Page 1

001-W335-Couverture.qxd:w

9/04/09

11:22

Page 1

WWW.WINDMAG.COM

surf quadriphonique Le magazine du wind

WAVE : PREMIERS

TESTS DE QUAD Les twins sont-ils déjà dépassés ?

ÉGYPTE : MECQUE

DU FREERIDE Soma Bay, Zaafarana, El Nabaa

LE TRIP ET BEAUX Fabrice a failli en crever

EXCLUSIF

DANS LES COULISSES DE STARBOARD

14 PAGES SUR LES ÉVOLUTIONS DES SLALOMS 2010

SE DÉPASSER…

WIND 335 - MAI 09 - DOM : 6,20 € - MAY : 6,50 € - BEL/LUX : 6,00 € - CH : SFR 10,00 - CAN : C$ 9,50 - ESP : 6,00 € GR : 6,00 € - ITAL : 6,00 € - POR : 6,00 € - TOM S : 800 XPF - TOM A : 1 380 XPF

LES BASIQUES DU FREESTYLE PRO : SPOCK 540, FLAKA, GRUBBY


004-005-W335-Sommaire.qxd:w

9/04/09

SOMMAIRE Windemai - #335

11:37

Page 4


004-005-W335-Sommaire.qxd:w

9/04/09

11:37

Page 5

LES P’TITES GÂTERIES 03 ÉDITOTO Et si c’était vrai ? 06 REFRESCAPÉRO C'est Beaux et en forme 10 TAMTAMDEMAI Wind fait ce qui lui plaît 20 À VENIR C'est déjà 2010 22 PREMIERS TESTS DE QUAD Le twin est-il dépassé ? 30 DÉFI OUIND DE GRUISSAN C'est bon et c'est complet

LE GROS DU VENT

61 PILOTAGE k 540, flaka Ça part en freestyle : grubby, spoc 28 LE PRIX À PAYER Fabrice Beaux prend cher à l'hosto 68 LOVELY FRED A testé l'excuse bidon 32 DANS L'ANTICHAMBRE DE STARBOARD 76 LOCALS ONLY PORTRAIT Secrets du R & D des slaloms 2010 Yoann Fleury en mai 46 PORTRAIT : MORGAN NOIREAUX 14 ans et pas à plaindre à Maui 78 LOCALS SPOT Barneville-Carteret c'Houet' 50 PORTFOLIO CHILI Fernandez et Voget se lâchent de concert 80 LOCALSCAHUÈTES Fin de grève en Gwada 70 ÉGYPTE : LA MECQUE DU FREERIDE Soma Bay à la loupe, Zaafarana, El Nabaa 82 DESSERT Maui En juin, on prend du Bontemps à

En couverture : Cyril Moussilmani fait du saute-barquasse au Vietnam. © Franck Debaecker En sommaire : Session freeride peinards en Australie. © John Carter/Severne


022-026-W335-Quad.qxd:w

8/04/09

14:54

Page 22

JAMAIS DEUX SANS… QUATRE mag.com Les scoops matos sont sur wind Jauffroy Texte et tests exclusifs : Erwanet Photos : Jérôme Houyv

T S E T WIND

F I S U L C X E

LE

Erwan Jauffroy en flagrant délit de Wind-test d'un quad de Kauli Seadi shapé par Werner Gnigler.

Après la folie du twin fin, voici venu le tour du quad de Kauli Seadi qui déchaîne les foules. Wind a enquêté au milieu des pros de la PWA à Hawaii et testé en exclusivité mondiale les premiers windsurfs modernes équipés de quatre ailerons (quad). 22


surfrider:Mise en page 1

25/10/07

15:41

Page 15


032-045-W335-Starboard.qxd:w

6/04/09

14:06

Page 32

LA FILIÈRE THAÏLANDAISE mag.com Les scoops matos sont sur wind cker Texte et photos : Franck Debae Sauf mention

s n a D ticham 'l a n ur be po in tu rfois e l p e a l ébou utorise p urs. ani d e ’a ssilm 010 et s les pêch u o M 2 r Cyril iSonics r amuse , m a lles pou ietn Au V les nouve etit jump r un p teste


032-045-W335-Starboard.qxd:w

am

6/04/09

14:06

d e br

Page 33

r a t S e

d r a o b Cyril

ch

Moussilmani a r débarqué cet hive us ez Starboard. No

sa prevoulions assister à son nouveau mière visite chez nde pour comsponsor en Thaïla le grand blond de prendre comment ent ait au développem er ip ic rt pa e ill se Mar oké un l regret d'avoir bo des iSonic 2010. Nu emain départ pour le lend ec av et rn te In r billet su d manager et Tiesda You, le bran r ca k, ko ng Ba n io direct alement t, nous laissera fin en em pp lo ve dé du responsable s protos 2010. libre accès à tous le


032-045-W335-Starboard.qxd:w

6/04/09

14:06

Page 34

Prototype de la iSonic 86 2010. Pour chaque modification, les ouvriers du workshop apposent l’outline de la planche de référence (le modèle 2009) matérialisée sur un monofilm pour vérifier les différences.

Bangkok enfin. Ville grouillante, réputation un brin sulfureuse, touristes en vadrouille et « gars-moi-même » paumé cherchant à six heures du matin la porte 3. J'avais reçu un e-mail précisant le lieu d'un rendez-vous. Un chauffeur me conduit presto à 15 minutes de l'aéroport, dans une belle villa au bord d'un lac, baies vitrées ouvertes sur une piscine, mariage harmonieux du bois et de formes cubiques contemporaines. Bienvenue dans la résidence principale de Svein Rasmussen, le boss et créateur de Starboard. L'homme prend son petit-déjeuner, et m'invite, après avoir déballé mon barda, à le rejoindre dans les locaux de la marque sur l'autre rive. « Prends le stand up paddle sur le gazon, c'est juste en face. » Deux heures plus tard, je rame tel 007 vers l'autre rive, impatient de vérifier si le slogan affiché à l'entrée « notre vision : apporter l'inspiration et l'innovation au monde du vent et de l'eau » est vrai. Svein Rasmussen et Tiesda You en pleine discussion afin de déterminer l’emplacement des ailerons d’un prochain proto quad en vagues. Les choix déterminés, ils passeront alors à la réalisation afin d’envoyer la planche le lendemain en Australie. Scott McKercher la testera au plus vite.

Merci à Nikon France (NPS) pour le prêt du fantastique Nikon D3.

i toi, adorable et vénérée lectrice (je ne te renie pas lecteur, il nous en faudrait même plus pour vivre grassement de notre labeur, NDLR), tu te poses la sempiternelle question de savoir pourquoi Svein Rasmussen a décidé d'installer les locaux de Starboard en Thaïlande, la réponse est très simple et tient principalement en deux volets, outre le fait que la vie y est fort agréable et que ce Q.G. est à l'abri des turpitudes du marché, préservant ainsi leur énergie créatrice d'une sinistrose européenne. D'une part, il y a la proximité de Cobra, l'usine qui fabrique des flotteurs de nombreuses marques, dont ceux de Starboard. D'autre part, s'il devait payer en France les salaires et les charges de tous ses employés, sa barque ne tiendrait pas longtemps le cap et plongerait vers des gouffres financiers que la banque mondiale, dans son infinie mansuétude, réprouverait. Car si l'on ne tient compte que du département développement, une dizaine de petites mains officient, notamment au sein de ce que l'on appelle le worshop (l'atelier dans la langue de Molière). Car la devise de Starboard pourrait être résumée ainsi : « une idée un proto, point de palabres, la vérité est sur l'eau ». Et croyez-moi sur parole, en une semaine, j'en ai vu défiler de nouveaux shapes. Quand je suis arrivé, Svein lui-même était en pleine effervescence. Un vrai comprimé d'aspirine lâché dans un verre d'eau qui délivrait ses bulles créatives dans une atmosphère ambiante pourtant généreuse en concepts. Svein souhaitait tester immédiatement un proto de planche de vagues avec quatre ailerons (avait-il lu le scoop de www.windmag.com ?) Ce dernier était en train de faire des repères pour poser les boîtiers, quand je suis arrivé. Dix minutes plus tard, je le retrouvais en train de shaper les ailerons à sa convenance avec une meuleuse. Le proto sera expédié le lendemain à Scott McKercher en Australie pour les premiers tests. Non loin de là, converse Rémi Vila avec un shapeur de l'atelier. Ce grand gaillard Martiniquais est, pour schématiser, l'interface entre le cerveau de Tiesda You et les mains

S 34


032-045-W335-Starboard.qxd:w

6/04/09

14:06

Page 35

Rémi Vila et un technicien du workshop en plein travail sur un proto iSonic.

La base de données des planches Starboard. Rien de numérique, tout est compilé sur des monofilms. Tiesda You nous a confié qu’un développement via la numérisation verrait bientôt le jour pour compléter l’actuel process de développement.


050-057-W335-Portfolio.qxd:w

8/04/09

11:02

Page 50

TRIP ANDIN windmag.com Les pros sont bien vivants sur Texte et photos : JC alias John

Carter

Pourquoi les rideurs pros sont-ils moins prolixes désormais concernant l'Afrique du Sud ? Tout simplement parce qu'ils sont de plus en plus nombreux à tenter l'aventure au Chili (quand ils n'enchaînent pas les deux). Victor Fernandez, Klaas Voget et Robby Swift ont ridé les spots du Grand Sud l'hiver dernier, et John Carter, le photographe qui les accompagnait, nous a ramené quelques belles perles.

50


050-057-W335-Portfolio.qxd:w

8/04/09

11:02

Page 51

2 1 3

4

1 : Klaas Voget en backloop devant le village de Matanzas, l'une des vagues les plus réputées du Chili. 2 : Klaas Voget : Les conditions à Matanzas étaient tellement bonnes que

KLAAS VOGET Andy Wolf m'a parlé du Chili en premier. Il me disait tout le temps : « si tu veux de vraies vagues, va au Chili pas en Afrique du Sud ! » Je n'avais jamais fait attention à ses propos jusqu'à l'année dernière quand Victor m'a dit qu'il irait au Chili pour y acheter un lopin de terre car le lieu y est incroyable. C'était tout ce que j'avais besoin d'entendre pour réserver mon billet. Et dès mon premier jour, j'ai eu l'une de mes meilleures sessions. Nous avons navigué à Roca Cuadrada dans 5 mètres de vagues les plus puissantes que j'ai ridées à ce jour. Elles cassaient sur le sable, donc pas de risque de se faire brasser sur les rochers. Nous avons ridé cinq spots de classe mondiale avec généralement peu de monde à l'eau.

lorsque le vent et les vagues sont tombés, nous nous sommes retrouvés comme trois cons au petit-déjeuner sans jambons et œufs à déguster. Et pourtant, les locaux nous ont bien fait remarquer que c'était assez moyen ! Alors pour se consoler, nous avons tracé vers Santiago à deux heures de route, une ville moderne à l'image des grandes métropoles d'Europe, histoire de nous divertir. C'est certain, je reviendrai au Chili cet hiver. 3 : Klaas Voget sous le charme de ce pays d'Amérique du Sud. 4 : Topocalma, un autre spot du Chili.

51


050-057-W335-Portfolio.qxd:w

8/04/09

11:02

Page 54

54


050-057-W335-Portfolio.qxd:w

8/04/09

11:02

Page 55

1

55

1 : Goiter Ă  Matanzas, Victor Fernandez est maintenant un peu chez lui au Chili.


070-075-W335-Egypte.qxd:w

2/04/09

17:12

Page 70

TRIP PYRAMIDAL www.windmag.com

cker (sauf encadré) Texte et photos : Franck Debae

É G Y P T E la Mecque du freeride

Des destinations exotiques avec en toile de fond des vagues géantes déferlant sur des plages improbables, Wind s'en fait souvent l'écho. Mais un trip freeride pas exorbitant pour

Juste en face de l’Intercontinental, Nicolas Warembourg et Ophélie Joly tracent en longeant la plage.

votre Sarko saint pouvoir d'achat, accessible à tous, est-ce possible ? Nicolas “Biloute 531” Warembourg et Ophélie “Pamela” Joly ont choisi l'Égypte et plus précisément Soma Bay au sud d'Hurghada. Un planing Le team de Soma Bay au complet avec notre chauffeur Khaled.

accessible pour en prendre plein les yeux. 70


070-075-W335-Egypte.qxd:w

2/04/09

17:12

Page 71

Files d'attentes et présentation des passeports. Partout, des touristes Russes. Sur les murs du hall de transit, des drapeaux russes. À notre droite, des hommes slaves tout droit sortis d'un reportage du Droit de savoir sur la mafia de l'Est, chauves balèzes blindés comme des lutteurs, les flingues en moins, avec aux bras, des pépées poupées russes aux tenues provocantes, talons hauts perchés et minijupes léopard ajustées. L'Égypte, le nouvel eldorado des touristes russes, Ça change des Japonais, mais est-ce aussi racoleur pour le freerideur lambda ? Nous sommes arrivés sur Hurghada en fin d'après-midi. L'Égypte est une destination phare des tours operators. En effet, la Mer rouge est bénie des vents, l'idéal pour naviguer sur du plat ou en bump & jump. Si Dahab est fort connu des Anglais, c'est à Soma Bay que nous nous rendons. J'avais eu aussi de très bons échos de Zaafarana, par des amis Autrichiens (voir encadré, ndlr). Une autre possibilité pour naviguer facile. Mais retour à notre périple touristique. Pas le temps de souffler, de humer l'air, à notre surprise, frais en février, on file présenter nos passeports et passer les formalités douanières en s'acquittant du visa à 15 dollars. Simple formalité, encore faut-il trouver assez de fonctionnaires pour exhiber nos mines réjouies à l'idée de découvrir le pays des pharaons. Deux files, deux fonctionnaires, deux tortues momifiées et sauvées du désert par une ONG spécialisée dans la défense des animaux

71


070-075-W335-Egypte.qxd:w

2/04/09

17:12

Page 72

De l’autre côté de l’Intercontinental, se trouve un superspot pour débutant de windsurf ou de kite, eau transparente et facilité garantie.

Nicolas explore le lagon juste en face d’une petite île.

72


082-W335-Dessert.qxd:w

9/04/09

11:08

Page 82

DESSERT Windejuin allery.com Photo : Jérôme Houyvet/Windsurfg

6 RUE IRVOY 38 027 GRENOBLE CEDEX 1 - FRANCE TÉL. : 33 (0) 4 76 70 54 11 - FAX : 33 (0) 4 76 70 54 12

RÉDACTION E-mail : redac@windmag.com fax : 33 (0)4 76 70 54 12 Vous pouvez joindre directement votre correspondant en composant le 33 (0)4 76 70 suivi des 4 chiffres indiqués entre parenthèses. Rédacteur en chef : Gilles Debrix Rédacteur-testeur : Erwan Jauffroy (57 23) Rédacteur : Franck Debaecker (57 24) Secrétaire de rédaction : Émilie Ferrand (57 25) Graphiste-rédacteur : David Bouloiseau (57 20) Photographe : Bernard Biancotto/Canon

# 336

Ont collaboré à ce numéro : Textes : F. Beaux, G. Calvet, J. Souville, P. Turpin, S. Vannier Photographes : C. Black, G. Cammarota, G. Calvet, J. Carter, E. Crouan, M. Engström, J. Houyvet, M. Houyvet, J. Souville, B. Thouard, S. Vellekoop Illustration : O. Roux, E. Yoldjoglou

PUBLICITÉ E-mail : pub@windmag.com Tél. 33 (0)4 76 70 54 11 - Fax 33 (0)4 76 70 54 12 Directrice de publicité : Charlotte Roulois (57 28) Distribution Reasor MLP - Tél. 33 (0)4 76 82 63 05 (N° réservé au réseau de distribution).

ABONNEMENTS WIND 6 rue Irvoy 38 027 Grenoble Cedex 1 France Tél. 33 (0)4 76 70 54 37 ou 11 lund. Vend. de 14 H à 18 H. Fax 33 (0)4 76 70 54 12 de 9 heures à 17 heures. Fax 33(0)1 42 00 56 92. France 1 an - 11 n°+ 1 n° H-S 48 euros. Étranger : 1 an - 12 n° : Europe Maghreb 58 euros. USA Canada DOM Proche Orient 62 euros. TOM et autres pays 66 euros. Règlement par mandat postal (joindre la copie du mandat) ou par carte bancaire à l'adresse ci-dessus. Pour toute commande urgente de numéro, envoyez votre demande à WIND MAGAZINE - COLLECTION URGENT 6 rue Irvoy 38 027 Grenoble cedex en ajoutant un montant de 3 euros de port par revue ou par fax au 33 (0)4 76 70 54 12 avec règlement par carte bancaire ou par chèque. Livraison sous 72 heures hors rupture de stock. Si vous changez d’adresse, écrivez-nous et joignez votre étiquette d’expédition. Possibilité de s’abonner par Internet : www.windmag.com Télématique : Catherine Michal (33 (0)4 76 70 54 37) Marketing : Karim Bekkari (33 (0)4 76 70 54 26) Comptabilité : Sophie Badoux (Directrice administration et comptabilité) (92 65) Cindy Clomb-Rey (publ.) (57 72) Angélique D’Introno (trésor.) (92 66) Sylvain Prévot (fourn.) (54 18)

JUIN,

ÉDITEUR

ÉCHANGE WINDISTIQUE

Julien Bontemps fait découvrir la RS:X à Jason Polakow

Du Bontemps à Maui, ça vaut de l'argent... Jason Polakow représentera-t-il l’Australie aux prochains J.O. ? Réponse dans l’Wind de juin.

Wind #336, le 28 mai, dans toutes les bonnes Ouinderies. 82

Wind Magazine est une publication éditée par Éditions Nivéales Sarl au capital de 581 400 euros. Durée : 99 ans. Siège social : 6, rue Irvoy - 38 000 Grenoble Tél. 33 (0)4 76 70 54 11 - Fax 33 (0)4 76 70 54 12. RCS Grenoble 400 248 324. Principal associé : Nivis Sarl Publications des Éditions Nivéales : Big Bike, Grands Reportages, Grimper, Kiteboarder, Montagnes Magazine, Skieur Magazine, Snowsurf, Trek Magazine, Vertical. Directeur de la publication : Jean-Pierre Roger (54 20) Administrateur de la publication : Pascal Maltherre (54 17) La reproduction même partielle de tous les articles et photos parus dans Wind est interdite. La rédaction n’est pas responsable des documents non commandés. Les documents reçus ne sont pas rendus et leur envoi implique l’accord de leur auteur pour leur libre publication. Dépôt légal : avril 2009/ISSN : 0241-1393/ Impression : Grafiche Mazzucchelli (Seriate - Italie) IMPRIMÉ EN ITALIE/PRINTED IN ITALY Certificat Commission paritaire : n°0413K82963. Bulletin d’abonnement en page 67. Possibilité de s’abonner par Internet : www.windmag.com


wind335  

335 Wind Mag issue May 2009

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you