Page 1

Le Magazine de la Ville | Juin 2019 | www.wingles.fr

DOSSIER

bilan de mandat, 5 ans au service des winglois Suivez l'actualitĂŠ en direct

#207


SOMMAIRE

Au Centre Technique Municipal, rien ne se perd, tout se tranforme ! P7

Du changement pour la fête de l'eau P9

LE COIN DES ASSOS : APRA62, radio gaga P28

Actualités Un nouveau médiateur urbain

4

64 ans de patrimoine numérisés 5 Styrolution diversifie son activté

6

Mutuelle communale, une réunion publique

8

dossier Bilan de mandat : 5 ans au service des Winglois 10

Retour en images

22

mon petit commerce Crea'tim deco colore les événements familiaux

27

hotline

29

quotidien

30

Tribunes

31

Agenda

32

du lundi 8 au vendredi 26 juillet 2019

du lundi 5 au vendredi 23 août 2019

complexe sportif

école suzanne blin

pour les élémentaires

pour les élémentaires

école auriol-joly

école émilienne moreau

pour les maternelles

pour les maternelles

inscriptions du 3 au 22 juin semaine 9h-12h / 13h30-16h30 samedi 9h-12h au service jeunesse

ÉDITEUR Mairie de Wingles | 26, rue Jules Guesde - BP 60065 | 62410 Wingles | Représentée par Maryse Loup DIRECTRICE DE LA PUBLICATION Maryse Loup RÉDACTION - CONCEPTION Service Communication IMPRESSION L’Artésienne - Liévin

2

| Juin 2019 |


MOT DU MAIRE

L’eau du robinet est bonne ! L’eau du robinet est bonne ! L’eau du robinet est bonne ! Je pourrais clamer cette phrase aussi longtemps qu’il faudrait convaincre les plus récalcitrants ! J’ajoute même que l’eau wingloise est excellente ! En effet, j’ai récemment inauguré une centrale de dénitratation, la deuxième unité de traitement, rue Etienne Dolet, en compagnie de JeanPierre Blancart, Vice-président à la Communauté d’Agglomération Lens-Liévin chargé de l’Eau et de l’Assainissement. Ce bâtiment traite l’eau et la rend propre à la consommation grâce à un principe naturel de charbon actif. Cette dernière réalisation achève un vaste chantier de captation de l’eau à Wingles (création du forage F8 à la base de loisirs). Plus d’un million d’euros ont été investis par la CALL pour faire de cette ressource, un bien commun pour près de 20% de la population du bassin minier. Véritable ville d'eau depuis la découverte de ces champs captants d'eau pure au début des années 2000, Wingles est donc un point crucial pour le territoire. En plus des dernières installations, elle dispose de postes de relèvement et d'une station d'épuration pour capter, traiter, distribuer l'eau potable et recycler les eaux usées.

à l’agriculture biologique contribuera à préserver notre environnement et nos nappes phréatiques. Enfin, en 2018, 28 000 analyses de l’eau sur le bassin minier ont été réalisées pour s’assurer de la potabilité de l’eau du robinet.

Par ailleurs, des ruches ont été installées à proximité de la base nautique. La cire produite par les abeilles (elles butinent dans un rayon de 3km) est un remarquable bio indicateur. De plus, la Communauté d’Agglomération a récemment acquis l’ensemble du parc de champ captant sur notre commune. Un grand programme de plantations d’arbres et de soutien

Votre maire

Je souhaite ainsi que chaque habitant s’empare de cet enjeu. Je ne cesserai de marteler notre place dans ce combat pour l’environnement. Boire de l’eau du robinet est un acte que je considère comme écologique et économique : la Ville impulse une politique de réduction de nos déchets résiduels. Ouvrir un robinet ne produit pas de plastique contrairement aux eaux minérales. Le prix du m3 (soit 1000 litres) sur le territoire est en moyenne de 4,5€ quand un pack d’eau dans le commerce revient en moyenne à 2 ou 3€. Je vous invite donc à célébrer notre patrimoine naturel à la base de loisirs Marcel Cabiddu les 29 et 30 juin 2019 pour la Fête de l’Eau et le 22 septembre 2019 avec la fête paysanne ! Bonne lecture à tous !

Maryse Loup

3


ACTUALITÉS

Un nouveau médiateur urbain Sous l'impulsion de la Ville et de Maisons et Cités, un médiateur urbain, Abdelhack CHAJAI, est à la disposition des habitants des quartiers prioritaires depuis le 23 avril. Sa présence sur le terrain doit permettre l'amélioration de la tranquillité publique, du cadre de vie, et favoriser la participation des locataires. Ce recrutement est la contrepartie d'une exonération partielle de la taxe foncière pour les bailleurs sociaux. M. Chajai, pouvez-vous vous présenter ? M. Abdelhack Chajai : j’ai 36 ans, je suis marié et j’ai deux enfants. J’exerce le métier de médiateur urbain depuis 6 ans. J’ai 15 années d’expérience dans des associations d’insertion professionnelle et d’aide à la mobilité dans le cadre du contrat ville. Quel est le rôle d’un médiateur urbain ? A.C. : je suis ici pour faire le lien entre les habitants et l’institution. J’ai donc une mission de proximité très active. Je passe 80% de mon temps sur le terrain et seulement 20% derrière un bureau. Je suis là pour écouter les résidents des quartiers prioritaires, relever des problèmes et trouver des solutions. J’interviens aussi bien dans la gestion de conflit, des regroupements de jeunes, des incivilités, de l’oisiveté de la jeunesse ou encore la lutte contre l’isolement. Je propose aussi mon aide pour les personnes vulnérables dans des démarches d’accès aux droits. Enfin, j’accompagne

les habitants porteurs de projets sur la citoyenneté. Attention, je ne suis pas là pour faire le travail à la place des gens mais bien les amener vers la responsabilisation et l’autonomie. Comment peut-on vous contacter ? A.C. : Vous me verrez tous les jours déambuler dans les rues avec ma veste bleue Citéo. Je tiens également une permanence au service Jeunesse, rue Louis le Sénéchal. Enfin, un numéro de téléphone est à la disposition des habitants : 06 03 09 08 63. Il ne faut pas hésiter à laisser un message avec les coordonnées pour que je puisse rappeler la personne rapidement.

Un camion et de l'attention Comment susciter l'envie de parler à des jeunes de 16-25 ans en manque de repères? L’Écout’truck a pris position tous les jeudis après-midi sur le parking du complexe sportif Michel Bernard. Ici, pas de frites à emporter mais Younes Berhettouch, conseiller professionnel de la mission locale Lens-Liévin, accueille ce public résidant dans les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville. Dans cet espace convivial, il offre une tasse de café et prête une oreille attentive. Il s’agit d’aborder des thèmes visant l'autonomie des jeunes en rupture scolaire ou professionnelle : logement, permis de conduire, santé, citoyenneté etc... Pas besoin de s'inscrire ou de prendre rendez-vous. Venez comme vous êtes !

4

| Juin 2019 |


64 ans de patrimoine numérisés La collectivité poursuit son engagement vers la dématérialisation. D’ici le dernier trimestre 2019, le service Etat-civil sera capable de répondre très rapidement aux demandes émanant des administrations, des notaires ou encore des particuliers férus de généalogie concernant des actes datant de 1935 à 1999 (depuis 2000, les actes sont automatiquement numérisés). 16 000 actes d'Etat-civil scannés, redimensionnés, retouchés et indexés. C’est le travail titanesque, minutieux et fragile entrepris par la société Com’Est pour la municipalité. « Les registres datent et il faut y faire très attention. La manipulation doit être limitée, c’est pourquoi nous utilisons un scanner à livre à plat sans l’abîmer. La phase d’indexation est longue car chaque acte est relu. Nous renseignons dans un fichier Excel la date, l’heure, le nom, les prénoms inscrits dans les corps du texte. Ce document est injecté dans le logiciel de l’Etat civil ensuite », explique la représentante de la société alsacienne. Sécurisation des données La mairie sera donc raccordée au dispositif COMEDEC

(COMmunication Electronique des Données de l’Etat Civil). Il s’agit d’une plateforme d’échanges dématérialisés de données d’état civil entre les mairies dépositaires des registres et les destinataires de données d’État civil (administration et notaire) : « Nous recevons une dizaine de demandes d’actes par jour aussi bien de la part de notaires que de particuliers. Une recherche peut-être très complexe et fastidieuse. Il faut parfois passer des heures à retrouver une information dans un registre, surtout en cas d’erreur sur la date. En inscrivant dans un moteur de recherche un nom, nous trouverons l’information instantanément sans avoir besoin de la date ou de feuilleter dans les registres », assure la responsable de l’Etat civil. En numérisant ses archives, la Ville sécurise ainsi une immense partie de

5


Styrolution diversifie son activité Le leader mondial des styréniques va consentir à un investissement important en dédiant une ligne de production à la fabrication d'acrylonitrile-butadiène-styrène (ABS), un produit de plus en plus utilisé dans le monde de l’automobile et de l’électroménager. Le Directeur du site M. Bres et le responsable de la sécurité du site M. Agbolo ont présenté la nature des futurs travaux aux riverains lors d’une réunion publique en mairie le 9 avril. Il s’agit de pérenniser l’activité économique d’un site industriel important dans le paysage winglois. L’entreprise Styrolution s’apprête à réaliser des travaux de conversion d’une de ses trois lignes de production. En effet, la production de styrène ralentit considérablement depuis quelques années (300 000 tonnes à Wingles en 2013 contre 180 000 aujourd’hui). Cette diminution a déjà conduit à la fermeture de sites en Allemagne et en Espagne. Pour éviter une telle situation à Wingles, des investissements vont être engagés avec la production d’ABS, un produit très demandé sur les marchés de l'automobile, de l'électronique, de la santé, des biens d'équipement et de la construction. En réunion, les représentants du groupe ont assuré que cette nouvelle orientation n’aura pas d’impact sur l’emploi.

6

| Juin 2019 |

Des nuisances limitées pour les habitants Concrètement, l’entreprise va limiter sa production de styrène à 120 000 tonnes et produire 50 000 tonnes d’ABS d’ici le premier trimestre 2020. Pour cela, Styrolution va construire une nouvelle cuve de stockage près du canal, plus petite que les deux déjà existantes. Une ligne de transport sera enterrée pour diminuer les nuisances. Les travaux ont récemment débuté mais la période la plus intense interviendra en septembre jusqu’à décembre avec parfois près de 150 personnes présentes sur le chantier. Néanmoins, aucune équipe ne travaillera la nuit ou le week-end (travaux réalisés de 7h30 à 17h en semaine). A la mise en place du projet, Wingles constituera alors la troisième unité de production pour le groupe allemand qui emploie près de 3500 salariés dans le monde.


Au Centre Technique Municipal, rien ne se perd, tout se transforme ! Nous pouvons tous adopter des habitudes écoresponsables. Les services municipaux contribuent à cette philosophie de redonner une seconde vie aux objets inutilisés. Ainsi, ces dernières semaines, à l’initiative des agents, de nombreuses réalisations proviennent essentiellement de produits de récupération. Ce dynamisme se poursuivra cet été lors de la démolition de l’ancien IME. 1/ Des palettes ont été transformées en mobilier de bureaux au CTM.

2/ 15 bancs publics ont été rénovés grâce aux planches de bois de l’ancien mur d’escalade Du gravier décoratif inutilisé et stocké depuis des années a été réemployé pour réaliser un aménagement paysager sur le parking de la mairie 3/Le rond-point du lycée bénéficie d’un grand hôtel à insectes grâce à des objets de récupération. Des fourmis en bois et ferraille ornent également le giratoire. De la prairie fleurie complétera le dispositif cet été.

Des outils électriques Le CTM prévoit le remplacement de son parc de véhicules et d’outils par des solutions plus respectueuses de l’environnement. Une voiture électrique (Renault Zoé) permettra dans quelques jours de rouler sans émission de carbone pour effectuer les petits trajets du quotidien. La tronçonneuse, les souffleurs et les taille-haies thermiques ont aussi été remplacés par des machines électriques, plus puissantes et à l’utilisation plus confortable pour les agents.

Comment s’équiper pour des courses sans déchet ? Depuis le 22 mars, la Politique de la Ville a mis en place des ateliers Zéro déchet en partenariat avec l’association "Étiquette Nature". Si ces animations s’adressent aux habitants du quartier prioritaire, le journal permet de distiller quelques astuces auprès de tous. Les emballages prennent une place considérable dans nos poubelles. Yaourts, fruits, légumes, pack d’eau, viande etc. : pas un produit du quotidien n’échappe au plastique ou carton. Pourtant quelques astuces existent pour conserver les aliments sans produire de déchet. Avant d’acheter le nécessaire, il convient d’ouvrir préalablement les placards et de réaliser un inventaire des bocaux, des cabas ou boites en plastique déjà à disposition.

Des courses écoresponsables De plus en plus de commerçants proposent du vrac : féculents (riz, pâtes, semoule), céréales, herbes aromatiques, café, thé, légumineux (haricots, lentilles, pois cassés) ou oléagineux (amandes, noisettes, noix de cajou) sont régulièrement présents. Chez certains commerçants spécialisés, il existe aussi la possibilité d’acheter des huiles, des produits ménagers ou encore du savon. Il suffit alors de prendre les bouteilles ou bidons vides de la maison pour les remplir. L’avantage de ce système est une meilleure maitrise de la consommation puisque le consommateur a la possibilité d’acheter seulement la quantité nécessaire. Par ailleurs, les fruits et légumes ne sont pas obligatoirement conditionnés sous plastique. Enfin, il est peut-être possible de demander au boucher, poissonnier ou fromager de mettre les aliments dans vos contenants.  L’affaire est ainsi dans le sac !

7


En bref ÎÎ Afin de prévenir et de lutter contre les conséquences d’une éventuelle canicule, les personnes âgées et/ ou handicapées vivant à domicile peuvent se manifester afin d’être inscrites sur le registre prévu à cet effet. L’objectif visé est d’organiser et de maintenir un contact périodique avec les personnes concernées et de leur apporter des conseils. Inscription au CCAS au 03 21 40 42 47. Conditions d’inscription : âgé(e) de 65 ans et plus résidant à domicile ou âgé(e) de plus de 60 ans reconnu(e) inapte au travail résidant au domicile ou personne en situation de handicap résidant à domicile.

Du changement pour la Fête de l’Eau Le SIAEV chamboule le calendrier habituel de la Fête de l’Eau. Celle-ci aura lieu les 29 et 30 juin 2019 (au lieu de début juin). En effet, le parc Marcel Cabiddu, témoin de l’histoire minière, va se joindre aux festivités organisées par la chaine des parcs dans le cadre du 7ème anniversaire de l’inscription du bassin minier au patrimoine mondial de l’UNESCO.

ÎÎ Dans le cadre de la semaine bleue, la municipalité et le CCAS invitent les Winglois(e) âgé(e)s de 60 ans et plus, ainsi que leur conjoint(e) (même si celui-ci n’atteint pas l’âge de 60 ans) à assister au spectacle vivant « Phil Joke et Tout feu tout femme  », le dimanche 20 Octobre à 15h, salle Gustave Berthe. A cette occasion, le colis des Anciens vous sera offert (selon les critères d’attribution). Inscription au CCAS du 5 août au 27 septembre 2019

Intervilles le 15 juin La programmation de la Fête de l’Eau va évoluer. La 4 ème édition d’intervilles ne sera pas attachée à l’événement. Cette compétition amicale entre Wingles, Douvrin et

Billy-Berclau aura lieu le 15 juin à partir de 13h30 au parc Marcel Cabiddu. En lieu et place, le public pourra pratiquer de nombreuses activités nautiques et se divertir sur terre grâce à la présence de t ro u b a d o u r s , s a l t i m b a n q u e s , cracheur de feu. Les familles pourront aussi s’amuser grâce à des ateliers de drones immersifs, d’escalade, de Kart drift, de balade en poney ou encore par la présence de structures gonflables. En revanche, une chose ne change pas : le spectacle son et lumière aura bien lieu le samedi 29 juin à 23h.

Mutuelle communale, une réunion publique

inclus, sur présentation du livret de famille ou de la carte d’identité. Les personnes se déplaçant avec difficulté pourront bénéficier d’un transport, veuillez le préciser lors de l’inscription. ÎÎ Une enquête publique relative au plan de gestion pluriannuel des opérations de dragage d'entretien de l'unité hydrographique cohérente n°6 "Canal de la Haute Deûle, dérivation de la Scarpe et de la Scarpe moyenne" a lieu du 3 juin au 4 juillet. Le dossier d'enquête sera consultable sur www.wingles.fr et en mairie aux horaires habituels d'ouverture.

8

| Juin 2019 |

U ne pro thèse dentaire, u ne paire de lunettes et une aide auditive, ça peut coûter très cher ! Néanmoins, en novembre 2019, la réforme 100% santé proposera un ensemble de prestations de soins et d’équipements en audiologie, optique et dentaire

pris en charge intégralement, sans frais supplémentaire à la charge de l’assuré. Pour expliquer cette réforme et faire un bilan après deux années d’activité à Wingles, la mutuelle communale Mandarine tiendra une réunion publique le 24 juin à 15h, salle Leclerc.


Y'A CALL DIRE

Une centrale de dénitratation inaugurée Le 22 mai, la municipalité, les élus et agents de la Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin et les représentants de Veolia ont visité une nouvelle installation de traitement de l'eau captée à Wingles. Grâce à un principe de charbon actif, toute trace de pollution est supprimée. Un million d'euros. C'est la somme investie par la CALL pour sécuriser l'eau wingloise. Ce montant souligne l'enjeu essentiel de la ressource desservant près de 20% de la population de la CALL. 18 mois de travaux ont été nécessaires pour construire l'unité de traitement sur le parking de la rue Etienne Dolet. Trois filtres sous pression contenant chacun 24m3 de charbon actif en grain permettent de traiter 460m3/heure.

Des carafes Eau de l'Artois Ce principe naturel permet de distribuer une eau potable d'excellente qualité. C'est pourquoi, la CALL a créé des carafes à l'effigie de l'eau de l'Artois, à destination des restaurateurs désireux de promouvoir l'eau issue du robinet. Arnaud Blanchant, propriétaire du restaurant "Relai Bien-être" situé à la base de loisirs, a fièrement accepté le présent remis par le Vice-Président, Jean-Pierre Blancart.

9


DOSSIER

Bilan de mandat, 5 ans au service des Winglois (2ème partie) En avril 2014, les résultats des élections municipales ont donné un nouveau visage à l’assemblée plénière avec à sa tête, le maire, Maryse Loup. Les élus se sont attachés à respecter leurs engagements et à concrétiser de nombreux projets pour le bien-être des habitants et l’amélioration du cadre de vie. Après 30 années de dévouement pour la ville, la première magistrate à confirmer son choix de ne pas se représenter en 2020, comme elle s’y était engagée initialement. A moins d’un an d’une nouvelle élection, ce dossier dresse un second bilan de ce mandat pour la période 2017 – 2019 (première partie à retrouver dans le Wingles Action N°195).

Sécurité, cadre de vie et environnement Propreté urbaine : enjeu majeur du mandat Chaque habitant a le droit de bénéficier d’un cadre de vie agréable. C’est pourquoi la municipalité a mis de nombreux moyens en œuvre pour lutter contre les incivilités liées aux dépôts sauvages. Ainsi, le Conseil Municipal a délibéré sur le montant des amendes pour faire face au coût d’enlèvement sur le territoire de la commune. Selon le volume et la nature des déchets, un individu fautif s’expose à des amendes allant de 68€ à 150€. Pour les déchets spéciaux et dangereux (amiante, huile, solvants, peinture…) : la facturation du coût réel quel qu’en soit le volume est désormais appliquée. Néanmoins, la Ville a privilégié la pédagogie et l’accompagnement vers des comportements plus

10

| Juin 2019 |

écoresponsables en distribuant des composteurs gratuits avec le soutien de l’entreprise de traitement des déchets Nicollin et de la CALL : en juillet 2017, près de 200 personnes ont bénéficié du dispositif. En mars, Wingles s’est mobilisée pour la propreté urbaine et son cadre de vie. Les écoles, les citoyens, les partenaires institutionnels, économiques et la Ville ont participé à des événements consacrés au développement durable, à l’écologie avec pour défi de réduire au maximum les déchets qui polluent le quotidien des habitants. De plus, des ateliers "zéro déchets" ont été mis en place dans le cadre du contrat de ville. Ce dispositif sera proposé à l’ensemble de la population en 2020.


Des bâtiments accessibles à tous La mise en accessibilité des bâtiments publics est un fil rouge de ce mandat qui s’étendra jusqu’en 2023. Pour des raisons économiques, la Ville ne traite pas bâtiment par bâtiment mais par corps de métier en effectuant des commandes groupées. Ainsi, les premiers travaux ont consisté à créer des rampes et des bandes de guidage (pour les personnes malvoyantes). Rendre difficile l’accès au complexe sportif L’intrusion par les gens du voyage des structures communales touchent l’ensemble des villes environnantes, Wingles compris. Poser des blocs bétons n'empêche pas toujours l'intrusion et n'embellit pas le cadre du complexe sportif Michel Bernard. C'est pourquoi, depuis la rentrée 2018, l'entreprise Pinson a installé des gabions à l'entrée principale. De plus, une nouvelle barrière, construite sur-mesure par l'entreprise wingloise MSE, renforce le dispositif de sécurité du bâtiment à la seconde entrée. Si ce système n’est pas infaillible, il a le mérite d’améliorer nettement l'aspect visuel et la sécurité du complexe sportif.

Résultats : le nombre d'intrusions au complexe sportif est passé de 12 en 2017 à 2 depuis la mise en place du dispositif. Un éclairage public moins énergivore Cet été marquera la fin de la rénovation complète du parc lumineux à Wingles. Près de 1200 candélabres seront dotés de la technologie LED. Le coût de ce projet est de 720 000€. Il est supporté grâce à une subvention de la

Fédération Départementale de l’Energie à hauteur de plus de 500 000€. Wingles a reçu également un peu plus de 28 000€ au titre du Certificat d’Économie d’Energie versé par EDF. De plus, nous avons pu également bénéficier d'un

prêt de 380 000€ à taux zéro, permettant ainsi de financer le reste du montant. Grâce à cet investissement, la facture énergétique devrait diminuer de près de 70%, de quoi amortir la dépense en seulement deux ans.

11


w

Des voiries sécurisées… La rue Victor Hugo a rencontré des problèmes de structure de sa voirie en raison d’une vétusté très avancée. La municipalité a ainsi remplacé l’intégralité du corps de chaussée en l’adaptant à la portance du sol et au trafic. Sept mois de travaux (août 2018 à février 2019) et près de 600 000€ ont été nécessaires pour permettre aux habitants de retrouver un cadre de vie plus agréable et sécurisé. En matière de sécurité, la rue Léo Lagrange était confrontée régulièrement à des excès de vitesse des véhicules. Interpellée par un collectif de riverains, la municipalité a réagi en collaborant avec les services départementaux, propriétaires de cet axe routier. Ils ont proposé en réunion publique un aménagement routier sécurisé pour les riverains et les piétons. Ce dispositif, régulièrement contrôlé par la Police Municipale, a montré son efficacité puisque les infractions relevées sont aujourd’hui limitées.

12

| Juin 2019 |

...les écoles aussi Déjà au cours de la période 20142017, la Ville avait procédé à de nombreux efforts de rénovation du patrimoine scolaire (voir l’encadré). Ce travail s'est poursuivi avec la mise en place de la visiophonie dans les six écoles. La mairie a également continué le désamiantage des toitures à l’école Suzanne Blin. Une entreprise spécialisée est intervenue pour

remplacer la couverture du préau et des sanitaires. Par ailleurs, l’ancien garage de l’école a été démonté. En lieu et place, une nouvelle grille d’entrée permet aux enseignants d’avoir une meilleure visibilité à cet endroit. Le montant des investissements pour l’école avoisine les 40000€. Enfin, des crayons géants aux abords des écoles complètent le programme de mise en sécurité des abords des écoles.


Une police municipale de proximité : une chance pour le territoire 16 communes possèdent une Police municipale en comptant les villes (environ 200) de la CALL, de la CAHC, de l'Arrageois et du Bethunois. Avec cinq agents de police, un A.S.V.P et un agent d'accueil, Wingles est la 5ème ville en matière d'effectifs derrière Arras, Liévin, Carvin, Hénin et Harnes. Il s'agit d'un outil important en matière de sécurité et de tranquillité des habitants winglois. Dans la première partie du mandat, les missions de la Police municipale ont été renforcées, notamment en matière de pédagogie auprès des écoliers. En avril 2018, les élus ont souhaité plus de proximité avec les habitants. C’est pourquoi les agents municipaux ont pris leur quartier place Jean-Jaurès en plein cœur du centre-ville. Pour cela, le bâtiment du "Quart d’œil" a été entièrement rénové pour assurer des conditions agréables de travail et d’accueil du public.

13


Solidarité, Citoyenneté et Action Sociale Les élus dans les quartiers Les élus de la municipalité ont toujours eu la volonté de s’ouvrir à la population. Permanence, parole donnée à la fin des conseils et visite de tous les quartiers animent la démocratie locale. Depuis 2017, les membres de l’assemblée parcourent à pied des secteurs de la ville pour discuter des problèmes rencontrés par les riverains et trouver des solutions le plus rapidement et efficacement.

Le bien-être des séniors La Ville a marqué son soutien auprès des seniors en programmant la rénovation des salles de bain de la Résidence d’Autonomie Albert Goudin. Le CCAS a également acheté, dans le cadre de la lutte contre l’isolement des personnes âgées, un nouveau véhicule dit TPMR. Il permet le transport des personnes à mobilité réduite ou en fauteuil roulant grâce une rampe d’accès. L’isolement est justement un sujet de sensibilisation de ce mandat grâce à la création de la Commission Fil d’argent. Des bénévoles assurent des visites de courtoisie au domicile des personnes seules. Ils s’engagent à organiser des événements de sensibilisation comme l’invitation d’une compagnie à jouer une pièce de théâtre et à débattre sur cette question avec le public.

14

| Juin 2019 |


Explorer tous les chemins vers l’emploi Les collaborations avec le SIVOM d’insertion, la Mission locale et Pôle Emploi sont des outils importants pour lutter contre le chômage. Avec le SIVOM, quatre actions en 2018 ont conduit de nombreux candidats à tester des formules pour favoriser la réinsertion professionnelle : la journée animation emploi, le club proxi emploi, l’encouragement au retour à l’emploi

des mères issues des quartiers prioritaires, et l’action "En voiture" qui rend accessible l'obtention du permis de conduire à un public précarisé de plus de 25 ans. Pôle Emploi a par ailleurs organisé à Wingles une grande journée de rencontre entre les recruteurs et les candidats. Au cours d’ateliers sportifs sur le handicap, les candidats ont ainsi

montré d’autres aptitudes humaines parfois plus importantes que les expériences professionnelles. Enfin, pour être au plus proche des jeunes des quartiers visés par le contrat de ville, la municipalité a favorisé l’installation de la Mission locale dans les locaux de la Maison de Quartier, rue Nicolas Boileau.

Une mutuelle communale En mai 2017, le CCAS a retenu l’association Mandarine pour proposer trois prestations de santé à des tarifs négociés pour les Winglois. En 2 ans, 80 habitants ont adhéré à la mutuelle communale. Les permanences se tiennent au CCAS les 2ème et 4ème lundis de chaque mois de 13h30 à 17h sans rendez-vous.

15


Jeunesse, Culture et Sport Un terrain de jeu prisé de la jeunesse En juin 2018, la réalisation d’un nouvel équipement sportif a créé l’événement. Le city stade, derrière l’école Auriol-Joly, est un terrain multisport équipé d’une piste d’athlétisme et d’un terrain synthétique permettant notamment la pratique du football. Conçu pour réduire les nuisances sonores au maximum, le city stade a été inauguré par Amandine Henry, joueuse de l’équipe de France et considérée comme l’une des 5 meilleures joueuses au monde. Depuis, la jeunesse s’amuse tout en respectant le règlement de l’équipement.

16

| Juin 2019 |

Nando de Colo en visite au complexe sportif La Ville a souhaité au cours de ce mandat rendre hommage aux sportifs de la Région qui suscitent les passions des amateurs sportifs winglois. C'est pourquoi, en août 2018, une autre star du monde sportif, le basketteur Nando de Colo a inauguré la salle qui porte son nom au complexe sportif. Retenu par des obligations professionnelles lors du 20ème anniversaire de l'enceinte sportive, le joueur originaire d'Arras a tenu son engagement de venir à Wingles rencontrer les petits basketteurs du BCW. Pendant deux heures, le meneur du CSKA Moscou a joué avec les enfants, donné des ballons au club de basket winglois et signé de nombreux autographes.


Capitale régionale du breakdance Très en vogue, la culture urbaine s’est fait une place à Wingles grâce à un dispositif mis en place par la Communauté d’Agglomération Lens-Liévin dans le cadre de la Politique de la Ville. L’implication de l’association Culture Pop 62 a permis à la jeunesse de s’initier à différentes formes d’arts actuels comme le breakdance, le hip hop, le graff ou encore l’animation vidéo. Un grand show a ponctué cette année 2018 au complexe sportif et les apprentis danseurs ont montré à leur famille les progrès réalisés en atelier. La culture urbaine aura encore de beaux jours à Wingles avec la mise en place d'ateliers consacrés au graff dans quelques mois. Une surprise attendra d'ailleurs les Winglois lors de la prochaine édition du Festirue le 15 septembre.

Le livre un outil de connaissance et de loisir La bibliothèque, en partenariat avec le PRE, organisent depuis 2017 un salon du livre dédié à la jeunesse "Lire délivre". Au programme : spectacles pour les enfants, présence d'auteurs de livres et d’une librairie, ateliers de customisation de courriers ou de création de marque page, lectures de contes etc. Cet événement ponctue une année de lecture avec l'heure du conte, rendez-vous hebdomadaire à la Maison de la Culture et des Loisirs ou encore les lectures pelouse, moment de détente dans les différents espaces verts pendant les vacances estivales.

Le service culturel a organisé une rencontre des lecteurs avec l’écrivain Franck Thilliez en octobre 2018.

17


De nombreux événements sportifs, culturels et de loisirs ont animé les week-ends winglois : Théâtre en 4 actes, Festirue, Foxy, salon Artena, marches ludiques, Nos Quartiers d’été, marché de Noël, Fête de l’Eau, Commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale et toutes les manifestations associatives facilitées par la mise à disposition de moyens humaines, techniques et financiers.

Salon ARTENA

Du théâtre en 4 actes

Marche ludique en famille

Commémoration

Fête de l'eau

Nos quartiers d'été

Festirue

18

| Juin 2019 |

Foxy Music Festival

Retraite aux flambeaux

Marché de Noël


Finances Une baisse des impôts Il n’y a pas d’action publique possible sans un budget bien tenu. La chambre régionale des comptes a confirmé en 2017 la bonne gestion de la ville par les élus. L’excellente santé financière de la commune a permis de mettre en route de nombreux projets sans augmenter la part communale sur les impôts locaux. Mieux ! en 2018, la municipalité a baissé la part communale de la taxe foncière sur le bâti de 5%.

Soutien au monde associatif Sur ce mandat, la municipalité a soutenu sans relâche le tissu associatif winglois. Au-delà de la mise à disposition de moyens comme des locaux, du personnel pour l'organisation des manifestations, elle a également accordé sur 5 ans, près de 400 000€ de subventions.

Développement des services en ligne Depuis 2017, la Ville facilite le quotidien des familles en dématérialisant les prestations du centre multiaccueil Jacques Prévert. Et depuis novembre 2018, ce service de paiement en ligne a été élargi à la Restauration scolaire. Les parents peuvent désormais réserver et payer les repas des enfants inscrits. Depuis leur domicile, les parents peuvent aussi annuler une réservation jusqu'au jour J avant 9h30, modifier des coordonnées ou mettre à jour la fiche de leur enfant.

19


Rappel des réalisations entre avril 2014 et juin 2017 Sécurité, cadre de vie et environnement Installation de 11 corbeilles de propreté en centre-ville Fluidification de la circulation (suppression des stops rues de Meurchin, Rolland et du sens unique de la fourche du bosquet ; reconfiguration du marché hebdomadaire ; création de trois parkings rues Duplat, Hugo et de Savoie ; réfection des trottoirs rues Lagrange, Evrard et Camus) Mise en place d’un dispositif de vidéo protection dans certains bâtiments publics et les écoles Rénovation du patrimoine (église Saint-Vaast, salles des Baladins, Berthe et Steffe, complexe sportif Michel Bernard) Solidarité, citoyenneté, action sociale Création de la commission Fil d’Argent pour lutter contre l’isolement des personnes Création d’un conseil citoyen dans le cadre du contrat ville et création d’un conseil de crèche Relance du Contrat Local de Sécurité Création d’un Point Information Jeunesse Jeunesse, Sport et Culture Dotation de tableaux blancs interactifs dans les écoles Hausse des recrutements saisonniers Suppression d’une grande partie des événements non sportifs au complexe Michel Bernard pour octroyer des créneaux d’occupation supplémentaires pour les lycéens, les écoliers et les associations. Création d’un mur d’escalade Mise en place d’un portail famille pour le paiement des prestations du centre multi-accueil Sécurisation des abords des écoles Réhabilitation de la salle des Baladins, un lieu de vie dédié principalement à la culture Lancement d’un programme théâtral en mars-avril « Le théâtre en 4 actes » Finances, action économique et intercommunalité Un taux d’endettement diminué de 28% Pas de hausse de la part communale sur les impôts locaux Suppression de la taxe d’aménagement sur les abris de jardin Baisse des indemnités des élus (-28%) et renonciation de l’indemnité de maire par Maryse Loup Assainissement des rues Péri et du Clair Début de l’installation de la Fibre optique avec 3 ans d’avance sur le projet initial

20

| Juin 2019 |


21


RETOUR EN IMAGES Démonstration de danse par l’association Danse et Plaisir à la Résidence Autonomie Albert Goudin le 27 avril.

Commémoration en souvenir des victimes de la déportation le 28 avril

Défilé de la fête du travail le 1er mai

La CCAS et Filieris ont proposé un dépistage du diabète gratuit le 4 avril.

Après quelques mois de mise en œuvre, la municipalité a invité les riverains de la rue Léo Lagrange à faire un bilan du dispositif de sécurité. Après plusieurs contrôles inopinés, les agents de la Police Municipale n'ont pas relevé d'infraction au code de la route sur cette portion de voie.

22

| Juin 2019 |


Les cloches n’ont pas oublié les petits du centre multi-accueil. Durant un après-midi, les enfants ont fouillé les moindres recoins de la structure pour dénicher les précieux œufs en chocolat !

Les plus grands des récréatives et du CAJ ont aussi le droit de profiter des plaisirs chocolatés de Pâques.

La municipalité a souhaité la bienvenue aux bébés winglois nés en 2018 autour d’un bon goûter préparé par les agents de la restauration scolaire et d’une activité manuelle avec les agents du centre multi-accueil.

Le 17 mai, Maryse Loup et ses collègues du Conseil municipal ont accueilli chaleureusement les nouveaux citoyens désormais en âge de voter. Ils ont pu utiliser leur carte d’électeur à l’occasion des élections européennes le 26 mai dernier.

23


Le 15 avril, les adolescents du CAJ ont invité le maire, Maryse Loup, a déjeuné avec eux lors d'un repas entièrement confectionné par leur soin : Le tout sans créer de déchet.

Dans le cadre du 7ème anniversaire de l’inscription du Bassin minier au patrimoine e l’UNESCO, la Ville, la Mission Bassin Minier et le Ballet du Nord a proposé un bal à la salle des Baladins le dimanche 12 mai. Pour l’occasion de nombreux winglois ont participé à des ateliers de préparation de chorégraphies avec les danseurs du Ballet du Nord.

24

| Juin 2019 |


Le comité Miss Pinup Hauts de France a organisé son élection régionale à la salle des Baladins le samedi 4 mai. Exposition de voitures anciennes, stands vintages et restauration américaine ont animé la journée. Le soir, dans une ambiance survoltée par la présence d'artistes burlesques, près de 300 personnes ont encouragé les 10 candidates. A l'issue de la soirée, le jury a désigné Lady Titi Chocolate pour représenter la région lors de l'élection nationale.

Bravo aux petits écoliers pour leur participation au cross des écoles organisé par le service des sports au complexe sportif Michel Bernard

Commémoration du 8 mai 1945

Le service des sports et le CCAS ont proposé un aprèsmidi guinguette à la salle Berthe.

25


A la base de loisirs, le 11 mai, les randonneurs de la marche ludique ont bénéficié des explications d'une Guide Nature et Patrimoine Volontaires du CPIE Chaîne des Terrils sur les richesses du Bassin minier. Une prochaine rencontre est prévue le 30 juin. Inscription sur www.chainedesterrils.eu

Concert de gala de l'harmonie municipale

La munipalité a décerné la médaille de la famille à Patrick Renier pour avoir élevé 5 enfants dans les meilleures conditions morales et matérielles possibles

Les Winglois sont sortis nombreux pour partager un moment d'amitié lors de la 24e édition de la Fête des voisins. Soleil, apéritif, danse et/ ou victoire du RC Lens en barrage d'accession pour la Ligue 1 ont donné beaucoup de sourires jusqu'à parfois tard dans la nuit.

26

| Juin 2019|


MON PETIT COMMERCE

Crea'tim deco colore les événements familiaux Sylvie Girouard, habitante active de la cité des Tabernaux a franchi le pas de la création de sa micro entreprise. Depuis janvier, elle se plie en quatre pour assurer la décoration des événements : mariage, baptême, anniversaire etc. On lui a dit qu'elle devrait, alors Sylvie l'a fait. Toujours impliquée pour apporter de la vie aux événements dans sa famille, cette habitante bien connue de la cité des Tabernaux (membre du conseil citoyen), a fait de sa passion son métier : "depuis toute petite, j'aime les loisirs créatifs. Tricoter, couper, coller, c'est mon truc. Je teste et j'apprends tout le temps. Mes amis et ma famille m'ont ainsi poussée à proposer mes services à tous. Je sais que je ne gagnerai pas ma vie avec cette activité mais après tout je n'ai rien à perdre".

Un accompagnement personnalisé Depuis janvier, Sylvie propose ainsi au particulier la prise en charge partielle ou totale de la décoration :"Le client me donne le thème de la fête, ses goûts en matière de couleur. Je propose ensuite un prototype aussi bien pour un faire-part, un porte-alliance, une décoration de table, la création d'un décor photo ou des boites de dragées. Il faut en moyenne deux à trois mois entre la commande et la livraison car je fais tout de mes deux petites mains". Prochainement, l'auto-

entrepreneuse proposera aussi de la décoration en location pour pouvoir répondre plus rapidement aux demandes.En ce moment, Sylvie prépare la décoration d'un baptême pour le mois de juin et d'un mariage pour septembre. Mais pour les mariés paniqués et pris par le temps à quelques semaines du grand jour J, il est encore possible de faire appel à Créa'Tim Déco pour un travail artisanal de qualité. Mail : creatimdeco@bbox.fr Tél. : 06.28.22.09.36 Fa c e b o o k : C r é a ' T i m D é c o

27


LE COIN DES ASSOS

APRA62, radio gaga « Quel temps fait-il chez vous  »  ? «  Ici le ciel est dégagé  ». Cette discussion entre Maxence, 11 ans, élève du collège Léon Blum, et une personne inconnue située en Vendée s’effectue, non pas par téléphone, mais grâce à une radio émettrice. Intrigués, des groupes d’élèves de 6ème découvrent, ce lundi 13 mai, les mystères des ondes radio, le code morse ou encore le fonctionnement de l’électricité avec la nouvelle association wingloise APRA62 (Association Promotion RadioAmateur) «  Nous sommes six passionnés qui prenons

le temps de promouvoir le monde du radioamateurisme dans le milieu scolaire (écoles primaires, collèges et lycées) par différents ateliers pédagogiques, simples et conviviaux », explique Philippe, alias F4ICT l’un des bénévoles. «  Il s’agit d’un indicatif autorisant un radio amateur à exploiter les fréquences allouées par l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR)», précise F4AHN ou Laurent, présent également durant les ateliers.

Un loisir encadré mais enthousiasmant Bien avant les technologies modernes de l’internet, la radiodiffusion était le seul moyen d’établir des communications avec le monde entier. Encore aujourd’hui, cette technologie est largement utilisée, avec 13 000 membres en France et un peu plus de 14 millions dans le monde : « En 2017, nous avons établi un contact avec Thomas Pesquet alors à bord de la station spatiale internationale. La Police, la SNCF utilisent encore la radiodiffusion. La préfecture peut aussi faire appel aux radios amateurs en cas de catastrophe naturelle ayant endommagée les moyens actuels de communications  », développe Laurent. Discuter avec des astronautes ou n’importe

28

| Juin 2019 |

quel radio amateur dans le monde procure un sentiment de liberté très divertissant. Néanmoins, il s’agit d’un loisir technique très encadré. En effet, il faut obtenir un examen (au Portel) pour bénéficier d’une autorisation officielle de communiquer par radio. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Mais pas de panique, des clubs (notamment à Harnes) accompagnent les personnes désireuses de découvrir ce loisir.

La tête tournée vers les étoiles APRA62 a de nombreux projets pour faire connaitre leur association et attirer de nouveaux bénévoles. Pour cela, il faudra lever la tête : « on va organiser des chasses aux renards à la base de loisirs. Il s’agit de trouver des balises cachées dans les arbres à l’aide d’une antenne directive. Nous souhaitons aussi lancer un ballon stratosphérique muni d’une caméra et d’un thermomètre à 30 km d’altitude. Enfin Thomas Pesquet devrait retourner dans l’espace dans 2-3 ans. Nous tenterons alors de reprendre contact avec lui », détaille Laurent. Contact : apra62@orange.fr / https://apra-62.site123.me/


HOTLINE

3 questions - 3 réponses La rubrique « 3 questions - 3 réponses » donne la parole aux Winglois. Vous avez la possibilité de questionner vos élus en permanence ou en envoyant un mail à communication@wingles.fr ou par courrier en mairie à l’attention du service Communication. 1/ Je trouve que notre centre ville n'est pas toujours très propre ! L'installation de poubelles serait peut-être la solution ? Malgré le passage régulier d'agents de propreté et l'opération de nettoyage Hauts-de-France propres (2,5t de déchets ramassés), il arrive encore de retrouver des détritus sur les trottoirs. Pourtant, la municipalité a déjà installé des corbeilles de propreté à des endroits sensibles, notamment à côté des commerces de restauration. Pour autant, le budget 2019 prévoyait l'achat de 10 nouvelles poubelles vigipirates. Elles ont été installées il y a quelques j o u r s à p rox i m i t é d e s bâtiments publics comme les salles Berthe et Leclerc, au complexe sportif, devant la mairie et le city-stade. 2/ Rue du Pont Levis, ne pourrions-nous pas remettre les rochers qui sont sensés empêcher les voitures de passer dans le petit chemin qui mène aux espace verts ? Une barrière bleue empêche normalement le passage des véhicules motorisés. Néanmoins, les services techniques se déplaceront prochainement pour

constater ce problème et agiront en conséquence. 3/ Le parc marcel CABIDDU est, il me semble, interdit aux véhicules à moteur. Pourtant, j'y rencontre des mini-motos, quads et scooters parcourant les sentiers sans se soucier des nombreuses familles. La police municipale ne pourrait-elle faire quelque chose ? Malgré la présence de panneaux rappelant cette interdiction, malgré la pose en 2018 de roches et de piquets, malgré le travail engagé de la municipalité, du SIAEV avec les polices nationale et municipale, il est très difficile d'enrayer ce phénomène récurrent à la venue des beaux jours. Les conducteurs de ces engins tout-terrain outrepassent les règles en circulant en dehors des sentiers rendant les interpellations compliquées et dangereuses pour tous. Les principaux acteurs de la sécurité du site se sont encore réunis en mai pour étudier d'autres pistes d'amélioration. Par cette réponse, le SIAEV rappelle qu'il est aussi strictement interdit de se baigner à la base nautique.

Comment ? créer un compte Ameli Pour faciliter les démarches en santé, l’Assurance Maladie de l’Artois propose la création d’un compte Ameli sur internet grâce à un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Cet espace personnel est disponible 24h/24 et 7j/7. Il suffit de se connecter sur ameli.fr en cliquant sur «ouvrir mon compte» ou de télécharger l’application Ameli disponible sur smartphone et tablette et de demander un code. Muni de ce code, rendezvous sur ameli.fr ou sur l’application Ameli pour finaliser l’inscription. Pourquoi me servir du compte Ameli au quotidien ? Changer de Relevé d’Identité Bancaire facilement En cas de changement de coordonnées bancaires, il suffit d’un signalement du nouveau RIB à la CPAM directement depuis l’application Ameli. Il n’y a plus besoin d’envoyer de papiers : les coordonnées sont mises à jour sous 48 heures. Changer d’adresse postale en quelques clics En cas de déménagement, il était déjà possible de signaler une nouvelle adresse à la CPAM dans le compte Ameli (depuis un ordinateur). Aujourd'hui, grâce à l'application les champs à remplir sont simplifiés.  Commander une car te Vitale sans formulaire papier Désormais et en quelques secondes, les parents peuvent commander la carte Vitale de leur enfant (dès 12 ans) directement dans l’application. Il suffit de télécharger une photo d’identité et de photographier la pièce d’identité, de cliquer, et c’est fait ! Ce service est également disponible pour tous, en cas de perte, vol ou dysfonctionnement de la carte Vitale. Plus besoin d’envoyer de formulaire papier. Et depuis l’application Ameli ou depuis un ordinateur, les téléchargements d’une attestation de droits, une attestation d’indemnités journalières et correspondre avec la CPAM par mail évitent un déplacement.

29


QUOTIDIEN Permanences de vos élus Maryse Loup Maire de Wingles Le jeudi de 14h30 à 16h

Alain Houilliez Urbanisme, Développement Durable, Protocole et Jeunesse Le mercredi de 17h30 à 19h

Alain Debuisson Affaires Financières et Économiques Le vendredi de 17h à 18h30

Frédéric Enders Travaux et Sécurité Le jeudi de 15h à 16h30

Jean-Pierre Savary Vie scolaire, Restauration scolaire Politique de la ville et Petite Enfance Le mercredi de 9h à 10h30

Christine Collart Affaires sociales et seniors Le mardi de 14h à 15h30

Des Noces exceptionnelles Les temps changent et les mœurs avec. La moyenne de longévité d’un mariage est aujourd’hui de 15 ans. Pourtant la mairie a l’opportunité de fêter régulièrement des Noces d’Or (50 ans), occasionnellement des Noces de diamant (60 ans). En revanche, elle n’avait pas eu le privilège depuis 1996 (Noces de Platine) de célébrer un amour si résistant. Le 27 avril, Maryse Loup a eu l’immense joie de procéder au renouvellement des vœux d’amour de Guy et Josiane Demarche pour leur 65ème anniversaire de mariage synonyme de Noces de Palissandre. Pour les mariés, il s’agissait d’une belle surprise préparée par la famille puisque Josiane et Guy ont eu les yeux bandés jusqu’à leur arrivée dans la salle Marquis. Heureusement, le couple n’a pas fait de vilain tour et se sont dits oui avec beaucoup d’émotion.

Anniversaires de la Résidence Autonomie ÎÎ E n m a i : M m e H e r b e z M i re l l a , M o n s i e u r H e r re n t M i c h e l et Mme Dercrane Germinale.

Bernard Aubert (En avant pour l'avenir de Wingles)

Environnement, Gestion et sécurité des marchés, fêtes foraines et manifestations locales, relation avec le commerce local Le mardi de 14h30 à 16h

Georges Koprowski (Le Renouveau Winglois)

Sports et Festivités Le lundi de 10h30 à 12h

Gérard Chaudesaigues Vie associative et Médiation Culturelle Le mardi de 14h à 15h30

30

| Juin 2019 |


Sous réserve qu’ils ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, les textes proposés par les groupes politiques ne subissent aucune retouche d’ordre orthographique ou grammaticale. Le droit d’expression dans le bulletin municipal s’effectue dans les limites des affaires municipales qui relèvent des compétences du Conseil Municipal.

TRIBUNES

OSONS WINGLES AUTREMENT Inauguration d’une signalétique patrimoine mondial de l’UNESCO en mars, bal du patrimoine en mai et bientôt fête de la chaine des parcs le 29 juin à la base nautique. Tout nous ramène à notre patrimoine culturel, naturel et architectural winglois. Durant ce mandat, nous avons eu à cœur d’apporter notre pièce à cet immense édifice de rénovation d’un patrimoine magnifique mais vieillissant. Redonner le lustre d’antan à la salle des Baladins, sous exploitée depuis des années, était pour certains une folie, mais nous avons su relever le défi : celui de proposer un véritable lieu dédié aux événements culturels : expositions, concerts, théâtre, spectacles, etc. : le planning de la salle affiche un taux d’occupation plus que satisfaisant. D’ailleurs le service Culturel est régulièrement démarché pour accueillir des manifestations qui n’auraient jamais vu le jour sans cet équipement : bal du patrimoine, concours de Miss Pin’up, concerts de blues et militaires (le 8 juin et 31 août 2019). Notre opération de rénovation s’achève cette année par l’achat du dernier équipement (praticables) et le ravalement de la montée d’escalier et du hall d’accueil. Nous avons modernisé d’autres bâtiments comme la salle Steffe et Gustave Berthe. Cette dernière sera d’ailleurs fermée cet été pour modifier profondément les sanitaires, l’espace bar, la cuisine ou encore les sols. Là aussi, c’est, à notre sens, un investissement indispensable. En effet, il s’agit d’un espace important voire indispensable pour les associations et les familles. De nombreux Winglois louent la salle Berthe pour des moments uniques d’une vie : anniversaire, mariage, cousinade, etc. Il nous parait inconcevable de gâcher ces événements par des éléments obsolètes. Nos priorités ne sont peut-être pas partagées de tous, le confort et le cadre de vie de nos administrés devraient pourtant en être.

LE RENOUVEAU WINGLOIS Le 1er avril dernier, a eu lieu le vote du budget annuel de la commune. Notre groupe d’opposition (n’en déplaise à certains), s’est abstenu lors de sa validation. Pourquoi ? Bien que le budget ne mette pas la ville en difficulté, il est celui d’une majorité avec ses propres priorités, qui ne sont pas nécessairement les nôtres. Nous ne protestons pas pour protester, nous souhaitons la co-construction. Nous avons été force de proposition lors de ce mandat, et nos idées, souvent officiellement jugées peu judicieuses, pas réalistes, « pas terre à terre », ont été reprises par cette majorité. (Par exemple l’éclairage LED qui figurait dans notre programme de 2014 et qui va finir d’être déployé sous peu). Il semble que nous ayons insufflé un nouvel angle de vue durant ce mandat, et participé, à notre mesure, à des améliorations pour la ville. Notre marge de manœuvre, plus importante dans les décisions relatives au domaine sportif, nous a permis d’obtenir des réalisations comme l’inscription au budget de la rénovation tant attendue du terrain synthétique, la sécurisation efficiente du stade Michel Bernard contre les intrusions, etc. Pour expliciter de manière pragmatique notre décision, voici un exemple concret : comme la majorité l’a intelligent expliqué : pour 100€ dépensés par la ville, 63 représentent les charges de personnel. En moyenne une commune de même envergure va dépenser 56 € pour ce poste. On nous explique les nombreux services à la population. Certes. Qu’avons-nous que les autres villes équivalentes n’ont pas ? À notre sens, cela amène une question : Les agents sont-ils mis à contribution de façon judicieuse ? Leurs compétences sont-elles connues et utilisées à leur juste valeur ? Avons-nous tort de nous interroger par exemple sur la pertinence de faire nettoyer des véhicules communaux ou réaliser certains travaux par des sociétés extérieures comme la pose de grillage, les travaux de voieries, élagages, etc , quand cela pourrait permettre de valoriser les savoir-faire de nos agents auprès de la population ? Etre force de proposition et vouloir agir de façon constructive doivent-ils empêcher d’avoir des avis divergents ? De où croyez-vous que vienne ce terme d’ « opposition » ? Et pour ceux qui voudraient en discuter, contactez-nous !

EN AVANT POUR L’AVENIR DE WINGLES Tribune non parvenue

31


Ju in Le 15 n dre de fe venez dès 13h30 v il le v o tre

Au parc Marcel Cabiddu

10 0 au p % g rès ratu de it m a v o tr ir ie e

Con tac

t

siae v@ ora nge .fr 03 21 40 89 41

InterVilles 2019

Le 01/06

9h - Rues Roger Salengro et Raymond Lampis

Vide grenier, par l'Amical du Personnel Communal

Les 08 et 09/06

8h-18h - Complexe Sportif Michel Bernard

Tournoi jeunes, par S.C.P.P.W

Les 08/06

19h30 - Salle des Baladins

La nuit du blues, par l'association Sam's blues (tarif : 10€)

Le 15/06 10h - Maison forestière

Activités, par l'association Un autre regard et Marche ludique de 5km 13h30 - Base nautique

Intervilles, par le SIAEV 19h-23h -Stade Danel

Repas de fin de saison, par le S.C.P.P.W

Les 15 et 16/06

14-18h - Complexe Sportif Michel Bernard

Tournoi amical, par CLL Tenis de Table

Le 18/06

Monument aux morts

Commémoration de l'appel du Général de Gaulle

Du 24 au 28/06

Complexe Sportif Michel Bernard

Les Winglades, par le service des Sports

Le 26/06

14h-19h – Salle Leclerc

Collecte de sang, par l'E.F.S

Fete de l’eau 2019 Parc Marcel Cabiddu 29 et 30 Juin

Les 28/06 18h-22h - Salle Leclerc

Remise de récompenses, par la section judo Léo Lagrange

De 14h à 18h

Contact

siaev@orange.fr

Le 29/06

Les 29 et 30/06

Vide grenier, par l'A.C.L.W

le 29 à 23h Fête de l'eau, par le SIAEV

Rue Pierre Brossolette

03 21 40 89 41

14h - 18h - Base nautique Spectacle pyrotechnique atuit

100 % Gr

Troubadours, saltimbanques, cracheur de feu Multiples activités nautiques Escalade, Kart drift Balade en poney Structures gonflables Drônes immersifs

Restauration sur place

Le 30/06

Base nautique

Randonnée, par la chaine des terrils (sur inscription)

Profile for Ville de Wingles

Wingles Action N°207 - Juin 2019  

Wingles Action N°207 - Juin 2019  

Profile for wingles
Advertisement