Issuu on Google+

001-W334-Couverture.qxd:w

19/03/09

15:48

Page 1

WWW.WINDMAG.COM

lance du windsurf Le magazine de la re

TRIP CARAÏBES Albeau se chauffe

TRAVERSA

T E Suite) T SLALOM 2009 planches & voiles PROGRESSER…

EXPLOSE TOUT Île aux Vaches, Fuerte Wave Classic, PWA Cap-Vert

LA BATAILLE

DES MAÎTRES DU SPEED Le windsurf gagne par K.-O. à Dakhla

WIND 334 - AVRIL 09 - DOM : 6,20 € - MAY : 6,50 € - BEL/LUX : 6,00 € - CH : SFR 10,00 - CAN : C$ 9,50 - ESP : 6,00 € GR : 6,00 € - ITAL : 6,00 € - POR : 6,00 € - TOM S : 800 XPF - TOM A : 1 380 XPF

VIREMENT EN HÉLICO, NOSE OU DUCK


042-049-W334-Portfolio.qxd:w

19/03/09

10:54

Page 42

FUERTE WAVE CLASSIC g.com Le gros est sur www.windma Texte, lĂŠgendes et photos : Gilles

Calvet


042-049-W334-Portfolio.qxd:w

19/03/09

10:54

Page 43

Journée de gros à Puertito, Thomas Traversa, tranquille, place son roller sous la lèvre du Slab, tandis que ses petits camarades de jeu fuient.

Le bon coup

du SLAB Le windsurf a fait son incursion dans

les vagues il y a une trentaine d'années, mais repousse mois après mois les limites. Les rideurs de la Fuerteventura Wave Classic (contest sur invitation) ont apporté leur pierre à ce bel édifice en taquinant le Slab, une vague qui se projette sur une dalle quasi à sec. Record de mâts cassés et d'images hardcore.


042-049-W334-Portfolio.qxd:w

19/03/09

10:54

Page 44

1

2


042-049-W334-Portfolio.qxd:w

19/03/09

10:54

Page 45

3

4 1. Aerial sur une “petite”, Thomas Traversa est doté d'un timing, d'un style et d'un engagement hors norme. Il doit cependant mieux gérer la pression en compétition et prévoir un stock de mât plus important pour la prochaine Fuerte Wave Classic. 2. Yannick Anton, aidé de la rescue jet-ski. Il prépare une sortie classique de Puertito. C'est aussi l'entrée classique. 3. Peu connu en dehors de l'Hexagone, Robin Goffinet est l'une des révélations du FWC. Doté d'un bon style et d'une bonne technique, il pousse à fond ses top turns. Pour venir taquiner les pros, il devra élargir son répertoire et rechercher un surf plus lié. 4. Traditionnelle fin de session pour Thomas Traversa ramené en morceaux par les sauveteurs.

La réussite d'une compétition repose avant tout sur la qualité des spots et des conditions météorologiques. À ce titre la Fuerteventura Wave Classic a été bénie des dieux. À Fuerteventura lorsque le vent est au nord-est, c'est sur la côte ouest qu'il faut s'orienter : il y rentre side off tribord. Vous y trouverez un charmant petit village de pêcheurs, dénommé Cotillo, où la vie s'écoule tout doucement.

Maisons blanches à l'architecture disparate, mais aux portes et volets peints immanquablement aux couleurs de la mer, surplombant des falaises volcaniques noir ébène, voilà grosso modo le décor. Sous le vent du village, une plage de sable doré est venue se nicher aux pieds des falaises. Le spot de windsurf le plus consistant de Fuerteventura se situe exactement au centre de cette plage. C'est un méchant shorebreak, qui ferme dur et casse des mâts ! Les windsurfeurs locaux ont coutume de dire : « Ici, ça ouvre juste avant de fermer ! Mais si vous maîtrisez le timing ultrarapide de la vague et que vous avez le courage d'y taper la lèvre épaisse, vous serez à l'aise sur la plupart des spots du monde ! » Au cœur du village se trouve une petite calanque. Elle s'appelle Puertito, donc petit port comme son nom Hispanique l'indique. C'est là que, jadis, les pêcheurs empruntant l'étroit chenal d'entrée venaient s'échouer sur la plage de galets ocre et noirs pour haler leurs embarcations au sec. Les eaux canariennes sont propres et riches en poissons... Et en 1983, lors de la première Coupe du Monde de l'histoire du windsurf, au restaurant Casa Juan, vous dégustiez un assortiment de poissons grillés accompagnés de délicieuses tomates et papas (petites pommes de terre) pour 500 Pesetas, soit trois euros. Aujourd'hui, à l'heure du tourisme de masse, d'autres

45


050-058-W334-Tests.qxd:w

19/03/09

10:45

Page 50

SPÉCIAL TEST Le matos est sur windmag.com oy Direction des tests : Erwan Jauffr Textes : Erwan Jauffroy Photos : Bernard Biancotto

Slalom...P09… LANCHES & VOILES Slalom voiles 6,5-7 m2

Slalom planches 101-112 litres

POUR QUOI FAIRE ?

POUR QUOI FAIRE ?

Ce sont les moteurs de course. Aujourd'hui les voiles de ce programme doivent permettre des performances élevées sur une grande plage d'utilisation. La puissance à bas régime est requise au même titre que la stabilité à très haut régime. Bien sûr, l'accélération doit être la plus franche et la plus rapide possible pour apporter une vitesse de pointe ultime et la meilleure vitesse de croisière.

Ces planches de slalom sont conçues pour la performance ultime entre les bouées dans le vent medium. Cela implique une superaccélération, la tenue d'une vitesse de croisière élevée avec des pointes importantes sur une distance parfois longue et un jibe efficace avec de la relance.

POUR QUEL UTILISATEUR ? POUR QUEL UTILISATEUR ? Ces voiles s'adressent aux pratiquants dotés d'une solide expérience des réglages. Il faut également avoir la technique et le physique pour naviguer haut dans les tours et surtout être sûr de son jibe.

Ces planches techniques à régler, à conduire et à jiber s'adressent à des utilisateurs experts en bonne condition physique qui recherchent la performance ultime.

AVEC QUELLES VOILES ?

Les planches de slalom sont fortement recommandées. Ces surfaces de voiles peuvent passer sur les planches de 80 à 120 litres ou 55 à 70 de large.

Les voiles idéales pour les planches de ce groupe sont globalement comprises entre 6,7 et 7,8 m2. Selon les planches, on pourra éventuellement descendre à 6,2 ou monter à 8.5. Nous conseillons des voiles de race (4 cambers), voire freerace (3 cambers) pour exploiter ces flotteurs.

CONDITIONS DES TESTS

CONDITIONS DES TESTS :

Spots : Baie de l'Almanarre et du Brusc (83), Baie de La Ciotat (13). Vent : de 15 à 30 nœuds Planches utilisées : Slalom

Spots : Baie de l'Almanarre, Le Brusc (83) Baie de La Ciotat (13), Dakhla (Maroc) Vent : de 12 à 25 nœuds mer plate à clapot formé Voiles utilisées : Race de 6.5 à 8.0

AVEC QUELLES PLANCHES ?

50


050-058-W334-Tests.qxd:w

19/03/09

10:49

Page 58

Verdict

La tendance 2009 est aux planches de plus en plus puissantes et de plus en plus faciles à contrôler. Starboard a fait des émules avec ses planches au nez très bas sur l'eau. Alors que ces derniers remontent un peu l'assiette de leur Isonic, qui reste une référence par sa capacité à être excellente partout, la majorité des autres marques propose des planches assez basses, facile à contrôler mais néanmoins ultrarapides, à l'image des RRD X Fire 105, AB + Slalom 67 ou de la Naish SP 110. La JP Australia s'inscrit également dans cette tendance, mais se démarque par une puissance supérieure. Haute sur l'eau et très nerveuse, l'Exocet SL 66 fait un peu figure d'exception, tout comme la Fanatic Falcon 110, mais dans une moindre mesure car cette dernière s'assagit un peu et se montre plus facile, mais néanmoins toujours très performante cette année. S'il fallait choisir sans prendre en compte les petites différences de taille et donc de plage d'utilisation, l'Isonic semble la planche avec le plus d'arguments en sa faveur alors que la RRD nous a vraiment agréablement surpris pour carburer facilement sur les longs bords serrés. La Fanatic aurait notre préférence pour un downwind, et les gabarits puissants seront très à l'aise sur la JP.

AB

Slalom 67 DÉPART AU PLANING

8

ACCESSIBILITÉ

8

CONTRÔLE

9

PERFORMANCES

9

VITESSE DE POINTE

9

JIBE

10

EXOCET Warp SL 66

NAISH SP 110

DÉPART AU PLANING

9

DÉPART AU PLANING

8

ACCESSIBILITÉ

6

ACCESSIBILITÉ

8

CONTRÔLE

8

CONTRÔLE

10

PERFORMANCES

9

PERFORMANCES

10

VITESSE DE POINTE

9

VITESSE DE POINTE

8

JIBE

10

JIBE

10

FANATIC Falcon 110

RRD X Fire 105

DÉPART AU PLANING

9

DÉPART AU PLANING

8

ACCESSIBILITÉ

6

ACCESSIBILITÉ

8

CONTRÔLE

8

CONTRÔLE

9

PERFORMANCES

9

PERFORMANCES

9

VITESSE DE POINTE

10

VITESSE DE POINTE

9

JIBE

10

JIBE

9

JP Slalom racing 68

STARBOARD Isonic 101

DÉPART AU PLANING

10

DÉPART AU PLANING

9

ACCESSIBILITÉ

7

ACCESSIBILITÉ

7

CONTRÔLE

9

CONTRÔLE

9

PERFORMANCES

9

PERFORMANCES

10

VITESSE DE POINTE

8

VITESSE DE POINTE

9

JIBE

8

JIBE

9

58


070-079-W334-Trip_Autarcie.qxd:w

12/03/09

14:58

Page 70

A2, SES PREMIERS PAS SUR JP La vidĂŠo sur windmag.com Texte : Gilles Debrix Photos : Bernard Biancotto


070-079-W334-Trip_Autarcie.qxd:w

12/03/09

14:58

Page 71

Début février Antoine Albeau a troqué ses Starboard pour ses nouvelles JP. Wind a suivi ses premiers pas sous ces nouvelles couleurs à bord d'un catamaran, quelque part en Autarcie, aux confins de la mer des Caraïbes. Il y a une bonne dizaine d’années, Momar Diagne a branché Antoine Albeau sur un parking de l’Almanarre, il l’a aidé un temps et est resté son ami. Ils partagent un bon moment sur un lagon d’Antigua.


070-079-W334-Trip_Autarcie.qxd:w

12/03/09

14:59

Page 72

Voilà une bonne heure que attendons le retour de l'éc nous laireur, l'inquiétude l'empor te sur l'impatience de savoir ce qu'il a découvert sous ces eaux inte aux trop longs appendice rdites s, à tout navigateur normalement constitué. 2 Sa 9 m apparaît par mo ments à l'horizon, on le devine windsurfer les vagues qui déferlent sur le reef, au grand large. Puis plu s rien. A-t-il cassé ? La RS Rac ing apparaît de nouveau, mais à « Il a dû fracasser son aile l'arrêt. ron corail » lance Nicolas, not sur le re guide.

Le magnifique port d’Antigu a. Il paraît que là-bas aus si c’est la crise ?

Zaz, Titoune, Momar, Tonio, Nico et un requin qui passait par là. La croisière s’amuse.

blanc où Passé cette pointe de sable plus blanc que les cartes nous avons mouillé l'ancre d'Hallucine, truffé de marines sont unanimes : le terrain est miné, nous a fallu patates de corail. Pour approcher jusqu'ici, il les hauts avoir un œil sur la carte GPS et l'autre sur un Deboifonds affleurant. Au-delà, donc, même avec Antoine chet de 50 cm sous la ligne de flottaison, sa route Albeau ne peut filer les yeux fermés. Il a ouvert es arradans un labyrinthe aquatique. Zones sombr recomcheuses de boîtier, zones claires chaudement e sont mandées, les fonds qui défilent sous sa planch t, l'eau est sublimes, hypnotiques. Fort heureusemen aux deux cristalline, radicalement différente de la Pointe renconRequins où les courants venus du nord de l'île sable et trent ceux du sud, brassent les grains de peignent une mer laiteuse.

la baptiserons. Et nous en témoignons, La pointe aux deux requins, ainsi que nous deux pépères aux dents aiguisées ont ces si peine à C'est illes. tranqu bien t étaien ils quand Antoine, suivi de son ami bord, du mètres 5 à de, baigna interrompu leur la très longue plage déserte speed full longé avoir après Momar, ont mis pied-à-terre suivait, loin, notre catamas, sillage leurs qui remonte de la pointe sud de l'île. Dans terrain de jeu idyllique pour une longue beau un vrions décou nous e, carbon full ran an ou du downwind de Dakhla. L'alizé distance dans la lignée du Défi Wind de Gruiss terre avec des pointes à 25 nœuds, de souffle côte, de chaud, renforcé par un effet ns non identifiés sautent à l'horipoisso gros quelques pélicans pêchent ça et là, de Biancotto s'accordent alors à dire que d Bernar raphe photog notre et e Antoin zon. Plus jeune, le triple champion du monde ce spot en rappelle un autre fameux : Aruba. de ses premières coupes du monde... l'une sur uer de slalom s'y était fait remarq un lagon aux couleurs incroyables. terre, de La pureté du sable blanc, le vent chaud ur, la folie immobilière qui sévit sur bonhe par Car, ici. e s'arrêt raison compa La e. L'endroit est quasiment à son état d'autres joyaux des Antilles a épargné le paysag jetés sur le littoral, qui, selon hôtels ts discre trois ou naturel, on note juste deux Joly en quête de sérénité. na Angeli et Pitt la légende, abritent des objectifs Brad

72


070-079-W334-Trip_Autarcie.qxd:w

12/03/09

14:59

Page 73

Zaz, Titoune et Tonio. amis sur une piscine entre Jibe gĂŠante, quelque part en Autarcie.


Wind 334