Page 1

Numéro 172 Décembre 2013

Sport

Gala de Catch : c'était fou !

Voyage à « Crétacic Park » Pages 4-5

Le cabaret enflamme la fête des anciens Page 8

Six « MédiaTerre » au service des Winglois Page 10


Dans un souci de neutralité en cette période électorale, M. le Maire et son équipe ont décidé de suspendre la rubrique Éditorial et de ne plus apparaître en photo dans ce journal.

Sommaire Actualités Voyage à « Crétacic Park »

Économie

Jeunesse 4-5

Six « MédiaTerre » au service des Winglois

10

Rouler en VTT en toute sécurité

10

Le MOB Emploi a mis en relation les entreprises et les demandeurs d'emploi

14

Culture

Stage en mairie : démarche à suivre

Les artistes prennent possession du Quart d'œil

11

Wingles bientôt au cinéma

11

6

La rénovation des trottoirs et voiries va démarrer 7 Les travaux en images

Sport Yoann Fleurice : « Le Tai Chi Chuan a des bienfaits sur la santé »  15

7

Gala de Catch : c'était fou !

16-17

Vie Associative Le Réseau d'Aide et de Solidarité en marche

Le cabaret enflamme la fête des anciens 

12

8

Quotidien

George Lantoine, 48 ans au service des autres

13

Le Noël des associations

13

Agenda

18

Tribune

19

Les seniors à la fête à l'occasion de la Semaine Bleue 9

La prochaine permanence de M. le Maire se tiendra le jeudi 19 décembre, de 15h à 17h en mairie et ce, sans rendez-vous.

Mentions légales Editeur Mairie de Wingles - 26, rue Jules Guesde - BP 60065 - 62410 Wingles Représentée par Gérard Dassonvalle, Maire.

Directeur de publication Gérard Dassonvalle, Maire.

Imprimeur

L’Artésienne - Rue François Jacob - BP 99 - ZI de l'Alouette - 62802 Liévin Cedex

Date de parution

Novembre 2013 - Gratuit, dépôt légal à parution

2

Wingles Action Décembre 2013


Actualités

Procédure d'inscription sur les listes électorales Les prochaines élections municipales se dérouleront les 23 et 30 mars 2014. Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. Les demandes d’inscription peuvent être effectuées en mairie jusqu’au 31 décembre 2013 inclus pour les scrutins de 2014. Les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale, et dont la situation n’a pas changé, n’ont aucune formalité à accomplir. Sont donc concernés : les Winglois qui ont récemment déménagé, y compris à l’intérieur de la commune ; les nouveaux Winglois ; les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans ou les auront au plus tard le 28 février 2014. Dans ce cas, il suffit de se rendre au service de l’État-Civil, munis des pièces justificatives suivantes : • Un formulaire d’inscription (disponible en mairie ou imprimable sur www.service-public.fr) • Une pièce d’identité en cours de validité

• Un justificatif de domicile récent (avis d’imposition, quittances de loyer, facture énergétique, etc.). Il est impératif que la demande d’inscription soit faite par la personne concernée. Toutefois, les personnes dans l’impossibilité de se déplacer peuvent adresser leur demande par correspondance, à l’aide du formulaire prévu à cet effet, ou la faire présenter par un tiers dûment mandaté.

Très haut débit : Où en est-on ? Au cours des réunions de quartier, certains habitants ont interrogé les élus sur l’arrivée du très haut débit à Wingles. Une question abordée par Patrice Delaleu, 2ème Vice-président de la CALL et Président du groupe « Socialistes, verts et apparentés » : « Je rappelle l’engagement écrit de l’opérateur Orange sur le déploiement d’infrastructures très haut débit sur l’ensemble de la CALL d’ici à 2020, conformément à une décision de l'État qui a confié cette couverture à Orange pour la CALL et la CAHC et à SFR pour ARTOIS COM. Le calendrier prévoit un "refibrage" (choix de la fibre optique validé antérieurement) de Lens et Liévin en 2013-2014, 2014 pour Avion et de 2015 à 2020 pour les 33 autres communes… Toutefois, les élus communautaires ont confirmé leur souhait de ne pas attendre 2020 mais de faire au plus vite… ». Des propos qui corroborent la réponse apportée par le maire, Gérard Dassonvalle et l’adjoint aux affaires financières et économiques, Alain Debuisson lors des réunions de quartier.

L’armistice du 11 novembre commémoré Élus, membres de l'harmonie municipale, Sapeurs Pompiers, présidents d'associations d’anciens combattants… tous ont défilé pour célébrer l’armistice de la Première Guerre Mondiale. Le maire, Gérard Dassonvalle, a décrit les atrocités des combats et

rappelé le bilan dramatique du conflit : «  La France a été le pays le plus touché avec 1.400.000 morts et disparus […] La vie dans les tranchées a été horriblement dure : le danger permanent, le froid hivernal, les rats, les poux, les odeurs nauséabondes, l’absence presque totale d’hygiène et le ravitaillement mal assuré, ainsi que la pluie et la boue, ont été de grands ennemis pour les soldats. L'enfer des tranchées reste difficilement imaginable : les combats sporadiques, les gazages, les pilonnages toujours plus violents, les attaques au lance-flammes mais surtout la peur, omniprésente ». L’année 2014 marquera le centenaire de cette guerre. Il s’agit d’une occasion de réfléchir au sens de l'histoire et de mériter le sacrifice des soldats de 14-18 en évitant de reproduire les circonstances qui ont causé leur perte.

3


Actualités

Voyage à « Crétacic Park » Les 26 et 27 octobre 2013, le complexe sportif Michel Bernard a accueilli le Salon des Minéraux et Fossiles. Profitant des vacances de la Toussaint, les parents ont emmené les enfants à découvrir le monde passionnant de la paléontologie et de la minéralogie. Retour sur cet événement qui a ravi plus de 900 visiteurs ! André Holbecq, professeur et paléontologue, est intervenu sans intermittence auprès du public pour expliquer, à l’aide de vrais fossiles trouvés dans le Boulonnais, comment ces animaux volants pouvaient décoller sans fracturer leurs immenses ailes au squelette si fin et si fragile. Le professeur a révélé également des informations stupéfiantes sur les oiseaux, du moineau à l’autruche. En effet, selon la classification animale, ils sont considérés… comme des dinosaures ! Dès lors, l’Homme consomme du "dindosaure" ou du "galinosaure" pané ou rôti !

Près d’une vingt a i n e d ’ e x p osants a offert au public des collections rares et précieuses de minéraux et fossiles du monde entier.

4

Wingles Action Décembre 2013


Ils sont impressionnants mais les enfants n’ont rien eu à craindre ! Envolés il y a 68 millions d'années, deux ptérosaures grandeur nature sont arrivés de Belgique. En effet, le paléosculpteur Jules Herman a redonné vie à ces monstres volants du Crétacé en habillant leurs squelettes de chair et de peau.

Exposition de photos, film sur les ptérosaures, observation au microscope, questionnaire… Ce salon des Minéraux et Fossiles a su intéresser et développer la curiosité des enfants et des parents.

5


Actualités

Stage en mairie : démarche à suivre La Ville contribue à la réussite scolaire des étudiants en accueillant régulièrement des stagiaires. En 2011, 68 jeunes ont profité d’une expérience professionnelle en mairie (dont 51 Winglois). Seulement, il est difficile d’accueillir tout le monde. En effet, un service ne peut recevoir plus de deux stagiaires en même temps. Ainsi, quelques règles existent. Comme toute demande d’emploi dans une des structures de la Ville (centre multi-accueil, restauration scolaire, complexe sportif Michel Bernard, personnel technique dans les écoles, service à la jeunesse, Maison de la Culture et des Loisirs, Centre Technique Municipal ou services à la population…) une lettre de motivation doit être adressée à M. le maire. Dans cette lettre, il ne faut pas oublier de préciser les dates souhaitées de stage et l’établissement scolaire fréquenté. En ce qui concerne un stage au Foyer pour Personnes Agées (FPA), le courrier doit être adressé au Président du CCAS de Wingles.

Cette demande doit être adressée au minimum trois semaines avant la date du début du stage. En effet, la lettre est d’abord étudiée par le chef du service et l’adjoint référent. Une fois l’avis prononcé, la décision est entérinée en Bureau Municipal (réunion hebdomadaire). Suite à cette décision, un courrier réponse est adressé dans un délai de dix jours. C’est seulement à l’issue de cette lettre qu’un stagiaire peut apporter sa convention auprès des Ressources Humaines de la Ville.

Les Winglois sont prioritaires. Toute demande extérieure ne sera traitée que s’il n’y a pas de dossier winglois à la même période. Il existe aussi quelques restrictions. Dans certains services comme au Centre Technique Municipal, les étudiants qui n’ont pas la majorité ne sont pas acceptés pour des raisons de sécurité. Un jeune, ayant déjà effectué un stage en mairie, ne peut bénéficier d’un second stage. La Ville souhaite en effet laisser l’opportunité à tous d’acquérir une première expérience professionnelle.

La procédure en cas d’épisode neigeux Le froid s’installe tout doucement et, bientôt, le thermomètre indiquera 0°C. Le risque d’un épisode neigeux n’est donc pas à exclure en décembre. La Ville anticipe cette problématique puisqu’un plan de déneigement est prévu. Pour la saison hivernale, 32 tonnes de sel sont stockées au Centre Technique Municipal. Lorsqu’un risque de verglas ou de neige est signalé par Météo France, du sel sera projeté par l’ensemble du personnel (en journée) ou trois personnes d’astreinte (la nuit). Le plan prévoit 6

Wingles Action Décembre 2013

d’abord un passage sur l’axe Meurchin - Bénifontaine, puis les axes communaux principaux, les bâtiments publics (écoles, mairie, restaurant scolaire…), les routes secondaires et les impasses. Les agents feront leur possible pour couvrir l’ensemble du territoire le plus rapidement possible. Il faut néanmoins retenir que l’action du sel fonctionne que s’il est malaxé par un passage important et régulier de véhicules. Comme en hiver 2012-2013, il se peut malheureusement qu’une forte chute de neige bloque la circulation. Dans

ce cas, il est vivement recommandé de limiter les déplacements au plus strict nécessaire. Le plan de déneigement est identique au salage. Un camion de sel et un tracteur seront utilisés pour le déblayage. Enfin, il est de la responsabilité de chaque citoyen winglois de saler et déneiger son pas de porte et le trottoir. Entre voisins, faites jouer la solidarité notamment pour les personnes âgées fragiles qui ne peuvent plus effectuer cette tâche.


La rénovation des trottoirs et voiries va démarrer Au cours des réunions de quartier, les élus avaient annoncé aux Winglois présents, le lancement imminent d’une campagne de rénovation des trottoirs et voiries. Les travaux devraient débuter le 9 décembre pour une durée de 15 jours sauf conditions météorologiques défavorables. Un courrier, adressé aux riverains concernés, précisera les dates d’intervention. Ces reprises ponctuelles toucheront des zones fortement endommagées, qui ne résisteront pas à une nouvelle vague de froid cet hiver et présentent déjà un risque pour la circulation des véhicules.

Saint-Laurent (bord de chaussée), Normandie (bord de chaussée), du Capitaine Becquart, Alfred Dauchez, la Place Centrale et la Résidence des Anders. Enfin, les rues du Pronet, Casimir Beugnet et Auguste Catenne

seront touchées par une rénovation des trottoirs et des voiries. Pour limiter les perturbations du chantier, les ouvriers mettront en place une circulation alternée des véhicules.

Le plan d’action La cité du château bénéficiera d’une reprise ponctuelle des trottoirs. Les rues concernées par les travaux de réfection des voiries sont les rues Emile Basly, Joseph Bodart, Gabriel Péri, des Créneaux,

Les travaux en images Les agents des services techniques procèdent à l’installation des illuminations de Noël. Cette année, la décoration lumineuse a été réhabilitée grâce à la pose d’ampoules LED diminuant ainsi la facture énergétique de 50%. La mise en service des guirlandes interviendra début décembre en même temps que la sonorisation du centre-ville en cours d’installation.

Depuis fin octobre, la toiture de la salle de danse du complexe sportif Michel Bernard est en réfection. Pour limiter les désagréments du chantier, la Ville a mis à disposition des associations la salle des Baladins. Les danseuses et danseurs retrouveront leur parquet fétiche début décembre.

7


Actualités

Le cabaret enf lamme la fête des anciens

Cette année encore la fête des anciens a battu son plein ! Ce n’est pas moins de 400 personnes qui ont apprécié les talents de la Troupe Métronome avec son spectacle Frénésie. Au programme  : chants, danses, costumes somptueux ont fait la joie des spectateurs. L’entracte suivi du verre de l’amitié, a permis de mettre à l’honneur quatre de nos seniors : les deux plus anciens Mme Voisin Rachel et Mr Druelle Roland et pour les plus jeunes Mme Celisse Jacqueline et Mr Renier Patrick.

Spectacle La Belle Époque du jeudi 31 octobre 2013 Comme chaque année le Conseil Général, dans le cadre de la semaine Bleue offre un spectacle aux seniors de la Communauté d’agglomération de Lens-Lièvin. Cette année, il a eu lieu à Vendin le Vieil. Une cinquantaine de Winglois (un transport gratuit a été mis à disposition par le CCAS) ont pu assister à 3 heures de spectacle, reprenant les plus grand succès des années 50 et 60. 8

Wingles Action Décembre 2013

A la fin du spectacle le tirage de la tombola a fait de nombreux gagnants ! Madame Peschard, adjointe au CCAS, a tenu personnellement à remercier tous les donateurs de lots sans qui cette tombola ne pourrait exister : les commerçants winglois (boulangeries, coiffeurs, épiciers, pharmacies, boucheries, etc …..), les commerçants du marché, et certaines associations….. Encore un grand merci !

N'oubliez pas de vous inscrire au repas des aînés ! Le dimanche 2 février 2014 aura lieu le traditionnel repas des aînés destiné aux seniors de 70 ans et plus. Pour y participer, inscrivezvous au Centre Communal d'Action Sociale, du 10 décembre au 24 janvier 2014 inclus, sur présentation du livret de famille et/ou de la carte d’identité. Renseignements au 03 21 40 42 47.


Les seniors à la fête à l’occasion de la Semaine Bleue

Du 20 au 25 octobre 2013, le CCAS de Wingles et la municipalité ont organisé la traditionnelle « Semaine Bleue » dédiée aux seniors. Les animations quotidiennes au FPA ont permis

aux aînés de plus de 60 ans de changer les habitudes : concert d'un accordéoniste, scènes de cabaret patoisant, karaoké, kermesse et loto. Cette année, les seniors du FPA ont eu le plaisir

de jouer à des jeux anciens en bois. Et si cette activité est mise en valeur c’est parce que les huit jeux ont été entièrement réalisés par un particulier, Richard Masse (en photo avec le pull rouge) : « J'aime construire des jeux et je les ai peints en rouge et noir car ma soeur, résidente au FPA, s'appelle Jeanne  » explique-t-il en rigolant. Billard à barres, billard aérobilles, jeux des anneaux et du dino sont maintenant à la disposition des résidents. De quoi passer quelques après-midi à effectuer de bonnes parties entre amis !

Plan grand froid : un peu de chaleur humaine Afin de prévenir et de lutter contre les conséquences d’une éventuelle vague de grand froid, les personnes âgées et/ou handicapées vivant à domicile peuvent se manifester afin d’être inscrites sur le registre prévu à cet effet. L’objectif visé est d’organiser et de maintenir un contact périodique

avec les personnes concernées, de leur apporter conseil et assistance. Condition d’inscription : • Âgé de 65 ans et plus résidant à domicile • Âgé de plus de 60 ans reconnu inapte au travail et résidant à domicile

• Personne handicapée résidant à domicile L’inscription se fait directement auprès des services du CCAS par vous-même ou par un tiers. Re ns e ig ne m e nt s a u près d e Fatima au 03 21 40 42 47

Le CCAS a besoin de vous Agissez concrètement pour les plus démunis : faites un don à votre Centre Communal d'Action Sociale ! Les actions du CCAS de proximité sont directement orientés vers les publics fragiles ou défavorisés : aide et services aux personnes âgées, aide aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficulté, lutte contre les exclusions... C'est le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale peut réellement s'exercer, de façon pérenne.

66% de votre don au CCAS

est déductible du montant de vos impôts

Bulletin de don OUI je soutiens les actions de mon Centre Communal d'Action Sociale par un don de : 30€

10€

20€

100€

autre montant : 

40€

50€ €

Je règle le montant de mon don par chèque à l'ordre du Trésor Public, à adresser au CCAS de ma commune

9


Jeunesse

Six « MédiaTerre » au service des Winglois Jason, Gwenaëlle, Brandon, Caroline, Mélissa et Laëtitia sont six jeunes volontaires inscrits au service civique à Unis-cité. Jusqu’en juin 2014, ces « MédiaTerre », facilement reconnaissables par leur tenue orange, iront à la rencontre des Winglois des cités des Tabernaux, des sports et du sept, tous les mardis et mercredis. Ils les sensibiliseront par exemple aux enjeux environnementaux pour les aider, grâce à quelques gestes éco-responsables, à baisser le montant des factures énergétiques. Pour cela,

cinq domaines seront visés : la gestion de l’eau, de l’énergie, des déchets, la consommation responsable et la qualité de l’air intérieur. Une réunion collective par mois Concrètement, les Winglois souhaitant acquérir des gestes éco-responsables peuvent recevoir la visite de deux jeunes volontaires motivés. Des animations ludiques expliqueront les différents éco-gestes qui permettent de faire des économies. Pour des

renseignements, il suffit d’appeler le service Politique de la Ville au 03 21 40 33 78. Des animations collectives seront également développées au CAJ ou à la Maison de Quartier Nicolas Boileau. La première a eu lieu le 27 novembre 2013 au CAJ. Les parents et enfants ont participé à des ateliers en lien avec le festival de l’arbre, organisé par la Région. L’occasion alors de (re)découvrir le rôle vital des arbres grâce à des petits jeux pédagogiques. Cette action, proposée par l’association Uniscité (antenne à Lens), est menée en partenariat avec la Ville, le service Jeunesse, le service Politique de la Ville et le bailleur social Maisons et Cités.

Qui sont les jeunes volontaires et que font-ils ? Les volontaires sont des jeunes âgés de 18 à 25 ans effectuant un Service Civique au sein de l’association Unis Cité. Ces jeunes ont décidé de consacrer 8 mois de leur vie pour accompagner les habitants dans une démarche éco-citoyenne.

Rouler en VTT en toute sécurité Le 15 novembre, la Police Municipale a procédé aux vérifications réglementaires des bicyclettes des élèves du collège Léon Blum. Tous les équipements ont été scrupuleusement contrôlés (éclairages, freins, état des pneus...). En effet, l'absence ou les défauts de ces dispositifs provoquent la plupart des accidents de la route impliquant des cyclistes. Plusieurs rappels ont été effectués aux collégiens sur place et un courrier explicatif sera envoyé aux parents des élèves contrôlés. D'autres vérifications seront organisées au cours de l'année, et cette fois, sans surprise, les infractions seront sanctionnées.

10

Wingles Action Décembre 2013


Culture

Les artistes prennent possession du Quart d’œil A partir du 13 décembre, l’ancien commissariat de la place JeanJaurès devient le Quart d’œil. En effet, la municipalité a réhabilité le bâtiment pour accueillir des ateliers d’expression culturelle. Ainsi, quatre artistes amateurs et locaux investiront chacun une pièce de 12 à 24m² pour pouvoir exprimer leur créativité et surtout la partager avec les habitants. Les premiers artistes à intégrer le Quart d’œil sont Eva Szymurski (peinture), Alain Joly dit Héralbert (peinture figurative), Emanuelle Fremeau (photographe) et Alain Duchêne (plasticien). Avant de

prendre possession du lieu, les nouveaux résidents ont accepté de répondre à un portrait chinois pour définir de façon originale leurs univers. Si votre art était… Un plat ?

Alain Duchène : Le tajine, voyager tout en restant immobile. Couleurs, odeurs, goûts….tout est là. Alain Joly dit Héralbert : Une omelette, mon plat préféré. Emanuelle Fremeau : Plat de lasagne avec ses différentes pellicules de nourriture et quand je mange des lasagnes cela me plonge dans la nostalgie comme quand je regarde une vieille photo. Eva Szymurski : Du gloubiboulga. Un mélange de tout et n’importe quoi. Techniques et matériaux divers, formats divers, figuratif, créatif, abstrait. Bref, un art où l’on met ce qu’on veut.

Un vêtement ?

A.D : Un bas de femme. A.J : Un polo bleu, simple et plaisant. E.F : Aucun car il n'est pas nécessaire d'habiller une photo. E.S : De la lingerie…à découvrir.

Un homme ou une femme célèbre ? A.D : Tous ceux et toutes celles qui œuvrent pour la paix. A.J : Alfred Sisley mon peintre préféré. E.F : Joseph Nicéphore Nièpce bien sûr ! Le premier qui a réussit à fixer une image sur plaque. E.S : Héléna Bonham Carter. Actrice que j’aime beaucoup. Personnage atypique, discrète, énigmatique.

Une citation ?

A.D : « Mettre un peu d’art dans sa vie et un peu de vie dans son art » Louis Jouvet. A.J : « L'oeuvre d’art est un arrêt du temps » Pierre Bonnard. E.F : «  Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois » Roland Barthes. E.S : « Les gens cherchent toujours à comprendre l’art, pourquoi n’essaientils pas de comprendre le chant des oiseaux ? » Pablo Picasso.

Un parfum ?

A.D : « Nous aurons des lits plein d'odeurs légères ». Charles Baudelaire. A.J : L'odeur des bois après la pluie. E.F : Dior car j'adore ! E.S : L’eau d’Issey Mayaké. Frais, fleuri, un peu piquant.

Un des cinq sens ?

A.D : L'ouïe car je suis aussi musicien (batterie, vielle à roue). A.J : La vue (exemple : Monet, ce n'est qu'un œil mais quel œil !). E.F : Sans hésitation la vue. E.S : La vue. Pour s’émerveiller devant la nature qui est la plus belle chose que l’homme n’a pas crée.

Leurs permanences

A.D : Les vendredis 18h/22h et sur RDV 07/81/69/03/29. A.J : Les mardis, jeudis et vendredis 14h/18h et sur RDV 06/03/06/77/11. E.F : Les mercredis 14h/18h et sur RDV 06/17/39/70/51. E.S : Les mercredis 15h/18h.

Wingles bientôt au cinéma Il y a un an, la réalisatrice Yolande Moreau, révélée dans la série « Les Deschiens », avait demandé à la mairie l’autorisation de filmer quelques scènes à l’usine de recyclage. Son deuxième long-métrage s’intitule « Henri » et raconte l’histoire d’un restaurateur désemparé par la mort subite de sa femme. Sa fille, Laëtitia lui propose de se faire aider au restaurant par un "papillon blanc", nom donné

aux résidents d’un foyer d’handicapés mentaux. Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu "décalée". Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise. Ce film sortira le mercredi 4 décembre dans les salles obscures de la région.

11


Vie Associative

Le Réseau d’Aide et de Solidarité en marche Créé à la demande de la Ville en 2004, le Réseau d’Aide et de Solidarité mutualise les moyens au profit des Restos du Cœur et de la Banque Alimentaire pour toucher plus de monde dans le besoin et disposer de moyens humains, techniques, matériels et financiers supplémentaires. L’association entame ainsi sa dixième campagne en faveur des personnes dans le besoin.

Ce matin, Arlette, Joëlle, Nadine et Gilda s’affairent du côté du Restaurant Scolaire François Rabelais. En effet, depuis 8h, ils nettoient le local de l’association du Réseau d’Aide et de Solidarité avant la réception de marchandises pour les Restos du Cœur. Les hommes, eux, reviennent justement avec le camion prêté par les services techniques de la Ville. Malgré leurs âges avancés et une météo maussade, ils font preuve de courage pour décharger les denrées alimentaires qui seront distribuées quelques jours plus tard aux plus démunis. Une opération qu’ils recommenceront le lendemain pour la Banque Alimentaire. La cinquantaine de bénévoles fait preuve de générosité et ne 12

Wingles Action Décembre 2013

comptent pas leurs heures. Tous ont également en commun le sens du dévouement et de l’écoute : « il faut savoir se poser, prendre un café et mettre les gens à l’aise et en confiance. Ils se confient alors sur leurs difficultés et bien souvent, nous trouvons une solution ou on les oriente vers les organismes adéquats », explique Georges Lantoine, le responsable de la structure. Cependant, la tâche est de plus en plus ardue face à une crise économique sans précédent : « Quand je me suis dédié à l’aide sociale en 1967, je m’occupais de sept familles à Wingles. Maintenant, le Réseau d’Aide doit gérer 218 familles inscrites, soit près de 350 personnes », se désole l’ancien mineur. La campagne de solidarité s’annonce longue. Tous les bras sont donc les bienvenus « Au delà de la gestion alimentaire, nous lançons un appel aux jeunes pour la gestion des meubles et du vestiaire. En effet, une fois par semaine, nous allons chercher des biens donnés par les particuliers pour les installer dans des foyers dans le besoin. C’est lourd et fastidieux pour les anciens. De temps

en temps nous recevons l’aide de jeunes envoyés par le tribunal. Bien encadrés, ils sont toujours efficaces et aimables. Certains reviennent même naturellement ». Le poète et journaliste Grégoire Lacroix a dit : « La vraie générosité est celle du temps bien plus que celle de l’argent ». Pour les personnes qui ont donc un peu de temps à donner sans rien attendre en retour, il suffit de contacter M. Lantoine Georges au 06 62 29 89 21. Les Horaires d'ouvertures Restos du Coeur Tous les jeudis, de 14h à 16h, du 28 novembre au 31 mars. Banque alimentaire Le 3ème mardi du mois, de 14h à 16h. Vestiaire 1er et 3ème lundi du mois, de 14h à 16h, foyer Jean-Steffe. Meubles / Électroménager Enlèvement et livraison chez les particuliers de décembre à mars, tous les jeudis, de 9h30 à 11h, et d'avril à novembre le 1er et 3ème mercredi du mois, de 13h30 à 16h.


George Lantoine, 48 ans au service des autres

Il est une figure appréciée et reconnue à Wingles. Georges Lantoine est le président de l’association du Réseau d’Aide et de Solidarité depuis 2004. Mais son action en faveur des personnes

les plus démunies remonte à bien plus loin : « je pense que cette passion a débuté en 1945 à l’âge de 9 ans. Mon père avait ouvert un club de gymnastique pour permettre aux enfants d’oublier un peu les images de la guerre. C’est à ce moment que j’ai eu le déclic ». Mineur, il s’émeut de l’extraordinaire solidarité des ouvriers au fond de la mine, car la vie de chacun dépendait des collègues. Ainsi, dans le cadre du travail, le jeune homme passe ses diplômes de secourisme et installe en 1965 la Croix Rouge à Wingles. En trente ans, plus de 1500 personnes seront formées aux gestes qui sauvent. « Je me suis aperçu cependant d’une hausse de

la pauvreté dès les années 1960. J’ai donc passé un accord avec les Restos du Cœur en 1986 et signé une charte avec la Banque Alimentaire en 1989 ». Pendant longtemps, il a occupé les différentes casquettes de présidents des associations humanitaires, une fonction à temps plein. «  Désormais, je suis bien aidé par les différents présidents : M. Breuvière aux Restos du Cœur, M. Bartha à la Banque Alimentaire et aux meubles, ainsi que Mme Decoster au vestiaire ». Georges dédie encore à sa passion près d’une vingtaine d’heures par semaine. Une passion dévorante qu’il conduira jusqu’à son possible.

Retour sur les manifestations des associations

Le 26 octobre, le club Le Martinet a décerné de nombreux prix à la salle du Général Leclerc pour récompenser ses adhérents à l’issue de la saison de colombophilie.

La danse est un plaisir simple de la vie. L’association Danse et Plaisir porte justement bien son nom. Les danseurs ont ainsi effectué quelques pas de valse, tango ou encore polka le 3 novembre à la salle Gustave Berthe.

Les petits bateaux de la course d'endurance thermique ont impressionné par leur rapidité, le 3 novembre à la base nautique. Tous les pilotes ont été récompensés par les élus de la municipalité.

Le Noël des associations Samedi 7 décembre

Samedi 14 décembre

Dimanche 15 décembre

Vendredi 27 décembre

12h - Salle Gustave Berthe

14h - Salle Gustave Berthe

15h - Salle Europa

12h - FPA

Fête de Noël, par OI Manufacturing

Vendredi 13 décembre 16h30 - Salle des Baladins

Marché de Noël, par les petits Blum

Arbre de Noël, par la Gymnastique Artistique Wingloise 15h - Salle des Baladins

Arbre de Noël, par les Familles Nombreuses de Wingles

Arbre de Noël, par Wingles Couture

Repas de Noël pour les résidents

Les 21 et 22 décembre Samedi : 14h-18h - Dimanche : 10h-17h - Place Jean-Jaurès

Marché de Noël, par le Service Culturel

13


Économie

Le MOB Emploi a mis en relation les entreprises et les demandeurs d'emploi Le SIVOM d'Insertion s'est mobilisé le mercredi 13 novembre 2013 pour proposer une journée en faveur de l'emploi. Une trentaine d'exposants a assisté au MOB Emploi au complexe sportif Michel Bernard et proposé des postes et formations dans différents secteurs professionnels qui recrutent. Étudiants, demandeurs d'emploi ou salariés désireux de se reconvertir... tous ont trouvé les interlocuteurs adéquats. Ce qu’ils en ont pensé Emmanuelle (20ans) J'ai trouvé ce salon intéressant. Au départ, je souhaitais m'orienter vers une formation d'aide à domicile mais en l'absence de permis de conduire, c'était difficile. En discutant avec un organisme de formation j'ai découvert différents métiers passionnants liés à la petite enfance. Jean-Claude (27ans) Je suis venu trouver un emploi dans le domaine de la manutention. J'ai pris quelques contacts avec des agences intérimaires et j'ai bon espoir de décrocher prochainement des entretiens. Christelle et Béatrice de l'AFPA Nous avons présenté au public près de 160 formations disponibles à Lens et Liévin. Toutes débouchent sur un titre professionnel. Nous rencontrons de plus en plus de personnes exprimant un besoin de reconversion dans des domaines comme les services à la personne.

De meilleures conditions d’accueil au SIVOM d’insertion Après six mois de travaux, les locaux du SIVOM d’insertion ont retrouvé de nouvelles couleurs. Cette rénovation a été réalisée par l’association 3ID basée à Liévin dans le cadre d’un chantier d’insertion, décidé conjointement entre le SIVOM d’insertion, le Conseil Général du Pas-deCalais et le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (Le PLIE). Changement des revêtements au sol, application de nouvelles peintures aux murs, mise aux normes 14

Wingles Action Décembre 2013

de l’électricité, réfection d’une terrasse… Pour les besoins, huit personnes, essentiellement des Winglois en demande d’insertion professionnelle, ont été recrutées par les partenaires. Cette initiative a permis de former les jeunes et le résultat paye puisque deux d’entre eux ont depuis été recrutés en CDI !

L es c o mmer ç a n t s organisent une tombola L’Union commerciale souffle en décembre sa première bougie. Pour l’occasion, les commerçants invitent les Winglois à participer à une tombola du 5 au 20 décembre 2013. Le principe est simple : un client tirera un ticket gagnant ou perdant dans une urne. Un cadeau lui sera remis contre présentation du ticket gagnant dans un autre commerce de la ville. Le but est ainsi de faire connaître l’union commerciale et ses adhérents auprès de la population. Il ne faudra pas se débarrasser du ticket puisqu’un second tirage au sort forcément gagnant aura lieu le vendredi 20 décembre à 19h30 au Gain’s Bar. De quoi repartir avec un beau cadeau avant l’heure de Noël ! Liste des commerces participants : Au jardin fleuri, côté fleurs - Fleurs de Chine - Salon Frimousse - Salon Gaétan Boulanger, pâtissier Sébastien Thomas - La flûte enchantée Idéal pressing - Aux douceurs sucrées - Atol Opticien.


Sport

Yoann Fleurice : « Le Tai Chi Chuan a des bienfaits sur la santé » Depuis novembre, une nouvelle association a vu le jour au complexe sportif Michel Bernard. Le club Tai Chi Wingles, présidé par Jean-Marc Mayar, propose tous les jeudis de 19h30 à 21h de s’initier à cette pratique chinoise grâce à l’intervention du professeur Yoann Fleurice.

M. Fleurice, pourriez-vous présenter le Tai Chi Chuan ? Tout part d’une légende du XIIe siècle. Un moine taoïste a vu un combat entre un oiseau et un serpent et a trouvé ça magnifique. Il s’en est inspiré pour créer un art martial. Mais aujourd’hui, ce n’est plus pratiqué comme tel. Ce sont des enchaînements lents qui forment une chorégraphie tranquille pour calmer les esprits. C’est une discipline reconnue par la médecine traditionnelle chinoise car elle soigne la posture, le stress et les troubles psychosomatiques. Comment en êtes-vous venus à enseigner le Tai Chi Chuan ? Je suis à la base professeur de piano. J’ai découvert cette pratique à mes 18 ans. Ca m’a fait un bien fou. Alors, j’ai commencé à étudier la médecine traditionnelle chinoise pour comprendre

ses bienfaits. Et j’ai appliqué cette méthode à mes élèves pianistes pour les aider à mieux se positionner avec un piano. Ca a tellement bien marché que l’exercice est devenu récurrent. A qui s’adresse le cours enseigné à Wingles et comment se passent les débuts ? Ca ne touche pas forcément les enfants car ils ont surtout besoin de se défouler. Mais le cours est ouvert à tous sans contre-indication. Il y a d’abord une partie d’échauffement douce. Ensuite, à travers quelques postures, les élèves tentent d’appréhender les énergies qui les entourent. On apprend au fur et à mesure des mouvements qui permettent de développer les sensations de bien-être. Pour le moment tout le monde revient avec enthousiasme. Renseignements au 03 21 74 61 30

Tir à l’arc : Jean Duhem au bout de lui-même Sociétaire depuis 2010 de l’Arc Club Winglois, Jean Duhem, 20 ans, revient tout juste de Chine où il a disputé les championnats du monde de la Jeunesse avec l’équipe de France Junior. Un moment magique pour un jeune homme qui, un an auparavant, remportait une épreuve bien plus difficile contre le cancer. « Ce qui ne tue pas te rend plus fort ». C’est devenu une philosophie de vie pour Jean Duhem. Passionné de tir à l’arc depuis tout petit, l’archer s’est résolu pendant trois mois à ranger ses flèches pour lutter contre la maladie. Mais pas question de se morfondre : « j’ai arrêté le haut niveau un moment pour profiter un peu plus de la vie, de ma famille

et mes amis. Je me suis mis aussi à la musculation ». Pourtant très vite, Julien est rattrapé par son arc. Il a tenté les sélections à l’INSEP dans la catégorie Arc à poulie sans réel ambition mais le talent ne se perd pas. Et s’il a considéré

sa sélection comme une surprise, une fois en Chine, le sociétaire de l’Arc Club Winglois a porté fièrement les couleurs de son club et de l’équipe de France : « C’est une de mes meilleures expériences. J’ai battu un Norvégien au premier tour. J’ai perdu le tour suivant d’un petit point contre le champion du monde, alors que j’ai mené tout au long de notre duel ». Désormais, l’étudiant en STAPS à Liévin nourrit de nombreux projets. Jean Duhem vise une participation au prochain championnat de France en salle qui se tiendra à Vittel. « Mais mon plus gros défi sera les championnats du monde universitaire en Belgique en juillet 2014 ». Avec le cœur vaillant du jeune homme, rien n’est définitivement plus impossible. 15


Sport

Gala de Catch : c'était fou ! Les catcheurs de la Wrestling Stars ont régalé les 850 spectateurs déchainés du complexe sportif Michel Bernard le samedi 16 novembre. Pendant deux heures, les rois du ring ont proposé un show époustouflant

16

Wingles Action Décembre 2013

grâce aux nombreuses voltiges, prises techniques et un sens prononcé de la mise en scène. Les enfants et même les parents se sont pris au jeu ont encourageant leurs chouchous Flesh Gordon, Angel’s Bombita et la véritable

attraction de la soirée Tiny Iron. La montagne de muscle venu de New York a fait rêver les petits en passant beaucoup de temps pour signer des autographes. Retour en images sur cette soirée explosive.


17


Quotidien

Agenda Du 25 novembre au 27 décembre Hall de la Mairie Lundi : 9h-12h / 13h30-17h30 Mardi au vendredi : 8h-12h / 13h30-17h30 Samedi : 10h-12h

Exposition gratuite "100 ans de vie wingloise". Voir article Wingles Action n°171.

Rue Roger Salengro : qui était-il ?

Samedi 14 décembre 10h-18h - Foyer Jean Steffe

Expo vente, par le Club Féminin

19h - Salle du général Leclerc

Repas de la Sainte-Barbe, par l’Amicale des Sapeurs Pompiers

Les 19 et 20 décembre 10h - Salle des Baladins

Spectacle jeune public des écoles, par le Service Culturel

Samedi 21 décembre 8h - Complexe sportif Michel Bernard

Tournoi de futsal, par le SCPPW 20h - Église Saint-Vaast Comité Historique et Généalogique Winglois

Concert, par l’Harmonie Municipale

Les 21 et 22 décembre Mercredi 4 décembre 11h - FPA

Apéritif de la Sainte-Barbe

Samedi 7 décembre 11h - Mairie

Cérémonie de la SainteBarbe, par les Sapeurs Pompiers

Complexe Sportif Michel Bernard Samedi : 14h-22h Dimanche : 9h-17h

Concours de tir à l’arc qualificatif au championnat de France, par l’Arc Club Winglois

Roger Henri Charles Salengro, né le 30 mai 1890 à Lille. Il passe son enfance à Dunkerque avant d’être élève du lycée Faidherbe de Lille, puis étudiant à la faculté des Lettres de Lille. Il y développe ses convictions politiques, adhère à la S e c t ion f ranç ais e de l'Internationale ouvrière (SFIO) et fonde un groupe d'étudiants collectivistes. Capturé par les Allemands durant la guerre, il est condamné par un tribunal militaire allemand avec 39 compagnons pour acte de désobéissance après son refus de travailler dans une usine de munitions allemande. A la fin de la guerre, Roger Salengro se lance dans le journalisme et le militantisme. Animateur de la SFIO dans le Nord, il est élu conseiller municipal de Lille sur la liste de Gustave Delory. Il lui succède comme maire en 1925 et est réélu en 1929 et 1935. Député puis ministre de l’Intérieur sous la présidence de Léon Blum, Roger Salengro est l'objet d'une campagne infamante de la part de la presse d'extrême-droite, en raison de son action contre les ligues (loi sur la dissolution des ligues, projet de nationalisation des gazettes d'extrême-droite). Ne supportant plus les calomnies, le ministre de l'Intérieur, fragilisé et déprimé, décide de mettre fin à ses jours le 18 novembre 1936. Il écrit dans une lettre adressé à Léon Blum : « S’ils n’ont pas réussi à me déshonorer, du moins porteront-ils la responsabilité de ma mort ». Après l'émotion suscitée par sa mort, une loi est promulguée le 18 décembre 1936, visant à aggraver les peines frappant la diffamation par voie de presse.

Anniversaires au FPA

14h - Salle du Général Leclerc

Remise des colis, par les Médaillés du Travail

Mariages Félicitations aux heureux mariés : Dominique Didelet et Jean-Pierre Charley

18

Wingles Action Décembre 2013

Nancy Lestienne et Michel Meunier

La Ville souhaite un joyeux anniversaire à Juanita Lewendoski, Monique Freville, Charles Galby, Lucienne Leroy, Arlette Garot et Marie-Louise Brabant.


Tribune Sous réserve qu’ils ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, les textes proposés par les groupes politiques ne subissent aucune retouche d’ordre orthographique ou grammaticale. WINGLES POUR TOUS

Wingles dans l'action (Majorité municipale)

Rentrée 2014 à Wingles, future catastrophe grâce aux nouveaux rythmes scolaires imposés par le gouvernement ! Il y a un an nous dénoncions déjà cette loi pleine de bonnes intentions mais dont le gouvernement a laissé aux communes le soin de financer seules son application. A l'époque nous avions appelé M. Le Maire et le conseil municipal à ne pas nous lancer dans ce projet dès la rentrée 2013. Merci encore d'avoir permis à Wingles aux enfants, à leurs parents, aux professeurs des écoles de n'avoir pas subi par anticipation les effets catastrophiques de cette « loi Peillon ». Hélas, sauf retrait de ce texte, nous n'échapperons pas à la catastrophe pour la prochaine rentrée à Wingles ! En effet quelle que soit la solution qui sera retenue dans notre commune, les enfants ne devront pas avoir plus de 24 heures par semaine réparties sur 9 demijournées dont le mercredi matin ! Les enfants ne pourront pas avoir plus de 5h30 en une journée, la pause du midi sera de 1h30 et une demi-journée ne pourra pas dépasser 3h30 ! Conséquence pour les petits Winglois si ils ont commencé leur matinée à 8h30, ils la termineront à12h, reprendront leur journée au plus tôt à 13h30 pour la finir à 15h30 ! Conséquence, soit la ville de Wingles finance des activités culturelles, artistiques, sportives au sein de l'école ou dans un autre lieu ou alors les enfants rentreront à la maison ! Le gouvernement oblige la commune de Wingles à mettre la main à la poche et donc l'ensemble des contribuables Winglois. C'est cela la concertation prévue par ce gouvernement ! A moins que les familles ayant un ou des enfants à l'école primaire ou maternelle ne soient obligées de payer les activités proposées ! Dès maintenant un débat s'impose dans notre ville et au sein du conseil municipal pour savoir si nous nous lancerons dans cette réforme. Si c'est le cas, quelles seront les conséquences pour les budgets communaux 2014 et suivants ! Ce dossier devra être traité sans attendre les élections municipales de 2014 ! wingles.pour.tous@orange.fr

Taux communaux sur les impôts directs locaux : une progression moins forte que l'inflation depuis 6 ans ! La fiscalité est devenue un sujet d'intérêt pour beaucoup d'entre nous. Cependant, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver notamment en ce qui concerne les impôts directs locaux, tels que la taxe d'habitation, la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe foncière sur les propriétés non bâties. A Wingles, depuis 2008, les taux communaux des impôts locaux ont progressé de 7,55%. Or, de janvier 2008 à octobre 2013 l'indice des prix à la consommation a augmenté de 8,15%. En effet, depuis 2008 nous avons freiné au maximum la progression de la part communale des impôts locaux car nous avons privilégié la maîtrise des dépenses communales et une gestion budgétaire rigoureuse. Mieux : nous ne nous sommes pas seulement serrés la ceinture, nous avons en plus maintenu un en-cours de la dette stable durant tout le mandat, ce qui ne nous a pas empêché de faire un certain nombre d'investissements (nouvelle école Émilienne Moreau, la réhabilitation du patrimoine communal, le programme de rénovation des voiries...). Nous avons fait ce choix parce que la crise économique de 2008 (dont les effets ont été aggravés par l'endettement abyssal de la France sous Nicolas Sarkozy) a plombé l'emploi et le pouvoir d'achat. Il n'était alors pas question, pour nous élus winglois qui vivons avec vous chaque jour ces difficultés, de vous demander un effort fiscal supplémentaire. Pour parvenir à ce résultat, il ne suffisait pas de le décider. Il fallait être capable de mettre en œuvre une politique municipale cohérente et c'est notre expérience qui a fait la différence. La maîtrise de la dépense publique ne se proclame pas, elle se pense et se travaille tout le mandat !


ë l m o i a N n t e i o ns d A

Marché de Noël Place Jean-Jaurès Samedi 14h-18h Dimanche 10h-17h

O rg

anisé

es par le service c

l e r ultu

Wingles Action - Décembre 2013 / N°172  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you