Page 1

BULLETIN DAIXOIS

2013


“Tout ce qui se fait à Daix est sur : www.daix.fr”


entre nous

4

regards moments partage dĂŠveloppement horizons mĂŠmo ĂŠquipe

8 10 28 54 63 68 79


Entre nous Le mot du maire

Chers amis, En ce début d’année 2013, permettezmoi de souhaiter à chacun d’entre vous d’être entourés de ceux que vous aimez, de vivre des moments intenses et de savourer le quotidien ... Que cette nouvelle année vous apporte le bonheur et la réussite, le succès dans vos projets personnels et professionnels et l’accomplissement de vos rêves... Daix, cette année, sera placée sous le signe de l’urbanisme. En effet, près de quatre ans après l’ouverture de son dossier, et quelques procédures gagnées plus tard, la ZAC « Les Clos » va enfin voir le jour et se développer. Cette nouvelle zone d’habitat tant attendue permettra ainsi une offre de logements individuels, groupés et collectifs dans un cadre de qualité. Je suis très fière aujourd’hui du travail accompli par toute l’équipe municipale et je la remercie de m’avoir accompagnée dans l’élaboration, aussi longue et difficile que passionnante, de ce dossier. Je me réjouis d’ores et déjà de la réussite de ce magnifique projet qui devra répondre aux objectifs environnementaux que nous nous sommes fixés depuis 2008 et suis impatiente d’accueillir les premiers habitants attendus à l’horizon 2014. 4


Le démarrage de la ZAC « Les Clos » permet d’avoir une orientation claire de notre Plan local d’Urbanisme (PLU). Celui-ci est actuellement en cours, et nous voulons sa progression prudente et réfléchie. Il nous faut en effet rester très vigilants sur les orientations du SCOT qui tendent à densifier fortement les zones d’habitation et particulièrement attentifs à ce que notre PLU s’oriente sur un développement d’habitat limité. Nous nous félicitons aussi de la mise en œuvre des très nombreux, et nécessaires, travaux de qualité qui ont été décidés et réalisés tout au long de l’année : voirie, éclairage public, mobilier urbain, reprises ou créations de massifs et d’espaces verts, aménagement du square du Pré-Cureuse… Tout ce travail a été possible grâce à l’appui technique et administratif de tous nos agents communaux que je remercie vivement pour leur travail quotidien rendant ainsi notre village si agréable à vivre. Ces investissements qui visent toujours à améliorer le confort de tous au quotidien représentent une part importante de notre budget et je souhaite également remercier encore une fois l’État, notre Député et le Conseil général pour leur réel et indispensable soutien financier. 5


Je tiens aussi à saluer l’ensemble des membres des comités et groupes de travail Travaux, Urbanisme,Vie du village, Information et communication pour leur investissement et leur efficacité, et les remercier d’avoir permis, dans des séances de travail à la fois studieuses et conviviales, tous ces projets et réalisations. Vous serez de nouveau et fortement certainement sollicités cette année 2013 car les dossiers sont encore nombreux : PLU, aménagement de la tranchée couverte, entretien des bois et nettoyage de la Commune, organisation des évènements divers et variés qui donnent vie à notre village… Je vous remercie d’avance de votre participation active à venir.

6


Je loue enfin l’implication de toutes nos associations qui permettent la réalisation et le déroulement de festivités, d’évènements et de cérémonies qui se déroulent tout au long de l’année, bien souvent grâce à l’investissement inconditionnel de bénévoles à qui j’adresse ici tous mes remerciements et ma gratitude pour tous ces bons moments passés ensemble.

7


Regards Finances

Comme chaque début d’année, le Conseil municipal a validé le budget prévisionnel équilibré présenté par la Commission des Finances. Tout au long de l’année, le compte administratif permet de suivre l’encaissement des recettes prévues et leur utilisation, conformément aux lignes directrices du budget prévisionnel. Les recettes et dépenses d’une Commune sont réparties en 2 grands chapitres : Le budget de fonctionnement Il enregistre les dépenses courantes de la Commune. Quelquefois, des dépenses imprévues doivent être, malgré tout, assurées et il convient alors de réaliser des économies sur d’autres postes afin de ne pas le déséquilibrer. Dans ce budget, les charges à caractère général s’élèvent à 50,06 % des dépenses de fonctionnement, les charges et frais de personnel à 37 % (Personnel administratif, groupe technique, personnel détaché aux écoles, policiers municipaux). Les opérations de transfert entre sections se montent à 4,79 % des dépenses et les autres charges de gestion courante (Indemnités et cotisations de retraite, subventions versées au CCAS, associations et coopératives scolaires) à 7,92 %. Le total des dépenses de fonctionnement, initialement prévu à 1 172 995 €, s’élève à 1 199 414 € pour l’année 2012 ; il est financé par les recettes de fonctionnement enregistrées au 29 décembre pour 1 373 513 € (Concessions cimetière, occupation du Domaine public, restaurant scolaire, garderie, taxes et impôts directs, attribution de compensation et solidarité communautaire, subventions diverses). Le budget d’investissement Près de 90 % des dépenses d’investissement ont été consacrées cette année à : l L’achat de terrain du fort d’Hauteville et la finalisation de l’acquisition de terrains pour l’agrandissement du bassin de récupération des eaux pluviales (achat prévu en 2011) ; l L’aménagement des espaces verts ; l Le réaménagement des bâtiments communaux et la mise aux normes des bâtiments loués l Des opérations de voiries (réfection, installation du système de vidéo surveillance, achat d’un radar pédagogique, aménagement de bandes cyclables, création de 4 arrêts de bus et aménagement du square du Pré Cureuse ; l L’achat d’un camion équipé pour le déneigement (dépense initialement prévue en 2011) et de matériels et outillages techniques, le remplacement de matériel informatique, l’acquisition de mobilier et de matériel pour la cantine.

8


Les 10 % restants se répartissent entre le remboursement partiel de taxes (0,17 %), des opérations d’ordre de transfert (6,23 %) et les frais d’études et publications liés à la création de la ZAC, la LINO et au bassin de récupération des eaux pluviales (3,67 %). Le total de ces dépenses d’un montant de 680 057 € est financé par les recettes d’investissement qui s’élèvent à 877 712 € dont 648 955 € de report des années précédentes. Au final, le total des recettes (fonctionnement et investissement) dont le montant atteint 2 251 225 € est supérieur au total des dépenses qui s’élèvent à 1 879 471 €. L’excédent à reporter sur l’année 2013 nous servira à financer partiellement les travaux d’aménagement du bassin de récupération des eaux pluviales. Nous vous communiquons ci-dessous un aperçu général des recettes et dépenses de la Commune pour l’année 2012 Dépenses 3,22 % 1,40 % 9,15 %

20,60 %

En 2012, la répartition des dépenses de fonctionnement s’établissait comme suit (sur la base de 100 €)

18,38 %

25 % 7,33 %

5,12 % 2,25 %

7,55 %

Recettes 2,88 %

43,49 %

0,88 %

1,12 %

51,63 %

9


Moments

Votre quotidien quotidien/sports

APCSD

Un Comité et un Bureau actif, dynamique, soucieux d’aller de l’avant, ont permis à l’APCSD de poursuivre la pratique de 15 activités. L’assemblée générale a approuvé les nouveaux statuts et le règlement intérieur proposés aux adhérents ; un nouveau contrat a été proposé à chaque animateur. Statuts, règlement intérieur et nouveaux contrats ont ainsi renforcé la solidité de l’APCSD. 392 adhérents (dont 49 % sont daixois, et 58 % adultes) ont fréquenté les salles communales mises à notre disposition par la Mairie. L’activité « Street Danse » aura été une activité appréciée mais trop éphémère. La sérénité des adhérents de l’activité Yoga leur a permis de changer d’animatrice sans perturbation. La pluie n’a pas arrêté les Jeunes casqués de l’activité Karting d’un jour. L’équipe des pongistes s’est distinguée en terminant seconde de la poule inter villages. Une sortie dans le Sud-ouest a rassemblé plus de 60 marcheurs. Les comédiens de l’atelier théâtre ont exprimé talent et sentiments dans le parc des Tourelles. La bibliothèque municipale a permis aux participantes de l’atelier Encadrement d’exposer leurs réalisations. L’APCSD a souhaité s’associer à plusieurs manifestations de la vie associative de notre Commune. L’Association a souhaité remercier plus particulièrement Claude Juni pour sa présence aux cotés des Marcheurs, Nicole Coquet pour son dévouement au sein de l’Association et Jacques Chemin pour son investissement dans l’association et plus particulièrement dans l’atelier œnologie. Un grand merci à Paul Lechapt qui, à un moment crucial de la vie de notre association, a su fédérer les équipes, pour les mettre au travail et au service de l’association et de ses adhérents.

10


Deux différends salariaux ont alourdi les finances de l’exercice ; un résultat négatif a été extériorisé. L’APCSD est en mouvement, se remet en cause, s’adapte : une activité disparaît faute de participants (broderie) mais une autre voit aussitôt le jour (Zumba). 2 stages Jeunes de modelage (sculpture/poterie) ont été récemment organisés. Un succès qui en appelle d’autres d’autant que tous ceux qui le souhaitaient n’ont pas pu s’inscrire. Aperçu des activités permanentes proposées : Atelier Anglais Conversation : Bernie Huysman - 03 80 23 80 78 Avec Bernie vous pouvez perfectionner ou entretenir votre anglais durant toute l’année. Atelier Œnologie : Benoit Pagot œnologue professionnel anime l’atelier - 06 68 01 71 84 Chaque mois, l’atelier œnologie se retrouve pour des séances de 2 à 3 heures. Après une première partie théorique suit la dégustation. Les thèmes abordés sont très divers : la dégustation bien sûr, les régions viticoles, la viticulture et les accords mets et vins ne sont pas oubliés. Les séances sont accessibles à tous et chacun y trouve sa place. Chaque année la section organise 2 manifestations supplémentaires tel que visite de vignes, soirée Beaujolais, repas accords mets et vins, soirée musiques vins… Séances jeudi et vendredi

Atelier Aquarelle : Micheline Reboulleau 03 80 58 21 09 C’est le jeudi après-midi que l’aquarelle, technique riche dans sa complexité, mais combien attachante, réunit une quinzaine de personnes.

11


Moments Votre quotidien

Atelier Théâtre Adultes, Ados-Enfants : Geneviève Reynouard - 06 71 20 08 12 Au-delà de l’aspect ludique la pratique du théâtre permet à chacun de s’affirmer et de prendre confiance. Geneviève Reynouard (art-thérapeute et metteur en scène) et Ludovick Mathiot (de la Cie des Gens) de l’association « Le Beau Chaos » animent ces ateliers. Pour cette saison, l’atelier ados travaille, sur Knock de Jules Romains ; univers burlesque et un travail du texte, “chirurgical”... L’atelier Adultes travaille sur une adaptation de la pièce de Daniel Mesguich « Le boulevard du boulevard du boulevard ». Cette pièce parodie le théâtre de boulevard tout en reprenant des éléments de notre époque. A découvrir début juin au Parc des Tourelles. Club de marche APCSD : Claude Juni - 03 80 56 55 51 Marche à la demi-journée toutes les semaines, soit le mercredi (8h30), soit le jeudi (9h00). Cela représente 40 balades dans l’année. Voyage et journées rando sont aussi prévus pour le printemps 2013. A suivre…. Danse Modern’jazz - initiation (enfants- ados-adultes) : Véronique Sauvanet-Noel - 06 71 68 36 73 Cours par âge et par niveau finalisés par un gala annuel au Théâtre de Dijon animés par Véronique Sauvanet, professeur diplômée. Sessions du lundi au mercredi selon les niveaux. Encadrement : Édith Berton - 03 80 72 07 53 Des cours d’encadrement créatif sont dispensés chaque lundi de 9 h 00 à 11 h 30. Les élèves très assidues ont eu le plaisir d’exposer leurs créations à Daix. En décembre/janvier 2012, le thème de Noël a été à l’honneur à la bibliothèque. Les bibliothécaires ont chaleureusement participé à la mise en place de l’exposition permettant à de nombreux Daixois de découvrir cette activité.

12


En mai 2012, c’est au tour de la résidence médicalisée « l’Eté indien » d’accueillir une exposition d’encadrement sur le thème de l’Asie. Les résidents, leurs familles et le personnel ont apprécié cette discipline dans laquelle une aquarelle une photo une broderie ou un objet sont délicatement mis en valeur. Gymnastique « Forme et plaisir » : Odile Léger - 06 60 80 75 84 ou 03 80 59 00 84 Cours de gym d’entretien accessible à tous (lundi, mercredi, vendredi) dont l’objectif est de dynamiser votre capital santé tout en recherchant le bien-être. Les mouvements sont variés (gym douce, renforcement musculaire, stretching…) et utilisent des supports (bâtons, élastiques, médecine ball…). Gymnastique rythmique (GRS pour les filles de plus de 4 ans) : Sandrine Cachon - 06 07 10 95 76 Cerceaux, rubans, ballons et cordes rythmiquement maniés par vos enfants (filles de plus de 4 ans). Gymnastique corporelle : Sandrine Cachon - 06 07 10 95 76 Spécialement destinée à l’éveil des tout-petits afin de contribuer à leur développement par la musique et le mouvement. Gymnastique douce : Véronique Sauvanet-Noel - 06 71 68 36 73 Travail en musique favorisant la bonne posture en améliorant l’équilibre et la coordination. Gymnastique méthode « Pilates » : Valérie Brun - 06 80 40 40 30 Méthode douce reconnue. Elle permet de tonifier les muscles profonds, d’accentuer la souplesse et d’améliorer la posture. La précision, la fluidité et la qualité des mouvements effectués contribuent efficacement à retrouver un corps équilibré, sans créer de tensions articulaires particulièrement sur les zones cervicales et lombaires. Deux séances sont proposées les mardi et jeudi. Tennis de table : Philippe Rossye - 03 80 56 13 12 Rester concentré pour progresser dans une ambiance détente ; c’est le tennis de table à Daix. Ouvert à tous, n’hésitez pas à venir tester votre potentiel. Le tennis de table, c’est comme le vélo… Nous participons au tournoi réunissant les associations de Longvic,Varois et Darois. Au terme de 6 rencontres aller et retour nous avons terminé 3ème pour 2012. Tous les mercredis de 19 h 00 à 21 h 00.

13


Moments Votre quotidien

Yoga : Sylvie Joaquim - animatrice du jeudi - 03 80 57 58 79 Le yoga nous guide vers notre propre richesse intérieure, vers nos ressources profondes dont nous avons tant besoin dans le monde moderne. Il peut vous aider à mieux gérer votre stress au quotidien et à prendre du recul par rapport aux émotions. Chacun peut évoluer à son rythme en tenant compte de ses possibilités physiques et découvrir les merveilles du yoga qui s’appuie sur une philosophie de vie et une pratique de plus de vingt siècles. Grâce à la respiration, petit à petit, le corps se prête, l’esprit se détend, le mental s’apaise. « Kundalini Yoga » : Luce Christin – animatrice du mardi - 06 78 58 49 45 Yoga pétillant tonique et joyeux. Détente et sérénité garantie. Dans le respect de la tradition du Yoga : un temps pour Soi, un temps pour Etre. Atelier « Zumba » : Armelle Wallerich - 06 51 19 70 33 De la musique, un peu de fitness, un peu d’aérobic et de la danse. Gymnastique cardio pour vous muscler en vous amusant. C’est l’activité dont tout le monde parle, et c’est à Daix ! Vous avez la possibilité d’intégrer certains ateliers en cours de saison. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des animateurs. L’APCSD, c’est aussi la création d’animations ponctuelles pour vous Daixois : Cours de secourisme Les vendredis 23 et 30 novembre, l’A.P.C.S.D avait programmé des cours de secourisme par l’intermédiaire de l’Union Nationale des Associations des Sauveteurs Secouristes (UNASS). Un animateur diplômé est venu enseigner les techniques de base concernant la Formation aux Premiers Secours (F.P.S): conduite à tenir en face d’un blessé, d’une personne prise de malaise, - étouffement – coupures saignements – hémorragies, etc. Exercice sur mannequin pour la pratique du massage cardiaque, emploi d’un défibrillateur... Les participants sont repartis satisfaits et conscients de la nécessité des minima que tous devraient connaître. Les jours et horaires n’ont pas permis de satisfaire tous les candidats et il est envisagé au cours de l’année prochaine de reprogrammer un cours de F.P.S. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions adapter les horaires à vos possibilités. Session pilotage au karting Dijon-Prenois Dimanche 15 avril 2012, sous une pluie diluvienne, 12 jeunes ados de Daix ont approché la conduite sous la pluie. Beaucoup de sorties de route, tête à queue et

14


grosse rigolade. Les temps réalisés ont été retenus pour participer au challenge des Communes organisé par le karting Dijon-Prenois. Un seul représentant de Daix a été sélectionné. Il a terminé 6ème sur une quarantaine de participants ! Atelier stage découverte Terre et modelage Durant les vacances scolaires d’octobre 2012, l’APCSD a proposé pour la première fois une activité “Découverte Terre et Modelage” aux enfants de 7 à 14 ans. Ils ont eu l’occasion de s’initier à diverses techniques de modelage et ont découvert le plaisir de créer un objet personnel avec de l’argile (découverte de différentes argiles, modelage au colombin, boules creusées….). Le blog de l’APCSD, apcsd.unblog.fr, a vocation à vous tenir informés de notre actualité. N’hésitez pas à le mettre dans vos favoris ! Le bureau 2012/2013 APCSD Président : Jean-Luc Bressand Vice-présidents : Paul Lechapt et Jean-Claude Guilland Trésorière : Marie-Paule Saison Trésorier adjoint : Marcel Petit Secrétaire : Christiane Soyer Secrétaire adjointe : Corinne Grandvincent Jean-Luc BRESSAND

15


Moments

Votre quotidien/sports

ACPB Association des Cavaliers du Prieuré de Bonvaux L’A.C.P.B., créée en 1987, a donc fêté ses 25 ans en 2012 ! Et si elle jette un coup d’œil en arrière, elle peut être fière du chemin parcouru ! Quand elle est née, sous l’impulsion d’Yves et Brigitte Debost, entourés d’un petit groupe de passionnés, elle s’était dotée de statuts et son objet était le développement de l’équitation et l’organisation de compétitions à Bonvaux. Elle disposait à l’époque d’une friche améliorée sur laquelle étaient organisés ce que l’on appelait alors des « concours d’entraînement », un concours officiel par an et un concours complet sous l’égide de l’Etrier de Bourgogne. A cette époque en effet, ne pouvaient organiser de concours officiels que les associations, (statuts fédéraux) et c’est ce qui motiva la création de l’A.C.P.B., l’équipe de Bonvaux désirant prendre son envol et ne plus organiser son concours sous le nom de l’Etrier de Bourgogne. Le centre équestre s’était beaucoup développé depuis sa création en 1970 et se sentait capable de prendre sa totale indépendance. Depuis, au fil des ans, l’association a réinvesti chaque année tous les bénéfices de l’organisation des compétitions et, est maintenant à la tête d’un des plus importants complexe de l’est de la France : deux terrains de saut d’obstacles, l’un en herbe de qualité tout à fait exceptionnelle, entretenu et resablé chaque année, l’autre en sable, chacun avec une lisse blanche créant un ensemble homogène, chaque terrain de compétition disposant de son terrain de détente en sable de Fontainebleau dont la qualité de sol est parfaite. Elle dispose de 20 boxes en dur, permettant l’accueil de chevaux entiers, particulièrement dans les épreuves de jeunes chevaux dans lesquelles ils sont de plus en plus nombreux, de deux parcs à obstacles complets, tribunes de jury, bâtiment buvette, groupes électrogènes, tonne à eau et depuis cette année, d’un bassin de rétention récupérant les eaux non utilisées des sources alimentant le Prieuré et le centre équestre et permettant un bien meilleur arrosage des pistes et terrains de détente !

16


Et n’oublions pas de préciser que les collectivités ont aussi participé financièrement à tous ces travaux et que sans elles, l’association n’aurait pu développer ainsi ses infrastructures ! Grâce à ses efforts constants, l’A.C.P.B. peut organiser chaque année un concours international, trois concours nationaux, des concours club, des séances d’entraînement, des stages avec des cavaliers de haut niveau, bref, c’est un incontournable parmi les terrains de compétitions, même si des efforts sont encore à venir... En effet, les projets ne manquent pas pour continuer d’améliorer le confort des compétiteurs, tel la réfection du terrain en sable ou l’amélioration de la partie accueil/secrétariat qui s’avère trop petite. 2012 a donc vu l’organisation du concours international Majors (120 chevaux) et amateurs (35 chevaux) couplé avec un concours national, grâce aux deux pistes, un concours national Amateurs et Pros sur les deux pistes en juin, comptant pour le Grand Régional, un circuit d’excellence sur la Bourgogne se déroulant sur cinq compétitions à l’intérieur de la Bourgogne , plus deux journées réservées aux jeunes chevaux, puis en septembre un concours national qui a réjoui le nombreux public avec une épreuve costumée par équipes dans laquelle les quarante cavaliers engagés avaient joué le jeu et dont tous gardent un souvenir ému ! Mais l’ACPB et ses cavaliers ne se font pas remarquer que sur « leur » terrain ! L’équipe de concours s’étoffe chaque année un peu plus, avec plus d’une vingtaine de cavaliers amateurs et cavaliers pros sous la férule de l’instructeur « maison » Fabien Debost, avec de bons résultats : 28 engagés au championnat de France des clubs et une belle 3ème place pour Clément Debost en Hunter Elite et une 5ème pour Léon Antoni en Hunter benjamins, des participants au championnat Pro de saut d’obstacles, au championnat amateurs Hunter avec une 7ème place pour Camille Schirrer, au championnat Majors de saut d’obstacles, Bref, encore une belle saison pour toute l’équipe de compétiteurs de Bonvaux ! Et 350 licenciés au centre équestre ! Pour info, les concours 2013 : Concours international Majors et Amateurs plus concours National : 19/20/21 avril Concours club : 22 avril Concours réservé aux chevaux de 4,5 et 6 ans : 11 et 12 juin Grand Régional : 14 /15/16 juin avec concours club le 16 juin Pour septembre : pas de date fixée pour l’instant Brigitte DEBOST

17


Moments Votre quotidien

Comité de jumelage Daix-Wackernheim Activités 2012 Le 30ème anniversaire du jumelage à Wackernheim En 1982, le maire de Daix, Pierre Bidault, accompagné de Guy Dincher et de Michel Marty, le futur premier président, signaient une convention de jumelage avec Wackernheim, bourgade vinicole-arboricole de 2 000 habitants à proximité de Mayence. Pour fêter dignement cet anniversaire, nos amis allemands nous avaient invités pendant le week-end de l’Ascension ; ce furent une cinquantaine de personnes qui prirent le car affrété à cette occasion (membres du comité de jumelage, jeunes du FC Daix ainsi que leurs responsables, représentants de la Municipalité). Un riche programme nous attendait : l Accueil des plus chaleureux dans les familles, pour le gîte et le couvert ; réception par le Conseil municipal de Wackernheim ; l Soirée conviviale avec pas moins de 3 orchestres de jeunes, tous originaires de la localité ; la « Kerb », la kermesse/fête des conscrits, pendant laquelle ces derniers avaient le devoir de dresser l’immense arbre de mai avant d’aller décrocher les couronnes à son sommet ; l Rencontre de jeunes footballeurs de Daix et de Wackernheim : 4 jours intenses de partage, de sport (tournoi où les Daixois terminèrent troisièmes) et de découverte ; croisière sur le Rhin sous le signe de l’Europe et des écrivains européens avant l’heure, Heinrich Heine et Victor Hugo ; ce dernier n’a-t-il pas écrit en séjournant

18


plusieurs mois dans cette même région en 1840 et dans un élan visionnaire : « Le Rhin est plus français que les Allemands ne le pensent. Et les Allemands sont moins hostiles vis-à-vis de la France que les Français ne le croient... Le jour viendra où toi la France, toi la Russie, toi l’Angleterre et toi l’Allemagne...vous vous fondrez dans une unité supérieure, sans perdre vos qualités propres... et où vous formerez une fraternité européenne » ; Pique-nique en partage chez un des membres, début septembre. Réception officielle à la salle communale le 29 septembre par le Comité de jumelage, la Municipalité et le FC Daix des jeunes footballeurs Daixois ayant participé à la rencontre en Allemagne ;

Participation active au Téléthon 2012

Projets 2013 Étoffer le Comité de jumelage en accueillant de nouveaux membres, notamment des familles avec des adolescents. La galette des rois du 11 janvier sera l’occasion de rencontrer les personnes intéressées, après la présentation d’un diaporama sur nos activités. l Approfondir les contacts établis avec les jeunes footballeurs du FC Daix, et sensibiliser leurs parents aux relations avec l’Allemagne. l Réception du comité de jumelage et de jeunes footballeurs de Wackernheim à l’Ascension pendant 4 jours, avec tournoi de foot, découverte d’un site bourguignon et si possible d’une entreprise régionale qui exporte en Allemagne. l Préparation d’une rencontre Daix-Wackernheim dans une grande ville française en 2014, comme suite de la rencontre à Berlin en 2011. l Participation et implication dans la vie de la Commune, en particulier lors du Téléthon. l

Bernard GUYENOT

19


Moments Votre quotidien

Association Daix Loisirs Après deux années d’exercice, notre association daixoise « Association Daix Loisirs » conforte ses activités : la Gym Bien Être, le Yoga, le Tennis, le Scrabble, le Tarot, L’informatique, les Conférences, le Marché Daix Arts… et une récente innovation voit le jour avec L’atelier Bois, « l’armoire à outils » de Lionel Pitey. Atelier Bois : Lionel Pitey – 06 8363 19 49 ou 03 80 63 87 36 Nouveauté cette année, Lionel Pitey propose son atelier bois ouvert à tous les jeunes passionnés de cet art ainsi qu’à tous les bricoleurs en devenir ou en puissance. Conférences Avec nos brillants commentateurs, Alain Régnier et Bernard Guyénot, que nous tenons à remercier pour la qualité de leurs vidéos projections qui nous font découvrir les pays les plus retirés de notre planète. Gym bien être avec DAIX mouvements ments ation en souplesse et DAIX tendus en relaxation avec notre yoga « Hatha Yoga ». L’engouement pour notre très appréciée Nadine adine uis la Michaud se poursuit et s’amplifie. Depuis rentrée de septembre 2012, nous proposons sons 3 séances hebdomadaires de gym bien-être être et 4 séances hebdomadaires de yoga (ces activités s’effectuent durant 11 mois sur 12). Les cours de notre Daixoise diplômée et très qualifiée sont parfaitement adaptés en fonction des souhaits et aptitudes de chacun ;

20


elle a l’art de dispenser de quasi cours particuliers au sein du cours collectif pour la satisfaction de tous dans une ambiance conviviale et décontractante. Cette gymnastique douce mais efficace n’a rien à voir avec la gymnastique d’entretien traditionnelle : elle se compose de la mobilisation en douceur des articulations, d’un travail des muscles profonds, d’étirements, de respiration et de relaxation. Les effets escomptés sont d’améliorer la qualité et la souplesse du mouvement, d’allonger les muscles courts et renforcer les muscles faibles, de cibler et d’activer chaque muscle pour retrouver une posture équilibrée, de travailler la respiration pour apprendre à maîtriser le souffle et d’atténuer le stress pour permettre la relaxation mentale. Marché DAIX Arts Un succès qui ne se dément pas avec de multiples créations de grande qualité. Prochaine édition le dimanche 10 novembre 2013. Scrabble : Suzanne Zerr - 03 80 56 42 66 Le mardi de 14 h 00 à 17 h 00 Tarot : Hugo Lambert - 03 80 56 61 77 Les mardis et jeudis Tennis Les mordus de la petite balle jaune ont persévéré dans l’amélioration de leur art de manier la raquette et même si la fréquentation des courts est en baisse, comme dans d’autres clubs, nous avons inauguré les courts municipaux dénommés « Tennis Guy Bernigaud » et nous remercions les nombreux Daixois venus honorer la mémoire de notre ami Guy qui a tant fait dans le monde associatif et qui a tant œuvré sur ces courts qui lui doivent beaucoup. Ce témoignage s’est déroulé le samedi 23 juin et a été suivi de quelques matchs en sa mémoire par des adeptes de toutes générations (de 12 à 82 ans).

Nous contacter : Président : Jean Claude TISSIER – 03 80 56 6970 Secrétaire : Bernard LACROIX – 03 80 56 31 47 Trésorier : Jacques MARION – 03 80 56 59 99 Courriel : daix.loisirs@gmail.com Site internet : daixloisirs.fr Jean Claude TISSIER

21


Moments Votre quotidien

Voilà un petit rappel des activités de l’association pour l’année 2012 : 29 janvier : concert annuel de Diabolus in Musica à Daix avec la chorale Arioso d’Is-sur-Tille en invitée. 18 février : atelier de technique vocale à Daix. 17 mars : concert à St-Apollinaire avec la chorale Mosaïque de Meloisey en invitée Puis une série de trois concerts exceptionnels réalisés dans des lieux originaux à l’acoustique variée, avec pour accompagnateur le quatuor de saxophones « Les Mains baladeuses » : l le 13 mai au clos de Vougeot l le 27 mai dans les grottes de Bèze l le 2 juin à l’église Notre-Dame de Dijon

Enfin, cet été, du 3 au 5 août, le quatrième stage choral organisé par Happydaix avec deux ateliers : la musique d’opérette et les six nocturnes de Mozart. Les quatrevingts participants ont eu la chance de répéter dans les salles du prestigieux hôtel de Vogüe à Dijon et de donner une audition le dimanche dans le non moins prestigieux Cellier de Clairvaux. La rentrée de septembre a été marquée par le départ de notre président Jacques Chemin qui, pendant trois ans, n’a pas ménagé ses efforts pour faire vivre la nouvelle association et trouver des chorales et des lieux de qualité. Qu’il en soit ici vivement remercié.

22


La chorale Diabolus In Musica a vu ses rangs s’étoffer par l’arrivée de huit nouveaux choristes. Le 20 octobre avait lieu le deuxième atelier de technique vocale sur le thème de la respiration avec une quarantaine de participants. Le programme de 2013 s’annonce favorable. 27 janvier : concert annuel de Diabolus in Musica à Daix avec la chorale Serenata de Gray en invitée. 9 février : atelier de technique vocale à Daix. 3 mars : concert à l’église de Ruffey avec l’ensemble vocal « Aventures vocales » (ex-chorale universitaire). 4 mai : concert à l’église de Pesmes. 1er juin : concert à l’église de St-Seine-sur-Vingeanne. Enfin, l’organisation d’un nouveau stage choral d’été est en route, ainsi que celle d’un stage en juillet à Nevers, pour la troisième année consécutive, à la demande de la Fédération des Chorales de la Nièvre. Rappelons que l’ensemble vocal DIM répète tous les lundis de 20 h 15 à 22 h 30 dans une ambiance conviviale et studieuse à la salle communale de Daix. Un enregistrement musical des chants que nous étudions est mis à la disposition des choristes et facilite l’apprentissage. Si vous êtes tentés par l’expérience, n’hésitez pas à venir nous rejoindre. Plus d’information sur notre site http:/www.happydaix.com/ ou auprès de la présidente Chantal Mazoyer. Chantal MAZOYER

23


Moments

Votre quotidien/sports

ASFC Daix Après avoir réussi une montée de son équipe fanion et de son équipe réserve au cours de l’exercice 2010 - 2011, le but de l’Association Sportive du Football Club de Daix en plus de maintenir ses exigences était de rendre plus compétitif le troisième effectif afin qu’il « recolle » une division au-dessus. C’est chose faite, à l’issue de la saison 2011-2012. Le maintien des deux premières équipes fut un succès et de nouveaux objectifs pointent leur nez pour la saison prochaine. Peutêtre une nouvelle montée ?

Le club continue d’augmenter ses effectifs, notamment en catégorie seniors où le nombre de licenciés atteint les 80 joueurs. Mais c’est bien dans les catégories jeunes que le FC Daix voit ses effectifs croître de manière exponentielle. Les catégories U7, U9, U11, U13 ont doublé leurs effectifs, voire triplé dans certaines sections.

24


Le Football club de Daix commence à constituer des équipes de plus en plus compétitives face aux grosses écuries dijonnaises. L’amusement est néanmoins la priorité du club qui a pour devise « le plaisir du jeu » et le « jeu avant l’enjeu » selon les préceptes des éducateurs en place. Ces mêmes éducateurs qui sont de plus en plus diplômés à la demande du club qui s’est entouré encore cette saison d’un staff de qualité pour encadrer et permettre aux enfants de s’épanouir dans ce sport qu’est le football. Les vacances scolaires sont l’occasion de mettre en place des stages dans lesquels la pratique du football est mise à l’honneur mais pas seulement : dans un souci de multidisciplinarité, d’autres associations daixoises sont mises à contribution (tennis de table, yoga, art, etc.). Ces stages ne sont pas réservés aux seuls licenciés ; ils sont également ouverts à tout enfant qui souhaiterait passer des vacances amusantes, que ce soit par le biais de sorties en parc d’attractions, de lasergame ou encore d’escapades sportives au Klube, Soccer 5.A noter que durant cette saison, les stages ont toujours été pleins : réserver au plus vite sa place est alors devenu le mot d’ordre ! Le FC Daix, ce sont aussi des voyages ! Lors du jumelage avec la Commune allemande de Wackernheim, un groupe de jeunes joueurs du club, composé en majorité de joueur U11 et U13, est allé pour l’occasion participer à un tournoi organisé par le club allemand de la ville où les Daixois ont fini à une honorable 3éme place.

25


Au mois de juin, trois équipes de jeunes Daixois sont parties à Sète (Hérault). S’il s’agissait aussi d’un voyage découverte, le prétexte était d’abord le football. Les jeunes U9, U11 et U13 étaient engagés dans le tournoi du club local. Outre les enfants, douze adultes, parents et dirigeants étaient aussi du voyage pour encadrer tout ce petit monde. Un voyage qui a permis aux jeunes de rencontrer de grandes équipes et de souder de forts liens entre toutes les sections du club.

Enfin, grâce aux cycles des écoles effectués par le responsable Jeunes du club, on notera la création d’une école de football féminine à Daix. Les joueuses, débutantes ou confirmées, de 6 à 13 ans ont pu profiter de leur sport entre filles. Elles s’y sentent parfois plus à l’aise pour laisser exprimer leur talent et leur plaisir pour le football. Au vu de tous les événements de cette année, on remarque que l’ascension du football club de Daix se poursuit. Elle démontre le sérieux, l’investissement ainsi que la volonté de l’employé des services civiques et des bénévoles de faire du club un espace de loisirs, convivial et familial aussi bien pour les petits que pour les grands. L’année prochaine s’annonce encore forte en émotion et événements pour les verts et blanc de Daix ! Frank LEBORNE

26


Association VictoireScrap Rappelons que cette association est très particulière puisqu’elle réunit des personnes porteuses d’un handicap et des personnes valides, qui, ENSEMBLE, s’expriment en fonction de leurs possibilités à travers le scrapbooking, pour mettre ainsi en valeur des photos qui d’ordinaire dorment dans un album, ou tout simplement dans l’ordinateur ! En 2012, deux stages ont été organisés avec Claire Perrin, animatrice des produits Stampin Up. Le 11 novembre 2012, VictoireScrap a participé pour la 2ème année au Marché DAIX ARTS, et il était proposé à la vente quelques-uns des travaux de l’année, en particulier des cartes de vœux, des boîtes à friandises, des petits carnets décorés, etc. Le bénéfice a permis de nouveaux achats de matériel et fournitures. Les séances se déroulent tous les jeudis après-midi de 14 h 30 à 17 h 00 (heure du goûter). A cette occasion, l’association remercie la Municipalité pour la mise à disposition d’une salle de l’Espace Lamblin. Dans une ambiance conviviale et solidaire, les participantes échangent leurs méthodes, leurs astuces, leurs goûts... et leur bonne humeur. Pour tout renseignement utile, ou par curiosité, adresse du site internet : www.victoirescrap.fr Chantal VASSE

27


Partage

Vivre ensemble/Organismes sociaux

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir

sur les bibliothecaires sans jamais oser le demander

Ces êtres étranges se cachent derrière des noms obscurs : bibliothécaires, discothécaires, vidéothécaires, rangent des documents selon des critères qui échappent au commun des mortels, et emploient un langage que l’on croirait sorti tout droit d’un film de science-fiction. Pourtant, vous avez pu remarquer que leur lieu de vie est proche du vôtre même si vous avez l’impression qu’ils ont élu domicile à la biExposition bliothèque. Vous pouvez « Conquête » les avoir comme voisins, ou les croiser au supermarché, et chose incroyable, il leur arrive de se promener avec des enfants qui les appellent « maman » ou « papa » ! S’il est aisé de savoir ce qu’ils font durant les heures d’ouverture de la bibliothèque : rangement, enregistrement des prêts, des retours, des réservations, des prolongations, accueil des groupes, des classes... En revanche, que font-ils dans les rayons ou derrière leur ordinateur quand la bibliothèque est fermée ? En exclusivité, une bibliothécaire a décidé de lever le voile pour répondre à cette question cruciale.

28


Exposition « Découverte »

1/ Ils lisent : Ils lisent des magazines, des revues professionnelles, des contes, des résumés, et, le soir, après leur travail, ils continuent de lire... des livres ! Pourquoi ? Parce qu’ils pensent que pour vous conseiller, vous orienter, et pour choisir des documents, ils ont besoin de les connaître, au moins un petit peu. 2/ Ils surfent sur internet : Ils consultent des blogs, des sites spécialisés, des sites marchands, des sites de compagnies de spectacles... qui leur permettent de préparer leurs commandes, leurs animations, leurs sélections. 3/ Ils dépensent l’argent public : Eh oui, ce sont vos impôts qui nourrissent les rayons de la bibliothèque ! Cet argent sert à payer les documents, le personnel, les fournitures diverses grâce au budget alloué à la bibliothèque chaque année. 4/ Ils parlent : Entre eux, avec vous, avec d’autres services, avec vos enfants. Parfois avec d’autres collègues, à quelques kilomètres ou à l’autre bout de la France. Par téléphone, ou en direct. Ils parlent de leur travail, des films qu’ils ont vu, des livres qu’ils ont lu, des reportages qu’ils ont regardé, des disques qu’ils ont écouté, des spectacles auxquels ils ont assisté... Ils appellent cela «la culture pro». De réunions de services en visites de bâtiments, d’accueil de classes en préparation d’animation, ils parlent.

29


Partage

ion Exposit » « Japon

Vivre ensemble/Organismes sociaux

5/ Ils jardinent : Une ou plusieurs fois par an, ils procèdent à l’inventaire de la bibliothèque. Ces fous furieux prennent alors un malin plaisir à jeter des documents, qu’ils jugent obsolètes, trop abîmés, etc. : c’est ce qu’ils appellent le «désherbage». 6/ Ils tirent au flanc : Ils ne perdent jamais une occasion de s’absenter et n’hésitent pas à fermer la bibliothèque sans le moindre scrupule dans l’unique but de se former à des disciplines plus bizarres les unes que les autres, rencontrer des collègues pour envisager des collaborations, visiter d’autres bibliothèques pour piquer des idées d’animations... Tout cela juste pour se rajouter du travail ! 7/ Ils recopient tout ce qu’ils ont sous les yeux : Catalogage, gestion et réception de commandes, bibliographies, communiqués de presse, sélections thématiques, coups de cœur, supports de communication... Ils rentrent tout et n’importe quoi sur leur logiciel, font des fichiers informatiques pour tout ce qui leur passe sous la main, et passent des heures à bien présenter toutes ces données ! 8/ Ils font quelques tâches pénibles pour justifier leur utilité : Comme si vous alliez croire qu’ils font un travail difficile, ils s’évertuent à vous le prouver. Alors, ils déclarent plein de chiffres à plein d’organismes différents, rédigent des contrats, des règlements, se prennent la tête à trouver un code à 6 chiffres après la virgule pour coter un document, essaient de maîtriser la M14, la classification Dewey, entretiennent des bases d’autorités, des thésaurus, prévoient des plannings très compliqués pour réaliser des choses simples, recouvrent, renforcent, réparent des documents... Voilà, maintenant, vous savez ! Et vous avez une longueur d’avance, car ils ne savent pas que vous savez... Magali FIATTE

30


La ritournelle des 4 saisons Le printemps est arrivé, la belle saison ! Avec les premiers bourgeons, les idées ont fleuri à la maternelle : l Sa Majesté Carnaval nous a entraînés en farandole l Pour mettre en culture les jeunes pousses, des ateliers au musée des Beaux-Arts de Dijon ont conduit les grandes sections à travailler sur le thème du portrait. l Une collaboration avec la bibliothèque a fait participer le groupe des moyens à une activité autour d’un livre pour enfant. l Dans un monde magique et farfelu, toute l’école a revisité l’histoire d’Alice au pays des merveilles. Rendez-vous fut donné à la salle de la Paulée, espace Lamblin pour notre spectacle annuel.

Et quand vient l été… Dans le cadre du dispositif « Ecole et cinéma », la maternelle a assisté à la projection de contes chinois dans un cinéma dijonnais. l Le voyage de classe nous a tous réunis à Fromenteau pour nous familiariser avec la vie à la ferme. l Pour clore une année bien remplie en apprentissages et découvertes, les enfants sont repartis très fiers avec tous les travaux réalisés durant l’année. l

31


L’école maternelle, en accompagnant chaque enfant à devenir autonome et à s’approprier des connaissances et compétences, constitue bien la première marche indispensable aux apprentissages futurs.

’ L automne, les feuilles se ramassent à la pelle… et les cartables aussi ! l Une

nouvelle rentrée, de nouveaux minois mais toujours la même équipe éducative : Cécile Compas (directrice) pour la classe des tout-petits et des petits et Véronique Prost pour la classe des moyens et des grands. l Les petits découvrent la vie en collectivité avec ses joies et ses contraintes. l Les moyens et les grands prennent du galon et s’investissent dans de nouveaux projets l La venue de l’association « Les chouettes du cœur » nous a fait nous intéresser aux oiseaux rapaces et à leur mode de vie.

’ Et quand l hiver fut venu… l L’intervention d’une animatrice culturelle a fait découvrir aux petits et aux moyens la

technique de la mosaïque, tandis que les grands remontaient le temps à la préhistoire. l Et en ces temps froids pour se réchauffer les cœurs et l’imagination, les festivités de Noël ne manquent pas de porter leur touche de magie, avant d’accueillir la nouvelle année. Mais ceci est une autre histoire… A suivre ! Cécile COMPAS

32


Centre de loisirs Une fois de plus, l’accueil de loisirs géré par l’UFCV a ouvert ses portes durant chaque période de vacances scolaires pour accueillir les enfants de la Commune. Avec un fonctionnement d’inscription très souple, enfants et parents ont pu choisir de faire appel à l’accueil de loisirs pour des demi-journées ou des journées complètes en fonction de leurs besoins.

l

l Ainsi, selon

leurs envies, les enfants ont pu découvrir de nombreuses activités et jeux en passer d’agréables moments de loisirs. Parmi les animations qui ont le plus séduit, on peut citer une séance de roller dans la cour de l’école, la visite de la ferme pédagogique de Fromenteau, des après-midi cinéma, des grands jeux de piste, le parcours accromania, la semaine Halloween, des ateliers cuisine, des journées costumées... l Tous ces moments magiques ne sont pas terminés ! Pour l’année qui arrive, animatrices et animateurs imaginent déjà de nouvelles aventures et attendent les enfants pendant les vacances, avec le sourire et l’envie de s’amuser ! Alors, retrouvez-les vite ! Toute l’actu de l’accueil de loisirs sur animation-bfc.ufcv.fr

33


Partage Vivre ensemble

Célébration des saints-patrons de Daix 22 janvier et 5 août 2012 Daixois et amis se réunissent chaque année pour célébrer Saint-Sébastien et Saint-Laurent. Au cours des cérémonies respectives, présidées par le Père Hoppenot, les familles en possession des statuettes depuis leur dernière célébration les ont confiées pour l’année à venir à d’autres familles*. Après le traditionnel pot de l’amitié, les participants ont pu savourer un délicieux repas. Saint Sébastien sera célébré de nouveau le dimanche 20 janvier et Saint-Laurent le 11 août 2012. *Pour des raisons de sécurité et de confidentialité, l’identité des récipiendaires ne sera plus révélée.

L’ASSOCIATION PAROISSIALE DES HAUTS DU SUZON Voici quelques initiatives, qui parce qu’elles sont partagées, témoignent de la vie de la paroisse. Cette année, les habitants des 14 villages de la paroisse des « Hauts du Suzon » se sont retrouvés : l Le 11 novembre 2011, à Epagny, à l’occasion de l’ouverture de l’année de Saint Bénigne, « Des racines et des fruits » ; les Ambrosiniens (chœur grégorien de Dijon) sont venus chanter les vêpres. l Le jeudi 15 mars, à la salle des fêtes d’Etaules, pour le « bol de soupe » suivi d’une discussion animée par le Père Bilard, ancien aumônier de la prison de Dijon, et par des membres de « La barque », association dijonnaise pour les personnes en sursis, mises à l’épreuve avant leur libération. l Samedi 3 juin, fête de la paroisse : après la messe célébrée dans le jardin du presbytère, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées autour d’un barbecue. Une soirée sympathique... l Dimanche 30 septembre : rallye « Terre et pierres », patrimoine de nos villages. Père Hubert HOPPENOT

34


Chasse aux oeufs de Paques 8 avril 2012 Symboles, depuis l’Antiquité, de vie et de renaissance, les œufs peints ou décorés sont traditionnellement offerts le matin du dimanche de Pâques. Le comité « Vie du village », fort du succès de l’édition 2011, avait souhaité proposer de nouveau à tous les jeunes daixois scolarisés au groupe scolaire François Monot, de participer à une grande « Chasse aux Œufs », dimanche 8 avril au parc des Tourelles.

Dès 10 h 30, sous un soleil encore radieux, une joyeuse troupe de petits et de grands bardée de sacs et autres paniers se réunit devant l’école pour un départ groupé vers le parc où se déroulait la recherche des œufs. Une quête qui allait s’avérer plus que fructueuse ! Préalablement à cette course, les enfants avaient également été invités à un grand concours de dessin sur le thème de Pâques. Ces dessins après avoir été soumis à un jury constitué par les membres du comité Vie du village (qui n’ont pas eu la tâche facile au regard du nombre important de productions à traiter !) ont été récompensés à l’issue de la Chasse aux Œufs.

35


Partage Vivre ensemble

Inauguration de la rue d’ Hauteville 6 juillet 2012 Depuis de nombreuses années, la circulation dans le village, et tout particulièrement dans la rue d’Hauteville, représentait un dossier épineux pour les municipalités. Un chantier long et complet a totalement réhabilité la voie qui vient d’être inaugurée en présence, notamment, de Laurent Grandguillaume qui étrennait ainsi son statut de nouveau député de la circonscription. Il a rencontré la population de Daix, le vice-président du conseil général (cofinanceur du projet) et maire de la Commune voisine, Talant, Gilbert Menut et les élus locaux. « Soumise à de fortes pressions contradictoires, notre municipalité a souhaité traiter ce dossier difficile, voire douloureux pour certains, avec beaucoup de précautions, indique la maire de Daix Dominique Bégin-Claudet. C’est une opération d’envergure à l’échelle de notre village qui aboutit à la réhabilitation de la rue d’Hauteville, du haut de la rue de Dijon et la mise en sécurité de la rue du Meix-Pillon. Nous avons pacifié cette voirie et cherché à redonner un réel cachet de rue de village. » Le centre du village a été totalement fermé à la circulation durant de nombreuses semaines. Le chantier a été marqué par des contraintes importantes, comme la prise en compte de la cohabitation avec les riverains, coupés de toute circulation, la gestion de déménagements et l’aide individuelle aux objets lourds ou le rassemblement régulier des poubelles sur les 800 m du chantier et le fait qu’aucun automobiliste

36


n’ait eu accès à son domicile durant trois mois. L’ensemble comprend les raccordements et la récupération des eaux pluviales, la réalisation de bordures et d’un caniveau central en pavés de granit du Portugal, de bandes de roulement en enrobé et de marquage pour piste cyclable, de trottoirs en béton désactivé, l’installation de gaines pour la fibre optique et d’un réseau vidéo. « L’opération que nous inaugurons aujourd’hui dans la bonne humeur nous a parfois bien angoissés, note Dominique Bégin-Claudet. Elle est le fruit d’un travail considérable, voire dantesque à certains moments, que nous nous félicitons d’avoir osé réaliser. Elle traduit notre volonté et celle des Daixois de se tourner résolument vers un avenir responsable, durable et respectueux de l’environnement. »

37


Partage Vivre ensemble

Fête nationale 13 juillet 2012

On dit habituellement qu’on ne change pas une équipe qui gagne. On ne change pas non plus une formule qui gagne, ou plutôt une formule qui recueille l’assentiment de tous. Aussi, à l’image des deux éditions précédentes, le programme de ce vendredi, concocté par le comité Vie du village, invitait les Daixois et leurs amis à se réunir dès 19 h 00 autour d’un apéritif ouvert à tous et prendre part ensuite à la « Daix party », repas sur invitation personnalisée, tous deux gracieusement offerts par la Municipalité.

38


Ce 13 juillet a de nouveau « rencontré son public » : pas moins de 350 réservations pour près de 410 personnes avaient été enregistrées en mairie avant le grand jour. Malgré une météo maussade et capricieuse, tous furent au rendez-vous. L’immense chapiteau installé pour assurer un minimum de confort permit aux nombreux convives de savourer, dans une ambiance toujours aussi détendue et festive, la salade composée, le poulet rôti et le gratin de pommes de terres proposés par nos chefs du jour Le traditionnel lâcher de ballons qui suivait s’est déroulé dans une ambiance toujours bon enfant. Comment pourrait-il en être autrement ? La nuit tombée était le signe annonciateur d’une petite escapade en flambeaux vers le toujours très attendu feu d’artifice de notre expert artificier René Vuillemin, prélude explosif et lumineux au bal populaire qui clôturait en beauté une soirée réussie.

À l’issue de cette manifestation, le comité Vie du village qui profitait de l’occasion pour se parer de ses plus beaux atours (T-shirt aux couleurs et aux armes de la Commune) et, a de nouveau pu se féliciter de l’ambiance particulièrement amicale et chaleureuse qui avait régné entre les convives tout au long de la soirée. Ses responsables, Éric Briones, René Vuillemin, Bernard Lacroix et Gérard Blaise tiennent à remercier sincèrement les membres du club de football de Daix, ceux de l’association Happy Daix ainsi que les agents communaux qui ont su, par leur disponibilité, leur dynamisme et leur convivialité, contribuer au succès populaire de cette manifestation.

39


Inventiva, l’après Fournier

30 août 2012

De l’émotion, de l’enthousiasme et des défis : voilà ce qui attend les dirigeants et les salariés d’Inventiva, qui prend à Daix la suite des laboratoires Fournier, fermés depuis un an. Quand il a terminé son discours d’inauguration, jeudi dernier, Frédéric Cren a été longuement applaudi par les 76 personnes actuellement salariées chez Inventiva. Cette biotech (société spécialisée dans la recherche pour la conception de médicaments) a été crée sur les cendres de feu les laboratoires Fournier, société emblématique du département et détenue jusqu’à l’an passé par le géant pharmaceutique américain Abbott. Depuis jeudi 17 novembre et l’officialisation du désengagement de ce dernier, l’avenir du site et surtout de ses salariés était en suspens. En effet, Abbott ne voulait pas se retirer sans un repreneur sérieux, et si plusieurs projets ont été présentés au groupe, le seul retenu était celui porté par Frédéric Cren et Pierre Broqua,eux-mêmes anciens salariés des laboratoires Fournier. Sous plusieurs conditions : reprendre un programme très prometteur sur la maladie de Parkinson et embaucher un maximum d’anciens salariés des laboratoires. Des exigences en accord avec les souhaits des repreneurs, qui ont pu négocier en plus de récupérer le matériel de la société. Résultat, il y a huit jours, après des semaines d’attente, 76 salariés, dont 72 anciens d’Abbott, ont repris le travail. Reste maintenant à pérenniser et développer l’entreprise. Ses nouveaux dirigeants sont conscients de l’enjeu mais affichent un bel optimisme. En attendant, depuis le 27 août, on travaille de nouveau dans les anciens laboratoires. Et ça, c’est déjà une belle victoire.

40


Partage

Vivre ensemble

Journées européennes du patrimoine 15 et 16 septembre 2012 Drôles d’oiseaux à la bibliothèque l10 000 espèces d’oiseaux peuplent la Terre. Ils nous sont si fami-

liers, que souvent, nous ne les voyons plus. Pourtant, ces lointains descendants des dinosaures possèdent des aptitudes exceptionnelles ! Pas étonnant, qu’ils soient devenus les maîtres du ciel. l De l’aile au vol de la parade nuptiale à l’accouplement, du nid à l’œuf, des espèces sédentaires aux migratrices, des granivores aux charognards, des passereaux aux rapaces, sans oublier les échassiers… l Les oiseaux et leurs mystères intriguent et fascinent, à l’occasion des Journées du Patrimoine, samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012, la Bibliothèque a permis à chacun de

se laisser emporter dans le monde des airs et d’approcher ses habitants à travers une exposition prêtée par la Médiathèque Côte d’Or accompagnée de nombreux ouvrages et d’aquarelles de Claude Souteyrand. Tout au long de ce weekend, des jeux tous publics ont également été proposés pour découvrir ces drôles d’oiseaux et apprendre tout en s’amusant en famille ou entre amis. Magali FIATTE

41


Partage Vivre ensemble

Exposition sur la vigne et sur le vin à Daix du VIème au XXIème siècle Journées du Patrimoine 2012 L’association s’est investie en 2012 à travers les journées du patrimoine afin de faire connaitre aux habitants le paysage caché de notre Commune sur la vigne, le vin et la vie de nos vignerons. L’objectif était de faire prendre conscience aux habitants que notre village vivait essentiellement de la vigne et des fruitiers jusque vers les années 1950. Aussi, ne serons-nous pas surpris lorsque les commissaires des États de Bourgogne notent en 1644, que le village de Daix « n’est presque composé que de vignerons ». Rien de moins normal car le vin de Daix est bon ! La culture du pinot dans le Dijonnais était très développée aux XIV, XV et XVIème siècles. Hélas, ce vin de qualité s’est cependant appauvri au fur et à mesure que le cépage gamay remplaçait progressivement le pinot. La renommée du vin de Daix se perdit au profit d’un petit vin populaire, mais d’une qualité plutôt médiocre et qui ne se vendait pas toujours aisément. Au sortir des révolutions de 1789 et de 1830, Daix était un petit village comprenant difficilement 240 âmes. Comme souvent, on y trouvait de grands propriétaires fonciers comme la famille Lamblin au domaine de Changey. Ces grandes familles avaient une nombreuse domesticité dévouée à l’entretien de leur domaine (ouvriers agricoles). A la fin du XIXème siècle, plus d’un habitant de Daix sur deux travaillait dans les vignes. Le paysage était fait de vignes sur le coteau de Saint-Laurent, qui s’étendaient au pied du village, touchant celles de Talant et de Fontaine-les-Dijon Tout n’était que vignes et arbres fruitiers. Cependant, en quelques générations, deux mille ans

42


d’histoires vitivinicoles sombrèrent dans les affres de l’oubli. Oubli provoqué par, en premier lieu, le phylloxéra qui fut un premier tsunami ravageur pour les vignes qui commencèrent à se clairsemer. Nombreux furent les vignerons qui arrachèrent leurs vignes mais ne la replantèrent point ; d’autant plus que d’autres maladies firent leur apparition : le mildiou (en 1884) le black-rot (1898), l’oïdium (1899). En second lieu, la proximité de Dijon qui avait besoin de main-d’œuvre. Quand on pouvait gagner sa vie comme ouvrier ou comme employé, pourquoi trimer dans les vignes, surtout pour ne faire qu’un vin médiocre ? Daix devint rapidement un village résidentiel dont les habitants allaient travailler à Dijon. Ce phénomène, apparu au XIXème, prit toute son ampleur au cours du XXème siècle. Enfin,l’explication la plus visible de l’oubli de la vigne comme patrimoine, c’est l’urbanisation galopante qui remplaça les vignes par du béton en forme d’habitations et du goudron aux apparences de routes. Il est en effet d’autant plus difficile de se souvenir d’un passé viticole que le paysage de vigne a lui-même presque disparu et que les nouveaux arrivants ne connaissent pas ce passé. Heureusement, faible lueur dans la nuit de l’oubli, quelques vestiges subsistent et quelques sursauts laissent à espérer une renaissance, ou du moins, une reconnaissance du vin de Daix. Grâce à la détermination d’un viticulteur, une enquête en 1988 reconnaît le vin de Daix comme un bourgogne d’appellation d’origine contrôlé (A.O.C.). Ce retour à une certaine qualité du vin est le gage d’une renaissance de l’intérêt de la culture de la vigne à Daix. De plus, cette renaissance, par les interrogations et le plaisir qu’elle suscitera, rappellera dans un élan de reconnaissance le glorieux passé qui fut le sien et son patrimoine qui est le bien de tous. Michel FORQUET

43


Un nommage pour des hommages 25 septembre 2012 Lors de la réunion du comité Vie du village le 18 février 2009, M. Didier Brugère, adjoint au maire, avait exprimé sa volonté de voir les bâtiments et espaces communaux acquérir une « identité » propre par une personnalisation de leur nom, en rapport avec le patrimoine et les personnalités locales. Le premier groupe de travail constitué à cet effet, piloté par M. Brugère et composé notamment de Melle Fiatte, bibliothécaire, Mmes Violot, Picq et de MM. Blaise, Gènelot et Marty avait très rapidement débuté ses recherches. Elles avaient porté, dans un premier temps, sur la bibliothèque, les salles communales et le groupe scolaire. Le groupe de travail s’est de nouveau réuni le 29 février 2012. Toujours piloté par M. Didier Brugère et composé de Melle Fiatte bibliothécaire, Mme Picq et de MM. Blaise et Lacroix, il a communiqué ses propositions au Conseil Municipal qui, après en avoir délibéré le 10 mai 2012, a décidé de baptiser : L’aire aménagée au lieu-dit Pré Cureuse : « Square du Pré Cureuse » Le chemin longeant le parc de la famille De Rousiers, de la rue de Dijon à la rue de Fontaine : « Chemin des Roches »

44


Ces deux espaces conservent leur appellation d’origine car il s’agit de lieux-dits faisant partie intégrante de l’histoire de la Commune. Le square de la bibliothèque : « Square Marguerite » En hommage à Madame Marguerite Dubaton (ayant pour surnom « La Guitte »), une figure locale qui a tenu pendant très longtemps, à cet endroit, une épicerie/bistrot. La mezzanine de l’Espace Anne-Marie Lamblin : « Salle de la Gouzotte » La gouzotte désigne, en patois, la petite serpette tenue par Saint Vincent (Saint Vincent tournante). La thématique de la vigne et du vin est de nouveau abordée et souligne, après la salle de la Paulée, l’esprit festif des lieux et historique du village. Les terrains de tennis : « Tennis Guy Bernigaud » En hommage à Monsieur Guy Bernigaud, décédé en 2011, en raison de son investissement notable pour faire vivre cette activité sportive au sein de la Commune. Le 25 septembre 2012 s’est de nouveau réuni le Conseil municipal qui, toujours sur proposition du groupe de travail, a décidé après délibération de baptiser : L’ensemble des installations sportives du Plain Saint Laurent : « Complexe sportif Pierre Bidault ». Décédé en 2009, il fut pendant 24 années (de 1977 à 2001) maire de la Commune. Il est surtout l’initiateur de la création en 1998 des installations sportives (deux terrains consacrés à l’entrainement et à la compétition des équipes de football de l’ASFC Daix ainsi que les vestiaires) du Plain Saint Laurent. l Le terrain engazonné : « René Peyrat ». Créateur et premier président de l’ASFC Daix en 1994, il en est aujourd’hui le président d’honneur. l Le terrain d’entrainement : « Serge Tribolet ». Ancien Conseiller municipal, décédé tragiquement en 2002, il a beaucoup œuvré pour développer ce sport auprès des jeunes de la Commune. Pour l’anecdote, il est à l’origine de la première équipe de football amateur à Daix. l

45


Dominique Del Vitto a pris sa retraite 9 octobre 2012

Le Tout-Daix, et bien plus encore, s’était donné rendez-vous au restaurant Les Trois Ducs pour célébrer le départ en retraite du responsable des services techniques de la Commune, Dominique Del Vitto. Il faut dire que cet enfant du pays a officié durant trente-deux années avec un dévouement et une efficacité reconnus par tous. Dominique Del Vitto a su, tout au long de sa carrière, fédérer ses collègues des services techniques. L’empreinte qu’il laisse ne pourra s’effacer et ce qu’il a enseigné par son exemple reste bien ancré dans les esprits. Dominique a su prouver ses facultés d’adaptation à toute une succession de maires et de conseillers municipaux et le regret est grand de “perdre” un homme de cette valeur. Dominique Bégin-Claudet, maire de Daix, en présence de Paul Lechapt et Guy Dincher, ses deux prédécesseurs, a chaleureusement remercié le nouveau retraité avant que Chantal Golfier, la secrétaire générale de la mairie, lui souhaite au nom des employés municipaux une agréable nouvelle vie. Tout au long de sa carrière, Dominique a su être astucieux, économe, imaginatif et surtout très conservateur. Tout peut servir à quelque chose et il l’a démontré plus d’une fois. Les astreintes comme les dépannages intempestifs le soir ou durant le week-end ont toujours démontré son grand sens du service public. Dominique Del Vitto, qui est la mémoire de la Commune, a avoué que lorsqu’il usait ses fonds de culotte sur les bancs de l’école communale de Daix, il ne se doutait pas qu’il y reviendrait si souvent durant autant d’années pour l’entretenir. Bonne retraite Dominique !

46


Partage

Vivre ensemble

Accueil des nouveaux habitants de Daix 22 novembre 2012 Comme de coutume depuis maintenant 3 ans, une quinzaine de familles avait en jeudi 22 novembre répondu favorablement à l’invitation de la municipalité de Daix.Accueillis par Madame Dominique Bégin-Claudet, maire de Daix, les nouveaux habitants ont pu, autour du pot de l’amitié, faire la connaissance à la fois des élus et des agents de la Commune mais aussi de tous les responsables des associations, présents et se voir prodiguer tous les conseils et indications qui leur seront utiles dans leur nouvelle vie daixoise. Un pas de plus vers une intégration dans notre Commune que nous leur souhaitons la plus rapide et la plus conviviale possible !

47


Journée surprise des Aînés 5 décembre 2012

Rendez-vous avait été donné à nos Aînés, mercredi 5 décembre, pour une journée découverte, traditionnellement offerte par le CCAS et la municipalité de Daix, du MuséoParc d’Alésia. Invités à prendre place dès 8 h 30, devant l’Espace Anne-Marie Lamblin, dans les bus grand tourisme mis à leur disposition, ils partent accompagnés par MM. Didier Brugère, François Masson et René Vuillemin, adjoints au maire, Mme Christine Taviot, conseillère et Jocelyne Attard, secrétaire, en direction de ce haut-lieu - aujourd’hui encore controversé - de l’Histoire de notre pays et siège d’une des plus terribles batailles de nos célèbres « ancêtres, les Gaulois ». Une fois les quelques 70 km avalés en une petite heure et demie se dresse devant nous l’imposant Centre d’interprétation d’Alésia, projet destiné à vulgariser pour le grand public les tenants et aboutissants de la célèbre bataille qui opposa Vercingétorix à Jules César en 52 avant J.C.

48


Pris en charge dès leur arrivée par de charmantes hôtesses, nos Aînés partagés en deux groupes se sont vus, au cours de cette visite, donner les clés d’une compréhension fine et précise des combats - statues gigantesques des forces en présence, maquettes, plans détaillés, film et autres objets antiques (armes, armures, machines de guerre) - qui ont opposé, pendant plusieurs mois, Romains et Gaulois et dont l’issue aura, assurément, changé le cours de l’Histoire. Mais il n’est de bataille qui ne finisse par grande ripaille ! Aussi, la visite achevée était-il temps, si ce n’est de célébrer une quelconque victoire, de se retrouver pour un « banquet gastronomique » organisé dans les murs de l’Hostellerie de l’Aussois, cadre magnifique surplombant la ville historique de Semur-en-Auxois. Accueillis chaleureusement en ces lieux par Mme Dominique Bégin-Claudet et M. Jean-Marc Mouillot, maire et premier adjoint de la Commune, nos convives ont découvert la générosité de la cuisine du chef Camuset. Reliant tradition et modernité, le repas du jour (amuse bouche, œufs pochés à la crème d’Epoisses, suprême de pintade braisée, gratin comtois et jus de foin, fromages régionaux, parfait glacé au marc de Bourgogne, tuile craquante) a vu chacun se laisser aller au pêché d’une gourmandise sans limite... Mais comme le confirme le fameux adage populaire, les bonnes choses ont toujours une « faim », euh pardon une fin ! Quoique ! Désireux de ne pas rentrer les mains vides, nos septuagénaires avaient décidé d’une brève halte à Semur, plus particulièrement aux biscuiteries Mistral et leur univers gourmand. Telles les sauterelles dans le 8ème fléau, ils se mirent alors à … et à … Nous ne pourrons en dire plus ! Il était déjà (enfin ?) l’heure de regagner sa place dans les bus. Harassés par une journée pour le moins remplie mais ravis de ce temps passé ensemble, nos Ainés se saluent et regagnent, la nuit tombée et en rangs clairsemés, leur « home sweet home » daixois. Que leur réserve 2013 ? Bien malin qui pourra répondre !

49


Téléthon « gourmand » Samedi 8 décembre 2012 Un cinquième anniversaire, ça compte ! C’est en effet pour la cinquième année consécutive que le comité Vie du village, assisté de ses habituels et toujours aussi courageux bénévoles, membres des associations daixoises (APCSD, Daix Loisirs, le Football club de Daix, le comité de jumelage, Amis du St Laurent et le CCAS) auxquels il faut ajouter les membres du Conseil municipal et l’ensemble des services techniques, organisait ses marches gourmandes. C’est par un temps typiquement de saison (neige, ciel gris et température plus que fraiche) qu’à 9 h 30, près d’une soixantaine de marcheurs emmitouflés s’est retrouvée autour d’une boisson chaude dans le parc des Tourelles, prélude indispensable à la première randonnée de la journée dont le départ était fixé à 10 h 00. Après avoir traversé Daix, l’itinéraire empruntait les chemins et le bois du Plain St-Laurent pour rejoindre le plateau. L’arrêt gourmand installé près du fort d’Hauteville a permis la dégustation d’un jambon persillé apprécié d’autant plus qu’elle avait pour décor un magnifique paysage totalement blanchi par la neige ! De retour à l’espace Lamblin vers midi, nos marcheurs du matin se sont retrouvés, salle de la Paulée, autour d’un repas préparé de nouveau par notre chef Eric Brionès. Pour l’occasion, une quiche au saumon fumé, une blanquette de veau à l’ancienne agrémenté de riz pilaw et en dessert une crêpe Suzette ont régalé, dans une atmosphère conviviale, les palais des plus de 80 convives présents. L’après-midi a vu près de 25 marcheurs sous une météo toujours aussi maussade et incertaine, parcourir les sentiers de Daix, d’Ahuy puis de Fontaine-les-Dijon. Les deux pauses gourmandes leur ont permis, instants de réconfort, de déguster

50


soupes chaudes, vin chaud et pain d’épice. Enfin, poursuivant leur route et nullement découragés, se sont-ils retrouvés à l’issue de leur parcours, vers 16 h 45, en l’espace Lamblin où les attendaient boissons chaudes et cocktails salés et sucrés. Félicitons donc, pour conclure, tous ces marcheurs qui n’ont pas hésité en cette journée consacrée au Téléthon à braver le froid et le neige ; félicitons également l’organisation impeccable mise en place par le comité Vie du village avec comme tête de proue Bernard Lacroix, l’implication et le dynamisme de nos agents municipaux et surtout de tous les bénévoles, membres de nos associations sans qui cette manifestation ne pourrait se dérouler. Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine. Espérons que la somme qui y sera récoltée sera encore supérieure aux 1 630 € entièrement reversés cette année au profit de l’AFM (Association Française contre les Myopathies)-Téléthon.

51


NOEL sur GLISSE auZENITH 8 décembre 2012

Unn spectacle qui n’a pas laissé les enfants de gla U glace ! Samedi 8 décembre, la Municipalité de Daix avait convié les petits Daixois au Zénith de Dijon pour assister à un grand conte familial de Noël placé sous le signe de l’humour et de la virtuosité. Ce spectacle réservait, en effet, aux spectateurs nombreux d’extraordinaires surprises. Le turbulent mais irrésistible « Bébé Charli », s’est vu confier la périlleuse mission de retrouver la lettre au Père Noël dérobée à une petite fille par d’étranges personnages. Aidé de la Fée Bleue et des enfants, il est finalement parvenu, au grand soulagement du public, à rassembler les quatre morceaux de la lettre dispersés aux confins de mondes surprenants. Les prouesses techniques dess artistes du cirque fantastique des « Farfadais » et des patineurs artistiques de « Crystal Ice Show » ajoutées aux pitreries de « Bébé Charli » ont fait de ce rendezvous un moment inoubliable que même le Père Noël n’aurait manqué pour rien au monde. Il a d’ailleurs fait son apparition à la fin du spectacle, accueilli par les cris de joie des enfants ! Magali FIATTE

52


ÉTAT CIVIL (avec autorisation de publication) NAISSANCES Eva RIZZOLI le 31 décembre 2011 Malön BAUDE le 24 mai 2012 Jean PAQUET le 30 juin 2012 Yvanne PENNANÉACH le 08 septembre 2012 Louise GUYON le 10 septembre 2012 Morgan DIGARD le 22 septembre 2012 Chloé BERNARD le 24 septembre 2012 Sasha JAIDANE le 1er octobre 2012 Eva CHAUSSARD le 2 novembre 2012 Augustine BUGNET le 21 novembre 2012

MARIAGES Jean-Pierre THIBAUT et Hélène GUERIN le 26 mai 2012 Julien LOISIER et Charlène PETEUIL le 15 juin 2012 Dominique ROBE et Marianne GUILLAUME le 23 juin 2012 Alexandre MONTUIRE et Séverine DENTZ le 10 août 2012 Morgan BAUDE et Laetitia LOUDOT le 25 août 2012 Charles de ROUSIERS et Anaïs YENCESSE le 6 septembre 2012

DÉCÈS Geneviève MEUGNOT veuve CAMUS le 6 avril 2012 Francis PERROT le 7 avril 2012 Roger NOTTET le 28 juillet 2012 Colette BOUCHARD épouse RAMEL le 2 décembre 2012

53


Développement Réalisations/Environnement

Aménagement des squares

Square du Pré-Cureuse Ce square vieillissant et peu fréquenté par les Daixois a été totalement repensé et les travaux de réaménagement engagés dès l’année dernière : une aire de jeux consacrée aux enfants (structure d’escalade et d’équilibre Arles), une table de tennis pour les plus grands, un jeu de basket, deux jeux de pétanque aux normes qui peuvent permettent des rencontres officielles, le square, éclairé le soir par des leds, accueillent aujourd’hui toutes les générations de Daixois. La conception de l’aménagement s’est voulue exemplaire en matière de développement durable avec l’utilisation de produits nobles et la mise en place de végétaux diversifiés, peu exigeants : c’est un espace zéro phytosanitaire, comme tous les autres sur la Commune. L’inauguration s’est faite le 9 octobre 2012 en présence des enfants de l’école élémentaire.

54


Square des Castels Ce square a été retravaillé par les services techniques de la ville ; le déplacement du sentier qui le traverse offre une meilleure lisibilité aux utilisateurs et l’espace aujourd’hui est agréable et bien arboré.

Espaces verts et fleuris Nous avons depuis 2008 développé sur le territoire communal une gestion différenciée des massifs et des espaces verts. Nous avons mis en place un fleurissement raisonné, gardant dans l’esprit cette démarche du beau tout en respectant les équilibres naturels et surtout s’intégrant au paysage local. Ces réaménagements de massifs qui ont été réalisés à la fois dans le souci du respect de l’environnement – en particulier avec la suppression de l’utilisation de produits phytosanitaires – et d’une recherche esthétique et rustique, nous ont également permis de réduire la consommation d’eau et de gagner en temps d’entretien. En 2012, les services techniques de la ville ont continué ce travail de reprise des massifs et bien entendu de fleurissement tout au long de l’année. Un jardin de plantes aromatiques a été créé derrière le bureau de police, en face de la bibliothèque, les massifs rue de Dijon à l’entrée de Daix et vers le parking du restaurant ont été repris. D’autres massifs seront repris durant l’hiver 2012/2013 et un verger sera créé à l’entrée de Daix, en amont du lotissement des Champs Moreau.

55


Nettoyage du bois du Plain St-Laurent Dans la continuité et grâce au succès des journées éco-citoyennes, les membres du comité travaux de la Commune ont organisé un nettoyage du bois Saint-Laurent samedi 16 juin. Une vingtaine de volontaires prêts à consacrer de leur temps à cette action bénévole et conviviale étaient présents dès 8 h 45 afin de, rappelons-le, collecter, enlever et évacuer tous les détritus qui polluent nos bois (plastiques, ferrailles, verres et bien d’autres choses) et qui peuvent être dangereux pour les promeneurs et écornent l’image d’un lieu particulièrement prisé. A l’issue d’une matinée riche en prises de toutes natures, tous se sont retrouvés autour d’un repas offert par la Municipalité sur les tables de l’aire de repos à l’entrée du bois.

56


Nettoyage de la commune Comme de nombreuses autres en France, la Commune a organisé, samedi 21 avril, une journée écocitoyenne avec pour objectif de nettoyer et préserver l’environnement. Après constitution des équipes, distribution des gants et des pinces de ramassage, chacun est parti nettoyer son secteur. « Des individus inconscients s’imaginent toujours qu’ils peuvent utiliser les lieux publics comme dépotoirs, ne respectent rien, ni la beauté des lieux ni le bien-être des autres, s’indigne François Masson, coordonnateur de l’opération. Voilà cinq ans que nous organisons une journée nettoyage de la Commune et c’est toujours le même constat, c’est inadmissible. » Il poursuit : « Aujourd’hui encore, nos équipes ont dépollué et nous avons collecté un camion entier de déchets et détritus de toutes sortes : quatre téléviseurs, deux moniteurs informatiques, des composants électroniques, des matelas, sommiers,W.-C., bocaux de conserves, des plastiques en quantité, de la ferraille, des canettes et bouteilles, sans oublier les préservatifs par dizaines dans un bois de la Commune sur la départementale entre la D 971 et le fort d’Hauteville. Dans ce cas précis, il me semble que des actions des forces de l’ordre sont vraiment nécessaires sur place ». François Masson, très remonté, propose des solutions : « Pour résoudre le problème des canettes et des bouteilles balancées n’importe où, une seule question. Pourquoi ne serions-nous pas capables, comme en Allemagne ou dans les pays nordiques, de consigner les emballages à des tarifs dissuasifs ? C’est une solution qui existait autrefois. Quant au reste, une amende forte est nécessaire pour pénaliser les contrevenants, mais il est vrai qu’il n’est pas facile de les interpeller en flagrant délit : la majorité des rejets se font dans les bois ou le long de voiries modestement fréquentées ». Un vin d’honneur a réuni, en fin de collecte, les courageux nettoyeurs en présence de la maire Dominique Bégin-Claudet et des membres du Conseil municipal. « Un point très positif, note tout de même François Masson, c’est la première fois que nous avons dans nos rangs des moins de 20 ans et cela mérite d’être souligné ! »

57


Développement Réalisations/Travaux

Arrêts de bus Après les arrêts de bus Mairie et rue d’Hauteville en 2011, ce sont trois nouveaux arrêts de bus qui ont été créés en 2012 : Changey, Meix-Pillon et Combottes. Ceux-ci répondent à un cahier des charges imposé par le Grand Dijon et applique les normes exigées en particulier pour les personnes à mobilité réduite.

Éclairage public Depuis 2008 la Municipalité, en collaboration avec le syndicat d’électrification de Plombières les Dijon, travaille au renouvellement de notre éclairage public. Objectif : réduire les coûts de fonctionnement en installant du matériel moderne, fiable et performant tout en maintenant voire en améliorant le confort des usagers. En 2012, trois nouveaux programmes ont été réalisés : square du Pré-Cureuse - 5 mâts avec éclairage LED de faible puissance (29 watts), rue de Fontaine (ancien 107) - 7 mâts LED, avec abaissement progressif de la puissance, et le CD 107 9 mâts LED, avec abaissement progressif de la puissance.

58


Handicap Après la mise en accessibilité de la bibliothèque et du bureau de police, ce sont les écoles qui ont été équipées en 2012. Des aménagements techniques lourds ont été réalisés pour permettre aux enfants souffrant de handicap d’accéder dans de bonnes conditions aux écoles maternelle et élémentaire. Une main courante a également été installée à l’école maternelle dans la classe de Mme Prost, classe composée de différents niveaux.

Bassin rue de Dijon Les sondages nécessaires ont été réalisés. Le dossier relatif au défrichement est validé. Le dossier d’impact faune et flore est en cours, au moment où nous écrivons ces lignes, la réponse devant nous être communiquée sous peu. L’ensemble du dossier maintenant constitué a été envoyé à la Police de l’eau : le feu vert devrait nous être donné avant le 31 décembre 2012. Nous pouvons ainsi espérer le lancement de l’appel d’offre en début d’année 2013. Le dossier sera envoyé ensuite à l’Agence de l’eau pour instruction et passage en commission à la session de printemps.

Mairie La première phase de travaux de réfection du RDC de la Mairie est terminée : la mise aux normes et la sécurisation nécessaires des installations informatiques, téléphoniques et d’alarme incendie sont désormais achevées avec la création, au premier étage, d’un local technique dédié et climatisé.

59


Internet et haut débit Sujet sensible pour chacun d’entre nous depuis qu’Internet est devenu un moyen incontournable de communication, l’accès à tous de ce qui est aujourd’hui communément appelé le Haut débit voire le très Haut débit n’est pas encore pour demain, mais plutôt pour… après, aprèsdemain ! En effet, après moult discussions et négociations avec les Autorités concernées, il apparaît que notre Commune est malheureusement, à ce jour, non-éligible à une montée générale en débit. Quelques explications : pour une commune située en zone AMII (zone d’Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement), l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) autorise des projets MED (projets pour un développement équilibré du territoire). Aussi, une Commune peut-elle déposer un projet MED si le déploiement FTTH (Fiber To The Home > Fibre jusqu’à la maison) ne se fait pas dans les 3 ans suivants la demande. Ce qui est le cas de Daix. Il existe cependant une condition impérative à respecter dans le cas d’une zone urbaine : ne pas posséder plus de 50 % de lignes inéligibles à 2 Mbs. Or, sur le SR (Sous répartiteur) qui dessert la plus importante partie de la Commune, seules 25 % des 403 lignes considérées (soit 101 lignes) sont inéligibles à 2 Mbs. Daix ne répond donc définitivement pas aux critères requis pour postuler à court ou à moyen terme à une montée en débit. Il nous faudra donc prendre notre mal en patience et attendre maintenant le déploiement de la fibre optique prévu à partir de 2015 et sa mise en service prévue pour Daix en 2020.

Voirie/Prolongement de la lisse en bois Pour garantir la sécurité des piétons jusqu’à l’entrée du village, la lisse en bois assurant la protection du chemin de la rue de Fontaine (ancien RD 107) a été prolongée.

60


Mobilier Divers achats ont été effectués pour aménager les rues de Dijon et d’Hauteville (installation de bornes, jardinières et garde-corps), les rues des Croillerans et de la Maladière, le square du Pré-Cureuse, la place du Marronnier, la cour de l’école (installation de bancs), le square Marguerite (lattes des bancs remplacées) et les chemins blancs (implantation de bancs en pierre reconstituée). Pour un investissement durable et sans entretien, tous ces bancs ou lattes de remplacement sont en plastiques recyclés.

Voirie Plateau Saint-Laurent La voie d’accès au hangar des services techniques de la ville situé sur le Plain Saint-Laurent, auparavant en concassé, a bénéficié de la pose d’un enrobé bicouches de même que le parking des terrains de sport en très mauvais état.

Radar La Commune a fait cette année l’acquisition d’un radar pédagogique mobile. Actuellement installé rue de Dijon, il a pour objectif de faire prendre conscience aux conducteurs de la vitesse à laquelle ils roulent, et, le cas échéant, de les inciter à ralentir. Il affiche, en nombres lumineux, la vitesse enregistrée accompagnée du message « merci » si la vitesse est respectée ; dans le cas d’une vitesse excessive, celle-ci est affichée en rouge, avec le nombre de points de retrait correspondant. Il comptabilise également le nombre de véhicule, heure par heure, et enregistre les vitesses constatées. L’analyse de ces enregistrements (deux extractions réalisées les 2 mois suivants son implantation) nous indique que la fréquentation reste élevée (2 600 véhicules jours en moyenne) et que 14 % des automobilistes sont en excès de vitesse ! Si cette situation devait perdurer, nous solliciterions à court terme la gendarmerie pour des contrôles ponctuels. La Municipalité envisage l’acquisition d’un second radar en 2013.

61


Voirie/Rond-point Bernard Le rond point Bernard posait, depuis quelque temps, de nombreux problèmes. Endommagé régulièrement par les véhicules lourds qui avaient du mal à tourner autour pour reprendre leur route, il a été repris avec une diminution de son diamètre et légèrement décalé. Sa structure est aujourd’hui prévue pour le passage des poids lourds. L’aménagement de la partie centrale est prévu pour cet hiver.

Vidéo-protection La caméra, située sur le pont au milieu du futur aménagement de la tranchée couverte et prévue dans le dossier initial, a été installée en novembre dernier. C’est la 8ème et dernière caméra de notre réseau communal. Mettre en place un outil de dissuasion efficace face, en particulier, aux incivilités et autres actes de vandalisme (qui, rappelons-le, coûtaient chaque année à notre Commune de 10 000 à 12 000 € en renouvellement de matériel et mobilier public) était notre objectif initial. Même s’il est encore prématuré aujourd’hui d’en tirer des conclusions définitives, nous pouvons cependant affirmer que cet outil de vidéoprotection a parfaitement rempli cet objectif : en effet, nous n’avons eu à déplorer, durant cette année 2012, qu’une seule action de vandalisme ! Un résultat remarquable qui conforte la Municipalité dans sa décision d’installer un système certes coûteux mais utile voire indispensable aujourd’hui à la communauté.

62

Tranchée couverte et LINO Après nous avoir informés de la finition des trottoirs pour le printemps 2012, puis pour septembre 2012, la DREAL (Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) nous a annoncé récemment n’être en mesure de réaliser leur finition qu’en avril/mai 2013, en même temps que le chemin piétonnier rue de Fontaine.Toujours sous la responsabilité de la DREAL, les travaux d’aménagement de la tranchée couverte commenceront quant à eux début 2013. La conduite d’évacuation des eaux pluviales du bassin de la rue de Dijon devait être posée avant cette fin d’année de même que les merlons le long du CD 107 : ces travaux sont repoussés à 2013. Enfin, les eaux pluviales de la société Inventiva seront renvoyées sur la conduite via une pompe de refoulement ; le trop plein sera évacué sur le réseau de la LINO. Si l’on ne peut reprocher à la DREAL sa bonne volonté, on ne pourra que regretter, que le temps de l’action et/ ou de la mise en œuvre soient aussi éloignés du temps de la réflexion et de la préparation.


Horizons

Urbanisme

Le « Plan Local d’Urbanisme » (PLU) de Daix Le démarrage de la ZAC « les Clos » permet d’avoir une orientation claire de notre PLU. Cette nouvelle zone d’habitat accueillera à terme 70 à 80 logements soit une densité de 20 à 22 logements à l’hectare. A l’avenir, les nouvelles règles d’urbanisme imposeront des densités minimales de 30 logements à l’hectare. Le choix de la municipalité et de ses habitants sera d’être très prudents s’agissant de la densité. Notre PLU s’oriente donc sur un développement d’habitat limité. Notre commune est actuellement dans la phase PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable). Cette phase fixe les orientations générales de la politique d’aménagement, d’équipement, d’urbanisme, de protection des espaces naturels agricoles, forestiers et de préservation des continuités écologiques. A la suite de plusieurs réunions du Comité de pilotage du PLU avec le cabinet chargé de nous accompagner, les objectifs suivants ont été arrêtés par la municipalité : A – Protection et valorisation de la qualité paysagère et environnementale du territoire : l Protéger les milieux remarquables : côte arboricole, forêts et pelouses sèches. l Maintenir la fonctionnalité écologique. l Maintenir l’activité agricole. l Limiter la consommation foncière. l Optimiser la qualité des entrées de village : route de Dijon, rue de Dijon, etc. l Préserver le patrimoine bâti remarquable. l Gérer la ressource en eau, agrandissement des bassins de rétention, création d’un nouveau bassin. l Promouvoir la réduction des consommations d’énergie, performance énergétique des bâtiments, réduction des déplacements, etc. B – Conforter les dynamiques économiques et résidentielles : l Promouvoir l’évolution de la zone d’activité située vers les établissements existants tels le restaurant Les 3 Ducs, l’hôtel Castel Burgond, Norma, la menuiserie Bidault, etc. l Adapter les règles d’urbanisme afin de faciliter, le cas échéant, les opérations mixtes c’est à dire activités commerciales et habitat.

63


Fixer un objectif de 1 700 habitants à l’horizon 2025. La population de Daix en début 2012 d’après les données INSEE (anticipation moyenne sur les années passées) serait de 1 411 habitants. Cet objectif entraîne la production d’environ 110 logements de 2012 à 2025. Ce développement devra s’effectuer en logements neufs diversifiés mais la municipalité s’efforcera également d’assurer un renouvellement urbain en fixant un objectif de 10 % à 20 % de logements existants dans le tissu urbain.

l

C – Renforcer l’organisation et le fonctionnement urbain : l Renforcer la proximité entre les nouvelles habitations et les axes de transports en commun. l Développer le maillage des circulations douces. l Intervenir sur les secteurs clés (Place du Marronnier, Esplanade Jean Moulin, rue et route de Dijon).

64


Le Plan Local d’Urbanisme est donc bien en cours. Cependant, la progression de ce dossier peut paraître lente, mais nous la souhaitons prudente. En effet, les orientations du SCOT consistent à densifier fortement l’habitat, ce que notre Commune désapprouve ; de notre point de vue, la densification doit s’effectuer certes mais plus modérément et par étapes douces. Le nouveau PLU de Daix intégrera donc une nouvelle zone de développement d’aménagement en attente, d’une emprise d’environ 2 hectares, afin de recevoir à moyen terme 60 nouveaux logements (la densité imposée par le SCOT devant être respectée). Dans le calendrier projeté, notre Commune définira dès début 2013 les orientations d’aménagement et de programmation, puis, au second semestre 2013, définira les nouvelles règles d’urbanisme. L’approbation de notre PLU, et donc son entrée en vigueur, est prévue au cours de l’année 2014.

65


Horizons Urbanisme

ZAC « Les Clos » (Zone d’Aménagement Concertée) Près de 4 années après l’ouverture de ce dossier, le développement de cette nouvelle zone d’habitat va enfin se concrétiser. Les premiers travaux commenceront cette année. Fin janvier 2013, les archéologues procéderont à quelques recherches sur l’emprise de la ZAC. Faute de découvrir quelques reliques enterrées, les travaux d’urbanisation pourront donc commencer. L’année 2011 a été riche en événements sur ce dossier. Différentes procédures ont ralenti l’évolution du dossier, la Commune a été amenée à investir beaucoup de temps pour franchir les différents obstacles juridiques liés au projet. La Municipalité est très satisfaite de voir naître enfin ce nouveau quartier et elle s’attachera à ce que celui-ci soit une référence sur la région. La ZAC « Les Clos » permettra de préparer une offre de logements individuels, groupés, intermédiaires et collectifs dans un cadre de qualité, en attirant ainsi une population nouvelle et en pérennisant les équipements publics et privés. Le Projet D’une superficie totale avoisinant 3,6 hectares, le projet d’aménagement vise à répondre aux objectifs d’urbanisme que s’est fixée la Commune. Immédiatement contiguë aux habitations existantes, l’opération s’inscrit parfaitement dans le prolongement du domaine urbanisable de la Commune et viendra concrétiser le développement de l’urbanisation de Daix. Le projet sera perçu comme une extension harmonieuse du nord-est de la Commune, au pied du Plain Saint-Laurent, qui permettra de créer des liaisons transversales entre la rue des Champs Moreaux, celle des Clos et la rue Bellevue. Le nouveau quartier s’intègrera entre un habitat rural ancien (tissu mixte avec anciennes fermes et jardins et un habitat dense le long de la rue de Fontaine) et un tissu pavillonnaire diffus. Le quartier servira de transition entre ce dernier et le cœur de bourg, avec une mise en valeur du grand paysage en préservant des vues sur les perspectives et collines environnantes.

66


La prise en compte des caractéristiques architecturales locales dans les constructions futures apparaît comme un préalable souhaitable. Un soin particulier sera également apporté aux espaces publics créés. De même, la hiérarchisation du réseau viaire devra permettre une bonne connexion avec le tissu urbain actuel. Le réseau de desserte du site sera relié aux voies existantes (rue des Champs Moreaux et rue des Clos) et permettra un bouclage du nouveau quartier pour mieux le relier au centre bourg. Des voies piétonnes renforceront les liaisons avec le tissu bâti existant. D’autre part, pour répondre aux objectifs de la Commune, le projet tient à privilégier la diversification des formes urbaines par le choix de typologies bâties allant de la maison individuelle aux logements groupés, intermédiaires et collectifs. Enfin, pour répondre à des objectifs environnementaux, le projet propose des techniques alternatives de recueil des eaux pluviales en surface, dans le strict respect des exigences de la loi sur l’eau et en tenant compte des conditions pédologiques et hydrogéologiques du site. Cette gestion des eaux pluviales est intégrée à la création d’une coulée verte centrale qui assurera la continuité végétale avec le Plain Saint Laurent, avec la réalisation de petites rétentions successives dans le sens de la pente douce. Cet espace paysager sera l’axe transversal des liaisons douces reliant la rue des Clos à la rue Bellevue. Parti d’aménagement Le parti d’aménagement proposé pour l’urbanisation de la ZAC « les Clos » s’appuie sur les conclusions des études antérieures validées par la Commune : l Eviter

la situation d’impasse en créant une voirie en boucle. l Eviter un tracé trop rectiligne pour casser l’effet de vitesse qu’il pourrait engendrer. l Développer des moyens de circulation autres que la voiture via la mise en place de liaisons douces. Ceci permettra de diminuer la pollution de l’air et les nuisances sonores pouvant impacter le cadre de vie des habitants. l Favoriser la sécurité routière en créant une coulée verte séparée des voies de circulation ouvertes aux véhicules, sachant que le site est fréquemment utilisé par des promeneurs et des randonneurs. l Anticiper, via la position des voiries, une meilleure prise en compte des différents réseaux au sein de l’opération, ceci dans un souci de rentabilité économique et technique. Ces voies devront également assurer le passage des véhicules de services publics et de secours. l Eviter un accès des véhicules sur la rue Bellevue en raison de son calibre insuffisant et de sa déclivité, tout comme celle du site. La liaison sur cette rue ne sera que piétonne. Ces grandes orientations seront développées et complétées. D’ores et déjà, la pré-commercialisation du projet enregistre un grand succès. Les premiers permis de construire seront déposés à mi-année 2013 et le permis travaux de construction fin 2013. Les premiers habitants sont attendus à l’horizon 2014.

67


Mémo

Infos pratiques

Mairie 5 rue de Fontaine 21 121 DAIX - Tél. : 03 80 56 54 12 Fax. : 03 80 55 33 36 Courriel : mairie@daix.fr

de septembre à juin juillet -août

du lundi au vendredi

10 h - 12 h

mardi et vendredi

16 h 30 - 19 h

du lundi au vendredi

10 h - 12 h

mardi et vendredi

14 h - 16 h

Permanence des élus Mardi de 18 h à 19 h, sur rendez-vous.

Police municipale 10, rue de Dijon 21121 DAIX Tel. : 03 80 55 30 96 (transfert d’appel automatique, en dehors des heures de permanence) Courriel : police.municipale@daix.fr

Services techniques 5 rue des Petits Prés 21121 DAIX Tél. : 03 80 55 21 15 Courriel : services.techniques@daix.fr 68 8


Bibliothèque municipale Philibert Papillon 8 rue de Dijon 21121 DAIX Tél. : 03 80 55 46 84 Courriel : bibliotheque@daix.fr Horaires d’ouverture : Mardi : 15 h 30 – 19 h 00 Mercredi : 09 h 00 – 12 h 00 Vendredi : 15 h 30 – 19 h 00

Parc des Tourelles Horaires d’ouverture : Du 16 avril au 15 octobre : 9 h 15 - 21 h 30 Du 16 octobre au 15 avril : 9 h 15 - 17 h 00

Social CCAS (CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE DE DAIX) Adresse : 5 rue de Fontaine 21121 Daix Tel. : 03 80 56 54 12 Assistante sociale Mme Bender Accueil Solidarité et Famille Adresse : 2 rue de Nachey 21240 Talant - Tel. : 03 80 55 12 80 Aides ménagères, collecte de bouchons (plastique ou liège) et de vêtements Mme Nicole Coquet, 20 rue des Petits Prés, 21121 Daix Tél. : 03 80 56 61 45 Garde d’enfants Assistantes maternelles agréées : elles accueillent les jeunes enfants à leur domicile. La liste est à votre disposition en mairie. Halte garderie Convention avec la garderie “La Capucine de Talant” (6 rue Louis Jouvet Tél. 03 80 44 60 87) Elle s’adresse aux enfants à partir de 2 mois et demi jusqu’à 4 ans (accueil de 3 demi-journées par semaine). 69 6 9


Jules et Juliette : garde à domicile, 7j/7 et 24h/24 Tél : 06 73 48 32 11 ou 03 80 52 62 43 Centre de loisirs (uniquement pendant les vacances scolaires). S’adresse aux enfants de 3 à 12 ans. Il est géré par l’U.F.C.V. (29 rue Jean-Baptiste Baudin à Dijon) - Tél. 03 80 68 01 80 Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 7 h 30 - 18 h 00 (avec déjeuner) ou 7 h 30 - 12 h 00/13 h 30 - 18 h 00

Education Enseignement primaire Groupe Scolaire François Monot : Ecole maternelle Adresse : 7 rue des écoles 21121 Daix - Tél. : 03 80 56 11 53 Directrice : Mlle Cécile Compas Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 8 h 50 - 11 h 55 et 13 h 30 - 16 h 30 Ecole élémentaire Adresse : 5 rue des écoles 21121 DAIX - Tél. : 03 80 56 44 12 Directeur : M. Eric Lelabousse Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 8 h 45 - 12 h 00 et 13 h 30 - 16 h 40 70 0


Restaurant scolaire Le restaurant scolaire, administré par la mairie, assure le déjeuner aux élèves des écoles maternelles et élémentaires les jours de fonctionnement du groupe scolaire. Accueil périscolaire (s’adresse aux enfants scolarisés) Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 7 h 15 - 8 h 50 et 16 h 40 - 19 h 30 Renseignements et inscriptions auprès du secrétariat de mairie (Tél. : 03 80 56 54 12) N.B. : En cas d’inscription occasionnelle, avertir M. Lionel Pitey (Tél : 03 80 59 04 88). Enseignement secondaire Collège Boris Vian : 11 allée Pablo Picasso 21240 Talant Tél. : 03 80 57 52 12 Lycée Montchapet : 36 boulevard François Pompon 21000 Dijon Tél. : 03 80 53 29 29

Services Transport DIVIA – Ligne 20 (Hauteville > Dubois) Culte Ensemble paroissial des Hauts du Suzon Père Hoppenot, 2 impasse du Presbytère, 21380 Messigny-et-Vantoux - Tél. : 03 80 35 40 04 71 1


Propreté / Environnement Ramassage des objets encombrants Depuis le 1er janvier 2009, le système de ramassage mensuel des objets encombrants a cédé la place à une collecte individualisée sur rendez-vous. Ce service plus moderne apportera plus de souplesse aux habitants et plus d’efficacité au recyclage et à la valorisation. l

Comment faire votre demande ?

Vous souhaitez vous débarrasser d’objets encombrants ? Deux possibilités s’offrent à vous : 1.Vous faites la demande par téléphone en composant le numéro vert 0 800 12 12 11 Accueil téléphonique assuré du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, sauf jours fériés (appel gratuit depuis un poste fixe). Lors de votre appel, dans la majorité des cas, l’opérateur vous indique immédiatement le jour d’enlèvement devant votre domicile.A défaut, il vous rappelle dans les meilleurs délais pour vous informer officiellement de la date du ramassage de vos objets encombrants. Le cas échéant, une confirmation écrite est envoyée à votre domicile. 2.Vous faites la demande sur le site www.grand-dijon.fr (en cliquant dès la page d’accueil sur la rubrique “Objets encombrants”). Un mail de réponse vous communique dans les meilleurs délais le jour et l’horaire de passage du camion-benne. Service réservé aux particuliers. l

Les règles

Vous déposez, devant chez vous au bord du trottoir, en fonction de la tranche horaire qui vous aura été donnée par notre opérateur :

72


- le vieux mobilier - les matelas - les épaves de cyclo et de vélo - les déchets de cave et grenier Les bons réflexes - veillez à ce que le dépôt des encombrants sur le trottoir ne gêne pas la circulation des piétons et des poussettes. - un doute sur le poids, la nature, ou la quantité d’encombrants acceptés ? Appelez le numéro vert 0 800 12 12 11. Avant d’appeler le service “Objets encombrants”, pensez à donner une seconde vie à vos vieux appareils électro-ménagers, en contactant ENVIE 21 au 03 80 59 96 80. Pour vos meubles, canapés et objets divers encore en état, vous pouvez également contacter Emmaüs au 03 80 23 80 11. - n’oubliez pas non plus les points de vente qui reprennent les objets usagés (pneus, DEEE...) l

Les interdits - les déchets d’espaces verts qui doivent être déposés en déchetterie ou compostés à domicile. - les gravats, les déchets toxiques (produits chimiques, peinture, huile de vidange, pneus) qui doivent être déposés en déchetterie. l

Attention Les contrevenants qui ne respecteraient pas scrupuleusement le règlement (déchets non autorisés ou mal présentés, dépôt sur la voie publique en dehors des jours de passage) s’exposent à des sanctions : facturation de l’enlèvement accompagnée de suites pénales. l Ramassage des déchets ménagers : Bac Gris : lundi matin et jeudi matin l Ramassage des journaux, papiers, emballages : Bac jaune : mercredi après-midi Services assurés par VEOLIA PROPRETÉ

73


Ramassage des déchets verts Les habitants de Daix comme ceux du Grand Dijon bénéficient d’une solution pour leurs déchets verts en s’abonnant à un service de collecte en porte à porte qui débute le 15 avril. La communauté d’agglomération met à disposition des usagers un ou plusieurs bacs à déchets verts de 240 litres pour collecter les tontes de pelouses, les feuilles, les fleurs, les tailles de haies et les branches ayant un diamètre inférieur à 10 cm. Du 15 avril au 15 novembre, sur une période de 30 semaines,VEOLIA PROPRETÉ, nouveau prestataire de la communauté d’agglomération, va assurer la collecte une fois par semaine. Facilement identifiable, le bac pour les déchets verts est gris avec un couvercle vert et un autocollant précise le jour de collecte. L’abonnement annuel pour la collecte d’un bac de 240 litres est fixé à 45 €/an (1,50 € par collecte). De plus, si l’abonnement est pris au-delà du début de collecte fixé au 15 avril, la redevance sera calculée au prorata du nombre de semaines jusqu’à la fin du service annuel. Il est également possible de réserver plusieurs bacs, dans la limite des stocks disponibles.

Pour tout renseignement sur la démarche à suivre :

l Vous pouvez appeler le 0 800 12 12 11 du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, sauf jours fériés

l Ou télécharger (www.grand-dijon.fr) le guide de collecte des déchets verts incluant la convention à compléter pour s’abonner à ce nouveau service.

74 4


Elagage et taille des haies (Extrait de l’Arrêté municipal n° 62/2009) « Les arbres, arbustes, haies, branches et racines qui avancent sur l’emprise des voies communales (y compris les places et les parcs publics de stationnement) et des chemins ruraux (chemins, sentes, etc.) doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies sur une hauteur de 5 m. Les haies doivent être taillées de manière que leur développement ne fasse pas saillie sur les voies communales ou sur les chemins ruraux. Les arbres, arbustes, haies, branches doivent en outre être élagués régulièrement afin de ne pas toucher les réseaux aériens d’électricité, d’éclairage public et de téléphone installés sur le domaine communal. (…) Les opérations d’élagage sont effectuées à la diligence et aux frais des propriétaires ou de leurs représentants. (…) Les riverains des voies communales et des chemins ruraux doivent procéder à l’élagage des branches ou à l’abattage des arbres morts qui menacent de tomber sur lesdites voies et chemins. (…) Les produits de l’élagage ne doivent pas séjourner sur la voie publique et doivent être enlevés au fur et à mesure. Il est rappelé aux propriétaires et à leurs représentants que les déchets végétaux peuvent être soit compostés, soit collectés en porte-à-porte (à la condition d’avoir le bac vert) ou déposés en déchetterie dépendant de la Communauté de l’agglomération Dijonnaise. »

Feux de jardin (Arrêté municipal n° 15/2009) L’article 84 du Règlement Sanitaire Départemental stipule que le « brûlage à l’air libre des ordures ménagères est (…) interdit ». Les déchets verts issus des jardins entrent dans la catégorie des déchets ménagers et assimilés comme indiqué à la rubrique 20 de l’annexe II de l’article R. 541-8 du Code de l’Environnement relatif à la classification des déchets. Le brûlage à l’air libre des déchets de jardin est donc interdit dans le département de la Côte d’Or. 75


Nuisances sonores Dans votre jardin, la belle saison est aussi celle des travaux qui, pour être nécessaires, sont parfois bruyants. Un arrêté préfectoral du 16 juin 1999 dispose que ces travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être effectués que : Les jours ouvrables : de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30 l Les samedis : de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h l Les dimanches et jours fériés : de 10 h à 12 h l

Les propriétaires d’animaux, en particulier de chiens, sont tenus de prendre toutes mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive. Entretien des voies publiques (Extraits de l’Arrêté municipal n° 72/2008) Dans toutes les rues, les propriétaires ou, le cas échéant, les locataires, sont tenus d’assurer le nettoyage des caniveaux et des trottoirs, ainsi que l‘enlèvement des mauvaises herbes en bordure de leur propriété. Les balayures ne doivent en aucun cas être jetées sur la voie publique, ni dans les avaloirs d’eaux pluviales.Les grilles placées sur les caniveaux devront également être maintenues en état de propreté de façon à garantir un écoulement aisé des eaux pluviales et de limiter ainsi les risques d’inondations en cas de grosses pluies. Par temps de neige ou de gelée, ces mêmes propriétaires ou locataires sont tenus de balayer la neige devant leurs maisons, sur les trottoirs ou banquettes jusqu’au caniveau, en dégageant celui-ci autant que possible. En cas de verglas, ils doivent jeter du sable, du sel, des cendres ou de la sciure de bois devant les habitations. 76 6


Accès à certaines voies ou secteurs de la Commune (Extraits de l’Arrêté municipal n° 59/2009) La circulation des véhicules à moteur est interdite de manière permanente sur les voies suivantes de la commune : - Voie communale n° 213 de la parcelle n° AC 220 jusqu’à l’intersection avec le chemin rural n° 27 dit des Vaches - Chemin n° 27 dit des Vaches des parcelles n° AC 83 à n° AB 66 - Chemin communal n° 9 de la Combe Souillot de l’intersection avec le chemin n° 27 à la parcelle n° AC 33 - Chemin rural n° 12 dit des Enchières, de l’intersection avec le chemin n° 30 à l’intersection avec le chemin rural n° 27 - Chemin rural n° 11 dit sous Souillot de l’intersection avec le chemin rural n° 10 à la parcelle AB 61 - Chemin rural n° 15 de Daix à Hauteville de la parcelle n° AB 184 à l’intersection avec le chemin rural n° 10 - Chemin rural n° 21 dit de la Gammière - Sentier n° 35 dit du Bon Quartier - Dans les parcelles AB 29 – AB 30 – AB 36 – AB 38 – AB 196 – AB 40 (Bois communaux) - Chemin Rural n° 30 dit de la Vacherie de Daix à Talant, de l’intersection avec la RD 971 (route de Troyes) jusqu’aux parcelles F 95 - F 96 - F 120 F 121 - F 123 (...) Cette interdiction ne s’applique pas aux véhicules utilisés : - pour remplir une mission de service public ; - à des fins professionnelles d’exploitation et d’entretien des espaces naturels desservis ; - par les propriétaires et leurs ayants-droits circulant à des fins privées sur leur propriété et qui doivent rejoindre leur propriété ; - aux adhérents de la société de chasse, en période d’ouverture (ne concerne que le Chemin rural n° 30). Toute infraction aux dispositions énumérées dans les présents arrêtés sera constatée par procès-verbal et poursuivie conformément aux textes en vigueur.

77


Numéros d’urgence SAMU

15

Police

17

Pompiers

18

SOS 21

03 80 78 68 68

Appel d’urgence européen

112

Accueil sans-abris

115

Allô enfance maltraitée

119

Croix Rouge Écoute

0800 858 858

Drogue, alcool, tabac : Infos Service

113

Écoute Cancer

0810 810 821

Hépatites Infos Service

0800 845 800

Urgence sécurité gaz

0800 47 33 33

Sida Infos Service

0800 840 800

Vos numéros

78

(appel gratuit d’un poste fixe)

(prix d’un appel local d’un poste fixe) (appel gratuit d’un poste fixe) (appel gratuit d’un poste fixe) (appel gratuit d’un poste fixe)


L’équipe municipale Dominique BEGIN-CLAUDET Jean-Marc MOUILLOT René VUILLEMIN François MASSON Didier BRUGERE Eric BRIONES Françoise AMACHER Pascal CHENIN Claude CORNUOT Michel FORQUET Jean-Manuel JOAQUIM Stéphane ROUGEOT Christine TAVIOT Michel VIOLOT

Maire 1er adjoint 2ème adjoint 3ème adjoint 4ème adjoint Conseiller délégué Conseillère municipale Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseillère municipale Conseiller municipal

Le Bulletin Daixois est édité par la municipalité de Daix. Parution : janvier 2013. Directeur de Publication : Dominique Begin-Claudet Photo de couverture : Didier Brugère Maquette : Indesk-Communication - 06.32.49.24.87 - seb.indesk@laposte.net Impression : Imprimerie Vidonne - Fontaine-lès-Dijon- 21 Les textes qui apparaissent dans ce bulletin sont laissés à la responsabilité de leurs auteurs.


“Retrouvez Daix en ligne sur : www.daix.fr”

Bulletin daixois 2013  

Bulletin municipal d'information de la commune de Daix (21)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you