Page 1

académie de Montpellier ÉDUCATION NATIONALE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET RECHERCHE

de l’Académie de Montpellier n° 10 ● Juin 2010

e début du XXIème siècle marque l’entrée dans l’ère de la mondialisation. Pour être un citoyen actif de ce nouveau monde qui se construit, il sera indispensable de comprendre et de parler plusieurs langues étrangères, à la fois pour communiquer avec les autres mais aussi pour connaître son voisin, sa culture, sa manière d’être. Prendre conscience de la nécessité de ce multilinguisme n’est pas pour autant nier l’utilité de l’anglais, principale langue de communication dans le monde d’aujourd'hui. Il est indispensable de maîtriser l’anglais ; il l’est tout autant de maîtriser d’autres langues étrangères. Le XXIème siècle sera multipolaire. Déjà, de nouveaux pays prennent une place croissante dans la gouvernance mondiale (le G7 devient ainsi le G20). Comment croire que ceci se fera dans un cadre unilingue ? L’espagnol, le chinois, ou l’arabe, sont en plein essor aujourd’hui. J’ajouterai qu’agir pour le plurilinguisme c’est aussi défendre le français, la francophonie. Notre langue n’aura toute sa place que dans un monde multilingue.

C

Edito Pages 2 et 3 Le dossier :

Page 4 • Brèves académiques

• Agenda

Sommaire

Le schéma académique de développement des langues

La Lettre du Recteur est consultable et téléchargeable sur : www.ac-montpellier.fr

Voilà pourquoi nous devons offrir à nos enfants la chance de découvrir dès l’école primaire au moins deux langues étrangères, la chance d’avoir, à leur sortie du système scolaire, une maîtrise réelle de ces deux langues. Pour cela, il faut développer l’initiation à deux langues étrangères dans le primaire, proposer systématiquement des classes bi-langues en collège et multiplier, au collège comme au lycée, les sections européennes dans lesquelles l’enseignement d’une matière non linguistique se fait dans une langue étrangère. Tel est l’objet du schéma de développement des langues vivantes étrangères que l’académie de Montpellier vient d’adopter sous mon impulsion. Cette lettre a pour objet de vous le présenter. Ce schéma est ambitieux. Sa réussite demandera une forte mobilisation. De plus, en ces moments de contraintes budgétaires fortes, il impliquera des choix. Je les ferai sans hésiter car je considère que parler au moins deux langues vivantes étrangères est non seulement un atout pour nos élèves, mais une nécessité pour les citoyens de demain. C’est tellement vrai que dès aujourd’hui toutes les principales formations d’enseignement supérieur exigent cette maîtrise de deux langues, qui conditionne les périodes d’études dans des universités étrangères. Je souhaite faire de l’académie de Montpellier une académie pilote pour l’enseignement des langues étrangères. Nous avons tous les atouts pour réussir : nous avons par exemple déjà mis en place de nombreuses classes bi-langues ou sections européennes. Mais les trois prochaines années seront décisives. Nous allons donner corps à ce schéma. J’y mettrai toute ma conviction.

Christian Philip Recteur de l’académie de Montpellier, Chancelier des Universités

La Lettre du Recteur • n°10 • Juin 2010

1


Le schéma académique de développement des langues

e schéma académique de développement des langues étrangères a pour objectif de confronter les élèves à la diversité linguistique et culturelle. Pratiquer plusieurs langues à l'école favorisera l’apprentissage d’autres langues tout au long de la vie. Cette « compétence plurilingue » est un atout majeur pour réussir sa vie personnelle et professionnelle.

L

Ce schéma prend appui sur le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL, 2001) et le plan de rénovation des langues vivantes (2005). Il répond à leurs objectifs : un apprentissage plus précoce, une pratique de l'oral renforcée et une harmonisation européenne des niveaux de langue. Le CECRL, auquel sont adossés les programmes scolaires, distingue différents niveaux de pratique d’une langue dans les activités de compréhension et d’expression. Le CECRL distingue différents niveaux de pratique d’une langue : - niveaux A1 et A2 : débutant ; - niveaux B1 et B2 : locuteur indépendant ; - niveaux C1 et C2 : locuteur confirmé. L’objectif est de conduire l’élève au niveau B1/B2 en anglais et dans une autre langue au terme du cursus scolaire.

Le chemin parcouru dans l’académie Liés aux apprentissages linguistiques, les échanges internationaux : bilan 2008/2010

Une offre variée Le plan de développement de l’allemand lancé en 2005 se

. 2 128 élèves et 191 professeurs ont participé à des échanges franco- allemands (92 000 €) . 2 084 élèves et 204 professeurs ont participé à 60 échanges avec des établissements de 15 pays (95 000 €) . 2 183 élèves et 315 professeurs ont participé à des programmes européens (Comenius, Leonardo da Vinci et Erasmus) (1 516 000 €)

poursuit, assurant une place à la langue de notre premier partenaire, qui de son côté assure une place à la langue française.

De nombreux dispositifs d’apprentissage A l’école, l’apprentissage d’une langue dès le CE1 est aujourd’hui généralisé.

Dans les collèges et les lycées, des parcours spécifiques favorisent l’apprentissage de plusieurs langues : - les cursus bi-langues consistent en un apprentissage conjoint de 2 langues à parité horaire de 3 heures, de la classe de 6ème à la classe de 3ème. - les sections européennes consistent en un renforcement linguistique de 2 heures hebdomadaires dans une langue en collège. A partir de la seconde, en plus du cours de langue, les élèves pratiquent la langue dans le cadre de l’apprentissage d’une autre matière dite DNL (Discipline Non Linguistique : histoire, maths, SVT, spécialités professionnelles…).

sections européennes 350

325

270

300 250 168

200 150 100

41

33

50

19

0

2004-2005

181

216

Collèges LEGT LP

53

46

21 2005-2006

167

146

125

116

245

215

191

60

23

25

29

2006-2007

2007-2008

2008-2009

73

Total

36 2009-2010

Dans les lycées, les sections binationales et internationales conduisent les lycéens à un double diplôme ou à l’OIB (Option Internationale du Baccalauréat). La langue étrangère y est enseignée selon des modalités proches de l’enseignement de la langue maternelle (langue, littérature et civilisation) avec au moins une DNL enseignée en totalité dans la langue. - Sections " Abibac " (allemand) aux Lycées Clemenceau à Montpellier et Daudet à Nîmes, Section " Esabac " (italien) au Lycée Jules Guesde à Montpellier. - Section internationale espagnol des Collège et Lycée Joffre à Montpellier, avec une OIB. - Section internationale anglais (américain) au Lycée Jules Guesde.

2

La Lettre du Recteur • n°10 • Juin 2010

nombre de sections bi-langues 140 120

133

100 80 60

74

87

100

111

40 20

24

0 2004

2005

2006

2007

2008

2009


Le schéma académique de développement des langues

Le schéma académique de développement des langues De nouveaux dispositifs d’apprentissage Dans le 1er degré, l'objectif est d’ouvrir l’esprit des jeunes élèves

L e s l y c é e s p r o f e s s i o n n e l s assureront le suivi du cursus CLE en favorisant la poursuite de l’apprentissage des deux langues

à la diversité linguistique et culturelle en faisant en sorte qu’ils ne soient pas confrontés uniquement à l’anglais. Un cursus de type bi-langue sera progressivement proposé (une première langue dès le CP et une seconde langue à partir du CM1).

apprises au collège et/ou en mettant en place l’enseignement d’une Discipline Non Linguistique dans le domaine professionnel. Un stage professionnel à l’étranger, donnant droit aux attestations Europass ou Europro, sera également proposé.

Dans le 2nd degré, des Cursus Linguistiques d’Excellence (CLE) seront mis en place. Dans chaque collège :

Un label académique d’excellence « ETOILE » (Excellence, Talent et Ouverture Internationale par les Langues Etrangères)

- l’apprentissage conjoint de deux langues, dont l’anglais, se fera à parité horaire dès la classe de 6ème (les acquis de l’école seront pris en compte) ; - le renforcement linguistique de deux heures en classe de 4ème et en classe de 3ème pourra se concentrer sur une langue ou se répartir sur les deux, et prendra progressivement la forme d’un enseignement de type Discipline Non Linguistique ; - les élèves motivés qui n'ont pas suivi le cursus depuis la classe de 6ème pourront intégrer le parcours CLE à partir de la classe de 4ème, sur avis du conseil de classe ; - dans les Pyrénées-Orientales, l’apprentissage du catalan comme 3ème langue, à raison de 3 heures hebdomadaires, pourra se substituer au renforcement linguistique évoqué ci-dessus.

Pour reconnaître la qualité des projets des établissements, un label d’excellence pour l’enseignement des langues sera décerné aux écoles et établissements sur la base de certains critères : - la carte des langues de l’établissement (diversité de l’offre de formations et cursus CLE) ; - l’ouverture internationale de l’école ou de l’établissement à travers des partenariats avec des établissements étrangers, des échanges réels et/ou virtuels (notamment par visioconférence) et une mise à disposition de ressources pédagogiques ; - la conformité de l’organisation pédagogique aux orientations actuelles (prise en compte des acquis des élèves, évaluation selon les critères du CECRL).

Les lycées d’enseignement général et technologique assureront le suivi du parcours CLE dans une ou deux langues :

Un plan académique (pour enseignants de DNL)

- en organisant l’enseignement des langues par groupes de compétences pour prendre en compte les acquis des élèves dans les deux langues ; - en proposant une Discipline Non Linguistique dans une au moins des deux langues en classe de 2nde, 1ère et Terminale, ce qui permettra aux élèves de viser la mention section européenne au baccalauréat.

Rentrée 2010 •un cursus bi-langue dans 50 écoles (soit une école par circonscription) •un cursus CLE dans 75 collèges •un cursus CLE dans 15 lycées et 7 lycées professionnels

Rentrée 2011 •un cursus bi-langue dans 150 écoles •un cursus CLE dans 150 collèges •un cursus CLE dans 30 lycées et 15 lycées professionnels

Rentrée 2012 •un cursus bi-langue dans 300 écoles •un cursus CLE dans chaque collège •un cursus CLE dans chaque lycée et lycée professionnel

de

formation

linguistique

Un dispositif académique de formation linguistique pour les enseignants volontaires est mis en place dans le Plan Académique de Formation 2010-2011. Il concerne les enseignants du 2nd degré qui souhaitent enseigner leur discipline en langues étrangères, ainsi que les enseignants du 1er degré.

Le numérique Les baladeurs et la visioconférence permettent une pratique orale des langues et des contacts avec les partenaires étrangers. Un « portail interlangues » sera créé, pour mettre à la disposition des enseignants des ressources et des outils. La formation des enseignants se fera en partie à distance, à l’aide d’outils numériques (messagerie, visioconférence).

Calendrier et pilotage L’académie se donne trois ans pour mettre en place ce schéma. Le suivi en sera assuré par un groupe de pilotage académique, en charge du processus de labellisation des établissements, et des groupes départementaux.

La Lettre du Recteur • n°10 • Juin 2010

3


Brèves académiques

a fondation Carla Bruni Sarkozy, placée dans le cadre de la Fondation de France, aide des élèves boursiers d’établissements de zone prioritaire qui souhaitent poursuivre des études artistiques. Elle accompagne des élèves volontaires de notre académie.

L

Les Lycées Léonard de Vinci à Montpellier et Voltaire à Nîmes ont signé une convention avec la fondation en janvier 2010, pour soutenir le projet d’une dizaine d’élèves de terminale. Un tutorat leur a été dispensé par un enseignant et des professionnels dans la carrière artistique de leur choix. Ils ont également eu accès à une offre culturelle enrichissante. Les élèves du Lycée Léonard de Vinci se destinant à un BTS architecture ont participé à une rencontre interrégionale de photographies avec des professionnels de l’agence Magnum et ont présenté le concours d’entrée à l’Ecole d’Architecture. Les élèves du Lycée Voltaire qui envisageaient des études en esthétique ont bénéficié de conseils éclairés de professionnels internationaux du maquillage dans les locaux de Lancôme. Ils ont également travaillé avec des professionnels de la photographie pour constituer leur « book ». Les conventions de partenariat seront reconduites pour l'année scolaire 2010-2011 avec les deux établissements, ainsi qu'avec un troisième lycée, le Lycée Joliot Curie de Sète.

• Ouverture d’un séminaire avec M. Michel Quéré, directeur de la DEPP (Direction de l'Evaluation, de la Prospective et de la Performance) 17/06 • Remise de l’Ordre National du Mérite au Professeur Witterwulghe à Bruxelles 18/06 • Signature d’une convention à l’Ecole Supérieure de Journalisme à Montpellier 21/06 • Réunion des médecins scolaires de l’académie 21/06 • Remise de clés USB « trousse numérique » à Alès 22/06 • Cérémonie de remise de prix du Concours de la résistance et de la déportation au rectorat 23/06 • Cérémonie de remise de la Légion d’Honneur à Martine Uturald-Giraudeau au Lycée Alphonse Daudet à Nîmes 26/06 • Comité de pilotage du PRES en préfecture 28/06 • Conseil régional UNSS 29/06 • Clôture du Comité d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale au SEFA à Fréjorgues 29/06 • Lancement de la Fondation universitaire de l’Université de Perpignan 2/07 • Cérémonie de remise de la Légion d’Honneur à Anne Fraïsse Présidente de l’UM3 8/07 • Réunion Grand Emprunt avec le Préfet et les entreprises à la préfecture de Montpellier 8/07 • Séminaire IA-IPR 12/07

Inspection Académique 34 n remplacement de Paul-Jacques Guiot, qui a fait valoir ses droits à la retraite, Philippe Wuillamier est nommé Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale de l’Hérault.

E 4

La Lettre du Recteur • n°10 • Juin 2010

Directeur de Publication : Christian Philip Rédaction : Service information et communication Rectorat de l’académie de Montpellier 31 rue de l’Université - CS 39004 - 34064 Montpellier Cedex 2 Mise en page : SRD-PAO Rectorat de Montpellier Crédits photo bandeau : Marzanna Syncerz, Yuri Arcurs, Endostock, Fotolia.com Crédits photo : Fotolia.com, Service Communication Rectorat, Lycée Léonard de Vinci Impression : AMD - RCS 434 017 98 La Lettre du Recteur est imprimée sur un papier éco responsable.

Agenda du Recteur

Fondation Carla Bruni Sarkozy

• Bilan de l’expérimentation en seconde au Lycée Pompidou à Castelnau-le-Lez et au Lycée d’Alzon à Nîmes 16/06

lettre recteur juin 2010  

lettre du recteur juin 2010

Advertisement