Page 1

le magazine d’informations de la ville

juillet 2010

N°11

Activités de l’été Des animations pour tous

page 7

Parc technologique de Sologne Un éco-quartier pour les entreprises

page 9

Sports Une saison en fanfare !

page 16

Le nouveau visage du centre ville Carrefour giratoire place Gabriel-Péri, réaménagements rue Pierre-Debournou, nouvelles règles de stationnement, circulation douce… Le point sur d’importants travaux qui vont métamorphoser le centre ville et fluidifier la circulation.

page 10


Le Festival de la robotique fait un carton Trois jours de compétitions de robots, de courses de karts électriques, de défis technologiques en tout genre. Près de 1000 jeunes, des écoliers du primaire aux étudiants en IUT, ont participé à ce rendez-vous pédagogique, véritable carrefour des innovations et des nouvelles technologies.

Retour sur l’actualité de la ville

p. 4

7

• Le Conseil municipal des enfants

en visite à l’Assemblée nationale • Quand les jardins partagés

Le nouveau visage du centre ville : la municipalité dévoile son projet

p. 10

Rencontre avec Laurent Poitrenaux, comédien.

p. 16

13

favorisent la réinsertion • Salamandre : un parcours forestier ludique

Le point sur les travaux

p. 17 Les horaires d’été à noter

p. 18

Les rendez-vous de la ville

p. 8

9

• Zoom sur les animations

estivales • Le parc technologique de Sologne mise sur l’innovation • Rentrée scolaire : le point avec Delphine Cotard, adjointe à l’éducation et à l’enseignement

Actualités culturelle et sportive • Mac-Nab : une programmation haute en couleurs • Résultats sportifs : une saison en fanfare

p. 14

Expression des groupes politiques p. 19

15

à Vierzon est une publication de la Ville de Vierzon • Place de l’Hôtel-de-Ville. 18100 Vierzon • Tél. : 02 48 52 65 00 • www.ville-vierzon.fr • Directeur de la publication : Nicolas Sansu, maire de Vierzon • Directrice de la rédaction : Annie Fadeau, directrice de la communication • Conception maquette : Anatome • Rédaction et réalisation : Anatome • Photos: Ville de Vierzon - Stefan Wurzer(p1) - Atelier Giron/Acte2 paysage/Gérard Wagner/ Transitec (p1, 10 ,12) - ASO (p9)- Pascal Victor (p14) - Jean-Baptiste Mondino (p15) • Impression: Imprimerie Rapide. 6 bis, passage Lévêque. 18100 Vierzon • Tirage: 15000 exemplaires • Diffusion: Mediapost • ISSN: en cours


Questions à Nicolas Sansu, maire de Vierzon

27 MAI. Vinci Construction France signe

l’achat du terrain ZAC de l’Aujonnière sur laquelle elle va s’ installer.

Le conseil municipal du 24 juin a pris plusieurs décisions déterminantes pour le centre ville. Tout à fait. Une grande étape a été franchie le 24 juin. Tout d’abord, le concessionnaire a été désigné : il s’agit de la SEM Territoria qui sera chargée de l’aménagement urbain (rue Debournoux et place Gabriel-Péri, rue de la République et les places Aristide-Briand et Vaillant-Couturier) et de l’animation commerciale, notamment par le biais d’un manager commercial. La concession d’aménagement est prévue pour dix ans. L’objectif est de rénover et de reconstruire un millier de logements sur cette période dans le centre ville. Le coût total des travaux est estimé à 70 millions d’euros financés par de nombreux partenaires publics et privés. Pour sa part, la Ville y contribue à hauteur d’un million d’euros par an. Nous avons aussi passé une convention avec la direction régionale du commerce et de l’artisanat. Enfin, le conseil a entériné le nouveau plan de stationnement qui sera mis en place le 1er octobre. Ces trois décisions sont liées et essentielles pour l’avenir de l’hyper centre. C’est un nouveau visage du centre ville qui se dessine ? Oui. L’aménagement du centre ville n’a pas connu de modifications depuis les années 80. Il ne correspond plus au monde d’aujourd’hui. Rien n’est fait pour mettre en valeur les commerces, donner de la place aux déplacements doux. Il faut redonner de l’attrait au centre en permettant à tous les usages de s’exprimer : à pied, en voiture, en vélo, en transport en commun. L’idée, c’est d’aboutir à une vraie rue commerçante attractive et vivante. En parallèle, le giratoire et les nouveaux aménagements de la place Gabriel-Péri vont marquer l’entrée de l’hyper centre. Tout cela participe du changement d’image de notre ville.

5 JUIN . Jumelage symbolique entre l’Arécabe et un canal anglais lors des 11e rencontres de l’Arécabe

21 JUIN . Visite du complexe footballistique de Brouhot.

Une ville qui redynamise son image devient plus attractive pour les entreprises ? En effet. Nous sommes très heureux d’accueillir Vinci Construction France. Les travaux de terrassement de sa future plate-forme de maintenance de grues, la plus grande du pays, viennent de commencer. Sur l’extension de la zone de l’Aujonnière et le parc technologique de Sologne, on sent manifestement un intérêt des investisseurs, même si la crise est ressentie à Vierzon comme ailleurs. La Ville va se doter d’une régie municipale de l’eau. Dans quel but ? A partir du 1er janvier, l’eau et l’assainissement seront gérés par un service municipal. Le maire et le conseil municipal auront autorité sur cette structure. Nous voulons maîtriser et diminuer le prix de l’eau pour les usagers. Deuxième raison de ce choix : nous souhaitons pouvoir maîtriser et préserver la ressource (protection du captage, construction d’une nouvelle usine de pompage…). Enfin, nous allons gérer entièrement les investissements qui concernent l’eau et l’assainissement. La régie nous permet donc de redonner aux habitants et aux élus les moyens de contrôler un bien commun fondamental, l’eau. Propos recueillis par Jean-Michel Bénard




[Conseil municipal des enfants]

Les jjeunes élus au cœur de la démocratie Avant de pique-niquer au pied de la Tour Eiffel et de grimper à son sommet, les membres du conseil municipal des enfants ont eu le privilège, en tant qu’élus communaux, de visiter l’Assemblée nationale de long en large, le 12 mai dernier. Lustres en cristal, dorures, moulures, velours rouge, odeur de cire des parquets… La visite commence par la salle des fêtes et c’est tout de suite l’émerveillement. Le cou tordu pour admirer les somptueux plafonds peints, les petits Vierzonnais, élus du conseil municipal, écoutent attentivement les explications du guide. Entre rappels historiques sur la construction du Palais Bourbon et informations sur le fonctionnement des institutions républicaines, c’est une plongée dans l’histoire de France et dans les rouages de la démocratie. Ébahis, les enfants posent des questions sur la fonction des différentes salles. Ou de façon très pratique pour savoir « comment ils ont réussi à peindre des plafonds si hauts ? » Même les adultes du groupe en apprennent beaucoup sur le fonctionnement de cette petite ville où près de 3 000 personnes s’affairent tous les jours, autour du kiosque à journaux, de la buvette, du salon de coiffure, de la Poste… Sans parler, bien sûr, des lieux de pouvoir, interdits au public d’habitude. Sur les traces des députés, les enfants gravissent les marches qui conduisent à l’hémicycle : sous la coupole, face aux rangées de fauteuils rouges,

c’est à nouveau la fascination. Quand certains s’étonnent que ce soit « si petit », d’autres n’auraient jamais imaginé que ce soit « si grand »… Les images télé sont trompeuses ! Au terme de la visite, la préparation et le vote des lois deviennent plus concrets. Quitte à faire encore quelques confusions, comme cet enfant qui aimerait être « élu ministre à l’Assemblée » ou cette jolie blondinette qui a surtout apprécié I.F les décors « du Palais des bonbons ».

[Service Enfance Jeunesse]

Animations sportives pour les ados Foot, basket, rugby… Les 40 jeunes de 11 à 15 ans qui ont participé à l’après-midi d’animations multisports organisée par le service Enfance Jeunesse au gymnase Albert Camus s’en sont donnés à cœur joie ! Répartis en huit équipes, les enfants des différents quartiers de Vierzon n’ont pas ménagé leur peine. Devant le succès rencontré, le service Enfance Jeunesse projette déjà de renouveler l’opération. En attendant, pour tout connaître de la programmation des animations de l’été, renseignements au Centre municipal d’animation jeunesse : 02 48 83 13 61.



Meilleurs Ouvriers de France

Pluie de médailles pour le lycée Brisson Elles s’appellent Alice, Charlène, Lucile, Samantha et Emeline. Cinq jeunes filles en or. Elèves de Terminale CAP déco céramique au lycée Henri Brisson, elles ont chacune décroché une médaille d’or régionale des Meilleurs Ouvriers de France début mai. De bien belles récompenses qui permettent à ces étudiantes de participer au concours national à l’automne. Le lycée Brisson peut être fier de ses élèves : ils ont engrangé des tonnes de médailles. 22 au niveau départemental et treize au niveau régional dont cinq d’or. Un sacré palmarès !


[Biennale du cirque]

Vierzon, capitale du cirque C’est un triomphe ! La première Biennale du cirque, organisée par la Ville, a attiré plus de 10 000 visiteurs du 31 mai au 6 juin. Invité d’honneur de cet événement, le cirque Amar a présenté son tout nouveau spectacle auquel ont exceptionnellement participé le National Palace et des élèves du collège Albert-Camus. Numéros de clowns et de haute voltige sous le chapiteau géant, visite des animaux de la ménagerie, expositions, ateliers pour les enfants avec Festilivres, parade dans les rues de la ville… Chacun a pu vivre la magie du cirque.

[Fête nautique]

Larguez les amarres ! Les 5 et 6 juin, il y avait de l’animation quai du bassin ! Organisées par l’association pour la réouverture du canal de Berry (Arécabe), les 11ème rencont res « De biefs en écluses », ont remporté un vif succès. Navigation gratuite sur le canal de Berry avec franchissement d’écluses, randonnée sur les chemins de halage, démonstrations de sports nautiques… De quoi (re)découvrir cette voie navigable sous un nouveau jour.




[Jardins partagés]

Vierzon, terre de solidarité Les anciens jardins ouvriers du quartier Sellier reprennent vie grâce au projet de création de « jardins partagés », porté par la coopérative sociale et solidaire de la régie du Pays de Vierzon, plus connue sous le nom de C2S. Là où, il y a encore quelques mois, des bosquets de broussailles se disputaient l’espace, de jolies parcelles font aujourd’hui éclore leurs premières récoltes de légumes. Cu lt ivés pa r des fa mi l les en difficulté, les enfants du quartier ou des salariés en réinsertion, ces lopins de terre sont devenus le support d’une multitude d’activités à la fois sociales, solidaires et pédagogiques. « Nous avons toujours eu le souci de développer des activités pour tisser des liens avec les habitants, indique Jean-Luc Birski, directeur de C2S. Avec cette coulée verte, qui va du quartier Henri Sellier au centreville, nous avons trouvé un espace particulièrement propice. » Profitant de subventions liées au contrat urbain de cohésion sociale (versées par la Ville et l’État), C2S a commencé, fin 2008, par faire déblayer une partie des 8 000 m 2 de terrain mis à sa disposition par

la Ville. Elle a pour cela choisi de faire travailler, grâce à des contrats aidés, des personnes très éloignées de l’emploi pour que cette expérience constitue pour elles une étape sur le chemin de la réinsertion. L’an dernier, pour donner de l’engrais à son projet, C2S a conclu des partenariats avec le CCAS, le Centre MédicoSocial et la CAF, tous intéressés par l ’utilisation de ces « jardins partagés » dans leurs propres projets sociaux. Face au succès de l’expérience, la municipalité va mettre deux nouveaux hectares de terrain à la disposition de l’association. De quoi donner toute son ampleur au projet.

« A terme, nous voulons faire du maraîchage bio, explique Jean-Luc Birski. Pour proposer aux particuliers des paniers de légumes bio et pour fournir, à terme, la cuisine centrale municipale en produits bio. » I.F

[Sortie nature]

Un sentier forestier accessible à tous Toucher, sentir et écouter la forêt. C’est le fil conducteur des ateliers de découvertes qui jalonnent le sentier de la Salamandre ouvert à tous les promeneurs, petits ou grands, depuis fin avril dans la forêt domaniale de Vierzon. Un chemin de 2 kilomètres de long adapté aux handicapés en fauteuil, aux malvoyants et malentendants. Pupitres sensoriels avec des informations en braille, bancs tous les 200 m, revêtement accessible aux fauteuils roulants, barrières



de sécurité, ponton sécurisé… Tout a été pensé pour faciliter l’accès des handicapés et transformer la balade en forêt en véritable aventure sensorielle. La Ville de Vierzon et la Communauté de communes participeront à l’entretien et à l’animation du site. Financé par des partenaires privés et publics (Europe, Conseil régional, Conseil général, ONF, Pays de Vierzon…), le sentier est ouvert toute l’année. Votre prochaine idée de sortie nature en famille ?


[Animations estivales]

Un été de folie ! À découvrir aussi de jeunes talents et des spectacles vivants. Au total, près de 30 spectacles gratuits durant tout l’été. Pour en savoir plus : www.ville-vierzon.fr

Venez guincher à la guinguette !

Concerts de rock ou de chanson française, navigation sur le canal de Berry, animations sportives pour les petits, guinguette pour les plus grands… Cet été, tous les publics seront comblés ! Les Estivales du canal brillent de mille feux Pour sa 3e édition, le festival met les petits plats dans les grands. À l’affiche, Volo comme Volovich, les deux frères issus du groupe Les Wriggles ; MiCkey [3d] ; Mouss et Hakim, les leaders du groupe Zebda ; la Compagnie Moebius, danse contemporaine et tango argentin ; Mikrokosmos et pour clore ce festival, l’accordéon mythique de Marcel Azzola.

Jusqu’au 29 août, la guinguette des Estivales, en régie municipale cette année, vous propose de bons petits plats et des animations musicales avec les orchestres endiablés de Pascal Thomas, Nicolas Pasquet, Henri Ortiz et bien d’autres encore. De quoi donner envie de faire quelques pas de danse sur la piste. Ouverture : tous les mercredis et les samedis de 15 h à minuit, les dimanches de 12 h à 22 h. Ouverture exceptionnelle le mardi 13 juillet de 19 h à minuit et le mercredi 14 juillet midi et soir. Réservation au 06 23 15 25 82.

Oh, mon bateau ôôô ! Jusqu’au 29 août, quai du Bassin, découvrez ou redécouvrez le canal de Berry en bateaux électriques et en pédalos ! Horaires : tous les mercredis, jeudis et vendredis de 16 h 30 à 19 h. Tous les samedis, dimanches et jours fériés de 15 h 30 à 20 h. Renseignements : Association Navigation à Vierzon sur le Canal de Berry au 06 71 31 67 45.

Activités sandball à la piscine Le sandball, vous connaissez ? C’est un sport d’équipe, dérivé du handball, qui se joue sur un terrain de sable. Les règles du jeu sont simples : deux équipes de quatre joueurs doivent marquer le plus de but. Ambiance garantie ! Une animation gratuite, ouverte à tous, du lundi au vendredi de 14 h à 19 h du 5 au 30 juillet à la piscine municipale.

Sous le gazon, la plage C’est une initiative originale des élus du conseil municipal des enfants : installer une plage sur la pelouse de la piscine municipale pendant l’été pour donner un peu de soleil à ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances. Un lieu convivial où l’on pourra s’initier au beach volley, beach soccer, sandball, badmington, pétanque, rugby, jeux de raquettes… Des activités encadrées par des animateurs confirmés et les associations sportives vierzonnaises. Du 8 au 15 août, sur la pelouse de la piscine municipale. Horaires : de 13 h 30 à 18 h 30. Une soirée karaoké est prévue le 14 août de 19 h à 22 h 30.

deux questions à Frédéric Couturier, maire adjoint à la culture et aux festivités

« La Foire expo, un rendez-vous économique et convivial » Les Estivales du Canal, un festival déjà incontournable ? C’est vrai. C’est seulement la 3ème édition et on a pourtant l’impression que ce rendezvous a toujours existé ! Comme chaque année, la programmation est très riche avec des talents régionaux et des artistes de renommée nationale. Après avoir acheté des gradins, une scène et une console numérique, nous avons fait l’acquisition d’un système de diffusion du son. Tous ces équipements

qui nous permettent d’ être quasiment autonomes sont réutilisés par la Ville, au cours de l’année. Quels seront les temps forts de la Foire expo qui débute cette année le vendredi 3 septembre ? Pour la première fois, elle est entièrement organisée par la Ville qui tient à ce qu’elle reste un rendez-vous économiquement essentiel, mais qui veut aussi développer la

dimension conviviale. Le pôle gourmand sera ainsi plus important, avec une grande diversité de restauration, un pôle beauté sera créé avec des ateliers de coiffure et de manucure et le cabaret National palace proposera tous les jours des animations. L’invitée d’honneur sera la Ville de St-Louis de la Réunion. Yves Jamait assurera le concert d’ouverture, le 4 septembre à 20 heures, tandis que le Grand orchestre du Splendid jouera le 12 septembre à 15 heures.




trois questions à Delphine Cotard, adjointe au maire à l’Êducation et à l’enseignement

Salon d’automne

L’art russe s’invite à Vierzon Dans le cadre de l’annÊe France Russie 2010, des centaines d’ÊvÊnements sont organisÊs partout en France‌ comme à Vierzon. Le 8 octobre, les chœurs de l’ArmÊe rouge se produiront sur la scène du ThÊâtre Mac-Nab. Du 2 au 10 octobre, la Russie sera invitÊe d’honneur du 16ème Salon d’automne et du Festival des Arts. 25 peintres, musiciens, chanteurs et danseurs russes animeront cette semaine riche en ÊvÊnements sur le thème de l’art organisÊe au ThÊâtre Mac-Nab de 14 h 30 à 19 h. EntrÊe libre.

FĂŞte des associations

Les assocs se dÊvoilent Sport, culture, nature, environnement, solidaritÊ, vie quotidienne‌ Les 18 et 19 septembre, les associations vierzonnaises vous invitent au Parc des expositions pour un week-end d’Êchanges et de rencontres. EntrÊe libre.

 Nous sommes toujours plus attentifs aux enfants en difficultÊ  Vierzon va-t-elle être touchÊe par de nouvelles fermetures de classe ? Nous regrettons pour cette rentrÊe de septembre 2010, la fermeture de deux classes contre une seule ouverture, l’une à l’Êcole ÊlÊmentaire Bourgneuf, l’autre au Clos du Roy au sein du groupe scolaire Bodin Zay qui appartient pourtant au rÊseau de rÊussite scolaire (ex-ZEP). C’est donc une nouvelle Êtape qui est aujourd’hui franchie et qui confirme que toutes les structures sont dÊsormais touchÊes par l’augmentation du nombre d’Êlèves par classe. C’est le point noir de cette rentrÊe. Le programme de rÊussite Êducative (PRE), financÊ par l’État et mis en place par la Ville, va-t-il se poursuivre ? Nous avons reçu de l’État une enveloppe de 270 000 euros pour mener des actions en 2010 en direction des enfants en difficultÊ et de leurs familles. Nous avons bon espoir que ce budget soit reconduit pour l’annÊe 2011. Ce financement nous permet de mettre en place un suivi personnalisÊ de

la scolaritÊ, mais aussi de proposer aux familles une aide, un soutien à la parentalitÊ ou encore de faire bÊnÊficier les enfants d’un accès à la culture et au sport. Au total, ce sont près de 200 enfants qui bÊnÊficient chaque annÊe du PRE. A la rentrÊe, notre Êquipe sera renforcÊe afin de structurer au mieux nos actions à venir. Comme l’an passÊ, la municipalitÊ invite les Êtudiants de son territoire à une rencontre au Centre des congrès, le 14 septembre. Quel en est le but ? Entre les Êtudiants des lycÊes Henri Brisson et Edouard Vaillant et les Êlèves en soins infirmiers de l’IFSI, Vierzon compte environ 400 Êtudiants. Nous souhaitons qu’ils se sentent bien dans notre ville dont ils contribuent à valoriser l’image. C’est pourquoi nous les invitons à une rencontre privilÊgiÊe avec un certain nombre d’associations culturelles et sportives, autour d’un pot convivial, en espÊrant qu’ils trouvent lors de cette soirÊe une activitÊ à leur goÝt à pratiquer durant leur sÊjour à Vierzon.

[FĂŞte de la science]

Comprendre en s’amusant Après le succès de la première Êdition qui a vu dÊfiler plus de 1500 visiteurs, la Fête de la science s’installera de nouveau au Centre de congrès les 23 et 24 octobre. La vulgarisation scientifique est bien sÝr encore une fois le fil conducteur de cette manifestation qui abordera cette annÊe les thèmes de la biodiversitÊ et de la bioÊthique. A noter, de nouvelles animations font leur apparition : lancer de rapaces, baptême de karts Êlectriques, stand de la mÊdiathèque municipale Paul-Éluard‌ Un concours de jeunes inventeurs est Êgalement organisÊ sur le thème du dÊveloppement durable. Les inventions conçues par les Êlèves des Êcoles vierzonnaises à partir de matÊriaux de rÊcupÊration seront prÊsentÊes pendant la fête ! Renseignements au 02 48 52 69 62. EntrÊe libre.




[Parc Technologique de Sologne ]

Un concentré d’innovations pour les entreprises

Écrin pour les entreprises et vitrine pour les visiteurs, la zone d’activités prévue sur la Rocade Nord mise sur l’innovation et l’exemplarité environnementale pour dynamiser le tissu économique du vierzonnais. Le site est idéal, au confluent des autoroutes A71, A85 et A20, visible par 35 000 véhicules chaque jour. Le projet est ambitieux : 90 hectares aménagés selon des exigences de « nouvelle génération » au bénéfice des PME et PMI du secteur. Décidée en septembre 2008 par la Communauté de communes Vierzon, Pays des Cinq Rivières, la ZAC Parc Technologique de Sologne sera réalisée en trois phases dont la première doit durer de septembre 2010 à la fin 2011. Au programme

du premier acte, trois bâtiments conçus par l’agence d’architecture Carré d’Arches de Bourges. La Pépinière d’entreprises comprendra une douzaine de bureaux sur 527 m2 avec salle de réunion, espace détente et accueil commun. Elle sera reliée par un parvis à un Hôtel d’entreprises, dédié à des occupations plus provisoires et doté également de 12 bureaux ainsi que de locaux mutualisés sur une surface de 555m 2. Un troisième bâtiment de 636 m2, dissocié cette

fois, accueillera un Espace d’innovations avec diverses salles techniques telles que des laboratoires d’essais et d’analyses ou des bureaux incubateurs.

« Un véritable éco-quartier technologique » Avant même que le premier coup de pioche ne soit donné, certains locataires sont déjà identifiés comme le Centre régional d’innovation et de transfert technologique Z3T, le pôle handicap autonomie (PHA), une représentation de la plate forme ProtoCentre spécialisée dans la production rapide de prototypes ou encore le Pôle industriel Cœur de France qui regroupe 28 entreprises du secteur de la métallurgie. Comme l’a rappelé son président, Jean-Claude Sandrier, la Communauté de communes a voulu créer « un véritable éco-quartier technologique avec des bâtiments qui servent de vitrine pour attirer d’autres entreprises. » Les architectes ont développé cette idée d’exemplarité tant au niveau esthétique qu’au niveau du coût de fonctionnement. « Une orientation sud-nord, une isolation très renforcée nécessitant très peu de chauffage, une structure bois avec un bardage d ’aspect métallisé » permettront aux bâtiments de norme HQE (Haute qualité environnementale) de bénéficier aussi du label Bâtiment basse C.G. consommation (BBC).

[Festival du cinéma aquatique]

[cyclisme]

Plongez dans le monde du silence

Le Tour de l’Avenir s’élance de Vierzon !

C’est LE rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés d’aquariums. En marge du congrès de la Fédération française d’aquariophilie, Corinne Torchy, présidente de l’association aquariophile du Pays de Vierzon, a eu l’idée de monter un festival du cinéma. Très bonne idée ! Baptisé Vierzon Festiaqua, il présentera les 15 et 16 octobre une dizaine de films au Centre de congrès. Au programme, des projections de films et de documentaires, des conférences, une bourse aux poissons, coraux et plantes, une expo de photos sous-marines et la remise des prix en clôture du festival. A ne pas manquer, un film maintes fois primé, « Les gravières du Ried », qui fait découvrir les trésors de ces vastes zones humides, situées en Alsace, à la beauté insoupçonnée. Un festival ouvert à tous et totalement gratuit. Ce serait dommage de ne pas en profiter, non ?

Les fans de cyclisme vont être aux anges. C’est une course cycliste mythique que notre ville accueille début septembre. En effet, la 47ème édition du Tour de l’Avenir s’élancera cette année de Vierzon ! Ne manquez pas, samedi 4, la présentation des équ ipes lors de la cérémon ie officielle. L’épreuve désormais réservée aux sélections nationales débutera par un prologue, le dimanche 5 septembre. Il s’agit d’un contre-la-montre individuel de 7,8 km en centre ville. Le lendemain, les 120 coureurs, issus de 12 équipes nationales dont 2 équipes de France, entameront la première étape également au départ de la cité vierzonnaise. Ce sont tous de futurs champions qui appartiennent déjà à des équipes de marque ou les intègreront prochainement. Un grand spectacle à partager en famille. Le parcours complet et les étapes de la course seront dévoilés le 12 juillet lors de la journée de repos du Tour de France à Morzine Avoriaz.

Pour en savoir plus : http://festiaqua.2apv.fr




Chaussées, espaces publics, façades, commerces, logements, stationnement, plan de circulation… Le centre ville de Vierzon fait actuellement l’objet d’un vaste programme de rénovation. Tandis que d’importants travaux viennent de commencer rue Pierre-Debournou, d’autres vont, à l’automne, métamorphoser la place Gabriel-Péri. L’objectif de ces aménagements, qui ont été présentés aux habitants en mai, est à la fois d’améliorer la qualité des espaces publics vierzonnais, la fluidité de la circulation et, au final, l’image de la ville. Dossier rédigé par Isabelle Friedmann



Ça bouge en Au fil du temps, de l’usure qu’il inf lige aux espaces publics mais aussi de l’évolution des usages, les villes ont besoin de renouveler leurs installations pour continuer à répondre aux besoins et aux attentes des habitants. C’est ce constat et cette ambition qui guident les différentes étapes du programme de rénovation du centre ville. Débutés fin juin, les travaux rue Pierre-Debournou en marquent le commencement : ils sont tout d’abord destinés à adapter cette artère au nouveau plan local de circulation qui prévoit en 2012 la mise en sens unique


La future place Gabriel-Péri, un nouvel espace urbain qui offre un meilleurs partage de la chaussée entre voitures, vélos et piétons.

centre ville montant de la rue de la République. Pour anticiper les nouveaux f lux de véhicules qui en découleront, les feux tricolores des deux carrefours de la rue vont être remplacés par des ronds-points, plus à même de f luidifier le trafic. Par ailleurs, le tronçon qui se situe entre les rues du Bas de Grange et du général de Gaulle sera élargi pour faciliter le croisement des poids lourds. Enfin, « il s’agit aussi de garantir un meilleur partage de la chaussée entre voitures, modes de circulation doux et piétons », explique Hervé Brunel, directeur général des

services. Certains aménagements urbains, dans le bas de la rue, vont ainsi permettre à tous de circuler plus facilement, sans oublier les personnes à mobilité réduite. Dans le même esprit, mais à une toute autre échelle, c’est la place Gabriel-Péri qui va bénéficier, à partir de la 2ème quinzaine de septembre, d’importantes transformations, destinées à la fois à améliorer le fonctionnement de ce Le budget des travaux carrefour mais aussi rue Pierre-Debournou l’image de cette entrée s’élève à 390 000 €. de ville. « Nous avons observé que les espaces 1,8 M € : c’est le montant publics sur cette place des travaux de la place Gabriel-Péri. n’avaient fait l ’objet d ’aucun aménagement depuis les années 1980, explique Christel Giron, l ’architecte en charge des travaux. Et nous avons aussi noté un manque d e cla r té d an s la ré pa r tition d e ses espa ces. » En effet : la convergence de sept voies routières – dont certains axes sont empruntés tous les jours par quelque 19 000 véhicules – et la présence d’un stationnement désordonné sur la place entraînent un morcellement et une confusion des espaces qui rendent difficile la circulation des voitures et des piétons. « Notre objectif, souligne Christel Giron, est de transformer ce nœud routier en espace urbain, où chacun trouvera sa place. » Parmi les solutions préconisées par les experts, le remplacement des feux tricolores par un rond-point présente plusieurs avantages. Il permet, d’abord, de mieux s’adapter aux variations du trafic et, par conséquent, de le f luidifier. Ensuite, l’implantation de ce giratoire au nord-ouest de la place va permettre de créer, au sud, une large voie réservée aux piétons et aux cyclistes. Cet axe, en reliant le haut de la rue de la République à l’esplanade de la Société Française, va devenir le pivot d’un nouvel




espace d’échanges et de rencontres. Avec l’installation de larges marches, qui permettront une descente progressive vers le B3, c’est une sorte d’amphithéâtre convivial qui va ici prendre forme. Quant au stationnement, dont l’éparpillement avait tendance à miter l’espace réservé aux piétons, il sera réorganisé avenue Henri-Brisson et autour de la Société Française. Au total, 330 places seront accessibles dans un rayon de 250 mètres autour du rond-point. Quand les travaux seront terminés, au printemps prochain, Vierzon disposera d’une entrée de ville plus attractive. Le premier signe d’une métamorphose qui va se poursuivre dans les mois à venir. En effet, dès septembre, le concessionna ire, à qui la V il le a con f ié le réa ménagement globa l du cent re ville, s’ installera dans une Maison des projets. Elle sera le poumon d ’un processus qui insuff lera une nouvelle énergie au cœur de Vierzon.

zoom Zoom sur la déco ! À côté des questions techniques de gestion des flux routiers et de partage de l’espace public entre automobilistes, piétons et cyclistes, le choix du mobilier urbain et des plantations a aussi son importance. Pour bien faire ressortir l’architecture de la place Gabriel-Péri, qui associe des devantures claires et des toitures foncées, c’est un sol minéral assez neutre et des bancs en bois qui ont été choisis. Pour les espèces végétales, un paysagiste a été consulté : il a préconisé une majorité d’essences de moyennes tailles qui seront ainsi à l’échelle humaine, mais aussi la plantation de quelques arbres « nobles », tels des magnolias et des chênes verts, pour marquer l’entrée de la ville.



Comment circuler pendant les travaux ? Pour atténuer les nuisances générées par les travaux rue Pierre-Debournou, la municipalité a mis en place deux types de déviations : aux entrées de ville, d’une part, un fléchage permet de dévier les flux de transit ; aux abords

de la rue, d’autre part, deux cheminements alternatifs sont proposés aux voitures et aux poids lourds. Quant aux travaux place Gabriel-Péri, ils seront réalisés en deux temps, sur une moitié de la place d’abord puis sur l’autre, afin de ne jamais couper totalement la circulation. Il n’y a qu’à la toute fin des chantiers, la nuit pendant laquelle sera réalisée la dernière couche d’enrobé, que la circulation sera totalement coupée afin d’obtenir une chaussée uniforme sur toute la rue.


Le futur giratoire place Gabriel-Péri

trois

questions à Franck Michoux, adjoint au maire, chargé de l’aménagement urbain, des travaux, du logement et du PRU.

« Coup d’envoi au renouveau du centre ville » Pourquoi réaliser de tels aménagements en centre ville ? Trop souvent, on entend dire que Vierzon n’est pas une belle ville. C’est faux si on considère notre cadre naturel, mais c’est vrai si on s’en tient au centre ville qui n’est pas identifié. Pour créer un centre ville, comme nous le souhaitons, il faut commencer par mieux délimiter la place de chaque usager sur l’espace public.

zoom Nouveau plan de stationnement : le trafic plus fluide Comment rendre plus fluide la circulation en centre ville ? Comment éviter les voitures-ventouses et favoriser l’accès aux commerces tout en redonnant une plus grande place aux déplacements doux ? Pour répondre à ces questions, la municipalité va mettre en place à compter du 1er octobre un nouveau plan de stationnement. Un certain nombre de parkings payants seront supprimés et remplacés par des zones bleues. 1 200 places de stationnement seront désormais gratuites dont 246 à durée limitée, 250 places seront payantes. 40 places seront réservées aux handicapés. Bonne nouvelle : la première demi-heure de stationnement sera gratuite sur l’ensemble de la ville. Un plan de jalonnement du stationnement va être mis en place et des panneaux signalétiques adaptés vont être installés afin que tous les types de parkings soient bien identifiés par les touristes et les Vierzonnais. Début septembre, une information sur le sujet sera adressée à tous les habitants.

L’attention se porte aussi sur la vitalité des commerces… Je crois qu’il faut aujourd’hui savoir distinguer le commerce de périphérie, qui se développe, du commerce de centre ville. Dans Vierzon, les gens vont avoir envie de flâner, de visiter, sans forcément côtoyer les voitures. C’est une des idées fortes de notre projet. L’aménagement de la place Gabriel-Péri donne le coup d’envoi du changement d’image de Vierzon ? Oui. Il fallait commencer par cette entrée de ville pour ensuite poursuivre sur le centre. La place Gabriel-Péri est en plus très emblématique : c’est actuellement un carrefour de routes nationales qui va devenir un espace valorisé, ouvert sur l’esplanade de la Société Française.




Laurent Poitrenaux, Le bonheur est sur les planches Le comédien, qui n’a pas oublié ses origines vierzonnaises, joue deux pièces cet été au Festival d’Avignon. De salles parisiennes en festivals, de scènes françaises en tournées à l’étranger, Laurent Poitrenaux incarne petits et grands rôles de théâtre, depuis près de 25 ans. Parti de Vierzon à 18 ans pour monter jouer la comédie à Paris, il n’a jamais connu ces traversées du désert que subissent tant d’artistes. « J’ai toujours eu des projets, j’ai eu beaucoup de chance », confie-t-il modestement. Mais pas seulement de la chance. À force de travail et de ténacité, le jeune comédien

Laurent Poitrenaux dans Le Colonel des zouaves.



a révélé un réel talent. Gilles Bouillon, aujourd’hui directeur du Centre dramatique régional de Tours, avait d’ailleurs, très tôt, repéré le jeune homme, au début des années 1980, lors d’ateliers de théâtre à Vierzon. « Il m’a encouragé à persévérer, se souvient Laurent Poitrenaux. C’est précieux qu’un professionnel vous donne ainsi sa confiance. Je lui en suis encore reconnaissant. » D’autres rencontres importantes ont ensuite contribué à façonner la carrière du comédien : celle du metteur en scène Ludovic Lagarde, puis de l’auteur contemporain Olivier Cadiot. « Tous les trois, nous montons des machines assez étranges… On adapte les textes d’Olivier qui ne sont pas des récits classiques, ni des textes de théâtre. C’est très exceptionnel de pouvoir ainsi travailler en direct avec un auteur vivant. Il pense à moi en écrivant ses textes, il a ma voix en tête. » Depuis une quinzaine d’années, les trois hommes cheminent ensemble. « C’est ma famille théâtrale », résume l’acteur dont « l’autre famille » se partage entre Paris, où il habite, et Vierzon, où vit sa mère. « Mes racines sont là, dans sa maison où j’ai grandi. » Auprès de parents, postier et secrétaire sur le papier, mais artistes dans l’âme. « Ils avaient tous les deux des activités amateurs dans le milieu artistique, dans l’opérette pour ma mère, comme chansonnier pour mon père. » Quand Laurent Poitrenaux a joué au Mac-Nab, il y a vécu des sensations fortes : « Il y a des fantômes dans ces lieux, j’y ai retrouvé les échos des répétitions d’opérette de ma mère. » Cet été, d’autres sensations fortes attendent l’artiste devant les spectateurs du festival d’Avignon où il joue deux textes d’Olivier Cadiot, Un nid pour quoi faire et le monologue Un mage en été. Un exercice à la fois difficile et stimulant. « C’est une gestion de l’énergie, on est seul avec soi-même. Je muscle mon jeu, c’est comme si je faisais mes gammes. » À 43 ans, Laurent Poitrenaux, en dépit de sa notoriété, se voit toujours comme un artiste en construction et s’étonne, chaque jour, I.F. de « vivre tant d’aventures si fortes. »


[Culture]

Mac-Nab, une saison haute en couleurs

Natasha Saint-Pier, le 3 février à Vierzon.

Le 29 septembre marque l’ouverture de la saison 2010-2011 du Mac-Nab. Zoom sur les temps forts d’une programmation pleine de surprises. Des spectacles pour tous les publics, toutes les envies. C’est le credo de cette nouvelle programmation dans un lieu culturel au succès grandissant. La saison dernière, le Mac-Nab a accueilli 14 000 spectateurs, soit 1 000 de plus que l’an passé ! Un beau succès qui contribue au rayonnement régional de notre ville. La preuve : la moitié du public n’habite pas Vierzon et fait parfois près de 80 km pour assister aux spectacles. À

agendas noter dans vos

Le 13 novembre, retrouvez Idir, pour un concert dans le cadre du 11e forum des cultures minoritaires organisé par le mouvement francoimazighen du Cher.

Le 3 février, la voix de Natasha Saint-Pier devrait envoûter le public du Mac-Nab. Le 8 mars, la tournée acoustique de Calogero débarque en ville suivie le 15 mars par François Morel et son premier spectacle tout en chansons sur une mise en scène de Juliette.

Le 29 septembre, découvrez le nouveau spectacle de Michel Boujenah, Enfin libre, un one man show entre tendresse et nostalgie, où l’acteur reprend ses thèmes fétiches comme la famille et les amis. Drôle et touchant. Le 14 octobre, place à L’Empiafée, spectacle inclassable autour d’Édith Piaf. La comédienne Christine Chollet refait le monde avec gouaille et franc-parler.

Le dernier week-end de janvier, ne manquez pas la deuxième édition du festival des chansonniers, Les Mac-Nab Folies avec le spectacle de Fabrice Eboué du Jamel comedy club.

Le 25 novembre, William Sheller et son Piano solo s’invite à Vierzon, suivi le 29 novembre par Renan Luce. Pensez à réserver sans tarder… Le 16 décembre, Mado fait son show, nouveau spectacle humoristique avec Noëlle Perna mis en scène par Alain Sachs.

En mai, place à la danse d’aujourd’hui (le 5) avec les compagnies Cécilia Chevassus et Moebius. Le 12 mai, se jouera Victor Hugo mon amour, une pièce de théâtre adaptée des lettres échangées entre l’écrivain et sa maîtresse officielle, Juliette Drouet. Le 31 mai, rendez-vous avec Jacques Mailhot, Jean Roucas et Pierre Douglas pour leur nouveau spectacle Liberté, égalité, hilarité. Tout un programme !

En avril, Le Cid se jouera façon flamenco (le 12) et Jacques Pessis présentera la biographie musicale Brel, de Bruxelles aux Marquises (le 14). Pour tout savoir sur la programmation : www.ville-vierzon.fr Les locations sont ouvertes au 02 48 53 02 60 et sur le réseau Fnac.




[Sport]

Quelle saison ! Chacun dans leur domaine, ils ont marqué la dernière saison sportive de leurs exploits, portant haut les couleurs de Vierzon sur tous les terrains. Rétrospective. [Tennis]

[Gymnastique]

Sur les traces de Nadal 3e

Thomas Bréchemier

Classé 3/6, meilleur tennisman européen dans sa catégorie, membre du pôle France de Poitiers, Thomas Bréchemier confirme, du haut de ses 14 ans, tous les espoirs que le tennis vierzonnais place en lui, franchissant une à une les étapes qui, espérons-le, le conduiront vers le très haut niveau. Signe annonciateur d’une future grande carrière professionnelle, son sacre, fin 2009, lors du Tournoi International Minimes de Sainte-Geneviève-des-Bois… Dix ans après un certain Rafael Nadal, quintuple vainqueur de Roland Garros. Une performance confirmée, en début d’année à Bolton, avec l’équipe de France, victorieuse de la Coupe d’Europe d’hiver des 14 ans et moins.

[Football]

Trois montées sinon rien ! La saison 2009-2010 restera gravée à jamais dans les annales du football vierzonnais avec, pour les trois clubs locaux, l’accession à l’échelon supérieur. Déjà auteur d’un formidable parcours en coupe de France, le SL Chaillot a décroché son ticket pour la Première division départementale, l’Églantine Vierzon passant de son côté de la Promotion à la Division d’Honneur Régionale. Quant au club fanion de la ville, le VF18, il retrouve enfin la CFA 2 au terme d’une saison remarquable, ponctuée par un dernier match complètement « foot », qui restera, lui aussi, dans les mémoires.



L’équipe du SL Chaillot

Agrès au féminin pluriel Les jeunes gymnastes vierzonnaises tiennent bon la barre, à l’image de Mira Boumejmajen, 15 ans, brillante finaliste des derniers championnats d’Europe juniors à Birmingham et sacrée championne de France, fin mai à Albertville. Trois semaines plus tôt à Oyonnax, la belle surprise est venue de Julie Page, 13 ans, médaillée de bronze en Nationale C au terme d’une démonstration quasi parfaite aux barres asymétriques. Sans un arrêt à la barre, sur un lâcher, qui lui valut une petite perte de points, Julie aurait même pu prétendre obtenir une plus belle récompense de la part des juges.

[Pétanque]

Triplette gagnante ! Inutile d’attendre les championnats de France qui concluront, fin septembre, la saison des « Municipaux » en doublettes, pour saluer la belle performance de Carole Beauvais, sacrée championne du Cher en triplettes et demi-finaliste, avec Mali Lo et Andrée Ruiz, lors des derniers « France » disputés mi-juin sur les bords du lac d’Annecy. Le club sportif des municipaux, qui fêtera en novembre prochain ses 50 ans d’existence, s’est également brillamment illustré, il y a un mois un demi, grâce à la triplette composée de Jean-Marc Abmont, Lucien Gerbot et Yannick Kreuztenberger, revenue de Coudekerque auréolée d’un titre de champion des COS de France. C.G.


[permanences des ĂŠlus]

[Restauration scolaire]

Les horaires d’ÊtÊ à noter

Facile Ă gĂŠrer avec Internet !

Du mardi 29 juin et jusqu’au samedi 28 aoÝt, la MÊdiathèque est ouverte :

Ă€ compter de la rentrĂŠe scolaire 2010-2011, les familles qui le souhaitent pourront passer par le site internet de la ville pour commander ou annuler un repas pour la restauration scolaire. Il suffit de remplir le formulaire disponible sur www.ville-vierzon.fr.

-du mardi au vendredi de 10 h à 12 h et de 16 h à 18 h -le samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 17 h Du lundi 5 juillet au samedi 28 aoÝt inclus, le service État civil-CitoyennetÊ sera ouvert : - de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h du lundi au vendredi - de 9 h à 12 h le samedi

Mairie 02 48 52 65 00 - Fax : 02 48 71 80 44 Courriel : info@ville-vierzon.fr Site : www.ville-vierzon.fr Les Êlus reçoivent sur rendez-vous Nicolas Sansu, maire Poste 6504 ou 6612 Marie-HÊlène Bodin adjointe au maire SolidaritÊ

Poste 6530 Franck Michoux, adjoint au maire AmĂŠnagement urbain, travaux, logement, PRU

Poste 6610. Le vendredi, de 9 h Ă 12 h Ralida Ferras, adjointe au maire Enfance et jeunesse

Poste 6681. Le mercredi, de 14 h Ă 17 h Philippe FourniĂŠ,

[Centre de Loisirs]

SÊjours d’ÊtÊ

[MusÊe de l’histoire industrielle]

Les centres maternel, ÊlÊmentaire et ados/prÊados fonctionneront en juillet et en aoÝt. Des activitÊs nombreuses et diversifiÊes sont au programme suivant l’âge des enfants.

Recherche tĂŠmoignages

Renseignements au service petite enfance, enfance, jeunesse au 02 48 75 14 80

Dans le cadre de la crÊation du futur musÊe de l’histoire industrielle et sociale de Vierzon, la Ville vient de missionner des sociologues de l’UniversitÊ de Tours afin qu’ils mènent une Êtude sur la mÊmoire ouvrière dans notre ville. Nous recherchons donc des personnes qui ont travaillÊ dans les diffÊrents secteurs de l’industrie à Vierzon tels que la mÊtallurgie, la cÊramique, la confection, la verrerie‌ Si vous souhaitez participer ou nous aider dans ce projet, merci de contacter Fleurance Lachaud au 02 48 52 65 45.

adjoint au maire Services publics et sĂŠcuritĂŠ

Poste 6668. Le jeudi après-midi Karine Chêne, adjointe au maire Vie associative et vie citoyenne

Poste 6504 ou 6612 François Dumon, adjoint au maire Sports et tourisme

Poste 6671 Delphine Cotard, adjointe au maire Enseignement

Poste 6681 François Porracchia, adjoint au maire Voirie et espaces verts

Poste 6610 Jill Gaucher, adjointe au maire Environnement et dĂŠveloppement durable

Poste 6668 FrĂŠdĂŠric Couturier, adjoint au maire Culture et festivitĂŠs

[numÊros utiles] Social .CCAS 2 bis, rue de la Gaucherie 02 48 83 11 80 .Assistantes sociales 02 48 83 11 80 .Personnes âgÊes 02 48 83 11 92 .Aides à domicile 02 48 83 11 94 .Portage repas à domicile 02 48 83 11 88 .Garde à domicile de nuit 02 48 83 11 80 02 48 83 11 88 .SE.SAME



.TĂŠlĂŠ-assistance

.Restauration

Partenariat avec Smur, centre 115 et pompiers

(commande ou annulation repas)

02 48 83 11 88 .Crèche municipale Clos-du-Roy. Rue Hector-Berlioz 02 48 75 19 69 .Relais assistante maternelle Crèche du Clos-du-Roy 02 48 75 26 35

Enfance et jeunesse .Service enfance jeunesse 02 48 75 14 80 .Centre de loisirs 02 48 75 14 80 .Mission locale 02 48 75 85 12 .Point information jeunesse 02 48 52 09 18

Relais pour personnes Ă mobilitĂŠ rĂŠduite, foyer LĂŠo-MĂŠrigot

Affaires scolaires

02 48 71 85 24 02 48 83 11 86

.Service affaires scolaires 02 48 52 69 62

Poste 6671. Le jeudi, de 14 h Ă 16 h Jean-Paul Saboureau,

02 48 52 69 69

conseiller municipal dĂŠlĂŠguĂŠ Patrimoine, anciens combattants

Culture et sport

Poste 6545. Le mercredi Élisabeth Hovasse-PrÊly,

.Conservatoire de musique 02 48 75 35 49 .MÊdiathèque 02 48 75 48 48 .Piscine 02 48 75 64 17 .Dojo municipal 02 48 75 38 81

Transports .Le Vib’ 02 48 53 03 80 .CrÊabus 02 48 52 00 52

Urgences .Commissariat 02 48 52 92 40 .Pompiers 18 (urgences) 02 48 52 77 00 (administration) .SAMU 15 .Sous-prĂŠfecture 02 48 53 04 40

conseillère municipale dÊlÊguÊe SantÊ

Poste 6500 Fabienne Montigny, conseillère municipale dÊlÊguÊe Communication et image de la Ville

Poste 6681. Le mercredi Jean-Marc Duguet, conseiller municipal dĂŠlĂŠguĂŠ Commerce, artisanat, PME et PMI

Poste 6671 Jean-Bernard Sauvage, conseiller municipal dĂŠlĂŠguĂŠ Jumelage, coopĂŠration dĂŠcentralisĂŠe

Poste 6671 Jean-Claude Sandrier, dĂŠputĂŠ, prĂŠsident de la communautĂŠ de communes Poste 6504 ou 6612


Espace d’expression ouvert à chacun des groupes politiques du Conseil municipal en vertu de la loi sur la démocratie de proximité adoptée en 2002.

Contributions de la majorité municipale Défendre les retraites et le service public local Mois après mois, la droite s’acharne à démanteler tout ce qui fait le modèle économique et social français et la crise ne lui sert que de prétexte pour aller plus vite et plus loin dans ce travail de sape. La réforme des retraites en est une des illustrations les plus flagrantes mais elle n’est pas la seule. Il s’agit en fait pour l’équipe Sarkozy-Fillon d’exonérer toujours plus les revenus du capital de leur contribution et d’en reporter la charge sur les salariés et les ménages. L’augmentation de la durée de cotisations, le recul de l’âge de départ en retraite au-delà de 60 ans et la dégradation du montant des pensions que cela va entraîner vont dégrader les conditions de vie des plus âgés comme des plus jeunes. Les premiers vont être privés du droit au repos dans de bonnes conditions après une vie de travail et les seconds devront galérer plus longtemps au chômage ou dans la précarité et les petits boulots. Alors que les salaires stagnent dans le secteur privé, un gel de ceux de la fonction publique est annoncé, accompagné de la suppression de 100 000 emplois de fonctionnaires et de nouvelles coupes sombres dans les dotations d’État aux collectivités locales. Pour une ville comme Vierzon, cela signifie des difficultés accrues dans un contexte encore plus dur. Mais la municipalité sait qu’elle peut compter sur le soutien des Vierzonnais, de la région Centre et du Conseil général pour tenir son engagement de mener à bien le renouveau de Vierzon. L’heure est plus que jamais à l’action et à la résistance. Les élus communistes, socialistes, MRC, PRG, PG, écologistes et républicains de gauche

Mettre ses actes en accord avec ses principes Les élus socialistes, au moment où les budgets se contractent, au moment où l’Etat se désengage de nombreuses compétences, se positionnent clairement sur quelques principes : La mise en place de politiques ambitieuses pour l’insertion des jeunes, l’intégration de nos aînés dans la société… La prise en compte du développement durable dans l’ensemble de nos réalisations, normes environnementales dans les constructions, politiques novatrices dans les services publics, l’éclairage public notamment… Le développement économique par des nouvelles filières, le bois par exemple et les services à la personne portés par l’économie sociale et solidaire à but non lucratif… La réalisation de contrats d’objectifs et de moyens avec les associations permettant d’assainir les relations par des politiques partagées et des moyens redistribués… Les socialistes pèseront pour que les politiques municipales intègrent ces principes, que l’on passe aux actes. Les élus socialistes et radicaux de Gauche

Ce n’est pas aux travailleurs de payer ! Il y a deux ans, les États ont accordé des centaines de milliards aux banquiers. Il fallait, nous disait-on, sauver justement ceux qui étaient les principaux responsables du déclenchement de la crise. Et sitôt sauvés, les banquiers se sont remis à spéculer… contre les États qui s’étaient endettés. Si aujourd’hui l’argent manque dans les caisses de l’État, c’est d’abord à cause des milliards versés aux banques. Ce ne sont pas les travailleurs qui ont vidé les caisses, mais ce sont eux qui sont aujourd’hui attaqués sur les retraites et par la destruction des services publics (Santé, Éducation, Poste, Transport). S’ils ne veulent pas se faire complètement écraser par le capital, les travailleurs devront se défendre par les grèves, les manifestations, une explosion sociale assez puissante pour que les capitalistes craignent pour leurs profits, pour leur propriété, pour leur pouvoir sur l’économie. Et il sera essentiel d’imposer le contrôle des travailleurs sur les banques et les grandes entreprises. Il n’y a que comme cela que le monde du travail pourra arrêter sa plongée vers la misère. Les conseillers municipaux de Lutte Ouvrière

Contributions des groupes de l’opposition Dépenses Les mois se suivent et se ressemblent : notre Maire et sa proche équipe tentent de masquer leurs incompétences en matière de gestion budgétaire et de gestion politique de la Ville par une stratégie de grands travaux et en accusant le gouvernement de notre pays de tous les maux. Un peu facile d’accuser les absents, un peu facile le coup des boucs émissaires… La politique de grands travaux de notre Ville est utile mais son coût et son manque de préparation vont nous coûter cher. Si, en trois ans de mandat, notre Maire n’a augmenté qu’une seule fois les impôts, maintenant notre ville

en haut du classement des villes les plus imposées, il a évité la même opération cette année en hypothéquant notre futur en empruntant, en endettant les générations futures. Par contre, pour l’année prochaine, rien n’est joué : une autre augmentation de nos impôts l’année prochaine, Monsieur le Maire ? Groupe d’opposition « Aimez Vierzon avec nous » Elus Labelville

Alors que notre bassin d’emploi se trouve dans une situation difficile du point de vue économique, il est bon de saluer ceux, qui tout au long de l’année, participent par leur engagement sportif au rayonnement de notre ville, de son image à travers la France entière. Toutes nos félicitations et nos remerciements à : - Mira BOUMEDMADJEN, championne de France gymnastique et 6ème au championnat d’Europe - aux filles de l’USV pour leur montée en promotion régionale - au VIERZON FOOT 18 pour sa montée en CFA 2 -à l’Églantine vierzonnaise, section foot, pour sa montée en DHR

- au SL Chaillot pour sa montée en 1ère division départementale - au CAJO Basket pour sa montée en promotion régionale - à Steven PALETTE, pilote automobile PEUGEOT, pour ses nombreux podiums Honorons aussi les SAV RUGBY, le club de Roller « les Prédateurs » et l’Églantine vierzonnaise section handball (garçons et filles) pour leur maintien. Et enfin saluons tous les sportifs vierzonnais de toutes les disciplines pour leurs dévouements et un grand merci aux bénévoles. Les élus de la liste « Une ville pour tous ! »




Vierzon n°11  

Magazine de la ville