention et un stand en mairie ont sensibilisé le public sur la lutte contre le cancer du sein.

Durant la Toussaint, la compagnie La Belle Histoire a proposé du théâtre d'intervention sur les dangers de l'internet auprès des adolescents du CAJ. Les comédiens sont aussi intervenus auprès des séniors le 21 novembre à la salle Leclerc sur la thématique Alzheimer.

L'association VMPW a tenu sa bourse d'objets militaires à la salle Gustave Berthe le 24 novembre. Coup de chapeau également à l'association qui a reçu un prix dans le cadre du concours "Retraite et bénévolat", organisé par la Carsat. En effet, les retraités licenciés de VMPW interviennent régulièrement auprès des scolaires pour transmettre un témoignage vivant de notre histoire. Les enfants des ateliers arts plastiques ont profité des vacances de la Toussaint pour créer un petit théâtre en bois japonais appelé "Butaï".

Après-midi dansant organisé par l'association Danse et Plaisir le 27 octobre à la salle Gustave Berthe.

Les petits champions de l'Ecole Municipale des Sports ont profité des vacances de la Toussaint pour découvrir la boxe !

6

| Décembre 2019 |


Vernissage de l'exposition annuelle de l'association du Groupement des Artistes Indépendants de Wingles.

Pour la deuxième année consécutive, Pôle Emploi a organisé ses Polympiades en octobre au complexe sportif. Il s'agit d'une journée où demandeurs d'emploi et recruteurs se rencontrent sur le terrain du handisport. Un bon moyen de découvrir des qualités humaines qui ne figurent pas sur un CV.

Les associations se sont réunie au complexe sportif Michel Bernard le 28 septembre pour proposer aux visiteurs une multitude d'activités pour la rentrée.

Concert de l'Harmonie municipale lors de la messe de Sainte-Cécile le 23 novembre à l'église Saint-Vaast.

La Police Municipale a effectué un contrôle des vélos le 21 novembre au collège Léon Blum. Cette opération doit sensibiliser les parents sur les principales anomalies rencontrées : absence de dispositif réfléchissant dans les roues et latéraux, d'éclairage à l'avant et à l'arrière , de casque de protection.

7


RETOUR EN IMAGES

Du 28 novembre au 1er décembre, les Winglois ont profité d'un marché de Noël animé grâce à la participation des artisants, des associations et du Père Noël. Sur la place Jean-Jaurès, les enfants ont écouté attentivement des histoires de Noël sous une yourte. Grâce à la présence d'une piste de luge et d'une patinoire synthétique, ils ont aussi profité des plaisirs de la glisse avant de déguster une délicieuse barbe à papa et autres confiseries.

Le salon du livre jeunesse "Lire Délivre" a attiré de nombreuses familles à la salle des Baladins le 30 novembre. Durant la matinée, les visiteurs ont participé à différents ateliers, rencontré des auteurs et assisté à un spectacle pour enfant.

Le service culturel a organisé le 20 novembre à la salle des Baladins une journée sur la revalorisation des matières intitulée "Green Day".

8

| Décembre 2019 |


WINGLES SE CONSTRUIT

Des travaux de signalisation pour la sécurité de tous En novembre, la société "Signature" est intervenue pour des travaux de rénovations et créations de marquage de signalisation dans plusieurs rues wingloises (délimitation des places de stationnement, création de places PMR, créations ou rénovations de passages piétons respectant les normes accessibilité. Elles ont notamment modifié dans certains cas les règles de circulation. C'est le cas de la rue Casimir Beugnet et l'instauration de deux panneaux stop

pour casser l'effet de vitesse des véhicules. La rue du 11 novembre est passée en sens unique pour fluidifier la circulation sur une rue particulièrement étroite et fréquentée par les familles provenant de l'école Suzanne Blin. L'ensemble des aménagements a été acté en juillet lors de la dernière commission de circulation. Cette dernière s'est notamment appuyée sur des enquêtes de proximité effectuées par la Police Municipale.

La salle Berthe rénovée En octobre, les séniors ont été les premiers à découvrir les rénovations intérieures de la salle Gustave Berthe à l'occasion de la Fête des anciens : sol, WC, bar, menuiseries, peinture, cuisine ont donné du confort aux nombreux utilisateurs de la salle.

Ça se termine... - Le hall d'accueil et l'escalier de la salle des Baladins va bénéficier d'une rénovation des peintures et de l'éclairage. - L'horloge de l'éclairage public a rencontré un problème de synchronisation. Des travaux seront entrepris pour la synchroniser à dsitance. - La démolition de l'ancien IME

photo de la salle Berthe

Episode neigeux : Qui fait quoi ? Les premières gelées sont rapidement tombées en novembre sur la commune et certains prédisent un hiver rigoureux. Néanmoins, la Ville est prête à réagir. En effet, près de 20 tonnes de sel sont déjà stockées au Centre Technique Municipal pour faire face aux éventuels épisodes neigeux. Le sel ne sera efficace qu'en cas de passage intensif des véhicules sur la route. C'est pourquoi, une nouvelle lame de déneigement et une trémie de salage posée sur le tracteur complètent le dispositif de lutte contre la neige. Pour rappel, le plan de déneigement prévoit un passage prioritaire sur les grands axes de la commune ainsi que les écoles et bâtiments publics. Dans un deuxième temps, des axes secondaires seront privilégiés. Enfin, il est de la responsabilité de chaque habitant de déneiger sa partie de trottoir.

9


ACTUALITÉS ÎÎ Un stage de perfectionnement BAFA sur la thématique Petite enfance et journée à thèmes, en partenariat avec Familles rurales, aura lieu au complexe sportif du 26 au 31 décembre 2019. Tarif : 360€ en demi-pension. Informations au PIJ ou par téléphone au 06.87.00.13.56. ÎÎ Les familles dont un membre est

Le Printemps des Aînés change de date Voter ou danser, pas besoin de choisir ! Le Printemps des aînés sera avancé au dimanche 1er mars en raison de la tenue des élections municipales.

hospitalisé pendant la période de Noël dans un établissement autre que le Centre Hospitalier de Lens sont priées de se faire connaître au C.C.A.S pour bénéficier d'un colis de Noël. Vous munir d’un avis de situation avant le 29 décembre 2019. ÎÎ En achetant vos plants avec Plantons

Destiné uniquement aux seniors winglois de 70 ans et plus, l'événement ouvre ses inscriptions au CCAS à partir du 20 janvier jusqu'au au 14 février 2020 inclus. La présentationdu livret de famille et/ou la carte d’identité sera demandée pour valider la participation. Compte-tenu des impératifs d'organisation, il ne sera pas possible de s'inscire en dehors de cette période de réservation. Pour plus de renseignements : 03.21.40.82.03

le décor©, vous participez activement et concrètement à la conservation du patrimoine végétal régional, à la préservation de la biodiversité de la région et à l'amélioration de votre cadre de vie ! La campagne 2019/2020 est ouverte. Plus d'information sur www. plantonsledecor.fr ÎÎ Votre journal s’associe à l’ensemble du Conseil municipal pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année. A cette occasion, un agenda municipal est joint à ce numéro. Votre prochain journal paraîtra début février. En attendant, venez nombreux à la prochaine cérémonie des vœux du maire. Elle aura lieu le vendredi 17 janvier 2020 à 18h30, salle Gustave Berthe.

Andalousie, pays d'amour Il y a de quoi vouloir se vieillir de quelques années pour profiter du voyage organisé par le CCAS. Du 1er au 15 juin, les Winglois âgés de plus de 55 ans, auront l’opportunité de découvrir la magnifique région de l’Andalousie au Sud de l’Espagne. Séville, Cordoue, Grenade, Cadix, sont des joyaux architecturaux. On y trouve des vestiges romains, arabes, des traces de la renaissance ou de l’époque baroque. Cette région, c’est aussi la douceur de vivre : soleil, jardins splendides, flamenco, tapas et vin feront de ce séjour, un souvenir très agréable. Ce voyage est proposé au tarif de 1130€ par personne. Il comprend notamment les billets d’avion au départ de l’aéroport Lille-Lesquin vers Malaga, l’hébergement et la pension complète à l’hôtel 3 étoiles Pueblo Andaluz à San Pedro. Une réunion d’information et d'inscription aura lieu à la salle Leclerc le mardi 17 décembre à 15h.

10

| Décembre 2019 |


ACTUALITÉS

En hiver, prenez soin de votre chaudière Avec une centaine de décès en moyenne par an, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Un défaut d’entretien des appareils de chauffage (cheminée, chaudière, poêle etc.) est la principale raison de l’apparition du gaz. Certains symptômes permettent de le détecter. Lorsque les dents grincent, nos mains cherchent la chaleur. La cheminée est allumée la nuit venue et la chaudière tourne à plein régime. Sans entretien annuel de ces appareils, les foyers prennent le risque de s’intoxiquer au monoxyde de carbone, un gaz incolore, inodore et surtout mortel. Sa présence résulte d’une combustion incomplète, et ce, quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane. Il se diffuse très vite dans l’environnement. L’intoxication se traduit par des maux de tête, vertiges, malaises, nausées, dyspnée, troubles de la vision, de l’odorat ou du goût etc.

Les consignes de sécurité en cas d’accident dû au monoxyde de carbone sont simples : 1. Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres. 2. Faire évacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants. 3. Appeler les secours : Pompiers : 18 pour les pompiers ou 15 pour le SAMU 4. Ne réintégrer les locaux qu’après le passage d’un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l’intoxication et proposera les travaux à effectuer. 5. Acheter dans le commerce un détecteur de monoxyde de carbone (environ 40€)

BULLETIN DE DON OUI je soutiens les actions de mon Centre Communal d’Action Sociale par un don de :  10€  20€  30€  40€  50€  100€  Autre montant :    € Je règle le montant de mon don par chèque à l’ordre du Trésor Public, à adresser au CCAS de ma commune.

11


Le CCAS apporte assistance et conseil en cas de grand froid

Limitez vos déplacements.

ne consommez pas d’alcool : l’ébriété fait disparaître les sensations de froid.

Afin de prévenir et de lutter contre les conséquences d’une éventuelle vague de grand froid, le CCAS organise et maintient un contact périodique avec les personnes les plus vulnérables.

alimentez-vous convenablement.

Conditions d’éligibilité :

limitez vos efforts physiques.

maintenez la température ambiante de votre domicile à 19°. afin d’éviter les intoxications au monoxyde de carbone, faites vérifier vos installations de chauffage et production d’eau chaude. pensez à vérifier également vos systèmes de ventilation.

- Agé(e) de 65 ans et plus résidant à domicile - Agé(e) de plus de 60 ans reconnu(e) inapte au travail résidant au domicile - Personne handicapée résidant à domicile. L’inscription se fait directement auprès des services du CCAS par vous-même ou par un tiers. Prendre contact au 03.21.40.82.03.

en cas d’urgence, si vous n’arrivez pas à contacter votre médecin traitant, contactez le 18 (pompiers) ou le 15 (samu).

Un Noël sans déchet Sapin, cadeaux, nourriture délicieuse : Noël approche et les enfants trépignent déjà d’impatience en cochant sur les catalogues les nombreux jouets désirés. Néanmoins, la fête de fin d’année engendre malheureusement une quantité de déchets évitables. Il suffit de constater à l’ouverture des présents la montagne de papiers cadeaux qui finit la plupart du temps dans la poubelle. Pourtant, il est possible de concilier ce moment de joie et la nécessité de faire attention au gaspillage. 1 - Le sapin : certains sites louent le sapin de Noël. Livré à domicile, le conifère en pot est récupéré et replanté à l’issue des fêtes. Il est aussi possible de créer son propre sapin grâce à du bois de récupération. De nombreux tutos sur internet permettent de pratiquer cette activité manuelle en famille. Enfin, la Ville de Wingles organise chaque année en janvier une collecte des sapins. Les arbres sont ensuite recyclés avec l’accompagnement de la CALL. Cette collecte aura lieu du 6 au 17 janvier 2020 sur le parking du cimetière. 2 - Le repas : concocter un délicieux repas sans déchet, local et de saison, c’est possible ! Le terroir des Hauts-de-France regorge de trésors culinaires : volaille, endive, maroilles, produits de la mer, poire, pomme, spéculoos, etc., offrent une grande créativité en cuisine à petit prix. Et pour ceux, qui ne peuvent pas résister aux huitres, n’hésitez pas à recycler leurs coquilles : engrais, alimentation avicole, lutte contre le calcaire de vos appareils ménagers. 3 - Les cadeaux : les valeurs de Noël se confrontent parfois à la matérialité des cadeaux. Là aussi, il est possible de faire plaisir à ses proches en pensant à la planète. Pour les enfants, l’intérêt d’un jouet est parfois très éphémère. Acheter d’occasion un jouet en bois ou en matière recyclée ou recyclable peut tout autant faire plaisir. Pour les adultes, offrir une expérience comme un stage d’œnologie, un massage bien-être ou un week-end évasion constitue de jolis souvenirs. Et pour le papier cadeau, cédez à l’art du Furoshiki tout droit venu du Japon. Il s’agit d’emballer les cadeaux en nouant des carrés de tissus colorés que vous pouvez ensuite récupérer.

12

| Décembre 2019 |


es se es

u

Le tri bientôt un jeu d'enfant Poubelle jaune ou bordeaux? Le doute et l'incompréhension sur le tri des emballages seront dissipés d'ici le 1er janvier 2020. La CALL va en effet faciliter le tri de tous les plastiques avec l'aide des acteurs du tri, de la collecte et du recyclage des emballages en plastique. Cette innovation concernera les 36 communes.

Le tri devient plus simple J u s q u ’à p r é s e n t , s e u l s l e s bouteilles et flacons en plastique pouvaient être déposés dans les contenants jaunes aux côtés des

emballages en métal, en papier et en carton. Les autres emballages plastiques (barquette, pot, boites, film et sachets) étaient destinés à l’incinération. Désormais, à chaque collecte, il n’ y a plus de question à se poser. Tous les emballages seront destinés à la poubelle jaune. S’il est inutile de les laver, ils doivent néanmoins être vidés de leur contenu. Il n’y a pas non plus besoin de sac pour contenir tous les déchets. Il suffit de déposer vos emballages directement dans le bac.

Un territoire pionnier La CALL sera parmi les premières à expérimenter ces nouvelles consignes grâce à la modernisation du centre de tri Paprec à Harnes. Elle anticipe ainsi la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit l’extension des consignes de tri à la totalité des emballages en plastique d’ici 2022. Plus d’informations sur: h t t p : // d e c h e t s - i n f o - s e r v i c e s . agglo-lenslievin.fr ou au 0800 596 000

93.8kg

le poids de collecte d’emballages ménagers par habitant.

13


Encombrants : un coût inutile C’est de saison pourrions-nous dire ironiquement. Fin octobre, à l’approche du passage des encombrants, les dépôts sauvages ont poussé comme des champignons. Si la plupart des citoyens winglois ont respecté les consignes (heure de sortie, typologie des déchets, volume autorisé, pas de regroupement entre voisins) certains ne s’en sont pas soucié, à tort. En effet, cette désinvolture pénalise financièrement l’ensemble de la collectivité, eux compris. 3 agents pendant une semaine Les services techniques ont suppléé la société de collecte des déchets Nicollin pour ramasser les immondices en ville : « nous avons compté près de 25 dépôts sauvages après leur passage », explique Anthony Delporte, directeur du Centre Technique Municipal. Afin de limiter les problèmes de propreté urbaine (présence de nuisibles notamment) et de sécuriser la circulation des piétons, trois agents municipaux ont ainsi passé une semaine entière à mettre en benne des fauteuils, des frigos, des déchets de chantier etc. « Ce n’est pas le tout

de ramasser, il faut aussi trier. Nous avons rempli quatre bennes. Pendant ce temps, ces trois agents n’ont pas exercé les missions habituellement confiées », s’exaspère le directeur. La facture de cette collecte de déchets est nauséabonde. Une benne coûte 220€ en location et le ramassage 170€. Il faudra donc débourser 2240€ sans compter la main d’œuvre des trois agents. La question est donc simple : Peut-on se permettre de gaspiller cette somme à chaque passage des encombrants ?

Pollueurs, souriez, vous serez photographiés ! La collectivité va s’équiper dans les prochaines semaines de trois pièges photographiques pour identifier les auteurs de dépôts sauvages sur la commune. Il s’agit d’appareils photographiques qui se déclenchent automatiquement en cas de mouvement, de jour comme de nuit. Ce matériel permet donc d’identifier les auteurs d’infractions et de recueillir des éléments de preuve. Dans ce cas, la police recevra une alerte par téléphone pour intervenir dans les plus brefs délais : « Habituellement, il est très difficile de prendre les auteurs en flagrant délit car ils prennent un maximum de précautions, explique le responsable de la police municipale. La qualité des images permettra d'appréhender au plus vite les auteurs présumés des dépôts sauvages. Si malheureusement, le contrevenant a déjà quitté les lieux, nous pourrons toujours retrouver l’individu par l'examen d'une plaque d’immatriculation de son véhicule, par exemple ». Ces petits boîtiers mobiles seront positionnés dans plusieurs secteurs de la ville à l’écart des habitations et sujets à ce type d’incivilité.

14

| Décembre 2019 |


LE COIN DES ASSOS

Wingles, prêt à décoller avec Thomas Pesquet Thomas Pesquet va retourner dans l’espace en décembre 2020 pour six mois. Grâce au partenariat entre la Station Spatiale Internationale et l’ARISS, 12 clubs de radioamateurs portant un projet pédagogique avec les écoles, pourront établir un contact avec l’astronaute français. A Wingles, l’association APRA62 fait partie des 21 candidats retenus avant la sélection définitive prévue en mars. Les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles. C’est le pari entrepris par l’association APRA62 (Association Promotion RadioAmateur), le collège Léon Blum, le lycée Voltaire et une école de Meurchin. L’idée est de proposer aux élèves l’opportunité unique de poser 20 questions et de voir en direct Thomas Pesquet depuis l’espace grâce aux technologies du radioamateurisme. « Le dépôt de candidature a été retenu par ARISS France, l’organisateur. Nous devons ficeler désormais notre projet pédagogique avec les établissements scolaires d’ici janvier pour espérer obtenir l’une des douze places », explique Philippe Théry, président de l’association.

L'adhésion de toute une région L’enthousiasme partagé par les différents partenaires permet d’être confiant pour l’obtention d’un créneau de communication de 10 minutes avec l’astronaute : « nous sommes 13 bénévoles mobilisés. Nous avons également le soutien expérimenté et logistique d’autres clubs de la région. Techniquement nous avons l’habitude de communiquer sur de plus longues distances. Grâce à plusieurs répétitions avec les étudiants, nous serons prêts le jour J », détaille Laurent, bénévole très impliqué dans le projet. L’association met donc tout en œuvre pour mettre des étoiles dans les yeux des enfants. Pour cela, elle a besoin de l’implication de tous les habitants en dédiant une page sur Facebook à l’événement. L’objectif n’est pas d’atteindre la lune mais de fédérer une grande communauté derrière APRA 62 pour que Thomas Pesquet et ARISS France entendent leur motivation jusqu’à la station ISS !

Une nouvelle association bien ancrée avec les écoles L’association wingloise APRA62 promeut le monde du radioamateurisme dans le milieu scolaire (écoles primaires, collèges et lycées) par différents ateliers pédagogiques, simples et conviviaux. Elle est notamment intervenue à Wingles en 2017 en tentant le partage d’une retransmission en direct de Thomas Pesquet depuis un collège de Lillers. Dernièrement en mai 2019, 150 collégiens winglois ont découvert le morse, les communications depuis une station HF, la transformation d’une voix en électricité ou encore les dangers de l’électricité grâce à une échelle de Jacob et une bobine de Tesla.

15


MON PETIT COMMERCE

La P’tite Lady, nouvelle adresse mode Robe longue à imprimé fleuri et motifs dorés. C’est la tendance du moment en matière de mode féminine. On en trouve sur internet, dans les boutiques branchées du vieux Lille et désormais à Wingles ! Depuis septembre, au 64 rue Jules Guesde, les plans de l’ancien cabinet d’architecture ont laissé place aux penderies du magasin La P’tite Lady, tenu par Vanessa Petit : « je suis originaire de Wingles. Après plusieurs expériences dans la vente (parfumerie, grande distribution, textile), j’ai souhaité ouvrir mon propre commerce  », explique-telle. Des études de marché et des mois de travaux n’ont pas entamé l’enthousiasme de la pétillante vendeuse. Le sens du conseil Très active sur les réseaux sociaux,

Vanessa n’hésite pas à se mettre en scène pour valoriser ses produits : «  Je m’adresse à tout le monde. On va trouver différents styles, comme du sportswear, des tenues modernes, de soirée, du classique, pour contenter aussi bien les petites filles à partir de 4 ans que les adultes toutes générations confondues. J’ai des tailles qui vont du 34 au 54 mais je peux aussi accompagner les personnes qui taillent plus grand en m’adressant à mes fournisseurs ». Un fauteuil, du café, des conseils… ici on prend le temps de regarder, de toucher, d’essayer les vêtements, ce qui tranche avec le stress des grands magasins. Un bon moment de détente à découvrir seule, avec sa fille ou entre amies le mardi et vendredi 10h-12h et 14h-19h, le mercredi 14h -19h, le jeudi 10h -19h, et le samedi 10h -12h et 14h -18h.

La P’tite Lady Boutique de prêt-à-porter, bijoux, maroquinerie 64 rue Jules Guesde Tél. : 03 21 37 87 63

Les boutiques de vêtements fleurissent à Wingles. La P'tite Lady complète l’offre en centre-ville après l’ouverture des magasins Anoor (32 rue Anatole France) et la boutique d’Orélie (14 rue Anatole France).

16

| Décembre 2019 |


PORTRAIT DE WINGLOIS

François Claisse, la gendarmerie à vie François Claisse a deux familles : celle issue de l’amour et la gendarmerie. Et les deux s’entremêlent depuis près de 50 ans. La preuve, le retraité militaire a reçu la médaille de l’Union Personnel des Retraités et Actifs de la Gendarmerie Nationale à son domicile entouré des siens. Le 21 octobre, Daniel Bouchend’homme, administrateur de l’association pour la section de Lens-Liévin, a ainsi remercié c h a l e u re u s e m e n t l e s o u t i e n indéfectible du Winglois adhérent de l’association depuis 1997. 28 ans au service de la population Quelque temps après son mariage avec Annie, François a épousé l’uniforme bleu et le képi en 1968 : « je travaillais depuis 10 ans dans l’ancienne usine d’hydrocarbure. Nous savions que l’entreprise allait fermer. Un copain m’a parlé de son frère inscrit à l’école de gendarmerie et je m’y suis intéressé ». Annie lui

apporte alors un soutien indéfectible en le préparant au concours : « Pendant six mois, elle m’a fait faire la dictée ». Le travail a payé puisqu’il intègre l’école de Chaumont en 1968 et devient gendarme mobile à l’escadron de Drancy. Néanmoins, sa région lui manque et le rappelle. En 1973, il est muté à la brigade d’Hénin-Beaumont puis endosse la responsabilité d’adjudant-chef du commandement de Vitry en Artois en 1984 jusqu’à la retraite. Un parcours inspirant Pendant toutes ses années, Annie et ses enfants ont vécu au rythme de la caserne. Un lieu à part où l’esprit de corps et la solidarité entre les familles sont omniprésents. Veiller à la sécurité et être au service de la population sont donc des valeurs très fortes dans la famille Claisse. Si bien que la carrière de François a suscité de nombreuses vocations auprès des siens. Son fils Pascal

a embrassé le même écusson en étant aujourd’hui colonel au centre national de formation de la police judiciaire de la gendarmerie nationale. Son second fils, Hervé, est brigadier-chef principal de la Police Municipale de Roissy en Brie. Enfin le petit-fils, Nathan, est pompier professionnel à Liévin. « Même si je les avais laissés faire ce qu’ils voulaient dans la vie, je suis évidemment très fier de les voir servir d’une manière ou d’une autre le pays », avoue François ému d’avoir su concilier sa vie de famille et sa passion pour la gendarmerie.

17


HOTLINE

3 questions - 3 réponses

Comment ? Se prémunir des maladies hivernales.

La rubrique « 3 questions - 3 réponses » donne la parole aux Winglois. Vous avez la possibilité de questionner vos élus en permanence ou en envoyant un mail à communication@wingles.fr ou par courrier en mairie à l’attention du service Communication.

Rhume, gastro, grippe… C’est le cocktail viral hivernal redouté de tous. Pourtant, sans être intouchable, il est possible malgré tout de limiter le risque de contagion pour soi et les autres.

1/ Je suis régulièrement empêchée de circuler à cause des véhicules garés sur les trottoirs. Est-ce autorisé ? Un stationnement est considéré comme gênant dès lors qu'il bloque la circulation pour le passage d'un piéton, d'un vélo ou d'une voiture. Les cas fréquents de stationnements gênants sont les immobilisations devant un garage, sur un trottoir ou encore sur une voie publique comme sur la voie de bus ou de vélo. La verbalisation et le montant de l'amende pour stationnement gênant varient en fonction du lieu. En l’occurrence, un véhicule garé sur un trottoir s’expose à une amende de 135€.

2/ Pourquoi avoir mis deux panneaux stop, rue Casimir Beugnet ? En juillet, la Commission de circulation a proposé des aménagements routiers sécurisés suite à une enquête

18

| Décembre 2019 |

auprès des riverains des secteurs concernés (voir P8). Les habitants des rues Nelson Mandela et Casimir Beugnet ont fait remonter la dangerosité de ce carrefour (manque de visibilité, vitesse des véhicules, etc.). Ce dispositif vient ainsi casser l’effet de vitesse et donne la priorité aux usagers de la rue Nelson Mandela.

Il existe notamment un vaccin contre la grippe. Il est particulièrement recommandé (mais non obligatoire) pour les personnes dites vulnérables (séniors, femmes enceintes, sujets touchés par certaines maladies chroniques ou encore par l’obésité). Le vaccin est disponible depuis le 15 octobre. Il faut compter environ 15 jours entre la vaccination et le moment où l’organisme est protégé contre la grippe. Parlez-en à votre médecin traitant.

Des gestes simples L’hygiène de vie est essentielle pour se protéger. Voici quelques idées d’une liste non exhaustive :

3/ Que deviennent les rosiers remplacés récemment sur les ronds-points ? Les fleurs sont rempotées au service technique en attendant le retour des beaux jours dans quelques mois. Pour colorer l’hiver, les agents ont embelli les espaces verts de vivaces, pensées et pomponettes, plus armées à supporter les fraicheurs de saison.

- se laver les mains régulièrement, - éviter de toucher les cavités du visage (fosses nasales, yeux, oreilles, bouche), - jeter les mouchoirs en papier ou laver les tissus après la première utilisation, - éternuer ou tousser dans le creux de son coude, - désinfecter ses WC, poignées de porte, clavier d’ordinateur, écran du smartphone ou de la tablette numérique, etc...


Mariages

Mathieu Meillet et Lolita Guemmaz

Thomas De Dominicis et Stacie Philippe

Anniversaires de la Résidence Autonomie Î

En septembre : Claude Cosyns, Odette Laloux, Stephane Brissy, Arlette Doupeux et Odette Delplanque

Î

En octobre : Nicole Leroy, Norbert Dassonville, jacques et yolande Philippe et Juanita Lewendoski (absente de la photo)

Vérifiez votre inscription sur les listes électorales en contactant la mairie au :

 03 21 08 69 00

19


Le 11/12

Le 31/12

Conseil municipal

Réveillon de la Saint-Sylvestre, par Wingles Forme

18h – Mairie

Le 12/12

14h - 19h – Salle Leclerc

Collecte de sang, par l'EFS

Salle Gustave Berthe

Le 17/01

18h30 - Salle Gustave Berthe

Cérémonie des Vœux du Maire

Les 14 et 15/12

Le 25/01

Tournoi de Futsal par le SCPPW

Tournoi Futsal organisé par l’amicale des arbitres de l’Artois

9h - Complexe Sportif Michel Bernard

Le 21/12

20h - Eglise Saint Vaast

Concert de Noël, par l'Harmonie Muncipale Tarif : 3€

Complexe sportif Michel Bernard

Profile for Ville de Wingles

Wingles Action - Décembre 2019  

Wingles Action - Décembre 2019  

Profile for wingles
Advertisement