Page 1

Numéro 185 Octobre 2015

Dossier

Les métiers de l’uniforme ont attiré près de 1500 jeunes

La ville entretient son patrimoine Une nouvelle équipe à l’école  Page 4 de musique

Page 15

Les seniors se sont ressourcés en Auvergne Page 20


Éditorial

Sommaire Actualités La ville entretient son patrimoine

4

L’actualité en bref et en image

5

Dossier Les métiers de l’uniforme ont attiré près de 1500 jeunes 6-7

Jeunesse Chères Wingloises, chers Winglois, Entrepreneurs, commerçants, particuliers, vous avez été nombreux à me solliciter lors de nos diverses rencontres, sur le passage à l’internet très haut débit sur notre commune. Nous en convenons tous, c’est un élément déterminant pour le développement de notre ville et l’accroissement de son attractivité. L’absence de très haut débit pénalise non seulement les foyers winglois, mais aussi nos entreprises et les services publics dont la mairie. Qui n’a pas eu à déplorer la lenteur de la connexion, l’impossibilité de recevoir ou d’envoyer de gros fichiers, l’impossibilité d’utiliser plusieurs ordinateurs sur une même connexion, l’impossibilité d’utiliser la vidéo-conférence, mais aussi la difficulté de développer la téléphonie. L’État a découpé le territoire national en lots et fait un appel à candidature que l’on appelle AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt), afin d’équiper les territoires en fibre optique. Sur notre territoire, la société Orange s’est positionnée en tant que déployeur de réseau, pour installer à ses frais, de la fibre FTTH (Fiber To The Home). Les 36 communes de la Communauté d’Agglomération devraient être donc « fibrées » d’ici 2022. Mais, le schéma de développement mis en place par la communauté d’agglomé-

ration et le travail de concertation que nous avons poursuivi depuis des mois avec l’opérateur vient enfin d’être couronné de succès. J’ai donc le plaisir de vous annoncer que les travaux visant à déployer la fibre optique à Wingles commenceront en 2016. C’est en portant votre voix auprès des instances communautaires que nous sommes parvenus à ce résultat. C’est également en démontrant par nos projets, le potentiel de développement de notre commune que nous avons su faire partager l’idée que Wingles devait faire partie des premières communes équipées de la fibre optique. Nous reviendrons régulièrement dans ce journal sur l’état d’avancement de cet équipement que vous attendez tous. En attendant, la municipalité s’active déjà à rénover son site Internet avec de nouveaux services, une information plus lisible et une meilleur accessibilité.

936 petits winglois ont repris le chemin de l’école Les vacances de la jeunesse wingloise

L’aménagement du PN13 bientôt a chevé

12

culture Une nouvelle équipe à l’école de musique

15

Vie Associative Les associations ont exposé leur savoir-faire

16

Sport Les jeunes winglois mordus de sport

19

Solidarité Les seniors se sont ressourcés en Auvergne

20

Quotidien Bonne lecture, Votre Maire

Agenda / Mariages

Tribune

21-22 23

Mentions légales Maryse Loup

Éditeur

Mairie de Wingles - 26, rue Jules Guesde BP 60065 - 62410 Wingles Représentée par Maryse Loup, Maire. Maryse Loup, Maire.

Imprimeur

L’Artésienne - Liévin

Date de parution

Octobre 2015 Gratuit, dépôt légal à parution

En savoir plus

www.wingles.fr Wingles Action Octobre 2015

10

environnement

Directrice de publication

2

8


Actualités

Stationner sur un trottoir coûte désormais 135€ d’amende Chaque année, des piétons perdent la vie faute de pouvoir circuler sur un trottoir occupé par un véhicule motorisé. Depuis le 2 juillet 2015, le décret 2015-808 a modifié le code de la route afin de faciliter et de sécuriser la circulation des piétons et des cyclistes en agglomération. Le Plan d’Actions pour les Mobilités Actives (PAMA) et au stationnement, a pour objectif d’améliorer les relations entre les usagers de la route (cyclistes, piétons et automobilistes). A cet effet, les sanctions à l’égard des

automobilistes ont été renforcées en matière de stationnement gênant la circulation piétonne et l’usage des trottoirs. Désormais, sont considérés comme « très gênants pour la circulation publique  » et punis de l’amende prévue pour les contraventions de quatrième classe (135 euros), l’arrêt ou le stationnement d’un véhicule motorisé (sauf motocyclettes, tricycles à moteur et cyclomoteurs) sur : • les passages réservés aux piétons • les trottoirs • les voies vertes • les bandes et pistes cyclables • et à moins de cinq mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation, sauf emplacements prévus à cet effet. Si la Police Municipale assure déjà un travail de prévention auprès des usagers, aux abords des écoles ou en centre-ville (voir Wingles Action N°180), elle est également amenée à verbaliser les infractions comme le prévoit la loi en vigueur.

Fausse identité, soyez prudent ! Les vols à la fausse identité sont commis généralement entre 10h et 15h. Alors quels sont les réflexes à prendre lorsqu’une personne inconnue sonne à votre porte ? Vérifiez, avant d’ouvrir, son identité (demander sa carte professionnelle et l’ordre de mission). En cas de doute, ne laissez pas rentrer la personne. Si vous souhaitez vérifier l’identité de l’inconnu, utilisez les numéros de téléphone figurant sur les avis d’échéances ou les factures et non ceux donnés par la personne qui se présente ou vous appelle.

En Bref • Un litige ? Pensez au conciliateur de justice. Mode alternatif de règlement des conflits, il permet de trancher rapidement, à l’amiable, un différend civil simple entre deux ou plusieurs personnes physiques ou morales (troubles de voisinage, problème entre un propriétaire et son locataire, travaux, créances impayées etc.). Tenu au devoir de réserve et au secret, le conciliateur propose une intervention gratuite. Renseignements à la maison de Justice et du Droit - rue Alain Grande résidence à Lens. • SIA Habitat a inauguré en 2014 une agence mobile pour renforcer la proximité avec ses clients. Elle sera présente à Wingles les vendredis 9 octobre, 13 novembre et 18 décembre de 9h15 à 10h30 à la Résidence Copernic, rue Le Sénéchal. • Dans le cadre de la Semaine Bleue, Radio Plus Douvrin (104.3) sera présent au FPA le vendredi 16 octobre. Les résidents échangeront en direct de 14h à 16h. • Le Conseil Départemental et le CLIC de Lens-Liévin offrent aux seniors le spectacle «La Belle Époque» à l’EHPAD de Méricourt le 29 octobre à 14h. Les personnes agées de plus de 60 ans bénéficieront d’un transport mis à disposition par le CCAS de Wingles. Inscriptions au CCAS du 7 au 14 octobre. Places limitées. • Jean-Pierre Savary, maire adjoint à la Jeunesse et au Sport, tient désormais ses permanences le lundi de 10h30 à 12h et le samedi de 10h30 à 12h lorsque la mairie est ouverte pour la réservation des repas au restaurant scolaire. 3


Actualités

La ville entretient son patrimoine Depuis cet été, la salle des Baladins est en cours de rénovation. Les services techniques de la Ville ont procédé à l’épurement du lieu : suppression du plancher au sol, des moquettes au mur, des lumières, déplacement du bar, etc. Les manœuvres ont permis de découvrir un magnifique parquet en bon état à la mezzanine. Ainsi, il sera poncé et vitrifié et le revêtement de sol initialement prévu ne sera pas posé. En image, la salle parait désormais bien plus grande  ! Depuis, le nouveau réseau de distribution électrique a été passé. Les plaquistes sont à pied d’œuvre pour isoler et insonoriser la salle. Le plafond sera abaissé pour économiser du volume de surface à chauffer. Pour le moment, le chantier ne connaît aucun retard et devrait bien s’achever avant la fin du mois de décembre. La salle des Baladins deviendra alors un espace dédié à l’animation culturelle et artistique.

Un nouveau toit pour la salle Gustave Berthe Vétuste, la toiture de la salle Berthe résistait de moins en moins aux affres du temps. Les fuites régulières ont incité la municipalité à changer entièrement le « chapeau » de la salle. La toiture contenant de l’amiante a nécessité une dépose particulière de la part de l’entreprise.

4

Wingles Action Octobre 2015

Malheureusement, les épisodes orageux ont rendu le travail de l’entreprise très délicat, entraînant un retard certain. Le vent et la pluie n’ont pas permis de poser la nouvelle toiture en bac acier isolé en temps voulu. Le 21 septembre seulement, une grue a débuté la pose des plaques de 12 mètres de long. Cette technique rapide (2 jours) permettra de réduire fortement le risque de fuite à l’avenir. Néanmoins, quelques travaux complémentaires restant à effectuer ont contraint la Ville à annuler le Foxy Festival Music et toutes les manifestations jusqu’à la mi-octobre. Le programme d’animation de la salle Gustave Berthe reprendra avec la Fête des Anciens, le 18 octobre.

Une porte automatique en mairie Il était parfois difficile de pousser la lourde et vieillissante porte d’entrée de la mairie. Il s’agit désormais d’un vieux souvenir ! Depuis début septembre, une porte automatique répondant aux normes d’accessibilité a été installée. Ce dispositif complète et achève la réfection des menuiseries des façades avant du bâtiment et de la Maison de la Culture et des Loisirs.


Le Maire ne peut s’opposer à la liberté de commerce et d’entreprise En 2016, un Intermarché s’implantera sur un terrain privé de la cité, rue André Pezé (voir le Wingles Action N°183). Consciente des enjeux et des inquiétudes des commerçants du centre-ville, la municipalité suit ce dossier attentivement depuis des mois. Elle dialogue avec les représen-

tants du groupe des Mousquetaires pour donner la priorité de recrutement aux Winglois (70% des postes proposés). La Ville a également réaffirmé son soutien aux commerçants locaux qui ne souhaitent pas voir l’arrivée, dans les cellules commerciales, d’activités proposant les mêmes ser-

vices que dans le centre-ville. Depuis le début de ce projet, les représentants de l’entreprise privée semblent soucieux de répondre favorablement aux sollicitations. Néanmoins, la Ville ne peut exiger et imposer quoi que ce soit. En effet, le pouvoir de Police du Maire ne peut restreindre qu’en des cas très précis (et qui ne s’applique pas pour ce dossier) le principe de liberté du commerce et de l’industrie. Il prend valeur constitutionnelle selon la décision du Conseil constitutionnel du 16 janvier 1982. La liberté du commerce et de l’industrie comporte la libre concurrence et la liberté d’entreprendre.

L’actualité en bref et en image

Retraite aux flambeaux du 14 juillet

Fête foraine du 5 au 8 septembre

71ème anniversaire de la Libération de Wingles

Nature en Fête au SIAEV les 19 et 20 septembre 5


Dossier

Les métiers de l’uniforme ont attiré près de 1500 jeunes 4000 emplois disponibles rapidement, il s’agissait d’une chance unique à saisir. A l’initiative du député de la 12e circonscription, Nicolas Bays, et en partenariat avec la Ville de Wingles, Pôle Emploi et la Mission Locale, le premier forum des métiers de la Défense et de la Sécurité s’est déroulé au complexe sportif Michel Bernard les 23 et 24 septembre. Quand un véhicule militaire blindé, un hélicoptère dauphin et un zodiac débarquent à Wingles, ça ne passe pas inaperçu ! Au complexe, les différents corps de l’armée, la police, la gendarmerie, la pénitentiaire, les douanes, des entreprises de sécurité etc. ont fait le déplacement pour expliquer leur quotidien et proposer aux visiteurs de devenir de futurs collaborateurs. En effet, il ne s’agissait pas d’un simple forum informatif mais d’un grand bureau de recrutement pour trouver des hommes et des femmes passionnés par la

6

Wingles Action Octobre 2015

sécurité des citoyens. Près de 200 métiers variés étaient disponibles avec des niveaux de recrutement accessibles à tous (de CAP à Bac +5) : Soldat, mécanicien, opérateur radio, cuisinier, informaticien, moniteur sportif, infirmier etc. Ainsi, près de 1500 jeunes déterminés à trouver un emploi ont adressé des CV dans l’espoir d’être recontactés : « je suis venu avec mon frère d’Aubigny en Artois, explique Maxime. J’ai 25 ans et je souhaite intégrer le service des douanes. Nous avons tous les deux une formation d’électricien et nous

sommes tous les deux motivés pour passer les concours. Nous nous inscrirons très vite ».


Ce qu’ils en ont pensé Florence, d’Arras J’ai un Bac +3 dans le tourisme. Je ne trouve pas de travail dans mon secteur, alors je suis venue ici par curiosité. J’ai beaucoup apprécié la douane. Je ne voudrais pas être sur le terrain mais plus dans l’administratif. Il faudra que je prépare le concours car il faut avoir des notions de Droit des Finances. Un recruteur de l’armée de terre C’est une vraie réussite pour nous. Nous avons pris beaucoup de contacts de tout horizon. On a détecté des jeunes qui ont la fibre et d’autres se cherchent encore. Mais tous ont leur chance pour obtenir un premier contrat de 3 à 5 ans. Nous les convoquerons prochainement pour savoir s’ils sont toujours motivés pour intégrer les forces armées. Si tel est le cas, alors il y aura un test de sélection. Un recruteur de l’armée de l’air C’était un salon très valorisant pour nous. On voit que l’uniforme attire toujours. Les jeunes cherchent à donner un sens à leur action et rien que sur cette première journée, nous avons une liste de 70 personnes à recontacter. Parmi eux, j’ai vu au moins 5 jeunes avec de très bonnes perspectives d’embauche. Maryse Loup, maire de Wingles La municipalité a accepté sans hésitation la demande du député Nicolas Bays pour organiser ce salon au complexe sportif, habituellement réservé au lycée et associations sportives. Tout le monde a mesuré l’importance d’un tel rendez-vous pour la jeunesse. Nicolas Bays, député de la 12e circonscription Je remercie toutes les forces armées et de sécurité pour préserver la sécurité des Français. Ils le font quotidiennement sur le territoire national avec le plan sentinelle (anciennement Vigipirate où 10 000 soldats sont mobilisés) et dans le monde en intervenant actuellement au Mali, en Centre-Afrique, au Liban, en Irak. Ils contribuent au rayonnement international de la France. A Wingles, nous avons profité de plusieurs démonstrations impressionnantes et concrètes. Il y avait notamment un hélicoptère dauphin. Cet appareil a fait 200 sorties cet été pour sauver des vies sur le littoral. Ce salon a donc eu ce double objectif : offrir une possibilité pour les jeunes de débuter une carrière très valorisante. Et d’une manière générale, les visiteurs ont pu exprimer leur attachement à nos forces armées.

7


Jeunesse

936 petits winglois ont repris le chemin de l’école Ils avaient encore leurs petits yeux endormis en ce début de matinée du 1er septembre. Les vacances estivales terminées, les enfants ont effectué leur rentrée scolaire dans les différentes écoles de la ville. Si pour les plus grands, c’est devenu un rituel où ils ont plaisir à revoir les copains, pour les plus petits des écoles maternelles c’est une tout autre histoire ! Certains, hauts comme trois pommes, se montrent particulièrement autonomes et calmes en s’amusant déjà avec les jeux de construction à disposition. En revanche, de nombreux petits épuisent une quantité impres-

sionnante de larmes en réclamant « maman, papa ». Les institutrices tentent alors de les rassurer même s’il faudra attendre l’heure du midi et le retour des parents pour que les pleurs cessent : « Pour nous aussi, c’est déchirant. Notre fils n’a pas arrêté de pleurer dès qu’on lui a lâché la main en classe. Du coup nous y sommes retournés pour le consoler mais quand nous sommes repartis, il s’est remis à pleurer ! C’est toujours difficile à supporter même si ce n’était pas notre première rentrée ! », lâche une maman à la sortie de l’école Auriol-Joly. Désormais habi-

tués à leur nouvel environnement et leurs nouveaux camarades, les écoliers peuvent apprendre, s’épanouir et grandir pour faire la fierté de leurs parents.

Les nouvelles institutrices Hélène Turpin

Laurence Lenglet Suzanne Blin

CP

CM1

Julie Kleinpeter

Sophie Berthelot

Mathilde Olejniczak

CM2

Elodie Verlingue CP

Aurélie et Nicolas

Maïté Dequeant CE2/CM1

Jules Ferry

CM1

Mélissa Testoris

Emilie Speisser

Petite et moyenne section

8

Wingles Action Octobre 2015

Léon Blum

Charlotte Bertinchamp

CM2

Emilienne Moreau

CE2

Florine Demaret Moyenne section

« Julie vient d’effec tuer sa première rentrée à l’école AuriolJoly. C’est très dur pour nous car je l’avais tout le temps à la maison. Mais pour elle, c’était parfait. Elle a joué immédiatement avec une poupée. Elle a hâte aussi de se faire des amis. »


Une nouvelle directrice à l’école Berthelot Des rentrées scolaires, elle en a connues. Mais ce 1er septembre, Virginie Merveille a pris de nouvelles responsabilités. Elle est en effet la nouvelle directrice de l’école Sophie Berthelot après le départ de M. Pérez. Il s’agit d’une transition en douceur puisqu’elle y enseignait déjà depuis quelques années. Pouvez-vous vous présenter et rappeler votre parcours ? Mon parcours est classique. J’ai été recrutée sur liste complémentaire en 2000. J’ai enseigné en école maternelle la moitié de ma carrière mais également en CE2, CM1 et CM2. J’ai eu la chance d’enseigner dans chaque niveau. Le cours préparatoire est celui qui me correspond le mieux. Quitter en fin d’année scolaire mes élèves devenus lecteurs est ma plus belle note pédagogique.

Vous succédez à M. Perez. Quelles ont été vos motivations pour reprendre ce poste de directeur d’école ? Je me suis portée volontaire pour succéder à M. Pérez, tout simplement car cette école, où j’ai choisi d’enseigner en 2012, a besoin de stabilité. Je connais les élèves, les parents, le fonctionnement de l’école, ses partenaires. J’ai conscience que j’ai beaucoup à apprendre mais je vais essayer de relever le défi.

Souhaitez-vous mettre en place de nouveaux projets ? Lesquels ? Cette année nous ne nous lancerons pas dans de nouveaux grands projets. Avec l’équipe nous allons tout d’abord essayer d’approfondir ce que nous avons mis en place avec M. Pérez. L’école ne se lancera que dans de petits projets qui mèneront peut être à de plus grands. Pour l’instant, cette année les classes de CP et CE1 se rendront au musée du Louvre-Lens pour une visite du musée avec atelier. Les plus grandes classes y iront l’année prochaine. Nous poursuivrons l’embellissement de notre école et notre travail sur la responsabilisation du comportement de nos élèves. Quelles valeurs souhaitez-vous insuffler à l’école Berthelot ? Les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité. Nous œuvrons tous pour construire une école où chaque enfant puisse s’épanouir.

Le plaisir d’apprendre passe par le confort des élèves Cet été, deux écoles ont profité du départ en vacances des élèves pour bénéficier de travaux. Ainsi, toutes les classes de l’école Jules Ferry ont été repeintes et les plafonds abaissés pour réduire le volume à chauffer. De nouveaux stores seront posés prochainement. A l’école Léon Blum, l’intégralité du réseau électrique a été mise aux normes pour la sécurité des petits winglois. Par ailleurs, ces deux écoles ont bénéficié de l’ouverture d’une classe supplémentaire (CE2/CM1 à Jules Ferry et Moyenne section à Léon Blum).

9


Jeunesse

Les vacances de la jeunesse wingloise Accueil Collectif de Mineurs, Centre Animation de Jeunes ou encore séjour à l’étranger : quelle que soit la structure, les enfants de la commune ont vécu un bel été 2015. En juillet et en août, les animateurs de la Ville ont diverti respectivement 190 et 130 jeunes dans les ACM. Les parents ont pris plaisir à assister aux traditionnels spectacles de fin de centre. Le Centre d’Animation de Jeunes a, en plus des activités quotidiennes, organisé des sorties deux à trois fois par semaine : piscine, équitation aux écuries du Meurloir à Ruminghem, camping à Wimereux ou encore visite du zoo de Fort-Mardyck. Les adolescents ont passé du temps avec les seniors du FPA grâce à l’organisation d’un barbecue, d’un loto et d’une sortie à la mer.

10

Wingles Action Octobre 2015


Campagne de recrutement pour les centres de loisirs La Ville s’apprête à constituer, dès janvier, les prochaines équipes d’animateurs et de directeurs de centres de loisirs pour les vacances d’hiver, de printemps, d’été et de la Toussaint 2016. Pour cela, les candidats doivent impérativement écrire une lettre de motivation, précisant la période souhaitée et les qualifications, directement à Madame le Maire au : 26 rue Jules Guesde - 62410 - Wingles, avant le 31 décembre, date limite des inscriptions.

Inscription au restaurant scolaire : quelques rappels

Pour inscrire un enfant à la restauration scolaire, il faut souscrire préalablement à un contrat d’adhésion en mairie. Lors de la période de réservation des repas, un formulaire doit être rempli en mairie. Ce formulaire est également disponible sur www.wingles.fr. L’absence d’un enfant doit être signalée en mairie (03.21.08.69.00 ou restauration@wingles.fr) au plus tard le jour même avant 9h30. Les repas seront alors reportés sur le mois suivant. Toute demande particulière devra faire l’objet d’un courrier écrit auprès de l’Adjointe déléguée à la restauration scolaire.

Période de fréquentation

Période de réservation

au restaurant scolaire

des repas

Novembre 2015

Du 5 au 10 octobre 2015

Décembre 2015

Du 9 au 14 novembre 2015

Janvier 2016

Du 7 au 12 décembre 2015

Février 2016

Du 4 au 9 janvier 2016

Mars 2016

Du 8 au 13 février 2016

Avril 2016

Du 7 au 12 mars 2016

Mai 2016

Du 4 au 9 avril 2016

Juin/Juillet 2016

Du 9 au 14 mai 2016

11


Environnement

L’aménagement du PN13 bientôt achevé La Ville lutte contre toutes formes de pollution visuelle. Ainsi, le carrefour des rues Jules Guesde, Emile Basly, Florent Evrard et Arthur Lamendin a été considérablement épuré ces dernières années (panneaux directionnels retravaillés, suppression du

passage à niveau…). Depuis cet été, la municipalité procède, en accord avec RFF, à l’embellissement de la friche située en face du parking. Les services techniques ont alors couvert le sol de gravillon blanc, créé un chemin piétonnier sécurisé avec des

dalles en ardoise, dressé un parterre végétal. Des bordures en bois ont été posées pour empêcher l’étalement des cailloux. Le banc, rénové cet été, a été installé fin août. En revanche, RFF n’a pas donné son autorisation pour enlever les systèmes électriques. Ainsi, une maison en bois a été construite pour cacher les installations disgracieuses.

Le PN13, prochainement fleuri Elle sera bientôt repeinte grâce à la technique du trompe-l’œil donnant l’illusion d’une véritable gare. Enfin, les derniers systèmes électriques seront cachés, en octobre, par la mise en place de grands pots colorés et fleuris. Une fois terminé, l’aménagement paysager sera une belle porte d’entrée vers le centre-ville.

Peut-on brûler les déchets verts ? Que faire des tontes de la pelouse en été, du ramassage des feuilles mortes à l’automne ? La solution la plus pratique et rapide serait de brûler les déchets verts. Seulement, le brûlage à l’air libre des déchets verts est une pratique qui ne répond pas aux exigences liées à l’élimination des déchets telles que définies par l’article L. 541-2 du code de l’environnement. Elle pose en outre des problèmes notables d’ordre sanitaire et sécuritaire. Ainsi, il s’agit d’une pratique interdite (article 84 du règlement sanitaire départemental). Dans le cadre de ses pouvoirs de police et sur la base de l’article 84 du règlement sanitaire départemental, le maire de la commune est chargé de veiller au respect des interdictions de brûler des déchets verts par les particuliers sur leurs propriétés. Ces « déchets » ont un réel intérêt écologique. Valorisezles dans vos jardins grâce au compostage ou apportezles directement en déchèterie où une seconde vie leur sera offerte.

12

Wingles Action Octobre 2015


La Ville encouragée par le label « Villes et villages f leuris » Embellir la cité par les fleurs contribue à la qualité de vie d’une population. Dans le domaine du fleurissement, le label « Villes et villages fleuris » certifie par un nombre de fleurs (un à quatre) l’accueil, le respect de l’environnement et la préservation du lien social d’une commune. Wingles s’est lancée depuis avril 2014 dans un processus permettant dans quelques années de décrocher sa première fleur. Ainsi, de manière raisonnée, les jardiniers des espaces verts ont redonné un nouvel éclat au monument aux morts, embelli les ronds-points du carrefour complexe du Cornet, du château. Cet été, une responsable des espaces verts, Aurélie Senis, a rejoint l’équipe pour coordonner la stratégie de fleurissement. D’autres espaces seront prochainement aménagés (voir l’article sur le PN13). Ainsi, début juillet, un jury du label s’est rendu à Wingles pour découvrir l’ensemble des réalisations. Intéressés, ces profession-

nels ont également pu échanger avec Alain Houilliez, premier maire adjoint chargé de l’environnement. Un mois plus tard, une lettre du label a conforté les orientations prises par la municipalité en attribuant « un bouquet » en guise d’encouragement.

Comment décrocher une fleur ? Pour prétendre à « une fleur », la ville doit réserver une place prépondérante au végétal dans l’aménagement de ses espaces publics. Les compositions florales, généreuses et harmonieuses, participent à un environnement particulièrement soigné. Le fleurissement doit aussi correspondre à un paysage qui lui est propre. L’aménagement paysagé et le fleurissement sont conçus sur la base d’un patrimoine et d’une identité spécifique à la commune. C’est pourquoi les palmiers, plus communs aux régions du Sud, ont été remplacés cet été (ils ont été replantés au CAJ).

13


Culture

La pluie a gâché le Festirue breux chineurs s’étaient levés de bonne heure pour dénicher l’objet rare à moindre prix. Tout était prêt pour que les familles profitent d’un excellent après-midi : manèges, jeux gonflables, bourses aux livres, spectacles, fanfares de rue et concerts etc. Les commerçants, les associations, bénévoles, agents municipaux avaient aussi répondu présent pour exposer leur savoir-faire et montrer leur sens de la fête. Comme dit le dicton, après la pluie vient le beau temps. Espérons que l’année prochaine, la météo sera cette fois moins capricieuse.

La fête était si bien lancée… Mais le 13 septembre à 13h30, la Ville a dû se résoudre, par mesure de sécurité, à annuler toutes les animations du Festirue. En effet, Wingles a, une nouvelle fois, été touchée par un épisode orageux important. La pluie, tombée en abondance, a rendu impossible la manifestation. Ce fait exceptionnel est une première en 17 éditions. Dommage car ce Festirue consacré cette année à l’enfance avait très bien démarré. Le matin, près de 280 exposants ont participé à la traditionnelle brocante organisée par le Comité de secteur Sud-Ouest. Les nom-

Les cours d’Arts Plastiques ont repris Les pinceaux glissent à nouveau sur les toiles des ateliers d’arts plastiques. Depuis le début d’année 2015, les cours n’avaient pu être assurés en raison de l’absence prolongée de Florence. En attendant son retour programmé prochainement, Magalie Dumartin a repris le flambeau à la rentrée de septembre. De nombreux artistes en herbe se sont d’ores et déjà inscrits, impatients de libérer leur créativité.

Florence (à gauche) a parfaitement briefé Magalie pour bien préparer la rentrée 14

Wingles Action Octobre 2015

Une pensée pour Domy Dominique Poitelon dit « Domy » avait rejoint le Quart d’œil en avril 2015 pour lancer la deuxième saison des ateliers artistiques. Malheureusement, l’artiste peintre est parti brusquement le 21 août dernier. La municipalité, les résidents des ateliers d’artistes et la population wingloise présentent leurs sincères condoléances à sa famille et ses proches.


Une nouvelle équipe à l’école de musique L’école de musique Claude Debussy a changé de disque depuis le 14 septembre. En effet, de nouveaux professeurs ont investi les lieux sans tambour ni trompette mais tous au diapason. 90 élèves sont inscrits cette année avec pour ambition la maîtrise d’un instrument tel que la guitare, le violon, le piano ou encore la flûte. Mikaël Aubert a pris la fonction de Directeur de l’école de musique. Il pourra ainsi dénicher les meilleurs talents et les intégrer à l’avenir à l’Harmonie Municipale dont il est également le chef d’orchestre. De gauche à droite Daniel Duez (Guitare), Anne-Marie Buss (Piano), Claire Duez (Guitare), Cyril Carrette (Piano), Eddy Meurin (Percussion), Isabelle Courilleau (Chant), Mikaël Aubert (Directeur), Hélène Chapelet (flûte), Claire Dufour ( Vi ol o n), A n gél i q ue D ’A g n ag n o (Clarinette) / Absent sur la photo : Frédéric Mannessier (Trompette).

Vie Associative

Débit de boisson : les associations en formation pour éviter les hics Comment tenir une buvette lors d’une manifestation, quels sont les démarches, les conditions etc. La réglementation en matière de débit de boisson vient de changer. Pour accompagner les associations, la Ville a tenu une réunion de formation à ce sujet. Le 17 septembre, en présence d’un formateur de la sous-préfecture de Lens, 23 associations ont notamment appris qu’une buvette n’avait d’existence qu’en cas d’événement public, la distinction entre les catégories de boisson (il n’y a plus la nécessité de demander une autorisation pour les boissons non alcoolisées), le nombre légal maximum

de buvette par an (10 pour les associations sportives, 5 pour les autres). Des documents complémentaires ont été transmis pour informer les

associations. En toute connaissance de cause, elles pourront désaltérer le public lors des prochaines manifestations.

15


Association

Les associations ont exposé leur savoir-faire A Wingles, il est possible de tout faire. Les associations présentes : La commune est dotée d’un tissu Club Léo Lagrange Sections Tennis de associatif très dense aussi bien dans table et Judo / Amicale des Anciens les domaines culturel, sportif, du loisir Sapeurs Pompiers / Association des etc. Le samedi 12 septembre, la Ville Jeunes Sapeurs Pompiers  /  Gym a donc souhaité mettre en lumière Artistique Wingloise / Taï Chi Wingles / tout le travail entrepris par les asso- Artois 2CV Club / Les amis de Berthelot / ciations au cours d’un premier forum. Harmonie Municipale  / Véhicules Ainsi, les bénévoles ont expliqué Mémoire Passion  /  Groupement leur savoir-faire et proposé de nom- des Artistes Indépendants  /  École breuses démonstrations. Le public, Municipale des Sports / CAJ / Amicale admiratif des 2CV du club Artois 2 du Personnel / Club Alpin Winglois / CV ou des véhicules militaires de Comité de Secteur Sud Ouest. VMPW, a aussi pu s’essayer dans diverses activités comme le dessin, le tennis de table ou le tir à l’arc. Pour ceux qui n’ont pas pu assister au forum, pas d’inquiétude, vous pouvez retrouver toutes les associations sur le site internet ou l’agenda de la Ville. Dans la plupart des structures, une séance ou deux d’essai sont généralement offertes.

16

Wingles Action Octobre 2015


Les quartiers animés cet été Ils n’ont pas célébré la fête nationale américaine mais bien leur quartier ! Le 4 juillet, les habitants de la place centrale et de la cité des Tabernaux ont profité de la belle fête organisée par le Comité du secteur Sud-Ouest. Au programme : une grande kermesse avec des structures gonflables, des petits jeux de cafés où les participants ont pu repartir avec des cadeaux. De 18 à 22h, un bal musical varié a attiré les amateurs de danses. Et un mois plus tard, le dimanche 2 août, l’association CLCV a pris le relai à la cité du château pour offrir aux visiteurs une journée bien remplie : vide-grenier, nombreux jeux de plein air, restauration et animations musicales du DJ...

SEALS veille à la propreté de son terrain de jeu Dimanche 6 Septembre 2015, l’association d’Airsoft SEALS a organisé une partie sur le thème « Post Apo Ecolo ». Le jeu avait pour but de nettoyer le terrain du motocross tout en s’amusant. Malheureusement, les bénévoles ont ramassé des cartons, des planches, des pneus et jantes de voiture, des jouets cassés, des tuyaux, des bidons de peinture, des boites en ferraille, des bouteilles plastique et en verre, etc…

au total une dizaine de sac de 100L ! Trop de personnes extérieures viennent sur ce terrain privé, en passant pardessus des grillages, afin de jeter leur détritus. Il est tellement plus facile, moins dangereux, gratuit et surtout obligatoire de se rendre dans une déchèterie (Sallaumines, Grenay) ou de profiter de la déchèterie mobile (une fois par mois à Wingles) !

17


Sport

De la haute voltige au circuit Jean-Paul Lehoucq Ils n’ont peur de rien les motards de la compétition régionale de motocross UFOLEP, organisé par le motoclub des Étangs. Fin août, devant 2000 spectateurs, près de 250 participants ont affronté la piste très technique du circuit Jean-Paul Lehoucq : saut dans le vide, parcours à bosses, virages serrés, terre molle, il fallait en avoir sous la pédale pour monter sur la plus haute marche du podium.

Un club qui tient la forme Juste avant de partir en vacances, le club Wingles Forme a participé en Gironde aux championnats de France de Culturisme et de Développé Couché. Dans la première compétition, Jérôme Gros a glané une très belle 5ème place. Dans la seconde catégorie, quatre athlètes ont porté haut les couleurs wingloises : Romain Vandevyver a remporté le titre national grâce au soulèvement d’une barre de 137,5kg ! Jonathan Boulanger termine 6ème avec une barre à 120kg. Chez les jeunes, les frères jumeaux Jérôme et Guillaume Vanwaelscappel ont remporté une médaille d’argent et de bronze grâce à des barres de 105kg et 100kg ! Félicitations.

18

Wingles Action Octobre 2015


Les jeunes winglois mordus de sport Football, athlétisme, escalade, basket etc. Les 6-14 ans ont attaqué fort la rentrée sportive au complexe sportif Michel Bernard. Plus de 90 enfants se sont déjà inscrits pour pratiquer et découvrir plusieurs disciplines le mercredi après-midi. Encadrés par les quatre animateurs sportifs municipaux, les petits, déjà champions, se sont ainsi défoulés sous l’œil des parents amusés. Pour ceux qui souhaiteraient également faire du sport après l’école, c’est possible ! Grâce à la formule « sport à la carte » les enfants se dépensent pendant une heure les lundis, mardis, jeudi de 16h15 à 17h15 pour seulement 10€ par trimestre !

La piste d’athlétisme rénovée

Nouveau ! Le Club Alpin de Wingles organise sa soirée de lancement le 5 octobre à 19h au complexe sportif Michel Bernard. Les premiers cours d’escalade débuteront le 12 octobre. Attention, nombre de places limité.

Depuis la rentrée, les athlètes peuvent profiter d’un plus grand confort de pratique de la piste du complexe sportif Michel Bernard. LA Ville a procédé au drainage des couloirs et remis du schiste. Ainsi, en cas de pluie, les coureurs n’auront plus besoin de faire du triple saut pour éviter les flaques d’eau.

19


Solidarité

Les seniors se sont ressourcés en Auvergne Rencontrer et suivre un berger qui ramène son troupeau de chèvre à la « ferme du bout du monde », ça dépayse ! Tout le principe des vacances. Du 12 au 19 septembre 52 seniors dont 40 Winglois ont participé au séjour en Auvergne organisé par le CCAS de Wingles, en partenariat avec l’ANCV. A Alleyras, les vacanciers, logés dans un village vacances confortable, ont découvert une région authentique et des personnages au caractère bien trempé. Pendant une semaine, ils n’ont pas eu le temps de lézarder. Malgré l’absence de soleil, les seniors ont beaucoup marché pour découvrir tous les secrets du pays des volcans : La Chaise-Dieu, célèbre pour son festival de musique sacrée et son église abbatiale Saint Robert ; visites culinaires : fromage de chèvre, fabrication d’eau de vie, bière, lentille verte ; le Musée de la Bête du Gévaudan ; les charmes du Puy en Velay, du lac du Bouchet, Brioude… De quoi rentrer à la maison avec les souvenirs d’un séjour qui n’aura pas laissé indifférent.

Sortie dégustation à Maroilles Quoi de meilleur qu’un repas au Maroilles ? Probablement rien diront les seniors qui ont participé le 21 août à la sortie organisée par le CCAS de Wingles dans le célèbre village du Nord. Au programme : visite d’une fromagerie avec dégustation du célèbre carré odorant mais aussi boulettes d’Avesnes, Dauphin, Flamiche… Et le midi, les gourmands se sont restaurés au verger pilote. Quelques pas sur un air de musette ont achevé cette belle journée.

Inscription pour la Médaille de la Famille La médaille de la famille est une distinction honorifique décernée par arrêté du Préfet aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leur mérite. Dans le cadre de la préparation de la promotion 2016, les dossiers de candidature doivent être constitués au Centre Communal d’Action Sociale afin d’être transmis, avant le 20 novembre 2015, délai de rigueur.

20

Wingles Action Octobre 2015

Colis de Noël des Personnes Handicapées Comme chaque année, à l’occasion de Noël, le Centre Communal d’Action Sociale offre un colis aux personnes titulaires des allocations adulte handicapé (AAH) ou d’éducation de l’enfant handicapé (A.E.E.H.). L’inscription se fait au C.C.A.S. du 26 octobre au 20 novembre (délai de rigueur) sur présentation de la notification de la Caisse d’Allocations Familiales de l’année en cours ou d’un justificatif récent de versement de ladite allocation.


Quotidien

Agenda

Commémoration 14-18

Les 3 et 4 octobre

9h – Salle Leclerc

Expositions d’Arts, par le groupement des artistes indépendants

Mardi 13 octobre

8h – Complexe sportif Michel Bernard

Cross des écoles et des lycées Voltaire

Dimanche 18 octobre

15h : Salle Berthe

Spectacle de la Fête des Anciens Foyer Jean Steffe

Casting Miss Canton de Wingles

Samedi 21 novembre

18h30 – Eglise Saint-Vaast

Concert de la Sainte-Cécile, par l’Harmonie Municipale

Mercredi 25 novembre

9h – Complexe sportif Michel Bernard

Collecte de sang, par l’EFS

Programme des manifestations sous réserve de modifications

Anniversaires au FPA La Ville souhaite un joyeux anniversaire à Jeannine Hermand en juillet...

et à Colette Piret, Berthe Ritter, Françoise Thumerelle, Anita Tommasi, Marie-Josée Vairon et Robert Descamps (Absents : Jean Louis Mortelecque, Anne Marie Bocquillon et Victor Fruleux) en août.

21


Quotidien

Mariages Félicitations aux nombreux heureux mariés !

22

Helmi Lajmi & Malika Latrèche

Damien Hennache & Adeline Borucki

Linda Kranz & Nicolas Caruso

Eddy Dallenne & Emilie Lamihaul

Kévin Schmidt & Sarah Berardi

Samuel Lauwers & Valérie Philippart

Miguel Tailliez & Bélinda Boulay

Catherine Baron & Daniel Galliazo

Estelle Debout & Romain Van Meenen

Alexis Leroy & Latifa Ouhalima

Angelo Nardi & Marion Vasseur

Laurent Bedu & Cindy Marez

Wingles Action Octobre 2015


Sous réserve qu’ils ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, les textes proposés par les groupes politiques ne subissent aucune retouche d’ordre orthographique ou grammaticale. Le droit d’expression dans le bulletin municipal s’effectue dans les limites des affaires municipales qui relèvent des compétences du Conseil Municipal.

Tribune Osons Wingles autrement (majorité municipale) Aujourd’hui, la technologie nous permet d’être informés (ou désinformés) en temps réel. Facebook et Tweeter n’ont plus de secret pour celles et ceux qui ne peuvent réprimer quelques réactions épidermiques. Pour autant, l’immédiateté de l’information n’a rien à voir avec le temps nécessaire à la prise de décision, qui elle même, est basée sur un travail souvent long et complexe. C’est donc sans fanfare ni trompette que la majorité municipale travaille depuis 18 mois à la redynamisation de la Z.A.L du Pronet. Cela fait près de 10 ans, qu’un bâtiment appartenant à la mairie subit les affres du temps et de la délinquance, mettant en danger les curieux qui s’aventurent dans cette ruine polluée et insalubre. Depuis avril 2014, nous nous sommes lancés à la recherche d’investisseurs afin de redonner pleinement sa vocation économique à notre Zone d’Activités Légères. Une première vente avortée ne nous a nullement découragés. Nous avons trouvé une nouvelle entreprise qui implantera son activité en lieu et place de la friche. Cette première victoire sur le front de l’attractivité de notre commune aurait pu être ternie par le départ prochain de l’entreprise Techno Tuyauterie ayant décidé de construire ailleurs ses bâtiments, ce qui met fin au bail qui la liait à la commune. Là aussi, nous ne sommes pas restés inertes puisque la parcelle sera prochainement rachetée par un deuxième investisseur. Nous aurions pu céder nos parcelles à la Communauté d’Agglomération de Lens Liévin qui a la compétence économique. Les investisseurs seraient-ils revenus plus vite pour autant ? Au terme de 18 mois d’efforts, l’ensemble des parcelles communales de la Z.A.L du Pronet sera bientôt occupé par des entreprises. Grâce à cette action, nous pourrons enfin clôturer le budget supplémentaire de cette Z.A.L, resté inerte dans les comptes de la ville depuis tant d’années. Notre effort en faveur de l’attractivité économique s’est également porté sur la friche Brochot. Sans être encore parvenu à nos fins, notre travail a permis à une nouvelle entreprise de s’implanter sur la zone du SIZIAF, dont Wingles perçoit des recettes conséquentes alors que les dotations de l’État tendent à diminuer. Voilà le travail de fond que le groupe Osons Wingles Autrement mène pour l’avenir de la commune.

Le renouveau Winglois Cette année, le groupe du « Renouveau Winglois » n’a pas voté le budget, et nous l’avons fait car nous avons étudié celui-ci avec précautions. Il semble cohérent en terme d’équilibrage des dépenses-recettes et l’encours de la dette est satisfaisant mais plusieurs points demeurent inquiétants pour l’avenir. Pour commencer, vous annoncez un excédent pour le budget 2014, mais cet excédent n’est autre que le report de celui de 2013, cela signifie que la totalité du budget a été consommé en 2014 alors qu’aucun projet d’envergure n’a été réalisé ou même démarré (l’entretien de la ville faisant parti des dépenses annuelles communes). Nous avions déjà évoqué la frilosité du budget mais là nous nous demandons si cette frilosité cache en fait une incapacité de la ville à avoir des projets ambitieux (comme par exemple un nouveau centre sportif ou encore le développement des espaces verts). Il est grand temps de réguler les dépenses avant d’avoir recours à l’emprunt ou à l’augmentation des impôts locaux (du populisme vu le niveau des finances). En sachant que les dotations de l’état vont diminuer. Nous avons de nombreux services à la population mais en avons-nous les moyens ? Pour cela il faut réduire les dépenses au plus vite. La plus importante est celle du personnel qui représente plus de 62% des dépenses totales, ce qui est considérable et très largement au-dessus de la moyenne. Travaillons sur les recettes également, l’attractivité de la ville pour les entreprises passera par le développement numérique, 2020 sera bien trop tard pour la commune. Il faut également faire un travail sur les subventions car elles sont trop peu nombreuses. Pour grandir et avoir des projets ambitieux il faut faire des choix, être attractif, réduire ses coûts, anticiper la diminution des dotations de l’état, mutualiser certaines activités ou achats, aller chercher des subventions. Ne vous méprenez pas, nous avons des ambitions pour la ville mais nous avons aussi les pieds sur terre, la majorité veut nous faire passer pour des irresponsables avec des projets pharaoniques, mais c’est tout le contraire, notre ambition est de travailler ce budget avec précision, de faire des gains, de réduire les dépenses afin de pouvoir développer la ville de Wingles pour le bien-être de la population.

En avant pour l’avenir de Wingles Mais que c’est-il passé, cet été à Wingles. Pour le bien être des citoyens un commerçant (boulangerie) est resté ouvert 7/jours sur 7. Il a eu la surprise de la police municipale qui lui a dressé un avertissement verbal, comme quoi il était hors la loi. Alors que d’autres commerces dit alimentaire sont ouvert 7/7 jusqu’à des heures tardives, pour vendre des boissons alcoolisées. Y a-t-il eu une plainte de déposé et par qui ? nous ne pouvons blâmer La police qui n’a fait que son devoir, mais Madame le Maire était-elle au courant ? Comme le rappel Monsieur le Député que les commerçants souffrent des proximités des grandes surfaces, et ne pas faire comme le Maire de Calais, faire du développement en périphérie au détriment du centre ville. C’est pour cela que nos commerçants Winglois essayent de sortir la tête de l’eau comme ils le peuvent. C’est pourquoi nous les soutenons (Une ville sans petits commerces et sans cafés est une ville morte). Plusieurs citoyens nous ont remontés l’image de notre commune avec la présence de pissenlits et autre, aux abords de la Marie et centre ville, nous supposons que cela est dû au manque de personnel pendant l’été, ou un manque de matériel ? Mais comment font les autres villes. Parlons de la pollution des algues qui envahissent le marais de l’île, recréer le mouvement de l’eau permettrait une meilleure oxygénation. Comme chaque année il y a du rempoissonnement, ne pourrait-on pas dépolluer le marais avec cet argent en sachant qu’il ne manque pas de poissons dans le marais. Qu’en pensent les élus ? On parle aussi de la buvette qui devrait fermer pour la fin de l’année, cause n’est plus aux normes de sécurité… C’était le rendez vous des pécheurs et des promeneurs des espaces Marcel Cabiddu. Il y a 2 ans la fermeture du magasin et buvette avait été demandée. Pour nous joindre mail : <enavant.avenirdewingles@orange.fr>ou au 06/91/54/93/99. Nous souhaitons une bonne année scolaire à tous nos petits Winglois.

23


APRÈS L’ÉCOLE, RIEN DE TEL QUE LE

PLUS DE 20 DISCIPLINES

POUR LES 6/12 ANS

LES LUNDIS, MARDIS ET JEUDIS

DE 16H15 À 17H15

INSCRIPTIONS

au Complexe Sportif Michel Bernard (Justificatif de domicile, photo et pièce d’identité, fiche sanitaire)

Wingles Action - Octobre 2015 / N°185  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you