Page 42

RICHARD BERNIGAUD

Restaurant L’ESSENTIEL

« JE SUIS HEUREUX ». RICHARD BERNIGAUD RÉSUME AVEC CES SIMPLES MOTS SON ÉTAT D’ESPRIT DEPUIS TROIS ANS, DEPUIS L’OUVERTURE DE SON RESTAURANT L’ESSENTIEL. « LA SENSATION D’AVOIR SON PROPRE RESTAURANT ET LA LIBERTÉ QUE CELA PERMET SONT TELLES QU’ON EN OUBLIERAIT PRESQUE LES RESPONSABILITÉS ET LES TRACAS DU QUOTIDIEN ! ». PRESQUE, EN EFFET, CAR SE FAIRE UNE CLIENTÈLE DANS UNE VILLE COMME DIJON OÙ LES RESTAURANTS FOURMILLENT N’EST PAS CHOSE AISÉE MAIS RICHARD BERNIGAUD EST UN OPTIMISTE. « SELON MOI, NOUS SOMMES TOUS COLLÈGUES ET JE SUIS LE PREMIER À CONSEILLER UNE BONNE TABLE. ALORS JE CROIS QUE LES AUTRES RESTAURATEURS ONT FAIT DE MÊME POUR MOI ! » ET HEUREUSEMENT CAR IL AURAIT ÉTÉ DOMMAGE DE PASSER À CÔTÉ DE LA CUISINE DE CE CHEF SI GÉNÉREUX. Des rencontres marquantes

Ce natif de Saône-et-Loire débute un BEP cuisine au Centre Interprofessionnel de Formation d’Apprentis à Mercurey en 2001. Puis, il découvre le monde du travail au sein des cuisines de la Maison Lameloise à Chagny de 2003 à 2006. « A ce moment-là, je me sentais assez confiant pour aller découvrir Paris ! » Il travaille alors chez Guy Savoy en qualité de demi-chef de partie. « J’étais jeune, je voulais me mettre en danger et me plonger dans la vie active à 100%. La vie parisienne forge énormément. Tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel, alors 42 • WM N°33

j’avais trouvé ce que j’étais venu chercher… de l’expérience.» Un an plus tard, il décroche un poste au sein du restaurant étoilé de Stéphane Derbord à Dijon où il y restera quatre ans. « Stéphane est devenu un ami. C’est une rencontre décisive dans ma carrière de chef et, aujourd’hui encore, il me soutient toujours ! » Pour autant, sa soif de découverte l’amène jusqu’à la rencontre de la Côte d’Azur et de la cuisine du soleil de Joël Robuchon. « Dans notre métier, il ne faut pas avoir peur de bouger, ni de changer d’établissement pour apprendre toutes les ficelles de la restauration. Mes passages dans les cuisines de restaurants

Profile for WELCOME MAGAZINE

Welcome Magazine BFC n°33  

Welcome Magazine BFC n°33  

Advertisement