Page 1

PORTFOLIO FLORENZA William


2


3


SOMMAIRE

PROJET:

6

_Du Paysage à la Matière - De la Matière au Paysage_ Son,Rythme,Matière PORTO Stephane Fernandez / Guillaume Callas

18

_L’édifice condensateur du Territoire_ Quand l’art arrête la Ville MARSEILLE Cyrille Faivre / Thibault Maupoint de Vandeul

28

_Le Plein et le Vide, abstraction constructive_ AVIGNON Eric Babin / Stephane Fernandez

36

_Du 9 cases au 27 cubes_ Dominique Putz

4


CONCOURS:

46

_EUROPAN 11_ Darse/Mole, la reconquète du site BILBAO Gilles Sensini / Bita Azimi / Géraldine Viellepeau

52

_Marseille Fos 2013 : Des portes urbaines ephemères? _ Triptyque : usage, parcours, regard MARSEILLE Stéphane Hanrot / Franck Rambert

RECHERCHES: 58

_Le cadre est il la vraie limite du cadrage? _ Dans quelle mesure le traitement de la fenêtre dans la maison Esherick de Louis Kahn, et dans la maison Laroche de Le Corbusier, trouble les limites entre l’intérieur et l’extérieur de l’édifice ? Cyrille Faivre / Tristan Chateau

58

_ Atlas Métropolitain _ Explorer la metropole marseillaise à travers sa densite MARSEILLE Cyrille Faivre / Tristan Chateau

5


6


PROJET

_Du Paysage à la Matière - De la Matière au Paysage_ Son,Rythme,Matière PORTO Stephane Fernandez / Guillaume Callas

_L’édifice condensateur du Territoire_ Quand l’art arrête la Ville MARSEILLE Cyrille Faivre / Thibault Maupoint de Vandeul

_Le Plein et le Vide, abstraction constructive_ AVIGNON Eric Babin / Stephanne Fernandez

_Du 9 cases au 27 cubes_ Dominique Putz

7


_Du Paysage à la Matière - De la Matière au Paysage_

Son,Rythme,Matière PORTO Stephane Fernandez / Guillaume Callas

Son, rythme, matière sont trois termes que l’on aurait pu utiliser pour décrire les rives du Douro. Son: le site est un véritable paysage sonore. Sa topographie est si abrupte qu’il agit comme une véritable caisse de résonnance qui amplifie tous les bruits environnants. Matière: Porto a une matérialité qui lui est propre, elle est marquée par le granite que l’on peut retrouver à l’état brut ou mis en œuvre. Rythme: les rives du Douro sont séquencées par des ponts qui marquent le passage d’un paysage à un autre. Il est même courant de dire de Porto « la ville se raconte de pont en pont ». Dans cette optique il me semble intéressant que l’intervention paysagère se fasse entre deux ponts. La portion de paysage choisie pour ce PFE se situe sur la rive de Porto entre le pont Dom Louis et le pont Infante. Ce site condense les problèmes que l’on peut retrouver le long des rives du Douro, c’est à dire, une fracture entre la partie haute et la partie basse de la ville. Ici le dénivelé est de 60 m de haut. Le seul élément qui crée une liaison entre la partie haute et la partie basse de la ville est une rue en diagonale. Cependant elle est difficilement praticable. De plus, on peut voir que de part et d’autre des deux ponts, se trouve deux espaces publics. L’un près du pont Dom Louis en partie basse, l’autre près du pont Infante en partie haute. L’intervention devra donc lier ces deux espaces publics tout en créant diverses connexions entre la partie haute et la partie basse de la ville. La portion de site choisi est un réel paysage sonore, car tous les sons y sont amplifiés, mais l’on peut y retrouver quelques nuances, comme le bruit de l’eau produit par les lavoirs, ou le bruit des pas sur le dallage.

8

Le son est un élément essentiel du site. L’idée est de trouver un programme qui puisse contribuer à ce paysage sonore. Pour cela le programme choisi est une école de musique avec son auditorium et en programme complémentaire un jardin. Dans la conception de l’édifice la rue diagonale est utilisée comme un des accès au bâtiment. Sa fonction d’origine est conservée, elle permet de découvrir progressivement le paysage. Elle est utilisée comme une rampe qui introduit une promenade architecturale. Pour accéder au bâtiment on descend cette rampe, on découvre des volumes émergeants qui marquent l’entrée d’une place haute. On longe le mur de soutènement, puis on glisse entre deux monolithes pour découvrir le hall en triple hauteur de l’école de musique qui offre un cadrage sur le paysage. Le projet est composé d’un socle et de volumes émergeants. L’école de musique se situe dans les quatres volumes autour du hall d’entrée, l’auditorium se situe dans le socle. Pour se rendre dans l’auditorium on descend dans le socle en passant successivement d’un espace contracté puis dilaté où l’on découvre une topographie positive et négative. Le projet s’adresse à la fois au ciel et à la terre. Puis on s’enroule autour de l’auditorium et on descend dans le sol de Porto. On y découvre que la lumière est amenée par les volumes qui accueillent les salles de cours de l’école de musique. C’est un projet qui lie deux espaces publics et qui crée des connexions entre la partie haute et la partie basse de la ville. C’est un projet qui est en relation avec la terre et le ciel tout en créant une harmonie entre son, rythme, et matière.


9


Insertion paysagère

insertion paysagère

10


paysagère

lan de situation 1/2000 : intention paysagère

E

0

plan de situation

La Fabrique

enza William - 29 Juin 2012

40

Son, Rythme,Matière

Ateliers Stéphane Fernandez Jean Luc Rolland Guillaume Calas

Du paysage à la matière, P

11


Vue perspective depuis la diagonale

12


A

A

B

B

Plan r+3 au 1/200 :

PFE

0

Coupe AA au 1/200

0

10

10

La Fabrique

Son, Rythme,Matière

Florenza William - 29 Juin 2012

Du

13


Plan de masse 1/500 :

PFE

Porto

14

0

10

20

La Fabrique

Florenza William - 29 Juin 2012

Son, Rythme,M


Matière

plan de masse

Ateliers Stéphane Fernandez Jean Luc Rolland Guillaume Calas

Du paysage à la matière, Porto

15


Vue perspective depuis le hall

16


A

A

B

B

Coupe BB au 1/200

0

10

17


Vue perspective montrant

18


onométrie coupée :

PFE

0

5

Axonométrie coupée

Son, Rythme,Matière

La Fabrique

orenza William - 29 Juin 2012 Axonométrie coupée :

0

Ateliers Stéphane Fernandez Jean Luc Rolland Guillaume Calas

Du paysage à la matière, Porto 5

19


_L’édifice condensateur du Territoire_

Quand l’art arrête la Ville

MARSEILLE Cyrille Faivre / Thibault Maupoint de Vandeul

L’enjeu de ce studio est de produire un questionnement du territoire par le thème des limites. Qu’elles soient naturelles, urbaines, statutaires, ou spatiales. L’analyse du territoire se fait par le projet, et le programme fonctionnel en découle. Cette analyse du site est réalisé par groupe de trois. Elle permet de déterminer un certain nombre d’enjeux territoriaux. Elle se conclue par la mise en place d’une figure qui explicite les limites du site. Le site se situe dans la périphérie de Marseille, entre le quartier des Aygalades et le quartier de Sainte Marthe. Le site est marqué par deux limites infrastructurelles, au nord le canal de Marseille, au sud la voie ferrée. La figure mise en place lors du travail d’équipe est une double équerre. Elle s’appuie sur les deux limites existantes. Après ce travail d’analyse, un des axes de l’équerre a été choisi, notamment l’axe est-ouest, pour son rapport avec le canal. Il vient affirmer la limite créée par le canal. L’approche du projet se fait du territoire à l’édifice, puis du dedans vers le dehors. Cette seconde étape permet de vérifier le potentiel constructif de cette figure. Puis, la dernière étape de cet exercice est de prendre en compte les autres projets produits dans l’atelier: un projet sur l’idée d’un aqueduc comme pont habité et un autre sur une lisière entre le parc et le bâtit.

20

L’analyse amène la figure de la double équerre: un axe est-ouest (la tangente au canal) et un axe nordsud qui vient clarifier les relations entre nature, campagne, péri-urbain,et ville. L’intention est de créer et préserver une diagonale de nature et de révéler une source de canal afin de délimiter un parc. La partie de la figure traitée permet d’arrêter la progression de la ville au delà du canal. Ce qui permet de préserver les collines de tous types de construction. Le programme choisi pour tenir cet objectif est un musée. Le concept générateur de ce musée est de mettre en place une quinconce entre le plein et le vide, ce qui produit un bâtiment linéaire avec une succession de patios. On obtient ainsi deux types d’espaces bien distincts, qui offrent un environnement d’exposition particulier. L’un, intérieur, possède une luminosité diffuse idéale pour l’exposition de tableaux; l’autre, extérieur, permet d’exposer de grandes sculptures.


21


22


plan de masse Plan de masse au 1/500

croquis de recherche

Perspective de l’ entrÊe

23


24


AA

BB

AA

BB

plan de R+1 Plan de R+1 au 1/500

AA

BB

AA

BB

plan dePlanRDC de RDC au 1/500

croquis de recherche

25


26


croquis de recherche

Plan de RDC au 1/200 7 8 9

1

2

3

4

5

6

RDC

perpective d’une salle d’exposition en double hauteur

AA

R+1

Plan de logement au 1/100

BB

10 11 12 13 14 15 16

dans le toit

détail du système lumineux et du toit immergé

QUAND L’ ART ARRÊTE LA VILLE « L’ art est long et le temps est court»

1

structure en béton

2 3 4 5

isolant rigide chape de béton étanche lame imperméable feuille pliée d'acier galvanisé

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

couvertine en zinc couvertine en zinc plaque de zinc lame d'air rejet d'eau grille d'évacuation des EP évacuation des EP étanchéité isolant pare vapeur

16

brise soleil en béton ductal

Coupe BB au 1/200

coupe BB

Atelier Cyrille Faivre- Thibault Maupoint de Van La Fabrique

Coupe AA au 1/200

QUAND L’ ART ARRÊTE LA VILLE « L’ art est long et le temps est court»

coupe AA

Atelier Cyrille F

27


7 8 9

1

2

3

4

5

AA

6

BB

10 11 12 13 14 15 16

détail dusystème système lumineux duimmergé toit immergé détail du lumineux et duettoit

28

1

structure en béton

2 3 4 5

isolant rigide chape de béton étanche lame imperméable feuille pliée d'acier galvanisé

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

couvertine en zinc couvertine en zinc plaque de zinc lame d'air rejet d'eau grille d'évacuation des EP évacuation des EP étanchéité isolant pare vapeur

16

brise soleil en béton ductal


croquis de concept

musée) , l’autre sert d’ entrée sur le parc

ain

issu urbain...

Axonométrie éclatée

Axonométrie éclatée

QUAND L’ ART ARRÊTE LA VILLE « L’ art est long et le temps est court»

Atelier Cyrille Faivre- Thibault Maupoint de Vandeul La Fabrique

29


_Le Plein et le Vide, abstraction constructive_

AVIGNON Eric Babin / Stephane Fernandez

Le projet se définit comme la synthèse d’enjeux conduisant à prendre conscience de la capacité d’une recherche basée sur l’abstraction. Le projet est basé sur une manipulation spatiale issue du plein et du vide à partir d’une forme imposée progressivement décomposée jusqu’au détail constructif. «Le vide permet le processus d’intériorisation et de transformation par lequel toute chose réalise son même et son autre, et par là, atteint la totalité» Pour commencer le cube qui représente le non choix est une figure imposée. D’autre part, ce cube doit respecter une proportion respective de 30 à 50% entre le vide et le plein. Ce travail est mené par la production de volumes dont la matérialité est capable de rendre compte de la notion de masse (béton, plâtre, bois etc.) La forme initiale est explorée dans toutes ces capacités : inversion du vide et du plein, exploration du vide créé dans la matière du plein etc. jusqu’à ce que les notions de plein et de vide apparaissent dans leur dimension architecturale et non plus strictement physique ou plastique. Il s’agit principalement de mettre en évidence la capacité du « plein » à accueillir un espace habité et en quoi elle diffère et/ou se rapproche de la notion de matière pleine. Parallèlement, le vide est révélé dans sa capacité à produire un espace tant intérieur qu’extérieur, indissociable du plein qui le qualifie. Suite à cet exercice, l’espace est soumis à l’épreuve d’un programme, il s’agit d’une galerie à Avignon.

30

Ici le projet s’implante au sommet du rocher des doms, ce qui permet de contempler le pont d’Avignon et le centre ville historique de la ville. L’approche théorique et contextuelle sont confrontées et susceptibles (ou pas) de modifier le volume. Le projet est détaillé jusqu’au détail constructif à l’échelle du 1/20ème. Le détail est envisagé comme un projet dans le projet, ne devant trahir aucune des hypothèses initiales. L’idée initiale dans cet exercice a été de trouver un module qui génère 50% de plein. Puis d’empiler ce module, en forme de L, afin de créer un volume avec une qualité formelle. Lors de la confrontation entre la figure et le programme, le plan de la galerie est pensé de sorte à créer un sens de visite. Pour cela, des trémis dans le plancher ont été nécessaires pour dissocier deux espaces dans le même module. Pour faciliter la mise en place de la circulation verticale et pour optimiser l’espace d’exposition, les escaliers se situent dans l’épaisseur des murs. Ce qui, à terme, a amené une épaisseur servante qui a permis d’accueillir le reste du programme. La confrontation au site est déterminante dans le choix de la matérialité du projet et donc, des détails constructifs. Pour s’implanter au mieux sur le site, l’édifice est en pierre, car le centre historique d’Avignon est caractérisé par de nombreux monuments en pierre, comme le pont d’Avignon, les remparts et le palais des Papes.


31


N

plan de situation

PLAN DE SITUATION 1/2000

32


maquette en bois

33


C2

C2

C1

C1

Vide sur R+1

Vide sur R+2

Vide sur R+2

C3

C3 plan de R+2 PLAN DE R+3

C2

C2

C1

C1

C2 C1

librairie

C3

C4

C3

C3

C4

C3

plan de R+1 PLAN DE R+1 faรงade est

34


C4

C4

PLAN DE RDC

Coupe 4

coupe 4

35


C2 C1 Vide sur R+3

C3

plan de R+4 PLAN DE R+4

C2

C2

C1

C1

Vide sur R+1

Vide sur R+2

Vide sur R+2

C3

C3 plan de R+3 PLAN DE R+3

36


détails constructifs

COUPE DE DETAIL AU 1/20

37


_Du 9 cases au 27 cubes_

Dominique Putz

Pour ce projet, il est proposé d’expérimenter des concepts architecturaux par le biais d’un plan à 9 cases. C’est un exercice qui nous confronte aux thèmes de l’architecture, à savoir, la structure, la trame, les limites, et la mesure. C’est une recherche abstraite, pensé ex-nihilo, qui permet de développer certains concepts architecturaux, comme par exemple, la continuité. Le programme, une maison individuelle, devient le prétexte à une expérimentation formelle et spatiale. Puis dans le prolongement de cet exercice, le carré à 9 cases est développé sur trois niveaux, donc sur 27 cubes. Bien entendu les mêmes concepts doivent être exprimé lors du passage du 9 cases au 27 cubes.

38

Le concept qui dirige la conception de ce plan est la continuité. Ici la continuité est structurelle et spatiale. En effet on peut observer que certains murs intérieurs sont prolongés à l’extérieur de la maison. Ces murs permettent de créer des espaces intérieurs et extérieurs, tout en créant une continuité entre ces deux espaces. C’est un moyen de « casser la boite » afin de prolonger les espaces intérieurs.


39


40


Axonométrie éclatée

41


plan r+2

plan r+1

plan rdc

42


Axonométrie éclatée

43


44


CONCOURS

_EUROPAN 11_ Darse/Mole, la reconquète du site BILBAO Gilles Sensini / Bita Azimi / Géraldine Viellepeau

_Marseille Fos 2013 : Des portes urbaines ephemères? _ Triptyque : usage, parcours, regard MARSEILLE Stéphane Hanrot / Franck Rambert

45


_EUROPAN 11_ Darse/Mole, la reconquète du site

BILBAO Gilles Sensini / Bita Azimi / Géraldine Viellepeau équipe: Florenza Willian / Marie Ota / Mathieu Mercinier

Suite à la crise des années 70 Bilbao délocalise son port vers le littoral pour plus de rentabilité. Les berges deviennent des friches industrielles, c’est sur la transformation de ces sols que Bilbao fonde son projet urbain et économique. Sestao, une des villes satellites de Bilbao n’échappe pas à cette délocalisation. Le site, un môle industriel au pied de la ville, est la parfaite image de la situation socio-économique de la région. La mise en place du concours sur ce site est l’opportunité de ne pas subir la délocalisation mais d’en tirer profit en la valorisant et en planifiant la métamorphose du site. Sestao a pour particularité de ne posséder aucun espace public monumental. A l’inverse, nous trouvons de nombreux espaces publics de taille modeste et facilement appropriables par les habitants. Ces places sont des espaces de jeux, des terrasses de restaurants, des parvis d’équipements, ou encore des parcs. Imprégnés de cette culture du projet urbain, nous avons pris le parti de générer un tissu urbain dense sur l’ensemble du môle. Les espaces publics seraient le point d’articulation de la ville et susceptibles de répondre aux enjeux de requalification du site EUROPAN 11. Cette particularité du tissu urbain de Sestao nous a guidé tout au long de notre réflexion. Dans le prolongement de l’analyse de l’espace public de Sestao, une multiplicité de vides ponctuent le tissu urbain généré. Ce sont des places, des squares, des parcs, des marchés couverts, des parvis, des terrains de sport. Le processus est évolutif. Il est conçu en trois phases afin de prévoir le départ progressif des industries. La délocalisation des industries n’est plus vécue comme une perte, mais comme un renouveau urbain, un vecteur de relance économique.

46

La première phase se déroule aux abords de la Rambla, qui est le prolongement du tracé de la darse. Cette voie permet de relier Sestao par sa Gran Via et développer les activités commerçantes et les logements. La deuxième phase concerne le développement Est du môle. Elle est marquée par la conservation d’un bâtiment industriel où prendra place le pôle culturel. La troisième phase permet la finalisation du Grand Boulevard, véritable colonne vertébrale du projet. Enfin elle permet de relier Sestao par l’Ouest. La trame urbaine est composée de 2 tissus urbains. Un tissu urbain majeur où le bâti cadre 2 places : une donnant sur une voie principale, en relation avec une place d’articulation plus petite. Un tissu urbain secondaire matérialisant les «arrières», des lieux plus calmes propices aux logements desservis par un réseau de ruelles et aux petites activités commerciales. Un réglement d’urbanisme donne de la cohérence à l’ensemble. Chaque bâtiment est composé d’un socle épais: une plinthe urbaine de 7 mètres de hauteur sur laquelle des bâtiments plus fins émergent. La hauteur est déterminée par une règle simple de prospect.La pièce exterieure est très importante en Espagne elle est le reflet d’un art de vivre méditerranéen. La plupart des logements possèdent des bow windows, de grandes terrasses, des coursives exterieures. Ces lieux ne sont pas seulement des espaces d’agréement, mais constituent un entre-deux entre la ville et le logement. La terrasse fait partie de la ville et inversement. Les exemples développés sont des réinterprétations de ces thèmes chers à l’architecture espagnole.


O T A DARSE/MOLE FO L O R TE N Z AA LA D ARECONQUETE RSE/MOLE M S I T E F LE OR CR IENNI EZ RA DLAURECONQUETE

11 Juin 2011

atelier

11 Juin 2011

atelier

MERCINIER D U

AVT

S I T E

AVT

PROCESSUS TERRITORIAL PROCESSUS TERRITORIAL

1 / 3 1 / 3 P

P

P

P

P

Tram

P

Train Tram Voiture Train

Voiture

Connexion à l’échelle du territoire

Connexion à l’échelle du territoire

Un espace public pixellisé

Un espace public pixellisé

Implantation de divers équipements

Implantation de divers équipements

PLAN MASSE 1:4000e UNE PLANDELOCALISATION MASSE 1:4000e ACCOMPAGNEE UNE DELOCALISATION ACCOMPAGNEE Bâti

Bâti Non-bâti Non-bâti

42 places 26 000 hab. 17,2 km de voirie carrossable Cos ilot = 3.2 26 0001.2 hab. Cos mole= 942 kmplaces de voie pietonne 17,2 km de voirie carrossable Cos ilot = 3.2 Cos mole= 1.2 9 km de voie pietonne

01 Connexion aux villes limitrophes

01 Connexion aux villes limitrophes

02 Extension à l’Est

02 Extension à l’Est

03 Extension à l’Ouest

03 Extension à l’Ouest

Phasage

Phasage

47


Un réseau viaire hierarchisé

Les socles épais multi-programmatique

Les emergences et balcons urbains

Les Quais, 40 mètres

Venelles, 4 mètres

Voie de desserte, 9 mètres

Gran Via, 35 mètres

Voies principales, 15 mètres

T

T < 300 mètres

< 100 mètres

silo

dépose minute

Une gestion de la voiture durable

PROFIL DES VOIES PRIORITE AUX PIETONS Sur 9 mètres

Sur 4 mètres

16 m

S : 19 mètres

9m

7m 4m

Sur 15 mètres

Sur 35 mètres

25 m

25 m

M : 27 mètres 15 m

35 m

Sur les places

25 m

L : 32 mètres

Espa

ce pu

blic

Règle de prospect

Trame «passe-partout»

Logement Parking Bureau Dans 10 ans...

Commerce Aujourd’hui

Exemple ilot B10

EXEMPLE DE L’ÎLOT B10 UNE FACON D’ENVISAGER LA VILLE DE DEMAIN

48

Dans 20 ans?

Flexibilité / Mixité


REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

Voie de desserte

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

Les Quais

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

Espace Majeurs

5 mètres

3

2

1

DEDANS

OGEMENTS

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  AUTODESK  A  BUT  EDUCATIF

3 / 3 DEHORS

49

REALISE  PAR  UN  PRODUIT  


O T A DARSE/MOLE F L O R E N Z A LA RECONQUETE MERCINIER D U S I T E

11 Juin 2011

atelier

PROCESSUS DE L’ILOT (

AVT

x

) =

2 / 3

Un réseau viaire hierarchisé

Les socles épais multi-programmatique

Les emergences et balcons urbains

Les Quais, 40 mètres

Venelles, 4 mètres

Voie de desserte, 9 mètres

Gran Via, 35 mètres

Voies principales, 15 mètres

T

T < 300 mètres

< 100 mètres

silo

Une gestion de la voiture durable

dépose minute

PROFIL DES VOIES PRIORITE AUX PIETONS Sur 9 mètres

Sur 4 mètres

16 m

S : 19 mètres

9m

7m

4m

Sur 15 mètres

Sur 35 mètres

25 m

25 m

M : 27 mètres 15 m

35 m

Sur les places

25 m

L : 32 mètres

50

Espa

ce pu

blic

Règle de prospect


exemple dâ&#x20AC;&#x2122;espace public

17

51


_Marseille Fos 2013 : Des portes urbaines ephemères? _

Triptyque : usage, parcours, regard

MARSEILLE Stéphane Hanrot / Franck Rambert équipe: Ota Marie/ William Florenza/ Amaury Ganay/ Franck Bourgery

Dans le cadre de Marseille Provence 2013, Le workshop s’intéresse aux relations ville/port/ commerce/mer. Le thème traite des portes terrestres du port suivant deux séquences : Une à l’Ouest Port st Louis, une à l’Est, l’entrée de Marseille. L’enjeu est de redonner une identité, une lisibilité au territoire portuaire marseillais notamment en améliorant la signalitique des portes. Les deux bassins sont marqués par un littoral industriel, des flux de marchandises et de camions. Néanmoins les deux séquences se différencient fortement par leur caractéristique paysagère : A l’Ouest un territoire quasi vierge ayant pour unique vocation l’industrie et le commerce maritime, à l’Est un paysage urbain marqué par l’activité de transport de marchandises et de personnes. Comment créer une homogénéité entre les portes dans deux paysages totalement différents ? La démarche s’appuie systématiquement sur un élément remarquable qui fait sens par son caractère historique, territorial ou topographique et de révéler à travers lui ce qui fait la spécificité, à savoir la logique territoriale dans laquelle il s’inscrit. Nous avons établi une stratégie en trois temps : usage, parcours, regard matérialisé par un point d’information (accueillir), une chaussée (inviter) , un point de vue (révéler).

52

Notre volonté était de penser nos interventions dans une économie de moyens et une rapidité de mise en oeuvre à travers l’emploi de matériaux comme le bois et l’acier, qui nécessitent un montage à sec. La séquence territoriale débute par la porte du Mat de Rica bassin ouest et se termine par la porte de la tour d’Assaut du Mucem. L’intervention sur la porte 4 Cap Janet tire profit du patrimoine architectural existant : la base sous-marine du port autonome, un géant de béton de 250m de long émerge du contexte pour flirter avec l’horizon. Le projet s’enroule autour du géant de béton, cherche l’ascension et offre un point de vue unique. Le travail sur l’existant nous a amené à profiter des altérations du temps pour y loger un point d’information. La porte du Mat de Rica est marquée par la présence d’un château d’eau et du pavillon 2XL. Le château d’eau est revêtu d’une structure en acier permettant l’ascension et offre une vue à 360° sur le paysage camarguais et le port de Fos.


Territoire Marseille Provence Situation  gÊographique

3

53


                  Perspective de la porte Mat de Ricca

Vue  gĂŠnĂŠrale  de  lâ&#x20AC;&#x2122;intervention  sur  Mat  de  Ricat

Vue  en  coupe  Mat  de  Ricat

Elevation  Mat  de  Ricat 11

AxonomĂŠtrie ĂŠclatĂŠe

54


IiNnSsEeRrTtIiOoNn DdEe JjOoUuRr

Perspective de la porte 4 Cap Janet

     

     

AxonomĂŠtrie ĂŠclatĂŠe

55


56


RECHERCHES

_Le cadre est il la vraie limite du cadrage? _ Dans quelle mesure le traitement de la fenêtre dans la maison Esherick de Louis Kahn, et dans la maison Laroche de Le Corbusier, trouble les limites entre l’intérieur et l’extérieur de l’édifice ? Cyrille Faivre / Tristan Chateau

_ Atlas Métropolitain _ Explorer la metropole marseillaise à travers sa densite MARSEILLE Laurent Hodebert / Emmanuel Pinard

57


_Le cadre est il la vraie limite du cadrage? _

Dans quelle mesure le traitement de la fenêtre dans la maison Esherick de Louis Kahn, et dans la maison Laroche de Le Corbusier, trouble les limites entre l’intérieur et l’extérieur de l’édifice ? Cyrille Faivre / Tristan Chateau

Depuis le traité de Vitruve il est ancré que l’architecture est régie par trois principes, qui sont utilitas/firmitas/venustas pour Vitruve, ou nécessitas/comoditas/ voluptas pour Alberti. Ces trois principes sont les fondements de l’architecture. Pour qu’un édifice soit de l’architecture, il doit répondre à ces critères de commodité, solidité et beauté. L’archi- tecture est l’art de concevoir donc elle se rapporte à un vocabulaire précis directement associé aux éléments structurels d’un édifice. L’architecture c’est avant tout des murs, des poteaux, des poutres, des planchers, et des fenêtres. C’est par l’utilisation de ces diffé- rents éléments de structure, que l’architecte transforme les surfaces en espace. Pour cet exercice nous allons nous intéresser à un élément architectural en particulier, la fenêtre. Une fenêtre est un ouvrage de menuiserie extérieur destiné à fermer une baie (même si le terme désigne, dans le langage courant, l’ensemble formé par la baie et la fenêtre pro- prement dite). Une fenêtre se compose d’un châssis dormant (ou dormant tout court), d’un ou plusieurs châssis ouvrants (ou vantaux, ou encore ouvrants tout court), et d’un vitrage. La fenêtre est fixée dans la jouée (ensemble des surfaces délimitant la baie dans l’épaisseur du mur), avec laquelle elle forme un complexe constructif indissociable. Une fenêtre a pour fonction à la fois de relier et de séparer espace intérieur et extérieur. La transparence du vitrage permet d’assurer aussi bien le contact visuel entre l’intérieur et l’extérieur que l’éclairage naturel des locaux. De fait, la position et les dimensions des baies revêtent pour la conception des espaces intérieurs une importance déterminante. Le guidage de la lumière implique un concept d’éclairage précis, incluant la conduite et le dosage aussi bien du rayonnement solaire direct que de la lumière naturelle diffuse. En terme de physique de la construction, les fenêtres doivent posséder une capacité d’isolation thermique suffisante pour assurer la coupure entre le climat ambiant et le climat extérieur.

58

La principale sollicitation à laquelle sont soumises les fenêtres est due à l’eau dans tous ses états physiques, qu’elle provienne de l’extérieur (pluie, neige) ou de l’intérieur (humidité de l’air ambiant, diffusion de la vapeur d’eau et condensation). Enfin la fenêtre doit assurer le confort voulu en termes de protection thermique et phonique. La fenêtre est donc un élément fondamental en architecture car elle permet, d’éclairer, de ventiler et d’offrir un contact visuel entre l’intérieur et l’extérieur. Contrairement à un mur un fenêtre n’est pas une limite franche entre l’intérieur et l’extérieur car elle met en relation les deux parties en créant un cadrage qui peut être vue de l’intérieur de l’édifice à l’extérieur ou de l’extérieur vers l’intérieur. Cette notion de cadrage n’appartient pas à l’architecture, elle est aussi très présente dans l’art comme la photographie, la peinture et le cinéma. Nous allons donc nous intéresser aux implications du cadrage de la fenêtre sur les limites intérieures et extérieures de l’édifice. Cette réflexion sur le cadrage se fera par une analyse de deux projets, la maison Esherick (1959-1961) de Louis Kahn, et de la maison La Roche (1923-1925) de Le Corbusier, en lecture du texte de Deleuze , cadre et plan, cadrage et découpage. Dans quelle mesure le traitement de la fenêtre dans la maison Esherick de Louis Kahn, et dans la maison Laroche de Le Corbusier, trouble les limites entre l’intérieur et l’extérieur de l’édifice ? Le cadrage est aussi une notion fondamentale pour la photographie et le cinéma. Dans ces arts le cadrage est le principal outil d’expression. Pour se donner des outils d’analyse on va essayer de mettre en évidence certains concepts liés au cadrage en analysant, en lecture du texte de Deleuze « cadre et plan, cadrage et découpage», une photographie de Lee Friedlander et une image du film Playtime de Jacques Tati.


Le cadrage au cinĂŠma et en photographie Cadre et plan cadrage et dĂŠcoupage Deleuze

Photo maison La Roche

Le cadre est il la vraie limite du cadrage?

ensa marseille 2011/2012

1 image extraite de playtime de Jacques Tati

Photographie de lee friedlander

8

59


Bien que la maison soit faite en blocs de béton, le toit et le deuxième étage sont en bois. Les grandes ouvertures de la façade sud-est nous permettent de voir la finesse de la toiture et du plancher, ce qui crée un contour bien marqué. L’utilisation du béton à la place du bois n’aurait pas permis d’avoir cette finesse; ni le contraste qu’il peut y avoir entre l’éLouis  Kahn,  Maison  Esherick,  Chestnut  Hill,  Philadelphie,USA,  1959-­1961 paisseur des murs et la légèreté de la toiture. Kahn accentue la nature imposante et la perpendiculaire de la cheminée en la séparant de l’édifice, en la plaçant à l’extérieur. Il utilise cela pour la première fois, pour le projet de la maison Devore et Adler dans le milieux des années 50. Il l’a ensuite développé dans les Laboratoires Richards. Là, l’enjeu était de savoir la manière dont le bâtiment respire, c’est à dire, comment il élimine les gaz toxiques produits lors des expériences, et comment le bâtiment renouvelle son air sain. Axonométrie de la maison Esherick: montrant la double hauteur Dans la maison Esherick qui a été conçue peu de temps après les Laboratoires Richards, le foyer de la cheminée a été placé à l’extérieur de l’édifice, et une fenêtre verticale a été installée pour révéler la silhouette perpendiculaire de la cheminée.

R+1

L’une des premières choses que l’on peut constater, est que la fenêtre qui révèle la cheminée se situe dans un séjour en double hauteur. Le fait qu’il y ait une double hauteur est trés important. Cela affirme l’importance de cet espace. C’est même l’espace majeur de la maison car c’est là où se situe le foyer. Cette fenêtre permet de révéler la cheminée qui est à l’extérieur de la maison. Ceci n’est pas anodin, car, en plaçant la cheminée à l’extérieur, il met en avant la perpendiculaire de la cheminée, qui correspond à un axe qui dirige la composition de la maison.

RDC 0

1

2

5

Plan de la maison Esherick (redessinée)

0

26

60

16

1

2

5

Photo de la maison Esherick: montrant la cheminée

plan rdc de la maison Esherick montrant les axes majeurs


La Maison La Roche ( 1923 - 1925) de Le Corbusier maison La Roche

Axonométrie de la maison La Roche: montrant la fenêtre étudiée

maison La Roche

Plan maison La Roche

18

Axonométrie de la maison La Roche: montrant la fenêtre étudiée

Perspective d

Pour cette maison nous allons étudier la fenêtre qui écla teur et qui lie les deux partie du projet. Cette fenêtre c Roche. Sa compréhension nous permet une meilleur lisi condense la réflexion de Le Corbusier sur ce projet.

Perspective de la maison La Roche:

Pour cette maison nous allons étudier la fenêtre qui éclaire le hall en triple hauteur et qui lie les deux partie du projet. Cette fenêtre caractérise la maison La Roche. Sa compréhension nous permet une meilleur lisibilité de l’édifice, car elle condense la réflexion de Le Corbusier sur ce projet.

61


_ Atlas Métropolitain _

Explorer la metropole marseillaise à travers sa densite MARSEILLE Laurent Hodebert / Jean-Michel Savignat / Emmanuel Pinard

Entre Rhône, Durance, mer et étang, de la plaine de la Crau au massif de la Sainte Baume, le territoire de Marseille – Provence 2013 dessine une constellation de 130 communes. La complexité, la richesse et la diversité des lieux et paysages qui composent cette métropole, l’identification plutôt récente des enjeux, et, peut-être le peu de connaissance que nous avons de ces territoires, ont conduit à réaliser cet Atlas Métropolitain du territoire de Marseille Provence. Nous avons exploré ce territoire à travers quatre aspects : parcourir, cartographier et photographier. Afin de comprendre les particularités de ce site nous l’avons décomposé successivement en différentes thématiques. Ici nous étudirons “ la densité”. Après, vient la mise en place d’une représentation subjective du territoire se traduisant par une « carte de synthèse ». C’est un outil transversal qui permet de jouer avec les thématiques, de les croiser, de les superposer. Pour traduire cette rencontre physique avec le territoire, une série photographique est réalisée ainsi qu’un protocole de présentation. Elle permet, à grande échelle, une conscience du territoire métropolitain et de ses composantes.

62

Une première série de cartographie analytique est réalisée afin d’établir une connaissance de la métropole marseillaise: Elle aborde le thème de la densité de population et celui de la densité de logement à travers différents rapports (la surface communale et l’emprise au sol de la surface bâtie). Un code couleur est mis en place: le bleu pour la densité de population et l’orange pour la densité de logement. Ensuite, nous avons croisé nos données avec différents thèmes comme le bâti afin de réaliser des cartes de synthèses mais aussi des classements par communes. A travers le reportage photographique nous avons tenté de confirmer ou infirmer le socle de connaissances construit lors des cartographies. Nous nous sommes intéressés à la densité de logement sur l’emprise au sol bâti et nous avons sélectionné 11 communes de la plus dense à la moins dense. Le protocole consiste à prendre une photo dans le centre de la ville (100 mètres autour de la mairie) et une à la sortie de la ville (panneau de sortie).


63


7

10

9

4 8 6

5

2  

1  

3 Marseille 263 Marseille 263

SELECTION  DES  COMMUNES  PAR   Bandol 178 SELECTION DE DENSITE DE LOGEMENT LA  DENSITE  DE  LOGEMENT    SUR   PAR COMMUNE SUR L’AIRE L’EMPRISE  AU  SOL  DU  BATI  SUR  L’AIRE   METROPOLITAINE MARSEILLAISE METROPOLITAINE  MARSEILLAISE

Marseille 263

Marseille 263 Aix-en-Provence 156

Port-de-Bouc 143

Bandol 178

La Ciotat 136

Bandol 178

Aix-en-Provence 156

Cassis 127

Port-de-Bouc 143

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Marseille 263

Aix-en-Provence 156

La Ciotat 136

Bandol 178

Port-de-Bouc 143

Cassis 127

Aix-en-Provence 156

La Ciotat 136

Port-de-Bouc Cassis 127 143

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Marseille 263

La Ciotat Aubagne 124 136

S

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

1 Marseille

Marseille 263 263 Marseille

Bandol Bandol 178 178

Aix-en-Prov Aix-

2 Sausset les pins 3 Carnoux 4 Fos

Marseille 263

5 Gignac

Marseille 263

Bandol 178

Marseille 263

Bandol 178

Aix-en-Provence 156

Port-de-Bouc 143

La Ciotat 136

Bandol 178

Aix-en-Provence 156 Cassis 127

Marseille 263 Port-de-Bouc 143

Aix-en-ProvenceLa 156 Ciotat 136 Bandol 178

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Port-de-Bouc 143 Cassis 127

Aix-en-Provence 156 124 La Ciotat 136 Aubagne

Port-de-Bouc Cassis Septèmes-les-Vallons 124127 143

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

6 Greasque

63

7 Bouc-bel-air Aix-en-Provence 156 Septèmes-les-Vallons 124

Bandol 178 Aubagne 124

Cassis 127

Port-de-Bouc 143 Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

La Ciotat 136

Cassis 127

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

8 Greasque 9 Vauvenargues 10 Aurons Martigues 117 Martigues 117

Vitrolles 116

Sausset-les-Pins Martigues 113 117

Cadenet Vitrolles 113 116

Marseille 263 Marseille 263

ence 156

Port-de-Bouc 143 Martigues 117

La Ciotat 136

Marseille 263 Marseille 263

Vitrolles 116 Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Cassis 127 Bandol 178 Bandol 178 113 Cadenet

Sausset-les-Pins 113

Aubagne 124 Miramas 111

Aix-en-Provence 156 Aix-en-Provence 156

Marseille 263 Saint-Cyr-Sur-Mer 124 Vitrolles 116 Port-de-Bouc 143

Septèmes-les-Vallons Martigues 124 117

Port-de-Bouc 143 106 Plan-de-Cuques

Marignane 108

Bandol 178 Port-Saint-Louis-du-Rhône 122 Sausset-les-Pins 113 La Ciotat 136

Aix-en-Provence 156 Aubagne 124 Salon-de-Provence 104 Aubagne 124

Cadenet 113

Cassis 127 Cassis 127

La Ciotat 136 107 Carry-le-Rouet

Port-de-Bouc 143 Marignane 108 Septèmes-les-Vallons 124 Septèmes-les-Vallons Istres 103 124

Miramas 111

Miramas Sausset-les-Pins 111 113

Marignane Cadenet 108113

Bandol 178

Plan-de-Cuques Miramas 106 111 Marseille 263 Marseille 263

Aix-en-Provence 156

Bandol 178

Aix-en-Provence 156

La Ciotat 136 Cassis 127 Plan-de-Cuques 106 Carry-le-Rouet 107 Port-Saint-Louis-du-Rhône 122 Saint-Cyr-Sur-Mer 124 Port-Saint-Louis-du-Rhône 122 Saint-Cyr-Sur-Mer 124 95 Carnoux-en-Provence

Martigues 117

Vitrolles 116

Salon-de-Provence 104 Bandol Bandol178 178Plan-de-Cuques 106

La Ciotat 136

Port-de-Bouc 143

Septèmes-les-Vallons 124 Salon-de-Provence 104

Aubagne 124

Carry-le-Rouet Marignane107 108

Port-de-Bouc 143

Cassis 127

La Ciotat 136

Cassis 127

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122 Carnoux-en-Provence 95

Saint-Cyr-Sur-Mer 124 Istres 103

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

Martigues 117 117 Martigues

Martigues 117 Martigues 117

Vitrolles 116

Sausset-les-Pins 113

Cadenet 113

Martigues 117 Sausset-les-Pins 113

Vitrolles 116

Miramas 111

Marignane 108

Cadenet 113Vitrolles 116

Plan-de-Cuques 106

113 MiramasSausset-les-Pins 111 Martigues 117

Carry-le-Rouet 107

Cadenet Vitrolles 113116 Marignane 108

VitrollesVitrolles 116 116

Sausset-les-Pins Miramas 111 113 Plan-de-Cuques 106

Salon-de-Provence 104

Sausset-les-Pins 113 113 Sausset-les-Pins

Marignane 108 113 Carry-le-Rouet 107Cadenet

Istres 103

CadenetCadenet 113 113

Plan-de-Cuques Miramas 111 106 Salon-de-Provence 104

Carry-le-Rouet Marignane107 108

Carnoux-en-Provence 95 Arles 100

Vitrolles 116 Carry-le-Rouet 107

Sausset-les-Pins 113

Cadenet 113 Salon-de-Provence 104

Aix-en-Provence 156

Miramas 111 Istres 103

Marignane 108 Carnoux-en-Provence 95

Marseille - 240,62 Marseille km² - 797491 263 hab 263 log/ha

Port-de-Bouc 143

Bandol - 8,58 km² 7914 Bandol 178hab 178 log/ha

La Ciotat 136

Cassis 127

Plan-de-Cuques 106

Carry-le-Rouet 107

Salon-de-Provence 104

Aix-en-Provence - 186,08km² - 134324 Aix-en-Provence 156hab 156 log/ha

Port-de-Bouc - 11,46 km² - 17106 Port-de-Bouc 143 hab 143 log/ha

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Istres 103

Port-de-Bouc - 11,46 km²136 - 17106 hab La Ciotat 143 log/ha

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

Arles 100 Arles 100

Carnoux-en-Provence 95

Septèmes-les-Vallons 124

Aubagne 124

Saint-Savournin 89

Berre-l’Etang 88

Carnoux-en-Provence 95 Arles 100

Cassis - 26,87 km² Cassis 127- 7998 hab 127 log/ha

Carnoux-en-Provence 95 Pertuis 86

La Penne-sus-Huveaune 86

Saint-Savournin 89

Rognac 85

Carnoux-en-Provence Arles 100 95

Aubagne - 54,9 km² 124 - 42681 hab Aubagne 124 log/ha

Berre-l’Etang 88

Marignane 108 Martigues 117 Martigues 117

Plan-de-Cuques 106 Vitrolles 116 Vitrolles 116

Cadenet 113 Cadenet 113

Martigues 117 Miramas 111 Miramas 111

Salon-de-Provence 104

Vitrolles 116 Istres 103 Marignane 108 Marignane 108

Sausset-les-Pins Carnoux-en-Provence 95 Plan-de-Cuques 106 Plan-de-Cuques 106

113

Cadenet 113 Carry-le-Rouet 107 Carry-le-Rouet 107

Miramas 111 Salon-de-Provence 104 Salon-de-Provence 104

Vitrolles 116

Sausset-les-Pins 113

Vitrolles 116

Marignane 108

Mallemort 83

Peyrolles-en-Provence 85

Cadenet 113

Sausset-les-Pins 113

Plan-de-Cuques 106 Istres 103 Istres 103

Carnoux-en-Provence 95 Peyrolles-en-Provence 85

Saint-Savournin 89 83 Mallemort

Berre-l’Etang 88 Le Castellet 83

Le Rove 82

Fos-sur-Mer 82

Carnoux-en-Provence 95

Pertuis 86

La Penne-sus-Huveaune 86

Saint-Savournin 89

Rognac 85

Berre-l’Etang 88

Cadenet 113

Sausset-les-Pins Sausset-les-Pins113 113

Marignane 108

Plan-de-Cuques 106

Arles 100 Arles Marignane 108100

Miramas 111 Salon-de-Provence 104

Mallemort 83

Peyrolles-en-Provence 85

Saint-Mitre-les-Remparts 81

Roquefort-la-Bédoule 80

Ensuès-la-Redonne 80

Istres 103

Caden Cade

Carry-le-Rouet 107 Carnoux-en-Provence Carnoux-en-Provence 95 Carry-le-Rouet 10795

Plan-de-Cuques 106

Rognac Le Rove 82 85

Saint-Savournin 89 La Penne-sus-Huveaune 86

Carnoux-en-Provence 95

Berre-l’Etang 88 95 Pertuis Carnoux-en-Provence 86

Mallemort 83 81 Saint-Mitre-les-Remparts Le Rove 82

Peyrolles-en-Provence 85 Fos-sur-Mer 82

La Penne-sus-Huveaune 86 Rognac 85Saint-Savournin 89

Le Castellet 83 Roquefort-la-Bédoule Fos-sur-Mer 82 80

Pertuis Berre-l’Etang 88 Peyrolles-en-Provence 85 86

Ensuès-la-Redonne Saint-Mitre-les-Remparts 80 81

Roquefort-la-Bédoule Pourcieux 79 80

Saint-Mitre-les-Remparts 81

La Roque-d’Anthéron 79

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Roquefort-la-Bédoule 80

Ensuès-la-Redonne 80

Pourcieux 79

La Roque-d’Anthéron 79

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Saint-Zacharie 78

Saint-Zacharie 78

Arles Arles100 100 Martigues 117

Berre-l’Etang 88

Ensuès-la-Redonne 80

Pertuis 86

Istres Mallemort 83 103

Miramas 111

Istres - 113, 73 km² - 38983 hab Istres 103 103 log/ha

Salon-de-Provence 104

Rognac 85 Carnoux-en-Provence 95 Carnoux-en-Provence 95

Arles 100 Mallemort 83 Berre-l’Etang 88 Berre-l’Etang 88

Peyrolles-en-Provence 85 Saint-Savournin 89 Saint-Savournin 89

Marignane 108

Plan-de-Cuques 106

Carry-le-Rouet 107

Gardanne - 27,02 km² - 19350 hab 102 log/ha

Salon-de-Provence 104

Carnoux-en-Provence 95

- 5,89 km² Carnoux-en-Provence 3,4595 km² - 7035 hab St Savournin Carnoux-en-Provence Saint-Savournin 89- 9793 hab 89 log/ha 95 log/ha Carnoux-en-Provence 95

Arles 100

Carnoux-en-Provence 95 Pertuis 86 Pertuis 86 82 Fos-sur-Mer

Le Castellet 83 La Penne-sus-Huveaune 86 La Penne-sus-Huveaune 86 Le Rove 82

Istres 103

Arles - 758,93 km² - 50467 hab Arles 100 100 log/ha

Carnoux-en-Provence 95

Saint-Savournin 89

Berre-l’Etang 88

Rognac 85 Rognac 85 Saint-Mitre-les-Remparts 81

La Penne-sus-Huveaune 86 Le Rove 82 Mallemort 83 Mallemort 83 80 Ensuès-la-Redonne

Peyrolles-en-Provence 85 Peyrolles-en-Provence Roquefort-la-Bédoule85 80

Fos-sur-Mer 82 Le Castellet 83 LePourcieux Castellet 83 79

Pertuis 86

Rognac Le Rove Saint-Mitre-les-Remparts 81 82

Saint-Savournin 89

85

Peyrolles-en-Provence Fos-sur-Mer 82 Roquefort-la-Bédoule 80

La Roque-d’Anthéron 79

Carnoux-en-P Carnoux-en Le RoveLe82Rove 82

Berre-l’Etang - 46,64 km² - 3,56 86 km² - 5980 hab Berre-l’Etang 88 - 13410 hab La Penne-sur-Huveaunne La Penne-sus-Huveaune 88 log/ha 86 log/ha Berre-l’Etang 88

Mallemort 83 Saint-Mitre-les-Remparts Le Rove 82 81 Ensuès-la-Redonne 80

85

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Pertuis - 66,23 Pertuiskm² 86 - 17823 hab 86 log/ha Pertuis 86

La Penne-sus-Huveaune 86

Le Castellet 83 Roquefort-la-Bédoule 80 Pourcieux 79 Fos-sur-Mer 82

Ensuès-la-Redonne Saint-Mitre-les-Remparts 80 81 La Roque-d’Anthéron 79

Saint-Zacharie 78

95 LeCarnoux-en-Provence Castellet 83

LeLa Rove 82 Roque-d’Anthéron 79

Pourcieux 79

Cadenet 113

Salon-de-Provence - 70,30km² - 37098 hab 104 log/ha

Plan-de-Cuques 106

La Penne-sus-Huveaune 86 Arles 100 Arles 100

Salon-de-Provence 104 Peyrolles-en-Provence 85

Sausset-les-Pins 113

Plan-de-Cuques - 8,52 km² - 10502 hab Carry-le-Rouet - 10,1 km² - 5998 hab Carry-le-Rouet 107 108 log/ha 107 log/ha

Marignane 108

Saint-Savournin 89

Rognac 85

Vitrolles 116

Marignane - 23,16 km² - 34016 hab 108 log/ha

Miramas 111

L

Le Castellet 83

Fos-sur-Mer 82

Pourcieux 79

Carnoux-en-Provence Berre-l’Etang 88 Arles 100 95

Saint-Savournin 89

Pertuis 86

La Penne-sus-Huveaune 86

Le Rove 82

adenet 113

P

Cadenet - 25,08 113 log/ha

Le Castellet 83 Vitrolles Vitrolles116 116

Miramas 111

Carry-le-Rouet 107 Carnoux-en-Provence 95 Carnoux-en-Provence 95

Arles Carnoux-en-Provence 95100

Arles 100

Rognac 85

La Penne-sus-Huveaune 86 Rognac 85

Sausset-les-Pins 12,1 km² - 7234 hab 113 log/ha

Carnoux-en-Provence 95 Arles 100

Arles 100Pertuis 86

Rognac 85

Martigues Martigues117 117

Carry-le-Rouet 107 Sausset-les-Pins 113 Sausset-les-Pins 113

Istres 103

Pertuis Berre-l’Etang 86 88

Vitrolles - 36,58 km² - 36739 hab 116 log/ha

Le Castellet 83

Martigues 117

Salon-de-Provence 104

Saint-Savournin 89 La Penne-sus-Huveaune 86

Martigues - 71,44km² - 43579 hab 117 log/ha

Port-Saint-Louis-du-Rhône 122

Saint-Cyr-Sur-Mer 124

Martigues 117

Miramas 111

Carnoux-en-Provence Berre-l’Etang 88 95

Pertuis 86

La Penne-sus-Huveaune 86

Mallemort 83

Peyrolles-en-Provence 85

Saint-Savournin 89

Septemes lesSeptèmes-les-Vallons Vallons - 17,84 km²124- 10207 hab St-Cyr Sur-Mer - 21,15 km² Louis du Rhone -73,38 Port-Saint-Louis-du-Rhône 122km² - 8118 hab Saint-Cyr-Sur-Mer 124- 8902 hab Port Saint 124 log/ha 124 log/ha 122 log/ha

Fos-sur-Mer 82 Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Saint-Mitre-les-Remparts 81 78 Saint-Zacharie

Roquefort-la-Bédoule 80

Ensuès-la-Redonne 80

Pourcieux 79

La Roque-d’Anthéron 79

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Saint-Zacharie 78

Rousset 77

Auriol 77

Gignac-la-Nerthe Rousset 77 77

Chateauneuf-les-Martigues Auriol 77 77

Gignac-la-Nerthe Trets 77 77

Chateauneuf-les-Martigues Roquevaire 77 77

LeLeRo R

Le Rove 82 Rousset 77

Fos-sur-Mer 82 x-en-Provence 95

Saint-Mitre-les-Remparts 81 Saint-Savournin 89

Pourcieux 79

La Roque-d’Anthéron 79

Rousset 77

Auriol 77

Le Castellet - 44,77 Le Rove - 22,97 km² - 4028 hab Arleskm² 100- 4154 hab Ensuès-la-Redonne 80 Pourcieux 79 83 log/ha 86 82 86 log/ha Le Rove 82 Pertuis La Penne-sus-Huveaune

Mallemort - 28,16 km² - 4987 hab Roquefort-la-Bédoule 80 83 log/ha 88 Berre-l’Etang

Le Rove 82

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Gignac-la-Nerthe 77

Chateauneuf-les-Martigues 77

Fos-sur-Mer - 92,31 km² - 14007 St-Mitre - 21,02 km² - 545189 hab Carnoux-en-Provence 95 hab Saint-Savournin La Roque-d’Anthéron 79 Saintes-Maries-de-la-Mer 79 81Saint-Mitre-les-Remparts log/ha85 Fos-sur-Mer 82 81 Rognac8285log/ha Peyrolles-en-Provence Fos-sur-Mer 82

Saint-Mitre-les-Remparts 81

Trets 77

Auriol 77

Roquevaire 77

Cuges-les-Pins 77 Pertuis 86 Fos-sur-Mer 82

Roquefort-la-Bédoule Berre-l’Etang - 31,15 km² 88 - 4733 hab Ensues-la-Redonne - 25,83 km²82-864542 hab La Penne-sus-Huveaune Le Rove Saint-Zacharie 78 80Mallemort log/ha 83 80 log/ha Roquefort-la-Bédoule 80 Ensuès-la-Redonne 80 Le Castellet 83 Roquefort-la-Bédoule 80

Gignac-la-Nerthe 77 Meyrargues 77 Rognac 85 Saint-Mitre-les-Remparts 81

Pourcieux 79 Pourcieux 79

Ensuès-la-Redonne 80

La Roque-d’Anthéron 79 La Roque-d’Anthéron 79

Chateauneuf-les-Martigues 77 Ceyreste 76 Peyrolles-en-Provence 85 80 Roquefort-la-Bédoule Saintes-Maries-de-la-Mer 79 Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Trets 77

Fos-sur-Mer 82

Roquevaire 77 Le Rove 82

Saint-Mitre-les-Remparts 81

Cuges-les-Pins 77 Fos-sur-Mer 82

Roquefort-la-Bédoule 80

Meyrargues 77 Saint-Mitre-les-Remparts 81

Pourcieux -Pourcieux 21,23 - 25,49 km²79- 5013hab Stes Maries-de-la-Mer - 374,61 79 km² - 2317 hab Le Castellet 83 km² 79 - 1082 hab la Roque d-Anthéron La Roque-d’Anthéron Saintes-Maries-de-la-Mer 79 log/ha 79 log/ha 79 log/ha

Mallemort 83 Ensuès-la-Redonne 80 Saint-Zacharie 78 Saint-Zacharie 78

Ensuès-la-Redonne 80

Ceyreste 76 Roquefort-la-Bédoule 80

Ensuès-la-Redonne 80

St Zacharie - 27,0278 km² - 4250 hab Saint-Zacharie 78 log/ha

Rousset - 19,5 km² - 3623 hab 77 log/ha

Sain

Saint-Zacharie 78 RoussetRousset 77 77

Rognac 85

Mallemort 83

Peyrolles-en-Provence 85

Le Castellet 83

Rousset 77

Trets 77

Rousset 77 Cuges-les-Pins 77

Roquevaire 77

AuriolMeyrargues 77 77

Gignac-la-Nerthe 77 76 Ceyreste

Chateauneuf-les-Martigues 77

Trets 77

Saint-Paul-lès-Durance 76 Saint-Paul-lès-Durance 76

Le Rove 82

Venelles 76

Les Pennes-Mirabeau 75

Fos-sur-Mer 82

Rians 75

Saint-Chamas 75

Saint-Mitre-les-Remparts 81

Roquefort-la-Bédoule 80

Venelles 76

Pourcieux 79

La Roque-d’Anthéron 79

Cuges-les-Pins 77

Les Pennes-Mirabeau 75

Gréasque 74 Fos-sur-Mer 82

Peypin 75 Le Rove 82

Ensuès-la-Redonne 80

Saint-Paul-lès-Durance 76 Gignac-la-Nerthe 77

Auriol 77

Roquevaire 77

Rians 75

La Destrousse 74 Roquefort-la-Bédoule 80

77 Gignac-la-NertheRousset 77 Rians 75 LesCuges-les-Pins Pennes-Mirabeau 77 75

Auriol 77 Saint-Chamas Venelles75 76 Roquevaire 77

Auriol77 77 Chateauneuf-les-Martigues Peypin Saint-Chamas 75 7775 Meyrargues

Gréasque 74

Peypin 75

Allauch 74 Ensuès-la-Redonne 80

Fuveau 73 Pourcieux 79

La Tour-d’Aigues 73 La Roque-d’Anthéron 79

La Bouilladisse 74

La Destrousse 74

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Allauch 74

Fuveau 73

La Roque-d’Anthéron 79

Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Saint-Zacharie 78

Rousset 77

Trets Trets - 70,31km² - 9308 hab 77 77 log/ha

Chateauneuf-les-Martigues - 31,65 Chateauneuf-les-Martigues 77km² - 11365 hab 77 log/ha

Gignac-la-Nerthe 77 Cuges-les-Pins 77

Venelles 76 La Bouilladisse 74

Meyrargues 77

Les Pennes-Mirabeau 75 74 La Destrousse

Roquevaire - Roquevaire 23,83km² -777900 hab Rousset 77 77 log/ha Saint-Paul-lès-Durance 76 Rousset 77

Cuges-les-Pins - 38,81 km² Cuges-les-Pins 77 - 3761 hab Auriol 77 77 log/ha Auriol Venelles 77 76

Meyrargues -Meyrargues 41,67 km²77- 3264 hab Gignac-la-Nerthe 77 77 log/ha Les Pennes-Mirabeau Gignac-la-Nerthe 77 75

Coudoux 71

Rousset 77- 864 hab Saint-Paul-lès-Durance 76 km² St-Paul-lez-Durance - 45,81 Trets 75 77 76 log/ha Trets Rians 77

Fontvieille 70

Venelles 76

Roquevaire Peypin 75 Roquevaire 77

Auriol 77

Gignac-la-Nerthe 77 Saint-Paul-lès-Durance 76 Les Pennes-Mirabeau 75 Cuges-les-Pins 77 Gréasque 74 Cuges-les-Pins 77

77

Simiane-Collongue 72

Rians 75Fuveau 73

Gréasque 74

Peypin 75 La Tour-d’Aigues 73

La Bouilladisse 74

Simiane-Collongue 72 Simiane-Collongue 72

Ceyreste - 22,61 km² -763636 hab Ceyreste Chateauneuf-les-Martigues 77 76Chateauneuf-les-Martigues log/ha Saint-Chamas 75 77

Ceyreste 76

Saint-Chamas 75 74 Allauch

Cadolive 70

Saint-Victoret 70

La Destrousse 74

Coudoux 71

La Fare-les-Oliviiers 70

Allauch 74

Fontvieille 70

Belcodène 69

Villelaure 69

Coudoux 71

Fuveau 73

Cadolive 70

Trets 77 75 76 Rians 75 LesSaint-Paul-lès-Durance Pennes-Mirabeau

Auriol 77

77 Venelles 75 76 Saint-Chamas Peypin 75 Venelles -Roquevaire 20,54km² - 7553 hab

Ceyreste 7674 La Destrousse Ceyreste 76

76 log/ha Allauch 74

Cadolive Coudoux 70 71

Saint-Victoret Fontvieille 7070

Les Pennes-Mirabeau 75 Les Pennes-Mirabeau 75

Gignac-la-Nerthe 77 Gignac-la-Nerthe 77

La Fare-les-Oliviiers 70

Eyguières 69

Eguilles 68

Belcodène 69

Venelles 76

Saint-Paul-lès-Durance 76 Rians 75

Peypin 75 Saint-Paul-lès-Durance 76 AuriolSaint-Paul-lès-Durance 77 76

Coudoux 71 77 69 Roquevaire Villelaure

Gréasque 74 Venelles 76 Gignac-la-Nerthe 77Venelles 76

La Bouilladisse 74 Les Pennes-Mirabeau 75 Chateauneuf-les-Martigues 77 Les Pennes-Mirabeau 75

Fuveau Fuveau - 30,02 km² 73 - 7513 hab 73 log/ha

Allauch 74

Fontvieille 70 Cuges-les-Pins 77 Mimet 69

Tour-d’Aigues La Tour La d’Aigues - 41,373 km² - 3861 hab 73 log/ha

Cadolive 70 77 69 Meyrargues Eyguières

Saint-Victoret 7076 68 Ceyreste Eguilles

La Destrousse 74 Saint-Chamas 75 Trets 77 Saint-Chamas 75

Saint-Paul-lès-Durance 76 Venelles 76 Rousset Allauch 74 77 FuveauAuriol 73 77 Rians 75 Peypin 75 Rians 75 Cuges-les-Pins 77 Peypin 75

Roquevaire 77

Simiane Simiane-Collongue - Collongue - 29,84 72 km² - 5275 hab 72 log/ha

CoudouxCoudoux - 12,6571 km² - 2869 hab 71 log/ha

La Fare-les-Oliviiers 70 68 Nans-les-Pins

Fontvieille - 40,1870km² - 3442 hab Fontvieille 70 log/ha

Belcodène 69

Rians 75 Trets 77 La Destrousse 74 La Destrousse 74 Coudoux 71

Les Pennes-Mirabeau 75 Saint-Chamas 75 Gignac-la-Nerthe Chateauneuf-les-Martigues 77 La Tour-d’Aigues 73 77 Gréasque 74 La Bouilladisse 74 Meyrargues 77 Gréasque 74 Ceyreste 76La Bouilladisse 74 Simiane-Collongue 72

Cadolive - Cadolive 4,18km²70- 2087 hab 70 log/ha

Villelaure 69

Mimet 69

St Victoret - 4,73km² 70 - 6806 hab Saint-Victoret 70 log/ha

Villelaure 69

Mimet 69

Eguilles 68

Saint-Martin-de-Crau 67

Lambesc 67

Saint-Martin-de-Crau 67

Velaux 67

Jouques 66

Lançon-Provence 67

Alleins 66

Eyguières 69

Eguilles 68

Saint-Chamas 75

La Bouilladisse 74 Meyrargues 77 La Tour-d’Aigues 73 La Tour-d’Aigues 73 Simiane-Collongue Fontvieille 70 72 Saint-Victoret 70

Simiane-Collongue 72 Simiane-Collongue 72 Rians 75

La Destrousse 74 Ceyreste 76 Cadolive Coudoux La Fare-les-Oliviiers 70 70 71

Allauch 74

64

Saint-Victoret 70

Mimet 69

La Fare-les-Oliviiers 70 Simiane-Collongue 72 Simiane-Collongue 72

La Destrousse 74

Alleins 66Saint-Martin-de-Crau 67

Eyguières 69 Allauch 74 Bouc-Bel-Air 66

Belcodène 69 Coudoux 71 Coudoux 71 Eguilles 68 Fuveau 73

Velaux - 25,23 km² VelauxPourrières 67 65 67 log/ha

Venelles 76 Gréasque 74

Villelaure 69 Fontvieille 70 Fontvieille 70

Nans-les-Pins 68

Les Pennes-Mirabeau 75 La Bouilladisse 74

Mimet 69 Cadolive 70 Cadolive 70

Simiane-Collongue 72 Allauch 74 Coudoux 71 Eyguières 69 Eguilles 68 Saint-Victoret 70 La Fare-les-Oliviiers 70 Saint-Victoret 70 La Fare-les-Oliviiers 70 Saint-Martin-de-Crau 67

Lambesc 67

La Tour-d’Aigues 73

Lançon en Provence - 68,92 km² - 6685 hab Lançon-Provence 67 Pélissanne 65 67 log/ha

Peynier 64

Rians 75

Saint-Chamas 75 La Destrousse 74

Jouques - 80,35 km² - 3323 hab Jouques 66 66 log/ha

Peypin 75 Fuveau 73

Gréasque 74

Pélissanne 65

Velaux 67

Alleins - 16,78 km² - 2069 hab Alleins 66 66 log/ha

Bouc-Bel-Air - 21,75 km² - 12356 hab 66 log/ha Bouc-Bel-Air 66

Fuveau 73

BelcodèneSaint-Victoret 69 Fontvieille7070

Aureille 64

Lamanon 64

Charleval 62

Plan-d’Aups-Sainte-Baume 62

Grans 61

Coudoux 71

Alleins 66

Bouc-Bel-Air 66

La Fare-les-Oliviiers 70 Eyguières 69 Eyguières 69Lambesc 67

Belcodène 69 Eguilles 68 Velaux 68 67 Eguilles

La Bouilladisse 74

La Tour-d’Aigues 73

La Fare-les-Oliviiers Villelaure 69 Cadolive 7070

Nans-les-Pins - 47,99km² Nans-les-Pins 68 - 4100 hab 68 log/ha Jouques 66 Lançon-Provence 67

Pourrières 65

Saint-Victoret 69 70 Villelaure Fare-les-Oliviiers 69 70 Mimet 69Belcodène EyguièresLa 69 67- 7595 hab Lambesc 67 Lambesc - Lambesc 67,34km² Alleins 66 67 log/ha

Pélissanne 65

S

Jouques6666 Bouc-Bel-Air

Peynier 64

Coudoux Coudoux7171

Bouc-Bel-Air 66

Mirabeau 62

Aureille 21,74 km² - 1359 hab Aureille 64 64 log/ha

Plan-d’Aups-Sainte-Baume 62

Pourrières 65

La Fare-les-Oliviiers 70

Saint-Victoret 70

Mimet 69 Velaux 67

Pélissanne 65

Lamanon - 19,19 km² - 1713 hab Lamanon 64 64 log/ha

Grans 61

Villelaure 69

Belcodène 69

Eguilles 68 66 Lançon-ProvenceAlleins 67

Cadoli Cado Velaux Velaux 67 67

Belcodène 69

La Fare-les-Oliviiers 70

Eyguières 69 Saint-Martin-de-Crau 6766 Jouques

Fontvieille Fontvieille7070

Saint-Martin-de-Crau 67 Saint-Martin-de-Crau 67

Saint-Victoret 70

La Tour-d’Aigues 73 Cadolive 70

Villelaure 69 Nans-les-Pins 68 Saint-Martin-de-Crau 67 67 Lançon-Provence 67 Nans-les-Pins 68 Lambesc

Chateauneuf-le-Rouge - 13,15 km² - 1875 hab Chateauneuf-le-Rouge 64 64 log/ha

Charleval 62 Gémenos 59

Cadolive 70

Fuveau 73 Fontvieille 70

Alleins 66

Peynier - 24,76 km² - 2783 hab 64 log/ha Peynier 64

Lamanon 64 Vauvenargues 60

Fontvieille 70

Allauch 74 Coudoux 71

Jouques 66

Pélissanne - 19,11km² - 8586 hab Chateauneuf-le-Rouge 64 65 log/haPélissanne 65

Aureille 64 Mirabeau 62

Saint-Ch Saint-C

Cadolive 70 Cadolive 70 La Bouilladisse 74

Gréasque 74

Peynier 64

La Destrousse 74 Simiane-Collongue 72

Saint-Victoret 70 Mimet 69 Saint-Martin-de-Crau 67 Mimet 69

Lançon-Provence 67

Pourrières - 56,32 km² - 4004 hab 65 log/haPourrières 65

Chateauneuf-le-Rouge 64 Chateauneuf-le-Rouge 64

La Bouilladisse 74

Fontvieille 70 La Tour-d’Aigues 73 Cadolive 70 Nans-les-Pins 68 Belcodène 69 Villelaure 69 Lambesc69 67 Belcodène 69 Villelaure

Les LesPennes-Mirabeau Pennes-Mirabeau7575 Fontvieille 70 Fontvieille 70 Gréasque 74

Peypin 75

Lambesc 67 Lambesc 67

Peypin 75

Nans-les-Pins 68

Coudoux 71 Coudoux 71 Peypin 75

Rians 75

Mimet - 18,7 Eyguières - 5390 hab Eguilles - 34,07 Mimetkm² 69 - 4121 hab Eyguières68,75km² 69 Eguilleskm² 68 7124 hab 69 log/ha Saint-Martin-de-Crau 67 69 log/ha Velaux 67 Lançon-Provence 67 68 log/ha Velaux 67

Jouques 66

Lançon-Provence 67

Pourrières 65

Simiane-Collongue 72 Saint-Paul-lès-Durance 76 Rians 75

75 log/ha

Mimet Belcodène 69 69

Venelles Venelles7676

Simiane-Collongue Simiane-Collongue7272

nt-Chamas 75

Bouilladisse 74km² - 4954 Allauch La 74Peypin Peypin 75 -13,35 Simiane-Collongue 72 Coudoux 71

Nans-les-Pins 68

Velaux 67

Bouc-Bel-Air 66

Saint-Chamas 75

Les Pennes-Mirabeau 75

Gréasque Cuges-les-Pins 77 74 Fuveau 73 Fuveau 73 Cadolive 70Coudoux 71

Peypin Roquevaire 77 75 Allauch 74 Allauch 74 Simiane-Collongue 72 Fontvieille 70

Classement des communes par la densité de logement sur l’emprise au sol bati

Lambesc 67

Les Pennes-Mirabeau 75

Venelles 76

La FareLales Oliviers - 13,98km² - 6279 hab BelcodèneBelcodène - 12, 97km² Villelaure - 18,25 69 - 1434 hab Villelaure 69 km²- 2921 hab Fare-les-Oliviiers 70 70 log/haLambesc 67 69 log/ha Saint-Martin-de-Crau 67 69 log/ha Lambesc 67

Eyguières 69

Simiane-Collongue 72

Nans-les-Pins 68

Saint-Paul-lès-Durance 76

La Destrousse 74

75 log/ha

LaVillelaure Fare-les-Oliviiers 69 70

Saint-Paul-lès-Durance Saint-Paul-lès-Durance7676

Rousset 77

Trets 77

Ceyreste 76 Rians7475 La Destrousse RiansGréasque -7496,87km² - 3626 hab

Belcodène Saint-Victoret 69 70

Si Rouss Rous

Trets 77

Chateauneuf-les-Martigues 77

Meyrargues 7775km² 77 75 - 19022Lahab Rians 75 - 33,66km² Gréasque 74Cuges-les-Pins Bouilladisse 74 Les Pennes-Mirabeau Saint-Chamas Peypin Les Pennes-Mirabeau St-Chamas -7526,71 75Fuveau log/ha 73 75 log/ha La Tour-d’Aigues 73 La Fare-les-Oliviiers Cadolive 7070

Saint-Chamas 75 Saint-Chamas 75

Chateauneuf-les-Martigues 77

La Tour-d’Aigues 73

Saint-Victoret 70

Mimet 69

Chateauneuf-les-Martigues 77 Venelles 76 Saint-Chamas 75

77 La Meyrargues Bouilladisse Meyrargues 77 74

Simiane-Collongue Fontvieille 70 72

VenellesVenelles 76 76

Auriol 77

Rousset 77 Auriol 77 Roquevaire 77

La Tour-d’Aigues 73

Saint-Zacharie 78

Saint-Zacharie 78

Saint-Paul-lès-Durance 76 Saint-Paul-lès-Durance 76 Pourcieux 79

76 Saint-Paul-lès-Durance 76Venelles Chateauneuf-les-Martigues Auriol 77 77 Gignac-la-Nerthe Trets 77 7776 Roquevaire 77 Saint-Paul-lès-Durance Cuges-les-Pins 77 La Bouilladisse 74 La Destrousse Gréasque7474 Peypin 75

Rousset 77 77 Trets Gignac-la-Nerthe 77 Gréasque Rians 7475 Ceyreste 76

Ceyreste 76

Saint-Chamas 75

La Bouilladisse 74 Saint-Mitre-les-Remparts 81 Saintes-Maries-de-la-Mer 79

Rousset 77 LesSaint-Paul-lès-Durance Pennes-Mirabeau Trets 77 75 76

Venelles 76 Chateauneuf-les-Martigues 77

Meyrargues 77

Cha

Villelaure 69

Nans-les-Pins 68 Jouques 66 Bouc-Bel-Air 66

Velaux 67

Pourrières Lançon-Provence 67 65Alleins 66

Peynier 64

Charleval - 14,31 km² - 2076 hab Charleval Aureille 62 64 62 log/ha

Mirabeau - 31,66 km² - 907 hab Mirabeau 62 64 Lamanon 62 log/ha

Vauvenargues 60

Chateauneuf-le-Rouge 64

Plan-d’Aups-Sainte-Baume - 24,91 km² - 1296 hab Plan-d’Aups-Sainte-Baume Charleval 62 62 62 log/ha

Gémenos 59

Chateauneuf-le-Rouge 64

Grans - 27,6 km² - 3759 hab Grans 61 62 Mirabeau 61 log/ha

Saint-Cannat 59

Saint-Cannat 59 Lambesc Lambesc6767

Saint-Martin-de-Crau Saint-Martin-de-Crau6767

Velau Vela


ab

Port de Bouc 11,46 km2 - 17106 hab 334,26 hab/ha bati

Berre l’Etang 43,64 km2 - 13410 hab 227,29 hab/ha bati

Vitrolles 36,58 km2 - 36739 hab 298,52 hab/ha bati

Istres 113,73 km2 _ 38983 hab 223,80 hab/ha bati

Cassis 26,87 km2 - 7998 hab 183,28 hab/ha bati

Chateauneuf les martigues 31,65 km2 - 11365 hab 178,82 hab/ha bati

La Fare les Oliviers 13,98 km2 - 6279 hab 163,14 hab/ha bati

Septèmes les Vallons 17,84 km2 - 10207 hab 293 hab/ha bati

La Ciotat 31,46 km2 - 31583 hab 220,47 hab/ha bati

Cadenet 25,08 km2 - 3878 hab 218,32 hab/ha bati

Allauch 50,3 km2 - 18943 hab 182,85 hab/ha bati

St Mitre les Remparts 21,02 km2 - 5451 hab 177,70 hab/ha bati

Cadolive 4,18 km2 - 2087 hab 162,40 hab/ha bati

Aubagne 54,9 km2 - 42681 hab 267,11 hab/ha bati

Aix en Provence 186,08 km2 _ 134324 hab 272,33 hab/ha bati

Gardanne 27,02 km2 - 19350 hab 216,18 hab/ha bati

Perthuis 66,23 km2 - 17823 hab 182,43 hab/ha bati

Les Pennes Mirabeau 33,66 km2 - 19022 hab 177,52 hab/ha bati

Carry le Rouet 10,1 km2 - 5998 hab 161,25 hab/ha bati

Marignane 23,16 km2 - 34016 hab 257,15 hab/ha bati

La Bouilladisse 12,61 km2 - 4914 hab 160,75 hab/ha bati

Salon de Provence 70,30 km2 - 37098 hab 209,22 hab/ha bati

La Roque d’Anthéron 25,49 km2 - 4471 hab 175,65 hab/ha bati

Trets 70,31 km2 - 9308 hab 160,36 hab/ha bati

Simiane collongue 29,84 km2 - 5275 hab 170,34 hab/ha bati

Venelles 20,54 km2 - 7553 hab 159,88 hab/ha bati

Saint Zacharie 27,02 km2 - 4250 hab 159,81 hab/ha bati

Port st Louis du Rhône 73,38 km2 - 8118 hab 238,11 hab/ha bati

Plan de Cuques 8,52 km2 - 10502 hab 238,15 hab/ha bati

Rognac 17,46 km2 - 11640 hab 207,94 hab/ha bati

Fos sur mer 92,31 km2 _ 14007 hab 180 hab/ha bati

Roquefort la Bédoule 31,15 km2 - 4733 hab 180,75 hab/ha bati

Le Rove 22,97 km2 - 4028 hab 176 hab/ha bati

Miramas 25,74 km2 - 22520 hab 243 hab/ha bati

La Penne sur Huveaune 3,56 km2 - 5980 hab 201,29 hab/ha bati

St Victoret 4,73 km2 - 6806 hab 179,79 hab/ha bati

Mimet 18,7 km2 - 4121 hab 169,77 hab/ha bati

Rousset 19,5 km2 - 3623 hab 158,47 hab/ha bati

Gignac la Nerthe 8,64 km2 - 9193 hab 195 hab/ha bati

Peypin 13,35 km2 - 4954 hab 179,40 hab/ha bati

Peyrolles en provence 34,9 km2 - 3913 hab 179,40 hab/ha bati

Roquevaire 23,83 km2 - 7900 hab 166,74 hab/ha bati

Sausset les Pins 12,1 km2 - 7234 hab 166,48 hab/ha bati

Coudoux 12,65 km2 - 2869 hab 158,19 hab/ha bati

Bouc Bel Air 21,75 km2 - 12356 hab 157,88 hab/ha bati

Classement des communes par la densité de population sur l’emprise au sol bati

65


FLORENZA William florenza.william@gmail.com (+33) 6 63 32 32 61


William florenza portfolio numérique  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you