Issuu on Google+

avec Bühlertal puis La Soierie

Journal d’information municipale N°10- janvier 2011

Un Carnaval

comme en Allemagne

Edito A l’aube de cette nouvelle année, je ne ferai pas une liste des réalisations 2010 ni un catalogue des projets communaux 2011. Je veux prendre du recul pour tenter d’analyser la gestion d’une commune, directement impactée par l’évolution de la société en général, elle-même somme des comportements très divers de ses membres. Droit, devoir, responsabilité : nous glissons inexorablement vers une société où le droit masque le devoir. Un glissement vers la recherche de responsabilité de l’autre – autrui et collectivité – qui est lourd de conséquences, avec ses développements que sont judiciarisation et indemnité potentielle. Suite en page 2

N°10 - janvier 2011 Directeur de la publication : Jean-ClaudeTissot-Rosset Conception, rédaction, photographies : service communication mairie Nouvelles impressions - tirage 3400 exemplaires Dépôt légal : janvier 2011 Email : com@faverges.fr - www.faverges.fr

Le début d’année sera placé sous le signe de la fête, du défilé et du déguisement. Faverges va en effet vivre deux Carnavals, le premier avec 250 Bühlertaliens le 29 janvier, le second le 12 mars. Le Carnaval à la mode allemande

C’est une tradition séculaire en Allemagne : le Carnaval, ou Fastnet, est un événement partagé dans de nombreuses provinces et tout particulièrement en Rhénanie. Sa particularité : se décliner sur trois mois, de la mi-novembre (le 11/11 à 11h11) jusqu’à Mardi Gras. Chaque week-end, des troupes déguisées défilent dans différentes villes et hameaux. Bühlertal, notre ville jumelle, ne déroge pas à cette tradition. Mais cette année, le Carnaval de Bühlertal innove et gagne le large en ralliant Faverges. Ainsi, samedi 29 janvier, 250 Bühlertaliens sont annoncés dans notre cité. Tous animeront avec nous un Carnaval hors du commun, avec douze troupes costumées et masquées, trois chars, de la musique, des chants et beaucoup de bonne humeur. Chars somptueusement décorés, fanfares colorées, déguisements mystérieux, masques en bois sculptés et peints à la main serpenteront dans les rues de Faverges à partir de 14 heures. Rejoignez ce cortège ! .../...


suite

L’élu est responsable si le nid de poules qui peut endommager une roue n’est pas bouché avant sa formation. L’élu est responsable si une personne glisse sur la neige, car la présence de neige ou de glace est inadmissible sur une route ou sur un trottoir… Il me semble que Faverges et la Haute-Savoie sont toujours en montagne, que malgré les moyens conséquents engagés, en hommes et en matériels, comme cela l’a toujours été, la nature ne se dompte pas par un claquement de doigts. Au contraire, elle devrait nous inciter à plus d’humilité et individuellement (comme jadis !), à plus de faculté d’adaptation. Dans un autre registre, à qui rejeter la responsabilité du temps qui passe vite, trop vite ? 2010 est déjà derrière nous, 2011 se profile et il me reste à vous souhaiter, avec l’ensemble du Conseil municipal, une année nouvelle sans accidents ou incidents majeurs, et à relativiser tous les autres petits soucis pour que l’optimisme et la recherche de lendemains meilleurs soient toujours nos moteurs d’actions. Jean-Claude Tissot-Rosset, Maire de Faverges

page 2 janvier 2011

Faverges

en action

Suite de la page 1

Le Carnaval avec Bühlertal - 29 JANVIER tité

Carte d’iden

agne

e en Allem Carnaval comm ier samedi 29 janv llage Carnaval à

vi Ouverture du d. n ra Se 12h, place nd. 14h, place Sera à lé fi dé du ut Déb e en tion et buvett Petite restaura du parcours. plusieurs lieux

e Soirée festiv

irée suivi d’une so Le défilé sera à te salle polyvalen festive à la partir de 19h Entrée 10 e. sme l’Office de touri Réser vation à 24. au 04 50 44 60

En Allemagne, d’une année à l’autre, les costumes sont conservés et les équipes reconstituées pour défiler dans les rues.

Le Carnaval de Faverges - 12 MARS

Carte d’identité Carnaval de Faverges samedi 12 mars

Thème : la bande dessinée et le manga

Tous à vos déguisements ! Comme l’an passé, le Carnaval concocté par une équipe de bénévoles sous la houlette de Laurent de La Soierie, proposera ateliers maquillage, défilé dans les rues, grand goûter gratuit pour les enfants, «sacrifice» du Bonhomme hiver et concours de la famille déguisée. Si vous avez des idées, si vous connaissez des troupes, si vous souhaitez participer à la préparation et à la réflexion avec le groupe de bénévoles déjà constitué, contactez Laurent au 06 68 02 25 46.

Photo : Numerica Photos Club

Edito

Préparez-vous pour ces deux événements et rendez-vous les 29 janvier et 12 mars !


En hiver

Un déneigement moins agressif pour l’environnement

Pour diminuer l’impact du sel déversé sur les routes en période hivernale, ce qui nuit à l’environnement, de nombreuses communes de Haute-Savoie et le Conseil général 74 optent dorénavant pour une réduction des quantités de sel utilisées dans les opérations de déneigement et de lutte contre le verglas. Réduction mais pas suppression : la sécurité des déplacements doit également être assurée. Faverges est de la partie.

M

oins de sel sur les routes en période hivernale, pour prendre en compte les effets des tonnes de sel déversées par les différents acteurs de déneigement, tel est l’objectif fixé. C’est de concert que le Conseil général de la Haute-Savoie et des communes dont Faverges, ont adopté des mesures nouvelles pour cet hiver 2010-2011.

tème (source Conseil général 74). A Faverges, la commune a décidé de diminuer sensiblement la quantité de sel déversé sur les routes. Le réglage des saleuses est réduit au minimum et les équipes de déneigement vérifient que le sel ne déborde pas inutilement de l’emprise de la chaussée. Toutefois, les secteurs en pente (tels les accès à Glaise, Fron-

de l’année suivante. Elles mobilisent différentes équipes des services techniques par tournée d’astreinte (du vendredi au vendredi suivant), certaines manoeuvrant des véhicules, d’autres intervenant manuellement. Un patrouilleur est désigné chaque semaine pour assurer la veille et alerter les équipes quand il neige ou lorsque le verglas s’est installé. Impact sur le budget communal Avec ces nouvelles pratiques, les services techniques s’attendent à diminuer sensiblement le sel pour cet hiver. Le Conseil général 74 table sur une diminution de 25% de la consommation de sel, d’ici 2012 ; la commune de Faverges va tenter de suivre le même engagement.

Impact sur l’environnement Le sel répandu sur la chaussée se disperse dans la nature, absorbé par les végétaux ou stocké dans la terre des accotements, les nappes phréatiques et les cours d’eau. Il n’existe aucun système de traitement pour éliminer ce sel et même s’il n’est pas chargé d’impureté, il n’en reste pas moins un apport extérieur venant perturber l’écosys-

tenex, Verchères, Mont-Bogon…) bénéficient d’un régime spécifique, liés à leur configuration plus difficile. Ils continueront à être salés comme auparavant, afin de sécuriser rapidement les voies en pente. Les moyens en jeu Les opérations de déneigement sont programmées chaque année du 15 novembre jusqu’au 15 mars

L’implication de l’usager Les usagers de la route sont appelés à agir eux-mêmes en acteur du changement. Pas d’efficacité de ce nouveau plan de déneigement sans une conduite cohérente et prudente de l’ensemble des usagers. Quand la neige et le verglas s’installent, l’on se doit de conduire plus lentement, de veiller à équiper son véhicule de pneus adaptés et de calculer son temps de trajet en fonction de la météo. Faverges

en action

page 3 janvier 2011


Commerce et artisanat

Des nouvelles du FISAC Signature officielle du FISAC, recrutement d’une chargée de projet, achèvement des travaux du restaurant l’Arclosan, premier à avoir déposé un dossier de demande d’aides, lancement d’une étude pour le réaménagement de la place Carnot... les six premiers mois de vie du FISAC ont montré le dynamisme des différents acteurs. Un chef de projet FISAC Recrutée par la mairie de Faverges pour co o rd o n ne r les actions du FISAC*, Marie-Aline Boutan a pris ses fonctions le 8 novembre 2010. Titulaire d’un master en aménagement et développement territorial en milieu de montagne, MarieAline Boutan a précédemment géré des projets pour un bureau d’études spécialisé en ingénierie de l’eau.

Marie-Aline Boutan est l’interface entre les différents partenaires. Son quotidien : suivi de l’étude sur le réaménagement du centre-ville, mise en place d’animations autour d’événements commerciaux, aide au montage de dossiers de demande de subvention individuelle pour la modernisation des outils de travail, mise en place de formations pour les entrepreneurs... Pour la contacter : Marie-Aline Boutan Tél. 04 50 32 57 65 mariealine.boutan@faverges.fr *Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce.

Premier

dossier déposé Le premier dossier à avoir été déposé dans ce cadre, celui de «l’Arclosan», est concrétisé : après un mois de travaux, le restaurant a rouvert ses portes le 26 novembre dernier. Ces travaux portaient sur la structure intérieure et extérieure du bâtiment, avec rénovation de la cuisine, des sanitaires, des salles de restauration et mise aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. page 4 janvier 2011

Faverges

en action

Signature officielle

Ils ont tous apposé leur signature sur le document, Jean-Luc Videlaine, préfet de la Haute-Savoie, Jean-Claude Tissot-Rosset, maire de Faverges, Gérard Métral, président de la C.C.I., Franck Lopez, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat, Martine Abry-Durand, présidente de «Oser Faverges». Cet acte symbolique officialise un partenariat important en termes d’échanges, de dynamique et de financement. L’Etat, la commune, Oser Faverges, les entreprises, les commerçants et les chambres consulaires alimentent une enveloppe de 117 723 e en fonctionnement et 273 081 e en investissement *. Ainsi que le disait Gérard Métral, «le FISAC de Faverges est important. C’est un FISAC utile, bien pensé. La preuve en est qu’il a obtenu 91 % de la ressource initialement demandée, ce qui est rare». * La part de subvention obtenue de l’Etat est de 102 623 e.


Centrale photovoltaïque

réhabilitation de la décharge

pour de belles vitrines

S

Durant la phase de gestation du FISAC, la nécessité d’améliorer l’impact visuel des vitrines de nombreux commerces est apparue. En effet, un état des lieux réalisé dans le centre-ville de Faverges a mis en évidence une forte hétérogénéité des devantures commerciales, quelquesunes se greffant, dans certains quartiers, à un environnement manquant d’attractivité (vitrines vides, panneaux d’information obsolètes...). Ces conditions pénalisent l’activité commerciale. Face à ce constat, le FISAC prévoit la mise en œuvre de diverses mesures visant à soutenir les projets de modernisation de devanture. Ainsi, pour garantir l’insertion harmonieuse de l’architecture commerciale dans le centre-ville et pour mettre en cohérence les devantures et leurs accessoires (enseignes, stores, système de fermeture, etc.), une charte de qualité des devantures commerciales a été élaborée par le comité de pilotage du FISAC. Cette charte contient des recommandations à appliquer lors de travaux de modernisation de devanture en centre-ville et conditionne l’obtention de subventions. Elle a été signée et validée par l’ensemble des représentants et acteurs du commerce et de l’artisanat de Faverges, le 19 novembre 2010.

Si la décision de réaliser une centrale photovoltaïque au sol est prise, en conseil municipal,un délai de plus de deux années s’écoulera pour les études complémentaires (étude d’impact, étude paysagère, recensement de la flore et de la faune), les différentes démarches et la construction par elle-même.

Une charte

ouvenez-vous du numéro de « Faverges en action » du mois de janvier 2010. Un article concernait la réhabilitation en cours de l’ancien site d’enfouissement de déchets ménagers et assimilés de Faverges. Entre-temps, le site réhabilité est devenu une zone enherbée, plane et bien orientée qui a donné à la commune quelques idées d’aménagement pour une centrale photovoltaïque au sol. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une possibilité à étudier. Suite au Grenelle de l’environnement, la France a décidé de diversifier ses ressources énergétiques en développant les énergies renouvelables. L’une des solutions explorées est le recours à l’énergie photovoltaïque. Afin d’encadrer très précisément l’installation de centrale au sol, des règles relatives au choix du terrain ont été édictées, la principale étant l’absence de concurrence d’usage : le terrain ne doit pas être, par exemple, une zone agricole, et avoir de faibles enjeux environnementaux. Le terrain de la commune étant une ancienne décharge, ces deux critères s’appliquent. De plus, le terrain est situé à une distance raisonnable du poste source de Viuz (transformateur appelé à recevoir l’électricité produite). Une pré-étude, dite étude de faisabilité, a donc été entreprise, par l’intermédiaire du Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie (SYANE), afin de déterminer l’intérêt technique et financier de construire une centrale photovoltaïque au sol. Il ressort de cette étude que : - le terrain choisi comporte peu d’enjeux (environnement et usage), mais est de taille réduite, - le raccordement est situé à proximité, entraînant peu de frais, - l’ensoleillement est partiellement masqué par le relief.

Faverges

en action

page 5 janvier 2011

Photomontage : Axenne

La réflexion sur le devenir de l’ancien site d’enfouissement de déchets ménagers et assimilés - la décharge - est engagée.


Expression des minorités Liste «L’énergie nouvelle pour Faverges avec Patrick Duc»

L

’élaboration du budget d’une commune devrait être le reflet d’une réflexion collective prenant en compte les priorités parmi les souhaits exprimés et les urgences !! Le budget de 2011 sera construit avec les contradictions de nos collègues majoritaires. L’adjointe chargée des finances regrette et s’inquiète du désengagement de l’Etat depuis plusieurs années. Parallèlement, elle n’hésite pas à soutenir cette politique nationale en s’affichant sur une liste UMP/CENTRE pour les élections régionales de mars 2010. Le gouvernement a décidé de geler pour trois années les montants des diverses dotations attribuées aux communes, après les avoir déjà minorées antérieurement.

Aussi, l’Etat dans sa grande générosité, rend les collectivités dépendantes fiscalement du pouvoir tout en les incitant à investir plus pour soutenir l’activité économique. Il n’hésite pas au passage à les culpabiliser, les accusant d’être en partie responsables des déficits nationaux. Les contribuables imposables peuvent voir sur la feuille d’imposition (taxe habitation) la revalorisation annuelle «base valeur locative» dont le taux de majoration est imposé par l’Etat. Cela occasionne ainsi une hausse de cet impôt sans que la collectivité augmente ses taux. Les choix définitifs (investissements, fonctionnement, développement durable, subventions aux associations culturelles et sportives,

hausse ou pas des taxes locales, etc.) détermineront notre position lors de la réunion du conseil du 21 décembre. Mais nous réaffirmons qu’il est grand temps d’explorer de nouvelles pistes. Une politique globale serait ainsi définie dans le but d’abaisser nos charges de fonctionnement. Patrick Duc, Liliane Thorens, Michel Logé, Martine Brassoud, Claude Gaillard, Georges Vignier Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour cette année 2011, puisse-t-elle nous apporter plus d’humanité et de solidarité !

Liste «Faverges, un nouveau souffle»

D

ébut décembre 2010, Dame Nature se déchaîne. En effet, cela fait vingt ans qu’il n’a pas neigé autant, dit-on! Alors comment arriver à concilier Sécurité et Environnement ? Tous les Favergiens se posent la question. Le Conseil général de la Haute-Savoie préconise de ne plus mettre de sel sur les routes afin de préserver notre planète. Seulement faut-il être aussi radical ? Préfère-t-on des blessures, des fractures ou tout autre accident corporel ou matériel provoqués en fréquentant nos routes ou les accès aux différentes structures municipales, pour citer en exemple, le parking de la salle omnisports page 6 janvier 2011

Faverges

en action

transformé en patinoire géante. Ces désagréments ont une retombée financière sur la société.

tés surtout par une population jeune d’enfants qui doivent être des priorités.

La sécurité est malgré tout essentielle.

Alors ne risquons pas la neige jusqu’aux genoux et des accès impratiquables en poussettes.

Déneiger routes et trottoirs prévient ou limite les accidents, et surtout est une responsabilité municipale. On peut entendre qu’il y ait des journées exceptionnelles de neige comme ce mercredi 1er décembre 2010, où plus on déneigeait, plus il tombait des flocons de neige. Mais certains endroits restent néanmoins stratégiques, et doivent faire preuve d’une attention particulière. Comme les cours d’école et leurs accès, très fréquen-

Etre piéton ou conducteur automobile devient dangereux. Réfléchissons en période hivernale à préserver notre planète mais aussi la condition humaine. Nous souhaitons à tous les Favergiens nos meilleurs vœux pour l’année 2011. Que 2011 apporte joie, bonheur et amour de la vie. Stéphanie Renard Roger Druart


Travaux

Groupe scolaire Cassin : attention travaux

La commune procède à des travaux qui permettront d’apporter plus de sécurité dans les déplacements des usagers des écoles maternelle et primaire René Cassin, tout comme des riverains.

L

es travaux ont commencé à l’automne et devraient se poursuivre tout au long du printemps. Leur objectif : gagner en sécurité au niveau des déplacements des enfants fréquentant l’école maternelle (126 élèves) et l’école primaire (212).

PRÉSENTATION

Accès à l’école maternelle

Zone traversée piétons

Accès à l’école primaire

Budget prévisionnel (hors éclairage) : 152 000 e HT Etude et suivi des travaux : 9 698 e HT

Bureau d’études et ingéniérie VIAL - Marthod

Circulation piétons

Aire de jeux

Arrêt bus

Zone de stationnement

Les nouveautés de l’aménagement : Création d’une voie nouvelle longeant le bâtiment du Madrid, Réalisation d’un arrêt pour les bus, Délimitation d’une zone piétonne, Réorganisation des stationnements.

Emplacement nouvelle voie

Plus de sécurité : Meilleure organisation des bus et véhicules légers, Accès direct aux écoles, avec le minimum de traversée de chaussée, Sécurité accrue au niveau des échanges entre le stationnement et l’entrée des écoles.

Faverges

en action

page 7 janvier 2011


Actualités

Jeunes sportifs à l’honneur

Le jeu des mille euros

Deux jeunes sportifs de Faverges, bénévoles fortement impliqués dans la vie de leur club respectif, ont reçu une distinction dans le cadre du challenge « Jeune dirigeant 2010 ».

à Faverges

Mercredi 12 janvier 2011 à 18h30, sélection et enregistrement du Jeu des mille euros à la salle polyvalente de Faverges

L

rect par les stations de R.F.O., ainsi que par de nombreuses stations des états francophones d’Afrique. A Faverges le 12 janvier

Pour participer au Jeu des mille euros, il suffit de vous présenter le mercredi 12 janvier 2011 à 18h30, à la salle polyvalente de Faverges. L’entrée est libre et gratuite. Il est inutile de s’inscrire à l’avance car la sélection des candidats s’effectue sur place, avec le public. Venez nombreux !

Photo Radio France : Christophe Abramowitz

e plus ancien des jeux radiophoniques, créé en 1958 par Henri Kubnick, fait escale à Faverges le 12 janvier, le temps d’enregistrer deux émissions qui devraient être diffusées les 14 et 15 février 2011. Ce jeu, présenté depuis 2008 par Nicolas Stoufflet, est l’une des émissions-phare de France Inter. C’est aussi l’émission radiophonique la plus entendue sur toute la surface du globe. Outre la diffusion sur Internet, elle est relayée en di-

Vous aider à domicile,

c’est le métier d’Effik’ASS Depuis presque quinze ans, «Effik’ASS» association d’aide à domicile et à la personne, adapte et développe ses missions d’assistance matérielle morale et sociale.

L

e département haut-savoyard est principalement le secteur d’intervention d’Effik’ASS qui comprend la structure principale de page 8 janvier 2011

Faverges

en action

Faverges d’où s’articulent les antennes de Cran-Gevrier (pour l’agglomération annécienne), Thonon les Bains et Bonneville. L’accompagnement proposé est individualisé et une réponse particulière est apportée. Une équipe professionnelle, rompue à toutes les situations, est à l’écoute et répond dans chacun des sites. N’hésitez pas à contacter Effik’ASS

C’est un challenge organisé par le Comité Départemental des Médaillés de la Jeunesse et des Sports qui a permis de mettre à l’honneur le basketteur Alexis Juillard et le joueur de tennis Damien Vignier. Ces deux jeunes Favergiens ont en effet reçu la lettre de félicitation, diplôme signé de la main du Préfet de la Haute-Savoie, le 11 décembre dernier, ainsi qu’un trophée «Challenge du jeune dirigeant». Alexis, né en 1981, est bénévole au C.S. Basket-ball. Il est membre du bureau depuis 2002, désigné secrétaire adjoint en 2007 et secrétaire du club depuis 2009. Damien, 26 ans, a intégré le TennisClub de Faverges à l’âge de 6 ans. Il a été capitaine d’équipe. Il est aujourd’hui juge arbitre, responsable des championnats jeunes, secrétaire du club depuis 2008. Il donne également des cours à l’école de tennis. La distinction qu’ils ont reçue met en valeur leur implication et la valeur de leur bénévolat dans la vie de leur club. A noter également qu’une jeune femme de Saint-Ferréol, Lara Mauguin, membre du CAF Faverges, a reçu la même distinction, pour son investissement dans les activités et l’aide aux projets jeunes du club.

qui étudiera avec vous vos besoins, sans obligation. Norme de qualité L’association, toujours attentive aux préoccupations et attentes de chacun, concrétisera une démarche qualitative en 2011-2012 par la mise en place de la norme NF. Pour plus d’informations : www.aide-au-domicile.net Contact à Faverges : 04 50 44 68 89.


Journal municipal de Faverges