Page 1

SOROP ’ news a global voice for women

Belgium

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Onder de Hoge Bescherming van Hare Majesteit de Koningin

PRÉSERVONS NOTRE ENVIRONNEMENT ONS LEEFMILIEU IS ONS ERFGOED

2ème TRIMESTRE 2de KWARTAAL 2017 N° 28 Trimestriel/Driemaandelijks


SOROP’NEWS N° 28

Evelyne Bastin

Trimestriel/Driemaandelijks

EDITO

Editeur responsable - Verantwoordelijke uitgever: Evelyne Bastin - soropnews.sib@soroptimist.be Concept covers 1 & 4: Marlise Binder Rédaction/Redactie: : Simone Baeyens - Evelyne Bastin Marlise Binder - Viviane Blancquaert - Rita De Groot - Véronique de Munck - Katrien De Ryck - Martine Dirix - Marina Fauconnier Michèle Le Docte - Gisèle Marchand – Myrjam Panis - Anne Piron - Monique Rocour - Gerda Rosiers - Liliane Schoepen Présidente/voorzitter SI Belgium: Claire Hublet - presidente.sib@soroptimist.be

Chères amies Soroptimist, Chères lectrices, chers lecteurs,

www.soroptimist.be www.soroptimisteurope.org www.soroptimistinternational.org

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ». Albert Einstein

Dit tijdschrift wordt gedrukt op papier afkomstig van hout uit bossen die duurzaam worden beheerd. / Ce magazine est imprimé sur du papier issu de bois de forêts gérées durablement.

En 2004, la kenyane Wangari Muta Maathai est récompensée par le Prix Nobel de la Paix pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix. Première femme biologiste de l’Afrique de l’Est, elle mènera une opération de reboisement au Kenya par les femmes. Son initiative « The Green Belt Movement » , partant du principe qu’en préservant la terre, on protège l’humanité, ne s’arrêtera pas là. Les droits des femmes, la démocratie et la non-violence feront partie de ses combats quotidiens. Inspiré par Wangari, lors d’une conférence en 2007, Felix Finkbeiner, alors âgé de 9 ans, plante son premier arbre et fonde l’association « Plant for the Planet ». Invité à témoigner en 2011 par les Nations unies, il participe activement à la Campagne pour la plantation d’1 milliard d’arbres. Aujourd’hui sa fondation a planté plus de 14 milliards d’arbres de par le monde. La préservation de l’environnement est un des objectifs-clé du SI. Cette préoccupation est étroitement liée à l’éducation, à l’autonomie des femmes, à l’accès à une alimentation et une eau saines, à la non-violence grâce à la paix. Apprenons chacune à préserver notre environnement, éduquons nos enfants. Soyons des Soroptimistes vertes! Beste Soropvriendinnen, Beste lezeressen en lezers, ‘De wereld wordt niet vernietigd door diegenen die haar kwaad berokkenen, maar door diegenen die toekijken zonder er iets aan te doen’. Albert Einstein De Keniaanse Wangari Muta Maathai ontving in 2004 de Nobelprijs voor de Vrede vanwege haar inzet voor een duurzame milieuontwikkeling, democratie en vrede. Ook behaalde zij als eerste Oost-Afrikaanse vrouw een doctoraatstitel in biologie. Zij richtte ‘The Green Belt Movement’ op. Samen met andere vrouwen plantte zij bomen in Kenia om bodemerosie tegen te gaan en regenwater te bewaren, wat een impact had op de levenskwaliteit van de ganse bevolking. IJveren voor vrouwenrechten in een vreedzame samenleving behoorde eveneens tot haar dagelijkse activiteiten. In 2007 was de toenmalige 9-jarige Felix Finkbeiner zó onder de indruk van Wangari’s werk dat hij zelf zijn eerste boom plantte en « Plant for the Planet » oprichtte. Intussen werden er door zijn stichting al meer dan 14 miljard bomen geplant over de ganse wereld. Streven naar een leefbaar milieu is één van de doelstellingen van Soroptimist International. Opvoeding en zelfredzaamheid van de vrouw, toegang tot gezonde voeding en zuiver water én vrede zijn hiervoor onontbeerlijk. Het is onze taak als ‘Groene’ Soroptimist om hiernaar te streven en om onze kinderen hiervan bewust te maken. Vertaling : Simone Baeyens

2 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

SOMMAIRE / INHOUDSTAFEL

3 Claire Hublet : Mot de la présidente - Woordje van de voorzitter

DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

4-5 Let’s Go Green – interview past-president SIE (2013-2015) Ulla Madsen 6 Het Children’s Environmental Health Action Plan CEHAP 7 SIB Les Deux Sources - Une perle de biodiversité : la réserve de l’Escaille 8 SIB Marche-en-Famenne – Plantations de 356 arbres ! SIB Dinant - La ferme pédagogique « Vent sauvage » au Maroc 9 SIB HUY - depuis 40 ans, soucieux de l’environnement La reconversion du filtre à eau de Marchin 10 Samen recycleren voor een mooiere wereld 11 SIB Antwerpen, Charleroi, Hesbaye, Huy, La Thiérache, La Thudinie, Les Deux Sources, Tongeren & Visé La collecte des bouchons: un écogeste solidaire. 12 SIB Les Deux Sources – La tradition architecturale dans le respect de l’environnement 13 SIB Bastogne – Dantchandou & le moringa : le Village Vert aux arbres de vie 14 SIB Zottegem ZOVL - Voordracht Prof. Ann Vanreusel: ‘Help, de oceaan verdrinkt’ 15 SI « L’eau » : la parole à Mariet Verhoef-Cohen, présidente élue du Soroptimist International 16 SIB Antwerpen de Zes rozen - voordracht Eddy Van Hemelrijck over duurzame ontwikkeling SIB Les Fagnes – conférence de Luc Trullemans “Solar Impulse” 17 SIB Aalst – voordracht Prof. W. Van Cotthem ‘Leer de kinderen met weinig water tuinieren’

MEMBRES - LEDEN

18 UNE SOROPTIMIST SOUS LA LOUPE : Danièle Grosse 19 EEN SOROPTIMIST IN DE KIJKER: Anne Debeil

FORUM

20 SI : Commission de la Condition de la femme – ONU Femmes – 13-24/03/2017 – New York 21 SI: Commissie voor de status van de vrouw - VN VROUWEN – 13-24/03/2017 – New York 22 SIB : Conseil des femmes francophones de Belgique (CFFB)

HAPPY BIRTHDAY

23 HAPPY BIRTHDAY SIB Mechelen : 25e Verjaardag

CLUB’NEWS 24 25 26 27

TELEVIE 2017 …..Les Soroptimistes sur le front ! Triangulaire SIB Bruxelles Doyen – Brussel Iris – Bruxelles Sablon Isabelle Bary et son dernier titre « Les secrets de famille » SIB BRUGGE laat ‘Bednet’ niet in de kou staan SIB KNOKKE-OOSTKUST - ‘De Vuurtoren’ 08/03/2017 : visibilité-zichtbaardheid SIB Land van Waas, Mons-Borinage, Vierre-Lesse, Zottegem ZOVL REMARQUABLE Une invitation exceptionnelle des femmes de Paix au Palais Royal : Michèle Le Docte & Andrée Caillet


MOT DE LA PRÉSIDENTE

WOORDJE VAN DE VOORZITTER

L’ENVIRONNEMENT, un des trois piliers du développement durable !

HET LEEFMILIEU, één van de drie pijlers voor een duurzame ontwikkeling!

Depuis quelque temps, je m’interroge : la préservation de l’environnement est-elle présente dans mon quotidien, dans mon comportement, dans celui de ma famille ? Et chez vous, mes chères Amies Soroptimistes? Il faut absolument nous résoudre à comprendre que notre vie sur la planète est vouée à sa fin si nous ne changeons pas nos habitudes, nos addictions diverses et notre regard. En prenant connaissance - en avant-première - des nombreux projets déjà réalisés par nos clubs, des conférences informatives ou de sensibilisation organisées, des articles de fond de ce numéro du SOROP’news, je dirais que nous prenons la bonne direction. Mais on peut aller plus loin encore. Il reste beaucoup à faire pour arriver à l’environnement idéal de vie, pour tous. Il est évident que nos élus, nos dirigeants et responsables nationaux, européens et mondiaux doivent être les premiers à montrer l’exemple, à nous éduquer et à agir dans cette nouvelle perspective. Sans un changement radical et une profonde adhésion de notre part, rien ne s’améliorera. Hourrah !! Nous avons sous la main une clé pour agir … notre devise :

Al een hele tijd vraag ik me af: ben ik wel bewust bezig met het streven naar een verantwoord leefmilieu in mijn dagelijkse handelingen? Gedragen mijn familie en ik ons wel volgens de correcte normen? En hoe staat het met jullie, beste Soroptimisten? We moeten er ons absoluut van bewust zijn dat het leven op deze planeet gedoemd is om te verdwijnen als we onze gewoonten, onze diverse verslavingen en onze inzichten niet veranderen. Als ik de talrijke projecten bekijk die reeds gerealiseerd werden door onze clubs en als ik de informatieve lezingen en de sensibiliseringsacties evalueer die we georganiseerd hebben én de basisartikels van dit nummer van SOROP’news lees, dan zeg ik volmondig : JA ! Maar het is misschien nog niet genoeg. Er moet nog zóveel gerealiseerd worden om tot een ideaal leefmilieu voor ons allen te komen. Het spreekt vanzelf dat de leiders die wij kiezen – op nationaal, Europees en wereldvlak - als eersten het voorbeeld moeten geven en ons moeten motiveren om te handelen naar dit nieuwe inzicht! Zonder een ingrijpende verandering en onze volledige inzet, zal er niets verbeteren. Hoera! We hebben de sleutel in handen om te handelen… onze leuze:

COMPRENDRE / DÉFENDRE / ENTREPRENDRE

BEGRIJPEN / VERDEDIGEN / ONDERNEMEN

Ces 3 verbes s’adaptent parfaitement aux actions nécessaires pour préserver notre Environnement. Je ne développerai pas ici les possibilités et les exigences de ces trois attitudes. Comme vous le découvrirez ci-après, un grand nombre d’entre vous ont déjà mis notre devise en pratique. Je ne peux que vous encourager toutes à vous engager dans la même voie au sein de votre cercle familial et votre club afin que la planète que nous laisserons à nos enfants et petitsenfants reste belle et hospitalière. C’est un chantier INCONTOURNABLE auquel je vous invite à participer activement !! J’espère vous rencontrer très nombreuses à Florence. Et je vous sou­ haite une période estivale ensoleillée, agrémentée de riches découvertes et de rencontres chaleureuses.

Deze drie werkwoorden passen perfect bij een adequate instelling om ons leefmilieu te beschermen. Ik zal hier niet dieper ingaan op de mogelijkheden en vereisten die deze drie houdingen omvatten. Zoals jullie zullen lezen, heeft een groot deel onder jullie onze leuze reeds in de praktijk gebracht. Ik kan jullie alleen maar aanmoedigen om op dezelfde manier verder te gaan in jullie omgeving, jullie familie en jullie club, zodat de planeet die we aan onze kinderen en kleinkinderen nalaten mooi en gastvrij blijft. Het is een belangrijk bouwwerf en ik nodig jullie uit om er actief aan deel te nemen !! Tot slot hoop ik jullie in grote getale te ontmoeten in Firenze en ik wens jullie zomermaanden vol zon, warme ontmoetingen en verrijkende ontdekkingen

Amicalement, Claire

Claire HUBLET

In vriendschap, Claire

Présidente SIB 2016-2018 SIB Voorzitter 2016-2018 3 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

LET’S GO GREEN

La parole à Ulla Madsen Interview par Carolien Demey, Gouverneur SIB

Lorsqu’on dit que les femmes sont les premières touchées par le changement climatique, cela nous fait immédiatement penser aux récoltes perdues et à la progression des déserts, qui entraînent des migrations. Ces problèmes n’impactent pas directement les Soroptimistes européennes, alors quels types d’effets du changement climatique as-tu pris en compte « dans notre propre monde »?

Ulla Madsen – Past-présidente SIE 2013-2015

SIE

Bonjour Ulla, le prochain Congrès SIE à Florence célébrera également les réalisations de ton mandat biennal 2013-2015 puisque le SIE n’a un congrès que tous les quatre ans. Alors, remontons dans le temps aux raisons pour lesquelles tu as choisi le thème « Let’s Go Green » en tant que présidente élue en 2012. Ulla: Les problèmes d’environnement durable me tiennent à cœur depuis de nombreuses années. Les conditions de vie - des femmes et des filles surtout étaient déjà de plus en plus touchées par les changements climatiques et j’ai choisi « Let’s go green - travailler pour un environnement sain » pour que mon thème invite les soroptimistes de la fédération à se concentrer sur ce sujet pendant mon mandat. Je crois sincèrement que c’est de notre responsabilité individuelle, mais surtout collective de protéger notre planète. Le but était de rendre la durabilité et la protection de l’environnement prioritaires non seulement dans les projets mais aussi dans les vies personnelles des Soroptimistes. Travailler pour un environnement plus sain était une suite logique aux différents thèmes de l’eau de mes prédécesseurs. C’est aussi engager notre responsabilité en tant que citoyens du monde à plus long terme.

4 | SOROP’news

Ulla: En fait, les effets du changement climatique sont perceptibles « dans notre propre monde » ! En Europe, les températures montent, la sécheresse et les feux sauvages se produisent plus fréquemment, les axes de précipitations se déplacent, les glaciers et les neiges fondent et le niveau moyen global de la mer augmente. Selon l’Agence européenne pour l’environnement (EEA), la majeure partie du réchauffement est très probablement due à l’augmentation des concentrations atmosphéri-

ques de gaz à effet de serre résultant des activités humaines. Pour atténuer les changements climatiques, nous devons réduire ou prévenir ces émissions aux niveaux local, national et international. Ainsi, nous, Soroptimistes devons montrer l’exemple en posant des gestes responsables:

• achat de produits avec un minimum d’emballage ;

• recyclage des ordures ménagères ; • utilisation de moins de chauffage et • • • • • • • • • •

de climatisation ; remplacement des ampoules par une lumière fluorescente compacte ; conduite moins fréquente et déplacements plus intelligents (transport public, covoiturage, vélo, plus de marche) ; achat de produits écoénergétiques utilisation minimale d’eau chaude et d’eau, en général ; utilisation de l’interrupteur d’arrêt ; plantation d’arbres ; consommation moindre de viande ; élaboration de repas non-préparés et achat de produits locaux ; réduction des déchets alimentaires ; remplacement des sacs en plastique par des alternatives plus écologiques.

SI Club Antananarivo Doyen, de Madagascar avec son projet « Un arbre un enfant ».

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


Ulla: C’était une excellente occasion pour moi de voir des projets merveilleux organisés par la Présidente SIE de la Commission Extension qui est maintenant Présidente SIE de la Commission des bourses Marie Luisa Frosio, de nombreuses Présidentes et membres de clubs.

Les conditions de vie des femmes et des filles surtout - sont de plus en plus touchées par les changements climatiques Le choix d’un seul projet parmi les six que j’avais visité fut difficile, mais je voudrais souligner la présentation du projet « Agriculture féminine pour un environnement durable », initié par SI Club Bergamo et SI Club Bolzano. L’objectif était d’encourager les femmes agricultrices à produire des produits de

haute qualité et tout en étant plus attentives à la protection de l’environnement. En plus des projets que tu as vu se développer au cours de ta présidence, les « changements climatiques » sont de plus en plus au centre des pré­occu-­ pations. Suis-tu toujours ces projets Soroptimist aujourd’hui et peux-tu nous en donner des exemples ? Ulla: Je suis toujours très intéressée par les projets ainsi que par les évolutions technologiques et scientifiques qui permettent un environnement plus durable et plus sain. Prenons l’exemple d’Århus au Danemark, l’une des capitales européennes de la culture cette année. Grâce à un meilleur tri, la ville a réussi à recycler 25% de ses ordures. Je suis impatiente de visiter une usine de recyclage le 8 juin lors d’un événement spécial intitulé « Meet the Danes » (Rencontrez les danois). Un autre exemple est SI Club Antananarivo Doyen, de Madagascar avec son projet « Un arbre un enfant ». La sensibilisation, le plaidoyer et l’action sont trois niveaux d’opération Soroptimist, où voudrais-tu que le Soroptimist soit (plus) actif ? As-tu d’autres pistes à suivre pour continuer à progresser vers un environ­nement durable ? Ulla: J’aimerais exhorter les Soroptimistes à être encore plus actives dans des projets « pratiques » qui contribuent à un environnement plus durable, comme toutes les plantations d’arbres réalisées un peu partout par des clubs de la fédération. Je pense également que nous devrions prendre l’initiative de rendre nos communautés plus vertes. Et enfin, améliorer l’environnement est un autre moyen de promouvoir l’égalité des sexes car le bien-être des femmes et des filles est indissolublement lié à un environnement sain et durable. Alors, « Let’s go green - travaillons pour un environnement sain » ! Interview menée en anglais par: Carolien Demey, Gouverneur SIB Traduction de l’interview: Monique Rocour, Red. SOROP’news Nederlandse samenvatting: Carolien Demey

‘Let’s go green’ was het Biënniumthema van Ulla MADSEN, nu past-voorzitter SIE 2013-2015. Een thema dat in vele clubs ook nu nog aan de orde blijft. In dit interview onderlijnt Ulla Madsen het blijvend belang hiervan. Vrouwen en meisjes zijn de eersten die slachtoffer worden van klimaatsveranderingen, maar al te weinig staan we erbij stil dat wij ook diegenen zijn die hier iets kunnen ondernemen. Tijdens haar mandaat wou ze met het thema ‘Let’s go green’ aan de slag voor een beter milieu, Soroptimisten projecten zien opstarten die door duurzame ingrepen de leefbaarheid van onze planeet zou bestendigen en bij voorkeur ook verbeteren. Evenzeer wou ze ons aanzetten in ons persoonlijk leven aandacht te hebben voor duurzame keuzes voor een beter milieu.

SIE

Je me souviens que tu avais vraiment aimé prendre part au programme Soroptimist « Vivre l’avenir – Soroptimist pour l’Expo » organisé par les SI clubs milanais en juin 2015. Qu’est-ce qui t’avait particulièrement marqué ?

Soroptimisten zijn zeker goed geplaatst om collectief hier het verschil te maken, inzake milieugerelateerde thema’s is de stem van de vrouw een belangrijke stem voor een duurzaam gezonde leefomgeving. Ulla Madsen wil ons dan ook met aandrang aan­ moedigen om de projecten die in haar biënnium werden opgezet verder te zetten en ‘Let’s go green’ in ons clubleven én ons dagelijks leven actief te omarmen. Op het SIE congres in Florence, waar ook haar biënnium wordt afgesloten, staat ‘Let’s go green’ dan ook op de agenda!

5 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

HET CHILDREN’S ENVIRONMENTAL HEALTH ACTION PLAN - CEHAP

Eén van de items die Childproof onderzocht was de invloed van bepaalde stoffen op de gezondheid van het kind, zowel pre- als postnataal. Het bleek dat zij bijzonder gevoelig waren voor de giftigheid ervan. Ook het risico op ziekte door omgevingsfactoren is groter bij hen dan bij volwassenen, omdat ze in verhouding tot hun lichaamsgewicht meer water drinken, meer voedsel opnemen en meer lucht inademen. De verzamelde gegevens waren voor Childproof belangrijk genoeg om op nationaal vlak een actieplan op touw te zetten dat de invloed van het leefmilieu op de gezondheid van het kind zou bestuderen.

Kinderen verdienen apart onderzoek naar de invloed van milieufactoren op hun gezondheid.

SIB

De invloed van sommige milieufactoren op de gezondheid van de mens is al langer bekend. Twintig jaar geleden werd vastgesteld dat alleen al in Europa anderhalf miljoen sterfgevallen verband houden met het leefmilieu. Deze alarmerende bevinding bracht België ertoe een actieplan uit te werken. Het National Environmental Health Action Plan diende het verband te leggen tussen milieu en gezondheid. In een aantal acties waren ook kinderen betrokken, maar zij maakten geen afzonderlijke groep uit. Wel had de Wereldgezondheidsorganisatie vastgesteld dat het welzijn en de gezondheid van kinderen gelinkt is aan sociale ongelijkheid. Vooral kinderen die opgroeien in ongunstige omstandigheden zijn hiervan het slachtoffer. Een onderzoek naar de invloed van het milieu gefocust op kinderen leek dus aangewezen. Dit was ook de onderliggende gedachte die De Gezinsbond, die in Vlaanderen de belangen van de gezinnen behartigt, ertoe aanzette een initiatief in die zin te nemen. De Gezinsbond nam de coördinatie op zich van Childproof: een interdisciplinair platform van middenveldorganisaties, bezorgde wetenschappers en artsen. Het doel van dit platform is gegevens verzamelen over allerlei uiteenlopende factoren die een invloed kunnen hebben op ‘het kind zijn’.

In maart 2017 werd dan het Children’s Environmental Health Action Plan (CEHAP) voorgesteld. Dit plan heeft tot doel aandacht te vestigen op het gezondheidsrisico voor het kind bij blootstelling aan factoren die gerelateerd zijn aan de omgeving waarin ze vaak verblijven. Hierbij wordt onder meer belang gehecht aan de mogelijke rol van zowel de buiten- als de binnenlucht en aan geluidsoverlast. Metingen van de leefmilieukwaliteit thuis en in de scholen hebben reeds aangetoond dat kinderen door hun speelgedrag frequent in contact komen met giftige stoffen. Ook schoonmaakmiddelen, waarvan sommige hormoonverstoorders bevatten, kunnen bij hen schade veroorzaken. CEHAP stelt voor een beleid te ontwikkelen gericht op preventie en sensibilisering, onderbouwd door de inbreng van ouders, opvoeders, gezondheidswerkers, wetenschappers en door de private sector. In ieder geval dringt zich een strenge wetgeving op om een gezond leefmilieu voor kinderen te garanderen. Liliane Schoepen en Gisèle Marchand Red. SOROP’news

Bron: tekst verschenen in de Gezinskrant De Bond van 31 maart 2017 - www. Gezinsbond.be/childproof

Children’s Environmental Health Action Plan - CEHAP Un plan d’action pour la santé des enfants Childproof, plateforme regroupant scientifiques et médecins, coordonnée par la ligue flamande des familles, a étudié l’impact de l’environnement sur la santé des enfants et des fœtus et il apparait clairement qu’ils sont très vulnérables à la toxicité de l’air intérieur et extérieur et au bruit, au vu de leur poids. Un plan d’action pour la santé des enfants (CEHAP) a été créé et il vise à prévenir des risques encourus et à sensibiliser les parents, éducateurs, professionnels de la santé et scientifiques ainsi qu’à établir une législation stricte pour leur assurer un environnement sain.

6 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


SI LES DEUX SOURCES

UNE PERLE DE BIODIVERSITE ET D’HUMANITE Si certains clubs Soroptimist ont planté des arbres comme des balises naturelles pour le monde de demain, le SI Les 2 Sources a suivi dans une bien belle aventure ses présidentes Christine Jacqmot (webmaster nationale adjointe) et Anne Nerenhausen ! En effet, avoir une réserve naturelle dans sa région est une chance incroyable qui appelle l’investissement surtout quand l’environnement et la thématique de l’eau sont des thèmes SI, tellement brûlants d’actualité ! L’Escaille en partenariat avec Natagora L’Escaille, important conservatoire d’espèces aquatiques, végétales, ornithologiques…, une oasis perdue au milieu de terres agricoles exploitées intensivement à quelques kms à peine de Gembloux. D’où son importance et l’intérêt de Natagora qui veille sur cette zone précieuse de biodiversité, et que soutient le club, notamment avec sa plantation en 2012 d’un arbre symbolique, d’une « variété ancienne » dans le verger Maya de l’asbl. Cette réserve est aussi le témoin du passé industriel de la région sucrière à travers ses bassins de décantation des eaux de l’Orneau, une des 2 Sources ! Un circuit pédestre à travers la réserve et les saisons Pour Christine, le net, « c’est l’enfance de l’art » et la visibilité du Soroptimist International assurée mais surtout la conscience écologique partagée largement. Grâce à l’impulsion de Berthe Materne, ancienne membre du club, le SI Les 2 Sources a participé à un atelier d’écriture sur chaque endroit « magique » de la réserve : le vieux moulin, la maison du garde-barrière, le bassin de décantation, l’étang, la cabane d’observation des oiseaux, la rivière Orneau… pour

illustrer le circuit pédestre balisé par Christine, à diffuser sur le net pour permettre une découverte du petit poumon vert gembloutois. Le site internet naît : l’Escaille à travers les saisons ! Rêveries d’été ou d’hiver, l’Escaille s’offre à vous. Mais il évolue. En effet, « gardienne Soroptimiste » des lieux et du site internet, Christine a actualisé le parcours littéraire avec des textes sur la prairie humide, l’éolienne… Objectif : amener les amoureux de la nature, les familles à conscientiser l’importance de la préservation de la nature pour le futur à travers le plaisir de la découverte et de l’observation du moment présent ! Un plaisir !

SIB

PROJET « LA RÉSERVE DE L’ESCAILLE DE GEMBLOUX »

Souvenir… Souvenir Le club a été heureux et très honoré de recevoir le Best Award 2010 pour ce projet qui a été partagé « bottes au pied » lors de la quadrangulaire 2012 « Retrouvailles à l’Escaille » avec les clubs de Huy, de Bastogne et des Fagnes. A cette occasion, ateliers de respiration, de poétique, de gastronomie sauvage ont été animés par les membres du SI Les 2 Sources. Allez respirer dans cet environnement authentique « à deux pas de la civilisation » ! Et surtout emmenez-y vos amis, enfants et petits-enfants ! Vos réactions nous intéressent ! Véronique de Munck Red. SOROP’news Adresses utiles : www.routeyou.com/fr-be/route/view/199847/itineraire-de-randonneerecreative/decouverte-sous-la-neige-de-la-reserve-natagora-de-l-escaille www.routeyou.com/fr-be/route/view/268875/itineraire-de-randonneerecreative/reveries-d-été-dans-la-reserve-de-l-escaille http://biodiversite.wallonie.be /fr/6615-l-escaille

7 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

SI MARCHE-EN-FAMENNE

Plantations de 356 arbres! En 2009, notre club souhaitant entreprendre une action en rapport avec la préservation de l’environnement, Micheline Trembloy a contacté l’A.S.B.L. Le GRIMM (Plate-forme du Volontariat à Marche) pour connaitre les opportunités utiles dans ce domaine.

Le 1er mars 2009 par une magnifique journée ensoleillée et encadrés par l’A.S.B.L. Le GRIMM, nous avons retroussé nos manches pour effectuer la plantation de quelques 350 arbustes à Hargimont au lieu-dit « les prés de la Wamme » faisant partie de la réserve naturelle Natagora, aidées dans notre tâche par nos maris, enfants, petitsenfants et amis. Le but de tout un chacun étant de sensibiliser les générations à la protection de l’environnement et au rétablissement d’une certaine biodiversité.

MÊME SI JE SAVAIS QUE DEMAIN LE MONDE S’ÉCROULE, RIEN NE M’EMPÊCHERAIT DE PLANTER UN ARBRE AUJOURD’HUI. Martin Luther King

bloy, heline Trem e 2010 : Mic Liev et r eu rd to Mireille S AVAIL ! ren AU TR Vanderwae

En février 2010, quelques Soroptimistes ont cette fois effectué la plantation de 6 arbres fruitiers. C’est par un temps beaucoup plus couvert et sur terrain en pente que ce travail assez difficile a été effectué. …. En 2009

SIB

Objectif : sensibiliser les générations

Et voilà le ré

sultat en 20 17 !

2017 : M Lieve ireille, Micheli ne e

t

PROJET « VENT SAUVAGE » au Maroc Madame Valérie FOURNIER est venue présenter son projet de ferme pédagogique mixte soutenu par le SI DINANT. Par souci d’écologie et dans l’esprit de transmettre les bons réflexes aux jeunes générations, la ferme veille à son empreinte écologique. 8 | SOROP’news

Micheline Trembloy SI Marche-en-Famenne

  Un projet pédagogique : des acti-­ vités hors du commun sont proposées aux enfants. Elles leur confèrent équilibre, confiance en eux et contribuent à leur développement harmonieux, en tenant compte des différentes composantes de notre environnement et en respectant notre écosystème. L’agriculture et les arbres sont sources d’énergies renouvelables.

SI DINANT

En mai 2017, Mireille, Micheline et Lieve sont retournées sur les lieux de la plantation de leurs arbres fruitiers. Tout sourire devant le résultat !

  Les objectifs de la ferme : sensibiliser les enfants au lien étroit entre les éléments vitaux pour l‘homme (terre, air, eau, feu,…) et l’agriculture. Montrer le rôle des agriculteurs dans la production alimentaire (nourriture quotidienne). Mettre en évidence la nécessité d’un repas équilibré et d’une activité physique. « Solutionner » à son échelle les problèmes de l’environnement.   Moyens mis en œuvre et importance d’un matériel adapté : tous les projets s’inscrivent dans une pédagogie active participative, ludique et fonctionnelle. « Parce

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

que l’on retient pour un jour ce que l’on entend, et que l’on retient pour toujours ce que l’on a réalisé… », l’enfant fabrique du pain, de l’huile d’olive… Il met tous ses sens en éveil, en touchant, sentant, goûtant.   Lieu de biodiversité : on y trouve un mandala de plantes aromatiques et médicinales, un verger permaculturel grâce à une forêt comestible, un potager avec une foule de produits du jardin et un élevage de poulets, lapins, moutons. Nicole Houbion Présidente, SI Dinant


LE SI HUY

AGIT POUR L’ENVIRONNEMENT DEPUIS MAINTENANT 40 ANS

1

Photo 1 : Le site industriel avant la réhabilitation Photo 2 : Le filtre - pas encore rénové - en surplomb de la zone d’activités pour TPE 3

Photo 3 : Le filtre rénové, un loft à 23 mètres de haut

A Huy, dans un écrin de verdure, où seules en ce 21ème siècle les vapeurs des tours de la centrale nucléaire et de Biowanze (une usine de biocarburant) dessinent dans le ciel des volutes, notre club a été régulièrement impliqué et a même initié de nombreux projets environnementaux dont quelques exemples ci-dessous. Dès 1978, au seuil de l’Année de l’Enfant, SI Huy s’éveille à la sauvegarde de la nature. En collaboration avec l’Université de Liège, le club décide de réaliser un guide nature très didactique que les écoliers pourront retrouver à la bibliothèque communale ! En 1980, lors de notre 25e anniversaire, sous la férule de notre fondatrice Lise Henrion, nous éditons un guide qui fera aimer « la Vallée de la Solières », ce ruisseau qui s’enrichit des sousbois et campagnes condrusiennes. Dès lors nous décidons de programmer annuellement une conférence sur l’environnement mais aussi depuis 3 ans de soutenir la formation de classes de primaires au respect de l’eau ! Sur les conseils de notre amie Yvette Dehens (architecte), nous nous mobilisons pour une prise de conscience… complémentaire: l’importance de la qualité de l’environnement urbain. C’est dans ce cadre qu’en 1994 notre club offre à la population hutoise une fontaine, source de convivialité… Et en 2005, pour les 50 ans du club, sur un îlot de la rivière Le Hoyoux, au centre-ville, nous dotons la ville d’une sculpture représentant une femme dynamique et moderne, portant une colombe : une femme de paix !

Du plan Marshall 2.Vert au 4.0 … Cette année, nos modestes mais néanmoins importantes contributions au respect de l’environnement se traduisent, lors d’une conférence ouverte, en… une attention particulière à l’impor­ tance de la reconversion des friches industrielles et plus spécifiquement près de nous du Filtre à eau à Marchin (*), un patrimoine industriel à l’abandon, – non classé - réinvesti en lieu de vie !

SIB

2

Photos : source SPAQuE

Pour éveiller notre intérêt, notre membre et amie Y. Dehens a invité le maître d’œuvre qui nous rappelle que le long du Hoyoux, comme dans de nombreux sites du pays, florissaient au siècle passé aciéries, carrières et papeteries... mais une majorité de celles-ci ont dû arrêter toute production. Parmi les « reliques » de ces activités, de drôles de structures subsistent semblant menacer tristement une partie des terrains à l’abandon ! Le long de notre rivière « fétiche », c’est à l’initiative d’une famille hutoise que le processus de réhabilitation (conception, autorisation, rachat, estimation de coûts, assainissement des terrains, évaluation des risques) s’est mis en « marche ». Avec l’envie supplémentaire dans ce cas de faire du « drôle d’oiseau » qu’est le filtre à eau de Marchin un lieu habitable, un loft à la vue imprenable en surplomb d’une zone ouverte à la réimplantation d’un tissu industriel local… à dynamiser ! Vivre au bord de cette rivière, après cette réhabilitation… Pour des amoureux du « bel environnement », c’est un rêve devenu réalité mais c’est plus souvent le parcours du combattant qu’il faut mener à bien avec l’intime conviction de travailler à la sauvegarde de notre planète ! Michèle Le Docte Red. SOROP’news

(*) Le filtre est le dernier vestige des papeteries Godin, l’une des plus anciennes usines à papier de Belgique (1840-1999). C’est un patrimoine industriel précieux pour la commune de Marchin qui a tout fait pour éviter sa démolition. L’ensemble des travaux de réhabilitation a été effectué par SPAQuE de 2008 à 2012. La restauration du filtre s’est terminée au début de 2017.

9 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

De waarden en doelstellingen van Soroptimist International uitdragen, streven naar een betere en mooiere wereld voor iedereen, dat doen we niet alleen via onze clubs of in de privésfeer. Dit jaar kreeg ik de kans om vanuit mijn professionele activiteit als Manager van Laborama (de beroepsfederatie voor de laboratoriumtechnologie) een Drive-In te organiseren in samenwerking met Recupel.

SAMEN RECYCLEREN VOOR EEN MOOIERE WERELD

SIB

Het doel van deze Drive-In is bedrijven bewuster te maken om afgedankte professionele apparatuur in te zamelen en te recycleren om zo het ecologisch denken te stimuleren. Hoe meer we recycleren, hoe kleiner de afvalberg en hoe minder nieuwe grondstoffen gedolven moeten worden. De bezoekers aan de professionele beurs waren uitgenodigd hun laboratoriumapparaten in te leveren aan de Drive-In stand van Recupel. Recupel recycleert afgedankte elektro-apparaten of m.a.w. alles waar een snoer of een stekker aan zit, of wat op batterijen werkt. Oude gsm’s, stofzuigers, wasmachines en koelkasten, tv’s, laptops, lampen,… en ook professionele apparatuur. Binnen Recupel bestaat er ook een afdeling Melarec (Medisch Labo Recupel). Melarec staat in voor het recycleren van apparatuur uit de medische - en de labosector. Laborama is aangesloten bij Melarec. Net als voor huishoudelijke elektro is er ook voor producenten en invoerders van professionele elektro de zogeheten aanvaardingsplicht voor afgedankte elektronische apparatuur. Dit houdt in dat voor elk nieuw apparaat, een afgedankt apparaat moet aanvaard worden. Om deze stroom van inzameling en verwerking duurzaam en kostenefficiënt te laten verlopen, werd Recupel vzw opgericht. Recupel werkt ook nauw samen met onder meer handelaars, gemeenten, kringloopwinkels, regionale overheden, recyclers, intercommunales en beroepsfederaties. De recyclage van de huishoudelijke sector is al succesvol en België is binnen Europa zelfs een koploper. Maar in de professionele medische en laboratoriumsector is er nog een lange weg af te leggen. Daarom werd deze kans voor extra sensibilisering met 2 handen aangegrepen. Van elektro naar nieuwe grondstoffen Alle oude elektrotoestellen die worden binnengebracht, haalt Recupel vakkundig uit elkaar. Schadelijke stoffen worden verwijderd, evenals edele metalen, zoals goud of titanium. Maar ook die ontmantelde toestellen bevatten nog nuttige materialen. De apparaten komen terecht in een shredder -

10 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

zeg maar een reuzenmixer. Met verschillende technologieën worden de materialen (aluminium, koper, plastic …) van elkaar gescheiden. Alle plastic wordt nadien verwerkt en aangeboden aan producenten die het kunnen gebruiken voor nieuwe producten. Van gerecycleerd plastic maken producenten bijvoorbeeld: Isolatieplaten tuinhekken en -meubels

vloeren, ramen en kozijnen

vuilniszakken digitale thermometers

strijkijzers

draagtasjes lampen

mixers dvd- en cd-doosjes dekbedvulling

boormachines

microgolfovens

Met een mooi geïllustreerde film van Recupel op YouTube zal het zeker duidelijker worden hoe de recyclage gebeurt: Nederlandse versie: https://youtu.be/2J9AuWpsxN Franse versie: https://youtu.be/yHqPgJE4nJQ Het resultaat van onze eerste editie was nog een bescheiden 500 kg. Voor ons is dit alleszins voor herhaling en vooral voor uitbreiding vatbaar. Myrjam Panis Red. SOROP’news


Clubs belges du Soroptimist International en action Collecte de bouchons Quand il est abandonné tous azimuts par les humains, le plastique non biodégradable peut être un ennemi pour l’environnement car il se dégrade hyper-lentement dans la nature (1 sac en plastique disparaît en 450 ans !). Cependant, utilisées à bon escient, de nombreuses formes de plastique peuvent représenter une matière première intéressante (1 tonne de plastique recyclé = 3 tonnes d’équivalent pétrole). Récupérer ces plastiques permet donc de valoriser les déchets, d’économiser les matières premières, l’énergie et de préserver ainsi la qualité de l’environnement ! Le recyclage « Soroptimist » surtout au profit du monde du handicap Lors de leurs statutaires, des clubs collectent via une membre-ressource des bouchons en plastique provenant de bouteilles, de flacons ménagers, de couvercles de produits alimentaires, pharmaceutiques, sanitaires … Ces bouchons sont transmis à une association - amie qui les revend à des centres de reconditionnement. Cette collecte permet surtout l’acquisition de matériel pour handicapés mais assure d’autres soutiens… Constante : la collecte « durable » s’ori­ ente vers des bénéficiaires diffé­ rents selon les besoins rencontrés par le club.

l’usine de recyclage CABKA à Herstal et est transformé en palettes exportées dans le monde entier. L’argent récolté (1 tonne de bouchons = 240€) sert à soutenir l’association dans l’organisation d’activités socio-culturelles, l’information, l’édition de périodiques contribuant à améliorer le vécu et l’intégration des personnes à mobilité réduite … Une dynamique discrète pleine d’empathie SI Antwerpen envoie son stock au club SI Tongeren. Et l’action permet de financer l’acquisition de chiens-guides pour mal voyants. SI Charleroi s’implique dans la collecte pour financer la participation d’un athlète aux Jeux Paralympiques ! SI Hesbaye a collecté pour aider une personne atteinte d’amyotropie spinale et récolte aussi des bouchons

en liège, isolant pour la construction. Mais le club participe de façon très dynamique au recyclage de fonds de bougies et de rouleaux de papier WC que des personnes handicapées reconditionnent en nouvelles bougies, en allume-bbq qu’ils vendent. SI La Thiérache remet ses bouchons au SI La Thudinie et SI Huy à SI Hesbaye. SI Les 2 Sources a financé le dressage d’un chien pour accompagner un enfant atteint d’une défaillance motrice cérébrale et collecte pour une voiture manuelle. SI Visé récolte des bouchons pour la fabrication de palettes utilisées pour la construction des routes! Bénéficiaire actuel : « Le Relais pour la Vie », organisé par la Fondation contre le Cancer.

SIB

UN ECOGESTE SOLIDAIRE des clubs SI Antwerpen, Charleroi, Hesbaye, Huy, La Thiérache, La Thudinie, Les Deux Sources, Tongeren, Visé, épaulés par de nombreuses membres anonymes !

Véronique de Munck Réd. SOROP’news

Actions Colibri ! Tous ces éco-gestes, discrets au sein des clubs, qui coûtent peu à celles qui les pratiquent, sont à valoriser par des photos et un rapport annuel « Focus » (PFR) indispensable à notre organisation internationale non gouvernementale lui permettant ainsi de garder sa voix consultative au sein de nombreuses organisations des Nations Unies. Vraiment !

SI La Thudinie : briser le sentiment d’isolement Depuis 6 ans déjà, le club collecte les bouchons et les trie selon les consignes de l’A.S.B.L. « Groupe d’Entraide des Hémiplégiques » à Grez-Doiceau, qui les expédie vers un de ses dépôts situé au Centre William Lennox à Ottignies. Le stock prend alors la direction de 11 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

SI LES DEUX SOURCES

PROJET « LE BAOBAB » A Karey Gorou (Niger), la tradition architecturale dans le respect de l’environnement

Ecole écologique qui fait école ! La simplicité et la rapidité de construction, le coût très faible des matériaux naturels locaux ( terre, pierres, eau du fleuve … ), l’énergie solaire et l’aide des villageois pour le moulage des briques font de cette architecture un modèle de construction esthétiquement belle, entièrement écologique, respectueuse de l’environnement et durable !

Le défi En 2009, Brigitte Lapage, amie du SI Les deux Sources, se rend au Niger, dans un village au bord du fleuve et constate que l’école, c’est quelques paillottes, anéanties chaque année lors de la saison des pluies. L’instituteur lui demande juste une armoire pour y ranger les livres scolaires. Très interpellée par cette demande basique, Brigitte décide que ce village aura son école « en dur ». Les enfants pourront ainsi suivre la classe tout au long de l’année ! Mais au lieu du béton, des parpaings et de la tôle ondulée habituels en Afrique de l’Ouest, Brigitte opte pour une construction en voûte nubienne, renouant avec des pratiques ancestrales délaissées.

SIB L’originalité architecturale : la voûte nubienne en terre crue La technique de la voûte nubienne a vu le jour voici plus de 3500 ans dans la région du Haut-Nil, en Nubie. Les fondations consistent en un assemblage de pierres, suffisamment solide pour porter le poids des murs de 60 à 80 cm d’épaisseur et résister à l’érosion du sol lors des pluies diluviennes. La toiture du bâtiment est réalisée en voûte, sans coffrage. Le matériau de base est la terre crue qu’on piétine en la mélangeant avec de l’eau. On en remplit des moules pour fabriquer des briques qui sèchent au soleil. Portes et fenêtres sont aussi fabriquées en voûtes, formées de ces briquettes. La finition consiste en un enduisage très fin, également à base de terre, mélangée à de la gomme arabique, produite sur place. Alors que la température extérieure peut atteindre plus de 50°C, le bâtiment reste frais grâce aux ouvertures placées en haut des murs pignons. Pas d’angles mais uniquement des formes arrondies. Dans l’épaisseur des murs, on peut creuser des étagères et des placards. 12 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

Aidée d’une architecte belge, Brigitte a su trouver les bonnes personnes sur place pour suivre le chantier et former des maçons à cette technique oubliée. On vient de loin pour être écolé par « cette petite école » perdue au milieu de nulle part !

« Un enfant, un arbre » Cette idée lancée par une amie a pris raçine. Chaque élève a ainsi participé au reboisement des environs de l’école. Celle-ci a maintenant son écrin de verdure en plein désert !

Construire l’avenir « L’enseignement qui est donné aux enfants se complète du respect de la nature et des valeurs ancestrales ! C’est infiniment plus qu’une école que nous construisons ! » nous écrivait Geneviève. Et notre club SI Les Deux Sources partage cet idéal depuis plus de 6 ans et soutient la construction d’une 3e classe! Véronique de Munck 

Anne Vanesse

Red. SOROP’news

Présidente des 2 Sources


SI BASTOGNE

PROJET MORINGA À DANTCHANDOU : Le Village Vert aux arbres de vie

Réalisations principales au village de Dantchandou Composition de comités de femmes pour la gestion des terrains communautaires. Achat, envoi, transformation et mise en route d’une camionnette, pour permettre aux femmes de vendre l’excédent de production à meilleur prix à Niamey et aux enfants d’être soignés à l’hôpital de la capitale. Constitution de poulaillers individuels à destination des villageoises via un système de tontine. Construction d’un puits et d’un poulailler communautaires en briques. Clôture et plantation de 2 hectares de potagers collectifs et de 1 hectare de réserve de semences. Les clôtures servent à protéger les plantations des animaux domestiques errants. Formation à la maçonnerie de deux jeunes, lancés aujourd’hui comme indépendants. Création d’un emploi de chauffeur, d’un contrat de leasing et d’une caisse de gestion collective, pour un service durable.

• •

SIB

Le club SI Bastogne soutient l’A.S.B.L. Moringa, fondée en 2013 et basée à Bastogne. Elle a pour objectif d’accompagner des communautés de villageois nigériens dans leur effort vers l’autosuffisance alimentaire et économique, grâce à des actions concertées avec les populations locales et à l’utilisation de ressources locales. Les actions concernent notamment la plantation d’arbres “moringas” ou « arbres de vie » et l’élevage de poules. A.S.B.L. Moringa, c’est d’abord la rencontre entre Moussa, un Nigérien ingénieur spécialiste en environnement, et quelques-uns de ses amis belges. L’achat des semences de moringa revient à 0,25€ pour l’équivalent d’un plant. La plupart des familles ne possèdent pas cette somme. Les responsables de terrains, tous bénévoles, devront prendre soin des arbres, les faire pousser, les entretenir, et enfin, les commercialiser. Les bénéfices seront redistribués équitablement aux femmes du village.

• • • •

Pourquoi le moringa? La pousse du moringa est extrêmement rapide malgré le climat aride du Niger. Une récolte de feuilles est possible toutes les 3 semaines. C’est un arbuste dont la valeur nutritionnelle des feuilles représente:

7x

plus de vitamines C que dans les oranges

4x 2 x

plus de calcium que dans le lait

plus de protéines que dans le lait

4x

plus de vitamines A que dans les carottes

3x

plus de potassium que dans les bananes.

Dantchandou est maintenant appelé le “village vert”. Pour 2017, l’A.S.B.L. Moringa, avec l’aide des membres du club SI Bastogne et des Routiers (scouts aînés) veut entamer, dans deux autres villages, des projets similaires à ceux réalisés à Dantchandou. Les Routiers se rendront sur place en août prochain. Pour ce voyage ils sont à la recherche de médicaments à amener là-bas et font appel à toutes les bonnes volontés. Ils peuvent se déplacer pour en prendre livraison. Béatrice Benfante

Gisèle Marchand

SI Bastogne

Red. SOROP’news

Contacts : Mageret 526 – 6600 Bastogne • asblmoringa@gmail.com

13 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU

SPREEKBEURT BIJ SI ZOTTEGEM ZUID-OOST-VLAANDEREN

HELP, DE OCEAAN VERDRINKT! OF WAAROM WE ONS ZORGEN MOETEN MAKEN?

Als aanloop naar de Wereldmilieudag van 5 juni, was Professor Ann Vanreusel op bezoek bij club SI Zottegem. Een verslag!

SIB

D

De oceanen beslaan 70 percent van het aardoppervlak en zijn nog nauwelijks door de mens verkend Maar dat verandert in snel tempo, door onze voortdurende en groeiende behoefte aan grondstoffen en dat kan een serieus probleem worden voor één van de meest ongerepte ecosystemen die we hebben. Onze planeet is afhankelijk van de enorme biodiversiteit uit de oceanen Twee voorbeelden: De helft van de kankergeneesmiddelen is in meer of mindere mate gebaseerd op een molecule die uit een zeeorganisme wordt gewonnen. De microscopische zeeplanten uit de oceanen zijn verantwoordelijk voor de helft van de zuurstofproductie op onze planeet.

• •

Een schatrijke bron voor voeding, energie en grondstoffen Stilaan volstaat het land niet meer om 14 | SOROP’news

aan onze voedselnoden te voldoen, verdere overbevissing is geen optie, maar aquacultuur kan een rijke bron van voedsel worden: vis, zeewier, mosselen. De zee kan in onze energiebehoeften voorzien met windturbines en we kunnen de getijden en/of golfbewegingen gebruiken om energie op te wekken. De diepzeebodem is rijk aan ertsen en metalen. Het wordt economisch rendabel om die via deep sea mining te ontginnen. De bedreigingen Deep sea mining vormt een bedreiging voor de oceanen maar is niet het grootste probleem waarmee ze worden geconfronteerd. Samen met overbevissing is de vervuiling één van de grootste boosdoeners. Elk jaar komt 5 tot 12 miljoen ton plastic in de oceaan terecht. Plastic breekt niet af maar verbrokkelt. Elk jaar produceren we 311 miljoen ton plastic. Stop je dat in vrachtwagens, dan krijg je een file van 3 tot 5 keer de omtrek van de evenaar.

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

95 percent van de vogels aan de Noordzee heeft plastic in de maag. Elke mossel aan onze kust bevat 1 à 2 deeltjes. Voor grote mosseleters als de Belgen betekent dit dat zij 10.000 deeltjes te verwerken krijgen. Wetenschappelijk onderzoek heeft nog niet de negatieve impact kunnen aantonen. Maar gezond kan het niet zijn! De grootste bedreiging vormt echter de opwarming van de aarde. De oppervlaktetemperatuur van de oceanen stijgt wereldwijd. De arctische ijskap smelt weg, het zeeniveau stijgt. Kustecosystemen zoals mangrovebos­ ­sen komen onder druk te staan. Die zijn nochtans belangrijk als natuurlijke kustbescherming en als broedplaats voor veel soorten. Koraalriffen komen door de stijging van het zee­­ niveau dieper te liggen zodat ze minder licht krijgen en dus ook minder productief worden. Door de opwarming komt ook het voedsel voor de vissen in gevaar. Een ander negatief gevolg is de verzuring van de oceanen. De oceanen slaan het broeikasgas CO2 op. Daardoor stijgt de zuurtegraad van het water. Dat gebeurt niet allemaal van de ene dag op de andere, en ecosystemen zijn flexibel. Maar volgens professor Vanreusel mag ons dat geen vals gevoel van veiligheid geven, het is vijf voor twaalf! Marina Fauconnier Red. SOROP’news


O

Objectifs de développement durable

L’eau Je souligne volontiers l’importance de l’eau et sa connexion avec l’autonomisation des femmes. L’un des sujets à discuter dès aujourd’hui est la manière dont les femmes peuvent jouer un rôle plus important dans la revitalisation de l’économie et de la société. Pourquoi? Dans de nombreux pays et dans 70% des foyers, ce sont les femmes qui ont la lourde tâche de fournir l’eau nécessaire à la famille, à la culture des légumes ou à leur entreprise. Les données concernant 25 pays subsahariens indiquent que les femmes consacrent au total 16 millions d’heures par jour à collecter de l’eau; des heures qui ne peuvent être

Mariet

VERHOEF-COHEN Présidente élue de la coupole mondiale du Soroptimist International

EDUCATE, EMPOWER, ENABLE

Eduquer, renforcer, permettre Le Soroptimist vise à transformer la vie et le statut des femmes et des filles par l’éducation, l’autonomisation et l’habilitation, thème du SI jusqu’à notre 100e anniversaire en 2021. consacrées à des activités telles que l’éducation ou la génération de revenus. Nous avons pu constater que l’eau a toujours été une bonne approche vers l’autonomisation des femmes. Impliquer femmes et hommes ensemble dans des initiatives intégrées en matière de ressources en eau en améliore l’efficacité tout comme une utilisation durable et respectueuse de l’environnement. Il est également efficace d’impliquer les femmes dans la conception, la budgétisation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de programmes dans le domaine de l’eau et du développement durable. Cela va de pair avec

l’allocation de moyens suffisants pour l’autonomisation, le renforcement des capacités, la formation professionnelle et l’amélioration de carrière, afin de permettre aux femmes de remplir ces rôles. La meilleure option est d’adresser les fonds directement aux femmes, qui en sont les meilleures gestionnaires. Il y a une pénurie croissante de professionnels qualifiés dans le secteur de l’eau: Les postes vacants ne peuvent pas être comblés et le ODD 6 ne peut être atteint dans la situation actuelle des ressources humaines. Créons les conditions et élaborons de nouveaux programmes de formation professionnelle à différents niveaux, non seulement pour des filles, mais aussi pour des femmes adultes afin de combler cette lacune. Aucun système économique ne peut se développer sans accès sûr à de l’eau propre, cette eau qui mènera les femmes à l’autonomisation puis à l’indépendance économique afin d’atteindre l’égalité des sexes d’ici 2030. Article rédigé en anglais par

Traduction réalisée par

Mariet Verhoef-Cohen

Monique Rocour Red. SOROP’news

Présidente élue SI

SI

Le domaine d’action prioritaire actuel du SI est celui des Objectifs de développement durable (ODD), qui occupent l’agenda de l’ONU jusqu’en 2030. Nous nous concentrons sur la combinaison de l’Objectif 4 - Éducation, l’Objectif 5 - Égalité entre les sexes et Objectif 6 - L’eau et d’autres domaines liés à l’autonomisation des femmes. Ces 3 ODD sont transversaux aux dix-sept objectifs. Bien que les femmes et les filles constituent la moitié de la population, elles sont systématiquement discriminées et leurs droits humains sont souvent ignorés. Le SI travaille continuellement afin que les femmes soient positionnées et considérées comme des leaders, des experts et des partenaires actifs et pour assurer l’égalité des sexes d’ici 2030.

La parole à

15 | SOROP’news


DOSSIER ENVIRONNEMENT – LEEFMILIEU Dans le cadre d’un Interclub, réunissant 10 clubs régionaux, le club SI Les Fagnes a été heureux d’accueillir le conférencier Monsieur Luc Trullemans, météorologue bien connu, qui est venu leur parler de son expérience dans la grande aventure du Solar Impulse.

CONFERENCE AU SI LES FAGNES

« SOLAR IMPULSE »

SPREEKBEURT BIJ SI ANTWERPEN DE ZES ROZEN Eddy Van Hemelrijck over duurzame ontwikkeling

Wat wil jij doen om van deze planeet een betere plek te maken - en zelf gelukkiger te zijn? = ‘Zoek je ikagai’!

Belangrijk voor Eddy Van Hemelrijck is het Japanse concept ‘IKAGAI’ - a reason for being – of met andere woorden: wat is de toegevoegde waarde van onze daden voor de maatschappij.

SIB Solar Impulse est un projet d’avion entrepris à l’initiative des Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg dont l’objectif est de faire le tour du monde grâce à l’énergie solaire. Un réel défi pour prouver au monde que leur rêve peut devenir réalité. Ces deux pilotes et leurs équipes ont mis environ quinze ans pour construire cet appareil révolutionnaire. En mars 2015, au départ d’Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) avait lieu l’envol pour ce premier tour du monde et cela sans une goutte de carburant. En juillet 2016, retour au même endroit après avoir franchi cinq continents et deux océans: un véritable exploit humain et technologique.

Duurzaamheid is een ontwikkeling die aansluit op de behoeften van het heden, zonder het vermogen van de toekomstige generaties om in hun eigen behoeften te voorzien, in gevaar te brengen. Maar ‘duurzaam’ en ‘duurzame ontwikkeling‘ staan voor een veel ruimere betrachting die vertaald wordt naar de 5 P’s: ‘People, Planet, Prosperity, Partnership and Peace’.

Le secret de “Solar Impulse” s’explique par les innombrables cellules photovoltaïques sur ses ailes qui captent l’énergie solaire. Un espoir pour une planète meilleure ?

Eddy evolueerde van een liberale economist naar een overtuigde verdediger van dit ontwikkelingsmodel. Als Sales Manager regio Azië voor verschillende multinationals zag hij hoe slecht onze planeet er aan toe was op het vlak van natuur en milieubeheer en werd hij geconfronteerd met de extreme armoede van verschillende bevolkingsgroepen. De toenemende bevolkingsgroei en huidige consumptiepatronen bedreigen onze planeet. In 2002 ruilde hij het harde zakenleven in voor een academische loopbaan en een eigen bedrijf. Als docent aan de KDG-hogeschool te Antwerpen wil hij vooral aandacht schenken aan het sociale aspect van duurzaamheid en zo studenten aanzetten een zinvolle en maatschappelijk verantwoorde job na te streven. Met zijn eigen bedrijf begeleidt hij ondernemers naar maatschappelijk verantwoord ondernemen en het nastreven van de 17 Sustainable Development Goals, uitgevaardigd door de Verenigde Naties in 2015. In 2016 heeft hij het ’E-Magine-You Learning Center’ opgericht, een leercentrum en ontmoetingsplaats voor jongeren die hun toekomst anders en duurzamer willen invullen.

Gisèle MARCHAND

Beatrice Denis

Red. SOROP’news

SI Antwerpen de Zes Rozen

Deux météorologues expérimentés de l’IRM (Institut Royal de Météorologie de Belgique), Wim De Troyer et Luc Trullemans, définissent le rythme des différentes étapes de “Solar Impulse”, ce prototype d’avion entièrement alimenté par l’énergie solaire. Avant et pendant chaque vol, leur rôle est crucial car ces pilotes doivent affronter des conditions de pilotage extrêmes. Ajoutons que “Solar Impulse” est le seul avion solaire au monde qui peut voler jour et nuit avec un seul pilote à bord, sans carburant.

16 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


SPREEKBEURT BIJ SI AALST

Professor Emeritus Willem Van Cotthem

Educate to lead: “Leer de kinderen met weinig water tuinieren” Een oplossing voor een groot deel van het wereldvoedseltekort

“Container gardening”, een oplossing voor kleinschalige projecten Maar hoe pak je dit best aan? Eigenlijk zoals alle duurzame projecten : begin van kinds af aan. Kinderen zijn creatief en beïnvloeden hun moeder die de kok is van het gezin. Leer hen op school hoe ze groenten moeten kweken. Er werden verschillende “school gardens” aangelegd. Alledaagse voorwerpen zoals plastic emmers,

draagzakken, recycleerbare flessen kunnen dienen als kweekbak. De zaden komen via het programma “zaden voor voedsel” bij de lokale mensen terecht. De zaden worden gedoneerd (ook u en ik kunnen meewerken hieraan door de zaden in uw keukenafval te recycleren en te drogen en aan de professor te bezorgen via post) en het transport gaat mee met andere projecten. Een flesje water per dag is voldoende om de groenten te kweken. De arme grond kan rijk gemaakt worden met mest van de dieren die in de gemeenschap rondlopen. Overal ter wereld betekent een zaadje in een klein potje het begin van een grote plant en de basis voor gezonde, vitaminerijke maaltijden. Mijn getuigenis als lid van SI AALST Wij hebben Professor Van Cotthem bij ons verwelkomd op een open vergadering. Zijn spreekbeurt was gewoonweg boeiend! Met veel enthousiasme vertelt hij (gratis) over zijn diverse ervaringen met dergelijke projecten in droge Afrikaanse gebieden. Hij komt graag langs zowel bij de Nederlandstalige als Franstalige clubs.

SIB

Eén op de zesenhalf (6,5) mensen lijdt dagelijks honger Het grootste gedeelte hiervan leeft in gebieden waar gewone landbouw bijna onmogelijk is omdat er weinig water voorhanden is of omdat de grond te arm is. Waar armoede is, is er geen voedsel, zonder voedsel zijn de mensen meer ziek en zijn ze niet in staat om te werken. Als ze niet in staat zijn om te werken kunnen ze geen geld verdienen. Zonder geld kunnen ze geen voedsel kopen. Mensen die in gebieden wonen waar weinig voedsel is leven in de slechtste omstandigheden. Daarom bedacht Prof. Van Cotthem een waterzuinig systeem om voedsel te kweken door simpele en goedkope basis-ingrediënten met elkaar te combineren. Zo ontstond het project:

Katrien De Ryck Red. SOROP’news

Biografie: Professor Emeritus Willem Van Cotthem is een expert in plantkunde en waterbeheersing en kwam daar in het verleden meermaals mee in de belangstelling. Vooral omdat hij droogteproblemen vaak weet aan te pakken met technieken die nauwelijks geld kosten en die door de lokale bevolking zelf kunnen toegepast worden, mits begeleiding bij de start. Op die manier kan de lokale bevolking de droogte, en het daaruit voort­ vloeiende honger-, armoede- en sterfteprobleem zelf mee in handen nemen. www.facebook.com/willemvancotthem Tel: 0478/449.990 17 | SOROP’news


MEMBERS

Une Soroptimist sous la loupe Danièle Grosse :

un pilier de SI Liège-en-Isle Une rebelle au grand cœur… qui a bien compris nos enjeux

SIB

Bonjour Danièle, Avant d’entrer dans le club, connaissais-tu le Soroptimist International ? Non ! Une membre du club de Liège-en-Isle, directrice d’une petite société, m’en a parlé sur mon lieu de travail et m’a demandé si j’étais intéressée par le Soroptimist International. Vu que ce nom m’intriguait, je me suis renseignée avant d’accepter d’assister à deux ou trois réunions. Comme les valeurs et objectifs de l’organisation me plaisaient, je suis devenue membre !

Etre déléguée et participer aux assemblées générales m’a ouverte sur toutes les actions et projets nationaux et européens ! Toutes les membres des clubs devraient assister à ces assemblées, pour comprendre « au plus près » et se mobiliser ! Mais bien sûr, c’est le travail de présidente qui est le moins facile à mener à bien: on a besoin de temps pour se rendre compte de ce qui est à faire, comment le faire, comment motiver les membres. Deux ans, c’est peut-être court pour pouvoir réaliser un programme d’actions à long terme.

Qu’est-ce qui t’a frappée quand tu as été intronisée ? J’avais pensé qu’on allait me dire ce que le SI attendait de moi. Or cela n’a pas été le cas. Je persiste à croire qu’il faut que les devoirs d’une nouvelle membre soient mis en exergue ! La fête dans un contexte d’apprentissage !

As-tu eu un poste au niveau du SIB ? Y-at-il un intérêt à en faire partie ? Au niveau national, j’ai été secrétaire adjointe. Ce que je retiens surtout, c’est qu’on y vit le SI beaucoup plus inten­ sément : on perçoit réellement l’existence « de cette belle machine avec des rouages bien huilés » qui permet une cohérence de notre organisation internationale.

Quel poste as-tu préféré occuper dans ton club et … dans lequel t’es-tu sentie le plus à l’aise ? Déléguée, présidente et souvent secrétaire, j’ai apprécié les trois fonctions. Celle de secrétaire permet, au travers de la circulaire, d’aborder différentes facettes du SI, de valoriser les membres et leurs initiatives, tout en suscitant leur intérêt pour les rencontres avec les autres clubs.

Une carte de visite très « nature » … Danièle, c’est… une nature passionnée pour une passion : la nature ! Fleur, elle serait mellifère pour le plaisir du commerce win-win avec les abeilles ! Arbre, elle serait un saule en bord de rivière, pour le chant de l’eau et des poissons ! Elève attentive, elle capte les enseignements et bienfaits de la nature : adaptation, symbiose, tolérance, amour de la vie, travail bien fait, sagesse, plaisir des sens, apaisement, inspiration... Gourmande devant le garde-manger naturel, elle nous en fait profiter lors des week-ends Soroptimist “nature comestible” !

Comment conçois-tu le rayonnement spécifique du Soroptimist International ? Ce sont les actions menées qui produisent le rayonnement du SI ! Notre visibilité ne peut être possible et durable que par l’impact d’actions d’envergure qui crée une dynamique créatrice ! L’avenir du SI te passionne… Comment mobiliser de nouvelles membres ? Les objectifs du SI sont passionnants, les façons de les atteindre également. Cependant l’avenir de notre organisation m’interpelle. Je pense que notre premier souci devrait être de mobiliser concrètement toutes nos membres : beaucoup ne se rendent pas compte à quel point leur travail et leur engagement sont essentiels et gages de sérieux. Et c’est le sérieux qui attirera de nouvelles membres intéressantes. Merci pour ces conseils, chère Danièle… Nous veillerons à les mettre en pratique. Tu nous inspires aussi pour de futures promenades dans la nature que tu aimes préserver et … vive la gastronomie sauvage ! Michèle Le Docte Red. SOROP’news

18 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


Anne Debeil

Lid SIB Beersel Raadgevend Ingenieur Veiligheid & Milieu

Een Soroptimist in de kijker Beste Anne, Welk professioneel parcours heb je afgelegd na je studies burgerlijk ingenieur? In 1970 ben ik beginnen werken als ‘water treatment specialist’ in een ingenieursbureau. De toenemende water- en luchtverontreiniging maakten de bedrijven bewust van het feit dat er moest ingegrepen worden. Zo werd ik verantwoordelijk voor milieu en veiligheid voor de fabrieken van Exxon Chemical in Europa. In 1989 heb ik, samen met mijn echtgenoot, een raadgevend ingenieursbureau Veiligheid en Milieu opgestart. In 1991 werden wij erkend door de Vlaamse overheid voor het opmaken van Milieueffectrapporten. We werden niet alleen door grote bedrijven in de Antwerpse haven geraadpleegd, maar ook door kleinere installaties zoals windmolenparken, gas– en zelfs vuurwerkopslagplaatsen.

Wat waren jouw beweegredenen om lid te worden van Soroptimist International? Ik ben lid geworden in 2011. Ik heb een interessante, typisch mannelijke carrière achter de rug en heb ook twee kinderen grootgebracht. Ik voel mij goed, zowel op professioneel als op persoonlijk gebied. Ik wou die ervaring overbrengen naar meisjes en jonge vrouwen.

SIB

Ik heb menen te begrijpen tijdens je voordracht in SIB club Antwerpen dat je als wetenschapper een uitleg zoekt voor de klimaatverandering? Het natuurlijk klimaatsysteem is zeer ingewikkeld en onvoldoende gekend. Als een probleem geïdentificeerd wordt, zoals klimaatverandering, is het aangewezen het geheel te benaderen, vooraleer specifieke factoren zoals o.a. de CO2-emissie in detail te onderzoeken. Ik heb mij verdiept in de vijf rapporten opgemaakt tussen 1990 en 2014 door het IPCC (Intergovernmental Panel for Climate Change). Met mijn professionele ervaring en mijn ‘out of the box denken’ heb ik deze kritisch kunnen doornemen. Het IPCC stelde zich in 2007 affirmatief op dat voornamelijk de mens, via zijn CO2-emissie, verantwoordelijk is voor de klimaat­ veranderingen. Wetenschappelijk is deze bewering niet te staven en ze volgt slaafs het standpunt ingenomen in 1970 door de denktank van de ‘Club van Rome’. In het rapport ‘The Limits to Growth’ worden bevolkingsaangroei, toename van grondstoffengebruik en de vervuiling geëxtrapoleerd naar de toekomst, zonder rekening te houden met de technische ontwikkelingen. Geen enkele van deze alarmistische voorspellingen is uitgekomen. Hoe kunnen we dit uitleggen? Als organisatie van de Verenigde Naties heeft het IPCC vertegenwoordigers in de hele wereld die geregeld tot een consensus dienen te komen. Politieke overwegingen leiden soms tot besluiten die economische en sociale gevolgen kunnen hebben voor onze huidige samenleving.

Welk project heeft jou als Programma Directeur van SIB club Beersel het meest geboeid? Met de steun van acht SIB Soroptimist clubs is in Uvira (OostCongo) het Training Centrum voor jonge vrouwen werkzaam als huishoudhulp opgericht. Het is uitgegroeid tot een succesverhaal. Ons project was gericht op drie luiken: alfabetisering, naaien en kookkunst. Het werd aangevuld met een Europees project aangaande identificatie van de noden van deze vrouwen. Zijn de kleine inspanningen die we ons zelf opleggen zoals het besparen op energie zinvol? Energie ligt aan de basis van onze huidige levenskwaliteit en laat ons toe onze werkzaamheden uit te voeren. Ook als kleingebruiker heeft het zin om zuinig om te gaan met water en energie efficiënt aan te wenden. Wanneer men in de maatschappij in alle sectoren energie wilt besparen, dan geraakt men in een levensonderhoudseconomie en dan is er geen ontwikkeling meer. Terug naar de middeleeuwen zou jammer zijn! Liliane Schoepen Red. SOROP’news

19 | SOROP’news


C

Cette 61e session s’est tenue à un moment critique de l’évolution du paysage politique et du réalignement des forces mobilisées autour de l’égalité entre les sexes, le programme d’autonomisation des femmes, les droits de l’homme et le mouvement féminin. Le nouveau Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a pro­ clamé sa détermination à mettre l’ONU à l’avant-garde du mouvement mon­ dial pour la réalisation du programme GEWE (Gender Equality and Women’s Empowerment). Il a déclaré à l’ouverture de la commission : “L’autonomisation de près d’un milliard de femmes qui entreront dans l’économie mondiale au cours de la prochaine décennie libérera leur potentiel. Toutes ces femmes et ces filles mèneront le monde vers un nouvel avenir”.

SI

Participation active de notre ONG, le SOROPTIMIST INTERNATIONAL En tant qu’organisation non gouvernementale accréditée auprès de l’ECOSOC, le Soroptimist Inter­ national a été représenté par une délégation composée de membres de toutes les fédérations de notre organisation.

Commission de la Condition de la femme (CSW) - ONU FEMMES 13-24/03/2017 – New York Le 15 mars, en collaboration avec Zonta, le SI a traité le thème principal de la Commission, à savoir « L’accès des femmes à l’autonomisation économique ».

SIA (Amériques) RoseMary REID et le prix SIA « Live Your Dream ». Les femmes qui s’inscrivent à ce concours viennent de milieux très défavorisés et doivent surmonter de nombreux obstacles tels que la pauvreté, la violence domestique et sexuelle, l’abus de drogues… Les bourses qui leur sont accordées leur permettent de se former pour ensuite travailler dans le secteur de leur rêve. Cette forme d’autonomisation correspond parfaitement aux objectifs prévus par le SIA. Le niveau de vie de 82% des femmes s’est nettement amélioré. 98% des parti­­­ci­­­­­­­­­pantes témoignent que cette formation a augmenté leur sentiment de confiance en elles-mêmes et 97% ont atteint le statut d’ « exemple » aux yeux de leurs enfants. L’engagement social de bon nombre des lauréates (79%) est élevé. Elles ont en effet opté pour des métiers dans les

soins de santé, les conseils juridiques ou encore l’assistance sociale, ce qui les amène à leur tour à aider essentiellement des femmes.

SIE (Europe) - Sigrid AG – Prix des Meilleures pratiques Répondant principalement à l’objectif d’autonomisation, deux projets ont été récompensés en 2016: SI MERATE (Italie) - voir article dans le numéro 26 du SOROP’news, pag 6 - pour son soutien concret à la réinsertion sociale et économique de femmes détenues et SI HAARLEM (Pays-Bas) pour son projet d’octroi de microcrédits à des mères en Inde. 420 femmes, dont la plupart étaient des « travailleuses sexuelles », ont ainsi pu mener une vie économiquement autonome, surtout dans le secteur agraire. Fondée en 1946, la CSW offre chaque année une plateforme stratégique et mondiale où les ONG internationales comme le SI s’associent à des pays progressistes et peuvent continuer à faire entendre leur voix universelle et à poser les jalons d’un meilleur avenir pour les femmes.

Membre du SI Club Kifisia-Ekali (Grèce), Villi a remporté le concours de design pour la couverture du manuel des ONG de la CSW 2017. Son illustration représente une femme occupant la position centrale d’un engrenage qui symbolise le pouvoir du travail d’équipe. Elle est tournée vers des outils de « l’autonomisation économique des femmes dans le monde du travail en évolution ». Villi Makou

Villi, lid van SI Club Kifisia-Ekali in Athene, won de design­ wedstrijd voor de cover van het CSW handboek 2017 voor ONG’s. Haar illustratie toont de vrouw in het midden van een draaiend tandwiel. Het symboliseert de kracht van samenwerking en teamwork (thema 61e sessie CSW: ‘women’s economic empowerment in the changing world of work’).

http://www.soroptimisteurope.org/villy-makou-wins-design-competition-for-csw-handbook-cover/ 20 | SOROP’news 2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


13-24/03/2017 – New York

H

Het hoofdthema van deze 61e zitting was economisch empowerment van vrouwen in een wereld in beweging zoals de arbeidsmarkt en de gelijkheid tussen de genders (GEWE = Gender Equality and Women’s Empowerment). De nieuwe Secretaris-generaal van de Verenigde Naties, António Guterres, legt in zijn openingsrede de nadruk op het belang van deelname van vrouwen aan de wereldeconomie. “Zij kunnen het verschil maken. Zij zullen de wereld naar een nieuwe toekomst leiden.”

Onze NGO SOROPTIMIST INTERNATIONAL over haar realisaties Mooi vertegenwoordigd door een delegatie van alle SI federaties, heeft onze organisatie enkele van haar belangrijkste realisaties inzake empowerment van vrouwen uiteengezet.

SIGBI (Groot-Brittannië & Ierland) - Naina SHAH Environmental Sustainability Het ‘Low cost’ project is een succesverhaal over maandverband. Door vrouwen, voor vrouwen, beheerd door zelfhulpgroepen en ondernemers. De belangstelling groeide gestaag en er werden een aantal units opgezet in 27 Indiase deelstaten maar er werd ook geëxporteerd naar 7 landen. De werkgelegenheid voor de vrouwen is natuur-

lijk uitgebreid. Sommige Afrikaanse landen, zoals Kenia, zullen voor gratis distributie van maandverband zorgen.

SISWP (South West Pacific) - Theresa Lyford Focus op minder armoede & meer microkrediet Armoede vermindert automatisch wanneer we aan vrouwen een aantal economische en sociale mogelijkheden bieden en deze vergroten door de nodige ondersteunende maatregelen, zoals het versterken van het bestaande mechanisme voor microkrediet en het uitbreiden van de microfinancieringsinstellingen voor vrouwen. Twee projecten verdienen extra aandacht. SI DARKHAN (Mongolië) organiseert seminaries bij groeiende en kleine bedrijven. Vrouwen nemen deel aan opleidingen in landbouwtechnieken en leren over het beheer van een kleine onderneming. SI JOODALUP (Australië) werkt samen met de organisatie KNA die subsidies verstrekt aan vrouwen die een klein bedrijf starten. Zo kunnen ze microkrediet aangaan en hun eigen bedrijfje opstarten.

SI - Yvonne SIMPSON, Voorzitter

Status of Women UN Commission on the

in Nepal. Ze hebben dat onderwijs nodig voor hun economische zelfredzaamheid na de aardbevingen van 2015 en om hun leven weer op te bouwen. Dankzij SI TRUCKEE MEADOWS in Reno (USA) kunnen gedurende 2 jaar 20 meisjes opgeleid worden om nadien een microkrediet te krijgen voor het opstarten van een eigen zaak. SI OITA-MIDORIi (Japan) streeft ernaar om in het dorp Tharu op een termijn van 5 jaar zo’n 200 vrouwen computervaardigheden bij te brengen. Ze stellen 20 computers ter beschikking. (Meer info in SOROP’news van december 2016 - blz. 7).

SI

Commissie voor de status van de vrouw - VN VROUWEN

Opgericht in 1946 biedt CSW jaarlijks een strategisch wereldwijd platform waarop internationale NGO’s, zoals SI, samen met vooruitstrevende landen vrouwen hun ’global voice for women’ kunnen blijven laten horen om zo verder te werken aan een betere toekomst voor vrouwen. Gerda Rosiers Voorzitter van de Commissie Uitbreiding SIE Présidente de la Commission extension SIE Evelyne Bastin Red. SOROP’news

De ‘President’s Appeal’ van de SI Voorzitter in 2015 luidde: het verstrekken van onderwijs voor vrouwen en meisjes

21 | SOROP’news


FORUM CFFB

Le 21 février 2017, la commission « Politique et Lois » associée à « Synergie Wallonie», a organisé un séminaire “Du temps pour tous et toutes pour plus d’égalité femmes/hommes”. Objectif : présenter son travail sur les politiques temporelles comme un vecteur de l’égalité femmes-hommes.

3 échevines de communes bruxelloises (Schaarbeek, Evere, Etterbeek) se sont engagées à repenser leur fonction pour une harmonisation vie privée, vie professionnelle par le réaménagement des services publics (horaires conciliant demandes des usagers et horaires des fonctionnaires), le développement de services innovants (guichets uniques, services aux travailleurs, garde d’enfants à horaires atypiques, horaires décalés d’institutions scolaires ou universitaires, ...) et la prise en compte des questions temporelles dans l’aménagement du territoire ou les politiques de mobilité... A l’issue du séminaire, la commission a présenté une Charte citoyenne au niveau local, invitant les participant(e)s à devenir actrices et acteurs de cette évolution.

SIB

Le 4 mars 2017, le CFFB participait à la Marche Mondiale des Femmes, un mouvement international féministe, démocratique et autonome qui regroupe plus de 5 000 organisations et militant(e)s de 164 pays et régions qui ont un but commun : marcher tant que les femmes ne seront pas libres.

Les revendications 2017 de la MMF s’axent autour de 2 thématiques : les biens collectifs, les services publics, la protection sociale et l’autonomie économique des femmes. la lutte contre les violences faites aux femmes, la paix et la démilitarisation.

• •

Le 29 mars 2017, le Conseil des Femmes s’est mobilisé pour réaffirmer que l’avortement est un droit universel et inaliénable. Tant qu’il ne sera pas totalement légalisé et médicalisé, de nombreuses femmes seront contraintes de se cacher ou de recourir à un avortement clandestin. Chaque année dans le monde, plus de 7 millions de femmes souffrent de séquelles graves et plus de 40.000 femmes meurent laissant des milliers d’orphelins. A l’occasion de l’anniversaire de la loi sur l’IVG, une campagne de sensibilisation avec distribution de pins et signets en Wallonie et Bruxelles actait notre mobilisation de défense du droit à l’avortement, menacé partout - y compris chez nous - par les conser­ vatismes religieux et politiques. Bruna Sassi Représentante SIB auprès du CFFB, Conseil des femmes francophones de Belgique

Thème : « Maman si je veux, quand je veux, comme je veux ! » avec comme symbole : une branche de persil, plante utilisée dans de nombreux pays pour pratiquer des avortements clandestins.

22 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


Ieder lid in een mooie blauwe ‘outfit’ met een gele bloem stond paraat om onze gasten te ontvangen.

HAPPY BIRTHDAY

25ste Verjaardag SI Mechelen 1992-2017 Onze Club kreeg het charter overhandigd op 28 maart 1992 en op 25 maart 2017 vierden we ons zilveren jubileum.

Violiste Veronique De Raedemaeker, een jong talent met reeds verschillende onderscheidingen.

Bij een kopje koffie en een broodje kon er onmiddellijk bijgepraat worden vooraleer te vertrekken naar de geplande wandelingen en bezoeken: de Koninklijke Manufactuur De Wit of de Dossin-Kazerne... Alle evenementen vielen echt in de smaak!

De KAARSENCEREMONIE: het meest indrukwekkende moment. Terwijl iedereen respectvol rechtstond, staken Christine Bossaerts, Claire Hublet, Caroline Demey en Jacqueline Standaert de mooie gele kaarsen aan en brachten ze hun positieve boodschap voor vriendschap en vrede binnen de organisatie van Soroptimist Inter­ national.

De academische zitting was het hoogtepunt van onze 25ste verjaardag. In de mooie en voor de gelegenheid met bloemen versierde Raadszaal van het Mechelse Stadhuis luisterden we naar de verwelkomingstoespraak van onze voorzitter Christine Bossaerts. Nationale Voorzitter Claire Hublet bracht ons weer wat bij over SIB. Schepen van cultuur Björn Siffer legde de link tussen de vrouwen in de Mechelse geschiedenis en onze club. Onze meter Christiane Leysen en ikzelf als stichtend voorzitter spraken over het ontstaan en de evolutie van de club. De muzikale omlijsting werd op een schitterende manier verzorgd door

En dan het feest… Na deze mooie aangelegenheid was er voor iedereen nog een receptie in de Keldermanszaal van het Stadhuis. Aan het geroezemoes te horen was het duidelijk dat er veel te vertellen viel. Het is altijd leuk vriendinnen terug te zien uit andere clubs. Dergelijke vieringen zijn echt hartverwarmend.

Op 25 maart hadden we het genoegen Sorop-leden uit alle hoeken van het land in onze historische stad Mechelen te verwelkomen. Deze speciale viering is voor ons veel te snel voorbij gevlogen. Er heerste een warm en zalig gevoel van vriendschap en samenhorigheid, niet alleen binnen onze club, maar ook tussen de verschillende SI clubs onderling. Samen kan je veel bereiken, en laat dat ons aller motto zijn voor de volgende jaren.

SIB

v.l.n.r.: Claire Hublet (voorzitter SIB), Carolien Demey (SI Kortrijk, vertegenwoordiger van SIE), Jacqueline Standaert (SI Kortrijk, vertegenwoordiger SI), Christine Bossaerts (Voorzitter SI Mechelen)

We hopen met onze SI club Mechelen nog veel te kunnen realiseren, eventueel ook door de handen in elkaar te slaan met andere clubs. Met een beetje inzet van iedereen ziet de toekomst er rooskleurig uit! Mina Vandessel Stichtende voorzitter, SI Mechelen

Onze 25 jaar inzet voor de doelstellingen van Soroptimist International vertaalt zich in 80 gerealiseerde projecten. De recentste en voornaamste zijn: • ALS liga • Emma - vrouwenvluchthuis Mechelen • Verpleegsterschool Rwamagana

Bij het naar huis gaan, kreeg iedereen een USB-stick met een powerpointpresentatie over de geschiedenis van SI club Mechelen, samengesteld door Lieve Hufkens, een handige en compacte herinnering aan deze feestelijke dag.

Rwanda • Luisterpunt bibliotheek voor personen met leesbeperking • Akabe Scouts Frassati Bonheiden • Thila Coloma Scouts Mechelen

23 | SOROP’news


LA VIE N’A PAS DE PRIX LA RECHERCHE A UN COÛT TELEVIE 2017… Les Soroptimistes sur le front !

CLUB

Parallèlement, 18 clubs francophones se sont mobilisés tout au long des mois et semaines précédentes afin de vendre les produits Télévie et organiser diverses récoltes de fonds.

C

Ce 22 avril 2017, lors de la soirée de clôture du Télévie 2017, tous nos efforts ont permis à notre présidente Claire HUBLET de remettre un chèque de 56.935€ au nom du Soroptimist International de Belgique (SIB). Ce montant ajouté aux dons de ces 29 dernières années porte notre contribution à 2.208.473€ !

En 29 ans, notre participation a soutenu des projets de recherches dans les traitements des cancers et de la leucémie. Depuis 1989, le TELEVIE a récolté 173.568.482€ intégralement versés au FNRS pour financer le travail de 180 chercheurs (dont de nombreuses femmes), permettant à la Belgique d’être à la pointe mondiale de la recherche contre le cancer.

En 2017, notre engagement a porté ses fruits et nous ne pouvons que nous féliciter des retombées pour notre visibilité : que de fois les Soroptimistes ont été citées au cours de la soirée télévisée, désormais évènement incontournable rythmant l’année. Mais le plus important, c’est de « faire gagner la vie » grâce au montant record collecté lors de la soirée : 11.027.650€. Josée Di Benedetto Vice-Présidente SIB

SIB

La préservation de la santé des femmes et des enfants étant un des objectifs-phares de notre organisation, le SIB soutient cette action depuis sa création. Et cette année encore, nous l’avons épaulée par la gestion efficace des centres de promesses. Une quarantaine de Soroptimistes se sont relayées au cours des deux journées de clôture pour accueillir, encadrer les volontaires et recueillir les promesses de dons.

CONFÉRENCE A LA TRIANGULAIRE DES SI BRUXELLES DOYEN – BRUSSEL IRIS – BRUXELLES-SABLON Isabelle Bary et son dernier titre « Les secrets de famille » Isabelle Bary est une écrivaine belge, lauréate du Prix Soroptimist de la Romancière francophone en 2014. Le roman primé est son 5e et s’intitule « La vie selon Hope ». Ingénieur commerciale Solvay, son « coming out » en littérature date d’il y a 17 ans. Elle part alors, sac à dos, explorer le monde et raconte cette découverte dans « Globe story ». L’auteure participe de façon régulière à l’écriture de plusieurs « collectifs » dont « Marginales », dirigé par Jacques De Decker et contribue à la collection « J’écris ton nom » dont les bénéfices sont toujours versés à une association. Le beau livre « Juste un regard » est le produit d’un travail sur les sans-abri de Bruxelles, avec une amie photographe. Dans son dixième livre « Ce qu’elle ne m’a pas dit », elle nous parle des « secrets de famille ». 24 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28

Dévoiler un secret fait parfois mal, mais le garder peut rendre malade. Lors de la révélation d’un secret, celui qui le découvre passe généralement par trois étapes : il encaisse le choc, est triste ou en colère puis vient le temps de la « digestion » et du partage. C’est le scénario de ce roman. Marie, 47 ans, femme d’Alex et mère de Nola découvre un secret bien gardé sur son propre passé. Il en découle une histoire parfois émouvante, parfois désespérée, qui permettra le rapprochement de Marie et de sa fille adolescente. Isabelle Bary a décidé de mettre imagination, mémoire, amour, humour et joie de vivre comme alternatives au silence. Laissons-la nous emmener au côté de ses deux protagonistes féminins. Martine Dirix & Monique Rocour Red. SOROP’news


SI BRUGGE

laat ‘Bednet’ niet in de kou staan Bednet zorgt er voor dat kinderen en jongeren die langdurig of regelmatig afwezig zijn op school door ziekte, operatie, ongeval of zwangerschap, de les in hun klas live van thuis uit kunnen blijven volgen. Sinds dit schooljaar komen ook kindjes uit de 3de kleuterklas in aanmerking om Bednet te gebruiken. Bednet is gratis voor gezin en school, voor alle Vlaamse leerlingen van 5 t.e.m. 18 jaar.

SI KNOKKE-OOSTKUST

Project De Vuurtoren

Door hun afwezigheid in de klas worden deze kinderen immers 2 maal getroffen: ze missen de lessen en lopen zo leerachterstand op, maar ze geraken ook sociaal geïsoleerd van hun vrienden en vriendinnen. Via de webcam kunnen ze live ‘vanuit hun bed’ de lessen volgen. Ook al zitten ze vaak thuis, ze hebben zo contact met hun leeftijds­genootjes en de school. Het gaat bij Bednet dus niet alleen om de lessen, maar ook om het sociale aspect van dit project.

Alexandra Claeys SI Brugge, Webmaster SIB

SI Knokke-Oostkust

De Vuurtoren is een school voor speciaal onderwijs in Knokke-Heist. Ze biedt haar leerlingen onderwijs op maat aan om tegemoet te komen aan de individuele verschillen van de kinderen. De school bestaat uit een onderbouw en een bovenbouw. Vanaf dit schooljaar (2016-2017) heeft de school twee nieuwe leertrajecten geïntroduceerd: co-teaching en maandprojecten.

SIB

Als vrijwilliger bij Bednet stond ik aan de wieg van de informatisering van hun organisatie. Samen hebben we iets moois op punt gezet. Nu dit informaticatraject mij ontgroeid is, blijf ik mij verder inzetten voor Bednet via het installeren van apparatuur in de scholen en het geven van spreekbeurten. Bednet krijgt weliswaar subsidies, maar die dekken de lading niet. Via verschillende kanalen probeert de organisatie nog fondsen te verwerven voor de apparatuur en het vernieuwen van communicatiesoftware. Vermits Bednet als project perfect past bij de Soroptimist Internationalfilosofie, heb ik onze club kunnen overtuigen om Bednet als project, niet alleen te sponsoren, maar ook hun naam­ bekendheid te promoten. Zo stonden wij tijdens de Warmste Week van MNM op de markt om alle marktgangers uit te leggen wat Bednet voor hen kan betekenen. En Brugge is niet de enige Soroptimist club die dit project ondersteunt trouwens…. Met dit korte tekstje voor Sorop’news draag ik weerom een stukje bij. Wil je meer weten over Bednet, surf dan zeker naar www.bednet.be! Jullie Bednet-vrijwilliger van het eerste uur,

Co-teaching houdt in dat meerdere leerkrachten verantwoordelijk zijn voor elke klasgroep, waardoor meer differentiatiemogelijkheden kunnen aangeboden worden aan de leerlingen. Het maandproject houdt in dat er elke maand een nieuw thema centraal staat. De beide nieuwe benaderingen boeken veel succes bij de leerlingen. Echter, een nieuwe aanpak vraagt ook om nieuwe (financiële) middelen en daar knelt het schoentje! SI club Knokke-Oostkust sponsorde de school met didactisch materiaal voor beide klasgroepen en met 100 zakjes pralines om te verkopen tijdens hun Kerstfeest. In januari 2017 bezocht een delegatie van de club de school om het didactisch materiaal te overhandigen en dit was de gelegenheid bij uitstek om kennis te maken met de nieuwe manier van werken. Een rondleiding en een presentatie door de schooldirectie gaf een helder inzicht in de dagelijkse werking van de school. Na de presentatie speelden ze samen met de leerlingen gezelschaps­ spelletjes en ontdekten al spelenderwijs de noodzaak van het nieuwe didactische materiaal. Berthe De Vos-Neven PR SI Knokke-Oostkust  

25 | SOROP’news


Le 8/3/2017, SI Mons-Borinage s’est associé à l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie pour un concert dédié à Brahms, Beethoven et Granados. Son projet: offrir à 3 jeunes filles, hébergées dans une institution, une activité culturelle valorisante, les amener à (re)découvrir la musique classique. Lucie, enchantée, se dit prête à réitérer cette expérience. Victoria, initiée au violon, s’est mise à converser avec les membres du club malgré sa timidité et a pu faire montre de ses connaissances musicales. Suite à ces moments qualitatifs, elle envisagerait de reprendre le violon !

SI Zottegem ZOVL organiseerde op 07 maart een gespreksavond rond borstkanker en relaties. Met als startzin “ OE IST? ” werd het een avond waar vrouwen en mannen over alle aspecten van die ziekte konden praten. Een improvisatietheater zorgde voor het doorbreken van enkele clichés. Een constante in het verhaal, was de KRACHT en de MOED van vrouwen.

Journée internationale des droits des femmes Internationale vrouwendag SI Land van Waas: filmvoorstelling: Miss SLOANE Een succes voor de sportdag “Ontdek de Ster” voor personen met een beperking en leerlingen uit het bijzonder onderwijs. Waarom deze actie? 08 maart staat wereldwijd in het teken van de strijdbaarheid en gelijkheid van vrouwen. Push-factor hierin blijft de opvoeding: een opleiding betekent zelfredzaamheid en als vrouw zelf je keuzes kunnen maken. Onze club heeft bewust gekozen om ook op deze internationale vrouwendag een

lokaal project te ondersteunen. Zo werd ook dit jaar - dankzij onze steun - het ‘Recreatiedomein De Ster’ een sport­ paradijs voor personen met een beperking en leerlingen uit het bijzonder onderwijs. Niet alleen de geldelijke steun was welkom maar ook de hulp van de leden die elk jaar de handen uit de mouwen steken, werd enorm gewaardeerd. De jarenlange betrokkenheid schept een band met alle vrijwilligers, organisatoren en begeleiders. SI Vierre-Lesse, avec le Centre culturel de Libramont, a projeté le film:

LA SAISON DES FEMMES de LeenaYadav (Inde, état du Gujarat) Dans un petit village, 4 femmes osent s’opposer aux hommes et aux traditions ancestrales asservissantes. Portées par leur amitié et leur désir de liberté, elles affrontent leurs démons et rêvent d’amour, d’ailleurs. Tournoyant entre conte cruel et échappées « bollywoodiennes », les rires et les moments de bonheur ne sont pas absents. Un film, réalisé par une femme, sur la condition des femmes et leur émancipation dans un pays terriblement dogmatique et traditionnel. De quoi faire réfléchir…Des échanges intenses autour du verre de l’amitié. Un véritable succès pour le club. Une belle expérience !

26 | SOROP’news

2ème trimestre / 2de kwartaal 2017 - N° 28


Journée internationale des droits des femmes

REMARQUABLE Une invitation exceptionnelle des femmes de Paix : Femmes parmi les Femmes ! Ce 8 mars 2017, 40 Femmes de Paix ont été invitées par leurs Majestés le Roi et la Reine pour échanger et présenter leurs actions en faveur de la paix. Andrée Caillet de SI Bruxelles-Sablon et Michèle Quinet-Le Docte de SI Huy, lauréates femmes de Paix 2014, se sont retrouvées avec leur alter ego de 2012-2014 et 2016 au Palais Royal. Nos amies, arborant fièrement leurs insignes du Soroptimist International, ont décrit leur travail et partagé leur implication enthousiaste. Andrée développe chez des jeunes une démarche réflexive sur les enjeux et les jeux de pouvoir à la base des génocides et crimes de masse contre l’humanité. Quant à Michèle, elle s’attelle, avec son équipe, à préparer un retour “en paix” avec eux-mêmes et avec les autres, de détenus, tout en intégrant les agents pénitentiaires au processus ! Deux SOROPTIMISTES, un même combat pour la paix dans la tête et le cœur ! Elles y croient…

a global voice for women SOROP’NEWS 29 Envoyez vos textes et photos (1 Mo par photo) Stuur uw teksten en foto’s (1 MB per foto) Deadline : 19/07/2017 Soropnews.sib@soroptimist.be La commission du SOROP’news se réserve amicalement le droit de raccourcir et d’harmoniser les textes à la ligne de rédaction. De commissie SOROP’news zal zich de vrijheid veroorloven om de teksten te verkorten en in harmonie te brengen met de redactielijn.

Michèle Le Docte Red. SOROP’news Lauréate femme de Paix 2014

AGENDA 30/09-1/10/2017 25e Verjaardag-Anniversaire SI Szeged, Hungary 7/10/2017 SIB – Réunion des présidentes, secrétaires et directrices de programmes SIB – Vergadering van de voorzitters, secretarissen en Program directors 21/10/2017 SIB - Réunion des nouveaux membres SIB - Bijeenkomst van nieuwe leden

Photos: source “Nederlandstalige Vrouwenraad”

13/1/2018 SIB - Assemblée Générale SIB - Algemene Vergadering 27-29/04/2018 SIE Journées d’Expression française Luxembourg 2/06/2018

Andrée Caillet

SIB - Assemblée Générale SIB - Algemene Vergadering

27 | SOROP’news


“Nous plantons les graines de la paix, maintenant et pour le futur”. ‘Laten we vandaag met z’n allen de zaadjes planten voor de vrede van morgen.’

Wangari Muta Maathai, Prix Nobel de la Paix 2004 pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix. Nobelprijs voor de Vrede 2004 voor haar bijdrage aan de duurzame ontwikkeling, de democratie en de vrede.

SIB Soropnews 2e trimestre 2017 - N° 28  

WOMEN’S RIGHTS & EMPOWERMENT Soroptimist International Belgium (SIB)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you