Page 1

SOROP ’ news a global voice for women

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine Onder de Hoge Bescherming van Hare Majesteit de Koningin

SIB

OBJECTIEVEN/OBJECTIFS VOORZITTERSCHAP 2018-2020 PRÉSIDENCE CLUB NEWS AWARDS SIB & SIE

SIE Governors’ Meeting LUCERNE 2018 JEF (Journées d’expression française) LUXEMBOURG SI

PRESIDENT‘S APPEAL 2017-2019 FORUM Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CFFB)

Belgium

DISCOVER YOURSELF Sinem Giray Toma SI Etiler Istanbul, 3rd prize SIE 2018 Photo competition

3ième TRIMESTRE 3de KWARTAAL 2018 N° 33 Trimestriel/Driemaandelijks


Une voix universelle pour les femmes

Belgium

Soroptimist International est la plus importante organisation non-gouvernementale de femmes engagées dans la vie professionnelle dans 132 pays. La Belgique compte 54 clubs.

Buts Soroptimist International veut améliorer la vie et le statut des femmes et des filles en favorisant leur éducation, leur émancipation et leur indépendance économique.

Nos objectifs : 1. Accroître l’accès à toutes les possibilités d’éducation. 2. Améliorer l’économie durable afin de garantir l’indépendance des femmes. 3. Eradiquer toutes violences envers les femmes et les filles et garantir leur participation en matière de résolutions de conflits. 4. Garantir la sécurité alimentaire et l’accès à des soins de santé de qualité. 5. Impliquer les femmes dans le développement durable et dans la problématique du change­ ment climatique et des catastrophes naturelles.

Een universele stem voor de vrouwen

Soroptimist International is de belangrijkste niet-gouvernementele organisatie van professioneel actieve vrouwen in 132 landen. België telt 54 clubs.

Doelstellingen Soroptimist International wil de status en de levensstandaard van vrouwen en meisjes verbeteren door hun opleiding en hun recht op gelijke kansen en economische onafhankelijkheid te bevorderen.

Onze objectieven : 1. Toegang tot onderwijs vergroten. 2. Het verbeteren van duurzame mogelijkheden voor economische zelfstandigheid van vrouwen. 3. Het elimineren van geweld tegen vrouwen en meisjes en het bevorderen van deelname van vrouwen aan vredesoplossingen. 4. Het zorgen voor voedselzekerheid en toegang tot een goede gezondheidszorg. 5. Het betrekken van vrouwen bij duurzame ontwikkeling en bij de problematiek rond gevolgen van klimaatverandering en natuurrampen.

www.soroptimist.be - www.soroptimisteurope.org - www.soroptimistinternational.org


4 5

Claire Hublet – mot de la présidente 2016-2018 Inge Scholte – woord van de voorzitter 2018-2020

SIB 6-9

2018-2020 EMPOWERED by Soroptimist De toekomst in handen nemen / Prendre le futur en main !

AWARDS 2018 SIB & SIE 10 11

12 13

SIB Fonds d'action : SI Val Brabant-Waterloo « Infirmiers de rue » SIB Actiefonds : SI Zottegem Zuid-Oost-Vlaanderen “'t Roborstje” SIB Best Practice Award 34 clubs in actie / 34 clubs en action « ORANGE THE WORLD » SIE Best Practice Award Projet gagnant : Belgian Union “ORANGE THE WORLD” Best Practice Award 1er finaliste « Education » SI Deux Sources (Gembloux-Éghezée)

Toute l’équipe du SOROP’news est heureuse de vous proposer une revue Soroptimist qui, nous n’en doutons pas, vous intéressera. Vous informer sur les projets et les activités tant au niveau de l'Union que de la fédération et du Soroptimist international nous tient à cœur. N'hésitez pas à nous communiquer vos suggestions pour le prochain SOROP’news qui paraîtra en décembre 2018.

SOROP’NEWS N° 33 Driemaandelijks/Trimestriel

Concept covers 1 & 4 : Marlise Binder

18-19 20

Virtual membership / Membres virtuelles

GM Nieuws / Nouvelles Webinar – LINK (Trait d'Union) – Matching Project

Handbook mentoring / Manuel mentora

FORUM CFFB Prostitutie / Prostitution

JEF - LUXEMBOURG Historique, connaître le passé Les 20es JEF (Journées d’expression française) « Soroptimist à l’ère digitale »

SI PRESIDENT’S APPEAL 2017-2019 Algemene informatie over de “President’s Appeal” Avancement des projets SI

CLUB NEWS 26-27

LE SOROP'news CONTINUE

BOURSE Sophie Rousseau, SI Val Brabant-Waterloo

Gouverneurs SIB indrukken / impressions

24 25

Het hele team van SOROP'news is blij om een Soroptimist magazine voor te bereiden dat u ongetwijfeld zal interesseren. Het is belangrijk voor ons om U te informeren over projecten en activiteiten, zowel op het niveau van de Unie als van de Federatie en Soroptimist International. Aarzel niet om ons uw voorstellen door te sturen voor de volgende SOROP’news die in december 2018 wordt gepubliceerd.

Verantwoordelijke uitgever/Éditrice responsable : Claire Hublet – soropnews.sib@soroptimist.be

14-15 16-17

22 23

SOROP'news GAAT VERDER

BOURSE Nancy Houscheidt, SI Bastogne-Cœur Ardenne

SIE GOVERNORS' MEETING - LUCERNE

21

EDITO

INHOUDSTAFEL SOMMAIRE

SI Tongeren, St Truiden “RISE UP koor ontmoet SI Pretoria-Tshwane” SI Aalst, Land van Waas "Trinité" SI Huy et SI Yerevan, Arménie « une rencontre remarquable » SI Mons, Binche, Tournai « Héroïnes en guerre »

Rédaction/Redactie : Simone Baeyens – Marlise Binder – Viviane Blancquaert – Rita De Groot – Martine Dirix – Michèle Le Docte – Anne Piron – Monique Rocour – Liliane Schoepen – Rosette Thirion – Hilde Uwaerts Voorzitter/Présidente SI Belgium : Inge Scholte – voorzitter.sib@soroptimist.be Dit tijdschrift wordt gedrukt op papier afkomstig van hout uit bossen die duurzaam worden beheerd. Ce magazine est imprimé sur du papier issu du bois de forêts gérées durablement.

AGENDA

25/11/2018 SIB Actie “Geweld tegen Vrouwen” Action SIB « Violences faites aux Femmes » 26/01/2019 Algemene Vergadering vzw S.I.B Assemblée Générale de l’asbl S.I.B 24 - 26/05/2019 SIE Governors’ meeting, Zagreb (Croatia) Réunion des Gouverneurs 08/06/2019 Algemene Vergadering vzw S.I.B Assemblée Générale de l’asbl S.I.B 18 – 20/07/2019 SI CONVENTION Kuala Lumpur, Malaysia 11/10/2019 SI Val Brabant-Waterloo 25ème anniversaire 13 - 15/09/2019 11th European days of meetings and Friendship 2019, San Marino 30/11/2019 80e Verjaardag van de Unie van België 80ème anniversaire de l’Union belge

3 | SOROP’news


MOT DE LA PRÉSIDENTE

WOORD VAN DE VOORZITTER

Chères amies Soroptimist,

Beste Soroptimistvriendinnen,

Lorsque vous m’avez élue présidente de l’Union belge pour deux ans, j’étais fière de cet honneur mais j’étais aussi consciente que la tâche était exigeante. • Serais-je à la hauteur des attentes de chacune d’entre vous ? • Les Présidentes des clubs allaient-elles soutenir et collaborer au programme que je souhaitais développer. • Saurais-je transmettre l’idéal et les buts de notre mouvement ? • Arriverais-je à fédérer les membres du Bureau national, à les impulser dans leur mission vers une dynamique créative ? • Pourrais-je assurer une présence efficace dans vos clubs, animer les Assemblées générales, créer des nouveaux clubs ?

Toen jullie mij voor twee jaar tot Voorzitter van de Belgische Unie hebben verkozen, was ik trots op deze eer, maar ik was mij er ook van bewust dat de taak veeleisend zou zijn. • Zou ik in staat zijn om te voldoen aan de verwachtingen van elk van jullie? • Zouden de clubvoorzitters mij ondersteunen en meewerken aan het programma dat ik wenste te ontwikkelen? • Zou ik het ideaal en de doelstellingen van onze beweging kunnen overbrengen? • Zou ik erin slagen om de leden van het nationale Bestuur te verenigen, om hen te stimuleren in hun missie naar een creatieve dynamiek? • Zou ik kunnen zorgen voor een effectieve aanwezigheid in uw clubs, de Algemene Vergaderingen kunnen animeren, nieuwe clubs kunnen oprichten?

Après ces deux années fructueuses vécues avec « VOUS TOUTES », mes interrogations et mes craintes se sont effacées. J’ai l’impression de mieux vous connaître chacune…

Nadat ik deze twee vruchtbare jaren met "JULLIE ALLEMAAL" samen heb meegemaakt, zijn mijn vragen en mijn angsten vervaagd. Ik heb de indruk elk van u nu beter te kennen ...

Ensemble, nous pouvons être fières du chemin parcouru dans la reconnaissance, la confiance et l’amitié qui nous unit.

Samen kunnen we trots zijn op de weg die we samen hebben afgelegd in de erkenning, het vertrouwen en de vriendschap die ons verenigt.

Les actions marquantes réalisées au cours du mandat devraient nous encourager à œuvrer avec une énergie toujours plus forte. De nombreux chantiers ont été mis en route : Nous avons réfléchi à une meilleure communication entre nous mais aussi vers l’extérieur et vous avez répondu massivement à ma demande de regrouper les clubs pour regarder dans une même direction. Ensemble, nous avons dit non à la violence à l’égard des femmes en « orangeant » nos villes et communes et nous avons obtenu la reconnaissance de la Fédération pour cette action d’advocacy.

De mijlpalen die we tijdens dat mandaat hebben bereikt zouden ons moeten aanmoedigen om met een steeds grotere energie te werken. Vele projecten zijn opgestart : Wij hebben nagedacht over een betere communicatie tussen ons onderling maar ook naar buiten SI toe en jullie zijn met velen op mijn verzoek ingegaan om clubs te laten samenwerken om samen dezelfde richting te volgen om eenzelfde doel na te streven. Samen zeiden we nee tegen geweld tegenover vrouwen door onze steden en gemeenten "oranje te kleuren" en we kregen de erkenning van de Federatie voor deze advocacy-actie.

Le prix de la paix fut accordé à une candidate présentée par le SIB… Voilà mes chères amies, votre future Présidente vivra peut-être les mêmes interrogations mais je suis certaine que votre adhésion affectueuse et dynamique à son mandat sera le gage de sa réusssite.

De Vredesprijs werd uitgereikt aan een kandidaat die werd voorgesteld door de SIB ... Ziezo, lieve vriendinnen, uw toekom­ stige Voorzitter kan met dezelfde vragen zitten, maar ik ben er zeker van dat uw affectieve en dynamische samenhorigheid voor haar mandaat de garantie zal zijn voor haar succes.

Croyez chacune à ma fidèle amitié. Claire

Claire HUBLET

SIB Voorzitter 2016-2018 Présidente SIB 2016-2018 4 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

Aanvaard hierbij mijn trouwe genegenheid, Claire


WOORD VAN DE VOORZITTER

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Beste soropvriendin, Beste lezer,

Chère amie Sorop, Chère lectrice,

Iedere twee jaar is er een wissel van nationale voorzitter. Deze keer mag ik het stokje van Claire overnemen. Ik dank Claire hartelijk voor de fijne samenwerking in het nationaal bestuur! Elke voorzitter kiest onderwerpen die haar nauw aan het hart liggen en waarmee ze, samen met haar team en alle leden, aan de slag gaat. Voor de komende twee jaar zijn dit de klemtonen die ik wil leggen.

Tous les deux ans, la présidente nationale change. Cette fois je prends le relais de Claire. Je tiens à remercier chaleureusement Claire pour l'excellente coopération qui a règné au sein de l'administration nationale pendant son mandat ! Chaque présidente choisit des thèmes ou des projets qui lui tiennent à cœur et pour lesquels elle se met au travail avec son équipe et toutes les membres du SIB. Pour les deux prochaines années, voici les objectifs que je voudrais souligner.

Communicatie Uit de talloze formele en informele contacten die ik met jullie had, bleek dat communicatie - in de breedste zin van het woord - erg belangrijk is. Efficiënte interne én externe communicatie, digitale communicatie en nieuwe vergadervormen zijn sleutelwoorden. Hiermee gaan we aan de slag.

Empowered by Soroptimist Soroptimisten werken samen om het leven van vrouwen en meisjes te verbeteren. Wat ik graag wil benadrukken is welke impact we hebben op de vrouwen en meisjes die we steunen. Wat is voor hen het resultaat, wat hebben zij aan onze tussenkomst. En ook, wat betekent het voor ons als Soroptimist. Aan de vooravond van onze 80ste verjaardag in België nodig ik je uit om, samen met de 1600 leden van onze ngo, te tonen wat we kunnen teweegbrengen. Tot snel, Inge Scholte, voorzitter 2018-2020 Soroptimist International België

Communication Les nombreux contacts formels et informels que j'ai eus avec vous ont montré que la communication - au sens large du terme - est très importante. Une communication interne, externe, numérique ainsi que de nouvelles formes de réunions sont des mots-clés qui nous guideront dans notre travail.

Empowered par Soroptimist Les Soroptimistes travaillent ensemble pour améliorer la vie des femmes et des filles. Ce que je voudrais souligner, c'est l'impact que nous avons sur les femmes et les filles que nous soutenons. Quel est le résultat qu’ elles obtiennent ? Bénéficient-elles de notre intervention ? Et aussi, qu'est-ce que cela signifie pour nous « Soroptimistes » ? A la veille de notre 80e anniversaire en Belgique, j’invite les 1.600 soroptimistes du SIB à montrer ce qu’ensemble, en qualité de membres d’une ONG internationale, le Soroptimist International, nous sommes capables de réaliser. A très bientôt, Inge Scholte, Présidente 2018-2020 Soroptimist International de Belgique

Inge SCHOLTE

SIB Voorzitter 2018-2020 Présidente SIB 2018-2020 5 | SOROP’news


Beste Soroptimist vriendinnen, beste lezers, Waarom werd jij Soroptimist? Waarom blijf je Soroptimist? Welk verschil kunnen wij samen als Soroptimist maken? Heb jij je dit al afgevraagd? Inge Scholte in elk geval wel. En het inspireerde haar om het thema te kiezen voor haar tweejarig voorzitterschap van Soroptimist International België (SIB). Lees dus vooral verder en laat je empoweren! Interview met Inge Scholte door Regine Van Tomme, vice-voorzitter Nl.   Dag Inge. Gefeliciteerd met je voorzitterschap! Jij bent de 38ste voorzitter van SIB. Was er nog ruimte voor een nieuw thema? Ja dus ;-)   Wij zijn een en al oor… Wel, ik stelde mezelf enkele basisvragen. Wat trok me bijna 20 jaar geleden over de streep om lid te worden van Soroptimist? Hoe evolueerde de organisatie? Ik sprak de voorbije jaren en vooral de voorbije maanden toen ik wist dat ik voorzitter zou worden, met vele leden. “Hoe maken we als Soroptimisten het verschil” wilde ik graag weten.

SIB

  Is dat dan niet duidelijk? Soroptimisten werken samen om het leven van vrouwen en meisjes te verbeteren. Dat doen we inderdaad. We maken daarbij gebruik van ons netwerk en onze ervaring, vaardigheden en kennis en van de samenwerking tussen de ruim 1600 vrouwen in België die met energie en goesting vele initiatieven opzetten. We leren andere vrouwen kennen en smeden vriendschapsbanden binnen onze club, tussen de 54 clubs in België, met zusterclubs buiten België en met leden uit andere landen op internationale events. Aangenaam om te zien én te doen.   En niet vrijblijvend … Nee, helemaal niet. We moeten ons natuurlijk ook samen amuseren, maar ook, en vooral, samenwerken met een doel. Wat ik graag meer wil benadrukken is welke impact we hebben op de vrouwen en meisjes die we steunen. Wat is voor hen het resultaat? Wat is het verhaal achter de foto waarop wij een cheque overhandigen aan een sociaal project, welke verandering en hopelijk verbetering is er mogelijk gemaakt door onze hulp?   Wat konden we voor hen betekenen? Ja. Waar maken we het verschil? Ziet hun leven er anders uit door onze bijdrage? Ik bedoel niet dat er altijd sprake hoeft te zijn van drastische veranderingen. Wel vind ik het belangrijk dat de vrouwen en meisjes zich gesteund en gesterkt voelen door wat wij deden. Ook al kunnen we niet alles veranderen, hebben we die vrouwen en meisjes zin en energie gegeven om er weer voor te gaan? Zelfs ervoor zorgen dat, al is het voor even, hun eigenwaarde is gestegen, is belangrijk. Ik wil graag dat zij zich empowered voelen. 6 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

  Begrijp ik het goed dat wat we doen als ngo iets moet teweegbrengen voor de vrouwen en meisjes waarmee we in contact komen? Absoluut. Bij alles wat we doen zouden we ons moeten afvragen wat het resultaat is dat we willen bereiken. Of we nu actie ondernemen, geld doneren, of informeren, sensibiliseren en onze stem laten horen. Ik zie samenwerking op elk niveau, ook in de contacten met de vrouwen en meisjes van onze acties. Wij doen het niet zozeer voor hen als wel met hen. Zij hebben een eigen verantwoordelijkheid en hebben ervaring waar wij veel van kunnen leren. Een wereld waar vrouwen en meisjes dezelfde kansen en rechten hebben als mannen, daar moeten wij samen naar streven.   Mogen we dat ambitieus noemen? Dat mag. Ik vind dat we als internationale ngo met vertegenwoordiging tot bij de Verenigde Naties, ambitieus moeten zijn. Ik ben ervan overtuigd dat wij met ons netwerk van 70.000 leden veel kunnen bereiken. De 17 Sustainable Development Goals van de VN zijn richtinggevend voor onze basisactiviteiten. En daaruit zijn 5 doelen gekozen, zoals je kunt lezen in deze SOROP’news. Educatie in brede vorm, inclusief mentoring, ligt me nauw aan het hart, omdat dat deuren opent naar een betere toekomst.   Wat mogen we van jou als voorzitter van SIB verwachten de komende twee jaar? Verder bouwen op wat Claire en de voorzitters voor haar deden. Motiveren om op een andere manier naar onze projecten en onze organisatie te kijken. Samenwerken met het bestuurs­ team, clubs en leden begeleiden en ondersteunen. Zorgen dat we allemaal de zin en de voordelen van het lidmaatschap kennen: netwerk, opleiding, vaardigheden ontplooien, bijleren. Ook wij zijn Empowered by Soroptimist. En wat betreft de contacten met organisaties, journalisten, andere verenigingen, ook zij zijn na contact met ons empowered. Elk project en elke actie aftoetsen aan de vraag: is deze persoon of groep na afloop Empowered by Soroptimist. Focussen op deze vraag en vooral op dit resultaat.   Een terechte uitdaging voor Soroptimist. En voor jou als onze voorzitter. Wat verwacht je na die twee jaar? De woorden ‘Empowered by Soroptimist’ zouden nadat er contact is geweest met een Soroptimist een logische quote moeten worden. Een soort merknaam.   Dank je wel, Inge. Heel veel succes en plezier om de komende twee jaar onze leden en vele vrouwen en meisjes te empoweren!


quelle amélioration ont été possibles grâce à notre aide ? Où faisons-nous la différence ? Je ne veux pas dire qu’il doit toujours y avoir des changements radicaux. Je pense cependant qu’il est important que les femmes et les filles se sentent soutenues et motivées par ce que nous avons fait. Même si nous ne pouvons pas tout changer, leur avons-nous donné plus d’énergie pour aller de l’avant ? Il est important de s’assurer que leur estime de soi a augmenté, même temporairement. Je veux qu’elles se sentent habilitées, autonomisées, autrement dit “empowered”.

Pourquoi êtes-vous devenues Soroptimist ? Pourquoi restez-vous Soroptimist ? Quelle différence pouvons-nous faire ensemble en tant que Soroptimist ? Vous êtes-vous déjà posé ces questions? Inge Scholte, oui. Et cela a inspiré le choix du thème de sa présidence du Soroptimist International Belgique (SIB). Lisez l’entretien qui suit et soyez « empowered » ! Interview avec Inge Scholte par Regine Van Tomme, Vice-présidente NL Traduction/réd. SOROP’news : Monique Rocour/Nicole D’Hénin.   Félicitations, Inge, tu es la 38e Présidente du SIB. Était-il encore possible de trouver un nouveau thème ? Bien sûr. Je me suis posé quelques questions fondamentales. Qu’est-ce qui m’a poussée à devenir Soroptimist il y a presque 20 ans ? Comment l’organisation a-t-elle évolué ? Dans la perspective de ma présidence, j’ai parlé à de nombreuses membres au cours de ces derniers mois. Je voulais savoir comment nous pouvions faire la différence en tant que Soroptimist.   N’est-ce pas clair ? Les Soroptimist travaillent ensemble pour améliorer la vie des femmes et des filles. C’est ce que nous faisons, en effet. Pour ce faire, nous utilisons notre réseau, notre expérience, et nos compétences. Les plus de 1600 Soroptimist belges collaborent étroitement, avec énergie et enthousiasme, pour mettre sur pied de nombreuse initiatives. Nous apprenons à connaître d’autres femmes et forgeons des liens d’amitié. Au sein de notre club, entre les 54 clubs belges en Belgique, avec des clubs sœurs en dehors du pays et avec des membres d’autres pays lors d’événements internationaux. C’est très agréable et enrichissant.   Mais non sans obligations... Non, nous devons bien sûr passer de bons moments ensemble, mais aussi et avant tout travailler ensemble avec un objectif. Je voudrais souligner davantage l’impact que nous avons sur les femmes et les filles que nous soutenons. Quel est le résultat pour elles? Quelle histoire se cache derrière la photo de remise d’un chèque? Quels changements,

  Peut-on dire que c’est ambitieux ? Effectivement. Je pense qu’en tant qu’ONG internationale représentée à l’ONU, nous devons être ambitieuses. Je suis convaincue qu’avec notre réseau international de 70 000 membres, nous pouvons accomplir beaucoup. Les 17 objectifs de développement durable de l’ONU guident nos activités de base. Nos 5 objectifs en découlent (voir p2). L’éducation au sens large, y compris le mentorat, me tient à cœur parce qu’elle ouvre la porte à un avenir meilleur.   Que pouvons-nous attendre de toi comme présidente du SIB pendant ton mandat ? La continuité de ce qu’ont réalisé Claire et les présidentes qui l’ont précédée. Motiver à considérer nos projets et notre organisation différemment. Une coopération et un soutien entre le Bureau national, les clubs et les membres. Veillons à connaître toutes la signification et les avantages de l’adhésion : réseau, formation, compétences, apprentissage. Nous aussi, nous sommes Empowered by Soroptimist. Et les organisations, journalistes ou autres associations seront à leur tour Empowered à notre contact. « Cette personne ou ce groupe seront-ils Empowered by Soroptimist ? » : Il est impératif de soumettre chaque projet, chaque action et surtout leur résultat à cette question.   C’est un fameux défi pour les Soroptimist et pour toi en tant que présidente. Qu’attends-tu de ces deux années ? Les mots “Empowered by Soroptimist” devraient suivre automatiquement le contact avec le Soroptimist et devenir une sorte de slogan.   Merci, Inge. Nous te souhaitons d’arriver à ce que nos membres ainsi que de nombreuses femmes et filles soient Empowered au cours des deux prochaines années.

7 | SOROP’news

SIB

Chères amies,

  Si je comprends bien, ce que nous faisons en tant qu’ONG doit apporter quelque chose aux femmes et aux filles avec lesquelles nous entrons en contact ? Absolument. Dans tout ce que nous faisons, nous devrions nous demander quel est le résultat à atteindre, qu’il s’agisse d’une action, d’un financement, d’information, de sensibilisation ou de visibilité. Je vois une coopération à tous les niveaux, y compris dans les contacts avec les bénéficiaires. Nous n’agissons pas tant pour elles, qu’avec elles. Elles ont leur propre responsabilité et leur propre expérience dont nous pouvons apprendre beaucoup. Nous devons travailler ensemble pour parvenir à un monde où les femmes et les filles ont les mêmes chances et les mêmes droits que les hommes.


EMPOWERED BY SOROPTIMIST

EMPOWERED BY SOROPTIMIST.

SIB

Agir ensemble. En tant que Soroptimist, nous avons l’énergie et le désir de déclencher quelque chose. Les femmes et les filles que nous aidons se sentent plus fortes, mieux à même de prendre leur avenir en main. Il s’agit principalement du résultat de ce que nous faisons. Quelle différence avons-nous créée ? Qu’est-ce que l’autre a gagné suite à notre intervention, notre soutien ou notre information ? Et nous, en tant que Soroptimist, qu’en avons-nous retiré ?

• Nous comme Soroptimist Offrir des opportunités de développement personnel, de réseau, de contacts internationaux • Les mentees Accompagner dans le processus de croissance

• Les femmes que nous soutenons via

nos projets

Offrir des possibilités d'un avenir meilleur

• La société Informer, sensibiliser, collaborer activement

• Les organisations dans lesquelles

nous sommes représentées

Partager l'expertise, être une voix pour les femmes

8 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33


EMPOWERED BY SOROPTIMIST. We doen het samen. Wij als Soroptimisten hebben energie en zin om iets teweeg te brengen. De vrouwen en de meisjes die we helpen voelen zich gesterkt, beter in staat om sterker hun toekomst in handen te nemen. Het gaat vooral over het effect van wat we doen. Welk verschil hebben we gemaakt. Wat heeft de ander gehad aan onze tussenkomst, steun of informatie. En wat nemen wij als Soroptimist mee.

• Wij als Soroptimist Kansen bieden voor zelfontplooiing, netwerk, internationale contacten • De mentees Begeleiden in groeiproces

• De vrouwen die we via onze projecten steunen

SIB

Mogelijkheden bieden voor een betere toekomst

• De maatschappij Informeren, sensibiliseren, actief mee veranderen

• De organisaties waarin we vertegen­woordigd zijn Expertise delen, stem voor vrouwen zijn

9 | SOROP’news


AWARDS 2018 SIB & SIE

C’est un travail de terrain qui, par l’approche de l’hygiène et en apportant des soins infirmiers, permet de redonner confiance et estime de soi à ces personnes précarisées. Ensuite, IDR essaie de relancer avec eux des projets de logement et de nouvelles activités. C’est une approche lente et délicate mais, en octobre 2017, une 100e personne est sortie de la rue et a pu ouvrir la porte de son logement ! Pour trouver des solutions durables, « Infirmiers de Rue » agit comme intermédiaire afin de rétablir des liens entre ces personnes, leur environnement, les différents services de santé, l’aide sociale et afin aussi de sensibiliser le public. IDR a donc travaillé sur la création de différents partenariats (maison de repos, agence immobilière sociale, logement de transit) afin d’augmenter l’accompagnement à domicile ainsi que l’offre et les possibilités de logement. Le suivi est assuré jusqu’à la réinsertion du patient dans un logement où il bénéficiera du soutien des professionnels et bénévoles d'IDR, de manière régulière mais espacée, ainsi que du réseau des associations solidaires. Ceci évite la rechute de la personne et son retour à la rue. La philosophie d’IDR est basée sur l'encouragement des réussites plutôt que sur la revendication.

SIB Fonds d’action/Actiefonds SI VAL BRABANT-WATERLOO L’ASBL « INFIRMIERS de RUE (IDR) » : SORTIR DE LA RUE, C’EST POSSIBLE !

Anne-Marie De Laet

IDR est une organisation médico-sociale active depuis 2005 dont le but ultime est de réinsérer les personnes sans-abris dans la société et de les reloger. Elle s’adresse surtout aux plus vulnérables qui sont en général dans la rue depuis 8 à 20 ans afin de diminuer leur morbidité, leur mortalité et d’augmenter leur bien-être.

SI Val Brabant-Waterloo

i

http://www.infirmiersderue.org

SIB

SI ZOTTEGEM

ZUID-OOST-VLAANDEREN Een warm hart voor het project “’t Roborstje”! Het begeleidingstehuis ’t Roborstje in Zwalm maakt deel uit van de vzw AMON. De vzw biedt aan probleemjongeren en -kinderen, waarmee samenleven moeilijk en/of tijdelijk niet haalbaar is, een intensieve en aanklampende zorgverlening. Doel hiervan is de situatie te deblokkeren en het opvoeden weer perspectief te geven. Het probleem van de jongere wordt gezien als een signaal van een diepere problematiek, als een disfunctionerend deel van het gezinssysteem. Het probleemgedrag is het symptoom. De begeleiding gaat ervan uit dat dit symptoomgedrag met elk gezinslid te maken heeft en daarom moet elk lid bij de begeleiding betrokken worden. Op campus ’t Roborstje worden jongeren uit ZOVL tussen 0 en 18 jaar (max. 20 jaar) opgevangen. Hoe ontstond het clubproject? Onze club zoekt steeds naar een gezond evenwicht bij het verdelen van de fondsen ten voordele van projecten in binnen- en buitenland. 't Roborstje genoot traditioneel onze steun bij facilitaire aangelegenheden zoals het opfrissen van de kamers e.d.. Negen jaar geleden merkte de directeur op dat het probleem niet zo zeer meer van budgettaire aard was, maar dat de kinderen ervaringen misten, zoals winkelen in gezinsverband, samen spelen, sporten e.a. gezamenlijke activiteiten. Wij zochten naar een 3-tal activiteiten op jaarbasis waarbij clubleden en kinderen, samen met begeleiders een speelse ervaring konden beleven. Telkens weer een kwalitatieve uitstap aanbieden is een uitdaging voor 10 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

Deze boodschap hadden wij gehoord! We kozen voor een actieve rol in ’t Roborstje-project.

ons omdat we de doelstellingen van Soroptimist International rond milieu, water en opleiding aan bod willen laten komen. Het vertrek naar de Efteling : Er werd nagedacht over een verantwoord project om de prijs van het actiefonds aan te besteden. We kozen ervoor een tweedaagse uitstap mét overnachting te organiseren voor de kinderen op het domein van de Efteling (Nederland), inclusief een verrassingsdag met bezoek van Sorop’s! Enthousiasme alom  : logeren in mooie huisjes midden in de natuur en onbeperkt ravotten in het pretpark. Het project al die jaren volhouden was niet gemakkelijk. Sorop-begeleiders vinden is niet evident, maar de club blijft zich engageren. Lachende kindergezichten maken dit project de moeite waard. Alle gezamenlijke ontmoetingen met Sorop’s kunnen de kinderen moeiteloos opsommen. Doorheen de vele jaren is er een oprechte vriendschapsband ontstaan. Dus : op naar de volgende activiteit! Marina Fauconnier, PD adj. SIB


SIE PRIX DES MEILLEURES PRATIQUES 1ST RUNNER UP

Le projet « Braises » de SI Les Deux Sources Gembloux/Éghezée salué par le SIE

Alle CLUBS IN ACTIE dit jaar Cette année tous

LES CLUBS EN ACTION ORANGE THE WORLD

Cette campagne de sensibilisation à l’égalité des sexes en matière d’éducation a été nommée 1er finaliste de sa catégorie pour les « Meilleures Pratiques 2018 » du SIE.

La clôture du projet ? Fin mars, une conférence-débat à l’Écrin a permis de riches échanges entre ces jeunes et un panel formé du philosophe G.Abel, du Père C.Delhez (professeur de sciences religieuses en faculté de médecine et d’économie à Namur) et du Dr Lequeux, gynécologue et sexologue, professeur à l’UCL. Reste pour ces adolescents à construire leur relation amoureuse en l’inscrivant dans le respect et la durée ! Véronique de Munck, SI Les Deux Sources

SIE BEST PRACTICE AWARD 2018

TOP PROJECT

Ook SIB waardeerde het engagement van de clubs met een BPA-prijs. De Prioriteit van de Voorzitter SIB 2016-2018, Claire Hublet is:

Werken in dezelfde richting en voor hetzelfde doel om onze impact op zichtbaarheid te vergroten Hoe bereiken wij zichtbaarheid? Verlichten van publieke gebouwen Plaatsen van banners Verdelen van flyers Organiseren van persconferenties

• • • •

Le SIB a, pour sa part, également récompensé l’engagement des clubs en leur accordant le prix des meilleures pratiques. La priorité de la Présidente SIB 2016-2018, Claire Hublet est :

Travailler dans une même direction et dans un même but pour accroître notre impact et notre visibilité Comment améliorer notre visibilité ? Illumination de bâtiments publics Mise en place de bannières Distribution de flyers Organisation de conférences de presse

• • • •

Adapté par Monique Rocour, Réd. SOROP’news

11 | SOROP’news

SIB

Le projet initié par le membre fondateur et PD sortante M-L Devillers-Van Achter vise à « questionner, éduquer plutôt que guérir » en amenant 147 jeunes du Collège Abbé Noël d’Éghezée à réfléchir sur le sens de leur engagement amoureux. Il s’articule en “3 phases” dans un partenariat entre le club, le collège et l’Écrin (Centre culturel d’Éghezée) : La présentation en février de la pièce « Braises », un drame entre une mère et ses 2 filles dans une famille magrébine à la veille d’un mariage forcé. Choc entre deux visions d’avenir pour des femmes d’une cité française écartelées entre tradition et évolution personnelle… Un texte fort porté par 3 actrices dans une mise en scène dépouillée. Le temps de la réflexion. Grâce au soutien financier des 2 Sources, en février et mars, des étudiants de 5e et 6e années se sont questionnés sur le regard que chacun porte sur l’autre sexe, sur le respect de soi, de l’autre, sur l’acceptable dans les paroles, la gestuelle, sur la recherche du plaisir et de l’épanouissement, sur l’engagement… 15 ateliers philo ont été animés par le philosophe G. Abel, professeur à Henalux. L’exposition. Avec leurs professeurs, les jeunes ont pu aussi s’interroger sur les droits humains en général à travers l’exposition de photographies « Droits dans les yeux », proposée par Amnesty International. Photos en noir et blanc bouleversantes : femmes vendues aux miliciens de Daech, drame de Semira Adamu en 1998… Une lueur d’espoir : l’éducation dans des écoles de fortune en Érythrée, en Thaïlande… qui fait écho à l’objectif Soroptimist « Educate to lead ».


AWARDS 2018 SIB & SIE

Nancy Houscheidt

Un projet tellement Femme ! En cette année 2018, il faut saluer cette belle initiative : tout un club décidé à donner suite au souhait de Nancy, une jeune mère de trois enfants, travailleuse de terrain (Bpost), de reprendre des études et plus particulièrement un baccalauréat en Droit, son rêve d’indépendance qui ne « l’empêchera nullement de préparer ses enfants au défi du monde de demain ! » Nancy veut pouvoir se donner les moyens de faire des choix, de se construire « un avenir en développant notamment une estime de soi », un empowerment efficace ! Avec une sincérité touchante, et sans complexe, elle partage son ressenti, ses émotions qui font d’elle une femme comme on a envie d’en rencontrer, comme on a envie d’en soutenir et dont la famille proche est très fière ! En accompagnant cette mère de famille, les membres du SI Club Bastogne-Coeur Ardenne remplissent bien leur rôle de Sorop  : apporter des moyens susceptibles de l’aider concrètement dans son chemin d’émancipation si précieux pour l’avenir, même si c’est aux dépens d’une fatigue générée par un trajet quotidien, Gouvy –Liège, aller-retour ! Cette bourse accordée par le SIE sur base d’un beau dossier monté par les membres du club ardennais stimulés par notre présidente nationale, Claire Hublet, va pouvoir lancer la carrière de cette dynamique jeune (40) femme désireuse de s’épanouir dans un travail exigeant moins répétitif et surtout susceptible de lui permettre d’assumer des responsabilités.

SIB

Een sterk staaltje van “empowerment” door Soroptimisten! Met deze beurs wil de club Nancy helpen om een lang gekoesterde droom in vervulling te laten gaan. Als moeder van drie kinderen en werkzaam als postbode wenst ze de studie “bachelor in de rechten” aan te vangen. Gesterkt met dit diploma zal zij in staat zijn om een betere positie in de maatschappij te bekleden en zal zij beslagen ten ijs komen als haar kinderen geconfronteerd worden met de talrijke uitdagingen die het leven voor hen in petto heeft.

110 000 €

SIE Dr.Noël Fonds

16 000 €

Verdeeld over twee kandidaten / diversé à deux candidates

Verdeeld volgens aanvraag / Réparti selon les cas

12 | SOROP’news

Michelle Le Docte red. SOROP'news

Sophie Rousseau, regisseur en journalist, kan met dit bedrag van € 3.000 een opleiding volgen aan het prestigieuse “Centre d’étude des crises et conflits internationaux (CECRI)”. UNO en NGO’s werken graag samen met mensen die deze opleiding genoten hebben. Aan de basis van deze opleiding ligt de overtuiging dat men eerst met zichzelf in het reine moet zijn voor men als “Peace worker” kan fungeren. In 2019 kent SIE opnieuw beurzen toe. Meer info op SIE website (Scholarship_Allocations) Simone Baeyens Red. SOROP'news

SIE Actie Fonds 15 Landen / Pays geen uit België / aucun de la Belgique

45 000 €

Verdeelde bedragen / sommes allant de 1000 € – 4500 €

51 600 €

Daarvan voor STEM / près de la moité pour le domaine STIM

« Le travail des femmes, leur insertion professionnelle et, a fortiori, leur ascension salariale reste le meilleur rempart contre la pauvreté. » (Myriam Sommer, Ulg) : c’est donc là aussi un des buts que poursuivent nos amies de Bastogne dans leur démarche ! Education, autonomie économique de la femme, accroissement de toutes formes de formation (Mentorat) pour les femmes…. tous ces objectifs qui sont l’ADN de notre mouvement, trouvent aussi racine ou du moins légitimité dans ce beau projet. Tous les clubs ne devraient pas hésiter à monter des dossiers pour des boursières et à tenter leur chance : le SI BastogneCœur Ardenne se ferait sans doute un plaisir de les aider… Qu’on se le dise !

SI VAL BRABANT-WATERLOO en haar kandidate

Een beurs voor Nancy van SI BASTOGNE

SIE Scholarships Beurzen/Bourses 49 Kandidaten / Candidates uit 30 verschillende landen / de pays différents 2 Belgische kandidaten / candidates belges

Le SI Club Bastogne-Coeur Ardenne s’est engagé pour un modèle féminin responsable et libre !

SIE GM 05/2018

171 000 €

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

SIB BPA Best Practice Award Meilleures Pratiques

3 400 €

34 Clubs, ieder / 34 Clubs, dont chacun 100 €

SIB Actie Fonds Fond d'Action 1 Nederlandstalige club 1 Club francophone

3 000 € Verdeeld / divisé

AV v.z.w SIB juni 2018 AG asbl SIB juin 2018

6 400 €


Sophie nous en parle : La bourse de 3000€ reçue du SIE grâce au dossier introduit par SI Val Brabant-Waterloo couvre les frais d’inscription à cette formation. Grâce à votre appui, je me sens soutenue dans les études que j’ai reprises afin de me lancer dans ce qui m’interpelle : la médiation, la prévention, la transformation et la réconciliation des conflits.

Une bourse SIE attribuée au SI Val Brabant-Waterloo

Sophie Rousseau : transformer les conflits Après avoir travaillé plus de 20 ans comme cinéaste et journaliste, Sophie a été admise à un programme très respecté par l’ONU et les ONG : la maîtrise en Paix, Développement, Sécurité et Transformation de conflits internationaux, à la Chaire Unesco en Étude de la Paix de l’Université d’Innsbruck, en Autriche.

Dépasser ses limites, être en paix

Nous sommes donc poussés à nos limites, physiques, psychologiques, émotionnelles et même spirituelles, afin de nous connaître nous-mêmes et d’agir en pleine conscience de nos cadres de référence, nos stéréotypes, nos valeurs, nos croyances, et surtout afin d’être équilibrés et solides à toute épreuve. Pour intervenir dans des situations difficiles et tendues, pas question d’être nous-mêmes un fardeau pour les organismes qui nous emploient, ni d’imposer notre propre système de pensée. Nous devons être ouverts aux capacités du milieu où nous sommes appelés à agir. Les domaines de cette formation m’interpellent et notamment dans les cas de violence envers les filles et les femmes - un thème mis en avant cette saison. Ici, nous apprenons à « transformer » les conflits, à les considérer comme un symptôme de déséquilibre du groupe, de la société et donc une opportunité de transformation. Nous analysons toutes les couches qui peuvent être à leur source. Transgénérationnels, historiques, politiques, psychologiques, économiques, émotionnels, religieux ou spirituels, les conflits sont le fait de relations entre êtres humains. Et pour les transformer, c’est au niveau des relations entre les humains que nous intervenons. Il ne s’agit pas d’éla-

SIB

L’approche académique à la Chaire de l’UNESCO pour la Paix est innovatrice et s’inspire de la psychologie transpersonnelle et humaniste. Le principe premier en est qu’avant de travailler à établir ou maintenir la paix (Peace workers), nous devons d’abord être en paix au plus profond de nous-mêmes.

borer un diagnostic, puis d’imposer « notre » solution. En tant que facilitateurs et médiateurs, nous amenons les parties à cerner leurs besoins, leurs tissus de relations et à transformer, à leur manière, le conflit qu’ils vivent. Les cours touchent autant à la méthodologie de recherche académique qu’à l’auto-défense ou la psychologie post-traumatique. Avec la Croix-Rouge, nous avons été formés à mener des interventions sanitaires auprès de nombreuses victimes, lors d’une simulation de crise dans la montagne en plein hiver autrichien. Mission de l’ONU avec l’armée Mais la partie la plus difficile est l’entrainement intensif de chaque session avec l’armée autrichienne. Parmi nos formateurs, nombreux sont vétérans de conflits armés, notamment dans les Balkans ou au Rwanda. Plus de 120 soldats ont simulé pour nous un conflit humanitaire dans une

zone militaire à plus de 2000 m d’altitude. Nous avons été assignés en escouades tactiques et mandatés d’une mission fictive de l’ONU : enquête auprès de villageois témoins de crimes, de « nettoyage ethnique » (Fact Finding mission), négociation de libération d’otages avec des «  seigneurs de guerre  » (warlords), et établissement d’un couloir humanitaire pour évacuer des réfugiés. Nous avons été « abandonnés » par notre convoi en pleine nuit et avons dû parcourir des kilomètres en pleine tempête de neige pour retourner au camp. Cela nous a appris à toucher et dépasser nos limites, et à ancrer notre force intérieure. J’entame ma deuxième session cet été. Il me reste encore une session l’hiver prochain, puis je m’attellerai à la rédaction et à la défense de ma thèse. Encore de belles perspectives… Texte adapté par Monique Rocour Réd. SOROP’news

13 | SOROP’news


SIE GOVERNORS’ MEETING - LUCERNE

Le dernier GM pour Anne comme gouverneur   Qui participe à la réunion des gouverneurs ? Les présidentes de la Fédération past, future et actuelle, les 51 gouverneurs (pour le SIB, Anne Lempereur et Katrien Dervaux), les présidentes d'Union (Claire Hublet), les représentantes des single clubs (dans les pays où il n'y a pas d'Union) et les observateurs silencieux. Seules les gouverneurs et les représentantes des single clubs ont droit de vote. Depuis cette année, la Présidente Renata Trottmann Probst a pris l’excellente initiative d’offrir à toutes les Soroptimistes la possibilité de participer à la réunion. Une dizaine de membres belges ont répondu à cet appel et elles ont certainement acquis une meilleure connaissance de l'organisation et de l’évolution du Soroptimist International. Elles pourront transmettre les informations afin de les partager.   Qu'y fait-on ? Une fois par an, la réunion des gouverneurs réunit les représentantes des Unions de la Fédération européenne, réunion comparable à l’Assemblée générale des déléguées au niveau national.

On y évalue ce qui a été réalisé durant l'année écoulée dans le cadre des buts Soroptimist. Mais surtout, on parle de ce que nous voulons à l'avenir pour notre organisation.   Comment rassembler nos forces dans un même but ? Que voulons-nous faire  ? Quand ? Comment ? Comment traduire nos buts dans le langage de demain. Avec quels moyens ? De nouveaux outils de communication, de bonnes pratiques, seront proposés aux Unions dès leur mise en service.

SIE

L'extension-admission aura un nouveau manuel. Le mentoring sera repris sous la bannière Éducation et, afin d'être étendu à plus d'Unions, aura son propre manuel. De plus, le SIE ose investir dans des moyens de communication modernes par exemple, les membres virtuels ou les Unions virtuelles. On planche aussi sur la possibilité de vote par correspondance sécurisée. Gouverneur depuis 4 ans, j’ai vu le Governors’ Meeting évoluer et se moderniser. En plus de nouveaux outils, nous avons eu des votes par correspondance pour certains points, par exemple, la dissolution de clubs. Nous n’avons plus dû approuver les actions passées mais bien approuver ou non, des investissements pour le futur. Ainsi, plusieurs pays, dont la Belgique, ont refusé le nouveau plan d’investissement mais ont fait d’autres propositions. Il y a aussi eu, cette année, des réunions d'information par webinaire, notamment sur la création d'Unions Virtuelles. Enfin, cerise sur le gâteau : si, auparavent, des clubs belges ont souvent reçu des prix, cette année, c'est l'Union belge qui a reçu un best award pour l'action « colorer le monde en orange » dans le cadre du programme « Dites NON à la Violence ». Fêtons ce succès ensemble, soyons optimiste en tant que Soroptimist. Portons le message avec enthousiasme. A l'année prochaine à Zagreb du 24 au 26 mai 2019. Anne Lempereur SIB Gouverneur, SI Liège

SIE Governors’ Meeting Van 25-27 mei 2018 in Luzern Zwitserland Omdat ik het als Nederlandstalige SIB plaatsvervangend gouverneur bijzonder interessant vond deze vergadering bij te wonen heb ik hieraan deelgenomen. Zeker nu deze meeting was opengesteld 14 | SOROP’news

voor alle geïnteresseerde leden van de Europese Federatie. De Governors meeting (GM) is de jaarlijkse bijeenkomst van de Europese federatie die als doel heeft te evalueren wat

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

in het afgelopen jaar werd gerealiseerd in het raam van de Sorop-doelstellingen. Ook wordt er besproken waar de vereniging in de toekomst naartoe wil.


Op welk gebied willen we onze krachten bundelen? Wat willen we realiseren? Hoe en binnen welke termijn moet dit gebeuren? Hoe vertalen we onze doelstellingen 'future proof' rekening houdend met de ontwikkelingen? Wie neemt deel aan de GM? Het zijn de vorige, de huidige en de toekomstige voorzitter, de 51 gouverneurs (voor SIB Anne Lempereur en Katrien Dervaux), de unie-voorzitters (voor SIB Claire Hublet), de vertegenwoordigers van de Single Clubs (voor landen met een

beperkt aantal clubs) en de silent observers. Door de vergadering open te trekken voor alle Soropleden heeft SIE-voorzitter Renata Trottmann Probst geschiedenis geschreven. Ze hoopt dat meer leden kennis krijgen van de geplande vernieuwingen binnen de organisatie, dat deze kunnen uitgedragen worden en enthousiasme opwekken om er aan mee te werken. Persoonlijk juich ik dit initiatief toe! De door deze GM uitgestuurde boodschap van vernieuwing wordt ondersteund door nieuwe tools die door SIE ter beschikking van de unies worden gesteld. Zowel extension/uitbreiding als mentoring krijgen een handboek. SIE wil ook investeren in het gebruik van moderne communicatiemiddelen zoals het invoeren van het Virtual

Membership en de Institutional Video (link) die vooral jonge vrouwen moeten bereiken. Daar ligt onze toekomst! Ik was vooral verheugd door de toekenning aan België van de Best Practice Award voor de acties rond “Orange the World”. “Een kers op de taart van mijn eerste aanwezigheid op een GM.” Ook was ik onder de indruk van de professionele organisatie van deze GM, de uitgebreide voorbereiding die er moet geweest zijn, de open sfeer die er heerste, de gedegen discussies en het enthousiasme van de aanwezigen om mede te werken aan het “soroptimisme” van de toekomst. Annemie Vandenstorme SIB-adj. gouverneur, SI Aalst

Ook een klein land als België kan een steentje bijdragen tot de grote Soroptimist-organisatie. Zo hebben de SIB-gouverneurs enkele weken voor de GM tijdens een inter-unie meeting de gouverneurs van andere landen ontmoet en werden de standpunten op één lijn gebracht. Dit heeft geleid tot meer transparantie in de budgetten en duidelijkheid in de aanstelling van de bestuurders in de SI-organisatie. We hebben onze steun betuigd voor vernieuwing en verjonging met o.m. mentoring, virtueel lidmaatschap, branding en we hebben communicatie op een modernere leest geschoeid. Door deelname aan deze GM krijgt men een beter inzicht in het belang van SI en de kracht die kan uitgaan van de gezamenlijke inspanning van 75.000 vrouwen. SI vertegenwoordigt werkelijk een “Global Voice for Women”. Het Europees thema: “We stand up for Women” zijn geen loze woorden. Zij verwoorden zeer goed de impact die SI kan uitoefenen op het leven en de status van vrouwen en meisjes door educatie, empowerment en het bieden van kansen. Let’s go for the future! See you next year in Zagreb from 24 till 26 of May.

SIE

Antwoorden worden gezocht voor vragen als:

Katrien Dervaux SIB-gouverneur, SI Gent-Scaldilys

SOROPTIMIST

Let’s go for the future!

SAY NO TO VIOLENCE WE STAND FOR WOMEN!

UP 15 | SOROP’news


Dat Soroptimist International projecten lanceert voor een betere levenskwaliteit van vrouwen en meisjes is een open deur intrappen. Dat betere resultaten geboekt worden door samen te werken is eveneens gekend maar hóe we dit praktisch moeten aanpakken is minder evident. Daarom heeft SIE een nieuw netwerk opgericht, THE PROJECT MATCHING (PM). Deze nieuwe site biedt clubs de mogelijkheid om hulp te vragen of hulp aan te bieden bij projecten. Deze tool is van toepassing voor alle unies, alle clubs en unieke clubs van de Europese federatie. Vaak gaat het om financiële bijdragen maar het kan ook anders. Het uitwisselen van knowhow, adviesverlening of andere relevante bijdragen is eveneens van harte welkom.

SIE GM LUZERN NIEUWS GM LES NOUVELLES DE LUCERNE DUURZAME RESULTATEN BEREIKEN MET PROJECT MATCHING.

SIE IN OVERLEG MET HAAR LEDEN

ook naast de jaarlijkse Governors’ meetingmet dank aan de nieuwe communicatie-technologie!

De aanvraag gebeurt per e-mail aan SIE: programme@soroptimisteurope.org. Na goedkeuring wordt deze gepubliceerd. Denk ook aan de samenwerkingstool voor SIB Clubs 'MARKTPLAATS' te vinden op de website: www.soroptimist.be onder de rubriek PROJECTEN. dat leden daardoor hun ecologische footprint verhoogd zien. Ook het SIE-bestuur komt héél regelmatig samen via goto-meetings, het aantal face-to-face meetings werd zo aanzienlijk teruggeschroefd en op die meetings komt men hierdoor ook beter voorbereid aan de start.” Webinars en goto-meetings zijn: efficiënt kostenbesparend persoonlijk live en interactief ecologisch Blijf daarom alert, ga regelmatig naar de website om te zien welke onderwerpen besproken worden of volg de facebookpagina van SIB. Hoe beter we geïnformeerd zijn, hoe efficiënter we kunnen werken. In de toekomst zal er nog vaker op deze manier gecommuniceerd worden.

SIE

• • • • • Soroptimist International maakt steeds meer gebruik van online tools zoals WEBINARS om informatie met haar leden op elk moment te delen en in overleg te gaan. Een Webinar is een seminar/workshop waarbij enkel online publiek aanwezig is, doorgaans na voorafgaandelijke registratie. Iedereen kan van achter haar eigen computer of tablet deelnemen. Het woord Webinar is immers een combinatie van website en seminar. Hoewel deze tool nog niet helemaal ingeburgerd is bij onze leden, hebben we toch al positieve feedback gekregen over de voorbije Webinars. Ook op bestuursniveau werpen webinars hun vruchten af. Op algemene vergaderingen (b.v. tijdens de laatste GM in Luzern) worden wel ideeën gelanceerd maar is het niet altijd mogelijk om meteen met een pasklaar antwoord naar huis te gaan. “Nu kunnen de leden per onderwerp tussentijdse werkvergaderingen meemaken en gebriefd en bevraagd worden zonder Sinds mei 2018 wordt het SIE magazine “THE LINK” vervangen door een maandelijkse email news bulletin. De inschrijving is gratis en gebeurt via http://www.soroptimisteurope.org/our-new-link-a-directand-topical-news-bulletin-per-email/ Bij interesse voor één van de daarin vermelde topics volstaat het om hierop te klikken en zo word je meteen doorverbonden naar de desbetreffende pagina op de website. 16 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

SIE NIEWS EXTENSION manual document & charters La Commission Extension SIE présente le tout nouveau « manuel de recrutement », disponible sur le site SIE dans la section membres : Extension. De Commissie Extension SIE presenteert de nieuwe "handleiding voor ledenwerving", ter beschikking op de site SIE, rubriek = Extension 27-10-18 LODI, Italy 03-11-18 SOFIA ST. IVAN RILSKI, Bulgaria 10-11-18 JESI, Italy 17-11-18 CROTONE, Italy 24-11-18 NEBRODI, Italy- Inge Withof, Assistant Program Director, SI Hasselt GERDA ROSIERS SIE, chair extension, SI Visé Simone Bayens NL / Martine Dirix F red. SOROP’news


pas seulement à la réunion annuelle des gouverneurs, grâce à la nouvelle technologie de communication ! Le Soroptimist International utilise de plus en plus d’outils en ligne, tels que les WEBINAIRES pour partager à tout moment, des informations et des discussions avec ses membres. Un « webinar » est un séminaire / atelier où seuls les personnes en ligne participent, généralement après une inscription préalable. Tout le monde peut participer via son propre ordinateur ou sa propre tablette. Le mot Webinar est en effet une combinaison entre « web et seminar ». Bien que cet outil ne soit pas encore habituel chez nos membres, nous avons déjà reçu des commentaires positifs sur les webinaires précédents. Les webinaires sont également utiles au niveau du conseil d’administration. Lors des assemblées générales (par exemple lors de la dernière « SIE Governors’ Meeting à Lucerne), des idées sont lancées, mais parfois sans réponses immédiates. Désormais, les membres peuvent assister à des réunions de travail intermédiaires sur certains sujets et être informés et interrogés, sans qu’ils augmentent leur empreinte écologique. Le conseil d'administration du SIE se réunit également régulièrement via « goto-meetings ». Le nombre de réunions « face to face » a été considérablement réduit et les réunions sont dès lors mieux préparées au départ.

Depuis le mois de mai 2018, « Le Trait d’Union » est devenu un bulletin mensuel d’information par courriel. L’e-mail fournit des teasers qui renvoient au site Web du SIE pour y lire l’article complet. Chaque Soroptimist pourra s’y abonner gratuitement en suivant le lien : http://www.soroptimisteurope.org/fr/nouveau-linkbulletin-dinformation-direct-dactualite-courriel

Les webinaires et les goto-meetings sont : efficaces, économiques, personnels, live et interactifs, écologiques.

• • • • •

Restez vigilantes ! Allez régulièrement sur le site pour voir quels sujets sont abordés ou suivez la page Facebook du SIB. Mieux nous sommes informées, plus nous serons efficaces dans notre travail. À l’avenir, ce genre de communication sera de plus en plus employé.

RÉSULTATS DURABLES

obtenus par le « Project Matching » Que le Soroptimist International lance des projets pour une meilleure qualité de vie pour les femmes et les filles est une porte ouverte ou une évidence. Le fait que de meilleurs résultats soient obtenus en travaillant ensemble est bien connu, mais la manière dont nous devrions aborder cette question est moins évidente. C'est pourquoi le SIE a mis en place un nouveau réseau, « THE PROJECT MATCHING » (PM). Ce nouveau site offre aux clubs la possibilité de demander de l’aide pour des projets ou d’offrir leur aide. Cet outil s'applique à toutes les Unions, tous les clubs et les clubs individuels de la Fédération européenne. Il s’agit souvent de contributions financières, mais pas seulement. L’échange de savoir-faire, de conseils ou de toutes contributions pertinentes est également très apprécié.

SIE

LE SIE EN CONSULTATION AVEC SES MEMBRES

La demande se fait par courriel à SIE programme@soroptimisteurope.org et sera publiée après approbation. Pensons également à la coopération entre les clubs SIB : Recherchez sur le site www.soroptimist.be « FOIRE DES PROJETS » dans la section « PROJETS ».

17 | SOROP’news


L’ère digitale : pour le Soroptimist International aussi? OUI, des opportunités et défis !

Si, en tant que “Première Vice-Présidente SIE”, vous vous voyez confier la responsabilité du développement virtuel, cela implique, du même coup, que c’est le premier des objectifs du biennium SIE. Il y a tout d'abord le développement d'une « Union virtuelle » ou « umbrella Union » (en français : Union parapluie). Le point de départ est d’impliquer plus étroitement dans les programmes et les activités du Soroptimist Europe, les clubs européens actifs dans des pays où aucune Union n’existe encore. On pourrait y arriver en les regroupant ou en les orientant vers des alliances. Les membres de ces clubs pourraient également postuler pour des postes au sein du SIE, car nous en sommes convaincues, il y a dans ces clubs aussi des femmes engagées dont le talent et les idées novatrices pourraient être très utiles.

SIE

Le développement « numérique » le plus important pour l'Union belge sera « l’adhésion virtuelle » présentée par le SIE pour faire face à la tendance à la baisse du nombre de membres. Cette tendance à la baisse n’est pas une exclusivité du Soroptimist : chaque organisation, que ce soit le Rotary ou les Lions, connaît ce problème de dépeuplement et de vieillissement. Et ceci malgré tout l'esprit d'entreprise de nos commissions d’extension au niveau des clubs, au niveau national et de la fédération.

La mise en œuvre concrète de cette formule est laissée aux Unions, elles-mêmes, parce que ces membres sont membres directs de l’Union (aux Pays-Bas où la formule existe déjà, ils sont appelés « Membres Uniques »), mais il est certain que leur participation n'est pas sans engagement. Adhésion virtuelle, outil de maintien et d’extension ? Des femmes de tous les horizons sont profondément convaincues par les valeurs Soroptimist mais leurs besoins changent. Que pouvons-nous offrir à ces femmes désireuses de contribuer à notre organisation ? Nous y avons réfléchi avec des Soroptimist de tous horizons.

• • •

Nos constatations: Il existe un réel besoin d’un nouveau type d’adhésion. Certaines Unions et les trois autres fédérations l’ont déjà expérimentées. Il s’agit de l’adhésion virtuelle.

L’adhésion virtuelle vise à attirer de nouveaux membres, par exemple de jeunes professionnelles qui se sentent proches des valeurs Soroptimist. Son objectif est également d’augmenter les chances de garder des membres qui ont moins de temps pour s’impliquer dans la vie d’un club ainsi que de réduire les risques de fermeture de clubs suite au départ de ces membres.

Carolien Demey, SIE 1st VicePresident, SI Kortrijk Traduction/Réd. SOROP’news Rosette Thirion

L'intention est de répondre plus étroitement à l'évolution des attitudes dans notre société : l'engagement social est certainement suffisant, même chez les jeunes, mais de là à savoir s’ils veulent s’engager dans une organisation avec des réunions/ dîners mensuels, c’est une autre histoire. Nous les connaissons tous  : ces membres qui prennent une nouvelle orientation professionnelle, ces membres qui doivent décrocher temporairement, mais aussi ces membres potentiels que nous avons vainement contactés : personnes avec des horaires surchargés – qui sont souvent à l'étranger, d'éminents orateurs, des jeunes « starters » qui n’ont pas de réelle vision de leur avenir. Nous les connaissons mais nous voyons que, même si elles partagent les valeurs du Soroptimist, elles n’ont pas la possibilité d’en devenir membre.

Soyons ouvertes à une nouvelle approche !

L'adhésion virtuelle serait une solution pour qu'elles deviennent (ou restent) membres Soroptimist. De toute évidence, une plate-forme de communication fluide est essentielle pour accueillir ce genre de membres ou les garder à bord. Mais ne laissons pas cette nécessaire évolution reposer sur les seuls membres virtuels. Les membres existants peuvent se ressourcer et s’inspirer de ce que ces membres virtuels apportent à notre organisation. 18 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

i

http://www.soroptimisteurope.org/virtual-membershipaims-to-retain-and-attract-new-members


JA: kansen en uitdagingen! Als je als “First VicePresident SIE” de taak Virtual Development toegewezen krijgt, impliceert dit meteen ook dat het als eerste op de lijst staat van te verwezenlijken doelstellingen in dit SIE-biennium. Vooreerst is er de ontwikkeling van “virtual Union” of “umbrella Union” (frans: Union parapluie). Het uitgangspunt is om de Europese clubs, die werkzaam zijn in landen waar nog geen Unie tot stand is gekomen, nauwer te betrekken bij de programma’s en activiteiten van Soroptimist Europe. Door ze te groeperen of allianties te laten aangaan zou dit moeten lukken en kunnen de leden van deze clubs ook functies binnen SIE opnemen. Reken maar dat ook in die clubs geëngageerde dames zitten wiens talent en innovatieve ideeën we goed kunnen gebruiken! De belangrijkste “digitale” ontwikkeling voor de Belgische Unie zal evenwel het “Virtual Membership” zijn dat door SIE naar voor geschoven wordt om het hoofd te bieden aan de neerwaartse trend in ledenaantal. Die neerwaartse trend is geen exclusiviteit van Soroptimist. Trouwens elke organisatie, of het nu Rotary of Lions is, kent dit probleem van ontvolking en veroudering. Dit ondanks alle gedreven ondernemingszin van onze commissies uitbreiding op clubniveau, op nationaal en ook op federaal niveau.

De bedoeling is om nauwer in te spelen op de veranderende attitudes in onze samenleving: sociaal engagement is er zeker nog genoeg, ook bij jongeren maar of ze dit beleven in een organisatie met maandelijkse diner-vergaderingen is weer een ander verhaal. We kennen ze allemaal: leden met een nieuwe carrièrewending, leden die al dan niet tijdelijk moeten afhaken, maar evengoed kandidaat-leden die we vruchteloos aangesproken hebben: mensen met een oeverloos drukke agenda – dikwijls in het buitenland, eminente sprekers, jonge professionele starters zonder een echt zicht op waar het leven hen zal brengen. We kennen ze maar zien het Soroptimisme aan hen voorbijgaan hoewel ze onze waarden zeker onderschrijven.

Virtual membership is voor hen een oplossing om er toch bij te (blijven) horen. Uiteraard is een vlot communicatieplatform essentieel om dit soort leden aan boord te krijgen én te houden. Laat dit dan een noodzakelijke evolutie zijn die we niet op de rug van de virtuele leden alleen mogen en kunnen schuiven. Ook bestaande leden kunnen herbronnen en zich laten inspireren door wat deze virtuele leden aan onze organisatie bijdragen. De concrete invulling van deze formule wordt aan de Unie zelf overgelaten. Deze leden zijn rechtstreekse Unieleden (in Nederland waar de formule reeds bestaat heten ze “Unieke leden”) maar zeker is dat hun betrokkenheid niet vrijblijvend is. Virtueel lidmaatschap, retentie- en uitbreidingstool? Vrouwen uit alle lagen van de bevolking zijn diep overtuigd van de waarden van Soroptimist maar hun behoeften veranderen. Wat kunnen we deze vrouwen bieden die willen bijdragen tot onze organisatie? We hebben nagedacht over en gezocht naar innovatieve oplossingen. Sorop’s uit alle lagen van de bevolking helpen, denken na.

SIE

Digitaal: ook voor Soroptimist International?

• •

Dat is wat we hebben gevonden: Er is echt behoefte aan een nieuw type lidmaatschap. Het wordt al toegepast in sommige Unies en drie andere Federaties. Het virtueel lidmaatschap.

• • •

Het virtueel lidmaatschap is bedoeld om nieuwe leden aan te trekken, bijvoorbeeld jonge professionals die zich aangesloten voelen bij de waarden van Soroptimist. Het doel is ook om ervoor te zorgen dat huidige leden, van wie de club dreigt te worden gesloten, lid blijven of voor leden die minder tijd hebben om deel te nemen aan het verenigingsleven.

Carolien Demey, SIE 1st VicePresident, SI Kortrijk

Laat ons openstaan voor een nieuwe insteek !

i

http://www.soroptimisteurope.org/virtual-membershipaims-to-retain-and-attract-new-members 19 | SOROP’news


SIE Mentoring Task Force : Articuler les objectifs Soroptimist en actions – un appel aux membres pour devenir SI Mentor. Par Simone Polfer, coordinatrice BeNeLux Mentoring (spolfer@pt.lu). Membre SI Doyen Luxembourg et de la SIE Mentoring Task Force. Chaque membre peut, à son niveau, contribuer à la concrétisation des objectifs Soroptimist.

SIE

Comment faire ? Sous l’impulsion de la présidente sortante du SIE Maria Elisabetta de Franciscis et avec l’appui d’Elena Savu (membre de la commission des bourses du SIE), un groupe de travail s’est réuni pour analyser les programmes de mentorat existant au niveau des Unions et élaborer une stratégie pour le SIE. Le mentorat s’est révélé être un outil efficace pour atteindre nos objectifs. La présidente actuelle du SIE, Renata Trottmann Probst, a reconnu le potentiel de ce programme pour rajeunir notre organisation et faire connaître le Soroptimist, tout en favorisant l’autonomisation et la promotion des femmes. Pour souligner l’importance du sujet, elle a créé la fonction de VICE PRESIDENT – MENTORING au niveau du conseil du SIE. Verena von Tresckow-Bronke s’y attache à développer un cadre pour des programmes de mentorat avec des principes communs pour une action conjointe à travers toute la Fédération. 1 action concrète pour la SIE Mentoring Task Force : la rédaction d’un manuel de mentorat qui est disponible dans la partie réservée aux membres du site du SIE. e

Le but : inciter les Unions les plus expérimentées à poursuivre leurs programmes de mentorat (ex. : BeNeLux mentoring program) et motiver les autres en leur offrant conseils et assistance.

La mise en œuvre pratique : une ambassadrice du SIE sera missionnée pour discuter avec les Unions et les clubs. Les membres expertes de la Task Force continueront également à soutenir la Fédération. Le budget : En plus de celui voté lors du dernier congrès du SIE à Lucerne en juin pour financer cette mission de communication, de sensibilisation et de formation au mentorat du SIE, des levées de fonds sont prévues pour les différentes initiatives de mentorat interculturelles et internationales qui naitront des Unions et clubs européens. La vision : inviter chaque Soroptimist à s’engager au moins une fois dans sa carrière professionnelle et sociale en tant que mentor d’une jeune femme avide de progresser. Les appariements seront facilités par les informations collectées dans une base de données qui sera accessible via le site du SIE. Le Manuel de Mentorat ? Il donne tout d’abord une définition uniforme du mentorat selon les valeurs Soroptimist : « Pour le SIE, le mentorat est une relation bilatérale et mutuellement bénéfique entre un mentor et une bénéficiaire. Le mentor est une personne plus expérimentée, qui partage ses connaissances pour encourager et soutenir la bénéficiaire dans son développement à la fois personnel et professionnel. »

20 | SOROP’news 3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

Le conseil du SIE souhaite : > que le mentorat devienne une composante essentielle du Sorop­ timist ; qu’il fasse dorénavant partie > de l’ADN des Soroptimist pour contribuer à éduquer et autonomiser les femmes et les filles ; > que le manuel du mentorat aide les membres à le comprendre et le mettre en œuvre. Des webinaires, auront lieu en hiver pour : > aider à comprendre l’approche commune du mentorat ; > donner des idées pour mener des programmes de mentorat efficaces.

Des questions ? Contacter Marlise Binder, SIB Mentoring coordinatrice BeNeLux  : mentor.sib@soroptimist.be Simone Polfer Réd. SOROP’news Marlise Binder/Monique Rocour


FORUM

Conseil des femmes francophones de Belgique asbl La prostitution tue. Il est temps de comprendre pourquoi.

Un exemple, la Suède, qui depuis l'adoption de sa loi abolitionniste de 1999, ne compte plus aucun homicide de prostituées sur son territoire. Cette absence d'homicide dans la prostitution, depuis 19 ans, prouve si besoin est, que l'abolition de la prostitution, au travers d'un changement de mentalité et de masculinité, est positive pour les personnes en situation de prostitution, mais aussi pour toute la société. Il faut noter que les mesures que l'on appelle maintenant le modèle nordique en matière de prostitution faisaient déjà partie intégrante d'une loi holistique contre les violences faites aux femmes, appelée « la paix des femmes ». Criminaliser tous les acteurs qui profitent de la prostitution (les proxénètes, les trafiquants, les clients…), c’est dénoncer une industrie motivée par l'argent qui perpétue des clichés sexistes pour justifier les violences contre les femmes.

Bruna Sassi Représentante Soroptimist International de Belgique au CFFB

Des associations féministes dont le CFFB se sont mobilisées pour interpeller les pouvoirs publics parce que : Les meurtres et les violences contre les personnes prostituées ne sont pas un dommage collatéral de l'activité. Ce sont au contraire les conséquences directes d'un système fondé sur la domination masculine qui justifie l'exploitation sexuelle des femmes afin de satisfaire des soi-disant besoins sexuels masculins. En tolérant et en banalisant l'exploitation de la prostitution d'autrui (Villa Tinto à Anvers, rue d'Aerschot et carrées à Bruxelles, bordels en Wallonie, EROS Center à Seraing...), la Belgique crée les conditions de poursuite de cette violence. Il est temps de viser l'abolition du système prostitutionnel en adoptant une politique ambitieuse et cohérente permettant : de ne plus pénaliser les personnes prostituées mais plutôt leur offrir protection assistance. En effet, en Belgique, selon la police, 80% de personnes prostituées sont victimes de traite, ont connu des violences et de la maltraitance dans l'enfance, n'ont pas d'opportunité économique dans leur pays d'origine, sont issues de minorités discriminées, sont considérées comme des marchandises… ; de mettre en place de réels parcours de sortie de la prostitution ; de pénaliser l'ensemble des acteurs qui alimentent les marchés du sexe et la traite des êtres humains, à savoir proxénètes, propriétaires de bordels et vitrines, trafiquants et « clients ».

SIB

L'objectif de l'industrie du sexe est avant tout de réaliser des bénéfices financiers (en Belgique, le chiffre d'affaires de la prostitution frôle les 900 millions d'euros).

Le 4 juin dernier dans le quartier des carrées à Schaerbeek, Eunice, une jeune prostituée nigériane était tuée dans la nuit. Ce n’est pas un cas isolé… Il y a un mois à Ettertbeek, Laura, une jeune prostituée roumaine, était, quant à elle, assassinée, de plus de 50 coups de couteau. Le client considérait la prestation trop courte pour le prix de la passe.

• •

L'abolition est possible maintenant, elle demande juste du courage politique et une volonté claire de réaliser l’égalité femmes/hommes.

i Références disponibles sur le site du Conseil des Femmes Francophones de Belgique. https://www.cffb.be

21 | SOROP’news


20es Journées d’expression française. Le français et les langues en général, à l’ère digitale

1980 Esch-sur-Alzette : « La Femme et le développement économique »

Lyon : « L’évolution de la famille dans la société d’aujourd’hui »

1982

GETUIGENIS:

Op 27, 28 april heb ik samen met Nicole d’Henin de Franstalige Vriendschapsdagen bijgewoond over de Franse taal in het digitaal tijdperk. Mijn interesse voor dit Sorop’event werd gewekt door het feit dat ik ook al eens de Duitstalige bijeenkomst bijgewoond had. En… die was me goed bevallen. Vrijdagavond zat de sfeer er al in bij een heel aangenaam en verzorgd welkomstdiner in de Cercle Munster. We zaten samen met twee Marokkaanse en drie Luxemburgse dames. Bij een lekker diner en een goed glaasje Luxemburgse wijn werd het gesprek heel geanimeerd. Zoals steeds als we met Soroptimisten samen zijn, is het alsof we elkaar al jaren kennen en worden we met het uur enthousiaster als we over onze projecten praten.

JEF

Het programma van zaterdag was heel druk. Na de kaarsenceremonie en de openingstoespraak van Martine Reicherts, directeur-generaal van het Algemeen Bestuur Opvoeding en Cultuur van de Europese Commissie, kwamen er die dag 9 sprekers aan het woord. Enkele van de thema’s die besproken werden, waren o.a. 1. Hoe kan je het interactief witte bord gebruiken om de communicatie tussen de leerlingen te bevorderen? 2. “Le projet Voltaire”: Hoe kan de implementatie van een aangepast multimediaplatform in het Luxemburgs onderwijs de Franse grammatica en de spelling ten goede komen. 3. “Parler sans parler”: presentatie van enkele informaticahulpmiddelen voor leerlingen met autisme. 4. Emoticons en emojis: verarmen ze de taal? 5. De gedigitaliseerde bibliotheek. Deze interessante vriendschapsdagen waren voor mij een heel positieve ervaring, ook voor dames die niet rechtstreeks met onderwijs te maken hadden. Velen onder ons hebben kinderen, kleinkinderen die talen leren. We willen op de hoogte blijven van de veranderende wereld op gebied van onderwijs en opvoeding, toch? Kortom, Soroptimist vriendschapsdagen zijn een aanrader! Geertje Roelandts

1984 Liège : « La femme dans le monde du travail ».

1988 Mondorf-les-Bains : « Ici et Ailleurs, problèmes de nutrition ».

1992 Namur : « La francophonie – aujourd’hui et demain ».

1996 Bordeaux : « Femmes et Pouvoirs ».

2000 Sion : « Le silence des femmes ou ces cris que l’on n’entend pas ».

2004 Monaco : « La francophonie, enjeu de la mondialisation ».

2008 Clervaux : « Femmes, cultures et initiatives ».

2012 Liège : « Visages de femmes ».

2016

Vice voorzitter SIB 2016-2018, SI Land van Waas

22 | SOROP’news

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

Fribourg : « Le rôle de la femme dans la cité »

1986 Strasbourg : « La génétique et ses progrès ».

1990 Genève : « La communication – Relation à soi et aux autres ».

1994 Monaco : « La francophonie à travers les siècles et sa présence dans le monde actuel ».

1998 Diekirch-Echterach : « L’être et la socialisation ».

2002 Val Brabant-Waterloo : « La qualité de la fin de vie ».

2006 Angoulême : « La francophonie et les bandes dessinées ».

Historique des Journées d’Expression Française (JEF) En 1980, Jeanine Durand et Rolande Becker, gouverneurs de l’Union française, ont obtenu, lors de l’AG de l’Union française, le feu vert pour organiser une première rencontre d’Expression française. L’objectif était De sensibiliser toutes les Soroptimist de la Fédération européenne pour les inviter à partager une rencontre en langue française. La défense de la langue était préoccupante, d’autant plus que de telles rencontres existaient déjà en anglais et en allemand. De protéger la pratique de la langue française au niveau du SIE et de faire réfléchir les Soroptimist sur les grands problèmes de société, tout en conciliant une partie culturelle et ludique.

La première rencontre s’est tenue à Lyon en 1980. Ce fut un grand succès, des soroptimist de 10 pays différents étaient présentes. Il fut décidé que ces rencontres auraient lieu tous les deux ans dans l’un ou l’autre pays francophone, un week-end aux abords du 1er mai. Différents thèmes furent adoptés depuis 1980 et de nombreuses Soroptimist des pays d’Europe, d’Afrique et d’Outre-Mer, dont la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et la Réunion, ainsi que des États-Unis et DOM-TOM, ont participé aux JEF au cours de ces années. Martine Dirix red. SOROP'news

2010 Montreux : « Education et esprit d’entreprise ».

2014 Lyon : « Le français de toutes les couleurs ».

Alice Even Présidente SI Union Luxembourgeoisse Alice Even


JEF LUXEMBOURG

20es Journées d’Expression Française du 27 au 29 avril 2018 : « Le français et les langues en général, à l’ère digitale » Après l’accueil par la présidente de l’Union luxembourgeoise, Alice EVEN et par la coordinatrice de ces journées, Gaby KUNSCH, M. Jacques SANTER, ministre d’État honoraire, ancien président de la Commission Européenne, prit la parole. Il rappela que le multilinguisme est un fait au Luxembourg. L’usage des langues y est fonctionnel et non pas géographique, comme en Belgique ou en Suisse. Il fut suivi à la tribune par l’Ambassadeur de France au Luxembourg, Son Excellence Bruno PERDU. Mme Martine REICHERTS, qui fut directrice générale à la Direction Générale Education et Culture de la Communauté Européenne (DG EAC), estima que la vraie question n’est pas de savoir s’il faut favoriser l’utilisation d’une ou plusieurs langues, mais plutôt, à l’heure actuelle, de garantir leur utilisation optimale à un coût raisonnable. Le vice-recteur de l’Université de Luxembourg, M. Romain MARTIN évoqua l’évolution des dispositifs d’apprentissage à l’ère de la digitalisation. Son université a créé un « Learning Center » pour étudier les interactions homme/ordinateur. On pourra y visiter une salle de classe du XXIe siècle. Nul doute que là, il n’y aura plus de « tableau noir » mais un tableau blanc interactif. Mme Martine HAVET, enseignante de Français Langue Etrangère (FLE) à l’Institut national des langues de Luxembourg nous en a expliqué toutes les possibilités pour favoriser la communication entre les apprenants. Cette nouvelle technologie implique des changements dans les pratiques pédagogiques.

Ensuite, M. Charles GOERENS, député au Parlement Européen, nous dévoila les promesses et les périls des nouveaux médias dans une société de développement durable, d’un point de vue plus politique et Mme Monique KIEFFER, directrice de la Bibliothèque nationale de Luxembourg, nous expliqua en quoi la numérisation des bibliothèques est un enjeu pour l’accès démocratique aux savoirs et à la culture. Des élèves de l’Athénée de Luxembourg vinrent nous faire part de leurs réflexions sur les thèmes du jour, avec leur professeure de Lettres modernes, Mme Joanne GOEBBELS. Ils furent très applaudis. M. Pierre HALTE, docteur en sciences du langage, chercheur postdoctoral à l’E.N.S. de Lyon, posa la question de savoir si les émoticônes et les émojis appauvrissent la langue. Certains redoutent que la langue française ne disparaisse. Pour lui, la réponse est non. Il nous le prouva brillamment. Renata TROTTMANN PROBST, présidente SIE, clôtura et remercia nos hôtes pour cette magnifique journée. Un délicieux dîner, très convivial et animé, nous rassembla, le soir. Dimanche matin, la visite de la vieille ville de Luxembourg et de la forteresse (patrimoine mondial de l’Unesco), guidée par Mme Mimie LOESCH-BERGER SI membre de Luxembourg Clairfontaine, guide officiel de la ville, fut passionnante. Merci, chères amies, pour cette organisation sans faille !

JEF

Organisées par les SI clubs Luxembourg-Clairefontaine, Luxembourg-Doyen et Luxembourg-Moselle, elles se déroulaient à Luxembourg.

Michelle SCUTNAIRE Past-Présidente - SI Mons-Borinage

Les trois exposés suivants, plus spécialisés, étaient passionnants : Mme Anne BUCHLER, professeure de lettres modernes, expliqua le Projet Voltaire, plate-forme multimédia adaptative au service de la grammaire et de l’orthographie française. Mme Nathalie OBERWEIS, responsable pédagogique chez «Autisme Luxembourg », présenta quelques outils informatiques permettant aux personnes non verbales de communiquer. Mme Aida NAZARIKHORRAM, docteur en médecine, cofondatrice et directrice de communication de la SA LuxAI, nous fit découvrir le robot social humanoïde QT qu’elle a conçu et qui permet d’aider les personnes dans les domaines de la santé et de l’éducation. Le cocktail dînatoire qui suivit cette riche matinée nous permit d’échanger sur tous ces thèmes. 23 | SOROP’news


SI PRESIDENT’S APPEAL 2017-2019

Wat is de President’s Appeal? Iedere SI-voorzitter kiest een thema waar zij gedurende haar tweejarig voorzitterschap haar schouders wil onderzetten. De hieraan gekoppelde projecten moeten gesponsord worden en het budget komt voornamelijk uit de bijdragen van de leden uit de diverse unies. Het SI-bestuur organiseert zelf geen acties, haar taak bestaat erin om Soroptimisme en haar doelstellingen wereldwijd bekend te maken. Vroeger lag de communicatie tussen de “top” en de clubleden mijlenver uit elkaar. Thans is daar een kentering in gekomen, dankzij de moderne technieken en de welwillendheid van de voorzitter, die daar dankbaar gebruik van maakt. Mariet Verhoef, de 2017-2019 SI-voorzitter, maakt regelmatig video’s waarin zij iedereen de mogelijkheid biedt om mee te volgen wat er op internationaal vlak speelt. Helaas is het aantal leden door de jaren heen drastisch gezakt en zijn ook de inkomsten fel verminderd. Is het dan geen idee om onze fondsen te verdelen over een lokaal, een nationaal en een internationaal project om zo een extra bijdrage te kunnen leveren aan de PRESIDENT ’s APPEAL?

SI – WOMEN WATER DUURZAME ONTWIKKELING

Mwihoko Women Group / Kenya 500 vrouwelijke agrariërs worden op een inspirerende en met een persoonlijke leiderschapsstijl ingewijd in technieken die leiden tot verbeterde landbouwmethodes, zuivere energie en veilig drinkwater. Hierdoor voorzien ze niet alleen in hun zelfbehoud maar zijn ze in staat om hun producten op de markt te brengen én staan ze economisch sterker.

Laat ons even de 3 projecten van naderbij bekijken die binnen haar Appeal “Women, Water and Leadership” vallen.

SI WeWash / Bulgarije Vrouwen worden gesensibiliseerd om veiliger water en schonere sanitaire voorzieningen te creëren en alzo een kwalitatief hogere voeding te realiseren. Het project richt zich op werkloze vrouwen en vrouwen met lage inkomens uit kansarme gebieden rond de regio Stara Zagora in Bulgarije. Door opleiding en coaching wordt de kans gegeven aan een 100-tal vrouwen om mee beslissingen te nemen in de ontwikkeling van het proces, van implementatie tot realisatie. Long Tanyit / Malaysia Door klimaatverandering, ontmijning, houthakken hebben de inwoners van Borneo/Maleisië te maken met o.a. luchtvervuiling en onzuiver drinkater. Dit heeft een bijzonder impact op vrouwen en meisjes die vaak 8 uur lang moeten rijden voor ze toegang hebben tot zuiver water, elektriciteit, sanitair of medische hulp.

Ben je geïnteresseerd?

24 | SOROP’news

i https://www.soroptimistinternational.org/campaigns/ women-water-and-leadership-2017-2019/

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

Simone Baeyens Red. SOROP’news


LEADERSHIP DÉVELOPPEMENT DURABLE Avancement des projets de l’Appel de la Présidente Tous les 2 ans, la nouvelle présidente du SI choisit un thème pour la durée de son mandat qu’elle soutient à travers différents projets spécifiques. L’actuelle présidente néerlandaise Mariet Verhoef-Cohen a choisi « Les femmes, l’eau et le leadership ». Il est de plus en plus admis que les femmes doivent être fortement impliquées dans la gestion de l’eau et que leur rôle est vital pour un accès équitable à l’eau pour tous et pour tous les usages. Malgré les mesures positives des dernières décennies, les contributions potentielles des femmes au développement de l'eau restent largement inexploitées, ce qui entrave leur autonomisation économique. L’objectif de l’Appel de la Présidente est de récolter 400 000 € en 2 ans pour des projets proposés sur les 5 continents. 3 de ces projets en sont à divers stades d’avancement.

SI – WOMEN WATER LEADERSHIP DÉVELOPPEMENT DURABLE

SIB SI

Groupe de femmes Mwihoko / Kenya Avec le soutien de l’Union du Kenya, 500 femmes agricultrices sont initiées à des techniques permettant d'améliorer les méthodes de culture et d'élevage. Ainsi, les récoltes seront meilleures et ces cultivatrices qui n’avaient jusque-là que de quoi nourrir leurs familles pourront vendre leur surplus et augmenter leurs revenus. Au cours de ces 2 années, ce projet sera étendu à d’autres comtés du pays tels que Kisumu, Kilifi, Kwale, and Machakos.

Long Tanyit / Malaisie Un groupe de clubs Soroptimist de la région s’engage à collaborer à ce projet d’autonomisation des femmes de Long Tanyit puis de Sabah en partenariat étroit avec les communautés locales. Un système d'eau potable propre et sûr sera développé grâce à la récupération des eaux pluviales et le barrage existant sera renforcé afin que l'eau puisse directement alimenter le village, servir à l’arrosage des légumes dans les jardins et être stockée pour assurer un approvisionnement régulier même pendant la saison sèche. Le projet améliorera aussi sans aucun doute la santé de la communauté où la diarrhée reste l’une des principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. Les femmes et les filles des villages seront formées pour devenir des agricultrices biologiques qui utiliseront ce système de récupération des eaux pluviales et seront responsables de l'entretien des systèmes d'irrigation. Ceci leur permettra l’accès à des postes de direction dans leur communauté.

WeWash / Bulgarie WeWash est l’acronyme de « Women Empowerment through Water, Sanitation, and Health », soit l’autonomisation des femmes par l’eau, l’assainissement et la santé. Lancé depuis début mai, ce programme cible des femmes à faibles revenus de la région de Stara Zagora et bénéficie de 60 000 € de fonds. Depuis plusieurs années, la Bulgarie rencontre des difficultés pour se conformer à la directive européenne sur les eaux usées - 91/271 / CEE, surtout dans les zones rurales, où les villages et les communautés sont souvent très dispersés et où les ressources financières et humaines sont limitées. Le programme WeWash est conçu pour développer des solutions de rechange abordables à ce problème tout en y impliquant au moins 150 femmes des zones rurales. Le projet donnera à un minimum de 30 femmes les compétences nécessaires à la direction de petites entreprises du secteur de l’assainissement alternatif tout en améliorant l’employabilité de 100 femmes de la région. Le club local SI Plovdiv ainsi que la Fondation « Earth Forever » les accompagnent sur le terrain. Monique Rocour Réd. SOROP’news

25 | SOROP’news


HET SHOWKOOR RISE UP UIT NEERPELT WORDT MET OPEN ARMEN ONTVANGEN DOOR SI CLUB PRETORIA-TSHWANE

Het Showkoor Rise Up (34 meisjes van 15/25 jaar) vertrok in juli ll. als ambassadeur van Vlaanderen naar Pretoria, Zuid-Afrika om deel te nemen aan de World Choir Games 2018. Dit wereldkampioenschap voor koren, dat tweejaarlijks plaats vindt, is het grootste ter wereld. Het doel van deze wedstrijd is mensen van alle rassen samen te brengen door hen te laten zingen en dansen. Ann Vanduffel, lid van club SI Hamont-Achel en PR verantwoordelijke van Rise Up is één van de drijvende krachten die alles op alles heeft gezet om Rise Up te kunnen laten deelnemen. Oprichtster en dirigente Karin Lauwers (ex-lid van Up with People) zag hiermee een droom in vervulling gaan. Eenmaal ter plaatse werd het koor ontvangen door Laurel Becker, SISA President. Zij bleek een gastvrouw uit duizenden. Niet alleen had ze voorafgaand aan hun komst alle logistieke voorbereidingen gecontroleerd maar kon ze het 44-koppige gezelschap plaatselijk onderdak aanbieden. Soroptimisten via facebook toonden interesse voor hen en zorgden voor de warme welkom in Pretoria. Het showkoor won tweemaal goud. Hun dankbaarheid aan Tannie Laurel en de ganse club van SI Pretoria-Tshwane kon op geen betere manier overgebracht worden! De clubs van Tongeren en St-Truiden ondersteunden mede dit project.

Een Soroptimist kan je niet worden, dat ben je Ann Vanduffel, SI Hamont-Achel

Ons sê Baie dankie Tannie Laurel en sien jou weer in WCG Flanders 2020! Simone Baeyens Red. SOROP'news

SIB

CLUB

PAROISSE SAINTE TRINITE – KINSHASA (REPUBLIQUE DU CONGO) SI AALST & SI LAND VAN WAAS

SAMENWERKEN IS EEN SUCCES Réjette De Winter is een lekenmissionaris, afkomstig uit Wetteren. Deze kranige dame van 82 jaar is in 1961 naar Kinshasa getrokken als ontwikkelingshelpster en woont sinds 1974 in de gemeente Matete waar ze actief is binnen de parochie Sainte Trinité. Al decennialang is onderwijs – één van de belangrijkste pijlers in de structurele aanpak van armoede – voor haar van prioritair belang. Réjette startte met een kleuterklas. In 1990 volgde de bouw van een lagere school, een droom die kon gerealiseerd worden dankzij 26 | SOROP’news

de steun van GROS (Gemeentelijke Raad voor Ontwikkelingssamenwerking) van Wetteren, Melle en Beveren. De noodzaak om de kinderen te laten doorstromen naar de humaniora drong zich op. In 2010 kon Réjette eindelijk starten met de bouw van 5 klaslokalen voor de humanioraleerlingen, dankzij de steun van Rotary en GROS. Op dit moment telt de school 1.000 leerlingen waarvan 400 in de humaniora. Om het tekort aan leslokalen op te vangen, worden de leerlingen opgesplitst in twee groepen van telkens 5 klassen: de ene helft

3ème trimestre / 3de kwartaal 2018 - N° 33

kan er ’s morgens les volgen, de andere helft in de namiddag. Om de week wisselen de twee groepen van schema. Om de leerlingen de kans te geven op voltijds onderwijs, moest het aantal klaslokalen met nog 3 extra lokalen worden uitgebreid. Machtelt Van der Straeten, toenmalige voorzitter van Soroptimist Aalst, Patricia Vergeylen en Simona Celestri, programmadirecteur en adjunct-programmadirecteur, ontmoetten Réjette vorige zomer in Aalst. Onder de indruk van het enthousiasme, de veerkracht en de visie van deze inspirerende vrouw en door de aard van het project dat kadert in “Educate to lead” werd beslist om het project te steunen, te beginnen met de financiële steun voor één klas. Een oproep tot samenwerking werd beantwoord door Club Land van Waas. Deze zomer in augustus 2018 bracht Réjette verslag uit van de eerste fase van de werken. Machtelt Van Der Straeten, Past voorzitter SI Aalst


SI HUY en voyage …

Yvette D., Marie-Thérèse C., Claudine C., Michèle L. D. à la découverte de l’ Arménie

des rencontres, une universalité à promouvoir !

CLUB

4 membres actives du SI Club de Huy ont saisi l’opportunité de rentrer en contact avec le seul club de la capitale d’Arménie, le SI YEREVAN dans ce pays dont l’attrait touristique commence seulement à intéresser les tours opérateurs. Avec la présidente (pédiatre) de ce jeune club, et 3 autre membres (médecin, chargées de communication ou encore actives dans le domaine des ressources humaines), nous avons pu présenter les projets de nos clubs et surtout échanger, sans tabou, sur nos préoccupations sociétales.

Michèle Le Docte Réd. SOROP'news

Héroïnes en guerre… et après ?

Le SI Mons-Borinage, assisté des clubs de Binche et Tournai, a consacré une journée de réflexion au thème de l'impact de la première guerre mondiale sur le statut de la femme et la pérennité des avancées dans l'émancipation féminine. L’année 2018 marque le centenaire de la fin de la grande guerre (14-18). Les hommes partis aux tranchées, les femmes ont pris des responsabilités énormes, mais dès 1918, elles sont retournées à leur rôle subalterne de femmes au foyer, histoire de repeupler le pays. De nombreuses femmes furent résistantes, comme Edith Cavell, Gabrielle Petit ou Marthe Knockaert, n’acceptant plus cette position. Ceci les conduisit à lutter pour une reconnaissance de leurs droits et de leurs compétences. Elles n’auront le droit de vote qu’en 1948 ! Grâce à la réalisation d’un film et d’une conférence-débat, une réflexion fut suscitée auprès des jeunes pour leur prouver qu’ils peuvent encore de nos jours jouer un rôle important dans l’amélioration du statut de la femme. Le thème fut abordé auprès des élèves des classes terminales de secondaires et 6e primaire des écoles de la région de Mons. Ils furent invités à participer activement à la conférence-débat, animée par le Prof. F. Balace, historien de renom et Mme. M. Cappart, généalogiste-historienne. Les élèves de 6e primaire y furent familiarisés en participant au concours de dessin illustrant cette thématique. Cette collaboration fut grandement appréciée par les écoles et a permis une grande visibilité tant dans les médias locaux que dans les écoles de la région. Martine Dirix Réd. SOROP'news

SIB

En Arménie, des pas de géants ont été réalisés dans la sphère des maladies rares et ces progrès ont été possibles grâce, entre autre, à des contacts « stimulés » par nos nouvelles amies Soroptimist. Leur club est surtout actif dans l’aide à l’enfance (autisme…) et le soutien aux familles atteintes de ces maladies rares... Elles organisent des récoltes de fonds et sollicitent la diaspora arménienne vivant notamment en Amérique. Lors de ce partage a été évoquée une facette importante de notre mouvement… que nous ne valorisons pas assez ou dont nous n’avons pas assez conscience : Être membre du SI est un atout y compris dans le contexte professionnel international. Nous avons aussi saisi l’opportunité de mettre en contact notre guide (une future membre Soroptimist ?) qui poursuit un doctorat en littérature, avec l’ancien recteur de l’UCL (spécialiste de l’Arménie) : soutenir de jeunes femmes dans leur parcours et leur réussite… c’est bien cela être Soroptimist même en vacances ! Nous retiendrons que l’universalité du Soroptimist International ne se construit pas seulement lors de nos grandes réunions/rencontres des gouverneurs ou meeting sur un thème d’actualité !! Faire rayonner le Soroptimist, c’est aussi, lors d’un voyage, aller à la rencontre des femmes qui comme nous sont engagées dans la société  : elles et nous vivons sans doute les mêmes difficultés et n’hésitons pas à stimuler nos filles à prendre un contact Soroptimist quand elles sont à l’étranger.

27 | SOROP’news


SOROPTIMIST SOROPTIMIST SOROPTIMIST

25/11 25/11 25/11--10/12 -10/12 10/12

EN ACTION EN EN ACTION ACTION

16 dagen actie tegen geweld

16 journées d’action contre la violence

ININ ACTIE IN ACTIE ACTIE

SIB (Soroptimist International Belgium) Soropnews 3e trimestre 2018 - N° 33  

WOMEN’S RIGHTS & EMPOWERMENT - Soroptimist International Belgium (SIB)

SIB (Soroptimist International Belgium) Soropnews 3e trimestre 2018 - N° 33  

WOMEN’S RIGHTS & EMPOWERMENT - Soroptimist International Belgium (SIB)

Advertisement